Orzian, le monde sans répit

Un monde fantastique composé de maintes nations et peuples en perpétuelles rivalité. Un monde où deux empires rivaux attendent leur heure de gloire
 

COUTUMES, MODE DE VIE ET MENTALITÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: Les 6 grandes nations Orzaniennes :: L'empire d'Ikhyld
MessageSujet: COUTUMES, MODE DE VIE ET MENTALITÉ Mer 28 Juin - 23:14
Les valeurs de l'empire

Ikhyld est une grande nation multiculturelle qui accueille en son sein une population très diversifiée et donc beaucoup d'êtres au caractère différents. Néanmoins il existe certains comportements au sein d'Ikhyld qui sont devenus une norme implicite ou du moins des valeurs de bon goût qu'il est bien de respecter. Ici vous trouverez 5 grandes valeurs qui sont communes et fréquentes au sein de ce grand empire à l'immense influence culturelle et diplomatique.

Magie :

Pour la grande majorité des Ikhyldiens la magie est un art sacré qui a une place prépondérante dans la vie de tous les jours. Le magie est même l'énergie qui à sa manière régule le monde et permet aux mortels d'interagir avec ce dernier, ce n'est pas juste un outil qui attend d'être utilisé. Il n'est donc pas étonnant d'apprendre en sachant cela que la grande religion Ikhyldienne qui n'est peut-être pas vraiment qualifiable de religion en tant que telle donne une place prépondérante à cet art sacré.

Les mages à Ikhyld sont donc vus comme des êtres supérieurs, des êtres supérieurs ont la tâche et de guider avec bienveillance ceux qui n'ont pas les mêmes dons qu'eux. On leur voue respect et des fois vénération selon leur puissance, mais en retour on attend beaucoup d'eux. Comme l'on attend beaucoup de cette magie que les Ikhyldiens vénèrent en tant que concept, cette magie qui est le fondement de la puissance de leur nation et de son âme.

Fierté :

Les Ikhyldiens sans être forcément arrogants, même si ce n'est pas rare, sont fiers pour beaucoup de leur nation. Et ce pour plusieurs raisons. Ils font fiers d'elle pour sa culture riche et florissante, une culture qui s'exporte même avec aisance à l'internationale et suscite beaucoup d'admiration pour les étrangers, fiers de leurs grandes artistes qui comptent dans leur rang des hommes et des femmes dont l'art est connu est reconnu dans le monde entier.

Mais ils sont aussi fier d'une chose, fier de leurs dirigeants et de leurs arcanes. Des grandes mages, les meilleurs d'entre-eux qui dirigent la nation et font prospérer cette dernière. Et enfin, bien entendu ils sont fier de leur magie, car c'est Ikhyld la véritable nation de la magie, celle où celle-ci est la plus répandue et se voit dans chaque recoin, fier de cet art sacré qu'ils maîtrisent presque à la perfection et dont ils ne voudraient se départir pour rien au monde.

Société hiérarchisée :

La société Ikhyldienne est dotée d'une hiérarchie solide et établit depuis déjà des siècles et dont les bases dates de plus de deux millénaires. Cette hiérarchie sociale loin d'être vu comme une injustice pour beaucoup d'Ikhyldiens est au contraire perçue comme normale et souhaitable. De même que le magie ne fait pas autant don de ses faveurs à tous, tous les hommes ne sont pas égaux, mais surtout ne sont pas dignes des plus hautes charges.

Cette hiérarchie est donc vu avec bienveillance, mais c'est aussi parce que ses fondements sont à l'origines bienveillants. Les mages qui sont les membres hauts placés de la société sont là pour protéger les inférieurs hiérarchiques et les guider. C'est donc un rapport de faveur commune qui s'est donc instaurer et qui est au cœur de la hiérarchie sociale Ikhyldienne, ceux en bas obéissant à ceux situés en haut, mais ces derniers devant protection et assistance à ceux d'en bas. Ceux qui sont en haut le sont donc parce qu'ils apportent quelque chose et non pas juste parce qu'ils sont et en échange ils méritent privilèges et admiration.

Étiquette :

La société Ikhyldienne étant une société hiérarchisée, il existe évidemment certaines normes qui structurent les rapports entre les différents strates sociales qui la composent. Notamment au niveau de l'étiquette, ainsi il existe de nombreuses manières de saluer quelqu'un d'inférieur, d'égal ou de supérieur hiérarchiquement à vous, mais aussi certaines codes de politesses qu'il est bien vu d'honorer selon la situation. Que ce soit par dignité ou par souci de respect envers autrui.

Ce souci d'étiquette qui peut rendre la société Ikhyldienne assez hermétique pour certains, fait son charme pour d'autres et d'une certaine manière permet des rapports sociaux moins conflictuelles et surtout plus visibles. Après il existe une certaine souplesse dans cette étiquette, notamment concernant les étrangers ou les rapports entre proches, mais on peut donc noter leur grande présence au sein de cette société magique et multiculturelle.

Civilisation à la culture riche et influente :

La culture Ikhyldienne est donc l'une des plus riches au monde si ce n'est las plus riche au monde et la plus profonde. Pour l'appréhender à elle seule il faudrait bien plus d'une vie humaine et les œuvres d'arts qu'elle engendre sont toutes plus sublimes les unes que les autres. Cette fascination que provoque la culture Ikhyldienne et toute la richesse qu'elle engendre ont fait d'elle la nation ayant le plus d'influence à l'internationale d'un point de vie culturelle.

Cela, mais aussi d'un point de vue diplomatique. L'empire Ikhyld travaille activement à répandre cette culture, mais aussi à obtenir le plus de prestige possible grâce à cette dernière. Les diplomates Ikhyldiens sont dans toutes les cours, de même que leur artiste et cet empire attire la fascination d'une partie des élites de chaque empire. Ce qui en soit offre donc un réseau diplomatique inégalable à l'empire Ikhyldien, mais qui lui permet aussi de poursuivre une certaine forme d’expansion culturelle qui pourrait peut-être se comparer à l'expansion militaire Akkatonienne de bien des manières...
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 166
Date d'inscription : 13/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: COUTUMES, MODE DE VIE ET MENTALITÉ Ven 15 Sep - 9:37
L'organisation de la société civile Ikhyldienne

Système économique :

Le système économique de l'empire Ikhyldien est éminemment féodal et prend en compte de nombreux rapports de vassalités. L'économie se structures en divers région à charge d'un seigneur chacune, seigneur à qui ses vassaux doivent payer des impôts. Ainsi les membres du peuple payent des impôts aux plus ou moins petits seigneurs qui font transiter une partie de leur recettes aux nobles plus élevés jusqu'à atteindre l'empereur. Les nobles usent ensuite de ses recettes aussi bien pour eux que pour la prospérité de leur fiers ou le mécénat des artistes et mages selon leurs responsabilités et priorités. Une certaine forme de régulation existe à ce niveau d'ailleurs, mais elle est assez légère et se base surtout sur une forme de code bonne conduite à appliquer pour se faire bien avoir, laissant ainsi pas mal de libertés aux seigneurs tant qu'ils n'abusent pas du système.

Système social :

Le système social de l'empire Ikhyldien est évidemment féodal. Il existe trois classes sociales; peuple, bourgeoisie et noblesse, disposant chacune de ses droits et devoirs. Celui du peuple et de la bourgeoisie étant de servir la noblesse, mais celui de cette dernière étant de les protéger et les guider avec bienveillance. C'est donc une relation de dépendance bilatérale qui forge grandement le système féodal de l'empire.

Un système féodal qui n'est pas figé d'ailleurs, il est tout à fait possible par exemple pour un non noble d'en devenir un, soit grâce à de grands talents magiques ou d'immenses talents artistiques. Il est possible aussi de le devenir grâce à l'argent en devenant propriétaire terrien, mais c'est une méthode souvent assez méprisée et qui si elle permet de devenir noble terrien, ne permet pas de faire ses preuves aux yeux des autres nobles.

Bien entendu ce système étant féodal, il marche selon un système complexe de rapports entre suzerains et vassaux au sein même de la noblesse. Le plus haut suzerain, celui n'ayant que des vassaux étant l'empereur d'Ikhyld. Empereur qui a beaucoup de droit en tant que suzerain suprême, mais aussi beaucoup de devoirs. Celui d'assurer la prospérité de la nation à tous les niveaux, mais aussi de représenter parfaitement l'âme et l'essence de l'empire Ikhyldien. L'on peut sinon remarquer que les nobles présents à la cour de l'empereur sans forcément être propriétaires terriens sont toujours de la plus haute noblesse, ce dernier interagit donc quotidiennement avec beaucoup des meilleurs mages et artistes de l'empire, ceux de sa cour.

Comment la société perçoit et traite les citoyens :

Il n'y a pas vraiment de citoyens en tant que tel dans l'empire Ikhyldien.

Religion :

La religion Ikhyldienne tourne autour de la magie qui est considéré comme un art sacré. Le don magique de chacun est éminemment respecté et est considéré comme un signe de l'importance si ce n'est présente, future de la personne qui en est dotée. Ce qui explique que même si de humble origine, quelqu'un possédant un immense potentiel s'il le travaille sera respecté par tous, du moins est censé être respecté. Cela explique aussi pourquoi il existe une sorte de vénération pour l'empereur et les arcanes qui ne sont pas considérés comme des dieux dans les faits, mais des sortes d'élus de la magie qui ont été en quelque sorte "choisit" pour accomplir de grandes choses. Ainsi la magie n'est pas vraiment considéré comme une divinité en tant que telle, mais un concept, une énergie cosmique que des êtres supérieurs habilités à guider le peuple et sculpter l'avenir maîtrisent naturellement mieux que d'autres.

Accueil des étrangers :

Les étrangers pour entrer sur le territoire Ikhyldiens en dehors des ports de commerce doivent soit être acceptés par un noble qui se portera garant de leur droit d'entrée et de leur comportement à l'intérieur de la frontière (souvent en échange d'argent ou d'un service). Soit bénéficier d'une autorisation impériale qui est surtout délivrée aux diplomates et politiciens étrangers et non aux simples voyageurs, sauf si "amis" éventuellement de l'empereur ou d'un arcane.

La place de l'armée dans la vie sociale et politique de la nation :

L'armée n'a pas une place particulière en tant que telle au sein de la nation. Il n'existe pas vraiment d'armée d'état dans les faits, il serait plus juste de dire que chaque seigneur propriétaire terrien dispose de sa propre armée féodale qu'il est censé rallier à celle de l'empereur quand nécessaire. Quant à l'empereur, ce dernier est le propriétaire terrain de la capitale Ikhyldienne et de ses alentours sur le continent d'Ikhyld, mais aussi de la cité de Jade et de ses alentours sur le continent Orzanien. Ce qui lui offre en soit une armée forte à disposition.

Ainsi, l'armée est assermentée à la noblesse ou aux hommes que cette dernière nomme pour commander. La stratégie quant à elle s'apprend soit sur le terrain pour les non nobles, soit dans des écoles d'arts pour la noble, ce domaine étant considéré comme un art à part entière même si pas forcément le plus prestigieux. Les nobles qui ne sont pas propriétaires terreisn quant à eux, quand leur aide est nécessaires, sont intégrés en tant qu'officier ou guerrier mage au sein de l'armée selon leurs compétences.

Fonctionnaires :

Le statut de fonctionnaire dans l'empire Ikhyldien n'est accessible qu'à la noblesse. Tous les nobles ont un emploi et ne sont guère oisifs, même si cela peut des fois consister uniquement en de petites tâches administratives. Après bien entendu il est possible pour un noble de déléguer cela à ses non nobles, mais c'est lui qui est responsable de la réussite des tâches qui lui sont confiées.

Imposition :

C'est aux seigneurs qui sont des propriétaires terriens de décider du taux d'imposition qui régnera sur leur territoire et la manière dont cette imposition sera appliquée, une imposition plafonnée par le haut par décret impériale (30 pourcent), mais qui est souvent bien plus élevée en ville qu'à la campagne. Bien entendu ces impôts dont une partie ira vers le suzerain direct du seigneur qui les prélève, soit l'empereur, sont réservés aux non nobles. Néanmoins les nobles seigneurs à la place de payer des impôts sont censés mener à bien des services tels l'entretiens d'écoles de magie, des infrastructures et des forces militaires entres autres. Des services auxquels ils ne peuvent couper même s'ils n'offrent qu'un soutien financier à cela et qui sont donc leur manière à eux de rendre service à la société.

Magie :

En Ikhyld l'on ne considère pas que les potentiels magiques sont délivrés purement par hasard à la naissance, mais que ce choix s'il n'est pas fait consciemment par la magie, est la conséquence d'un destin, d'un grand but. Ainsi les mages de haut potentiel sont naturellement considérés comme des êtres supérieurs destinés à accomplir de grandes choses.

De même les lois concernant la magie en elle-même laissent une grande place à la liberté. Et des écoles de magie sont évidemment financées en grand nombre au sein de l'empire, aussi bien par l'état que par la noblesse, ces écoles ayant pour but d'exploiter au mieux les potentiels magiques de chacun. Même si bien entendu les meilleurs écoles sont réservés aux étudiants les plus prometteurs et ayant les plus grands potentiels.

Arts :

Les arts ont une place prépondérante au sein de la nation Ikhyldiennes, couplés ou non avec la magie, ils sont sujets à de nombreux mécénats de la part des riches et nobles Ikhyldiens. Les artistes quant à eux s'ils sont doués bénéficient d'un certain respect, même quand ils ne sont pas mages et la deuxième meilleure d'être anoblie sans aucun doute est de l'être pour ses talents artistiques.

Et c'est justement parce que les arts sont importants en Ikhyld et très bien considérés qu'ils existe de nombreuses écoles d'arts prestigieuses au sein de l'empire, certaines étant mêmes connues à l'internationale. Ces écoles sont financées aussi bien par l'état que par de nombreux nobles et riches autant amoureux des arts que désireux de se faire bien voir par ces mécénats, c'est une bonne manière après tout de cultiver une bonne image.

Sciences :

Les sciences en elles même sont très bien vues, notamment celles qui ont un rapport plus ou moins proche avec la magie ou les arts. La science en elle-même étant d'ailleurs considéré comme un art à sa manière et bénéficiant des mêmes méthodes de financements que les arts, néanmoins certaines sciences ne bénéficient d'un tel "statut", celles qui concernant les technologies mécaniques et chimiques complexes comme on peut les trouver dans l'empire Akkatonien par exemple. Ce parce que ces sciences ci donnent la possibilité de faire naître une technologie nuisant à la magie, ce sont donc évidemment des domaines mal vu à Ikhyld et aucun enseignement officiel n'est offert là-bas à ce sujet.
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 166
Date d'inscription : 13/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: COUTUMES, MODE DE VIE ET MENTALITÉ Ven 15 Sep - 9:46
Mode de vie de la population

Cette catégorie regroupe les détails à prendre en compte selon le statut de votre personnage pour décrire son possible/probable mode de vie.

Classe sociales :

Noblesse : Le mode de vie de la noblesse est bien entendu faste, le plus possible et tourne autour d'une étiquette sévère. Leur mode de vie luxueux inclue autant la magie la culture, mais ne se dispense pas des nombreuses responsabilités qui justifient leur position. Tous les nobles ont un travail au service de l'état qui s'accompagne de leur salaire élevé, que ce soit les nobles de cours loin d'inclure uniquement ceux de la cour impériale et n'ayant pas forcément de terres qui ont une fonction au sein du gouvernement ou ceux propriétaires terriens qui ont l'administration de leur territoire à charge et qui assurent eux-mêmes leurs revenus par l'imposition. Les nobles Ikhyldiens sont donc quasiment tous riches et influents, les nobles appauvris ou ruinés étant plus une exception que la norme, même si pas totalement inexistante.

Bourgeoisie : La bourgeoisie à Ikhyld essaye souvent de reproduire la noblesse, surtout concernant le mode de vie, même si elle le fait de façon moins faste que ce soit parce qu'elle n'en a pas les moyens, mais aussi pour ne pas se ruiner. En dehors de cela les bourgeois cherchent aussi à se rapprocher de la noblesse par d'autres moyens quand ils le peuvent, que ce soit par les arts ou la magie. Même s'il existe aussi au final des bourgeois qui non soucieux d'être nobles se contentent juste de s'enrichir et d'économiser et qui peuvent ainsi devenir démesurément riche même si leur pouvoir dans ce cas sera surtout monétaire.

Peuple : Le peuple a souvent un mode de vie assez simple et économe. S'ils sont rarement miséreux, les membres du peuples Ikhyldiens sont loin de pouvoir se permettre les caprices de la bourgeoisie ou de la noblesse. Ils se contentent donc souvent du nécessaire et économisent quand ils désirent satisfaire un quelconque caprices qui n'est pas non plus trop coûteux.

Esclaves : Dans l'empire d'Ikhyld on peut être esclave soit par choix, soit par lignée (une forme extrême de vassalité perçut comme un honneur si on est esclave d'un grand noble). Ce n'est d'ailleurs pas un statut mal vu, au contraire même, même s'il s'accompagne de certains droits et devoirs spécifiques. On peut même considérer que c'est un statut sécuritaire par sa stabilité où la loyauté et le dévouement est récompensé et pourrait permettre à l'esclave d'être acheté par un noble de meilleur statut.

Ethnies :

-Vampires : Les vampires par leur allégeance majoritairement Akkatonienne sont vus avec une certaine méfiance et ceux qui désireraient vivre au sein de l'empire Ikhyldiens ont bien peu de chances d'intégrer la noblesse un jour, même munis d'un grand potentiel. Après il reste toujours possible pour un enfant de la nuit de se creuser une honorable place à terme, même si cela demandera du temps et des efforts de sa part.

-Kitsunes : C'est en Ikhyld que les kitsunes sont les plus nombreux et s'ils ne font pas partie de la noblesse pour la totalité, une grosse partie d'entre-eux a intégré ses rangs depuis bien longtemps de cela. Les autres kitsunes non nobles sont au minimum bourgeois et tous bénéficient d'un grand respect de la part de la population en général, ce qui peut même des fois amener à des offrandes faîtes à leurs égards à l’occasion de la part des Ikhyldiens les voyant comme des sortes de demi divinités magiques.

-Nagas : Les nagas sont étonnamment rare en Ikhyld, mais pas forcément mal vus. Ils attirent une certaine curiosité et si bien peu d'entre-eux dans les faits sont sédentaires, ils n'auront aucun mal à s'intégrer, du moins si tel était leur désir.

-Nains : Les nains sont vu avec méfiance ou condescendance par les Ikhyldiens, chose qui peut rapidement leur taper sur les nerfs, mais en dehors de cela il ne serait pas dur pour un nain de s'enrichir en Ikhyld s'il faisait profiter aux Ikhyldiens de ses talents de forgeron ou d'artisan. Du moins s'il arrive à supporter ces derniers...

-Humains : Le mode de vie des humains dépend majoritairement de leur classe sociale.

-Elfes : Les elfes font pour beaucoup partie de la noblesse et ceux qui ne sont pas nobles restent bien vue et attelés à des professions honorables d'artisans ou de guerriers. Ils sont ainsi respectés généralement au sein de l'empire et y sont étonnamment bien intégrés, ce qui bien entendu de leur déplaît pas pour là plupart.

-Azuriens : Les azuriens bénéficient d'une certaine curiosité là-bas, mais ont un statut sinon équivalent à celui des humains dans les faits.

-Hybrides : Selon le type d'hybride concerné, celui-ci peut autant profiter en partie des faveurs accordées à la race d'un de ses parents que les défaveurs. Les hybrides elfes sont très bien par exemple et auront des facilités pour se faire une place là où ce sera exactement l'inverse pour les hybrides orcs.

-Orcs : Les orcs sont vus comme des rustres sans éducation, mais aussi comme des brutes laides. Méprisés, ils ne peuvent quasiment vivre que dans les campagnes en Ikhyld et doivent se contenter systématiquement d'un mode de vie modeste, du moins s'ils désirent rester du bon côté de la loi...

-Dragons : Les dragons sont des êtres sages et respectés en Ikhyld et toutes les libertés leurs sont laissées tant qu'ils respectent cette image de bienveillance qu'on leur donne. Ainsi ils ont autant loisir s'ils le veulent d'adopter une vie solitaire que de participer activement à la vie politique ou culturelle de l'empire où leur présence est toujours grandement appréciée.

Rural/Urbain :

-Urbain : Ce mode de vie quasiment réservé aux bourgeois et aux nobles étant donné que eux seuls ont véritablement les moyens d'en profiter au mieux est bien plus faste est raffiné que celui des campagnes. C'est dans les villes Ikhyldiennes que se fait au final la véritable vie politique et culturelle de la nation, mais aussi administratives. Ainsi la vie des les cités Ikhyldienne et active et riche, mais aussi exigeante car il faut tenir ce rythme pour espérer en profiter au mieux.

-Rural : Le mode de vie de la population rurale, du moins en dehors de la noblesse est souvent plus simple et humble que celui urbain. Il n'est pas non plus spécialement miséreux, mais les campagnes ne sont pas les lieux de foisonnement culturel de l'empire et ainsi la population y est un peu moins cultivée et raffinée généralement que celle des villes. Même si ce un peu moins implique quand même un minimum, car un paysan Ikhyldien restera par exemple bien plus raffiné qu'un paysan Teïderien.

Militaire :

-Militaires : Les militaires qui ne sont pas des nobles sont naturellement entretenus par leur seigneur et pour la durée de leur service ils sont aussi logés à la caserne du secteur où ils sont affectés, mais il arrive aussi qu'ils soient bien plus mobiles selon leur statut et surtout les missions qu'ils doivent mener à bien.

Voyageurs et marchands :

-Voyageurs : Voyageur n'est pas un statut précaire à Ikhyld, mais compliqué serait bon terme pour le décrire. Dans les faits les voyageurs doivent soit disposer d'une autorisation impériale pour voyageur à leur gré au sein de l'empire en échange d'une taxe au prix élevé à payer, soit ils doivent payer une taxe à chaque fois qu'ils passent sur les terres d'un seigneur et se munir de papier d'identité à présenter à chaque point de contrôle. Cela peut donc revenir assez cher pour ceux qui ne sont pas riches.

-Marchands : Les marchands qui voyagent pour vendre leur produits doivent pour cela entrer dans l'acquisition d'une licence de marchand. Ces licences qui sont remises à chaque marchand qui en fait la demande, doivent être payées chaque mois sous la forme d'une taxe impériale. Ceci fait les marchands peuvent user de cette licence pour se rendre un peu partout sans problèmes. Notez sinon que qu'ils soient sédentaires ou nomades, les marchands sont souvent assez prospères, même si ce n'est pas forcément la profession la plus estimée. Elle reste en tout cas la meilleure manière de s'enrichir sans être noble.

L'empereur et les arcanes :

-Arcanes : Les arcanes sont en général des érudits qui passent beaucoup de temps à perfectionner leur art magique, mais aussi des nobles très influents avec beaucoup de charge politiques et d'influence au sein de la cour. Leur mode de vie peut donc être très faste en soit et chargé, mais cela dépend beaucoup des arcanes concernées. Certaines préférant s'occuper uniquement de leurs devoirs d'arcanes et études sans trop perdre leurs temps avec les affaires de la cour, tandis que d'autre passent au contraire énormément de temps au sein de la cour à profiter plus ou moins des avantages de leur statut.

-Empereur : Cela dépend beaucoup des empereurs concernés, mais évidemment c'est fréquemment un mode de vie extrêmement faste, ne serait-ce que parce qu'il serait mal vu que l'empereur d'Ikhyld vive de manière modeste et sobre. Ce dernier bien entendu ne paye pas la moindre taxe et bénéficie donc d'un mode de vie pouvant être extrêmement luxueux, mais en retour il doit honorer ses nombreux devoirs et maintenir une certaine image de son mieux. L'empereur d'Ikhyld étant après tout le dirigeant et l'incarnation vivante de l'empire Ikhyldien, on attend beaucoup de lui.

Criminels :

-Délinquant : Cette situation est très temporaire, une petite peine est prononcé contre celui concerné par ce statut, puis quand cette peine est réglée, ça s'arrête là.

-Petit criminels : La même chose que pour le statut de délinquant, mais cela peut avoir des conséquences à long terme et le peine prononcée ne sera pas petite, même si rarement lourde.

-Criminel : La nature de ce statut et les conséquences pour la vie de celui concerné par ce dernier dépend beaucoup du noble ou responsable nommé par un noble qui sera en charge de son jugement. Néanmoins ces conséquences sont souvent importantes et rarement temporaires.

-Fugitifs :  Les fugitifs sont ceux qui ont fuit la justice de l'empire. N'ayant souvent d'autres choix que de fuir leur terre natale ou bien de s'y cacher, leur existence est durement affectée par cela. Bien entendu étant donné que ces fugitifs ont souvent commis de graves primes, une récompense est généralement offert pour toute aide à leur arrestation.
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 166
Date d'inscription : 13/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: COUTUMES, MODE DE VIE ET MENTALITÉ Ven 15 Sep - 9:47
Coutumes propres à Ikhyld et lois particulières

Lois particulières :

Loi sur l'intégration au sein de l'empire :
Quiconque désire devenir Ikhyldien doit soit en tant que non noble être accepté comme vassal par un noble de l'empire, soit en tant que noble être accepté par l'empereur comme vassal de ce dernier.

Loi sur les armes :
Les non nobles qui ne font pas partie de l'armée n'ont pas le droits aux ports des armes, sauf éventuellement ceux vivant dans des régions dangereuses, mais cela est laissé au jugement de leur seigneur.

Loi sur les études magiques :
Tout Ikhyldien disposant d'un potentiel magique a l'obligation de suivre des études pouvant durer de 2 ans à 10 ans selon son potentiel à partir de ses 8 ans. Ces études payées par l'état et les seigneurs locaux qui y sont encouragés dans l'optique de se faire biens voir, ont pour buter d'exploiter le plus possible les talents magiques de la population. Et éventuellement, de trouver des mages prometteurs avec des potentiels particulièrement développés qui seront intégrés au sein de la noblesse à l'avenir.

Loi sur l'étiquette :
L'étiquette et tout ce qu'elle implique a une grande importance à Ikhyld. Notamment quand cela concerne de près ou de loin les nobles. Ainsi si les Ikhyldiens ne sont pas non plus du genre à lourdement punir les faute d'étiquettes, des plus ou moins petites amendes arrivent rapidement en cas de faute manifeste.

Loi sur les duels magiques :
Les duels magiques sont autorisés au sein de la noblesse à Ikhyld, mais régulés. Tout d'abord ils ne sont jamais à mort, de plus il faudra un arbitre pour surveiller un duel. En dehors de cela ils sont sinon assez fréquents et importants car souvent le supérieur hiérarchique des deux nobles concernés par le duel peut décider d'offrir des récompenses au gagnant du duel, voir de dégrader le perdant.

Coutumes :

-Fêtes des arts :
Cette célébrant les arts sous tous leurs aspects voit apparaître un accroissement soudain de l'activité artistique habituellement déjà très forte au sein de l'empire. Les artistiques faisant de leurs mieux pour se faire remarquer lors de cet événements où habituellement les meilleurs d'entre-eux se font anoblir et l'empire en lui-même profitant de ces festivités pour dévoiler son raffinement et sa richesse au reste du monde. Ce tout en n'hésitant pas à inviter les dirigeants des autres nations ou en faisant parvenir des cadeaux somptueux à ces derniers.

Fête de la magie :
Cette fête vise à honorer la magie sous tous ses aspects et cela consiste à organiser de nombreux spectacles magiques qui fleurissent dans tous Ikhyld. Des spectacles de toutes formes qui sont d'excellentes occasions de se faire remarquer par les mages ayant beaucoup d'imaginations mais qui ne sont pas forcément les meilleurs, par de sublimes performances artistiques.

Fête de l'empereur/impératrice :
Cette fête en honneur de l'empereur et dépendant de chaque empereur par rapport à son organisation, n'a qu'une seule constante. L'empereur sortira du milieu de la cour et sera plus ou moins au contact du peuple pendant la journée. Cette fête a notamment pour but de consolider le lien entre dirigeant et son peuple.

Bénédiction magique :
Cette coutume fréquente consiste à obtenir la bénédiction d'un mage peu après naissance d'un enfant, ce dans l’espoir que ce dernier révèle prochainement un grand potentiel magique. Cette coutume s'accompagne souvent d'offrandes à l'égard du mage pour le remercier. Plus le mage qui offre cette bénédiction est respecté d'ailleurs, plus celle-ci est censée être efficace.

Signe d'identifications des mages :
Tous les mages Ikhyldiens ont une chevalière au pouce droit qui est censée indiquer leur potentiel et leur puissance magique. Dans les faits cela se fait selon la matière dans laquelle est fait la chevalière pour le potentiel et la pierre précieuse fixée à cette dernière pour le niveau de puissance du mage. Plus le potentiel du mage est grand, plus le métal dans lequel sera fait la chevalière sera précieux (cuivre-bronze-argent-or-platine). Quant à la pierre précieuse, sa couleur dépendra de l'école de magie du mage et sa pureté de son niveau de puissance. Un mage légende aura donc une pierre précise totalement pure. (Pour les magies spéciales, la couleur est : Violet = Nécromancie, Orange = Invocation, Jaune = Magie transformiste) Bien entendu un mage maîtrisant plusieurs domaines magiques disposera de plusieurs pierres précieuses sur cette chevalière.

En dehors de cela, notez que les familles nobles offrent souvent elles-mêmes les chevalières de leur rejeton et les armoiries qui vont avec, tandis que les mages de plus humbles et qui n'ont pas encore les moyens de s'en payer une s'en font offrir une par l'état Ikhyldien, mais sans armoiries.
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 166
Date d'inscription : 13/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: COUTUMES, MODE DE VIE ET MENTALITÉ Ven 15 Sep - 9:50
Particularités culturelles

Esclavage adoucie :

En Ikhyld l'esclavage existe, mais ce n'est pas pour autant que certaines règles ne l'encadrent pas, voici ces dernières :

-Le maître d'un esclave a le devoir de nourrir et loger convenablement ce dernier. Il est considéré comme le devoir du maître de faire en sorte que l'esclave reste en bonne santé, ou du moins que sa mauvaise santé ne soit pas la faute directe ou indirecte de son maître.
-Le maître doit respecter une limitation par le haut concernant la dureté des punitions. (Par exemple, pas le droit de tuer l'esclave, ni de le mutiler, mais droit de le fouetter au maximum pour certaines fautes, celles trop graves pour une telle punition comme le meurtre par contre, sont confiées au soin de la justice Ikhyldienne.)
-Les esclaves Akkatoniens sont interdits.

Si les règles ne sont pas respectées, l'esclave peut être retiré à son maître par l'état pour être revendu ensuite par ce dernier. Si l'esclave est Akkatonien, il sera rendu à son pays.

Sexualité :

La monogamie au sein de l'empire Ikhyldien n'est pas du tout obligatoire, que ce soit pour l'homme ou la femme. L'homosexualité quant à elle a un statut ambiguë, elle est autorisée en tant qu'amusement, mais pas du point de vue d'une union, ce car les mariages infertiles entre mages ne permettraient pas par exemple de donner naissance à de grands mages. Les mariages inter-raciaux quant à eux sont tout à fais autorisés, mais certains seront mal vus. Par exemple ceux avec un nain ou un orc. Quant aux déviances graves, elles sont bien entendu interdites.

Oriental :

L'empire Ikhyldien est un royaume aux mœurs esthétiques et architecturales assez orientale/extrême-orientales du point du vu monde réel. Même si des libertés sont laissées dans ces domaine comme nous partons du principe qu'en tant que vaste empire multiculturelle, Ikhyld a absorbé de nombreuses cultures en son sein. Ainsi il est possible d'y trouver un peu de tout, même s'il y a une certaine tendance.

Ressources rares abondantes en Ikhyld :

Cristaux d'essence magique : Les cristaux catalyseurs de magie qui sont rare partout, le sont un peu moins dans l'empire Ikhyldien qui maîtrise depuis un siècle de cela la méthode permettant de les fabriquer. Le procédé est lent et coûteux certes, mais permet ainsi de produire ces cristaux aussi bien utiles à l'armée Ikhyldienne qu'à beaucoup d'autres domaines ayant un rapport avec la magie là-bas.

Or : L'or est un métal précieux abondant en Ikhyld et essentiel aussi bien à la joaillerie et à la décoration qu'à la magie dans l'empire par se nature d'excellent catalyseur pour les enchantements. Ainsi depuis longtemps les artisans Ikhyldiens savent tirer parti parfaitement de l'or et de son immense malléabilité.

Marbre : Le marbre à Ikhyld est un matériaux couramment utilisé pour la sculpture et la construction de beaux et magnifiquement monuments. Même de murailles des fois ! Des murailles qui compensent la faible dureté du matériau utilisé pour les construire par un fort renforcement magique. C'est ainsi un matériau très apprécié et utilisé dans l'empire.

Soie : Il n'y qu'à Ikhyld qu'on produit la soie par l'intermédiaire des élevages de vers à soie qui y prospèrent. Avec l'on conçoit des étoffes luxueuses et se vendant cher dans le monde entier, mais aussi les armures de samouraï et les fameux kimono Ikhyldiens.

Pierres précieuses : Les pierres précieuses se trouvant en abondance dans l'empire sont utilisées à profusion dans des domaines aussi variés que la joaillerie, les arts, la décoration et la magie. Notamment car beaucoup de pierres précieuses sont dans les faits d'excellents catalyseurs pour les sorts si bien taillées. Des bijoux facilitant légèrement l'utilisation de l'énergie magique.

Bois exotiques : L'empire Ikhyldien a la chance de posséder des bois exotiques de toutes sortes tel celui de santal en abondance. Des bois exotiques qui peuvent être utilisés d'un nombre infinis de manière différentes et qui peuvent tous se revendre très cher à l'étranger.
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 166
Date d'inscription : 13/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: COUTUMES, MODE DE VIE ET MENTALITÉ
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
COUTUMES, MODE DE VIE ET MENTALITÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» NBA 2k9 [mode association]
» Mode amusant pour Pouda
» Mode opératoire pour socles
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, le monde sans répit :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: Les 6 grandes nations Orzaniennes :: L'empire d'Ikhyld-
Sauter vers: