Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
MessageSujet: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Sam 20 Jan - 8:12
novembre 1999

Le matin apparaissait enfin. I'sslan l'attendait avec patience depuis plusieurs heures depuis qu'elle s'était posée assez loin en contre bas de la montagne pour ne pas se faire repérer. Dans son objectif du jour, elle aurait pu opter pour la plus grande des simplicités, à savoir arriver par les cieux et se poser en toute quiétude dans les parages proches du monastères. Mais qui sait quelles auraient été les réactions les habitantes du monastère. Elle tenait à découvrir ce lieu qu'elle n'avait encore jamais visitée sans provoquer peur et conflit. Bien qu'elle était âgée de plusieurs siècles, elle découvrait tous les jours des choses nouvelles. C'était là une forme de richesse qu'elle prenait le temps de cumuler et comme elle était de passage dans les Duchées, elle avait été dans l'idée de passer par là. Et puis un environnement où on ne trouvait que des femmes, cela pourrait être intéressant.

Elle avait donc usé de sa magie pour faire comme les femelles pèlerins, qui bravaient le temps et la difficulté du terrain pour rejoindre ce monastère isolé. Par ses pouvoirs, elle aurait pu prendre la forme d'un chamois ou encore un bouquetin, ces animaux souverains des flancs des montagnes, qui gravissaient là où personne ne pouvait tenir. Mais où était été le challenge ? Pour comprendre les bipèdes, il fallait comprendre ce qu'ils vivaient où subissaient et pour la suite de son voyage, elle avait donc pris sa forme humaine habituelle, mais avec des vêtements humbles. Monter ces escaliers longs et étroits dans sa tenue prestigieuse n'auraient pas été logique et surtout, aurait trop attiré l'attention. Donc se faire passer pour une femme modeste était déjà un bon début. Et elle avait donc entrepris de gravier les escaliers.

Au fur et à mesure qu'elle gravissait ces marches pentues, elle veillait à étudier les environs. La dureté du parcours était tel qu'il fallait avoir la volonté d'atteindre le but ultime. Les femelles bipèdes devaient vraiment être dans une profonde désespérance pour vouloir monter là-haut. Pour sa part, elle n'aurait pas à éprouver les difficultés qu'enduraient les races les plus faibles qu'elle. Mais elle jouait le jeu, surtout si elle venait à rencontrer d'autres bipèdes.

Le soleil s'élevait dans les cieux et miroitait sa lumière dans le lac qui se trouvait bien en-dessous d'elle. Le spectacle avec les montagnes et les cascades environnantes valaient bien le détour. Mais I'sslan ne perdait pas son temps à rester là en contemplation et continuait son ascension. Le vent soufflait froidement et emportait les pans de sa cape basique. Sa tête était recouverte d'une large capuche de lin grossier, de la même couleur brune que sa cape et sa tenue. Et elle souriait. Les bipèdes aimaient tellement ramper. Dire qu'ils ne pourraient jamais comprendre le délice de voler librement dans les cieux. Et puis... tant mieux après tout. Ils n'avaient pas la portée d'un dragon pour comprendre ce que l'essence même vivre libre dans les cieux voulait dire; Sauf peut être ces femmes qui vivaient dans ces hauteurs vertigineuses. D'ailleurs elle y arriva. Le monastère était désormais en vue et la dragonne nota avec attention les premières infrastructures. Elle n'allait pas s'ennuyer en question de ce fait, rien qu'en voyant tout cela.

Au fur et à mesure qu'elle gravissait sans trop de peine les dernières marches, la rapprochant de plus en plus de l'entrée, elle se demandait combien de pèlerines étaient montées aujourd'hui.... ou cette semaine.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Mer 24 Jan - 8:40

Dans les personnes qui gravissaient la montagne, il y avait beaucoup de femmes, mais plusieurs hommes également. La montée était difficile, le chemin était escarpé avec de la neige à perte de vue. Il y avait une impression de calme, comme si le son était absorbé par cette immensité. Le ravin était très plongeant et sans doute que les malheureux qui tombaient risquaient une mort assurée. Le lieu était atypique en réfléchissant à la présence d'un tel lieu au beau milieu des duchés, qui brassaient tant d'argents et d'agitation en permanence.

Parfois des puissants venaient visiter la maîtresse des lieux pour des conseils ou un arbitrage. On pouvait les reconnaître dans de beaux habits et des serviteurs, mais cette fois-ci rien de tout ceci. Il n'y avait que des gens du peuple. Dans l'histoire, plusieurs batailles ont eu lieu sur ces flancs de montagnes. On disait que la maîtresse des lieux ne mourrait pas, qu'elle était toujours présente depuis la nuit des temps. On racontait qu'un terrible monstre vivait dans le lac si calme du monastère, qu'il était capable de défendre ce lieu et en analysant le terrain, c'était assez facile. Quoi qu'il en soit, il fallait une sacrée motivation pour grimper jusqu'ici. Il fallait vraiment avoir besoin d'un lieu où se cacher pour parcourir tout le chemin. Petit à petit, le groupe de personnes gravissant s'était regroupé. Ils avaient pris plusieurs pauses durant la montée difficile. Vers la fin du trajet, plusieurs femmes habillées assez simplement, mais toute plus ou moins de la même manière arrivèrent pour aider la fin de la montée pour les femmes les plus faibles. Il semblait n'avoir eu aucun regard pour les hommes, peu importe l'âge, ils devaient se débrouiller. Une femme cependant dans un habit bien particulier et assez vaporeux était restée au début à observer, mais rapidement et sans un regard de plus, elle se détourna et se dirigea vers le monastère.

Une fois arrivé au plateau, le spectacle était tout bonnement magnifique. Malgré les lieux d'altitude élevée, le lac n'était pas gelé, et les cascades tombaient dans un bruit sourd continu. Le style de construction du monastère faisait penser aux anciens bâtiments elfique de l'empire elfe aujourd'hui disparu. C'était sans doute une des dernières construction de ce type en si bon état. Il n'y avait qu'une seule grande porte au centre du monastère, qui semblait être assez grand. Des arbres à la ramure violettes mettaient un peu de couleur, tandis qu'une statue géante d'un homme en contemplation semblait avoir été creusé dans la montagne tout au fond.

Même s’il n’y avait pas de code vestimentaire, très rapidement, les femmes du monastère ne portaient que des toges de différentes couleurs assez simples. Certaines portaient des vêtements plus classiques, mais en général avec le temps et l’acceptation de rester longtemps entre ses murs, les femmes protégées par l’ordre copiaient Shalia, la maitresse des lieux. Elle ne cachait rien quant au fait que les personnes ici n’avaient guère le choix. Il y avait des règles édictées depuis des siècles, immuables et qui n’étaient pas à discuter. Les femmes du monastère pouvaient toujours quitter ce lieu si les règles ne leur plaisaient plus. Elle pouvait toujours venir pour quelques jours, des semaines ou toute une vie. A l’entrée du monastère et ceux dans de nombreuses langues, il y avait les règles gravées dans la pierre.

1 – Les hommes sont interdits entre ces murs en tant que résident
2 – Toute forme de violence est interdite
3 – L’amour avec un homme est interdit en ce lieu
4 – Toutes femmes entrant dans ces lieux seront protégées quel que soit la raison future ou passée
5 – La seule et unique responsable en tout est Shalia pour toute question

Cela pouvait sembler être rude ainsi, mais apparemment, beaucoup semblaient en accepter les règles simples. Le bon sens et une certaine équité était de mise. Quand une femme tenait tant à un homme qu’elle ne sentait plus le besoin d’être protéger, elle pouvait quitter le monastère quand elle voulait. Tout le monde était logé à la même enseigne, et il était extrêmement rare que la maitresse des lieux ne quitte le monastère, comme la gardienne immuable des temps. . Une femme du monastère dicta les règles à haute voix afin que tout le monde avait bien entendu. Elle précisa aux hommes qu'à la nuit tombante, ils devaient quitter les lieux.
« Je sens que l'on va bien s'amuser. »

Dit alors une petite voix, cela ressemblait à une fée aquatique, sûrement pas une créature que l'on pouvait croiser dans la région où même dans ce monde à part de très rare exception. Elle se posa sans aucune gêne sur la tête de la dragonne faite femme.

« Tu sais que tu en as de la chance ? La grande madame aux grandes oreilles m'a dit de te traiter très particulièrement.... Ou un truc comme ça ! Enfin je crois qu'elle se dit que tu ne viens pas pour vivre ici hahahaha ! Tu veux visiter les lieux avant d'aller la voir ? Tu es totalement libre. Il y a toutes sortes de pièces pour vivre en autarcie. »

La petite fée prit alors deux mèches de cheveux comme si elle dirigeait un cheval, puis elle donna deux petits coups avec ses minuscules petits pieds.

« Allez en avant ! Hue dada ! Hahaha ! »

La petite fée semblait être assez hilare, certaines personnes se retenaient de rire en voyant la scène, tandis que les visiteurs étaient assez pantois quant à tout ceci. Cela faisait beaucoup de nouveautés d'un seul coup.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Lun 29 Jan - 14:17
La dragonne avait bien pris le temps de lire les lignes gravés sur une plaque de pierre qui trônait à l'entrée. Elle était demeurée sceptique, avant de hausser des épaules. Des règles pour les bipèdes que c'était là, et qui étaient tellement simples à suivre qu'elle avait jugé perdre son temps. Après tout, elle venait comme une visiteuse, non comme une destructrice ou une conquérante. Et quand à l'usage de la violence même, il était clair qu'on évoquait dans ces mots la violence physique. Dans un lieu comme celui-là, il était certain qu'on ne viendrait pas lui chercher querelle. Donc, il n'y avait aucun risque qu'elle vienne à faire preuve de défense par l'usage de ses armes physiques.

Une fois qu'elle fut dans la cour principale, elle n'était pas étonnée de voir d'autres femmes bipèdes. Une femme du monastère était présente, paraissait faire le comptage des nouvelles venues et rappela les règles. Toutes, même I'sslan hochèrent de la tête. Sans doute qu'on les évoquait à voix haute pour les femelles qui n'avaient pas appris à décrypter les écrits sur les pierres ou les papiers.

Au moment où elle se préparait à suivre une partie des venues, comme n'importe quelle pèlerine, elle entendit une petite voix résonner à ses oreilles humaines. I'sslan n'eut pas le temps de chercher l'origine qu'elle sentit quelque chose de léger se poser sur le sommet de sa tête. Elle se retint de protester et comprit qu'elle avait affaire à une petite fée des eaux. Elle était bien loin de son environnement primaire celle-là. Et bien entendu, la dragonne transformée en femme humaine ne fut pas surprise d'apprendre qu'elle aurait droit à un traitement spécial. Qui était d'essence magique, ou doté d'une grande puissance magique pouvait sentir la présence d'une dragonne comme elle. Et puis, la dirigeante de ce monastère n'était pas n'importe qui, après tout. Et I'sslan non plus.

Elle leva les yeux vers les cieux, comme pour chercher à cerner la petite créature qui chevauchait désormais sa tête.

''La visite peut attendre. J'ai tout mon temps. C'est un honneur d'être reçue ainsi... Même si cela doit être un honneur pour toi d'être juchée sur le sommet de ma tête. Bien, ma petite cavalière enjouée, guide moi à celle qui veille à mon arrivée si particulière. ''

Dire qu'elle aurait pu d'un revers de la main chasser cette créature, mais si une fée s'approchait d'elle de la sorte, c'était qu'elle n'était pas un danger pour elle, n'est ce pas ? Et puis, c'était facétieux les fées, cela appréciait la plaisanterie. Donc autant la laisser s'amuser à la guider comme si elle était un cheval. Et bien entendu, les autres venues et habitantes du monastère avaient de quoi rire comme d'être écarquillé par une scène qu'on n'avait sans doute jamais vu ; ou très rarement.

I'sslan souriait. Sa journée débutait bien et elle se laissa guider comme si elle était une monture, voir la responsable de ces lieux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Ven 2 Fév - 8:31
Les règles avaient l'air assez simple à suivre et sans doute logique, mais pour beaucoup de femmes, elles étaient difficiles. Cependant, quand elles avaient besoin de protection, elles s'y pliaient. Les règles étaient dites à haute et intelligible voix pour la simple raison d'être certains que tout le monde les avaient entendu. La maîtresse des lieux n'était vraiment pas envahissante, elle restait habituellement dans ses appartements sans rien demander à personne. La vie des filles était leur souci au quotidien, après elles étaient plutôt bien placées pour venir demander conseils ou simplement pour parler. La petite fée d'eau sur la tête humaine de la dragonne semblait vraiment bien s'amuser, sans compter les rires gênés de certaines femmes locales.

« Tu es sûre ? Parce qu'on a reçu des fruits super à la cuisine ! Et puis il y a la cour intérieure aussi avec des cerisiers et des petits bassins, c'est rudement joli ! »

La petite fée d'eau baissa son regard en direction de sa monture, elle caressa son de sa petite main comme on flattait l'encolure d'un cheval.

« Je t'ai trouvé rigolote ! Alors je me suis dit que tu pourrais bien passer avant les autres. Toi tu n'es pas curieuse tant que cela du lieu, ce n'est pas très commun. Tu es une bonne monture, je dois bien l'avouer, mais c'est la vieille qui a voulu absolument que j'aille à ta rencontre. Tu sais comme elle est hein ! Heuuu... En faite peut-être pas... Bon dak... On y va ! On aurait pu faire de supers jeux, mais bon ! »

La petite fée d'eau allait presque faire sa boudeuse pour l'occasion, mais elle guida à l'aide de ses rênes faits des cheveux humains de la dragonne dans les couloirs du monastère. C'était une pièce assez isolée des autres au final. Une grande double porte s'ouvrit lentement face à la visiteuse si particulière. Voyant le regard légèrement plissé de Shalia à l'encontre de la fée d'eau, cette dernière s’envola rapidement de la tête de Sslan en tapotant de sa petite main pour remettre les cheveux en place.

« Bien le bonjour mademoiselle, sachez qu'en ce lieu de paix, vous sauriez être vous-même si vous le vouliez. »

En effet, la pièce était très grande et très haute de plafond, un peu comme si accueillir ici une grande créature était quelque chose de courant. Il y avait un grand bassin d'eau, qui semblait s'enfoncer dans les profondeurs du lac entourant le monastère. On ne distinguait pas nécessairement le fond, et la décoration de la pièce faisait largement penser à la mer et l'océan. Il y avait des coraux magnifiques et vivaces, des coquillages. Des bulles d'eau flottaient et erraient dans la pièce de manière aléatoire. La maîtresse des lieux avait toute l'apparence d'une elfe des anciens temps dans sa tenue d'un style depuis très longtemps oublié. Elle dégageait nécessairement beaucoup de puissance magique, mais à voir les manifestations magiques, ce n'était guère étonnant. Une très grande porte sculptée et magnifique semblait être poser contre un mur, sans doute ne donnait elle nul part. Il y avait des représentations sur le bois de créatures aquatiques inconnues plus ou moins imposantes.

« Que me vaut donc le plaisir de votre visite ? Je doute que ce soit pour des conseils ? Mais nous pouvons toujours parler autant de temps que vous le souhaitez. »

Le temps, en voilà une notion toute relative, surtout dans la bouche d'un être immortel ayant traversé de nombreux âges, comme son monastère d'ailleurs.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Jeu 15 Fév - 12:33
I'sslan se fichait bien du regard des autres. Elle était une femme d'apparence, elle possédait une âme du genre féminin, mais elle était une dragonne ; un être vivant et pensant largement supérieur à bien des égards par rapport à toutes les races bipèdes. Elle était souriante et se plaisait à s'amuser de la situation. Qui aurait cru qu'un dragon de son style serait une monture pour une petite fée des eaux. Ces êtres extravertis et espiègles inspiraient que joie et amusement et n'étaient pas une menace...Sauf pour ceux qui exigeaient un respect immédiat. Oh, pour sa part, elle en exigeait, mais à une certaine mesure. Cette petite créature amusante la respectait, à sa manière.

Elle ne put s'empêcher de rire à la petite flatterie physique que sa petite cavalière lui offrit, et plus encore à sa réplique qui démontrait que la monture à deux pattes qu'elle représentait lui plaisait.

''C'est gentil pour la proposition de me sustenter ou de me prélasser dans ce petit jardinet de cerisiers qui semble bien apaisant. Et je te remercie pour le compliment. Je n'ai jamais eu aussi talentueuse cavalière ailée que toi, ma chère. Et quand à la maîtresse de ces lieux, non, je ne sais pas encore comment elle est. Après, si tu veux, on pourra s'amuser dans le jardinet des cerisiers. ''

Elle se laissa guider par la suite vers celle qui dirigeait et gouvernait le monastère. Gouverner n'était pas vraiment le mot approprié quand on regardait bien, mais pour la dragonne cendrée, c'était relatif. Et une fois qu'elle fut en face de Shalia, un seul regard de cette dernière suffit à faire partie la petite cavalière ailée. Une fois la fée aquatique partie et devant l'accueil généreux de l'Elfe, la dragonne ne put s'empêcher de sourire. Une telle offre ne se refusait et cela était demandé en toute politesse. Malgré tout, elle s'inclina d'abord, en signe de respect. Elle était dragonne, certes, mais elle avait des valeurs quand même. Puis elle ne se fit pas prier pour prendre sa véritable forme.

Une fois la dragonne dévoilée dans toute sa magnificence, celle-ci convint de s'allonger, tout en douceur, pour épargner un torticolis à celle qui l'avait si élégamment invitée.

''Merci de me permettre de prendre ma véritable apparence. Peu de bipèdes s'accorde à ce détail. Mais je vous rassure, j'aurai gardé ma forme secondaire si vous me l'aviez aussi demandée. Ma personne première peut être déroutante pour bien des mortels. Mais vous êtes une être de magie et d'éternité. ''

Un peu comme elle en somme.

''Je parcours les cieux et les terres depuis quelques siècles et jamais encore je n'avais songé, jusqu'à maintenant, venir visiter votre environnement, sanctuaire et demeure. J'ai profité d'être dans les environs pour venir à vous et connaître ces lieux, que vous ouvrez pour toutes les âmes féminines. Et pour discuter aussi. Il y a bien longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de converser avec une âme relativement proche de la mienne. Bien des races à deux pattes ont de la conversation, mais elle est rapidement limitée. Et avec vous, je sais que je vais avoir de la fraîcheur comme de la quiétude pour mon esprit. Après, ne vous méprenez pas sur votre expérience, Noble Elfe. Je sens que vous avez plus que mon âge n'est ce pas ? Pourquoi une dragonne de mon envergure dénierait vos possibles conseils ? ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Lun 19 Fév - 12:11
Il était une évidence que la charmante petite fée d'eau aussi espiègle qu'elle pouvait être ne pouvait représenter un danger pour une dragonne, même dans sa forme chimérique. La petite fée d'eau se faisait plaisir, s'amusait sans aucune limite malgré la situation.

« Ha mais j'en suis certaine ! Et puis je ne monte pas toutes les têtes ! Seulement les bonnes têtes ! Hihihi ! »

Dit alors la petite fée d'eau en riant doucement.

« C'est une promesse alors ! Trop cool ! On va bien s'amuser tu vas voir héhé ! Bon ben amuses toi bien et soit pas trop longue hein ! »

Précisa alors la petite fée d'eau en laissant alors le champ libre à la visiteuse pour rencontrer la propriétaire des lieux. Shalia semblait avoir une pièce à l'écart du monastère, quoi que très joli, mais on ne pouvait pas la qualifier de pièce centrale. Le monastère avait bien grandit depuis ses premiers temps de construction, et l'esprit de l'eau ne souhaitait aucunement prendre une place majeure dans la vie du monastère.

Shalia ne savait pas trop ce que venait chercher cet être d'exception ici, mais elle n'allait pas tarder à le savoir. Alors elle ne souhaitait pas la présence de son serviteur magique, elle la savait particulièrement dérangeante si jamais cela s'avérait sérieux. Étrangement, la pièce était très grande, large et haute, alors la dragonne avait tout le loisir d'évoluer comme elle le souhaitait. La salle était pourtant sobre, même si très jolie. On pouvait noter l'absence de lit ou endroits usuels habituels. Elle retourna le signe de politesse par un mouvement de tête avec un léger sourire. Cela la changeait des habituelles personnes sans doute trop impressionnées ou mal poli.

Avec la transformation de la dragonne, Shalia releva simplement et lentement un regard calme de haut en bas avant de le détourner un bref instant afin de venir s’asseoir sur un banc face au bassin d’une profondeur importante. Elle n’était vraisemblablement peu impressionnée ou impressionnable de la part d’une créature pourtant d’une certaine taille. Elle était souriante à la regarder comme toute autre forme de vie, sereine. Il était sans doute difficile de penser le pourquoi d’une situation si banale aux yeux de cette elfe. Est-ce que c’était commun de recevoir ce genre de créature ? Était-ce de la comédie ? Était-elle si confiance en cette personne ? Quoi qu’il en soit, elle la traitait comme n’importe qui, et cela devait changer par rapport aux autres réactions habituelles.

« Vous devez vous sentir bien mieux ainsi non ? Pouvoir être en permanence dans sa véritable forme, c’est toujours plus agréable sans doute, alors quand je peux faire plaisir pour si peu, pourquoi restreindre. Sentez-vous ici comme chez vous mademoiselle. »

La haute prêtresse du monastère parlait également de la même manière à une dragonne qu’à une autre personne. Elle l’avait appelé qui plus ait demoiselle, c’était une femelle bien entendu, mais qui pouvait se le permettre ainsi ? En tout cas, elle se donnait le droit de la nommer ainsi, comme si elle était son ainée ou alors ce n’était que de la politesse. Elle apprécia le fait qu’elle s’allonge au sol, c’était tout de même plus pratique dans sa forme d’elfe.

« Peu de personnes comprennent sans doute un tel détail, une telle importance que d’être soi-même. Je n’ai pas pour habitude de recevoir de nobles créatures de votre ligné, mais avec le temps, j’ai une certaine habitude et courtoisie, mais appelez-moi Shalia, je vous en prie. »

La jeune femme agita doucement sa main en signe polie de négation.

« Allons allons, ce monastère est une terre de liberté et de sécurité, vous pouvez être ici vous-même. Les femmes qui restent ici peuvent faire ce qu’elles veulent tant qu’elles suivent mes règles, et je les défendrais personnellement contre toute forme d’autorité quelle qu’elle puisse être. »

Shalia croisa une jambe sur l’autre, manie de deux pattes sans doute.

« Je suis une magicienne en effet, et je vis depuis que le monde est monde. C’est sans doute pour cela que je ne vois pas mal votre apparence faites d’écailles. Je me demande pourquoi venir maintenant ? La curiosité ou alors il y a-t-il une autre raison plus urgente ? »

Demanda alors curieuse la haute prêtresse en penchant la tête légèrement sur le côté.

« Vous vous sentez seule à vivre si longtemps et de pouvoir seulement contempler des vies qui s’enflamment si rapidement que l’on a à peine le temps d’en voir la couleur ? De se rendre compte que ces personnes ne semblent pas réfléchir à très long terme ou encore qu’elles ont des objectifs que vous trouvez …. Puérils ? »

Demanda alors l’esprit de l’eau, qui était extrêmement bien placé pour cette vision des choses. Elle voyait les autres formes de vie comme des enfants, qui n’avaient pas le temps de grandir, qu’ils étaient déjà morts. Cependant, elle avait choisi d’aider tous ceux qui demandaient de l’aide, et plus encore pour les femelles de toutes les races. Elle n’avait que peu l’occasion de pouvoir parler de cela avec quelqu’un. Qui pourrait bien comprendre la souffrance de vivre éternellement ? L’épreuve que cela pouvait être de voir mourir sans cesse tous ceux à qui on pouvait tenir ? Devait-on d’ailleurs s’acoquiner avec des mortels ou rester loin de tout cela ? Elle n’avait pas nécessairement les réponses à ses questions, mais elle avait pourtant choisi sa voie.

« Pourtant, c’est bien ces mortels, ces … deux pattes comme vous dites qui dirigent ce plan d’existence, voilà qui est bien surprenant non ? Quoi qu’il en soit, je vous arrête là, je ne suis pas une elfe. »

Précisa alors Shalia sans dire pourtant ce qu’elle pouvait bien être. Ce n’était pas uniquement pour ménager son effet, elle gardait généralement sous silence ce genre de détails par principe.

« J’ai vu naitre les empires nains, elfes, les voir s’entretuer, s’effondrer, tant de personnes naitre, vivre et mourir, tant d’erreurs refaites en permanence. J’ai vu la folie des êtres vivants, mais j’ai choisi de rester une simple vigilante de ce monde. J’ai choisi cette montagne toute simple et agréable à vivre afin de me retirer du monde, mais pourquoi ne pas aider mon prochain. J’aurai sans doute pu diriger des terres, mais à quoi bon ? Je préfère ma montagne, observer, apporter la paix là où menace la guerre. Je quitterais ces montagnes si ce plan d’existence est en danger, car la vie existe depuis bien longtemps, et ce n’est pas un simple deux pattes qui changera cela. J’ai vécu beaucoup de choses, même la guerre et la mort, j’imagine que faire part d’une partie de ce que je sais, de mon expérience, de ma sagesse serait une possibilité, mais si vous préférez, nous pouvons simplement discuter ou aller nous baigner. »

Dit alors avec un léger sourire d’une voix calme et sereine l’apparente elfe à la dragonne.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Ven 23 Fév - 14:33
Il était vrai que d'être sous sa véritable forme était bien plus confortable et naturel. Elle sentit un certain soulagement même. Elle devrait songer à être plus sous sa forme originelle que celles d'emprunts.

"Oui c'est vrai. On ne songe jamais à l'expression d'être soi et rien que soi. Peut-être que je l'oubliais presque, par force d'habitude. Je suis souvent sous mes formes de bipèdes. Je suis et demeure curieuse de ce qu'ils sont, même au sein des races différentes. Mais pour vous rassurer, c'est un vérité le plaisir d'être dragonne"

Elle avait eu la décence de demander malgré tout. Même si l'ouverture d'esprit de Shalia était grande, elle veillait à respecter certaines valeurs. Certains dragons n'avaient pas cette délicatesse.

"Certaines dragonnes de ma connaissance seraient outrées de vos paroles. En même temps, les miens sont puériles dans bien des domaines. Mon espèce se croit toute puissante et même, techniquement parlant, seriez jugée comme inférieure, même si vous prévalez au dessus d'eux. Les dragons sont majoritairement ainsi, à quelques exceptions près. Mais de ce ceux que je décris, jamais l'idée de venir ici ne leur serait venue, même par simple curiosité. Donc pourquoi, moi, dragonne malgré tout et jusqu'au bout des écailles, viens ici ? Pour de nombreuses raisons. J'en ai déjà évoqué quelques unes "

Elle n'était pas étonnée que les questions demandaient plus de profondeur quand à ses réponses à leur donner. Même si Shalia était quelqu'un qui avait longuement vécu, elle ne paraissait pas écoeurée de la vie. Au contraire, elle paraissait vouloir aspirer à sa simplicité la plus sommaire

''La vie est faite d'opportunités. J'ai jugé bon de profiter de ma venue dans ces parages pour satisfaire ma curiosité et éventuellement avoir un recoin où être tranquille pendant quelques temps. Après tout, un dragon a une vie extrêmement longue et le temps passe différent pour lui, au contraire des bipèdes. Mais cela, nous le savons déjà. Je suis qu'une jeune adulte  malgré mes quelques siècles de vie passée. Peut être que ma curiosité avait besoin de se fixer sur quelque chose d'importance. Il est vrai que même si les bipèdes ou les deux pattes, comme vous pouvez les appeler, domine ces terres, ils restent frivoles et amusant. ''

Elle avait souri pour le fait que Shalia n'était pas une Elfe.

''Que vous soyez une Elfe ou non, vous en avez l'apparence et même l'expérience, même plus affinée que ceux de cette espèce là. Mais je ne veux pas vous vexer et je confirme que vous n'êtes pas une Elfe. Il y a quelque chose que vous avez et pas eux. Après, pour la suite, je comprends ce besoin de vivre simplement. Vivre loin du fourmillement des communs est ce qu'il y a de mieux. Peut être que j'avais besoin inconsciemment de trouver un endroit comme le vôtre pour me sentir moi et loin de tous ces existences qui s'acharnent à mener une existence dans des objectifs qui sont réellement puérils. Quoique... des fois, certains sortent du lot, mais c'est très rare. Et pour votre proposition, se baigner est une excellente idée. Je ne doute pas un seul instant que votre amie la fée va se faire une joie de nous rejoindre. Et nous pourrions continuer de bavarder pendant nos ablutions. C'est tout à fait possible n'est ce pas ? ''

A l'idée de lui proposer de se baigner ; une nouvelle fois, la dragonne ne pouvait esquiver son désir de nager dans une bonne eau. L'eau des montagnes était la plus rafraîchissante et la plus pure qu'on pouvait trouver, idéale pour ses critères personnelles pour faire briller ses écailles.

''J'avais oublié d'omettre... Je ne me sens pas si seule que cela vous savez. Les dragons sont des solitaires de nature. ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Mar 27 Fév - 15:26
« Dans mon cas, c'est compliqué d'être réellement moi-même, enfin peu importe, à force de milliers d'années, on s'habitue à tout, mais le fait de sentir des écailles, cette force naturelle plutôt qu'une apparence artificielle, cela n'a pas de prix. »



Commença par dire Shalia en observant sa main légèrement au-dessus de son visage à la lumière du jour. Elle sourit légèrement, être soi-même n'était pas toujours doté à tout le monde si aisément. C'était sans doute pour cela qu'elle appréciait offrir ce don aux autres plus qu'autre chose.



« Ce que sont les autres races, en voilà une interrogation intéressante. Je suis toujours surprise de comment ils peuvent agir. La plupart aiment à être en paix et tranquille. Le trouble n'arrive que par une poignée d'entre eux. Si on veut stigmatiser, les humains vivent très peu de temps, et ils peur en permanence de ne pas posséder, de ne pas conquérir, car leur vie est si courte que cela en devient dramatique. Les nains n'aiment pas les autres, les étrangers, ils aiment rester entre eux dans leur montagne. Ils sont très fiers et pensent que leur genre ne peut faillir. Quant aux elfes, ils vivent longtemps, souvent imbus de leur propre reflet à force de le constater dans le miroir, mais ils choisissent généralement de bonnes voies. J'ai pu observer la vie évoluée, cela est somme toute intéressant et si fragile. »



L'esprit de l'eau se remémorait quelques passades de l'histoire qu'elle avait vécues ou subies. C'était loin pour la plupart des gens, mais pour un être immortel telle qu'elle, c'était tout simplement le contemporain. Elle avait choisi par moment de ne pas agir, et parfois au recule, elle avait regretté. Elle avait omis exprès les dragons, ce n'était pas très courtois de dire tout haut quelques stéréotypes draconiques devant un des membres. Elle rit légèrement en entendant dire la dragonne que certains seraient outrés.



« Si cela peut vous rassurer, cela arrive souvent à ceux dont je rends visite qu'ils soient outrés de mes paroles. Disons que j'ose beaucoup de choses, parce que je peux me le permettre en tant que observateur averti. Je ne cherche pas à démontrer ma puissance, cela m'importe peu. Cela n'a aucun intérêt même, seul le résultat prime et viré souvent des paroles sont plus efficaces qu'une armée en campagne. »



Commenta alors la pseudo elfe, alors qu'elle sourit légèrement à la description de la race draconique par un de ses membres. Elle n'avait pas tort après tout. Shalia aimait la vie, même si elle estimait ne plus vivre pour elle-même depuis longtemps mais simplement de servir la vie et la paix. Elle n'était pas du tout lassé de toutes ces vies qu'elle avait vécues, aucunement même.



« Ma maison est ouverte à toute femelle de toutes les races. Ici peu importe votre vie passée, seule compte vous acte à partir de quand vous êtes arrivé et je défendrai quiconque contre tout. J'ai déjà vu des seigneurs venir ici avec des guerriers, mais cela n'est pas ça qui me fera renoncer à mes principes. »



Shalia dit un vague signe de main lorsque la dragonne parla alors d'une vie longue, elle ne se cachait pas de vivre depuis presque toujours, que l'on la croit ou non.



« Vous comme quiconque et même moi ont toujours à apprendre, les siècles ou les millénaires ne changent pas cette règle. Celui qui ose dire le contraire est un sot ou un fou, ou un peu des deux. »



La haute prêtresse se releva de son banc en croisant les mains dans son dos.



« La domination, c'est très fugace, c'est très illusoire. Les dirigeants et ce peu importe la race aspirent toujours à plus de pouvoirs, ils espèrent le garder, puis comme l'eau cela file de vos mains impuissantes. Pour le moment, il y a une certaine organisation oui, qui n'est pas si mal pour le moment. »



Shalia sourit légèrement alors que l'on parlait d'elle, ce n'était pas habituel que quelqu'un pousse sa curiosité si loin, et sans doute le fait qu'elle soit un dragonne pouvait l'aider à plus en dire. Elles avaient des traits communs.



« J'imagine que si j'ai pris cette apparence, c'est que cela me colle bien à la peau. En beaucoup de points les anciens elfes me ressemblaient beaucoup, mais je ne les aide pas plus qu'une autre race. Quelque part, ce ne sont plus les elfes que j'ai connus dans le passé. Je ne pourrais pas vivre en ville au milieu de la cohue, car je ne veux pas prendre parti pour personne. Dans la montagne, personne ne la veut et je suis tranquille. Cela me permet d'agir comme je le souhaite. Ce lieu permet comme de vivre hors du temps pendant un moment ou toute sa vie. Certaines perles existent, elles sont rares, mais j'essaie de les polir de la bonne manière, même si je laisse le choix tant que la vie n'est pas menacée. »



Shalia hocha la tête doucement alors qu'elle s'approcha tranquillement vers le bassin qui semblait être d'une profondeur infinie, et c'était presque cela vu que c'était un accès direct au lac entourant le monastère. C'était apparemment très large et la dragonne pouvait y plonger sous sa forme véritable. Sans hésitation, elle laissa glisser sa robe blanche vaporeuse de son corps en dévoilant une apparence elfique parfaite, même si cela ne devait faire aucun effet véritable à une dragonne femelle.



« la petite fée d'eau est ce que les mages appelle un familier, mais oui, je la vois plus collé une amie et entre des bêtises et l'eau, cela résume bien sa vie. Nous allons nagé vers le nord, à l'inverse de l'entrée du monastère, cela évitera une panique. Vous venez ? »



Invita alors d'un mouvement de main comme pour aller danser avec un sourire. Parler sous l'eau n'était pas un problème pour un esprit d'eau, mais sans doute que les paroles d'une telle créature serait guère compréhensible. Quoi qu'il en soit, l'eau était très froide pour un humain, c'étaient des montagnes après tout. Cependant et sans hésitation, la haute prêtresse plongea dans prendre sa respiration. C'était qu'elle ne risquait pas de se noyer, cela était certain. L'eau était d'une grande pureté, descendant des montagnes directement par de magnifiques chutes d'eau naturelles. Cela semblait être très naturel pour l'elfe de nager dans l'eau, même si elle semblait plus se déplacer dans l'eau que nager, comme si elle glissait à l'intérieur. Plus elle s'enfonçait dans l'eau, plus elle luisait de magie comme si cela pouvait devenir presque palpable. Puis dans les lointaines profondeurs du lac, Shalia accéléra de plus en plus sa vitesse de déplacement sous l'eau. Elle commença à se recouvrir d'écailles allant du bleu jusqu'à tiré au violet dans une magnifique harmonie de couleur. Son corps semblait être aussi grand que celui d'un dragon maintenant, elle possédait plusieurs sortes d'antennes derrière la tête, alors qu'elle tenta de communiquer sous l'eau en formant des bulles d'eaux sonores, qui devait plus ressembler à un chant de cétacés qu'autre chose.





avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Sam 3 Mar - 13:01
la dragonne n'était pas surpris du discours et écoutait les paroles comme si les paroles de son hôte étaient tout à fait légitimes ; et elles l'étaient. Quand on appartenait à une espèce à la longue espérance de vie, voir plus même, il était normal d'avoir des dires comme ceux de Shalia. La vie était perçue différemment en fonction de combien de temps on vivait. Et pourtant la dragonne était bien jeune en comparaison de Shalia, voir mourrait-elle bien avant celle-ci. Shalia avait une approche plus millénaire de la vie et de ceux qui la composaient.

''La vie quelle qu'elle soit est fragile. Beaucoup qui se sentent forts, puissants, intouchables; le découvrent que trop tard. Mais je m'éparpille. Quand aux miens, il faut dire que nous avons toujours été comme cela car nous lions beaucoup d'avantages. Nous sommes chair et magie, terre, feu et air, voir eau même. Nous sommes sages et férocités. Nous sommes de tous à la fois, mais cela monte à la tête. Au point qu'on en devient des animaux intelligents et sauvages sans s'en rendre compte. ''

Elle se détendit un peu les ailes. Les pauvres, il y avait bien longtemps qu'elles n'avaient pas senti l'air frais des hautes altitudes. Mais elles pouvaient encore patienter un peu.

''Je vous remercie encore de votre acceptation de ma présence en ces lieux. Je respecterai cet endroit comme il se doit. Après tout, bien sot qui croira être capable de conquérir ce monastère, qui est déjà à un emplacement très stratégique. Et si jamais vous désirez que je vous rende service, dites moi et je ferai. ''

Posséder l'amitié d'un dragon était un gros avantage dans bien des domaines et il n'était pas aisé de l'avoir. Shalia pourrait attirer bien des jalousies, mais elle était clairement au dessus de ce genre d'état d'âme. Puis Shalia se leva. I'sslan ne put qu'acquiescer de ses propos quand à l'apprentissage perpétuel.

'Bien stupide est celui qui pense tout savoir et ne devoir plus rien apprendre, plus encore quand on joue la domination. Le pouvoir... une chose que bon nombre pense contrôler, mais qui demande sa part d'équilibre. A trop en vouloir, on finit par chèrement le payer. Quand à votre apparence, je pense qu'elle est bien choisie malgré tout. Bon nombre de bipèdes doivent la trouver autant respectueuse pour l'air elfique qu'elle vous offre que pour le sérieux séculaire qu'elle dévoile. Ce n'est qu'un point de vue version bipède que j'énonce là. Moi, peu importe l'apparence d'emprunt, c'est l'esprit et l'âme qui compte le plus''

Shalia s'était rapproché de l'eau et n'avait pas perdu de temps à se dévêtir. Devant une dragonne, peu importait le coté pudibond. Elles étaient tous les deux à des lieux de là. La dragonne s'était levée et l'avait rejointe, se déplaçant telle une tigresse fière d'être ce qu'elle était. Chaque pas était souple et presque feutrée, malgré sa taille imposante.

''Ainsi donc, c'est un familier. C'est intéressant. Je vous suis pour ce qui est de la direction à prendre. Vous êtes mon guide du moment après tout. ''

Et elle ne s'était pas faite prier pour se glisser dans l'eau et suivit Shalia. L'eau des montagnes était d'une froideur étreignante, mais qui était au goût de la saurienne cendrée. Puis doucement, I'sslan assista à la transformation de Shalia en une longue et somptueuse créature aquatique. Elle ne put s'empêcher de sourire et décida d'être un peu joueuse. Par sa magie, elle transforma ses ailes en d'élégantes nageoires aux bords ondulés et une longue crête semi transparente naquit sur toute la longueur de sa colonne vertébrale. Elle était désormais plus aquatique qu'aérienne et elle prit plaisir à tournoyer en tonneau dans l'eau limpide et froide, quitte à faire un large tonneau autour de sa compagne de nage. Qui sait comment celle-ci allait se prêter au jeu.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Jeu 8 Mar - 8:44

« Je suis bien d'accord avec vous, la vie est fragile, mais certains se bercent d'illusion. Je connais les dragons, une des premières races existantes sur ce plan. Certains peuples vous vénèrent même, après, je dirais simplement que je ne vois pas de différence entre ce que vous appelez un animal par rapport à un humain ou autre chose. Ils ont simplement une autre manière de communiquer. »

Laissa alors dire l'elfe sans hésitation, même si cela devait blesser. Elle remarquait bien que la dragonne n'avait presque plus l'habitude d'être elle-même, qu'elle prenait un grand plaisir à ce moment, mais que pourrait-elle dire ? Elle était extrêmement mal placée dans ce cas là, car elle ne pouvait presque jamais être elle-même. Cependant, elle ne pouvait que s'en prendre à elle-même d'avoir choisi ce genre de vie loin de son monde originel.

« J'accueille tout le monde en mon domaine, et les femmes encore davantage, alors vous pouvez vous sentir comme chez vous. Quand au service, je saurais bien vous appeler lorsque cela serait nécessaire, même si je n'ai pas fait grand chose encore. »

Dit avec un sourire Shalia à la dragonne. Lorsqu'elle était présente, le monastère était virtuellement imprenable, des armées s'y étaient cassées les dents dans le passé. Ce lieu était un leur de paix et neutre, seul un fou se permettait une telle idiotie. L'esprit de l'eau au court de sa vie s'était fait des amis ou des connaissances de premier ordre comme de simples vies, mais elle préférait généralement régler ces problèmes seule pour ne pas risquer la mort de quelqu'un d'autre. Elle ne risquait pas grand chose d'ailleurs de son côté au final de toute manière. Elle vivait depuis que le monde était monde, elle était déjà largement assez jalousé comme cela.

« J'imagine que philosophiquement, c'est l'apparence ma plus proche de ce que je suis réellement. Les formes de vie du monde physique aime la vision d'un être connu, raisonnable. Je pense qu'autrement, cela se passerait mal. Vous êtes une personne sage en tout cas malgré votre jeunesse et la fougue que l'on peut en attendre. J'apprécie. »

Se contenta alors à dire l'esprit de l'eau à la dragonne, alors qu'elle profitait de l'eau du lac plutôt froide. Elle avait mené la dragonne jusqu'à une immense grotte souterraine accessible uniquement en nageant depuis le lac dans une direction précise. Il fallait connaître ce lieu, et c'était sans doute peu accessible, mais en tout cas, ma dragonne pouvait respirer tout en étant elle-même.

« La petite fée peut être utile en cas de conflit, elle est de bonne compagnie également. Il vaut mieux être ici que devant le monastère, je pense que mes filles seraient paniquées de me voir ainsi, elles pourraient craindre un grave problème. »

Shalia était restée dans sa forme originelle, cette créature aquatique d'un autre monde et d'un autre temps. Elle admirait la forme aquatique que c'était donnée la dragonne. Elle connaissait l'existance de cette magie, elle n'était pas si surprise, mais c'était intéressant de voir la dragon se changer à ce point. Elle se montra particulièrement joueuse pour une fois qu'elle était dans sa forme normale. Elle tournoyait dans l'eau avec une grande aisance, ce n'était pas comme si c'était son élément naturel. Elle pouvait provoquer d'énormes accélérations et elle ne risquait pas de manquer d'oxygène. Tout son corps pouvait paraître fait pour cela, et ce n'était pas qu'une impression. Elle voyait et entendait enfin parfaitement et plus diminuée comme dans l'air. Elle s'amusait à provoquer de grosses bulles, avec lesquelle il était possible de jouer avec douceur et délicatesse. Elle était également capable de contrôler quasiment toute l'eau présente du lac, mais elle n'était pas là pour des démonstrations de puissances magiques. Au bout d'un moment, la petite fée fit son apparition en s'amusant à toute vitesse dans l'eau, espiègle, joueuse. Elle ne semblait rien craindre du tout même si elle était petite à côté des deux grosses créatures.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Mar 20 Mar - 11:17
La dragonne n'avait pas pu s'empêcher de glousser.

''On nous vénère dans bien des domaines, comme on nous hait pour de nombreuses raisons. La vénération est une chose que je trouve amusante... On nous considère comme des entités puissantes, un allié puissant potentiel, une source de revenus immense... Là sont les voies possibles de la vénération. Mais je disais cela sous le coup de l'humour. Il est vrai que je connais un petit village de nagas qui m'adorent, car je les protège. Bon, là, en ce moment, ils sont un peu seuls, mais ils savent très bien que leur protectrice a besoin de voyager. ''

Et puis un peuple avait besoin de garder une certaine autonomie, comme de se défendre par eux mêmes. Mais là où se trouvaient ces nagas, ils ne courraient aucun risque. Vivant en plein milieu du désert, peu viendrait les embêter.

''Je me sentirai bien assez tôt chez moi, ne vous inquiétez pas pour moi. Pour le retour de service, ne vous martelez pas l'esprit. Voyez cela comme un cadeau, qui prendra tout son sens un jour, quand viendra le jour où vous aurez besoin de ma personne. ''

Un cadeau draconique de ce genre avait de la valeur et I'sslan ne l'offrait pas à tout le monde. Plus encore qu'elle était droite quand à ses paroles. Jamais elle ne bafouait son honneur quand à ce genre de présent qu'elle offrait. Même si son domaine était inaccessible, bien protégé, un dragon pouvait toujours avoir son utilité. Un dragon ne faisait pas que cracher le feu.

Puis, elle accorda un signe de tête en remerciements du compliment que lui fit l'esprit des eaux. Elle appréciait les compliments, mais celui là était empreint de respect. Puis elle regarda la forme originelle de son interlocutrice. Peut être que dans des temps lointains et oubliés, ses ancêtres avaient eu un lien de parenté avec Shalia. Elle devrait étudier cela un jour prochain. Car pour le moment, elle profitait de l'instant présent, en toute simplicité. Puis elle n'avait pu s'empêcher de glousser, avant la venue de la petite fée.

''Je pense qu'elles auraient bien hurler de peur et de surprise aussi. Elles pourraient penser à une invasion de dragons. ''

Elle en rit encore et se mit à tournoyer comme une vraie dragonnelle qui venait de naître, pensant plus à jouer qu'à rester sérieuse. Qu'il était bon de se libérer de temps en temps et d'être qu'un être envieux de joueur. La petite fée vint les rejoindre , s'amusant comme elle pouvait en présence des deux autres créatures. I'sslan de son côté, s'amusa à faire des bulles assez grosses pour fondre dessus et les transformer en une myriade de petites bulles, comme pour faire un rideau chaotique sous marin. Puis, on entendit un gros gargouillement. Cela venait de l'estomac de la dragonne qui eut un regard désolé. Elle commençait à avoir faim et son estomac l'avait bien exprimé.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Jeu 22 Mar - 20:23
« Je ne me suis jamais posée la question à mon propos, mais il paraît que je fais partie de légende. Ce genre de considérations ne me ne concerne guère, je dois bien l'avouer. L’argent, le pouvoir, une renommée, quelle imprimante ! Je ne fais pas cela pour ça … »

Shalia tourna alors son regard dans la direction de la dragonne.

« Des nagas hein ? J’imagine que l’on se sent suffisamment puissant pour prendre des vies sous sa coupe. Cela doit être naturel. »

Dit alors l’esprit de l’eau en continuant en nageoter doucement.

« Si, vous cherchez un conseil ou un appui dans une cause juste, je saurais me montrer compréhensive tant que cela reste raisonnable. »

Indiqua alors la grande créature aquatique. Tout au fond du lac se trouvait d’étranges plantes inconnues, des sortes de pousses de toutes les couleurs légèrement solides et dures. Elle ne s'était jamais posé la question si jamais, elle avait un lien quelconque avec les dragons, mais en effet, il y avait de nombreuses similitudes. Elle doutait que ce soit elle véritablement, mais plus ses frères de là où elle venait.

« Ne vous méprenez pas, mais cette fée me connait sans doute mieux que moi-même. Elle en sait long, vraiment beaucoup, après tout, nous venons du même endroit. »

Les deux puissantes créatures s’amusaient comme des enfants dans l’eau, en toute simplicité. Cela faisait beaucoup de bien, et il fallait dire que cela ne lui arrivait que peu souvent. Elle devait rester sérieuse, impliquée. D’ailleurs après quelques temps, la petite fée se tourna rapidement dans la direction de l’entrée du monastère. Elles se trouvaient juste en dessous.

« Oui … je l’ai senti aussi … »

Shalia regarda un bref instant la dragonne avant de se diriger rapidement en une ou deux ondulations afin de parcourir la distance qui la séparait du bord du lac. En une sorte de bond, ondulant rapidement sa queue, elle tenta de s’extraire du lac, mais le phénomène était très particulier, car elle semblait comme emmener la masse d’eau dans son mouvement. Elle se retransforma alors en elfe légèrement translucide recouverte d’une sorte de robe aquatique, alors que le lac se vidait entièrement pour former un énorme mur d’eau faisant barrage littéralement. Une bande de trentaine d'hommes en armes étaient dispersés juste devant le monastère, et une volée de flèches venaient d'être arrêtées par la protection d'eau, qui restait sur place.

« Comment osez-vous … déchets … êtres vivants indignes … Ce lieu est sacré et ne mérite même pas que vos corps souillent de votre simple présence. »

Dit alors d’une voix tonitruante la haute prêtresse, alors que ses yeux devenaient entièrement blancs d’une colère sans nom. De l'eau semblait envahir le sol de la montagne sans être absorbée. Elle avait une entière maîtrise dans son art, et rapidement, il y avait bien sûr la place principale cinq centimètres. Les hommes en arme assez nombreux ne semblaient guère être bien équipés. Ils devaient être des déserteurs au mieux ou des brigands. L'eau des cascades commençait à être comme attirée directement en direction du mur d'eau géant de protection, alors qu'elle leur faisait face sans aucune peur. Ils semblaient être surpris par cette apparition, sans compter qu’il y allait en avoir une seconde. Ils tirèrent une autre volée de flèches en direction de l'elfe, mais elles semblaient se perdre dans son corps sans réellement la blesser. Elle ferma durement ses poings et elle donna un coup de poing dans le vide, mais c'est alors que du mur d'eau sortie un bras géant fait en eau qui balaya trois ou quatre malandrins. À la vue de cette puissance, bien plus loin et situé juste à la sortie du chemin escarpé pour monter jusqu'ici. Deux êtres semblaient discuter en observant en restant bien à l’écart. L'un d'entre eux sous une capeline très sombre recouvrant son visage et ses épaules, hocha la tête doucement et sembla disparaître dans le néant comme téléporter par un pouvoir ou un objet. Tandis que l’autre essayait de s’éloigner en quittant les lieux en regardant de très loin le combat qui s’annonçait.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Ven 30 Mar - 8:15
Plus la conversation s'étendait, plus la dragonne se plaisait à admirer Shalia. Bien qu'elle était très ancienne, elle demeurait simple et n'abusait pas de sa longévité et de son expérience exceptionnelles. I'sslan connaissait des individus qui auraient profité d'une telle capacité pour extorquer des richesses, obtenir le pouvoir ou dominer les nations. Un tel pouvoir n'aurait fini que par apporter guerre et destruction. Donc, dans un sens, ce n'était pas plus mal que ce soit Shalia et pas un autre qui vivait au sein de ces terres.

''Au moins, on peut dire que vous restez vous-mêmes en toute simplicité. Ensuite, pour ce qui est des Nagas, disons que ce n'est pas vraiment prendre des vies. C'est les placer sous une aile charitable. Pour ce que vous venez d'énoncer, j'en prends bonne note''

Au moins, elle pouvait dire que c'était comme une affaire conclue. Elle ondula gracieusement dans les eaux cristallines, savourant ce moment de sérénité. Elle devrait s'isoler de temps en temps, ce serait plus adéquate et elle se sentirait plus souvent reposé, loin des tumultes et des complots que les humains se plaisaient temps à monter pour de maigres résultats.

''Donc, cette petite fée espiègle vous connaît mieux que vous vous ne vous connaissez vous même ? Voilà qui est intéressant. Si jamais je rêve de discuter commérages, je sais d'or et déjà qui aller voir. ''

Elle gloussa, lâchant quelques bulles et avec Shalia, elle poursuivit son petit jeu aquatique avec elle. Puis, la fée stoppa ses amusements pour regarder l'endroit où se trouvait l'entrée du monastère. L'atmosphère avait changé et I'sslan le percevait que maintenant. Elle croisa le regard de Shalia qui la fixait silencieusement et soudainement, la maîtresse es lieux partit vers l'entrée. La dragonne la suivit, tout en reprenant sa forme première. Mais une fois arrivée vers la surface, elle ne sortit pas de suite. Elle n'avait qu'à tendre l'oreille pour entendre la puissance voix de Shalia, qui résonnait aussi fortement dans les eaux qu'elle avait appelées à elle que dans les airs. Elle ne put que sourire en voyant la puissance aquatique entrer en action. Puis quand le poing aqueux frappa quelques ennemis, I'sslan décida de prendre cela comme un signe.

Elle prit l'apparence d'un animal dans le genre saumon capable de suivre les forts courants. L'effort était intense car les remous étaient assez conséquents, mais ce sera bref. Elle sauta hors de l'eau et prit soudainement sa forme de dragon, pour faire du surplace et dominer par la voie des airs, les autres hommes en arme qui n'étaient pas encore dans l'idée de déguerpir.

''L'eau est purificateur... mais le feu l'est aussi ! ''

Cela s'adressait aux bipèdes venus en armes dans ces lieux. Une grande langue de feu jaillit de la gueule du reptile ailé cendré. Et dans l'attaque, I'sslant était loin de se soucier des autres situées plus en amont de sa position...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Mer 4 Avr - 19:17
Shalia malgré ses grands airs, son grand amour de soi-même apparent, elle était dotée d’une certaine sagesse. Elle se pensait très puissante et extrêmement influence, ce qui devait être le cas d’ailleurs, mais elle n’avait jamais cherché à chercher les honneurs ou se placer dans une position avantageuse. C’était peut-être également une raison de sa longévité quelque part. Elle pouvait se montrer un sérieux obstacle pour certains, mais sans être un danger trop grand. Ce n’était pas exceptionnel pour sa race de vivre si longtemps, alors cela pouvait sans doute expliquer pourquoi elle ne cherchait pas absolument à conquérir. Elle avait la vie entière devant soi, et une foi inébranlable dans ses convictions profondes.

« Peut-être qu’aussi, les autres ne soient qu’en moi ce que je veux bien montrer, et que peu cherche au-delà des apparences. »

Shalia ne s’étala guère plus au sujet des nagas, c’était un peuple barbare, mais respectable. Il était sans doute important qu’ils continuent à vivre comme ils l’avaient toujours fait dans leurs terres ancestrales. Lors de la construction du monastère, elle n’avait pas pu faire autrement que de construire un passage aquatique lui rappelant un petit peu son propre monde. Elle était une étrangère dans ces terres, dans ce monde. Entendre tous ces bruits en permanence, le vent dans les branches, un ciel à mille lieues au-dessus de sa tête, en voilà des concepts étranges à ses yeux au début de sa vie dans le monde physique. Elle se gardait bien de rester loin des intrigues politiques, n’agissant que lorsqu’elle en trouvait l’utilité. Ce genre de petites mesquineries la fatiguait, ce n’était plus de son âge. Ce qui était assez amusant lorsque l’on savait que sa montagne se trouvait en plein milieu des terres des plus actives à ce niveau-là.

« Cette petite fée me connait depuis que je suis partie de chez moi, alors elle en a vu beaucoup, sans doute trop, mais elle n’a jamais vraiment changé. C’est un être exceptionnel, qui n’est pas là uniquement pour me distraire. »

Confia alors l’esprit de l’eau à la dragonne. Les ennemis pataugeaient alors dans de l’eau qui semblait refusé d’être absorber par le sol rocheux. Tout était encore assez calme, mais la petite fée d’eau sembla tourner autour de sa maitresse de plus en plus rapidement jusqu’à comme fusionner avec cette dernière. Cela lui donna des ailes sans mauvais jeux de mots. Elle n’avait rien demandé de particulier à la dragonne, elle était libre d’agir comme elle l’entendait, et il fallait dire que voir un saumon se transformer en dragon dans les airs, cela valait le détour. Les deux hommes à l’écart prit cela comme un signe de fuir immédiatement les lieux sans demander leurs restes, mais pour le coup, Shalia n’avait yeux que pour les hommes en armes face à elle. Certains lachèrent leurs armes et commencèrent à courir en direction du chemin salvateur. D’autres tentèrent de l’attaquer au corps à corps, mais son apparence aquatique lui permet d’éviter tout dommage alors que le métal ne faisant que traverser son corps sans la blesser.

SSlan attaqua avec une large attaque de feu, plus question de se retenir de tous ces êtres vivants. Ils étaient venus jusqu’ici avec de mauvaises intentions, même si elle peinait à croire que c’était vraiment très réfléchi. Ceux capables pouvait sentir l’eau partout autour fulminer de magie, jusqu’à ce que l’eau stagnante partout sur l’esplanade se transforma en glace en créant des piques de glace transperçant une bonne partie du groupe. Le mur d’eau se transforma alors en glace afin de continuer à protéger le bâtiment contre toute attaque éventuelle, mais ils n’en étaient plus là. L’elfe translucide au milieu d’une sorte d’énorme humanoïde d’eau avançait au milieu des brigands et les frappait en direction du chemin ou du vide. Certains furent envoyés tombées le long de la montagne, et ils n’avaient que peu d’espoir de survie. Cela ne semblait pas émouvoir plus que cela la propriétaire des lieux. Elle avait plus que tout à cœur de protéger les femmes vivants dans ce lieu de paix.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Mer 11 Avr - 19:17
I'sslan ne faisait pas dans la demi-mesure. Après avoir libéré sa première ''salve'' enflammée, elle prit de la vitesse pour rapidement faire demi-tour et cette fois, elle se plaça en vol stationnaire, avant d'ouvrir à nouveau sa gueule et libérer son souffle de flammes vengeresses. De quels droits ses bipèdes se présentaient en ces lieux en armes dans le vain espoir de conquérir ces hauteurs ? Le point était stratégique pour une armée dotée de certaines technologies, mais la place était déjà occupée et ils recevraient leur appel à la force par la force, quitte à en périr. Volant sur place, une posture délicate comme très gourmande en efforts, elle brûlait donc ces impudents. Du coin de son regard, elle vit les deux hommes qui se trouvaient en hauteurs partir dans demander leurs restes. D'un air sceptique, elle décida de poursuivre son acte enflammé.

Shalia n'était pas en reste. Mine de rien, avec la dragonne cendrée, elle se retrouvait dans un bon duo de défense, même si elle était totalement capable d'apporter la force nécessaire pour défendre son monastère. Mais du haut des murailles de sa forteresse de solitude féministe, nul doute qu'il y avait des spectatrices, regardant avec effroi et stupeur le combat qui se déroulant au pied de l'imposant domaine. Shalia aura sans doute les mots pour parler de sa propre magie. Mais pour expliquer la présence d'un dragon de la taille d'Isslan. Le moment de cette préoccupation viendra en temps voulu. Là, il y avait encore des ennemis à abattre.

Les survivants du souffle ardent de la saurienne cendrée prirent leurs jambes à leur cou, préférant fuir que de tenter l'impossible. I'sslan les regardait détaler et elle battit plus puissamment ses ailes pour prendre de l'altitude. Son regard perçant repéra les deux hommes qu'elle avait remarqués tantôt. Sans perdre un instant, elle vola vers leur direction et poussa un puissant rugissement pour les contraindre à détaler plus vite. L'un des deux braqua une arbalète et un carreau transperça un des voiles de peau de son aile, au niveau de l'index alaire de son aile droite. Elle grogna et vira de bord. De toute façon, ils étaient en fuite, mais ces deux hommes ne lui disaient rien qui vaille.

Comme la victoire était leur, la dragonne décida de jouer un nouveau jeu, pour permettre à Shalia d'avoir de quoi expliquer à ses hôtes femelles ce qu'une dragonne faisaient là. Elle survola le lac et piqua directement dedans, pour y disparaître sans demander son reste. Elle reprit la forme d'un saumon, attendant de voir comment la suite allait se faire. Car mine de rien, un dragon... ce n'était pas rien, même pour des ermites femelles venues en ces lointains lieux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Lun 16 Avr - 9:59
C'était totalement la panique dans les rangs ennemis, certains fuyaient à mesure que les morts s'accumulaient par le feu ou la glace. D'autres étaient paralysés par la peur, mais la dragonne consciente de la situation se mit à la poursuite des deux hommes. Avec la puissance et la vitesse de la dragonne, ils avaient peu de chances de lui échapper. Ils courraient de plus en plus vite à mesure que la mort venant d'en haut faisait pression par son terrible rugissement. Ils essayaient de survivre et de s'enfuir, et heureusement que la dragonne sembla s'éloigner d'eux, ils survivraient peut-être un jour de plus. Rapidement, la dragonne se fit saumon dans le grand lac laissant seul la gardienne des lieux face à des assaillants en panique, dont plus de la moitié était sérieusement blessés, d'autres commençaient à fuir également par le chemin d'où ils étaient venus. Le champ de pique de glaces se transforma alors de nouveau en eau, mais totalement contrôlée. Les rares voleurs qui tentaient de s'en prendre à l'elfe n'arrivaient pas à l'atteindre.

 « Maintenant il suffit ! Nous avons assez jouez...   »  

Commenta de vive voix l'esprit de l'eau, qui monopolisa son mur de glace également pour un nouveau sortilège puissant. Cela laissait tout le loisir aux spectatrices d'observer la scène, qui allait suivre. Comme une énorme vague d'une puissance inouïe, Shalia fit balayer toute la surface de la montagne par l'eau, afin d'entraîner dans le vide quasiment tous les assaillants. Pas question d'avoir une once de pitié pour ces personnes là. Ces lois en son royaume étaient précises et immuables, et ils apprendront qu'il faudra les respecter. On pouvait entendre des cris des pauvres malheureux manipulés pour attaquer ce lieu tandis que les commanditaires avaient réussis à fuir, mais cela on me saura peut-être plus tard. Quelques trois survivants s'accrochaient au bord pour ne pas tomber avec la peur dans les yeux. Shalia se retrouvait alors en elfe dans sa tenue habituelle totalement sèche, dans son apparence habituelle, mais avec une froideur digne des icebergs du grand nord. Les trois hommes tentèrent alors de demander pitié, après tout ce qu'ils avaient essayé de faire ? Sa justice était expéditive, et ne souffrait pas de contradicteurs. Elle était maîtresse en sa maison.

 « Aucune pitié quant à mes règles...   »  

Trois lances de glace vinrent alors transpercer les corps au niveau du cœur afin qu'ils ne souffrent pas trop. Elle n'était pas si cruel que cela. Quoi qu'il en soit, ils finirent par rendre l'âme rapidement, et alors elle entraîna les corps dans le vide en contrôlant les piques de glace. L'esprit de l'eau soupira légèrement, et en regardant derrière elle vers le lac, elle constata que le niveau avait bien baissé. Cela allait se remplir avec le temps, ce n'était pas un souci.

 « Stupides créatures du plan physique, elles n'apprendront donc jamais ?     »  

Sans doute que le problème venait quils avaient la mémoire courte, ainsi cela revenait régulièrement. On tentait de mettre en doute son autorité et sa place en ce monde. Elle retrouva à mesure qu'elle marchait en direction du monastère son visage neutre habituel, alors que la fée semblait sortir de son corps en tournoyant. Certaines de ses filles étaient exaltées par le combat, d'autres se retrouvaient plus rassurées, tandis que les anciennes tentaient de gérer les plus jeunes, car il y avait également des enfants. Alors que les femmes du monastère parlèrent en tous sens avec la fin de cet affrontement, Shalia leva les mains pour demander le silence.

 « Calmez-vous ! La situation est redevenue normal ! Aucun mal ne vous a été fait et jamais personne ne le fera. Retournez à vos activités habituelles et cherchez à rassurer nos visiteurs. Le spectacle est terminée et je ne répondrais pas aux questions sur ce qui vient de se passer.   »  
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Sam 21 Avr - 8:38
De là où se trouvait la dragonne transformée en saumon, elle arrivait plus ou moins à assister à la fin des hostilités. Les derniers agresseurs qui tentaient de sauver leur vie connurent une fin rapide et limitée en souffrance. La justice de la maîtresse de ses lieux était sans appel. Leurs corps furent rendus au vide qui se chargera d'en faire bon usage, c'est à dire que la nature saura faire son cercle naturel vis à vis de ces cadavres tombant d'un havre de paix entièrement réservé aux femmes.

Sentant que les hostilités étaient définitivement terminées, le saumon remonta vers le bord et reprit une autre forme plus terrestre ; celle d'une belette, pour retourner au sein de la forteresse. Shalia avait revêtu sa forme elfique et se dirigeait elle aussi vers sa demeure, qu'elle défendait coeur et âme. Une fois encore d'ailleurs, elle venait de le démontrer. I'sslan profita par la suite que les habitantes du monastère écoute les paroles de Shalia, pour se faufiler discrètement et avec la grâce féline dont la belette était capable. Là, rapidement, elle trouva un recoin pour redevenir la jeune humaine qu'elle était en arrivant précédemment en ces lieux et rejoignit la foule qui était autant exaltée, que stupéfaite et même un peu effrayée. Il avait été étrange, de ce qu'elle entendit de quelques lèvres bipèdes, qu'un dragon eut été présent, qu'il soit venu aussi vite qu'il était reparti. Beaucoup de jeunes femmes attribuaient cela à la puissance de Shalia. La dragonne transformée en souriait. Chose qui était certaine était qu'on ne viendrait pas contester les actions de Shalia, qui avait été très vite claire : elle ne répondrait pas aux questions quand à l'attaque.

Toutes reprirent leurs activités, conversant malgré tout de ce qui venait de se passer. La dragonne se contenta de regarder ici et là et guetta l'entrée de Shalia derrière les remparts. Elle l'approcha nonchalamment, comme si de rien n'était. Et là, tout sourire, elle s'adressa à elle.

''Vous ne faites pas dans la demi-mesure. C'était impressionnant. J'espère que les possibles survivants transmettront leurs défaites à leur pairs et qu'ils s'aviseront de plus tenter de revenir ici....''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Mer 23 Mai - 8:33

Shalia avait véritablement aucune espèce de pitié une fois les premières sommations effectuées. Cela ne la peinait d'aucune manière de tuer des ennemis, elle n'était pas si fleur bleue que cela. Son monastère était un lieu de paix, et elle s'était jurée de protéger les femmes qui avaient choisies ce lieu comme sanctuaire. Il en valait non pas que protéger ces filles qui avaient cru en elle, mais également son honneur et sa réputation. Lorsque l'elfe donnait sa parole à propos de quelque chose, c'était sacré. Il n'y avait pas de manipulation ou de faux semblant. La montagne était vivante, elle aurait alors de quoi manger ces prochains jours, et elle ne comptait pas avoir sous le nez des cadavres pourrissants. Elle ne savait pas non plus si sa réputation allait une nouvelle fois faite preuve d'inventivité au sujet de cette rixe.



Petit à petit, maintenant que le combat était terminée, le mur de glace n'avait plus de raison gardée. Il commença alors à fondre en rendant au lieu sa nature pleine et entière. Les plus courageuses et anciennes des filles résidentes ouvraient la porte du monastère avec lenteur afin d'être certaine que le combat était terminée. Shalia tournant légèrement son visage dans leurs directions hocha la tête doucement. Rapidement, tout le monde était soulagée, même si ce n'était pas une si grande surprise. Ce monastère n'avait jamais été pris d'aucune façon, alors une bande de malandrins. Sa fée sortit de son corps en reprenant sa course folle dans la région. Elle avait reprit son air joueuse comme si rien ne s'était passée. Elle regarda alors la belette à la sortie de l'eau et elle sourit légèrement.



La plus part des femmes de ce lieu étaient des filles qui avaient fui par peur ou nécessité, alors elles étaient aisément influençable. L'esprit de l'eau était tout de même ennuyée par cette attaque. C'était assez désespéré au final, même pour une bande de voleurs aux abois. Au bout d'un moment, elle fut alors seule et elle put reconnaître la dragonne sous ses airs humaines. Elle reprit sa marche en direction de ses quartiers comme si de rien n'était.



« Je dois bien avouer que je n'y suis pas allé de main morte comme l'on dit. Il fallait bien cela pour se débarrasser de ces gens rapidement. Plus le temps passe, et plus il y a des chances que le monastère soit touché. Je ne crains pas pour moi, je ne peux pas être vraiment atteint réellement ici, enfin peu importe. Après tant d'années, je maîtrise ma magie à un haut point, il est vrai que pareille démonstration doit être rare en effet. »



Shalia s'arrêta alors un bref instant en regardant Isslan.



« Quand aux survivants, je doute que cette attaque fut simplement une tentative d'une dérobade stupide. Je sens que je vais bientôt en entendre parler, derrière leur air, ces hommes ont été tout de même assez concentrés et professionnels. Je pense qu'il s'agissait plus de mercenaires que de voleurs. Leurs matériels pour le combat était de bonnes factures, sans compter leurs corps aiguisés par de multiples combats. De plus, leurs chefs ont fuis rapidement, ce qui est étrange. C'était un petit peu comme s'ils savaient à quoi s'attendre ici. Votre aide a été précieuse, je vous remercie. »

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [A] [1] Premier départ pour un pays lointain. (solo)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: