Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Vin Venture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages
MessageSujet: Vin Venture Vin Venture EmptyMer 10 Avr - 20:04

Venture Vin : Ingénieur mécanicienne

Vin Venture 2a66Vin Venture Bscp
Identité


Nationalité : Akkatonienne
Race : Humaine
Nom : Venture
Prénom : Vin
Surnom :  Gadget
Sexe : féminin
Date de naissance : 27 mai 1978
Age : 22 ans
Lieu de naissance : Cité d'Airain
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Cité d'Airain
Rang social : citoyenne modeste
Métier/Position dans la société :  ingénieure mécanicienne
Titre : L'inventeuse ratée (Peu connue)


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :

Pan:
Il s'agit d'un pistolet 3 coups que Vin a fabriqué elle-même à partir des plans d'un des modèles fabriqués là où elle travaille. Même si elle peut charger trois balles en même temps, elle doit tourner elle même le mécanisme après chaque tir. Elle a également personnalisé le revêtement de l'arme avec des boulons et des rouages.
Amélioration 1: lunette de visée
Elle a fixé sur Pan une lunette de visée lui permettant de voir une fois et demi plus loin et ainsi tirer plus précisément.
Bam:
C'est un marteau en acier avec un manche en bois sombre. Il sert principalement à travailler le métal mais, frapper quelqu'un avec est tout à fait possible et en général, ça calme.

Tenue de protection d'ingénieure mécanicienne:
Elle porte sous ses vêtements une combinaison en cuir qui la protège des brûlures et des éclats de métal lorsqu'elle travaille.
Amélioration 2: Plaques en métal légères
De fines plaques en métal fixée sur la combinaison au niveau du torse, du dos, des genoux, des poignets et des coudes afin que le métal ne puisse pas la transpercer. Cela peut également diminuer légèrement les dégâts causés par une balle ou amortir une attaque armée. Les plaques sont toutefois trop fines pour les arrêter entièrement.

Autres équipements

Tenue de mécanicienne: Elle se compose d'un pantalon en toile, d'un haut en bandes blanches, d'une veste noire aux motifs jaunes et d'une paire de bottes en cuir marrons coquées.

Tenue de ville: Elle porte alors un capuchon et une jupe verts, un haut gris, un bustier avec tois petites sacoches en cuir, des longs gants et longues bottes en cuir marrons.

Lunettes de mécanicienne: Une paire de lunettes sensées lui servir au travail mais, elle les porte en quasi-permanence.

Ceinture-sacoche Une simple ceinture en cuir où est accrochée une sacoche et une gourde.
Amélioration 1: poche secrète Vin a cousu une poche secrète à l'intérieur de sa sacoche afin d'éviter de se faire voler son argent ou de pouvoir cacher certaines choses.

Housse à outils: Une housse en cuir avec plusieurs ouvertures dans laquelle elle range ses différents outils.
Amélioration 2: renforcement métallique Dans chaque poche, il y a un renforcement métallique adoptant la forme du sac pour éviter que celui-ci se déchire avec les outils. Chaque renforcement métallique peut être retiré si besoin afin d'alléger le sac.


Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : aucun potentiel


Mental : (Description ici.)

La volonté : Championne
Contrôle de soi : débutante
L'intelligence : prodige
La perception : maîtresse
Le charisme : confirmée
Technologie : virtuose

Physique : (Description ici.)

Force physique : championne
Agilité : maîtresse
Vivacité :maîtresse
Résistance physique : confirmée
Résistance magique : confirmée
Vitalité : maîtresse
Beauté : championne
Discrétion : adepte

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : inapte
Armes lourdes : confirmée
Armes d'hast : inapte
Faux : inapte
Art de la défense : confirmée
Armes de lancer/fouet : inapte
Arc/arbalète : inapte
Mains nue/Arts martiaux : confirmée
Armes à feu : maîtresse
Equitation : confirmée
Domptage : inapte
Conduite : confirmée




Description de votre personnage :


Description physique :

Avec tout ce qu'elle mangeait, on pouvait facilement se demander comment Vin faisait pour être aussi mince. D'autant qu'elle n'était pas du genre à manger équilibré. Malgré cela, elle ne pesait que cinquante cinq kilogrammes, ce qui n'était pas énorme pour quelqu'un d'un mètre soixante neuf. Mais, son poids encore ce n'était pas ce qui l'embêtait le plus. La jeune fille détestait sa poitrine plutôt forte. En effet, elle n'aimait pas se faire draguer ni même mater et cela avait le don d'attirer les lourdeaux. Elle aurait pourtant espéré que la banalité de ses yeux marrons et l'étrangeté de ses cheveux blancs les auraient repoussés ou au moins laissé à l'écart. C'était d'ailleurs pour éviter des se faire draguer  qu'à la base elle avait couper ses cheveux au niveau des épaules.
Vin n'avait du garçon manqué que le caractère et le comportement car elle s'habillait de manière assez féminine même si ce n'était pas des vêtements habituellement portés par une jeune fille. Elle revêtait un capuchon et une jupe tous deux verts, un bustier gris et par dessus celui-ci, en dessous de la poitrine, trois poches de tissus. Elle portait également des longues bottes et de longues mitaines ainsi qu'à sa ceinture, une sacoche toutes en cuir marron. Elle avait également et ce tout le temps, une paire de lunettes rondes noires accrochée juste en dessus du front.
La jeune fille était bourrée de sales manies, enfin quand elle n'était pas bourrée tout court mais, ça c'était une autre histoire. Du coup, parlons de ses manies d'ailleurs pas forcément si sales que ça. Pour commencer, elle avait presque tout le temps l'un de ses outils dans la main gauche, généralement son marteau ou sa clé à mollette. Ses autres manies sont un peu plus agressives bien que non violentes. En effet, elle a l'habitude de lancer un regard noir à tout homme qu'elle soupçonne de regarder plus bas que son visage et de frapper quiconque l'appellerait princesse.

Description mentale :
Vin est une jeune fille au caractère bien trempé pour ne pas dire qu'elle a un sale caractère. Son apparence de petite fille mignonne est trompeuse puisqu'elle est du genre à s'énerver pour un rien. Enfin, pour un rien, entendons nous! Disons que certains sujets ne sont pas à aborder avec elle. Tout d'abord, ne jamais la traiter comme une princesse et surtout, ne jamais l'appeler princesse. Son dernier copain s'en mord encore les doigts. En effet, l'appeler princesse pourrait vous valoir son poing dans la figure. Non, mademoiselle n'est pas du tout susceptible. Bon et si vous êtes un homme, ne lui proposez jamais votre aide, elle le prendrait très mal... Elle aime être indépendante, se débrouiller par elle-même et déteste qu'on lui file un coup de main. Toutefois, si c'est une fille qui lui propose elle se contentera de gentiment décliner l'offre, trouvant cela moins vexant.
A côté de cela, Vin est une personne qui aime faire la fête. Elle passe le peu de temps qu'il lui reste quand elle n'est pas au travail ou dans son atelier personnel à boire des coups dans les bars et galère assez fréquemment à rentrer chez elle. En soirée, elle est du genre à discuter avec n'importe qui mais, même lorsque son taux d'alcoolémie est élevé, les choses qui l'énervent habituellement ne changent pas. Elle est même encore plus susceptible quant au fait qu'on lui donne des sobriquets comme "ma belle" ou "princesse".  Il vaut également mieux éviter de la draguer quand elle est bourrée car dans cet état, c'est quelque chose qu'elle prend très mal. Mais, à côté de ça, c'est une bonne fêtarde qui aime la bière et le rhum et plaisanter avec les gens.
Vin est une passionnée de mécanique, une fêtarde pochtronne mais, elle adore aussi manger. En effet, la jeune fille passe énormément de temps à grignoter. Elle aime à peu près tout mais, a une grande préférence pour les plats salés. Elle déteste toutefois certains aliments tels que les pruneaux, les anchois ou encore la vanille. Elle ne boit pas non plus de café.
Même si la jeune fille n'a jamais quitté la cité d'Airain, elle rêve de voyager et d'un jour partir à l'aventure. Elle ne le fait pas car elle a peur de ne pas s'en sortir, n'ayant encore jamais pris la route et ne connaissant rien d'autre que sa ville natale mais, un jour elle sait qu'elle s'en ira.

Convictions :
Malgré son sale caractère, Vin est une jeune fille très tolérante. Elle se moque bien de savoir si son interlocuteur est un humain, un elfe, un nain, un vampire ou même, pourquoi pas un dragon tant que celui-ci ne veut pas la manger ou la carboniser. Enfin, peut-être même que ce sont des idées reçues. En tout cas, tant qu'on ne vient pas l'embêter, elle n'a rien à faire de la race des gens. Elle se soucie d'avantage de leur personnalité et ne juge pas avant de connaître la personne.
En ce qui concerne Akkaton, la nation à laquelle elle appartient, elle ne dirait pas que tout y est parfait mais, elle ne s'en plaint pas. La vie qu'elle y mène est plutôt confortable et elle n'a aucun souci particulier avec les lois en vigueur. Toutefois, elle n'aime pas trop le fait que la nation veuille s'étendre et s'emparer des territoires des autres nations. Enfin, ce n'est pas réellement son problème mais, elle est du genre à penser qu'il faut chacun vivre comme il l'entend. Le conflit qui l'agace d'avantage est celui entre la magie et la technologie. En effet, même si son truc à elle c'est la technologie, ça ne la dérange pas que d'autres préfèrent la magie. Après tout, l'un comme l'autre peut être bien pratique et selon elle, il serait plus judicieux de les associer plutôt que de les opposer. M'enfin bon, elle n'est qu'une petite mécanicienne et non un soldat ou une politicienne alors la guerre et les débats politique, elle n'y connaissait rien et ne s'en occupait pas. Ce n'était pas tant qu'elle ne se sentait pas concernée mais, elle savait bien qu'il ne suffisait pas de claquer des doigts pour arranger les choses et elle ne savait pas trop comment s'y prendre pour désamorcer les conflits entre les nations et les races. Chacun pensait différemment et tant qu'il y aurait des gens pour vouloir faire la guerre, la paix ne pourrait exister.
De ce fait, Vin se contentait de vivre paisiblement sa vie de mécanicienne. Elle travaillait dans un atelier la journée et allait faire la fête la nuit. La routine l'agaçait un peu mais, elle ne savait pas trop quoi faire pour la briser ou plutôt, elle ne s'imaginait pas partir comme cela, du jour au lendemain. Et puis, voyager seule alors qu'elle était loin de réellement savoir se battre, c'était quand même risqué. Elle avait bien un pistolet mais, ça ne pouvait pas répondre à tous les dangers. Bah, sa vie n'était pas si pourrie. La cité d'Airain était quand même un lieu vivant et puis, elle était encore jeune. Avec le temps, les choses pouvaient changer.
Par rapport à la religion la demoiselle n'avait pas franchement d'idée. Elle ne croyait de base en aucun dieu mais, lorsqu'elle pensait à son père décédé, elle se plaisait à penser qu'il était quelque part en train de veiller sur elle. Au fond, c'était seulement des histoires qu'elle se racontait à elle-même pour tenir le coup. S'il y avait un dieu de toute façon il serait sans doute du côté des mages et non des technologistes. Ils étaient là depuis plus longtemps. Bah après peut-être aussi que comme elle, il pensait que chacun était libre de son choix. M'enfin, ça elle y croyait pas trop. Non, c'était quand même plus logique de ne pas y croire.



Passé de votre personnage :


Histoire :

Ce jour-là, dans la cité d'Airain, il y avait des pleurs. Et autour deux personnes emplies de joie. Non, ce n'étaient pas des sadiques en train de se délecter du malheur d'autrui mais, un couple se félicitant mutuellement de la naissance de leur premier enfant. Ce dernier venait tout juste d'arriver en ce monde et versait ses premières larmes mais, cela n'allait pas durer. En effet, Hélène et Gorton Venture s'empressèrent de prendre soin de leur fille.
Le bébé grandissait. Ses parents continuaient de prendre soin d'elle et lui offraient tout leur amour. Sa mère ne travaillait pas et était constamment avec elle tandis que son père était un grand ingénieur et inventeur célèbre. Enfin réputé collerait sans doute mieux. En effet, il n'était connu qu'à la Cité d'Airain et ses alentours proches. Cela lui permettait toutefois de gagner suffisamment d'argent pour faire vivre sa famille confortablement, surtout lorsqu'une de ses nouvelles inventions fonctionnait et qu'on lui passait commande. Vin ne manquait donc de rien.
Les années passaient et l'enfant grandissait bien. Elle allait désormais à l'école mais, elle avait quelques difficultés à se faire des amis. En effet, elle avait un caractère bien trempé et se disputait souvent avec les autres enfants. Chez elle, la jeune fille était plutôt calme et elle passait son temps à regarder son père bricoler. Quand il faisait beau et que celui-ci ne travaillait pas, ils partaient pique-niquer en famille et lorsqu'il pleuvait, sa mère trouvait toujours un nouveau jeu pour occuper sa fille.
Lorsque Vin eut 8 ans, elle commença à bricoler avec son père. Enfin, plus exactement, il la laissait s'amuser avec quelques outils sans danger et des pièces dont il n'avait pas besoin. L'enfant était plutôt créative mais, ses inventions ne fonctionnaient jamais et elle les démontaient donc pour fabriquer d'autres choses. Bien qu'elle enchaînait les échecs, elle adorait bricoler. Elle voulait devenir comme son père. A l'école, elle était plutôt une élève moyenne mais, elle était plus calme et parvenait même à se faire des amis.
Deux ans plus tard, un triste événement arriva. Gorton, le père de Vin tomba gravement malade. Aucun médecin n'avait de remède. Aucun ne savait non plus combien de temps il lui restait à vivre. Malgré cela, il continua de travailler car il était le seul dans la maison à avoir un emploi. En plus, juste avant qu'il ne tombe malade, une nouvelle plus heureuse leur avait été annoncé par sa femme. Ils allaient avoir un deuxième enfant. Vin s'enjouait à l'idée d'avoir un petit frère ou une petite soeur mais, la maladie de son père l'affectait beaucoup. Dans un premier temps, ses résultats scolaires furent affectés. Ses parents ne la réprimandèrent pas mais, son père lui demanda de redoubler d'efforts pour lui faire plaisir. L'enfant obéit sans broncher ne voulant pas décevoir celui qu'elle admirait tant. Les résultats se firent très vite ressentir. Vin était même devenue une bien meilleure élève qu'avant. Puis, les mois avaient passé et le bébé naquit. C'était un garçon. Ils l'appelèrent Morgan. Vin était folle de joie. Elle s'occupait souvent de lui, lui racontait des histoires.

Vin avait désormais douze ans et son frère deux. C'est cette année que leur père mourut. Il avait mis suffisamment de côté pour que la famille s'en sorte pendant quelques mois mais, s'ils voulaient garder la maison, Hélène allait devoir trouver du travail. Sa fille s'acharna d'avantage sur ses études voulant plus que jamais reprendre le flambeau de son père. Après plusieurs semaines, la mère avait trouvé un emploi dans une épicerie et il allait falloir qu'elle trouve quelqu'un pour s'occuper de Morgan quand Vin serait en cours et elle au travail. Elle alla donc voir la grand mère des enfants, sa mère et elle lui demanda si elle pourrait s'en charger. Cette dernière accepta. Ainsi, l'organisation au sein de la maison était faite mais, la mort de Gorton laissait un grand vide.

Quatre ans s'étaient écoulés. Vin avait commencé à travailler en ingénierie mécanique comme apprentie dans un atelier de la cité d'Airain. Hélène travaillait toujours à l'épicerie et Morgan allait maintenant à l'école où il était un élève brillant. Là où Vin travaillait, il y avait un jeune garçon qui avait un an de plus qu'elle et qui s'appelait Nowë. Tous les deux sympathisèrent. Le jeune homme était quelqu'un de drôle et tous deux sympathisèrent très vite. Après le travail, ils allaient se balader et plaisantaient beaucoup. Avec le temps, ils devenaient de plus en plus proches. Ils étaient devenus un duo inséparable et faisaient les quatre cent coups ensemble. La jeune fille ne les voyait pas devenir plus que des amis mais, l'avenir lui prouva le contraire. En effet, alors qu'elle fêtait son dix-septième anniversaire, elle et lui se retrouvèrent dans une clairière et c'est là qu'il finirent ensemble.

Vin avait bien grandi. Elle était toujours avec Nowë et avec lui tout se passait très bien. Elle était désormais une employée relativement qualifiée et n'avait de cesse de s'améliorer. Elle avait toutefois une sainte horreur lorsqu'elle avait la moindre difficulté que son petit ami vienne sans arrêt lui proposer son aide. Elle était tout à fait capable de s'en sortir seule. Mais, d'un côté, elle trouvait ça gentil de sa part. Un jour toutefois, il fit l'erreur de l'appeler princesse. L'erreur parce que Vin avait horreur des surnom affectueux, surtout lorsque ceux-ci avaient une consonnance trop féminine. Elle n'était pas du genre à attendre que le prince charmant arrive sur son fin destrier la sauver du grand méchant dragon. Non, elle s'imaginait plus aller terrasser le chevalier aux côtés du dragon. Bref, passons les élucubrations fantaisistes de la jeune fille et revenons en à ses amours. Vin ayant toujours gardé un côté très susceptible serra le poing et l'envoya droit dans le figure de Nowë en hurlant qu'elle n'était pas une princesse et qu'il pouvait l'oublier. Le jeune homme ne comprenais pas comment un an et demi de vie de couple pouvait se terminer ainsi mais, il n'insista pas, n'ayant pas envie de se prendre une autre droite. Il pensait que ça lui passerait et qu'elle viendrait s'excuser peu de temps après mais, le lendemain, elle n'était pas au travail. Il alla donc frapper chez elle. Ce fut sa mère qui lui ouvrit, Vin était à l'étage du dessus et quand sa mère lui dit que le garçon voulait la voir, elle ouvrit la fenêtre et lui jeta un seau d'eau à la figure. Hélène fut surprise et elle ne savait pas si elle devait rire ou s'énerver sur sa fille. Nowë était planté là, sans rien dire. Cette fille était folle, pas de doute. Toutefois, il n'avait aucune envie de s'énerver. Il l'aimait et si se prendre plusieurs litres d'eau en pleine face pouvait lui la ramener, il était prêt à se mouiller. Hélas, la seule chose qui suivit fut la voix de son ex demandant à sa mère de fermer la porte et cette dernière qui s'exécutait en lui adressant un regard désolé. Après cela, mère et fille s'entretinrent sur le sujet et quand la plus âgée des deux sut pourquoi les choses s'étaient passées ainsi, elle resta figé d'étonnement. Le pire pour elle, c'était que Vin lui racontait tout ça avec le détachement le plus total.Elle comprit tout de suite qu'elle ne pourrait jamais convaincre sa fille de changer d'avis.

Vin avait désormais vingt ans et travaillait toujours en ingénierie mécanique mais, dans un autre atelier. Elle fabriquait principalement des armes à feu ou réparait celles qui étaient cassées. Bien qu'elle soit toujours très proche de sa mère, elle avait désormais pris son propre appartement. Elle y vivait seul mais, sa mère et son frère passaient régulièrement. Parfois, Morgan y restait même pour dormir. Elle se rendait également souvent chez sa mère pour bricoler dans l'ancien atelier de son père. La routine s'était installée et comme elle s'en laçait, elle sortait régulièrement le soir. Elle traînait dans les bars, se plaisant à y rencontrer des nouvelles personnes et plaisanter avec eux. Ainsi donc se déroulait les journées et les nuits de la jeune fille, ferrue mécanicienne la journée et pilier de comptoir la nuit. Et les deux prochaines années se déroulèrent plus ou moins sur ce schéma. Juste une fois, un type qui ne souhaitait pas payer pour les réparations effectuées sur son arme la menaça à l'atelier, oubliant que son arme avait été déchargée et la jeune fille n'hésita donc pas à le désarmer en le frappant avec son marteau. L'homme s'était enfui et il n'y avait eut aucun dommage collatéral. Toutefois, à partir de ce jour, Vin décida de s'armer. Elle récupéra donc les pièces nécessaires à l'atelier et les emmena chez sa mère pour se fabriquer un pistolet. Elle s'entraînait régulièrement avec mais, elle n'avait encore jamais eu à s'en servir sur quelqu'un.


Liens :

Gorton Venture: Il est le père de Vin. Elle l'admirait beaucoup mais, il est décédé alors qu'elle avait 12 ans.

Hélène Venture: Elle est la mère de Vin. Les deux femmes sont très proches même encore aujourd'hui alors que la jeune fille a son propre appartement.

Morgan Venture: Il est le petit frère de Vin. Tous deux sont également très proches et il reste parfois dormir chez sa soeur lorsqu'elle ne va pas faire un tour au bar.

Marianne Delrose: Il s'agit de la grand-mère maternelle de Vin. Elle gardait Morgan quand celui-ci était petit. Elle adore ses petits enfants.

Nowë Sanander: Ancien petit-ami de Vin, elle l'a largué de manière assez violente mais, il était toujours amoureux d'elle la dernière fois qu'elle l'avait vu.


Qui êtes vous ?


Petite présentation de votre personne : J'ai 28 ans. On m'appelle Sid ou Skunky.

Rythme rp et particularités :rapide. Je réponds dès que je vois la réponse et suis souvent derrière mon pc. Je suis sur deux autres forums mais, ça ne m'empêchera pas de répondre dans les meilleurs délais.

Comment avez vous découvert le forum : Partenariat avec Istheria

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et voir ce que ça donnera ?
Je ne connais pas encore mon personnage, j'ai pas encore pu discuter de trop avec mais, j'espère qu'il prendra de l'ampleur avec le temps. Si mon personnage commence bas, j'envisage de lui apporter avec le temps une évolution concrète.


Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
Vin Venture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages-
Sauter vers: