Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Les amis du progrès (Pv Aria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain
MessageSujet: Les amis du progrès (Pv Aria) Jeu 6 Déc - 19:28
28 Juin de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

C'était une belle journée pensa Anton qui en profitait pour faire une petite promenade dans la Grance cité d'Airain, il n'y avait pas à dire, ce n'était certes pas aussi extrême que la capitale impériale située deux continents plus loin, mais cette capitale de province était vraiment admirable et respectable que ce soit par sa taille ou bien les démonstrations nombreuses du génie et de l'audace Akkatonienne qu'elle comptait. Que ce soit l'usage courant d'électricité, les systèmes de transports modernes ou bien le fait que l'architecture était peu ressemblante avec ce qu'on pouvait trouver ailleurs en Orzian.

Ah Akkaton, sa glorieuse patrie, berceau de la démocratie, mais surtout du progrès technologique à son pinacle… Il n'y avait pas plus grande empire en ce monde à ses yeux et il espérait bien aider à ce que la prospérité de sa nation se poursuive à terme, mais aussi faire en sorte que les trésors qu'elle avait engendrée perdure dans le temps. Après tout il n'y avait aucun pays avec un tel accent mis sur le progrès technologique, certes au détriment de la magie, mais générateur de tant de merveilles, mais surtout possibilité…

Et dans sa promenade citadine, Anton visita disons beaucoup d'ateliers que ce soit ceux de fabricants d'automates, de prothèses et d'armes à feu. Ce autant pour voir les récents progrès dans ces domaines que voir si à terme il ne serait pas intéressé par le fait de faire des achats dans ces échoppes… Et c'est lorsqu'il visite l'une d'entre-elles, tenue par un nain qui vit quelque chose de curieux.

« Bonjour madame ? Que faîtes vous ici ? Vous êtes une jeune apprentie ? » Quand il vit une jeune femme qui visiblement utilisait l'atelier du nain, sans doute avec son autorisation, qui semblait donc bien jeune et en train de fabriquer un automate visiblement… Curieuse vision, disons qu'il voyait rarement des fabricants d'automates complets aussi jeunes… Cela et puis il ne savait pas que le bougre qui tenait la boutique avait une apprentie, sans doute que si elle l'avait prise c'est parce qu'elle était prometteuse… Surtout pour la laisser en plus utiliser son atelier comme ça pour fabriquer elle-même le produit.

Quoiqu'il en soit si elle se retournait elle pourrait aisément distincte non loin d'elle le haut juge immense en taille et qui portait comme souvent quand il sortait sa lourde armure en acier trempé, peut-être avait-elle déjà entendu parler de lui car il n'était pas un inconnu, mais quoiqu'il en soit elle n'aurait pas de mal à deviner qu'il était dans l'armée et sansd oute un officier au vu du fait que son armure n'était pas que très bien travaillée, mais aussi assez ornementée, mais pas trop. Un haut juge qui au ton de sa voix semblait assez curieux et non contrarié concernant sa présence dans les environs.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 510
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Mar 11 Déc - 16:24
Cela faisait plusieurs jours que la jeune femme travaillait sur son automate. L'amélioration de Trikiss n'avait pas été longue à faire, surtout en travaillant vite, mais Sapphira demandait beaucoup plus de soin. Concevoir un automate en entier est, sans nul doute, plus fastidieux qu'en améliorer un. Bref. Aria était donc, lorsque le haut juge se présenta, en pleine concentration, observant ses plans, un crayon dans la bouche et lunettes sur le front. Elle attrape son crayon de la main gauche, fronce les sourcils et ronchonne tout bas :
« Tsss. Faut refaire ça et ça. »
Elle gribouille quelque chose sur son plan, totalement à l'ouest, sans se rendre compte de la présence de l'akkatonien à coté d'elle. En réalité, ce que l'homme ne sait pas forcément, c'est qu'Aria est dans ces moments de concentration extrême d'où peu de choses peuvent l'en sortir. Elle pose son crayon sur la table, légèrement penchée en avant, puis attrape quelques pièces sur l'établi, avant de sursauter. C'est le cri de son faucon de métal, parfois seule chose à pouvoir la faire sortir de sa rêverie qui a réussi à la surprendre. Elle se redresse donc d'un coup, toujours sur sa chaise, avant de râler :
« Trikiss ! Tu m'as f-... »
C'est à cet instant qu'elle se rend compte de la présence de l'immense silhouette de l'akkatonien. Elle lève les yeux jusqu'au sommet de la forme, sur ce qui devrait être sa tête. Et c'est à cet instant qu'elle comprend que Trikiss a simplement voulu l'avertir de la présence de ce type. Qui c'est lui ? Si la jeune femme s'était mieux renseignée, peut-être aurait-elle reconnu le haut juge. Mais rappelons que, quelques jours plus tôt, elle n'avait pas su qu'elle se trouvait face à l'empereur et que, si personne ne lui avait dit, elle aurait banalement commencé une discussion avec un vieil homme tout bonnement banal. Elle observe silencieusement l'homme, ne sachant pas quoi lui dire. Simplement parce qu'elle ne sait même pas si ce dernier lui a parlé. Ainsi, elle se lève donc, à peine quelques seconde après avoir observé l'homme, puis lui tend la main avec un sourire.
« Veuillez excuser mon inattention, hum... Monsieur. Je suis Aria Zeim' Finlok, puis-je faire quelque chose pour vous ? »
Elle ne sait pas vraiment quoi dire de plus, alors elle se contente d'un sourire aimable, pensant qu'il s'agit souvent de la meilleure des phrase.

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Ven 14 Déc - 19:36
La jeune femme avait mit mine de rien un certain temps à le remarquer, ce qui démontrait sans aucun doute qu'elle était totalement concentrée sur un travail qui était prenant et valait sans doute à ses yeux qu'elle y porte autant d'attention. Que faisait-elle réellement ? Sans doute qu'elle construisait un automate au vu de ce qu'il voyait, ce qui était en effet un travail complexe et de longue haleine, après tout c'était pire que de concevoir une montre à bien y réfléchir et à demandait évidemment des connaissances techniques assez folles. Quoiqu'il en soit quand elle l'eut enfin remarqué, il ne manqua pas de dire aimable...

« Appelez moi Anton, pour tout vous avouer je visitai les ateliers en ville pour voir les avancées dans la fabrications d'automates ou autres merveilles techniques de nos artisans. Après tout c'est les innovations technologiques nées dans ce genre d'ateliers qui sont aussi l'un des fondements de la grandeur de notre nation. »
Et on pouvait sentir dans sa voix une certaine dose de patriotisme visiblement, mais surtout une certaine fierté concernant ces dits projets technologiques, mais quoiqu'il en soit il finit par demander curieux.

« Seriez-vous en apprentissage ici ? Et est-ce un automate que vous êtes en train de fabriquer d'ailleurs ? Vous m'avez l'air plutôt jeune disons pour quelqu'un déjà capable de faire cela. » Même s'il devait avouer que ce ne serait pas la première fois dans ce cas qu'il rencontrerait une jeune prodige, même si évidemment dans un tel cas c'était alors plus une histoire de potentiel à ne pas gâcher que juste d'être un prodige ou non. Quoiqu'il en soit il devait avouer que si tel était le cas, elle aurait plus qu'attirée son attention, après tout un Illuminès comme lui était toujours intéressé par les éventuelles prouesses technologiques futures ou ceux qui pouvaient aider à terme à faire plus ou moins avancer la science et les savoirs-faire technologiques dans tous leurs aspects...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 510
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Lun 17 Déc - 17:29
En réponse, l'homme donne son nom à la jeune femme qui sourit toujours, sans même se demander si elle a déjà entendu le nom de cet homme quelque part, sans même remarquer qu'il s'agit d'un Illuminès. Suite à cela, l'homme explique, non sans un sens patriotique aigu, qu'il était là pour visiter les ateliers et voir les avancées technologiques. Ces mots ne font pas s'envoler le sourire d'Aria, car, en elle, une idée s'est frayé son chemin. S'il parle de cela et qu'il est là, c'est que j'ai certainement attiré son attention. La fierté de l'homme et celle de la jeune femme se comprenaient, dirons-nous simplement.
Suite à cela, les pensées de la thérianthrope ne firent que s'accentuer car Anton lui demande si elle apprentie et si ce qu'elle fabrique est un automate. Non sans ajouter qu'elle lui semble bien jeune pour cela. Le sourire d'Aria s'élargit encore et elle lâche un petit rire amusé, sans moquerie. Finalement, elle lui explique :
« Non, non, je ne suis pas apprentie. Tesilran Snar me prête son atelier et ses outils, contre paiement, évidemment. »
Elle sourit toujours, se disant que préciser la rencontre avec l'empereur était inutile, même si c'était grâce à lui qu'elle était ici. Après tout, elle n'aurait pas forcément demandé l'atelier du nain d'elle-même.
« Et effectivement, il s'agit d'un automate. Je ne peux pas vous en dire plus sur lui, cependant. C'est un secret, et je compte en faire la surprise à mes amis, bien qu'ils savent que je le fabrique ! »
La jeune femme ne cesse pas de sourire gentiment, et elle ne cessera probablement pas. J'espère que Sapphira trouvera sa place dans le groupe. Le chat espion, qui sera doté d'une IA, devrait, avec le temps, être relié aux lunettes de la thérianthrope, à l'instar de Trikiss. Mais cette technologie de pointe, créée grâce à l'or vert, lui a été offerte il y a moins d'un an. Et maintenant, où trouver de l'or vert ? Grâce aux Illuminès. Elle en a un sous les yeux, mais notre thérianthrope ne s'en rend pas compte. Et alors qu'elle pourrait en parler, elle préfère garder le secret de Sapphira. Hé bien, Aria... Tu risque de le regretter, si tu finis par être au courant, plus tard.

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Mar 18 Déc - 17:50
Donc elle n'était pas ici en apprentissage, mais louais disons en partie l'atelier pour faire ses propres créations ? Elle était bien jeune pensa t-il pour s'essayer déjà à la création d'automates, mais bon les petits génies ça existait, même si dans sa tête la voie habituelle pour cela était des études universitaires ou professionnelles dans un atelier. Serait-ce une autodidacte ? Peut-être, mais quoiqu'il en soit, s'il s'avère qu'elle était douée dans ce qu'elle faisait, il apprécierait sans aucun doute la voir à l’œuvre.

« Un secret ? Je ne connais pas vos amis après vous savez, vous ne risquez donc rien de m'en informer, sauf si vous voulez m'obliger à revenir plus tard quand vous aurez finie pour apprendre ce que vous fabriquiez exactement. » Glissa sinon avec humour le haut juge aux paroles de la dame qui disait que ce qu'elle fabriquait était un secret. Bon, il supposait que ce ne serait pas le classique de l'araignée mécanique dans ce cas. Enfin bon, quoiqu'il en soit elle semblait vraiment très enthousiaste, autant dire que cela lui plaisait pas mal, après tout la passion était un excellent moteur pour concevoir des biens de qualités, mais aussi innover, n'est-ce pas ?

« Vous savez, il se trouve que je suis moi-même quelqu'un doté d'un doctorat, notamment concernant la mécanique et qu'il s'avère que je connais aussi quelques personnes qui pourraient peut-être vous intéresser... Disons qu'en général quelqu'un comme vous peut rarement pleinement exprimer son potentiel seule ou sans une quelconque forme de soutien. Certains dirons que c'est triste, d'autres heureux, mais dans notre monde il faut souvent bénéficier d'aide pour pouvoir vraiment accomplir les plus beaux projets et vous m'avez l'air de quelqu'un qui pourrait avoir de grandes ambitions à terme, je me trompe ? » Proposa t-il tout à coup aimablement et poliment, se disant que ça pourrait valoir le coup, mais qu'il pourrait aussi lui rendre service et puis. Disons qu'Anton n'aimait pas trop tourner autour du pot, alors autant faire sa demande directement maintenant qu'il l'avait en tête. Qui sait ? Peut-être après tout permettrait-il ainsi à une petite génie d'aider à son niveau à révolutionner la science mécanique… Donc autant tenter, au pire il essuierait un refus poli, poli et pas forcément définitif notons-le...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 510
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Ven 28 Déc - 0:45
Lorsque l'homme plaisante en lui disant qu'il ne connait pas ses amis et qu'il ne risque donc pas de cafter, sauf si elle l'oblige à revenir, la jeune femme ne peut s'empêcher de laisser s'échapper un petit rire cristallin. Ce n'est certainement pas elle qui forcerait quiconque à revenir. Partant du principe que les gens font ce qu'ils veulent, quand ils veulent, Aria préfère laisser la vie suivre son cours et si elle veut revoir des gens, elle ira plutôt directement à eux.
Suite à cela, Anton lui explique qu'il possède un doctorat en mécanique et qu'il pourrait l'aider, ce qui attire l'attention de la jeune fille. Il y a tellement d'aides différentes ! Aria ne crache jamais sur de l'aide, tout comme elle ne renonce jamais à en donner. Après tout, les bases d'une relation solide vise à l'entraide, non ?
La demoiselle hoche donc doucement la tête, soudain pensive. Est-ce que cet homme pourrait lui apporter beaucoup plus d'aide qu'il n'y paraissait ? Mais, qui est-il vraiment ? Car après tout, n'est-ce pas la principale question ? Si Aria n'associe pas encore le prénom d'Anton avec les nom des Illuminès, il est probable qu'elle le fasse avant la fin de leur discussion. Mais probable n'étant pas certain, ne faisons pas de conclusions trop hâtives.
« Il est vrai qu'il est parfois difficile de se faire un nom sans aide, je vous l'accorde... Mais ce n'est pas impossible. Je compte faire plus pour les gens, c'est vrai, avec ou sans. Mais... Je dois vous avouer que je suis curieuse quant à celle que vous me proposez. »
La jeune femme penche la tête sur le côté, toujours souriante. La curiosité est peut-être un vilain défaut, selon le proverbe, mais jamais elle n'a décidé d'être contre Aria jusqu'à maintenant. Et il est donc impossible pour la thérianthrope de ne pas céder à cette dernière lorsqu'elle se pointe.
Ainsi, Aria se pose des questions sur cet homme, qui arrive et lui propose de l'aider. Elle pense à Sapphira, elle pense à l'or vert. Une partie d'elle espère, à toujours la fois, mais une autre lui dit de ne pas y penser, qu'il n'y a probablement aucun rapport. Après tout, pourquoi lui proposerait-on ce genre d'aide ? Elle a eu beaucoup de chance, il y a un an, d'avoir pu obtenir suffisamment de soutien pour pour relier Trikiss et ses lunettes. Mais comment serait-il possible que cette chance puisse arriver une seconde fois ? C'est pour cette raison que, si la thérianthrope a toujours une part d'espoir, elle ne s'y accroche pas trop. Un coup de chance comme ça, ça n'arrive qu'une fois dans la vie. Il faut l'attraper et ne pas le laisser s'échapper. Mais il ne faut pas s'attacher à l'espoir qu'il revienne de lui-même. Il faut le brusquer, lui sauter dessus comme un chat attrape une souris, et ne pas lui laisse une seule opportunité pour s'enfuir.

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Sam 29 Déc - 21:13
Anton dû réfléchir un instant quand la dame sans non plus accepter tout de suite ce qu'il proposait, ce qui était logique après tout sa proposition restait très vague, celle-ci se montra curieuse et ouverte à ce sujet. Bien, ça voulait donc dire qu'il devait avancer sa proposition et surtout bien défendre les points positifs de celle-ci. Soit, comme toujours il décida donc de le faire avec sincérité et non sans une certaine dose de passion dans la voix notons-le.

« Je suis un Illuminès, membre de la famille politique technologiste et qui a une grande influence aussi bien dans les milieux de la recherche que l'innovation technique. Nous ne sommes certes pas la seule source de progrès de l'empire, loin de là, mais nous contribuons grandement à ce dernier et sommes évidemment soucieux de faire en sorte que les personnes prometteuses comme vous puissent aller loin. Nous sommes après tout fermement convaincus que la technologie améliorera le monde si elle est à la fois encadrée avec bienveillance et encouragée. » Ceci expliqué, il ajouta alors simplement.

« Nous sommes favorables au progrès technologique avant toute chose, et aux bienfaits qu'ils peuvent apporter à la société, je pourrais donc possiblement vous offrir mon aide si vous voulez que ce soit sous la forme par exemple de financements occasionnels ou bien de ressources rares et difficiles à trouver pour le moment, pour qu'ainsi vous puissiez innover et faire parler votre esprit ingénieux. En retour je demanderai juste que vous partagiez vos découvertes et ne les teniez pas secrètes, évidemment nous ne vous volerons pas le prestige d'avoir été la créatrice d'une éventuelle innovation et vous serez dûment indemnisée pour cela, mais nous pensons que le savoir doit profiter à toute la société à terme. Qu'en pensez-vous ? Il y a évidemment moyen de négocier tout cela rassurez-vous. » Oui, après tout on était en démocratie et il lui proposait un partenariat, il ne lui imposait pas. Donc si ça l'intéresserait, mais qu'elle avait envie de discuter de certains poins c'était possible, mais oui c'était souvent ça l'avantage d'un mécène publique comme les Illuminès, il n'y avait pas forcément les intérêts du public vu qu'il visait les intérêts de l'empire en général, mais aussi de son idéal de progrès...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 510
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Dim 30 Déc - 14:29
Comme Anton met un instant avant de répondre, réfléchissant, Aria jette un oeil sur son oiseau. Petient, ce dernier était immobile sur le bureau, sa tête fixée sur le grand homme. Après tout, Trikiss était un oiseau de surveillance, il ne pouvait pas faire abstraction de ce fait. Aussi, il observait monsieur Illuminès, sans que lui ou sa maîtresse ne sache encore de qui il s'agissait. Finalement l'homme explique alors à la jeune femme qui il est. Un temps de surprise passe sur le visage de la jeune fille qui connait forcément le nom des Illuminès. Mais c'est... C'est lui ? Il lui explique que sa famille est l'une des plus grandes sources au niveau technologique, mais la jeune femme est encore un peu sous le choc. Comment je fais pour toujours passer à côté ? Effectivement Aria, il serait temps de te renseigner un peu mieux au niveau des visages. La thérianthrope ne réussit à se ressaisir que lorsque l'homme marque une pause. Lorsqu'il lui fait sa proposition, elle l'observe avec un sourire, penchant la tête, ses méninges tournant à fond. On pourrait presque voir de la fumer s'échapper de ses oreilles. Partager ses découvertes en échange d'argent et de matériaux ? La jeune femme tourne les yeux vers ses ailes de métal, posées sur un établi. Elle ne sait pas si Illuminès les a vu, mais elle ne sait pas plus s'il s'agit d'une découverte à partager. Je ne veux pas que qui que ce soit les emploie pour la guerre, ou simplement faire du mal. Akkaton n'est pas Teïder, elle le sait très bien, mais cette idée l'a toujours effrayée. Elle ne sait pas si d'autres en ont fait ou si les siennes et celles de sa sœur en sont les seuls exemplaires au monde, mais ce qu'elle sait, c'est qu'elle n'en a encore jamais vu d'autres. Elles ne valent pas les ailes d'Azuriens sur beaucoup de points, mais elles possèdent des avantages par rapport à celles des oiseaux. Enfin bref.
Elle repose son regard sur l'homme, sans savoir quoi répondre. Bien sûr que l'idée la tente. Qui pourrait refuser une telle offre ? Rien que pour les matériaux, Aria aurait sauté sur Anton en acceptant avec ferveur. L'or vert appelle la jeune femme, et son chat n'attend que ça. Mais finalement, elle repose les yeux sur le faucon de métal, puis sur l'homme. Elle marque encore un blanc, puis finalement, une idée lui vint. Ce n'est peut-être pas exactement ce dont elle souhaitait parler auparavant, mais cette question lui parait bonne
« Mettons que j'accepte. Est-ce que je pourrais avoir un oeil sur les technologies actuelles ? Je veux dire, mes amis et moi, on a toujours vécu de déplacements en déplacements, on ne se pose jamais bien longtemps au même endroit. Je ne connais personne qui vous aide réellement aux progrès technologiques. Et je ne sais pas toujours jusqu'où vont certains progrès, dont on ne parle pas forcément dans les journaux. Que ce soit les progrès ou bien les nouveautés pas encore développées. »
La demande de la thérianthrope était simple, en soit. Elle voulait simplement savoir ce qui se tramait dans la tête des autres. Elle avait ses idées, elle ne comptait pas prendre celle des autres. Mais elle avait toujours été très curieuse et avait toujours aimé savoir tout à l'avance. Et puis parfois, le point de vue des autres pouvait aider. Que ce soit pour ses idées ou celle des autres. Et puis ne mentons pas, Aria voulait aussi savoir si d'autres avaient fait des ailes comme les siennes. On peut toujours être en quête de progrès, n'est-ce pas ?

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Lun 31 Déc - 19:50
Anton sembla réfléchir, lui qui avait depuis longtemps retiré son casque pour pouvoir converser normalement avec la dame, dévoilant ainsi son visage parfaitement chauve et imberbe à la fois, mais dans lequel un œil observateur pourrait remarquer que les yeux de l'homme n'étaient pas totalement naturels même s'ils en avaient l'air, témoignant ainsi que la dame Aria avait affaire à quelqu'un qui avait déjà commencé à se prothétiser… Quoiqu'il en soit, le haut juge finit par dire avec sérieux, sachant qu'il pouvait parler au nom de sa famille politique en cet instant.

« C'est possible, mais dans ce cas nous attendrons de vous que vous ne dévoiliez rien des technologies en développement dont nous vous ferons part tant qu'elles n'ont pas été achevée ou publiées, pas que nous tenons à les garder secrètes ou pour nous après coup évidemment. Dans un tel cas si vous enfreignez le secret, évidemment votre partenariat avec nous cesserait immédiatement et plus aucun ne serait jamais accepté ou envisagé. Comprenez après tout que c'est déjà vous faire beaucoup confiance de vous accorder cela, nous espérons donc ne pas le regretter. » Il haussa alors les épaules et ajouta plus légèrement.

« Pour le fait de vous tenir à jour, évidemment nous serons totalement d'accord pour cela, il est vrai après tout que votre mode de vie nomade ne vous permet pas forcément de tout savoir à ce sujet, ce qui est bien dommage d'ailleurs pour une jeune inventeuse aussi prometteuse. Enfin, en somme je pense que nous pourrons donc vous accorder tout cela, tant que s'instaure une relation de confiance qui sera respectée. » Ceci dit, il ajouta alors pensif en regardant les automates.

« Nous pourrions même si vous vous révélez prometteuse et fidèle à votre parole sur le long terme, envisager votre adhésion à la famille Illuminès. Ne voyez pas cela que comme l'intégration à une famille politique, mais surtout une entrée dans un nouveau monde, celui des grandes inventeurs et savants, de ce qui veulent concevoir le lendemain et s'entraident pour cela. Mais bon, ce n'est pas pour tout de suite et vous aurez le temps d'y réfléchir... » Il conclut alors aimablement.

« Alors vous intéresse t-il ? Vous n'êtes pas au pire obligée d'accepter tout de suite sachez le, ça se comprendra après tout si vous avez besoin d'un temps de réflexion. » Même si en vérité il savait fort bien que la patience était un concept plus ou moins abstrait pour beaucoup d'inventeurs de génie.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 510
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Lun 7 Jan - 0:15
Le haut-juge semble réfléchir un instant, et la jeune fille observe son crâne lisse. Dire que certaines personnes ont la phobie des chauves. Heureusement que j'en fais pas partie. On serait un peu gênés pour parler de ça. Puis elle observe les traits de l'homme, avant que celui-ci ne finisse par lui répondre. Attentive, elle écoute patiemment chaque mot d'Anton, notant chaque détail dans sa tête. Elle hoche la tête, pour montrer son accord, lorsque l'homme lui demande, en échange, de garder le secret. Il est naturel pour Aria d'accepter, puisqu'il s'agit d'une simple question de confiance. Et la jeune femme détestant les menteurs et les hommes sans honneur et parole, il lui est impossible pour elle de trahir une confiance. Tout cela pour dire qu'elle accepte cette clause sans aucun problème. Lorsqu'il accepte également de la tenir au courant, Aria opine une nouvelle fois du chef. Tout cela est donc parfait. Elle ne laisse pas son sourire s'enlever de son visage, puisqu'il n'y a aucune raison pour. Suite à cela, lorsque l'Illuminès lui dit qu'elle pourrait ensuite rejoindre sa famille, Aria ne peut s'empêcher de sourire plus encore, d'amusement cette fois. Certes, rien n'est officiel, et peut-être que leur partenariat n'ira pas jusque là, mais la thérianthrope a un peu l'impression que tout va très vite, ces derniers temps. Après tout, sa rencontre avec l'empereur s'était déroulée il y a peu, et elle venait à peine de s'installer dans cet atelier. Cela dit, la vitesse n'avait jamais déplut à Aria.
Finalement, lorsque Anton finit par lui demander son avis, la jeune femme sourit toujours de bon cœur et elle lui répond presqu'immédiatement.
« C'est une offre généreuse, et je serais bien bête de la refuser. Pour ce qu'il en est du silence, vous n'avez pas à vous en faire pour ça, je sais garder les secrets ! »
Sur ces mots, elle lui adresse un clin d’œil avec un air amusé. Ainsi donc, la jeune femme n'a pas souhaité faire au plus long. Elle accepte sans nulle hésitation le marché d'Anton, car sa nature peu patiente et rapide lui disent immédiatement quel est la meilleure réponse à adopter. Si Eïce avait été là, peut-être en aurait-il été autrement, mais comme ce n'est pas le cas, la thérianthrope ne prend qu'à peine le temps de réfléchir. Après tout, le marché en vaut la peine. Un peu de silence et de secret, accompagnés d'un soupçon de confiance. Aria n'est peut-être pas la personne la plus discrète du monde, mais elle n'en reste pas moins digne de confiance, et elle ne veut pas décevoir qui que ce soit. Après tout, la façon dont les gens la perçoivent lui compte énormément, et elle déteste faire mauvaise impression à de bonnes personnes. Surtout que la jeune femme n'est pas une mauvaise fille, bien que bavarde et pleine d'énergie, choses qui peuvent parfois énerver certaines personnes. Mais si tel est le cas, c'est rarement de la volonté de la thérianthrope.

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Lun 7 Jan - 21:24
Anton évidemment n'entendait pas qu'elle rejoindrait vite les Illuminès, mais c'était une possibilité à plus ou moins moyen ou long terme si elle se montrait méritante et fidèle à sa parole, ce dont il ne doutait point, après tout disons que le haut juge des fois savait juger certains ou du moins avait de temps en temps des pressentiments à l'égard de quelqu'un et quand tel était le cas, disons qu'il se trompait rarement… Et il avait un bon pressentiment justement à l'égard de cette jeune femme, bon seul l'avenir évidemment dirait si ça s'avérait exact, mais du coup il sentait bien ce petit partenariat…

« Bien, je vous fais confiance donc. Bon, évidemment je tiens à souligner que pas mal de ces choses vont prendre un peu de temps et seront progressives, mais si vous voulez je peux déjà vous obtenir certains produits… Qui vous seront utiles. D'ailleurs, auriez-vous par hasard une idée en tête ? Ou préféreriez vous me laisser vous faire la surprise ? » Oui, après tout autant savoir ce qu'elle penserait avoir besoin, qu'il puisse ainsi apprendre quoi lui confier et se renseigner sur s'il le pouvait ou non. Quoiqu'il en soit après avoir dit cela, il regarda un peu les alentours d'un air distrait, ce avant d'ajouter avec amusement.

« Cela ne vous dirait pas d'ailleurs à terme d'avoir votre propre atelier personnel ou quelque chose du genre ? Pas que j'en ai un sous la main à vous confier, mais à terme et si vous en avez besoin on pourrait peut-être s'arranger, après tout rien de mieux qu'avoir de l'espace et des outils à disposition pour pouvoir faire parler sa créativité sans entraves ! Du moins c'est ce que je suppose… Fichtre, j'aimerai bien savoir d'ailleurs d'où vous vient cette passion pour les machines et comment vous avez pu apprendre tout cela malgré votre apparente jeunesse, mais ce serait peut-être indiscret de le demander. » Enfin, en somme il se montrait à la fois serviable et aimable, mais aussi assez curieux, il fallait croire qu'il était très enthousiaste et de bonne humeur par nature malgré ses airs de militaires colossal. Bon, en même temps, peut-être que comme il était impressionnant de stature, il ne ressentait pas le besoin justement de s'imposer par son attitude, peut-être… Ce qui expliquerait tout cela, du moins en partie.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 510
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Lun 14 Jan - 17:53
L'homme semble confiant, ce qui ne manque pas de faire sourire la jeune femme. On dirait qu'il sait exactement ce qu'il fait. S'il n'était pas prothétisé, j'aurais soupçonné des dons en magie devineresse. Cela dit, c'est peut-être simplement qu'il a de bonnes intuitions ou tout simplement une confiance en lui qui dépasse la norme... Je ne sais pas trop, je ne le connais pas assez pour le dire. Mais je doute que ce soit parce qu'il a entendu parler de moi. Cela dit, je devrais peut-être m'arranger pour, un jour ! Peut-être que d'être connu apporte des bienfaits. Enfin bref, passons. Lorsque l'homme lui demande ce dont elle a besoin, la jeune femme ne retient pas son sourire qui s'élargit. Si elle le pouvait elle demanderait tout ce qu'il est possible de demander. Mais chaque chose en son tempe et n'y allons pas trop vite, non ? Aussi, elle décide donc de se contenter du minimum requis, si l'on peut dire. Mais elle ne fait pas son choix assez vite, visiblement, car l'homme continue ensuite sur l'idée d'avoir un atelier bien à elle. Elle penche alors la tête sur le côté, le regard dans le vague et un air pensif peint sur le visage. Cela pourrait être une bonne idée, mais mes voyages avec mes amis ne m'aideront pas pour ça. Cela dit, il n'est pas interdit de posséder un atelier, et de ne pas y être non stop. Au pire, je pourrais même le louer quand je ne serais pas là, ça fera une rentrée d'argent. Bon, bien sûr, faudra voir selon les gens, il n'est pas question de louer un atelier à quelqu'un qui n'est pas digne de confiance. Mais bon, tout ça se discutera si je fais ça. Mais au moins, j'aurais quelque part où aller quand je viendrais à Airain. Je pourrais comme ça laisser les ateliers des autres. L'idée lui semblait bonne, aussi, une fois que les pensées du futur laissèrent en paix l'esprit d'Aria, celle-ci répond à l'homme :
« Pour les matériaux, je... Enfin j'ai pensé à de l'or vert, si ce n'est pas trop demandé. J-j'ai déjà travaillé dessus il y a environ un an, et j'aimerais voir ce qu'on peut faire de plus avec lui. »
Elle jette un oeil sur son faucon, qui observe toujours l'homme, avant de dévisager une nouvelle fois ce dernier, puis de reprendre presque immédiatement :
« L'idée d'un atelier est encore à voir, mais à terme, ça pourrait être une bonne idée, je pense ! Je n'ai pas travaillé dans un endroit fixe depuis longtemps. Généralement, c'est du prêt, comme aujourd'hui, ou bien sur les routes, en général. »
Le thérianthrope sourit alors bêtement, avant de continuer :
« Et pour la question concernant ma passion, hé bien... J'ai appris très tôt la mécanique, sous la tutelle du mécanicien de mon village d'enfance. J'ai toujours voulu voler et fabriquer des ailes pour cela. Alors j'ai tout naturellement été dans cette voie, puisque ne pouvant pas manier la magie. »
Elle sourit toujours lorsqu'elle prononce ces derniers mots, avant d'observer Trikiss. Les automates m'ont ouvert bien des portes, en réalité...

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria) Hier à 19:23
« De l'or vert ? » Dit-il pensif quand elle lui demanda cela, ce n'était pas vraiment la matière première la plus aisée à obtenir qui soit pensa t-il, mais bon il devrait arriver à se débrouiller… Bon, par contre ça devrait demander un peu de paperasse, car disons que la plupart de l'or vert employé par l'empire actuellement l'était au niveau de la recherche et pas tant de la créations de biens avec. Néanmoins, si elle pouvait arriver à user de cela efficacement il pourrait lui en obtenir, il se contenta donc de dire aimablement.

« Ma foi, je vais m'arranger pour, par contre évidemment faîtes preuve de précaution quand vous le manipulerez, même si je dis une évidence, après tout c'est un gaz. » Qui valait très cher en plus, mais en effet c'était dur disons de récupérer un tel matériaux quand on le laissait s'échapper de ses mains par exemple, donc un contenu sensible avec lequel faire preuve de prudence, quant à l’atelier…

« Nous verrons donc pour cela, si le partenariat s'avère profitable sur le long terme pour nos deux partis de toute manière, nul doute que vous bénéficieriez de cela et quelques autres avantages sans mal. » Oui, mais ils verraient cela à terme, mais en somme il y avait comme un système de progression dirons-nous, il pourrait même peut-être lui proposer quelques projets si ça l'intéressait, même s'il se doutait évidemment qu'il vaudrait mieux éviter tout ce qui pouvait possiblement avoir une nature militaire.

« Ne pouvant pas manier la magie ? Ah parce que vous n'avez pas de potentiel magique ? Je comprend, ce n'est pas rare après tout, heureusement en effet qu'il y a la technologie qui est ouverte aux êtres comme nous. Tant de possibilités qui n'ont pas tant à envier que cela à la magie qui nous sont offertes et qui n'attendant que notre audace et ingéniosité pour être employées... » Dit-il un peu rêveusement, sans manquer d'ajouter ensuite pensif.

« Attendez, vous avez parler de voler ? » Oui, quand même ce n'était pas commun et il se demandait si elle parlait d'un rêve futur ou de quelque chose qu'elle avait déjà accomplit, nul doute qu'il risquait en tout cas d'être curieux d'une démonstration si c'était une invention que la dame avait déjà fait naître… Après tout n'était-ce pas là l'un des plus grands rêves de l'homme ? Il y avait donc de quoi être fort curieux à ce sujet...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 510
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les amis du progrès (Pv Aria)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les amis du progrès (Pv Aria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» les vrais amis
» Un truc pour nos amis les chats.
» Les vrais amis
» diorama : de très vieux amis
» nos amis a quatres pattes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain-
Sauter vers: