Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: Routes, et désert
MessageSujet: Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel] Lun 19 Nov - 19:00
5 Februarius de l'an 2000 de l'age d'acier.


 La nuit était maintenant tombée sur le désert d'Akkaton, plongeant son immense étendu sableuse dans le noir. Cela ne gênait en aucun cas Jessica qui observait l'horizon calmement de ses yeux de vampire. Elle se trouvait dans le salon d'une grande villa battit près d'une oasis appartenant à un riche marchand qu'elle avait pour mission de protéger. Celui ci était tranquillement posé dans son fauteuil à siroter un verre, discutant avec son garde du corps.

"- J'ai l'habitude de recevoir des menaces vous savez... Plus on est riche, plus on se fait d'ennemis!"

La jeune vampire installa son fusil de sniper à la fenetre sous le regard étonné du marchand qui la regardait faire. Elle regarda dans son viseur pour faire les réglages puis répondit.

"- Oui je sais ce que c'est... je suis de la noblesse Akkatonienne et surement bien plus riche que vous. L'argent entraîne la convoitise, ce n'est pas nouveau, mais c'est bien pour ça que vous m'avez engagé."

Le Marchant haussa un sourcil, surement se demandait-il pourquoi une noble faisait un tel travail de mercenaire. Mais ça il ne le saurait pas, concentré sur son arme, Jessica fini ses quelques réglages avant de faire glisser lentement une balle dans la chambre du fusil. Le bruit du verrou retentit et Jessica se tourna vers le marchand avec un grand sourire.
Même en mission elle se voulait agréable et active. Elle avait pour habitude de ne compter que sur elle même et aujourd'hui ne ferait pas exception, après tout elle avait un net avantage la nuit par rapport à la bande de mercenaire sur place.

De plus avec le désert à perte de vue, impossible de ne pas voir une cible potentielle, il ne lui faudra que tirer, et espérer toucher. Chose qui ne lui faisait pas peur, elle connaissait le moindre défaut de son arme et ne ratait pas souvent, et si jamais cela arrivait, elle l'attendrait de pied ferme, brombas en main pres à lui trouer le corps 6 fois. La il ne se relèverait pas... Enfin en tout cas elle l’espérait.

Elle s'étira légèrement puis se posa sur le rebord de la fenêtre, observant à nouveau le désert silencieusement. Elle s'ennuyait sur cette mission... Elle ne pouvait même pas travailler sur ses inventions... Mais bon, en échange le marchant lui ferait de la pub et c'était important, surtout dans les duchés ou elle n'était pas allé souvent.

"- vous paraissez bien concentrée... Vous savez avec le groupe de mercenaire que j'ai engagé, il y a peu de chance qu'on arrive jusqu'a moi, et puis ce n'est même pas sur que quelqu'un essaye de s'en prendre à moi, détendez vous un peu, reposez vous"

La vampire ricana et tourna légèrement la tête vers le marchant avant de lui répondre.

"- Ne vous en faites pas pour moi je suis toujours en pleine forme. Et si je suis concentrée c'est parce que je n'ai jamais raté une mission, et je ne veux pas commencer maintenant. J'aurait tout le temps de me reposer apres"

Bien sur puisqu'elle était une vampire elle ne connaissait jamais vraiment le repos... Mais c'est vrais que se poser de temps en temps ne lui ferait pas de mal, mais c'était une tete de mule hyperactive, alors le repos, tres peu pour elle. Et puis... Elle avait le pressentiment que la mission ne se déroulerait pas comme prevu...apres tout, ça ne se passe jamais comme prevu.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel] Dim 25 Nov - 21:02
Le 5 Februarius 2000, la demande d'assassinat à l'encontre de Dravos Korindan avait suffisamment fuitée pour que ce dernier soit informé que sa tête était mise à prix, un événement dont je me serais bien passé. Un contrat d'assassinat se limitait bien souvent à un contrat, une cible, un mort et une prime attribuée par la suite ; Or, lorsque le contracté venait à apprendre l'existence de la lame s'approchant de sa gorge, la donne changeait. Paranoïa, excès et autres vices se mettaient en place pour le plus grand malheur de l'honnête travailleur qui devait s'occuper de son cas et se retrouvait alors dans une situation fort dérangeante. Dans le cas de notre homme, ce dernier eût la bonne idée de quitter les terres duchéennes sur lesquelles le contrat fut lancé tout en se payant une bonne tripotée de mercenaires ayant pour objectif de le protéger et de tuer l’assaillant. Une situation gênante surtout que je me préparais encore à attaquer sa demeure principale dans les duchés lorsqu'il décida de se faire la malle, cela ne fut pas difficile de le retrouver dans ce cas-là.

Séjourner non-loin de sa demeure, analyser les comportements des gardes, évaluer l'identité du contracté de diverses manières avant de passer à l'attaque était mon comportement habituel... Ainsi, le voir partir en bonne compagnie me permit d'acheter les services d'un jeune homme qui le suivi avant de m'informer de son emplacement. Le riche marchand avait élu domicile dans sa demeure secondaire se trouvant dans les territoires akkatoniens, un territoire que j'avais peu recouvert de sang pendant ses vingt-et-une années. Une villa proche d'un oasis dans le désert n'était pas une mince affaire, aucun point pour se cacher avant d'arriver devant l'entrée, cela ne m'empêcha pas d'analyser le bâtiment à l'aide de l'architecte en charge du projet. Fuir dans une demeure en Akkaton construite par un duchéen toujours au pays n'était pas une bonne idée, un petit réseau d'information permettait facilement de trouver tout ce que l'on cherchait. Une grande villa avec tout d'abord un mur extérieur entourant les jardins avant un second mur qui lui s'occupait s’entourait une grange et le bâtiment principale.

Armée de Shinrei, d'un wakizashi et de trois couteaux de lancers, je partais à l'aide d'un marchand voulant bien faire un petite détour en échange d'un petite somme d'argent et d'une protection pendant le chemin. Ma gibecière était rempli d'une gourde pleine, de quelques morceaux de viande séché, d'un couteau à sculpter et de diverses outils tel que les plans du bâtiment et surtout... du passage secret menant au jardin. Le chemin fut plutôt calme et aucune attaque ne se fit tandis que je commençais à user pour la première fois de ce couteau acheté sur un coup de tête et surtout par l'influence d'un très bon marchand assez éloquent. Je sculptais le bois en gardant l'image précise d'un faucon au repos, une image ayant la moitié des informations venant de mon esprit et l'autre moitié de mes souvenirs. Le marchand me ramena le plus près qu'il pouvait sans que l'on soit remarquable, je lui avais donné une mesure que j'avais par le passé apprise de mon maître en estimant la taille du bâtiment avec ses doigts pour estimer si nous étions suffisamment loin. En récompense, il reçu ses pièces d'argents et une statut plutôt raté d'un faucon et il me félicita tout de même de cette réussite pour ma condition.

Vu que nous étions en début d'après-midi, je fis un trou dans le sable du désert à l'aide de ma gibecière afin de pouvoir m'y allonger tout en étant plutôt proche du bâtiment, mais le trou cachant ma présence. Le faible vent fit que le sable n'était pas dérangeant tandis que je me permettais d'analyser à nouveau le bâtiment en long et en large avant l'assaut afin de prévoir plusieurs sorties de secours et évaluer tout les chemins d'accès à ma personne selon mon emplacement du moment. Après cela, je me permis une sieste afin d'attendre le parfait moment pour attaquer, c'est-à-dire la nuit lorsque les gardes sont fatigués ou alternent et qui ne peuvent plus très bien voir leur environnement par manque de lumière. De plus, l'univers était de mon côté étant donné que nous étions en plein dans le cycle de la nouvelle lune, moment le moins éclairé, facteur qui me permettra de prendre encore plus le dessus par la pénombre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Duchéen
Rang social: Vagabond
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Date d'inscription : 25/09/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel] Ven 30 Nov - 18:23
Cette fois, la nuit avait totalement voilée le désert et la demeure. La lune n'éclairait même pas laissant donc le monde dans des ténèbres profondes et froides. Autant le désert était brûlant en journée, autant la nuit, le froid était pénétrant, mordant la chaire de tout le monde. Enfin presque tout le monde.
Jessica avait déjà le corps froid comme la mort et le froid extérieur ne la gênait pas du tout, d'ailleurs sa tenue était loin d'etre chaude...

Le marchant, lui, avait tiré une couverture sur ses épaules, assis devant la cheminée. Apparemment il n'était pas aussi insensible qu'elle. Elle étira alors un petit sourire en coin puis se concentra sur sa lunette de visée.
Elle cru voir un instant quelque chose bouger dans le sable plus loin puis le mouvement ayant disparu elle lacha prise. Surtout qu'elle entendait les éclats de rire des garde dans la cours ce qui la fit tiquer.
Elle posa son arme, passa par la fenetre et se pencha avant de froncer les sourcils en s'adressant aux gardes.

- Vous en avez pas marre de passer pour des guignols? Déjà que vous etes pas fichu de monter la garde correctement vous pourriez au moins fermez vos grandes gueule! Y en a qui bossent!


Elle fit demi tour et se repositionna sur sa fenetre. Le marchant se tourna et lui adressa la parole à son tour.

- Tout va bien mademoiselle? Je vous ai entendu gronder...

Jessica pris un air gené et sourit au marchand avant de repondre.

- Oh hum désolé je donnait des directives aux garde du bas!

"Je sais sur qui je vais me nourrir demain matin..." Dit elle a voix tres basse reprenant son travail et scrutant attentivement le désert.
C'était plus simple pour elle, elle voyait aussi bien qu'en plein jour, mieux même! Elle n'avait pas le soleil pour lui bruler les yeux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel] Mar 4 Déc - 16:29
La nuit pointa finalement le bout de son nez et je me relevais donc après la petite sieste que je m'étais permit de prendre et m'étirait avant de revoir intérieurement le plan d'action concernant l'assassinat du marchand. Le désert s'était refroidi pendant la nuit et cela me convenait amplement, la protection contre le froid de mes vêtements rendaient tout cela comme une bonne condition, une température parfaite. Ainsi, la chaleur de la journée qui me faisait suer et m'épuisait tout de même un peu n'était plus présente et je pouvais me concentrer dans de très bonnes conditions, chose que je fis pendant quelques minutes. J'avais essayé de calculer le temps que cela me prendrait pour entrer et tuer l'homme ciblé sans me faire repérer et dans le cas d'un repérage, le temps qu'il me faudrait possiblement et supposément pour combattre, tout cela afin de finir la mission avant que mon ami la nuit s'en aille.

Fin prêt, je cachais ma gibecière après avoir bu une goutte d'eau dans ma gourde et vérifiais une dernière fois ma lame avant de remonter la capuche de ma cape et de sortir rapidement et prudemment du trou. À ce moment, je me lançais vers la forteresse tout en essayant de garer une certaine discrétion permise par la nuit et la cape sombre recouvrant mon corps avant d'arriver au fameux passage secret, arrivé à cet endroit je me permis de me poser et d'analyser. C'est ainsi que j'entendis de l'autre côté plusieurs voix et principalement celle d'une femme criant sur ce qui était les gardes de la porte d'entrée au vu de leur position. Je passais alors discrètement par le passage secret afin d'entrer dans les jardins proche du bâtiment principale où se trouvait la cible de mon contrat. Analyser les sons afin de percevoir les emplacements des gardes, quelques légers claquements de langue peut perceptible afin d'analyser l'environnement et ma carte mentale ainsi que mon emplacement précis me permirent d'avancer prudemment.

Les rondes des gardes se trouvant dans le jardin perturbèrent tout de même mon trajet, devant me déplacer lorsque leur pas n'allait pas dans une direction ou leur possible champs de vision puisse me surprendre et me cacher quand l'inverse se mettait en place. Toujours dans le jardin, j'entendis la voix de la jeune femme, mais bien plus légère, incapable de vraiment comprendre, je pouvais tout de même évaluer qu'elle se trouvait à la fenêtre non loin. Comme-ci cela était son poste de garde... je me devais alors me méfier de ne pas être remarquer par cette dernière, une position sur une fenêtre n'était pas dénué d'importance : cela signifier qu'elle était armée pour le combat à distance... en territoire Akkatonien, je doutais qu'il s'agissait d'arc et même l'arbalète me semblait à éloigner. L'idée de pouvoir me retrouver contre un sniper, une simple détection et je me retrouvais sous son feu sans compter que les mercenaires arriveraient en masse avec un objet aussi bruyant qu'un sniper , un gros problème.

Tout en faisant attention, je me dépêchais de rentrer dans la demeure en faisant peut-être pas aussi attention au bruit que je faisais par la faute de la pression d'un possible trou d'arme à feu dans la peau.
talent et jet de dès:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Duchéen
Rang social: Vagabond
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Date d'inscription : 25/09/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel] Dim 9 Déc - 1:42
Le désert était toujours calme, tres calme.... Trop calme pour la pile Electrique qu'était la jeune vampire. Les gardes s'étaient calmé à leurs tours et avaient enfin repris leurs rondes. "C'est pas trop tôt!" se dit elle en fronçant les sourcils exaspérée.

Elle se tourna pour observer la pièce, se refaisant le plan dans la tête. Il n'y avait que deux entrées: La porte et la fenêtre. La fenêtre était gardé par la vampire qui était prête à tirer au moindre mouvement suspect. Avec l'arme qu'elle tenait entre les mains, peu de chance de ne pas stopper net un intrus avec une balle de ce calibre dans la jambe ou l'épaule.

La porte elle, même si personne n'était devant était gardé par les garde en bas, à moins d'etre vraiment doué, passer les gardes serait difficile. Mais c'est ce qui lui faisait peur, elle avait déjà entendu parler d'assassins capable de se fondre dans les ombres et tuer leur cible sans que personne ne s'en rendent compte!

En se disant cela, son oeil fut attiré un fragment de seconde, suffisamment pour repérer l'homme qui se faufilait dans le jardin. Ni une ni deux elle pris son fusil, visa et tira, le son de la détonation résonnant à des kilomètres aux environs. Cependant avec la précipitation elle ne réussi pas à le toucher, le frôlant de peu, la balle sifflant près de l'homme sans le toucher.

"Merde! Alerte!" Dit elle avant de lâcher son arme et de dégainer son brombas, visant la porte.

"monsieur! derriere moi, ne bouger sous aucun prétexte!"

Le marchant dans l’incompréhension et la peur s’exécuta reculant dans le fond de la pièce. Les garde quand à eux devaient surement débouler dans le bâtiment pour tenter de retrouver l'homme qui s'y était infiltré.

"J'avait pourtant dit que je la sentait pas cette nuit... J'aurait du m'écouter..."

La jeune femme n'était franchement pas rassurée, son premier tir avait manqué et la piece n'était pas tres grande non plus... Si l'intrus venait à arriver au corps à corps... Elle frissonna à cette idée puis se repris, serrant ses mains sur son arme. Apres tout elle avait six coups à tirer... Elle l'abattrait facilement...

talent et jet de dés:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 21/10/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel] Dim 9 Déc - 19:12
Le précédent tir de sniper m'avait frôlé et mon oreille droite sifflait encore, mais je n'avais pas le privilège de pouvoir m'attarder sur ce point, le tir de sniper ayant sûrement était comme un appel à la mobilisation des mercenaires. Je devais donc agir vite avant qu'ils n'arrivent, toutefois l'homme qui me servait de cible se trouvait dans la pièce au-dessus de moi en compagnie de mon sniper, une arme à feu en cachait souvent une autre. Ainsi, une pièce aussi petite avec une seule entrée habituelle ne m'apportait que très peu de choix d'action pour essayer d'assassiner ma cible et de partir avant l'arrivée des mercenaires et sans me faire trouer la peau. Je sondais la pièce dans laquelle je me trouvais de différentes manières afin d'exposer le plus d’élément de l'environnement à ma personne avant créer un plan avec le moins de chance de décès chez ma personne.

Le plan établi, je me rangeais dans un coin de la pièce, derrière un meuble qui m'apportait suffisamment de discrétion pour ne pas être remarquer au premier coup d’œil par les mercenaires que j'entendais arriver. Le premier entra et se dirigea comme prévu vers les escaliers amenant dans la pièce du dessus et donc en direction de leur employer qui pouvait être en danger, mauvaise idée de la part de cet homme. Le chandelier qui éclairait l'entièreté de la pièce se trouvait être ma cible et l'un des couteaux de lancers nouvellement acheté fut projeter dans ce dernier, le faisant chuter sur le premier mercenaire qui se trouvait être suivi de près par les autres. Le choc du chandelier provoqua suffisamment de vent pour éteindre les torches des mercenaires, créant un environ de plein ténèbres avec en prime le manque de lumière lunaire dû à la nouvelle lune. Mon environnement parfait fut alors créé tandis que ces derniers se retrouvaient tout juste privés de lumière et n'étaient pas encore habitués aux ténèbres ambiant.

C'est à ce moment que le carnage commença, tandis que ces derniers se retrouvaient dans une pénombre les faisant angoisser, je me permis de me déplacer discrètement et facilement entre eux tout en faisant attention aux deux porteurs d'armes à feu sentant la poudre. Je me permettais de lancer les hostilités en bousculant par un coup d'épaule l'un des porteurs d'armes et la pression explosa, il tira dans ma direction où je n'étais plus à ce moment, mais l'un de ses alliés. Le second porteur d'arme tira alors à son tour sur le premier tireur dans le feu de l'action et se fut alors un carnage car il vida son chargeur de cinq balles avant de continuer à appuyer sans qu'aucune détonation ne se fit. Deux morts et un homme se retrouvant privé de munition pour le moment, voici la situation qui veut d'apaiser mon quota d'ennemi de six à quatre avant que je tranche les tendons d’Achille d'un des hommes, ce qui le fit hurler de douleur. Sous la pression, un autre craqua et voulu fuir par la porte, je réagis en lui envoyant l'un de mes couteaux dans la cuisse, avant de me rapprocher pour l'assommer d'un coup de pied et de récupérer mon couteau. Un genou cassé et gros coup derrière la nuque réglèrent le soucis des deux derniers et me permirent de me reposer tandis que mon cœur commençait à me faire mal, m'asseyant sur le sol et tâtant l'un des hommes.

La gourde de l'homme dans la main, je me mis à boire et m'arrêta à la première gorgée avant de dire « Du vin, sérieusement ? » et de laisser sortir un léger rire consterné face à la situation, il ne restait que la moitié, cela m'étonnais donc guère qu'ils soient si pathétique. Je buvais le vin ayant plutôt mauvais goût avant de respirer un coup et d'aller récupérer mon couteau précédent jeté contre le chandelier et qui avait ensuite rejoint le sol. Sept mercenaires pour le protéger, était-ce un gros chiffre ou un petit chiffre de la part de ce marchand, je me demandais cela à chaque contrat et n'avait jamais vraiment eu de réponse à cette question. Les escaliers montaient, j'avançais dans le couloir tandis que la porte était fermé, j'avançais tout étant collé au mur pour éviter une balle bien trop problématique. Placé au bâti de porte, je l'ouvrai en vitesse avant de me plaquer à nouveau contre le mur de la porte et de retenter l’exploit afin de balancer un couteau sur ce chandelier-ci à son tour. Une fois la pénombre atteinte, je restais contre le mur et me concentrais pour analyser. Les pas de deux personnes, le tir d'un seul sniper et cette fois, l'odeur de deux personnes et les signes vitaux d'une seule. La réponse la plus évidente à cette énigme était l'existence même du dernier mercenaire se trouvant être sûrement un vampire... la pénombre ne le gênerait donc pas, une situation regrettable. Je me permettais alors de tenter un second tir de couteau en direction de l'odeur de poudre émanant de cette dernière, sûrement l'endroit le plus potentiel pour sa seconde arme à feu.
talents et jet de dès:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Duchéen
Rang social: Vagabond
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Date d'inscription : 25/09/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Assassinat : Confrontation [quete libre pv Gareel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Libre]Nobunaga est mort! [Big Town, Rang B, Chasseurs de Prime, Assassinat]
» Bon, bah à mon tour... [RP LIBRE + QUETE]
» La quête de l'insurmontable Laura [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: Routes, et désert-
Sauter vers: