Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Tourisme à Vinche (Pv Ophelia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: La cité de Vinche
MessageSujet: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyVen 28 Déc - 21:01
1er Mars de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

Omar était en visite diplomatique à Vinche actuellement, ce qui évidemment était aussi une bonne occasion pour s'adonner à une activité passionnante dans une telle cité, le tourisme, mais le tourisme impérial nuance, après tout son statut et son aisance lui permettaient disons de ne pas être trop gêné par certaines barrières relatives en permanence aux duchés tel que les moyens financiers individuels ou bien le fait qu'il fallait des fois avoir certaines relations. Enfin, en somme il pouvait passer par dessus tout cela et ce n'était vraiment pas plus mal le concernant, après tout il n'avait pas que cela à faire en vérité en tant que dirigeant d'une nation qui ne pouvait pas non plus rester plusieurs mois dans cette prospère cité état duchéenne. Certes il l'aimait bien, mais assez rapidement son devoir de dirigeant l’appellerait ailleurs après tout.

Mais en attendant, il avait donc envie de profiter d'une petite promenade dans la cité, pour profiter ainsi des beautés que celle-ci avait à dévoiler, que ce soit au niveau de ses monuments ou bien pratiques culturelles, et cette fois-ci le faire sans trop d'anonymat pour disons pouvoir passer certaines barrières sans mal.

Donc il fallait tout naturellement être escorté, pas qu'il risquait vraiment grand-chose vu qu'il n'irait pas dans les parties dangereuses de la cité et qu'il n'avait pas spécialement d'ennemis ici ou pas trop et surtout qu'il ne prévenait pas en avances qui-que ce soit de ses projets de promenade en dehors de ses gardes du corps, mais tout de même une escorte réduite.

C'est ainsi après son petit déjeuner dans ses appartements privés et lors de la relève des gardes impériaux qui devaient surveiller les environs de ces derniers qu'il alla en aborder une qui était justement de garde aujourd'hui et lui demanda avec bonne humeur.

« Bonjour dame Ophelia, comment allez vous ? Cela vous dirait de me suivre pour une petite promenade dans la cité ? J'aimerai le faire avec une escorte réduite, évidemment nous n'irons guère dans des parties à risques de Vinche. » Restait à voir ce qu'elle en pensait et si elle serait partante pour cela, après ça ne l'étonnerait pas forcément disons, car Otmar était un peu excentrique par moment… Même si pas méchamment évidemment.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyVen 11 Jan - 11:52
L'un des avantages de faire partie de la Légion Impériale, si l'on pouvait dire, c'était qu'on voyageait assurément beaucoup ! Que ce soit pour diverses missions pour le compte de l'Empereur, à la tête de ses hommes, qui pouvaient l'amener non seulement aux quatre coins d'Orzian mais, beaucoup plus largement, aux quatre coins du vaste empire akkatonien, ou, comme ici, pour assurer plus directement la protection dudit Empereur lors de ses divers déplacements, du moins quand comme elle on faisait aussi partie de sa Garde. Cette fois-ci, il s'agissait de l'escorter au cours d'une visite à Vinche, l'une des plus puissantes cités de cette mosaïque politique que l'on nommait les Duchés du Sud. Si on avait demandé son avis à Ophélia, elle aurait probablement répondu que tout ce beau monde aurait vécu beaucoup mieux et beaucoup plus sereinement unifié, de préférence sous la bienveillante égide akkatonienne, mais bon, on ne lui demandait pas son avis, on lui demandait juste de faire en sorte que la personne impériale reste en vie quand elle s'aventurait dans cette contrée jamais vraiment sûre, même si jamais vraiment hostile non plus.

Quoi qu'il en soit, elle allait justement prendre sa garde au près du souverain. Cela faisait relativement peu de temps qu'elle servait sous ses ordres, tout simplement parce que cela faisait peu de temps qu'il avait été élu. Elle avait eut une relation de confiance avec le précédent Empereur, un Draenor, comme elle, mais elle devait avouer que pour le moment le nouveau représentant de la fonction impériale semblait tenir la route, tout Deffarès qu'il fut. De toute façon, son appréciation de sa personne comptait peu, en ce qu'il avait été élu par le peuple akkatonien : elle le servirait et le protégerait donc quoiqu'il en soit, qu'elle soit d'accord avec sa politique ou non, sauf s'il venait à trahir le peuple qui l'avait porté à sa tête. Mais il fallait bien avouer que si Otmar était bien des choses, il ne semblait certes pas être un traître, et même au contraire prendre ses devoirs impériaux à cœur, ce qui était un point positif aux yeux de la Juge thérianthrope.

Ce qu'il était par contre, c'était quelque peu imprévisible, comme il le démontra une nouvelle fois lorsque, alors qu'elle arrivait seulement après avoir assuré la relève, il lui « demanda » si elle était partante pour une « petite promenade ». La jeune femme le regarda stoïquement un instant, puis laissa échapper un mince soupir.

Hé bien, si j'avais réellement mon mot à dire dans vos faits et gestes, je dirais qu'il serait plus prudent de rester ici le temps de votre visite, plutôt de vous risquer dans les rues d'une citée duchéenne, fussent en évitant les plus dangereuses de celles-ci.

La damoiselle avait parlé d'une voix douce, sans réel mécontentement. Après tout, elle était habituée à toutes sortes d'ordres, y compris des ordres bien plus déplaisant que celui-ci, et elle ne tarda d'ailleurs pas à ajouter, après une courte pause.

Las, mon travail consiste à vous garder en vie même quand vous déviez de ce que recommande la prudence, pas à vous forcer à rester dans son sillage. Je suis donc partante par défaut, même si j'apprécierais qu'en effet nous ne nous approchions pas des quartiers mal-famés. Si j'étais obligé de cribler de balles une des rues de cette belle cité, cela pourrait faire tâche dans la carte postale diplomatique. Le temps de prendre mes armes en passant et nous pouvons donc y aller, Majesté.

Si la jeune femme portait en effet son épée ainsi qu'une arme de poing, elle n'entendait pas sortir sans un armement plus lourd pour dissuader toute intervention agressive inopportune... ou bel et bien cribler de balles un éventuel assaillant. Après tout, c'était la protection impériale son devoir premier ici, pas la diplomatie.
Ophélia Rosenhain Draenor

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 24/12/2018
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptySam 12 Jan - 20:08
« Bien entendu, à ce sujet vous êtes la voix de la raison mon amie et je ne peux que vous accorder que ce serait plus prudent, mais j'assume de vouloir quand même le faire pour profiter un peu de la visite, même si évidemment je vous assure que je ne prendrai pas trop de risques. » Par exemple il ne s'amuserait pas à aller se balader dans un quartier pauvre ou dans d'autres endroits mal famés de Vinche. Pas tant parce qu'ils pourraient en vouloir à l'empereur d'Akkaton qu'ils auraient du mal à le croire s'il sortait cela comme excuse pour éviter de se faire dépouiller… Après tout quand on était aussi richement même si sobrement habillé que lui à l'instant, on pouvait susciter des envies, cela et... Ce serait quand même de mauvais goût de sa balader là-bas avec ces vêtements ci. Les pauvres des Duchés n'avaient pas besoin après tout qu'on leur rappelle ainsi leur précaire condition.

« Quoiqu'il en soit, je vais vous suivre si vous n'avez rien contre le temps que vous alliez chercher votre équipement, ça m'occupera. » Ajouta t-il sinon avec amusement quand elle dit qu'elle tenait à s'équiper un peu mieux. D'accord pensa t-il, de toute manière il avait abandonné rien qu'en lui demandant de le suivre tout désir d'être discret, alors autant s’accommoder de cela.

Quoiqu'il en soit alors qu'ils allèrent donc chercher l'équipement de la garde, l'empereur ajouta avec amusement.

« Les duchéens sont fort divertissants vous ne trouvez pas ? Il n'ont pas vraiment autant l'amour des choses bien faîtes que nous, ils sont plus chaotiques et souvent plus imprévisibles. Je trouve que ça a son charme même si évidemment je préfère personnellement notre manière de faire. D'ailleurs quand j'y pense, on ne peut pas nier par ici que les impôts sont peu élevés. » Évidemment il faisait surtout de l'humour. Car entre l'empire qui avait les politiques sociales les plus fortes et qui devait pourvoir aux besoins d'un puissant état et des Duchés et comtés ou tout tenait plus du bon vouloir des riches qu'autre chose et où rien n'était offert ou peu par les autorités publiques selon les dits Duchés, il y avait une sacrée différence. Après, ça n'empêchait pas que oui les impôts Akkatoniens faisaient peur et donc étaient un excellent sujet de plaisanterie, car même si ces dits impôts permettaient le bon fonctionnement de la société, personne n'aimait les payer ou pas grand monde. Quoiqu'il en soit on pouvait voir donc qu'il essayait de lancer une discussion avec sa garde du corps, à voir si cela était efficace ou non, après tout ça pouvait dépendre de l'humeur du moment supposa t-il. Restait donc à voir si elle se sentait assez loquace.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyDim 14 Avr - 13:03
L'Empereur semblait, comme cela avait d'ailleurs été assez clair depuis le début, d'assez bonne humeur, et n'opposa pas de résistance aux demandes d'Ophélia de pouvoir s'équiper un peu plus solidement pour assurer sa sécurité. C'était déjà un bon point en soit, la jeune femme craignant légèrement qu'il lui impose des restrictions pour des questions de discrétion, par exemple... que ce ne soit pas le cas était en soit déjà un bon point. De fait, elle n'aurait donc pas spécialement à faire en sorte de rester discrète, puisqu'il ne lui avait pas demandé, et elle aimait autant cela. Si la discrétion pouvait être une belle et bonne chose, il lui semblait que le monarque élu n'était pas vraiment du genre à passer inaperçu et donc, partant de là, le mieux lui semblait être de signifier clairement à tous que leur intérêt était plutôt de ne pas chercher de noise au groupe qu'ils formeraient.

Après avoir accepté, donc, Otmar lui proposa de l'accompagner pendant qu'elle allait s'équiper, ce qu'elle accepta d'un léger haussement d'épaule et d'un hochement de tête, avant de se mettre en route vers ses propres appartements, situés non loin, pour aller chercher son équipement. Sur le chemin, l'Empereur, visiblement d'humeur assez bavarde, la questionna sur sa vision des Duchéens, qu'il trouvait « divertissants », avant de glisser une plaisanterie sur les impôts, qui arracha seulement une légère moue à Ophélia.

Hmmmf... à choisir, je pense que je préfère payer quelques impôts de plus pour financer un appareil social digne de ce nom, plutôt que de laisser les pauvres mourir de faim, les faibles être exploités et les malades s'en sortir selon la seule fortune personnelle avec laquelle ils pourront payer un médecin... sans parler bien sûr de financer la paye des soldats qui assureront l'ordre et la loi, et me permettront de prospérer sans risquer de me faire rançonner... enfin bien sûr ce n'est qu'un point de vue.

Encore une fois, la thérianthrope avait parlé sans dureté spécifique, sur un ton assez léger, mais avec un certain sérieux. Il était vrai que les impôts akkatoniens étaient un sujet de plaisanterie fréquent, mais si elle n'aimait pas spécialement les payer, elle en comprenait et en défendait la nécessité, les Duchés lui semblant justement un exemple flagrant de leur nécessité.

Quant aux Duchéens... je ne pense pas qu'il existe des différences fondamentales de façon d'être entre les peuples, seulement des différences de mode de vie. Ils ne sont pas déplaisant c'est sûr, mais ils manquent sans doute de cadre, comme toute leur société... mais enfin, c'est sûr que c'est un bon endroit où prendre quelques vacances exploratrices à l'occasion d'une pause lors d'une visite diplomatique.

Elle ajouta à cette dernière remarque un doux sourire en direction d'Otmar, un sourire qui mettait en valeur son beau visage au trait fin, même si Ophélia accordait bien peu d'importance à sa propre beauté. Quoiqu'il en soit, ils étaient arrivés à ses appartements, et elle y entra en invitant le monarque élu à la suivre. Elle n'avait pas laissé grand chose dans le petit vestibule avant la pièce de sommeil, sinon le mannequin sur lequel elle enfilait armes et armures quand elle ne les portait pas.

Il ne me faudra que quelques minutes pour m'équiper... mais bien sûr nous pouvons continuer de discuter pendant ce temps.

Ophélia avait ajouté ce dernier détail avec un léger coup d’œil amusé, alors qu'elle commençait à enfiler son armure, qui était encore le meilleur moyen d'avoir l'air assez impressionnante pour dissuader tout malandrin de les attaquer, lui semblait-il.
Ophélia Rosenhain Draenor

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 24/12/2018
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyMar 16 Avr - 19:59
« Oui, de toute manière aucun système n'est parfait, il faut bien sacrifier quelque chose pour autre chose après tout. Les Duchés et Akkaton en sont un exemple, même s'il est vrai que… Certains systèmes sont plus défectueux que d'autres, par exemple celui Teïderien qui ne m'inspire aucune sympathie. » Ni à elle non plus pensa t-il, après tout elle était un thérianthrope aux dernières nouvelles même si dorénavant elle ne pouvait plus se transformer, donc évidemment un pays qui considérait que les thérianthropes devait finir sur un bûcher... Enfin bon, il préférait vraiment son pays où on considérait que la nationalité primait sur toute considération raciale, enfin théoriquement. Pour lui c'était le cas en tout cas, pour d'autres c'était peut-être plus variable, ce n'était pas après tout un pays avec une vision unique…

« Les Duchéens quoiqu'il en soit sont… Eh bien ils sont comme ils sont, je suppose qu'on peut comprendre qu'ils aient eut envie d'être ainsi après des siècles d’oppression Teïderienne. Si jamais l'empire devait avoir à les intégrer un jour, ce ne serait donc pas mince affaire, ils sont accrochés après tout à leur immense indépendance, cela risque donc d'être beaucoup affaire de compromis. » Mais bon, on parlait de l'empire Akkatonien. S'il y avait bien un état fortement décentralisé en ce monde, c'était bien celui-ci… On ne pouvait pas après tout tenir sous sa coupe deux continents en jouant les centralisateurs passionnés, sinon les provinces finissaient par se devenir amères.

Quoiqu'il en soit, arriva le moment où la dame finissait par s'équiper, alors Otmar ne manqua pas de dire avec humour.

« Espérons que nous ne tomberons sur aucun lourdaud mal éduqué qui aura envie de voir s'il peut attirer un sourire de votre part par de l'humour mal exécuté, je risque surtout de craindre cela après tout en vous voyant ainsi armée et prête à me défendre, je connais votre qualité de guerrière après tout. » Termina t-il donc avec un compliment ce avant de reprendre pensif.

« Il faudra peut-être qu'un jour je réfléchisse à ce que je ferais après mon mandat, celui-ci ne fait que débuter évidemment, mais bon la vie n'est jamais la même après tout quand on a été empereur d'Akkaton pendant celle-ci, n'est-ce pas ? Je me verrais peut-être diplomate, ou bien conseiller des prochains empereur. Peut-être que l'un d'entre-eux me confiera sinon une place de ministre ? Ou bien une retraite dans le civil pur, j'écris quelques ouvrages de temps en temps, ferais quelques apparitions publiques des fois et surtout deviendrait dans ce cas figure de vieux sage de bon conseil... » Il sembla amusé en finissant de dire cela, puis demanda à son amie.

« Et vous, si vous deviez un jour prendre votre retraite ? Sans doute pas tout de suite après tout vous avez encore toute votre vie devant vous… Qu'est-ce que vous aimeriez faire ? » Une question qui pouvait se poser supposa t-il, même s'il s'attendait un peu à vrai dire, à n'avoir aucune réponse claire à celle-ci. Après tout, ce serait compréhensible que la dame n'y ait pas vraiment réfléchit, n'est-ce pas ?
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyMar 23 Avr - 11:39
Une chose était sûr, l'Empereur aimait parler et, de ce qu'elle pouvait en juger, encore plus s'écouter parler... sans doute était ce un trait de caractère assez prévisible pour un politicien, et encore plus pour un politicien Deffarès, mais cela rendait la conversation assez dense, c'était le moins que l'on pouvait dire. Tout en s'habillant, Ophélia répondit ainsi, quoique plus succintement, aux premières de ses remarques.

Quelque soit leur passé, je ne pense pas que l'on puisse simplement hausser les épaules en se disant que tous les systèmes se valent... un système où on paye un impôt fort ne saurait être comparé en inconvénient à un système où l'on autorise l'asservissement d'êtres conscients, où la sécurité publique n'est pas assurée et où la guerre civile est quasi permanente, entre autres maux... du moins, à mes yeux.

Peut-être la Juge paraissait-elle bien sévère, mais si elle appréciait en effet l'esprit d'entreprise et de liberté des Duchés, elle ne pouvait approuver l'idée qu'un système en valait un autre. Elle était d'ailleurs convaincu que l'assimilation des Duchés dans l'Empire était non seulement inévitable, mais aussi qu'il serait hautement profitable à ce peuple qui manquait de tant de vertus si essentielles. Quoiqu'il en soit, elle revêtit son armure, cependant que le monarque continuait sur de nouveaux sujets, apparemment toujours intarissable.

Je ne sais pas en quoi vous pourriez vous reconvertir, mais en tous cas je vous conseil un métier de l'oralité, ça semble être votre point fort. Je vous vois bien mener une négociation en finissant par submerger votre adversaire de paroles.

La guerrière eut un mince sourire en disant cela, signe qu'elle plaisantait à demi, et que ce n'était pas une vraie reproche. Après tout, il ne lui appartenait pas de discuter le caractère du monarque élu, mais seulement de le protéger pour que la fonction impériale akkatonienne reste inviolée.

Quant à moi... comme vous le disiez, j'ai encore le temps de voir venir.

Et elle n'ajouta rien de plus, se mettant simplement en position d'attente à côté de lui, en armure et en armes, attendant qu'il prenne la tête... après tout elle n'était que l'escorte. Elle avait répondu brièvement à la dernière question, et sans ton vraiment interrogatif, signe sans doute qu'elle avait déjà résolut cette question... simplement, elle ne comptait pas aborder une question si personnelle avec un Empereur qu'elle avait juré de protéger et de servir, par ses deux serments, mais qu'elle ne considérait pour autant pas encore comme un proche à ce stade.
Ophélia Rosenhain Draenor

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 24/12/2018
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyVen 26 Avr - 20:21
« En effet, je vous comprend et je pense assez comme vous à ce sujet pour être sincère, après vous savez, ça passerait mal si je disais ça aux diplomates des autres pays de façon trop directe... Même si évidemment je suis content d'être Akkatonien et ne remplacerais cela pour rien au monde. » Commenta t-il avec amusement, en effet ce serait d'une maladresse sans nom que le dirigeant d'un pays donne son avis sur les autres à titre personnel ainsi. La diplomate internationale obligeait disons à plus de tact, même si en vérité oui il était fier d'être Akkatonien. Ce même s'il aimait certains charmes des autres pays aussi...

Après il n'était pas non plus un patriote extrêmement fervent. Néanmoins, il dirigeait son pays maintenant et devait agir au nom du bien de ce dernier évidemment. Après tout tout un peuple croyait en lui et surtout il voulait se forger un petit nom dans l'histoire de ce monde à sa manière. Une façon comme une autre d'atteindre l'immortalité dirons-nous, ce même en restant un humain comme lui.

« Haha, peut-être, ou marchand, ça demande des qualités assez proches après tout. » Commenta t-il sinon avec humour aux paroles un peu taquines de sa garde du corps, ce avant de se dire qu'en effet elle avait le temps. Elle vivrait combien de temps ? Deux à trois siècles sans doute, ce n'était pas du tout mal en soit… Quoiqu'il en soit sur ce et voyant que la dame était prête ils se mirent donc en route.

Otmar et elles sortirent donc assez rapidement du palais pour s'engager dans un beau quartier de Vinche, l'empereur se laissa alors aller à contempler les environs, que ce soit les magnifiques demeures luxueuses, quelques monuments plus ou moins pompeux, mais bon c'était le principe et l'empire faisait pire des fois et plusieurs parcs et jardins…

Jusqu'à ce qu'ils arrivent au bout d'une heure au niveau d'un grand marché luxueux, il finit alors par dire pensif.

« Ne le dîtes pas à vos collègues, mais j'aimerai faire un cadeau à ces derniers au bout de ma première année de mandat pour leurs bons services et je me demandais… Qu'est-ce qui les intéresserait à votre avis ? J'aimerai faire autre chose qu'offrir une prime, c'est un peu classique. De ma poche d'ailleurs, pas question de dépenser l'argent du contribuable là-dedans. » En somme, il lui proposait de l'aider à trouver des cadeaux qui pourraient leur plaire, parmi ce marché luxueux d'un quartier riche de Vinche. Pas aussi imposant que la soie de la place rouge, mais doute mieux famé et pourvu sans doute de nombreux bien que ce soit des parfums, de la nourriture, des effets de toutes sortes ou des bijoux. De quoi plaira à des goûts assez élevés, évidemment. Et puis qui sait ? S'il lui demandait c'est sans doute car il trouvait qu'un avis extérieur pourrait y aider… Cela et puis il faudrait être mesuré, il était riche certains, mais il n'était pas richissime au point que ça en soit obscène. Donc autant savoir à peu près quoi acheter plutôt que de risquer de gaspiller ses économies, pas qu'il était proche de ses sous, mais ce qu'on pouvait acheter par ici n'était pas donné.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyVen 10 Mai - 13:29
Sur quelques dernières remarques du monarque, auxquelles Ophélia répondit simplement par un léger sourire, ils se mirent donc en route vers la cité et la balade que celui-ci souhaitait y faire. En y réfléchissant, c'était vrai qu'elle le verrait bien également en marchand... mais au fond marchand, homme politique, il s'agissait souvent du même combat : parler assez vite et assez bien pour convaincre les autres de choisir ce que vous leur proposiez plutôt que ce que la concurrence avait à « vendre », et les convaincre de vous donner pour cela ce que vous recherchiez – que ce soit de l'argent ou un vote. Certes, on pouvait attendre plus de moralité du politicien moyen que du marchand moyen, mais contrairement à ce que proclamait souvent l'avis populaire les marchands honnêtes n'étaient pas une denrée si rarissime que celle-là, surtout dans un pays où l'honnêteté était une qualité bien vue... il était vrai qu'elle n'aurait su dire s'il en allait de même ici, dans les Duchés, où la duplicité semblait être un moyen « honorable » de faire son chemin dans la vie...

Elle eut de toute façon le temps d'y réfléchir, tandis qu'elle accompagnait l'Empereur à travers les jardins. Il était vrai que Vinche était magnifique, quand on la voyait sous ce genre d'aspect, mais l'esprit vigilant d'Ophélia n'oubliait pas si facilement ce qui se cachait derrière ces façades dorées qu'arboraient les Duchés : les inégalités, l'exploitation d'autrui et la misère de ceux qui n'avaient pas assez de fortune personnelle pour vivre décemment. De son avis, l'or des princes-marchands des Duchés aurait été bien mieux alloué à aider le peuple qu'à bâtir des palais et des monuments, mais elle n'en dit rien, bien entendu, surtout après le petit laïus d'Otmar sur la diplomatie... ceci dit elle n'en pensait pas moins. Certes, Akkaton se fendait parfois de monuments grandiloquents, mais jamais au détriment du soin que l'Empire prenait de son peuple.

Quoiqu'il en soit, ils finirent par arriver dans un riche quartier marchand, et le souverain lui exposa ce qui était visiblement un des buts de cette balade : une envie de sa part de trouver des cadeaux pour ses collègues. C'était une intention louable, toutefois sa dernière précision fit naître un petit sourire amusé sur les lèvres de la militaire.

Je n'ai pas cru autre chose, je vous rassure. Vous auriez droit à plus de récriminations que de louanges de vos gardes si vous détourniez ainsi de l'argent publique pour des cadeaux de ce genre, à mon avis.

Il aurait eut droit aux siennes, en tous cas, et de ce qu'elle connaissait ses collègues à celles de beaucoup d'entre eux. Après tout, il n'était pas dans la nature akkatonienne d'apprécier l'idée qu'un monarque utilise l'argent du peuple pour s'attacher la fidélité de certains soldats, même, quand on était patriote, si on faisait partie des soldats en question. Et les gardes impériaux se devaient pas définition d'être de grands patriotes, alors... heureusement, Otmar n'avait visiblement même pas considéré cette idée, ce qui le renforça dans l'estime d'Ophélia.

Enfin, de ce que je les connais la plupart se seraient satisfait largement d'une prime, mais des cadeaux plus personnels peuvent être appréciables, bien sûr, la preuve de la considération personnelle que vous portez à chacun. Je serai heureuse de vous y aider, bien sûr.

Et, rapidement, elle esquissa une liste rapide du genre de cadeau qui pourraient plaire à chacun, en restant dans une relative généralité, bien entendu. Elle pourrait aussi donner son avis au cas par cas s'il le lui demandait, mais c'était là une autre question.
Ophélia Rosenhain Draenor

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 24/12/2018
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyDim 12 Mai - 21:05
« De toute manière, ça sonne plus personnel quand on paye de sa propre poche. » Commenta t-il quoiqu'il en soit de bonne humeur, en effet cette symbolique était une bonne chose en soit, car ça ferait sans doute plus plaisir que s'il utilisait l'argent d'autres. Certains diront que c'était en soit la logique de l'attention qui compte aussi, après tout un cadeau qui valait cher à offrir était plus précieux que celui qu'on donnait en claquant des doigts, même si le second d'un point de vue matériel avait en effet plus de valeur.

Ainsi était souvent la valeur de la symbolique et c'était amusant de constater que celle-ci à a façon était présente et importante au sein de chaque civilisation, alors qu'en vérité elle était plutôt dénuée de tout pragmatisme… Sauf si on considérait pragmatique le fait de jouer dessus, mais la raison qui lui avait donnée naissance elle ne l'était pas. Une manifestation intéressante quoiqu'il en soit de la sensibilité des différents peuples qui composaient les multiples civilisations de ce monde.

« Je suppose que vous concernant je ferais la surprise sinon, dîtes-moi juste, pour éviter d'éventuelles maladresses, qu'est-ce que vous aimeriez éviter que je vous offre ? » Bon en soit il pourrait bien essayer de lui-même faire quelques déductions à ce sujet, il était après tout fin psychologue, mais bon des fois certaines personnes pouvaient êtres pleines de surprises, alors autant se montrer prudent.

En soit, en plus cela lui permettait de réfléchir à d'autres choses sans trop de mal à passage, dont certaines qui finirent par lui venir en tête alors qu'il observait les environs et qu'il voyait toute l'activité caractéristique de tels lieux. Au point qu'il finit alors par dire en tournant son attention à nouveau vers la dame, ce avec un mélange assez ambigu de sérieux et amusement.

« Oh et allons, au pire au lieu de vous offrir quelque chose, achetez ce qui vous fait plaisir, je vous l'offre, cela vous fera un souvenir je pense et puis en soit certaines des merveilles se trouvant ici sont difficiles à trouver où que ce soit ailleurs ! » Et il y avait le choix, entre les marchands de tissus, de bijoux, d'armes, de babioles, de reliques du passés ou des produits précieux comme certaines épices ou des mets duchéens de choix, il la laissait donc faire en se contentant de la suivre calmement, pour éventuellement donner un avis si besoin. Pourquoi lui proposer cela ? Sans doute pour lui offrir de prendre un peu l'initiative, mais aussi ne pas forcément être le seul à faire quelque chose.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyLun 24 Juin - 18:25
La guerrière hocha la tête à la remarque de son monarque élu, approuvant le fait qu'en effet un cadeau personnel était toujours plus appréciable qu'une somme désincarnée. Ils se mirent donc en route dans cette entreprise, Ophélia partageant son attention entre le fait d'aider Otmar à choisir les présents pour ses divers collègues et celle qui était, bien entendu, nécessaire à sa sécurité. Après tout, c'était son rôle primordial et son devoir premier, aussi bien par rapport à ce pourquoi il l'avait appelée aujourd'hui que dans l'absolut. De beaux cadeaux étaient sans doute une noble cause, mais celle à laquelle elle avait dédié son service c'était bel et bien la protection de la personne impériale, et ce nonobstant les fantaisies et les turpitudes de ladite impériale personne. Au final, néanmoins, même si elle restait sur ses gardes, elle ne passait pas un mauvais moment.

Vint finalement la question de son propre cadeau où, après avoir proposé de lui faire la surprise, et demandé qu'elle délimite pour lui un périmètre à ne pas franchir, en quelques sortes, le genre de cadeau qui lui déplairait franchement, il fit ensuite l'offre, sans doute virtuellement très généreuse, de la laisser choisir elle-même, à ses frais. Cela aurait pu être l'occasion pour un esprit avare – ou même simplement farceur – de chercher la chose la plus chère à mettre sur le compte impérial, mais Ophélia, pour sa part, préféra tout simplement secouer la tête.

Votre offre est généreuse, mais je dois refuser... ne fut ce que parce que je dois me concentrer sur votre sécurité et pas sur les plaisirs de faire les boutiques ! Après tout je ferais une bien piètre garde si je me laissais distraire si facilement.

Certes, d'aucuns auraient pu arguer qu'il était toujours possible de faire les deux, acheter quelque chose tout en gardant un œil sur le monarque, mais Ophélia n'était pas du genre à accomplir sa tâche à moitié... sinon elle ne serait certainement pas au poste qu'elle occupait, en fait ! Mais elle se permit un léger sourire qui vint éclairer son doux visage, comme pour adoucir la portée éventuelle de son refus chez son interlocuteur.

Et puis comme vous le dites c'est le geste qui fait plaisir... je suis plus curieuse de voir ce que vous décideriez de m'offrir que désireuse d'obtenir ici un cadeau. Et puis ne vous en faites pas si quelque chose me fait vraiment envie je devrais pouvoir me l'offrir.

Après tout la paye d'un membre de la garde impériale n'était pas si faible que cela, de sorte qu'elle ne risquait pas forcément de repartir frustrée du voyage question achat... mais si achat il devait y avoir, elle viendrait les réaliser quand quelqu'un d'autre serait de service au près d'Otmar !

Et pour la peine, je ne vous donnerai pas d'indication... je vous laisse me surprendre, du moins si vous voulez toujours offrir un cadeau à une jeune femme aussi contrariante que moi !
Ophélia Rosenhain Draenor

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 24/12/2018
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyJeu 27 Juin - 20:38
Ah les militaires, il appréciait décidément leur manière d'être sur certains aspects, peut-être parce qu'au final ils n'étaient pas bien complexes à comprendre ou de se mettre à leur place pour peu qu'on ait un peu d'empathie. Bon après, il y avait militaire et militaire, il ne considérait pas par exemple des conscrits Teïderiens comme de vrais militaires, c'était surtout des civils qu'on forçait dans l'armée active alors qu'il n'en avaient pas forcément envie. Et après on s'étonnait que les armées faîtes ainsi ou constituées de la lie de la société soient le genre à avoir des soldats qui ne savent pas se tenir et qui mourraient facilement...

« Vous avez raison, mes excuses, je ne devrais pas vous détourner de votre devoir comme cela. » Glissa t-il aimable et un peu sérieux quant au fait qu'elle se consacrait avant tout à son devoir, il est vrai que c'était ce pourquoi elle était payée et ce qu'on lui demandait, après il supposait ne pas non plus être dans une situation très dangereuse actuellement, mais bon au moins il supposait qu'en cas de problème elle saurait régler le souci quel qu'il soit avec compétence.

« Une arme ! Je plaisante, je vais éviter d'offrir quelque chose d'aussi étrange. » Glissa t-il sinon calmement, mais avec humour au sujet de ce qu'il pourrait lui offrir, en effet un arme était un cadeau bien étrange quoiqu'on en dise… Enfin, du moins à ses yeux. Par contre, il ne l'imaginait pas du genre particulièrement coquette, donc il allait sans doute éviter de viser ce domaine…

« Vous savez, quand on fréquente le monde de la politique, on a une autre vision de ce qui peut être contrariant. » Ajouta t-il sinon légèrement philosophique en allant donc se concentrer sur des emplettes, et évidemment il demandait aux vendeurs à ce qu'on lui livre les dîtes emplettes à l'ambassade, après tout il n'allait pas les porter ou les faire porter à sa garde du corps, dans le premier cas car il ne pourrait pas transporter tout cela, dans le deuxième… Ce n'était pas son métier et ce serait peu pratique pour le protéger en plus d'être irrespectueux.

Quoiqu'il en soit, son attention finit par se porter vers un bien particulier au détour d'une boutique qui attira son regard et il finit par dire. « Moi qui avais dis que je ne vous offrirai pas une arme… Après, elle n'a plus vraiment l'air fonctionnelle, mais je trouve cela élégant. » Le vendeur lui tendit une sorte d'arquebuse légère visiblement assez ancienne et sans doute peu fonctionnelle, mais magnifique. L'arme était faîte de noble bois, le métal qui la constituait était argenté et finement gravé de motifs floraux abstraits. C'est une arme qui devait appartenir à un riche marchand par le passé ou bourgeois, une arme de collection certainement et très belle.

« Qu'en pensez-vous ? J'avouerai ne pas savoir si c'est une bonne déduction de ma part, mais je pense que ça pourrait vous plaire. » Pour sa part ça lui semblait assez beau, après ce n'était pas très utilitaire il fallait dire, mais bon il verrait bien.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyMar 16 Juil - 15:38
Ophélia n'était en effet pas la femme la plus difficile à comprendre du monde, même si cela ne voulait bien évidemment pas non plus dire qu'elle était stupide ou quoi que ce soit du même genre, bien entendu. Simplement elle était une femme simple, aux aspirations relativement simples : servir son pays, protéger l'Empereur, quel qu'il soit, et être le bras armé, ou l'un des très nombreux bras de la sorte, de la démocratie akkatonienne, voilà en gros ses projets de vie. C'était sans doute différent de ce qu'aurait pu revendiquer une femme politique ou, disons, une femme politique envisageant plus sérieusement de faire carrière – puisque après tout et si on prenait les choses au sens strict, son appartenance aux Draenor faisait d'elle en quelque sorte une politicienne en soit – mais cela devait aussi être rafraîchissant aux yeux de certains.

Quoiqu'il en soit, elle offrit son doux sourire en réponse aux diverses premières remarques du monarque élu du moment, comme pour lui confirmer qu'il n'y avait en effet pas de mal. Simplement, et même si en effet on aurait pu estimer que ce n'était pas le lieu le plus dangereux du monde, un bon garde du corps ne se relâchait jamais, surtout dans une rue publique d'une nation étrangère et si peu connue pour la solidité de son état. Un assassin aurait facilement pu venir tenter sa chance, que ce soit un duchéen payé par des ennemis akkatoniens, un teïderien infiltré dans la nation méridionale ou l'agent d'un bourgeois des Duchés ayant des intérêts contraires à ceux d'Akkaton, entre autres possibilités.  Ophélia restait donc sur ses gardes, mais cela ne l'empêchait bien entendu pas de répondre à certaines des paroles d'Otmar, notamment sur la question de la vision des politiques.

Ahah, vous savez je fréquente mon lot de politiques, et en effet certains sont bien plus contrariants que moi, ou de toutes autres façons... mais qui sait, c'est peut être parce que je m'y frotte un peu trop que je deviens contrariante moi-même.

Elle eut un petit rire, alors qu'ils continuaient de parcourir les étals, l'Empereur étant visiblement décidé à relever le défis et à ne pas arrêter ses efforts avant d'avoir pu lui dégotter un cadeau. C'était à la fois amusant et légèrement plaisant de voir qu'il y consacrait autant d'importance... après tout, qui n'aimait pas recevoir les attentions de ses proches, même si la proximité en question était dictée avant tout par le devoir ? Finalement, il fini par trouver une idée, avec une magnifique arquebuse, qui semblait plus d'apparat que d'usage, Ophélia commençant d'ailleurs par se fendre d'une petite remarque malicieuse, un sourire aux lèvres.

Ma foi, j'espère que vous n'espérez pas me la voir utiliser, car je dois être encore moins douée pour en faire usage qu'elle n'est prévue pour cela, ahah !

Néanmoins, après cette légère boutade, elle considéra plus sérieusement l'objet qui, il était vrai, était magnifique, bien que guère pratique... ce qui n'était pas bien grave puisque, si elle savait techniquement comment user d'une arquebuse ce n'était certainement pas l'arme pour laquelle elle était le mieux formée, comme elle l'avait déjà laissé échappé. Elle l'examina d'un œil, tout en gardant un reste de vigilance, avant de sourire et de répondre de manière légèrement détournée.

Ma foi, je pense que c'est un bel objet de collection, qui aurait sans doute tout pour plaire à une militaire à qui vous en feriez cadeau, pourvu que ce soit une femme de goût, bien sûr.
Ophélia Rosenhain Draenor

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 24/12/2018
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyDim 21 Juil - 15:13
Otmar connaissait bien le monde de la politique même s'il n'y était pas depuis autant d'année que la thérianthrope sans doute, mais ça c'était normal en tant qu'être humain, quoiqu'il en soit il savait que concernant les politiciens il fallait savoir que ces derniers étaient souvent plusieurs personnes à la fois, entre le personnage publique, diplomatique et privé, il pouvait y avoir disons des différences plus ou moins notables, il espérait au moins personnellement que de ces côtés là il restait quelqu'un d'agréable à fréquenter, après tout il était un être plutôt social par essence.

« Ma foi, j'aurais l'air bien drôle je suppose de demander à mes gardes impériaux d'utiliser des armes obsolètes depuis longtemps au sein de notre belle nation. » Dit-il quoiqu'il en soit avec humour au sujet de l'arquebuse, en effet en Akkaton on avait depuis longtemps déjà des armes à feu bien mieux conçues que ce soit des fusils ou pistolet, néanmoins ça n'empêchait pas la dite arquebuse après d'être une belle arme de collection.

« Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi ne pas vous l'offrir, vous êtes après tout une femme de goût, la preuve, vous êtes amusée par mes paroles. » Finit-il quoiqu'il en soit par glisser avec amusement en allant donc voir le marchand et lui demander de livrer l'arme après achat, après tout il n'allait pas comme dit précédemment, s'amuser à porter ou faire porter ses achats. Cela et puis techniquement insulter ses gardes du corps en leur donnant des tâches qui n'étaient pas les leurs comme porter des courses n'était par essence pas une bonne idée.

Sur ce après cela ils s'éloignèrent du marché et Otmar ajouta avec humour alors que visiblement ils retournaient vers le palais, sans doute parce qu'il avait fait ce qu'il avait à faire ou ne tenait pas tant à l'inquiéter que cela en continuant à s'enfoncer au sein de la cité.

« Dîtes, je me demandais, il paraît que vous êtes une excellente stratège. Je ne vous étonnerais pas donc en disant que je ne suis pas forcément un grand adepte de la chose militaire même si du coup en tant qu'empereur je suis dorénavant le chef suprême des armées ? Cela vous irait je suppose si par moment je vous demandais conseils et avis à ce sujet ? Pour me forger une expérience ? Après tout l'expérience d'une juge de la garde impériale comme vous et Draenor qui plus est doit-être formatrice, même si je ne compte pas finir général. Et, je ne suis pas certes favorable à la guerre, mais on ne sait jamais, j'aimerai alors dans un tel prendre les bonnes décisions et déléguer aux bonnes personnes. » Son regard prenait un air soudainement sérieux et songeur à cette pensée, témoignant qu'en effet c'était peut-être un sujet qui lui semblait important et qu'il avait le souci de faire au mieux même s'il restait avant tout un dirigeant aux préoccupations civiles. Enfin, au moins avait-il la bonne fois d'admettre pouvoir s'améliorer, tous les dirigeants n'en étaient pas capables...
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyLun 19 Aoû - 2:07
L'échange autour du cadeau potentiel c'était fait plutôt amical, comme si avec le temps qui passait la température des échanges se réchauffait peu à peu entre l'Empereur et celle qui était chargée de veiller à sa sécurité. Avec les semaines, les mois et les années, sans doute finiraient-ils de toute façon par forger une relation avec plus de confiance et de chaleur naturelle, qui n'aurait pas besoin de passer par ce genre de phases pour arrivé à des échanges plus amicaux, mais il s'agissait là de choses qui prenaient du temps, surtout quand la relation se basait sur un devoir militaire lui-même naturellement amené à changer et à évoluer... nécessitant, avec chaque nouvel Empereur, de reforger une nouvelle relation. Mais cela n'empêchait bien entendu pas Ophélia de remplir son devoir avec le plus grand sérieux dans l’intervalle, car elle l'accomplissait non pas par considération personnelle mais avant tout par fidélité à Akkaton et à celui qui représentait sa figure de proue démocratiquement élue.

Hé bien je ne sais pas si rire à vos blagues est une grande marque de goût, et je laisserai d'autres que moi se prononcer sur la question, mais en tous cas je vous remercie pour l'attention que sous entend ce cadeau, bien entendu.

C'était une belle arme, comme elle l'avait avoué, bien que pas exactement fonctionnelle, et par ailleurs elle était également touchée, quelque part, par l'envie de lui faire ledit cadeau, même si elle ne l'aurait pas dit comme cela, et si elle restait consciente de la manœuvre derrière. Après tout, offrir des présents à sa garde était un bon moyen de gagner en considération et en sympathie au près de celle-ci, mais cela n'empêchait pas l'attention d'être appréciée, bien entendu. Enfin, quoiqu'il en soit ils se remirent en route après que le monarque élu ait prit ses dispositions pour se faire livrer l'arquebuse, et finirent par quitter le marché pour revenir vers leur lieu de résidence, sans incidents majeurs, ce qui était assurément un point positif pour la Draenor. Alors qu'ils cheminaient, toutefois, Otmar se fendit d'une demande qui laissa la belle songeuse quelques instants, avant qu'elle ne se décide à répondre avec sérieux, pour sa part.

Hmmmm il est vrai que je ne suis pas surprise que vous ne soyez pas stratège à l'égal d'un Empereur de ma propre famille, mais d'un autre côté c'est bien la diversité des opinions et des talents qui fait tout l'intérêt de notre système impérial. Mais c'est tout à votre honneur de vouloir vous renforcer dans vos points faibles, évidemment.

Il était certain que quand le peuple choisissait d'élire un Deffarès plutôt qu'un Draenor, il faisait le choix d'autres compétences que celles de général pour son dirigeant. Et c'était après tout son droit, d'autant que les monarques élus étaient toujours dotés par ailleurs de solides qualités quoiqu'il en soit. Et Ophélia avait depuis longtemps compris que la démocratie ce n'était pas seulement défendre son point de vue, c'était aussi accepter qu'il ne triomphait pas à tous les coups.

Je ne doute pas que vous pourriez trouver d'autres professeurs que votre garde du corps, mais si vous le voulez je serai bien entendu heureuse de vous aider dans cette envie d'amélioration, cela va de soit... autant parce que je ne peux que la saluer que parce qu'en effet il ne nous faut pas négliger les capacités de notre nation à se défendre, à tous les niveaux.
Ophélia Rosenhain Draenor

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Date d'inscription : 24/12/2018
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) EmptyMer 21 Aoû - 18:19
« C’est plutôt moi qui vous remercie de votre collaboration quant à ce petit projet et aussi le fait de préserver la surprise concernant vos collègues. » Glissa Otmar avec à ce sujet, en essayant évidemment d’être galant et polit, il serait évidemment très maladroit d’en effet tirer une fierté outrancière de la chose. De toute façon, en général si certains aimaient les dirigeants ou leaders avec de l’orgueil ou de la fierté mal placée, en démocratie et si on était pas un appréciateur de l’idéologie d’avoir un grand leader, on préférait ne pas avoir affaire à ce genre de personnes. Ce n’était pas non plus que les grandes démocraties n’engendraient pas de grands dirigeants, mais bon le principe de ne pas concentrer tous les pouvoirs dans les mains d’un seul n’était pas en faveur de faire mettre le dirigeant sur un piédestal en permanence. Ce n’est pas pour rien après tout que chaque roi de Teïder marquait les esprits… Alors qu’un président qui ne faisait pas rouler les têtes de tout ceux le critiquant était bien entendu moins traumatisant.

« En effet je ne serais jamais doué ou parfait dans tous les domaines, mais rien n’interdit un peu d’intérêt pour ces derniers, ne serait-ce que pour bien appréhender le travail des spécialistes en charge de la stratégie militaire notamment. » Disons que sans vouloir les remplacer, c’était toujours bien de ne pas être totalement distancé, même si évidemment dans un système démocrate il pourrait toujours déléguer à loisir, après tout qui s’amuserait à penser que ce serait une preuve de faiblesse qui pourrait servir à le remplacer ?

« Cela et puis je suppose que ce sera moins embêtant pour vous de m’enseigner quelque chose pendant vos heures de gardes dans un endroit sécurisé que de m’accompagner vadrouiller en terres étrangères n’est-ce pas ? » Glissa t-il sinon avec humour pour ajouter un argument en plus concernant le fait qu’elle lui enseigne deux trois choses, avant d’ajouter plus sérieusement. « J’imagine que mes appartements conviendront parfaitement pour ce cour, ou bien nous pourrions nous rendre dans la bibliothèque ducal, après tout j’avais cru comprendre qu’elle était peu occupée en cette heure ? » Proposa t-il alors au choix de la dame, se disant en tout cas que le cour allait sans doute être assez théorique, après tout elle se doutait qu’il avait peu de chance de finir en pleine bataille ou alors on aurait de quoi se poser des questions… Disons qu’il valait probablement mieux pour un empereur être un stratège de camp comme on dirait. Pas que ce soit le seul type valable de stratège, au contraire, mais disons que c’était le genre de certains qui devaient coordonner beaucoup de troupes en même temps et préféraient s’occuper purement de cela plutôt que de risquer leur vie sur le terrain en même temps. Mais bon, soyons sincères, beaucoup d’officiers akkatoniens mêmes hauts placés aimaient encore le terrain, sans doute parce qu’on y récoltait une certaine gloire aussi.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Tourisme à Vinche (Pv Ophelia) Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Tourisme à Vinche (Pv Ophelia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tourisme en Haiti ?
» a tous ceux que la question interesse
» La Direction Départementale Nord de la PNH, nettoie le Cap-Haïtien
» { Ophelia Delorme }
» Haïti - Tourisme : Les beautés d’Haïti charment la Russie et le Moyen Orient

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: La cité de Vinche-
Sauter vers: