Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

L'empereur d'Akkaton (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Présentation de vos personnages :: Fiches validées
MessageSujet: L'empereur d'Akkaton (Terminé) Sam 9 Déc - 20:08

Otmar Ehrlich Deffarès : Empereur

Identité


Nationalité : Akkatonien
Race : Humain
Nom : Ehrlich
Prénom : Otmar
Surnom : Le perspicace
Sexe : Homme
Date de naissance : 17 Juin de l'An 1949 de l'Âge d'Acier
Age : 50 ans
Lieu de naissance : Un campement Heïng dans les terres sauvages du nord
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Le cité d'Airain de l'empire Akkatonien
Rang social : Noblesse Akkatonienne
Métier/Position dans la société : Empereur d'Akkaton
Titre : L'empereur d'Akkaton – Fameux - empire Akkatonien


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :

Brombas :
Le brombas est le dernier modèle de pistolet conçu à Akkaton. Faisant déjà la fierté de l'empire malgré sa création récente pour une simple raison. Car si dans les faits ce pistolet est moins puissant que les autres modèles et un peu moins précis, il est le premier exemple d'arme d'infanterie semi automatique au monde. Doté d'un chargeur à 4 coups, il est très prisé malgré son prix très élevé, notamment chez les soldats d'élites et officier Akkatoniens. Le chargeur contient 4 cartouches et prend 8 secondes à recharger.
Amélioration 1 : Mécanisme de tir de fléchettes (Akkaton) : 
Le canon d'une arme à feu à poudre noire est modifié pour pouvoir alterner entre le tir normal aux balles à plomb et celui de fléchettes tranquillisantes ou empoisonnées.

Dague aiguisée :
Une simple dague en acier très aiguisée, de facture toute simple et sans fioriture, il paraît évident que c'est le genre de dague que pourrait posséder n'importe quel guerrier, brigand ou voleur quelconque. Otmar la garde non pas pour son côté esthétique donc, mais sa valeur pratique, ainsi que par sentimentalisme disons. Car cette simple dague est chargée d'une lourde histoire à ses yeux...

Canne de marche :
Une canne de marche faite dans un bois équivalent à celui de beaucoup de bâtons de mage, mais n'ayant aucune autre fonction que celle de soutenir Otmar quand il marche lorsqu'il en use. D'un esthétique sobre, cette canne n'en reste pas moins élégante malgré sa simplicité apparente.

Armure en tissu ignifugé :
Une armure résistante et discrète en tissu ignifugé pouvant se mettre aisément par dessous des vêtements, elle offre une protection meilleure aux explosions et à tout ce qui touche de près ou de loin au feu à son porteur.
Amélioration 2 : Tissu pare projectiles (Akkaton) :
Le tissu est fabriqué spécialement pour offrir une excellente protection aux projectiles de toutes sortes, réduisant moyennement les dégâts que ces derniers pourraient causer au porteur du vêtement fait en ce tissu.

Autres équipements

Ensemble impérial :
Un ensemble de vêtement convenant tout à fait au souverain de l'empire Akkatonien. Sombre et noir, simple mais raffiné, il a pour but de faire honneur au personnage de l'empereur sans pour autant trop en faire.

Ensemble de voyageur :
Un ensemble de vêtements résistants et pratiques. Idéal pour les voyageurs. De couleur ternes, ils n'attirent pas spécialement le regard, mais leur style victorien indique que celui qui les portes est Akkatonien.

-Prothèse standard de bras droit :
Une prothèse remplaçant le bras droit d'Otmar. Celle-ci est en acier et fonctionne grâce à un système d'engrenages complexe. La prothèse vaut au niveau des performances un membre naturel, mais peut être utilisée pour parer un coup et est beaucoup plus résistante qu'un membre naturel.
Amélioration 1 : Déflecteur (Akkaton) :
C'est un bouclier technologique installé sur la prothèse qui permet à tout moment d'activer une sorte de bouclier de 50 centimètre de diamètre qui peut parer les attaques magiques directes. La puissance du bouclier dépend de la volonté de l'utilisateur du déflecteur. (Si des déflecteurs sont installés sur deux prothèses de bras différents, ils peuvent être combinés pour générer un bouclier de 1 mètre 25 de diamètre.)

Bague Argentée :
Une bague simple faîte d'argent.
Amélioration 2 : Mini bouclier énergétique (Akkaton) :
Le bijou peut 3 fois par jour en activant un mécanisme, entourer pendant 30 secondes son propriétaire d'un bouclier qui offre une protection appréciable contre les attaques physiques. Cela ne les arrêtera pas, mais réduira modérément les dégâts. Ceci grâce à un miniscule mécanisme dissimulé à l'intérieur.



Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : Inexistant

Feu : Inapte
Eau : Inapte
Vent : Inapte
Terre : Inapte
Lumière : Inapte
Ténèbres : Inapte
Invocation : Inapte
Nécromancienne : Inapte
Transformiste : Inapte

Mental : (Description ici.)

La volonté : Virtuose
Contrôle de soi : Maître
L'intelligence : Prodige
La perception : Maître
Le charisme : Légende
Technologie : Maître

Physique : (Description ici.)

Force physique : Confirmé
Agilité : Champion
Vivacité : Champion
Résistance physique : Adepte
Résistance magique : Adepte
Vitalité : Champion
Beauté : Confirmé
Discrétion : Maître

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : Champion
Armes lourdes : Inapte
Armes d'hast : Inapte
Faux : Inapte
Art de la défense : Inapte
Armes de lancer/fouet : Inapte
Arc/arbalète : Inapte
Mains nue/Arts martiaux : Inapte
Armes à feu : Champion
Equitation : Champion
Domptage : Débutant
Conduite : Inapte

Si dragon

Combat dans les airs : Non concerné
Combat sur la terre ferme : Non concerné


Description de votre personnage :


Description physique :

Un vieil homme aux airs sympathiques, voilà ce à quoi pourrait faire penser Otmar aux premiers abords, un vieil homme qui néanmoins a une présence telle qu'elle pourrait probablement emplir à elle seule une salle gigantesque, du moins métaphoriquement parlant. Le remarquer quand il ne se cache pas ? Difficile de ne pas le faire, car il attire les regards, non pas car il serait beau même s'il est bien conservé, mais car il y a quelque chose chez lui, dans son attitude, dans sa manière d'être qui ne peut qu'attirer l'attention. Une sorte de majesté naturelle, impériale oui, mais aussi autre qui se dégage de lui et marque à coup sûr.

Pour deviner quoi exactement, l'on est poussé tout naturellement à observer en détail cet homme, remarquant rapidement que malgré son âge avancé il a gardé une certaine beauté et que le temps semble plus avoir anoblit son apparence qu'autre chose. Pourtant les marques de son âge sont tout à fait apparentes, que ce soit ses cheveux déjà blancs ou ses quelques rides. Mais aussi le fait que certes il marche avec une canne dignement, mais il use bien de cette dernière pour se soutenir un peu.

Pourtant malgré ceci… Il semble toujours assez vigoureux pour quelqu'un de son âge, laissant deviner que c'est un homme qui a probablement beaucoup voyager par le passé. Son regard marron est vif et brille d'intelligence, démontrant que son esprit est loin, très loin même d'être atteint par les méfaits du temps. Comme en témoigne aussi le fait qu'il est impeccable au niveau de son apparence. Ses vêtements ne sont pas toujours luxueux ou raffinés, mais toujours propres et bien entretenus, sa barbe est bien rasée, il n'a point de tatouages, point de cicatrices, il semble ainsi très propre sur lui.

Détail néanmoins intéressant, son bras droit quand celui-ci est découvert, car à la place d'un bras bien en chair et en os se trouve une prothèse aux aspects cuivrés et raffinée. Pourquoi porte t-il cette prothèse ? Cela peut pousser aux questionnements et faire se dire que finalement cette dernière vaut peut-être mieux comme signe d'une vie aventureuse que n'importe quelle cicatrice...

Description mentale :

Une force tranquille, voilà ce qu'est Otmar, un homme qui semble toujours savoir se maîtriser et plus que cela, maîtriser ses émotions et capable de refréner ses passions pour s'exprimer et interagir avec son prochain de manière raisonnée et raisonnable. Un homme réfléchit préférant penser avant d'agir précipitamment et faire confiance à son intelligence et sa raison plutôt qu'à des émotions primaires pouvant possiblement être faussées.

C'est aussi un homme ouvert et curieux à propos du monde, des autres races et des autres peuples. Un homme qui ne se ferme pas aux possibilités, aux autres manières de pensées et aux autres idées. Un homme capable d'une grande tolérance envers son prochain et sachant retenir son jugement moral quand nécessaire. Ceci, couplé à une grande empathie naturelle lui permet évidemment de pouvoir aisément se mettre dans la peau des autres pour mieux les comprendre. Une qualité qui lui permet aussi de manipuler son prochain quand nécessaire ou le manœuvrer, même si heureusement son caractère bon fait qu'il n'abuse jamais de la cette faculté qui est la sienne.

Surtout qu'en temps normal comme beaucoup d'Akkatonien, c'est un homme d'une grande honnêteté, n'appréciant pas de mentir et le faisant rarement, même quand cela l'arrangerait pourtant. Néanmoins il n'est pas pour autant du genre à aimer se confier, ce malgré le fait qu'il soit un homme sympathique, amène et très sociable, ainsi il est assez secret… Sur son passé ou ses affects qu'ils cachent souvent quand ces derniers le tourmentent, derrière son habituelle tranquillité. Pourquoi cela ? Vous aurez bien du mal à le lui faire avouer, surtout sachant qu'il est probablement l'un des meilleurs orateurs de ce monde, ainsi ce n'est pas comme si la manipulation subtile était vraiment le meilleur choix pour cela…

Il arrive néanmoins, souvent quand personne ne le voie que le vieil homme semble tout à coup bien plus triste en apparence et en pensée, comme s'il traînait quelque chose, une réminiscence de son passée qui ne cessait de le travailler. Est-ce pour cela d'ailleurs qu'il semble difficile pour lui de s'attacher profondément à quelqu'un ? L'on pourrait comparer Otmar à un abricot après tout de ce côté-là, telle la chair de l'abricot facile à percer, devenir son ami n'est pas bien dur, mais devenir intime avec lui est tout autre chose et bien peu y sont arrivés véritablement, même s'il laisse penser le contraire pour ne blesser personne.

Après tout pour lui, le respect est une grande valeur qu'il tâche d'appliquer au quotidiens et avec ceux qu'ils rencontrent quels qu'ils soient tant qu'il ne souffre pas de leur mépris ou qu'ils ne se montrent pas proprement immoraux. Un respect couplé à une certaine modestie qui en font un homme qui n'est point du genre à se vanter, préférant même des fois mettre en avant son interlocuteur quand ce dernier se laisse intimider… Cela en fait évidemment un homme assez charmant, peut-être que ces qualités lui viennent de la sagesse du grand âge qu'il commence peu à peu à avoir ? Peut-être…

Pourtant ce n'est pas son âge qui enterré son éternelle curiosité qui continue en permanence à le titiller sur beaucoup de sujets et domaines différents… Une curiosité qu'il tâche de manifester de manière polie, mais qui peut évidemment des fois le rendre indiscret, même si cela n'est jamais méchamment. Comme si même à son âge, il était capable de sans cesse ouvrir son horizon et plus que cela, qu'il est désireux de le faire.

Mais tout de même, il fait aussi noter que Otmar n'est pas que quelqu'un de sympathique aux airs de brave homme, c'est aussi un chef d'état tout à fait sérieux et digne de ce titre. Car il n'est point dupe, les affaires d'états sont une chose sérieuse et souvent si fort éloignées des relations d'amitiés et de sympathies désintéressées qu'il faut savoir s'y faire… Surtout lorsque l'on est l'empereur du plus grande empire que ce monde ait jamais connu. Alors les enjeux sont d'autant plus grands et les pressions d'autant plus fortes, surtout l'on tient à honorer son devoir envers son peuple et maintenir l'ordre impériale. Un dirigeant à la poigne de fer ? Il n'est point cela, mais il sait faire preuve d'une grande ruse politique et astuce diplomatique quand nécessaire, car si l'empire d'Akkaton est soit disant bâtit pour durer éternellement, ce sera à des hommes tel que lui de le maintenir en place par leurs efforts et leur dévouement.

Convictions :

Les convictions d'Otmar sont à son image, à la fois ouvertes et issues de nombreuses prises de reculs, mais tout de même bien établies. Ainsi il n'a aucun préjugé particulier concernant les différentes races de ce continent et au contraire a toujours su faire preuve d'une grande curiosité à leur égard, ce qui lui permet une certaine empathie et érudition à leur sujet. Quant à la religion, c'est un athée convaincu, mais qui n'a aucun mépris particuliers pour la plus grande partie des religions, au contraire il est assez curieux à leur sujet et n'hésite pas à mieux les connaître quand il en a l’occasion et que ce n'est pas malfaisant. En tant qu'ancien ethnologue après tout, la religion est un riche et vaste sujet d'étude qui permet de mieux connaître par extension l'histoire et le développement de la plus grande partie des civilisations et peuples de ce monde.

Concernant les autres nations d'ailleurs, Otmar est assez ouvert, il a un certain respect pour Ikhyld, de la curiosité pour les Duchés même si la manière de vivre des citoyens ces deux nations est très différente de celle de beaucoup d'Akkatoniens et une profonde fascination pour Eïrn. Eïlynster par contre lui attire une curiosité interloquée qui lui fait se demander quoi en penser, surtout qu'il n'a jamais pu en apprendre directement davantage de cette nation et Teïder est sans doute la seule des nations Orzaniennes lui inspirant un certain mépris au final. Autant par le régime totalitaire y régnant que le rejet des autres peuples qui s'y fait systématique et qui ne peut que toucher un hommes aux convictions humanistes comme lui.

Quant à son propre pays, il aime Akkaton et ses valeurs, il ne partage par les désirs militaristes et impérialistes de beaucoup de ses concitoyens, mais en tant que citoyen de l'empire et surtout empereur il désire faire de son mieux pour son peuple et assurer un avenir prospère pendant encore longtemps pour les Akkatoniens quel que soit leur race ou origine. Il ressent ainsi un grand amour pour sa patrie, même si non empêtré dans un  nationalisme de mauvaise foi. En parlant de mauvaise foi d'ailleurs, la situation actuelle du continent le rend pensif et méditatif. Conscient qu'il est que le tout a des airs de soupape prête à exploser à chaque instant. Une soupape qu'il ne désire pas faire exploser pour sa part, mais si elle venait à exploser en tout cas, alors il agirait comme l'empereur qu'il est. En attendant il sera le dirigeant honnête, respectable et humaniste qu'il est.

Car en tant qu'homme par contre, Otmar est tout à fait un Akkatonien, plaçant des valeurs comme l'humanisme et l'honnêteté à un point culminant. Néanmoins encore plus que la plupart des Akkatoniens il apprécie aussi la diversité, mais aussi paradoxalement la paix et la prospérité. C'est d'ailleurs tout à fait un homme capable de respecter quelqu'un censé être son ennemi ou l'apprécier malgré cela, ainsi autant au niveau de ses convictions que de sa personne morale. Le personnage d'Otmar et de l'empereur d'Akkaton sont grandement détachés, ce tout en étant étrangement proches pourtant.


Passé de votre personnage :


Histoire :

C'est parmi une tribu de nomades des terres sauvages du nord qu'est né Otmar, d'un père ethnologue et d'une mère Heïng. Cette dernière avait rencontreé le premier il y a des années de cela alors qu'il fréquentait assidûment cette tribu pour son travail et la relation s'était approfondit au point qu'Otmar en soit le résultat.

Et rapidement ce dernier eut une petite enfance particulière, car peu de temps après sa naissance, sa mère suivit son père dans l'empire Akkatonien dont elle devint citoyenne quelques années plus tard. Pour sa part, Otmar y grandit quelques années jusqu'à ses 6 ans, puis il accompagna son père et sa mère au cours de leurs nombreux voyages où ces derniers bien entendu lui offrirent une bonne éducation Akkatonienne.

Il alterna ainsi et ce jusqu'à ses 20 ans, de tels voyages en compagnie de ses parent et des séjours de plusieurs mois dans l'empire Akkatonien. Lui permettant de devenir un véritable citoyen de l'empire et d'apprendre à aimer celui-ci, mais cela lui permit aussi de s'ouvrir l'esprit sur le monde et les autres cultures et peuples. Car au cours de ces voyages il fréquenta de nombreuses peuplades dans des nations différentes et toutes n'étaient pas humaines… Très vite il s'habitua donc à cela à sa manière et conçu même une certaine curiosité à ce sujet.

Puis, atteignant ses 20 ans, il valida son métier d'ethnologue dans l'empire Akkatonien et intégra l'académie des sciences humaines, peu après il partit pour sa première mission au contact des communautés de naga dans le désert Orzanien, 8 ans plus tard, quelques missions diverses menées à bien et thèses écrites, une autre mission lui fut confiée. Au sein de la République d'Eïrn. Mais les choses ne se passèrent pas aussi bien qu'avec les nagas.

Il avait décidé d'entrer en contact avec une des tribus elfes que l'on pouvait trouver dans ce pays, une mission risquée en soit et qui n'était pas forcément promise à réussir au vu de la nature même des elfes, mais il essaya tout de même. Lui qui avait pu fréquenter auparavant les nagas, les vampires et les thérianthropes et qui avait beaucoup apprit à leurs contacts, n'allait pas reculer devant un tel défi après tout. Et dans les faits il obtint satisfaction après plusieurs mois d'essais et entra en contact avec tribu un peu moins méfiante que les autres… Pour cela il lui avait tout de même fallut saisir sa chance et sauver la vie d'un des membres de cette dernière qui avait gravement été blessé pour un monstre, mais au moins le résultat était bien présent.

Au cours des premiers mois, du moins quand ils acceptèrent de lui parler un peu, il put constater qu'au moins son elfique était tout à fait convenable, du moins autant que son vampirique, mais pas vraiment au niveau de l'accent... Aidé de ses excellentes connaissances en langues néanmoins et sur le peuple elfique, ainsi que de son naturel fort charmant, du temps fut nécessaire pour cela, mais il arriva finalement à gagner en partie leur confiance et l'amitié d'un elfe en particulier. Seïs… Ils devinrent assez proche avec le temps, au point que Seïs entreprit un jour pour une raison obscure de lui apprendre à manier une dague… Quoique Otmar le soupçonnait d'avoir fait cela pour qu'il puisse se défendre si nécessaire, même si à l'époque il était résolument non violent, ce malgré le fait que son père dans son enfance lui avait apprit à manier un pistolet et qu'il y avait prit goût.

Otmar profita bien de ces entraînements, autant pour en apprendre davantage sur la tribu qu'il fréquentait que sur son nouvel ami et devenir disons… Un manieur de dague convenable, même si au final il eut presque davantage l'impression de se battre comme un brigand au bout de quelques semaines que d'arriver à imiter en quoi que ce soit le gracieux bretteur qui l'honorait de son temps et de son attention…

Et au cours des années qui suivirent, arriva ce qu'il devait arriver, au cours de l'un de leur entraînement… Otmar ne se rappela plus comment c'était arrivé, mais ils franchirent le pas une première fois et découvrirent qu'il étaient probablement plus que des amis… Même si cela ils tâchèrent de le cacher au reste de la tribu… Et peut-être seraient-ils arrivés à totalement le cacher encore longtemps ou Otmar à convaincre Seïs de le suivre à son retour à Akkaton au bout d'un certain temps, mais les choses ne se passèrent malheureusement pas ainsi.

Alors qu'il revenait auprès de la tribu après quelques mois d'absence pour élaborer une thèse à Akkaton, ce fut pour retrouver un village en deuïl… Il apprit rapidement que plusieurs des leurs était mort dont Seïs… Comment ? Par qui ? Des Teïderiens, ils ne savaient pas qui précisément par contre, mais ils avaient déjà décidés de débuter des recherches pour traquer et éliminer les assassins… Otmar ne demanda même pas l'autorisation, il décida de faire de même de son côté, même s'il se doutait que pour sa part il avait bien peu de chance de retrouver les coupables avant les elfes… Pourtant, il se mit à douter de cela quand ses pas le menèrent dans la contrée bien particulière où il dû faire preuve d'une extrême prudence. Teïder...

Et peut-être était cela qui le sauva, ainsi que le fait qu'il était humain, car il ne partagea pas le sort des elfes partit faire les recherches qui s'étaient faits découvrir et tuer au sein de cette sinistre nation. Probablement car on avait attendu leur venue. Par contre, au cours d'une cérémonie ou un inquisiteur brûla l'un de ces derniers, il apprit lors d'une harangue fanatique de ce zélote que c'était lui le chef des assassins. La cible de sa vengeance était maintenant toute trouvée, le seul problème c'est qu'il savait qu'elle serait difficile à mener à bien...

Mais il s'acharna et prit le temps. Beaucoup de temps, se faisant passer pour un Teïderien il intégra l'armée locale, tâcha de donner le change sans heurter ses propres principes moraux, puis s'arrangea un jour pour se faire remarquer de la cible de sa vengeance froide. Quand ce fut fait et que cette dernière l'embrigade comme de la vulgaire piétaille, il attendit le bon moment, lors d'une mission visant à purger les rebelles au régime Teïderien, puis quand l'inquisiteur fut vulnérable, il frappa… Sa dague trouve le chemin de la gorge du zélote inattentif et Otmar dont le courage frôlait le suicidaire ouvrit celle-ci d'un grand geste.

C'était la première fois qu'il avait tué un homme et si même cet homme avait été un fanatique impitoyable et sans cœur, il reste que le choc de ceci l'avait profondément marquer depuis, mais ça il n'y pensa que quand l'adrénaline retomba… Car en attendant, les soldats Teïderiens en voyant l'inquisiteur tué par Otmar s'apprêtèrent à faire payer cela à ce dernier. Mais la chance fut finalement avec celui-ci car les rebelles profitèrent de cela pour reprendre l'avantage… Offrant une distraction bienvenu à l'assassin du jour qui décida de s'éclipser.

Le retour à Eïrn fut difficile, mais quand il y arriva et put faire part de ce qui était arrivé à la tribu elfique, il ne s'attarda pas ensuite… Il rentra à Akkaton et essaya d'oublier tout cela, même si en vérité il n'y arriva jamais vraiment.

Les années passèrent depuis, les choses reprirent leur cour normal et Otmar s'orienta peu à peu vers un nouveau sujet d'étude, le peuple Akkatonien en lui-même et les différentes franges de la population le composant ainsi que les bouleversements que connaissaient ces dernières au cours du siècle de progrès scientifiques que traversait l'empire. Cela lui fit fréquenter autant les franges modestes de la population, que celles aisées, sans parler des différentes peuplades non humaines. De cela il a finit par tirer plusieurs thèses donc certaines qui eurent une renommée très grande. De plus il profita de cette renommée et de son expérience de ces différents milieux sociaux pour devenir le conseiller de nombreux membres influents de la société dans divers domaines où son expertise était grandement apprécié. Ce jusqu'à devenir l'un des conseillers de l'avant dernière empereur, un Finz reconnu et fort apprécié.

C'est ainsi vers ses 39 ans et fort de la considération qu'il était arrivé peu à peu à obtenir qu'Otmar eut l'honneur d'intégrer l'illustre famille des Deffarès, ce en récompense de son travail, des amitiés qu'il avait noué, mais aussi de nombreuses thèses sociales qu'il avait élaborées, ainsi que de nombreux discours improvisés adressés au peuple qui lui ont valu une grande popularité. Ses théories politiques ainsi devenues populaires, quant il fut adopté par la famille Deffarès, il ne lui fallut que quelques années pour gagner au sein de cette dernière une grande influence.

Et c'est il y a deux ans de cela qu'il arriva à obtenir de la famille royale Deffarès le droit de se porter candidat pour cette dernière aux prochaines élections impériales. Ce qu'il fit donc quand le dernier empereur en place, un militariste approcha la fin de son mandat et ouvrit de nouvelles élections. Otmar commença immédiatement une campagne électorale qu'il mena en Aros et Akkaton, mais aussi en Orzian où il alternait entre grands discours, visites personnelles des populaces diverses et grands débats avec ses rivaux politiques. Cette politique électorale très active et un peu épuisante, mais aussi le grand charisme d'Otmar firent qu'il devint rapidement l'un des favoris à l'élection, devant le candidat militariste pourtant très populaire lui aussi. Le temps passe, l'écart se creusa et le jour où les voix furent décomptées dans tout l'empire, l'opinion du peuple Akkatonien fut finalement favorable à son élection.

Il fut donc élu empereur d'Akkaton. Après une investiture qui se fit bien entendu en grande pompe, Otmar débuta immédiatement une politique qui se voulait très proche du peuple et de la bonne santé de celui-ci. Que ce soit par une réforme de l'administration Akkatonienne consacrée au bien être public ou le financement de fêtes et événements publics divers. Il débuta aussi un autre projet en dehors de cela, celui de renforcer la puissance Akkatonienne dans tous les domaines, mais aussi d'adopter une politique diplomatique plus souple envers les nations étrangères, sans pour être plus timide. Le but n'était pas d'intimider ces dernières, mais de montrer le prestige et la prospérité de l'empire Akkatonien.

Et c'est à cela qu'il s'attela donc pendant plusieurs mois, des mois d'exercice du pouvoir qui furent assez faciles et paisibles heureusement, mais il savait que les choses ne dureraient guère, tout le monde savait que cela ne durerait pas. Le peuple de l'empire désirait peu à peu la guerre maintenant que la province Orzanienne était correctement pacifiée et développée, ceci et l'empire n'était probablement pas la seule nation à vouloir la guerre, celle-ci semble donc inévitable même si la situation est encore très gérable pour le moment et peu à peu l'empereur avise donc pour préparer sa nation à une nouvelle guerre, une guerre qui risque probablement d'opposer Akkaton à Ikhyld.

En parallèle de tout cela, l'empereur avait sinon finit par adopter une certaine habitude au bout de quelques mois de règne. Il lui arrivait certains soir de sortir seul et anonymement dans les rues de la cité d'Airain, mais pas que cette dernière pour aller au contact de la population de façon plus rapprochée, mais aussi avoir une idée de l'opinion du peuple sur divers sujets. Après tout Otmar appréciait le contact social et il supposait qu'il était son devoir en tant que populiste de maintenir un certain lien avec le peuple par cet intermédiaire. Peut-être n'est-ce pas d'ailleurs la seule habitude qu'il prendrait au cours de son règne qui venait de débuter il y a seulement quelques mois de cela, mais en attendant elle fut riche en enseignement…

Il ne restait pour lui qu'à découvrir à l'avenir s'il arriverait à être un aussi bon empereur qu'il l'espérait, lui qui se faisait déjà une très haute opinion de son devoir de chef d'état l'espérait bien, mais surtout il comptait bien laisser sa marque sur l'empire et sur le monde par extension. Surtout en ce nouveau millénaire qui serait sans doute emplie de bouleversements, d'autant plus que le destin futur d'Orzian, la nouvelle perle convoitée par l'empire Akkatonien se jouerait prochainement sans aucun doute. Cela, ainsi que la relation avec l'empire Ikhyldien, éternel rival d'Akkaton et concurrent sérieux à l'hégémonie désirée et convoitée par ce dernier. Le futur de ce monde se forgerait dans les prochaines années et Otmar comptait bien en être l'un, si ce n'est le principal artisan, lui ainsi que le peuple Akkatonien.

Liens :

Sophia Ehrlich : Sa mère, à l'origine une membre d'une tribu de nomades Heïng du Nord. Aujourd'hui Akkatonienne, c'est une femme appréciant les plaisirs simples et qui s'est plutôt bien intégrée au sein de l'empire. Elle est d'ailleurs en excellente forme physique aux égards du grand âge qu'elle commence à avoir.

Franz  Ehrlich : Son père, ethnologue de métier maintenant à la retraite mais participant tout de même à des réunions et des conférences dans ce domaine de temps en temps. C'est un homme qui a beaucoup voyager et qui a su inculquer à son fils le goût du voyage, de la découverte et une immense curiosité.

Seïs : Un elfe dont il a été très proche à une époque, mais malheureusement les choses ne sont pas bien terminées pour ce dernier. Otmar est encore hanté par tout cela et le fait qu'il n'a jamais osé sauter le pas alors que cela aurait pu sauver son ami. Les regrets associés à ce fait pèseront sans doute sur lui pendant toute son existence...

Alphonse Kurbik : Son parrain dans la famille Deffarès, c'est lui qui s'est porté garant de sa personne et qui l'a présenté à l'assemblée du peuple qui a approuvée son intégration à cette famille royale Akkatonienne. Actuellement c'est un éminent sociologue.


Qui êtes vous ?


Petite présentation de votre personne : Bonjour, je suis le fondateur de ce forum et… Eh bien vous apprendrez à me connaître lors de votre séjour sur le forum:3 .

Rythme rp et particularités :Je suis très actif et je fais beaucoup de rps en même temps o/.

Comment avez vous découvert le forum :Je l'ai créé disons XD

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et voir ce que ça donnera ?
Disons que je verrais ce qui se présentera à moi, les partenaires que j'aurais, ce que je leur offrirai et qu'ils m'offriront et que j'aviserai en fonction de cela Wink .


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2014
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
L'empereur d'Akkaton (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'Empereur et la Warrior [PV Akashi] | Terminé
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Présentation de vos personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: