Orzian, terre de richesses, de défis et de mystères à découvrir

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivé des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Histoire de la république d'Eïrn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: La géopolitique Orzanienne :: République d'Eïrn
MessageSujet: Histoire de la république d'Eïrn Mer 28 Juin - 23:21
Lorsque les hommes débarquèrent il y a 4000 ans de cela en Orzian, certaines tribus humaines se rendirent à l'Ouest de ce continent, ce malgré le fait que les terres de l'Ouest étaient grandement inhospitalières à cause de la présence immense de monstres qui les peuplaient, mais aussi de peuplades agressives qui ne voyaient pas d'un bon œil ces "intrus" sur leur terre.

Au bout de 200 ans, la seule tribu humaine arrivant à prospérer sur ces terres finit par se rassembler au sein d'une grande île située au nord de ce territoire. Cette île moins dangereuse que le reste du territoire devint donc leur véritable foyer et... 100 ans plus tard, c'est là qu'ils firent une découverte qui changea leur destin à jamais...

Un immense cristal qui était enfoui au sein des ruines intimidantes et anciennes qui se tenaient au centre de l'île. Quelles sont les véritables origines de ces ruines ? Aujourd'hui personne ne le sait véritablement, mais ce n'est pas vraiment  la question qui troubla le plus l'esprit des barbares lorsqu'ils découvrirent ce cristal qui semblait irradier d'une puissance magique singulière. Car dès que leur chef posa sa main sur ce dernier, celui-ci s'activa et s'adressa à eux...

Comment ce cristal n'ayant cessé de grandir à ce jour et aujourd'hui nommé source des âmes est devenu le dieu protecteur de cette tribu ? Nul ne le sait vraiment, les habitants de la capitale ne sont pas très loquaces à ce sujet et ont rapidement transformés l'histoire véritable en mythe.

Et le mythe quant à lui raconte donc que lorsque le chef de la tribu humaine posa sa main sur le cristal, ce dernier s'adressa au reste de la tribu par son intermédiaire. Leur promettant protection, prospérité et surtout l'immortalité en son sein en échange de leur vénération et de leur dévouement. Alors le cristal accomplit un miracle, il rendit leur santé physique à deux vieillards impotents et devant cet exploit toute la tribu ne t'attarda pas à venir s'agenouiller devant lui et de lui promette de le servir corps et âmes.

C'est depuis ce jour que les habitants de la capitale vénèrent le cristal, immédiatement après avoir découvert ce dernier ils entrèrent donc à son service, bénéficiant de ses faveurs en échange de leur vénération et surtout de l’accomplissement de leur première tâche. Bâtir avec son soutien une cité sur les ruines qui abritaient la source des âmes, mais aussi un grand temple dans lequel résiderait la source. Ils bâtirent ainsi en 1 siècle cette dernière, leur ville sainte à l'image des ruines qui abritaient le cristal, une ville qui a bien peu changée jusqu'à nos jours et qui rappellent ainsi avec clarté les jours anciens de la république d'Eïrn aux habitants de la capitale. Chose dont ils tirent activement force et dévouement envers la source des âmes protectrices.
avatar

Feuille de personnage
Fiche de suivi:
Peuple:
Nationalité:
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 220
Date d'inscription : 13/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Histoire de la république d'Eïrn Ven 6 Oct - 8:59
Il y a 3500 ans de cela la bienveillance de la source des âmes envers ses fidèles et les innombrables bienfaits qu'elle leur offrait dévoila aussi certaines contraintes. Tout d'abord, chose que les habitants de la capitale apprirent très vite à accepter, la vie plus longue et saine que leur offrait le cristal baissait grandement leur fertilité en retour. Ainsi ils ne purent jamais vraiment se multiplier et leur nombre resta constant au fil des millénaires, mais ils tinrent au final plus que tout au don de jeunesse de longue vie que leur offrait leur divinité en retour.

Divinité qui d'ailleurs honora sa promesse de leur offrir l'immortalité en son sein, car chaque habitant de la capitale qui mourrait voyait son âme aller au sein du cristal où elle se mélangeait avec la conscience de ce dernier. Ainsi l'âme de tous ceux qui mourraient au sein de la capitale venait se rassembler en une grande conscience collective incarnée par la source des âmes.

Néanmoins leur divinité avait aussi besoins d'âmes pour autre chose, pour alimenter sa puissance. Elle ne détruisait pas les âmes utilisées ainsi, mais ces dernières ne pouvaient se mélanger en la conscience collective des âmes provenant de la capitale et étaient ainsi emprisonnées au sein du cristal. Ainsi la source avait faim d'âmes et ses fidèles durent réfléchir à comment lui en offrir de plus en plus pour que le cristal en plus de garder sa puissance, finisse par en gagner avec le temps et ainsi mieux les protéger.

La source leur révéla qu'il existait au sein du territoire qui constitue aujourd'hui la république d'Eïrn d'autres ruines enfouies similaires qui contenaient toutes un relais magique qui une fois activé permettait à la source de puiser dans les âmes des êtres intelligents morts sur un vaste territoire autour de ces relais. Les habitants de la capitale activèrent donc les relais, sauf ceux au sein du grand désert d'Orzian qui furent défendus avec férocité par de nombreuses tribus nagas et qu'ils ne purent donc atteindre. Ceci fait, il restait à approvisionner la source des âmes en âmes d'être doués de consciences.

Il existait déjà de nombreuses peuplades vivants au sein du territoire, la capitale eut donc l'idée pour leurs permettre de prospérer et ainsi de multiplier les âmes à offrir à la source, de leur proposer la protection de la source des âmes en échange d'une légère redevance financière. Et si beaucoup refusèrent au début, celles qui acceptèrent se virent prospérer et défendues si efficacement contre les monstres et autres peuplades en échange seulement de cette "légère redevance" que nombreuses furent finalement celles qui firent de même.

Puis, quand la majorité des peuplades originaires de ces terres s'étaient faites à cela, il y 3000 ans de cela et voyant que le territoire avait de la place pour beaucoup plus d'habitants, les habitants de la capitale ouvrirent celui-ci aux étrangers qui désireraient s'y installer pour y goûter à une certaine indépendance et paix. Ainsi nombre d'entre-eux vinrent et c'est à cette époque que les petits royaumes et communautés indépendantes commencèrent à se multiplier au sein du territoire de la république. Un territoire qui leur offrit ainsi l'indépendance et la possibilité de prospérer à l'écart des troubles politiques et des guerres qui devinrent bientôt le lot des autres nations.

Ce alors que la capitale leur cachait bien entendu et leur cache toujours que l'âme de tous ceux qui mourraient au sein des terres de la République allaient alimenter leur cristal divin et c'est cela en vérité le prix de l'indépendance et de la sécurité dont profitaient ceux qui s'installèrent sur ces terres. Un cristal qui depuis a ainsi pu satisfaire sa soif d'âme et qui ne cessa de gagner peu à peu en puissance.
avatar

Feuille de personnage
Fiche de suivi:
Peuple:
Nationalité:
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 220
Date d'inscription : 13/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Histoire de la république d'Eïrn Ven 6 Oct - 8:59
Ainsi le territoire de la république se développa paisiblement durant 6 siècles, puis il y a 2400 ans de cela... Le royaume de Teïder tenta d'envahir par la force la République d'Eïrn. Alors la source des âmes put véritablement démontrer sa puissance, car par son influence elle causa tant de désagréments de toutes sortes que ce soit des épidémies ou des attaques de monstres ou d'arbres que l'armée d'invasion fut rapidement forcée de se replier. C'est ainsi que la première invasion de Teïder et toutes les autres furent repoussées par la source sans qu'il n'y avait vraiment besoin de se battre...

Suite à cela, la vie continua donc au sein de la république d'Eïrn, aussi paisible qu'elle l'avait été depuis plus d'un millénaire, mais de nombreux phénomènes commencèrent à se manifester au fur et à mesure que la source gagnait en puissance. Tout d'abord il y a 1800 ans de cela, les saisons finirent par se figer au sein de cette nation, dans une éternelle alternance entre le printemps et l'été dont l'hiver et l’automne étaient dorénavant bannis. De plus la terre devint peu à peu extrêmement fertile, ce qui était bénéfiques pour les récoltes des communautés s'y étant établis, mais qui sembla aussi coïncider avec une telle recrudescence de la présence monstrueuse que la source des âmes elle-même ne put plus vraiment les gérer, à tel point qu'ils devinrent un problème si sérieux pour les communautés indépendantes que ces dernières se défendirent de plus en plus par elles-mêmes contre-eux et qu'ils rendirent le voyage au sein du territoire de la république hasardeux. De même la source des âmes continuait à les protéger des autres peuplades, mais ne pouvait pas forcément les protéger de tous les dangers, ainsi le banditisme commença à se développer grandement sur ce territoire, couplée à une certaine prudence de ces mêmes "bandits".

Mais en dehors de ceci, aucune autre véritable catastrophe ne bouleversa la république si ce n'est d'éventuelles tentatives d'invasion de plus en plus timides de la part du royaume de Teïder. Ainsi le territoire de la république prospéra et ce jusqu'à l'arrivée il y a quelques siècles de cela des deux grands empires que sont Ikhyld et Akkaton. Ce qui dans les faits ne sembla pas changer grand chose au début, mais il apparaît de plus en plus évident depuis quelques années de cela que ces deux nations tentent de plus en plus de séduire et ce pas forcément discrètement les nombreuses communautés et royaumes indépendants se trouvant sur la territoire de la république. Tentant ainsi, peut-être dans le projet d'une futur annexion militaire de gagner en influence au sein de la république sans que la capitale s'en aperçoive, mais peut-être... Cette dernière n'est-elle pas véritablement dupe ? Qui sait ? En tous cas à l'heure actuelle la source des âmes est plus puissante que jamais et la conquête de la république d'Eïrn risque d'être plus difficile que jamais, même si cela risque au final d'être un combat âpre aussi bien pour un éventuel envahisseur que la capitale... Un combat qui pourrait aussi bien décider du destin de la république en elle-même que de la source des âmes protégeant cette dernière.
avatar

Feuille de personnage
Fiche de suivi:
Peuple:
Nationalité:
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 220
Date d'inscription : 13/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Histoire de la république d'Eïrn
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Histoire de la république d'Eïrn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, terre de richesses, de défis et de mystères à découvrir :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: La géopolitique Orzanienne :: République d'Eïrn-
Sauter vers: