Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Le retour de l'éternel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyLun 29 Oct - 20:08
Date de déroulement : 30 Septembre de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

Contexte de l'intrigue :

Une terrible nouvelle vient d'arriver et celle-ci a étrangement largement fuitée et ce aussi vite qu'Eïlynster s'en est rendu compte elle-même après que les systèmes de surveillance magiques se soit désactivés, ce il y a seulement une semaine de cela, l'empereur éternel Cesario… Va se réveiller et les portails permettant d'accéder à son tombeau sont tous hors de fonctions. Les Eïlynsteriens pour leur part ne comprennent pas comme cela est possible car personne ne s'est introduit dans le tombeau, les anciens du peuple naga eux sentent depuis peu quelque chose qui les inquiètent particulièrement à ce sujet… Tandis que tout Orzian, tente d'organiser rapidement quelque chose pour empêcher cela de se faire, ainsi des petits commandos sont envoyés en urgence avec l'équipement nécessaire pour forcer le tombeau dont la localisation est maintenant connue et tenter d'empêcher le retour de Cesario. Ce avant qu'il ne soit trop tard...

Description des lieux :

C'est dans une montagne que se trouve le tombeau où est enfermé l'empereur éternel, situé au sein du Duché de Sarassi, plus exactement au Sud de celui-ci, à la frontière avec le Duché d'Inveïs. Mais en vérité, on ne sait pas vraiment à quel duché appartient cette montagne, néanmoins ce n'est pas cela qui intéresse nos héros, mais le fait que le tombeau de l'empereur éternel dont ils connaissent la localisation se trouve au sommet de celle-ci. Au milieu des neiges éternelles de cette imposante montagne, l'illusion qui dissimulait la grande porte de marbre du tombeau a cessée de fonctionner depuis déjà plusieurs semaines de cela, ce qui explique que celle-ci peut maintenant être contemplée, grande et dominante au sein de ce sommet montagneux, devant un tapis de neige qui recouvre les alentours. Nul vie animale d'ailleurs ne semble se trouver dans les environs peuplés de seulement quelques sapins de perces neiges. Le silence régnant devant la grande de marbre est lui… Très pesant. Que se trouve t-il derrière la grande porte ? Cela, c'est à eux qui oseront la braver de le découvrir...

Tour de jeu :

Considérez ce rp comme « prioritaire » sur tous les autres.

-Valandir
-Josef
-Ivan
-Sefseth

Je me réserve le droit de changer l'ordre à tout moment.

Rappel : Chaque joueur aura un délai maximum de 4 jours pour poster après avoir reçu ses directives (évidemment répondre plus tôt sera apprécié) ! Mais un 5ème jour peut être accordé exceptionnellement si bonne excuse. Si vous ne respectez pas ce délai pour répondre, le mj sera dans l'obligation d'imposer une conséquence négative pour votre personnage, sauf si vous le prévenez (tôt de préférence) après avoir reçu les directives que vous serez dans l'impossibilité de poster. Si vous récidivez une deuxième fois, votre personnage sera sauf excellente excuse, sortit de l'intrigue, une troisième fois vous serez obligatoirement sortit de l'intrigue.

De plus, le contrôle des pnjs propres à l'intrigue est réservé au mj, sauf avec son autorisation pour ce rp.

Sur ce, bon jeu à vous !
La Main du Destin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyVen 2 Nov - 16:18
Après avoir découvert et pillé l’antichambre dissimulée dans les tréfonds du tombeau d’Ilfrido le conquérant afin d’en percer les mystères et de s’emparer des livres et des précieux artefacts qu’elle contenait ; Valandir et ses partisans décidèrent de partir à la recherche d’une nouvelle quête. En effet, percer le voile de l’au-delà et communiquer avec les âmes défuntes ainsi qu’obtenir le secret de l’immortalité et de la jeunesse éternelle constituait une entreprise des plus ardues. Fort heureusement, le nécromancien possédait une volonté de fer et était prêt à se battre des années durant pour atteindre ses objectifs, ce qui impliquait bien entendu d'accroître ses connaissances et son pouvoir de magicien. En effet, réaliser de tels exploits voulait dire qu’à terme il serait forcé de devenir l’un, si pas le plus grand nécromant du monde.

Or, l’elfe aux cheveux laiteux avait entendu narrer les exploits d’un nécromancien légendaire qu’on surnommait Césario l’empereur éternel. Et récemment certaines rumeurs faisaient état de son possible retour…L’ordre des immortels, la secte religieuse crée par Valandir avait entendu dire que les portails menant à son tombeau étaient désormais inopérants. La nouvelle s’étant répandue comme une traînée de poudre et rapidement des petits commandos issus de diverses nations avaient été envoyés afin de prévenir un hypothétique retour de Césario.

Voilà qui était extraordinaire et fascinant. Si l’empereur éternel était capable de tenter de revenir d’entre les morts, ce dernier devait posséder une puissance incommensurable et certaines connaissances, capable de l’aider à devenir un meilleur nécromancien et à obtenir ce qu’il désirait.

Une mission aussi périlleuse que se rendre au cœur du tombeau de Césario impliquait de choisir des individus de confiance, très bien entraînés et dotés d’un mental à toute épreuve. Cependant, Valandir savait pouvoir compter sur certains membres de son ordre religieux, des fanatiques entièrement dévoués à sa cause et même prêts à se sacrifier pour lui si nécessaire.

Le tombeau de Césario se trouvait niché au cœur d’une montagne, située au sud du Duché de Sarassi, près de la frontière avec le Duché d'Inveïs. Nos aventuriers en gravirent les cimes escarpées, recouvertes de neiges éternelles, bravant les températures glaciales et le vent coupant.

Enfin, après moult recherches pour explorer la zone, l’un des sbires de Valandir s’écria :

- Maître ! Regardez, on aperçoit là-bas une grande porte de marbre blanc.

Le leader de l’ordre des Immortels fronça les sourcils et regarda dans la direction indiquée, repérant à travers les brumes hiémales la forme d’une grande porte, probablement l’entrée du tombeau. Les lieux étaient déserts, dépourvus de vie animale et seuls quelques rares sapins et perces neiges occupent ce paysage empli de désolation. Et un silence de mort s’ajoutait à cet aspect lugubre et glaçant.

Jusqu’à présent les protections magiques destinées à empêcher quiconque de pénétrer à l’intérieur de la dernière demeure de Césario avaient disparu, laissant le champ libre aux profanateurs de toute sorte. Toutefois, le nécromancien se doutait qu’à l’intérieur d’innombrables dangers les attendaient aussi se tourna-t-ils vers ses acolytes afin de les passer en revue et faire les derniers préparatifs avant de partir à l’assaut du tombeau.

Equipe de Valandir :

Gareth Jurdah :

Le retour de l'éternel Nain12

Un nain un tantinet bourru, terriblement têtu et doté d'un caractère de fer mais qui possède des connaissances en magie de la terre. Il est l’un des plus fidèles partisans de Valandir et est prêt à tout pour l’aider à atteindre ses objectifs. Nul, à part le leader de l’ordre des immortels, ne connait son passé ni son âge réel, bien qu’il semble assez âgé. Ses tâches principales sont la protection de son chef et du groupe ainsi que la mise en place de pièges destinés à stopper d’éventuels assaillants. En outre, celui-ci peut fournir une aide grâce à ses connaissances relatives à la culture des nains.

Xenthia Varja

Le retour de l'éternel Naga_v10

Cette naga, est une redoutable combattante maitrisant la magie du feu. En outre, elle fait souvent preuve d’un esprit froid et rationnel et connait à la perfection la culture de son peuple. En entendant parler du retour de l’empereur éternel, elle a demandé à participer à cette expédition, estimant pouvoir aider son maitre grâce à sa puissance magique mais aussi par le biais de son esprit et de ses connaissances.

Midori Tanaka :

Le retour de l'éternel Kitsun11

Rieuse et espiègle, cette Kitsune a hérité du tempérament facétieux de son peuple et possède un pouvoir de transformiste. Dotée d’un tempérament fort, elle suit le chef de ce mouvement religieux comme son ombre et lui est particulièrement loyale. Certains prétendent qu’ils sont ou ont été amants mais personne n’en est vraiment sûr.

Raine Hazard

Le retour de l'éternel Comput10

Il s’agit d’une mercenaire Elystérienne que l’ordre a engagé pour cette mission et qui travaille dans les duchés du sud. Elle possède une grande connaissance des explosifs et des armes à feu qu’elle se fournit à Akkaton pour avoir les meilleures technologies en armements. La donzelle jure comme un charretier et a un caractère revêche, cependant elle fait preuve d’un grand professionnalisme, du moins tant qu’on la paye…

Hector Westel :


Le retour de l'éternel Herber10

Un brillant esprit et un scientifique Akkatonien. C’est un piètre combattant et il ne maitrise aucune arme ni magie, mais ne vous fiez pas à son apparence, son intelligence est redoutable quand il s’agit de résoudre des énigmes et nul ne sait quelles prothèses ce dernier dissimule sous son costume de gentilhomme. Ce dernier a décidé de se joindre à l’expédition de Valandir par amour de la science et aussi car ça l’amuse de vivre une telle aventure. Sans compter que c'est un des spécialistes de la vie de Césario, qui sait ce savoir pourrait bien leur être d'une grande utilité.

Une fois que cette tâche d’inspection fut achevée, ils s’avancèrent vers la porte de marbre blanc et Valandir leur donna ses premières instructions.

- Bien, il semblerait que nous soyons les premiers arrivés sur les lieux et nous devons profiter de cette longueur d’avance pour trouver le moyen de pénétrer à l’intérieur. Quant aux autres occupants, c’est difficile de connaitre leurs motivations mais je suppose que tout comme nous ils ont entendu parler d’un possible retour de Césario et cherchent à l’empêcher. Nous pourrons peut-être nous en faire des alliés, du moins de certains si nous sommes forcés de combattre.

L’elfe à la chevelure lactescente se tut un bref instant et se mit à réfléchir :

- Le tombeau contient également certainement des objets de valeur, peut-être que des personnes chercheront à le piller et quoi de mieux que de profiter de cette occasion. Si le tombeau contient des objets utiles à mes objectifs, il est important que je puisse m’en emparer avant d’éventuels rivaux.

Peut-être devrait-il préparer quelque chose lui permettant d’en savoir plus sur les autres « visiteurs » qui ne manqueraient pas de partir à la conquête du tombeau et sur leurs intentions, bonnes ou mauvaises. Si leurs buts convergeaient, alors ils seraient alliés et dans le cas contraire des antagonistes voire des ennemis. Valandir craignait le retour de Césario en raison de sa puissance maléfique, mais considérait néanmoins que percer les secrets d’un tel revenant pourrait s’avérer profitable à ses objectifs.

D’un signe de la tête, il ordonna à un l’un de ses sbires d’aller se placer discrètement à un endroit d’où ce dernier pourrait faire le guet et de les informer dans les plus brefs délais s’il remarquait quelque chose de suspect ou l’arrivée d’autres aventuriers.

Dans le même temps, lui et ses autres subordonnées s’occuperaient d’ouvrir cette porte de marbre blanc et à en juger par la puissante aura magique qui émanait d’elle, cela ne serait guère une mince affaire. Cependant, le nécromancien ne voulait pas renoncer avant même d’avoir essayé, d’autant plus que ce dernier sentait l’affaiblissement de la magie protectrice, aussi se prépara-t-il à user d’un puissant sortilège, avec l’aide de ses hommes de main.

Xanthia Varja :

Spoiler:
 

Gareth Jurdah :

Spoiler:
 

Valandir Arandan

-
Spoiler:
 

Raine Hazard

Spoiler:
 
Valandir Arandan

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Duchéen
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMer 7 Nov - 0:43
Les voilà proches de leur but, le dresseur n’avait plus besoin de carte désormais pour savoir quel chemin aérien entre les sommets enneigés de Sarrasi il fallait prendre. Depuis quelques minutes déjà, les grandissants signes d’inquiétude de sa monture s’étaient changés en angoisse, elle ne cessait plus de frissonner ni de piaffer. Si d’ordinaire, le vol de la griffonne s’avérait souple et régulier, ses changements de courant ascendant se faisaient brusques et saccadés.
Quand à Ruby, qu’il avait également prise avec lui, plus précisément en lui ; elle ne cessait de s’agiter, lui déchargeant régulièrement dans les nerfs de froides douleurs de constriction.

« Ruby, si tu ne te calme pas, c’est Alekseï qui te porte. » Intima-t-il doucement, les yeux fixés sur l’horizon, pleinement concentré pour garder le contrôle de sa monture. Le monstre des ténèbres s’immobilisa, comme si elle avait eu conscience de l’ampleur de la menace. Même elle se rendait compte du fardeau que représentait le jeune homme qui était de nouveau dans l’équipe sans en avoir les capacités : lors de leur précédente mission, son manque de jugement lui avait valu de se faire égorger par un vampire, mettant en sérieux danger un supérieur et mobilisant toute l’attention de l’équipe de soin pendant un long moment. Si Marcus, avait rédigé un rapport défavorable à son sujet, son « courage », sa foi et sa haine des créatures magiques avait été valorisée par l’inquisition. Aussi, leur mestre d’arme lui en avait confié la supervision sous un prétexte aussi bancale qu’indiscutable « un monstre de plus ou de moins à gérer, ça ne va pas faire la différence ».
Fort heureusement, les autres étaient des vétérans et travaillaient en parfaite coordination. Quant au répurgateur et sa suite, Josef ne connaissait Ivan Corvo que de réputation. Les griffons se posèrent sans bruit sur le flan de la montagne, ils auraient à marcher un peu avant d’arriver. Le dresseur rassembla les griffons, exécutant quelques gestes rapides et précis dans le but de les apaiser un a un. Il hésita un instant et renonça à les attacher solidement ; étant donné ce qu’il se préparait et qu’ils avaient d’ailleurs pressenti depuis bien longtemps, ils risqueraient de se blesser en se débattant pour s’enfuir. Ce qu’ils feraient assurément. L’éleveur passa simplement les médailles de rappel qu’il avait emmenées en plus : ceux qui en porteraient une entendraient l’appel de son appeau et seraiet incités à le suivre. Son propre griffon lui donna un coup du dessus du bec dans les abdominaux avant de le glisser plus délicatement jusqu’à son cou et lui saisir fermement l’épaule.
« Donne. » ordonna-t-il, mot clef qui incitait la créature à lâcher à peu près tout ce qu’elle pouvait être amenée à avoir dans le bec. « J’espère que les monstres que tu nous a emmenés sont moins flippés que ceux-là. » taquina le mestre d’arme, alors que son griffon tentait lui aussi de l’empêcher de partir.

Au bout d’une quinzaine de minutes de marche, ils détectèrent la présence d’autres créatures. Une fois assez proches pour les reconnaître.
« Quel hasard. » gronda le mestre d’arme avec une sorte de demi sourire. D’un coup d’œil, il ordonna à Marcus, son sergent, un des espions et Josef de le suivre pour rejoindre le groupe. Le dresseur pour sa part surveillait particulièrement le nain et ses redoutables liane, ses doigts étaient proches de la cage magique qu’il dissimulait sous son armure, prêt à libérer les monstres qu’elle contenait.
« Salut les gars, nous venons pour Césario. Le reste ne nous intéresse pas. » annonça Marcus à Valandir.
Josef Kislov

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Date d'inscription : 23/08/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMar 13 Nov - 5:11
La rumeur était tombée : Cesario, l'Empereur Immortel était revenu à la vie. Cette abomination, magicienne et démoniaque est un Némésis du Royaume de Teïder. Lorsqu'il apprit la nouvelle, le Saint Roi du Royaume décida d'envoyer un commando divisé en deux corps. Ivan Corvo aurait la charge des serviteurs du Père, l'Inquisition, afin de s'assurer que cette abomination magique ne sorte pas de sa montagne. Le Roi avait chargé le jeune Inquisiteur de détruire cette menace, c'est sans hésitation qu'il exaucera le souhait de son Roi.

Lors du grand départ en montures ailées, Ivan passa en revu ses troupes : Frère Loren, Frère Miklos et Frère Ladislas, ses trois frères Inquisiteurs qui le suivaient généralement en mission, seraient de la partie. Avec eux partirait deux archers, deux épéistes-boucliers et un homme à la masse d'arme et un soldat armé d'un marteau de guerre capable d'enfoncer une porte en bois sans problèmes. Si lui, il n'était pas magicien, ses trois frères étaient compétant dans des spécialisations différentes. Loren maîtrisait le vent, Miklos maîtrisait l'eau et Ladislas contrôlait le feu, des éléments basiques et assez répandus. On emmènerait des provisions, de quoi alimenter un feu, des couvertures et du matériel en tous genres. Une monture serait réservé à ce seul usage. Ivan Corvo n'était pas un amateur des monstres de guerres, n'ayant de l'estime que pour l'espèce humaine.

Puis ce fut le départ, un enfer. Le Répurgateur Corvo n'était pas à l'aise sur ces monstres, quand bien même un conducteur lui avait été attribué. Ce fut un calvaire, il manqua à plusieurs reprises de tomber dans le vide, mais son protecteur avait l'habitude de gérer des cas comme lui. Lorsque la montagne fut en vue, les créatures volantes commencèrent leurs manoeuvres pour se poser en douceur et en toute discrétion, Ivan manqua de se viander mais tint bon. Reposer les pieds sur la terre ferme fut un soulagement incommensurable à ses yeux, tant bien qu'il désespéra rien qu'à l'idée de faire le voyage de retour.

Alors que toute la petite troupe s'apprêtait à prendre la route, le Répurgateur imposa un moment de prière et de recueillement. Cette mission était cruciale, indispensable et l'échec n'était pas une option. Ils devaient prier afin que le père les guide vers la victoire. Ainsi, devant tout le monde, les quatre Inquisiteurs se fouettèrent le dos avec véhémence et zéle, accompagnant leurs plaintes avec des vers religieux.

« Mon fils, tu honoreras la mère de la vie et le père de la peine. Tu ne souilleras pas ton âme de l’idolâtrie d'un faux dieu. Tu obéiras au saint roi de Teïder qui est l'envoyé du seigneur en ce monde et son porte-parole. Tu pourfendras les démons et les créatures de la corruption. Loués soient le Père et la Mère ! »

L'assemblée ainsi réuni, gratifia ce moment de prière d'un écho à cette dernière parole : « Loués soient le Père et la Mère ! Que sa bénédiction nous guide à travers notre douleur ! »  Puis, ils se remirent en route vers l'entrée du Tombeau qui semblait accueillir d'autres visiteurs. Ivan ne les connaissait pas, mais un nain, un naga , un kitsune et un elfe semblaient attendre devant l'entrée. C'était le début d'une blague ou d'une chanson paillarde peut être non ? Le Répurgateur se renfrogna, ils n'étaient même pas entrée que le devoir l'appelait déjà. Son devoir ? Libérer ces êtres abjectes de leurs existences pathétiques. Seulement, le commandant du deuxième groupe ne semblait pas de cet avis puisqu'il intima à ses hommes de le suivre pour rencontrer les touristes. Bien décidé à ne pas se faire remarquer tout de suite, le Répurgateur resta à distance et se contenta d'écouter. Si on devait les tuer, on pourrait toujours le faire après.

Néanmoins le groupe inquisitoriale se tenait sur ses gardes. Si il y avait du grabuge, ils seraient les premiers à répondre au fer par le fer. Placé derrière un de ses hommes, il savait déjà qu'au moins l'un d'eux était un magicien ou d'origine magique, sa bague s'était illuminée. Observateur, perspicace et d'une intuition redoutable, Ivan scrutait le moindre de leurs mouvements, leurs expressions, leurs équipements, les traces dans la neige qui pourrait lui indiquer si d'autres se cachaient, bref ... en sommes vif à n'importe quoi d'intéressant. Si il était capable de brandir une épée, il n'était pas un combattant mais un intellectuel. Les autres se battraient pour lui.
Ivan Corvo

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 10/09/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyVen 16 Nov - 19:13

Valandir & Josef & Ivan & Sefseth
     

     

Le retour de l'éternel

     
Dans le désert, et ce, depuis quelques jours, d'étrange fait déplaisant commence à se produire. Cela n’est pas au goût des ancien, parmi lesquels je fais partis. En effet, dernièrement, et ce, de plus en plus depuis près d’une semaine, nous ressentons tous, nous qui sommes proche des anciennes ruines, une naissance de pic de magie ancienne dans celle-ci ou encore dans les quelques artefacts garder. Cela n'étant clairement pas de bonne augure nous nous étions empressés, avec certain membre important y compris des haut placé d’Akkaton, de réaliser un entretien extraordinaire, afin de débattre de la situation actuelle et d'établir les actions que nous devons réaliser en fonction de ce que nous conclurons.

Lors de cet entretien, ils s’en est conclus plusieurs point important. Le premier étant principalement que s'il y avait un risque, même minime, d’un probable retour des anciens dieux, il fallait réagir dans les plus brefs délais. Ensuite, il s'avérait que cette empreinte magique, ressentis avait certes des similitudes avec ce que nous redoutons, elle n’est pour autant pas totalement semblable et semble être entre mêler avec une autre magie ancienne, définis comme étant celle de l’ancien Empereur Éternel Cesario. Même s'il s’agissait de lui, cela ne présageait rien de bon pour autant.

Plusieurs théories avaient fait surface depuis le début des vagues de magie inquiétante. La fin des anciens dieux aurait causé l'éveil de Cesario ? Ou bien celui-ci aurait pus par un moyen inconnue, se procurer une partie de leurs pouvoirs ? D’autres idées émergeaient, ne seraient t’il pas simplement un ancien dieu encore plus oublier, ou que lui-même possède une partie de l'âme d’un d’eux ? Ou bien, un dieu déchu aurait pris la possession de son armure ? Bref tant de théorie dont nous ne trouverons pas réponse tant que nous n’auront pas constaté nous-même.

Il en était donc décidé ainsi, Akkaton nous laissais champ libre pour agir, proposant même d’offrir des bras armé pour m'accompagner dans les montagnes enneigées de Sarrasi. Je n'étais pas particulièrement emballée à l’idée de quitter le désert surtout pour se rendre dans l'extrême opposé, mais il n’y avait pas de doute sur le fait que je devais m’y rendre, car mon statut important, mon savoir et ma force était bien plus adapté que d’envoyer une personne à l’abattoir. Il ne faut pas se faire de fausse idée, cette expédition n’allais avoir rien d’une promenade à la montagne.

Trois de mes proches compagnons dans la cité se portaient alors volontaire pour m’apporter leurs soutiens. Tout d’abord Bahiti, une jeune nagate aux écailles blanche elle utilisait la magie de la lumière bercer par les rayons lumineux du désert. Elle manipule deux dagues et est très douée avec celles-ci. D’un tempérament très calme, elle à tendance à nous tempérer, notre autre compagnon et moi-même.

Cet autre compagnon justement au sang bien plus chaud, se nomme Moses une hybride fennec avec de grandes oreilles et une ouïs parfaite qui compense clairement la mienne qui est défaillante. Elle manie la magie invocatrice et à tendance à foncer dans le tas avec ses poings et ses griffes, elle fait preuve d’une grande rapidité de mouvement et une grande résistance physique.

Pour finir, doué pour parler et casser les oreilles à tout le monde, Herman, un hybride lézard qui est d’un fidélité hors pair. Il est doué pour son savoir, mais aussi aux armes de lancers. Il a sa lance, et s’en sert autant au corps-à-corps qu’à distance. J’avais d'ailleurs briefé tout ce petit groupe avant de partir, sur le silence implacable de chacun, car ils n’y avaient là aucun doute, sur le fait que nous ne soyons pas les seuls à se rendre dans le fameux tombeau.

Partis grâce à des manticore fraîchement dresser. Nous les avions relâché à notre arrivée. De bon vêtement chaud était sur nos épaules et nous pouvions dors et déjà observer plusieurs groupes aux portes du tombeau. Diverse espèce, et je pouvais surtout observer un groupe d’hommes sacré de Teider. Non loin d’eux, une silhouette reconnaissable, l’homme qui m’avait aider avec les fameuses manticore dans le désert. Il n’était pas censé m’avoir rencontré surtout qu’il vient de Teider et que d’autre de ses compatriotes l'accompagnait.

Nous nous avancions tout les quartes, proche des portes au côté des autres, méfiant. Ipollit Dimitriov du nom que l’homme dresseurs m’avait donner, allait avoir grand mal à reconnaître Herman, devenue sérieux et sévère dans son regard. Visant notre seul objectif, découvrir ce qui se tramait dans ce tombeau. Nous étions près à tout endurer pour arriver à déceler les mystères qui étaient enfouis derrière ses portes.

     
(c) crackle bones

     


Infos:
 
Sefseth - Référant Naga

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 92
Date d'inscription : 18/08/2018
Localisation : Nephtys, Citadelle du désert
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMer 21 Nov - 9:57
L’atmosphère au cœur de cette montagne enneigée était glaciale et Valandir ne put s’empêcher de frissonner, en dépit de la longue cape qui recouvrait son corps et de ses vêtements chauds destinés à affronter des températures rigoureuses. Pour un peu, ce dernier se prendrait à croire que ce froid presque surnaturel possédait une origine magique et était destiné à faire fuir les impudents qui avaient la témérité de profaner le tombeau de Césario l’Empereur éternel.

Sans compter que même affaiblie, la magie qui protégeait ce lieu demeurait puissante et la résistance de ce portail en constituait la preuve. Cependant, il en fallait plus, beaucoup plus, pour décourager le nécromancien car ce dernier savait qu’atteindre ses objectifs demanderait du temps et d’innombrables efforts. Mais qu’importe, il savait se doté de patience et la récente profanation du tombeau d’Ilfrido le Conquérait ne serait que la première d’une longue série.
Manquait-il de sens moral pour oser ainsi troubler le repos des défunts et piller leur dernière demeure ? Peut-être, du moins pour le commun des mortels, mais à ses yeux la fin justifiait les moyens et il fallait être prêt à se salir les mains si l’on voulait atteindre ses buts. Même si pour cela ce dernier devait violer les interdits et être taxé d’hérésie.

Avec l’aide de ses acolytes, l’elfe aux cheveux blanchâtres décida de forcer la porte d’entrée du tombeau en usant de sortilèges et de l’artillerie de pointe, malgré qu’elle paraisse étonnamment puissante. Mais qui ne tentait rien n’avait rien. Du reste, en cas d’échec, le groupe d’aventuriers pourrait toujours rechercher un autre moyen de pénétrer dans le tombeau.

En dépit de l’offensive lancée contre elle, la porte qui gardait l’entrée de la tombe de Césario semblait refuser de céder et Valandir était sur le point d’ordonner à ses sbires de rechercher un autre passage ; quand soudain, le portail s’ouvrit lentement dans un bruit sourd laissant entrevoir les ténèbres du tombeau.

Ils avaient réussi ! Un sourire de satisfaction s’afficha sur les lèvres de l’elfe et il s’apprêtait à pénétrer à l’intérieur quand brusquement une voix tonitruante, aux accents menaçants, comme synonymes de mauvais présages s’adressa aux visiteurs pour les mettre en garde.

« Vous qui défiez l'éternel, le seigneur véritable de la vie et de la mort, celui qui est destiné à régner sur ce monde jusqu'à sa fin, venez tenter d'empêcher mon retour, je vous attend. La mort sera la récompense pour votre idiotie, tandis que votre soumission, elle pourrait vous valoir mes faveurs… Car quoiqu'il en soit, à la fin vous me servirez, mais venez donc si vous désirez précipiter cette dite servitude... »

Puis l’étrange voix se tut, laissant place à un silence pesant et l’un de ses sbires, posté pour faire le guet, revint en courant et lui annonça la mine déconfite que des nouveaux arrivants approchaient à grand pas du tombeau.

Valandir fronça les sourcils et réfléchi à la hâte à la manière de gérer une telle situation et d’en user afin de servir ses intérêts. Ce dernier avait anticipé la venue d'intrus et se doutait que son groupe ne serait pas le seul à se lancer dans une telle quête car les rumeurs concernant le retour de l’Empereur Eternel s’étaient probablement répandus comme une traînée de poudre et il y avait fort à parier qu’il s’agissait du but poursuivi par ces importuns.

- Maître, ces étrangers seront bientôt là. Devons-nous nous en débarrasser ? Grommela Gareth le nain, se préparant déjà à utiliser ses pièges de magie de la terre et semblant d’humeur plus belliqueuse que jamais, prêt à en découdre avec les nouveaux venus.

Valandir secoua la tête négativement et arrêta son geste :

- Il suffit Gareth, attendons leur arrivée mais restons sur nos gardes et prêts à nous défendre s’ils décident de nous attaquer. Je vais tenter de parlementer et de déterminer si ces nouveaux arrivants peuvent devenir des alliés ou si au contraire nous devons les considérer comme des antagonistes ou des ennemis.

En effet, l’elfe à l’allure évanescente ne voulait pas perdre son temps et son énergie à combattre si celui-ci pouvait l’éviter et conclure une alliance d’intérêt avec les autres aventuriers qui avaient osé braver le tombeau de Césario. Mais avant, cela il allait utiliser un sortilège destiné à accroitre son aura charismatique et autoritaire afin que ces palabres se déroulent sous les meilleurs auspices.

A travers le brouillard hivernal, Valandir discerna peu à peu les nouveaux venus, notamment un groupe parmi lequel se trouvait un Naga, et ses prunelles bleutées s’étrécirent, luisant d’un éclat glacé tandis que ceux-ci avançaient dans leur direction et celui-ci reconnut sans peine leurs insignes distinctives.

- Des Teideriens, décidément ces fanatiques sont partout, dit-il dans un souffle à l’attention de ses comparses.

Voilà qui était terriblement ennuyeux et risquait de compliquer la situation, étant donné le fanatisme de ces individus. Sans compter que certains d’entre eux semblaient même faire partie de l’inquisition. N’eut été le sérieux et la gravité de la situation, l’elfe se serait presque amusé de l’incongruité d’une telle scène et de la collaboration que celui-ci s’apprêtait à leur proposer afin de se plier à la voie de la raison. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on croisait des Teideriens face à un groupe composé de créatures magiques tel que celui du Nécromancien, du moins dans de telles circonstances.

C’est alors que Valandir reconnut un visage familier au milieu de cette foule d’hommes farouches, celui de Marcus son ancien otage Teiderien qu’il avait accepté de libérer en échange de son aide lors de sa précédente quête au sein du tombeau d’Ilfrido le Conquérant. Qui sait, peut-être qu’une fois encore cet homme se révélerait utile. Marcus prit alors la parole, s’adressant à celui qui avait été son geôlier et qu’un caprice du destin replaçait sur son chemin.

« Salut les gars, nous venons pour Césario. Le reste ne nous intéresse pas. »

Rapidement, l’elfe aux cheveux couleur d’écume passe en revue dans son esprit les différentes alternatives qui s’offraient à lui afin que cette quête périlleuse soit couronnée de succès. Valait-il mieux s'allier avec les Teideriens une nouvelle fois ? A priori, cela semblait la solution la plus viable et Valandir ne souhaitait pas se battre si cela n'était pas nécessaire. - Si vous venez pour Césario uniquement alors vous n'êtes pas une menace pour moi et mes hommes, dit-il. Il se pourrait même que nous puissions joindre nos forces pour éradiquer le danger de son retour.

L'elfe s'arrêta un instant et les regarda fixement avant de prendre la parole d’un ton calme :

- Mais je vous préviens même si nous acceptons de collaborer avec vous, les importantes découvertes ou objets précieux que contient ce tombeau nous reviendront à la fin de ce péril.

Marcus jeta un coup d'œil à son supérieur, occupé à détailler du regard l'équipe de créature magique, le vétéran ne réagit pas à la condition, focalisé sur sa mission. Ce n'était pas homme à avoir plusieurs objectifs ou essayer de gagner plus que ce qu'il était venu chercher. il préférait être bref et efficace. "Nous ne comptons pas être une menace." Josef eut un petit souffle pour étouffer un rire, pour sa part; il avait tiré sur eux la dernière fois, eux de leur côté, ils avaient égorgé Alekseï et enlevé Marcus. La notion de "pas de menace" demeurait assez relative. Cependant ils n'avaient en effet pas le choix.

Marcus : Cela nous va.

Sybellius : Avez-vous des informations concernant le retour de l'éternel? Nous n'en avons que très peu pour notre part.

Valandir continuait à les dévisager, essayant d'évaluer la possibilité qu'une telle alliance d’intérêt se déroule sous les meilleurs auspices. D'autant plus que les paroles qu'il avait entendu lorsque la porte du tombeau s'était ouverte faisaient froid dans le dos et empêcher le retour de l'éternel ne serait pas une mince affaire mais mine de rien collaborer avec des fanatiques Teideriens demeuraient quelque chose de contre-nature pour un elfe et il estimait qu'il valait mieux rester sur ses gardes et ne pas leur accorder une totale confiance. Irait-il jusqu'à les manipuler ? Pour l'instant ce dernier n'avait pas besoin de les duper mais qui sait comment les choses pouvaient tourner et le nécromancien ne reculait devant rien pour atteindre ses buts. L'un des Teideriens s'approcha de l'elfe afin de lui demander s'ils possédaient des informations sur Césario et Valandir décida de leur révéler les paroles qui s'étaient échappées de la porte désormais ouverte. Ces mots étaient bien sibyllins et ressemblait à une énigme ou à une mise en garde à l'attention des aventuriers qui désiraient défier la puissance de l'Empereur Eternel.  Puis Valandir poursuivit:

- Césario était un très grand nécromancien et nul ne sait les moyens qu'il compte employer pour revenir mais cette quête sera probablement des plus périlleuses et mieux vaudrait mettre toutes les chances de notre côté.

Alekseï : Il n'y a que le père de la souffrance qui soit le maître de la vie et de la mort!

Marcus se retourna, n'ayant pas prêté attention au jeune qui s'était rapproché. ce dernier le foudroya du regard "un peu de tenue, garde ta fougue pour ce qui nous attends!" cependant, le regard gelé du sergent sous entendant qu'il pensait la même chose et était bien déterminé a accomplir sa mission. "Vous aussi, vous maitrisez l'hé..la magie de faire revenir les morts dans notre monde n'est-ce pas?"

Marcus : Pour ma part je suis d'accord, nous ordonnerons à nos hommes de parfaitement coopérer... avec vous.

Valandir acquiesça de la tête: - En effet, je maîtrise la nécromancie comme Césario et je peux donner la mort ou ramener les cadavres à la vie grâce à ce pouvoir ainsi que connaitre certains secrets de l’au-delà.

Après tout, en ces temps troublés, même des fanatiques Teideriens étaient forcés d'admettre qu'une telle magie pouvait se révéler utile, surtout quand il s'agissait d'empêcher le retour de quelqu'un comme Césario l'Empereur Eternel.

- Bien allons-y. La porte est ouverte à présent. Mais il nous faut vérifier s'il y a des pièges avant d'y entrer.

L'elfe supposait que l'entrée du tombeau était certainement protégée par des pièges et si les Teideriens n'étaient intéressés que par Césario, ils ne risquaient pas de constituer des rivaux ou de piller les objets du tombeau. Du reste, des artefacts magiques de nécromancien ne seraient pas d'un grand intérêt pour ses fanatiques abhorrant toute forme de magie. Néanmoins, mieux valait rester prudent malgré tout et les garder à l’œil.
Valandir Arandan

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Duchéen
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyLun 26 Nov - 3:33
Ivan était désormais d'humeur maussade alors que le lieu était peu à peu infesté de races inférieurs. Un groupe de nagas s'était joint à cette jolie farce, en plus du nain, de l'elfes et de toutes les autres créatures nauséabondes qui pululaient dans les parages. C'était simple : plus on en tuait, plus il semblait y en avoir. D'ailleurs, son instructeur aimait répéter que les nuisibles étaient tenaces mais que l'Inquisition l'était plus encore et qu'un jour, grâce au sacrifices de nombreux hommes, nous en serons définitivement débarrassés. Bien qu'étant un modéré parmi son ordre, Ivan n'aimait pas, mais alors pas du tout, voir cette petites troupes s'amassait devant la porte.

Mais l’événement qui l’exaspéra le plus, sans équivoque, c'était le mépris et l’indifférence que Marcus, le chef de l'autre groupe, lui témoigna en traitant avec le groupe d'un nécromant, qui plus est. Dans le royaume de Teïder, la nécromancie est interdite par les êtres étrangers à la Lignée Royale. En plus d'être d'une race inférieur, cette chose défiait ouvertement le Père de la Souffrance en pratiquant l'abomination qu'il qualifiait certainement d'art. Oui, Ivan Corvo, tout comme ses camarades de l'Inquisition, regardait cette scène avec dégoût et méfiance.  Ivan aurait espéré que l'autre, malgré ses agissements et malgré la tolérance que les instances religieuses avaient accordé à cette mission, qu'on le consulterait, non pas qu'il commandait, mais ne serai-ce que par courtoisie et respect. N'étaient-ils pas alliés ? Bien que restant méfiant, le jeune purgateur décida de mettre cette faute sur l'entrain qu'éprouvait cet homme pour remplir sa mission, chose louable mais pas moins attendue.

Restant dans son groupe à l'écart, Ivan Corvo n'avait pas manqué une seconde de la conversation. Une fois celle-ci terminé, il fit signe à Marcus de le rejoindre. L'homme passa entre les hommes de l'Inquisiteur, qui formaient une barrière entre les "autres" et le groupe religieux afin de répondre à la moindre agression. Après l'avoir entraîné à l'écart, les trois autres inquisiteurs se placèrent derrière l'officier pour obstruer la vie des voyeurs potentiels. Parlant assez bas, l'Inquisiteur rabroua l'officier.

« Es-ce ainsi que l'on traite ses alliés dans votre profession ? Avec mépris et indifférence ? Ne vous méprenez pas, la susceptibilité n'est pas un défaut dont la Mère me fit grâce, cependant je trouve curieuses vos manières. Frère Miklos m'assure qu'il s'agit de votre impatience à remplir votre mission, et je pense son intuition juste, cependant bien qu'ayant reçu la même consigne que vous, nous sommes réticent à collaborer avec ces créatures inférieurs. Si vos engagements n'engagent que vous, les notre nous obligent à vous épauler, ce qui, au final, revient au même. Tachez de nous consulter à l'avenir si vous souhaitez, tout comme nous, maintenir des relations cordiales et productives. Aucunes dissensions entre nous ne sont permises, seule la mission compte. Nous vous suivrons cette fois, mais nous aimerions plus de considération à l'avenir. »

Scrutant l'officier de ses pupilles vert grises, dure comme le Fer et l'Acier, le Purgateur se lança sur un tout autre sujet.

« Lorsque le Grand Inquisiteur me confia en personne la mission, il m'a informé que vos services avaient mit la main sur une mystérieuse clef. Regardant la porte, il ajouta : Et comme vous pouvez le constater comme moi, cette dernière ne semble pas être destiné à l'entrée. J'aimerai l'étudier. Je ne doute pas que vos spécialistes n'aient fait leur travaille, mais l'Eglise de l'Expiation Finale s'est illustré dans le passé de par nos connaissances en runes et savoirs magiques. Mes frères et moi auront peut être plus de succès que vous, et, n'ayant pas l'assurance que ces zouaves ne nous filent pas le train durant le voyage, il serait peut être plus sage de nous la prêter dès lors afin que nous y jetions un œil le moment propice, à l'abris de leurs yeux perfides et de leurs oreilles traînantes. »

Ivan se tourna brusquement, un froid surnaturel s'échappait du trou béant dans la montagne, qu'avait dévoilé la grande porte en s'ouvrant. Chaque secondes, le froid se montrait de plus en plus mordant qu'es-ce que ça signifiait ? Le Purgateur l'ignorait.

« Enfer et damnation ... décidez vite ... nous devons nous hâter. Pour chaque secondes perdus, l'ennemi sera plus fort. Nous n'avons plus de temps à tergiverser ou c'est la mort qui nous recevra sous peu. Fions nous au Père, il nous guidera dans notre sainte quête. Frère Miklos, dites aux hommes de se tenir prêt mais à n'engager aucuns signes d'hostilités. Nous allons collaborer. »
Ivan Corvo

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 10/09/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMar 27 Nov - 22:44

Valandir & Josef & Ivan & Sefseth
     

     

Le retour de l'éternel

     
S'avançant doucement vers les portes de ce qui semblait s’apparenter à un enfer manifeste, nous nous recentrons sur nous-même afin de juger la situation au mieux et agir non pas que de la bonne façon, mais aussi dans les plus bref délais, avant que nous nous retrouvions confrontées à quelque chose d’encore plus terrible Tandis que nous nous approchions de la bâtisse et des autres investigateur, un bruit sourd et profond couvrait nos âmes et les portes s'ouvraient alors devant nous. Un grondement vibrait dans l’air et des paroles similaire à ce que l’on appellerait des menaces, incitait ce petit monde venue rendre visite, à pénétrer à nos risques et péril dans ce tombeau. N'approchant pas avec une grande hâte les groupes en train de se former, je pouvais cependant observer certaines alliances se former parmi des personnes que tout opposerait habituellement. L’urgence et la dangerosité du moment soudaient visiblement les plus grands ennemis et cela en soit ne présageait rien de bon. J'hésitais un instant à interpeller les membres de cette colonie nouvellement créée pour en intégrer ma troupe, même si cela présentait un risque. Ils avaient clairement l’aire de tous avoir un lien les uns avec les autres et nous n’étions que des nouveau venue à cette petite fête.

Bonjour à vous jeune gens… Pouvons-nous nous joindre à vous le temps de découvrir ce qui Ssse trame dans Ssse tombeau. Il est certain qu’il nous n’arriverons à reSssortir qu’avec une Sssertaine entraide. Ssseul, aucun de nous n’y arriveras.

Les Teideriens, complotent entre eux et commençais en messe basse. Ces hommes n’avaient rien de sympathique et en cela, je parle principalement des membres de l’inquisition. Celui qui se cachait justement derrière ses boucliers humains des regards peut-être indiscret de nôtres part, nous les hérétiques qui ne sommes pas humain. Quand je dis nous, je ne parle pas que de notre groupe d’Akkatonien du désert, mais aussi bien les membres de celui qui semble diriger avec ses longs cheveux blancs. Pour le moment donc, nous ne nous étions pas tous entre-déchirer devant la porte. L’atmosphère, dans un soudain vent froid, virais en mal. Des frissons parcouraient mon corps et nous sentions l’aire déjà lourd autour de nous, alors que nos écailles n'étais pas encore passé à travers la porte. Cela avait pour effet de faire réagir chacun de nous. L’urgence se faisait pressante. Me tournant vers mon équipe, je leur adressais un regard que chacun compris. Un silence de mort, nous allions pénétrer dans le tombeau. L’elf au cheveux aussi claire que la neige couvrant les alentours, incite tout le monde à enfin commencer cette aventure.

Mais il avait raison, il fallait bien se méfier et Bahiti prenait les devants. Elle s'approchait alors de la porte et tout en se concentrant, elle pointa avec sa main non armée, en direction de la porte grande ouverte. Une flèche lumineuse ce format éblouissant et se reflétant sur la neige, puis comme un souffle elle partait à vive allure dans ce grand trou. Le choc ne mit que peu de temps à arriver et nous avions pu voir la trajectoire de la lumière blanche qui engageait le passage dans la montagne. Observant alors les événements, nous constations qu’il s'agissait là d’un escalier qui s'enfonçait dans le noir profond et macabre de la situation. Moses, qui certes était vigilante, passa le premier pas, sans se soucier des autres. Nos souffles se retenaient, et après quelques secondes ou aucun événement sinistre ne se manifestait, on pouvait entendre sa voix rauque manifester.

Ramenez-vous, tout va bien. Des torches s’allument à notre passage, il n’y a rien à signaler. Bahiti, balance une autre flèche dans cette direction qu’on sache où ça mène, tu veux bien ?

Nous pénétrons à la suite de l’hybride dans un silence de mort. Bahiti s'apprêtait à lancer à nouveau une flèche. Herman regardait du coin de l’œil, Ippolit, peut être attendait il un geste de sa part, ou était il en train de se méfier de l’homme, dans de telles circonstances, Herman n’était clairement pas aussi léger et irréfléchi que sur son terrain de jeux habituel. Les torches éclairaient cet escalier sombre où l’on ne voyais pas à travers ce genre de nuages de ténèbres étendu juste devant nos pieds. La nouvelle flèche fonça, persan difficilement la noirceur. Elle s'entrechoquer dans un bruit aigue puis en chutant au sol et malgré la faible lueur, on pouvait distinguer une nouvelle porte, en acier, et de très bonne facture environs à cent mètres au-devant. Nos pas nous guidèrent à nous arrêter devant ce nouvel obstacle, une porte surmontée d’une grande barre de métal servant à verrouiller de l’extérieur ce qu’il se trouve de l’autre côté. Quelques verrous permettaient d’éviter à toute personne non convenue, d'entrer en ces lieux. J’observais ceux qui avaient suivi le pas, le temps de réfléchir à ce que l’on allait décider de faire.

     
(c) crackle bones

     


hrp:
 

Infos:
 
Sefseth - Référant Naga

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 92
Date d'inscription : 18/08/2018
Localisation : Nephtys, Citadelle du désert
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMar 4 Déc - 1:52

Le Mestre d’arme fit signe à son sergent, Marcus, de régler seul l’affaire avec le repurgateur, en rien il ne voulait perdre de sa concentration à cause des religieux. S’il avait beaucoup de respect pour eux il avait le sentiment qu’ils s’attachaient trop à leurs principes et à la forme pour servir le seigneur. Alors qu’aux yeux du vétéran, seuls les résultats comptaient. D’abord, la réussite de la mission, ensuite la survie et la validité de ses hommes. Ce qui arrivait en troisième position : l’honneur, n’était pour lui qu’accessoire. Au cours de sa vie, il avait simplifié un grand nombre de ses principes : il était un grand pratiquant du culte de la souffrance, mais lorsqu’il travaillait, le mestre d’armes n’avait plus qu’un unique objectif.

Josef de son côté se concentrait pour mimer d’ignorer le référant naga du désert Akkatonien. L’espion l’avait rencontré lors de son dernier voyage dans le désert, ce dernier ayant besoin de ses services de dresseur. Si sa hiérarchie avait été évidemment mise au courant de ce rapprochement stratégique, pour respecter sa couverture de simple éleveur, fournir des monstres pour une nation ennemie aurait été pris pour une trahison. Il eut un petit sourire les dents serrées qui se déforma rapidement lorsqu’il fit remonter à la surface de sa mémoire quelques images de prison. Une douleur irradiante acheva la création d’un état d’esprit d’angoisse. Le dresseur profita de l’émotion ainsi créée et eut un bref regard anxieux pour Herman, qui, il le sentait, le dévisagea régulièrement. Josef détourna la tête presque immédiatement.
Marcus suivit calmement le repurgateur. Le jeune homme n’était pas vraiment inquiet, il avait déjà redouté pour sa vie pour la même raison : en rentrant de mission, lorsqu’il avait conté ce qui s’était passé dans le tombeau entre lui, Alekseï, le groupe de Valandir et finalement Teïderiens, le sergent s’était préparé à payer pour son alliance avec l’ennemi. Mais l’immense grandeur, la suprématie de la tâche qui leur avait été incombée avait surpassé l’étrangeté de s’allier avec des mages.
« Je reconnais que j’aurai pu être plus subtile. Mais » il écarta légèrement le col de son habit, laissant apercevoir une profonde et fraîche cicatrice dans sa peau. « Nous nous connaissons déjà, lorsque nous sommes allés quérir cette clef en question, ils étaient déjà là. Malgré quelques… différents, nos deux camps ont favorisé les objectifs de chacun. La brève alliance qui nous a unie il y un mois étant fraîche, je n’ai eu que quelques mots pour la sous-entendre à nouveau afin que nous ne nous agressions pas. Nous n’avons pas de temps pour cela. Je suis entièrement d’accord avec le fait que nous devons être coordonnés, mais nous devons aussi être rapides et nous faire confiance. »
Marcus haussa les épaules quand le répurgateur lui parla de la clef. Très personnellement, il n’en avait pas vu l’utilité, son rôle avait été de la ramener, il n’avait pas le grade pour en connaitre l’utilité. « Je fais signe au Mestre d’arme, il vous dira. » Dit-il d’un ton égal. C’était bien les religieux ça, un affront dont ils ne ressortiraient de manière assez probable pas vivant et ils voulaient quand même s’interesser aux runes.
Marcus : Monseigneur désirerait la clef.
Sybellius : ça ne va pas de me déranger pour cela ? On ne modifie pas au plan.
Marcus : je fais que te prévenir, il pourrait découvrir en quoi elle est utile, si y a un moment où ça peut aider, c’est maintenant, face à l’éternel.
Sybellius : Josef doit protéger en priorité le porteur de la clef, je ne peux le faire les accompagner, on en a besoin.
Marcus : Vu la taille du tombeau, je vois pas pourquoi on se séparerait. Monseigneur, ça vous va si on vous confie la clef mais qu’on reste groupés ?

Marcus pour sa part, avait pressenti que même son supérieur n’avait pas exactement idée d’a quoi la clef allait leur servir et se sentait soulagé d’un poids en filant la responsabilité d’en trouver l’utilité exacte à quelqu’un d’autre.
Josef Kislov

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Date d'inscription : 23/08/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMer 5 Déc - 20:30
*Intervention pnj*

*La garde d'Azur*

Le retour de l'éternel Zq3q

Alors que les intrus pour certains s'étaient avancés jusqu'à la porte en bas de l'escalier, celle-ci soudainement s'embrassa d'un feu spectral bleuté intense… Comment les Eïlynsteriens avaient-ils pu espérer que celle-ci puisse retenir ce qui se trouvait dans le tombeau ? Ou peut-être n'est-ce pas ce qu'ils espéraient justement… Peut-être que cette porte avait une autre utilité, comme dissuader d'entrer ceux la contemplant en observant qu'elle était faîte non pas pour empêcher d'entrer dans le tombeau, mais d'en sortir ? Car il était visiblement vain d'espérer qu'une simple porte aussi solide soit-elle puisse retenir l'empereur éternel, du moins sa volonté...

Car ce ne fut pas l'empereur éternel que certains intrus purent observer de l'autre côté de la lourde porte, mais des formes armurées qui semblaient dégager une puissante énergie magique… Des armures, que seuls certains spécialistes des temps passés dans le groupe sauront reconnaître, car c'étaient des modèles d'armures qui remontaient à l'ancien empire elfique qui dominait une bonne partie Orzian bien avant l'arrivée des humains sur le continent et qui avait disparu aussi bien avant. Les armures de la garde d'Azur, l'un des corps de soldats d'élites elfiques chargés de protéger l'empereur de l'empire d'or. Mais, ils n'avaient rien de vivant, car un bon observateur s'apercevrait aussi aisément que sous leur armure c'était des squelettes. Néanmoins la manière dont ils se tenaient et l'assurance hautaine qu'ils semblaient afficher à eux dix donnait l'impression que la mort n'avait rien retirée de leur habilité guerrière ou de leur arrogance… 2 mages, 4 manieurs d'armes à deux mains lourdes et 4 manieurs de grandes lances elfiques, chacun ayant en main des armes redoutables faîtes de Vrai Bronze semblant usées par le temps autant que leurs armures, mais toujours fonctionnelles...

« Les usurpateurs sont là, ces jeunes idiots qui pensent qu'Orzian est à eux, eux qui ont festoyés si longtemps sur le corps endormit du grand empire d'or. » Dit alors l'un des squelettes d'un ton macabre chargé d'une arrogance sans limite, mais aussi d'une assurance sans borne avant qu'il n'ajoute du ton de la sentence. « Rebroussez chemin usurpateurs, car le garde impériale veille et nous vous pourfendrons avant même que vous n'ayez l'honneur d'approcher notre empereur. Tremblez de terreur, car notre gloire reviendra, car les usurpateurs périront, car suite à un long sommeil enfin l'empire s'éveille ! » Et suite à ces paroles, l'ancienne garde prétorienne elfique se mit en formation, ce avec une grâce et une assurance telle malgré le fait qu'ils étaient morts depuis bien longtemps, qui démontrait qu'ils devaient rester de redoutables adversaires malgré les sévices du temps.

Et ainsi ils gardaient cette petite salle circulaire ou plutôt cette antichambre de 4 mètres de rayons qui menait directement à une autre grande porte mais cette fois-ci faîte de Vrai Bronze et Argent sombre, mais aussi lourdement marquée de runes. Sans doute celle qui séparait les intrus de là où sommeillait l'empereur éternel, mais avant de l'atteindre, il fallait donc terrasser ces morts vivants redoutables qui entendaient repousser ici ceux qu'ils qualifiaient d'ors et déjà d'usurpateur, des non morts qui ne seraient sans doute pas assez bêtes pour se risquer à poursuivre les intrus en dehors du tombeau...
La Main du Destin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyLun 10 Déc - 12:21
L’existence réservait parfois de curieuses surprises songea le nécromancien en voyant s’avancer vers lui Marcus, l’homme qu’il avait fait prisonnier lors de son expédition dans les tréfonds du tombeau d’Ilfrido le Conquérant. Une fois encore, leurs routes se croisaient lors d’une quête dans un lieu presque similaire à la première. Et après avoir entamé des pourparlers, l’elfe aux cheveux laiteux et son homologue Teiderien en vinrent rapidement à la conclusion que la réussite d’une mission de cette importance exigeait la collaboration de l’ensemble de ses participants, fussent-ils issus de camps différents.

Cependant, bien que l’affaire soit entendue entre Valandir et Marcus, l’un de ses confrères Teiderien dont l’insigne, l’uniforme et le maintien austère révélèrent rapidement au Nécromant qu’il s’agissait d’un inquisiteur, montra quelques signes d’animosité.

Nul besoin d’être devin pour comprendre que ce dernier n’appréciait guère de n’avoir pas été consulté avant toute prise de décision. En effet, même si prôner la collaboration lors de cette mission périlleuse était une décision avisée, l’inquisiteur semblait irrité d’être laissé ainsi de côté par l’un de ses collaborateurs, comme si son opinion n’avait guère d’importance. Ce qui pouvait parfaitement se comprendre. D’un signe de la main, l’inquisiteur demanda à Marcus de le rejoindre et pendant que tous deux s’entretenaient en aparté à voix basse, Valandir darda ses mires azurées sur le groupe dans lequel se trouvait le Naga.

Qu’une telle créature participe à l’expédition ne l’étonnait guère, après tout n’avait-il pas lui-même fait appel à l’une de ses sbires issue de la même origine ? Le naga s’adressa à eux de son accent sifflotant, et se montra également désireux de collaborer afin que cette expédition se solde par un succès, ce qui arrangeait les affaires de Valandir.

- Très bien, puisque nous sommes d’accord pour collaborer, passons cette grande porte car le temps presse, dit-il à l’attention du Naga et du reste des participants présents.

Dès après, le groupe du Naga s’empressa de franchir la porte de marbre et Valandir sentit qu’il valait mieux leur emboiter le pas sans perdre de temps. Il s’approcha de Xenthia, sa subordonnée d’origine Naga et lui chuchota à voix basse quelques mots à l’oreille.

- Suis le groupe du Naga et tâche de sympathiser avec ce dernier ainsi que de le garder à l’œil. Tiens-toi aussi sur tes gardes et informe-moi si tu remarques quoi que ce soit de suspect.

- Bien maitre, je vais le ssuivre dans le tombeau et le sssurveiller et je vous direz sssi il y a quelque sschose de sssuspect, répondit-elle de son accent sifflotant.

Puis, l’elfe à la chevelure lactescente ordonna à ses autres sbires d’entrer à la hâte dans le tombeau, à l’exception du nain Gareth à qui celui-ci demanda de rester à ses côtés. Avant de franchir la grande porte de marbre le nécromancien décida de s’adresser à ses alliés Teiderien pour amadouer les plus réticents d’entre eux, notamment l’inquisiteur dont l’expression pleine de méfiance ne lui avait guère échappé.

- Moi et votre collègue Marcus nous nous sommes entendus pour conclure une alliance afin de mener à bien cette quête, mais il me semble évident qu’un homme de votre importance ne saurait être tenu à l’écart d’une telle décision et il est heureux que nous puissions œuvrer en bonne intelligence et joindre nos forces pour triompher des dangers qui nous menacent à l'intérieur de ce tombeau.

Après cela, le nécromancien se hâta d’entrer dans le tombeau suivi de Gareth et de descendre les escaliers afin de rejoindre ses autres comparses qui se trouvaient avec le groupe du Naga. A l’intérieur, régnait une aura surnaturelle et Valandir perçut la présence d’une puissante émanation de nécromancie, sans doute issue de l’esprit de Césario et en avançant jusqu’au bas de l’escalier, il discerna, en face du groupe, la forme de gardes caparaçonnés d’armures datant du vieil empire Elfique. En les voyant et en entendant leurs paroles menaçantes, Valandir comprit qu’il leur faudrait livrer bataille pour accéder au reste du tombeau car ces gardiens sépulcraux, massés devant la lourde porte, leur interdisaient le passage. L’elfe se tourna vers ses compagnons d’aventure et leur glissa :

- Tenez-vous prêts à combattre ces créatures nécromantiques et mettez-vous en formation. Quoiqu’il arrive, il est hors de question que nous rebroussions chemin face à ce macabre comité d’accueil.

Aussitôt les comparses du nécromancien se tinrent prêts et exécutèrent les gestes clés de leurs sortilèges avant de les lancer sur les gardes impériaux.

Spoiler:
 
Valandir Arandan

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Duchéen
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyDim 16 Déc - 3:26
Comment cet insecte osait s'adresser à lui directement ? C'était aux yeux de du Répurgateur une insulte qu'il faudrait laver dans le sang. La flagornerie ne flattait pas l’ego de l'Inquisiteur, c'était un pêcher qu'il n'avait pas, puisqu'il vouait sa vie au Père de la Souffrance et que l'arrogance était un signe de faiblesse. Cet elfe, nécromancien de surcroît, était la représentation même des abominations qu'il s'était juré de combattre. Seulement, la situation était peu propice à un affrontement. Le froid qui émanait du tombeau semblait de plus en plus glacial, alors que le groupe Naga s'avançait à travers la grande porte.

Les agents du renseignement avaient comblé les attentes du religieux, lui confiant la clef afin qu'il l'étudie. C'était décidé, il s'avancerait dans cet enfer côte à côte et feraient face ensemble à l'Ennemi.

« C'est entendu, nous resterons ensembles. Je crains que nos comparses forcées, nous cachent leurs véritables intentions. Mais n'ayez crainte, je m’assurerai de garder votre bien en sécurité durant notre périple. »

Corvo passa la chaîne de la clef autour de son cou, et la cacha sous son col romain et son uniforme. Il l'étudierai lorsqu'ils auraient un moment de calme et de solitude.

« Père-Capitaine ? Les hommes sont prêts. Nous attendons vos ordres. »

Le Répurgateur hocha de la tête et scruta de son regard perçant les "inconnus" qui s'avançaient sans eux sous l'arche de la porte.  « Laissez les passer devant, que peuvent faire les hommes face à tant d'innocence ? »  Ivan comptait surtout sur eux, pour épuiser les pièges et les créatures que l'Immortel leurs enverrait. Puis, après s'être assuré que l'autre groupe était lui aussi prêt, il donna l'ordre de marche.

Les inquisiteurs étaient entourés par leurs soldats, une formation très simple, l'homme de masse devant avec à ses côtés l'homme avec le marteau lourd, puis les archers, le groupe d'Inquisiteur et les épéistes-boucliers qui fermaient la marche. Ce qui les attendait ? Une vision d'horreur. Non pas de terreur, mais un carnaval de monstruosités : des morts-vivants elfiques. Que dire de plus ? Les créatures semblaient prêtes à se battre, alors que le Répurgateur voyait le nécromant engager le combat.

N'étant pas particulièrement un combattant, Corvo donna l'ordre de se déployer, alors que les épéistes, eux, restaient à ses côtés. Les Frères Loren, Miklos et Ladislas se déployèrent à leur tour, prêt à déployer leur magie. Les lanciers pointaient leurs piques et les archers bandaient leurs arcs.

« Fils du Père de la Souffrance ! Envoyez ces immondices dans les limbes qu'ils n'auraient jamais dû quitter ! »

Cependant, Corvo n'ordonna pas qu'on engage le combat, ses hommes se tenaient prêt à réagir à l'attaque du groupe du nécromancien. Comment ces choses réagiraient-elles ? Ivan Corvo scrutait la salle et ces choses, cherchant à déceler un point faible ou une opportunité. Quand à ses hommes, la défense et la contre-attaque primait pour l'instant.

Consignes:
 
Ivan Corvo

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 10/09/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMer 19 Déc - 12:04

Valandir & Josef & Ivan & Sefseth
     

     

Le retour de l'éternel

     
Ce n’était pas le moment de perdre son sang-froid, il fallait être efficace et réfléchi. Les choses sérieuses commençaient et l'arrivé des autres groupes en bas des escaliers m’avais quelque peu soulager. J’étais malgré tout près à en découdre, mais il ne fallait pas se risquer à attaquer tête baissé. Ils étaient forts, ces hommes, ou du moins ce qu’il en restait, qui nous faisait face. Il ne fallait en aucun cas sous-estimer cet obstacle qui se dressait face à nous. L’équipé de l’elf aux cheveux blanc se joignat à nous et pris les armes, les Teiderien de la foie était décendu aussi. Je tendais mon bras sur ma droite, ou se trouvais Bahiti afin de la faire reculer. Sont aide était précieuse et il ne fallait pas l’envoyer au front. Herman compris de lui-même qu’il fallait la protéger et se plaças juste devant avec Mose. Bahiti, enchanta l’arme de Herman, afin qu’il face plus de dégats et elle s’apprettait à lancé des boules lumineuse. Elle était notre point d’attaque important face à ses morts-vivants qui craignais se genre de pouvoir.

Il me fallait analyser la situation. Quatre hommes armés devant, prêt à en découdre au corps-à-corps. Ils portaient des hache ou des épée lourde, de facture elfique ancienne. De combattant redoutable à ce qui semble paraître. En deuxième ligne, des lancier , attaquant à plus longue distance et permetait d’assener des coups malgré les hommes de première ligne. Si nous immobilisons la première ligne la seconde ne pourras pas bénéficier d’autant d’espace pour attaquer. Je montrais alors le sol à Mose qui compris immédiatement ou je voulais en venir. Restais un dernier problème, les deux mages, certainement des attaquants à distance, était fortement protéger par tout ses hommes de front. Il fallait les empêcher de caster un sort, le temps que les hommes armés de notre côté puisse les atteindre. Je brandis alors mon sceptre pour pétrifier les mages. En espérant que tout fonctionne et que nous nous en sortions indemne. La dague des sables à porté de main, en retrait par rapport à Herman et Mose , au côté de Bahiti au millieu de nos alliés du moment.

La bataille allait débuter , certainement que Ippolite allais nous rejoindre avec son groupe et nous allions tous pouvoir affronté ces morts-vivants, envoyer de l’empereur éternel. Visiblement, il n’était pas content de nous voir, et même presser de ne pas nous rencontrer.
     
(c) crackle bones

     


hrp:
 

Infos:
 
Sefseth - Référant Naga

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 92
Date d'inscription : 18/08/2018
Localisation : Nephtys, Citadelle du désert
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMer 26 Déc - 21:45
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

(Ayant manqué son tour, nous considérerons que pour une raison ou une autre, Josef et son commando n'ont pas pu entrer assez vite dans le tombeau avec les autres pour soutenir ces derniers lors du début combat contre les morts vivants, mais ses alliés n'en seront pas handicapés pour autant.)

(Pour les tests de groupes, sachez que nous prenons en compte la moyenne des caractéristiques des pnjs constituant un groupe.)

(Précision supplémentaire : Si vous désirez que je prenne en compte vos talents pour les jets futurs, Assurez vous qu'ils soient notés dans vos fiches^^. De même quand vous voulez que des pnjs ou un personnage lance des sorts, il faut les préciser dans des spoilers.)

*jets des personnages joueurs et pnjs de leurs côté*

(Ces tests sont soumis à d'éventuels malus supplémentaires selon la réussite de certaines actions des opposants.)

Jet de parade d'Herman pour se protéger et protéger Bahiti : Jet numéro 1 (28)

Art de la parade niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Jet de parade de Mose : Jet numéro 2 (13)

Art de la parade niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Jet de combat d'Herman : Jet numéro 3 (91)

Combat niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie de lumière de Bahiti : Jet numéro 4 (25)

Mage de lumière niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie invocatrice de Mose : Jet numéro 5 (95)

Invocation niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de pétrification de Sef : Jet numéro 6 (43)

Mage niveau légende : Réussite de base à 94 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique du groupe de Sef : Jet numéro 7 (03)

Résistance magique niveau confirmé : Réussite de base à 45 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique de Sef : Jet numéro 8 (48)

Résistance magique niveau confirmé : Réussite de base à 45 ou moins
Malus racial de -10
Le réussite est donc plafonnée à 35 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de commandement d'Ivan pour inspirer les troupes : Jet numéro 9 (29)

Charisme niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
+5 dû à « Autorité au nom du père »
La réussite est donc plafonnée à 70 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test d'analyse d'Ivan : Jet numéro 10 (24)

Intelligence niveau virtuose : Réussite de base à 85 ou moins
Ancien corps de combattants d'élites elfique -20
Le réussite est donc plafonnée à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat au corps à corps des Teïderiens : Jet numéro 11 (29)

Combat niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de parade des Teïderiens au corps à corps : Jet numéro 12 (66)

Art de la parade niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de tir des archers Teïderiens : Jet numéro 13 (13)

Archerie niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test d'esquive des mages et archers Teïderiens : Jet numéro 14 (40)

Vivacité niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique des Teïderiens : Jet numéro 15 (93)

Résistance magique niveau confirmé : Réussite de base à 45 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique d'Ivan : Jet numéro 16 (03)

Résistance magique niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat au corps à corps de Midori la kitsune : Jet numéro 17 (88)

Combat niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test d'esquive du groupe de Valandir : Jet numéro 18 (12)

Vivacité niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de tir de Raine Hazard : Jet numéro 19 (82)

Armes à feu et de lancer niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Ennemis compacts face à des grenades +10
Risques de blesser des alliés : +5 de chances d'échec critique
Le réussite est donc plafonnée à 65 ou moins
Échec critique = 90 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique du groupe de Valandir : Jet numéro 20 (32)

Résistance magique niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie du groupe de Valandir : Jet numéro 21 (04)

Magie niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique de Valandir : Jet numéro 22 (35)

Résistance magique niveau adepte : Réussite de base à 35 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie de Valandir : Jet numéro 23 (47)

Magie de lumière niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

*Jets des opposants*

(Ces tests sont soumis à d'éventuels malus supplémentaires selon la réussite de certaines actions des protagonistes.)

Test d'esquive des chaînes invoquées : Jet numéro 24 (12)

Agilité niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Lourdes armures de guerre -20
Bonus racial de +20
Le réussite est donc plafonnée à 55 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance à la pétrification des anciens mages elfes : Jet numéro 25 (84)

Résistance magique niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
La protection de l'éternel +10
Le réussite est donc plafonnée à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de parade des anciens elfes de première ligne : Jet numéro 26 (03)

Art de la parade niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test d'esquive des anciens elfes de seconde ligne et des mages : Jet numéro 27 (84)

Esquive niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Bonus racial de +20
Armures de guerres anciennes -10
La réussite est donc plafonnée à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat des anciens elfes de première ligne : Jet numéro 28 (45)

Combat niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat des anciens elfes de seconde ligne : Jet numéro 29 (37)

Armes d'hast niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie des mages anciens elfes : Jet numéro 30 (03)

Magie du vent et magie nécromantique niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Puissance de l'empereur éternel +10
Le réussite est donc plafonnée à 85 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins
La Main du Destin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMer 26 Déc - 21:45
Le membre 'La Main du Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :
Le retour de l'éternel 2010  Le retour de l'éternel 1010  Le retour de l'éternel 9010  Le retour de l'éternel 2010  Le retour de l'éternel 9010  Le retour de l'éternel 4010  Le retour de l'éternel 013  Le retour de l'éternel 4010  Le retour de l'éternel 2010  Le retour de l'éternel 2010  Le retour de l'éternel 2010  Le retour de l'éternel 6010  Le retour de l'éternel 1010  Le retour de l'éternel 4010  Le retour de l'éternel 9010  Le retour de l'éternel 013  Le retour de l'éternel 8010  Le retour de l'éternel 1010  Le retour de l'éternel 8010  Le retour de l'éternel 3010  Le retour de l'éternel 013  Le retour de l'éternel 3010  Le retour de l'éternel 4010  Le retour de l'éternel 1010  Le retour de l'éternel 8010  Le retour de l'éternel 013  Le retour de l'éternel 8010  Le retour de l'éternel 4010  Le retour de l'éternel 3010  Le retour de l'éternel 013

--------------------------------

#2 'Unité' :
Le retour de l'éternel 812  Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 112  Le retour de l'éternel 512  Le retour de l'éternel 512  Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 812  Le retour de l'éternel 912  Le retour de l'éternel 412  Le retour de l'éternel 912  Le retour de l'éternel 612  Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 012  Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 812  Le retour de l'éternel 212  Le retour de l'éternel 212  Le retour de l'éternel 212  Le retour de l'éternel 412  Le retour de l'éternel 512  Le retour de l'éternel 712  Le retour de l'éternel 212  Le retour de l'éternel 412  Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 412  Le retour de l'éternel 512  Le retour de l'éternel 712  Le retour de l'éternel 312

Conséquences des résultats :

-Les deux anciens mages elfiques incantent immédiatement lorsque le combat commence, ils semblent alors dégager une immense puissance magique pendant qu'ils incantent les mêmes paroles et ce de manière harmonieuse et ésotérique. ils sont si concentrés sur cela en vérité qu'ils remarquent à peine le fait que le sort lancé en réaction par Sefseth avec son sceptre les pétrifie peu à peu, ce qui leur permet de libérer leur funeste sortilège peu avant qu'il ne soient grandement pétrifiés et gênés pour la suite du combat par l'astucieux tour de l'ancien naga, même s'ils n'ont malheureusement pas eu le temps de faire au mieux au niveau de l'incantation... Ils subiront ainsi de grands malus au prochain tour et leur réussite critique est changée en réussite normale large.

Se libère alors dans la salle un miasme à la fois ardent, verdâtre et puant la mort, mélangeant à la fois la magie du feu et nécromantique. Ce miasme nocif à respirer, mord aussi la chair des vivants. Cela affecte ainsi à des degrés variables les êtres de chair et sang se trouvant dans les alentours. Ivan l'inquisiteur et les alliés de Sefseth semblent très bien supporter la chose et ne subissent aucune blessure, tandis que les sbires de Valandir eux commencent à développer une toux ensanglanté, mais rien d'alarmant si ce n'est le picotement douloureux qu'ils ressentent sur tout leur corps (blessure légère), Valandir quand à lui sent son corps et sa gorge oppressés alors qu'il tousse du sang (blessure modérée). Sefseth par contre a à peine moins de chance, il sent un mal de tête le gagner, du sang commencer à couler de sa bouche et ses écailles le démanger (blessure moyenne). Par contre, concernant le commando de l'inquisition, la plupart d'entre-eux se mettent à cracher leurs poumons douloureusement alors que la douleur les tenailles et 2 d'entre-eux (un mage, et un soldat) tombent au sol les yeux exorbités après avoir vomit du sang. (2 morts et blessure sérieuse pour tout le commando Teïderien)

-Et malheureusement, peut-être déconcentré par cela, Mose n'arrive pas à lancer correctement son sort, du moins il ne vise pas au bon endroit car les chaînes apparaisent sous les pieds de 3 soldats de contact Teïderiens et sans les immobiliser totalement car il annule le sort avant, les fait tomber au sol au mauvais moment…

-Malgré cela néanmoins, et en grande partie motivés par les paroles d'Ivan, les archers Teïderiens arrivent de peu à bander leurs arcs et à tirer sur leurs ennemis. Leurs flèches sont malheureusement méprisées par les anciens elfes qui ne prennent même pas la peine de les esquiver… Pourquoi ? Car à part abîmer quelques os, ce n'est pas là quelque chose de très utile contre des squelettes que des flèches… Surtout tirée à peine efficacement et contre des squelettes armurés. De même Raine Hezard, hésitant et surtout gêné par sa toux douloureuse n'arrive pas à toucher ses cibles et hésite à user de ses grenades par peur que le miasme les fassent exploser prématurément, ce plus ou moins à a sa grande frustration.

-Ivan donc qui a su motiver ses troupes, ce grâce à son aura et ses paroles inspirées, ce qui les aides à tenir bon malgré le fait que la bataille ne vienne pas de commencer sous les meilleures auspices… Son analyse quant à elle donne une déduction simple qu'il peut mettre en œuvre, il faut que le combat soit remporté vite, et le plus vite possible de préférence, car ce genre d'adversaires misent sur la longue durée d'un affrontement pour vaincre, surtout avec les miasmes présent dorénavant… Et aussi le fait que ce sont des morts vivants ne ressentant ni la fatigue, ni la peur. Il ne faut donc pas hésiter et mettre fin à cette menace rapidement. (+5 aux actions des Teïderiens au prochain tour)

-Les mages alliés sinon s'en sortent très bien, le rayon solaire de Valandir affaiblit sérieusement 3 revenants, 1 de première ligne et 2 de secondes lignes, dont 2 détruits par ses sbires ensuite, un en étant transformé en statue de boue, l'autre en finissant de périr à cause du souffle ardent de Xenthia, le troisième quant à lui est achevé par les boules de lumière de Bahiti. Ce qui fait 3 adversaires en moins sur 10. (1 revenant de première ligne détruit, ainsi que 2 de seconde ligne)

-Puis le corps à corps s'engage alors, et alors les choses s'accélèrent, par exemple certes Herman arrive à se préserver lui et Bahiti de toute blessure à ce moment, mais il n'arrive pas à nuire aux anciens elfes, ses attaques se faisant trop aisément parer ou dévier par les revenants… Mose quant à elle peut aussi s'estimer heureuse d'arriver à parer leurs attaques, car les Teïderiens ont moins de succès et 3 d'entre-eux se font massacrer, mais cette fois au corps à corps par les revenants. Mikori elle aussi arrive à se débrouiller heureusement, car elle esquive des attaques qui sinon lui seraient sans doute fort préjudiciables...

Les revenants quant à eux sont alors comme une sorte de murailles impénétrable à ce moment, aucune attaque au contact des alliés de circonstances ne passe contre les 3 revenants de première ligne qui les engagent au corps à corps qui ainsi bloquent les alliés, à croire que les mortels échouent à percer la garde de fer de ces anciens soldats d'élites… Mais, est-ce que cela durera ? Est-ce que les non morts triompheront ?

Cela, nous le verrons bientôt.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyLun 31 Déc - 15:44
Le combat venait de s’engager contre les anciens mages elfiques et Valandir et ses sbires lancèrent une offensive principalement à l’aide de sorts magiques. Malheureusement, avant d’être pétrifié par le sortilège de Sefseth, les mages elfiques ont eu le temps de lancer un sort de magie ardente ayant pour effet néfaste de produire un miasme verdâtre, empestant la mort et la décomposition.

En outre ses vapeurs putrides enflammaient l’atmosphère, la rendant difficilement supportable, et brûlaient les chairs ainsi les poumons de ceux qui avaient le malheur de respirer cet air vicié. L’elfe en raison de ses connaissances et ses talents de nécromancien n’eut aucun mal à deviner qu’il s’agissait d’un mélange puissant de magie du feu et de nécromancie. Lui et ses sbires allaient devoir se montrer très prudents et éviter de sous-estimer leurs adversaires car Césario était un ennemi redoutable et son tombeau leur réserverait encore bien des surprises à l’avenir.

Par chance, l’attaque de Valandir sembla porter ses fruits et son rayon solaire parvint à affaiblir sérieusement trois revenants, l’un en première ligne et deux qui se trouvaient en deuxième ligne. Par la suite, ses sbires se chargèrent de les achever à l’aide de la magie de la terre pour Gareth et du souffle ardente pour Xenthia. Le dernier, quant à lui, périt sous les boules de Bahiti.

Ainsi pour ce début de combat, ils étaient parvenus à exterminer trois ennemis sur les dix qui leur barraient le passage. Cependant, le groupe de Valandir ne devait pas se reposer sur ses lauriers, d’autant plus que le miasme verdâtre commençait à avoir des effets délétères sur lui ainsi que ses comparses qui se mettaient à développer une toux ensanglantée et à ressentir des picotements douloureux sur leur corps, équivalent à une blessure légère.
L’elfe aux cheveux opalescents lui-même n’était guère épargné et sentit son corps et sa gorge oppressés, ce qui correspondait à une blessure modérée. Certains Teideriens semblaient en revanche avoir moins de chance et s’écroulaient sur le sol en vomissant du sang, les poumons ravagés par cet air corrompu.

En analysant la situation, le nécromancien en vient à la conclusion qu’il valait mieux mettre fin au combat le plus rapidement possible sous peine de voir ses blessures et celle de son groupe s’aggraver sous l’effet du miasme verdâtre, en raison des facultés d’affaiblissement de celui-ci.  Ces gardes sépulcraux étaient particulièrement résistants et formait une puissante ligne de défense mais leur stratégie consistait probablement à faire du durer le combat le plus longtemps possible, le temps que le miasme fasse sa sordide besogne.
Valandir se tourna vers ses sbires et leur donna à la hâte ses nouveaux ordres.

- Nous allons tenter de terminer ce combat le plus rapidement possible, mais nous devons prendre garde à économiser nos forces malgré tout car ce qui nous attend à l’intérieur du tombeau est peut-être pire que ce comité d’accueil.

En effet, dépenser tout sa magie sur les premiers gardes qu’ils rencontraient n’était peut-être pas la meilleure chose à faire. Par ailleurs, l’elfe nécromancien estima qu’étant donné la situation, même s’il désirait jouer la carte de l’agressivité, il valait mieux éviter de se retrouver au corps à corps avec ces soldats macabres et laisser ses alliés mieux armés pour ce type de combat se charger de cet aspect. En somme, il privilégiait l’offensive à l’aide d’attaques à distance mais sans prendre trop de risques pour lui et ses acolytes.

- Midori ! reviens à nos côtés, dit-il à l’intention de sa subordonnée Kitsune qui se trouvait placée à l’avant. Cette dernière était trop précieuse pour que le leader religieux prenne le risque qu’elle soit grièvement blessée lors d’une confrontation au corps à corps avec ces créatures macabres. Fort heureusement, jusqu’à présent la renarde transformiste était parvenue à éviter la plupart de leurs attaques. Aussitôt celle-ci s'exécuta et retourna se placer aux côtés de son maître et de ses comparses.

- Utilise ton sort de respiration pour pouvoir respirer ses gaz toxiques sans subir de dommage et place toi en position défensive autour de nous avec ta forme de renarde géante. Tu nous protégeras si ces anciens gardes elfiques parvenaient au corps à corps.

Ensuite, il donna ses instructions à ses autres sbires :

- Nous allons reproduire les mêmes attaques magiques que tout à l’heure car elles ont bien fonctionné et nous sommes parvenus à éliminer trois des gardes. Nous connaîtrons peut-être le même succès cette fois encore.
Puisque leur précédente stratégie semblait marcher, autant ne pas prendre de risques et la reproduire.
Spoiler:
 
Valandir Arandan

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Duchéen
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptySam 5 Jan - 17:56
Les Teideriens avaient subi un sérieux revers. Cinq des gardes d'Ivar étaient déjà tombé au combat, dont un de ses amis Inquisiteurs, le Frère Loren. La troupe inquisitrice était celle qui avait le plus souffert de tous les groupes présents, malgré les prodigieux encouragement du Père-Capitaine. Ivan Corvo se montra insensible au miasme nécrotique, contrairement à beaucoup de membres de son groupe. La situation était devenu critique, les créatures impies visaient un combat long afin de nous détruire à l'usure, il était donc impératif d'écourter le combat.

Corvo ordonna un rassemblement de ses troupes alors que le groupe de l'hérétique nécromant se lançaient dans un nouvel assaut. Les soldats corps à corps devront défendre les deux derniers mages Inquisiteurs, les archers devront se tenir en retrait et se préserver. Corvo, lui-même, devra se tenir à l'écart, mais suffisamment prêt pour motiver les troupes. Il dégainera aussi son arme afin de se défendre si on tentait de s'en prendre à lui. Le cas échéant, les archers doivent le protéger.

Les mages harcèleront les mages adverses, en espérant mettre fin au sort pestilentielle qui affaiblissait tout le groupe., Corvo tentera de convaincre ses alliés d'en faire de même. Le pendentif de Corvo possédait plusieurs capacités spéciales, dont celle d'amplifier sa voix.

« Le Père nous impose une épreuve ! Nous devons abattre ces magiciens démoniaques avant qu'il soit trop tard ! Brisez leurs signes obscènes. »

Frère Miklos tentera de déconcentrer et casser les gestes clefs des mages avec des tentacules aquatiques. Frère Ladislas lancera une boule de feu sur l'un des mages déjà blessé. Les corps à corps défendront les deux inquisiteurs magiciens. Corvo observera les méthodes de combats de ses adversaires, espérant découvrir une faille, une méthodologie autre que l'usure et apprendre à anticiper leurs actions. Ces connaissances lui serviront probablement plus tard.

Sorts de Miklos:
 

Sorts de Ladislas:
 

Actions de Corvo:
 
Ivan Corvo

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 10/09/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyLun 7 Jan - 15:17

Valandir & Josef & Ivan & Sefseth
     

     

Le retour de l'éternel

     
Ce premier affrontement à l’intérieur du tombeau était redoutable, et cela, n’annonçait rien de bon pour la suite. Malgré ma réussite à pétrifier les mages qui étaient derrière, ceux-ci avait réussi à développer un miasme corrosif qui brûlait l’intérieur de nos êtres. J’avais eu tout juste le temps de prévenir mes compagnons afin qu’ils soient hors de danger, mais je n’avais pas eu le temps de prendre ses précautions pour moi-même. Ma gorge jusqu’à mes poumons me brûlait vivement à m’en faire tousser du sang et je sentais que les vapeurs corrosives attaquaient même mes écailles. Une vive douleur au crâne me prit, un enchaînement tragique dû à mon empressement de sauver les autres. Par ailleurs, tous avaient évité de subir les dégâts du miasme. Chacun avait passé leurs vêtements sur leur bouche et nez afin que le gaz nécrotique ne vienne pas les atteindre.

Pour ce qui était des autre, l’Elf et ses compagnons s’en était sorti, non pas sans mal, mais ce n’était rien comparer au Teiderien qui nous avais suivis. Quelques-uns d’entre eu avaient trouvé la mort et les effectifs de la mission commençaient à diminuer, baissant avec, les chances de succès de la mission contre Cesario. Pour autant, il fallait rester positif, 3 des ennemis sur les 10 faces à nous était déjà tomber non sans mal. Les Mage avaient peut de chance de pouvoir relancer un sort. Il fallait fortement se dépêcher pour enfin avec ses morts-vivants.

Herman, Mose ! Au contact ! Il faut les finir ! Bahiti en arrière avec moi !

Voici donc ce que j’imaginais, Mose allait sans doute faire apparaître une arme et une armure pour pouvoir sauvagement attaquer les premières lignes avec Herman et les autres. L’arme de Herman avait été enchantée de nouveau, ainsi que son armure et celle de Mose afin d’espérer faire plus ample dégâts aux membres de la première ligne. Bahiti avait du courage et je craignais pour sa vie, mais il fallait que j’apprenne à lui faire confiance.

Je vais au fond de la salle, je me cacherais derrière les mages que vous avez paralysé et j'enverrais la lumière consumante. J’utiliserais un faible rayon d’action afin de toucher tout les gardes, mais que cela ne vous inflige pas de dégâts.

Très bien, soyez sur vos gardes, je me charge d’immobiliser le plus grand danger pour vous.

Bahiti partait alors se faufiler contre les murs pour atteindre l’arrière du groupe afin de leur infliger de nombreux dégâts de lumière. Il n’y avait rien de plus efficace contre ses êtres nés de la mort. Pour ma part, je visais les homme d'armes du milieu avec mon sceptre afin de soulager les personnes au corps a corps.
(c) crackle bones

     


hrp:
 

Infos:
 
Sefseth - Référant Naga

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 92
Date d'inscription : 18/08/2018
Localisation : Nephtys, Citadelle du désert
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMar 8 Jan - 19:49
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

(Pour les tests de groupes, sachez que nous prenons en compte la moyenne des caractéristiques des pnjs constituant un groupe.)

*jets des personnages joueurs et pnjs de leurs côté*

(Ces tests sont soumis à d'éventuels malus supplémentaires selon la réussite de certaines actions des opposants.)

Jet de parade d'Herman : Jet numéro 1 (73)

Art de la parade niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Jet de parade de Mose : Jet numéro 2 (75)

Art de la parade niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Jet de combat d'Herman : Jet numéro 3 (18)

Combat niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Jet de combat de Mose : Jet numéro 4 (10)

Combat niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie de lumière de Bahiti : Jet numéro 5 (89)

Mage de lumière niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de pétrification de Sef : Jet numéro 6 (49)

Mage niveau légende : Réussite de base à 94 ou moins
+5 grâce à l'anticipation convertit en +2 en réussite critique.
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 6 ou moins

Test de résistance magique du groupe de Sef : Jet numéro 7 (37)

Résistance magique niveau confirmé : Réussite de base à 45 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique de Sef : Jet numéro 8 (17)

Résistance magique niveau confirmé : Réussite de base à 45 ou moins
Malus racial de -10
Le réussite est donc plafonnée à 35 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

(L'action d'analyse d'Ivan maintient le bonus vu qu'il sacrifie toute action offensive à cela)

Test de commandement d'Ivan pour inspirer les troupes : Jet numéro 9 (36)

Charisme niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
+5 dû à « Autorité au nom du père »
+5 grâce aux talents
La réussite est donc plafonnée à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat au corps à corps des Teïderiens : Jet numéro 10 (84)

Combat niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
+5 grâce à Ivan
La réussite est donc plafonnée à 70 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de parade des Teïderiens ayant des boucliers : Jet numéro 11 (59)

Art de la parade niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
+5 grâce à Ivan
La réussite est donc plafonnée à 70 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de tir des archers Teïderiens : Jet numéro 12 (07)

Archerie niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
+5 grâce à Ivan
La réussite est donc plafonnée à 70 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie des mages Teïderiens : Jet numéro 13 (76)

Magie niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
+5 grâce à Ivan
La réussite est donc plafonnée à 70 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique des Teïderiens : Jet numéro 14 (06)

Résistance magique niveau confirmé : Réussite de base à 45 ou moins
+5 grâce à Ivan
La réussite est donc plafonnée à 50 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique d'Ivan : Jet numéro 15 (58)

Résistance magique niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test d'esquive de Midori la kitsune : Jet numéro 16 (75)

Vivacité niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Bonus racial de +20
La réussite est donc plafonnée à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de tir de Raine Hazard : Jet numéro 17 (31)

Armes à feu et de lancer niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Risques de blesser des alliés : +5 de chances d'échec critique
Le réussite est donc plafonnée à 55 ou moins
Échec critique = 90 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique du groupe de Valandir : Jet numéro 18 (29)

Résistance magique niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie du groupe de Valandir : Jet numéro 19 (01)

Magie niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance magique de Valandir : Jet numéro 20 (63)

Résistance magique niveau adepte : Réussite de base à 35 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie de Valandir : Jet numéro 21 (67)

Magie de lumière niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

*Jets des opposants*

(Ces tests sont soumis à d'éventuels malus supplémentaires selon la réussite de certaines actions des protagonistes.)

Test de résistance magique des anciens mages : Jet numéro 22 (70)

Résistance magique niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
La protection de l'éternel +10
Le réussite est donc plafonnée à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de résistance à la pétrification des guerriers anciens : Jet numéro 23 (68)

Résistance magique niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
La protection de l'éternel +10
Le réussite est donc plafonnée à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de parade des anciens elfes de première ligne : Jet numéro 24 (42)

Art de la parade niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test d'esquive des anciens elfes de seconde ligne : Jet numéro 25 (82)

Esquive niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Bonus racial de +20
Armures de guerres anciennes -10
La réussite est donc plafonnée à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat des anciens elfes de première ligne : Jet numéro 26 (44)

Combat niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat des anciens elfes de seconde ligne : Jet numéro 27 (92)

Armes d'hast niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie des mages anciens elfes : Jet numéro 28 (61 = Jet fait sur un site à cause d'un oubli)

Magie du feu et magie nécromantique niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Puissance de l'empereur éternel +10
Malus dû à la pétrification presque complète -30
Le réussite est donc plafonnée à 55 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins
La Main du Destin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMar 8 Jan - 19:49
Le membre 'La Main du Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :
Le retour de l'éternel 7010  Le retour de l'éternel 7010  Le retour de l'éternel 1010  Le retour de l'éternel 1010  Le retour de l'éternel 8010  Le retour de l'éternel 4010  Le retour de l'éternel 3010  Le retour de l'éternel 1010  Le retour de l'éternel 3010  Le retour de l'éternel 8010  Le retour de l'éternel 5010  Le retour de l'éternel 013  Le retour de l'éternel 7010  Le retour de l'éternel 013  Le retour de l'éternel 5010  Le retour de l'éternel 7010  Le retour de l'éternel 3010  Le retour de l'éternel 2010  Le retour de l'éternel 013  Le retour de l'éternel 6010  Le retour de l'éternel 6010  Le retour de l'éternel 7010  Le retour de l'éternel 6010  Le retour de l'éternel 4010  Le retour de l'éternel 8010  Le retour de l'éternel 4010  Le retour de l'éternel 9010

--------------------------------

#2 'Unité' :
Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 512  Le retour de l'éternel 812  Le retour de l'éternel 012  Le retour de l'éternel 912  Le retour de l'éternel 912  Le retour de l'éternel 712  Le retour de l'éternel 712  Le retour de l'éternel 612  Le retour de l'éternel 412  Le retour de l'éternel 212  Le retour de l'éternel 912  Le retour de l'éternel 712  Le retour de l'éternel 612  Le retour de l'éternel 612  Le retour de l'éternel 812  Le retour de l'éternel 512  Le retour de l'éternel 112  Le retour de l'éternel 912  Le retour de l'éternel 112  Le retour de l'éternel 312  Le retour de l'éternel 712  Le retour de l'éternel 012  Le retour de l'éternel 812  Le retour de l'éternel 212  Le retour de l'éternel 412  Le retour de l'éternel 212

Conséquences des résultats :

Sef commence le deuxième round en levant son sceptre à nouveau, et là aussi ça s'avère efficace, même si moindrement que contre les anciens mages. Disons que les 2 guerriers de seconde ligne restant sans non plus êtres immobilisés, voient leurs mouvements devenir patauds et secs ce qui évidemment ne les avantagera guère pour la suite.

Ivan quant à lui inspire à nouveau ses troupes assez efficacement par ses paroles, cela ou bien celles-ci sont farouchement dégoûtées par l'idée de se faire malmenées par des morts vivants. Ce qui permet aux mages de réussir de peu l'incantation de leurs sorts, heureusement grâce à la pétrification que Sef avait fait subir aux anciens mages, ces derniers ne peuvent pas se défendre et sont occis car ils ne résistant pas non plus à la magie de feu ou d'eau qui se déchaîne ainsi contre eux...

Notons sinon que Bahiti arrive en effet à se faufiler convenablement, néanmoins la férocité de la bataille et le fait qu'elle est obligée de se faire discrète pour que les anciens elfes ne lui sautent pas dessus l'empêche de lancer convenablement son sort.

Les anciens elfes ainsi privés de tout soutien magique, Valandir arrive à nouveau à lancer efficacement un sort qui ne manque pas d'affaiblir les deux morts vivants de seconde ligne et un de première ligne, puis ses sbires et Hazard achèvent ces trois là par une démonstration de talent faisant honneur sans aucun doute à leur maître...

Ne reste ainsi que deux ennemis pour faire face aux vivants, ce alors que le miasme finit par se dissiper, sans doute à cause de la seconde mort des anciens mages... Ces derniers finissent alors par êtres occis par le surnombre, mais surtout Mose et Herman qui en profitent, néanmoins ces derniers écopent au passage de lourdes balafres qui équivalent à des blessures sérieuses...

Ainsi s'achève le combat sur une victoire certes coûteuse, mais totale des aventuriers... Néanmoins, la bataille finale les attends encore derrière la porte leur faisant face.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyVen 11 Jan - 20:14
Une fois encore, le nécromancien décida de lancer son rayon de lumière sur les anciens mages elfiques afin de leur occasionner un maximum de dégâts et laissa le soin à ses sbires d’achever les deux-morts vivants qu’il avait réussi à blesser. Après tout, un Elfe aussi noble que lui n’allait pas non plus trop se salir les mains sur cette vermine cadavérique. Sans compter que ce qui les attendait par la suite se révélerait certainement bien pire. De leur côté, le groupe du Naga et les Teideriens se battaient, utilisant leurs armes du mieux possible et parvinrent à terrasser leurs assaillants.  

Les efforts combinés du groupe de Valandir et de ses alliés leur avaient de venir à bout de leurs ennemis au terme d’un combat, malgré tout coûteux en vie.

Par chance, l’elfe aux cheveux lactescents et ses comparses ne s’en sortaient pas trop mal et leurs blessures demeuraient relativement modérées. Toutefois la plus grande prudence s’imposait et le Leader de l’Ordre religieux estima plus sage de soigner leurs blessures avant de passer la porte. Celui-ci s'adressa  au nain Gareth afin qu'il use des propriétés de la magie de la terre pour cicatriser leurs plaies :

- Pourrais-tu soigner toutes nos blessures avant que nous poursuivions notre quête. Ce qui nous attend de l’autre côté est sans doute terrible et je ne veux prendre aucun risque.

Le nain acquiesça d’un signe de tête et avec son grommellement habituel il commença à lancer des sorts curatifs jusqu’à la guérison complète des blessures de ses compagnons et de son maitre.

Une fois que les soins furent achevés, le nécromancien se tourna vers son groupe et leur ordonna de se tenir sur leurs gardes et en position défensive avant de passer cette lourde porte ornée de mystérieuses Runes incandescentes. Lorsque le fanatique religieux et ses subordonnés s’en approchèrent, cette dernière s’entrouvrit seule dans un bruit sourd.

Ensuite, ils avancèrent à l’intérieur en même temps que le reste du groupe, tout en prenant soin de ne pas se placer à l’avant car mieux valait laisser le corps-à-corps aux alliés mieux équipés. Une fois la porte passée, ils se retrouvèrent à l’intérieur d’une vaste salle d’environ 20 mètres de grandeur et dont les murs semblaient faits de marbre blanc. Rapidement, l’elfe embrassa l’endroit du regard cherchant à en saisir le moindre détail et ses prunelles céruléennes s’arrêtèrent sur un mystérieux sarcophage.

Ce dernier trônait au fond de l’autel et était entouré d’autels de cristaux d’où émanait une puissante aura magique. Valandir fronça les sourcils, tout cela n’augurait rien de bon et il s’agissait peut-être d’un piège. Dès lors, mieux valait ne pas y foncer tête baissée. Il se tourna vers le groupe du Naga et les Teideriens.

- J’ignore s’il s’agit du sarcophage de Césario mais je pense que nous devrions rester sur nos gardes et prêts à nous défendre car je ressens une grande puissance magique émaner de ces étranges cristaux.

Le nécromancien ordonna à ses sbires de se tenir prêts à attaquer si quelque chose d’inhabituel se passait car celui-ci éprouvait un mauvais pressentiment…

L'elfe se concentra et décida d'invoquer une silhouette angélique, destinée à le protéger en cas d'attaque, tout en se préparant à lancer un autre sort plus offensif.
Spoiler:
 
Valandir Arandan

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Duchéen
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyDim 13 Jan - 20:35
*Intervention pnj*

*L'empereur éternel*


Le retour de l'éternel Djsa

Il avait dormit si longtemps que le temps lui-même en devenait abstrait, mais pas d'un sommeil sans rêve ou inactif, non il avait rêvé, mais plus que cela il n'avait pas été totalement inconscient du monde extérieur, celui qui s'était préservé de lui pendant si longtemps. Mais aujourd'hui, aujourd'hui, son retour était enfin venu… Son retour à lui, non, eux… Cesario certes, mais il n'était pas que Cesario dorénavant. Pendant ces siècles de sommeil il avait pu se rendre compte de certaines choses, cette armure qu'il portait, était consciente elle aussi, imprégnée de deux volontés anciennes, celles d'êtres remontant à un lointain passé qui avaient finit par s'éveiller alors que lui dormait.

Leurs consciences s'étaient alors mêlées… Ils avaient eu plusieurs siècles pour faire connaissance, et eux aussi possédaient une chose qu'il chérissait, l'ambition… Oui, l'ancien empereur elfique, Elidrïon le conquérant et un autre plus jeune, Illerän le maudit, le premier l'un des plus grands conquérants qu'a jamais vu l'empire d'or elfique, le second qui avait vu sa fin… Cesario connaissait tout d'eux dorénavant et eux tout de lui… Leur histoire ? Tragique et longue, mais aussi glorieuse, néanmoins il n'est pas encore venue le moment de la raconter.

Quoiqu'il en soit, ils avaient aussi été contactés lors de l'un de leurs rêves il y a quelques années de cela, par des êtres anciens, ils se prétendaient pour certains anciens dieux des nagas et désiraient rien de moins qu'une alliance, tandis que les autres êtres qui les avaient contactés eux n'avaient pas voulu dire qui ils étaient, juste qu'ils avaient la puissance nécessaire pour les aider tous à se libérer, mais à une seule condition… Lui, Cesario et les grands conquérants elfiques, les anciens dieu nagas et ces créatures anciennes qu'il ne connaissait pas encore, mais dont il devinait l'immense puissance devraient s'allier, pour pourfendre le « faux dieu ». Il avait évidemment demandé pourquoi, mais n'avait rencontré que le silence, puis une réponse, qu'ils n'auraient pas le choix car lui et ces anciens dieux ne reviendrait que le jour où le faux dieu, le seigneur de la souffrance viendrait en ce monde, et il serait évidemment leur rival à tous…

Et l'heure était donc enfin venue, le faux dieu viendrait en ce monde en ce jour et il ne pouvait pas l'empêcher, mais il pouvait déjà s'éveiller et alors, il devrait à la fois soumettre ce monde aux côtés de ces soit disant anciens dieux et créatures mystérieuses, mais aussi se débarrasser de ce rival gênant... L'alliance avait été conclue de toute manière, ils s'étaient mit d'accord avec les anciens dieux pour leur laisser l'ancien désert et les nagas alors que lui aurait le reste du monde, quand aux autres… Elles ne voulaient que la destruction du seigneur de la souffrance et cela lui convenait parfaitement…

Et il s'éveilla donc alors que les maudits intrus pénétrèrent là où reposait son sarcophage, il explosa littéralement le socle en pierre de son sarcophage d'un coup de poing, puis de cette main droite gantée qui avait brisée la pierre il agrippa le bord du sarcophage et se leva alors que les cristaux l'entourant allaient s'activer pour tenter de le contraindre en urgence… Mais par sa volonté, il n'eut besoin que de faire un effort mental pour les corrompre et alors employa leur énergie pour émettre un grand bouclier magique qui le sépara de lui et des intrus, ce dernier ne tiendrait pas longtemps avant que les cristaux cèdent, mais au moins on ne l'empêcherait pas de faire son grand retour d'une façon bien mise en scène…

« Contemplez votre maître à tous, l'éternel est de retour, Cesario l'invincible, mais je suis aussi Elidrïon le victorieux et Illerän le glorieux, deux des plus grands conquérants que ce monde a jamais connu. Trois volontés unies dans un même être, trois ambition sans limites chacune qui ne font désormais plus qu'une... » Et alors qu'il disait cela d'une voix multiple à la fois grave comme celle de Cesario l'éternel, mais aussi gracieuse et chantante que celle d'un empereur elfique qui transpirait de puissance et de fierté, il sortit du sarcophage et se dévoila aux mortels lui faisant face. Son armure était connue pour une chose en plus de l'invincibilité qu'elle lui conférait dit-on, pouvoir changer de forme et ainsi prendre en cet instant celle d'une armure de chevalier complète… Un sinistre chevalier qui exsudait d'une terrible aura magique qu'ils sentaient tous de façon oppressante et qui s'adressa à eux pour leur dire.

« Lorsque cette barrière tombera, vous pourrez avancer pour me défier mortels, mais sachez que je vous écraserai et vous apprendrais l'humilité, par contre... Vous pourriez aussi vous mettre à genoux devant moi et alors je vous récompenserai, car ceux qui me servent sans que j'ai à les faire plier profiteront de mes bienfaits…  » Et alors il s'adressa à chacune des trois figures dominantes.

« Toi le naga patriarche, tu échapperas aux sorts que mes alliés anciens réservent aux tiens, tu seras mon serviteur personnel et tu profiteras de l'immortalité et d'une vie de luxe, mais surtout tu échapperas à la mort et l'esclavage, je te permettrais même de choisir quelques uns des tiens qui seront aussi préservés de ce sort funeste. Et même si tu peux penser que je ne suis pas assez fort soit disant pour te protéger d'eux, tu apprendras à ne pas sous estimer la puissance de ton maître... »

« Toi le serviteur d'un faux dieu inepte, sers un véritable dieu qui n'a pas comme credo la souffrance et le fait de faire endurer les mortels, je récompense bien mes serviteurs et je n'aurais que luxe et jouissance à t'offrir lorsque nous aurons vaincus, tu pourras ainsi vivre une vie de décadence sans fin et sans reproche. Toi comme tout tes suivants. »

« Toi l'elfe qui je le sens est ambitieux, tu veux le secret de l'immortalité ? Tu désires le pouvoir de ramener certains morts à la vie ? Et bien d'autres je devines, je le sens, nul autre que moi ne pourra te permettre cela. Il n'y a plus grand nécromancien que moi depuis le début des temps et sache que si tu décides de me servir, tu me seras mon apprenti. Cela et tu préserveras de la destruction ton ordre ésotérique. »

« Tout cela et je peux vous offrir bien plus, il suffit juste de vous agenouiller face à moi et me jurer allégeance, alors vous me servirez, vous vaincrez à mes côtés et profiterez de ma gratitude. Celle du plus grand conquérant qui aura jamais arpenté ce monde. Et qui le dominera pour l'éternité ! »

Sur ces bonnes paroles, il conclut alors par un simple et sinistre.

« Décidez vous vite, car lorsque cette barrière tombera, vous n'aurez que très peu de temps pour agir... »
La Main du Destin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptySam 19 Jan - 4:33
Alors que tout le monde pensait ses plaies, Corvo fit signe à ses hommes de se rassembler autour de lui et ils entamèrent une prière commune qui dira quelques minutes. Cet acte avait pour but de calmer les "craintes" de ses hommes et de les motiver au combat. Le Père les regardait et les jugerait, le moment venu, sur leurs actions de ce jour. Cesario est l'ennemi à abattre, peu importe les compromis que l'on devait faire.

« Enfer et damnation ! »  Ce fut tout ce qu'Ivan put dire en voyant cette chose sortir de son lieu de repos, défonçant le couvercle qui le gardait clos. Le combat précédent avait été coûteux, notamment pour son groupe qui avait plus souffert que les autres. Plusieurs des siens étaient tombés au combat, pour la Gloire du Père et dans une souffrance infinie. Le Père-Capitaine ne doutait pas que la Mère saurait se montrer miséricordieux envers ces âmes qui se sont sacrifiés pour la gloire de Teïder et de son Divin Roi.

Le monstre était sorti, se lançant dans une liturgie blasphématoire et humiliante pour le prêtre qu'il était. Cet interlude de repos et de paix lui permit d'observer son entourage, notamment ces étranges cristaux. Cesario était la parfaite incarnation du malin qui les soumettait à la tentation, au luxe et à la faiblesse. Seulement, Corvo s'était préparé toute sa vie pour faire face à ce jour, où sa foi, sa loyauté et sa dévotion aveugle serait mise à l'épreuve. Néanmoins, si il avait relativement confiance dans les siens, les autres membres de groupes ne croyaient en rien, sinon en eux-même. C'était des cibles de choix : des êtres ambitieux, arrogants et influençables. Le Père-Capitaine s'avança légèrement afin de s'adresser à l’aberration.

« Je suis le Père-Capitaine Ivan Corvo de l'Inquisition Teïderienne. Au nom du Divin Roi Zmeï Nebojsa, de l'Inquisition et de l'Avatar de l'Expiation Finale, Père de la Souffrance, Seigneur de ma Douleur : Je vous condamne à mort et à l'oubli éternel. Ce fut la volonté du Père de me permettre de venir jusqu'ici, ce sera aussi de part sa volonté que vous succomberez, Démon. Votre liturgie satyrique et tentatrice n'entamera pas nos vœux et notre foi dans les Saintes Écritures. Par la grâce du Père, vous disparaîtrez à jamais ou je périrai en tentant d'appliquer sa volonté ! Loués soient le Père et la Mère ! »


Actions des Troupes:
 

Actions de Corvo:
 
Ivan Corvo

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 10/09/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyDim 20 Jan - 20:14

Valandir & Josef & Ivan & Sefseth
     

     

Le retour de l'éternel

     
Mose et Herman avait pris de lourde blessure tandis que moi-même, je pouvais toujours sentir comme des démangeaisons et des brûlure sur mes écailles qui s’estompais avec le temps et la disparition du miasme. Tout le monde n’était pas au beau fix, mais nous avions réussie à occis les garde qui nous avait stopper avant même de pouvoir rejoindre le tombeau. Certes, ils étaient là pour mettre fin à nos existences fragiles, mais surtout, il comptait nous tenir à l’écart, comme un gain de temps, pour laisser l’empereur éternel récupérer suffisamment pour nous accueillir de la manière la plus spectaculaire.

C’est ainsi qu'immédiatement, Bahiti et sans que je ne lui dise quoi faire, pris l'initiative de soigner ses compères tandis que le groupe de l’elfe blanc prenait lui aussi le temps de se régénérer, et ceux des croyant Teiderien de remotiver ceux encore debout. Mais Cesario ne laissa que peut de temps pour nous préparer au pire qui nous attendais dans ce tombeau. Un grand fracas se fit entendre tendis que le couvercle qui bouchait sa tombe s’éclatât au sol. L’ancien empereur se releva tel un sinistre présage puis nous adressais alors à chacun des dilemme qui se voulais difficile à prendre, mais qui ne mettait jamais en doute ni moi-même ni mon équipe.

Il ne faisait aucun doute quant au choix que feraient les Tederien et mon idée se confortait lors de sa réponse aux dieux face à nous à cet instant. Je ne pris même pas la peine de répondre pour ma part et entamai alors la transformation qui mettrait toutes les chances de mon côté pour me battre contre cette terreur qui allait sans aucun doute charger sur nous à la tomber du bouclier qui signifierait sa totale résurrection. J’abaissais la tête d’un air bien attristé. Et c’est à cet instant que la jeune Bahiti se dressait pour adresser la parole à Cesario.

Jamais ! Jamais nous ne trahirons les autres et abandonnerons ceux de notre peuple ou encore les autres Orzanien ! Que les anciens dieux viennent ! Nous les avons repoussé une fois ! Nous recommencerons autant qu’il le faudra !

La rage prenait aux tripes la jeune Nagate qui avait su lire dans mes pensers, mais un détaille, qui n’était pas bon de souligner pour le moment, était que le “faux” dieu Teiderien de la souffrance était pourtant un ennemi commun, mais que pour le bien de chacun, le risque était bien trop grand de laisser Cesario dévaster le seigneur de la souffrance, retrouver l’intégralité de sa force et de ses pouvoirs, et que l’on ne puisse plus faire face à sa force écrasante. C’était un choix difficile en ce point, mais clairement notre décision était faite.

Herman se plaçait alors devant Bahiti près à subir sa lumière consumante qui allait servir pour me protéger si les attaques des allier et celle de Mose n’avais pas aboutit. Il fallait donner le tout pour le tout, et se sacrifier s'il le fallait, Cesario ne devais pas sortir de ce tombeau.

(c) crackle bones

     


hrp:
 

Infos:
 
Sefseth - Référant Naga

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 92
Date d'inscription : 18/08/2018
Localisation : Nephtys, Citadelle du désert
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel EmptyMer 23 Jan - 22:19
Après qu’ils soient entrés dans cette étrange salle d’où émanait une puissante aura de magie Nécromantique, sans doute en provenance des autels en cristaux, Valandir aperçut la forme sombre d’un sarcophage. Ainsi ils touchaient au but et venaient de découvrir l’endroit où reposait Césario l’empereur éternel.

Toutefois, l’elfe aux cheveux vaporeux jugea plus prudent de prendre certaines précautions et ordonna à ses gardes de se tenir prêts à combattre si nécessaire et ceux-ci obtempérèrent en se mettant aussitôt en position d’attaque.

Dès après, le couvercle du sarcophage explosa littéralement, dévoilant la forme de son sinistre occupant qui n’était autre que l’empereur éternel lui-même. Ce dernier par un prodige inconnu était parvenu à revenir du Royaume des morts et Valandir qui possédait d’importantes connaissances en nécromancie pouvait ressentir l’immensité de son pouvoir. Autour de lui, les cristaux s’activèrent afin de contenir le souverain sépulcral mais sa puissance était telle qu’un simple effort mental suffit à les corrompre et à pulvériser le bouclier magique qui le séparait des nouveaux arrivants.
En assistant à une telle scène, Valandir sentit des frissons lui parcourir l’échine et il ressentait un curieux mélange de peur et d’excitation. Césario possédait un pouvoir tel que l’elfe nécromant ne pouvait qu’en rêver. Pourtant, ce dernier devait se ressaisir et ne pas céder à  la fascination qu’exerçait l’empereur éternel car il s’agissait avant tout d’une terrible menace.

Ensuite, Césario prit la parole et s’adressa aux impudents qui avaient osé profaner son tombeau afin de tenter d’empêcher son retour, leur faisant à chacun, l’un après l’autre une proposition pour le moins alléchante.

Le leader de l’ordre religieux l’écouta attentivement et lorsque le nécromancien maléfique se tut, celui-ci se mit à analyser sa proposition. De prime abord, cette dernière pouvait sembler très intéressante et représentait tout ce que Valandir désirait. Pourtant, l’elfe sentit naitre en lui une profonde méfiance car il savait d’instinct que tout ce qui était trop beau incarnait généralement un leurre. Césario n’était guère un enfant de chœur, au contraire il s’agissait d’un être froid et sans pitié. Dans ce cas pourquoi prenait-il la peine de négocier avec eux ? En réfléchissant à cette question, l’elfe à la chevelure blanchâtre ne vit qu’une seule explication rationnelle : malgré sa puissance, Césario n’était pas certain de l’emporter face aux forces combinées de ceux venus pour le combattre et sa tactique consistait à diviser pour régner.

Un léger sourire naquit sur les lèvres de l’elfe, c’était plutôt astucieux et démontrait un esprit fin et rusé. Cependant, Valandir n’était pas né de la dernière pluie et se doutait que l’empereur éternel tenterait de l’utiliser, voire se débarrasserait de lui quand il aurait obtenu ce qu’il voulait. Quant à trahir ses alliés, ce n’était guère une chose à faire car ceux-ci risquerait de se retourner contre lui. L’elfe nécromancien possédait sa propre conception de la morale et était capable de mentir ou de duper lorsque cela s’avérait nécessaire, mais dans ce cas présent cette stratégie comportait trop de risques et d’incertitudes.

- Césario, je ne suis pas venu jusqu’ici pour devenir un vulgaire pantin dont tu tirerais les ficelles. S’il est indéniable que ton pouvoir est immense, je ne peux t’accorder ma confiance. Et si je dois percer les secrets de l’immortalité, apprends que cela sera par mes propres moyens plutôt que par le biais d’un odieux marchandage, termina-t-il d’un ton glacial.

Désormais les dés étaient jetés et il n’y avait rien d’autre à faire que de se lancer dans le combat à corps perdu.
Valandir Arandan

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Duchéen
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le retour de l'éternel Le retour de l'éternel Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le retour de l'éternel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» L'éternel retour...
» La forteresse du Val sans Retour
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Ambassade Américaine le retour de Duvalier et Aristide n'apporterait rien utile
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: