Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Divin Jugement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
MessageSujet: Divin Jugement Divin Jugement EmptyVen 29 Mar - 2:52
Revenant des duchés du sud, Ivan Corvo appréhendait sa rencontre avec le Roi, notamment car c'était d'un échec qu'il devait répondre. L'Inquisiteur était toujours parvenu à se démarquer de ses frères, il avait rarement connu l'échec, lui octroyant une fierté et une arrogance qui lui avait parfois joué des tours. Le Père-Capitaine voyageait toujours avec son fidèle groupe d’inquisiteur, eux aussi membres de l'Abbaye de l'Expiation Finale. Les frères Ladislas et Miklos avaient été gravement touché par l'Immortel, mais ils s'étaient relativement bien rétabli. Frère Loren, lui, n'avait pas survécu à la confrontation avec les sbires de Cesario.

Le Répurgateur chevauchait en tête, escorté par les deux autres inquisiteurs, lorsqu'ils entrèrent dans la capitale, prenant le chemin vers le Palais d'Orzus. Le bâtiment grouillait de soldats, de hauts-fonctionnaires et de membres imminents du clergé. C'était le centre du Royaume, la tête du dragon. Ils laissèrent leurs armes à l'entrée. Quelques jours plus tôt, un cavalier les avait rejoint, portant un message du Roi lui-même. Ce dernier exigeait que le groupe se présente devant lui sous trois jours. Ils avaient chevauché jours et nuits, tuant les bêtes sous l'effort.

Le Répurgateur réclama le droit de conserver son épée, avec laquelle il avait blessé l'Immortel, prétextant que le Roi devait la voir. Les trois hommes furent autorisés à rentrer dans la salle du trône, sous la méfiance et l'attention du la garde royale. Le groupe rentra la tête baissé, car regarder le Roi dans les yeux est un pêché, puis se prosternèrent devant lui.

« Votre Majesté. J'ai le devoir et la responsabilité de vous rapporter mon échec dans la mission que vous m'aviez confié, me rendant indigne de la confiance que vous aviez si généreusement placé en moi. L'Immortel a été réveillé, nous avons tenté de l'abattre mais il s'est enfui avant que je puisse lui porter le coup de grâce et vous rapporter sa tête comme vous me l'aviez commandé. Je m'en remets à votre Divin Jugement pour m'infliger une sanction à la hauteur de la déception que je vous inflige et ainsi purifier mon âme des fautes et du tord que je vous cause.»
Ivan Corvo

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 10/09/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divin Jugement Divin Jugement EmptyMer 3 Avr - 15:34
Bien des choses s'étaient déroulées, et non pas des moindres. Et à cela, Zmeï, le jeune souverain de Teïder, méditait sur les conséquences futures. Car nul doute qu'on aurait à en payer le prix très rapidement, même si la satisfaction d'avoir fait revenir le Père de la Souffrance était sans nom. Zmeï avait été présent durant la cérémonie et donc avait été un témoin privilégié du retour du Très-Haut. Même les hérétiques présents avaient été témoin de Sa Vérité. Il ne restait plus qu'à leur langue mécréante de parler de ce qu'ils avaient vu, pour que se propage la nouvelle de l'arrivée de la véritable divinité. Mais autre chose le préoccupait. Même si le Père de la Souffrance veillerait à combattre l'Immortel, le réveil de celui-ci ne présageait rien de bon... surtout si cela portait à mal le moral de ses troupes. Et en parlant de troupe, il guettait un cas à gérer : le retour de mission du Répurgateur Corvo. Sa missive n'apportait guère de précision sur sa mission, mais comme il avait ordonné que ce dernier se dépêche de revenir dans les plus brefs délais...Le jeune roi attendait son rapport de mission non sans une certaine impatience.

Quand Il arriva, avec deux de ses hommes, Zmeï le regardait de tout son air royal, froid et inquisiteur. Il attendait patiemment. Dans la salle du trône, il n'était pas seul ; sa garde d'élite était présente. Et au pire des cas, il suffirait qu'il appelle son drake, qui n'était jamais bien loin.

Quand ses trois sujets se prosternèrent devant lui, il les jugeait déjà en silence. Même si Corvo avait gardé son épée, quelque chose lui soufflait que la mission était un échec. Après tout, le Père de la Souffrance avait parlé de l'Immortel. Donc le rapport du Répurgateur ne le surprenait guère.

Il laissa un silence s'installer, attendant le bon moment pour prendre la parole. Après tout, il était Roi, pas un simple homme.

''L'échec est un mot guère toléré, et cela, tu le sais Répurgateur. Je suis insatisfait du résultat, en effet. Qui me prouve réellement que tu as donné le maximum de tes moyens et de tes capacités pour le stopper, ou mieux, le ralentir ? Qui sait si tu as réellement fait ce qu'il fallait et que tu n'aies pas pris la fuite, en constatant que tu ne pouvais rien contre lui ? Après tout, tu es encore en vie devant moi.... Certes, il fallait bien que tu viennes à moi pour me tenir au courant de ce qui s'est tramé... Mais toute erreur ou échec à un prix... et comme tu réclames la sanction... ''

Il fit un large sourire et siffla brièvement. Une tête reptilienne et grondante se redressa de derrière son trône. Le Drake cendré venait d'obéir à son maître.

''Mon tout beau... Choisis quelle âme tu décides de te repaître...''

Il fit un geste qui pourrait apparaître comme insignifiant pour le profane, mais qui était un ordre silencieux lancé au reptile. Zmeï avait déjà choisi sa victime.

L'animal gronda, se rapprocha des trois bipèdes et sans sommation, ouvrit la gueule pour prendre un des deux hommes de Corvo. Le craquement des os fut la seule chose qu'on entendit. Au moins, la proie était-elle restée digne. Puis, le drake, sa proie sanglante en gueule, se retira pour aller la savourir. Zmeï souriait, totalement satisfait.

''On dirait que j'ai opté pour ta sauvegarde mon cher. Mais ce n'est que partie remise. Ton âme n'est pas encore assez épuré de la tâche d'échec qui la recouvre... Je vais te confier une petite tâche... Mène l'enquête chez nous voisins hérétiques, pour savoir comment le retour de notre Seigneur et Dieu a été pris. Que je sache si ces âmes perdues vont retrouver la voie de la vérité. Interroge les, fais comme bon te semble... Tant que tu mènes à bien ce que je te demande. Ne crois pas qu'elle soit simple.... Mais après, si tu penses que c'est encore trop miséricordieux pour toi et la honte qui t'habite, je peux arranger l'affaire...''

Et là, il ricana.
Zmeï Nebojsa

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Famille royale
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 31/07/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divin Jugement Divin Jugement EmptyJeu 11 Avr - 16:38
Aucuns des trois inquisiteurs ne bougea lorsque le drake s'approcha d'eux. Les religieux considérait qu'il s'agissait d'une épreuve divine, destiné à les punir de leur échec. Si le Père estimait que Corvo devait mourir, qu'ainsi il avait suffisamment souffert pour gagner sa place aux côtés de la mère, alors ainsi soit-il. Mais ce n'est pas lui que le monstre dévora, mais l'un de ses frères. Ivan ne leva pas le yeux, ne tressaillit pas et ne broncha pas. Il attendait simplement que son Roi ait fini de parler. Ce dernier lui confiait une nouvelle tâche, certes moins prestigieuse, mais c'était une chance de se racheter.

« La bonté de votre Majesté est inégalable. Sachez que je mesure le privilège de cette généreuse seconde chance, je ne peux l'accepter. J'ai, devant vous, fait le serment de vous ramener la tête de l'abomination prétendue Immortelle. C'est un serment qui m'habitera tant qu'il me restera un souffle de vie, le don de notre divine Mère. J'ai longtemps médité lors de notre voyage, j'ai prié notre Père et j'en suis venu à la conviction que c'est mon épreuve, l'épreuve qui achèvera mon existence de souffrance et de dévotion. Peut être que je me fourvoie, qui suis-je pour contester la volonté de mon Roi, moi un être misérable et sans importance. Avant que vous vous prononciez, je souhaiterai vous rapporter ce que nous avons vu et entendu. »

Toujours à genoux et la tête penché vers le sol, Corvo contemplait les marches du trône alors qu'il sentait le regard terrifiant de son Roi posé sur lui.

« Lorsque nous sommes arrivés, nous avons entamé une prière à la gloire du Père. Nous avons rejoint les services du renseignement qui étaient déjà sur place. Avant que nous arrivions, ils avaient convenu un accord de coopération avec un groupe d'hérétique religieux, adepte de la nécromancie. Les ordres du Grand Inquisiteur étaient clairs, nous pouvions, si besoin, nous associer avec d'autres groupes pour mener notre mission à bien. L'objectif de mission étant la seule chose qui compte, je n'ai pas jugé bon de contester cet accord ou de m'en dissocier. Les hommes du renseignements s'éloignèrent vers une autre entrée, probablement, alors que l'Inquisition passait la grande porte, aux côtés des Nagas et des nécromants. C'était des elfes squelettiques de l'Âge de l'Empire d'Or, leurs armures en témoignaient. Ce furent de redoutables adversaires, ils utilisèrent des sortes de miasme toxique. L'Inquisition n'en souffrit pas grâce à la bénédiction du Père, mais ce ne fut pas le cas des nécromants. Nous les abattirent, mais mon groupe perdit l'un de ses inquisiteurs ainsi que des soldats. Puis, lorsqu'on atteignait la seconde salle, nous avons assisté à la "résurrection" de l'Immortel. C'était très certainement une scène théâtrale, seul le Père de la Souffrance bénéficiant de ce don. L'Immortel blasphéma puis s'en suivi du combat. Mes deux derniers frères inquisiteurs perdirent conscience alors que je m'élançai vers la tombe de l'imposteur. Les hommes du renseignement m'avaient confié la clef qu'ils avaient découvert dans la tombe d'Ilfrido. La clef révéla cette épée.

Corvo dégaina l'arme et la présenta, à plat, à son Roi.

« D'après les légendes, il s'agit de l'arme qui a permis de sceller l'Immortel. Lorsque j'en ai eu l'occasion, j'ai transpercé Cesario avec l'épée. Bien que la lame lui ait causé des souffrances visibles, elle semblait avoir perdu de sa puissance et ça ne suffisait pas à le sceller de nouveau. Lorsque je voulais reprendre l'épée pour le décapiter et vous ramener sa tête, comme vous l'aviez exiger, un événement imprévu se produisit. Une sorte de créature nagas momifié se tint devant nous et nous repoussa sans grande difficulté. Il extirpa l'arme du ventre de Cesario, la jeta au sol et l'emmena avec lui. Peut être aurai-je dû me jeter sur eux, mais j'ai pensé que je devais vous rapporter ce qu'il avait déclaré avec de repartir.

L'Inquisiteur rassembla ses souvenir sur cet événement et continua :


« La momie se présenta sous le nom d'Amosis le glorieux, le "Grand Serpent" des anciens dieux Serpentins. Des aberrations, à l'image de l'Immortel. Il déclara qu'en nous opposant à la volonté de Cesario, nous nous opposions à celle du panthéon Serpentin et il somma l'Immortel d'honorer ses engagements auprès d'eux. Bien que je n'en sois pas certain, il semblerait que ce soit eux qui ait libéré l'Immortel en échange de son aide. Je me souviens même de ses derniers mots : "Mes frères et sœurs s'éveillent peu à peu et il est temps que nous aussi revenons en ce monde pour réclamer notre juste héritage". Voilà, c'est tout ce que j'avais à vous rapporter votre Excellence. Si vous me permettez de conserver l'épée, je suis déterminé à honorer mon engagement envers vous, en poursuivant et retrouvant l'Immortel. Je ferai de cette tâche ma raison d'exister, pour la Gloire du Père et de la Mère, les deux seules dieux qui existent dans ce monde de souffrance.
Ivan Corvo

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 10/09/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divin Jugement Divin Jugement EmptyDim 28 Avr - 16:58
Qu'il était toujours plaisant de voir ses sujets ne pas frémir devant le sujet divin, porté par les crocs même du drake royal. Zmeï était ravi que les deux ''survivants'' n'aient pas bronché. C'était là un signe d'une grande ferveur. Le souverain aimait cela, car si ces deux loyaux sujets arrivaient à tenir face à la menace de la mort qu'apportait son animal de compagnie à écailles, alors ils seraient intraitables face aux hérétiques. Puis, d'un sourire presque sarcastique, il écouta Corvo narrer son aventure et de comment il n'avait pu réaliser la mission qui lui avait été confié. Le jeune roi nota quelques détails intéressants qu'il devra faire porter rapidement au Père de la Souffrance. LA moindre information, la plus infime soit-elle, pourrait avoir son importance pour répondre à ses Desseins, surtout pour combattre l'Immortel.

Puis, quand son sujet dégaina l'épée, Zmeï la contempla un instant, remerciant le Dieu d'avoir permis le retour de cette épée dans le giron des Teïderiens, tout en écoutant avec attention les dires de Corvo. Quand ce dernier eut fini de narrer son histoire, Zmeï se leva dignement.

''Je porterai aux oreilles de notre Père à Tous le récit de ton histoire. Il veillera à te récompenser quand le moment viendra, à condition bien entendu d'accomplir ton serment. D'être encore en vie devant, avec l'instrument mortel qui servira à décapiter l'ennemi immortel honnis.... et d'avoir réussi le jugement divin, démontre bien que le Père de la Souffrance est loin d'en avoir fini avec toi. Il tient à ce que tu accomplisses ton serment''

Un craquement écoeurant retentit sur l'instant, comme pour illustrer les paroles du souverain. En fait, le drake venait de briser les côtes de sa proie pour atteindre les précieux organes, pour les dévorer goûlûment. Mais cela ne fut aucunement choquant pour son maître, qui gardait toujours son sourire royal.

''J'ai bien entendu ton désir de répondre à ton serment. Et tu pourras le faire. Tu peux encore accomplir ce souhait cher à ton coeur qui n'est que le ressenti de la volonté de notre Dieu sur toi. Je te permets de l'accomplir. Fais cela donc, tout en accomplissant en même temps la petite tâche que je t'ai confiée. Avec cette épée en main, tu as tout pour réussir à accomplir ce que le Père de la Souffrance t'a soufflé...''[/b

Ou comment amplifier l'effet de ce souhait... Zmeï était lui même croyant, ne l'oublions pas, mais il était aussi un politicien à ses heures.

[b]''Outre ma petite mission dont je t'ai fait part, y a quelque chose que tu aurais besoin pour accomplir ton serment ? Pour apporter la tête de l'Immortel ? ''
Zmeï Nebojsa

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Famille royale
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 31/07/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divin Jugement Divin Jugement Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Divin Jugement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jugement rendu : un papon désavoué!
» Purifiez votre âme avant le jugement dernier
» La douleur d'un jugement
» Un jugement trop prompt est souvent sans justice ▬ Charlie
» Le complexe divin [Fe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: