Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Le chasseur chassé [Pv Lucius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain
MessageSujet: Le chasseur chassé [Pv Lucius] Ven 20 Avr - 13:44
décembre 1999

Dans l'ombre d'une rue, camouflé dans les ombres de la nuit, un homme encapuchonné se retenait de grelotter. Depuis une heure qu'il guettait une cible, il commençait à sentir le froid le pénétrer. En même temps, au vue de son âge, il aurait été mieux à imiter ses congénères qui passaient leur nuit au bon coin du vieux, à narrer des aventures autour d'une bonne bière où à parler contes et légendes pour ses enfants -et éventuellement petits enfants. Mais notre guetteur était loin de ce genre de vie coutumière des personnes qui avaient une vie normale. Lui, il était un mercenaire, qui ne se décidait pas à remballer son épée tant qu'il serait encore capable de la lever pour se battre.

Lui, il était un homme qui vivait de contrats pour vivre et justifier une existence au jour le jour, essayant toujours et encore de fuir son passé qui commençait à faire trop surface à son goût.

Lui, il était un mercenaire qui avait accepté un contrat pour faire tomber la tête d'un homme qu'on accusait de tuer la nuit, rien que pour le plaisir de faire souffrir ses victimes avant de les achever dans d'atroces souffrances. Son commanditaire ne s'était pas montré bavard sur qui il était, mais avait fait une parfaite description de la personne à tuer, pour la justice, en montrant des preuves à l'évidence infaillible. Au début, Peddyr avait suggéré de passer par le biais de la justice justement au lieu de faire appel à ses services... mais autant sur les arguments employés que sur la somme évoquée.... Il s'était laissé convaincre, tout en gardant bien de dire à ce commanditaire étrange qu'il changerait de plan.

Le vieux Duchéen était donc là à guetter une cible, qu'il remettrait à la justice et non à son commanditaire. Il courait toujours le risque de déplaire à celui qui avait commandé ses services, mais comme il n'était pas un assassin. Et si sa cible était réellement un tueur sanguinaire, il y aura forcément une somme en récompense une fois livré aux autorités compétentes. Elle ne sera pas aussi faramineuse en comparaison de la récompense de départ, mais il aura de l'argent malgré tout.

Donc il était là, à guetter un humain assassin, qui devrait normalement pas tarder à passer. Car d'autres les renseignements données, cette rue devrait être son point de passage. Et Peddyr guettait dans l'ombre et le silence, gardant une main sur son épée dissimuler sous sa cape, prêt à en faire usage pour sommer l'individu de se rendre dès qu'il le verra.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 131
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chasseur chassé [Pv Lucius] Ven 20 Avr - 15:12
Lucius était content, il avait passé une bonne soirée en compagnie de ses hommes pour fêter sa nomination en tant qu'ambassadeur par l'empereur en personne, il les avait laissé à l'auberge pour pouvoir se promener tout en admirant la ville durant la nuit, il adorait faire des promenades nocturnes.
Bien entendu, il se doutait que sa garde du corps attitrée ne dût pas être loin, comme à son habitude...
Un jour, elle s'était simplement autoproclamée "garde du corps" de Lucius, et il n'avait jamais pu lui faire changer d'avis sur ce sujet, le vampire n'avait alors eu d'autre choix que de l'accepter.

Il se trouvait donc dans une rue sombre, marchant gaiement tout en faisant claquer sa canne sur le sol à chaque pas, il n'en avait pas besoin pour marcher, mais il avait pris l'habitude de l'utiliser ainsi, et c'était toujours amusant de surprendre les gens qui voyaient en lui une cible facile incapable de se déplacer sans canne...
En plus de sa canne, il portait comme à son habitude son long manteau sombre ainsi que son haut-de-forme de la même couleur...

Lucius ne put alors s'empêcher de dire à voix haute.
- Ah ! Quelle nuit magnifique !

Il aurait bien aimé se promener une bonne partie de la nuit, mais il était plus que sûr que Selenya le suivait, et il ne voulait pas la voir épuisée le lendemain, même si dans les faits, elle était largement capable de passer plusieurs nuits sans dormir.

Le vampire approchait de la fin de la rue, et se préparait à la dépasser lorsqu'il remarqua quelque chose d'étrange, une présence ?
Quelqu'un l'attendait ? Ou alors ce n'était qu'un simple passant, l'artiste écarlate prépara alors silencieusement les griffes de sa main gauche, tenant sa canne de la droite, il était sur ses gardes, prêt à en découdre, car après tout, il n'avait pas que des amis.
Il continua alors son chemin comme si de rien n'était, l'être nocturne se doutait que l'Elfe était également prête à intervenir, il sortit alors de la rue...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chasseur chassé [Pv Lucius] Dim 22 Avr - 12:45
Etait-ce un éclat de voix qu'il perçut au loin ? Celle de sa cible ? Rien n'était certain. Cela pouvait être un ivrogne comme ça pouvait être une dispute conjugale. Pourtant, Peddyr remua son poignet et ses doigts pour les échauffer. Puis, il sortit doucement son épée, pour se tenir prêt à toute éventualité. Puis il entendit quelqu'un approcher. Il attendit un peu avant de pouvoir mieux l'observer. A son allure....cela ne pouvait n'être que lui. Et un bref instant, il crut voir quelque chose scintiller.

*Sans doute mon imagination....Et dans ma hâte de terminer ce contrat....*

Il est loin de se douter que sa cible était accompagnée. Puis, il fut temps de sortir de l'ombre. Il sortit de sa cachette ténébreuse pour faire face à l'homme à arrêter. Encapuchonné comme il était, il pourrait passer pour un brigand. Mais sa stature, la manière de se tenir trahissait un homme habitué à se battre, surtout avec son épée en main qui était de bonne facture.

''N'allez pas plus loin. Messire. ''

Le ton était neutre, même si on y sentait une pointe de froideur.

''Il semblerait que la justice réclame votre tête. Sauriez vous par hasard pourquoi ? ''

Le vieux mercenaire ne jouait pas souvent les chasseurs de prime et les rares fois qu'il le faisait, il suivait toujours le même cheminement de conversation. Ainsi, des fois, il découvrait des choses intéressantes et l'adversaire à arrêter dévoilait des informations précieuses que le combattant retournait contre lui. Et chose qu'il faisait à chaque fois était qu'il restait prudent et méfiant. L'homme au premier abord ne paraissait n'être qu'un noble sorti d'une bonne soirée mondaine et ne disposait que de sa canne. Mais même une simple canne devenait une arme redoutable pour qui savait s'en servir.

En somme, cet individu à l'allure première d'aristocrate pourrait très bien le surprendre. Peddyr savait de quoi il en retournait chez bien des nobles, pour l'avoir été dans une autre vie et certains, dissimulaient très bien leur jeu.

''Soyez direct et franc, cela nous fera gagner du temps....''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 131
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chasseur chassé [Pv Lucius] Lun 23 Avr - 20:46
Le vampire avait vu juste, il y avait bien une "présence", et pas une présence amicale si on en jugeait par l'épée que cette dernière tenait en main et par le fait qu'elle s'était embusquée dans les ombres de la nuit.
Il s'agissait d'un homme encapuchonné, mais pas un simple brigand, celui-ci semblait bien plus dangereux à en croire sa position, sa stature, l'être de la nuit n'était certes pas rester longtemps dans l'armée, mais il avait vu suffisamment de combattants aguerris au cours de sa longue vie pour en reconnaître un.
Mais Lucius n'était pas effrayé, il avait déjà affronté de nombreux combattants, que ce soit en Teïder peu de temps après sa naissance ou au sein même de l'empire d'Akkaton lorsqu'il travaillait dans le contre-espionnage...

Mais cela ne dérangeait pas l'artiste vampirique, il trouvait ça plutôt amusant, après tout, il ne craignait presque personne, mis à part peut-être Selenya, qui était bien la seule personne de sa connaissance à pouvoir lui donner des sueurs froides.
Par ailleurs, cette dernière devait déjà être en train de contourner l’épéiste afin de le prendre à revers, tout ce qu'il avait à faire était de gagner du temps, bien sûr il aurait tout aussi pu bien se débrouiller seul, mais puisque que sa "garde du corps" était présente, autant en profiter...

L'aristocrate de la nuit se contenta de sourire lorsque l'homme lui apprit que la justice désirait sa tête, et son sourire s'élargit lorsque l'homme encapuchonné lui demanda les raisons pour lesquelles le vampire pouvait bien être recherché, ce à quoi Lucius répondit d'un ton bien trop dramatique pour pouvoir être pris au sérieux...

- Ainsi donc, ils ont fini par apprendre la vérité... Très bien, je vais tout vous dire, jeune homme...
Le peintre nocturne insista beaucoup sur le "jeune homme", après tout, ce serai plus amusant si l'homme savait à qui, et à quoi, il avait à faire.

- Je suis coupable, il est vrai, d'un crime des plus odieux, des plus impardonnables ! J'ai profité du fait qu'un nain nommé Alrik Hache-Folle était complètement ivre pour échanger sa bière avec du thé froid !

Dit alors le vampire avant d'éclater de rire, rien qu'à penser à la tête que ce dernier avait dû faire en se rendant compte de la supercherie, Lucius en riait aux larmes, surtout que l'être nocturne était partit juste après avoir joué son mauvais tour, et que par conséquent, ce serait sûrement Bran qui serai accusé par le nain...
L'artiste vampirique avait vraiment hâte d'entendre le résultat de son mauvais tour de la bouche d'un de ses hommes...

Soudainement, Lucius redevint sérieux, tout en gardant son grand sourire, avant de dire d'une voix forte...

- Hé bien, tu es en retard !

Et au même moment, une lame vint se glisser sous la gorge du mystérieux épéiste tandis qu'une voix d'une froideur effrayante lui murmura à l'oreille, tel le souffle de la mort elle-même...

- Jette ton arme ...

Le peintre s'approcha alors sans attendre la réaction de l'homme avant de lui dire...

- Je serai vous, je me dépêcherais, elle n'est pas connue pour sa patience... Je suis Lucius Finz Von Klauss, et voici ma garde du corps Selenya Valaniel, je suis un artiste reconnu à Akkaton, et je viens également d'être nommé ambassadeur par notre très cher empereur en personne ! Dites-moi... À qui ais-je l'honneur ? Et QUI vous envoie ? Soyez direct et franc, cela nous fera gagner du temps ...
Dit alors Lucius, un sourire mauvais sur les lèvres.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chasseur chassé [Pv Lucius] Ven 27 Avr - 9:46
Peddyr avait haussé un sourcil devant l'appellation ''jeune homme''. Etait-il en train de commencer à se moquer de lui ? Il demeura prudent malgré cette blague de mauvais goût. Puis quand l'être recherché annonça ses ''crimes'', on comprit rapidement pourquoi il en rit en éclat. Le vieux mercenaire demeura stoïque lui. Ce petit discours était pourtant amusant à entendre, mais au vue du sérieux de l'affaire...

''Si vous êtes en train de vous payer ma tête...''

Le vampire était redevenu sérieux mais gardait son sourire. Puis il lâcha une réplique très significative pour les oreilles du mercenaire. Le temps que sa main enserre la poignet de son épée, qu'il sentit le contact froid d'une lame se plaquer contre sa gorge. En même temps ,une voix froide et féminine lui susurra une injonction. Le message de mort silencieux qu'imposait sa lame contre le peau de l'épéiste était clair. Peddyr n'avait pas pu s'empêcher de se tendre sous la menace. Il darda un regard glacial à celui qu'il pourchassait. Un acte de ce genre était vraiment une traîtrise. Frapper dans le dos était pour les lâches de manière générale, mais vu la position du bonhomme, il assurait les siens aussi, avec un garde du corps que l'humain n'avait pas vu venir. Il pestait contre lui-même. Il devenait négligeant.

L'être se rapprocha de Peddyr, toujours sous la menace de la lame de l'inconnue. Il n'avait pas retiré sa main de son arme, restant dans un geste stoppé dans son élan de la retirer de son fourreau. S'il tentait de terminer ce geste, son sang s'étalera sur le sol...Puis quand les présentations commencèrent, Peddyr serra les dents. Dans quoi l'avait-on encore envoyé cette fois. Quel contrat se mêlait d'affaires intrigantes de la Cour ?

''Si j'étais elle, je prendrai des précautions... Je ne doute pas des qualités de votre donzelle de protection, mais je ne suis guère du genre à céder à la menace, même mortelle. Donc qu'elle m'égorge, cela pourrait que confirmer ce pourquoi je vous cherchais. J'ai entendu parler de vous, avec cette nomination. On ne pouvait pas louper l'information. Mais un titre et un nom peut très bien n'être qu'un prétexte pour cacher l'horreur d'actes immondes...''

Il avait préféré être direct, car sous le coup de la menace du garde du corps. Nul doute qu'elle allait se montrer insistante quand à sa petite rébellion contre son injonction.

''Je suis le mercenaire Thelrand, engagé pour vous arrêter, pour des meurtres que vous auriez commis dans de sordides conditions. Et qui m'envoie ? Il n'a pas de donné de nom, mais c'est quelqu'un de la Cour. Sinon, qui d'autres aurait eu la pertinence de m'engager dites moi ? Et contre vous ? Et pour faire gagner du temps, vu que vous et moi sommes dans une impasse, je réitère ce que j'ai dit précédemment... pourquoi la ''Justice'' chercherait votre tête ? Moi, je pense que vous avez une petite idée sur la question....''

Il jouait dangereusement. Si Finz Von Klauss était bien un meurtrier, Peddyr cessera de vivre sous peu. Si cet homme était accusé à tort, alors il vivra... peut être... Après tout, qui sait comment pouvait ce comporter un noble comme lui. Certains réclamait le paiement d'un affront de ce genre par le sang. De toute façon, avec la vie qu'il menait, il connaissait les risques et la mort n'était qu'un aboutissement d'une vie menée au jour le jour.

Il garda son regard rivé sur l'artiste, toujours sous la menace de la lame de son garde du corps
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 131
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chasseur chassé [Pv Lucius] Jeu 3 Mai - 23:36
L'homme jeta alors au vampire un regard glacial, cet homme devait penser que agir de la sorte était lâche, néanmoins, pas pour Lucius, pour lui, il y a une frontière entre la lâcheté et la tactique, de plus, il n'avait jamais dit que ce serai un face-à-face en un contre un...

Par la suite, le mercenaire se mit alors à parler, il expliqua au vampire ce qu'il se passerait s'il lui arriverait quelque chose, et presque immédiatement, l'Elfette raffermit sa prise sur l'homme, faisant même couler un petit filet de sang... Néanmoins, le mercenaire continua son explication, avant de se présenter pour au final dire que les deux protagonistes de cette petite histoire se trouvait dans une impasse, ce qui ne manqua pas de faire rire le vampire.

Néanmoins, le mercenaire continua son explication, avant de se présenter pour au final dire que les deux protagonistes de cette petite histoire se trouvait dans une impasse, ce qui ne manqua pas de faire rire le vampire. [/color]

Dit alors le vampire d'un ton confiant tout en réfléchissant à ce que son interlocuteur venait de dire.
Thelrand ? Lucius n'y avait pas vraiment réfléchi, mais il avait l'impression que ce nom lui été familier. Peut-être que cet homme était plutôt connu dans son milieu professionnel ?

- J'ai peut-être une idée de qui est votre employeur, ou plutôt, une idée du camp qu'il a choisi. Et je peux vous assurez que le véritable lâche n'est pas un pauvre petit aristocrate de la nuit comme moi...

Avec ça, il espérait que l'épéiste allait comprendre à quoi il avait à faire.

- Mais nous n'allons pas en parler ici, et si nous marchions un peu ?
Sur ces mots, il se retourna vers sa garde du corps attitrée pour lui faire signe de partir avant de dire.

-Ne t'en fais pas, il n'est pas dangereux, ou plutôt, il est intelligent, sinon il m'aurait attaqué directement à la seconde où il m'a vu...

Puis il regarda de nouveau l'homme encapuchonné.

- A moins que vous ne désiriez rester dans ses bras encore un peu ? Après tout, je ne connais presque personne qui ai survécu aussi longtemps en restant...

Le regard noir que lui jeta Selenya le fit s'arrêter sur-le-champ, l'artiste écarlate décida de s'arrêter-là et de changer de sujet, car l'Elfette serait sûrement moins bienveillante à son égard qu'elle ne l'avait été avec le mercenaire Thelrand, certains pourraient dire que leur relation était... Compliquée...

Le vampire avança un peu avant de se retourner et d'attendre que le mercenaire le suive, il pouvait toujours sentir le regard de sa "protectrice", ce qui lui donnait des sueurs froides...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chasseur chassé [Pv Lucius] Dim 6 Mai - 9:36
Peddyr grimaça en sentant la pression s'accroître contre la peau de sa gorge. Il savait qu'il pouvait perdre la vie rien que d'un geste de la garde du corps. Mais au point où il en était. Il n'avait plus rien à perdre, d'une certaine manière. Il dardait toujours son regard sur l'artiste de la nuit, attendant la suite. Il ne parut guère surpris quand à l'énoncé défensive de sa ''cible''. Ce ne serait pas la première fois qu'un noble chercherait à se défaire d'un gêneur ou d'un ennemi via des méthodes très duchéenne. Puis il ordonna ; d'une certaine manière, à celle qui tenait la vie du mercenaire sous sa lame de le libérer.

La lame de l'elfe se retira et Peddyr put un peu se détendre. Il porta sa main gantée à son cou légèrement entaillé pour voir l'étendu des dégâts. Il y avait un peu de sang sur les doigts, qu'il frotta entre eux. Ce n'était guère profond. La blessure n'y paraîtra plus dans quelques heures.

''Je pense que j'ai eu mon comptant de proximité féminine pour la soirée.....''

Il avait tourné la tête pour voir en partie la silhouette dangereuse de l'Elfe. Il ne douta pas un seul instant, rien qu'à sa posture et au regard froid qu'elle jeta à l'homme qu'elle protégeait qu'elle serait capable de lui faire payer ses paroles. Il se contenta de garder le regard plissé dans sa direction, restant prudent. Un ennemi qui frappe dans le dos était parfois le plus vicieux et le plus dangereux.

''Si vous me permettez, Ma Dame...''

Il se retourna pour montrer ses mains ouvertes. Il espérait lui montrer qu'il répondait ainsi à l'invitation de son ''maître'', de marcher pour parler de cette histoire. Et se faisant, il retira sa capuche pour se dévoiler, et se retourna vers Finz Von Klauss, pour le rejoindre, lui qui avait déjà pris de l'avance dans la reprise de sa balade nocturne.

''Vous dites connaître mon employeur. Ou du moins son camp... Seriez-vous donc mêlé à je ne sais quelle intrigue interne ? S'il y a bien une chose que je n'aime guère, c'est qu'on m'utilise à des fins politiques, sans qu'on demande mon avis quand à mon implication. Le pauvre aristocrate de la nuit que vous êtes a du s'attirer les foudres de quelques personnes pour qu'on ait eu à m'employer, tout en me bernant au passage....Et comme je ne suis pas très au fait de ce qui se trame en politique au sein d'Akkaton, je pense que vous saurez éclairer ma lanterne des derniers évènements... si vous consentez à m'en faire part, bien entendu. ''

Peddyr était mercenaire, il n'écoutait guère les ragots, les rumeurs ou les nouvelles qui se dévoilaient dans l'écoulement des jours au quotidien. Pourtant, il était au fait que cet homme, au vue de son nom avait été nommé à un poste de haute importance, ce qui avait engagé convoitise et jalousie....Jouer le rôle d'ambassadeur pouvait ouvrir tellement de portes, tellement d'opportunité qu'un homme tel que Lucius n'avait pas dû plaire. Alors au lieu de se plaindre à l'Empereur, on avait embauché un mercenaire comme Peddyr pour espérer le faire tuer. Dommage, le sang ne coulera pas ce soir. Ou presque, hormis une goutte de la part du mercenaire par le tendre baiser tranchant de la lame de la garde du corps.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 131
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le chasseur chassé [Pv Lucius]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le chasseur chassé [Pv Lucius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain-
Sauter vers: