Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Tripalior Uris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Fiches des personnage supprimés
MessageSujet: Tripalior Uris Sam 10 Mar - 9:02

Tripalior Uris : Nécromancien

Identité


Nationalité: non concerné
Race : Humain
Nom : Uris
Prénom : Tripalior
Surnom : Celui qui ne meurt pas
Sexe : Masculin
Date de naissance : Il y a 29 ans exactement, en l'an 1971
Age : 29 ans
Lieu de naissance :Teïder
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Nomade, aucun lieu fixe
Rang social : Aucun, c'est un nomade
Métier/Position dans la société : Nécromancien illégal
Titre :Aucun


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :


Autres équipements

Un collier enchanté avec voix changeante


Un livre de sort très détaillé sur ses pratiques et sa façon de faire, Dans ce livre Il y a aussi une partie réservé aux écrits de sa vie en général, ce qu'il fait, qui il a croiser, ce qu'il penses des gens qu'il a vue avec une légère description.

Une longue tunique qui le cache complètement enchanté qui dresse une lumière bleuté pour cacher son visage.



Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : Immense
Feu : Inapte
Eau : Inapte
Vent : Inapte
Terre : Inapte
Lumière : Inapte
Ténèbres: Prodige
Invocation : Inapte
Transformiste : Inapte
Nécromancienne :Légende

Mental : (Description ici.)

La volonté : virtuose
Contrôle de soi : Champion
L'intelligence : champion
La perception : Maître
Le charisme : Adèpte
Technologie : Innapte

Physique : (Description ici.)

Force physique :Adepte (-1 car liche)
Agilité :Adepte (-1 car liche)
Vivacité : Inconnu (-1 car liche)
Résistance physique : Inconnu (-1 car liche)
Résistance magique :Prodige (-1 car liche)
Vitalité :Maître (-1 car liche)
Beauté : Inconnu
Discrétion : Inconnu (-1 car liche)

Martial : (Description ici.)
Armes de tailles :Adèpte
Armes lourdes :Inapte
Armes d'hast :Inapte
Faux :Inapte
Art de la défense :maître
Armes de lancer/fouet :Inapte
Arc/arbalète :Inapte
Mains nue/Arts martiaux :Champion
Armes à feu :Inapte
Equitation :Inapte
Domptage :Inapte
Conduite :Inapte

Si dragon
Combat dans les airs : Non concerné
Combat sur la terre ferme : Non concerné



Description de votre personnage :


Description physique :

Sans ma tunique, je ressemble à un cadavre ambulant, très laid et surtout très grand, je mesure deux mètres, mais je suis très maigre. Des morceaux de chair en décomposition parcourt mon corps, j'ai des yeux quasiment décomposés et nuisants a ma vision d'une blancheur effrayante ne laissant pas paraître d'émotion.

Avec mes vêtements, j'ai quelque chose à faire frémir les guerriers les plus courageux, une apparence malsaine, l’apparence d'une créature mi-humaine. Des chaines pour me rappeler mon ancienne vie de prisonnier et aussi pour me rappeler d'aider ceux qui sont dans cette situation sans enlever des vies si possible. J'ai une démarche lente et très particulière, un réel manque de vivacité. J'ai une odeur morbide qui signale ma présence, odeur a laquelle je me suis habitué et dont je me plains jamais. Les chaînes font un bruit caractéristique à mon déplacement très lent lorsqu'elles s'entrechoquent.

Description mentale :

Je suis d'une discrétion presque morbide, dans mes quêtes du passé, je me suis détruit, mais j'ai réussi quasiment partout, ce qui m'a accordé une assurance de moi au-delà de la norme des humains. Je ne me laisse pas approcher facilement. Cependant, pour ceux qui l'ont déjà côtoyé, il se montre, sans forcément parler le premier, Il écoute, sans parler pour en apprendre plus sur ceux qui me parlent. J'aime la noirceur, les sujets qui parlent de magie, tout ceci est dans l'ordre des choses. Par contre, la technique... c'est anormal, contre nature et dévastateur sur l'ordre naturel des choses. Bien des gens veulent me tuer pour mes intérêts à la nécromancie, mais personne n'y est arrivé pour le moment, car je n'attaque jamais le premier, à moins que celui-ci ne soit une menace pour la survie générale, je sors de l'ombre pour combattre la race humaine. Je ne m'attaque cependant jamais aux petits peuples innocents ou à des gardes solitaires, je m'attaque à des pelotons des grands rois ou même le fameux justicier qui m'a tout prit au profit d'homme qui craigne les forces qui leur sont Supérieures, dans ma vision des choses, la "justice" commet des crimes et doit eux aussi répondre de leurs actes. L'or, l'argent, tout ceci n'a aucune valeur, dès que J'aurais réparé l'injustice dont il a été victime, il changera de voix. Je suis prêt à aider le petit peuple à obtenir un avenir et l'abri de ce système qui torture les innocents pour enrichir une minorité.

Convictions :

Les humains: Je trouve que les humains en communauté agissent comme des parasites, il envahisse un lieu, le transforme, se reproduise comme des lapins. À l'unité, ils sont bien, étrange, mais bien ou mauvais. Facilement influençable et se laisse guider par un passé qui le dévore. Je ne déroge pas à cette règle puisque, comme eux j'en suis un. Cependant j'ai décidé de m'isoler pour fuir l'influence collective de mes semblables.

Les autres races: Je n'ai rien contre les autres races à seule condition qu'il ne vienne pas me déranger, m'envahir ou me tuer. Je tiens à rester sobre, libre de mes agissements. Ils peuvent même s'installer  avec nous sans venir nuire à la race autochtone.

Les nations du monde:Moins j'en sais à ce sujet mieux je me porte, la géopolitique est faite pour satisfaire le plus petit nombre au détriment du plus grand.

Les lois: Elles sont stupides et bonne pour diriger des masses là où on veut qu'elles aillent, elles enlèvent le libre arbitre en laissant une illusion de liberté.


Passé de votre personnage :


Histoire :

Je suis Né au sein du  royaume de Teïder dans une famille très pauvre, le genre de famille qui se tourne vers le crime pour simplement vivre et qui au final, termine dans des cachots. Ma famille n'y a pas échappé puisque je suis né en prison et je n'étais normalement pas prêt d'en sortir jusqu’à mon évasion à l'aide d'un puissant nécromancien qui y a été enfermer. Une foi libre, j'ai su le retrouver, alors plusieurs tests, il a accepté de faire dont son apprenti Mon rythme d'apprentissage était quelque chose de très rare selon ses dires, j'absorbais littéralement les connaissances dans son domaine. La nécromancie... Quand j'ai vu ce seul mage détruire autant de vie... J'ai eu peur, mais je suis curieux et je voulais absolument faire comme lui: faire regretter ceux qui se dresseraient contre moi. Cependant, je ne me dresserai jamais contre les autres non plus au bout de pratique, je finis par atteindre le summum de mon art, certaines choses que j'ai dû explorer moi-même dans cet art magique interdisent.  

J'eus un moment de bonheur avec une femme que j'avais aimée et ce, encore plus que ma magie, plus que tout, elle était la lumière qui me donnait le goût de vivre et de me réveiller le lendemain et elle m, aimais aussi, cependant, nous vivions pas dans les grandes villes à cause de moi et elle en avait accepté les risques contre ma protection. J'eut même une ville avec elle. Les amours de ma vie, les deux personnes pour qui j'aurais donné ma vie. Ma belle vie bascula deux ans plus tard, un assassin royal arriva, le fourbe avait tout préparé, mais malheureusement pour lui, j'avais le sommeil très léger, il tenait une dague dans sa main à la gorge de ma fiancée. Il voulait que je lui donne ma fille et que je meurs. Ma fiancée me pria de tenter quelque chose, car évidament, ma fille serait tuée et je savais que ma femme aussi. Je devais essayer de les sauver, même si la situation était précaire. Je lui demandai du temps... pour réfléchir. Il me passa, j'incantai alors l'un des sorts que j'avais presque honte d'utiliser... la nécrose. Lorsque je m'approchai de lui, il trancha la gorge de l'objet de ma quête, je soufflai dans ma main pour ensuite le toucher, il ne vit rien venir. Il tomba alors à genoux après avoir reculé dans un cri quasiment inhumain. je lui dis par la suite:

-J'en ai pas fini avec toi, ton tourment sera éternel, QUI T'ENVOIE!
Il ne me répondit pas... dommage je venais de lui offrir une porte vers la mort rapide. Je posai ma main sur son coeur, je ne voulais pas qu'il meure. Sur ce geste, je lui murmurai à l'oreille:«la mort te rejette, ta souffrance elle, est éternelle, ta mort sera lente et particulièrement horrible, fais-moi confiance.» Je venais de franchir le point de non-retour, je savais qu'il venait des hautes sphères militaires aux vues de son grade et de sa tenue. Je pris alors ma ville et je pars, le laissant seul chez moi a hurlé comme le plus grand des martyrs. Je jetai un dernier coup d’œil à ma femme déjà morte, le souffle coupé, une larme coula avant que je ne quitte ce lieu maudit.

Venu le temps de décider de ce que je voulais, vivre très vieux ou mourir en même temps que les autres, j'avais une soif de devenir autre chose qu'un humain, me détacher du cycle de la nature et arracher mes chaines. Un rituel de ma connaissance, une journée de magie complète pour une éternité de non mort... Sans réfléchir, je m'y lance sans être interrompu et j'étais devenu... si horrible, les gens me regardaient autrement, plus bêtes d'humain, plus mort que vivent. Venu le temps de gagner ma vie, je vendais littéralement l'immortalité... hors de prix aux vues des risques encourus. Je ne faisais jamais rien contre la volonté d'autrui. Il payait et voila, il devenait vampire . Jusqu'à ce que je me fasse prendre par la "justice" et aussi car j'étais officiellement en cavale pour des crimes que j'avais commis, on m'accusait d'utilisation de magie interdite a mon profit. Je me suis fait enfermer et torturer. J'ai dû convoquer une aberration spectrale pour m'en sortir et ce fut de justesse.

J'ai trouver un culte de mage noire, heureusement pour moi, c'est eux qui se sont occupé de ma fille pendant mon séjour chez la garde, au prix de quelques vampires, ils m'on apprit a utiliser leur magie, beaucoup de pratique affin de maintenant devenir un puissant mage des ténèbres.

Me voici maintenant a parcourir le monde, J'aide ceux qui m'inspire confiance et m'éloigne de ceux que je n'aime pas la présence en cherchant un lieux sécuritaire pour ma fille, question e l'éloigner de ma vie de problème

Liens :
Ses parents mort depuis longtemps, sinon personne (a voir en RP)

Armanysse sa fille qu'il aime dont il a pas le choix de se séparer



Qui êtes vous ?


Petite présentation de votre personne :

Rythme rp et particularités : Ça dépend

Comment avez vous découvert le forum : Vive google

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et voir ce que ça donnera ?
Légaliser les sorts de nécromancie, faire comprendre que la magie de tout type est une arme aussi aiguisée qu'une épée et que ce n'est pas l'arme qui définit l'utilisateur


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
Tripalior Uris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Fiches des personnage supprimés-
Sauter vers: