Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Ven 8 Juin - 19:57
Date de déroulement : 20 Juillet de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

Contexte de l'intrigue :

Une grande nouvelle s'est répandue il y a à peine deux semaines dans les Duchés du Sud et un peu partout dans le reste du continent, le tombeau du légendaire Ilfrido a été découvert ! D'où est née cette rumeur ? Personne ne le sait vraiment, mais maintenant sa localisation précise semble être connue, le grand Ilfrido s'est fait enterré sur l'une des nombreuses îles désertes située à l'Ouest du duché d'Esperanzia et nul besoin de dire que son tombeau doit littéralement débordé de richesses pour ceux qui seraient désireux de le piller.

Il semblerait donc qu'il faille se presser, car le tombeau va être très prochainement pillé sans aucune doute, ou du moins exploré et placé sous une quelconque forme de protection ! Autant dire que c'est une véritable ruée qui va avoir lieu le concernant et que vous faîtes parti des premiers chanceux y arrivant.

Mais ce que ne savent pas la plupart, du moins en dehors des opposants au régime Teïderien éventuellement, des Teïderiens eux-mêmes et des Eïlynsteriens, c'est que le tombeau d'Ilfrido cache un bien plus précieux que tous les trésors qui y sont dissimulés. Car ce n'est pas moins que la clé qui permet d'ouvrir la tombe où est cachée Cesario l'empereur éternel qui s'y trouve et autant dire que si les teïderiens veulent mettre la main dessus, aucun rebelle ou Eïlynsterien ne le tolérerait.

Description des lieux :

Il peut être étonnant de constater que l'île sur laquelle s'est fait enterrer Ilfrido le conquérant n'est pas si immense que cela, grande elle l'est, d'environ 3 kilomètres carrés et en grande partie recouverte par la jungle tropicale en dehors de ses plages de sable blanc, mais pas d'une grandeur exceptionelle non plus. Dans les faits il sera sans doute extrêmement compliqué de trouver l'entrée du tombeau dans les environs, du moins il le serait si nos voyageurs n'avaient pas tous des indices concernant où pourrait se trouver cette dernière...

Etant arrivé un peu tard pour diverses raisons, les explorateurs et pilleurs potentiels de ce groupe ont sinon la mauvaise surprise de constater qu'il y a déjà du monde sur l'île...

Tour de jeu :

Considérez ce rp comme « prioritaire » sur tous les autres.

Sachez que cette intrigue sera partagée entre deux groupes, l'un arrivant quelques heures avant l'autre, ici nous avons donc le deuxième groupe qui arrive au plus tard.

-Fortuna
-Maria
-Peddyr

Je me réserve le droit de changer l'ordre à tout moment.

Rappel : Chaque joueur aura un délai maximum de 4 jours pour poster après avoir reçu ses directives (évidemment répondre plus tôt sera apprécié) ! Mais un 5ème jour peut être accordé exceptionnellement si bonne excuse. Si vous ne respectez pas ce délai pour répondre, le mj sera dans l'obligation d'imposer une conséquence négative pour votre personnage, sauf si vous le prévenez (tôt de préférence) après avoir reçu les directives que vous serez dans l'impossibilité de poster. Si vous récidivez une deuxième fois, votre personnage sera sauf excellente excuse, sortit de l'intrigue, une troisième fois vous serez obligatoirement sortit de l'intrigue.

De plus, le contrôle des pnjs est réservé au mj, sauf avec son autorisation pour ce rp.

Sur ce, bon jeu à vous !
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 87
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mar 12 Juin - 13:44
Par tous les dieux, mais quel voyage interminable ! Un temps d'arrivée des informations précises interminable, des préparatifs interminables et un allé vers les lieux de l'affaire interminable. Interminable ! Interminable ! Interminable... Ou du moins cela l'était il y eu encore quelques instants. Mais tout de même quel aventure... Il ne fallut qu'une poignée de jours, si ce n'est d'heure pour que les rumeurs embrasent l'ensemble des duchés, puis les contrés avoisinantes, puis le monde. Le tombeau du légendaire Unificateur avait été découvert ou tout du moins l'on supposait désormais sa position dans une dite zone, Ilfrido aux milles noms, seigneurs des brigands par ci, boucher du sud par là, glorieux conquérant dans ce duché, absurde opportuniste dans celui là. Chacun pouvait le qualifier de tous les noms de volatile qui puissent exister, chacun pouvait le railler, le glorifier ou bien le dénigrer... Mais surtout, tous se devaient de reconnaître que ses actes avaient marqués l'histoire et changés la face du monde à un moment donné. Ou du moins cela aurait-il pu advenir si tout ne s'était pas écroulé après une mort prématurée. Ses actes ainsi ne marquèrent que les duchés, toutefois, de son héritage ne devait point demeurer que des contes et des manies suite à son passage, il y avait des choses bien plus matérielles. Mais celle ci disparurent avec lui au grand dam de tous les seigneurs du sud.

Inutile de dire qu'une fois les premières rumeurs passés, les informations plus précises et sensés révélant là où il faudrait prospecter suivirent, et dans les duchés d'ordinaires si prompt à la prudence et au pragmatisme favorisant les intérêts personnels avant tout, une soudaine et spectaculaire animation embrasa la contrée entière. Une véritable ruée vers l'or si l'on puis dire. Archéologues passionnés, chasseurs de trésors audacieux, marchands peu scrupuleux, avares mercenaires, il y en avait pour tous les goûts. Jamais l'on eu pu assister à autant de Comédie Humaine et non humaine qu'à ce moment là.

Bien évidemment, une fois les bonnes gens lancés dans cette formidable quête dans toute la hâte et la précipitation qui les caractérisait, ce furent les plus avisés et les plus puissant qui suivirent. Toutefois, eux c'étaient mieux préparés à la situation. Le Duc de Fortuna était de ceux ci. Au lieu de se précipiter dès les premières heures, il prit un temps raisonnable afin de faire ce qu'il avait a faire pour ne point se retrouver dépourvu face à l'adversité, la concurrence et autres éventuels détails perturbateur une fois sur place. Aussi, ce fut l'un des meilleurs navires de la flotte Fortunienne qui pris le large avec à son bord, sa Grâce le Duc armé de son fidèle masque, une poignée de lettrés que l'on disait fort avisés qui seraient d'une grande assistance afin d'identifier les objets de valeurs et en particulier ceux qui furent dérobés il y a fort longtemps par Ilfrido le Brigand à Fortuna. Bien évidemment seraient là les marins qui permettaient au bâtiment de se mouvoir, mais surtout... Surtout... Deux groupes, des illustre représentants de la compagnie de Mercenaire du Poing écarlate, adeptes du maniement de la hallebarde et de l'épée longue et encastrés dans des semi-cuirasses en bon aciers servant Fortuna de génération en génération avec ferveur et dévouement (Ce qui allait de sois au vue de leur paye), mais aussi d'obscurs êtres dissimulés derrières des masques d'autant plus quelconques que leurs tenues étaient variables et multicolores. Un seul nom serait prononcé par les connaisseurs, la Loge des Arlequins, l'ordre d'assassins, d'hommes de mains et autres nettoyeurs privés ne recevant leurs ordres que de sa Grâce seule. Un beau monde qui était sans nul doute ce que Fortuna pouvait offrir de meilleur en cette occasion. Mais taisons nous donc et tendons l'oreille à ces êtres singuliers qui débarquent afin d'assister à ce triste spectacle qu'était cet amas de la plèbe dans une mer de tentes...


-

"Federico" Di Fortuna (Duc) - Ambrosio Luponco (Lettré) - "L'homme de Paille" (Premier Arlequin) - Alexis Christophoros (Commandant du Poing écarlate")

-

"Par tous les diables ! Mais en voilà du beau monde ? Qu'est-ce donc que ce ci ? Une foire ? Un camp de siège ? A-t-on donc oublié de me prévenir qu'une guerre se préparait ici ? Si j'avais su, j'aurais ardemment milité afin que nous faisions notre entrée avec une armée convenable..." Clama ironiquement le mercenaire tout en contemplant le ramassis d'aventuriers qui avait pris ses aises.

"La chose était à prévoir. Seul un simple d'esprit ne pouvait se douter que la nouvelle n'attirerait pas une foule d'ambitieux. Des amateurs, des vétérans, des pillards, des chercheurs. Il y en a pour tous les goûts. Des gêneurs de toutes catégories. Tous après la même chose, les richesses de la tombe. Contemplez donc, les bas fonds de l'âme." Ajouta d'un air des plus méprisant le premier Arlequin, toisant la marée plébéienne avec le plus grand des mépris.

"Malgré tout, il ne faut pas jeter aux ordures la totalité de la plèbe présente... Il y a quand même des gens honnêtes partout, même dans une tel... Situation. Et dans tous les cas, il y a toujours parti à tirer que ce soit dans la meilleure des situations ou la pire." Termina l'un des Lettré balayant les lieux d'un regard inquisiteur.

"Vous avez raison en ce point très cher Ambrosio. La misère du monde peut faire notre affaire !" Surenchérit le Duc d'un air enjoué.

"Allons bon, ce serait là un miracle de trouver une utilité à ces gens là. Ne serait-il pas bien plus simple pour nous de chercher à les faire déguerpir ? Car vous devez en être conscient, ils deviendront une gêne, c'est inévitable et à la moindre occasion chacun cherchera à s'accaparer une part du Butin."


"Alexis... Alexis... Alexis... Vous avez raison, mais vous avez aussi tord à la fois. Bien évidemment, ils deviendront gênant dans un futur plus ou moins proche, mais il serait contre productif de nous évertuer à les faire déguerpir. Pour plusieurs raisons... D'une part car il y a avant toute chose des informations à tirer d'eux. Tendons l'oreille, faisons des rencontres, ils sont arrivés avant nous et ont très certainement des choses à nous apprendre. Soyons attentifs mes amis. Mais aussi, dites vous bien une chose Alexis, la tombe est la dernière demeure de plus illustre personnage au sein des Duchés. Sa fortune n'a pas été retrouvé totalement après son trépas et il y a de très fortes chances qu'elle se trouve avec son propriétaire... Toutefois, ceux qui ont creusés ce mausolée et y ont dissimulés toutes ces richesses, ont sans doutes pensés à les protéger. Il ne serait pas très sage de foncer la tête baissée dans l'inconnu alors que nous pouvons laisser cet honneur à d'autres pour peu que nous les pilotions habilement. Il faut toujours tirer parti de ce que le destin nous offre..."

"Il est plaisant de constater que sa Grâce a parfaitement compris ma pensée..."
Compléta alors le lettré, tout à fait satisfait.

"Votre grâce a un avis sage. Toutefois, le temps est une ressource précieuse aussi, si l'on veut établir une stratégie efficace au plus tôt, il nous faut agir immédiatement. Moi et mes hommes pouvons nous déployer immédiatement ça et là afin de tendre l'oreille et de glaner des renseignements aux langues trop pendues."


"Faites donc cher Homme de Paille. Messire Ambrosio, je suis certains que dans cette foule se trouve quelques uns de vos illustres homologues. Je suis certains que vous n'aurez aucun mal à engager une conversation respectable et pleine de sagesse... Allez y donc. Quand à vous Messire Alexis ainsi que vos hommes, restez donc avec moi, nous allons jeter un oeil par ici."

Dans les minutes qui suivirent les paroles du Duc, cette masse mettant à peine pied à terre se dispersa prestement, s'appliquant à leurs tâches respective. Aussi, tandis que les mystérieux arlequins se plaçaient à des endroits stratégiques et furetaient ça et là, les lettrés s'en allèrent à la recherche de leurs pairs. Enfin, Federico et son escorte menait une complexe exploration à travers la jungle de tentes, assez monotone jusqu'à ce qu'un visage connu soit repéré au détour d'une "ruelle" improvisé.

"Mais... Qu'avons nous là ? Eh, ça alors ! Francesco Espada ! Vieille canaille que tu es ! J'aurais dû me douter que je te trouverais ici ! Le plus grand Archéologue de Fortuna ! Notre joyaux dans les études de ce qui fut. Mais c'est tu m'a tout l'air de te porter à merveille qui plus est. Je suppose que c'est dû à l'excitation d'être si proche de la dernière demeure d'Ilfrido... Ah... Et je te comprends... L'architecture de la chose doit être digne de son occupant. Et ses possessions, si raffinés et précieuses seraient d'un meilleur goût exposé aux yeux de tous plutôt que plusieurs mètres sous terres. Dit moi donc mon ami, pourquoi ne pas partager quelques contes avec ton mécène et t'associer à lui afin de toucher le gros lot ?"


Souriant derrière son masque, le Duc s'approchait désormais du dit archéologue à grand pas... Les dés en étaient jetés.

Ambrosio Luponco:
 

Alexis Christophoros:
 
L'Homme de Paille:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 30/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Lun 18 Juin - 23:23
Cela faisait quelques jours qu'un air frustré saccageait le jolie visage de la duchesse de Vinche. Elle avait appris une nouvelle qui aurait dû l'enchanter mais le contexte la rendait plutôt désagréable. En effet, on lui avait appris la découverte du lieu de la tombe de son fameux ancêtre et pendant quelques instants, une joie immense s'empara de la belle jeune femme. Cependant, c'était sans compter le temps de retard pour obtenir cette information. Tout le monde ou presque semblait déjà au courant de cela. Si elle réussit à résister à l'envie de se défouler sur son informateur, elle dut bien déverser sa colère quelque part. La duchesse n'était pas connu pour sa force physique exceptionnelle et quelques coups dans un coussin suffire amplement à la vider physiquement. Mais, la colère ne la quittait pas.

Elle avait dû préparer à la hâte une équipe de choc afin d'être efficace sur l'île. Bien évidemment son garde du corps, Sven Sensvalbarde, était de la partie. Il y avait également Nico Armellia plus connu sous son surnom de L'ombre. Il était son meilleur informateur, le plus connu et inconnu homme qu'elle avait jamais rencontré. Son expédition valant de l'or, au sens propre comme figuré du terme, elle n'avait pas eu besoin de beaucoup d'arguments pour le convaincre de la suivre. De plus, il était fort à parier qu'avec le temps qui s'était écoulé, des curieux et des avides avaient déjà envahi l'île. Cet homme avait tant de connaissances dans les Duchés qu'il saurait l'aider d'une manière ou d'une autre. Avec cette déduction, elle devait s'assurer de ressortir en vie de cette expédition: la duchesse de Vinche n'était pas la plus appréciée des personnalités des Duchés, surtout lorsqu'elle se trouvait en dehors du sien, et; le tombeau de son ancêtre ne devait pas être un simple chemin en forêt, les pièges devaient s'y trouver à foison. Elle avait donc demandé à un homme qui servait pour l'armée de Vinche depuis plus d'une dizaine d'année. Quelqu'un sur qui elle pouvait compter et se reposer. Si Sven paraissait déjà imposant à ses côtés, D'anill impressionnait encore plus de sa carrure, sa taille, sa face, bref; son être tout entier. C'était un orc à la peau foncée dont on pouvait facilement deviner la passion pour les armes lourdes ou tranchantes mais toujours à une taille raisonnable; enfin dans les mains d'un orc évidemment. A contre coeur ou presque, elle avait fait appel à l'un des seuls hommes dans lequel elle n'avait pas une entièrement confiance. Cela s'approchait plus de la méfiance en fait. Pietro Mancinni était un voleur, un pilleur, un homme de la nuit, et par cela elle sous-entendait un vampire solitaire, un homme qui lui en devait une. Il lui rendait un service pour effacer une dette, ce qui n'était pas gage de confiance, surtout avec lui. Elle s'était donc assurée qu'on le surveille discrètement dans le cas où il souhaiterait fuir avec des trésors ou même changer de camp. Et ainsi, malgré son comportement arrogant, charismatique mais égoïste, elle ne pouvait réfuter qu'il était doué, très doué dans ce qu'il faisait.

C'est ainsi qu'elle débarqua sur une île du Duché d'Esperanzia, accompagnée en plus d'une quinzaine de mercenaires qu'elle avait régulièrement embauché pour des affaires officielles mais aussi officieuses. Le groupe était hétérogène; composé de gros bras comme des plus discrets, mélangeant armes blanches, armes de tir et même un peu de magie. Bien évidemment, elle ne put que faire une entrée remarquée. Etait-ce parce qu'elle était encadrée par Sven et D'anill ou tout simplement par son charisme naturel, son décolleté ou juste ses habits. Pourtant, elle avait fait simple, comme d'habitude. Un pantalon noir qui épousait parfaitement ses courbes, un haut de la même couleur qui laissait son ventre apparaître à quelques occasions. Mais aussi, ses épaulières dorées ainsi que ses boucles d'or, azur à sa gauche et son poignard attaché à la cuisse droite, bien en évidence. On lui avait attaché les cheveux en hauteur, tout en les tressant afin qu'il ne la dérange pas lorsqu'elle devrait se battre. Elle ne manquait pas d'allure, c'était certain. De toute façon, elle avait abandonné l'idée d'être discrète dès le plus jeune âge.

Deux minutes après son débarquement, L'ombre et quelques autres mercenaires avaient disparu dans la foule. En effet, si elle s'était imaginée qu'on s'était empressés de venir sur l'île, elle ne pensait pas qu'ils seraient aussi nombreux. Ça en était presque étouffant et elle comptait bien faire un peu de ménage. En plus de cela, elle était certaine de croiser des têtes familières parmi la populace qu'elle avait sous les yeux. Peut-être que certains viendraient proposer d'eux-mêmes une alliance avec la duchesse. Tout était possible ici. Pour sa part, elle attendait qu'on lui amène les informations sur la situation, ce qui ne devrait pas prendre trop de temps. Elle avait été claire là dessus, une humiliation mais pas deux. Ses hommes savaient à quoi s'attendre en cas d'échec. Il ne fallut pas bien longtemps avant qu'on s'avance vers elle mais elle n'avait pas prévu que ça serait cet homme là qui viendrait la saluer...

Personnages:
 

_________________

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 164
Date d'inscription : 28/12/2017
Localisation : Vinche, Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Ven 22 Juin - 8:25
Qu'il était étrange de reposer le pied dans une des îles du Duché d'Esperanzia... Un homme encapuchonné, qui avait les allures d'un mercenaire au vue de sa tenue et du port de sa bonne vieille lame, avait débarqué comme d'autres sur cette île, après avoir appris une des nouvelles les plus sensationnelles, voir extraordinaires depuis des années. On aurait retrouvé la tombe d'Ilfrido ! Une telle découverte avait de quoi enthousiasmer bien du monde... Mais pas que du bon monde. En dehors des archéologues, des passionnés d'histoires, des adorateurs même de cet homme de légendes, il y avait des personnes qui avaient fait le déplacement pour des raisons bien plus avares. Et tous ces espèces d'individus, en ayant appris la nouvelle, n'avaient pas perdu de temps pour se rendre en ces lieux, là où était arrivé le vieux mercenaire encapuchonné.

Il était seul, mais n'attirait guère l'attention. Indirectement, il était presque morose à l'idée de voir autant de monde. S'il avait appris la nouvelle plus tôt... peut être qu'il aurait pu entamer des recherches bien plus précises pour agir. Mais comme bon nombre de personnes qui débarquaient encore, il avait appris la nouvelle que bien après. Il devra faire avec. A peine était-il présent qu'il évaluait du regard les personnes présentes, du peu qu'il voyait, au fur et à mesure qu'il se déplaçait, réfléchissant à quoi faire pour le moment : il y avait beaucoup de groupes de mercenaires. Il en serrait les dents. Et dire que la majorité ne venait que pour la gloire et la fortune. Et lui ? S'il n'avait pas fini par accepter qui il était vraiment, aurait-il rejoint ces mercenaires là, pour l'argent ? La question était difficile à répondre. Il avait une certaine réputation qui faisait qu'on aurait sans doute chercher à le recruter. Mais vue qu'il s'était quelque peu retiré du marché du mercenariat ces derniers mois...Il ne fut guère surpris de croiser quelques regards intrigués ou surpris quand certains de ses anciens "confrères" réussirent à le reconnaître sous l'ombre de sa capuche.

Il arriva aux abords du campement, étudiant encore les personnes présentes. Son regard se fixa sur un groupe qui se tenait au centre de l'immense campement. Le Duc de Fortuna était donc présent lui aussi. A se demander pourquoi il était là... Mais il était très bien entouré et cela fit un peu grimacer le vieux mercenaire. Les choses n'allaient pas être facile, surtout qu'il était pour le moment seul. Puis, il reprit son observation des gens présents et il sourcilla sur un groupe qui se tenait cette fois plus à l'écart. La Duchesse de Vinche ici ? Il sourcilla. La dernière fois qu'il avait rencontré l'impétueuse Duchesse, c'était pour une mission qui avait manqué de virer au drame pour tous les deux. A se demander quels problèmes allaient lui tomber dessus avec elle. Mais peut-être que c'était là une présence sur laquelle compter dans ce qu'il comptait entreprendre. Bien des mois s'étaient écoulées depuis leur dernière rencontre.

Il se dirigea donc vers elle. Forcément, un mercenaire encapuchonné n'avait rien d'exceptionnel, sauf quand les regards des deux futurs interlocuteurs se croisent et que la dame visée finissait par reconnaître les traits de l'homme qui se rapprochait d'elle.

Une fois face à elle, il la salua comme on saluait une Duchesse digne du rang de Maria Galante. Et ses gestes étaient aussi rôdés qu'un Duc poli et habitué à l'étiquette de ce genre.

''Duchesse Galante, c'est un grand plaisir de vous revoir. ''

Elle serait en droit de se demander ce qu'un vieux guerrier comme lui venait faire ici. S'il y avait bien une chose qui ne s'était pas encore réellement répandue, c'était sa possession de l'épée d'Ilfrido même. Bien entendu, il ne la portait pas sur lui, vu qu'il était capable de l'invoquer. Cela n'aurait été guère discret de la porter à la ceinture, à la vue de tous. Surtout que lui n'était pas venu pour piller la tombe de l'ancêtre de la Duchesse de Vinche. Quand il avait appris qu'on aurait retrouvé la tombe d'Ilfrido, il s'était empressé de venir, pour un seul but : protéger la tombe de cet homme illustre.

''Je crois comprendre pourquoi vous êtes venue ici... ''

Il baissa le ton de sa voix. Autant évoquer la suite avec plus de discrétion.

''Si vous le désirez, je viens vous prêter main forte quand à la protection de la tombe de votre ancêtre. Si je suis venu en ces lieux est dans le but d'empêcher son pillage... ''


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Jeu 28 Juin - 20:41
Le Duc avait sans doute eu raison d'entamer la discussion avec son cher protégé. Pas seulement car il s'agissait d'une personne de bonne compagnie avec qui l'on prenait plaisir à bavarder et ce sur divers sujets, mais surtout car étant donné qu'il était présent sur l'île depuis quelques temps, il avait déjà des informations utiles à partager. Celles ci d'ailleurs semblèrent intéresser sa Grâce puisqu'il fit preuve d'un silence remarquable durant tout le monologue de l'archéologue et ce ne fut qu'une fois celui ci achevé qu'il leva les bras et porta son regard vers le ciel comme si un miracle venait d'avoir lieu.

"Le Destin est avec nous visiblement. Des informations légères mais pertinentes. Une étape. C'est une étape... Et l'on peut déjà décortiquer celles ci. Héhé... Mais passons. Je ne vais pas m'ennuyer à monologuer tout de suite. Avant tout, sachez mon ami que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour faire déguerpir ces méchants hommes. Après tout, c'est un scandale de bloquer le passage aux héros des temps modernes que sont les archéologues. Non... Non... Non... Ce n'est pas acceptable. Qui plus est, si j'ose dire... Quand un marchand s'intéresse de près à ce genre d'affaires et qu'il reste discret.... Eh... Cela ne présage jamais rien de bon. Du moins s'il existe vraiment. Mais dans l'optique ou il existerais, ce serait une catastrophe que de le laisser mettre la main sur tout ce qu'abrite cette tombe. Ah... Mais cessons ces lamentations pour l'heure. Ces gens là qui gardent les lieux ne sont pas commodes. Leur réputation les précède et je ne tiens pas spécialement à ce que mes gens encaissent tous les coups pour briser le barrage et déverser une marée de quelconques qui accomplirais je ne sais quoi à l'intérieur. Non... Pour l'heure... Laissons les là où ils sont. Et...

Le Duc balaya, tout en laissant le suspense durer, les lieux alentours du regard, à la recherche de quelque chose... Ou plutôt quelqu'un... Voir même quelques personnes... Des gens qui serait susceptible de passer des accords et d'être d'une assistance remarquable dans les tâches à venir. Car après tout, comme il l'avait dit, le Duc ne comptait pas se livrer à quelques expérimentations sur les bloqueurs, ou du moins tout seul, et puis avoir d'autres avis et alliés quand à la question n'était pas une si mauvaise idée en cette heure. Et il leva à nouveau les bras lorsque le miracle qu'était Maria Galante se profila à l'horizon. Un miracle qui malgré des tentatives évidentes de simplicité brillait tel un phare dans la nuit malgré lui.

"Eh.... Allons au devant du destin... Et d'éventuels partisans de notre noble cause archéologique. Mon bon Francesco venez donc avec moi !"


Et ainsi les dés en étaient jetés, visiblement la Duchesse Galante avait aussi été abordé par un obscur personnage. Enfin, cela importait peu, les gens offrant leurs services ou même peut être venant partager quelques informations, c'était monnaie courante lors de tel évènement. Qu'importait.

"Votre Grâce Galante !"
Clama tout d'abord ainsi le Duc de Fortuna avant d'enchaîner sur un ton abattu.

"C'est le destin qui vous envois ma parole... Francesco... Francesco... Francesco... Voici la Duchesse Maria Galante de Vinche, la descendante direct d'Ilfrido. Peut-être va-elle pouvoir nous assister afin de mettre un termes aux agissement des malandrins cherchant à mettre à mal notre grande aventure archéologique... Oh... Mais je vais bien vite en besogne... j'en oublis mes manières... Federico Di Fortuna, Duc de Fortuna, Messieurs dames. Mais je suppose que nombres d'entre vous et sa Grâce savent déjà qui je suis... Et voici le plus grand archéologues de ces terres... Francesco Espada. Un artiste, un prodige, un maître dans son domaine."


Bien évidemment, mimiques, gesticulations, tons adaptés et autres éléments nécessaire à une correcte prestation était de mise, l'on pourrait même se demander s'il s'agissait là d'une mise en scène soigneusement préparée, mais ceux qui connaissait le Duc ou avaient un minimum prêtés attention aux rumeurs tournant autour de sa personnalité pour le moins extravagante saurait que c'était là de l'improvisation la plus totale. Mais il n'en démordait pas de son oeuvre, il accentuait et en remettait une couche le bougre... Jusqu'au mot "final". Après celui ci, il cessa son manège et du plus sérieux des airs qui soit repris son discours.

"Enfin enfin.... Dame Galante. J'irais droit au but. Comme vous pouvez le voir, l'anarchie et le chaos a envahi cette île. On se croirait dans mine avec une horde mineurs amateurs à la recherche de la moindre pépite. Un tel spectacle est affligeant... Et cela fait passer les gens sérieux tel que vous moi, ou mon très cher ami Francesco pour des rapaces de plus venant joindre l'essaim déjà en place. Mais nous savons aussi bien l'un que l'autre que nos ambitions quand aux lieux sont... Plus élevés dirons nous. En guise de bonne foi, je vous dirais d'une part que la raison de ma présence est purement... Hmmmm Historiques dirons nous. J'avais dans l'espoir de retrouver quelques oeuvres dérobés autrefois à mes propres ancêtres. Et aussi d'assister protégés archéologue dans leur vocation. Autant faire d'une pierre deux coups après tout. Oh et d'autres part, quelques informations aussi. J'ai bien peur que nul ne puisse véritablement pénétrer dans la tombe par ses propres moyens... Ou du moins sans y laisser des plumes. Voyez vous, si l'intérieur de la dernière demeure d'Ilfrido n'est pas déjà envahi, nous le devons uniquement à une bande de chiens de guerre en poste devant l'entrée. Les Lames dorés. Vous devez déjà en avoir entendus parler je suppose. Ils sont d'après les dires de mon ami ci présent venus tout droit d'Invéïs et sont au compte d'un Riche marchand anonyme. Qui ne s'est par ailleurs toujours présenté, aussi refusent-ils l'accès à qui que ce soit en attendant leur employeur. Si vous voulez mon avis il y a anguille sous roche quelque part. Enfin enfin... Puis-je espérer une réponse favorable à ma requête ?"
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 30/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Dim 1 Juil - 18:43
Elle se souvenait parfaitement de ce visage et de cette nuit. Si son esprit avait effacé la douleur de sa mémoire, elle se souvenait parfaitement de ce qu'il s'était passé. D'un geste machinal, elle passa son pouce sur sa lèvre inférieure. Un goût ferreux lui traversa la bouche, mirage d'un événement passé. Maria l'observa la saluer d'un geste poli et l'écouta attentivement, autant que ceux qui l'entouraient. Sven dut également le reconnaître malgré son capuchon car elle put le voir se crisper sur son arme, n'ayant toujours pas digéré l'attaque sournoise qu'elle avait subit. Il ne croyait pas vraiment la version de l'ancien duc.

- Messire, salua-t-elle d'un léger signe de tête avant d'ajouter sur le même murmure que l'homme, je ne m'attendais pas à vous voir ici moi. Qu'est ce qu'un mercenaire tel que vous ferait ici à part piller. Ou bien devrais-je imaginer que vous venez chercher des biens qui vous appartenaient Duc Teros ?

Elle lui lança un sourire entendu. Bien évidemment, son ancêtre s'était approprié tant de choses que cela ne l'étonnerait point. De plus, ne serait-ce pas légitime pour eux de les récupérer puisqu'elle ne tenait pas tant que ça à ces objets. Elle ne faisait que moyennement confiance à l'homme mais elle savait qu'il lui serait d'une aide utile, après tout, elle aurait donné beaucoup pour qu'on ne retrouve pas cette tombe qui était une vraie épine dans son arbre généalogique. Avant que quiconque ne puisse ajouter quelque chose, elle sentit une présence derrière elle et des murmures à son oreille que personne d'autre ne pouvait ne serait-ce que tenter d'écouter. L'ombre avait fait du bon boulot comme elle l'espérait. Alors que son esprit s'était engagé sur l'autoroute de la réflexion, dépassant allègrement les limitations de vitesse, elle put remarquer un groupe voyant se diriger vers elle. Aussi rapidement qu'il était apparu, son informateur s'éclipsa avant leur arrivée.

Elle reconnu le groupe et leur duché d'appartenance. En effet, ils avaient cette particularité à la fois utile et désagréable de porter des masques qui cachaient leur visage. Elle devina aisément lequel était le duc, par son aura d'extravagance, avant même qu'il ne se mette à pérorer. Déjà au bal d'Inveïs, Maria n'avait pas adhéré au comportement de Fortuna. Le Duché éponyme n'avait eut que très peu d'affaires avec Vinche, c'était la raison pour laquelle elle n'avait pas rencontré l'homme masqué plus tôt. Pour résumé son discours, il lui proposait une alliance pas tout à fait déplaisante.

- Duc Fortuna, je suis ravie de vous revoir ! Déjà la dernière fois, vos paroles m'avaient... Transcendé au bal d'Inveïs, mais j'ai l'impression qu'elles sont de plus en plus piquantes, si je puis dire. Vous semblez me reconnaitre mais peut être ne vous souvenez vous pas du bal où nous nous sommes déjà rencontrés auparavant ? Dans tous les cas, enchanté de vous rencontrer Francesco Espada. Vous pourriez en effet être très utile à cet expédition.

Elle prit le temps de juger ouvertement les deux hommes. Elle ne cherchait rien de particulier à part exprimer un certain mépris hautain qu'elle appréciait à se donner de temps à autre. Après quelques secondes, elle reprit avec un sourire doux et aussi exagéré que les paroles de Fortuna :

- Vous êtes chanceux messire Fortuna, je ne suis pas venue ici pour revendiquer tous les biens du tombeau. Il m'est donc possible de trouver un compromis et je trouve votre cause très noble. Je serais prête à vous laisser récupérer vos biens, enfin, nous verrons le moment venu si vous voyez ce que je veux dire.

Elle fit un clin d'oeil aux masques inanimés. Oui, elle était prête à laisser passer quelques biens mais il y en avait d'autres dont la valeur dépassait une somme en chiffres. Cela, elle se ferait un malin plaisir à les placer en sûreté avec ce qui faisait sa réputation et sa fortune.

- Cependant, je ne suis pas d'accord avec vous. Ces vautours qui nous entourent, ils pourraient être plus utiles que prévu. Ils semblent que eux aussi ne peuvent entrer dans le tombeau et la frustration de l'homme, voilà un point faible exploitable. De plus, on m'a appris que même si le commanditaire de ce blocage se fait désirer, nous pourrions tout de même tenter de négocier avec l'homme en charge des lames dorées. Vous, messire Espada et moi-même, qu'en dites-vous ? Bien sûr, ces messires se chargeraient de couvrir nos arrières et en cas de refus, nous pourrions toujours nous en sortir grâce au sur-nombre. Ce n'est qu'une proposition mais il existe toujours un moyen de négocier avant de frapper...

Elle ne put s'empêcher de lancer un regard à Thelrand. Elle n'aimait pas toujours négocier, et sa mésaventure avec lui l'avait prouvé. Il devrait cependant se retenir de commentaire.

- Je suis sûre que nous avons tous des arguments de poids dans notre manche.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 164
Date d'inscription : 28/12/2017
Localisation : Vinche, Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mar 3 Juil - 21:37
Peddyr restait stoïque lancé par la jeune Duchesse. Il était normal qu'elle réagisse de la sorte. Après tout, elle avait subi une attaque maladroite de sa part. Mais visiblement, elle peinait à la digérer. Autant cela se comprenait que cela pouvait être un faux semblant pour garder sa superbe et sa posture de Duchesse. Peddyr connaissait assez les rouages des apparences pour savoir que cela voulait tout dire comme de rien. Pourtant, il afficha un sourire léger pour répondre au sien. Elle ne devait pas oublier qu'elle avait eu la vie sauve par son intermédiaire. Il n'avait pas hésité à se défaire de son anneau pour qu'elle puisse survivre un peu plus sous l'eau lors de leur dernière mésaventure. Mais comme elle était Duchesse, il y avait des actes qu'on omettait sciemment. Il ne lui tiendrait pas rigueur.

''Je comprends que vous ayez encore des griefs contre moi, mais vous avez déjà une idée de où je peux porter mes actes. Et pour vous répondre avec une totale franchise, peu m'importe ce qui a ou aurait appartenu à mes yeux. Le passé matériel m'importe peu. De ce qui a pu appartenir à ma lignée n'a pas d'importance. C'est autre chose qui m'importe. L'image même de ce que votre ancêtre apportait à lui seul... Son tombeau est bien plus qu'un symbole. Le profaner et le violer remettrait bien des choses en question pour les Duchés, les enfonçant dans une barbarie qu'il n'y a plus lieu d'être. Votre ancêtre a tenté cette voie par le passé....''

Et violer sa dernière demeure serait anéantir ce qu'il avait tenté de faire. Peddyr ne voulait pas qu'on détruise ce dernier bastion de ce rêve qu'il croyait possible... depuis qu'il était redevenue Ashan. Et entendre son véritable nom de la bouche de Maria le faisait encore tiquer. Il n'avait guère l'habitude. De plus, il ne pouvait se permettre de se mettre à dos la Duchesse de Vinche. Pour lui, elle avait autant besoin de lui que d'elle.

''Donc voyez en moi un Duc-mercenaire qui souhaite vous aider. ''

Si elle savait qu'il possédait la rapière d'Ilfrido.... Il ne pouvait se permettre de la faire apparaître comme cela... pas ici et pas comme ça. Puis il jeta un bref regard à Svenn, qui était campé sur ses positions, très méfiant à son égard. Il se contenta de lui décocher un regard neutre. Il n'oubliait pas que Svenn lui avait un peu sauvé la vie. Puis un groupe étrange fit son apparition. Peddyr, par précaution, veilla à garder son visage dans l'ombre de sa capuche. Il était seul et le nouveau venu avait bien des hommes à ses ordres.

La Duchesse de Vinche fit son petit discours, et avec brio, comme le ferait bien des dirigeants à la poigne de fer et ayant l'assurance dans leur sang. Il n'aurait pas dit mieux, au vue de la situation. Néanmoins, Peddyr n’omettait pas le murmurant venu souffler à l'oreille de la jeune femme. Elle avait en mains des cartes secrètes, des informations que personne ne devait avoir... Il ne doutait pas qu'elle aurait un train d'avance sur les autres groupes venus chercher gloire et richesse.

Il observa le Duc Fortuna... il en avait entendu parler. Puis, il croisa le regard au sens clair de la Duchesse... Comme s'il allait rester dans son mutisme.... Il se contenta de lui adresser un sourire entendu, à son tour.

''Ma lame est vôtre Duchesse, pour servir votre cause et uniquement votre cause. Vous aurez tôt fait de découvrir pourquoi si cela s'avère nécessaire. Mais ne me reléguez pas comme simple mercenaire. Bien des choses se sont déroulées depuis notre dernière rencontre. Sachez que je ne cherche pas à vous nuire. Ilfrido, votre ancêtre, avait un rêve.... un rêve qui est toujours possible.... ''

Et pour Peddyr, préserver sa tombe était quelque de chose de vital, autant par respect pour cet homme qu'il louait dans sa jeunesse que pour ce qu'il espérait entreprendre
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mer 4 Juil - 19:54
Ah... Les salutations groupés. Très utile pour gagner du temps, et aussi très piquant sur les personnalités avec des égos forts. Mais que voulez vous... Il faut savoir être être efficace. Le temps est précieux par ici. Plus vite on établis des accords, plus vite on nettoie le passage et plus vite on arrive au butin. C'est mathématique. Qui plus est, la Duchesse de Vinche avait visiblement un certains sens de l'humour à essayer de suivre en extravagance sa grâce. Une pâle copie en soit. Absurde. Ridicule. Sincèrement, qui est le plus excentrique par ici ? Vous l'avez deviné.

Enfin, toujours est-il qu'elle adhérait à l'accord. Tel un rapace certes. Car les mots ont un sens, il faut le dire, et le sous entendu était clair. Enfin, ce n'était pas plus mal en soit. Après tout, il y avait tant à faire avant d'arriver au butin... L'on aurait tout loisir de déterminer les parts bien plus tard. Une fois sur place... Mais, fait intéressant... Regardez ! Le Duc Federico n'a pour une fois pas fait mot, se contentant d'écouter en silence les réponses de son homologue de Vinche. Visiblement il attends quelque chose. Et ce quelque chose... Et bien... Sa grâce avait volontairement dénigré les apprentis chasseurs de trésors qui parsemaient l'île, les "quelconque" comme il disait... Par ceci il souhaitait observer la réaction de Galante. Ne connaissant pas véritablement la duchesse et l'ayant rencontré très brièvement à Invéïs, cela était de mise. Après tout savoir avec qui l'on fait affaire est la base de tout accord.

Et la réaction... Elle fut édifiante... Tout aussi édifiante que celles faces à ses extravagances et originales salutations. La conclusion était simple. La Duchesse de Vinche suivait la voie de son ancêtre. Elle était assurément quelqu'un de redoutable. Un esprit retors sous un sublime masque de chaire. Car au final, elle pensait comme lui lorsqu'elle évoquait les quelconques... Des outils. Ni plus ni moins. C'était une évidence. Cette constatation fit naître un sourire carnassier derrière le masque. Il ne dura pas certes... Mais la chasse au trésor s'annonçait intéressante. Toutefois, lorsqu'il s'apprêta à entamer un nouveau monologue en guise de réponse, Federico se trouva grossièrement interrompu par plusieurs de ses gens qui était resté en arrière afin de... Surveiller d'éventuels nouveaux arrivants qui se feraient remarquer...

« Duc Frederico ! C'est la catastrophe ! L'on vient d'apercevoir une frégate d'Esperanzia qui va s'amarrer à l'île dans très peu de temps ! Ils sont armés et une bonne centaine ! Ils vont sans douter tenter de nous capturer tous pour faire de nous des otages et demander une rançon une fois ceci fait ! »

...

"Ah..." Fut dans un premier temps la seule réponse. Puis vint un "Très bien." poursuivit encore quelques secondes plus tard d'un "Piquant... Piquant..."

Puis après cette réaction digne d'une farce, le Duc ordonna à quelques uns de ses gens d'aller rassembler les lettrés. Les Arlequins quand étaient fort bien dans les ombres à suivre l'affaire à distance... Puis, se retournant vers son homologue de Vinche, il s'adressa à elle en ces termes.

"Je pense qu'il est plus que temps de nous hâter. En général lorsque les requins trouvent les bancs de poissons, ils ne se contentent pas d'un seul spécimen. Et entre nous soit dit... Je perçois le coup de balais qui va remettre de l'ordre sur cette île arriver au loin. La négociation me convient. Toutefois, il va falloir employer des arguments de choc. Et dans le pire des cas... Et bien... Les quelconques et leur frustration comme vous le signalez peuvent nous aider d'une certaine manière.... Bien... Sur ce... Allons y donc..."
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 30/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Sam 7 Juil - 16:20
Apparemment, la duchesse venait de trouver l'alliance qu'elle recherchait. Ce n'était peut être pas les plus fidèles alliés, ni ceux sur lesquels elle aurait misé mais au moins ils étaient là. Malheureusement pour elle, la réjouissance fut de courte durée puisque l'un des alliés de Fortuna vint les prévenir de l'arrivée éminente d'Esperanzia sur son propre territoire. Ils seraient bien mal loti s'ils étaient découverts par ceux-ci. Il était temps de hâter le pas. D'un coup de tête, la jeune femme fit se disperser les mercenaires qui l'accompagnaient. Seul Sven refusa de s'en aller, prétextant que la duchesse paraîtrait plus crédible si elle avait un garde du corps. Celle-ci savait également qu'il était juste inquiet de la laisser seule et d'ailleurs, il en avait assez qu'elle l'écarte. Cette fois-ci, il n'allait pas s'effacer aussi facilement. Après quelques secondes de réflexion, sachant que le temps était compté, elle préféra accepter. Avant d'emboîter le pas du groupe, elle lança un regard à l'homme encapuchonné qui se tenait à l'écart depuis l'arrivée de Fortuna. Elle ne pouvait pas l'écarter de force, il ferait donc à son bon vouloir bien que le bon sens voulait qu'il agisse comme l'un des mercenaires à la solde de Vinche.

Elle identifia rapidement l'individu dont on lui avait parlé. Il était impossible de le manquer. Entre toutes les armures dorées, il avait celle qui brillait le plus et le tabard noir tranchait particulièrement avec cela. Evidemment son petit groupe ne passa pas inaperçu et lorsqu'elle réussit à attraper son regard, elle papillonna un instant des yeux. Arborant un petit sourire séducteur, elle traversa l'armée de dorures pour se placer là où personne n'avait osé venir jusque là.

- Messire, je me présente, je suis Maria Galante, la duchesse de Vinche mais aussi descendante directe d'Ilfrido. Vous devez vous en doutez mais je suis ici pour entrer dans ce tombeau et de ce que j'ai compris, vous allez m'en empêcher. Malheureusement, je ne suis pas ici pour faire demi-tour voyez-vous.

Tout en disant cela, elle passa une mèche de cheveux rebelle derrière son oreille et se mordilla le coin des lèvres.

- Alors dites moi, que pouvons nous vous offrir qui ait suffisamment de valeur à vos yeux pour que vous nous accordiez l'entrée ? Et ne me mentez pas comme vous avez pu le faire avec les autres. Nous savons bien ici que vous ne gardez pas l'entrée pour la future arrivée du "riche" marchand qui vous a engagé mais plutôt que vous empêchez quiconque d'importuner ceux qui s'amusent à profaner la tombe de mon ancêtre...

Elle lui fit un clin d'oeil avant de se retourner vers ceux qui l'avaient accompagné jusque là.

- Mais que je suis impolie, je vais à présent laisser mes amis se présenter. Peut-être pèseront-ils plus dans la balance que moi.


Enchantement:
 

_________________

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 164
Date d'inscription : 28/12/2017
Localisation : Vinche, Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mer 11 Juil - 19:17
Peddyr ne fut pas surpris d'avoir été snobé par le Duc Fortuna. Après tout, il était là comme un mercenaire à la base, ne revendiquant pas réellement son titre, que la Duchesse avait évoqué en la présence du dit Duc. Ce dernier n'avait pas réagi, sans doute parce qu'il s'en fichait ou parce qu'il ne connaissait pas le nom de Teros. Dans les deux cas, Peddyr était tranquillisé. Autant passer pour un homme recruté par la duchesse. Mais pour l'instant, il n'avait pas encore l'accord explicite de la jeune femme de la suivre dans l'opération, malgré le fait qu'il marquait son volontariat. Mais peu importait. La Duchesse de Vinche devait aussi joué sur plusieurs plans, donc ne pouvait que se préoccuper de ses propres devoirs et quêtes.

Il resta donc légèrement en retrait, écoutant ce qui se tramait. Et la situation changea radicalement quand un des hommes de Federico annonça une mauvaise nouvelle : Une frégate de la Duchesse Sanglante. Voilà qui compliquait l'affaire. Peddyr n'avait pas pu s'empêcher de sourciller. Il devra faire attention où il mettrait les pieds pour ne pas perdre ce qu'il avait commencé à construire.

La jeune Duchesse, après que le Duc Fortuna eut terminé la conversation en proposant d'y aller, prit les devants devant une troupe de mercenaires, qui portait bien son nom, au vue de leur armure dorée : les lames dorées. Peddyr connaissait ce groupe de mercenaires des plus sérieux. Quand ils avaient un objectif à remplir, ils ne s'en détournaient point. Maria tentait sa chance. La Duchesse n'apportait aucune précision sur sa présence requise ou non. Elle avait fait partir une partie de ses mercenaires et à voir le regard de Sven...Puis, une fois devant les lames dorées, elle se présenta et fit son plaidoyer. Après qu'elle eut terminée son speech, elle laissa place à ses accompagnants de se présenter. Qui sait si déjà elle réussissait à les convaincre.

Peddyr s'avança, se mettant aux côtés de la Duchesse, ignorant le regard éventuellement méfiant de Sven.

''Je suis Peddyr Thelrand. Je connais la réputation de votre groupe et je ne doute pas que vous connaissez la mienne. Je sers la Duchesse de Vinche, en ce qui concerne le tombeau. Elle est en plein droit quand à cette tombe, puisqu'elle est l'héritière en personne d'Ilfrido. Si vous respectez ce qu'Ilfrido a été et ce que qu'il a tenté de faire, vous saurez quoi prendre comme décision. ''

Il espérait ne pas se tromper en parlant de la sorte et donc d'aider la persuasion de la Duchesse de Vinche.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Lun 16 Juil - 21:09
Bien, bien bien... Une alliance correcte vaut mieux que pas d'alliance du tout. Mais il restait à convaincre les braves gens gardant l'entrée du tombeau de libérer la voie... Ce qui n'allait pas être très aisé... Enfin, en théorie... Peut être que dû à une nouvelle urgence et en appuyant sur la corde sensible qu'affectionne tout mercenaire.... Hmmmmmmmmmm.... Oui ! Oui ! OUI ! Je dis oui ! Imitant la duchesse de Vinche, il décréta à ses gens de s'éclipser dans la foule ça et là le temps d'arriver vers les mercenaires, au final, il n'en demeura que trois dont le commandant Alexis, au cas où les choses tourneraient mal, dispersés et dissimulés au sein des quelconques, l'effet de surprise serait plus présent en cas de nécessité d'intervention armée. Par ailleurs, Ambrosio Luponco, le lettré s'était prestement joint au petit groupe entre temps après avoir finit ses débats très philosophiques avec ses collègues, sa présence serait nécessaire pour le petit numéro de théâtre de sa Grâce.

La Duchesse de Vinche débuta les négociations sans attendre en allant droit au but. Franchise et charisme associés afin d'offrir quelque chose de puissant, d'admirable et de tentant. C'était remarquable assurément. Cette femme était redoutables. Son accompagnant d'ailleurs, l'homme dissimulé sous une capuche depuis un moment et qui semblait n'être qu'un mercenaire parmi tant d'autres, se présentant comme "Peddyr Thelrand". Ce coup de théâtre, car s'en était un amusa profondément sa Grâce Federico bien qu'il n'en montra pas de signe. Thelrand. C'était un nom de duc fut un temps... N'importe quel personnalité des duchés pouvait le savoir si elle s'intéressait un tant sois peu à se qui se tramait ça et là chez ses homologues. Et c'était là le cas de Fortuna. Mais ce qui était vraiment intéressant dans ce fait là, c'est que quelque chose clochait... Quelque chose ne paraissait pas à sa place. Ce Peddyr, servant comme cela de son plein grès Vinche ? Eh... Cela paraissait étrange d'une certaine manière... Mais peut être était-ce une impression. Enfin, toujours était-il qu'il était temps d'entrer dans la danse.

"Mes salutations, talentueux mercenaires des lames dorées. Federico di Fortuna, Sire du duché du même nom. Qui se présente devant vous en tant que mécène et Archéologue d'une journée accompagnée de mes honorables collègues si présent, Francesco Espada, dont la réputation sur tout ce qui touche à la recherche de l'antique n'est plus à faire dans cette partie d'Orzian et Ambrosio Luponco, lettrée de talent dont tous les ouvrages sont prisés ces temps ci par la bonne société. Je suppose que vous savez déjà la raison de notre venue, et bien évidemment nous accompagnons aussi sa Grâce la Duchesse de Vinche."

Dans un même temps, les deux intéressés saluèrent respectueusement les mercenaires, et joignirent leur voix pour affirmer la raison de leur venue à celle de leur cher mécène.

"Mais, éloignons nous du domaine de l'érudition et de l'esprit afin de revenir vers des considérations plus matérielles. Car je suppose que c'est ce qui vous intéresse aujourd'hui. Aussi, tout d'abord, je me permet de joindre ma parole à celle de Dame Galante, quel est votre désir le plus cher qui nous permettrait d'obtenir l'accès au sein du tombeau ? Oh... Mais grands dieux... J'y pense. Il me faut aussi vous mettre au fait de nouvelles de mauvaises augure. Le peuple élu des flots régnant sur la région, j'ai nommé celui d'Esperanza, semble avoir finalement réagit à l'anarchie générale ayant prospéré sur cette île."


Il se tourna un instant, étendant son bras vers l'horizon, vers la mer de tente et au delà.

"Ils se préparent en ce moment même à débarquer et une fois cela fait, il est très probable qu'ils commencent à balayer les lieux afin de restaurer le règne de la flore locale. J'espère que votre employeur, ou vos employeurs, je ne sais pas, ceux qui s'amusent grandement à l'intérieur vous ont bien payés ou... Promis une part conséquente du gâteau... Car entre nous soit dit... Eh... Une frégates remplis de combattants compétant. Cela risque d'être compliquée à tenir hors de la tombe. Il faudrait... Au bas mot un front "uni" des personnes présentes pour les rejeter à la mer sans trop de casse je pense... Si seulement une tel chose était possible..."

Eh... Les dés en étaient jetés. Et les suggestions sous entendus faites. Laissons le destin agir.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 30/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mar 17 Juil - 12:56
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

Test de magie de Maria : Jet numéro 1
Magicienne des ténèbres niveau Maître : Réussite de base à 65 ou moins
Situation calme +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de Charisme de Maria : Jet numéro 2

Charisme niveau Virtuose : Réussite de base à 85 ou moins
Difficulté : Presque impossible : -60 (Code moral -30 + raison mystère -30)
Aide du sort séduction si réussite : +10
Aide de Peddyr + Fortuna : +10
Menace Esperanzienne proche soulignée par Fortuna : +10
+ 15 grâce aux talents à la réussite et réussite critique
Le taux de réussite est donc plafonné à 60/70 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 19 ou moins
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 87
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mar 17 Juil - 12:56
Le membre 'La Main du Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mar 17 Juil - 16:31
*Intervention pnj*

*Les lames dorées*


« Je ne crois pas dame Galante. » Répondit le capitaine des lames dorées d'un ton rien de moins que très peu sympathique aux propositions du duc et de la duchesse, à son ton on sentait bien que ce qu'avaient insinués ces derniers, qu'il pourrait trahir son employeur lui semblait à la fois insultant et indécent. Les Duchés du Sud était certes une terre où l'argent était roi, mais les contrats étaient sacrés et les lames dorées n'allaient pas s'abaisser à une telle infamie juste pour satisfaire les caprices de ces deux seigneurs.

« Je vous prierai mes seigneurs de vous éloigner immédiatement, vos propositions en plus d'êtres à la limite de la décence, insultent notre honneur. Si vous désirez rentrer dans le tombeau il faudra attendre un autre jour, quant aux esperanziens... Notre employeur nous a assez payés d'avance et nous repayeras bien assez après pour que nous nous rendions sans sourciller à ces derniers. » Sur ces bonnes paroles, l'officier des lames dorées prit en main plus fermement son épée, ce alors que ses soldats se braquaient légèrement, que ce soit ceux munis d'arbalètes ou ceux maniant eux aussi de lourdes lames à deux mains. En somme la dame de Vinche et ses alliés avaient un choix, soit ils se repliaient et devrait faire face aux esperanziens ou trouver un autre moyen en urgence d'entrer dans le tombeau, soit ils seraient forcés de passer par la force. Car dans les faits, les pirates d'Esperanzia n'allaient guère tarder.
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 87
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Ven 20 Juil - 19:12
Si ses compagnons se présentèrent, ce qui ressortit surtout fut qu'elle avait le soutien de chacun dans ses propos. La duchesse de Vinche avait eut l'impression que leurs mots avaient pesé, cependant son sourire se fanât lorsqu'elle entendit la réponse de l'homme. Sans céder à la panique, elle resta tout d'abord de marbre alors qu'on se crispait un peu plus sur ses armes du côté doré. Elle n'avait pas peur, elle était trop préoccupée par l'idée de terrifier ceux qui la ciblaient.

  - Bien, bien, bien, je vois. Vous ne me laissez pas le choix messire...

Tout en disant cela, elle se recula de quelques pas, un sourire méprisant sur les lèvres, avant de faire volte face vers la populace. Levant les bras au ciel, elle haussa le ton :

- Ecoutez-moi tous ! Vous allez vraiment rester ici, à attendre les restes alors que seule une dizaine d'hommes vous bloquent le passage ?!

Elle avait apparemment réussi à attirer l'attention des personnes les plus proches et certains croisaient déjà les bras, prêt à l'écouter. Ce qu'elle put surtout remarquer fut les visages de quelques mercenaires qui l'accompagnait, prêt à intervenir pour l'aider à enhardir la foule.

- Ne savez vous pas que le nombre fait la force ? Et quel nombre que je vois là, vous pourriez renverser des bateaux si vous vous y mettiez tous, alors ce petit groupe d'hommes dans des armures scintillantes, quelle blague ! Un jeu d'enfants !

Du coin de l'oeil, elle avait bien vu que certains des lames dorées tentaient de s'approcher d'elle pour la mettre hors d'état de nuire. Elle entendait clairement des murmures et des cris d'approbations dans la foule, la plupart mené par quelqu'un de sa propre équipe. Il fallait montrer la voix, rien de plus.

- C'est simple, je vous montre.

Dans le même temps qu'elle dit cela, elle se retourna d'un geste vif avant de pousser un objet invisible de ses deux mains vers l'avant. Simple, rapide et efficace, ne serait-ce que pour impressionner la foule. Si le sort fonctionne, le mur d'eau viendra frapper les lames dorées qui se trouve sur son chemin devant elle pour les dégager de là.

Enchantement utilisé:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 164
Date d'inscription : 28/12/2017
Localisation : Vinche, Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mar 24 Juil - 11:33
La Duchesse de Vinche s'était montrée très convaincante... Mais pas assez. Les Lames Dorées avaient une redoutable réputation quand à suivre les consignes, quoi qu'il en coûte. Et même devant une haute autorité telle que Maria, qui avait pourtant une présence très forte, le chef du groupe qui interdisait l'accès au tombeau n'en démordait pas et resta campé sur ses positions, jouant d'autorité à son tour pour demander aux personnes leur faisant de rapidement se retirer.

Peddyr avait gardé le silence, analysant la situation. Leur employé devait être assez fortuné pour se payer leurs services et plus encore pour que ces lames se rendent aux Esperanziens. Cela sentait le plan mûrement réfléchi et il pouvait y avoir plusieurs raisons à cela... Ilfrido avait tenté de réunir les Duchés et avait combattu bon nombre de Ducs pour les mettre à genoux. La richesse qu'il avait accumulé pouvait très bien avoir été enterrée avec lui... Mais outre ses richesses, il pouvait y avoir des papiers anciens, mais encore officiels qui pourraient retourner la situation de bien des Duchés. Des titres de noblesse, des actes de propriété.... Peddyr s'emballaient peut être, mais on n'achetait pas les services d'un groupe de mercenaires telles que les Lames Dorées sans un but très précis. Donc il fallait agir autrement s'ils voulaient entrer dans le tombeau.

La duchesse n'avait pas perdu de temps pour exprimer sa fureur et d'attirer l'attention sur elle. Après tout, elle était la descendance d'Ilfrido, elle était donc pas n'importe qui. Et d'ailleurs, elle avait une idée derrière la tête. Peddyr regarda le Duc Federico. Il se demandait comment celui-ci prenait la chose. Il lui lançait un regard interrogateur, avant de lui faire comprendre d'un simple mouvement de tête qu'il visait l'entrée. Et soudain, quand il aperçut le geste de la jeune femme, il sut qu'elle avait user de magie.

Sans plus réfléchir, il décida de profiter de la confusion qui allait découdre de son sort pour tenter de pénétrer en premier dans le tombeau. Une fois le pied à l'intérieur, on ne pourra pas l'en déloger ! Et pour parfaire son action, lui aussi appela sa magie.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Dim 29 Juil - 18:26
Un soupir de dépit pu se faire entendre du côté du Duc de Fortuna qui passant sa main sur son masque par lassitude et par habitude très probablement au vu du mouvement expert dans ce domaine qu'il venait d'accomplir, laissa échapper aussi sous forme de paroles son ennui quand à la réponse des lames dorées.

"Bien... Bien... Tant pis, puisque que les choses sont ainsi... Eh... Au moins, vous pouvez être fier de vous ! Votre morale est irréprochable quand il s'agit d'un contrat. De dignes mercenaires avec un sens de l'honneur comme l'on peut en trouver lorsqu'il s'agit de leur travail... Eh... Enfin..."

Le Duc avait visiblement le plus grand mal à garder bonne figure face à tel réaction, non pas par dépit comme on pourrait le penser, par franchise quelconque non plus... Mais assurément car il était irrité. Sur l'échelle de l'improbabilité quand au fait que les raisons soient effectivement celles présentés à l'origine, l'on était assurément au sommet. Frappant du pied le sol qui n'avait rien demandé sans aucune régularité, il enchaîna tandis que ses alliés prenaient l'initiative. La réaction serait fait de concert afin d'offrir une action éclair qui désorganiserait l'adversaire et ouvrirait la voie. Tel était la doctrine, tel se devait d'être une "guerre". Un art comme un autre. Aussi, abandonna-t-il cet air perdu pour revenir à une attitude digne d'un coup de théâtre.

"Qu'il en soit ainsi honorables mercenaires ! Vous ne nous en voudrez pas, mais nous ne pouvons rester là à ne point écouter nos aspirations et ceux de toute cette foule. Le Destin voulait sans doutes que nous en arrivions là, alors autant ne pas le décevoir. Mes amis ! Archéologues, aventuriers et autres chasseurs de trésors ! Tous ceux qui comme moi et mes homologues sont ici, c'est bien car vous avez cédés à vos passions et à vos aspirations personnelles n'est-ce-pas ? Aussi êtes vous tous dans votre juste droit quelque soit vos raisons de désirer participer à ce moment historique qu'est la découverte de la tombe de l'unificateur. Ces gens là n'ont aucune légitimité à vous contester le droit de rentrer dans l'histoire ! Aussi, est-il temps de faire valoir celui ci. Si vous ne le faites point pour de nobles aspirations, faites le au moins pour vous même, pour ce que vous êtes. Cédez à vos passions..."

Oh... Quel hypocrite... C'était vraiment digne d'un acteur, quoi de plus normal ? Mais peut être aussi d'un démon. Allez savoir, c'est du moins un discours assez ressemblant, à moins qu'il ne s'agisse de celui s'intéressant à l'âme mortelle et à ses aspirations ? Peut être. Mais pour l'heure ces théories ne sont en rien intéressante, voyez, écoutez ! Là dans la foule, les lettrés de Fortuna, glissés parmi la foule et avec le soutient d'Ambrosio et de Francesco... Ils soutiennent qu'il est grand temps de faire valoir les droits sacrés de chacun ici... Ils clament en coeur avec leur mécène afin de faire chavirer le coeur des gens. Mais surtout, c'est là une voix dure, grave et bourrue qui intervient désormais.

"Vous avez entendus leurs grâces Compagnons ! Cessez donc de bailler aux corneilles ! Il est plus que temps de montrer l'exemple ! Poing écarlate ! Sur nos suzerains ! Formez la phalange et faites front ! Montrez à ces prétentieux ce qu'est la puissance de la cohésion."

C'était Alexis Christophoros qui venait là d'ordonner. Et à son appel, les mercenaires de Fortuna dispersés émergèrent en tête de file afin d'offrir une belle leçon à toute ce foule de quelconque, tel un seul homme ils s'assemblèrent dans une puissante formation, tandis que les piques et les hallebarde s'ordonnaient dans une formation frontale compacte et s'interposaient entre d'éventuels téméraires dorés et les Sires de Fortuna et Vinche. Sur leurs flancs, les épées longues et autres haches trop encombrante, bien qu'en nombre largement réduits comparés à leurs homologues, veillait à la sécurité de ces derniers. La foule, si elle prenait partie compléterait d'éventuels troues et manque à l'arrière et sur les côtés, ou alors les gens de Vinche seraient plus rapide pour cela.

Enfin, dans les ombres, au sein de la foule et ailleurs, ça et là des formes masqués se mouvaient déjà, l'Homme de paille et les arlequins allaient s'octroyer des positions de choix et attendraient des opportunités inestimables afin d'évincer la hiérarchie des gardiens du tombeau s'ils le pouvaient, ainsi que les arbalétriers et autres tireurs. La suite des évènements seraient intéressante.

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 30/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Lun 30 Juil - 11:57
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

Test de magie de Maria : Jet numéro 1
Magicienne de l'eau niveau Champion : Réussite de base à 55 ou moins
Effet de surprise +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de Charisme de Maria : Jet numéro 2
Charisme niveau Virtuose : Réussite de base à 85 ou moins
+15 de réussite normale et +10 de réussite critique grâce aux talents
+5 chance
+10 de réussite et réussite critique grâce à l'aide de Fortuna
-20 dû à la difficulté
Le taux de réussite est donc plafonné à 94 ou moins ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 24 ou moins

Test de magie de Peddyr : Jet numéro 3
Magicienne du Vent niveau confirmé : Réussite de base à 45 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Le taux de réussite est donc plafonné à 45 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test Peddyr pour entrer dans le tombeau : Jet numéro 4
Agilité niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Si réussite de son sort +10
Si le combat tourne en faveur des lames dorées -60
Si le combat ne tourne en faveur de personne -30
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins sans modificateur
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat de troupes de Fortuna et Maria et leurs alliés : Jet numéro 5
Combat niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Surnombre important (Si Maria réussit son jet de charisme) +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 65 (75) ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat des lames dorées : Jet numéro 6
Combat niveau Prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Tactique défensive et position favorable +10
Sous nombre : -10 (-20 si Maria réussit son jet de charisme)
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 (65) ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Lun 30 Juil - 11:57
Le membre 'Otmar Ehrlich Deffarès' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :
         

--------------------------------

#2 'Unité' :
         

Jet numéro 1 (10) : Le sort de Maria fonctionne efficacement car il projette le capitaine des lames dorées et quelques hommes le suivant quelques mètres plus loin tout en les secouant sans doute pas mal, ce qui aidera sans certainement à prendre un certain avantage dans le combat qui débute ainsi...
Jet numéro 2 (60) : Les discours de Maria et Fortuna arrivent à convaincre une bonne partie de la foule les entourant qui se met de leur côté pour ceux disposent d'armes...
Jet numéro 3 (80) : Malheureusement dans la précipitation, Peddyr n'arrive pas à lancer efficacement son sort, voyant de plus qu'il a peu de temps s'il espère passer en premier à travers les mailles du filets, il décide de tenter sa chance malgré tout...
Jet numéro 4 (20) : Peddyr arrive ainsi à passer sans encombre le périmètre de défense mit en place par les lames dorées, sans doute en bonne partie que ces dernières étaient occupées ailleurs par l'agitation provoquée par les deux bourgeois.
Jet numéro 5 (08) +Jet numéro 6 (78) : Finalement les lames dorées ne font pas le poids face à tant de monde, ce qui permet à Maria et Fortuna, mais aussi leur suite d'entrer dans le tombeau, du moins c'est ce que les deux bourgeois n'hésitent pas à faire en constatant que malgré le fait que les lames dorées commencent à se replier en carré, les choses ne vont pas qu'en s'améliorant car des hurlements de griffons et des coups de feu se font entendre alors que de nouveaux acteurs et visiblement pas que les Esperanziens qui viennent tout juste de débarquer se mêlent en ce qui se transforme en un chaos sans nom sur l'île... Ils entrent donc dans le tombeau sans tarder et constatent que leurs suites n'ont subit aucune pertes et qu'ils ne sont guère blessés heureusment.

En somme : Maria et Fortuna arrivent finalement à entrer dans le tombeau avec leur suite et ce sans trop de mal alors que Peddyr les as devancés, mais personne d'autre ne les suit car cela se mettait sérieusement à s'agiter dehors juste avant qu'ils n'entrent et ça ne semble faire que s'empirer aux bruits qu'ils entendent provenant de l'extérieur...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mar 31 Juil - 17:36
Les bruits de bottes résonnaient dans le couloir étroit du tombe d'Ilfrido. La duchesse était accrochée à son garde du corps qui l’entraînait dans sa course, lui évitant les coups, l'empêchant de se faire marcher dessus dans la précipitation. Rappelons que malgré le sort impressionnant qu'elle avait balancé aux visages des lames dorés, elle n'était pas très imposante physiquement. A y regarder de près, on pouvait deviner qu'elle n'avait pas un poids suffisant. C'est pour cela qu'il était aussi facile de la soulever pour l'emmener sous le bras. Sven se fit la réflexion qu'il devrait engueuler la duchesse pour son manque de soin envers son corps lorsqu'ils seraient de retour à Vinche.

Maria pensait au chaos qui régnait à l'extérieur alors que les espéranziens avaient débarqué juste à temps pour les voir disparaître dans l'entrée du tombeau. En y réfléchissant bien, ils étaient particulièrement nombreux, voir un peu trop. N'étaient-ce que des espéranziens ? Elle ne le saurait que lorsqu'elle ressortirait de là, si elle y arrivait. Elle effaça ses pensées d'un geste la main alors qu'ils arrivaient devant un escalier. Posant enfin les pieds à terre, elle descendit les marches, s'avançant dans la lumière de la salle qui se trouvait au bout.

Que ne fut pas sa surprise en y découvrant un Peddyr tout frais qui les attendait. Le sourcil relevé, elle le jugea de haut en bas avant de lui lancer un regard qui signifiait bien des choses comme : "Donc vous servez la duchesse de Vinche en l'abandonnant ?" ou encore "Votre lame est mienne ?" ou bien "Suis-je sensée vous faire confiance maintenant ?". Dans tous les cas, il était impossible de mal l'interpréter car ce n'était pas du tout un regard amicale.

Elle se détourna de l'homme pour observer la pièce alors que le monde continuait à l'envahir. Doucement, elle fit le tour des quatre piliers qui trônaient au centre, retenant une main curieuse qui voulait y passer ses doigts. On voyait très clairement, au travers du portail intangible, une crypte contenant des restes qui devait appartenir à tout sauf ceux de son ancêtre. Maria n'était pas particulièrement effrayé par les morts, tant que ceux-ci ne se décidaient pas à revenir à la vie... Elle jeta un oeil à ses équipiers pour se rendre compte qu'ils étaient tous présent ou presque et en parfait état ou presque encore une fois. Au moins, une chose qui s'était bien déroulée.

- Bien. Je ne pense pas que nous ayons beaucoup de temps devant nous avant d'être rejoint par des extérieurs. Il va falloir réfléchir vite et efficacement. Je souhaiterais tout de même vous dire une chose : il est hors de question que je traverse ce piège la première.

Elle pointa du doigt le portail tout en reculant jusqu'à se retrouver collée à l'une des trois portes condamnées que contenait la pièce.

_________________

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 164
Date d'inscription : 28/12/2017
Localisation : Vinche, Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Jeu 2 Aoû - 13:01
Peddyr avait réussi à entrer, profitant en même temps de la diversion que les troupes derrière lui avait provoquée. Son sortilège n'avait été guère efficace, mais il avait estimé plus important de profiter de l'opportunité offerte au début par la Duchesse que de chercher à se concentrer sur un simple sort. Au moins, le résultat était là : il était dans le tombeau.

Il ne fallut pas longtemps pour ce premier visiteur vivant de longue date de descendre des marches poussièrieuses et de se retrouver dans une salle carrée. Puis, le vieux mercenaire observa les lieux. Il y avait trois passages de part et d'autres de la pièce, une de chaque côté en fait. Toutes trois étaient scellées. Peddyr les observait déjà. Elles paraissaient fortement scellées et qui sait quel piège les accompagnaient. Il porta son regard sur le portail magique au centre de la pièce. Celui-ci trônait au milieu de quatre piliers centraux, qui se liaient au portail par de minces filaments.

Peddyr sourcilla quand il observa plus le portail, en déterminant ses observations sur ce dernier élément et le plus conséquent des lieux. Il semblait y avoir une crypte à travers cette fracture de la réalité.

''Je hais les portails...''

Il avait eu le temps de marmonner cela avant l'arrivée de la Dame Maria et du Duc Fortuna. Et quand il croisa le regard de la Dame, il ne doutait pas sur le sens multiple de son agacement à son égard. Décidément, les jeunes Duchesses avaient un tempérament un peu trop exacerbé. Mais il en fallait plus au vieux mercenaire pour se sentir floué et se contenta de la regarder. Les paroles viendront plus tard, car mine de rien, le temps étaient déjà contre eux avec la concurrence de la surface et si la Duchesse tenait à préserver la mémoire de son ancêtre ; et lui de protéger de son mieux la tombe d'Ilfrido. Il n'oubliait pas les paroles qu'il avait prononcées à l'égard de la jeune femme, mais si elle s'attendait à avoir un simple toutou de garde....

Elle exprima d'ailleurs juste à l'instant d'après ses intentions. Forcément qu'elle n'allait pas franchir en première ce portail !

''Alors je vais passer en premier. Duc Fortuna, je suis plus vieux que vous, donc il est préférable que je prenne plus de risque que vous. Votre vie n'est pas encore terminée, alors que la mienne a été bien emplie. Et de ce fait, cela pourrait vous permettre, en cas de danger mortel, ne mieux réagir et de protéger la Duchesse de Vinche. De plus... Ma Dame, comme je l'avais dit tantôt, ma lame est vôtre, donc il est logique je prenne le risque à votre place n'est ce pas ?''

Il se rapprocha du portail. Il sourcillait... autant prendre le risque, mais avec un élément en plus... Il invoqua la lame d'Ilfrido, la rapière si connue des histoires. Elle se dressait droite. Et là, Peddyr franchit le portail.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mer 8 Aoû - 17:17
Il était plus que temps de pénétrer dans le mausolée. Le vacarme assourdissant qui se profilait au loin aux bordures de l'île ne présageait rien de bon. Cependant, fait amusant et inquiétant à la fois, les sons résultant de cette absurde agitation laissaient entendre que visiblement il n'y avait pas que des boucaniers qui se joignait à l'excursion. Enfin, cela n'était plus vraiment un problème, pour l'instant du moins... Ou plus précisément c'était le problème des quelconques désormais pour l'instant. Eux qui s'étaient joint avec un courage sans nom contre les lames dorées allaient maintenant servir à distraire les invités surprises. D'un point de vue totalement pragmatique c'était parfait. D'un point de vue moral plus contestable tout de même. Et du point de vue du Duc.... Eh... Le Duc s'en lavait les mains.

Il avait suivit ses comparses de Vinche avec sa suite et fut agréablement surpris de voir qu'il n'y avait eu absolument aucune casse. Pas même un oeil au beurre noir. C'est vous dire le miracle. Intouchés, en pleine forme et sans poursuivant dans la tombe. C'était merveilleux. Sublime. De l'art, du grand art. Il aurait été inutile d'espérer mieux. Toutefois, les véritables défis commençaient maintenant, car désormais il s'agissait de trouver son chemin à travers l'édifice pour toucher le gros lot. Autre bonne surprise, après avoir descendu les marches de l'entrée, les Duchéens arrivèrent sur une salle d'un carré de dix mètres environs, et en son centre patientait le Mercenaire d'intérêt ayant passé les lignes des lames le premier. En soit cela n'avait d'ailleurs pas ravie la Duchesse de Vinche au vu de l'air qu'elle affichait désormais. Mais le Duc Federico passa outre et feinta de ne point le remarquer, écoutant tout d'abord ce que l'homme avait à dire. Se contentant en fin de compte, POUR UNE FOIS, d'une réponse simple et concise, haussant les épaules.

"Ma foi, si vous souhaitez prendre le risque. Passez donc. Après tout qui ne tente rien n'a rien."


Et peut être aurait-il fallut aussi pour une fois ne rien tenter. Instantanément après avoir été touché, le portail explosa. Et à défaut de disparaître il fit tout l'inverse de ce que la logique aurait voulu et grossie de manière exponentielle avant que quiconque puisse réagir et avala pour ainsi dire toute l'assistance présente dans la salle. Tout ce monde se retrouvant au sein d'une crypte que l'on avait pu contempler via le portail, sans aucune trace de ce dernier évidemment. Seul l'intervention du Duc de Fortuna qui aurait dû être selon toute logique entendu avant l'explosion, brisa la surprise de chacun une fois la scène achevée.

"Ah."

Il leva ensuite les mains au ciel, en haussant les épaules.

"Et bien. Quel performance ma foi, nous voilà bien avancé désormais. Eh... Une crypte. Sans portail. Brillant. Ce scénario ferait une pièce tragique et mystérieuse idéale. Ambrosio, gardez l'idée dans un coin de la tête, il faudra absolument la rédiger. Ah et tant que vous y êtes, vous et vos homologues savants. Ne restez donc point à bailler aux corneilles et examinez moi cette salle. C'est là vos spécialités que de savoir et découvrir après tout non ? T-T-T... Ne répondez pas et inspectez."


Sur ces paroles, il fit mine de les chasser en balayant l'air de sa main. Irrité ? Il l'était sans doute. Et ses collègues ? Ils allaient réagir, le Duc de Fortuna resta cependant étonnement silencieux, tendant l'oreille et se perdant dans ses pensées. Ce jusqu'à ce que quelques minutes après que la farce ai débutée, une voix venant d'on ne sait trop où avec un petit air d'outre tombe résonne dans la pièce.

« Que faites vous ici serviteurs du faux empereur ? »


La chose suffit à faire sortir le Duc de son silence, tournant ainsi la tête ici et là sans rien trouver pourtant.

"Eh ? Serviteurs du Faux Empereur ? Il y a erreur assurément. Il n'y a rien de plus horribles comme assemblage politique que les empires. Les despotes avec des états obèses et trop étendues pour être gérés efficacement. Ah... Abominable. Le Statut Quo et l'équilibre sont bien plus appréciable. Et l'indépendance aussi. Mais... D'ailleurs... Qui parle donc ?"
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 30/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Ven 10 Aoû - 19:13
*Intervention pnj*

*Les serviteurs de l'éternel*


« Que vous soyez ou non serviteurs du faux empereur, vous restez des barbares qui n'ont pas fait vœu d'allégeance au véritable empereur. Soyez rassurées, car dans la mort vous servirez le seul et unique empereur, l'empereur éternel... » Répondit la voix d'outre-tombe, et alors les sarcophages se trouvant un peu partout dans les environs s'ouvrirent brusquement pour révéler des formes squelettiques, celles de squelettes animés et armurés qui sortirent sans le moindre mouvement hésitant ou maladroit des dits sarcophages dans lesquels ils étaient emprisonnés juste avant. En tout, ils devaient êtres une trentaine et ils adoptèrent d'instincts après s'êtres libérés de leurs prisons, des formations disciplinées, comme celles de véritables soldats professionnels vivants encore... Le tout avec une discipline que pourrait envier bien des armées mortelles...

« Un jour l'empereur éternel reviendra et alors tous le serviront, aussi bien dans la vie que dans la mort. Soumettez vous à votre véritable maître et ayez la joie de le servir ! Tremblez si vous résistez, car l'on ne peut vaincre celui qui domine la mort elle-même… » Acheva donc de dire la voix d'outre-tombe qui venait d'un des squelettes qui se détachait dut lot pour le côté ornementé de son équipement alors que les autres étaient surtout équipés comme l'auraient étaient des mercenaires Duchéens il y a 4 siècles de cela ou même encore aujourd'hui… Par la manière dont tout ces morts-vivants se mouvaient en tout cas, ils paraissaient moins êtres des squelettes animés au niveau de la probable adresse martiale que des revenants...
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 87
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Dim 12 Aoû - 17:00
Apparemment le mercenaire/ancien duc semblait toujours vouloir prouver qu'il servait la Dame Galante. Se proposant de passer au travers du portail qu'elle s'était, dans un instinct de survie, interdite de passer en première. La jeune femme ne fut pas le moins du monde impressionnée par cet acte de bravoure, ou de folie, la limite n'était pas toujours très claire. Elle lui lança un regard d'un mélange de dédain et d'exaspération après ses belles paroles puis l'observa se diriger vers le portail.

Son comportement laissant entrevoir de la méfiance, il n'était pas assez fou pour y aller tête baissée. Peut être même qu'il avait déjà eu affaire à des portails magiques auparavant ? Quoi qu'il en soit, contrairement à la logique, au lieu de disparaître. Le portail commença à grossir rapidement. Si rapidement que la duchesse eut tout juste le temps de se protéger le visage de ses avants bras. Mais aucune douleur ne vint. Aucune sensation différente, enfin, lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle put se rendre compte que la luminosité avait franchement baissé. En regardant les alentours, elle pouvait même constater sans un doute qu'ils se trouvaient tous à présent dans la crypte qu'ils avaient observé plutôt.

   - Bon... Dit-elle dépitée.

Sur le moment, le duc Fortuna avait eu la même réaction qu'elle. Bien entendu, il n'avait pas pu s'empêcher d’enchaîner sur un de ses discours spontanés dont il avait le secret. Pendant qu'il se perdait en palabres, elle vit Sven se placer à sa droite tandis que D'anill s'alignait à sa gauche. Le timing était parfait puisqu'une voix inconnue s'éleva dans l'ombre, ce qui fit sursauter les membres du groupe. Ses deux gardes du corps posèrent immédiatement une main sur leur arme. Federico finit par poser la vraie question, la question à cent pièces d'argent. A qui appartenait cette voix d’outre tombe. Elle ne pensait pas être si proche de la vérité et pourtant les cercueils s'ouvrirent sur des squelettes. Des squelettes animés par la magie apparemment. N'importe qui pouvait dire qu'ils avaient été "entraînés" pour être des soldats prêt à combattre.

En nombre, les deux groupes s'équivalaient donc rien n'était joué s'ils devaient s'affronter. Autant tenter de désamorcer ces bombes à retardement. En entendant le nom d'empereur éternel, la duchesse de Vinche ne put s'empêcher de se rappeler ses cours d'histoire. S'il y avait bien un cours qu'elle avait suivi avec une grande curiosité, en plus de celui sur son ancêtre Ilfrido, c'était celui sur l'empereur Cesaro l'immortel. Humain ambitieux qui avait perdu la raison à cause d'une armure maudite. Si c'était de lui dont parlait réellement les squelettes alors elle avait peut être une idée. C'était une idée folle et dangereuse mais il fallait savoir bluffer quelque fois dans la vie. Dans un murmure presque silencieux, s'imaginant la voix grave de Cesaro, elle dit :

   - Bande d'incapables. Vous prétendez me servir mais vous n'êtes pas capables de faire la différence entre des hérétiques et mes descendants ?! Je vais vous faire souffrir par delà la mort...

Elle continua ainsi à murmurer ce qui lui semblait crédible lorsqu'elle pensait à l'empereur éternel. Elle croisait fortement les doigts pour le destin soit avec elle.


Enchantement:
 

_________________

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 164
Date d'inscription : 28/12/2017
Localisation : Vinche, Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe] Mar 14 Aoû - 19:28
Là où Peddyr s'attendait à être seul à pénétrer par le portail magique, celui-ci se mit soudainement à exploser - si on pouvait appeler cela une explosion-, prenant une envergure conséquente et embarquant toutes les personnes qui avaient présentes en plus du vieux mercenaire. Tous y passèrent.

Peddyr fut le premier à mettre le pied dans la crypte, et quelques secondes plus tard, ce furent le Duc Fortuna et ses sbires et la Duchese de Vinche et ses deux gardes du corps qui firent leur apparition. Peddyr serrait les dents. Il n'avait pas prévu cela. Personne n'aurait pu prévoir que le portail allait engloutir les venus et les emporter sans moyen de s'échapper. Car il n'y avait pas de sortie. Fortuna avait été le premier à faire la remarque. Peddyr observait lui aussi les parages, cherchant un indice. Si le portail les avait amené, il saurait les ramener, mais à condition de trouver comment le faire réapparaître. S'il y en avait la possibilité.

*Quelle ironie. On sait tous qu'on finira enterrer, mais je ne crois qu'on pensait si tôt. *

Peddyr avait fait prudent un pas en avant, tenant toujours la rapière d'Ilfrido dans sa main, prête à s'en servir pour se défendre. Puis une voix sortit des profondeurs même des tombes...

« Êtes vous serviteurs du faux empereur ? »

Le Duc Frederico ne perdit pas de son panache pour répliquer et la réponse qu'il escomptait presque se fit venir.... et elle n'était pas celle qu'il espérait. Les dalles qui recouvraient le dessus des tombes crissèrent sinistrement et des squelettes animés et bien armés en sortirent. Peddyr recula déjà d'un pas, prenant sa lame à deux mains.

*Des morts-vivants. Je m'en serais bien passé ! *

Il n'aimait pas ces monstres là et pour causer.... Armés comme ils étaient et vu leur nombre, ils arriveront à défaire les vivants sans se soucier de la fatigue du combat. Un des revenants squelettiques se mit à parler d'un empereur éternel et réclame que vous vous soumettiez… l'empereur éternel ? N'est-ce pas ainsi que se nommait Cesario ? Ce général corrompu et nécromancien extrêmement puissant qui avait faillit anéantir Eïlynster ? Le vieux mercenaire connaissait son histoire et de ce qu'il voyait et entendait, c'était plus que probable. A croire que les rumeurs de la tombe d'Ilfrido avaient été fausses depuis le début. Soit les indices avaient été mal interprétés, soit on avait fait appel à l'avarice et à l'intérêt des passionnés pour déblayer la tombe de Césario l'Immortel et le Maudit.

''C'est bien notre veine...''

Peddyr avait murmuré dans son coin, avant de reculé pour se mettre devant la Duchesse de Vinche. Elle était déjà encadrée de ses deux gardes du corps, alors en se mettant devant elle, elle avait une formation de défense composée de trois combattants. Ce n'était pas rien. Puis, prudent qu'il était, Peddyr décida de se mettre en défense, jetant un regard froid à l'encontre du squelette qui avait ''causé''. A voir sa tenue, nul doute qu'il devait être le chef de tout ce ramassis des tas d'os ambulants. Et à voir les armures des autres, nul doute que c'était très antique. Mais attendre était le mieux à faire, car il n'avait aucune idée de la stratégie que ces cadavres allaient prendre... Prudence est mère de surêté.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le voile apparaît [Intrigue : 2ème groupe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Intrigue 1 : Groupe 1
» Intrigue 1 : Groupe 3
» [INTRIGUE DE GROUPE 1] Le Bal des Peurs.
» Intrigue 1 : Groupe 6
» Intrigue 1 : Groupe 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: