Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivé des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Dans la forêt de Jade (Pv Miyako)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: Autres villes, et villages
MessageSujet: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Mer 24 Jan - 9:56
20 Janvier de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

Il était quand même agréable pensa Anton, de pouvoir trouver une telle forêt non loin de la cité de Jade… Ce lieu paraissait après tout si paisible quand on s'y rendait, enfin paisible… Les rares promeneurs qu'il rencontrait sur le chemin pour beaucoup avaient l'air de partager cette impression avec lui. Et on était porté de toute manière à ne pas juger cette forêt impropre à la balade insouciante, après tout c'était techniquement une région bien sécurisée par l'empire Ikhyldien.

Et c'est probablement cela d'ailleurs qui le poussa à vouloir s'enfoncer dans la forêt assez vite, après tout elle n'était pas réputée comme bien dangereuse et les heures qu'il passa ainsi à se promener seul, ayant laisser ses hommes rentrer à la capitale, furent reposantes et agréables. Mais… Car il y avait toujours un mais, il fallut qu'il tombe au bout d'un moment sur une scène surprenante qui vint casser sa tranquillité.

Dans une clairière reculée, une créature qui semblait être un hybride de cerf et cheval, ce que les Ikhyldiens appelaient Kirin et que Anton aurait sans doute prit le temps de contempler en une autre occasion au vu de sa magnificence, se retrouvait acculé face à une autre créature plus humanoïde aux vagues airs d'azurien. Mais un azurien très sinistre dans ce cas qui semblait katana en main prêt à transpercer la créature… Anton n'hésita donc même pas en voyant cela et chargea immédiatement le guerrier oiseau.

Le boucan qu'il fit en chargeant empêcha bien entendu tout effet de surprise et le tengu put donc esquiver sans véritable mal le premier assaut du lancier qui avait tenté de porter un violent coup d'estoc dans une des jambes non protégée du monstre. S'ensuivit ensuite un combat intense, mais rapide. Le tengu tentant de profiter de son agilité face au haut juge, mais celui-ci finalement après un début de combat difficile pour lui, arriva à donner un violent coup de bouclier qui fit tomber le yokai au sol. Le haut juge en profita immédiatement alors et posa fermement sa jambe mécanique recouvertes de plaques d'acier sur le torse du monstre pour l'immobiliser… Ceci fait il se mit en position de donner le coup fatal, mais hésita. Il jeta un regard au Kirin, chose se remarquant difficilement à travers son casque et il voyait que ce dernier ne semblait pas furieux malgré le fait qu'il avait été sérieusement blessé.

« Pars et ne reviens pas... » Se contenta donc de dire le haut juge gravement au tengu en relâchant la pression exercée par sa jambe, le tengu se releva alors… Étrangement, il s'inclina peu après, puis partit en s'envolant. Le haut juge observa cela quelques instants, puis se retourna vers le kirin et lui dit.

« Je vais assurer ta protection et t'amener à un guérisseur, peux tu te déplacer ? » Le kirin lui fit oui de la tête et lui semblait plutôt reconnaissant. Anton hocha donc lui aussi de la tête et entreprit d'amener l'être magique voir un guérisseur. Probablement dans l'un des villages à la périphérie de la cité, ça ne devrait pas être dur à trouver après tout et au pire, Anton pourrait payer les services du mage si le Kirin n'en avait pas les moyens. En tout cas c'est ce qu'il pensait faire alors qu'il constata tout à coup qu'ils n'étaient pas seuls et que son regard se porta vers ce qu'il espérait ne pas être un autre tengu… Ou pire le même qu'il y a peu, sinon il serait obligé de ne pas faire preuve de clémence cette fois-ci.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Jeu 25 Jan - 20:42
Aujourd'hui Miyako avait décidé d'aller se promener à l'extérieur de la cité de Jade, dans la forêt de Jade plus précisément, elle espérait y trouver un coin tranquille et voir s'il se passait quelque chose ou jouer de la flûte, bref passer un moment à ne rien faire d'utile et se détendre sans qu'il n'y ai qui que ce soit. Malheureusement le boucan qu'elle entendit lui fit dire que ça n'allait peut-être pas être le cas.

Elle se dirigea vers l'endroit où elle avait entendu du bruit, elle arriva à une clairière, ce qu'elle y vit la surpris, il y avait un tengu au sol, avec une immense armure qu'il le maintenait à terre et près à l'achever, non, ce n'était pas juste une armure, vu l'équipement et l'apparence de celle-ci elle appartenait à un Akkatonien, mais que venait-il faire ici ? Le plus surprenant restait le Kirin qui se tenait un peu en retrait, un Kirin ?! Elle n'en avait jamais vu. Tout à coup l'homme laissa partir le Tengu qui s'inclina puis s’envolât. L'homme se tourna vers le Kirin et lui dit quelque chose, mais à cette distance elle n'entendit rien, mais le fait est que le Kirin fit oui de la tête. Tout à coup l'homme tourna sa tête dans sa direction, apparemment il avait fini par se sentir observé.

Miyako soupira puis s’avança vers l'Akkatonien et le Kirin, après tout il l'avait vu elle ne pouvait pas partir ainsi et puis ce n'est pas tous les jours qu'elle voyait un Kirin. Elle n'arrivait pas à supporté le fait qu'un Akkatonien soit ici, mais soit, peut-être avait-il compris que la technologie était un vice ? Enfin, il n'y avait pas trop à compter là-dessus.

Elle n'était pas en armure aujourd'hui, ayant préféré son Kimono, après tout elle ne comptait pas se battre aujourd'hui, cela ne l'empêchait pas d'avoir ses armes avec elle malgré tout. Elle avait également, comme à son habitude, le masque de sa défunte mère et sa flûte. Elle s'inclina devant l'Akkatonien, puis devant le Kirin.

« Je vous salut guerrier d'Akkaton, je vous salut également noble créature »

« Je n'ai aucune idée de pourquoi vous êtes ici, mais j'espère que vous vous rendez compte de l'honneur que vous avez de rencontrer un Kirin, je pense que peu de membres de votre empire ont eu cette chance »  

Puis se rendant compte que le Kirin était blessé
« Je peux vous emmener à un guérisseur si vous le souhaitez, j'en connais un qui vit non loin d'ici »

Elle en connaissait bien un, il vivait près de la route, il soignait aussi bien les hommes que les animaux, il s'était d'ailleurs installé ici pour profiter de la tranquillité de la campagne et de la forêt qui lui permettait de s'approvisionner. Miyako le soupçonnait également de préférer la compagnie des animaux à celle des hommes.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Ven 26 Jan - 21:42
Anton laissa l'ikhyldienne s'approcher sans rien y redire et s'inclina poliment à son tour quand elle le fit avant de répondre avec le ton sympathique d'un bon gaillard qui venait de conclure que ce n'était pas une menace.

« Salutations à vous madame. Ah ? Ce que je fais ici ? » Il haussa les épaules puis ajouta. « Au début je ne faisais que me promener dans cette magnifique forêt, puis j'ai vu cette noble créature se faire attaquer par un tengu qui l'avait à sa merci disons… J'ai donc chargé immédiatement en voyant cela et suis plutôt satisfait d'avoir sauvé une vie. » Il regarda le kirin puis ajouta avec une certaine reconnaissance à la kitsune quand elle lui dit qu'elle savait où se trouvait un guérisseur vivant non loin.

« Parfait ! Je pensai l'amener à la capitale pour cela, mais si vous connaissez un mage guérisseur se trouvant non loin ce sera bien mieux, il n'aura ainsi pas à souffrir plus longtemps que nécessaire de ses blessures. Si besoin je payerai les soins pour lui d'ailleurs. En tout cas je vous remercie pour votre obligeance. » Ils commencèrent donc à se mettre en route supposa t-il, puis il finit par demander aimablement à la kitsune.

« Comme vous nommez vous d'ailleurs madame ? Pour ma part l'on me nomme Anton Ludwig et vous noble kirin ? » Il supposait après tout que cette créature savait parler, mais celle-ci sembla tout à coup assez attristée par la question et devinant la surprise d'Anton, il s'arrêta un instant et écarta un pan de fourrure avec ses griffes pour dévoiler une cicatrice à son cou, probablement faîte par un katana… Fichtre pensa le haut juge qui ne manqua pas de glisser avec compassion pour rattraper le coup.

« Désolé si je vous ais rappelé de mauvais souvenir, si vous voulez je pourrais vous porter pour que vous n'ayez pas à faire tout le chemin... » Et là par contre la créature magique refusa de manière claire et nette, mais polie. Sans doute qu'il trouvait que ça serait indigne de se faire ainsi porter. Anton soupira donc légèrement comme pour évacuer la pointe de gêne qu'il ressentait, puis demanda à l'ikhyldienne de manière cordiale tout en surveillant les environs du regard comme pour détecter toute menace.

« Et vous, que faîtes vous ici san ? Vous aussi vous vouliez vous promener ? » Pour sa part en tout cas il semblait plutôt inquiet concernant le kirin… Enfin, semblait... Dur à dire vu qu'il portait son casque, mais on pouvait peut-être déceler un peu d'inquiétude dans sa voix, mais bon de la part de l'homme qui s'était enquiquiné à porter un de ses soldats sur des centaines de kilomètres en territoire hostiles plutôt que l'abandonner, ça n'était pas vraiment étonnant... M'enfin ça c'est ce que ce serait dit ceux sachant cela, il n'était pas après tout très vantard...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Sam 27 Jan - 17:41
« Ne vous inquiétez pas, je ne pense pas qu'il demandera quoi que ce soit en échange de ce service »
Après avoir fait un signe de la main pour leur demander de la suivre elle se mit en route.

« Comme vous nommez vous d'ailleurs madame ? Pour ma part l'on me nomme Anton Ludwig et vous noble Kirin ? »
Comment ce nommait-elle ? Une question à laquelle elle n'avait pas spécialement envie de répondre, mais il avait lui-même donné son nom avant qu'elle lui réponde, la politesse serait qu'elle se présente également et puis après tout qu'elle importance ? Lorsque le Kirin et que celui-ci montra sa cicatrice, elle fut elle aussi attristée, qui pouvait bien s'attaquer à une si noble créature. Elle fut surprise quand Anton proposa au Kirin de le porter, cet homme semblait emplit de compassion et d'inquiétude pour la noble créature, chose à laquelle on ne s'attendait pas le voyant, lui qui ressemblait littéralement à une armure vivante.

« Et vous, que faîtes vous ici san ? Vous aussi vous vouliez vous promener ? »

« Je nomme Miyako Shizumi » Commençât-elle par lui répondre.
« Ce que je fais ici ? Disons qu'en effet je souhaitais me promener, j'avais envie de me reposer dans cette forêt, de laisser le temps allé et d'observer la nature vivre, tout en l'accompagnant » A ces mots elle avait posé sa main sur sa flûte pour lui montrer ce qu'elle voulait dire par accompagner.

« C'est un passe-temps comme autre, n'ayant rien d'intéressant à faire en ville et n'ayant pas envie de m’entraîner, il fallait bien que je m'occupe durant ce temps libre entre deux missions »
Elle avait dit cela en oubliant le fait qu'il ne savait certainement pas qu'elle était dans l'armée Ikhyldienne, enfin, maintenant c'était fait, mais lui, il ne devait pas être un simple soldat au vu de l'équipement qu'il avait.

« Dites moi, vous n'êtes pas un simple soldat de l'Empire Akkatonien non ? Vu ce que vous avez sur le dos vous devez être assez bien placé dans cette armée »

Puis apercevant la lisière de la forêt,
« Nous y sommes presque »
Elle apercevait déjà la demeure du guérisseur à travers les fourrés, il ne restait qu'à espérer qu'il soit là.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Dim 28 Jan - 20:25
Comment ça il ne demanderait rien en échange de ce service ? Une bonne chose pensa Anton en hochant légèrement la tête à ces paroles comme pour confirmer qu'il avait entendu donc et qu'il ne s'inquiéterait pas, bon de toute manière ça ne l'aurait pas dérangé de payer, mais évidemment il n'allait pas se plaindre de l'inverse après tout. Il pouvait d'ailleurs comprendre une telle attitude dans les faits, dû soit peut-être au fait de devoir venir en aide à une si noble créature ou bien un souci en général de préserver la vie.

Quant au fait que la créature soit muette, à vrai dire il était sincèrement peiné pour elle car il avait du mal à imaginer ce que devait être une existence privé de l'un des sens les plus importants de toute être vivant. Le don de communiquer, du moins d'une des manières les plus aisés pour les êtres doués de parole. Instinctivement quand il rencontrait quelqu'un de muet, sourd ou aveugle il avait disons tendance à s'imaginer à la place des gens souffrant de cela et ça le mettait assez mal à l'aise intérieurement, une capacité de projection assez propre à lui au fond et qui d'une certaine manière coïncidait avec une forte empathie. Après tout quand d'instinct vous vous imaginez à la place de quelqu'un vivant une sorte de calvaire, vous avez souvent tendance à faire preuve d'une certaine sensibilité à ce sujet. Ironiquement, c'était aussi cette capacité qui pouvait le rendre impitoyable envers ceux tuant des innocents, car il imaginait sans mal la douleur et le désespoir de ceux ayant perdu un être proche et de la victime en elle-même et cela le plongeait assez facilement dans une profond désir de rendre justice.

« Joli prénom et nom, je trouve ça harmonieux et agréable à l'oreille. » Ne manqua t-il pas sinon de commenter du ton de l'homme qui savait parler d'une chose assez anodine, mais qui avait quand même voulu dire cela, ce avant d'ajouter appréciateur en remarquant la flûte. « J'aurais bien aimé apprendre à jouer du violon pour ma part, mais je n'ai jamais eu trop le temps… Vous devez être une excellente musicienne je suppose ? » Demanda t-il visiblement curieux au ton de sa voix à ce sujet, probablement qu'il se demandait s'il pourrait écouter de cette musique à l’occasion, mais n'osant pas car trouvant cela un peu osé comme question.

Enfin, il fallait dire d'ailleurs que cette impression qu'il avait venait peut-être d'un préjugé courant, mais positif qui concernait le fait qu’énormément d'ikhyldiens, surtout de la noblesse seraient de grands artistes. Ce qui dans les faits avait plus qu'un fond de vérité vu que les artistes de ce pays étaient reconnus dans le monde entier, mais de là à dire que tout les nobles de cet empire étaient de « grandes artistes » il y avait tout de même un pas à franchir.

Dans tous les cas, s'il avait deviné qu'elle faisait partie de l'armée Ikhyldienne à ses paroles, il n'y avait pas trop accordé d'importance à vrai dire, par contre il ne manqua pas de répondre avec franchise concernant la question de la kitsune.

« Eh bien, disons que j'ai l'impression que ça sonne un peu pompeux quand je le dis. Mais en effet je suis haut placé dans l'armée, haut juge de l'empire, commandant de la 10 ème légion d'akkat directement sous les ordres de l'assemblée du peuple. » Il le disait comme on disait un fait et non comme s'il voulait s'en vanter. Il ne voulait pas paraître arrogant après tout.

Dans tous les cas, ils ne manquèrent pas ensuite d'apercevoir au loin la demeure du guérisseur, mais… Disons qu'il y eut un problème, car quand ils approchèrent de celle-ci, ils distinguèrent tout à coup une sorte de barrière magique qui entourait la dite demeure…

« Est-ce normal ? » Demanda donc Anton pensif à le samouraï, avant ensuite disons de regarder la barrière sans rien faire pendant quelques instants, après tout qui pouvait savoir quel effet ça aurait pu avoir de toucher cette barrière ? Et avant qu'il ne décide de faire quelque chose d'ailleurs, une voix éthérée résonna.

« Non ça ne l'est pas... » Et tout à coup, une forme sortit de la barrière magique, un sublime être équestre avec une corne rappelant celle des licornes et qui arborait des couleurs sur son corps aussi variées et sublimes que celle d'un paon… Il les regarda, puis dit avec calme.

« Veuillez l'en excuser, mais mon ami a dû s'absenter pour certains raisons… » Il s'inclina en voyant le kirin ensuite et ajouta. « Si vous avez besoin de soins noble kirin, je peux m'en charger à sa place. Permettez moi juste de demander à vous ou à l'un de mes amis une faveur en retour. » Il ajouta alors d'un ton se voulant implorant. « Mon ami a besoin d'aide, un passé ombrageux et qu'il regrette l'a rattrapé, un de ses anciens amis, un rebelle de Teïder lui a demandé il y a quelques jours de cela de le rejoindre à un endroit reculé et depuis je n'ai plus de nouvelles… Étant lié par le don magique à sa demeure le temps qu'il revienne, je ne peux trop m'éloigner de cette dernière, mais vous vous pourriez peut-être l'aider ? Je vous en prie… Par le lien que j'entretiens avec lui, je sais où il se trouve, je ne vous demande pas de mener une longue enquête, juste de le sauver, je ferais tout ce que vous voulez en échange. » Anton surprit par cela, guère étonnant au vu de la situation, mais ému par l'attitude implorante de la créature lui faisant face, dit donc avec conviction sans vraiment prendre la peine d'analyser le pour et le contre.

« Je vais m'en occuper noble esprit. Notre ami kirin a besoin de beaucoup de repos je pense en plus de soins et plus nous attendrons, plus il est probable que votre ami connaisse un destin funeste. Dîtes moi où chercher et je m'y rendrais de ce pas… Pas besoin de récompense pour cela d'ailleurs, la satisfaction de faire une bonne action me suffira. » Il ne savait absolument pas dans quoi il venait de s'embarquer et visiblement ça devait être assez grave au vu des paroles de l'esprit, mais il y sautait à pieds joints sans la moindre hésitation. Surtout que si ce dernier proposait cela aussi brusquement en plus, c'est que la situation était vraiment urgente et grave...





[Hrp : Si tu veux jouer les pnjs, n'hésite pas :3 . Je voulais disons mettre un peu plus d'aventure et d'actions dans le rp, à voir si cela te convient Smile .]
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Mar 30 Jan - 21:06
« Joli prénom et nom, je trouve ça harmonieux et agréable à l'oreille. »
Elle ne répondit pas, à quoi bon après tout ?

« J'aurais bien aimé apprendre à jouer du violon pour ma part, mais je n'ai jamais eu trop le temps… Vous devez être une excellente musicienne je suppose ? »

« Excellente musicienne ? Je n'en sais rien, je joue pour moi et si qui peuvent parfois s’arrêtent pour m'écouter, mais allez savoir si je suis vraiment doué, disons que je me débrouille et certaines personnes s’arrêtent pour m'écouter c'est que ce ne doit pas être si mauvais que ça, aussi, je ne me suis jamais posé la question, car je n'en ai rien à faire, je joue pour mon propre plaisir » La vérité c'est qu'elle souhaitait atteindre un jour le niveau de sa mère, mais elle y était encore loin, enfin ça c'est qu'elle en pensait, certaines personnes disaient le contraire, flatterie ou vérité ? Allez savoir.

« Eh bien, disons que j'ai l'impression que ça sonne un peu pompeux quand je le dis. Mais en effet je suis haut placé dans l'armée, haut juge de l'empire, commandant de la 10 ème légion d'akkat directement sous les ordres de l'assemblée du peuple. »
Ce qui la surpris dans cette réponse, c'est la sincérité avec laquelle il disait cela et sans vantardise, que faisait un haut-juge ici ? Et seul qui plus est ? Aucune idée, sûrement quelque chose de louche, il complotait ou faisait-il partie de l'Engrenage ? Il était Akkatonien après tout, même si la dernière option était des plus improbables, juste par le fait qu'il avait sauvé un Kirin, mais on n'est jamais trop sûr.

Quand elle aperçu la maison protégée par une barrière elle se posa exactement la même question qu'Anton : « Est-ce normal ? » Elle l'avait pensé, mais n'avait rien dit, elle ne connaissait pas assez le guérisseur et ne passait pas assez souvent par ici pour savoir si c'était quelque chose qui était anodin.

« Non ça ne l'est pas... »  
Pour le coup, la réponse ne se fit pas attendre, la créature éthérée proposa de soigner le Kirin, mais en échange il voulait que nous sauvions son ami, elle l'aurait aidé dans tous les cas, pourquoi ? Le guérisseur n'était pas quelqu'un de mauvais et il aimait ce qu'il faisait.

« Je vais m'en occuper noble esprit. Notre ami kirin a besoin de beaucoup de repos je pense en plus de soins et plus nous attendrons, plus il est probable que votre ami connaisse un destin funeste. Dîtes moi où chercher et je m'y rendrais de ce pas… Pas besoin de récompense pour cela d'ailleurs, la satisfaction de faire une bonne action me suffira. »
La réponse du Haut-Juge la surprit malgré qu'il ait aidé le Kirin sans rien demander en échange elle ne pensait pas qu'il accepterai.

« Je vais l'aider également, je le connais peu, mais je sais que c'est quelqu'un de bien » Avait-elle enchaîné

L'éthérée leur indiqua où il était et ils se mirent en route, laissant le Kirin aux soins de l'éthérée.

En chemin elle ne dit rien, se préparant mentalement à ce qu'ils pouvaient trouver. Quand ils arrivèrent enfin à l'endroit indiqué par l'éthérée, ils avaient voyagé à travers la forêt pendant au moins une bonne demi-heure, ils arrivèrent à l'orée d'une clairière. Dans la clairière se trouvait une dizaine de personnes habillées de vêtements sombres, ils avaient des dagues, épées et 2 arbalètes. Apparemment ils n'avaient pas encore été aperçus. Le guérisseur et un autre homme étaient tout deux enchaînés et maintenus au sol, ils étaient de dos, mais ils étaient couverts de blessures, l'homme en face d'eux était le seul qui n'était pas encapuchonné, il avait un fouet dans une main, de l'autre, il tenait une barre de métal, il la sortie d'un feu dans lequel il la faisait apparemment chauffé, un homme attrapa la tête du guérisseur et la maintenait de façon à ce qu'il ne puisse plus la bouger et faisait face à l'homme, qui apparemment allait lui enfoncer la barre de métal dans un œil.

Miyako n'attendis pas que l'homme fasse ce qu'il souhaitait faire, en un clignement des yeux elle était à côté près de lui, d'un seul geste elle dégaina Arashi et lui trancha la tête dans le même geste, elle enchaîna avec une lame de vent en direction d'un des hommes qui tenait une arbalète sur sa gauche et déviant le coup d'un des hommes qui avaient enfin réagit, après avoir dévié ce coup avec son katana elle lui donna un coup au niveau des jambes tout en passant derrière lui en faisant un tour sur elle-même, son coup le fit tomber à genou et elle le transperça de son Katana, elle le retira et se mit en garde, les autres étaient sorties de leur stupeur et se préparaient à l'attaquer, elle espérait que l'Akkatonien serait lui aussi passé à l'attaque, sinon elle serait submergée, ils étaient tout autour d'elle, elle était encercler, mais elle s'en fichait, le peu qu'elle en avait vu l'avait mise dans une colère noir, mais pour qui se prenaient ces hommes ?

Sorts utilisés :
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Mer 31 Jan - 21:37
« C'est tout à votre honneur. » Se contenta t-il de répondre avec sincérité concernant le fait qu'elle jouait surtout de la musique pour son plaisir et non spécialement pour avoir un certain talent ou plaire aux autres, ce qui lui donnait l'impression d'ailleurs qu'elle devait être vraiment douée si en effet c'était un plaisir pour elle de jouer de la musique. Après tout cela pouvait dire que c'était une passion et donc qu'elle prenait du temps pour s'améliorer, même si évidemment ce n'était là que son avis et que bien entendu les choses étaient rarement aussi simples.

Enfin, dans tous les cas il supposait que ce n'était pas ses affaires en vrai, même si bien évidemment la curiosité le titillait à ce sujet. Il venait à peine de la rencontrer après tout, cela et puis même s'il était du genre curieux au point d'être indiscret souvent, disons qu'il fallait tout de même se tenir un minimum envers les étrangers. Ils n'étaient pas après tout forcément ouverts à la conversation et bien disposés, ce même si pour tout avouer il n'avait aucun pressentiment à l'égard de cette samouraï pour le moment.

Quant à ce qui se passait concernant la maison du guérisseur, puis ce qu'avoua l'esprit élémentaire à l'ikhyldienne, au kirin et à l'akkatonien. Il y avait évidemment de quoi donner envie à Anton d'aller sauver la veuve et l'orphelin, enfin… D'un point de vue métaphorique bien entendu et de préférence sans demander des faveurs à la veuve juste après. Après tout, quel mérite à une bonne action si elle était intéressée et non désintéressée ?

Enfin, de toute manière ça ne l'étonna pas sinon que la samouraï proposa son aide elle aussi, après tout elle avait l'air d'avoir une bonne âme, même si évidemment il la jugeait peut-être un peu vite, mais bon. Pour le moment elle ne lui avait donné aucune raison de penser autrement après tout...

Ainsi, après que l'esprit leur ait indiqué où se rendre, ils y allèrent et Anton espéra pour sa part qu'ils n'arriveraient pas trop tard, ne serait-ce que pour la vie du guérisseur et de son complice, mais aussi leur intégrité physique. Après tout il avait déjà lu des rapports concernant ce que faisaient souvent les Teïderiens à leurs prisonniers et disons que ce n'était rien de bien humaniste ou miséricordieux, il ne serait pas étonnant d'ailleurs que passer un certains temps entre les mains de cas sadiques, n'importe qui implorerait la mort de venir le chercher au plus tôt, mais ça c'était une autre histoire. En somme rien qui ne l'aide à ne pas être dégoûté et scandalisé de tels pratiques, après tout il venait d'un pays où la torture était particulièrement mal vue et punit de mort en général, donc bon…

Dans tous les cas, quand ils arrivèrent à l'orée de la clairière où ils devaient retrouver le guérisseur et son ami, nul besoin de préciser que la scène qui se déroula devant Anton lui donna toutes les raisons du monde d'entrer dans une sombre colère…  Lorsque la samouraï passa à l'attaque, lui aussi le fit sans davantage de réflexion, dégainant son fusil explosif il tira sur un petit regroupement d'hommes qui n'était pas proche des prisonniers et de la samouraï et le résultat fut évidemment, une personne réduite en charpie et une autre gravement blessé, probablement assez pour être mit hors combat. Ceci fait il jeta son arme sur le côté et il fonça au corps à corps lui aussi, son armure à vapeur lui permettant disons de faire une charge somme toute tonitruante…

Tonitruante et dépourvue de toute subtilité dans les faits, mais au moins efficace car il dû mettre un adversaire hors de combat grâce à cela et en avait projeté à terre un autre. Ceci fait, débuta alors le vrai combat… Un combat qui fut intense, se protégeant pour sa part derrière son bouclier et donnant des coups de lance quand le moment était appropriée, son arme fut d'ailleurs rapidement recouverte de sang, notamment celui d'un Teïderien qui avait tenté de planter un couteau dans le dos de la samouraï pendant que cette dernière était occupée. Peut-être que cette dernière l'aurait vu venir, mais pour sa part ça avait été une opportunité de frapper qu'il avait saisit, par contre lui aussi était encerclé et un ennemi ambitieux décida peu après de lui sauter dessus par derrière et de s'accrocher, sans doute pour tenter de planter sa lame dans une faille de l'armure, Anton tenta alors de le chasser avec une manœuvre qu'on pourrait qualifier de ruade, mais ce satané Teïderien restait tout de même accroché coûte que coûte, conscient sans doute qu'il n'aurait pas une autre occasion de faire aussi mal que celle-ci. Cela et qu'ils étaient bien mal partis, alors autant faire à mal à défaut de gagner, satané fanatiques...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Jeu 1 Fév - 23:11
Miyako et Anton n'étaient, en effet pas dans la meilleure des positions, un des Teïdariens avait tenté de l'attaquer en traître pendant qu'elle était en train d'éviter les coups d'un autres, merci à Anton de s'en être occupé, elle l'avait vu en effet, mais elle n'avait pas pu réagir, néanmoins les Teïdariens étaient hésitants dans leur attaques, mais lorsque l'un deux monta sur le dos d'Anton et que celui-ci ne parvint pas en s'en débarrassé, les autres redoublèrent leur attaques, Miyako trouva un moment pour se concentrer et souffler un peu, un des Teïdarien la chargea en tentant de lui mettre un coup d'estoc, elle se déplaça légèrement sur le côté, avec Arashi elle dévia l'arme de l'homme, avec sa main gauche elle l'attrapa par le col, elle planta son pied gauche dans le sol pour s'en servir de pivot, elle tourna sur elle même en se servant de l’élan de l'homme et le projeta sur l'un de ses camarades qui tentait lui aussi de l'attaquer, le choc fut assez brutal.

Mais pas le temps de se reposer, elle esquiva le coup d'un Teïdarien d'un bond en arrière avant de se servir de celui-ci qui était encore déstabilisé par son coup manqué comme d'un marche pied, quand elle lui sauta dessus elle put enchaîner par un autre saut qui envoya l'homme à terre, mais elle, arrivait à la hauteur de l'homme sur le dos d'Anton l'attrapant au vol elle l'embarqua et tomba de façon à s'en servir comme un coussin, elle entendit un sinistre craquement au contact du sol, mais pas le temps de s'en inquiéter elle se relava, esquive un premier coup et profita de l'ouverture laissée par le second pour trancher du haut de l'épaule gauche au bas du flanc droit celui qui avait tenté cela, elle était maintenant dos à dos avec Anton, les ennemies mis à terre commençais pour certains à se relever, parmi ceux là ils n'étaient pas nombreux à être totalement bon pour le combat.
Miyako estima qu'il en restait au moins 6 en états de se battre.

Quand au guérisseur et son ami, ils étaient hors de vu, elle espérait qu'ils aient profité de son action et de celle d'Anton pour s'enfuir, mais ils étaient enchaînés, ils n'avaient pas put allez très loin.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Sam 3 Fév - 16:02
Visiblement les Teïderiens comme toujours, surtout ceux-là jouaient sur la maxime de la quantité maîtresse des combats. En tentant à défaut d'être du niveau de leurs adversaires, de submerger ceux-ci par le nombre et d'essayer d'en profiter des manières les plus basses possibles.

Anton d'ailleurs qui était occupé à vouloir chasser l'assassin insistant de son dos, n'avait pu remarquer que du coin de l’œil le ballet impressionnant qu’orchestrait la kitsune, ballet qui s'acheva de manière heureusement à débarrasser Anton du poids morts sur son dos. Libérant celui-ci qui repoussa alors l'assaut de 3 Teïderiens audacieux avec fermeté avant de se retrouver dos à dos avec la kitsune… Il restait 6 ennemis à affronter calcula t-il… Il repartit alors à l'assaut plutôt que de laisser leurs adversaires avoir l'initiative.

Faisant tournoyer sa lance d'un geste habile il fit un croc en jambe à un ennemi avec le manche de celle-ci avant ensuite de l'embrocher au sol juste après, d'un coup de bouclier il en repoussa un ensuite qui avait tenté de l'attaquer par derrière, pour planter sa lance à peine arrachée du cadavre dans le sol dans le ventre d'un autre qui avait voulu faire de même… Redonnant un coup de bouclier au troisième Teïderien insistant, il retira sa lance d'un geste sec, puis après un court duel avec son troisième adversaire, il lui trancha la tête d'un coup sec du tranchant de la lame de sa lance…

Ceci fait il regarda où en étant la kitsune et vit qu'elle aussi s'était débarrassée de ses adversaires, cela et que les deux prisonniers semblaient s'être enfuis… Tant mieux s'ils s'étaient mis hors de danger, ne restait qu'à les retrouver maintenant pensa t-il alors qu'il s'apprêtait à féliciter la samouraï et à s’atteler à cela, mais malheureusement… Il n'en eut pas le temps disons.

« Vous deux là ! Pas un geste ou je le tue ! » S'exclama alors une voix, celle d'un inquisiteur qui visiblement avait rattrapé un des deux prisonniers qui s'était enfui et qui après avoir traîné celui-ci lui mit la lame sur la gorge avant de dire…

« Pas d'entourloupe avec ta magie toi la chienne de renarde, le premier geste suspect de ta part, je l'égorge… Jetez vos armes à terre, maintenant ! » Anton en voyant cela jeta donc ses armes à dire puis dit dans un geste de conciliant.

« Allons, allons, nous pouvons négocier, c'est vous à la base après tout qui avez posés des problèmes... » Il fit un geste d'apaisement en disant cela et alors le Teïderien répondit d'une voix forte, notamment à l'attention de la kitsune. « J'ai dit que vous jetez vos armes à terre ! Cela et toi la samouraï… Ne t'approche pas d'un pas ou…. » Anton ajouta alors conciliant. « Allons bon, pas besoin d'en arriver à une telle extrémité, je suis sûr que nous pouvons trouver un accord après tout. Je suis même sûr que les autorités Ikhyldiennes pourraient faire preuve de miséricorde si vous vous montrez conciliant. » Osa t-il dire en sachant que ce n'était pas forcément vrai. L'inquisiteur Teïderien qui semblait nerveux ajouta alors en sa direction. « Toi, ferme là ! Vous allez obtempérer ou... » Plongé dans son profond énervement, cet homme avait détourné, probablement juste pour un court instant le temps de vitupérer contre Anton, son attention de la kitsune, le moment ou jamais pour celle-ci de tenter quelque chose sans doute...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Mar 6 Fév - 14:39
6 ennemies… 3 pour Miyako et 3 pour Anton, pendant qu'Anton repoussait les assauts des trois Teïdariens de son côté puis après ça repartait à l'attaque Miyako souffla un peu avant d'attaquer ceux en face d'elle. Elle dansait, du moins c'est que l'on aurait pu croire, elle avait également un sourire en coin. Elle dévia le coup d'un des Teïdariens avant de se retourner et dans le même mouvement de trancher la gorge avec son Katana d'un Teïdariens qui avait tenté de l'attaquer par derrière. Il en restait deux, ils étaient hésitants ils allaient sûrement tenté de l'attaquer en même temps pour tenter de l'avoir, elle n'attendait que ça. Ils tentèrent quelques attaques qu'elle esquiva ou dévia, on aurait dit qu'ils tentaient de la jaugée, puis ils se lancèrent un regard avant de se jeter vers elle en même temps. Sa réaction fut rapide, elle esquiva leur coup, en passant derrière eux grâce à sa passe de vent, tout en tranchant celui sur sa gauche puis de transpercé au niveau du cœur le second. Elle se retourna vers Anton lui aussi semblait avoir fini.

« Vous deux là ! Pas un geste ou je le tue ! »
A ces mots elle se tourna vers la provenance de la voix, il en restait un apparemment et… et merde il avait attrapé l'un des prisonniers. Elle regarda l'inquisiteur, il était tout sauf calme, son regard se porta ensuite sur le prisonniers, ce qu'elle vit la fit craquée mentalement, lui rappelant trop de mauvais souvenirs. Le prisonniers, elle l'avait vu de dos, il avait semblé amoché, mais elle ne pensait pas à ce point, il était borgne, il l'était sûrement devenu sûrement à cause de la barre de fer chauffé qu'elle avait vu tout à l'heure, il saignait, une parti de ses ongles avaient été arrachés, il avait des marques de coups et de brûlures sur le corps et le visage et il était à bout de souffle. Elle n'entendait pas l'inquisiteur et ne remarqua pas non plus qu'Anton avait jeté ses armes au sol

Pourquoi cela la fit craquée ? Parce que cela la renvoya dans son passé, elle revit ses hommes qui avaient été torturés et assassinés, elle revit également toutes les personnes qui avaient souffert de façons similaires qu'elle avait vu lors de ses missions. La colère et la haine, voilà ce qu'elle ressentait, mais pour qui se prenaient-ils pour infliger cela à quelqu'un ? La rage monta en elle. Malheureusement pour l'inquisiteur, c'est au moment où il avait son attention tournée vers Anton qu'elle passa à l'attaque.

En un clignement des yeux elle fut à côté de l'inquisiteur, le regard emplit de haine, l'inquisiteur n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit, elle lut juste la terreur dans ses yeux, d'un seul coup de sabre elle lui trancha le bras droit un peu avant le coude, libérant ainsi le prisonnier de son emprise et faisant reculer l'inquisiteur en hurlant de douleur. Elle le fit tomber sur le dos d'un coup de sabre dans les jambes. Elle s'assit sur lui ou plutôt se laissa tomber sur lui, en faisant cela elle lui vida les poumons et lui brisa quelques côtes, avant de laisser sa rage éclatée. Elle commença alors à lui frapper le visage de toutes ses forces avec ses poings, tout en l'insultant de tout les noms, ses poings étaient rouges de sangs, le sien ou celui de l'inquisiteur ? Peut être des deux, elle frappait tellement fort qu'elle pouvait elle même s'être blessé. Le pauvre inquisiteur ne bougeait plus, mais elle continuait de le frapper encore et encore en l'insultant. On aurait put la prendre pour une personne démente, mais l'explication de cette réaction se trouvait dans son passé, d'ailleurs dans les insultes qu'elle vociférait on pouvait se rendre compte que par moment cela n'avait pas de rapport avec la situation actuelle, pour elle, l'inquisiteur était le bourreau de ses hommes, enfin c'est ce que son esprit tourmenté lui montrait.

Sort utilisé:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Mer 7 Fév - 22:27
Anton regarda avec une certaine incrédulité la scène qui se déroula tout à coup devant lui. Quand la samouraï après s'être téléportée par magie près de l'inquisiteur, lui trancha le bras droit, action tout à fait radicale évidemment pour désarmer celui-ci, mais pourquoi ça au lieu de lui trancher la tête ? Et il comprit alors quand elle lui lacéra les jambes pour le faire tomber au sol, forçant le haut juge à commencer à courir vers elle pour la calmer. Pas qu'il ne pensait pas qu'un inquisiteur Teïderien ne méritait pas de mourir, mais pourquoi faire preuve d'une telle cruauté inutile ? N'était-ce pas là s'abaisser au même niveau que ces monstres ?

Mais il n'arriva pas à temps pour arrêter le massacrer, il finit donc par ralentir quand il arriva presque à son niveau et qu'elle continuait à frapper… Inlassablement, tout en insultant le cadavre maintenant au sol de tous les noms. Bon, on pourrait dire au moins que cet homme ne l'avait pas volé pensa t-il, même si il était dommage selon lui que ce qui semblait une kitsune de bon lignage et bonne compagnie s'abaisse à un tel comportement. Il attendit donc qu'elle se calme un peu, puis lui dit avec calme et ce qui se voulait être un soupçon de compassion.

« Vous valez mieux que lui, je vous en prie, ne vous abaissez pas au niveau de tels monstres ou un jour vous regretterez d'être devenue l'un d'entre-eux. Allez, passons à autre chose et faisons ce pourquoi nous étions venu ici. Ramener le guérisseur chez lui, retrouver son ami et voir si nous pouvons faire quelque chose pour améliorer leur état actuel. » Pourquoi disait-il cela ? Peut-être car il avait entendu les insultes, ou parce qu'il se disait qu'elle avait fait cela par désir de venger les cruautés exercées sur deux innocents. Après tout, ce n'était pas une mauvaise bougre sans doute, il serait dommage donc qu'elle tourne mal… Enfin, sur ce il lui tendit donc la main droite pour l'aider à se relever si elle le désirait, mais peut-être aussi pour signifier une certaine symbolique, celle que l'entraide et l'altruisme étaient des forces plus forte que la haine et la destruction. Bon, c'était probablement un brin cliché comme attitude de sa part, quoique, mais au moins on ne pourrait pas lui reprocher de ne pas être bien intentionné, même si dans les faits il l'exprimait probablement avec une certaine maladresse dépourvue de subtilité.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Dim 11 Fév - 0:29
Ses coups commençaient à faiblir, elle était essoufflée, sa haine était toujours présente, mais elle avait diminué, elle arrêta peu à peu de frapper l'inquisiteur, ses mains la faisaient souffrir, c'est à ce moment-là qu'Anton prit la parole.

« Vous valez mieux que lui, je vous en prie, ne vous abaissez pas au niveau de tels monstres ou un jour vous regretterez d'être devenue l'un d'entre-eux. Allez, passons à autre chose et faisons ce pourquoi nous étions venu ici. Ramener le guérisseur chez lui, retrouver son ami et voir si nous pouvons faire quelque chose pour améliorer leur état actuel. »

Oui. Oui il avait raison, Zelphar lui avait dit de se méfier de la haine et elle venait de s'y abandonner, même si cet inquisiteur ne l'avait pas volé, elle eu un profond dégoût pour elle-même, elle devait arriver à se contrôler, mais pour le moment il valait mieux en effet se concentrer sur ce pourquoi ils étaient venus, quand Anton lui tendit la main pour l'aider à se relevé, elle hésita, mais elle fini par la prendre et se relever grâce à son aide, elle faillit perdre l'équilibre, il lui fallait un instant pour reprendre ses esprits. Elle finit par se tourner vers Anton et lui dire d'une petite voix :

« Je… je suis désolé, pour cela. Vous avez raisons, j'aurai dû me contrôler. Retrouvons le guérisseur, son ami est dans un piteux état, peut-être pourrait-il l'aider, sinon son éthéré le pourra peut-être »

Elle se déplaça donc vers l'homme qui était couché au sol, elle l'aida à se relever, il était dans un sale état.

« Mer… ci… je... »

« Ne parlez pas, on va vous emmener en lieu sûr, tenez-bon »

Elle regarda Anton en espérant qu'il vienne l'aidé à transporter l'homme, mais quoi qu'il fasse elle se  dirigerait vers chez le guérisseur, celui-ci y était peut-être

elle trouva d'ailleurs des traces dans la forêt, quelques mètres plus loin, le guérisseur était adossé à un arbre, épuisé, il était dans un bien meilleur état que son ami, mais semblait boiter, il sursauta quand il les vit, avant de se rendre compte de qui était là, il attendit donc que l'on s'approche de lui.

« Je… je dois vous remercier, sans vous... » Il ne fini pas sa phrase, il n'en avait pas besoin d'ailleurs

« Rentrons chez moi, nous y serons en sécurité, je vous expliquerai tout, je vous dois bien ça »

Ils se remirent donc en route vers la maison du guérisseur, Miyako saignait belle est bien des mains, peu, mais elle s'était tout de même blesser à force de frapper l'inquisiteur, c'était douloureux, mais elle ne s'en plaignait pas, elle espérait seulement qu'il ne restait pas de Teïdarien dans les parages.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Lun 12 Fév - 21:57
Anton s'étonna un peu du fait qu'elle s'excusait, à cela il ne manqua donc pas de répondre avec sympathie.

« Ce n'est pas à moi que vous faîtes du mal en agissant ainsi, mais à vous-même. Nul besoin donc de vous excuser. » Puis il se contenta de hocher brièvement de la tête quand elle conclut elle aussi que le plus important était sinon de retrouver le guérisseur et son ami pour s'assurer que ces deux-là allaient bien. Et bien entendu, c'est sans renâcler qu'il aida la kitsune à porter l'homme, dans les faits il se proposa même pour le porter seul étant donné que soyons sincère. Notre haut juge était une armoire à glace, donc autant de ce fait libérer les bras de la samouraï si possible.

Suite à cela bien entendu, ils allèrent vérifier que le guérisseur se portait bien, tout en espérant que l'esprit de la terre qu'ils avaient rencontrés auparavant ou le guérisseur en lui-même avaient de quoi soignés les blessures qu'ils avaient récoltes suites aux sévices que leurs avaient infligés les Teïderiens. Après tout, certes c'était bien d'avoir survécu à ces histoires, mais restait maintenant la question de, en quel état ? Surtout que ça l'étonnerait que ces hommes soient du genre à vouloir des implants et ce pour des raisons évidentes...

Et heureusement pour lui, le guérisseur s'en était mieux sortit que le rebelle… Ce qui d'ailleurs n'était pas si étonnant que cela au fond pensa Anton, même si bien entendu pas de blessures vaut toujours mieux que ça… Bon, bah du coup ne manquait plus que les ramener chez eux pour les rafistoler pensa t-il en acceptant le remerciement du guérisseur d'un signe de tête…

Comme convenu ils rentrèrent donc à la demeure du guérisseur et alors que l'esprit de la terre après qu'ils aient déposés le rebelle Teïderien sur un lit, sembla user de sa magie pour guérir peu à peu les plaies de ce dernier, le guérisseur les invita à s'asseoir alors qu'il semblait se préparer une… Potion ? Sans doute pensa Anton, qui ne sachant pas quoi faire pour aider davantage, s'assit donc sur une chaise assez solide pour le porter. puis, le guérisseur après avoir finit sa potion, la but d'une traite et s'assit avec eux avant de dire…

« Comment vous dire... » Il tendit quelque chose à Miyako, une sorte de lotion qu'il avait sortit d'une étagère avant de les rejoindre à table, puis reprit de plus belle. « J'étais un hum. Les hommes que vous avez tuer sont des membres de l'inquisition vous le savez ? » Il sembla amer, puis reprit. « J'étais l'un d'entre-eux il y a fort, fort longtemps de cela… Je ne m'attarderais pas sur cette époque, j'avais fais des choses atroces que je ne me suis jamais pardonné, sachez juste que un jour... J'en avais eu assez, une partie de moi lucide avait finit par émerger et j'avais cherché à quitte cette voie atroce. » Il regarde le rebelle qui était inconscient, sans doute à cause de la fatigue, puis reprit.

« C'est lui qui m'y avait aidé… Je, c'est difficile d'en parler, mais alors que je chercha à quitter cette voie malsaine, il avait été là pour moi et m'a permit de me racheter une conduite, puis de quitter Teïder. Depuis, je suis devenu guérisseur, préférant soigner ceux qui en avaient besoin et sauver des vies, plutôt que d'en détruire. Mais visiblement, malgré les années, au moins 15 ans de cela, l'inquisition elle ne m'a pas oubliée et a tenté de l'utiliser pour se venger... » Il sembla morose, puis reprit.

« Je crois que je ne suis plus en sécurité maintenant et lui non plus… Ils savent où je suis, que vais-je faire ? » Il se prit la tête entre les mains, Anton réfléchit à cela et dit pensif.

« Je crois que le mieux serait de ne pas rester ici à attendre qu'ils viennent, si vous le désirez, je pourrais m'arranger pour que votre ami obtienne une certaine forme de protection et puisse être exfiltré dans l'empire d'Akkaton, ce sur l'un des continents sous domination impériale. Le temps au moins de se faire oublier de Teïder, quant à vous… » Le guérisseur l'interrompit un peu amer, mais reconnaissant.

« Merci à vous, mais… Ikhyld est ma nation maintenant, j'y resterai, il va juste falloir que je trouve quelqu'un ayant assez d'influence pour assurer ma protection, ça ou me faire oublier d'une manière ou d'une autre… Le passé, voilà bien un poids dont on se passerait bien à l’occasion décidément... N'est-ce pas mon cher ami ? » Conclut le guérisseur en lançant un regard en direction de l'esprit et du rebelle. Parlait-il aux deux ? Ou seulement au rebelle ? Difficile à dire...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Mer 14 Fév - 8:37
Ils arrivèrent donc chez le guérisseur, quand celui-ci leur proposa de s’asseoir, Miyako ne se fit pas priez d’avantage. Quand il lui passa la lotion, elle le remercia d’un signe de la tête avant de commencer à l’appliquer sur ses mains. Les révélations du guérisseur la surpris un peu, alors comme ça c’était un ancien inquisiteur Teïdarien ? Elle ne se serait jamais attendus à cela de ça part, elle l’avait toujours connu avec cette envie d’aider son prochain, au moins cela expliquait certaines choses. Ces satanés inquisiteurs Teïdariens, Miyako ne les appréciaient pas, principalement du fait que c’était des illuminés qui n’hésitaient pas à torturé les gens de manière horrible.

« Je crois que je ne suis plus en sécurité maintenant et lui non plus… Ils savent où je suis, que vais-je faire ? » A ces mots Miyako fut prise de compassion pour cet homme que la vie n’avait pas épargné, il avait été trompé, endoctriné et quand il avait réussi à se libérer, il fallait que son passé le rattrape.

« Je crois que le mieux serait de ne pas rester ici à attendre qu'ils viennent, si vous le désirez, je pourrais m'arranger pour que votre ami obtienne une certaine forme de protection et puisse être exfiltré dans l'empire d'Akkaton, ce sur l'un des continents sous domination impériale. Le temps au moins de se faire oublier de Teïder, quant à vous… » Miyako fut soulagé que le guérisseur l’interrompe, s’il ne l’avait pas fait c’est elle qui s’en serait chargé, en effet Ikhyld est tout à fait capable de protéger ses citoyens ! Non, mais pour qui se prenait-il ?

« Merci à vous, mais… Ikhyld est ma nation maintenant, j'y resterai, il va juste falloir que je trouve quelqu'un ayant assez d'influence pour assurer ma protection, ça ou me faire oublier d'une manière ou d'une autre… Le passé, voilà bien un poids dont on se passerait bien à l’occasion décidément... N'est-ce pas mon cher ami ? »

Suite aux paroles du guérisseur Miyako eut une réflexion, quelqu’un ayant assez d’influence ? Oui, elle pouvait peut-être l’aider, lui et son ami aussi, c’était possible, pas besoin de l’envoyer à Akkaton pour cela ! Enfin, ce serait à lui de choisir.

« Je… Je peux peut-être vous aider, si vous le souhaitez je pourrai tenter de parler de vous en votre faveur auprès de l’arcane de l’invocation et de l’arcane de l’eau ? Je ne sais pas s’ils accepterons de vous aider, mais je ne vois pas pourquoi ils refuseraient. » Puis elle se tourna vers Anton

« Quant à vous, je vous remercie de votre aide, je pense qu’Ikhyld peut s’occuper de cette affaire, mais... » La suite lui écorcha presque le gorge, mais il fallait le faire, pour le bien pas seulement d’Ikhyld, mais de tous les habitants du continent.

« … mais seriez-vous d’accord pour tenter de proposer une coopération à votre empire entre Ikhyld et Akkaton pour la chasse aux espions Teïdariens ? Ils sont une menace pour nous tous, alors peut-être qu’en unissant nos force pour les traquer nous pourrons leur porter un coup fatale ? Si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je peux toujours tenter de vous faire entrer en contact avec notre ministre des renseignements, on ne peut pas vraiment dire que je le connaisse bien, mais peut-être que si je lui demande, il m’écoutera. Quant dites vous ? »

Elle n’aimait pas cela, mais il le fallait et puis, ce qu’elle avait vu des inquisiteurs Teïdariens lui fit pensé qu’il fallait s’en occuper avant Akkaton et puis peut-être que cela permettrait d’en apprendre plus sur eux ?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako) Jeu 15 Fév - 21:42
« Excellente idée. » Dit Anton avec sincérité et approbation quand la samouraï proposa de parler du cas du guérisseur à l'arcane de l'eau ou l'arcane de l'invocation Ikhyldienne… Dans les faits, s'il avait su avant qu'elle était dans les petits papiers de ces derniers il n'aurait même pas eut à faire sa proposition, mais bon dans tous les cas il n'allait pas se plaindre qu'elle puisse venir en aide à ce pauvre bougre qui méritait sans doute un peu de justice.

« Il n'y a pas à me remercier, c'était normal. » Se contenta t-il sinon de dire avec sérieux concernant le fait qu'il avait pas mal aidé en effet, puis il sembla silencieux aux dernières paroles de la guerrière et hocha doucement de la tête avant de dire calmement.

« Ce n'est pas une mauvaise idée, pour ma part je ne suis pas contre, après tous les citoyens d'Akkaton et d'Ikhyld méritent tous autant les uns que les autres d'êtres protégés des sévices de ces bourreaux de Teïderiens, il serait donc idiot de ne pas s'entraider et laisser des innocents mourir juste à cause d'une fierté nationaliste imprudente. » Pour sa part il n'était guère nationaliste dans les faits, il aimait son pays, mais ne détestait pas pour autant les autres, enfin dans tous les cas il ne manqua pas d'ajouter en haussant les épaules. « Je suis bien vu par l'assemblée du peuple et une bonne partie du peuple de l'empire en lui-même, ils m'écouteront sans aucun doute et je fais confiance à la bonne foi de votre ministre pour que celui-ci accepte lui aussi une forme d'entraide. » Il tapota des doigts sur la table et finit par ajouter suite à cela avec une certaine gravité.

« Sincèrement, pour ma part je suis même content de cette idée, nos empires sont différents, mais la différence n'est pas une mauvaise chose, nous pouvons en tirer une certaine force et je pense que ça pourrait peut-être même un début de rapprochement d'une certaine manière ? Enfin nous verrons bien. » C'était sans doute son idéalisme qui parlait d'une certaine manière pensa t-il calmement, mais bon un homme comme lui préférait embrasser son idéalisme au risque d'en être aveuglé que de devenir cynique ou désabusé, sinon la vie perdrait en intérêt après tout…

Dans tous les cas il vit que le rebelle avait été bien soigné et semblait dormir maintenant tandis que le guérisseur pour sa part après avoir remercié la dame et dit qu'il acceptait sa proposition et qu'il aimerait se rendre avec son ami dès que possible à la capitale dès qu'ils ce seraient reposés. Du coup après avoir demandé aux deux guerriers si ces derniers pourraient les escorter pour cela, par précaution, il s'excusa et dit qu'il lui faudra juste un peu de temps pour se remettre assez pour. Anton acquiesça donc pour sa part et dit à la kitsune aimablement alors que le guérisseur allait se reposer lui aussi.

« Que diriez-vous que nous profitions du temps d'attente pour faire disons… Un petit combat amical ? Je vous ais vu vous battre et j'avouerai que j'aimerai bien voir ce que donnerait un combat entre vous et moi. Vous êtes après tout une excellente guerrière de ce que j'ai pu observé, j'espère que je saurai être au niveau du coup si vous acceptez. » Conclut-il avec modestie, après tout il n'aimait pas vraiment crâner. Il était plus le genre d'homme à apprécier qu'on estime ses actes et ses exploits, mais à considérer que s'il était nécessaire pour lui de les mettre en avant, c'est qu'il y avait un souci quelque part. Cela et puis, la vie était un éternel apprentissage après tout, alors autant ne pas se croire plus fort que tout le monde car le monde était vaste et on pouvait des fois avoir de sales surprises disons si on était trop arrogant.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans la forêt de Jade (Pv Miyako)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Dans la forêt de Jade (Pv Miyako)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Dans la forêt de la nuit
» Passage dans la forêt de Jade.
» Une lumière dans un arbre [ forêt de jade ]
» La sortie de la Forêt de Jade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: Autres villes, et villages-
Sauter vers: