Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Akemi Sakuraï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages
MessageSujet: Akemi Sakuraï Akemi Sakuraï EmptyDim 14 Avr - 22:11

Akemi Sakuraï: Vagabonde

Akemi Sakuraï 2a66Akemi Sakuraï Bscp
Identité


Nationalité : Akkatonienne
Race :  Vampire
Nom : Sakuraï
Prénom : Akemi
Surnom : Le Démon d'Akkaton
Sexe : Feminin
Date de naissance : 7 Decrembeïs de L'an 600 de l'âge d'Acier
Age : 1400 ans
Lieu de naissance : Akkaton
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Akkaton
Rang social : Citoyenne Aisée
Métier/Position dans la société :Vagabondage/ Retraite (possible passage plus tard en Garde Honorifique Impérial)
Titre : Le Démon d'Akkaton (Fameux - Akkaton; Connu - Ikhyld)


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :

Armure :

(Amélioration sur l'armure: Protection au chaud : Les vêtements ainsi enchantés ne protègent pas le porteur du feu, mais l'immunise à tout effet dû à la chaleur à l'état pure tant que celle-ci ne dépasse pas les 200 degrés.)

Son armure se compose en plusieurs parties, le tout dans les tons bleu rouge et noir avec quelques traces de dorure. En trois pour être précis.

La première partie est un simple kimono bleu, sans manche, fait à partir dans un tissu simple. La tenue est complétée par des manches s'arrêtant au poignet, des collants sont des sandales. Elle porte cette version de son armure lorsqu'elle est en pleine ville, là où elle n'a pas besoin de s'encombrer du reste.

Visuel

La deuxième partie est plus complexe, étant complétée par des protections aux avant-bras, aux poignets, aux chevilles et aux genoux faits de cuirs de Drake, choisi pour leur solidité. Quelques éléments en tissus basiques ont été rajoutés aux épaules et à la ceinture. Généralement, elle porte cette tenue quand elle a la flemme de la mettre entièrement. Elle protège sans qu'elle soit encombrante pour autant.

Visuel

La troisième et dernière version est plus complète, des protections en cuir de Drake protègent toute la jambe et le pied. Des renforcements son placé au niveau de la taille, toujours en cuir de Drake, les grosse protection au niveaux des coudes et des poignets ont été retiré pour laisser place à des manches ou se cache à l’intérieur des protections plus discrète et prenant le bras. Quant à son buste... Rien ne la protège, faite vous plaisir, si vous arrivez à l'atteindre.

Visuel

Armes :

 Akimitsu et Hoshiyo :

Akimitsu est une lame qui semble à première vu, tout à fait basique. Ce qui la caractérise, c'est son alliage qui est en Altagane. Durant sa conception, la lame a reçu quelques pépites de cet alliage, lui offrant une excellente solidité. Dans le pur design, la lame est une belle ouvrage. Le pommeau et le tissage sont tous deux d'un noir ébène. Tandis que le poignet est blanc et son ornement est en dorure. Les rondelles, noir est former de deux cercles qui se chevauche et la garde est en dorure. Le fourreau lui est dans un rouge bordeaux évoquant rapidement une couleur sanguine. Le cordon lui est noir, tout comme la bouche du fourreau.

Visuel

Hoshiyo est bien plus spécial au visuel qu'Akimitsu de par sa magnifique lame sombre aux reflets rougeâtres. D'autant que cette dernière a été forgée avec un alliage du nom de Psychium, rendant la lame non létale et rendant le style de combat de la vampire relativement particulier. Le Katanga en lui même, comme pour Akimitsu est un bel ouvrage. À l'inverse du précédent tatana, Hoshiyo possède le pommeau et le poignet dans un noir encre, le tissage en lui même se trouvant être dans les tons n’ocre et il ne possède, quant à lui, aucun ornement. Sa garde est beige et ses rondelles sont faites dans les tons vert émeraude. Ce qui le différencie reste sa belle lame sombre. Le fourreau lui est également beige et le cordon est aussi dans les tons ocre et sa bouche est aussi dans les tons vert émeraude.

Visuel

Autres équipements

-La poche du marchand modeste : En elle même ce n'est pas vraiment une poche, mais plus un sac de taille raisonnable et qui peut transporter beaucoup plus qu'elle ne laisse apparaître. On peut trouver dedans, toutes les affaires de voyage d'Akemi (et d'Ilith). Comme un kit de soin, les affaires d'archéologie de la dragonne, mais aussi la pierre solaire, la boussole magique, le kit du voyageur, ainsi qu'une carte d'Orzian. C'est un sac bandoulière, très modeste.

-Pierre solaire : C’est une pierre magique qui se recharge avec les rayons du soleil et qui une fois rechargée produit à volonté assez de chaleur pour diverses utilisations, comme allumer un feu quand celle-ci est posée au centre d’un tas de bois secs.  

-Médaille de résistance physique : Cette médaille permet au porteur de ressentir légèrement moins les effets des coups physiques reçus en combat. Si le porteur reçoit un coup physique fatal d'ailleurs, il peut 1 fois par jour ignorer ces dégâts contre un test de volonté réussi pour tenter de vaincre son adversaire dans une dernière charge héroïque avant de s'effondrer.  

-Boussole magique : Ressemblant fortement à son pendant technologique Akkatonien, cette boussole possède deux utilités propres grâce à deux cristaux remplaçant l'aiguille traditionnels, l'une servant magiquement à indiquer le Nord, l'autre étant attiré vers d'importantes sources magiques, la cité de Jade ou les cristaux dans la Grande Muraille d'Acier par exemple.

-Le kit du Voyageur : Ce kit est tout simplement l'indispensable pour tout voyageur, ressemblant à un simple rouleau de tissu imperméabiliser pouvant être accroché sur un sac à dos ou une selle, il est en fait un tout-en-un, une fois détacher et déroulé, le tissu extérieur, imperméabiliser, permet de créer une tente rudimentaire en attachant les quatre extrémités, la seconde couche est un sac de couchage, possédant même un oreiller rembourré, la partie touchant au sol étant elle aussi imperméabilisé. La dernière partie centrale est tout simplement un kit de survie, corde, fil mince et résistant, fil de fer, hameçons, pierre à aiguiser, pierre à feu, de l'amadou, bandage, un contenant de sel, des ustensiles et un miroir, le tout fermant contenu dans un contenant cylindrique en métal, dont le bouchon peut servir de tasse et qui forme le centre du rouleau.



Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : Aucun Potentiel  

Feu : Inapte
Eau : Inapte
Vent : Inapte
Terre : Inapte
Lumière : Inapte
Ténèbres : Inapte
Invocation : Inapte
Nécromancienne : Inapte
Transformiste : Inapte

Mental : (Description ici.)

La volonté : Champion 
Contrôle de soi :  Champion 
L'intelligence : Maitre
La perception :  Confirmé
Le charisme :  Champion 
Technologie :  Inapte

Physique : (Description ici.)  (+2 en nuit et -1 en jours hormis beauté!)

Force physique : Maitre  
Agilité : champion 
Vivacité : Prodige 
Résistance physique : Maître   
Résistance magique : Champion
Vitalité : Virtuose  
Beauté : Confirmé
Discrétion : Champion 

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : Légende 
Armes lourdes : Inapte
Armes d'hast : Inapte
Faux : Inapte
Art de la défense : Adepte
Armes de lancer/fouet : Inapte
Arc/arbalète : Inapte
Mains nue/Arts martiaux : Prodige
Armes à feu : Inapte
Equitation : Inapte  
Domptage : Inapte
Conduite : Inapte

Si dragon

Combat dans les airs :
Combat sur la terre ferme :


Description de votre personnage :


Description physique :

On peut dire que le physique d’une personne est relativement important. Il serait hypocrite de nier cet aspect. Même si on le nie, on vient toujours à détailler quelqu’un physiquement lors de notre première rencontre avec cettedite personne, qu’elle nous plaise physiquement ou non. C’est étrangement quelques choses de normale. Notre regard finit toujours par s’attacher sur un détail physique, yeux, fesse, jambes ou même les mains, le regard finit toujours par détailler le physique de quelqu’un, qu’on le veuille ou non. C’est pourquoi, il est important de faire une description détaillée et précise d’Akemi et je commencerais par faire un léger sommaire du déroulement de cette description, histoire que tout soit bien carré. J’ai l’habitude de décrire mes clients en commençant par le haut du corps et en descendant progressivement puis en finissant par décrire leurs habitudes vestimentaires. Mais avant, je vais vous fournir les informations de bases, telles que la taille et le poids de la demoiselle en question. Akemi mesure un mètre soixante-sept pour un poids équivalent à cinquante-six kilos. Elle prend, d’ailleurs, très à cœur d’entretenir sa taille pour ne pas prendre où perdre des kilos, car pour elle, c’est cinquante-six kilos est son poids idéal, même si c'est inutile, cette dernière ne grossissant plus depuis sa transformation. On peut aussi distinguer sur son corps diverses cicatrices suite au diverses guerres qu'elle a vécue.Bref, commençons les festivités. 

Akemi est une jeune femme qui, on peut le dire, a un visage radieux au premier abord. Son visage aux joues rebondit lui offre un aspect quelque peu mignon, d’autant que lorsque la demoiselle sourit ses joues on tendance s’arrondir un peu plus, lui donnant se coté potelé adorable. D’autant que cette dernière sourit relativement souvent, donnant cette impression d’être quelqu’un d’abordable, de sympathique, d’adorable. Des lèvres fines viennent ourlet l’adorable bouche qui fait arrondir ses pommettes et offrir ainsi des yeux rieur et joyeux à la jeune dame. Parlons de ses yeux d’ailleurs, d’un bleu acier. Une petite lueur d’amusement qui brille dans ce regard.  Au milieu d’eux se trouve également un petit nez retroussé. Le tout surmonté d’une peau pâle qui laisse filtrer de parfaite rougeur lorsque la demoiselle boit un peu trop de bière, par exemple.  Une tignasse dresser en un chignon décoiffer et aux mèches s’échappant de leur attache et de couleur sable encadre le tout.  Elle a une taille de poitrine dans la norme. Ses bras sont fins et légèrement musclés suite à ses sports, se trouvent sur le haut de son bras une légère cicatrice. Continuons la descente vers ses hanches charnues, se trouve sur son flanc une autre cicatrice puis le long de ses longues jambes ou se trouve une dernière cicatrice sur sa cuisse. Quand a sa tenue, la demoiselle portes toujours son kimono ce qui est peu commun pour une Akkatonnienne.

Description mentale :

Ce monde est peuplé de gens tous plus différent les uns des autres. Mais sur bien des choses, ils sont également identiques. Chaque femme, chaque homme, chaque enfant ont en eux des envies, des désirs, mais aussi des qualités comme des défauts. C’est ce qui les rapproche et les éloigne à la fois. En grandissant, une personne se développe un caractère basé sur son vécu, son éducation ainsi que ses rencontres. On est fait pour évoluer au fil des années, même si parfois, quelques traits de caractère sont identiques d’une personne à l’autre, elles ne le seront jamais pleinement. C’est ce qu’il en est avec Akemi. La vie, aussi longue fut elle l’a forgée. Les guerres qu’elle a vécues, la forgée. Elle porte en elle, les traces de ses 1400 années de vécu. Ce qu’elle est maintenant, c’est à son passé qu’elle le doit avec l’aide de son entourage.  C’est aussi grâce à ce vécu qu’elle est devenue bien plus forte. Toutes ces épreuves l’on, d’une certaine manière, endurcit.

Vous entendez quelqu’un qui parle et rit fort, ne cherchez pas plus loin, dés qu’elle boit un peu trop de bière et son niveau de tolérance, n’est pas bien élevé, la jeune femme devient, quelque peu exubérante dans sa joie de vivre ! Heureusement, c’est rare qu’elle boive de trop, préférant boire une bière puis se cantonner aux sangs vendu dans les bar Akkatoniens, hors sa nation, elle penche sur des boissons non alcoolisé. Elle aime garder les idées claires en toute circonstance, peut être des restes de la guerre, qui sait. C’est aussi une demoiselle adorable, à la gentillesse sans pareille étant toujours prête à tendre la main à quiconque qui en a besoin. Mais bon, elle n’en reste pas moins quelqu’un d’impulsif dans sa façon d’être et aussi quelque peu râleuse… Akemi est une femme taquine ! Elle a d’ailleurs gardé son esprit de compétitivité de ses débuts et apprécie toujours lancer quelques défis tous plus bizarres les uns que les autres aux gens qu'elle croise! Ce n’est pas une mauvaise perdante, mais il lui arrive souvent de râler lorsqu’elle perd… Après tout, si on participe à un défi, c’est pour gagner ! Elle s’entêtera d’ailleurs, jusqu’à ce qu’elle puisse se vanter d’avoir gagné ! Oui, elle est têtue et ne lâche pas facilement le morceau !

La Vampiresse reste malgré tout une femme d'honneur, toujours prête à reprendre les armes pour sa nation. Mais non seulement, elle aime aussi bien se battre de temps à temps, histoire de s'améliorer, car cette dernière est toujours en quête de combattant fort avec qui se battre. Malgré tout, elle cherche à présent à vivre une vie de vagabondage et de découverte, s'étant lassée de ses années à l'armée, même si elle y a passée les meilleures années de sa vie et y a passé le plus clair de son temps.

La jeune femme aime bien manger de temps en temps en compagnie de personnes, même si elle pourrait s'en passer étant donné qu'elle n'a plus besoin de se nourrir réellement, hormis avec le sang… Seulement ne jamais laisser Akemi dans une cuisine, dès qu’elle touche à de la nourriture, ça se transforme en une masse noire indigeste. Attention à l’empoisonnement. Par contre, dès qu’il s’agit de réparer des objets, de monter diverses choses, là, elle sait y faire !  

Convictions :

Ikhyld : Ayant des origines Ikhyldienne, elle ne peut pas en avoir une mauvaise opinion, mais de manière neutre. Elle apprécie cet empire et les gens qui la peuplent. Ayant pu voir leurs évolutions au fils des années, elle a beaucoup d'admiration pour leur force de caractère et leur aptitude à sortir plus fort des douloureuses épreuves qu'ils ont subi. Après, c'est souvent des personnes de tête et Akemi a souvent du mal à suivre les conversations trop « intelligentes » qu'elle trouve assommantes, du coup, elle fréquente peu d'Ikhyldien, qu'elle trouve malgré tout, assommant.

Teïder : Elle n'a pas d'avis sur eux. Évitant le contact avec les gens de ce royaume. Elle se permet parfois de traversé leurs royaumes, par pur flegme de faire le tour, mais elle ne reste jamais assez longtemps pour parler avec des habitants. C'est pratique de ne plus dormir la nuit. Juste quelques pauses et elle trace sa route. Voilà ce qu'elle pense de Teïder.

Akkaton : C'est sa nation, elle a combattu pour elle, forcément, elle a un avis peu objectif sur eux. Mais malgré tout, après ses années de voyage, elle aime se poser chez elle, c'est là où elle se sent plus à l'aise.

Eïlynster :
Sans avis précis.

Eïrn : Pas d'avis précis.

Les Duchés du Sud : Petit coin intéressant, possibilité de s'y installé un jour.

Les Naga : Elle adore ce peuple ! Enfin, elle adore les serpents en général et là, c'est des serpents qui parlent, pour Akemi, c'est le top du top ! Bon par contre, niveau causette, peu mieux faire ! Mais elle ne les trouve pas si froids que ça. Ils ont juste du mal à délier leur langue...

Les Azuriens : Un jour, bourrées, elle s'est promis de grimper sur un Azurien et voir ce que ça fait de pouvoir voler. Elle leur envie cette capacité de pouvoir survoler les terres. Ça doit être tellement grisant et puis bon... C'est des piafs causants ! Comme pour les Naga, c'est juste génial ! Et puis, elle aime bien la manière de pensée de ces derniers. Là aussi, elle a pu avoir de belle cuite avec.

Les Elfes : Elle les côtoie, mais ce n'est pas leur plus grande fan, les trouvant toujours très... Condescendant et puis, ils sont souvent tout l'inverse d'Akemi. Si elle est dans les burinages, eux c'est le parfait contraire.

Les Orc : Les orques qu'elle a pu rencontrer, elle les a appréciées. Leur façon de faire, de pensée, elle aime bien ça et elle trouve toujours intéressant lorsqu'elle discute avec un orcel autant d'une bonne pinte de bière qui souvent se finit en bonne grosse baston. Ce pour le plus grand plaisir de la demoiselle.

Les Nains : Bah, c'est des nains. Elle a toujours côtoyé des nains, et ce depuis le début. Elle ne pense d'eux que du bien, d'autant qu'on trouve beaucoup à Akkaton, donc, Akemi n'a qu'un bon avis sur eux.

Les Humains : C'est des humains, il y a de tout chez eux. Elle a pu voir de tout, chez eux, des personnes qui avaient peur d'elle lorsqu'ils apprenaient qu'elle était une vampire. D'autres avec qui elle a pu avoir une bonne cuite et une bonne baston. Elle n'a ni un avis négatif ni positif. C'est des humains quoi ?

Les Kitsunes : Tout doux ! Leurs queues sont si douces ! Elle aime bien ce peuple et n'a que de bon souvenir de ses rencontres avec des kitsunes. Par contre, elle ne touchera plus jamais une oreille de Kitsune de sa vie... Elle se souvient encore de la réaction d'un kitsune, après une cuite monstrueuse. Ça l'avait marqué !

Les Dragons : Elle possède un profond respect pour cette race.

Les thérianthropes : Comme pour les humains, il y en a de toutes sortes, alors elle n'a guère d'avis dessus. Ni bon ni mauvais. Juste, neutre.

Religion : Akemi s'en fout, mais royalement. Elle ne croit en rien, mais ne dénigre pas les personnes qui croient en un dieu supérieur. Bon, sauf peut être les Teideriens, parfois, où elle ne se gène pas pour lancer quelques piques sur leur croyance barbare.

Dualité Tech/Magie :
Là aussi, elle s'en fou royalement, chacun fait bien ce qu'il veut, ça lui passe aux dessus de la tête.


Passé de votre personnage :


Histoire :

L'an 600 de l'âge d'Acier.

Akemi Sakuraï est née, il y a de ça 1400 ans. Ses parents étaient deux des personnes bien nés tout ce qu'il y a de plus normal. Son père était originaire d'Akkaton et sa mère d'Ikhyld, tous deux s'aimaient profondément, s'étant rencontrer lors d'un voyage d'affaire jusqu'à une terre nommée Ikhyld. Amoureuse, la mère d'Akemi décida de suivre l'homme qu'elle aimait à Akkat, malgré que pour l'époque, la distance paraissait être l'autre bout de la planète. On peut dire que la jeune femme était née dans un mélange de culture très opposé l’une et l’autre. Mais ça ne l’avait pas dérangé plus que ça en grandissant, c’était même quelques choses d’enrichissant. C’est avec son grand-père qu’Akemi commença à s’intéresser à l’escrime, ce dernier pratiquant régulièrement les duels aux katanas, principalement par plaisir de manier cette arme qu’il considérait comme noble. Elle supplia alors son grand-père de le lui apprendre à faire tout comme elle. Cette dernière inscrivit donc sa petite fille à des cours avec une personne qu’il connaissait et avec qui il lui arrivait de s’entraîner de temps en temps. La petite fille n’est pas une enfant particulièrement douée, mais elle était assidue dans ses efforts allant jusqu’à s’entraîner chez elle, chaque jour avec son grand-père. Était-ce dans l’idée de devenir aussi doué que lui ? Possible. Il fallait avouer que la petite Akemi, malgré qu’elle se fût prise de passion pour cet art, voulait aussi impressionner un peu son grand-père.  

Au bout de deux années de cours, la jeune fille avait un bon niveau pour une enfant de 10 ans. Elle avait le niveau d’une enfant de son âge qui s’était entraîné, en somme. Mais, la petite n’avait plus d’adversaire de son niveau dans sa catégorie d’âge et trouvait ça de plus en plus ennuyeux. Elle qui voulait progresser toujours plus, trouvait qu’elle stagnait. Jusqu’à ce qu’un nouvel enfant arrivât dans son cours. Un dénommer Enson, la demoiselle fut curieuse de voir son niveau alors elle alla directement le trouver afin de le défier… Malheureusement pour elle, ce dernier l’avait battu avec une certaine habilité. Elle fut choquée au début, puis une sensation nouvelle se fit ressentir, la soif de vaincre. C’est dans cette soif de victoire qu’elle le défia à nouveau, ce coup-ci, ce fut Akemi qui remporta le duel. Les deux enfants étaient de niveau égal, ce qui poussait la jeune fille à vouloir s’améliorer toujours plus. Si avant l’arrivée de Enson, Akemi s’ennuyait face aux niveaux de ses camarades et trouvait que sa progression stagnait. Là, en revanche, elle se sentait revivifiée et toujours prête à donner plus d’effort pour gagner et surpasser son adversaire. C’était sournois, mais, de son côté, la petite demanda à son père de lui enseigner les arts martiaux. Ce n’était pas de la triche en soi, mais plus une optimisation de ses capacités. C’est comme ça qu’elle voyait les choses et puis, si ça se trouvait, elle n’arriverait pas à combiner les deux arts. Après tout, elle est encore jeune et pour maîtriser les deux domaines à la perfection pour pouvoir les combiner… Il lui faudrait bien plus d’une vie. Mais elle s’en fichait, car dans sa tête, ça faisait qu’elle serait la meilleure. Son père lui apprit alors un art martial qu’il pratiquait lui-même depuis enfant. Le Kali Arnis Eskrima, plus précisément pour la préparer plus tard à combattre avec deux armes. Ce n’était pas son père qui en avait eu l’idée, pour lui, Akemi était bien trop jeune pour commencer à se battre avec des armes. Mais c’était son grand-père, qui voyant les progrès de sa fille et ainsi son potentiel voulut donner toutes les cartes à sa fille pour en faire une combattante hors pair.

Quelques mois après avoir rencontré le jeune garçon, la jeune fille continua de lui lancer des défis, cherchant toujours à devenir meilleurs pour l’emporter sur lui, parfois elle gagnant, parfois non et ça, ça l’agaçait particulièrement… Était-il si bon qu’il suivait son évolution ? Où était-ce elle qui n’arrivait pas à devenir assez forte pour le vaincre à tous les coups ? Elle se remettait souvent en question après ses défaites, mais aussi ses victoires, cherchant toujours le pourquoi elle avait perdu ou le pourquoi ce coup-ci elle gagnait et pas les autres fois. C’était limite devenue obsessionnelle. Elle voulait le battre et montrer qu’elle était la plus forte.  Comble de l’ironie fut lorsque leurs parents se mirent en tête de les éduquer chacun dans leur domaine. La jeune Sakuraï fut éduquée par la mère d'Enson qui l’aida à améliorer son sens de la lecture étant relativement en retard face à son fils. Après tout, la jeune fille ne s’était jamais vraiment intéressée à tout ce qui était intellectuel jusqu’à maintenant, mais s’entraînait principalement à l’escrime ou regardant son grand-père faire ses entraînements. Ou encore, assez récemment suivre les cours que son père lui donnait en art martial.  À l’inverse, ce fut le père d’Akemi qui prit en charge l’éducation sportive des deux jeunes. Ce dernier avait décidé d’enseigner un autre art martial à Enson, le Kage ryû, tandis qu’Akemi continuait son travail sur le Kali Arnis Eskrima.  La jeune fille était dépassée par les leçons que lui enseignait la mère d'Enson, étonnement, malgré la dualité qui existait entre Enson et Akemi, ce dernier aida la demoiselle dans les leçons où elle avait des difficultés. À l’inverse, cette dernière l’aidait durant les cours que son père donnait au jeune garçon. Possible que ce soit cet arrangement qui empêchait les deux jeunes gens de s’étriper l’un et l’autre.  Au début des cours, la jeune fille n’aimait pas la sensation qu’elle ressentait, cette sensation qui vous fait perdre tous vos moyens, qui vous fait sentir perdue. Elle ne comprenait pas pourquoi elle avait besoin de ça… Au début, Akemi demanda à son grand-père si c’était nécessaire qu’on lui apprenne toutes ces choses d’intellectuel. La demoiselle ne s’était jamais réellement intéressée au bouquin et tout ce qui était cérébral, c’était quelqu’un de physique et c’était ça le problème que son grand-père souligna, elle était bien trop impulsive dans sa manière de combattre et d’après ce dernier, ce que la mère d'Enson lui faisait apprendre, l’aidera à être plus réfléchi en combat. De plus, le vieil homme rajouta, que même si ça ne lui plaisait pas, une personne de son rang se devait d'être cultivé. Ce dernier voulait que sa petite-fille soit parfaite dans tous les points. Sa petite-fille était douée pour l’escrime, oui, bien plus douée que lui même lorsqu’il avait son âge et c’est pour ça qu’il voulait que cette dernière accomplisse de grandes choses. Et ces grandes choses étaient forcément au côté du jeune Enson.

Les années passèrent et le duo continuait de se défier l’un à l’autre, mais rien n’y faisait, ils étaient toujours égaux. Les leçons qu’ils avaient l’un et l’autre reçues avaient amélioré leur performance, Enson avait pu acquérir la force qu’il manquait avec les cours de Monsieur Sakuraï, tandis qu’Akemi avait gagné en stratégie grâce à la mère d'Enson. Cependant, Akemi gardait en elle son esprit fonceur et il lui arrivait toujours de foncer dans le combat tête baissée, mais une fois dans le feu de l’action, la jeune fille faisait fonctionner malgré tous les connaissances qu’on lui avait apprises durant ces cours théoriques. La dualité entre les deux jeunes gens avait fini par muter dans quelques choses de plus amicales chacun se lançant divers défis, bien souvent idiot, pour voir qui serait le meilleur, mais ce n’était plus avec le même sentiment qu’à leur rencontre. Leur relation était devenue plus calme sans qu’Akemi s’en rende compte. Pour elle, elle défiait toujours l'Enson qu’elle avait rencontré à ses dix ans et qui lui avait foutu une rouste de l’espace dès le premier jour. Mais au fond, elle s’amusait bien plus qu’avant avec lui et était bien moins sur la réserve qu’elle ne l’était au début. C’était d’ailleurs le seul avec qui était comme ça. Était-ce parce que son univers tournait autour de son art ? Elle ne s’en souciait pas plus que ça, cherchant toujours à se perfectionner, elle cherchait toujours plus de nouveaux adversaires avec qui combattre, mais bien sûr, elle continuait toujours de s’entraîner avec Enson qui était son égal. Parfois, il arrivait à la jeune fille de défier son grand-père en duel, mais elle n’avait pas encore son niveau et se prenait souvent une belle correction. Mais ça la galvanisait d’avoir des adversaires plus fort qu’elle et la jeune fille savaient que ce n’était plus qu’une question de temps pour qu’elle surpasse sa mère comme elle commençait à surpasser son père en termes d’art martial. Cependant, à ses vingt ans, tout changea. Alors que la jeune femme revenait d'un entraînement chez la famille d'Enson, cette dernière fut attaquée par un homme encapuchonner. C'est après cet accident que la jeune femme se rendit compte de sa nouvelle condition vampirique et du fait qu'elle n'avait plus aucun souvenir de sa vie antérieure.

L'an 620 de l'âge d'Acier.

Son adaptation en tant que vampire ne se fit pas facilement malheureusement, la perte de ses souvenirs passée a causé un grand trouble chez la jeune femme. Heureusement, elle était tombée sur un homme bon, qui l'aida avec son mal actuel. Cet homme, Myst, était un Thérianthrope de huit cents ans, c'était lui qui avait pris le temps de soigner Akemi lorsqu'il l'avait trouvé au sol, inconsciente. Cela faisait maintenant quelque temps qu'elle vivait en sa compagnie. Ce dernier vivait sous les traits d'un homme, non pas qu'il cachait ce qu'il était vraiment, il était même très fier d'être un dragon, mais il trouvait la vie plus simple en étant sous forme humaine. Mais Akemi avait encore beaucoup de choses à apprendre, comme apprendre à gérer sa soif de sang. C'était la première fois qu'elle ressentait une telle soif, comme un désir impérieux... Elle ne put réellement se contrôler à ce moment-là et mordit la première personne qui passa non loin d'elle, Myst. Mais l'homme aurait pu se défendre, s'il désirait vraiment repousser Akemi, il en avait clairement les moyens et la force pour. Mais il savait aussi qu'elle devait expérimenter l'acte en lui même... Heureusement pour ce dernier, elle n'avait eu aucun désir de faire de lui, ce qu'elle était et aucun venin furent injectés dans les veines du dragon. Après l'acte, la jeune épéiste s'en voulut et partit en courant loin de la maison, ne pouvant plus regarder son bienfaiteur en face. Elle s'en voulait bien trop pour ça. Il l'avait aider, voir même sauvé et elle, tout ce qu'elle trouvait a faire c'était de le mordre, comme un vulgaire morceau de viande juteuse...

Elle se sentait décidément mal par rapport à ce qu'elle avait fait à l'homme. La honte l'envahissait progressivement que la demoiselle s'éloignait de là où se trouvait Myst. Mais Akemi avait ce besoin de s'éloigner de sa victime. Quel monstre était-elle devenue, allait-elle vraiment boire le sang de personnes pour pouvoir survivre ?! Pourquoi lui avoir fait subir pareille malédiction ?! Pourquoi ?! Elle n'en pouvait plus de toutes ces questions qui la hantait, jour et nuit. Cela faisait quelques jours que le dragon la soignait et depuis qu'elle avait repris conscience, elle avait toujours c'est même question qui la hantait chaque jour... Qui était elle, par le passé ? Pourquoi ne se souvenait-elle de rien ? Pourquoi personne ne venait la chercher ? Avait-elle seulement une famille ? Et pourquoi elle se trimballait avec deux tatanas quand Myst l'avait trouvé et pourquoi, ils lui semblaient être si familier ? Elle n'osait même pas poser la main sur les armes qu'elle semblait posséder. Tellement de questions qui restaient sans réponse pour la jeune femme. En aurait-elle seulement un jour, des réponses ? Elle n'en savait strictement rien et ça l’agaçait profondément. Pour l'instant, elle ne voyait que l'aspect sombre de son avenir, mais au fond, peut-être était-elle destinée à de grandes choses. Elle n'allait tout de même pas se laisser abattre aussi facilement, tout de même ? Elle hésita à retourner auprès de Myst... Et s'il lui en voulait ? Et s'il ne voulait plus jamais la voir ? Que ferait-elle ? Car après tout, la jeune femme s'était attachée à ce dernier. Allait-elle supporter la vie en solitaire ? Elle n'en savait foutre rien. Cependant, Akemi savait que si elle n'essayait pas d'y aller maintenant, elle ne saurait jamais s'il lui en voudrait ou non. Elle fit alors demi-tour, retournant auprès du dragon, qu'elle trouva assis à une table, passablement fatiguée, mais en train de siroter son café habituel, bien noir. Il l'invita alors à s’asseoir, ce que fit Akemi. Passant un loin moment à expliquer en détail ce qui c'était passé, ce qu'elle devra faire par la suite pour ne plus ressentir pareille soif. Il lui fit donc un résumer complet de ce qu'était la vie d'un vampire.

Les années passèrent, Akemi s'était habitué à sa condition vampirique, elle avait encore pas mal à apprendre et elle devait encore apprendre à tout gérer correctement. Elle avait aussi repris les entraînements aux katanas. Un jour, elle avait touché ses épées, les prenant en main et avait commencé a faire instinctivement des séries d’entraînements, Myst en voyant ça, lui a demandé de venir s’entraîner avec lui, ce qu'ils ont fait. Depuis, elle s’entraînait avec lui, elle ne savait pas trop comment elle faisait pour se souvenir sans savoir pourquoi elle savait faire tel ou tel enchaînement, mais elle suivait les mouvements que son corps lui dictait naturellement. Rapidement, elle fit confiance au mouvement instinctif, bientôt, apprenant comment et pourquoi le mouvement se faisait. À côté, Myst se mit à lui apprendre d'autres mouvements, au bout d'une dizaine d'années, elle arrivait à tenir tête à son ami et mentor, d'après lui, elle avait une rapidité d'apprentissage peu commune. Parfois, alors qu'elle ne s’entraînait pas, mais que ce dernier s’entraînait, elle le regardait faire et analysait chaque mouvement qu'il faisait et tentait, plus tard de les reproduire fidèlement. Plus la demoiselle s’entraînait et plus elle en prenait plaisir.

Au bout d'une vingtaine d'années, la vampire pouvait se vanter d'avoir un niveau correct dans le maniement des katanas, certes, ce n'était pas parfait, mais elle savait se défendre, attaquer. Mais, a présent, elle s'ennuyait, elle chercher a amélioré autre chose, Myst n'était, en réalité pas un expert dans les armes, mais dans les arts martiaux, cependant, en tant d'années, il avait pu s'expertiser dans ces deux domaines, c'est ainsi que l'homme proposa d'apprendre les arts martiaux à Akemi, sans savoir, que dans sa vie passée, elle en avait déjà pratiquer. C'est ainsi que lorsqu'elle fit son premier cours d'art martial, de nouveau, des mouvements instinctifs firent leur apparition, bien que ses derniers étaient bien moins habiles que lorsqu'elle avait commencé les entraînements à l'épée. Faisant, qu'Akemi se retrouvait bien souvent dans des situations quelque peu embarrassantes ! Il fallut beaucoup plus de temps à la demoiselle pour acquérir les bases en art martial, mais encore une fois, sa compréhension rapide faisait qu'elle assimilait rapidement ce qu'on lui apprenait.

Après une centaine d'années à vivre en compagnie de Myst en s’entraînant aux arts martiaux, aux katanas, et lui avait même appris quelques bases afin de se défendre, d'après lui, avant de savoir attaquer, il était bon de savoir se défendre fasse à un assaillant. Cependant, a force, la demoiselle commençait à s'ennuyer furieusement et Myst le voyait bien, lui même avait besoin d'un peu de changement, alors, ils entreprirent de voyager un peu partout dans Akkat. Akemi devait bien l'avouer, ça lui changeait pas mal, pour survivre au voyage comme durant les centaines précédentes années, ils chassaient et se nourrissaient de ce qu'ils trouvaient, Myst partageant son sang avec la vampire quand celle ci en ressentait le besoin et quand ils trouvaient pas mieux comme des briguants ou des marchants qui en vendaient. Les deux comparses faisant également quelques missions en tant que mercenaires ici et là, n'allant jamais dans des missions qu'ils considéraient comme étant douteuses. Voulant rester dans la légalité, d'autant que leur but premier était d'atteindre la capitale. Après quelque temps, ils purent atteindre la capitale, n'ayant que leurs armes comme paquetage, ils se dirigèrent aussitôt vers l'une des casernes militaires dans le but de se porter volontaires afin de rejoindre l'armée d'Akkaton. Le reste se passa correctement, regardant si Akemi et Myst étaient physiquement et mentalement capables, examinant leurs diverses capacités. Bref, elle et son mentor passèrent les examens et pure intégrer l'armée après quelques entraînements et était à présent dans une période d'essai. C'était déjà une victoire pour la demoiselle, qui se sentait fière de pouvoir accomplir quelques choses dans sa vie. Elle se demandait seulement si elle ne finirait pas par s'ennuyer au bout d'une centaine d'années comme la centaine d'années précédentes...

Au bout d'une cinquantaine années, Myst et elle était toujours dans l'armée, s'étant bien intégré dans cette dernière. Akemi ne regrettait vraiment pas son choix d'entrer aux services d'Akkaton, certes, dans les premières années, on lui donnait que de petites missions, comme escorter des caravanes marchandes. Mais même ça ne l'ennuyait pas, même si elle n'avait pas à utiliser beaucoup ses lames et même si elle n'était pas souvent avec son mentor lorsqu'on l'envoyait aux travaux, mais lorsqu'ils revenaient mutuellement de leurs missions, ils se faisaient toujours des entraînements ensemble. La vampire avait gardé un certain côté bourrin dans ses attaques, y allant franco, même si elle savait bien se défendre malgré tout. La demoiselle aimant se battre avec ses katanas avec des combattants toujours plus fort qu'elle, sachant que plus elle se battait avec des personnes plus douées et plus elle évoluait dans son maniement des lames. Et elle aimait ça, se sentir devenir plus forte, devenant rapidement insatiable face à ce sentiment de satisfaction lorsqu'elle voyait ses améliorations. Seulement, en l'an 900, après que Myst ai quitté l'armée pour prendre une bonne retraite bien méritée, ce dernier perdit la vie, en laissant derrière lui une Akemi seule qui se réfugia dans l'armée pour oublier ce sentiment de solitude qui l'envahissait. À cette période, Akkat vivait une période de paix.

L'an 1000 de l'âge d'Acier.

Ça avait un certain côté pratique d'être un vampire, comme celui de ne jamais vieillir. Cela faisait 300 ans que la demoiselle travaillait pour l'armée. On lui avait proposé de nombreuses fois de monter en grade dans l'armée. Mais ça n'intéressait pas trop Akemi, elle, tout ce qu'elle voulait, c'était devenir la meilleure en escrime, pour elle, pas besoin d'avoir des gallons dans l'armée pour ça, il lui suffisait de trouver des personnes toujours plus fortes qu'elle. C'était cette envie de défis qui la faisait évoluer, voulant surpasser ceux qui la surpassait et dés qu'elle les surpassait, elle cherchait un nouvel adversaire plus fort qu'elle, ainsi était son quotidien dans l'armée. Jusqu'à ce qu'on lui dise qu'il existait un sergent bien plus fort qu'elle. C'est cette envie de devenir toujours plus forte qui la poussa, à accepter ce coup-ci, l'offre qu'on lui faisait de devenir sergent. Ce, dans le seul but de défier cette personne qui se disait être bien plus forte qu'elle. Et au bout de quelques jours, elle fit enfin la rencontre de cette personne, un Humain. Bien évidemment, Akemi s'empressa de défier cet homme et se fit battre à plate couture. Elle ne tenait pas rancœur vis-à-vis de l'homme, non, au contraire, après le duel, elle l'invita même a boire une bière ensemble. Elle comprit bien plus tard qu'il s'était aidé de magie pour améliorer ses attaques, la magie du vent pour être précis. Elle comprit alors pourquoi cet homme l'avait battu, il avait mêlé magie et épée. Loin de se sentir vexer, la jeune femme se sentit excitée à l'idée de se battre a nouveau contre lui, afin de contrer sa magie, même si elle même n'avait aucun talent magique. Elle aimait tellement les challenges, même ceux impossibles, car, la demoiselle était actuellement trop lente. Alors, elle se débarrassa de l'armure basique qu'elle avait pour une tenue plus légère, certes, ça ne la protégeait pas, mais elle gagnait ainsi en vitesse. La vampire s’entraînant également à devenir plus rapide dans ses mouvements à l'épée.

Malgré sa vie dans l'armée, la jeune femme vivait seule et tentait de n’avoir aucun lien réel avec personne, surtout des personnes avec une vie qu'elle considérait comme étant trop courtes. Mais, étrangement, Hezgard était devenu une personne qu'elle pouvait considérer comme proche, peut être même un peu trop à son goût. Elle savait qu'il finirait par mourir un moment à un autre et c'était trop dur pour elle de se l'imaginer. Mais elle ne pouvait pas non plus s'imaginer tenir à l’écart t ce jeune homme qu'elle appréciait beaucoup. Quelques années plus tard, le duo se portèrent volontaire pour allez à Aros et porté mains fortes aux soldats qui s'y trouvait déjà. C'était le genre de personne qui lui fallait de l'action et la conquête d'Aros était pour elle, une excellente occasion, débarquant sur se nouveaux continents, la vampire aida ainsi les autres soldats dans leurs missions. La conquête en elle même s’annonçait d'être longue, mais d'un côté ce n'était pas plus mal pour elle. Ça la tiendrait en haleine suffisamment longtemps. Dans cette nouvelle terre, voulaient aussi dire qu'on mit au commandement d'Akemi une dizaine de nouvelles têtes. Hezgard avait lui aussi une dizaine d'hommes à son commandement, mais ça n'empêchait pas les deux compères de s’entraîner régulièrement ensemble, pour le plaisir de leurs hommes. Et comme à chaque fin d’entraînement, le duo et leur homme se partagèrent des bières, c'était comme une tradition. Une certaine unité régnait entre eux, ainsi, ils faisaient souvent équipe lors de grosses missions.

200 ans plus tard, un empire se fit connaître, Ikhyld. Entre la nation d'Akemi et Ikhyld, il régnait une entente cordiale, au point que la vampire adoptait bien vite, comme armure, une tenue de là-bas, qu'elle trouvait bien plus agréable à porter et bien plus légère. Elle se sentait curieuse vis-à-vis de la culture Ikhyldienne, même si elles les trouvaient bien trop cérébrales pour elle. Cette tenue n'entravait en rien ses mouvements. Malgré tout elle se sentait comme attirée par cet empire. Hezgard, lui, avait été transformé en vampire par Akemi, après avoir eu l'avis de ce dernier et après avoir rempli moult formulaires. C'était d'ailleurs, le souhait de l'homme de devenir comme la jeune femme, elle était réticente à cette idée. Très réticente, mais son ami avait trouvé les bons arguments pour la convaincre de le convertir. Elle ne voulait pas faire subir à quelqu'un ce qu'elle avait dû elle même subir. La perte de mémoire, l'impression horrible d'être perdue. L'aspect de la soif en elle même. Heureusement pour son ami, elle était passée par là, et sera là pour l'aider à supporter tout ça. Même si Myst avait été d'un grand secours pour elle, c'était un Thérianthrope, et il n'avait jamais eu à passer par ce genre d'évènements.

L'An 1490 de l'âge d'Acier.

Lorsqu'Akemi apprit que sa nation entreprenait une guerre contre Balthazar et Ikhyld, elle fut l'une des premières avec Hezgard à se porter volontaire pour aller au front. Il y a quelques années de ça, elle et son ami furent passés du rang de sergent à Capitaine. Bien qu'elle n'avait jamais été très intéressée par les promotions, la jeune femme avait rapidement accepté quand Hezgard avait lui-même accepté, ne voulant pas se retrouver à la traîne face à lui. Mais peu de temps après la déclaration de guerre contre Ikhyld, Akemi et son ami se virent débarquer à l'empire afin d'y faire la guerre. En elle-même cette dernière fut loin d'être longue, mais ce fut une guerre intense. C'est au cours de la dernière année qu'Akemi eut le droit à sa plus grande cicatrice dans le dos en voulant protéger son ami qui se fit attaquer dans le dos. Heureusement qu'au fil des années, la vampire avait pu gagner en vitesse, sinon, elle n'aurait jamais pu protéger ce dernier de cette attaque, même si c'était à ses dépens. La blessure ne l'empêcha pas, de rage, d'assener un coup mortel à son ennemi. Mais blessé, elle s'effondra puis ramener d'urgence dans la tente de soin. Il était difficile pour les infirmières d'empêcher la vampire de retourner sur-le-champ de bataille, mais elle devait l'admettre, elle était actuellement bien trop blesser pour être d'un grand secours lors du combat et ça l’agaçait tout particulièrement. Elle voulait être plus forte, toujours plus forte, ne plus avoir à se blesser aussi inutilement. Ça l'emmerdait profondément d'être à ce point inutile alors qu'elle entendait les Cries de ses camarades aux combats. Ça l'emmerdait de ne pas être auprès de ses hommes aux combats. Est-ce qu'ils s'en sortaient ? Elle espérait, au fond d'elle, que son équipe de bras cassé s'en sortait.

Quelque temps après, elle put ressortir de la tente médicale. Cela faisait bientôt deux ans que la guerre avait été déclarée et Akkaton prenait de plus en plus de terrain sur l’ennemie, au plus grand bonheur d'Akemi qui était en tête dans le combat. Ses hommes avaient pour habitude de l'appeler le démon d'Akkaton et ce n'était pas pour rien, lorsqu'elle se battait, la vampire ne ressemblait plus à la jeune femme souriante habituelle, elle semblait comme possédé, posséder par cette soif de combat. Ce plaisir d'entendre entre choquer ses lames contre celle de l’ennemie. Le plaisir de sentir l'adrénaline du combat. Il n'y avait que dans les combats qu'elle se sentait vivante, pour le peu qu'elle était vivante. C'était comme si, se battre lui offrait une seconde vie, une raison de vivre. Mais elle était bien plus déterminée que ça, actuellement, elle avait vu des horreurs à Ikhyld durant la guerre, elle était déterminée à mettre fin à la tyrannie de l'homme qui avait détruit une si belle nation qu'était l'Ikhyld qu'elle avait connue dans le passé. C'était cette haine profonde qui animait la jeune femme durant cette guerre.

Rapidement, l'armée se retrouva aux portes de la capitale d'Ikhyld. La suite se passa rapidement, tellement que la vampire se retrouvait rapidement, à se battre contre les gardes protégeant Balthazar. Ce ne fut pas elle qui mit en arrêt le despote. Lorsqu'elle redescendit dans la cour, elle se retrouva face a une dragonne attachée par au niveau de l'encolure... Était-ce elle qui avait rugi tout à l'heure ? Épuisée par ce long combat que fut cette prise, elle se posa non loin de la dragonne qui semblait étrangement calme. Tentant de nouer le contact avec cette dernière, Akemi parlait, encore et encore. Jusqu'à ce que la dragonne lui demanda pourquoi, elle perdait son temps à bavasser avec elle. Qu'elle n'était qu'une tueuse et que de toute façon, elle allait finir exécutée et que ce n'était pas plus mal comme ça. Une tueuse, hein ? Ce n’était bizarrement pas le discours d'une tueuse et elle avait encore moins la réaction d'une tueuse. Elle apprit finalement l'histoire de cette dragonne et fut prise de pitié pour elle. Akemi, qui n'avait pas l'habitude de faire ça, osa demander un adoucissement de peine pour elle qu'il serait plus judicieux de lui lancer une malédiction que de la tuer, qu'Ilith, car ainsi s’appelait-elle, pouvait toujours être utile lorsqu'elle aura purgé sa peine. Elle était même prête à devenir la gardienne de la dragonne pour la surveillée, histoire que cette dernière ne déraille pas. C'est ainsi qu'en l'an 1492, Ilith fut puni pour ses actes avec une malédiction, puis enchaîné à Akemi. Balthazar fut décapité pour ses crimes et la vampire repartit en direction de son camp pour préparer son départ vers Aros, là où elle vivait avant la guerre contre l'empire Ikhyldienne. Suite à tout ça et à ses services loyaux, la vampire fut promue au rang de Juge.

Le retour à Aros se fit sans encombre, Ilith faisait la tête, elle en voulait à la vampire de ne pas l'avoir laissé se faire exécuter. Mais il était trop dur à supporter pour Akemi de voir une innocente se faire punir alors qu'elle avait subi un chantage et qui suite à ce chantage avait vu sa mère mourir. Au fond d'elle et son sens, de la justice criait à la vampire qu'il n'était pas juste de laisser la dragonne se faire ainsi punir. Certes, elle devait se faire punir pour ses actes, mais pas autant, de l'avis de la jeune épéiste, la dragonne avait déjà assez payé pour des crimes qu'elle n'avait commis que sous la menace. Les années défilèrent, la dragonne et Akemi avaient appris à se dompter l'une à l'autre créant une certaine complicité entre elles. Même si les deux se chamaillaient constamment, ce n'était pas des chamailleries méchantes, mais plus bon enfant. Même si Ilith vivait loin de sa patrie, elle prenait régulièrement des nouvelles sur l'évolution d'Ikhyld, apprenant ainsi qu'un conseil avait été mis en place afin d'éviter une nouvelle montée au pouvoir d'un despote. Ilith avait tenter de débattre là dessus avec Akemi, mais la vampire, peu enclin aux discussions intelligentes s'était mise a chanter des chansons paillardes à tue-tête en buvant de la bière en compagnie d'Hezgard. C'était devenu un trio infernal, toujours fourré ensemble. Mais suite à la guerre, Hezgard avait pris sa retraite. La vampire le comprenait d'un côté et ne l'en blâmait pas, loin de là. Ce dernier se convertissant dans la technologie, il avait toujours été très doué pour bricoler.

De L'An 1780 à l'an 2000 de l'âge d'Acier.

Orzian, voici le nom du nouveau continent découvert. Encore une fois Akemi fut l'une des premières à se porter volontaire pour s'y rendre. Toujours accompagnée de sa dragonne de « compagnie », Ilith, elle mit les pieds sur cette nouvelle terre. Laissant derrière elle sa vie passée à Aros comme elle l'avait fait, auparavant avec Akkad. Une longue campagne de pacification allait être engendrée suite à cette arrivée sur ce nouveau continent et c'est ce qui excitait Akemi le plus. De l'action, encore et toujours de l'action. D'autant que la vampire s'ennuyait facilement. Hezgard, quant à lui avait préféré rester sur Aros et la demoiselle du se séparer d'un de ses plus fidèles compagnons de route, d'autant que ce dernier était a présent marié a une autre vampirise. Tant mieux si son ami vivait heureux, pour elle, c'était le principal. Toujours dans sa position de Juge au sein de l'armée. La jeune femme fit la connaissance d'un Kitsune, Kaoru. Il avait rejoint l'armée Akkatonnienne, il y a une cinquantaine d'années de ça et s'y plaisait bien. Pour un ancien Ikhyldien, c'était un jeune homme avec la même mentalité qu'Akemi, joueur, aimant faire la faite, il aimait parfois avoir des discussions barbantes avec Ilith, mais la plupart du temps, ce dernier passait du temps à la taverne avec la vampire à chanter diverses chansons en se bourrant la tronche à la bière. Et il n'avait aucune appréhension sur le statue de vampire de la demoiselle, pas comme quelque Ikhyldiens lorsqu'ils apprenaient que cette dernière était une vampire. Et ça, c'était de loin un bon point pour lui. Une chose dont avait horreur Akemi, c'était bien qu'on l'a juge sur ce qu'elle était, alors qu'on ne le lui avait pas vraiment laissé le choix, par le passé. Mais, même si elle n'avait pas eu le choix de devenir une créature nocturne, elle ne s'en portait pas plus mal, bien au contraire, grâce à ça, elle avait pu voir tellement de choses, plus de chose qu'une simple vie humaine lui aurait permis. Non, elle ne regrettait pas sa statue de vampire et si on la jugeait pour ça, grand bien leur fasse.

Mais plus les années passèrent et plus Akemi se sentait lasse de sa vie actuelle. Elle avait été pendant si longtemps à l'armée, elle avait tant combattu pour Akkaton. Oh, non, elle ne regrettait pas de s'être battue pour sa nation, loin de là, c'était même une de ses plus grandes fiertés, ça et sa grande maîtrise des Katanga. Mais, elle avait envie de changement. Elle avait vu des gens mourir, son mentor mourir, devenir vieux et quitter se monde en paix. Elle avait vu ses amis fonder leur propre famille. Tous changeaient, elle, elle restait dans sa petite vie militaire. Aucun changement durant des siècles de vie. Un sentiment de lassitude l'immergea et elle décida qu'une fois que la pacification des terres d'Orzian sera faite, elle prendra sa retraite et ira vagabonder. Voir du monde comme dirait certaines personnes.

En l'an 2000, Akemi décida finalement de prendre sa retraite lorsque les tensions furent apaisés. Elle voulait à présent voir autre chose que l'armée Akkatonnienne. Elle aimait sa patrie, a n'en point douté. Elle s'était battue pour cette dernière, des cicatrices sur son corps en attestaient. Mais elle avait besoin de changeant et ce changement se décida dans une retraite bien méritée. Bien sûr, elle gardait un pied à terre dans la cité d'Airain, pour lorsqu'elle serait de retour parmi les siens. Et malgré tout, elle restait à la disposition de l'armée, en cas de soucis. Elle était toujours prête à venir en aide aux siens. Même si elle était à présent à la retraite.

Son lien avec Ilith, suite a cette retraite ne put que s'arranger, la dragonne n'aimait guère l'armée et tout ce qui entourait la guerre et les armes depuis l'époque de Balthazar. Elles se disputaient toujours mutuellement, mais ce n'était pas des disputes violentes, juste des boutades qu'elles s'envoyaient mutuellement. D'autant qu'Akemi et la dragonne étaient diamétralement opposés. L'une était quelque peu bourrin, l'autre était à l'opposer une cérébrale. Mais elles faisaient un excellent duo. La vampirise se sentant relativement bien depuis qu'elle avait quitté l'armée pour foulé plus approfondissement les terres d'Orzian, visitant parfois quelques ruines pour le plus grand plaisir d'Ilith qui aimait l'histoire et l'archéologie. Akemi, elle, elle s'en fichait un peu, mais il fallait bien mettre un peu d'eau dans son vin pour qu'une bonne entente se fasse.

Liens :

 Myst - Mentor (Décédé en l'an 900 de l'âge d'Acier.)

Myst a été le mentor d'Akemi pendant de nombreuses années, il est l'homme qui la recueillit après qu'elle fut mordu par un vampire, la « convertissant ». Ils ont un lien fort, comme un père et sa fille. L'homme était un autre vampire et décéda en l'an 900 après avoir passé plusieurs années dans l'armée en compagnie de la vampire.  


 Hezgard - Ami (Toujours vivant)

Hezgard est un ami qui est cher à Akemi. Elle l'a transformé en vampire après que ce dernier le lui a demandé, même si elle n'était que très peu chaude pour cette idée. Mais, elle aimait trop son ami pour lui refuser ça. Ce sont aussi des amis d'armes, toujours prêts à se battre l'un contre l'autre, bien que ce dernier pallie son manque de niveau en combat d'épée avec sa magie du vent. Mais pour la vampire, ce n'est que plus réjouissant d'avoir un ami qui lui offrait tant de challenges et plus elle s'améliorait et plus il s'améliorait.



 Ilith- Amie (Toujours vivante)

Ilith est une dragonne qu'elle a aidée durant la chute de Balthazar, elle aurait dû avoir la peine capitale pour ses crimes, mais Akemi a plaidé sa cause, incriminant le despote et ses soldats d'avoir jouer de chantage et de menace sur la dragonne pour qu'elle commette des crimes. Après de longues négociations, Ilith eu une malédiction comme punition et fut rattaché à la vampirise. Si au début, l'entente entre les deux jeunes femmes était très peu cordiale, ça a évolué au fil du temps et son devenu, à présent de bonne amie.





Qui êtes vous ?


Petite présentation de votre personne : Moi, c'est Saphi, j'ai 27 ans. Je fais du rp depuis 2009/2010. A peut près 10 ans, en somme. Je fais beaucoup de rp dans l'univers fantasy, plus rarement sur du Harry Potter.

Rythme rp et particularités : Ca dépend de mon état de santé et mon moral, mais généralement, j'ai la réponse rapide. Cependant, mes rp n'ont rien d'exceptionnel, ne vous attendez pas à du Shakespeare, ni même du Stephanie Meyers... *toussote...*

Comment avez vous découvert le forum : Anciennement Ilith!

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et voir ce que ça donnera ?
J'en ai oui, j'aimerais en faire un personnage sur qui on peut compter. J'ai, honnêtement, de grand projets pour ma Akemi!


Sigismond Bonnenfant

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 585
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Akemi Sakuraï Akemi Sakuraï EmptyDim 21 Avr - 20:02

Caractéristique

Magie : (Description ici.)

Potentiel : Aucun Potentiel  

Feu : Inapte
Eau : Inapte
Vent : Inapte
Terre : Inapte
Lumière : Inapte
Ténèbres : Inapte
Invocation : Inapte
Nécromancienne : Inapte
Transformiste : Inapte

Mental : (Description ici.)

La volonté : Champion 
Contrôle de soi :  Champion 
L'intelligence : Maitre
La perception :  Confirmé
Le charisme :  Champion 
Technologie :  Inapte

Physique : (Description ici.)  (+2 en nuit et -1 en jours hormis beauté!)

Force physique : Maitre  
Agilité : champion 
Vivacité : Prodige 
Résistance physique : Maitre   
Résistance magique : Champion
Vitalité : Virtuose  
Beauté : Confirmé
Discrétion : Champion 

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : Légende 
Armes lourdes : Inapte
Armes d'hast : Inapte
Faux : Inapte
Art de la défense : Adepte 
Armes de lancer/fouet : Inapte
Arc/arbalète : Inapte
Mains nue/Arts martiaux : Prodige
Armes à feu : Inapte
Equitation : Inapte  
Domptage : Inapte
Conduite : Inapte


(c) Cruelly pour Never Utopia.

Akemi Sakuraï

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne aisée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2019
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Akemi Sakuraï Akemi Sakuraï EmptyDim 21 Avr - 21:53

Talent

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Force physique – Virtuose ( Maitre +2 la nuit)

Talent choisi (description complète) :

-Frappes puissantes : Vous savez frapper forts et toutes vos attaques font particulièrement mal.
Novice : Toutes vos attaques font légèrement plus de dégâts.
Adepte : Quand l'adversaire vous pare, il se fatigue légèrement plus qu'il ne le devrait normalement.
Maître : Malus de 10 pour parer vos attaques.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Résistance physique – Virtuose ( Maitre +2 la nuit)

Talent choisi (description complète) :

-Constitution hors norme : Vous êtes bien plus solide que vous ne devriez l'être
Novice : Il faut vous inlfliger un peu plus de dégâts qu'il ne faudrait normalement pour vous neutraliser.
Adepte : La première blessure critique du combat comptera comme une blessure grave.
Maître : Vous pouvez toujours effectuer un test de résistance physique pour ne pas être sonné/étourdit.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Résistance Magique – Prodige ( Championne +2 la nuit)

Talent choisi (description complète) :

-Résistance élémentaire Feu : Votre corps est plus résistant à un élément précis (un élément à choisir en prenant ce don, possibilité d'acheter ce don deux fois.)
Novice : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 à vos jets faits pour résister aux sorts usant de cet élément.
Adepte : Les dégâts infligés par cet élément sont modérément moins grands.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Agilité – Prodige ( Championne +2 la nuit)

Talent choisi (description complète) :

-Se jeter à couvert : Vous êtes doué quand il s'agit de trouver un couvert et de vous abriter derrière celui-ci pour vous protéger des tireurs.
Novice : Réduisez de 10 le malus pour esquiver des tirs en vous jetant à couvert.
Adepte : les dégâts infligés par des tirs seront toujours légèrement réduits si vous vous jetez à couvert.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Vivacité – Maitre ( Prodige -1 le jour)

Talent choisi (description complète) :

-Frappes rapides : Vous êtes doué du talent de frapper plus vite que la plupart des guerriers au corps à corps.
Novice : Vous dégainez plus vite que vos adversaires et pouvez donc attaquer en premier au début d'un combat, tant qu'ils n'ont pas deux niveaux de plus en vivacité par rapport à vous ou le talent « frappe rapides » eux aussi.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Vivacité – Légende ( Prodige +2 la nuit)

Talent choisi (description complète) :

-Frappes rapides : Vous êtes doué du talent de frapper plus vite que la plupart des guerriers au corps à corps.
Novice : Vous dégainez plus vite que vos adversaires et pouvez donc attaquer en premier au début d'un combat, tant qu'ils n'ont pas deux niveaux de plus en vivacité par rapport à vous ou le talent « frappe rapides » eux aussi.
Adepte : Vous pouvez tenter un assaut éclair au lieu d'une attaque conventionnelle, en somme une attaque affligée d'un malus de 20 pour toucher, mais qui infligera un malus de 20 à votre adversaire pour esquiver ou parer celle-ci.
Maître : Vous pouvez attaquer gratuitement tout adversaire tentant de briser le combat avec vous ou de fuir.
Expert : Vous pouvez attaquer deux fois plus dans le même tour, mais la deuxième tentatives d'attaques subira un malus de 50 pourcent.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Vivacité – Maitre ( Prodige -1 le jour)

Talent choisi (description complète) :

-Outrepasseur de défense : Vous savez user de votre rapidité naturelle pour outrepasser la défense se votre adversaire.
Novice : Vos adversaires subissent un malus de 5 pour esquiver ou parer vos attaques.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Vivacité - Légende (Prodige +2 de nuit)

Talent choisi (description complète) :

-Outrepasseur de défense : Vous savez user de votre rapidité naturelle pour outrepasser la défense se votre adversaire.
Novice : Vos adversaires subissent un malus de 5 pour esquiver ou parer vos attaques.
Adepte : Le malus est de 10.
Maître : Le malus est de 15.
Expert : Le malus est de 20.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Vitalité – Prodige ( Virtuose -1 le jour)

Talent choisi (description complète) :

-Récupération : Vous êtes doué quand il s'agit de récupérer rapidement de l'énergie.
Novice : Vous vous fatiguez moins vite.
Adepte : En vous reposant vous récupérez plus rapidement votre énergie.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Vitalité – Légende ( Virtuose +2 la nuit – Bonus réussite critique de +5)

Talent choisi (description complète) :

-Récupération : Vous êtes doué quand il s'agit de récupérer rapidement de l'énergie.
Novice : Vous vous fatiguez moins vite.
Adepte : En vous reposant vous récupérez plus rapidement votre énergie.
Maître : Vous bénéficiez d'un bonus de +10 à tous vos tests d'endurance.
Expert : En prenant plusieurs minutes de repos, une fois par jour vous pouvez transformer votre épuisement en légère fatigue.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Discrétion – Prodige ( Championne +2 la nuit)

Talent choisi (description complète) :

-Furtivité visuelle : Vous êtes doué pour ne pas être vu.
Novice : Vos adversaires subissent un malus de 5 à leur test de perception visuelle faits contre vous.
Adepte : Vous bénéficiez d'un bonus de 10 à vos tests de discrétion dans l'obscurité.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Armes de Taille – Légende

Talent choisi (description complète) :

-Arme de maîtrise (Katanas) : Votre personnage est particulièrement doué dans la maîtrise d'une arme précise au choix et ce d'un type restreint (non pas les armes de tailles en général par exemple, mais les épées ou les dagues).
Novice : Vous faîtes légèrement plus de dégâts avec ce type d'armes.
Adepte : Votre taux d'échec critique est plafonné avec ce type d'armes de 97 à 99, mais 95 et 96 restent des échecs.
Maître : Votre réussite critique avec ce type d'armes est plus puissante.
Expert : Votre taux de réussite critique en attaquant avec ce type d'armes augmente de +5.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Combat au corps à corps (Art Martiaux/Mains nues)  – Prodige

Talent choisi (description complète) :

-Combat rustre : C'est la manière des combattants n'usant guère de subtilité, les berserkers ou les barbares de toute sorte. Non combinable avec combat pragmatique et codifié.
Novice : Vos attaques réussit inflige un malus de 5 à votre adversaire pour parer ou esquiver au prochain tour.
Adepte : Si vous chargez votre ennemi, ce qui n'est possible qu'une fois par combat, vous bénéficiez d'un bonus de +20 pour toucher.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Combat au corps à corps (Armes de Tailles)  – Légende

Talent choisi (description complète) :

-Combat rustre : C'est la manière des combattants n'usant guère de subtilité, les berserkers ou les barbares de toute sorte. Non combinable avec combat pragmatique et codifié.
Novice : Vos attaques réussit inflige un malus de 5 à votre adversaire pour parer ou esquiver au prochain tour.
Adepte : Si vous chargez votre ennemi, ce qui n'est possible qu'une fois par combat, vous bénéficiez d'un bonus de +20 pour toucher.
Maître : Vos réussites critiques infligent plus de dégâts.
Expert : Vous pouvez vous enrager et ainsi augmenter grandement les dégâts causés contre un malus de 10 en attaque pendant 2 tours. Possible une seule fois par combat

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Combat au corps à corps (Art Martiaux/Mains nues) – Prodige

Talent choisi (description complète) :

-Combat ambidextre : Vous êtes particulièrement doué pour attaquer avec une arme dans chaque main.
Novice : Bonus de +5 pour toucher si vous combattez avec une arme dans chaque main.
Adepte : Vous pouvez attaquer deux fois par tour, mais chacune de vos attaques fera moyennement moins de dégâts que si vous maniez une seule arme à une mains dans vos mains.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Combat au corps à corps (Armes de tailles)  – Légende

Talent choisi (description complète) :

-Combat ambidextre : Vous êtes particulièrement doué pour attaquer avec une arme dans chaque main.
Novice : Bonus de +5 pour toucher si vous combattez avec une arme dans chaque main.
Adepte : Vous pouvez attaquer deux fois par tour, mais chacune de vos attaques fera moyennement moins de dégâts que si vous maniez une seule arme à une mains dans vos mains.
Maître : Vous pouvez attaquer deux adversaire différents dans le même tour.
Expert : La réduction des dégâts pour le fait d'attaquer deux fois par tour est seulement modérée. (Malus annulé si vous avez le talent frappes rapides, ajout d'un +5 en réussite critique à la seconde attaque)

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Combat au corps à corps (Art Martiaux/Mains nues)  – Prodige

Talent choisi (description complète) :
-Combat non létal : Vous savez parfaitement vous battre sans tuer vos adversaires.
Novice : Vous avez un bonus de +5 pour toucher un ennemi avec des attaques non létales.
Adepte : Chacune de vos attaques qui touche ne visant pas à tuer fatigue un adversaire autant qu'elle aurait pu le blesser.

Domaine concerné et votre niveau dans celui-ci : Combat au corps à corps (Armes de tailles) – Légende

Talent choisi (description complète) :
-Combat non létal : Vous savez parfaitement vous battre sans tuer vos adversaires.
Novice : Vous avez un bonus de +5 pour toucher un ennemi avec des attaques non létales.
Adepte : Chacune de vos attaques qui touche ne visant pas à tuer fatigue un adversaire autant qu'elle aurait pu le blesser.
Maître : Vous fatiguez modérément plus votre adversaire à chaque attaque réussit.
Expert : Si votre attaque est une réussite critique, votre adversaire doit faire un jet de résistance physique, s'il échoue il est assommé.


(c) Cruelly pour Never Utopia.

Akemi Sakuraï

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne aisée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2019
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Akemi Sakuraï Akemi Sakuraï EmptyLun 22 Avr - 10:21

Equipement utilisé activement

Armure


Son armure se compose en plusieurs parties, le tout dans les tons bleu rouge et noir avec quelques traces de dorure. En trois pour être précis.

La première partie est un simple kimono bleu, sans manche, fait à partir dans un tissu simple. La tenue est complétée par des manches s'arrêtant au poignet, des collants sont des sandales. Elle porte cette version de son armure lorsqu'elle est en pleine ville, là où elle n'a pas besoin de s'encombrer du reste.

Visuel

La deuxième partie est plus complexe, étant complétée par des protections aux avant-bras, aux poignets, aux chevilles et aux genoux faits de cuirs de Drake, choisi pour leur solidité. Quelques éléments en tissus basiques ont été rajoutés aux épaules et à la ceinture. Généralement, elle porte cette tenue quand elle a la flemme de la mettre entièrement. Elle protège sans qu'elle soit encombrante pour autant.

Visuel

La troisième et dernière version est plus complète, des protections en cuir de Drake protègent toute la jambe et le pied. Des renforcements son placé au niveau de la taille, toujours en cuir de Drake, les grosse protection au niveaux des coudes et des poignets ont été retiré pour laisser place à des manches ou se cache à l’intérieur des protections plus discrète et prenant le bras. Quant à son buste... Rien ne la protège, faite vous plaisir, si vous arrivez à l'atteindre.

Visuel

Amélioration:
Protection au chaud : Les vêtements ainsi enchantés ne protègent pas le porteur du feu, mais l'immunise à tout effet dû à la chaleur à l'état pure tant que celle-ci ne dépasse pas les 200 degrés.
Songe des ténèbres : L'armure ainsi enchantée possède un effet d'hypnose qui a une chance de perturber ceux qui la regardent s'ils échouent à un test de perception. Leur infligeant un malus de -5 en attaque et en esquive à leurs deux prochains actions.


Armes


 Akimitsu et Hoshiyo :

Akimitsu est une lame qui semble à première vu, tout à fait basique. Ce qui la caractérise, c'est son alliage qui est en Altagane. Durant sa conception, la lame a reçu quelques pépites de cet alliage, lui offrant une excellente solidité. Dans le pur design, la lame est une belle ouvrage. Le pommeau et le tissage sont tous deux d'un noir ébène. Tandis que le poignet est blanc et son ornement est en dorure. Les rondelles, noir est former de deux cercles qui se chevauche et la garde est en dorure. Le fourreau lui est dans un rouge bordeaux évoquant rapidement une couleur sanguine. Le cordon lui est noir, tout comme la bouche du fourreau.

Amélioration:
Tranchant parfait:
Il est difficile de faire lame plus aiguisée, les meilleurs procédés technologiques ont été utilisés pour rendre le tranchant de votre arme si aiguisé qu'il augmente notablement tous les dégâts que vous infligez en taille ou en estoc avec.

Visuel

Hoshiyo est bien plus spécial au visuel qu'Akimitsu de par sa magnifique lame sombre aux reflets rougeâtres. D'autant que cette dernière a été forgée avec un alliage du nom de Psychium, rendant la lame non létale et rendant le style de combat de la vampire relativement particulier. Le Katana en lui même, comme pour Akimitsu est un bel ouvrage. À l'inverse du précédent katana, Hoshiyo possède le pommeau et le poignet dans un noir encre, le tissage en lui même se trouvant être dans les tons n’ocre et il ne possède, quant à lui, aucun ornement. Sa garde est beige et ses rondelles sont faites dans les tons vert émeraude. Ce qui le différencie reste sa belle lame sombre. Le fourreau lui est également beige et le cordon est aussi dans les tons ocre et sa bouche est aussi dans les tons vert émeraude.

Visuel

Amélioration:
Fille des ténèbres : Lorsque l'on frappe avec, l'arme s'entoure d'une aura ténébreuse qui la rend difficile à percevoir et peut troubler l'adversaire. (Malus de -5 aux tentatives de parade ou d'esquives de la cible)

Kazuyo et Kaguya

Kazuyo est une lame en verre gris qui dote l'épée d'une grande résistance à la magie. L'arme en elle-même est simple, mais finement forgée. Kazuyo ressemble pour beaucoup à Akimitsu dans ses couleurs, surtout au niveau de pommeau, la garde, le poignet et la rondelle, qui sont toutes dans les mêmes teintes noires et ocre. Seulement, contrairement à sa sœur, Kazuyo possède fourreau noir encre, sans cordons.

Visuel

Amélioration:

Moteur électrique portable (Akkaton):
Un système électrique marchant avec une petite recharge à vapeur est installée sur l'arme. Permettant quand il est activé de diffuser de l'électricité dans la partie métallique de l'arme pour blesser l'ennemi avec. La recharge permet 10 minutes d'activation avant de devoir être changée.
Tranchant parfait:
Il est difficile de faire lame plus aiguisée, les meilleurs procédés technologiques ont été utilisés pour rendre le tranchant de votre arme si aiguisé qu'il augmente notablement tous les dégâts que vous infligez en taille ou en estoc avec.

Kaguya est totalement différente des trois autres katana. Celle-ci est en fonte rouge, donnant une couleur particulière à sa lame. Mais ce n'est pas la seule chose qui la différencie des autres armes d'Akemi, sa couleur aussi est totalement différente des tons que les trois autres adoptent. Kaguya se présente avec un pommeau étant dans les tons dorés et la poignée dans les tons beiges, la rondelle, elle est plus dans les cuivres. Son tissage est marron tout comme son fourreau et comme Kazuyo, elle ne possède pas de cordage, mais des rainures la placent.

Visuel

Amélioration:

légèreté:
L'arme devient aussi légère qu'une plume.
Aura lumineuse :
Une aura de lumière entoure la lame chaque fois qu'elle est dégainée, entraînant des dégâts magiques de lumière dus à l'énergie pure qui l'entoure au contact. Plus efficace sur les êtres ténébreux et les morts vivants.


Autres équipement


-La poche du marchand modeste : En elle même ce n'est pas vraiment une poche, mais plus un sac de taille raisonnable et qui peut transporter beaucoup plus qu'elle ne laisse apparaître. On peut trouver dedans, toutes les affaires de voyage d'Akemi (et d'Ilith). Comme un kit de soin, les affaires d'archéologie de la dragonne, mais aussi la pierre solaire, la boussole magique, le kit du voyageur, ainsi qu'une carte d'Orzian. C'est un sac bandoulière, très modeste.

-Pierre solaire : C’est une pierre magique qui se recharge avec les rayons du soleil et qui une fois rechargée produit à volonté assez de chaleur pour diverses utilisations, comme allumer un feu quand celle-ci est posée au centre d’un tas de bois secs.  

-Médaille de résistance physique : Cette médaille permet au porteur de ressentir légèrement moins les effets des coups physiques reçus en combat. Si le porteur reçoit un coup physique fatal d'ailleurs, il peut 1 fois par jour ignorer ces dégâts contre un test de volonté réussi pour tenter de vaincre son adversaire dans une dernière charge héroïque avant de s'effondrer.  

-Boussole magique : Ressemblant fortement à son pendant technologique Akkatonien, cette boussole possède deux utilités propres grâce à deux cristaux remplaçant l'aiguille traditionnels, l'une servant magiquement à indiquer le Nord, l'autre étant attiré vers d'importantes sources magiques, la cité de Jade ou les cristaux dans la Grande Muraille d'Acier par exemple.

-Le kit du Voyageur : Ce kit est tout simplement l'indispensable pour tout voyageur, ressemblant à un simple rouleau de tissu imperméabiliser pouvant être accroché sur un sac à dos ou une selle, il est en fait un tout-en-un, une fois détacher et déroulé, le tissu extérieur, imperméabiliser, permet de créer une tente rudimentaire en attachant les quatre extrémités, la seconde couche est un sac de couchage, possédant même un oreiller rembourré, la partie touchant au sol étant elle aussi imperméabilisé. La dernière partie centrale est tout simplement un kit de survie, corde, fil mince et résistant, fil de fer, hameçons, pierre à aiguiser, pierre à feu, de l'amadou, bandage, un contenant de sel, des ustensiles et un miroir, le tout fermant contenu dans un contenant cylindrique en métal, dont le bouchon peut servir de tasse et qui forme le centre du rouleau.

Potion de soins majeure:
Potion magique soignant une blessure grave.

Potion de soins modérée:
Potion magique soignant une blessure moyenne.

Potion de soins modérée:
Potion magique soignant une blessure moyenne.

Potion de soins mineur:
Potion magique soignant une blessure légère.

Potion de soins mineur:
Potion magique soignant une blessure légère.


Familier


Chat de Bartholomeo (Flavio):
Ancien compagnon du grand Bartholomeo, l'un des plus célèbres azuriens ayant existé à ce jour grâce à sa vie rocambolesque, on dit que ce félin n'est pas pour rien dans le succès des nombreuses aventures de ce héros, mais aussi qu'il fait un compagnon doué de sagesse, de ruse et de puissance que saurait chérir n'importe quel aventurier, du moins si ce dernier en est digne…
Chat malin : Le chat entretient un lien télépathique avec son maître qui aide ce dernier à être plus malin mais surtout plus convainquant en partageant justement en partie avec lui les talents en persuasion et la grande intelligence du dit félin. (+1 en intelligence et charisme)


Catégorie d'équipement 4


Vous pouvez insérer librement ici les objets appartenant à cette catégorie d'équipements

Ideoque fertur neminem aliquando ob haec vel similia poenae addictum oblato de more elogio revocari iussisse, quod inexorabiles quoque principes factitarunt. et exitiale hoc vitium, quod in aliis non numquam intepescit, in illo aetatis progressu effervescebat, obstinatum eius propositum accendente adulatorum cohorte.





Equipement en réserve


Bonus lier au jeu du fils rouge du printemps: Amélioration/Enchantement équipement unique. (Création)


Akemi Sakuraï

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne aisée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2019
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Akemi Sakuraï Akemi Sakuraï EmptyLun 22 Avr - 10:44
Modèle de code pour les liens de vos personnages :

Les Liens Positif

Myst
Mentor -Décédé en l'an 900 de l'âge d'Acier.

Myst a été le mentor d'Akemi pendant de nombreuses années, il est l'homme qui la recueillit après qu'elle fut mordu par un vampire, la « convertissant ». Ils ont un lien fort, comme un père et sa fille. L'homme était un autre vampire et décéda en l'an 900 après avoir passé plusieurs années dans l'armée en compagnie de la vampire.  


Hezgard
Ami - Toujours vivant

Hezgard est un ami qui est cher à Akemi. Elle l'a transformé en vampire après que ce dernier le lui a demandé, même si elle n'était que très peu chaude pour cette idée. Mais, elle aimait trop son ami pour lui refuser ça. Ce sont aussi des amis d'armes, toujours prêts à se battre l'un contre l'autre, bien que ce dernier pallie son manque de niveau en combat d'épée avec sa magie du vent. Mais pour la vampire, ce n'est que plus réjouissant d'avoir un ami qui lui offrait tant de challenges et plus elle s'améliorait et plus il s'améliorait.


A'Ownidd
Ilith
Amie - Toujours vivante

Ilith est une dragonne qu'elle a aidée durant la chute de Balthazar, elle aurait dû avoir la peine capitale pour ses crimes, mais Akemi a plaidé sa cause, incriminant le despote et ses soldats d'avoir jouer de chantage et de menace sur la dragonne pour qu'elle commette des crimes. Après de longues négociations, Ilith eu une malédiction comme punition et fut rattaché à la vampirise. Si au début, l'entente entre les deux jeunes femmes était très peu cordiale, ça a évolué au fil du temps et son devenu, à présent de bonne amie.



Oceane
Amie/Protégée - Toujours vivante

Que dire sur la relation qu'Akemi entretient avec Oceane ? C'est simple, la vampire considère beaucoup la jeune femme et serait prête a tout pour elle et sa protection. C'est sa protégée et gare a celui ou celle qu'Akemi considère comme louche, qui se rapproche de sa petite flaque, il risquerait de goutter à l'un de ses katanas.



Shoshan
Aukheperu
Ami/Protégé - Toujours vivant

Il y a longtemps, Akemi a pensé bon sauver la vie d'un naga qui avait reçu un mauvais coup en le vampirisant, pour ensuite le prendre sous son aile. Ce naga, c'était Aukheperu, elle a appris que récemment que ce dernier était devenu Duc. Elle ressent une profonde affection pour ce dernier et serait prête à donner sa vie pour le protéger.



Katsuragi
Saeki
Amie - Toujours vivant

Sacré petit bout de femme. C'était la première pensée qu'Akemi avait eue vis-à-vis de Saeki, il y a quelques années de ça, à l'époque ou Akkat était entrée en guerre contre Ikhyld et Balthazar. Elle faisait partie d'un groupe cherchant à renverser le tyran. C'est à cette occasion qu'Akemi fit sa rencontre, devenant partenaire d'arme. Elle respecte beaucoup la jeune femme et son tempérament. La Vampire aime bien lui rendre visite avec de l'alcool Akkatonien dans l'espoir de l'embêter un peu. C'est Akemi quoi.



Flavio
Ami/Conseillé - Toujours Vivant

///Décrivez ici la relation que votre personnage entretient avec ce pj ou ce pnj.///



Yukinaga
Araki
Co-protecteur - Toujours vivant

Que dire sur sa relation avec Araki ? Il n'y a pas grand-chose à dire, elle a connu ce type grâce à Oceane, c'est le nouveau protecteur de la demoiselle. Elle ne lui fait pas totalement confiance, mais il montre les capacités suffisantes pour protéger sa petite flaque. Il a son respect, après, a lui de gagner sa confiance petit à petit. Sinon, c'est un bon combattant.



Les Liens Negatifs


Ameniritis
Uahbra
Meilleurs Ennemi - Toujours Vivant

Uahbra... Hein... Ce naga... Akemi respecte sa force, mais elle le trouve ce naga trop sérieux. Il a le don de déprimer la vampire à chaque rencontre, d'autant qu'à chaque rencontre, justement, ils finissent par croiser le fer. Mais elle doit avouer qu'elle apprécie beaucoup leur duel, même s'ils ne finissent jamais sans effusion de sang.



NOM
Prénom
///Nature de la relation///

///Décrivez ici la relation que votre personnage entretient avec ce pj ou ce pnj.///


Akemi Sakuraï

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne aisée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2019
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Akemi Sakuraï Akemi Sakuraï EmptyDim 28 Avr - 15:06


Rps en cours

Listez ici les rps que vous menez avec votre personnage actuellement.




Rps terminés/abandonnés

Listez ici par ordre chronologique les rps que vous avez terminés/abandonnés avec votre personnage.


  • Double entrainement [PV Araki] le 15 Julius de l'an 2000 de l'âge d'acier.

    • Au cours de la visite de la Vampire en Ikhyld, elle et le Kitsune en profitent pour s'évaluer l'un l'autre, inquiet mutuellement de la capacité de l'autre à protéger leur pupille commune, Océane, et au passage s'entraînent l'un l'autre pour se renforcer mutuellement dans la pratique du combat, et ainsi mieux assurer, au passage, la sécurité de ladite pupille.
    • Terminé


  • La Vampire et le serpent [PV Uahbra] le 10 Augustus de l'an 2000 de l'Âge d'Acier.

    • Une nouvelle rencontre entre Akemi et Uahbra qui se résulte sur un combat entre eux. Comme à chaque fois, le combat est serré et se finit avec les deux protagonistes blessés.
    • Terminé


  • Liens et titre du rp.

    • Résumé du rp
    • Etat du rp (Terminé/Abandonné)


  • Liens et titre du rp.

    • Résumé du rp
    • Etat du rp (Terminé/Abandonné)





©️Never Utopia
Akemi Sakuraï

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne aisée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97
Date d'inscription : 09/03/2019
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Akemi Sakuraï Akemi Sakuraï Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Akemi Sakuraï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sakura [ en cours]
» Kotei 2011 ?
» 01. Haven't met you yet [ft Sakura Kami]
» Un passé & un avenir, tout ce joue ici. [Libre]
» Honi Akemi [ Présentation terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages-
Sauter vers: