Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
MessageSujet: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Dim 23 Sep - 9:09
img_rp
Entre cendres et neiges
I'sslan & Greil
Une rencontre entre deux dragons

Date à Définir

Un nouveau jour commence à Weissaupt, le château-fort perdu dans les terres sauvages du nord. Sa reconstruction va bon train bien que les matières premières soient essentiellement puisées par les débris déjà présents sur le site. Cela faisait une semaine entière que le temps était clément, un temps d'été dans les terres enneigées du nord. Ils avaient passé cette semaine a déblayer les débris et faire le tri. La basse-cours et la haute-cours avaient été débarrassées de leurs encombrants, le citronnier taillé et ses fruits récoltés. Un tas avait été fait pour les pierres et matière premières pouvant être réutilisés et un autre de déchet à se débarrasser. Le trou béant dans le mur principal de la bibliothèque allait enfin être rebouché et peut-être même sa fenêtre restaurée. En bref, la réparation de Weissaupt avançait bien.

Cependant aujourd'hui n'était pas un jour de travail, ni même un jour de chasse pour notre duo. Aujourd'hui, est un jour de repos bien mérité, profitant du climat doux et du ciel sans nuages qu'offrait la météo clémente à nos deux exilés. C'était un jour clair, aujourd'hui, et avec un temps relativement beau si on occultait la neige au sol. Le dragon et la vampire profitaient du ciel bleu sans nuage à l'abri sous le citronnier. Ils en savoureraient presque leurs neiges d'été que les pays les plus au sud et les pays désertiques leur enviaient.

Notre duo c'était préparé un "pique-nique", activité peu répandue dans le nord sauvage, mais il est bon parfois de se détendre un peu. Encore que "pique-nique" est un bien grand mot pour une vampire ne pouvant s'alimenter comme le ferait un humain mais Elicia avait puisé dans les réserves de sang qu'elle avait acquis auprès de l'Auberge du dernier espoir. Tout se passait dans le calme et la bonne humeur, sans particularités notables en cette belle journée, du moins jusqu'à ce qu'un élément perturbateur, car il y en a toujours un, vienne pointer le bout de son nez.

Quel est-il, cet élément brisant le calme monotone de cette douce journée ? Et bien, il s'agit de la visite inopinée d'un membre de l'espèce de Greil. Une Dragonne surnommée "La cendrée" par certains Akkatonniens suite à une action sanglante et il faut le reconnaître, un caractère pour le moins pas facile. Quant à la manière dont la dragonne attira l'attention du dragon, celle-ci sera vue plus tard. Elle peut aussi bien être un vol au-dessus des ruines qu'une exploration de Weissaupt par "Alkhytis" mais cela, seul l'avenir nous le dira voir même tout autre chose.

Cela dit, le dragon ne s'attendait pas à recevoir une telle visite aujourd'hui et je doute que leur invitée surprise pensa également rencontrer un autre dragon en ces lieux. Après Ilith et Slenlodwiin, Greil ne s'attendait pas à recevoir I'sslan, une dragonne au sein des ruines de Weissaupt. Décidément, notre ancien général va finir par croire que ces terres nordiques sont surtout peuplé de dragons.


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Aucune
Rang social: Errant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 30/08/2018
Localisation : Le Grand Nord Sauvage
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Lun 24 Sep - 19:11
Il y avait un bon petit moment que la saurienne n'était pas passé dans les Terres du Nord. Quand on apprécie le confort de la société des bipèdes, il est difficile de revenir pendant un court temps en mode de vie plus sauvage, plus rustique... Mais la dragonne avait besoin de retrouver un peu cette vie sauvage, pour ne pas oublier ce qu'elle était. Non pas que la magie transformiste risquait de lui faire perdre son essence même de dragon, mais retourner un peu à l'état brute était une façon de renouer avec la nature, de prendre plaisir à savourer un brin de solitide avec le silence de la nature, quand elle se tait à son passage de prédateur... Et que de mieux donc que de passer par ces terres sauvages ? Et au moins, elle aura un peu la paix. Les Orcs qui vivaient par ici, en tribues, ne passaient pas inaperçus avec leurs villages et tant qu'ils ne cherchaient pas querelle pour s'approprier ses proies.... En même temps, il fallait être fou pour s'en prendre à un dragon ! Mais avec les orcs, il fallait être prudent.

Elle planait, voltigeait, au gré de ses humeurs et des courants aériens. Et sereinement, elle se dirigeait vers un point de chute qu'elle avait utilisé lors de son dernier passage dans la région : les ruines d'une vieille forteresse. Même si cela remontait à bien des années, elle avait presque songé à en faire son antre, au vue de la position assez stratégique des ruines. Mais bon, elle avait le soucis du confort et elle se voyait mal passer des semaines à rebâtir une tour ou encore un vieux donjon de cette forteresse délabrée pour s'assurer un minimum d'habitat digne de ce nom. Et si ce n'était pas pour y demeurer et protéger ses biens, ce n'était donc que perte de temps. Alors avait-elle décidé de pas réaliser son idée. Et grand bien cela lui a fait au final car....

Car en passant au-dessus des ruines pour étudier les lieux et les dégradations liées au temps, elle fut surprise de voir déjà, des nettoyages faits et les débris pierreux réunis en tas, mais aussi, des bipèdes. Elle poussa un grondement de dépit, qui pourrait s'entendre aux oreilles des nouveaux locataires. Elle qui voulait se reposer un peu dans ces lieux, c'était râpé ! Allait-elle revendiquer les lieux ? Peut être... ou peut être pas. Elle vira sur l'aile et se posa sur une partie de la muraille encore assez solide pour supporter sa masse. Et de son perchoir, elle étudia les nouveaux venus....
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 176
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Mar 25 Sep - 2:23
img_rp
Entre cendres et neiges
I'sslan & Greil
Une rencontre entre deux dragons


Cette petite journée de détente battait son plein, dans le calme et la bonne humeur, quand une ombre vint obscurcir les cieux et le citronnier. Ce ne fut que le temps d'un instant, un passage dans le ciel entre le soleil et nos deux solitaires. Quoiqu'il en soit cela suffit pour que la vampire et l'ancien général lèvent les yeux vers le ciel pour voir ce qui avait obscurcit le soleil pendant cette seconde.

Un dragon volait dans le ciel dégagé au-dessus de Weissaupt. Un jeune adulte visiblement à en juger par sa taille, pas plus de cinq siècles au très grand maximum. Le général regardait le dragon étranger voler et put voir le saurien virer de l'aile pour descendre des cieux et atterrir dans l'enceinte du château-fort. L'animal se posa plus précisément sur la muraille nord-est encore intacte et capable de soutenir son poids. Le nouveau-venu, du haut de son perchoir, regardait notre duo assis sur leur tapis sous le citronnier. Elincia, la vampire, regardait également cet animal curieux les dévisageant tandis que Greil prêtait plus attention à son panier et la nourriture qu'il contient que ce qu'il regardait le saurien devant lui.

Il s'agissait d'une dragonne occidentale et non d'un dragon. Immense pour un humain, mais petite pour notre saurien millénaire avoisinant la taille d'une grange et demi. La saurienne de couleur cendrée avait une musculature prononcée pour une silhouette effilée pour celle des animaux rapides. Le tout pour une silhouette d'une longueur de sept mètres de long et quatre mètres et demi au garrot. Des yeux sombres d'une couleur ambrée ornait donc cette dragonne tandis que les yeux d'un orange vifs, similaires à la couleur des flammes, surveillaient celle-ci du coin de leur champ de vision alors que "l'homme" continuait sa collation comme-ci la dragonne n'était pas là.

Il faut dire que la dragonne doit sans doute impressionner les bipèdes quand elle arrive comme cela au milieu d'eux sous sa forme saurienne pour la moins massive, mais ceci n'est pas suffisant pour impressionner un autre dragon. Ce fut après un long instant d'observation mutuelle entre la vampire et la saurienne sous la surveillance du saurien déguisé en humain que Greil fini simplement par se lever en posant sa pitance dans son panier. Approchant calmement de la saurienne, l'ancien général lui posa simplement une question concernant sa présence et son mutisme observateur.

Greil : ... Bonjour, tu veux quelques choses ?

L'ancien général attendait devant la dragonne, les mains posées sur les hanches et un regard quelque peu interloqué sur la présence, mais surtout du mutisme observateur actuel de la dragonne perchée sur son mur. Il fallait avant toute chose connaître ses intentions pour savoir comment réagir. Après tout, elle peut avoir besoin d'aide tout comme elle peut etre hostile.


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Aucune
Rang social: Errant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 30/08/2018
Localisation : Le Grand Nord Sauvage
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Mer 3 Oct - 17:45
A peine était-elle posée qu'elle observait les bipèdes présents, comme si de rien n'était. Donc... ils n'avaient pas peur d'elle ? Elle ne les voyait pas inquiets et ne sentait pas la peur envahir les cieux. Cela voulait dire bien des choses : soit ils étaient capable d'abattre un dragon de sa taille, soit ils avaient déjà bon nombre de dragons pour ne plus en être impressionnées. Mais s'ils étaient capable de combattre un membre de son espèce, ils ne continueraient pas à rester nonchalants dans leur coin, comme si sa présence reptilienne était des plus naturelles.

Ses griffes enserraient doucement les blocs de pierre taillée, pour assurer sa prise. Elle n'était pas inquiète en tout cas elle, car dans ses suppositions, elle optait pour une possible habitude de la présence proche des dragons, surtout quand elle croisa le regard du vampire. L'être immortel devait se poser bien des questions... Mais I'sslan n'ouvrit point ses lèvres. Après tout, elle était une dragonne, ce n'était pas à elle de lancer la conversation !

Ce fut le second bipède qui avait fini par se lever de son coin, qui se rapprocha d'elle. La dragonne cendrée porta son attention sur lui. Pour un humain, il était bien bâti et affichait une posture sûr de lui, malgré l'âge qu'il avait physiquement et les cicatrices qui parsemaient son visage son visage. Un homme qui savait ce qu'il voulait et qui n'exprimait aucune crainte en se dressant face à la saurienne ; enfin... en dessous d'elle. En fait, il paraissait plus étonné de la venue de la dragonne qu'autre chose. Et enfin, il ouvrit la bouche, non pas pour se présenter, mais pour savoir ce que voulait la jeune dragonne, comme si elle était son égale.

Sur le coup, I'sslan avait froncé des yeux, avant de libérer un léger rire caverneux, comme si elle se moquait un tout petit peu.

"Ce serait plutôt à moi de te retourner la question bipède.... Que désires-tu en venant à moi et en ces lieux ? Hum... Pour parfaire mon interrogation, c'est plutôt, qu'est ce que toi et ton comparse faites dans ces ruines ? La dernière fois que je suis venue me reposer dans cette vieille forteresse, il n'y avait personne. Peux-tu m'exister la raison de votre présence ici ? ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 176
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Ven 5 Oct - 23:19
img_rp
Entre cendres et neiges
I'sslan & Greil
Une rencontre entre deux dragons

Un rire caverneux vint faire office de réponse à l'ancien général. Un rire caverneux émit par la créature cendrée accrochée à la muraille encore debout de Weissaupt. Une créature qui avait prit le temps de froncer des yeux envers l'Homme avant de répondre de son rire et de lancer une réponse quelque peu altier.

Il semblerait que la dragonne cendrée veuille savoir pourquoi Greil et Elincia sont en ces lieux qu'elle qualifie de "ruines" et avoue même s'y être reposé, ignorant visiblement l'origine de celle-ci et qui en est le propriétaire. Ce fut en passant sa main derrière sa tête avant de finir dans son cou que l'Homme vint répondre à la dragonne, sans aucune animosité. La Vampire semblait de désintéresser de la saurienne et s'allongeait dans l'herbe, buvant un peu de ce sang en bouteille acheté pour l'occasion de ce "pique-nique" dans la neige. L'ancien général répondait avec une certaine touche d'humour.

Greil : Ruines ? Je sais que Weissaupt est dans un sale état, mais quand même t'y va fort. Sinon, sans faire preuve de malice, je te répondrais simplement que je suis tout simplement chez moi. J'ai construit de mes mains ce château-fort, ou plutôt ce qu'il en reste. Actuellement, je suis en train de restaurer pour lui redonner son charme d'antan.

Réfléchissant un instant, Greil fini par demander à la dragonne cendrée. Vu l'état de Weissaupt, il était évident que ce fort avait subi un assaut assez lourd. Une chose loin d'être anodine était les dégâts infligés par les assaillants. Les locaux n'avaient pas vraiment de canons akkatoniens dans leur arsenal et Greil ignorait comment Weissaupt avait été armée de canons équivalents. C'était en s'éloignant un peu plus sur la place, dans un endroit où il pouvait se transformer si besoin était, que l'Homme répondit à la question de la dragonne.


Greil : Sinon, j'avais bien compris avoir eut quelques squatteurs ici ces derniers siècles, au vu des dégâts qu'a subit le fort. Curieux, car je ne me souviens pas avoir laissé la porte ouverte en partant. Tu aurais une idée du pourquoi, je retrouve mon fort dans cet état ? Des Akkatonniens ne se seraient pas lancés dans une chasse au dragon ici par hasards ?


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Aucune
Rang social: Errant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 30/08/2018
Localisation : Le Grand Nord Sauvage
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Lun 8 Oct - 18:56
LA dragonne cendrée faisait fi de la vampire. Même si ces deux bipèdes étaient capables de l'attaquer, elle ne les redoutait pas. On n'abattait pas aisément un dragon de toute manière. Par la suite, elle n'avait pas manqué de glousser quand à l'usage du mot ''ruines''

"Les bipèdes chicanent beaucoup pour les détails, encore et toujours. Par contre, il y a quelque chose qui m'interpelle..."

Elle tendit son long cou vers le bas, descendant de son perchoir avec une souplesse digne d'un tigre. Elle posa précautionnement ses antérieurs un à un vers le sol dur, pour se retrouver à une portée plus idéale avec cet homme aux cheveux grisonnants. Car ce qui l’interpellait en fait était qu'il affirmait avoir été le bâtisseur de cette forteresse. Elle tendit sa tête vers lui, toujours sans crainte de se faire attaquer par surprise.

"Tu n'es pas ce que tu parais être n'est ce pas, cher bipède. Tu n'es pas comme ta compagne de voyage et tu ne ressembles pas un elfe. Donc à moins que tu aies un sortilège qui te rende immortel, tu n'es pas un être humain. N'est ce pas ? Car si tu dis avoir construit cette structure de tes mains, soit tu es un très grand et puissant magicien de la terre, soit tu es autre chose qu'un Homme. Car, bien que je ne suis pas une historienne, je sais que ces murs ont bien plus d'âge qu'une simple génération humaine. Alors qu'es-tu donc ?

Elle redressa par la suite son long cou, regardant les environs. Il était vrai que ces lieux avaient connu meilleurs de gloire. La question de l'étrange bipède n'était pas dénué d'intérêt. Car outre d'avoir une meilleure idée des dégâts par endroit qu'elle avait observés, elle se demandait pourquoi celui-ci était parti de chez lui, si c'était bien chez lui.

"Si c'était chez toi, je me demande pourquoi tu en es parti depuis si longtemps. C'est un endroit stratégique pour qui veut se mettre à l'abri loin de ses ennemis et je ne serai pas étonnée que les Akkatoniens soient venus ici, pour une raison précise. Pas pour une chasse au dragon, cela, je peux t'en assurer, car il y aurait eu des traces de gerbes de feu qui auraient marqué les murailles et les rochers alentours. Hors, j'en ai guère vu. Non, tu as des mauvais locateurs qui n'ont pas du faire plaisir à leurs ennemis qui sont venus les chercher jusqu'ici... Et si tu dis que tu ne te rappelles pas avoir laissé la porte en partant, c'est que toi-même tu es partie assez précipitamment, n'est ce pas ?

Elle plissa son regard ambré.

''Tu es bien étrange pour un bipède..... alors, narre moi un peu ce que tu es pour que tu sois la preuve vivante d'être le vrai propriétaire de ces lieux..."
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 176
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Mer 10 Oct - 10:30
img_rp
Entre cendres et neiges
I'sslan & Greil
Une rencontre entre deux dragons



La dragonne répond à l'ancien général, toujours dans le même ton, mélangeant l'arrogance et la confiance en soi. Usant du mot "bipède" pour le définir et définir son entourage immédiat et ricanant lorsque Greil avait évoqué l'état de "ruine" de Weissaupt. Cependant, cette dragonne au corps cendré semblait y mêler de la curiosité cette fois-ci. Tendant son long cou vers le Général et quittant la muraille encore debout pour se poser sur la terre ferme avec une démarche plutôt ... Féline. La Dragonne s'était approché suffisamment pour être à portée d'un coup de griffe ou de crocs si l'idée lui en traversait l'esprit.

La vampire, méfiante, posait sa bouteille et empoignait discrètement son arc, attendant de voir la réaction de la dragonne. Le Général, visiblement non intimidé par la mise en scène, écoutait la question de la dragonne cendrée. Celle-ci s'interrogeait sur la Nature même de Greil, doutant de son humanité. Le général affichait un sourire en entendant l'analyse logique de la saurienne. Elle avait vu juste, il n'est aucunement humain et n'avait d'ailleurs jamais prétendu l'être. Il est toujours amusant, pour l'Homme, de constater comme les apparences sont prompts à se faire une idée sur les personnes que nous croisons. Greil n'avait jamais caché sa nature draconnique et pourtant, il se faisait prendre pour un humain bien plus souvent qu'on ne puisse l'imaginer.

Avant que Greil n'eut le temps de répondre, le long cou baissé dans sa direction se relevait pour regarder les alentours et, visiblement, juger de l'état quelque peu désastreux de Weissaupt. La Dragonne apporta ainsi son élément de réponses assez riche en logique, mais pauvre en informations. Elle ne savait pas ce qui était arrivée à la forteresse, mais avait parfaitement compris que Weissaupt avait été le siège d'un combat entre deux fronts de bipèdes et non de Dragons. Dommage, cela valait le coup d'essayer.

Un regard circonspect provenant de la Dragonne se posait vers le Général suite à cet échange et elle semblait mettre la parole de Greil en doute aussi bien sûr ses possessions que sur sa nature. Soit, si cette dragonne veut plus d'éléments, elle les aura alors. Le général reculait de quelques pas, histoire de se mettre à une distante suffisante pour se transformer. Il retira également Kavacha ainsi que ses vêtements, histoire qu'ils ne soient pas détruits pendant la transformation. Ils ont été taillés sur-mesure pour un humain après tout et non pour ce qui allait suivre.

L'homme dénudé regardait la dragonne et lui fit un sourire tandis que le sortilège posé sur lui s'estompait et qu'il reprenait lentement sa forme naturelle. Les mains devenaient griffes, la peau redevenait écaille, les cicatrices présentes sur cette peau lisse s'étendaient et se glissaient entre les écailles qui se formaient. Son apparence se tordait et grandissait tandis que son teint blanc se noircissait étrangement. Bientôt, ce ne fut plus un homme qui se tenait entre cendre et neiges, mais bien un dragon. Un magnifique saurien aux écailles d'un gris-noir chromé et aux yeux d'une couleur braise faisait bouger ses membres pour les désankylosés suite à cette trop longue transformation. À en juger par sa taille, ce saurien sombre devait avoir entre deux et trois fois l'age de la dragonne cendrée qui s'était invitée à leur pique-nique. Un dragon noir d'un millénaire, en somme, toisait maintenant du regard la dragonne cendrée avant de lui parler de sa voix caverneuse.

Cren : Ah, les transformations sont toujours aussi désagréables. Bref, tu voulais savoir ce que je suis, et bien, tu as ta réponse ma jeune consœur.


S'allongeant sur la neige et croisant les pattes de devant comme le ferait un dragon qui s'installe confortablement, le Saurien reprit de sa petite discussion explicative, tournant régulièrement son regard de braises vers la vampire, cherchant son approbation sur ses propres dires. Il ne faut pas oublier que Greil est frappé d'amnésie et ce qu'il sait de son passé, il le doit au récit de la vampire en qui il a une pleine confiance.

Cren : J'ai maintenant un millénaire et j'ai construit cette forteresse dans le nord glacé il y a six siècles environs. Cependant, je ne l'ai pas construite pour les raisons que vous semblez penser. Je voulais me cacher de tous, mais surtout de moi-même. Cette forteresse était un endroit pour faire mon deuil et je l'ai quitté, il y a de cela quatre cent ans. Pas de fuite, ni d'ennemis à fuir. J'ai juste laissé derrière moi un Château-fort en parfait état et fermé. Il a sans doute été envahi par la suite, j'ignore comment, pourquoi et par qui. J'espérais avoir un semblant de réponse, je l'avoue.



avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Aucune
Rang social: Errant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 30/08/2018
Localisation : Le Grand Nord Sauvage
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Mar 16 Oct - 19:44
La vampire n'était pas passée inaperçue, quand elle eut posée sa bouteille de sang et qu'elle eut saisi son arc. La dragonne cendrée n'avait juste pas réagi. Une flèche n'était rien pour elle, sauf si l'archère était suffisamment douée pour la viser à l'oeil et espérer la tuer d'un coup. Elle mettrait dans tous les coups la vie de son compagnon grison en danger. Mais la dragonne cendrée n'était pas dans l'idée d'arracher des vies par simple amusement. Elle ne se sentait pas menacée et donc n'avait aucune raison d'être dans une posture agressive. Par contre, elle allait avoir une grande surprise pour la suite.

En effet, elle se demanda ce qu'était en train de faire l'humain quand il commença à se déshabiller. Qu'était-il en train de faire ? Certes, elle avait remis en doute le fait qu'il était un homme, qu'il ne l'était pas en fait... Et là, il se dénudait totalement ? Et à voir son sourire, était-il en train de se moquer d'elle ? Elle n'eut pas le temps de se poser plus de questions que cela quand elle se retrouva à contempler la transformation de l'Homme en Dragon. là, la surprise était totale. Entre dragons transformistes, il n'était guère évident de sentir ceux de sa propre espèce, quand ils n'avaient pas leur forme originelle. Ce fut donc une saurienne ailée cendrée qui était estomaquée devant l'apparition de son aîné et qui avait même reculer, sur le coup méfiante et se tenant prête à prendre la voie des airs.

En voyant la posture nonchalant que prit le vieux dragon, elle sut se montrer moins tendue. Elle observait le dragon tout en reprenant sa place. Puis le saurien millénaire apporta sa réponse. Donc, la forteresse était bien à lui, puisque construite de ses propres griffes. Là-dessus, elle n'en doutait plus du tout. Elle ne fut guère étonnée par la suite des raisons qui l'avaient poussé à venir se perdre dans ces lieux isolés. Après tout, bien des dragons vivaient totalement en reclus et ne cherchaient pas forcément le contact de leurs pairs pendant des siècles. Elle-même ne cherchait pas le contact avec les autres membres de son espèce. Concernant le deuil, elle ne posera pas de questions. Il y avait des choses qui ne se demandaient pas.

''En effet, j'ai ma réponse et elle a été des plus surprenantes. Quand à cette forteresse, je ne peux rien vous dire de plus sur ce qui s'est passé et cela semble remonter à très loin, durant votre absence des lieux. Peut être qu'en fouillant méticuleusement dans les parages ; cela demandera un peu de temps, il y aurait des indices des êtres qui se sont battus ici. Dans une guerre ou même dans une bataille, il y a toujours des restes qui ne sont pas repris : cadavre, pointes de flèches, restes d'armures abîmés, restes de campements.... je peux vous aider si vous le désirez. ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 176
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Ven 19 Oct - 13:46
img_rp
Entre cendres et neiges
I'sslan & Greil
Une rencontre entre deux dragons



La dragonne de cendre avait eu un mouvement que l'ancien général devait sans doute associer à de la crainte associée a un certain degré de surprise. En effet, celle-ci avait jugé plus prudente de reculer un peu lors de la transformation de l'homme en dragon. Cependant, la posture de Cren devait indiquer à la dragonne son absence d'hostilité, du moins pour le moment. Après tout, il avait pris cette posture également pour cette raison et le résultat semblait avoir été efficace vu que la dragonne de cendre semblait un peu moins méfiante après son action et son discours.

L'ancien général tout comme la vampire écoutaient avec attention la réponse de la dragonne invitée. Il était dur de ne pas remarquer que le ton employé par celle-ci avait quelque peu changé. Elle paraissait soudainement plus sympathique envers son confrère maintenant qu'elle connaissait sa véritable nature. L'arrogance semblait également ne plus être de mise, mais une certaine bénignité semblait même l'avoir remplacé. En effet, la dragonne cendrée venait de dévoiler d'une manière plutôt sincère ce qu'elle savait de ce château et avait même prit l'initiative de donner quelques conseils, et même d'offrir son aide. Un altruisme plutôt sympathique et pour le moins touchant de la part de celle qui donnait du "bipède" à tour de bras. L'ancien général répondit donc à la jeune dragonne, sur le ton le plus amical qu'il pouvait prendre.

Cren : Merci de votre aide, jeune demoiselle. Je suis sûr qu'elle nous sera très précieuse. Nous avons déjà fouillé les alentours et le château et avons constaté la présence d'armes légères et de canons akkatonniens pointé vers le château et vers l'extérieur, comme-ci Akkaton avait lutté contre Akkaton. Ce qui est, vous le pensez bien, vide de sens. Nous restaurons Weissaupt pour trouver plus d'informations, mais j'avoue trouver surtout des vestiges de mon passé, ce qui n'est pas pour me déplaire. Malheureusement, je ne trouve aucune information concernant cet assaut hormis qu'il avait été préparé des deux côtés et que de l'armement Akkatonnien s'y trouve mêlé.


Le geste avait joint la parole dans la première partie de l'allocution du dragon noir. Après tout, une proposition d'aide et ces informations méritent au moins des remerciements. Ce n'est pas tout les jours que nous pouvons compter sur l'aide d'un dragon dans ces terres sauvages après tout. Cependant, l'ancien général était en train de se rendre compte d'une chose qu'il dévoila à la jeune dragonne juste après les engagements d'usage.

Cren : Cela dit, si un jour, vous avez besoin d'aide également alors n'hésitez pas. Mais je parle, je parle et je me rends compte que nous ne nous sommes même pas présentés. Je me nomme Greil, général du Stolenmark, un ordre d'origine duchéene. Voici élincia, ma seconde depuis presque toujours et celle portant le titre de "main gauche" dans cet ordre. Nous avons l'honneur de nous adresser à qui ?


Politesse, bienséance et comportement social complexe. Bien des qualités que le commun des mortels ne soupçonne pas chez les dragons avait lieu ici même, dans une cours couverte de neige d'un château-fort en ruine.



avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Aucune
Rang social: Errant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 30/08/2018
Localisation : Le Grand Nord Sauvage
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Lun 29 Oct - 19:48
Maintenant que la jeune saurienne savait à qui elle s'adressait, son ton et son attitude avait changé; Forcément, elle était face à un Aîné et ce dernier ne lui voulant pas de mal, elle put se montrer plus à son aise. Sa posture étant moins méfiante désormais. Elle put se détendre un peu et replia ses ailes. Au moins, c'était un signe qu'elle ne chercherait pas à prendre son envol dans l'immédiat, alors qu'elle avait été prête à s'envoler en cas de doute quand aux intentions du vieux dragon.

Après les paroles énoncées par le saurien ancestral, I'sslan analysait les informations qu'il avait accepté de lui fournir, quand à ses propres interrogations sur les événements passés qui avaient détruits une partie de cette forteresse. Elle se tapotait la pointe de son menton écailleux, de la pointe de sa griffe index.

"Akkaton contre Akkaton.... Cela me rappelle un peu l'histoire sombre que l'Empire ne peut guère cacher, à savoir de lutter contre ses propres enfants, mais c'était juste avant l'avènement de l'Empire. Il y a des détails que l'on cache sciemment, pour éviter de donner des envies de suivre la même voie et de mener une guerre interne. Qui sait si votre demeure n'a pas servi de lutte intestine entre deux maisons akkatonnienne ou alors qu'un groupe d'humains n'a pas cherche à faire sécession pour se défaire de l'Empire et mener son propre Royaume. Cela ne serait pas étonnant. L'Empire n'est que prospérité et paix depuis plus de 1500 ans si je me rappelle mes apprentissages de l'histoire humaine, mais qui sait ce qui a pu se tramer ici et ce que l'on ne veut pas qu'on sache. ''

C'était tout à fait possible. Mais pour le vieux saurien cela paraissait vide de sens.

"Pour moi, ce ne serait donc pas si vide de sens, mais à défaut de preuves, vous avez sans doute et d'office raison. Peut être que nous trouverons dans les ruines, sous un tas de grave, des rapports ou un journal de commandement.... Si le temps ne les a pas détruits....''

Ce qui là serait réellement plus vraisemblable. Puis il était temps qu'elle se présente. Si elle ne le faisait pas, elle ferait preuve d'une grande impolitesse, alors qu'elle aurait du le faire depuis qu'elle savait qu'elle avait un dragon en face d'elle.

''Je suis humblement I'sslan Suladran, simple dragonne cendrée et nomade. J'aime aller où je le désire, au gré de mes humeurs. Je n'ai pas vraiment de métier ou de fonction comme la vôtre, qui a l'air prestigieuse et riche d'histoire''

Elle avait incliné la tête en guise de salut vers la vampire, que le vieux dragon avait présenté à la suite de son illustre parcours. Au moins, démontrait-elle sa politesse et le fait qu'elle se voulait présentable et pour se rattraper de sa conduite précédente. Puis, elle essaya de se montrer un peu enthousiaste pour la suite, car après tout, apprendre un brin d'histoire sur des lieux qu'elle avait occupés pourrait toujours lui être utile, un jour prochain.

''Je présume que vous aviez envisagé de commencer la suite de vos fouilles et recherches sous peu, juste avant mon arrivée impromptue ? ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 176
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Mer 31 Oct - 12:00
img_rp
Entre cendres et neiges
I'sslan & Greil
Une rencontre entre deux dragons



La dragonne semble réfléchir dans un comportement plus humain qu'elle ne le pense. Tapotant son index sur son menton comme le font les humains pour réfléchir, la dragonne partageait le fruit de ses réflexions avec le duo occupant les ruines de Weissaupt, en pleine reconstruction. Il semblerait que les guerres intestines soient suffisamment monnaie courante dans l'empire d'Akkaton pour être entrées dans leur histoire. Cela dit ce genre de chose n'arriverait plus officiellement depuis un millénaire et demi. Cela n'écarte donc pas la possibilité qu'une maison, un groupe, un groupuscule, une entité ou autre chose Akkatonnienne ai put prendre les armes contre un autre groupement de même acabit comme le souligne la dragonne cendrée. Celle-ci suggérait d'ailleurs de fouiller les gravats, histoire de trouver des indices. Chose que faisait notre duo depuis le début de la reconstruction et qui avait permis de lier l'attaque et la défense à Akkaton. Bien vite, la dragonne cendrée se présenta sous le nom d'I'sslan Suladran. Une nomade bien polie qui laissa même échapper un compliment sur l'ancienne fonction du Dragon. Chose qui fit sourire Greil avant qu'il n'y réponde d'une simple phrase, modeste et laissant entrevoir le souci de mémoire dont l'ancien général souffrait.

Cren : Ah ! Cette fonction n'est pas si prestigieuse que ça. Par contre, pour ce qui est des histoires, je pense que quelques-unes méritent d'être narrées, mais rien de plus. Enfin, je suppose.


Ce qui risquait de trahir le dragon était le regard fuyant dès qu'on parlait de quelque chose faisant appel à sa mémoire datant d'avant son réveil. Un regard qui fuyait toujours vers la vampire qui acquiesçait de la tête à l'affirmative ou à la négative en fonction des dires du dragon. Cependant, Elincia ne resta pas en reste et vint apporter son commentaire sur les dires du dragon, remettant son importance au clair après le discours modeste de Greil tout en faisant le listing sur ses doigts.

Elincia : Ne te présente pas comme un petit chefaillon de provinces. Entre les libérations d'esclaves, les combats contre les monstres et les dangers du continent, les politiciens véreux à débusquer, les fous dangereux à chasser, traquer et capturer et les actions caritatives comme tenir les frontières pour soigner les contaminé de la peste rouge des deux cotés de la frontière. Il y a plus que quelques histoires qui mérite de rentrer dans les légendes. Légendes que semble apprécier l'opinion publique d'ailleurs.


Ce petit rappel de ce qu'était Greil mit le dragon quelque peu mal à l'aise. Outre l'absence de modestie dont la vampire venait de faire preuve et qui n'est pas vraiment dans la mentalité de l'ancien général. Si leur invitée surprise venait à vouloir entendre une ou deux de ces histoires, notre homme serait bien incapable de la lui narrer, l'ayant lui-même oublié. Cependant la dragonne ne s'etait pas seulement présentée mais avait aussi demandé la suite des opérations concernant les fouilles autour et dans Weissaupt. Elincia ne manqua pas de glisser son avis sur la question dans la discussion entre les deux dragons.

Elincia : C'est ce que nous faisons depuis le début de la reconstruction, de fouiller les gravats. Nous y avons trouvé tout un armement Akkatonniens, mais pas de traces écrites. De toute façon, je doute qu'on trouve quoique ce soit de bien révélateur avant que l'on attaque les remparts et du coup les gravats extérieurs. Donc juste après avoir restauré le donjon.

La remarque n'était pas fausse et répondait à la question de la dragonne. Habitant dans le château-fort, il était important de restaurer celui-ci de prime abord avant de se pencher sur ses extérieurs. Cela dit un événement inattendu arriva. Événement malheureusement commun dans ces contrées enneigées. Un blizzard glacial venait de se lever obligeant nos protagonistes à soit partir vers d'autres horizons plus cléments soit à se mettre à l’abri au chaud dans le chateau-fort. Si la dragonne cendrée était amener à profiter de l’abri du fort, elle ne trouvera que des quartiers confortables, chauffés mais paradoxalement totalement vide de toute présence intelligente. Un peu comme-ci le dragon redevenu humain et la vampire n'avaient été que fantômes ou avaient disparu dans un passage secret.





[HRP] Post éditer pour pouvoir clore le RP. Si l'envie te prend de raconter l'exploration du chateau . Et bien fait toi plaisir, mais greil et elincia te seront tout de même introuvables [/HRP]
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Aucune
Rang social: Errant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Date d'inscription : 30/08/2018
Localisation : Le Grand Nord Sauvage
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil] Jeu 22 Nov - 17:14
La dragonne ne put s'empêcher de sourire. Le dragon avec lequel elle parlait était vieux, mais jouait de modestie. Il devait vraiment être sage ou alors retenait magnifiquement bien son arrogance pour jouer sur les apparences. I'sslan penchait plus pour la première, car il y aurait eu des signes avant coureurs pour déterminer le second point.

''Je ne serai pas contre la narration d'un ou deux récits de vos exploits. Mais je pense que ce n'est pas le moment, vu que vous avez des indices à chercher. ''

Puis la vampire s'introduisit dans la conversation abordant quelques faits passés du vieux dragon en les résumant, ce qui eut le don de décevoir un peu notre jeune saurienne intérieurement. Bon, peut être que la vampire voulait s'épargner des heures de narrations sur un passé qu'elle connaissait sur le bout des ongles et donc, s'empêcher d'attendre en soupirant que son ami reptilien raconte son ancienne vie. La dragonne décida de respecter cela et n'entra pas plus dans le sujet donc. Puis, elle ne put que hocher de la tête.

"Dommage qu'il n'y ait pas plus d'indices. Mais on ne sait jamais, je peux toujours voir ce que je peux chercher. Une paire d'yeux supplémentaire est toujours profitable''

Elle n'avait donc pas trop perdu de temps pour se mettre à fouiller les ruines et en profiter pour les visiter, puisque que repris par le vieux dragon. Et forcément, elle fit chou blanc après quelques heures de visite et quand elle décida de retrouver ses deux hôtes, un blizzard s'était levé, donnant des allures de fantômes aux ruines environnantes. Et elle ne put détecter la présence de la vampire et du vieux dragon... Elle sonda les environs et ne perçut rien. Avait-elle rêvé ? Croisé des fantomes ? Elle ne saurait le dire.

Elle attendit la fin de la tempête avant de quitter les lieux sans demander son reste.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 176
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Entre cendres et neiges [PV I'sslan & Greil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Entre amis, on se soutient | Reine des Neiges. || END.
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: