Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Les adeptes des automates (Pv Aria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain
MessageSujet: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyJeu 20 Sep - 21:16
24 Juin de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

C'était l'un de ces jours où Otmar décida de faire une sortie en solitaire en dehors de la cité pour disons profiter d'un peu de temps libre en s'éloignant des affaires politiques emplies de gravité, après tout il arrivait des fois qu'il n'ait pas grand-chose à faire en tant qu'empereur pour peu qu'il délègue bien étant donné que l'empire était bien plus une démocratie au final qu'autre chose et qu'il suffisait des fois de se décharger un peu sur l'assemblée du peuple pour se dégager un peu de temps libre...

Un empire démocratisé et beaucoup décentralisé d'ailleurs, autant dire que même si Akkaton était la plus grande nation et puissance militaire de ce monde, on était pas dans les délires totalitaires et totalisant comme le royaume de Teïder… Enfin, quoiqu'il en soit il se retrouvait donc dans les abords de la cité, ceux très proches où on voyait cette dernière de si près qu'on pouvait déjà contempler sa grandeur dirons-nous.

L'empereur pour une fois avait presque renoncé à être discret d'ailleurs, pas qu'il avait renoncé à un minimum d'anonymat au vu de son accoutrement, chapeau et autre, mais l'automate qui l'accompagnait n'était pas le genre d'invention qu'on voyait en compagnie de n'importe qui, même si pas exclusivement celle d'Otmar, loin de là. Disons que cela voulait dire deux choses, qu'il était assez compétent pour faire fonctionner celui-ci, mais aussi qu'il aimait bien les automates et se l'était permit financièrement parlant.

Quoiqu'il en soit, disons qu'il était ainsi occupé à s'entraîner pour donner des ordres à celui-ci et voir ce que ça donnait tout bêtement, il n'y avait pas grand monde dans les environs après tout étant donné qu'il devait être quoi… 6 heure du matin ? Alors autant en profiter. Et évidemment c'était alors qu'il surveillait cela et qu'il testait la rapidité du grand automate humanoïde qui devait faire dans les 2 mètes 20 qu'il vit tout à coup des voyageurs qui se rendaient à la cité d'Airain. Otmar curieux en voyant que l'une d'entre-elle portait quelque chose d'étrange à son épaule, les observa alors quelques instants, puis leva la main dans un geste de salut avant de siffler pour que son automate se mette en mode repos avant de le suivre. Certes ce dernier avait l'air un peu intimidant avec ses lames aiguisées, mais ce n'était pas spécialement plus suspect que les habituels gardes du corps pour riches ou gens prudents… Cela et puis on était aux abords directs d'une capitale de province, autant dire que la présence militaire dans les environs étaient grandes et qu'il y avait sans doute des gardes qui devaient tous les avoir en ligne de vue depuis l'une des tours de guets des environs. Donc pas vraiment le meilleur endroit qui soit pour s'adonner au banditisme.

« Salutations à vous voyageurs, dîtes moi, c'est bien un automate sur votre épaule ? » Dit alors Otmar en saluant poliment le petit groupe comme un gentleman, expliquant immédiatement la raison de sa curiosité et coupant ainsi à tout soupçon sans doute. Il voyait visiblement que c'était beaucoup de jeunes gens, intéressant.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyLun 24 Sep - 15:22
« Hmmm... »
La jeune fille observe son oiseau, qui vole à ses côtés. Elle semble tellement préoccupée par ses pensées qu'elle n'entend même pas son ami qui lui parle. Ajouter un système agressif n'est pas une mauvaise idée, mais faudrait le rendre plus fort physiquement, parce qu'il est trop fragile pour l'instant...
Nos amis ont quitté Petitmont il y a déjà quelques heures, marchant sur le sable encore froid en ces heures. Ils ne sont plus très loin de la cité d'Airain, qui était leur réelle cible à leur arrivée à Petitmont. Puis faudrait changer le cri d'alerte. C'est très bien, mais c'est pas assez différent des autres cris. Faut trouver une manière de lui faire prendre divers expressions, aussi. Mais c'est long tout ce boulot. Va falloir me concentrer essentiellement sur Trikiss pendant tout notre temps à Airain. Et aussi trouver une sacrée somme d'argent. C'est pas n'importe quoi toutes ces modif'.
« Ariaaaaaaaaaa ? T'es là ? Allô Petit Nuage ! Ici Marcheur du Sol ! »
La jeune fille sursaute en entendant enfin les appels de ses amis. Elle les regarde avec un sourire, puis siffle Trikiss afin qu'il vienne se poser sur son bras.
« Euh, oui désolée ! Je réfléchissais à propos de Trikiss. »
Elle s'arrête, afin de déposer l'oiseau dans la charrette qui les accompagne. One-One, le cheval mutant attaché à la charrette, la regarde avec un hennissement joyeux. Elle lui caresse la tête, avant de mettre la batterie de l'oiseau en charge.
« J'sais pas si tu as remarqué, mais on est bientôt arrivés Aria. »
La jeune thérianthrope observe son amie demie elfe avant de lui faire un grand sourire et de lâcher un cri joyeux, qui aurait pu être probablement un « cool », s'il avait été mieux articulé. Elle observe ensuite tous ses compagnons, remarquant au passage qu'Aerin ne porte pas ses ailes. Elle les a sûrement mise dans la charrette.
« Alors hop ! On se dépêche les amis ! »
Ils se mettent tous à rire, reprenant leur chemin. Faudrait améliorer les expressions de Trikiss, lui mettre un radar pour éviter qu'il se prenne des arbres, changer les cris, le rendre plus solide pour ajouter un mode agressif, si besoin. En bref, ça fait beaucoup. Et le projet Zeiton n'avance pas vraiment. Je pense qu'on va sûrement rester à Airain pendant un moment. Et qu'on va... Je vais devoir travailler beaucoup pour apporter toutes ces modifications. Mais ça vaut le coup !
Et, quelques minutes après, alors que Griffyn, Eïce, Hebby et Aerin discutent tranquillement, laissant Aria et ses pensées d'amélioration seules, bien qu'avec eux, la jeune fille relève la tête brusquement, ayant aperçu un mouvement du coin de l'oeil. Oh ! C'est un automate ? Devant ses amis, elle les guide dans la direction d'Airain, dont ils sont diablement proches, gardant les yeux rivés vers cet homme et son énorme automate. Soudain, l'homme en question les regarde, adressant ensuite un signe de main. La jeune thérianthrope en fait de même, attirant les regards de ses compagnons, qui, en voyant son geste, l'imitent. Et comme ils se rapprochent tous, l'homme se met à parler, attirant immédiatement la curiosité et la joie de la jeune fille. Celle-ci déplie ses ailes, afin de les montrer dans les détails.
« Bonjour ! Oui, c'est un automate ! Enfin, c'est plutôt juste de la mécanique avancée, mais c'est un automate quand même ! Ça vous plaît ? »
L'Oiseau de Métal ne semble pas savoir à qui elle s'adresse, puisqu'elle ne connait pas spécialement les « grands de ce monde » comme elle aime les appeler.
« Aria... Tu sais à qui tu t'adresses...
- Bah oui ! Un monsieur âgé qui aime les automates !
C'est l'empereur ! »
Griffyn éclate de rire, Hebby se tape le front avec sa paume, et Aria... Semble soudain très gênée et vire au rouge tomate. Elle s'incline bien bas, sans s'inquiéter de qui vont frapper ses ailes (en l’occurrence juste Arlequin, malheureusement un peu trop près) tout en s'excusant :
« Je suis désolééééééééééeeeee !!! »

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyLun 24 Sep - 20:46
« J'aime bien, et c'est curieux en effet, mais ma foi pour avoir longueument fréquenté les Illuminès, j'en suis venu à imaginer qu'il ne fallait s'étonner de rien au niveau de l'inventivité des ingénieurs. » Dit Otmar pensif en regardant les ailes artificielles de la dame, se demandant si le tout arrivait vraiment à la faire voler. Peut-être, en tout cas ça ne devait pas être très sécurisé, mais bon certains inventeurs étaient audacieux et ce n'était pas forcément une mauvaise chose pour le concept de progrès dont ils se faisaient souvent les défenseurs.

Avant ensuite de paraître ensuite amusé, même si légèrement disons interloqué lorsqu'il entendit qu'il s'était fait reconnaître par les amis de la dame sauf elle. Fichtre, il faudrait vraiment qu'il ait de meilleurs déguisements à l'avenir pensa t-ils, ils avaient après tout dû voir sa photo dans un journal au moment des élections de l'année dernière. C'est cela donc que ça faisait d'être connu de tout le monde dans sa nation natale ? Fichtre.

« Allons, je ne vais pas me vexer pour si peu. » Répondit donc Otmar gentiment aux paroles de la jeune femme qui s'excusa en bousculant par accident un de ses amis, ce avant de préciser plus sérieusement, mais le sérieux aimable d'un grand-père aimable.

« Il n'y a pas eut mort d'homme ou spécialement irrespect à mon égard après tout, même si je vous avouerai que je suis un peu étonné d'avoir été reconnu si vite, mais soit. » Il reprit alors plus légèrement en désignant son automate. « Comment trouvez vous mon ami ici présent sinon ? J'avouerai que moi aussi me suis passionné pour les automates assez récemment, après tout c'est fascinant de voir quelqu'un faire naître une sorte de vie artificielle par l'ingéniosité et le génie de ceux s'y risquant. J'avouerai que son aspect est probablement intimidant, mais bon en vérité il est aussi censé me servir de garde du corps, vous savez après tout qu'être dirigeant d'une nation comme la notre peut représenter son lot de dangers de fois… Si j'avais su que j'aurais affaire à une connaissance aujourd'hui, j'aurais aussi amené mon araignée mécanique quand j'y pense. » Il sembla pensif alors, puis conclut avec amusement.

« Vous avez dû en entendre parler je suppose. Aujourd'hui l'assemblée du peuple débat sur une loi sur comment l'on devrait mettre fin à la vie des crustacés destinés à la consommations alimentaire, entre la solution douce de les électrocuter avant ou celle radicale, mais moins chère de les jeter comme ça se faisait avant dans une marmite d'eau bouillante pour qu'il soient directement bon pour la consommation au passage. J'ai jeté mon pavé dans la mare en disant donc que j'étais pour la méthode plus miséricordieuse, j'ai expliqué pourquoi, puis je me suis éclipsé discrètement pendant que l'assemblée débattait étant donné que j'ai fais ce que j'avais faire et j'en profite donc actuellement pour prendre un peu de temps libre, il se faisait disons plus rare depuis que je suis élu après tout. » Ce avant de conclure cordial. « Et vous, que venez vous faire à la cité d'Airain ? J'ai l'impression après tout que vous n'êtes pas d'ici, même si ça ne se voit pas spécialement. » D'ailleurs normalement l'empereur devait siéger à la capitale de l'empire Akkaton à deux continents de là, du moins de temps en temps, mais comme la situation Orzanienne était au cœur actuellement des préoccupations de l'empire, autant dire que c'était plus pratique que le dirigeant y soit directement présent et ce pour un certain temps. Même si en vrai l'assemblée du peuple avait sans doute plus d'importance politique que l'empereur lui-même qui avait beaucoup de pouvoir certes, ne le nions pas, mais qui était surtout une sorte de premier ministre élu démocratiquement pour 10 ans que l'on nommait empereur. C'est que l'empire devait beaucoup aimer les termes grandiloquents à bien y réfléchir, la nation aurait sans doute pu se nommer la République d'Akkaton par exemple, mais il est vrai que « empire » devait plus évoquer la puissance… Même si l'empereur n'était guère un monarque et que les familles royales n'étaient ni héréditaires, ni vraiment nobles...





Image de l'automate :

https://i.pinimg.com/736x/00/5a/07/005a07ab43713f4ea900fd2e046d97d8.jpg
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyLun 24 Sep - 22:07
Si son ami est un peu bousculé, Aria ne s'en inquiète pas. D'ailleurs, elle ne l'a même pas remarqué, puisqu'Eïce ne lui signale pas, se frottant seulement la tête. L'elfe étant très physionomiste, il ne lui a pas fallu bien longtemps pour reconnaître l'empereur. Après tout, on pouvait changer d'habits, mais difficilement de visage. Aria, elle n'avait jamais vu le visage de l'homme, puisque la politique ne l'avait jamais intéressée. Les autres l'avaient probablement reconnu lorsqu'Arlequin avait dit de qui il s'agissait, mais rien n'était plus sûr.
Lorsque l'empereur répond à Aria qu'il « n'y a pas eu mort d'homme », selon ses mots, la jeune fille se relève avec un immense sourire de remerciement. Ouf, j'ai eu peur qu'il le prenne mal et qu'il me fasse jeter aux crocodiles ! « Se faire jeter aux crocodiles » est l'expression préférée d'Aria, en ce qu'il s'agit de punition. Et même lorsqu'il n'y a aucun crocodile en jeu, la jeune fille se doit toujours d'utiliser cette expression.
Aucun des amis d'Aria, ni elle-même, ne coupe la parole à l'empereur durant tout son monologue. Qu'il soit long ou pas, soit ! Mais plus de bêtises, Aria ! Lorsque l'empereur termine la première partie de son monologue, Aerin semble dans ses pensées, Eïce n'a pas grand chose à dire, et Griffyn observe Aria et Hebby, qui imaginent une araignée mécanique, l'une avec un air un peu teinté de dégoût, l'autre d'admiration. J'avais jamais pensé à faire une araignée ! En même temps, Hebby ne les aime pas vraiment... Et comme aucun ne remarque l'air pensif et le trou dans la discussion, l'empereur n'a aucun mal a continuer. Il explique alors le pourquoi du comment, et la thérianthrope s'exclame dans un sourire :
« Je ne savais pas que les grands discutaient de crustacés !
- En même temps, c'est limite si tu ne sais pas ce que c'est Aria ! »
La jeune fille éclate de rire aux paroles de son ami. Il est vrai qu'Aria ne mange pas de crustacés, mais tout de même !
« Si c'était moi, on mangerait pas de crabes ! C'est trop chou !
Tous les animaux sont trop adorables pour être mangés, à tes yeux. »
Nouvel éclat de rire. La jeune fille étant végétarienne, il est plutôt normal pour elle de ne pas les manger. Et elle admet sans souci que peu d'animaux ne sont pas mignons à ses yeux.
« Sinon, pour répondre à votre question, Monsieur, nous sommes là avant tout pour notre amie. Nous sommes effectivement des voyageurs, et donc pas d'ici. »
La jeune fille sourit, avant de s'élancer en arrière. Elle récupère Trikiss, même si sa batterie n'est pas entièrement chargée et, tout en remettant le tout, elle s'exclame à la suite d'Eïce :
« On est là pour Trikiss ! Il n'a pas du tout la même fonction que votre automate, c'est certain, mais le votre est superbe, ceci dit ! Désolée pour le temps de réponse ! »
Elle se retourne alors, l'oiseau mécanique sur le bras. Il tourne la tête d'un côté, puis de l'autre. Il voit alors Aria, ou, du moins, sa chaleur, et reconnaît le casque sur son front. Il piaille alors, dans un cri normalement joyeux, comme s'il reconnaissait sa maîtresse, puis Aria se rapproche de l'empereur.
« Monsieur, voici Trikiss ! Trikiss, dis bonjour à l'empereur ! »
sur ces mots, l'oiseau ouvre tout grand son bec, hurlant une énième fois. Cette fois, le cri est différent, puisqu'il s'agit de celui programmé pour dire "bonjour".

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyMar 25 Sep - 19:49
« Les grands ? C'est une assemblée censée représenter le peuple tout de même, la moitié d'entre-eux sont tirés au sort parmi la population. Qui sait ? Vous pourriez peut-être même vous y retrouver un jour si le hasard le décide lors des prochaines élections. Il n'est donc pas étonnant qu'ils doivent aborder mains sujets. » Glissa l'empereur avec amusement en écoutant les paroles des jeunes gens, ce avant de reprendre cordialement en contemplant l'automate oiseau.

« Du très bel ouvrage, et vous l'avez fait vous même ? Seriez-vous ingénieure par hasard ? Je pense que vous auriez le potentiel pour rejoindre la famille Illuminès un jour si cela vous intéresse, ils aiment beaucoup les inventeurs doués ou les scientifiques en général. » Dit-il alors avec appréciation, avant de siffler pour donner un ordre à son automate qui se mit au garde à vous comme pour saluer les jeunes gens en s'inclinant ensuite. Ceci fait l'empereut ajouta en s'approchant de l'oiseau mécanique et en détaillant du regard celui-ci.

« Hum, hum, hum, oui vous m'avez l'air vraiment douée. Dommage que vous ayez sans doute mieux à faire je suppose, car je serais prêt à vous payer pour que m'enseignez deux trois choses concernant les automates j'avouerai. Il est après tout bien d'avoir les conseils d'une experte dans ce domaine. » Cela il le disait avec réflexion, en effet il ne serait guère contre, ça l'aiderait sans doute à progresser dans le domaine après tout. Sur ce il ne manqua pas sinon de glisser. « Si vous désirez sinon rencontrer d'autres spécialistes de la chose, je connais un très bon fabriquant d'automate qui pourrait vous aider à améliorer le votre si vous avez besoin de matériel. » Ceci aimablement, après tout il n'était pas contre de rendre service à des personnes de bon tempérament, mais aussi à quelqu'un lui semblait assez prometteur. Qui sait après tout quelle invention pourrait potentiellement concevoir cette dame à l'avenir ? Autant de ce fait encourager la chose avec bienveillance.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyMar 25 Sep - 22:07
La jeune fille sourit de toutes ses dent en présentant son oiseau. Après tout, on ne peut pas se vanter, en tant que voyageur, de parler très souvent au roi. Et montrer son oeuvre peut, en quelque sorte, l'aider. Ceci dit, Aria ne pense pas à cela lorsqu'elle montre fièrement son faucon. Elle est simplement heureuse de rencontrer quelqu'un semblant apprécier les automates, et c'est sa manière de montrer sa joie.
Et quand l'empereur lui demande si c'est elle qui l'a fabriqué, elle se contente de hocher vivement la tête, son sourire toujours aux lèvres, après un « merci » rapide. Quant à la famille Illuminès, Aria a déjà entendu parler du nom, plus tôt, mais... Elle ne sait absolument pas de qui il s'agit. Ceci dit, au vu de la phrase du roi, il n'y a très probablement que des ingénieurs et des scientifiques qui ont le droit de se dire de ladite famille. Et lorsque le roi siffle son automate afin qu'il se mette au garde à vous, le sourire d'Aria se fait plus grand encore.
Enfin, lorsque le roi lui propose de l'argent contre son aide, son sourire disparaît d'un coup... Pour laisser place à de la stupéfaction. L'empereur... Me demande mon aide ??? Mon aide ??? Elle n'en revient pas. C'est l'empereur d'Akkaton quand même ! Il doit avoir une foule d'amis ingénieurs ! Alors... Moi, sérieusement ? Sa surprise totale l'empêche complètement de répondre. Griffyn, Eïce et Hebby sourient, ravis de la proposition. Ils savent tous qu'Aria ne peut qu'accepter une telle offre. Aerin semble moins ravie mais... Pour d'autres raisons. Ceci dit, comme personne ne répond, l'empereur glisse une autre phrase dans la conversation. Autre phrase qui surprend d'autant plus la jeune fille. Et qui élargit encore plus le sourire de ses amis.
« OUI !!! »
Aria semble reprendre ses esprits, mais cette fois, elle n'arrive même plus à dissimuler sa joie. Elle trépigne d'impatience, sautant d'un pied à l'autre et bousculant encore une fois Arlequin avec ses ailes. Ces actions forcent même Trikiss à s'envoler, allant se poser sur la tête de Oke-Oke.
« Aria... Tes ailes s'il-te-plaît...
Désolée ! »
La jeune fille replie rapidement ses ailes dans son dos, afin de ne plus embêter son ami, puis elle se retourne vers l'empereur pour répondre à ses questions.
« Nous venons justement pour apporter des modifications à Trikiss, je serai ravie de rencontrer votre ami ! Et pour vous aider, c'est pareil ! J'accepte de vous aider ! »
Le roi avait proposé exactement les bonnes choses. Comme quoi, le destin fait bien les choses ! Aria voulait ajouter des modifications à l'oiseau, mais pour cela, il lui fallait l'argent et les matériaux. Exactement ce que proposait le roi. Ses amis avaient vu juste : Aria ne pouvait qu'accepter.

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyJeu 27 Sep - 19:04
Décidément, la jeune dame n'était pas cachottière concernant ses sentiments et ses émotions au vu de la manière dont elle trépignait sur place aux paroles de l'empereur. Bien, il supposait que c'était mieux après tout de voir quelqu'un de bon tempérament et expressif qu'une personne de sale humeur et de mauvaise foi comme certaines dames ou certains monsieur qu'il avait croisé par le passé. Quoiqu'il en soit, Otmar réfléchit donc aux paroles de l'inventeuse en herbe qui mine de rien étaient riches en promesses et possibilités pour lui. Des possibilités couronnant une opportunité qu'il serait bête de ne pas saisir évidemment.

« Hum eh bien ma foi, je vous invite donc à entrer dans la cité avec moi mes amis, après tout autant ne pas s'attarder dehors si vous désirez entrer en ville. » Commença t-il donc à répondre aimablement en leur faisant signe de le suivre alors que l'automate l'accompagnait. Évidemment entrer en sa compagnie ne fut qu'une formalité, ils purent ainsi pénétrer rapidement dans l'une des grandes avenues de la cité d'Airain, cité technologique parmi les cités technologiques d'Orzian. Certes moins ancienne ou prestigieuse que la capitale de l'empire elle-même, mais qui n'avait pas à rougir pour autant.

Quoiqu'il en soit, se doutant sans doute tous qu'ils allaient mettre plus d'une bonne dizaine de minutes au moins, si ce n'est bien plus à atteindre leur destination, Otmar décida donc de reprendre la parole pour dire aimable alors que les rues n'étaient encore que peu peuplées à cette heure très matinale.

« Étant donné que vous êtes des voyageurs, vous es t-il déjà arrivé de vous rendre dans les autres nations de ce continent par hasard ? Pour ma part j'avouerai avoir beaucoup erré de par le monde par le passé et apprécier en parler, donc si jamais vous avez des questions à ce sujet, n'hésitez pas. » Une manière à lui de fraterniser disons, mais aussi se montrer sympathique. Après tout c'était un véritable gentleman et gentilhomme, de plus il ne se plaindrait pas d'avoir une réputation méritée d'homme amical et sociable, alors autant l'entretenir.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyLun 1 Oct - 11:06
Aria trépigne, sous les regards amusés de ses amis. Bien évidemment qu'elle est heureuse. Très même. Personne ne pourrait pas le voir. Même Trikiss lâche un cri aigu pour montrer son contentement. Lorsque l'empereur fait signe à la troupe de le suivre, tout en accompagnant ce geste d'une phrase aimable, le premier à se mettre en marche est One-One. Le cheval est loin d'être bête et, à sa suite, les compagnons se mettent en route. La jeune fille remet l'oiseau en charge afin qu'il finisse de remplir la batterie, puis elle avance rapidement afin d'avancer aux côtés de sa sœur. Cette dernière n'avait rien dit depuis leur rencontre avec l'empereur, et Aria lui lance joyeusement :
« C'est trop cool, pas vrai ? »
Sa frangine se contente de sourire, sans un mot. J'aurais essayé de la dérider... Elles suivent le groupe, et Aria observe la porte de la ville alors qu'ils s'apprêtent à y entrer. C'est É-NO-RME ! J'aurais jamais penser entrer ici en compagnie de... De l'empereur ! Mais ce qu'Aria ne pense pas, c'est qu'entrer dans la ville en cette compagnie n'est qu'une formalité de plus. Contrairement à Griffyn qui, lui, le comprend bien. Il observe du coin de l'oeil l'empereur, se demandant ce qu'il demanderait à Aria, par la suite. Tant qu'il n'utilise pas les ailes de la p'tite pour des raisons de guerre, après tout, j'ai pas à m'inquiéter. Je crois. Enfin, on verra bien. Eïce, quant à lui, surveille la jeune fille. Faudrait quand même pas qu'elle fausse compagnie à l'empereur parce que quelque chose l'intéresse. Et Hebby, elle, observe simplement les environs, avec des yeux aussi émerveillés que la thérianthrope. Je ne peux peut-être pas utiliser la technologie, mais c'est cool quand même ! Enfin... Il y a Aerin. Aerin qui se pose de sombres questions. Aerin qui, sans le vouloir, peut nuire aux bons sentiments de ses amis. Alors Aerin se tait et cache ses pensées.
Puis, alors que tous sont figés dans leurs pensées, l'empereur prend la parole. Et c'est Arlequin qui répond en premier.
« Aria, Aerin, Hebby et moi, on est nés à Teïder. Alors on connaît un peu cette région.
Moi j'suis né aux Duchés, donc j'connais bien. J'étais en train de traverser Teïder quand j'ai rencontré un p'tit bonhomme volant ! C'est pas que ce soit le meilleur des mondes, Teïder, mais Aria m'a fait supporter la stupidité de certains. »
La jeune fille éclate de rire en entendant les paroles de son ami, suivi par les autres.
« T'es bête Griffyn ! »

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyMar 2 Oct - 13:21
Otmar sembla réfléchir non sans une certaine application quand on répondit à sa dernière question, cela suffit même à le faire ralentir sa marche, pour reprendre après un temps de réflexion, ce d'un ton pensif et cordial.

"Teïder ? Vraiment ? " Ce avant de rire un bon coup, il s'était après tout largement rendu compte qu'ils plaisantaient, après tout Teïder était un pays particulièrement intolérant, où la vie est difficile et où il serait compliqué pour des gens qui ne sont pas parmi l'élite de se prendre de passion pour la technologie et faire quelque chose de plus évolué que les inventions de l'époque féodale avancée Akkatonienne. Autant dire qu'il était impossible qu'ils viennent de Teïder à bien y regarder, l'empereur dit alors pensif.

"Pour ma part je suis né d'un père Akkatonien qui voyageait beaucoup et d'une mère Heïng, enfante d'une des tribus de nomades de steppes que l'on trouve au Nord de ce continent. On peut donc dire que mon sang me lie à la fois à ma nation et à Orzian dans sa globalité." C'est alors qu'il ne manqua pas sinon d'ajouter de bonne humeur en remarquant quelque chose.

"Nous sommes arrivés, mais ce n'est pas encore ouvert." Il sortit alors sa montre à gousset, la regarda, puis ajoute alors. "Il va falloir attendre une dizaine de minutes." Dit-il donc alors qu'ils étaient arrivés devant un grand atelier faisant la taille d'une maison respectable et qui comme en témoignaient les rideaux de fers baissés qui empêchaient de voir ce qu'il y avait à l'intérieur n'était pas encore ouvert. Pourquoi de tels rideaux d'ailleurs ? Pas spécialement pour se protéger des vols, disons surtout que ça devait être pour paré à toute sortie imprévue des automates de la boutique, par eux-mêmes.

Sur ce l'empereur ajouta donc en devinant qu'il y avait du temps à tuer et ce d'un air pensif et curieux.

"Dîtes moi sinon, si cela n'est pas trop indiscret de ma part, qu'est-ce qui a pu pousser des jeunes âmes comme vous à aller sur les routes ?" Dit-il surtout en désignant du regard Aria et Aerin, il fallait dire qu'elles avaient à peine l'âge de faire le service militaire obligatoire pour être pleinement citoyen à bien y regarder, c'est dire... Puis fatalement il finit donc par ajouter cordialement et avec un soupçon d'empathie. "Si besoin, je peux peut-être m'arranger pour vous trouver un logement pour la nuit... Du moins si cela peut vous aider."
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptySam 6 Oct - 18:11

La jeune thérianthrope et son ami elfe échangent un regard lorsque l'empereur éclate de rire, après leur avoir demandé implicitement s'ils étaient sérieux. "Il ne nous croit pas ?" demandent les yeux d'Aria. "Je ne crois pas", répond le hochement d'épaules de son ami, mais leurs sourires indique clairement qu'ils plaisantent. L'avantage d'une vieille amitié, c'est qu'il n'y a pas forcément besoin de mots et de phrases afin que les amis se comprennent. C'est vrai que Teïder n'est pas le meilleur des mondes pour devenir inventrice... Il aurait pu choisir une meilleure nation pour faire sa blague ! C'est à cela que pense Aria, alors qu'ils s'approchent de l'atelier. Puis, l'empereur explique d'où il vient et qui est sa famille. La jeune fille écoute sans mots dire, imaginant le visage d'une femme du nord. Je me demande s'ils vivent vraiment avec toutes ces fourrures... Quant à Griffyn, il sourit, retenant un petit rire. Il a beau être lié à tout Orzian de part son sang, il n'empêche qu'il n'est pas le roi - ou l'empereur - de toutes les nations ! S'il avait été chef de Teïder, je suis sûr qu'il n'y aurait pas tous ces problèmes ! Enfin, je crois. Arlequin, lui, sourit toujours. Ne pas me croire lorsque j'ai dit que nous vivions à Teïder prouve qu'il s'y connait un peu en mécanique Teïderienne. Sauf s'il pensait à autre chose, mais je ne vois pas quoi. Puis l'empereur s'arrête et les regarde, puis il s'exclame que ce n'est pas encore ouvert. La jeune fille observe la devanture de l'atelier et sourit en voyant les rideaux fermés. Effectivement, j'ai déjà vu des boutiques et autres bien plus ouverts ! Puis, après un regard sur sa montre, il leur dit qu'il reste dix minutes à attendre. Bon, bah on va poireauter ! Finalement, l'empereur leur demande ce qu'ils font sur les routes, et Aria s'apprête à répondre - puisque c'est elle et sa sœur qu'il regarde surtout - mais il leur pose une autre question avant qu'elle n'en ait le temps. Elle sourit alors, avant de répondre pour tout le monde :
« Je pense qu'on pourra trouver ! Airain est une si grande ville ! Je pense qu'on va facilement repérer une auberge dans le coin ! Pas vrai les gars ? »
Eïce se contente de sourire, Aerin garde son silence implacable, Hebby et et Griffyn lancent un "oui" joyeux.
« Et pour répondre à votre question, notre village à Teïder a été entièrement rasé. On a voulu voyager ensemble, puisqu'on se connaissait depuis longtemps.
- Et depuis, on s'est pas lâchés d'une semelle ! »
Aria sourit, écoutant ses amis. C'est vrai, elle ne regrette pas toutes ces années avec ses amis. Puis son sourire s'élargit en voyant le clin d’œil que lui adresse Arlequin. C'est vrai qu'en même temps, il a parlé de Teïder ! On verra bien la réaction de l'empereur ! Elle se sent un peu coupable de mentir comme ça, mais en même temps, elle veut savoir ce que son ami a dans la tête. Il ne ment jamais pour rien, alors c'est qu'il a forcément une idée en tête... Je crois ! Et si Griffyn est entré dans son jeu, je ne peux pas trop me permettre une erreur. Mais c'est quand même de mon aide que veut l'empereur ! Aria secoue brusquement la tête avant de se tourner vers Eïce.
« Je veux bien te faire confiance, Arl', mais je me sens pas bien de faire ça. »
Son ami lui lance un sourire joyeux avant de lui répondre :
« Je pensais pas que tu tiendrais si longtemps, Aria ! »
Griffyn éclate de rire, mais c'est Eïce qui se tourne vers l'empereur qui attire les regards de beaucoup. Il s'incline, avant de continuer :
« Veuillez m'excuser, Monsieur. Ce n'était pas teinté de mauvaises idées, ni pour me moquer, mais nous n'avons effectivement jamais vécu à Teïder. Nous vivions sur un autre continent d'Akkaton. Cela dit, le reste de l'histoire reste vrai, puisque notre village a été rasé par une inondation. Comme nous étions en voyage, nous n'avons pas été blessés, et quand nous sommes rentrés, il n'y avait plus personne. Nous avons décidé de poursuivre notre voyage à Orzian. »
Il ne se redresse pas, mais ceux qui peuvent voir son visage peuvent également voir ses yeux briller en se remémorant de tels souvenirs. Aria, dans ces personnes, a maintenant une mine assez triste, désolée d'avoir dû faire subir ça à son ami. Si je l'avais dit plus tard, il n'aurait peut-être pas dû être obligé de le raconter...

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyMer 10 Oct - 19:40
« D'accord, vous m'avez l'air en effet très débrouillards, surtout si on en croit votre histoire, mes condoléances par contre. » Dit-il tout d'abord avec humour en voyant qu'ils continuaient sur cette plaisanterie et finit-il avec compassion en sentant qu'ils avaient en effet perdus leur village natal, Teïder ou pas. Disons qu'Otmar avait un petit don pour lire dans les gens, sans doute parce que toute sa vie il les avait fréquentés et avait essayé de les comprendre par l'intermédiaire de son métier, autant dire que c'était depuis longtemps devenu une sorte d'expertise pour lui.

Quoiqu'il en soit, il ne manqua pas d'être pensif suite à l'éclat de rire et aux dernières paroles de ces jeunes gens. Vexé ? Lui ? Pas le moins du monde en vérité, du moins c'est ce qu'il devinait ne pas être. Néanmoins, il devait avouer que ce n'était pas souvent qu'on lui faisait ce genre de coups, néanmoins ce n'est pas pour autant qu'il n'appréciait pas leur bonne humeur, au contraire même.

« Je vois, eh bien je suis attristé d'apprendre cela, il faut croire finalement que l'existence a la fâcheuse tendance de se montrer contrariante quand il ne le faut pas... » Il sembla alors pensif, puis remarquant que la boutique s'ouvrait soudainement, il les invita à entrer pour pénétrer ainsi dans une antre débordant véritablement de ces merveilleuses inventions et ce pour tous les goûts ! Que ce soit des petits ou des grands automates qui étaient pour la plupart gardés sous cloches évidemment, ce pendant que le propriétaire de la boutique, un nain à l'air pensif les regarda entrer avec réflexion. S'inclinant ensuite en voyant l'empereur qui était un bon client, il dit alors calmement…

« Salutations à vous votre excellente et à vos amis je suppose, que puis-je faire pour vous ? » Demanda donc le nain avec sérieux, ce pour qu'Otmar réponde donc sobrement et poliment. « Eh bien, cette dame aurait besoin de matériaux et d'outils pour pouvoir réparer un automate fabriqué par ses soins, je suppose donc que vous pourriez lui louer les vôtres en quelque sorte ? Du moins pour les outils, pour les matériaux je vous laisse régler cela à l'amiable. » Le nain pensif hocha la tête et dit alors avec réflexion. « Je reviens dans ce cas, il faut que je retrouve où j'ai égaré certains outillages électriques... » Le nain les laissa donc seuls un temps et l'empereur en profita alors pour reprendre d'un air pensif.

« Quand j'y pense, vous n'avez jamais pensé à travailler dans le privé ou le public avec vos talents ? Je suis certain que vous auriez de quoi avoir un train de vie très confortable le jour où vous déciderez de vous installer. » Donc dans un certains temps supposa t-il, après tout il devinait que ce n'était sans doute pas sa priorité actuellement...
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyLun 15 Oct - 16:37
L'empereur n'a pas l'air vexé le moins du monde, bien au contraire. Cela dit, Arlequin ne se relève pas immédiatement. Premièrement parce qu'il n'a jamais aimé pleurer, ou presque, devant ses amis - sans doute à cause de l'orgueil des jeunes gens, mais surtout car il s'est promis, il y a longtemps, de toujours avoir le rôle du grand frère, et, à ses yeux, un grand frère doit toujours être fort -, et deuxièmement, parce qu'il s'agit de l'empereur ! Arlequin sait qu'il lui a menti, alors certes, l'empereur n'a pas l'air de lui en vouloir, mais tout de même. Donc, l'elfe ne se relève pas, se faisant force pour ravaler les semblants de larmes qui, elles, veulent sortir. De toute manière, rappelons que la tête vers le sol, il est difficile de voir le visage de quelqu'un. Ses amis l'observent, étrangement. De souvenir, la dernière fois que j'ai vu Eïce dans cet état, c'était lorsqu'on a trouvé le village détruit. Hebby a un sourire triste en se rappelant ce souvenir. En réalité, Eïce a déjà eu des hauts et des bas tout au long de sa vie, comme tout être normal. Mais lui et Griffyn se sont fait une promesse, et il ne compte certainement pas la briser. Puis l'homme qui les accompagne lui répond, et la phrase fait tiquer Eïce. L'existence... Se montre contraignante... Du coin de l'oeil, il voit que l'empereur se retourne, et Arlequin comprend que l'atelier s'ouvre. Il se relève pendant que ses compagnons entrent, à la suite de l'empereur. Je lui demanderai... Après. Il essuie rapidement ses yeux brillants d'un geste rapide et discret, donne l'ordre à One-One d'attendre à l’extérieur avant de suivre la petite troupe.
Aria observe le nain avec un sourire, avant de tourner son regard vers tous les automates dans l'atelier. Woaaaaah ! Elle s'élance alors vers un énorme automate en forme de scorpion. Au moins trois fois plus gros que Trikiss, le scorpion observe la jeune fille avec deux gros yeux. Ses deux énormes pinces dentelées s'ouvre et se ferment de temps en temps avec un clac, et la jeune fille semble captivée par ce mouvement régulier. Ses amis observent les alentours, leurs regards s'attardant parfois sur certains automates. Pendant ce temps, Otmar explique au nain ce pourquoi ils sont là, et ce dernier s’éclipse, les laissant seuls dans l'atelier.
Si la jeune fille est occupée avec le scorpion, elle se retourne néanmoins à la question de l'empereur, qu'elle a très bien entendue.
« Pour tout vous dire, je ne... L'idée m'est parfois venue, mais ce ne sera pas pour aujourd'hui. J'ai beaucoup de choses à faire ! Il y a beaucoup de gens qui ont besoin d'aide car ils ne savent pas réparer ci ou ça, ou bien ils ont besoin de telle ou telle chose, alors je suis là pour eux ! Nos efforts collectifs nous permettent de vivre plutôt convenablement, et pour l'instant, ça me convient bien ! Et je crois que cela leur convient aussi ! »
Griffyn et Hebby discutent et rigolent doucement, devant un automate humanoïde qui n'a pas l'air de vouloir regarder autre chose que la petite piécette d'argent que l'azurien déplace sous ses yeux. Eïce a le regard au loin, l'air très préoccupé par des pensées qu'il est seul à connaître. Quant à Aerin, elle feinte d'observer les automates, mais en réalité, elle surveille du coin de l'oeil sa sœur et l'empereur.

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyVen 19 Oct - 8:34
Les automates étaient quelque chose de fascinant aux yeux d'Otmar, une invention encore assez récente car vieille de moins d'un siècle et qui avait été dès ses débuts pleine de promesses. Pouvoir mimer en quelque sorte la vie artificiellement, mais aussi créer des fois des sortes de créatures infatigables pouvant accomplir certaines choses avec une vigilance et une constance souvant difficilement égalée par les êtres de chair.

Oui, les automates étaient fascinants, une des emblèmes du progrès technologique dont était temps fier l'empire Akkatonien, celui qui s'était engagé plus que tout autre nation dans cette voie de la dualité, dans un monde où la magie était présente en force depuis des dizaines de millénaires et où en comparaison la technologie qui pouvait rivaliser avec elle n'avait qu'un siècle ou deux véritablement, depuis l'invention disons des machines à vapeur.

Où cette voie les mènerait à terme ? Difficile à dire, mais l'empereur se doutait qu'on arrêtait pas le progrès et surtout que comme la magie, chaque jour la technologie rendrait de nouvelles choses possibles. Il était probable par contre qu'à terme un véritable conflit armé entre technologues acharnés et mages survienne pensa t-il, mais il espéra que ce ne serait pas de sitôt ou au cours de ses mandats. Car cela aurait évidemment des conséquences sans aucun doute critiques…

« Je vois, vous êtes donc une altruiste par passion ? C'est louable. » Dit sinon pensif l'empereur au sujet des motivations de la jeune Aria, ce avant de reprendre sérieusement. « Vous devriez vraiment explorer le reste d'Orzian et les autres nations. C'est tout un autre monde disons, où la technologie n'est point aussi utilisée que dans l'empire voir des fois pas du tout, remplacée plus ou moins par la magie. D'autres cultures aussi, d'autres manières de penser, des fois disons l'on a du mal à se rendre des bons et mauvais côtés de son pays natal quand on n'en connaît pas d'autres pour faire la comparaison. Cela vous aidera sans doute du coup aussi bien à mieux connaître le monde, qu'à mieux connaître là d'où vous venez... » Il sembla alors pensif, puis demanda.

« Si vous recherchez du travail sinon tout en pouvant rendre service, comme la province désertique n'est pas totalement sécurisée, les monstres sauvages et agressifs sont encore nombreux dans certaines parties du désert et des relents d'anciennes tribus orcs agressives perdurent encore. Des fois cela peut représenter disons un danger notable pour les voyageurs ou bien les tribus nomades nagas ou autre que l'empire a intégré en son sein il y a deux siècles de cela. Évidemment l'armée s'en charge elle-même en général, mais vous savez le temps qu'on le fasse, ce n'est pas rapide souvent, nous offrons donc une récompense à ceux voulant bien mettre un peu la main à la patte en nous aidant plus ou moins. Sinon il y aussi des propositions de travail autres comme l'exploration des parties encore peu découvertes du désert ou d'anciennes ruines nagas. Pas forcément moins dangereuses, mais qui vous plairont peut-être plus. » Dit-il sinon pensif en suggérant donc des pistes si jamais ils voulaient se rendre utiles et êtres payés pour cela aussi, disons après tout que même si ça se faisait deux siècles que l'empire s'était installé en ces terres, il restait encore beaucoup à faire.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyLun 5 Nov - 14:02
Tandis que l'homme réfléchit, la jeune fille fait le tour du scorpion, qui lui-même se tourne pour toujours l'avoir en ligne de mire. Elle écarte les mains pour voir la réaction du scorpion, mais ce dernier n'en a cure. Et, étrangement, cette absence de réaction fait sourire la jeune fille. Griffyn se met à rire, ce qui attire l'attention d'Aria. Hebby imite son ami, et Aria les observe attentivement. L'automate devant eux a la tête baissée, et Griffyn se baisse pour récupérer la pièce qu'il a fait tomber. La thérianthrope sourit encore plus, mais comme l'empereur se remet à lui parler, elle l'observe tout en écoutant ses paroles. Griffyn, Hebby et Aerin font de même, mais Eïce reste dans ses pensées, regardant le vide. Aria hoche la tête lorsqu'il constate qu'elle est une "altruiste par passion", avant de regarder bêtement ses pieds en souriant. Elle relève la tête, comme l’empereur continue de parler. Tous écoutent attentivement l'homme, sans dire un mot. Il faudrait vraiment qu'on voyage, c'est sûr. Il y a toujours des choses à découvrir, toujours des gens à rencontrer. Ce que j'aime découvrir le monde ! Si Aria et ses amis ont déjà prévu de voyager, ils ne savent pas encore où et quand. Il y a beaucoup de choses à faire avant. Puis monsieur Deffarès commence à leur parler de travail, ce qui fait échanger quelques regards entre les amis. Je ne suis pas spécialement fan des missions tueries... Disons que la défense est plus louable que l'attaque, mais s'il le faut, on hésite pas. Mais la deuxième mission de l'empereur attire plus les attentions. Aria observe son ami elfe, qui n'a pas changé d'attitude. Je suis sûre que l'exploration des ruines pourrait lui plaire. S'il était parmi nous. À quoi peut-il bien penser ?
« Hey, mais c'est qu'la deuxième idée est tentante ! Moi j'suis totalement pour, et vous les gars ? »
Hebby hoche la tête vivement, tout comme Aria. Aerin reste plus réservée, mais tout le monde sait qu'elle les suivra n'importe où. Quant à Arlequin... il ne bouge simplement pas.
« Je trouve que c'est une bonne idée. Il va falloir prévoir des tas de choses les gars ! Entre découvertes et voyages, on a un sacré paquet d'années qui vont être vraiment occupées ! Mais c'est tant mieux ! »
La jeune fille paraît surexcitée. Dans sa tête déjà, de nombreuses images défilent. Paysages Ikhyldiens, ruines nagas ou forêts humides, l'imagination d'Aria est titillée par toutes ces idées. Oh oui, on peut le dire, cette charmante thérianthrope est bien pressée. Mais restons dans le sujet ! On aura besoin de Trikiss pour tout ça, il faut juste le finir ! Et pour ça, on est au bon endroit !

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyVen 9 Nov - 8:59
« Bien, vous êtes enthousiaste et c'est bien, bon... » Dit Otmar satisfait de voir que l'idée d'explorer des ruines leur plaisait, sans doute plus dans les faits que celle de combattre des dangers du désert, ce qui n'était pas étonnant. De toute manière c'était la tâche de l'armée en vérité, alors qu'elles ne veulent pas y participer pouvait se comprendre, si l'empire Akkatonien avait une armée, c'était bien pour ce genre de choses après tout. Enfin, quand l'empire ne tentait pas évidemment de s'étendre encore plus par la voie des armes, mais bon actuellement on était en période de paix, et puis ce n'est pas comme si Akkaton n'était pas capable de rester en paix pendant une longue période, même si évidemment fatalement les idéaux impérialistes de l'empire feraient que ce dernier commencerait à nouveau à vouloir répandre un peu plus sa civilisation à travers le monde.

« Je suppose que de toute manière nous sommes non loin de l'atelier de notre ami elfique, n'est-ce pas ? » Ce dernier hocha la tête, puis dis à dame Aria. « Oui et si vous désirez réparer vous même votre automate, car j'ai le sentiment que c'est votre préférence par rapport au fait de me confier ce travail, il va falloir me dire précisément les outils dont vous allez avoir besoin pour cela. Mais aussi les pièces éventuelles jeune dame. Disons que votre automate semble être d'un genre assez précis et rare, donc j'estime qu'il va falloir des outils et pièces précises pour le réparer. » Cela n'étonna pas vraiment Otmar, après tout les automates volants n'étaient encore guère légion, même si ça existait… Il ne manquerait plus que des automates aquatiques pensa t-il et la boucle serait bouclée, mais en attendant… Il se disait soudainement qu'une question mériterait d'être posée.

« Vous avez des projets d'automates éventuels à construire vous même dans un futur proche ? Si c'est le cas, peut-être pouvez négocier pour le faire aussi aussi. Pour argent comptant je suppose. » Après tout ce serait sans doute plus pratique de le faire dans un atelier avec les derniers outillages modernes et une fonderie électrique que sur la route. Alors autant faire d'une pierre deux coups, n'est-ce pas ? Surtout que c'était bien dans une cité comme celle-ci au final que l'on trouvait aisément de quoi faire du grand travail de précision ou de qualité de nature technologique.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyLun 12 Nov - 13:47
L'empereur semble satisfait de la réponse des jeunes gens. Disons simplement que la découverte fait partie de leur terrain de jeu, et l'idée de partir sur les traces des ancêtres de Hebby leur plaît à tous. Même Eïce, perdu dans ses pensées, en serait ravi, une fois au courant. À quoi pense-t-il ? se demande Aria. Il est étrange depuis tout à l'heure. Elle s'approche de lui, secouant la main devant ses yeux, mais l'elfe ne semble pas réagir. Griffyn et la thérianthrope échangent un regard, mais le regard de l'azurien fait sourire l'Oiseau de Métal. Il ne faut pas s'inquiéter, il est juste préoccupé. Il nous dira tout plus tard.
L'empereur et le nain échangent quelques mots, puis le dernier se tourne vers la jeune fille, et ses propos la font sourire. Effectivement, elle préfère s'occuper de Trikiss seule. Cela dit, elle a bien compris qu'ils n'ont pas tout suivi. Cela dit, la demande de l'empereur concernant ses futurs automates est alléchante. Elle siffle un drôle d'air, peu naturel, et l'oiseau se réveille. Tant pis s'il n'a pas fini de charger, ce n'est pas bien grave. Et puis, c'est toujours ça. C'est pas comme s'il était vide. Trikiss s'envole et entre dans l'atelier, cherchant sa maîtresse. Il la trouve le bras tendu et se pose dessus naturellement.
« Trikiss est en parfait état, monsieur ! Il a seulement besoin d'améliorations, car sa vision n'est pas optimale ! Je voudrais lui ajouter un radar, principalement, car son capteur thermique n'est pas toujours utile. »
Elle sourit, imaginant le dernier automate auquel elle a déjà plusieurs fois pensé. De forme féline, ce qu'elle espère être une réussite pourrait les aider, elle est ses amis, concernant les ruines. Alors, toujours souriante, elle explique :
« J'ai bien une autre idée d'automate. Mais je garde encore le secret dessus, même mes amis n'en savent rien ! Cela dit, je serai ravie de pouvoir travailler ici, et je vous paierai le dérangement, ne vous en faîtes pas ! »
Suite à ces mots, l'oiseau pousse un cri joyeux, et Griffyn éclate de rire en voyant Eïce sauter.
« Hein ?! Qu'est-ce que... ? »
Éclat de rire bientôt suivi de toute la bande, même d'Arlequin, qui semble comprendre que c'est l'oiseau qui l'a soudainement et brutalement tiré de ses pensées.

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyJeu 15 Nov - 18:55
Un automate avec un radar ? Ah ce n'était pas une idée bête pensa t-il, même si la technologie permettant tout cela était encore assez rare et à peine sortit du domaine exclusivement militaire. Il fallait dire, l'armée n'était pas la seule source d'innovations, mais beaucoup d'entre-elles profitaient d'abords ou venaient de celle-ci avant de descendre par écoulement aux civils. Pas par envie de limiter ces derniers, mais disons que des fois il valait mieux d'abord laisser les militaires expérimenter la chose et surtout adoucir des fois ce qu'on pouvait laisser aux civils. Par exemple on évitait de vendre aux citoyens communs des armes militairs meurtrières.

« Une idée secrète ? » Dit sinon Otmar pensif pendant que le nain semblait légèrement lever les yeux au ciel quand la jeune femme leur dit qu'elle avait une idée secrète d'automate, pour sa part Otmar se demandait bien quelle était cette idée, quant au nain sans doute qu'il se disait qu'il ne pourrait pas vraiment donner de conseils ou aider dans ce cas. Quoiqu'il en soit si elle était capable de fabriquer quelque chose qui était à la fois fonctionnel et convenable, pourquoi pas ?

Ce avant qu'une perturbation soudaine n'arrive, Otmar qui vit cela et comprenant que malgré visiblement son intelligence d'automate de base l'oiseau avait été bien fichu, se dit que tout de même il y aurait sans doute moyen d'améliorer cela même si évidemment c'était encore quelque chose de complexe à faire, néanmoins c'était à la dame d'y réfléchir, pas à lui… Lui pour sa part pendant que le nain allait visiblement organiser son atelier pour que quelqu'un d'autre vienne y travailler, finit par dire pensif.

« Dîtes moi dame Aria, cela ne vous as jamais intéressée de concevoir quelque chose de nouveau ou inédit par hasard ? Après tout il y a encore beaucoup à faire dans le domaine des automates et je suppose que vous devez avoir assez d'imagination pour estimer cela. Surtout avec certains matériaux inédits récemment inventés ou découverts par l'empire. Enfin, il faut voir si cela vous intéresse évidemment de pouvoir acquérir un peu de ces derniers pour cela… En somme avoir un bienfaiteur que ce soit un organisme publique ou privé ou bien quelqu'un. » Après tout il n'y avait pas le choix des fois pour acquérir certains matériaux ou outils encore fort rares, ce n'est pas forcément par volonté de contrôler, mais disons qu'il fallait bien trouver cela quelque part et que tout ce qui n'irait pas à la recherche scientifique Illuminès ou militaire devait bien être justifié.
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyVen 23 Nov - 0:11
Lorsque le nain lève les yeux au ciel, la jeune fille laisse un sourire planer sur ses lèvres. Sans doute se dit-il qu'il ne pourra rien faire pour elle, dans ce cas. Je sais déjà comment il sera fait. Le projet Sapphira restera un secret. Je ne pense pas avoir vraiment besoin d'aide, mais de toute manière, je pense qu'il saura m'aider, si besoin est. L'air qu'arbore l'empereur n'enlève pas ce sourire non plus. Il est probablement en train de se demander de quoi il s'agit. Tout comme ses amis, qui, n'oublions pas, ne savent rien. Sapphira n'est encore qu'un dessin caché dans mon sac ! Ils ne savent même pas de quoi il s'agit. Sauf que c'est un automate.
Le nain s'éloigne alors, probablement pour faire de la place dans son atelier, et la jeune femme voir son sourire s'élargir encore. Alors c'est bon, je suis acceptée ! Rien ne vaut une bonne nouvelle pour rafraîchir les espoirs. Puis l'empereur se tourne vers elle avant de lui poser une question non sans intérêt pour la thérianthrope. Pour faire simple, parlons de subvention. Est-ce une demande anodine ? Si elle n'arrive pas mettre le doigt sur la vérité, Eïce émet des doutes. Je n'irai certainement pas au contraire de ses choix, mais... Il secoue brièvement la tête, attirant l'attention de Griffyn. Comme d'habitude, il se pose plein de questions. C'est Aria qui brise le silence puisqu'elle se décide à répondre :
« Pour tout vous dire, Monsieur, j'ai beaucoup d'idées, et je ne souhaite qu'aider les gens. Il est vrai qu'obtenir certains matériaux de cette manière est une excellente chose, mais je ne souhaite pas que cela interfère sur mes idées. Et j'aime trop ma vie pour pouvoir la changer si facilement, alors si ce choix créée trop de changements, je ne suis pas sûre de vouloir le faire. On ne renonce pas facilement à tant d'années de sa vie, je pense que vous pouvez le comprendre. »
La jeune femme, dont le sourire s'était terni avec ces paroles, suite à de nombreux souvenirs, relève la tête. Elle tapote le bec de Trikiss avant de continuer, avec plus de joie dans la voix :
« J'espère que Trikiss ne sera pas le dernier et que sa descendance pourra aider bien des gens ! On peut faire beaucoup de choses avec un automate volant comme lui ! »
Et pas seulement de la prévention. Le vol de Trikiss est rapide, avec un bon équipement, il devrait pouvoir faire des vols de reconnaissance avec le temps, et pourrait servir également d'éclaireur. Ce qui, en soit revient à l'utilité de Trikiss pour le dernier point. Bref !

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyVen 23 Nov - 20:33
« Oh je peux le comprendre, après vous savez il y a toujours un juste milieu entre un extrême et un autre. Des fois il faut voir si un compromis ne peut pas être préférable, un compromis qui puisse à la fois vous satisfaire et vous offrir ce dont vous avez besoin. Enfin, cela reste votre choix de toute manière, tant que vous en êtes satisfaite c'est ce qui importe. » Oui après tout on était dans un régime égalitaire aux dernières nouvelles, les gens n'avaient donc pas à se forcer à faire quelque chose qu'ils ne voulaient pas. De toute manière, l'empereur avait tendance à penser que le génie ne s'exprimait jamais mieux que quand il n'est pas contraint, donc de toute manière autant laisser les choses faire, même quand ils ne veulent pas vraiment de votre aide ou de vos encouragements.

« Vous savez dame Aria, les automates volants ça existe déjà depuis quelques années dans un peu tout l'empire même si ça reste rare et cher, si vous voulez innover ce n'est donc pas forcément dans le fait qu'il soit volant qu'il va falloir vous orienter, mais plutôt dans les innovations autour de cela. » Souligna sinon l'empereur pensif aux paroles de dame Aria, peut-être qu'elle n'avait pas trop aperçue d'automates aviaires en effet depuis le temps, mais ça existait bel et bien. Il sembla d'ailleurs pensif et ajouta avec réflexion.

« Par exemple, ce serait intéressant qu'ils puissent faire du surplace en volant comme les colibris, vous ne pensez pas ? Même si j'ai le sentiment que c'est bien plus facile à dire qu'à faire… Ou bien, faire une sorte d'automate aviaire géant qui puisse transporter quelqu'un sur son dos ? Bon je sens que ce serait très complexe et farfelu comme idée étant donné les contraintes qui doivent tourner autour pour concevoir un tel automate, mais bon est-ce forcément impossible ? » Et à la manière dont il parlait on sentait qu'il ne faisait qu'exprimer des possibilités parmi tant d'autres, quoiqu'il en soit il conclut aimablement en regardant l'oiseau mécanique.

« D'ailleurs, dans quel alliage est-il conçu pour arriver ainsi à être assez léger pour pouvoir voler ? » Après tout ce n'était sans doute pas un automate fait en acier trempé dans un tel cas, sinon on se doutait qu'il volerait plus avec la grâce d'une pierre que celle d'un fier faucon...
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptySam 1 Déc - 18:34
L'empereur semble comprendre la jeune femme, ce qui ne manque de la rassurer. Même si, tout le monde ici présent le sait plus ou moins, mais Aria est libre de faire ce qu'elle veut. Et de toute manière, elle fait généralement ce qu'elle veut. Mais ceci n'est qu'un petit détail.
Suite à ça, lorsque l'empereur s'exprime sur les automates volants, un immense sourire surgit sur le visage de la thérianthrope. Ses idées sont souvent plus étendues que ce dont elle fait part à ses amis et aux autres. Cela dit, l'idée du vol sur place attire son attention. Certes, c'est une bonne idée mais... Comment mettre ça en place ? Si les colibris peuvent voler c'est grâce à leurs battement d'ailes très rapides. Un automate ne pourra pas égaler égaler les talents de cet oiseau, il lui faudra donc autre chose... Des images de schémas et de plans surgissent dans sa tête, ses connaissances s'activent et, si ça avait été possible, on aurait pu voir son cerveau fumer. Soudain, une main se pose sur son épaule et elle sursaute.
« Hein ? »
- « Laisse tes idées d'automates de côté Miss, l'empereur voulait savoir en quel alliage était fait Trikiss pour qu'il puisse voler. »
La jeune femme surprise observe son ami avec de gros yeux, avant que l'information ne lui monte à la tête. Elle se tourne alors vers Deffarès, s'excuse, puis réfléchit un instant, avant d'expliquer :
« Hé bien... Il est surtout fabriqué avec de l'aluminium, mais il y a aussi pas mal de composants en fibre de carbone. C'est leur légèreté et la petite taille de Trikiss qui l'aident à ne pas s'écraser comme une masse. »
Elle sourit alors, avec des idées plein la tête. Mais d'abord, il faut donner naissance à Sapphira. J'essaierai de trouver ça plus tard. C'est dans cet atelier que je la ferai, je ferais ce chat, peut-être que ce sera dans celui-ci que je trouverai d'autres idées !

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyDim 2 Déc - 19:22
Otmar hocha la tête quand la jeune femme lui donna une réponse intéressante, puis ajouta pensif en regardant les alentours, puis la petite bande avant de conclure avec amusement.

« Ma foi, sinon je pense que je vous ai pas mal aidé à bien y penser et que vous avez sans doute à faire et moi aussi. Sans doute que je reviendrai dans quelques heures pour voir si vous avez besoin de quoique ce soit, mais en attendant je vais prendre congé si cela ne vous embête pas. Si vous avez besoin de quoique ce soit demandez le moi maintenant, sinon eh bien je suppose que vous pourrez le faire dans quelques heures. » Il s'approcha alors d'eux et leur tendit la main pour serrer la leur, une manière polit de les saluer, en effet il avait à faire aujourd'hui même s'il était techniquement en congé, cela et puis il fallait bien laisser la jeune Aria se concentrer sur son travail n'est-ce pas ? Il se demandait bien ce qu'elle comptait fabriquer en vérité, mais cela il le verrait bien le moment venu de toute manière. Beaucoup d'inventeurs de talents étaient ainsi après tout, un peu excentriques, mais bon ce n'était pas un mal, car ça démontrait aussi qu'il pouvait faire preuve d'originalité.

Quoiqu'il en soit il avait plutôt apprécié cette rencontre et il espérait bien que l'avenir serait favorable à toute cette petite bande, après tout le monde n'était pas toujours un endroit rose ou gentil, mais de petits génies comme eux débrouillards sauraient sans doute se débrouiller avec un peu de chance. Qui sait ? Avec un peu de chance il entendrait peut-être même parler d'eux dans les journaux s'ils finissaient par se faire une réputation, il verrait bien, l'histoire était après tout une grande inconnu, mais une grande inconnu qui pouvait révéler bien des opportunités à ceux capables de les saisir et bien des surprises à ceux qui se font trop d'attentes… C'est peut-être cela d'ailleurs
qui la rendait si fascinante, peut-être…




[Hrp : Je te propose qu'on aille vers une conclusion si tu es d'accord, et peut-être qu'on ouvre un nouveau rp si tu n'es pas contre Wink . Notamment avec Anton Razz ?]
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2562
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) EmptyMar 4 Déc - 15:38
Suite à l'explication de la jeune femme, l'homme hoche la tête. Puis, après leur avoir expliqué qu'il les avait bien aidé, qu'il avait des choses à faire et que, s'ils avaient des questions, c'était maintenant ou bien ils devraient attendre quelques heures qu'il ne revienne, il s'approche du groupe d'amis afin de leur serrer la main. Chacun leur tour, nos comparses le saluent aimablement, accompagnant leur paroles du serrement de main poli que leur propose l'empereur. Et avant que l'homme ne parte, l'azurien lui lance gaiement :
« Bien ! Bonne chance à l'avenir, et ne faites pas souffrir ces pauvres crustacés ! Les homards vous en remercieront, je pense, monsieur Otmar. »
L'air plaisantin de Griffyn déclenche l'amusement de ses amis, bien qu'eux, trop polis pour avoir osé le dire, se contentent simplement d'un sourire. De toute manière, les paroles de l'oiseau ne sont pas teintées d'insultes et sont simplement taquines. Et sachant que l'empereur ne s'est pas offusqué des premières paroles de la thérianthrope, Griffyn continue sur le ton de la plaisanterie.

☼ ☼ ☼

Quelques heures après cela, Aria est déjà en train d'effectuer des modifications à son oiseau. Elle n'a jamais vraiment perdu de temps pour se préparer et encore moins pour se mettre au travail. Surtout lorsqu'il s'agit d'automates, et encore plus lorsqu'il s'agit de Trikiss. Quant aux plans de Sapphira... Ils avanceront mais pas pour l'instant. Toujours roulés, ces derniers sont pleins de secrets pour l'entourage de la thérianthrope. Et seront la cause d'encore plus de mystères, mais également d'inquiétudes.



[HRP : Désolée si c'est un peu court, je savais pas quoi dire de plus x) Mais oui, pourquoi pas passer à Anton ? x)

_________________

Aria - sienna
Griffyn - firebrick
Aerin - darkmagenta
Arlequin - mediumorchid
Hebby - deeppink

One-One :
[Oné-Oné], cheval mutant magique de sable.
Aria Zeim' Finlok

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Citoyenne moyenne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les adeptes des automates (Pv Aria) Les adeptes des automates (Pv Aria) Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les adeptes des automates (Pv Aria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» Arrivée au bal
» l' AMV de PI
» La chronique Mystique - Février
» Catfight ~Aria /fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain-
Sauter vers: