Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Folies de jeunesse (Araki)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: La cité de Jade
MessageSujet: Folies de jeunesse (Araki) Ven 28 Sep - 21:47
Maison Yukinaga – Maïa de l’an 1948 de l’Âge d’Acier

À 54 ans, les humains étaient généralement considérés d’âge mûr, voire vieux. N’étant plus jeunes, leurs expériences de vie se lisaient dans leur visage et leur corps. Ils pouvaient être pleins de sagesse et souvent de tempérament plus calme, ou irrité, qu’un jeune de 20 ans. À 54 ans, Natsuki restait de belle apparence et surtout de caractère joueur. Il n’était pas ridicule d’assumer qu’elle resterait une éternelle enfant dans l’âme, et ce jusqu’à sa mort dans quelques siècles, si rien ne lui arrivait entre-temps.

Heureusement, la kitsune n’était pas seule à faire ses nombreux coups farceurs, puisque son complice préféré n’était nul autre que son frère aîné. C’était probablement de famille, car leur mère avait un côté espiègle qu’elle avait transmis à ses enfants. D’ailleurs, la maisonnée était habituée aux manigances des jeunes Yukinaga et s’attendaient à être surpris en tout temps. Ils savaient que ce n’était pas méchants et les trouvaient attachants plus qu’agaçants, les encourageant en jouant le jeu.

Justement, Natsuki était accroupie contre un coin du mur, épiant le corridor avec anticipation. Elle attendait que sa cible, la première personne ayant l’infortune de passer par là, approche pour faire signe à son frère, caché un peu plus loin. Celui-ci, prenant la forme de leur père, devait distraire la personne pendant qu’elle se concentrait sur l’invocation de nourriture, plus précisément une pluie de guimauves multicolores. Ce serait chaotique et un peu collant, mais tellement magnifique!

Trépidant d’impatience, la jeune kitsune attendait. Elle commençait à penser qu’elle avait choisi le mauvais couloir; passant, mais pas trop que leur coup empêcherait le bon fonctionnement des opérations de la maisonnée. Heureusement, ce ne fut pas long qu’elle entendit des pas approcher. Elle se retourna et fit un clin d’œil à Araki, son signal d’entrer en scène. Elle attendrait qu’il arrête la personne assez longtemps pour qu’elle invoque des centaines de marshmallows colorés tombant du plafond.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Date d'inscription : 10/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Folies de jeunesse (Araki) Ven 12 Oct - 19:10
En cette époque, on ne pouvait guère donner à Araki l'excuse de sa jeunesse pour ses multiples bêtises, depuis bien longtemps déjà. Il était adulte, et avait même une longue et honorable carrière derrière lui. Mais pourtant, il ne se privait pas de faire toujours assaut de malice, comme au temps de sa prime jeunesse, et même avec beaucoup moins de limites qu'à cette époque-là, vu ses nombreuses capacités supplémentaires, notamment en matière de magie. Il fallait bien dire, de toute façon, que même un peu plus d'un demi-siècle plus tard, il n'aurait pas beaucoup plus renoncé à cette malice qui le caractérisait. Certains diraient qu'ils n'avaient jamais véritablement grandit – et, optionnellement, se lamenteraient qu'on ait laissé à cet éternel enfant le soin de superviser l'éducation des prochaines générations – mais Araki de son côté préférait considérer qu'il profitait simplement des meilleurs côtés de la vie.

Ce jour-là, en l’occurrence, le facétieux renard n'était pas seul, puisqu'il était associé à sa petite sœur. Ce genre d'association le stimulait toujours beaucoup, bien entendu, en partie parce qu'il adorait positivement sa petite sœur, ce malicieux soleil inattendu qui avait éclairé les jours de leur famille, en partie parce qu'avoir un partenaire de « jeu » ouvrait toujours une multitude de possibilités. Pour cette occasion, c'était la jeune damoiselle qui avait concocté leur plan d'action, et il plaisait plutôt bien au transformiste. C'était une variation d'une de ses blagues les plus anciennes, et les plus réussites, qui faisait intervenir une surprise délicieuse, moelleuse et sucrée... et peut-être quelque peu collante, également.

Si Araki était quelque peu perdu dans ses pensées, Natsuki, elle, était concentrée sur le guet du couloir, visiblement très désireuse de voir sa petite farce réussir. Elle fit ainsi le signal à destination du transformiste, qui prit alors la forme de leur père, avec un naturel confondant. Changer son apparence au sein de sa propre race ne lui demandait presque aucun effort, et la forme paternelle était une forme qu'il connaissait très bien, en partie car c'était loin d'être la première fois qu'il la prenait dans le but de faire une quelconque farce à un membre de la maisonnée. Il s'avança ainsi en claudiquant, imitant la démarche que leur père avait dû adopter depuis sa blessure.

En face de lui arrivait une domestique humaine, qui servait au domaine depuis quelques années seulement. C'était le fait notamment qu'il était nécessaire de renouveler le personnel qui permettait à Araki de toujours frapper fructueusement avec toutes ses blagues ! La jeune femme ne soupçonna rien quand le Kitsune l'arrêta, et commença à discuter d'un problème quelconque de la maisonnée. Mais alors qu'il parlait, il vit arriver un peu plus loin le vieux Makatsu, l'intendant du domaine, et grimaça intérieurement. Son imitation de son père était bonne, mais le vieil homme, qui les connaissait tous les deux depuis très longtemps, savait généralement déceler la différence. Heureusement, alors qu'il s'approchait seulement, Araki vit un premier marshmalow tomber du plafond. Sur ses gardes, le jeune homme bondit brusquement en arrière... laissant la jeune femme se faire ensevelir sous les douceurs, alors que le vieil intendant tombait en arrière de surprise à la limite du sort.

Alors que le Kitsune reprenait naturellement sa forme en riant doucement, avec malice mais sans méchanceté, le vieil intendant se releva en brandissant le poing, en ce qui aurait presque pu ressembler à une caricature du vieil homme disant aux bambins de sortir de sa pelouse.

« Araki ! Natsuki ! Qu'est-ce que c'est encore que tout ça ! Venez ici ! »

Le vieil homme ne l'avait pas vu clairement, et n'avait pas du tout vu sa sœur, mais il n'était pas difficile de deviner qui avait fait ça. En riant, Araki fit volte-face et s'engouffra dans le couloir, décochant un sourire brillant de bonne humeur et de malice à sa sœur en passant.

« Allez, viens ! Si on veut éviter le sermon, il faut savoir quitter les lieux du crime rapidement !, lâcha-t-il également, entraînant sa sœur, si elle le voulait bien, dans le domaine pour éviter le sermon du vieil intendant qui ne pourrait guère les suivre, surtout à travers les marshmalows.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
Folies de jeunesse (Araki)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» Le Ministère haïtien à la jeunesse et aux sports condamne l'affront des autorité
» A la jeunesse de mon pays
» 10/11 Juillet Coubron Folies III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: La cité de Jade-
Sauter vers: