Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Marais, et routes
MessageSujet: Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) EmptyVen 12 Juil - 20:58
14 Juin de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

Le devoir d'un inquisiteur était varié, cela pouvait aller du jugement et de la traque des hérétiques, à l'interrogatoire d'infidèles et d'ennemis du régime, à la très saine purge d'éléments nuisibles à la société ou de non humains immondes entres autres. Et aujourd'hui, c'était le volet purge de son travail qui l'intéressait, après tout il était nécessaire au sein du territoire vaste du royaume et en bonne partie laissé sauvage aussi bien pour gêner des armées ennemies que pour y récolter des monstres, de faire en sorte que personne n'oublie qui était le maître des terres Teïderiennes. Que ce soit ces sous êtres que sont les thérianthropes qui aimeraient bien récupérer un jour leurs terres ancestrales pour certains ou ces brutes sans cervelles d'orcs.

Et aujourd'hui il participait à une traque supervisée par un administrateur ducal connu comme étant un mage redoutable, mais aussi membre de la très sainte et honorée famille royale Teïderienne actuelle, celle des Nebosja, la fameuse troisième dynastie. Il avait vaguement entendu dire que le père de cet homme avait été tué par des peaux vertes, ce qui impliquait donc sans doute qu'il devait avoir une dent contre eux pour cela en plus de ne pas les aimer de base. Cela Sigismond pouvait le deviner, même si pas le comprendre, lui qui ne serait pas spécialement ému si son propre père venait à mourir, en même temps cela faisait longtemps qu'il avait coupé tout liens avec sa famille, de ce qu'il savait ils vivaient encore une vie d'honnête marchands, mais en soit ça l'indifférait totalement.

Quoiqu'il en soit, il avait été choisit avec quelques soldats d'élites pour suivre le duc et porter un assaut douloureux contre un groupe d'orc dirigé par le chef d'une tribu qu'ils voulaient malmener, le genre d'ennemi qu'il valait mieux surprendre et attaquer vite et fort au risque sinon qu'il se replie devant un déploiement de force plus massif, mais lent… Et il attendait donc à un point de rassemblement, entouré de quelques hommes à qui il faisait un cours religieux tournant autour du devoir de purifier ce monde de la vermine pour aiguiser leur haine, ce en attendant que leur commandant décide que l'heure était venue d'y aller lorsque les préparatifs seraient terminés. Quoique Sigismond avait une petite idée, il alla voir le duc qui venait de finir une discussion stratégique, ce pour lui proposer modestement. Après tout il n'était qu'inquisiteur et l'autre était un Nebojsa pure souche...

« Mes hommages prince, et mes excuses d'ainsi vous importuner, mais m'autoriserez vous juste avant que nous commencions la chasse à prendre le temps de faire une prêche à nos fidèles soldats ? Qu'ils puissent trouve motivation et force dans la foi en ce jour. » Il était bon d'entretenir le moral après tout et une véritable prêche exaltée avait l'avantage au moins d'aiguiser la foi au meilleur moment, alors pourquoi s'en priver ?
Sigismond Bonnenfant
Sigismond Bonnenfant

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Messages : 685
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) EmptyLun 15 Juil - 17:55
Les devoirs d'un administrateur comportaient bien entendu la gestion du domaine, en ce compris la lutte contre les nuisibles de toutes sortes. Si les rats demandaient rarement l'intervention du responsable du Duché pour être régulés par les paysans, il n'en allait pas de même pour certaines nuisances de plus grande taille, comme celles de certains morts-vivants ou monstres des marais... ou celles des Orcs. La différence principale, dans ce dernier cas, était que Vuksha prenait un plaisir particulier à traquer cette sorte de vermine. S'il se serait écouté, il aurait continué à les chasser jusqu'à ce que la dernière de ces créatures soit exterminée du royaume, mais c'était comme dans le cas des rats : difficile voir impossible de traquer jusqu'au dernier de ces nuisibles, et un couple suffisait à relancer l'espèce, sans compter les transferts de population venus d'en dehors des frontières. Cela ne l'empêchait pas d'en éliminer chaque fois que l'occasion se présentait.

Il n'était donc guère étonnant de le trouver à la tête d'une traque aujourd'hui, rassemblant des unités d'élite de ses propres hommes, de l'armée et même un inquisiteur. Vuksha n'était pas le plus fanatique des hommes, mais il respectait l'église et appréciait l'efficacité de son inquisition, surtout en de telles occasions. Il convenait de ne pas déployer des forces trop importantes, sinon ces Orcs qui avaient trouvé quelque hardiesse pour sortir de leurs trous dans les marais y retourneraient sans doute derechef, rampant sous la moindre broussaille pour se garder du courroux des maîtres de ces terres. Ors le chevalier-phénix ne se contenterait certainement pas de mettre la menace en fuite, moins encore quand il s'agissait de ces vermines de peaux-vertes : il voulait les exterminer, extirper cette racine putride des marais teïderiens, pour détruire au moins cette souche de cette nuisance.

Quoiqu'il en soit, alors qu'il venait de finir de planifier les derniers détails stratégiques en compagnie de ses officiers, l'inquisiteur s'approcha pour proposer, non sans faire preuve de respect, de se fendre d'une prêche pour motiver les troupes avant de partir en chasse des peaux-vertes. Vuksha considéra la proposition quelques instants, avant de hocher la tête.

« Tout vrai teïderien devrait naturellement être motivé à chasser ce genre de bêtes immondes pour les purifier par le feu, et notre beau royaume avec, mais il est vrai que les troupes ont souvent besoin qu'on ravive la flamme de leur résolution. Je suis sûr que vos paroles serviront admirablement ce but, Inquisiteur. »

Bien qu'il soit prince, Vuksha parlait avec un certain respect à son interlocuteur, respect qu'il témoignait généralement aux serviteurs du Père de la Souffrance, et surtout à ceux qui servaient dans cet ordre rattaché directement à la responsabilité de la Couronne. Du moins tant qu'ils se montraient dignes de leur ministère, mais si cela n'avait pas été le cas de celui-ci, il n'aurait pas été ici dans cette troupe d'élite.

« Je vous laisse donc faire votre prêche, puis nous nous mettrons en route... il ne s'agirait pas de laisser cette vermine se disperser et rentrer dans son trou, après tout. »
Vuksha Nebojsa
Vuksha Nebojsa

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Membre de la famille royale
Messages : 41
Date d'inscription : 09/07/2019
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) EmptyLun 22 Juil - 13:17
« Je tâcherai donc de montrer la voie aux agneaux de notre dieu votre grâce et ensuite car telle est votre volonté, nous irons tuer les loups qui menacent le troupeau, telle est notre tâche. » Remercia donc l'inquisiteur modestement, comme toujours son visage couvert par un masque et la plus grande partie de son corps recouvert par des vêtements, au point que sans doute personne ici ne savait à quoi il ressemblait en dessous de ces derniers et il alla donc s'occuper de motiver le troupeau, pour que les agneaux deviennent de terribles lions capables de dévorer les loups, métaphoriquement du moins, après tout manger de la chair orc serait immonde pour des humains, il se disait que consommer de la chair d'être aussi impures avait sans doute de quoi salir l'âme de ceux le faisant, en plus d'être barbare en général…

L'inquisiteur alla donc au sein des troupes, au milieu de leurs rangs et commença sa prêche, il improvisa en vérité une tirade tirée des saints enseignements qu'il connaissait sans doute par cœur, après tout Bonnenfant était un fanatique pur souche, le genre d'homme n'ayant aucun doute quant à la justesse de sa foi et de ses actions et qui ne reculerait devant rien, même le meurtre de sa famille pour accomplir tout cela.

« Mes enfants ! Lorsque l'homme est né il y a des millénaires de cela, il était faible, mais par son labeur, en triomphant des épreuves s'étant dressées devant lui, l'être humain est devenu fort. Pour des abominations tels les orcs ou les dragons nous sommes des créatures faibles car nos corps sont chétifs par rapport à eux, mais la vérité et que nous sommes bien plus fort qu'eux tous, car notre gloire et puissance vient justement du fait que nous avons surmontés notre faiblesse originelle par notre ingéniosité et surtout notre stoïcisme ! En ce jour c'est nous qui dominons ces terres et non eux, preuve supplémentaire de notre mérite ! Et en ce jour justement, nous allons une fois encore le démontrer ! Démontrer à ces barbares, ces faibles, la vraie gloire et puissance du genre humain et leur place en ce monde… Des détritus du passé dont nous devons faire table rase pour prospérer ! Telle est le rôle des élus du seigneur ! » Voyant que les troupes étaient motivées sans doute parce qu'il venait d'exciter leur répugnance et haine des orcs à sa façon, il ne restait plus qu'à aller s'occuper des orcs comme le désirait le duc. Pour en effet purger une nouvelle fois cette vermine à peau verte de leurs terres saintes...
Sigismond Bonnenfant
Sigismond Bonnenfant

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Messages : 685
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) EmptySam 17 Aoû - 2:11
Vuksha avait hoché la tête aux mots de l'Inquisiteur, avant de laisser celui-ci aller faire son office. Il n'était pas du genre à être troublé par un homme perpétuellement voilé... du moins pas dans ce cadre. Il n'aurait pas souffert cela d'un roturier, mais l'homme de foi avait largement prouvé sa valeur, et par ailleurs il était évident qu'il était bien un humain ne cherchant à cacher aucune hérésie. Il lui semblait du reste que cela ajoutait quelque chose au personnage, et ce n'était pas quelque chose de négatif à ses yeux, on s'en doutera, surtout venant de quelqu'un dont il attendait qu'il motive ses troupes ! Le Prince s'avança d'ailleurs légèrement pour être à portée de voix, curieux de voir ce que cet Inquisiteur d'élite pouvait faire en matière de motivation des troupes, et aussi de constater à quel point les hommes qui l'accompagnait pouvaient être réceptif au message de leur Dieu... après tout, on ne perdait jamais rien à surveiller la juste ferveur de ses troupes.

De fait, la prêche fut tout à fait convaincante à son goût, et s'il avait, certes, des raisons plus concrètes et personnelles de haïr les Orcs, non pas pour leur force mais pour leur bestialité, leur côté primitif et grossier. Pour lui ces créatures n'étaient que des versions déformées et bestiales de la perfection humaine, qu'il convenait de purifier entièrement de la surface de la terre... ce qui serait certainement fait, un jour, quand Teïder aurait étendu son empire et répandu sa pureté sur toute la face du monde. En attendant, il convenait de traiter le problème chaque fois que nécessaire ici, dans le berceau de leur glorieux royaume, et alors que la prêche finissait Vuksha se sentit raffermit dans cette idée et cette mission, même si peut être pas pour les mêmes raisons que ses hommes. Mais c'était le résultat qui comptait, et en enfourchant son Phénix de glace, il adressa lui aussi quelques mots à ses hommes rassemblés.

« Vous avez entendu la parole de notre Seigneur ! Maintenant il le temps est venu de la mettre en pratique ! Exterminons ces abominations pour la gloire de notre Roi, de notre Dieu et de notre Patrie ! »

Il n'avait certes pas l'aura de respect que conférait le service divin, mais il avait fier allure, sur sa puissante monture, la couronne de ses ancêtres étincelant sur son front noble. Il donna ainsi un surcroît de motivation supplémentaire à ses hommes, alors qu'il faisait décoller son Phénix de glace pour les mener à la victoire. Le plan était relativement simple : les cavaliers étaient envoyés sur les flancs pour prendre l'ennemi en tenaille, les cavaliers volants, lui en tête, prendraient de la hauteur pour frapper les premier par le haut, et le gros de la troupe des fantassins, avec la présence galvanisante du serviteur de leur Dieu parmi eux, frapperait de face les Orcs qui à ce stade seraient normalement désorganisés.

Entouré de quelques cavaliers monstrueux volants, sur des montures moins imposantes que la sienne, Vuksha se mis ainsi à la pointe de l'attaque et bientôt les premiers cris d'alarme retentirent alors que les Orcs les apercevait au-dessus d'eux. Alors qu'autour de lui ses compagnons usaient d'armes de tir ou de jet diverses pour faire de première blessures à l'ennemi, le Prince, qui concentrait son énergie magique depuis le décollage, leva les mains et créa au-dessus des Orcs qui se regroupaient pour faire face à l'assaut des blocs de glace... qu'il précipita ensuite sur eux, dans le but autant de faire du dégât que de briser leur formation avant l'attaque des troupes au sol.

Spoiler:
 
Vuksha Nebojsa
Vuksha Nebojsa

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Membre de la famille royale
Messages : 41
Date d'inscription : 09/07/2019
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) EmptyMer 21 Aoû - 18:39
La force de la haine pensa Sigismond avec zèle en voyant que le prince aussi y mettait son grain de sel, n’était-elle pas belle ? Seuls ceux qui avaient expérimentés le fait de haïr un jour pouvaient savoir ce qu’elle valait vraiment la haine pure et dure, franche et sans artifice. Elle vous nourrissait tel un brasier ardent, vous rendant plus fort pour vous débarrasser une bonne fois pour toute de l’objet de cette dite haine, c’est en cela qu’elle était sainte et pure. Car si l’homme était né en ce monde pour aimer le duo divin, mais aussi ce qui était juste et vertueux, il vivait aussi pour haïr ce qui allait à l’encontre de ce qu’il devait aimer de tout son cœur. Car si l’amour préserve et consacre ce qui doit perdurer, la haine elle débarrasse ce monde ce qui le souille… Du moins, telle était sa manière de penser.

Quoiqu’il en soit, le plan d’attaque se mit donc en œuvre et évidemment il était sûr et certains que ce serait coûteux en vie même avec une aussi belle organisation parmi l’infanterie humaine, mais bon… Tel était souvent le problème quand on affrontait sur son terrain la raclure à peau verte, même s’il était confiant évidemment dans les talents du stratège royal et des soldats expérimentés pour que ces pertes soient minimes, après tout ce n’était pas simplement de bêtes conscrits…

Et dans les faits, la désorganisation chez les peaux vertes fut donc effective, autant par la magie du prince que les obligeaient à se préoccuper un peu de ce qui leur tombait sur la tête que les projectiles qui leurs tombaient dessus, notamment aussi de la part des fantassins qui s’avancèrent donc en jetant leurs armes de jet lorsque l’opportunité leur sembla idéale pour cela. Sigismond comme toujours, était pour sa part assez à l’avant des troupes. Après tout, il était son rôle autant d’endurer et se battre que de motiver les troupes, là où sa chair pouvait être le plus meurtrit par les assauts ennemis.

Et là mêlée commença alors de façon assez sanglante, néanmoins si au début ils purent profiter en effet du fait que les orcs semblaient désorganisés, quelque chose s’avéra vite embarrassant. Ils entendirent soudainement trois hurlements alors qu’ils prenaient l’avantage, celui de trois bêtes agressives, trois créatures qui surgirent de la fange marécageuses non loin et semblaient êtres des mélanges de trolls et d’arbres pour s’en prendre aux soldats du royaume.

Était-ce une ruse des orcs ? D'un de leurs shamans ? Difficile à dire, mais ces derniers en profitèrent rapidement pour commencer à se replier un peu plus loin pour se réorganiser. Sigismond qui devina que ce n’était pas bon ordonna donc à la moitié des troupes au sol de les harceler pendant que l’autre moitié allait tenter de détruire rapidement les trois oubliés. Après tout même si c’était de puissantes créatures, elles n’étaient guère capables à elles trois de triompher d’un détachement de soldats confirmés comme le leur… Néanmoins, ça restait un solide imprévu qui n’avait pas été à leur avantage, mais dont ils devaient triompher rapidement, l’inquisiteur se porta d’ailleurs à la rencontre de l’une des créatures de lui-même…

Ce alors que le chef de cette troupe d’orc semblait lui mener l’offensive de contre-attaque qu’il tentait d’organiser, un imprévu qui n’allait pas le garder en vie bien longtemps pensa l’inquisiteur, mais qui s’il avait été organisé par lui signifiait peut-être qu’il avait une idée en tête…
Sigismond Bonnenfant
Sigismond Bonnenfant

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Messages : 685
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) EmptyMar 28 Jan - 22:08
Leur stratégie était relativement simple, et elle se révéla également brutalement efficace. Les blocs de glace créés par le Prince teïderien vinrent s'écraser sur les Orcs, participant assurément à leur désorganisation face à la vague d'assaut de ses troupes. C'était un de ses sorts les plus complexes, mais il avait toujours son intérêt, particulièrement en début de bataille, pour briser les formations ennemies, forcer l'adversaire à se concentrer sur ce qui lui tombait dessus et créer des ouvertures. Bien entendu, il devenait beaucoup plus délicat à utiliser une fois la bataille engagée, quand les deux armées étaient en pleines mêlées et qu'on ne pouvait guère envisager de déchaîner un sort aussi imprécis, sauf à accepter le risque de toucher ses propres hommes, ce qui dans un cas comme celui-ci n'était guère souhaitable !

Mais le bel élan initial des forces saintes fut freiné par l'apparition de trois abominations surgies du fond des marais, certainement convoquées par quelque chaman orc, ou peut être liée aux peaux-vertes par cette fraternité qui semblait pouvoir unir les vermines de toutes horizons... une preuve de plus que tous ces nuisibles devaient être pareillement exécutés sans la moindre pitiés, ainsi qu'ils le méritaient ! La diversion permis aux Orcs de se replier un peu plus loin, et força aussi Sigismond à diviser les troupes au sol pour affronter les deux menaces... Vuksha ne pouvait pas lui en vouloir, du reste, la décision semblant bonne : il fallait à la fois réduire au plus vite le problème des Oubliés, sans laisser le temps à leurs cibles principales de se réorganiser trop profondément ou d'en profiter pour prendre lâchement la fuite. C'était un revers inattendu, certes, mais ce n'était pas cela qui allait décourager le Prince ou le détourner de son objectif de terrasser le plus possibles de ces Orcs malfaisants, de cette sombre pourriture qui gangrenait bien trop à son goût leur beau royaume.

Il envoya ceux de ses cavaliers monstrueux dotés de lance harceler les Oubliés depuis les airs et ainsi leur faire des dégâts tout en attirant leur attention pendant que les troupes au sol les affrontaient, et se porta avec le reste de la troupe céleste, celle se composant d'archers et d'arbalétriers montés, en direction des Orcs, piquant droit sur le cœur de la contre-attaque et ce qui semblait être le chef de ces infâmes guerriers. Pas au point d'entrer en contact, toutefois, mais assez prêt pour être à portée de tir. Les tireurs lâchèrent alors en masse leurs traits sur le cœur de la troupe Orc, son chef et sa garde rapprochée en quelques sortes, tandis que Vuksha lui projetait trois épieux de glace meurtrier directement en direction dudit chef, le regard brûlant de rage. S'ils contre-attaquaient massivement par des tirs ou des jets de lance, les cavaliers remonteraient pour échapper à celle-ci, sinon ils resteraient positionnés pour continuer leur travail et ainsi empêcher si possible une véritable contre-attaque de se mettre en place...

Spoiler:
 
Vuksha Nebojsa
Vuksha Nebojsa

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Membre de la famille royale
Messages : 41
Date d'inscription : 09/07/2019
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) EmptySam 1 Fév - 19:10
Le problème majeur quand on affrontait des orcs, c’est que ces derniers étaient résistants et encaissaient bien, surtout qu’ils aimaient porter des armures assez protectrices, ce qui faisait évidemment qu’il était difficile souvent de tuer beaucoup d’orcs avant que la mêlée s’engage, sauf en usant et abusant de la magie, des arbalètes ou des mousquets. Le problème ici était que néanmoins la mêlée s’était engagée assez vite, mais c’était un faux problème car ils étaient assez nombreux et entraînés et disposaient d’assez d’atouts dans leur manche pour êtres plutôt sûrs de la victoire. Pas sans pertes, mais que la victoire serait au bout du chemin donc.

Quoiqu’il en soit, Sigismond envoya une bonne partie des troupes sous ses ordres maintenir le contact avec les peaux vertes pendant qu’ils tentaient d’en finir vite avec les oubliés. Il ne fut guère dur dans les faits d’encercler ces derniers, mais ces créatures imposantes étaient assez puissantes pour envoyer des hommes voler d’un puissant revers si on les laissait faire. Sigismond néanmoins était un homme certes, mais surtout un inquisiteur, formé pour tuer ce genre de créature, c’est ainsi qu’il se jeta sur l’une d’entre-elles et tenta de la massacrer en duel.

La créature tenta alors de le saisir, sans doute pour tenter de le broyer, mais ce fut une erreur douloureuse car l’inquisiteur savait parfaitement comment ne pas rendre cela très faisable quand il était en bon état. Il repoussa la poigne du monstre de sa masse avec laquelle il tira un cri douloureux de la créature, puis entreprit de passer entre ses jambes rapidement, profitant de la lenteur de la créature, puis monta sur elle. Le processus était risqué en soit car l’oublié aurait pu décider de tomber sur le dos, mais… Sigismond partait du principe qu’il pourrait au pire se jeter sur le côté de un et de deux, qu’un monstre allongé au sol était souvent un monstre mort quand il y avait autant d’humains agressifs munis de lances et de piques à proximité.

Quoiqu’il en soit alors que les deux autres oubliés non pas sans causer des pertes se faisaient peu à peu pourfendre par les cavaliers volants et les troupes au sol trop nombreuses pour eux, celui de l’inquisiteur se débattait pour repousser ce dernier. Mais celui-ci têtu arriva à grimper jusqu’à sa tête et en profita alors pour lui dispenser généreusement une série de coups de masse qui eut au bout d’un temps le résultat espéré, la mort de la créature qui tomba lourdement au sol.

Sigismond qui tomba sur le côté suite à cela, pas vraiment indemne de cette expérience, mais encore en état de se battre, remarqua alors qu’il restait surtout les orcs à affronter maintenant, même si la perte de temps qu’avaient représentés les oubliés n’avait pas été sans causer diverses pertes...

Les orcs eux étaient malmenés mais encore vaillants, visiblement ils étaient dans l’optique d’un combat à mort car ils voyaient mal comment se replier. Les rares archers orcs tentaient de tirer sur les cavaliers volants tandis que leur chef amoché ordonna une dernière charge sanglante. Sigismond décida alors que le mieux à faire était justement de temporiser, le temps que ces bêtes se fatiguent.

Il ordonna donc aux piquiers et lanciers de garder leur distance tout en harcelant les bêtes, de même pour les archers, tandis que les courageux au corps à corps devaient surtout œuvrer pour préserver leur vie et fatiguer les orcs. Après tout, quand on affrontait ce genre de créatures en étant en surnombre, il était plus souvent sécuritaire de laisser d’autres s’occuper de les tuer pendant qu’on maintenant le contact…

Restait maintenant à en finir, soit par l’usure, soit en portant le coup de grâce, ce alors que les marais résonnaient du bruit des combats et de rugissement bestiaux typiquement orcs, le genre pouvant faire trembler les mortels n’étant pas assez braves pour y faire face.
Sigismond Bonnenfant
Sigismond Bonnenfant

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Messages : 685
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha) Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Confrontation avec des peaux vertes (Pv Vuksha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Marais, et routes-
Sauter vers: