Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes
MessageSujet: La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz ) Lun 19 Mar - 21:53
Début du mois d'Aprilis (Avril) de l'an 1999.

Quelque part dans les Duchés du Sud, non loin d'une ville appartenant au comte Dullahan, un vampire se promenait sur une route traversant un bois proche de la ville, il était venu ici pour rencontrer le comte, ce dernier lui avait demander de venir lui exposer son art, à lui ainsi qu'à certains de ses alliés, chose que Lucius avait accepté avec joie.
Il était venu à bord de l'Obsidius, son précieux dirigeable, il l'avait laissé en vol stationnaire non loin de la cité, mais malheureusement, le comte n'avait pas prévu que l'artiste écarlate vienne à lui aussi rapidement, car les invités n'étaient pas encore arrivés au moment de l'arrivée du vampire, ce dernier, pour tuer l'ennui, avait donc décider de se promener dans les environs, il avait pris son manteau, son haut-de-forme et ses lunettes au verre noir, sans oublier sa fameuse canne.
Il avait même réussi à convaincre ses lieutenants, notamment une certaine personne aux oreilles pointues, de ne pas le suivre afin qu'il puisse s'isoler un peu en pleine nature...

Lorsque l'être de la nuit était parti de la ville, l'après-midi venait juste de commencer, et ce jour-là, il faisait particulièrement beau, malheureusement pour le vampire, il n'appréciait guère le soleil, après tout...
Mais d'un autre côté, voir un tel paysage ensoleillé réjouissait le vampire, il adorait découvrir de nouveaux paysages pour ses peintures, même si à chaque fois, les scènes qu'il montrait grâce à ses œuvres se passaient de nuit, et avec les mêmes couleurs, à savoir, du noir, du gris, du blanc et du rouge.

Lucius s'arrêta un instant près d'un énorme chêne, afin d'admirer la nature qui l'entourait, et il remarqua vite un sentier quittant la route et s'enfonçant encore plus profondément dans le bois, il n'hésita pas un seul instant, et tout en souriant, s'engagea sur le chemin.
Il avait un peu de mal à progresser, notamment à cause de son manteau qui s'accrochait aux plantes et aux branches, mais le vampire continua malgré tout sa route, tout en évitant d’abîmer son précieux vêtement.

Au final, il déboucha sur une grande clairière, elle était spacieuse et lumineuse, avec un point d'eau en plein milieu ainsi qu'une vieille bûche couchée sur le sol, non loin du vampire, il décida d'ailleurs de s'y asseoir...
Mais au moment où il fut assis, il entendit des bruits dans les fourrés, puis des grognements, il se contenta de sourire comme à son habitude, il attendait que la source de ces grognements se montre, la main sur sa canne, il était prêt à en découdre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz ) Lun 26 Mar - 2:04
La meute avait fait escale, comme souvent, lorsque le temps se réchauffait, déplacer une meute de plus de quinze loups en toute discrétion était compliqué, les voyageurs reprenaient plus facilement la route que par temps froid. D'autant plus qu'il fallait réussir à nourrir tout ce beau monde, alors les adultes avaient laissé les petits dans les fourrés non loin d'une clairière tendis que les autres loups chassaient.

Aeter rêvait de s'arrêter à un endroit pour la saison estivale, et ne retourner à Vaelstraz que lorsque les premiers flocons tomberont, mais pour l'heure la vieille louve était fatiguée, et rien que de penser au chemin qu'ils auraient à faire jusque leur prochaine escale l'épuisait.

Les louveteaux - au nombre de trois - s'ennuyèrent rapidement, et sans faire attention à ce qui les entourait, se bousculaient, sortant du fourré en grondant, aboyant et râlant, jouant tout simplement entre eux. Néanmoins, ils virent rapidement l'immense bipède devant eux. Ils se tassèrent les uns sur les autres, apeurés.

- Il va nous manger le bipède. Se plaignait une loupiote noire et argentée pas plus grosse qu'un mouton.
- Même pas sûr qu'ils nous comprennent, c'est des barbares. Fit un petit mâle blanc et sable à peine plus petit que sa sœur.

Et la plus petite au poil noir et presque rouge sombre, poussait un glapissement d'alerte. Qui eut au moins le mérite - à défaut d'être impressionnant - de faire accourir les adultes, encerclant le prédateur de la nuit, la plupart grondant franchement, les autres se contentant de faire les cent pas.

- Allons, allons, mes chéris.

Une louve sortait de l'ombre, au poil noir et argenté, d'une taille impressionnante, rien de moins qu'un mètre vingt, musclée et imposante. Dardant d'un air presque menaçant ses prunelles bleues sur l'homme, tendis que les trois petits filaient se mettre à l'abri sous son ventre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Alpha de sa meute
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2018
Localisation : Partouuuut
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz ) Jeu 5 Avr - 10:53
Le vampire était prêt à se battre, sa canne légèrement relevé et dirigée vers les fourrés d’où provenait les bruits, il abattrait d’un tir tout ce qui passerai par-là, enfin, seulement si cela se montrer hostile envers lui, après tout, il avait de bons réflexes.

Mais il n’était visiblement pas prêt à ce que trois louveteaux sortent des buissons tout en jouant… Voilà donc d’où venait ces bruits se dit alors le vampire, tandis qu’il abaisser sa canne, c’est alors que les jeunes loups le remarquèrent, et ce qu’ils firent le surpris au plus haut point, ils parlèrent !
Mais avant qu’il n’ait eu le temps de les rassurer, l’un d’entre eux poussa une sorte de petit glapissement, ce qui eût pour résultat de faire accourir le reste de la meute, les bêtes encerclèrent rapidement Lucius, ce qui ne le dérangea pas outre-mesure, il affichait un sourire se voulant rassurant en direction du petit trio, néanmoins, il avait tout de même légèrement relevé sa canne, et au pire des cas, il pourrait surprendre la meute en sortant ses griffes, dissimulées dans leurs étuis.

Une bête plus impressionnante que les autres s’avança alors, tout en essayant de calmer la meute avant de regarder Lucius d’un air presque menaçant, ce dernier lui adressa alors un grand sourire avant de se présenter…


- Bien le bonjour, mesdames et messieurs.

Dit alors le vampire, tout en faisant une étrange révérence dont il avait le secret avant d’ajouter...

- Je suis Lucius Finz Von Klauss, un artiste de l'empire d’Akkaton. À qui ai-je l'honneur ?

L’artiste écarlate semblait ravi, cette situation allait à coup sûr l’inspirer pour quelques tableaux, bien entendu, il devait d’abord se sortir de ce mauvais pas, mais il était plutôt confiant à ce sujet, mais plutôt que de simplement fuir, il souhaiterait en apprendre plus quant à cette meute si c'était possible, car tous les loups n’étaient pas capables de parler.
L’être de la nuit pensait qu’il s’agissait d’un groupe de Thérianthropes, car il avait déjà entendu des rumeurs quant à des groupes « sauvages » de ces derniers, même s'il n'en avait jamais vu de ses propres yeux.
Mais rien n'était moins sûr en ce monde...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz ) Sam 28 Avr - 0:47
Elle sentait la respiration apeurée de ses petits sur sa fourrure, elle tournait une tête rassurante dans leur direction, les humant pour s'assurer que le curieux être ne leur avait fait aucun mal avant de poser ses yeux bleus sur l'homme, mais étrangement elle ne le regardait pas dans les yeux, comme si elle ne le voyait pas vraiment et c'était le cas. Le visage de l'homme ne signifiait rien pour son esprit, comme s'il n'en avait pas, ainsi elle ne pouvait deviner ses émotions et donc restait parfaitement méfiante, comme en jugeait les tressautements de ses babines sur ses crocs.

- La meute d'Aeter, du clan Vaelstraz.

Ils étaient bien loin de chez eux et donc par conséquent la méfiance restait de mise, s'ils se faisaient de nouveau attraper ils seront tous mort avant le matin. Et elle devait bien avouer qu'elle ignorait totalement où ils étaient, les duchés, c'était certain, mais le mot de l'homme ne laissait que des questions son esprit, néanmoins elle ne laissait rien paraître se contentant de tourner les talons, ses petits encore sous elle, ce qui serait compliqué s'ils devaient en venir à se battre.

- Vous devriez prendre garde dans les bois, bipède, il y a peut-être des loups dans ces derniers.

Le ton de la louve pesait à la fois de manière ironique ou à la manière d'une menace. Une manière franche de dire que s'ils venaient à se recroiser les choses ne se passeront pas aussi bien, elle ne pouvait pas se permettre de laisser un bipède aller et venir sur leur territoire de chasse actuel, sinon d'autres comme lui viendront et là les loups se feront anéantir, surtout qu'ils chassaient du bétail, et parfois même des chevaux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Alpha de sa meute
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2018
Localisation : Partouuuut
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz ) Lun 14 Mai - 22:51
L'être de la nuit voyait bien que la louve se tenait sur ses gardes, alors que lui-même avait pourtant baissé sa canne, peut-être avait-elle eu de trop mauvaises expériences avec ceux qu'elle appelait bipède ?
Le vampire écouta attentivement les noms donnés par la grande louve...
La meute d'Aeter ? Cette dernière devait sûrement être la louve avec qui il venait d'échanger, mais le clan Vaelstraz ? Cela ne lui disait rien.

Mais le vampire ne put s'empêcher de rire en entendant la louve lui dire de faire attention dans les bois, même si elle l'avait dit sur un ton plutôt menaçant...

-Mes excuses, ma chère, mais je préfère de loin croiser des "quadrupèdes" dans votre genre que de croiser d'autres "bipèdes", de plus certains d'entre eux sont bien plus dangereux que n'importe quelle meute, d'autant plus que vous n'êtes pas les seuls à posséder griffes et crocs...

Dit alors l'artiste vampirique tout en montrant légèrement ses canines, elles étaient certes moins impressionnantes que celles d'un loup, mais en 300 ans, il avait largement eu le temps d'apprendre à s'en servir...

Par ailleurs, je vous serais reconnaissant de m'appeler par mon nom, et je ferai de même pour vous, ma jeune amie...

Evidemment, il avait parlé avec un ton provocateur, bien que plus pour s'amuser que réellement pour la mettre en colère, par contre, il était presque sûr qu'Aeter était plus jeune que lui...

Mais deux choses l'avaient vraiment amusé, le fait que lui aussi était un prédateur, même s'il préférait chasser en solitaire ou en duo, et qu'il ne chassait que les ennemis d'Akkaton.
L'autre raison était qu'il se souvenait avoir déjà approché un loup d'aussi près, lorsqu'il était encore très jeune, et qu'à son retour, sa mère l'avait sermonner pour être parti sans l'avertir...

Le chasseur nocturne s'assit alors de nouveau sur la souche, posa sa canne à côté de lui, avant de reprendre, cette fois d'un ton normal...

- Dites-moi, pourquoi ne resteriez-vous pas un peu ici avec moi ? Discutons, je suis sûr que nous aurions tous à y gagner, non ? De plus, vous m'avez permis de me remémorer de très vieux souvenirs, et pour ça, je vous en remercie.

Dit alors l'aristocrate de la nuit, même s'il n'avait pas baissé sa garde pour autant, mais s'il voulait gagner la confiance de la meute, ou au moins prouver qu'il n'était pas une menace, alors il devait faire le premier pas...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz ) Mar 22 Mai - 3:36
- Aucun des miens ne te tuera, sauf si j'estime que tu es une menace, non-vivant. Un nom n'est rien, les noms servent aux bipèdes pas aux loups, ce ne sont pas nos noms qui nous permettent de nous reconnaître entre nous, mais nos odeurs. Bien entendu que les loups avaient des noms, mais finalement chaque loup choisissait le sien..

Bien entendu la louve ignorait tout des vampires, les races et espèces étaient quelque chose de particulièrement vague et d'obscur pour elle, mais une chose était sûre l'homme ne sentait pas la vie, et elle n'entendait ni sa respiration ni-même les battements de son cœur. Quand l'homme lui adressait ses quelques mots les oreilles du canidé se dressait sur sa tête et son regarde brillait d'une intelligence propre aux thérianthropes.

- C'est là me flatter que de me dire jeune, c'était peut-être valable il y a deux cents ans, mais maintenant, je suis aussi rouillée une épée restée un hiver dehors. Il y avait une note légère de rire dans la voix de la vieille louve, elle ignorait certainement quelque chose que ce dernier ignorait.

Il n'y avait pas de mensonge là-dessous, de l'eau avait couler sous les ponts depuis leur dernière rencontre, elle n'avait que trois petits à cette époque. Elle tentait de se souvenir de cette époque, mais seule l'odeur de non-vie de l'homme lui revenait en mémoire.

- Les Hommes attirent d'autres Hommes et finissent toujours par chasser les loups. Elle grondait, mais il y avait là plus de la crainte d'une bête qu'un acte réellement méchant.

Finalement elle ne faisait que faire valoir sa place d'alpha, l'homme ne serait certainement pas celui qui choisirait la direction de la conversation.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Alpha de sa meute
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2018
Localisation : Partouuuut
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz )
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La louve et le vampire (PV Aeter Vaelstraz )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vampire Knight RPG
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» Un rp avec une louve/sorcelière agile?
» Rosen Vampire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes-
Sauter vers: