Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Opale, dragonne sanguinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages
MessageSujet: Opale, dragonne sanguinaire Opale, dragonne sanguinaire EmptyVen 7 Déc - 11:14

Opale : combattante sans merci

Opale, dragonne sanguinaire 2a66Opale, dragonne sanguinaire Bscp
Identité


Nationalité : Non concernée
Race : Dragonne
Nom : X
Prénom : Opale
Sexe : féminin
Date de naissance : 02 Maïa 1650
Age :350 ans
Lieu de naissance : Province Ikhyldienne , petite île près de la frontière Eïlynsterienne
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Vagabonde
Rang social : Criminelle
Métier/Position dans la société : Guerrière libre
Titre : "La bouchère de Vimm", légèrement connue (Eilynster)


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :

L’équipement qu'Opale possède n'est visible et utilisable seulement lorsqu'elle se trouve sous forme humaine bien entendu. Sous sa forme de dragon elle n'a guère besoin d'autres armes que ses griffes, ses crocs et son souffle.

Nodashi : Opale apprécie cette longue lame bien tranchante, cependant elle ne s'en sert que dans certaines circonstances, notamment pour les duels qu'elles apprécie tant. Ce katana est simple mais bien ouvragé, son tranchant est bon et elle est plus légère qu'une arme à deux mains classique la rendant plus rapide qu'une épée bâtarde par exemple.

aperçu:
 


Hache de guerre à une main: Voila l'arme de prédilection de la dragonne, Cette hache lourde et tranchante a connu de nombreuses années de meurtres sans merci, de sang et autres joyeusetés que lui a fait voir la dragonne. Il s'agissait au départ d'une simple arme militaire dont elle a modifié le manche pour le rendre plus solide et dont la tête, abîmé avec les années fut changée à son tour. L'arme est lourdement marquée par les années et les combats passés mais sa solidité et son tranchant n'on pas changé d'un poil. Elle lui a été offerte lorsqu'elle se battait dans les arènes et ne l'a pas quitté depuis.

aperçu:
 

Rondache: Un simple bouclier rond et solide qu'elle utilise avec sa hache. Malgré les traces de coups à sa surface ce bouclier est toujours solide et ne risque pas de céder tout de suite.
Enchantement: aura curative: Quand on cherche le combat, il est toujours bon de pouvoir soigner ses blessures, Opale l'a bien compris et puisqu'elle n'est pas elle même la meilleure des soigneuse, autant se donner un coup de pouce.

aperçu:
 

Armure: L'armure que revêt Opale est étrangement resplendissante. Elle à toujours l'air neuve et scintille à la lumière. Il s'agit d'une armure de plates intégrale très résistante dont le casque est absent qui ne semble pas la gêner pour ses mouvements.
Enchantement: légèreté du vent: L'armure d'Opale ainsi enchantée offre une protection à toute épreuve tout en la rendant moins gênante, elle garde ainsi sa rapidité, afin de faire voler plus de tête.

Autres équipements


Tenue de revêtement: c'est une tenue qu'elle porte sous son armure. Il s'agit d'un haut de tissue noir finement tissé proche du corps dont le col est fermé par une sorte de collier doré et par un collier de tissue bleu. Le bas lui est un simple pantalon de cuir lui aussi très proche du corps pour ne pas gêner le port d'armure et enfin des bottes montant jusqu'aux genoux (lorsqu'elle ne porte pas les bottes de son armure.

boite à musique: Une petite boite à musique que lui à offert Mijja lorsqu'elle était encore captive dans l’arène clandestine. Elle y tient plus qu'a sa propre vie et celui qui lui volera ou l’abîmera risque de voir tomber sa famille devant lui avant de les rejoindre dans la mort.



Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : honorable

Feu : maitre
Eau : inapte
Vent : inapte
Terre : inapte
Lumière : inapte
Ténèbres : inapte
Invocation : inapte
Nécromancienne : inapte
Transformiste : confirmé

Mental : (Description ici.)

La volonté : maitre
Contrôle de soi : débutant
L'intelligence : champion
La perception : champion
Le charisme : maitre
Technologie : inapte

Physique : (Description ici.)

Force physique : champion
Agilité : confirmé
Vivacité : champion
Résistance physique : confirmé
Résistance magique : champion
Vitalité : maitre
Beauté : champion
Discrétion : inconnu

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : champion
Armes lourdes : champion
Armes d'hast : inapte
Faux : inapte
Art de la défense :champion
Armes de lancer/fouet : inapte
Arc/arbalète : inapte
Mains nue/Arts martiaux : champion
Armes à feu : inapte
Equitation : inapte
Domptage : inapte
Conduite : inapte
Combats dans les airs : champion
Combat sur la terre ferme : confirmé




Description de votre personnage :


Description physique :

Pour commencer, parlons de sa forme naturelle. Opale est un grand dragon blanc. Bien qu'elle soit loin d’être immense et qu'elle grandira encore, Opale possède une taille relativement imposante pour son age, atteignant facilement les 5m de haut pour 15 de long avec la queue. Elle possède des membres robustes et puissants.
Ses pattes arrière sont pourvus de trois  doigts aux griffes puissantes et ses pattes avant sont quand à elles confondus avec ses ailes.
Ses ailes d'ailleurs, membraneuses, sont très longues et taillés pour un vol long plutôt que pour la vitesse. Ses écailles sont particulièrement lisses et leurs aspect est casi semblable aux opales blanche, ce qui lui vaudra son prénom par la suite. Elle sont solide et ne cassent pas mais se rayent facilement ce qui leurs fait perdre leurs éclats mais elle finissent lentement par reprendre un aspect lisse.
Son dos est couvert de longue pointes osseuses  de plus en plus petites à mesure qu'elles approchent de sa tête et sa queue.
Sa tête est massive, et sa mâchoire impressionnante, surement du à son entrainement à tuer, elle est aussi couverte de cornes et serti de deux yeux reptiliens d'un bleu azur.
Son hurlement la rend aussi impressionnante au vue de son souffle élémentaire. En effet son rugissement se confond avec le bruit de la foudre et elle aime beaucoup en jouer pour se rendre plus impressionnante.
Elle possède aussi de nombreuses cicatrices sur le dos et sur les poignets/chevilles mais le temps a fait en sorte que ses écailles les recouvrent et les rendent invisibles sous sa forme draconique.

aperçu de la dragonne:
 

Parlons maintenant de l'apparence que la dragonne prend la plupart du temps. Il s'agit d'une apparence humaine, une jeune femme d'environs une trentaine d'années en apparence. Elle est assez grande, et son corps harmonieusement sculpté.
Son physique trahi son passé et sa vie de guerrière, en effet elle est très athlétique sous son armure mais même si elle n'est pas musclée à l’excès elle n'est pas une femme frêle.
Sa tête est composée d'un visage aux traits fins et à la peau blanche presque pâle. Sa bouche ne montre rarement de signes de bonne humeur tel un sourire ou bien alors il s'agit d'un sourire sadique.
Ses yeux quand à eux sont d'un bleu azur, ils sont constamment légèrement brillant et on peut y voir refléter une forte dose de colère. Oui, c'est la colère que l'on peux voir dans son regard, même si elle semble s'amuser en se battant et en tuant, il n'y que de la colère et une certaine dose de tristesse.
Mais ce visage à l'apparence triste, elle ne l'arbore que lorsqu'elle est seule, seule avec sa boite à musique.
Sinon, elle sublime ses oreilles d'une paire de boucle d'oreille en métal bleu sertie d'une perle au milieux qu'elle tient surement d'une de ses victimes.
Et enfin, elle possède de long cheveux d'un blanc pur, un blanc opalin ressemblant fortement à la couleur de ses écailles, brillant et lisse. Elle les laisse détachés la plupart du temps. Une mèche tombe régulièrement sur son visage juste au dessus de son œil.
Sa façon de se tenir est assez imposante, elle est toujours droite mais semble prête à bondir n'importe quand, tout les muscles de son corps en alerte.
Sa démarche est lente, elle prend son temps et s'amuse à voir les réactions des autres lorsqu'elle accélère.
Cependant, lorsqu'elle manie un instrument de musique, ou la boite à musique qui lui est si précieuse, elle devient douce, ses mouvements deviennent délicats, son regard s'attriste et un tres léger sourire peut pointer sur ses lèvres.

Et pour finir, chose que personne ne peut réellement voir, c'est son corps. Une fois nue, on se rend compte que sa vie n'a pas été faite d'amour et d'eau fraîche. Son dos est couvert de cicatrices, ses chevilles et ses poignets aussi portent les marques de ses ancienne entraves. Et enfin une longue cicatrice part de sous sa poitrine, traversant son ventre de part en part, trophée d'un duel dont elle se souviendra.

aperçu de sa forme humaine:
 

Description mentale :

Opale est une femme à l'esprit compliqué, torturé.
Aujourd hui elle est tiraillé par la peur, la colère et la tristesse. Toute sa vie elle n'a connu que ça... Le peu de bonheur qu'elle a eu lui a été arraché.
La dragonne a donc trois facettes de sa personnalité qui ressortent le plus.

Premièrement la peur. Opale a beaucoup connu, et ce qu'elle a pu voir ou subir l'on marqué à vie. Les chaines et les fers la font trembler, brisant même sa carapace solide de tueuse sanguinaire. Trop longtemps attachée et torturée pour en faire une bête elle porte désormais de lourdes séquelles aussi bien physiquement que mentalement. C'est d'ailleurs pour cacher ses cicatrices et pour se sentir plus solide qu'elle porte une armure intégrale.

Toute cette peur, accumulée au fil des années, l'on rendu agressive, envers n'importe qui. Elle a tendance à tout régler dans la violence et parfois même à chercher elle même à provoquer les problèmes.
Cependant, son agressivité ne fait pas tout, c'est sa colère qui domine la plupart de ses actions. Pour elle, l'humain est un fléau, et tout ceux les soutenant aussi. Elle s'attaque à toute personne qui aurait pu de près ou de loin contribuer à son passé. Autant dire qu'elle ne fait pas dans la dentelle puisque pour elle, être vivant est suffisant pour devenir une cible, ce qui lui a déjà joué des tours par le passé. Plus d'une fois il lui est arrivé de tomber sur plus fort qu'elle et à du se replier pour changer de stratégie.
Cette colère a néanmoins diminué avec le temps, et aujourd hui, bien qu'encore haineuse envers Ikhyld et Eilynster, elle ne détruit plus tout ce qui bouge.... Pas trop en tout cas..

Et enfin la tristesse. La dragonne renferme en elle beaucoup de tristesse, brisée depuis longtemps elle ne le montrera cependant jamais. Toujours l'air sur d'elle, se faisant plus une image de femme monstrueuse, méchante, sans merci plutôt que d'avouer ses faiblesses. Mais la vérité est la, lorsqu'elle ne se bat pas, elle se retrouve dans un coin et ouvre sa boite à musique. Il n'est pas rare qu'elle se perde dans ses pensées à ce moment la et finisse par verser une larme.

Voila qui conclut les trois plus grosses facettes de la personnalité d'Opale, cependant il en existe encore.
Par exemple elle est joueuse. Lorsqu'elle se bat en duel, et que son adversaire en vaut le coup, elle s'amusera, prenant plaisir au combat jusqu'a le faire durer parfois. Elle possède aussi une pointe de sadisme, elle prend un malin plaisir à blesser et humilier quand elle ne s'amuse pas suffisamment.
C'est aussi une femme de caractère qui ne reculera devant rien pour compléter un objectif. Et quand elle a un objectif, il ne vaut mieux pas être sur son chemin, car elle a tendance à être sans pitié. Homme, femme ou enfant, civil ou combattant, elle ne fait aucune différence.

Dans une touche plus joyeuse elle se trouve etre mélomane. La musique l'apaise, lui rappel les quelques bon souvenirs qu'elle a eu. Elle ne fait jamais de mal aux musiciens et aime beaucoup les écouter et apprendre à jouer des instruments qu'elle trouve.

Convictions :

Les convictions d'Opales ne sont pas difficiles à comprendre.
Ses seuls buts dans la vie sont de vaincre tout les plus puissants guerriers d'Orzian tout en se vengeant des deux grandes nations qui lui on pourri la vie.

Elle se fiche complètement des autres races, pour elle il n'y a aucune différences. Même les dragons sont pour elle rangé à la même enseigne. Il faut dire que les seuls dragons qu'elle a pu croiser étaient asservi à l'armée Eïlynsterienne.
Les nations par contre c'est une toute autre chose. Autant elle se fiche pas mal de la plupart d'entre elle, autant elle a une haine féroce pour les nations d'Ikhyld et d'Eilynster. Elle déteste ces nations au plus haut point et attaquera sans hésiter chacun des partisans qu'elle croisera. Même si cela doit la conduire à mourir ou à se retrouver gravement blessée.
Elle apprécie Teider, elle trouve que c'est un excellent endroit quand elle désire se battre puisque qu'elle n'a pas besoin de passer la frontière pour se faire attaquer.
Sinon, elle ne se sent chez elle nul part, elle ne ressent aucune envie d'appartenir à quelques nations que ce soit. Elle préfère sa liberté actuelle même si elle est vu comme une paria, ce dont elle ne se cache pas d’ailleurs.

Est-il nécessaire de dire que la politique ne l’intéresse en rien? Il n'est même pas sur qu'elle sache ce que "politique" veuille dire. Elle se fiche bien de ce qu'il ce passe dans Orzian et se contente de vivre sa vie.

Et enfin la religion... Et bien elle s'en fiche tout autant, ça ne l’intéresse pas et est exaspérée en voyant une personne prier. D’après elle "Prier ne sauvera personne... D'autant plus que si les dieux existaient, ce seraient de beaux salops qui s'amusent à nous rendre la vie infernale..."




Passé de votre personnage :


Histoire :

La vie d'Opale commence il y a 350 ans. C'est sur une petite île à côté de la frontière Eïlynsterienne, dans ce qui sera plus tard la province Ikhyldienne que la dragonne a vu le jour. Cependant pas dans le calme d'un foyer ni la chaleur d'une mère non, elle est née dans les cris et le froid.
Son œuf avait été dérobé à une île non loin de celle ou son oeuf à éclos et vendu à une arène de combat illégale ou elle serait dans quelques temps l'attraction principale.
C'est donc dans ce but qu'elle fut entraînée. Pour commencer ils la nourrirent convenablement pendant plusieurs années, faisant en sorte qu'elle soit en bonne santé et qu'elle grandisse vite.
Et c'est ce qui arriva, elle grandissait tranquillement, fortifiant son corps puis lorsqu'elle atteignit la taille d'un homme adulte, le traitement changea du tout au tout.

Fini les bons traitements, les repas copieux et la compagnie, elle fut jetée dans une des cellules du sous sol, avec les autres esclaves et combattant de fosse. On la musela, l’enchaîna, et lui taillada le dos à coups de chaîne et ceux chaque jours jusqu'a ce qu'elle ne soit plus qu'un gentil chien bien soumis à son maître.
C'est à ce moment que le vrais travail sur son esprit commençait. Elle était épuisée, terrorisée, à bout. C'est la que le "dresseur" lui donna l'ordre de monter dans l’arène et d'y tuer tout ce qu'on lui présentait. c'était ça ou elle ne mangerait pas.
Bien sur la dragonne se fichait bien de ne pas manger, elle ne comprenait pas tout de suite que ce ne serait pas le seul problème.

Elle fut donc envoyée dans la fosse le lendemain, une épaisse chaîne autour du cou pour l’empêcher de s'envoler. Elle regardait apeurée la foule qui hurlait, attendant apparemment la venue des combattants, ce qui arriva rapidement. Ils furent acclamé un moment puis ils se tournèrent vers la dragonne. Ils étaient deux, armé de haches et souriant. Surement se disaient-ils que la gloire les attendaient une fois le saurien abattu.
La dragonne comprit vite que si elle ne les tuaient pas, elle n'aurait de tout façon pas l’occasion de manger puisqu'elle serait mise en pièce. Elle n'eu pas le choix, un premier combattant fondit sur elle donnant un violent coup de hache vers une aile, elle esquiva de peu, la lame ratant son aile pour venir lacerer son cou. Un peu de plus et c'était déjà fini pour elle. Sans réfléchir elle lui sauta à la gorge et le tua sur le coup sous une ovation du public. Elle était bien plus imposante qu'un humain et sa mâchoire lui avait brisé la nuque sans difficultés.. C'était donc ça qu'elle devait faire? Tuer pour amuser tout ces gens qui ne la voyait que comme une attraction?
Elle senti une larme perler au coin de son oeil et elle referma sa mâchoire un peu plus séparant la tête de sa victime de son corps.
Elle se tourna alors vers le second combattant qui d'un coup se sentait bien moins courageux. Le regard de la dragonne s'assombrit et elle poussa un rugissement de colère qui fit reculer le combattant, hué par le public. Elle fonça alors vers lui mais fut stoppée par la hache du combattant, lui arrachant un couinement de douleur, elle était dans un sale état mais repris son attaque en voyant le combattant lever à nouveau sa hache. Elle se jeta sur lui, prenant un violent coup dans le flanc mais attrapa la tête du pauvre homme, l'écrasant entre ses mâchoires.

Ses écailles si blanches perlaient maintenant de sang, la chaîne qui la retenait fut tiré afin de la mettre à terre puis on vint lui remettre ses chaines et sa muselière afin de la maîtriser et de la remettre en cage.
Elle avait tres bien comprit que maintenant sa vie se résumerait à ça... Et elle avait bien raison, les années passaient et plus elle grossissait, devenait forte, plus le public venait nombreux faisant le bonheur de ses geôliers.
Les journées se ressemblaient toute. Elle se faisait torturer pour la mettre en colère et on l'envoyait déchiqueter des guerriers dans la fosse. Elle fini même par maîtriser la magie, obligeant son dresseur à lui laisser sa muselière même dans la fosse ce qui posa problème au début, sa mâchoire étant sa meilleure arme. Elle trouva cependant une solution qui émerveilla le public autant qu'elle terrifia son dompteur. En plein milieu de l’arène, la dragonne se changea en jeune femme. Elle fut alors débarrassée des chaines qui la tenait puisqu'elles étaient devenu bien trop grande pour son nouveau corps de jeune humaine et donc fut libérée de toute entrave. Cependant, contrairement à ce que pensait son dompteur, elle ne reprit pas forme pour déchaîner son souffle. Non, elle garda forme humaine, ramassa une arme et et se prépara au combat.
Avait elle appris à aimer sa condition de monstre de foire? Était elle juste résignée? Elle fonça sur l'homme en hurlant telle une damnée, frappant de toute ses forces avec son arme. Bien sur elle n'était pas tres forte et n'y connaissait rien au maniement des armes, c'est pourquoi le combattant la balaya d'un violent coup de pied la renvoyant au tapis. Mais elle ne se découragea pas et se releva pour lui sauter à nouveau dessus. Elle fut frappée à nouveau mais cette fois resta accrochée au bras du combattant. Elle leva son regard azur vers lui et fit un sourire narquois avant de l'embrasser avec sa magie. Elle le lacha donc tandis que lui hurlait en brûlant. Imitant alors les combattant de la fosse elle leva son arme en signe de gloire tandis que le public fou de joie hurlait.

Elle garda l'arme avec elle et elle rentra d'elle même dans sa cellule ou elle reprit sa forme de dragon, se couchant sagement au fond de celle ci.
On ne la fit pas combattre les jours suivant, cherchant plutôt un moyen de s'assurer qu'elle ne puisse pas se libérer comme elle le souhaitait.

C'est pendant ses jours de repos qu'elle rencontra Mijja, un jeune homme qui fut jeté dans sa cellule à cause du manque de place. Le dompteur pensait surement que la dragonne le mettrait en pièce et c'est ce qu'elle s’apprêtait à faire jusqu’à ce que le jeune homme la regarde en souriant et lui dise "tu es vraiment une dragonne magnifique".
La dragonne se figea, elle s'attendait à l'entendre hurler pour sa vie mais non, il venait de lui faire un compliment. Elle fut intriguée, c'était bien la première fois qu'on lui parlait comme ça. D'habitude on lui criait dessus et on la frappait.

Elle commença alors à l'écouter parler, sans lui parler en retour, essayant de comprendre ses intentions. Puis elle fini par baisser sa garde, prenant forme humaine et communiquant avec lui. Elle se prit rapidement d'affection pour le jeune homme, apprenant à le connaitre. Il était doux, et passionné par la musique. D'ailleurs il avait toujours une petite boite à musique avec lui qu'elle appréciait beaucoup.
Mais bien sur le repos de la dragonne ne durerait pas et le dompteur vint à sa rencontre quelques jours plus tard. Cette fois il ne la tortura pas, il se contenta de lui parler.
Il lui offrit la possibilité de se battre comme elle le désirait tant qu'elle  ne tentait rien contre ses maîtres. Sinon ils l’abattraient sur le champs. La dragonne accepta, de toute façon elle avait perdu depuis longtemps l'envie de fuir. Elle avait comprit que cela ne servait à rien. Cependant elle demanda à se battre comme les autres humains, elle avait prit le gout de la technique, elle était curieuse. En fait elle appréciait le fait de se sentir vulnérable. Lorsqu'elle était dragon, elle broyait les combattant sans problèmes alors que son dernier combat avait été si excitant!

Elle fut alors entraînée comme n'importe quel combattants. Elle appris le maniement des armes, plus particulièrement celui de la hache et du bouclier. Il se trouva qu'elle était doué pour apprendre les techniques martiale et apprit très vite à se défendre. Elle aimait beaucoup la façon de se battre des humains et devint relativement bonne rapidement.
Elle prie gout au combat humain, même si les première blessures ne furent pas simple à encaisser. Petit à petit, elle devenait plus forte, elle apprenait, mémorisant chaque style de combat qu'elle rencontrait ou qu'on lui enseignait. Et le public aimait ça, il était plus impressionnant  de voir une jeune femme seule, affronter plusieurs guerriers avec une telle férocité plutôt qu'un dragon qui avait peu de chance de mourir. Même si ses adversaires n'étaient pas de grand combattant. Le niveau se corsa petit à petit et la jeune femme apprit à encaisser, plus l'ennemi était fort et plus elle était blessée en fin de combat mais plus elle était satisfaite.
Ce manège continua de longues années. Années pendant lesquelles elle se rapprocha de Mijja. Le jeune homme était sa bouée de sauvetage, il l'a faisait sortir des combats pour l'emmener ailleurs, lui offrant douceur et gentillesse. Elle profitait de chaque instant à ses côtés se nourrissant de tout ce bien être pour ne pas sombrer dans la peur et la tuerie.

"Opale"

Oui Opale... C'est le nom qu'il lui avait donné. Il l'avait appelé comme ça a cause de ses écailles qui étaient semblables à la pierre précieuse. Opale.. La dragonne avait sourit, ravie de son prénom.
Cependant le bonheur ne dura pas... Mijja fut un jour emmené dans l’arène laissant sa boite à musique à la dragonne. Elle resta donc dans la cellule à attendre son retour mais... Il n'était pas combattant, et fut tué dans la fosse.
Opale fut soufflée par la tristesse, l’incompréhension. Elle fut emmené dans la fosse comme à son habitude, mais elle restait la, sans bouger au milieu de l’arène. Puis soudain, elle entra dans une colère noire. Elle reprit sa forme draconique et déversa sa rage sur la fosse anéantissent les combattants et faisant fuir le public qui se faisait attaquer à son tour.
Ses gardiens finirent par la maîtriser, mais ils eurent du mal, même avec une dizaine d'hommes.

Complètement enchaînée muselée et bloquée ils décidèrent de s'en débarrasser. Ils la vendirent à la nation voisine qui cherchait justement des dragons pour son armé, Eilynster.
Ils en tirèrent une bonne somme et les avaient mis en garde sur la nature violente et dangereuse d'Opale, mais apparemment les nouveaux propriétaires savaient y faire avec ce genre de bête.

Elle fut mise à l'écart des autres dragons afin de la conditionner. Mais cette fois la dragonne comptait bien ne pas se laisser faire. Cependant elle joua le jeu, après tout ses nouveaux propriétaires étaient bien différents des précédents. Elle n'était plus maltraité au contraire. Alors elle se laissa faire, restant docile et obéissante. Elle fut intégrée à une escouade de combat avec pour mission de repousser Teider. De plus avec l'arrivé en Orzian d'Akkaton et d'Ikhyld, l'armé avait besoin de gonfler ses rangs.

Elle travailla donc comme un bon soldat pendant longtemps, enchaînant les missions et inquiétant ses supérieurs un peu plus à chaque missions. Elle se faisait toujours plus violente, sans pitié et avait même tendance à chercher les problèmes. Et ce qui devait arriver arriva. Lors d'une mission à Vimm, petit village de campagne, elle se déchaîna à nouveau. Elle était sous sa forme humaine et pourchassait l'ennemi pour l’anéantir, mais lorsque le combat fut terminé et que son chef d'escouade sonna le retour, elle éclata d'un rire sadique et se retourna contre son propre camp.
Elle attendait ce moment depuis longtemps, le moment ou elle briserait ses chaines pour de bon. Elle assassina son chef d'escouade d'un grand coup de hache dans le dos avant de reprendre une forme de dragon pour fuir.

Elle fut pourchassée pendant un long moment jusqu'a fuir plus au Sud Ouest jusqu'aux duchés du Sud ou elle se cacha un moment.
Eïlynster lui donna le surnom de "bouchère de Vimm" après le crime qu'elle avait commis. Amusée par ce surnom, elle pris la route, se promenant pour visiter ce monde qu'elle n'avait jamais vu. Elle était enfin libre, libre d'aller ou elle voulait, de faire ce qu'elle voulait et surtout... libre de se venger de ce monde pourri.
Elle voyagea alors de ville en ville, détruisant, pillant et tuant sur le chemin des caravanes ou des voyageurs sans grosse escorte. Elle se mis aussi à chercher de puissants guerriers tentant de trouver quelqu'un de suffisamment fort pour lui tenir tête sans pour autant la mettre en piece immédiatement.

Puis elle se calma avec le temps, elle avait bien comprit que s'attaquer à tout le monde avait un lourd prix à payer, son corps meurtrie par les blessures regulieres demandait le repos. Elle continuait ses attaques et prenait un malin plaisir à tuer les combattants assez téméraire pour l'affronter, mais elle sentait le passé la rattraper. Alors le soir, elle se posait calmement, et remontait la boite à musique de Mijja, écoutant sa mélodie la larme à l’œil.
Aujourd hui encore Opale traverse Orzian, pillant et tuant mais elle a de nouveaux but. La vengeance n'étant pas suffisante pour elle, elle se trouva une cible à abattre. Gareel Krenliwën, un guerrier qui avait réussi à l'impressionner avec ses talents de sabreur et contre qui elle avait bien envie de tester sa force une nouvelle fois. Elle gardait de lui une trace et pour le moment très peu avaient réussi cet exploit.
Elle eu aussi des problèmes avec Sigismond Bonnenfant lors d'une ballade à Teïder. Elle aime bien cette région car on l'attaque à vu. Ils se sont battu un moment avant de devoir mettre fin au combat, mais elle s'est promis de le retrouver pour tenter de le tuer, c'était un homme fort amusant!
Voila sa vie, meurtre, pillage, chasse aux monstres et à tout ce qui est susceptible de la divertir.
Liens :

Mijja, ami proche (décédé): Mijja était un jeune homme dont Opale c'était pris d'affection. Il fut tué dans la fosse ne laissant à la dragonne qu'une boite à musique.

Gareel Krenliwën, rival: l'un des seul homme pour le moment à avoir tenu tête à la dragonne lors d'un duel à la loyale ayant même réussi à la blesser! Un combat dont la dragonne se souviendra longtemps mais dont elle ne parle pas vraiment.

Sigismond Bonnenfant, ennemi: Homme qui veut apparemment sa mort pour le simple fait... Qu'elle vive. Opale le trouve divertissant et suffisamment fort pour s'y intéresser.



Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Opale, dragonne sanguinaire Opale, dragonne sanguinaire EmptyVen 7 Déc - 12:48

Talents



-Expert de l'armure : Vous êtes particulièrement entraîné au port d'une lourde armure.
Novice : Votre armure encaisse légèrement plus de dégâts.

-Récupération : Vous êtes doué quand il s'agit de récupérer rapidement de l'énergie.
Novice : Vous vous fatiguez moins vite.

-Esprit difficilement influençable : Vous manipuler n'est pas chose facile.
Novice : Les sorts de manipulation utilisés contre vous souffrent d'un malus de 5.

-Insensible à la terreur : Vous ne connaissez pas la peur, ou presque.
Novice : Vous bénéficiez d'un bonus de +10 en réussite à vos tests de peur.

-Volonté d'acier : Vous savez tenir bon, même quand vous devriez céder.
Novice : Il faudra vous infligez un peu plus de blessures pour vous mettre hors combat.

-Constitution hors norme (forme dragon) : Vous êtes bien plus solide que vous ne devriez l'être
Novice : Il faut vous infliger un peu plus de dégâts qu'il ne faudrait normalement pour vous neutraliser.
Adepte : La première blessure critique du combat comptera comme une blessure grave.

-Frappes puissantes (forme dragon) : Vous savez frapper forts et toutes vos attaques font particulièrement mal.
Novice : Toutes vos attaques font légèrement plus de dégâts.
Adepte : Quand l'adversaire vous pare, il se fatigue légèrement plus qu'il ne le devrait normalement.
Maître : Malus de 10 pour parer vos attaques.
Expert : Quand vous faîtes une réussite critique un frappant un ennemi, vous le sonnez toujours ce qui infligera un malus à ses actions au prochain tour.


(c) Cruelly pour Never Utopia.

Opale

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Criminelle
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2018
Localisation : Vagabonde
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Opale, dragonne sanguinaire Opale, dragonne sanguinaire EmptyJeu 14 Mar - 14:36

Caractéristiques

Magie :  

Potentiel : honorable

Feu : maitre
Eau : inapte
Vent : inapte
Terre : inapte
Lumière : inapte
Ténèbres : inapte
Invocation : inapte
Nécromancienne : inapte
Transformiste : confirmé

Mental :

La volonté : maitre
Contrôle de soi : débutant
L'intelligence : Maitre (champion +1)
La perception : champion
Le charisme : maitre
Technologie : inapte

Physique :
 

Force physique : champion (forme dragon = Légende)
Agilité : confirmé (forme dragon = débutant)
Vivacité : champion (forme dragon = adepte)
Résistance physique : confirmé (forme dragon = Prodige)
Résistance magique : champion
Vitalité : maitre
Beauté : champion
Discrétion : inconnu

Martial :

Armes de tailles : champion (maitre)
Armes lourdes : champion
Armes d'hast : inapte
Faux : inapte
Art de la défense :champion
Armes de lancer/fouet : inapte
Arc/arbalète : inapte
Mains nue/Arts martiaux : champion
Armes à feu : inapte
Equitation : inapte
Domptage : inapte
Conduite : inapte
Combats dans les airs : champion
Combat sur la terre ferme : confirmé


(c) Cruelly pour Never Utopia.
Opale

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Criminelle
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2018
Localisation : Vagabonde
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Opale, dragonne sanguinaire Opale, dragonne sanguinaire EmptyJeu 14 Mar - 14:53

Equipement utilisé activement

Armement


Nodashi : Opale apprécie cette longue lame bien tranchante, cependant elle ne s'en sert que dans certaines circonstances, notamment pour les duels qu'elles apprécie tant. Ce katana est simple mais bien ouvragé, son tranchant est bon et elle est plus légère qu'une arme à deux mains classique la rendant plus rapide qu'une épée bâtarde par exemple.

Amateratsu, la lame solaire:
 

Amateratsu: Cette épée de lumière et de flammes porte en son cœur la puissance irradiante du soleil. Même les ténèbres les plus sombres n'atteignent pas son incroyable éclat. Opale s'en est emparé alors qu'elle ne semblait être qu'une vieille épée rouillée mais dés qu'elle toucha les flammes de la forge pour la restaurer, elle s'embrasa et montra son véritable potentiel. Sa puissance semble grandir à chaque combat de la dragonne.

Coeur du Soleil:
La lame semble résonner avec son porteur, enflammant son âme et son coeur afin que lame et épéiste ne forme plus qu'un. La lame s'embrase alors, s'entourant de flammes blanches et calcinant les plaies quelle produit tandis que l'épéiste ne faisant plus qu'un avec sa lame vois sa capacité de combat s'améliorer. (Dégâts supplémentaire de feu et de lumiere et +1 en arme de taille.)

Fléau des morts :
Chaque attaque de cette lame qui atteint physiquement un mort vivant dissipe en partie la magie nécromantique qui le maintient dans la non vie, faisant qu'elle cause davantage de dégâts à ces derniers, même pour des blessures légères. Contres les nécromanciens sinon, elle affaiblit modérément la puissance de leur magie pendant quelques minutes si on les blesses avec.
Arme pétrifiante :
Votre arme est dotée du pouvoir de pétrifier peu à peu ceux qu'elle blesse. Selon la gravité des blessures générées par celle-ci, le corps de votre adversaire sera de plus en plus pétrifié, jusqu'à l'être totalement s'il s'avère que sa résistance magique est inférieure à celle physique et que vous infligez des blessures assez graves. Cette pétrification est dans les faits soignable par les méthodes standards, mais reste gênante en plein combat dans son stade partiel car votre ennemi deviendra de plus en plus lent et pataud.
Crocs :
La lame de l'aube ainsi enchantée, voit s'imprimer dans la force de ses coups une partie de la puissance de la mâchoire d'un dragon, lui donnant un pouvoir de pénétration plus important que celui d'une épée commune.

-Payer 1000 pms
-Combattre 5 adversaires en duels avec la lame
-Devenir connu dans les 6 grandes nations Orzaniennes.


Hache de guerre à une main: Voila l'arme de prédilection de la dragonne, Cette hache lourde et tranchante a connu de nombreuses années de meurtres sans merci, de sang et autres joyeusetés que lui a fait voir la dragonne. Il s'agissait au départ d'une simple arme militaire dont elle a modifié le manche pour le rendre plus solide et dont la tête, abîmé avec les années fut changée à son tour. L'arme est lourdement marquée par les années et les combats passés mais sa solidité et son tranchant n'on pas changé d'un poil. Elle lui a été offerte lorsqu'elle se battait dans les arènes et ne l'a pas quitté depuis.
Fille des ténèbres :
Lorsque l'on frappe avec, l'arme s'entoure d'une aura ténébreuse qui la rend difficile à percevoir et peut troubler l'adversaire. (Malus de -5 aux tentatives de parade ou d'esquives de la cible)



Protections


Rondache:
Un simple bouclier rond et solide qu'elle utilise avec sa hache. Malgré les traces de coups à sa surface ce bouclier est toujours solide et ne risque pas de céder tout de suite.
aura curative: Quand on cherche le combat, il est toujours bon de pouvoir soigner ses blessures, Opale l'a bien compris et puisqu'elle n'est pas elle même la meilleure des soigneuse, autant se donner un coup de pouce.
Bouclier miroir : Le bouclier devient capable de renvoyer les sorts directs comme une boule de feu au prix d'un jet de parade réussit. Par contre, plus le mage qui lance le sort renvoyer est puissant, moins cela a de chances de marcher... (-5 par niveau du mage au dessus de champion, ne renvoie que les sorts directes et prenant une forme physique.)


Armure: L'armure que revêt Opale est étrangement resplendissante. Elle à toujours l'air neuve et scintille à la lumière. Il s'agit d'une armure de plates intégrale très résistante dont le casque est absent qui ne semble pas la gêner pour ses mouvements.
légèreté du vent: L'armure d'Opale ainsi enchantée offre une protection à toute épreuve tout en la rendant moins gênante, elle garde ainsi sa rapidité, afin de faire voler plus de tête.



Instruments


boite à musique: Une petite boite à musique que lui à offert Mijja lorsqu'elle était encore captive dans l’arène clandestine. Elle y tient plus qu'a sa propre vie et celui qui lui volera ou l’abîmera risque de voir tomber sa famille devant lui avant de les rejoindre dans la mort.



Bijoux


Pendentif de fuite :
Un collier dont le pendentif est en forme de renard. Il est capable de vous téléporter dix mètres en arrière (si la position est occupée : premier endroit libre à partir de lui) par simple envie. Utilisable une fois par combat.




Vêtements


.
Tenue de revêtement: c'est une tenue qu'elle porte sous son armure. Il s'agit d'un haut de tissue noir finement tissé proche du corps dont le col est fermé par une sorte de collier doré et par un collier de tissue bleu. Le bas lui est un simple pantalon de cuir lui aussi très proche du corps pour ne pas gêner le port d'armure et enfin des bottes montant jusqu'aux genoux (lorsqu'elle ne porte pas les bottes de son armure.
Opale

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Criminelle
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 04/12/2018
Localisation : Vagabonde
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Opale, dragonne sanguinaire Opale, dragonne sanguinaire Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Opale, dragonne sanguinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Yagar Shsk, le Sanguinaire
» Rp avec un loup assassin et sanguinaire?...
» Le webmaster de Fillon a des pulsions staliniennes
» Les fiches de publicité de Armanda
» Capture du Spectrum sanguinaire [pv: Satsugai/neutre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages-
Sauter vers: