Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivé des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud
MessageSujet: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Sam 20 Jan - 8:12
novembre 1999

Le matin apparaissait enfin. I'sslan l'attendait avec patience depuis plusieurs heures depuis qu'elle s'était posée assez loin en contre bas de la montagne pour ne pas se faire repérer. Dans son objectif du jour, elle aurait pu opter pour la plus grande des simplicités, à savoir arriver par les cieux et se poser en toute quiétude dans les parages proches du monastères. Mais qui sait quelles auraient été les réactions les habitantes du monastère. Elle tenait à découvrir ce lieu qu'elle n'avait encore jamais visitée sans provoquer peur et conflit. Bien qu'elle était âgée de plusieurs siècles, elle découvrait tous les jours des choses nouvelles. C'était là une forme de richesse qu'elle prenait le temps de cumuler et comme elle était de passage dans les Duchées, elle avait été dans l'idée de passer par là. Et puis un environnement où on ne trouvait que des femmes, cela pourrait être intéressant.

Elle avait donc usé de sa magie pour faire comme les femelles pèlerins, qui bravaient le temps et la difficulté du terrain pour rejoindre ce monastère isolé. Par ses pouvoirs, elle aurait pu prendre la forme d'un chamois ou encore un bouquetin, ces animaux souverains des flancs des montagnes, qui gravissaient là où personne ne pouvait tenir. Mais où était été le challenge ? Pour comprendre les bipèdes, il fallait comprendre ce qu'ils vivaient où subissaient et pour la suite de son voyage, elle avait donc pris sa forme humaine habituelle, mais avec des vêtements humbles. Monter ces escaliers longs et étroits dans sa tenue prestigieuse n'auraient pas été logique et surtout, aurait trop attiré l'attention. Donc se faire passer pour une femme modeste était déjà un bon début. Et elle avait donc entrepris de gravier les escaliers.

Au fur et à mesure qu'elle gravissait ces marches pentues, elle veillait à étudier les environs. La dureté du parcours était tel qu'il fallait avoir la volonté d'atteindre le but ultime. Les femelles bipèdes devaient vraiment être dans une profonde désespérance pour vouloir monter là-haut. Pour sa part, elle n'aurait pas à éprouver les difficultés qu'enduraient les races les plus faibles qu'elle. Mais elle jouait le jeu, surtout si elle venait à rencontrer d'autres bipèdes.

Le soleil s'élevait dans les cieux et miroitait sa lumière dans le lac qui se trouvait bien en-dessous d'elle. Le spectacle avec les montagnes et les cascades environnantes valaient bien le détour. Mais I'sslan ne perdait pas son temps à rester là en contemplation et continuait son ascension. Le vent soufflait froidement et emportait les pans de sa cape basique. Sa tête était recouverte d'une large capuche de lin grossier, de la même couleur brune que sa cape et sa tenue. Et elle souriait. Les bipèdes aimaient tellement ramper. Dire qu'ils ne pourraient jamais comprendre le délice de voler librement dans les cieux. Et puis... tant mieux après tout. Ils n'avaient pas la portée d'un dragon pour comprendre ce que l'essence même vivre libre dans les cieux voulait dire; Sauf peut être ces femmes qui vivaient dans ces hauteurs vertigineuses. D'ailleurs elle y arriva. Le monastère était désormais en vue et la dragonne nota avec attention les premières infrastructures. Elle n'allait pas s'ennuyer en question de ce fait, rien qu'en voyant tout cela.

Au fur et à mesure qu'elle gravissait sans trop de peine les dernières marches, la rapprochant de plus en plus de l'entrée, elle se demandait combien de pèlerines étaient montées aujourd'hui.... ou cette semaine.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Mer 24 Jan - 8:40

Dans les personnes qui gravissaient la montagne, il y avait beaucoup de femmes, mais plusieurs hommes également. La montée était difficile, le chemin était escarpé avec de la neige à perte de vue. Il y avait une impression de calme, comme si le son était absorbé par cette immensité. Le ravin était très plongeant et sans doute que les malheureux qui tombaient risquaient une mort assurée. Le lieu était atypique en réfléchissant à la présence d'un tel lieu au beau milieu des duchés, qui brassaient tant d'argents et d'agitation en permanence.

Parfois des puissants venaient visiter la maîtresse des lieux pour des conseils ou un arbitrage. On pouvait les reconnaître dans de beaux habits et des serviteurs, mais cette fois-ci rien de tout ceci. Il n'y avait que des gens du peuple. Dans l'histoire, plusieurs batailles ont eu lieu sur ces flancs de montagnes. On disait que la maîtresse des lieux ne mourrait pas, qu'elle était toujours présente depuis la nuit des temps. On racontait qu'un terrible monstre vivait dans le lac si calme du monastère, qu'il était capable de défendre ce lieu et en analysant le terrain, c'était assez facile. Quoi qu'il en soit, il fallait une sacrée motivation pour grimper jusqu'ici. Il fallait vraiment avoir besoin d'un lieu où se cacher pour parcourir tout le chemin. Petit à petit, le groupe de personnes gravissant s'était regroupé. Ils avaient pris plusieurs pauses durant la montée difficile. Vers la fin du trajet, plusieurs femmes habillées assez simplement, mais toute plus ou moins de la même manière arrivèrent pour aider la fin de la montée pour les femmes les plus faibles. Il semblait n'avoir eu aucun regard pour les hommes, peu importe l'âge, ils devaient se débrouiller. Une femme cependant dans un habit bien particulier et assez vaporeux était restée au début à observer, mais rapidement et sans un regard de plus, elle se détourna et se dirigea vers le monastère.

Une fois arrivé au plateau, le spectacle était tout bonnement magnifique. Malgré les lieux d'altitude élevée, le lac n'était pas gelé, et les cascades tombaient dans un bruit sourd continu. Le style de construction du monastère faisait penser aux anciens bâtiments elfique de l'empire elfe aujourd'hui disparu. C'était sans doute une des dernières construction de ce type en si bon état. Il n'y avait qu'une seule grande porte au centre du monastère, qui semblait être assez grand. Des arbres à la ramure violettes mettaient un peu de couleur, tandis qu'une statue géante d'un homme en contemplation semblait avoir été creusé dans la montagne tout au fond.

Même s’il n’y avait pas de code vestimentaire, très rapidement, les femmes du monastère ne portaient que des toges de différentes couleurs assez simples. Certaines portaient des vêtements plus classiques, mais en général avec le temps et l’acceptation de rester longtemps entre ses murs, les femmes protégées par l’ordre copiaient Shalia, la maitresse des lieux. Elle ne cachait rien quant au fait que les personnes ici n’avaient guère le choix. Il y avait des règles édictées depuis des siècles, immuables et qui n’étaient pas à discuter. Les femmes du monastère pouvaient toujours quitter ce lieu si les règles ne leur plaisaient plus. Elle pouvait toujours venir pour quelques jours, des semaines ou toute une vie. A l’entrée du monastère et ceux dans de nombreuses langues, il y avait les règles gravées dans la pierre.

1 – Les hommes sont interdits entre ces murs en tant que résident
2 – Toute forme de violence est interdite
3 – L’amour avec un homme est interdit en ce lieu
4 – Toutes femmes entrant dans ces lieux seront protégées quel que soit la raison future ou passée
5 – La seule et unique responsable en tout est Shalia pour toute question

Cela pouvait sembler être rude ainsi, mais apparemment, beaucoup semblaient en accepter les règles simples. Le bon sens et une certaine équité était de mise. Quand une femme tenait tant à un homme qu’elle ne sentait plus le besoin d’être protéger, elle pouvait quitter le monastère quand elle voulait. Tout le monde était logé à la même enseigne, et il était extrêmement rare que la maitresse des lieux ne quitte le monastère, comme la gardienne immuable des temps. . Une femme du monastère dicta les règles à haute voix afin que tout le monde avait bien entendu. Elle précisa aux hommes qu'à la nuit tombante, ils devaient quitter les lieux.
« Je sens que l'on va bien s'amuser. »

Dit alors une petite voix, cela ressemblait à une fée aquatique, sûrement pas une créature que l'on pouvait croiser dans la région où même dans ce monde à part de très rare exception. Elle se posa sans aucune gêne sur la tête de la dragonne faite femme.

« Tu sais que tu en as de la chance ? La grande madame aux grandes oreilles m'a dit de te traiter très particulièrement.... Ou un truc comme ça ! Enfin je crois qu'elle se dit que tu ne viens pas pour vivre ici hahahaha ! Tu veux visiter les lieux avant d'aller la voir ? Tu es totalement libre. Il y a toutes sortes de pièces pour vivre en autarcie. »

La petite fée prit alors deux mèches de cheveux comme si elle dirigeait un cheval, puis elle donna deux petits coups avec ses minuscules petits pieds.

« Allez en avant ! Hue dada ! Hahaha ! »

La petite fée semblait être assez hilare, certaines personnes se retenaient de rire en voyant la scène, tandis que les visiteurs étaient assez pantois quant à tout ceci. Cela faisait beaucoup de nouveautés d'un seul coup.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 22
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Lun 29 Jan - 14:17
La dragonne avait bien pris le temps de lire les lignes gravés sur une plaque de pierre qui trônait à l'entrée. Elle était demeurée sceptique, avant de hausser des épaules. Des règles pour les bipèdes que c'était là, et qui étaient tellement simples à suivre qu'elle avait jugé perdre son temps. Après tout, elle venait comme une visiteuse, non comme une destructrice ou une conquérante. Et quand à l'usage de la violence même, il était clair qu'on évoquait dans ces mots la violence physique. Dans un lieu comme celui-là, il était certain qu'on ne viendrait pas lui chercher querelle. Donc, il n'y avait aucun risque qu'elle vienne à faire preuve de défense par l'usage de ses armes physiques.

Une fois qu'elle fut dans la cour principale, elle n'était pas étonnée de voir d'autres femmes bipèdes. Une femme du monastère était présente, paraissait faire le comptage des nouvelles venues et rappela les règles. Toutes, même I'sslan hochèrent de la tête. Sans doute qu'on les évoquait à voix haute pour les femelles qui n'avaient pas appris à décrypter les écrits sur les pierres ou les papiers.

Au moment où elle se préparait à suivre une partie des venues, comme n'importe quelle pèlerine, elle entendit une petite voix résonner à ses oreilles humaines. I'sslan n'eut pas le temps de chercher l'origine qu'elle sentit quelque chose de léger se poser sur le sommet de sa tête. Elle se retint de protester et comprit qu'elle avait affaire à une petite fée des eaux. Elle était bien loin de son environnement primaire celle-là. Et bien entendu, la dragonne transformée en femme humaine ne fut pas surprise d'apprendre qu'elle aurait droit à un traitement spécial. Qui était d'essence magique, ou doté d'une grande puissance magique pouvait sentir la présence d'une dragonne comme elle. Et puis, la dirigeante de ce monastère n'était pas n'importe qui, après tout. Et I'sslan non plus.

Elle leva les yeux vers les cieux, comme pour chercher à cerner la petite créature qui chevauchait désormais sa tête.

''La visite peut attendre. J'ai tout mon temps. C'est un honneur d'être reçue ainsi... Même si cela doit être un honneur pour toi d'être juchée sur le sommet de ma tête. Bien, ma petite cavalière enjouée, guide moi à celle qui veille à mon arrivée si particulière. ''

Dire qu'elle aurait pu d'un revers de la main chasser cette créature, mais si une fée s'approchait d'elle de la sorte, c'était qu'elle n'était pas un danger pour elle, n'est ce pas ? Et puis, c'était facétieux les fées, cela appréciait la plaisanterie. Donc autant la laisser s'amuser à la guider comme si elle était un cheval. Et bien entendu, les autres venues et habitantes du monastère avaient de quoi rire comme d'être écarquillé par une scène qu'on n'avait sans doute jamais vu ; ou très rarement.

I'sslan souriait. Sa journée débutait bien et elle se laissa guider comme si elle était une monture, voir la responsable de ces lieux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Ven 2 Fév - 8:31
Les règles avaient l'air assez simple à suivre et sans doute logique, mais pour beaucoup de femmes, elles étaient difficiles. Cependant, quand elles avaient besoin de protection, elles s'y pliaient. Les règles étaient dites à haute et intelligible voix pour la simple raison d'être certains que tout le monde les avaient entendu. La maîtresse des lieux n'était vraiment pas envahissante, elle restait habituellement dans ses appartements sans rien demander à personne. La vie des filles était leur souci au quotidien, après elles étaient plutôt bien placées pour venir demander conseils ou simplement pour parler. La petite fée d'eau sur la tête humaine de la dragonne semblait vraiment bien s'amuser, sans compter les rires gênés de certaines femmes locales.

« Tu es sûre ? Parce qu'on a reçu des fruits super à la cuisine ! Et puis il y a la cour intérieure aussi avec des cerisiers et des petits bassins, c'est rudement joli ! »

La petite fée d'eau baissa son regard en direction de sa monture, elle caressa son de sa petite main comme on flattait l'encolure d'un cheval.

« Je t'ai trouvé rigolote ! Alors je me suis dit que tu pourrais bien passer avant les autres. Toi tu n'es pas curieuse tant que cela du lieu, ce n'est pas très commun. Tu es une bonne monture, je dois bien l'avouer, mais c'est la vieille qui a voulu absolument que j'aille à ta rencontre. Tu sais comme elle est hein ! Heuuu... En faite peut-être pas... Bon dak... On y va ! On aurait pu faire de supers jeux, mais bon ! »

La petite fée d'eau allait presque faire sa boudeuse pour l'occasion, mais elle guida à l'aide de ses rênes faits des cheveux humains de la dragonne dans les couloirs du monastère. C'était une pièce assez isolée des autres au final. Une grande double porte s'ouvrit lentement face à la visiteuse si particulière. Voyant le regard légèrement plissé de Shalia à l'encontre de la fée d'eau, cette dernière s’envola rapidement de la tête de Sslan en tapotant de sa petite main pour remettre les cheveux en place.

« Bien le bonjour mademoiselle, sachez qu'en ce lieu de paix, vous sauriez être vous-même si vous le vouliez. »

En effet, la pièce était très grande et très haute de plafond, un peu comme si accueillir ici une grande créature était quelque chose de courant. Il y avait un grand bassin d'eau, qui semblait s'enfoncer dans les profondeurs du lac entourant le monastère. On ne distinguait pas nécessairement le fond, et la décoration de la pièce faisait largement penser à la mer et l'océan. Il y avait des coraux magnifiques et vivaces, des coquillages. Des bulles d'eau flottaient et erraient dans la pièce de manière aléatoire. La maîtresse des lieux avait toute l'apparence d'une elfe des anciens temps dans sa tenue d'un style depuis très longtemps oublié. Elle dégageait nécessairement beaucoup de puissance magique, mais à voir les manifestations magiques, ce n'était guère étonnant. Une très grande porte sculptée et magnifique semblait être poser contre un mur, sans doute ne donnait elle nul part. Il y avait des représentations sur le bois de créatures aquatiques inconnues plus ou moins imposantes.

« Que me vaut donc le plaisir de votre visite ? Je doute que ce soit pour des conseils ? Mais nous pouvons toujours parler autant de temps que vous le souhaitez. »

Le temps, en voilà une notion toute relative, surtout dans la bouche d'un être immortel ayant traversé de nombreux âges, comme son monastère d'ailleurs.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 22
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia Jeu 15 Fév - 12:33
I'sslan se fichait bien du regard des autres. Elle était une femme d'apparence, elle possédait une âme du genre féminin, mais elle était une dragonne ; un être vivant et pensant largement supérieur à bien des égards par rapport à toutes les races bipèdes. Elle était souriante et se plaisait à s'amuser de la situation. Qui aurait cru qu'un dragon de son style serait une monture pour une petite fée des eaux. Ces êtres extravertis et espiègles inspiraient que joie et amusement et n'étaient pas une menace...Sauf pour ceux qui exigeaient un respect immédiat. Oh, pour sa part, elle en exigeait, mais à une certaine mesure. Cette petite créature amusante la respectait, à sa manière.

Elle ne put s'empêcher de rire à la petite flatterie physique que sa petite cavalière lui offrit, et plus encore à sa réplique qui démontrait que la monture à deux pattes qu'elle représentait lui plaisait.

''C'est gentil pour la proposition de me sustenter ou de me prélasser dans ce petit jardinet de cerisiers qui semble bien apaisant. Et je te remercie pour le compliment. Je n'ai jamais eu aussi talentueuse cavalière ailée que toi, ma chère. Et quand à la maîtresse de ces lieux, non, je ne sais pas encore comment elle est. Après, si tu veux, on pourra s'amuser dans le jardinet des cerisiers. ''

Elle se laissa guider par la suite vers celle qui dirigeait et gouvernait le monastère. Gouverner n'était pas vraiment le mot approprié quand on regardait bien, mais pour la dragonne cendrée, c'était relatif. Et une fois qu'elle fut en face de Shalia, un seul regard de cette dernière suffit à faire partie la petite cavalière ailée. Une fois la fée aquatique partie et devant l'accueil généreux de l'Elfe, la dragonne ne put s'empêcher de sourire. Une telle offre ne se refusait et cela était demandé en toute politesse. Malgré tout, elle s'inclina d'abord, en signe de respect. Elle était dragonne, certes, mais elle avait des valeurs quand même. Puis elle ne se fit pas prier pour prendre sa véritable forme.

Une fois la dragonne dévoilée dans toute sa magnificence, celle-ci convint de s'allonger, tout en douceur, pour épargner un torticolis à celle qui l'avait si élégamment invitée.

''Merci de me permettre de prendre ma véritable apparence. Peu de bipèdes s'accorde à ce détail. Mais je vous rassure, j'aurai gardé ma forme secondaire si vous me l'aviez aussi demandée. Ma personne première peut être déroutante pour bien des mortels. Mais vous êtes une être de magie et d'éternité. ''

Un peu comme elle en somme.

''Je parcours les cieux et les terres depuis quelques siècles et jamais encore je n'avais songé, jusqu'à maintenant, venir visiter votre environnement, sanctuaire et demeure. J'ai profité d'être dans les environs pour venir à vous et connaître ces lieux, que vous ouvrez pour toutes les âmes féminines. Et pour discuter aussi. Il y a bien longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de converser avec une âme relativement proche de la mienne. Bien des races à deux pattes ont de la conversation, mais elle est rapidement limitée. Et avec vous, je sais que je vais avoir de la fraîcheur comme de la quiétude pour mon esprit. Après, ne vous méprenez pas sur votre expérience, Noble Elfe. Je sens que vous avez plus que mon âge n'est ce pas ? Pourquoi une dragonne de mon envergure dénierait vos possibles conseils ? ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Vers les hauteur d'un lointain ermitage (Pv Shalia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [A] [1] Premier départ pour un pays lointain. (solo)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud-
Sauter vers: