Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Les monstres sauvages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: Bestiaire Orzanien
MessageSujet: Les monstres sauvages Sam 16 Sep - 18:31
Les monstres sauvages :

Les monstres sauvages sont des créatures naturelles à ce monde se démarquant néanmoins des animaux par le fait que l'on soupçonne la magie d'être la raison de leur existence d'une manière ou d'une autre. Néanmoins cela ne leur donne pas forcément des pouvoirs particuliers, on explique juste l'apparition de beaucoup de monstres par la mutation progressive d'espèces animales qui sont devenues ainsi au fil des générations. C'est du moins une explication couramment défendue par quelques scientifiques Akkatoniens et savants Ikhyldiens.

Monstres terrestres :


Kobolds
-Description : Petits humanoïdes reptiliens, les Kobolds sont des monstres sauvages à l'intelligence développée, ils sont en général malveillants et farouches envers ceux qui s'introduisent sur leur territoire.
-Répartition géographique : Principalement au sein de la République d'Eïrn.
-Inclinaison : (Territoriaux) : Les Kobolds se méfient de tout intrus sur leur territoire et tenteront généralement de chasser ces derniers.
-Intelligence : (7) : Les Kobolds semblent être presque aussi intelligents que des humains, mais ne le sont pas vraiment. Ce sont encore en grande partie des animaux, mais l'on suppose que dans quelques millénaires la donne pourrait changer.
-Taille : (3-5) : Si les plus petits kobolds sont à peine plus massifs que le chien commun, les plus grandes égalise en taille avec les humains.
-Puissance : (3-6) : La dangerosité en combat des kobolds est très variable, que ce soit à cause de leur ruse, de leurs possibles armes et talents guerriers, mais aussi la possible magie primitive ou basique qu'ils peuvent employer pour certains d'entre-eux.
-Fréquence : (6) : Les kobolds sont des créatures assez communes au sein de leurs lieux de vie de prédilections.


Mutants animaux magiques
-Description : Il arrive que certains animaux sous l'influence d'une magie très présente dans leur environnement ou par l'exposition prolongée à une source de magie puissante finissent par muter à cause de celle-ci. Ces mutations peuvent prendre des formes diverses, mais elles changent toujours radicalement l'animal par rapport à ce qu'il était à l'origine.
-Répartition géographique : Un peu partout
-Inclinaison : (Variable) : Cela dépend de chaque animal et de la manière dont la magie a influencée son esprit.
-Intelligence : (Variable) : Là aussi c'est très variable, on relève par exemple le cas très rares, mais pas inexistants d'animaux sachant penser et raisonner comme des elfes ou des humains.
-Taille : (Variable) : Si certains mutants conservent leur tailles d'origines, certaines grandissent et d'autres rapetissent par l'influence de la magie.
-Puissance : (Variable) : La puissance de ces animaux mutants dépend souvent de ce qu'ils étaient à l'origine et de la nature de leur mutation.
-Fréquence : (6) : Il n'est pas rare que des animaux mutent par l'intermédiaire de la magie, même si ce n'est pas forcément très fréquent.


Ubume
-Description : De nombreuses légendes circulent au sujet des ubumes, notamment concernant leur origine qui serait celle de femmes mortes en couches, mais restant dans le monde des vivants par désir de protéger leur enfant. La seule chose certaine à leur sujet est que ces créatures sont diablement attachées aux enfants et aux jeunes de toutes sortes, souvent ceux ayant perdu leur mère jeune et elles sont tout à fait capables d'êtres très violentes envers ceux qui les mettraient en danger.
-Répartition géographique : On les trouves surtout au sein des campagnes et cités Ikhyldiennes.
-Inclinaison : (Variable) : Si certaines ubumes sont bienveillantes, d'autres le sont beaucoup moins, même si jamais aux dépends d'enfants.
-Intelligence : (8) : L'intelligence d'une ubume égale sans mal celle des humains ou elfes.
-Taille : (5) : Les Ubumes sont d'une taille équivalente à celle d'une femme elfe ou humaine en générale.
-Puissance : (4-6) : Les Ubumes en plus d'êtres dotées de quelques pouvoirs savent très bien se battre pour certaines, pouvant en faire des adversaires véritablement dangereux.
-Fréquence : (3) : Heureusement diront certains, les ubumes sont rares.


Oni (race jouable dans la catégorie "orc")
-Description : Créature pouvant des fois rappeler les trolls par leur carrure, les oni sont bien différents dans les faits. Que ce soit par le masque intimidant qu'ils portent souvent et les armes ou armures plus ou moins ouvragés pouvant être en leur possession, mais aussi le fait qu'ils semblent capables de parler et de raisonner, même si d'une manière pouvant faire penser à un orc orientalisé.... Proche cousins des orcs pour les plus petits d'entre-eux, les plus grands eux sont plutôt apparentés aux trolls...
-Répartition géographique : Dans la province Ikhyldienne surtout.
-Inclinaison : (Variable) : On a rarement vu des onis dévorer des humains, mais on en sait certaines capables d'en tuer juste pour le plaisir, tandis que d'autres ont un tempérament plus proche de celui des orcs.
-Intelligence : (8) : Les onis sont dotées d'une intelligence qui n'a rien à envier à celle d'un orc.
-Taille : (5-7) : Si certains onis sont proches de la taille orcs, d'autres rivalisent avec des trolls.
-Puissance : (5-7) : Tout en force brute, les onis sont des créatures redoutables capable d'aisément réduire en bouillie un adversaire imprudent.
-Fréquence : (4) : Les onis sont rares pour les plus grandes d'entre-eux, plus fréquent pour ceux de taille plus "raisonnable".


Bakaneko
-Description : Les bakanekos sont des monstres particuliers se présentant sous la forme de chats dotés de divers pouvoirs et tout à fait capable s'ils le désirent de prendre forme humain, ce à des buts plus ou moins avouables.
-Répartition géographique : Dans les villes et campagnes Ikhyldiennes notamment.
-Inclinaison : (Variables) : Si certaines bakaneko sont de natures bienveillantes, pour d'autres c'est tout à fait l'inverse.
-Intelligence : (8) : L'intelligence d'un bakaneko n'a en général rien à envier à celle d'un kitsune.
-Taille : (2-5) : Si sous leur forme naturelle les bakaneko sont aussi grand qu'un chat commun, ils peuvent tout à fait s'ils le désirent pendre forme humaine ou elfique notamment.
-Puissance : (3-6) : Si certains bakanekos sont faibles, d'autres savent être bien plus dangereux quand on les provoquent ou s'ils le désirent.
-Fréquence : (4) : Les bakanekos sont des créatures assez rares, notamment en dehors des cités Ikhyldiennes.


Salamandre
-Description : De grands lézards, voilà ce que sont grossièrement les salamandres, de grands lézards agressifs et capables de cracher du feu pour certains d'entre-eux, ce qui en soit suffit à les rendre dangereux.
-Répartition géographique : Les forêts Orzaniennes.
-Inclinaison : (Farouches) : Les salamandres n'hésitent pas à attaquer si elles se sentent menacés ou bien si elles sont affamés. En dehors de cela, elle sont sinon souvent indifférentes.
-Intelligence : (4) : Les salamandres ne sont pas plus maligne qu'un lézard commun, mais bien plus agressives.
-Taille : (3-7) : Si la plupart des salamandres ne dépassent pas la gabarit d'un chien, certaines sont aussi longue qu'un humain moyen est grand ou qu'un troll l'est.
-Puissance : (3-8) : La dangerosité des salamandres dépend de deux choses principalement, sa taille et sa capacité ou non à cracher du feu.
-Fréquence : (6) : Les salamandres sont des monstres fréquents dans les forêts sauvages Orzaniennes.


Troll
-Description : Massifs et pouvant prendre diverses formes, les trolls sont systématiquement de grandes créatures humanoïdes à la peau épaisse et à la force physique immense.
-Répartition géographique : Les cavernes et les montagnes souvent.
-Inclinaison : (Agressifs) : Les trolls s'en prennent à tout ce qui représente une menace selon eux ou peut être dévoré, à vue souvent.
-Intelligence : (3) : Les trolls sont des monstres stupides, mais ils savent un minimum comment se défendre. Par contre ils sont trop bêtes pour fuir quand ils sont au bord de la mort ou dans une situation défavorable.
-Taille : (6-7) : Imposant, voir immense, les trolls intimident aisément par leur simple taille.
-Puissance : (6-7) : La force brute, voilà ce sur quoi se base la dangerosité d'un troll, qu'il soit ou non armé lorsqu'il se bat... Et c'est souvent bien suffisant pour le rendre redoutable.
-Fréquence : (3) : Les trolls sont heureusement des monstres rares sur le continent Orzanien.


Gnome
-Description : Petits humanoïdes facétieux, les gnomes ne sont ni dangereux ou malveillants, mais ils adorent les farces, farces faîtes souvent au dépend de leur victime.
-Répartition géographique : Un peu partout, surtout dans les villes où la magie est abondante.
-Inclinaison : (Facétieuse) : Les gnomes ne sont pas méchants, mais aiment rire et faire des farces à de pauvres victimes innocentes. Des farces heureusement sans danger la plupart du temps.
-Intelligence : (8) : L'intelligence des gnomes est assez proches de celles des humains.
-Taille : (3) : Petites créatures, les gnomes ne sont généralement pas plus grand que des chiens communs.
-Puissance : (3) : Les gnomes ne sont pas bien dangereux, certes ils disposent de quelques pouvoirs d'illusions, mais en général ils préfèrent fuir lorsqu'un danger se présente à eux.
-Fréquence : (4) : Les gnomes sont des créatures assez rares, mais pas non plus très rares.


Chupacabras
-Description : Monstre aux vagues allures de chauve souris géante, les chupacabras sont redoutés des bergers et gardiens de troupeaux, autant parce qu'elles n'hésitent pas à se nourrir directement sur le bétail qu'en attaquant les gardiens de troupeaux.
-Répartition géographique : Duchés du Sud, Teïder, Eïrn
-Inclinaison : (Prédatrice) : Les Chupabacras s'ils privilégient le bétail en général, ne rechignent pas à attaquer les hommes quand ils sont affamés.
-Intelligence : (5) : Ces monstres disposent d'une ruse animale notable.
-Taille : (4-5) : Les plus petits Chupacabras font la taille d'un gros chien, les plus gros celle d'un homme adulte.
-Puissance : (4-5) : La dangerosité des Chupacabras est notable et ils éventuellement peuvent poser des difficultés  un guerrier non préparé ou quand ils sont plusieurs.
-Fréquence : (6) : Les Chupacabras sont malheureusement des créatures assez courantes dans les campagnes, poussant souvent les gardiens de troupeaux à avoir un minimum de prudence ou de talent martiaux dans l'optique de protéger leur bétail.


Barguest
-Description : Grand chiens noirs carnassiers, les Barghest sont connus aussi pour posséder des talents de métamorphes dont ils usent pour berner leur proie, même si les formes qu'ils peuvent prendre sont uniquement animales.
-Répartition géographique : Teïder, Duchés du Sud, Eïrn
-Inclinaison : (Prédateur) : Les Barghest en plus d'aimer chasser, même quand ils n'ont pas faims, sont cruels et aime faire souffrir leurs proies.
-Intelligence : (6) : Les Barghest possèdent certes une intelligence animale, mais sont très rusés et tout à fait capable de tromper leurs cibles.
-Taille : (6) : Les Barghest sans êtres immenses restent des créatures assez imposantes.
-Puissance : (5-6) : En plus d'être dangereux physiquement, les Barghest combinent souvent cela avec une ruse prédatrice aiguisée qu'il ne vaut mieux pas sous-estimer.
-Fréquence : (5) : Les Barghest sans être courants heureusement ne sont pas non plus des monstres rares malheureusement.


Manticore
-Description : Mélange de lion et de scorpion, les manticores sont de grandes créatures dont la dangerosité n'a rien à envier à celle des monstres de tailles similaire, au contraire même, elle la surpasse souvent. Elles sont évidemment l'objet de nombreuses légendes.
-Répartition géographique : Grand désert d'Orzian et Eïrn
-Inclinaison : (Territorial) : Même si elles ne rechignent pas à dévorer les voyageurs à l’occasion, la plupart du temps les manticores se contentent souvent d'êtres farouches et méfiantes envers tout intrus sur leur territoire.
-Intelligence : (5) : L'intelligence d'une manticore est proche de celle d'un lion rusé.
-Taille : (5-7) : Souvent assez imposante, leur taille n'est pas forcément leur plus grand atout.
-Puissance : (5-7) : Les manticores sont toujours des adversaires dangereux, que ce soit par leur taille, leur puissance physique ou bien le venin de scorpion qu'elles tentent souvent d'injecter dans leur victime avant de dévorer celle-ci.
-Fréquence : (3) : Assez rares, les manticores n'en restent pas moins assez présentes dans les terres sauvages du grand désert ou d'Eïrn.


Minotaure
-Description : De grands humanoïdes apparentés au taureaux et souvent au moins aussi imposants que des orcs, voilà ce que sont les minotaures. Des monstres redoutables qui ne sont malheureusement dotés que d'une conscience animale certes développée, mais animale.
-Répartition géographique : Teïder et Eïrn notamment.
-Inclinaison : (Territoriaux) : Les minotaures ne sont pas agressifs en général, mais ils n'aiment pas qu'on pénètre sur leur territoire et se montreront méfiants et farouches envers tout intrus.
-Intelligence : (6) : Les minotaures sont des animaux très intelligents, mais des animaux, leur intelligence peut s'apparenter à celle d'un gorille.
-Taille : (6-7) : Le plus petit minotaure rivalise en carrure avec les orcs les plus imposants, les plus grands quant à eux rivalisent sans mal avec les trolls.
-Puissance : (6-7) : La puissance d'un minotaure dépend toujours de sa taille et de sa force physique, mais elle est toujours grande.
-Fréquence : (4) : Assez rares, les minotaures ne sont pas des monstres très courants, mais il est tout à fait possible de les trouver en cherchant un minimum.


Hydre
-Description : Des monstres serpentins gigantesques aux multiples têtes et aux vagues allures draconiques, voilà ce que sont les hydres. Des monstres redoutables dotés d'écailles épaisses dont la taille démontre bien leur dangerosité.
-Répartition géographique : Un peu partout en Orzian, notamment dans la République d'Eïrn
-Inclinaison : (Prédatrice) : Les hydres hésitent rarement à s'attaquer aux voyageurs imprudents entrant sur leur territoire, ce dans l'optique de les dévorer.
-Intelligence : (4) : L'intelligence d'une hydre est équivalente à celle d'un serpent commun.
-Taille : (8-9) : Les hydres sont des monstres de grande, voir très grande taille qui dominent aisément les mortels se confrontant à elles.
-Puissance : (8-9) : En plus de bénéficier de leur tailles gigantesques les hydres disposent d'écailles épaisses, de gueules serpentines et de crocs venimeux en faisant des créatures particulièrement dangereuses.
-Fréquence : (2) : Les hydres sont heureusement des monstres très rares que peu de voyageurs ont eut la malchance de croiser.

Spoiler:
 

-Velocivores :
-Description : Créature reptilienne bipède vivant dans le désert de l’empire Akkatonien. Hauts de plus de deux mètres cinquante et dotés d’une bouche dont les mâchoires peuvent broyer presque n’importe quoi, ils vivent en troupeaux de cinq à quinze individus. La technique de chasse en groupe est toujours la même : les proies sont encerclées puis les velocivores fondent sur elles grâce à leurs pattes puissantes capables de sprints rapides d’une minute maximum. Pour plus d’efficacité le velocivore tente d’arracher la tête ou de planter ses crocs dans la nuque de l’ennemi. Ces raids éclairs peuvent faire beaucoup de victimes dans les campements si rien n’est fait pour les protéger.
-Répartition géographique : Le Grand désert Orzanien surtout.
-Inclinaison : (Prédatrice) : Ces créatures n'hésitent pas à s'en prendre aux voyageurs ou campement peu défendus.
-Intelligence : (6) : Assez intelligents pour concevoir des stratégies de groupes assez efficaces et pour entretenir un certain esprit de meute.
-Taille : (6) : De massives créatures monstrueuses et agiles.
-Puissance : (6) : S'ils ne sont pas ingérables avec le bon armement ou un minimum de préparation, s'ils vous prennent pas surprise ou en sous nombre, vaut chance de leur survivre sont faibles.
-Fréquence : (3) : Assez rares heureusement, mais pas inexistants.

Spoiler:
 

-La gloutre :
-Description : Petit animal à fourrure, extrêmement mignon. Il vit principalement dans les marais de Teïder où il se nourrit de vase, de mousse et d'algue. Si elle n'est pas dangereuse pour l'humain, la gloutre peut totalement dévaster un écosystème puisqu'elle ne semble jamais rassasiée.
-Répartition géographique : Les marais de Teïder majoritairment.
-Inclinaison : (Neutre) : Les gloutres sont surtout préoccupées par le fait de survivre.
-Intelligence : (4) : Des animaux ayant une intelligence assez basique et un instinct de survie assez développé.
-Taille : (2-3) : De animaux petits, voir très petits
-Puissance : (1) : Ces créatures sont totalement inoffensives pour les êtres civilisés.
-Fréquence : (10) : Une espèce invasive qui se reproduit trop vite aux goûts des autorités Teïderiennes qui y trouvent au moins une bonne source de nourriture pour la population.

Spoiler:
 

-Les Amufliens :
-Description : Les Amufliens sont des petits animaux griffus aux yeux jaunes et à la longue queue agile avoisinant le mètre. Ils sont généralement en groupe de 5 à 8, et ils sont fous des framboises au point de laisser leur vie pour en manger et ont peur des oiseaux.
-Répartition géographique : Forestier, dans une bonne partie des forêts d’Orzian.
-Inclinaison : (Joueur) : Ce sont d'adorables petits chapardeurs inoffensifs et curieux qui s'amusent à fouiller et voler les affaires des voyageurs imprudents.
-Intelligence : (6) : L'Amuflien ne possède aucune intelligence particulière le distinguant des autres animaux, mais sont capables de s'organiser en groupe pour faire des farces aux voyageurs et survivre.
-Taille : (1-3) : Ils sont de petite taille, allant de la grosseur d'une main à celle d'un nouveau né. Ils ont néanmoins une queue pouvant mesurer jusqu’à un mètre.
-Puissance : (2) : Ils sont inoffensifs, mais provoquent des griffures superficielles quand il se sentent en danger.
-Fréquence : (4) : En forêt, ils sont trouvables en groupes plus ou moins nombreux, même si légèrement rares. Gare à ceux qui tiennent à leur goûter.

Spoiler:
 

-Saurias :
-Description : La peau écailleuse et souvent blanche, ces gros lézard se tenant sur deux pattes passent leurs vie à se déplacer. Il vivent en groupe civilisés et certains pratiqueraient même la magie. Il se nourrissent principalement d’insectes et n'ont besoin que de très peu d’eau. Cette espèce est une sous race des Nagas , qui tient plus de la branche des iguane que des serpent.
-Répartition géographique : Principalement dans les zone arides et désertiques
-Inclinaison : (Neutre) : Ils font leur vie dans leur coin et peuvent même troquer avec les autre voyageurs qu’ils croisent. Ils n'hésitent pas à se battre s'ils estiment que leurs interlocuteurs sont mal intentionnés.
-Intelligence : (8) : Très intelligents à leur manière. Certains on même appris certaines langues des races qu’ils côtoient régulièrement. Ils ont aussi leurs propre langage.
-Taille : (5) : 1m50 dans leur démarche habituel et pas loin de 2m50 - 3m si bien élevé sur ses pattes arrière.
-Puissance : (4-8) : Tout dépend du statut d'un Saurias dans son groupe; il reste puissant physiquement, mais certains peuvent être vraiment très forts , notamment ceux qui arrivent a manipuler la magie.
-Fréquence : (5) : De temps à autre on peut croiser leurs routes. Faut il encore se promener dans le désert.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les monstres sauvages Lun 6 Nov - 6:37
Monstres volants :


Pégase
-Description : Un cheval doté d'ailes, voilà ce dont a l'air d'un pégase, mais en vérité ils sont bien plus que ça, car ce qui leur permet de voler, chose connue de tout mage est leur capacité à user inconsciemment de la magie du vent quand ils s'envolent. Ce qui leur permet ainsi de garder leurs poids et leur force de cheval tout en pouvant planer dans les airs rapidement.
-Répartition géographique : Un peu partout en Orzian.
-Inclinaison : (Neutre) : Les pégases se comportent peu ou prou comme des chevaux normaux, à la différence qu'ils voleront pour fuir un danger ou décolleront pour foncer depuis le ciel sur lui.
-Intelligence : (4) : L'intelligence d'un pégase égale celle d'un cheval normal.
-Taille : (5-6) : La taille d'un pégase égale celle d'un cheval normal.
-Puissance : (4) : Les pégases même s'ils préfèrent fuir l'affrontement, savent être dangereux quand nécessaire.
-Fréquence : (5) : Plus rares que les chevaux, les pégases ne sont pas non plus des créatures introuvables.


Griffon
-Description : Une créature mi-lion, mi aigle, massive et capable de voler. Le griffon est à la fois une monture recherchée et un adversaire redoutable en combat pour tout ceux qui oseraient s'y frotter.
-Répartition géographique : Dans toutes les montagnes et hauteurs du continent Orzanien.
-Inclinaison : (Neutre) : En général les griffons sont indifférents, même si farouches à l'égard des intrus pénétrant sur leur territoire, mais il leur arrive des fois d'être davantage prédateurs dans leur comportement...
-Intelligence : (6) : Les griffons sont des créatures rusées capables de faire preuve d'une sens stratégique certes animal, mais aiguisé.
-Taille : (6-8) : Les griffons sont souvent des créatures massives, les plus grands d'entre-eux rivalisant même en taille avec les drakes ou dragons.
-Puissance : (5-8) : Les griffons sont des monstres puissants dont il est difficile de triompher sans y être préparé, leurs griffes, leur bec et leur capacité à voler peuvent faire des ravages.
-Fréquence : (3) : Les griffons sont encore plus rares que les pégases, mais pas non plus rarissimes.


Hippogriffe
-Description : Mélange de cheval et faucon, plus léger et rapides que les griffons, mais aussi moins puissants, les hippogriffes sont des montures rapides recherchées, mais au dressage difficile.
-Répartition géographique : Principalement dans les montagnes Orzaniennes.
-Inclinaison : (Neutre) : Les hippogriffes sont plus craintifs que les griffons envers les voyageurs et ne les attaqueront quasiment jamais pour se nourrir, par contre ils peuvent tout à fait défendre leur vie si nécessaire.
-Intelligence : (6) : Les hippogriffes sont des monstres à la fois habile et rusé.
-Taille : (5-7) : Les hippogriffes sont quasiment toujours plus modeste en taille et carrure que les griffons.
-Puissance : (5-7) : Les hippogriffes savent être dangereux quand ils sont en danger, usant de leur vitesse, de leur griffe et de leur crocs pour triompher ou faire fuir leur adversaires.
-Fréquence : (4) : Assez rares, les hippogriffes le sont néanmoins moins que les griffons.


Drake
-Description : Une créature draconique inférieure en tout point aux dragons véritables. Moins forts et moins intelligents, ils n'en restent pas moins redoutables si l'on ne fait pas attention. En dehors de cela, ils ressemblent en une version souvent moins raffinée et noble des dragons.
-Répartition géographique : Un peu partout dans les contrées sauvages Orzaniennes.
-Inclinaison : (Prédateur) : Les drakes sont des des monstres qui ne rechignent guère à dévorer les voyageurs quand ils le peuvent.
-Intelligence : (6) : Bien moins intelligents que les dragons, les drakes n'en restent pas moins des monstres rusés capables de nombreuses fourberies quand nécessaire. Il ne faut donc pas sous-estimer leur intelligence prédatrice.
-Taille : (5-8) : Les drakes pour le même âge sont en général plus petits que les dragons véritables, même si des exceptions existent.
-Puissance : (5-8) : Les drakes sont moins puissant en général que les dragons, mais peuvent tout de même représenter un lourd danger, surtout qu'ils disposent généralement des mêmes forces qu'un dragon. Leurs griffes, leur queue, leur gueule et leur capacité à cracher du feu.
-Fréquence : (3) : Les drakes sont des créatures particulièrement rares, mais pas forcément plus que les dragons véritables.


Fée luciole
-Description : Ces petits humanoïdes minuscules dotés d'ailes sont de curieuses créatures farceuses, mais bienveillantes.
-Répartition géographique : Dans les forêts Orzaniennes, en dehors de celles du royaume de Teïder
-Inclinaison : (Pacifique) : Les fées sont certes des créatures farceuses, mais pas malveillantes, au contraire elles sont connus pour aider les voyageurs de diverses manières, que ce soit en leur donnant des conseils ou en les guérissant.
-Intelligence : (8) : Les fées sont dotées d'une intelligence proche de celle d'un humain ou d'un elfe.
-Taille : (1) : Les fées sont si minuscules qu'on pourrait aisément les saisir d'une main.
-Puissance : (1) : Les fées ne sont pas bien dangereuses, car en dehors de sorts guérisseurs, elles ne maîtrisent que quelques artifices et illusions dont elles usent pour prendre la fuite quand nécessaire.
-Fréquence : (4) : Ces petits êtres sont bien peu nombreux de par le monde.


Tengu
-Description : Certains disent que ce sont des cousins éloignés des kitsunes faisant pour leur part penser aux corbeaux, d'autres que ce sont des esprits malins pouvant prendre une apparence humaine pour tromper les mortels, tandis que les scientifiques Akkatoniens pour leur part soupçonnent que ce soit plutôt une sous race d'azuriens. Ce qui est sûr en tout cas, c'est que sous leur forme véritable les tengus sont des humanoïdes faisant penser à un corbeau anthropomorphe, des corbeaux pouvant être surprenant et dangereux... Et préférant vivre dans des lieux isolés.
-Répartition géographique : Dans la province Ikhyldienne surtout et en des lieux civilisés éloignés de toute civilisation.
-Inclinaison : (Neutre) : On ne sait jamais comment un tengu se comportera, il vaut donc mieux être sur ses gardes avec ces derniers.
-Intelligence : (8) : L'intelligence d'un tengu n'a pas à jalouser celle d'un kitsune.
-Taille : (5) : La taille des tengus est très proche de celle d'un humanoïde standard, notamment elfique.
-Puissance : (3-7) : La dangerosité des tengus peut être très variable, mais il vaut mieux ne pas les sous estimer en général.
-Fréquence : (3) : Les tengus sont des créatures rarissimes qu'ils est particulièrement difficile de rencontrer quand ils ne le désirent pas.


Roc
-Description : Un rapace géant doté d'une force colossale. Ce sont des monstres rares mais redoutables dont l'une des proies privilégiée sont les éléphants.
-Répartition géographique : Le territoire de la République d'Eïrn et la province Ikhyldienne majoritairement.
-Inclinaison : (Neutre) : Les rocs se fichent bien en général des aventuriers, sauf si ces derniers les attaquent ou s'ils chevauchent des éléphants.
-Intelligence : (4) : Les rocs sont dotés d'une intelligence équivalente à celle d'un rapace commun tout simplement.
-Taille : (9) : Les rocs sont tout bonnement des oiseaux gigantesques.
-Puissance : (9) : Ces rapaces géants sont assez puissants pour pouvoir soulever un éléphant et le projeter contre un rocher pour le tuer, cela en dit long sur leur dangerosité.
-Fréquence : (1) : Les rocs sont des oiseaux rarissimes, actuellement il y en aurait moins de 15 pour tout le continent Orzanien.


Gargouille
-Description : Une créature à l'apparence prédatrice et intimidante dont la peau épaisse est difficile à percer. Capable de voler, ce monstre sans être gigantesque reste redoutable en combat.
-Répartition géographique : Dans des ruines souvent, mais on peut aussi en apercevoir beaucoup dans la vallée sans retours.
-Inclinaison : (Agressif) : Cette créature n'attaque généralement pas les voyageurs pour se nourrir, mais elle peut le faire aisément quand ces derniers s'introduisent sur son territoire.
-Intelligence : (3) : Cette créature n'est pas très subtile et maligne et ne s'encombre pas vraiment de stratagèmes quand elle se bat.
-Taille : (5-6) : Les gargouilles sont des créatures imposantes pouvant être aussi grandes qu'un humain ou bien plus, mais elle ne seront jamais vraiment gigantesques.
-Puissance : (5-6) : Ce sont des monstres redoutables dont la force et la résistance en font des adversaires difficiles à terrasser seul.
-Fréquence : (4) : Les gargouilles ne sont pas des monstres spécialement rare et il n'est pas forcément difficile d'en trouver dans leur lieux de vie privilégiés.


Le grand serpent à plume
-Description : Serpent à plume ailée, c'est une créature draconique mythique dans le sens que personne à ce jour n'a pu prouver son existence, on la décrit comme possédant d'immenses pouvoirs bénéfiques, mais aussi capable d'être redoutable et destructeur quant on attire son courroux.
-Répartition géographique : Inconnue
-Inclinaison : (Inconnu) : Personne ne sait exactement comment agirait ou penserait cette créature dans une situation donnée.
-Intelligence : (10) : On décrit ce serpent ailé comme doté d'une intelligence magistrale dépassant aisément celle de l'écrasante majorité des mortels.
-Taille : (10) : Cette créature draconique serait d'après les légendes d'une taille titanesque.
-Puissance : (10) : D'après les légendes cette créature nécessiterait une petite armée pour être vaincu, du moins si l'on attire son courroux.
-Fréquence : (1) : Sans oublier que son existence n'est pas prouvée, les légendes racontent qu'un seul serpent de ce genre existe en ce monde.

Spoiler:
 

-Lumignonne ou luciole vertueuse :
-Description : Insecte nocturne volant de quelques centimètres se nourrissant de chenilles, insectes et escargots. Cette petite luciole magique voit son extrémité lumineuse s’éteindre lorsque quelqu’un profère un mensonge à proximité d’elle. Elle est très recherchée par les inquisiteurs. Malheureusement comme elle vit au milieu des autres lucioles, elle est difficile à attraper.
-Répartition géographique : Là où l'on peut trouver d'autres lucioles
-Inclinaison : (Neutre) : Elle a le même comportement que n'importe quelle autre luciole.
-Intelligence : (2) : L'intelligence d'une luciole commune.
-Taille : (1) : Aussi minuscule que n'importe quelle autre luciole.
-Puissance : (1) : Aussi inoffensive que n'importe quelle autre luciole.
-Fréquence : (3) : Très rares, il s'avère que leur mutation ne se transmet pas par la reproduction.

Spoiler:
 

-Ballons vivants :
-Description : Créatures pacifiques se nourrissant de l'humidité se trouvant dans l'air et des très rares substances organiques pouvant s'y trouver, les ballons vivants comme leur nom l'indique ressemblent à des sortes de grands ballons organiques, dirons nous plutôt des méduses à la tête ayant vaguement une forme de sphère et aux tentacules non toxiques, mais nombreux. Ces créatures paisibles se contentent en général de flotter dans les airs à plusieurs dizaines si ce n'est plusieurs centaines de mètres du sol. Ils n'attaquent personnes et ne sont guère dangereux dans les faits, par contre ils sont connus pour exploser si on leur tire dessus avec une arme à feu ou un projectile incendiaire, une explosion violente équivalent à plusieurs bâtons de dynamite… On ne leur connaît aucun prédateur et pas vraiment une quelconque forme d'intelligence supérieure à celle d'une éponge, par contre cette espèce a toujours été peu nombreuse et il en est général mal vu de tuer des ballons vivants sans raison, que ce soit à cause du danger représenté par cela et la menace que la chasse constitue pour cette espèce rare.
-Répartition géographique : Dans les cieux Orzaniens.
-Inclinaison : (Passifs) : Ils sont totalement passifs quelle que soit la situation, comme des méduses en somme.
-Intelligence : (1) : Les ballons vivants ne sont pas plus malins que des éponges
-Taille : (2-6) : Si beaucoup de dragons sont petits, d'autres peuvent êtres d'une taille impressionnante.
-Puissance : (4) : Ils ne se défendent pas quand on les attaque, mais peuvent exploser quand on les tue.
-Fréquence : (4) : Assez rares, ils ne sont pas encore en voie d'extinction, mais s'en approchent.

Spoiler:
 

-Lutins :
-Description : Petit être volant à la forme d’un insecte possède 4 bras et est le plus souvent malicieux et espiègle. Souvent surnommé “les petits démons”.
-Répartition géographique : Principalement en zone chaude mais on peut les trouver partout.
-Inclinaison : (Malicieux) : A tendance à n’être que peu sympathique sans forcément vouloir beaucoup de mal au gens. Ils s’amusent de les voir triste ou énervé en les tourmentant.
-Intelligence : (8) : Équivalente à celle des humain
-Taille : (1) : Pas plus grand qu’un doigt
-Puissance : (3) : Ils possèdent un peu de magie, juste ce qu’il faut pour embêter le monde, mais ils ont tendance à fuir en se moquant. Les petites attaque qu’il feraient serait surtout pour s'aider à se libérer d'une quelconque emprise.
-Fréquence : (6) : Assez courants dans les régions chaude. Moins dans les régions froide.

Spoiler:
 

-Guline :
-Description : Petit animaux semblables à des chauve-souris. Elles furent, il y a quelques siècles, un fléau pour Akkaton et un animal prisé par Ikhyld. Leur cri pouvant déclencher certains explosifs, elles étaient particulièrement dangereuses lors de la création des premières technologies Akkatoniennes. De nos jours, grâce aux évolutions de la technologie, elles ne le sont quasiment plus, un puissant cri n’avant qu’un ou deux pourcents de chance d’abimer une arme et encore moins de la faire exploser.
-Répartition géographique : Décimées pendant des siècles par Akkaton, celles qui restent vivent dans le monde d’en bas, on peut en trouver ponctuellement quelques petits groupes dans tout Orzian. Certains Ikhyldiens apprécient encore d’en avoir comme animal de compagnie mais il n’est possible d’en maîtriser qu’une ou deux en même temps.
-Inclinaison : (Neutre) : Si elles ont tendance à venir prélever quelques gouttes de sangs des animaux à sang chaud à proximité, elles ne tueront pas à moins d’être très nombreuses et particulièrement affamées. Les gulines domestiques sont particulièrement affectueuses et fidèles quoique peu obéissantes.
-Intelligence : (4) : L’intelligence d’une guline égale celle d’une chauve-souris commune.
-Taille : (1-3) : Ces mammifères dépassent rarement la taille d’un gros chat.
-Puissance : (1) : La puissance des gulines est uniquement fonction de leur nombre. Une Guline seule est totalement inoffensive, un petit groupe ne fera pas grand mal non plus. En revanche, si c’est une une colonie de plusieurs centaines et que le ciel en devient noir, il serait préférable de se débarrasser de toute arme à feu et de courir.
-Fréquence : (3) : On en croise une fois de temps en temps à Orzians, elles sont plutôt fréquentes dans le monde d'en bas.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les monstres sauvages Lun 6 Nov - 6:38
Monstres aquatiques :


Lacovie
-Description : Une Lacovie est tout simplement une baleine d'une taille gigantesque, si grande qu'elle peut-être confondue avec une petite île lorsqu'elle est au repos. Nombre de marins imprudents en ont réveillé une en accostant dessus et en croyant que c'était une simple île et sont mort noyés lorsque la Lacovie en se réveillant et en plongeant dans l'océan les as emportés.
-Répartition géographique : N'importe où dans l'océan.
-Inclinaison : (Neutre) : Les Lacovie ne sont pas spécialement agressives, sauf peut-être lorsque l'on s'en prend à elles.
-Intelligence : (5) : L'intelligence d'une Lacovie est similaire à celle d'une baleine tout simplement.
-Taille : (10) : La Lacovie est immense, assez pour pouvoir être confondu avec une petite île au repos.
-Puissance : (9) : La Lacovie est une créature très puissante, mais pas forcément autant que sa taille pourrait le faire penser, dans les faits ses tactiques de combat sont l'équivalente de celles des baleines et il est donc éventuellement possible de triompher d'elle avec courage, préparation et un très bon navire et équipage derrière soi.
-Fréquence : (2) : Les Lacovie sont des créatures extrêmement rares qu'il n'est point commun de croiser.


Léviathan
-Description : Une créature marine gigantesque mélangeant le dragon le serpent et le crocodile, ce sont des êtres de légendes ne pouvant être terrassés d'après les légendes que par une petite flotte de navire de guerre. Malheureusement c'est rarement avec une telle puissance de feu à disposition que ses victimes sont surprises par ce dernier.
-Répartition géographique : Les océans.
-Inclinaison : (Prédatrice) : Les Léviathan sont des prédateurs voraces tout à fait enclin à dévorer la première proie qui passe.
-Intelligence : (6) : Sans être doté d'une intelligence aussi développée que celle d'un dragon véritable, un kraken est un prédateur malin sachant quand frapper et où et surtout quand la force brute ne suffit point.
-Taille : (9-10) : Les Léviathans sont de véritables titans des mers dépassant en taille la quasi totalité des navires de guerres de ce monde.
-Puissance : (9-10) : La taille des Lévianthans n'est égalée par leur dangerosité qui fait sans doute d'eux les plus terribles prédateurs que connaissent les océans.
-Fréquence : (1) : Il existe bien peu de Léviathans à l'heure actuelle dans le monde, probablement parce que les grands empires comme Akkaton ont entrepris de sécuriser les océans sous leur domination en les anéantissant.


Kraken
-Description : Un calmar géant assez grand pour pouvoir s'en prendre à un navire et tenter de broyer ce dernier avant de dévorer ensuite son équipage. Ce sont des monstres tout aussi redoutés que les Lévianthans même si moins dangereux, car ils ne sont guère habilité à affronter plusieurs navires en même temps.
-Répartition géographique : Les océans.
-Inclinaison : (Prédatrice) : On a jamais connu de penchants autres que prédateurs aux krakens.
-Intelligence : (4) : Les kraken ne sont pas des créatures particulièrement intelligentes par rapport à un calmar commun, mais ils le sont assez pour pouvoir faire preuve d'un minimum de ruse quand nécessaire.
-Taille : (8-10) : Les krakens sont de gigantesques colosse rivalisant souvent en taille avec de grands navires.
-Puissance : (7-9) : Les krakens sont terriblement puissant et dangereux pour un navire seul, mais face à plusieurs embarcations armées, ils n'en mènent pas large si ces dernières le pilonnent.
-Fréquence : (1) : Les krakens sont tout aussi rares que les Léviathans et leur déclin est tout autant dû aux efforts des puissants empires de ce monde.


Tombe des marins
-Description : Ce monstre est une sorte de coquillage géant assez grand pour engloutir un homme et qui a une tactique de chasse particulière. Il reste grand ouvert en dévoilant une perle particulière et imbibée de magie pouvant aussi bien attirer la convoitise de poissons que de plongeurs malheureux et lorsque la proie s'avance pour saisir la perle, le coquillage se referme brusquement sur elle. Ceci fait, si la proie n'a pas réussit à s'échapper, elle est digérée lentement par le monstre.
-Répartition géographique : Dans les fonds marins.
-Inclinaison : (Prédatrice) : Cette créature vorace tentera de dévorer toutes les proies potentielles qui se présenteront à elle.
-Intelligence : (2) : Ce monstre n'a pas une bien grande intelligence, juste assez pour savoir quand devoir se refermer et se rouvrir pour se nourrir.
-Taille : (6) : Un peu plus grand qu'un orc, cette créature est assez massive pour pouvoir englober un homme adulte en son sein quand elle se referme.
-Puissance : (4) : Cette créature est dangereuse surtout si elle prend par surprise sa proie, sinon il est aisée de lui échapper, voir d'en triompher si on est assez préparé pour.
-Fréquence : (3) : Ces créatures sont heureusement assez rares.


Kappa
-Description : Un monstre petit et bipède ayant l'apparence d'une tortue anthropomorphe et dont le crâne est creusé en une cavité remplie d'eau. Il vit généralement dans les lacs, les mares ou les petites sources d'eau.
-Répartition géographique : La province Ikhyldienne, mais on peut tout à fait en trouver à l'étranger.
-Inclinaison : (Farceur) : Les kappas aiment jouer des tours aux voyageurs quand ils en ont l’occasion, des fois cela peut aller jusqu'à tenter de noyer ces derniers.
-Intelligence : (6) : Sans êtres aussi intelligentes qu'un humain, ces créatures sont rusées et savent faire preuve de ruse pour piéger les voyageurs.
-Taille : (3) : Ces créature font souvent la taille d'un singe et dépassent donc rarement les 30 centimètres.
-Puissance : (3-6) : Selon s'ils ont ou pas de l'eau sur la tête, les kappas peuvent être de puissantes créatures ou non. Il existe dans les faits de nombreuses stratégies pour faire tomber cette dite eau sur leur tête, dont certaines assez étonnantes. La plus connue consistant à s'incliner devant eux, ce qu'ils ne sauront s'empêcher de faire en retour, ce qui fera tomber l'eau de leur crâne et les affaiblira.
-Fréquence : (5) : Les kappas ne sont ni spécialement rares, ni spécialement communs.


Serpent de mer
-Description : Ce serpent gigantesque aux allures draconiques sévit dans les mers et peut à l’occasion aussi bien être un danger pour les marins non avertis qu'un sauveur, selon le serpent et ses dispositions bien entendu... Il n'est pas rare d'ailleurs que certains d'entre-eux demandent des offrandes aux embarcation qui ne sont pas assez puissantes pour les défier en échange de leur sécurité ou droit de passage.
-Répartition géographique : Au sein de l'océan.
-Inclinaison : (Neutre) : Cela dépend de chaque serpent de mer, ils sont dans les faits autant capables du meilleur que du pire.
-Intelligence : (8-9) : Les serpents de mer sont tout aussi intelligent qu'un dragon en général.
-Taille : (1-8) : S'ils sont plus long que les dragons, mais moins épais que ces derniers, ils rivalisent aisément avec eux en gabarit au fur et à mesure qu'ils vieillissent.
-Puissance : (1-8) : La puissance d'un serpent de mer dépend grandement de sa taille de son âge, mais elle peut rivaliser sans mal avec celle des dragons pour les spécimens adultes.
-Fréquence : (3) : Ce sont des êtres rares au sein de l'océan qui est leur domaine.

Spoiler:
 

-Requin Terrestre :
-Description : Redoutable créature fort rare car chassée inexorablement, le requin terrestre est amphibie; il peut respirer sous l’eau grâce à ses branchies et à l’air libre. Il peut mesurer jusqu’à 4 mètres et déchiqueter de grandes proies. Fort heureusement malgré ses quatre pattes, il est pataud sur terre à la manière d’un crocodile. Sa queue plate est une arme qu’il lance contre son adversaire terrestre pour l’assommer. On le retrouve dans les lagons, pas loin des côtes peu peuplées.
-Répartition géographique : Les lagons se trouvant non loin des côtes peu peuplées.
-Inclinaison : (Prédateur) : Comme les requins, mais ne dédaignant pas la chair des êtres civilisés.
-Intelligence : (4) : Leur intelligence ne dépasse pas vraiment celle d'un requin ou crocodile.
-Taille : (7) : Les requins terrestres sont des carnivores massifs et imposants.
-Puissance : (6-8) : Lents et patauds sur la terre ferme même si puissants, ils peuvent être redoutables dans l'eau.
-Fréquence : (3) : Ils ont fort rares et le deviennent de plus en plus.

Spoiler:
 

-Coraux résonnants :
-Description : Coraux rares se trouvant en haute mer, ils peuvent se repérer d'une manière simple sans pour autant avoir à regarder les fonds marins, la plus ou moins légère vibration qui peut s'entendre dans l'air dans un rayon de cent mètre autour d'eux. Pourquoi les appelle t-on résonnant ? Parce qu'il semblent se nourrir du bruit ironiquement, plus le bruit qui se fait dans leur territoire est grand, plus la vibration qu'ils émettent est grande, au pouvoir de toujours finir par recouvrer les autres sons. Ce qui n'est souvent que gênant ou curieux dans les faits, mais peut-être dangereux, très dangereux même quand une bataille se déroule juste au dessus d'eux...
-Répartition géographique : La haute mer
-Inclinaison : (Neutre) : Totalement passif.
-Intelligence : (1) : C'est du corail totalement dénué de volonté propre.
-Taille : (7-10) : Ce sont des bancs de corail plus ou moins massifs.
-Puissance : (1) : En dehors de leur pouvoir particulier et plus ou moins gênant, les coraux sont totalement inoffensifs en soi.
-Fréquence : (4) : Ils sont au final assez rares.

Spoiler:
 

-Dexiarca :
-Description : Cet animal aquatique nage en faisant onduler ses grandes nageoire. Celles ci lui servent aussi à se déplacer, certes lentement, sur la terre ferme. Il est la plupart du temps au fond de l’eau à manger des algues et l’autre partie du temps à flotter à la surface. Vit généralement en couple.
-Répartition géographique : Un peu partout, surtout là où il y à de l’eau douce (supporte l’eau salé mais n’y vit pas pour éviter les residus de sel). Sa couleur change en fonction de la température de l’eau.
-Inclinaison : (Neutre) : Il ne se bat pas et a tendance à éviter les autre espèce voir à les fuir, si jamais il y a un geste brusque ou une tentative d’approche trop menaçante, si il est acculé , il se défendra, sa taille le lui permet.
-Intelligence : (6-7) : On ne peut clairement pas dire qu’il à l’intelligence d’un être humain, mais il peut être tout à fait apte à comprendre ses intentions. Il est l'équivalent d’un être sociable mais avec ses propres “parole” à lui.
-Taille : (4-6) : 1m50 au garrot, un bon poney en soit !
-Puissance : (4) : une grande bouche à dent plates, mais suffisamment dangereuses pour bien blesser. Il se sert même de sa queue pour fouetter.
-Fréquence : (4) : Rare, un couple par lac ou étang voir deux si la surface est grande.

Spoiler:
 

-Dragon de la pluie :
-Description : Entités draconiques inférieures typées d’Ikhyld, majoritairement dans les tons bleus aux écailles irisées. Après avoir restauré tout leur mana dans leur grotte, au fond des eaux, ils partent se promener dans les airs, créant dans leur sillage des nuages de pluies. Ils ne sont pas à l’origine des précipitations d’Orzian, mais si vous apercevez un rideau de pluie en plein désert c’est sans doute l’un d’entre eux qui cherche à dépasser ses limites.
-Répartition géographique : On peut en trouver dans tout Orzian, dans les lacs de haute altitude ou dans les fleuves, certain chanceux peuvent en voir passer dans le ciel.
-Inclinaison : (Joueur) : Curieux et sociables, ils prendront plaisir à rencontrer tout créature vivante et chercherons à s’amuser avec elle de manière plus ou moins délicate. Si personne n’a ouïe dire que cette créature a déjà pu être domestiquée, il paraît cependant qu’ils se lient parfois à des aventuriers et viennent leur porter secours quand ils pressentent un danger tel que la noyade ou la déshydratation.
-Intelligence : (8) : Les dragons de la pluie sont plus rusés et subtiles que leurs cousins les drakes. L’intelligence des plus âgés d’entre eux peut rivaliser avec les dragons. Cependant, ces derniers vivant assez peu prudemment, il est rare qu’ils atteignent un âge avancé.
-Taille : (3-7) : Ces monstres ne sont pas très haut, 2m pour les plus vieux mais peuvent atteindre les 15 mètres de la pointe du museau au bout de la queue.
-Puissance : (4-6) : Sans être excessivement redoutables pour des guerriers entraînés, ils auraient très vite fait d’entraîner leurs agresseurs au fond de l’eau pour les noyer. De plus, ils guérissent rapidement de leurs blessures lorsqu’ils sont dans leur élément.
-Fréquence : (3) : Ils ne sont pas excessivement rares dans leur lieu de prédilection, mais encore faut-il qu’ils soient d’humeur à se montrer.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les monstres sauvages Lun 6 Nov - 6:39
Monstres spéciaux :


Succubes/Incubes
-Description : Les succubes et incubes sont de magnifiques créatures humanoïdes séductrice et aux airs légèrement monstrueux, mais comme le dit l'expression. La beauté est un piège tendue par la nature à la raison, car ces monstres ci se nourrissent de l'énergie vitale de leurs victimes qu'ils aspirent par simple contact. Et si certains prennent l'habitude de ne pas tuer ces dernières, d'autres n'ont pas ce genre de scrupules.
-Répartition géographique : Possiblement un peu partout.
-Inclinaison : (Neutre) : Si certains incubes ou succubes savent se nourrir sans tuer leurs proies, d'autres n'hésitent pas à le faire par pur plaisir prédateur.
-Intelligence : (8) : Leur intelligence n'a rien à envier à celle des elfes.
-Taille : (5) : La taille de succubes et incubes est assez proche de celle des elfes.
-Puissance : (3-7) : S'ils ne font pas de bon guerriers, ces monstres se démarquant souvent par d'honorables voir grands talents de mages. Talents dont ils n'usent pas à faire usage quand cela peut-être utile dans leurs jeux de séductions...
-Fréquence : (3) : Les incubes et les succubes sont des êtres rares qu'il n'est point courant de croiser.


Serpents inhibeurs
-Description : Ces serpents étranges se démarquent par une capacité bien spéciale, celle de naturellement affaiblir la magie dans un rayon de 3 mètres autour d'eux. Faisant d'eux des animaux de compagnies recherchés par ceux voulant se protéger de la magie ou dont les parties du corps sont très convoitées en alchimie.
-Répartition géographique : Les forêts de Teïder et Eïlynster.
-Inclinaison : (Neutre) : Ces serpents ont un comportement équivalent à celui de n'importe quel serpent dans les faits.
-Intelligence : (4) : L'intelligence de ces étrangers créatures ne dépasse pas celle de serpents communs.
-Taille : (2) : La taille de ces créatures équivaut à celle d'une vipère commune.
-Puissance : (3) : Ces monstres ne sont pas bien dangereux, mais leur capacité à affaiblir fortement la magie autour d'eux est forcément très gênante pour l'emploi de cette dernière dans ce périmètre.
-Fréquence : (2) : Ces monstres ci sont rares et d'autant plus recherchés.


Livre des songes
-Description : Ces livres particuliers sont dotés d'une capacité unique qui peut surprendre les curieux qui les ouvriraient, celle d'immerger littéralement celui qui les lit dans l'histoire qu'ils compilent. Le curieux est ainsi aspiré par l'ouvrage et ne sortira de celui-ci qu'à la fin de l'histoire ou sauf s'il meurt pendant celle-ci, dans tous les cas il en ressortira dans le même état physique, mais pas forcément mental qui était le sien avant la lecture.
-Répartition géographique : Partout où magie et livres peuvent ne faire qu'un.
-Inclinaison : (Neutre) : Ces livres attendent uniquement qu'on les ouvrent pour user sans discrimination de leur capacité unique.
-Intelligence : (8) : Ces livres semblent souvent disposer d'une réelle intelligence, même si celle-ci se manifeste souvent de bien des manières.
-Taille : (-32) : Ce sont des livres pouvant aller du petit roman au grand ouvrage religieux massif.
-Puissance : (?) : Cela dépend de chaque livre, mais en général ils ne peuvent pas blesser d'eux-mêmes et ne désirent pas blesser ceux qui sont piégés en leur sein. Cela est indépendant de leur volonté.
-Fréquence : (3) : Les livres d'un tel genre ne sont guère courants, mais cela n'est pas vraiment surprenant.


Mandragore
-Description : Plante à racine ayant la forme vague d'un humanoïde comme on peut la constater en la sortant du sol. Elles disposent de très nombreuses vertus au niveau alchimique ou médicinales, mais leur extraction n'est pas sans danger.
-Répartition géographique : Un peu partout en Orzian.
-Inclinaison : (Neutre) : Les mandragores se contentent de vivre leurs vies, du moins jusqu'à ce qu'on tente de les extraire du sol...
-Intelligence : (1) : Les mandragores ne disposent aucune véritable intelligence autre que celle que pourrait avoir potentiellement une plante.
-Taille : (2) : Les mandragores sont de grosses plantes, mais restent tout de même petites, il faut généralement user de ses deux bras pour les extraire du sol.
-Puissance : (3) : Lorsqu'on les extrait du sol, les mandragores poussent un cris strident capable de briser les tympans, voir de tuer ceux au mental fragile, en dehors de cela elles émettent peu après leur extraction un poisson hallucinogène capable de passer par l'épiderme de la peau et de créer des délires déments aux imprudents. Heureusement, il est facile de se prémunir de ces dangers potentiels pour peu qu'on soit informé de ces derniers.
-Fréquence : (2) : Les mandragores sont très rares, mais des alchimistes curieux ont remarqués qu'elles apprécient poussés en des lieux ou des batailles ont eu lieux récemment et ne manquent pas d'en tirer parti.


Cocatrix
-Description : Mélange de coq et de serpent
-Répartition géographique : Dans les plaines et vastes étendues Orzaniennes.
-Inclinaison : (Farouche) : S'ils arrivent aux cocatrix de chasser des voyageurs pour se nourrir, la plupart du temps ces dernières se contentent de défendre farouchement leur territoire face aux intrus y pénétrant.
-Intelligence : (6) : Les cocatrix disposent d'une intelligence animal aiguisée qui ne fait qu'accroître leur déjà grande dangerosité.
-Taille : (6-7) : Les cocatrix sont des créatures toujours massives au minimum et qui peuvent même des fois rivaliser en gabarit avec les jeunes dragons adultes.
-Puissance : (6-7) : Les cocatrix n'ont pas que pour elles leur grande taille et leur puissance corporelle, elles ont aussi la capacité de paralyser par le regard leur cible qui sera alors alors le merci le temps de quelques secondes. Le seul moyen de se prémunir de cela est soit d'éviter leur regard, soit de disposer d'une résistance magique d'acier.
-Fréquence : (3) : Les cocatrix sont des monstres rares heureusement.


Changelling
-Description : Métamorphe pouvant prendre diverses formes, dont les plus grandes sont celles faisant le gabarit d'un orc et les plus petites celles d'un petit chien. Les changellings sont des êtres magiques au mieux malicieux, au pire rusés et retours qui n'hésitent jamais à user abondamment de leurs dons transformistes.
-Répartition géographique : Le royaume de Teïder
-Inclinaison : (Neutre) : Les changelling peuvent avoir des comportement très variable, sans parler du fait que leurs talents de comédiens n'aide pas généralement à savoir s'ils sont bienveillants ou non.
-Intelligence : (8) : L'intelligence d'un changelling n'a rien à envier à celle des humains.
-Taille : (3-5) : Les changelling ne sont jamais bien immenses, mais leur taille peut aisément changer au gré de leurs transformations et n'est donc point fixe.
-Puissance : (3-4) : Les changelling ne sont pas des guerriers et donc points de bons combattants, même s'ils peuvent tenter au pire de tirer parti des avantages physique de l'une des formes qu'ils peuvent prendre.
-Fréquence : (3) : Les changelling sont des créatures rares, même si moins qu'on pourrait en avoir l'impression...


Doppelgangers
-Description : Ce sont des créatures inquiétantes pouvant prendre possession de l'ombre d'une personne, quand cela arrive, si la victime n'est pas assez puissante mentalement et si le Doppelgangers n'est pas repéré, la force vitale de sa cible sera peu à peu absorbée et quand celle-ci sera vidée de cette dernière, le Doppelgangers prendra alors possession d'elle comme si de rien n'était et usera souvent de cela à des buts souvent égoïstes et malicieux.
-Répartition géographique : Un peu partout en Orzian, surtout en Teïder et dans les Duchés du Sud.
-Inclinaison : (Egoïste) : Le premier but d'un Doppelgangers est de trouver une victime dont il dévorera l'essence, ensuite ce sera celle d’assouvir ses caprices et désirs divers.
-Intelligence : (8) : L'intelligence de ces monstres n'a absoluement rien à envier à celle d'un vampire notamment...
-Taille : (1) : Les doppelgangers jusqu'à ce qu'ils finissent par prendre possession de leur victime sont des créatures immatérielles se cachant dans l'ombre de cette dernière.
-Puissance : (5) : Les Doppelgangars ne sont dangereux que par leur capacité à absorber peu à peu la force vitale de leur victime, en dehors de cela ils ne peuvent vraiment être puissant que par l'intermédiaire d'une possession en phase terminale.
-Fréquence : (2) : Ces monstres sont heureusement particulièrement rares.


Licorne
-Description : On pourrait croire au premier coup d’œil que les licornes sont juste des juments à la robe d'un blanc immaculé ou d'un noir profond dotées d'une corne, mais les choses sont bien plus compliquées en vérité. Car cette dite corne possède souvent des capacités magiques inédites, le don de guérir par simple contact, de prévenir la licorne d'un possible danger ou de pouvoir perforer une lourde armure si le cheval charge à toute vitesse sur un adversaire.
-Répartition géographique : Eïrn, Teïder, Eïlynster et les Duchés du Sud.
-Inclinaison : (Farouche) : Les licornes ne sont pas agressives sans bonnes raisons, mais elles n'aiment pas qu'on les approchent. Elle n'hésiteront donc pas à fuir dans un tel cas ou à se défendre contre un danger potentiel.
-Intelligence : (5) : Les licornes sont plus rusées et sagaces que les juments communes, elles sont ainsi plus à même de mieux se défendre ou analyser une situation.
-Taille : (5) : La taille des licornes est à peu près celle d'une jument commun de grande taille et majestueuse.
-Puissance : (5) : La corne d'une licorne fait d'elle un adversaire probablement plus dangereux que la plupart des chevaux non magiques.
-Fréquence : (5) : Les licornes ne sont pas des créatures particulièrement rares et courantes, d'autant plus qu'elles sont souvent tuées dans l'optique de faire commerce de leur corne ô combien particulière.


Les chtoniens
-Description : En apparence cousins des nains, ces créatures sont dans les faits bien différents d'eux car le pendant magique des nains, mais aussi un pendant bien plus méfiants et farouches envers ceux qui ne sont pas des leurs. Jusqu'à aujourd'hui aucun voyageur n'a pu entrer en contact avec eux et on les soupçonne de psséder une civilisation puissante établie dans le monde d'en bas, puissante et jalouse de sa force.
-Répartition géographique : Les profondeurs du monde d'en dessous
-Inclinaison : (Méfiant) : Les chtoniens ne communiquent pas avec les non chtoniens, sauf pour leur invectiver de rebrousser chemin ou les chasser.
-Intelligence : (8) : On soupçonne les chtoniens d'avoir une intelligence proche de celle des nains.
-Taille : (4-5) : Les cjtoniens sont aussi courts sur pattes que les nains.
-Puissance : (3-8) : Cette puissance est très variable selon chaque chtoniens, ses talents magiques et guerriers, même si évidemment les individus détenteur d'une grande puissance sont bien plus rares que les autres.
-Fréquence : (6) : Les chtoniens ne sont pas des créatures rare dans le monde d'en bas.


Géants
-Description : De grands humanoïdes gigantesques, voilà ce que sont les géants. Des humanoïdes aux airs assez rustres souvent et dotés visiblement d'un niveau technologique proche des anciens barbares humains. Ils ne brillent pas par leur sagacité, mais la force brute de ces créatures suffit souvent à elle seule pour triompher de ceux ayant la mauvaise idée de s'en prendre à elles sans y être préparés.
-Répartition géographique : Dans les grandes plaines et étendues Orzaniennes.
-Inclinaison : (Farouche) : Les géants sont généralement indifférents aux créatures de plus petites tailles qu'eux, sauf lorsqu'ils ont l'impression que celles-ci sont dangereuses pour eux, dans ce cas là ils seront très méfiants.
-Intelligence : (7) : S'ils semblent savoir s'organiser et être pensant, un fait perdure, les géants sont moins intelligent en général que l'humain lambda et plus rustres surtout.
-Taille : (8) : Les géants sont des humanoïdes de très grande taille dépassant souvent les 6 mètres.
-Puissance : (7-8) : Si les talents guerriers des géants sont assez variables, il reste que leur grande taille et leur tendance à tirer parti de leur immense force fait toujours d'eux des adversaires redoutables.
-Fréquence : (2) : Les géants sont des créatures rares et souvent assez solitaires.


Dryade
-Description : Sublimes créatures liées à certains arbres nimbés de magie, celles-ci sont très soucieuses de la bonne santé des forêts dont l'arbre duquel elles sont nées fait partie et disposent de pouvoirs liés à la terre qu'elle n'hésitent pas à employer si nécessaire dans cet optique.
-Répartition géographique : Beaucoup de forêts Orzaniens.
-Inclinaison : (Protectrice) : Les dryades sont très soucieuses de la bonne santé de leurs forêts et reculent rarement devant un danger qui menacerait ces dernières.
-Intelligence : (8) : L'intelligence des dryades est aussi aiguisée que celle des elfes.
-Taille : (5) : La taille des dryades est proche de celle des femmes elfes.
-Puissance : (3-7) : La puissance des dryades est très variable et dépend presque uniquement de leur affinité avec la magie.
-Fréquence : (4) : Les dryades sont rares, mais pas énormément, surtout au sein des forêts les plus enchantées.


Satyre
-Description : Humanoïde possédant divers attributs propres aux boucs ainsi qu'une flûte de pan qu'ils jouent presque en permanence, les satyres de joyeuses créatures et dans les faits il est bien difficile en les rencontrant de ne pas être prit par leur enthousiasme et de résister au rythme effréné de leur musique, quitte à s'effondrer de fatigue après une longue danse.
-Répartition géographique : Certains bois Orzaniens.
-Inclinaison : (Bienveillant) : Les satyres n'aiment pas se battre et ne se battront jamais et tuerons encore moins, par contre ils apprécient venir en aide aux voyageurs à l’occasion et d'une certaine manière communiquer leur bonne humeur et leur joie aux étrangers par l'intermédiaire de la mélodie qu'ils font résonner par leur flûte.
-Intelligence : (8) : Il est avéré qu'en dehors d'un penchant grand pour les plaisirs de la vie, les satyres sont tout aussi intelligents que les elfes et sont capables de longues proses philosophiques, du moins quand ils ne jouent pas de leur instrument.
-Taille : (5) : La taille des satyres est toujours proche de celle d'un elfe commun.
-Puissance : (4) : Les satyres ne sont pas des guerriers, mais la mélodie de leur flûte suffit souvent à les tirer d'un mauvais pas.
-Fréquence : (3) : Les satyres sont des monstres rares trouvables uniquement là où les monstres plus dangereux sont rares, voir inexistants.


Kelpie
-Description : Créature métamorphe réputée pour être les gardiennes des lacs, les kelpies peuvent adopter aussi bien une apparence de cheval, qu'aquatique ou humaine. Ce sont souvent de sublimes créatures qui ont malheureusement la fâcheuse habitude de séduire les voyageurs ou les malheureux curieux pour ensuite les entraîner dans leur lac et tenter de les dévorer.
-Répartition géographique : Dans certains lacs Orzaniens ou étendues d'eau de grandes tailles autre que l'océan ou la mer.
-Inclinaison : (Prédatrice) : Les kelpies n'ont aucune intention bienveillante envers ceux qui profitent de leur lac ou tentent de le souiller et apprécient séduire les voyageurs de passages pour ensuite les entraîner dans leur lac et les dévorer.
-Intelligence : (8) : L'intelligence des kelpies est très probablement à l'égale de celle d'un elfe ou d'un humain.
-Taille : (5) : La taille des kelpies n'est jamais bien plus grande que celle de l'humain ou elfe moyen et jamais bien plus petite.
-Puissance : (4) : Les kelpies ne sont généralement pas de bons combattants, ils se débrouillent en général en séduisant leur victime et à défaut de cela se réfugient dans le lac qu'ils protègent s'il sente qu'ils sont en danger.
-Fréquence : (2) : Les kelpies sont heureusement des créatures rares.


Kirin
-Description : Animal hybride tenant à la fois du cerf et du cheval, possédant une ou deux cornes et pouvant aussi bien être doté d'écailles que d'une simple fourrure colorée. Transformiste est doté de plusieurs apparences, c'est une créature bienveillante dont la présence est un bon présage et capable d'imposer la paix autour d'elle.
-Répartition géographique : Dans le province Ikhyldienne surtout, mais il arrive d'en croiser en dehors.
-Inclinaison : (Bienveillante) : Pacifiques, bienveillants et sages, les kirins ne se battent que si on les attaquent et tâchent en général d'apporter bienfaits et sérénité par leurs pouvoirs bienveillants là où ils vont.
-Intelligence : (9) : Même s'ils parlent rarement, il est prouvé que les Kirins possèdent une intelligence supérieure à celle du commun des mortels.
-Taille : (5) : La taille des kirins ne dépasse pas celle d'un grand cerf ou cheval.
-Puissance : (7) : Même si ce ne sont pas des combattants, il est avéré que les kirins sont des créatures puissantes dotées de multiples pouvoirs magiques. Notamment celui d'imposer la paix à ceux dotés d'une volonté inférieure à la sienne.
-Fréquence : (2) : Les kirins sont des créatures particulièrement rares, ce qui ne fait qu'augmenter la puissance symbolique que représente le fait d'en croiser un.

Spoiler:
 

Vulcain
-Description : Créature de la taille d’un gnome vivant dans les zones volcaniques (cratères, geysers), ne supportant pas une température en-dessous de 60°C sinon leur feu meurt et la créature se statufie. Vivant en petits groupes claniques, ces créatures ont une affinité avec la lave et le feu. Selon leur potentiel magique, elles peuvent lancer des sorts de feu plus ou moins grave à tout intrus qu’elles accueillent aussi à coups de lances et de flèches d’obsidienne. On ignore encore tout de leurs coutumes et mode de vie car ils vivent dans un environnement extrêmement chaud.
-Inclinaison : (Territoriale) : Sans être foncièrement agressives par nature, ces créatures sont méfiantes et prêtes à défendre leur territoire si besoin contre toute intrusion.
-Intelligence : (7-8) : On les soupçonnent d'avoir une intelligence proche, si ce n'est égale à celle des êtres civilisés.
-Taille : (3) : Ces créatures sont tout aussi petites que les gnomes.
-Puissance : (2-6) : Même si leur petite taille est un inconvénient, la puissance de ces créatures peut fortement varier selon leur habileté guerrière et leurs talents de mage.
-Fréquence : (4) : Si on n'en trouve pas dans toutes les zones volcaniques, loin de là, il n'est pas vraiment rare d'en trouver dans ces dernières et rarement seules...

Spoiler:
 

-Singe du destin :
-Description : Grands singes aux propriétés magiques mythiques. S’ils ne semblent pas user de leur pouvoir en tant que tel, ils ont la particularité de muer totalement lorsqu’ils grandissent et conservent une emprise sur leur ancienne peau. Un aventurier trouvant une mue fraîche pourra alors récupérer des restes de fourrures, des crocs, éventuellement un crâne et les célèbres mains de singe. Posséder une main de singe offre cinq vœux à son propriétaire.
-Répartition géographique : Dans les îles tropicales des Duchés du Sud.
-Inclinaison : (Dangereux) : S’ils sont plutôt neutres lorsqu’on ne fait que les croiser, les vœux accordés lorsqu’on possède une de leur mue peuvent avoir de lourdes conséquences. En effet, ils ne créent rien, ni argent- ni arme, ils agissent sur les conditions et les événements pour que la personne obtienne ce qu’elle désire. Plus concrètement lors d'une action particulière importante pour accomplir le but auquel un être aspire, il se pourrait que la chance soit davantage de son côté s'il a fait un vœux en ce sens, mais pour une seule action par vœux.
-Intelligence : (7) : Les singes du destin ont une intelligence proche de celle des humains. Les plus puissants peuvent entre-apercevoir des bribes d’avenir potentiel lorsqu’ils réalisent un vœu, ce qui les rends légèrement plus rusés.
-Taille : (3-8) : Ces singes prennent une taille par mue, environ une tous les deux ans. Les sujets s’arrêtent à une taille 5-6 même s’ils continuent à muer, le roi des singes peut atteindre une taille 8.
-Puissance : (Variable) : La dangerosité de ces singes augmente avec leur âge, plus ils sont vieux, plus ils sont puissants jusqu'à un certain stade. La mue du roi, parfaitement utilisée, pourrait permettre d'accomplir un exploit rentrant dans la légende à quelqu'un de pourtant commun.
-Fréquence : (2) : Les colonies sont très rares. Il n’existe qu’un seul roi dans tout Orzian.

Spoiler:
 

-Golem naga :
-Description : Ces golems faits de bronzes sont un pur produit de l'antique civilisation naga. Particulièrement agiles par rapport aux autres golems faits depuis, avant et pendant par les autres races, ils sont à peine plus grands que des nagas en chair et en os. Dotés de crocs magiquement empoisonnés et d'armes enchantées, ils sont souvent les gardes des temples, tombeaux et plus magnifiques œuvres de l'ancienne civilisation. Très rares dans les petites communautés de l'ancienne civilisation, ils peuvent se trouver par dizaines, si ce n'est centaines dans les plus grandes. C'est la raison principale d'ailleurs pour laquelle chacune des expéditions se rendant en ces lieux doit être armée jusqu'aux dents, car ces créatures de magie ne le sont pas moins...
-Répartition géographique : Dans les anciennes ruines naga.
-Inclinaison : (Protecteur) : Ils protègent les anciennes ruines nagas des intrus.
-Intelligence : (4) : Des statues animées obéissant aux instructions magiques gravées en elles, mais dotées d'un sens tactique acceptable en combat.
-Taille : (6) : Elles sont massives par rapport à un être humain.
-Puissance : (6-7) : Elles sont toutes dangereuses, voir particulièrement dangereuses.
-Fréquence : (3) : Ces statues animées ne sont pas si rares que cela dans les anciennes ruines nagas.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les monstres sauvages
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les monstres sauvages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» modification de certain monstres
» La langue des Hommes Sauvages
» Questions bètes sur le kanon chez les orks sauvages.
» [1500] Orks Sauvages, petit essai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: Bestiaire Orzanien-
Sauter vers: