Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyMar 18 Sep - 13:24
Cité de Sarrasi – fin Maïa de l'an 2000 de l'Âge d'Acier.

Ah, les voyages ! C'était sans doute une des choses qu'Araki avait préféré dans son métier d'espion ! Heureusement, mettre fin à cette carrière ne l'avait pas privé longtemps de la possibilité de voyager, puisque une fois arrivé au poste d'Arcane il avait pu se permettre toutes sortes de voyage en les justifiant plus ou moins en lien avec sa fonction, le lien était parfois extrêmement ténu. En l'occurrence, son déplacement pouvait plus se lier à son rang d'Arcane, de manière générale, qu'à son mandat en particulier, puisque, s'il lui advenait de devoir se justifier, il mettrait en avant son envie de vérifier la frontière entre les Duchés et Teïder, et de voir à quel point le royaume belliciste s'agitait au nord. Pour cela, quoi de mieux que de visiter l'un des Duchés frontaliers ?

En plus de cela, toutefois, il avait une autre raison de faire le voyage : voir comment allait la maîtresse des lieux, la Duchesse Osami, qui était tout à la fois une fille d'Ikhyld et, peut-être surtout, une proche amie d'enfance. Araki avait toujours eut une tendresse particulièrement pour la malicieuse damoiselle qui était devenue une adulte très consciente de ces devoirs, et une puissante bourgeoise duchéenne, elle qui était pourtant déjà par la naissance une membre de la noblesse ikhyldienne. Néanmoins, elle restait chère à son cœur, et après les troubles qui avaient secoué les Duchés, il voulait voir de lui-même comment elle allait... d'autant que c'était toujours un plaisir de la voir.

Araki avait ainsi emprunté le cristal de téléportation débouchant le plus près de Sarrasi, puis avait revêtu la forme d'un Azurien pour parcourir la route qui le séparait du Duché de son amie. C'était une forme qu'il aimait prendre en voyage quand il ne lui était pas profitable de revêtir une autre apparence particulière, car elle permettait de parcourir une longue distance sans trop se fatiguer. Une fois arrivé tout prêt, il changea de forme pour prendre celle d'un oiseau voyageur. Joueur, et désirant essayer de surprendre son amie, il se posa sur l’appui d'une fenêtre ouverte du palais, dans la zone de celui-ci où se trouvaient les quartiers de la Duchesse, puis, quand personne ne regarda, reprit sa forme naturelle pour se glisser à l'intérieur.

Une fois dans le bâtiment, dans une pièce déserte, il réfléchit un instant puis, avec un sourire malicieux, prit la forme d'une petite fille kistune, une petite fille kitsune qui n'était autre que l'enfant gravée dans sa mémoire, à savoir Osami elle-même, histoire de lui faire une petite surprise. Ses vêtements avaient suivit la transformation, s'adaptant à sa volonté en forme et en couleur pour prendre la forme d'un charmant kimono blanc et rose. Un sourire malicieux sur son adorable visage, il – ou elle ? - sortit ensuite dans le couloir à la recherche de sa version adulte... et s'il tombait sur quelqu'un d'autre, il improviserait.
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyJeu 20 Sep - 20:19
Osami avait beaucoup eut à faire hier concernant les affaires courantes de sa cité, mais aujourd'hui elle avait heureusement un peu plus de mou, pour ne pas dire qu'elle pouvait se permettre de déléguer certaines tâches à un de ses lieutenants les plus fidèles qui lui devait tout et ainsi lui permettre aussi bien de se consacrer à autre chose que de prendre du repos.

Et par repos, elle entendait évidemment de la méditation, c'était après tout là un exercice qu'elle essayait d'honorer fréquemment en mémoire des enseignements de son ancien maître, mais aussi pour arriver à discipliner aussi bien sa personne que les éventuelles émotions et angoisses excessives qu'elle pouvait ressentir ces temps-ci, choses utiles en général, mais d'autant plus en tant que duchesse.

Et c'est au cours de sa méditation, alors qu'elle avait évidemment insisté pour que les gardes maintiennent la surveillance du palais, mais moindrement dans les alentours proches de ses quartiers personnels, qu'elle remarqua quelque chose, quelqu'un qui entra dans sa salle de méditation aux allures de petit dojo Ikhyldien un peu remanié dans un certain style sarrasien, quelqu'un qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau quand elle était petite…

Inutile de dire que pendant un instant elle hésita, ce avant de dire après s'être mit à rire pendant quelques instants de bon cœurs.

« Araki ! Toi et tes sales tours… » Et c'est alors que ce dernier vit la kitsune l'imiter, elle qui était drapée d'un kimono blanc vit celui-ci devenir certes un peu trop grand pour elle, pour ne pas dire beaucoup même si encore ça pouvait se porter et ainsi elle ressemblait à une version bien plus jeune de son interlocuteur que la forme naturelle de celui-ci, elle reprit alors taquine.

« Comment te trouves tu donc enfant ? Pour ma part je dois dire que je suis une magnifique jeune enfant. Quoiqu'il en soit, que me vaut donc le plaisir de ta venue ? Et de cette petite surprise... » Dit-elle alors presque avec une légère nostalgie, comme en souvenir de cette époque lointaine où ils étaient tout les deux bien plus jeunes et insouciants. Comme s'ils l'avaient presque retrouvée en partie d'ailleurs par la petite farce qu'ils étaient en train de jouer dans l'instant.
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptySam 6 Oct - 10:25
Heureusement pour lui, au malheureusement, selon le point de vue que l'on prenait, Araki tomba rapidement non pas sur une patrouille de gardes interloqués ou un serviteur sursautant de surprise, mais bien sur la véritable Osami elle-même, toute adulte celle-ci, et seule, qui plus est. Cela lui faisait perdre l'occasion potentielle de faire tourner quelque peu en bourrique l'un ou l'autre des sujets de son amie, mais il y gagna en échange une magnifique expression de surprise sur le visage de la non moins magnifique Duchesse d'origine ikhyldienne, qui ne s'attendait visiblement pas à se rencontrer elle-même, enfant, entrant dans sa salle de méditation.

Hélas, elle le connaissait bien, et ne resta pas surprise longtemps, puisqu'elle ne tarda pas à rire en l'identifiant presque aussitôt... il fallait bien dire qu'elle ne devait pas avoir beaucoup de connaissances qui faisaient ce genre de blagues, après tout ! Néanmoins, il aurait espéré un peu plus de surprise, mais bon, on ne pouvait pas gagner à tous les coups. La belle ne tarda d'ailleurs pas à illustrer une fois encore sa grande vivacité d'esprit, spécialement confrontée à la magie transformiste, puisqu'elle « riposta », si l'on peut dire, en prenant elle-même sans un mot de plus la forme... d'Araki lorsqu'il était enfant, dans des vêtements peut-être un peu trop grands et un peu trop féminins pour lui, mais tout de même admirablement rendu.

L'Arcane eut un léger rire à son tour, un rire enfantin miroir juvénile de celui que la damoiselle avait émis un peu plus tôt, avant que celle-ci ne le questionne, un peu malicieusement, mais un peu mélancoliquement, également.

« Hé bien il est très mignon ce garçon ! Je me demande comment tu as pu te retenir de le couvrir de bisous ! D'ailleurs je vais tout de suite réparer un peu de ce tragique oublis ! »

Araki eut un petit sourire malicieux, en venant lui-même déposer un baiser sur la joue de sa version enfantine. Comme toujours, le Kitsune se montrait pétillant de malice, mais il ne manqua pas pour autant de répondre à la question de la damoiselle... devenu petit damoiseau, mais bon, ce n'était qu'un détail !

« Et sinon... hé bien rien de bien grave, je suis venu prendre des nouvelles d'une amie, c'est tout ! Quant à la version enfantine ma foi... j'aime bien prendre les apparences les plus mignonnes qui soit, tu le sais bien. Et puis ça aurait pu être amusant de voir comment tes gens auraient réagis en croisant une mini-Osami dans les couloirs ! »

Cela aurait pu être drôle... ou peut-être lui valoir quelques ennuis, également. Mais bon, cela n'aurait pas été la première fois que ses farces lui aurait valu quelques ennuis, et certainement pas la dernière non plus, il fallait bien se l'avouer... mais cela faisait partie du jeu également, après tout, et puis ce n'était pas ça qui l'avait jamais fait reculer !
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyDim 7 Oct - 10:09
« Petit sacripan ! Si je n'étais pas contre le fait d'abîmer mon joli minois, je te giflerais... » Répondit Osami d'une voix bien plus féminine que sa forme même si celle-ci n'était pas d'une masculinité écrasante non plus avouons-le quand Araki s'amusa à lui déposer un baiser sur la joue malicieusement, ce avant de reprendre néanmoins plus légère.

« Et alors ? Qu'attends-tu donc ? Ce n'est pas comme si j'allais te dénoncer immédiatement à tout le monde dans le palais… Oh je sais, et si nous allions leur jouer quelques petits tours à deux ? Disons que certains de mes serviteurs méritent une petite leçon pas trop cruelle et que j'ai bien envie de taquiner d'autres. » Ceci en adoptant un ton vraiment masculin qui convenait bien mieux à sa forme actuelle, en effet elle était duchesse en ces terres après tout et puis… Franchement, il y avait des travers de ducs et comtes bien plus insupportables et indignes que le fait de devoir subir de temps en temps des farces de l'un d'entre-eux. Évidemment elle n'allait pas épiloguer là-dessus, mais elle n'allait donc pas se sentir honteuse de ce qu'elle proposait à son ami et prévoyait même… Elle ne manqua pas d'ailleurs d'ajouter.

« Cela nous fera un petit entraînement je suppose pour ce que j'ai prévu, disons qu'il y a des gens qui m'enquiquinent sur mon domaine, mais qu'un châtiment sévère ne serait pas approprié pour les réprimander, j'aimerai donc en quelque sorte leur faire peur. Pour qu'ainsi ces jeunes énergumènes se disent qu'ils feraient mieux d'être obéissants envers leurs parents au lieu de se mettre au banditisme. Et il se trouve donc que tu tombes bien vu que tu vas m'y aider... » Un problème qui n'était pas lourd, mais qu'elle préférait prendre en charge avant qu'il ne le devienne justement. Ce n'était jamais amusant après tout de voir de jeunes âmes se mettre à pratiquer le banditisme par dépit ou ennui, surtout que la période y était propice malheureusement suite à une longue guerre civile au sein du Duché… Autant dire qu'il fallait être vigilant.

« Alors, cela t'intéresses t-il ? Aurais tu des idées en tête ? Ou bien devrais-je trouver un complice qui n'a pas froid aux yeux pour cela... » Conclut-elle donc avec amusement et un air taquin en attendant de voir la réaction de son ami et si celui-ci avait déjà plus ou moins des plans en tête. Après tout les serviteurs d'Osami n'étaient pas certes embêtés tant que cela par elle, mais certains connaissaient déjà ses petites habitudes et astuces, des idées originales ne venant pas d'elles seraient donc bienvenues certainement...
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyJeu 29 Nov - 15:43
Le transformiste accueillit d'un petit rire argentin la remarque de sa consœur, un éclat malicieux dans son joli regard. Osami savait toujours comment le taquiner efficacement... et ne se laissait jamais démonter longtemps par toutes ses farces et ses incongruités, peut-être justement parce qu'elle le connaissait si bien ! D'ailleurs, la Duchesse ne tarda guère à retomber sur ses pattes, comme si elle tenait autant du chat que du renard, en proposant non seulement à Araki de poursuivre ses farces en dépit du fait qu'il l'ai trouvé, et même, poussant la chose plus loin, de profiter de celles-ci pour servir ses propres fins, si l'on pouvait dire, à savoir en donnant une petite leçon à certains de ses serviteurs.

« Ahah alors tu veux profiter de moi pour donner une leçon à tes propres gens ? Tu es aussi belle qu'impitoyable... enfin, même si pour l'instant c'est moi la plus jolie ! »

Il eut un petit rire malicieux alors qu'Osami continuait, précisant sa pensée... non pas que l'Arcane en ait eut besoin, car il ne pensait bien entendu pas réellement que la jeune femme puisse réellement vouloir du mal à ses gens, après tout. Il s'agissait bien plutôt de leur faire la leçon d'une façon qu'ils n'oublieraient pas, ce qui était une grande spécialité d'Araki... même si beaucoup auraient pu contester le but réellement pédagogique de la plupart de ses leçons, mais ce n'étaient là bien entendu que de mauvaises langues ! La Duchesse termina par une petite provocation à l'intention de celui qui avait ravis son enfantine apparence, ce qui fit rire légèrement celui-ci à nouveau.

« Remettrais-tu ma compétence en doute en matière de farces et attrapes ? Je veux bien laisser ma place à un autre spécialiste, mais j'attends de voir celui que tu trouverais... je doute qu'il puisse devenir aussi mignon que je le suis en ce moment de toute façon ! »

Il tira la langue malicieusement – après tout, il avait la forme d'une petite fille, alors autant en profiter, non ? – tout en réfléchissant un peu plus concrètement à la question.

« Sinon bien sûr je ne manque jamais d'aider une amie dans le besoin... ou de saisir une bonne occasion de donner une petite leçon malicieuse à des inconnus ! Pour ce qui est des idées, ma foi, le champ est vaste ! On peut leur faire croire que quelque chose est arrivé à leur maîtresse par leur faute... c'est un peu cruel, et puis ils s'y accoutument vite, ceci dit ! Et ça présente le désavantage que plus personne ne t'aide quand tu t'étouffe pour de vrai avec un os de poulet... »

L'Arcane réfléchissait à voix haute – et semblait conter sans y prendre garde une anecdote personnelle, au passage – alors que que le joli visage d'Osami enfant se plissait légèrement sous la concentration.

« Sinon de manière plus classique hmmm... on peut jouer sur l'effet de surprise, leur faire croire qu'ils ont désamorcé une de tes blagues habituelles qu'ils connaissent en me faisant surgir au dernier moment... et bien d'autres encore ! Mais il faudrait voir qui tu veux viser et dans quel contexte pour donner des idées plus spécifiques, je pense ! »
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyVen 30 Nov - 21:29
« Je suis certains que mes gens préféreront ça à d'autres méthodes de mes collègues, surtout si j'agis avant qu'ils ne m'obligent à en user. Vois cela comme une façon de prévenir le mal pour ne pas avoir le guérir plus tard. » Répondit-elle mi amusée et mi sérieuse quand son ami plaisanta sur le fait qu'elle soit soit disant impitoyable. Disons qu'en effet c'était aussi du pragmatisme et une manière d'éviter de devoir agir de façon plus dure envers certains. Après tout la vie dans les Duchés n'était pas non plus douce par nature et disons qu'elle restait une duchesse. Si le problème du banditisme s'aggravait trop, elle serait donc obligée de prendre certaines mesure pour calmer la chose et pas forcément aussi miséricordieuses qu'elle aimerait, alors autant empêcher le mal d'apparaître en usant de méthodes encore plutôt innocentes, que de devoir amputer métaphoriquement un membre gangrené d'un coup sec.

Et Araki pourrait l'aider, après tout il vaut mieux avoir peur que mal et il ne manquait pas d'imagination disons et puis surtout lui aussi était un transformisme de très haut niveau, il égalait Osami en ce domaine, même s'il la surpassait peut-être un peu dans d'autres et inversement. Néanmoins, c'était justement le transformisme qui leur serait utile, cela et puis en soit tout cela serait fort divertissant, une pierre deux coups en somme, après tout il fallait aussi savoir se détendre pour ne pas être engloutit et rendu amer par le stress inhérents à leurs grandes responsabilités mutuelles.

« Oh tu sais mon ami, à être devenu un beau renard de compagnie pour tes confrères arcane ou sa majesté impériale, tu t'es peut-être rouillé comme une sorte de petit chiot à qui l'on donne tout et qui n'a plus grand-chose à faire. J'attend donc de voir si ta condition ne t'as pas ramollit. »
Glissa t-elle sinon avec amusement à son ami pour le taquiner, ce avant de reprendre un peu plus sérieusement, mais seulement un peu.

« Disons qu'ils ne connaissent pas forcément mes petits tours personnellement, mais ils risquent de les connaître si je ne varie pas un peu, cela et puis je n'ai pas eu souvent affaires à tous ces jeunes... Après tout j'ai beaucoup de personnes sous ma responsabilité. Je ne pense pas donc qu'on puisse leur faire croire à tous qu'ils ont déjoués un de mes tours, il n'ont encore jamais eu affaire à moi quasiment pour beaucoup, mais sinon je pourrais te dire que j'aimerai qu'on leur donne une bonne leçon justement quand ils sont en train de commettre leurs forfaits… Et sans forcément qu'ils sachent que c'est nous qui allons leur jouer un mauvais tour. » Elle ajouta alors.

« Comme ces jeunes idiots se disent que le banditisme pourrait être une activité lucrative, pourquoi ne pas leur faire penser qu'au contraire c'est une très mauvaise idée ? Que ce soit par les dangers ou bien les soucis multiples que peut imposer une telle profession… En somme, que dirais tu de faire une chasse aux bandits débutants ? Et soit de leur offrir la peur de leur vie, soit la plus grande honte qu'ils aient jamais connus. Je ne doute pas que tu auras évidemment beaucoup d'idées à ce sujet. » Oui et puis il y aurait de l'action comme ça. Ce serait donc des farces oui, mais le but ne serait pas forcément qu'ils sachent que c'était elle et lui qui avaient fait cela, non le but était de les dégoûter du banditisme de façon efficace, mais pas douloureuse. Un vaste projet en somme, mais qui pouvaient permettre beaucoup de manières différentes d'être mené à bien...
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyVen 14 Déc - 13:11
Un petit problème de précision s'était visiblement glissé entre les deux métamorphes à l'enfantine apparence, puisque l'Arcane avait cru comprendre que son amie voulait donner une petite leçon amusante à ses gens, ses proches, ceux qui étaient directement ou indirectement à son service, au sein de sa demeure par exemple... et voilà qu'en fait, elle voulait remettre certains de ses sujets, qui commençaient à se prendre pour des bandits, dans le droit chemin ! Araki n'en dit bien entendu rien, mais il se fit la réflexion en lui-même que dans ce cas-là il ne voyait pas vraiment pourquoi elle avait besoin de ses idées et de l'originalité qu'il pouvait apporter par rapport à son propre style à elle, puisque des brigands en herbe ne devaient guère avoir de raison de reconnaître la signature de leur charmante Duchesse derrière une mésaventure qui pourrait leur arriver, après tout... son erreur était donc bien compréhensible.

Ceci dit, peut-être Osami souhaitait-elle tout simplement passer du temps avec lui d'une manière à la fois agréable et constructive, et il n'allait certes pas se plaindre de cette possibilité ! Quoiqu'il en soit, il écouta avec attention ce qu'elle avait à dire, réfléchissant à la question avec une petite moue qui, forcément, sur ce visage, apparaissait comme adorable.

« Hmmmm, je vois un peu mieux ce que tu voulais, en effet ! Dans ce cas, je peux tout d'abord dire que chez de jeunes mâles aventureux, la honte est toujours un bien plus grand frein que la peur. La peur peut finir par faire naître le courage s'ils ont la tête suffisamment vide, alors que la honte, elle, se grave durablement comme un pesant fardeau ! »

Après tout, quelqu'un qui voulait devenir bandit de grand chemin, avec tous les risques que cela impliquait, était rarement quelqu'un de bien malin, aussi ne perdait-on rien à tabler plutôt sur l'émotion qui frappait au plus bas pour les marquer durablement. Quoiqu'il en soit, le Kitsune continua en détaillant ses idées.

« Dans les deux cas, je pense que le mieux est de jouer sur l'effet de surprise, l'inattendu. Si tu ne veux pas qu'ils sachent que ça vienne de toi, le mieux est de leur faire croire que toute nouvelle tentative pourrait tourner de la même façon ! »

En effet si, de base, l'idée que leur Duchesse pourrait les punir à nouveau s'ils essayaient de recommencer pouvait être le plus naturel, si Osami voulait rester dans l'anonymat il fallait provoquer l'effet de durabilité d'une autre manière.

« Dans ce but, je propose de leur laisser croire tout d'abord qu'ils ont trouvé une proie facile, pour les mettre en confiance, puis de les surprendre ! Soit, pour rester sur la honte, en faisant surgir sous leurs pas problème après problème qui finira par les faire échouer, alors que leur proie apparaîtra toujours aussi sans défense... soit, si on veut partir sur la peur, en changeant de forme pendant l'opération pour leur laisser croire que derrière chaque paysan sans défense qu'ils voudraient attaquer plus tard pourrait se cacher potentiellement à chaque fois un monstre redoutable... »

Difficile pour le Kistune d'être plus spécifique à ce stade, mais il espérait que ces quelques pistes plairaient à son amie et, qui sait, stimuleraient peut-être sa propre créativité... après tout une farce en duo était toujours plus amusante quand les deux cerveaux s'y combinaient !
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptySam 15 Déc - 15:55
« Merci de me donner de telles informations sur là où frapper pour faire mal à la gente masculine. » Dit-elle d'un ton amusé, bon en vérité elle le savait déjà en partie, mais il est vrai que pour cette affaire ci ce serait sans doute en effet le mieux de tabler sur le fait de leur faire subir la pire honte de leur existence. Et encore, elle supposait que certains pouvaient faire de l'humiliation subie une fois une force pour avancer et ne plus refaire les mêmes erreurs que par le passé, mais bon ça demandait souvent une sagesse qu'avaient rarement une jeunesse se tournant vers le banditisme pour adopter une voie d'existence leur semblant moins monotone. Autant devenir mercenaire dans un tel cas, pas qu'elle serait du genre à encourager les jeunes à le faire, mais bon malheureusement ce n'était pas rare en ces terres que les gens choisissent la voie du mercenariat pur et dur, même si pas sur un coup de tête pour ceux espérant prospérer dans cette voie...

« Hum, intéressant, j'aime bien tes idées, pourquoi ne pas faire les deux, mais en variant les tentatives d'approches selon les groupes de bandits du dimanche ? Je propose par exemple dans le cas où on prend une apparence visiblement ordinaire, soit en effet de les humilier en les faisant échouer à dépouiller quelqu'un sans défense, par exemple un marchand ambulant solitaire, tout en les dépouillant au passage sans qu'ils s'en aperçoivent sur l'instant comme s'ils avaient affrontés des voleurs de grands chemins compétents sans le savoir ou leur donner une bonne leçon sous celle-ci, par exemple en prenant l’apparence d'un mercenaire commun qui apprendrait à ces jeunes imprudents que la voie des hommes d'armes n'est pas trop fait pour eux… Ou alors, en profitant de leur sommeil la nuit s'ils font un camp, pour les ligoter, prendre leurs biens mal acquis et faire en sorte que leurs proches les retrouvent dans cette embarrassante situation pour approfondir l'humiliation. Quand à l'idée de leur faire croire qu'il peut y avoir éventuellement un monstre se cachant sous les traits de chaque personne traînant sur les routes, c'est un classique efficace... » En somme, beaucoup de possibilités efficaces et amusantes, elle ajouta alors en prenant sa forme de grande renarde avant de s'allonger visiblement sur des coussins disposés non loin et dire avec amusement.

« Que dirais tu que nous allions chercher une bande d'idiots à qui apprendre la vie de ce pas ? Tu n'auras qu'au passage me faire des nouvelles concernant notre empire natal, mais aussi de tes exploits des derniers mois, après tout je te connais, tu n'aimes pas rester enfermé derrière un bureau à remplir de la paperasse tout la journée contrairement à ton collègue elfe... » Oui, ce qui en faisait d'ailleurs et ce sans aucun doute un ministre assez excentrique… Enfin, peut-être plutôt un grand délégateur de responsabilités.
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyMar 25 Déc - 23:16
Comme d'ordinaire, Osami ne manqua pas de faire assaut de malice contre son vieil ami, qui d'ailleurs n'en attendait pas moins, il fallait bien l'avouer. Après tout, la malice n'était-elle pas à la racine de leur identité de Kitsune, autant que de leur discussion présente, d'ailleurs ? Ce fut donc avec un sourire qu'il acheva sa prise de parole, et laissa Osami prendre, ou non, les balles qu'il lançait au vol. Il n'était pas chez lui, il fallait bien le rappeler, et c'était donc elle qui choisirait quelle idée concrétiser ou non... après tout, ils étaient chez elle, donc c'était elle qui était à la manette ! Il serait heureux de suivre sa charmante amie pour cette quête un peu spéciale qui, ceci dit, lui ressemblait bien, il fallait bien le dire.

Du reste, ses idées ne semblèrent pas déplaire à Osami, que du contraire, puisque celle-ci s'en empara pour broder généreusement sur les thèmes qu'il lui proposait... elle avait même beaucoup d'idées ! Le Kitsune se dit à part lui que ce ne serait décidément pas une mauvaise idée de la fâcher contre lui vu la réserve d'idées qu'elle semblait avoir pour tourner de pauvres hommes en ridicule... mais de toute façon cela faisait longtemps qu'il avait déjà arrêter qu'il valait mieux ne pas se la mettre à dos... chose qu'il n'aurait bien entendu pas voulu quoiqu'il en soit. Il hocha donc la tête tout au long de sa prise de parole, un sourire montant sur les lèvres de l'Arcane en imaginant certains des scénarios qu'évoquait son amie, laquelle ne manqua pas de finir par proposer de passer à l'action.

« Ma foi, pourquoi pas, nous pouvons y aller quand tu voudras, ma douce amie ! Je te suis, puisque nous sommes sur tes terres, et mettrai ma malice au service de tes multiples idées pour tourner les plus aventureux de tes jeunes gens en ridicule ! »

Le Kitsune s'inclina sous l'apparence d'une Osami enfantine, avec une touche théâtrale... et se redressa en ayant repris sa propre forme. Après tout, mieux valait ne pas attrouper les gens avec l'apparence de leur Duchesse, même enfant – surtout enfant, peut-être – puisqu'il s'agissait d’œuvrer dans la discrétion. La laissant libre de se mettre en route si et vers où elle le voudrait, et prêt à lui emboîter le pas le cas échéant, il poursuivit sur l'interrogation de la damoiselle.

« Pour ce qui est d'Ikhyld, hé bien... toutes les damoiselles se pâment sur mon passage, mais ça ce n'est pas vraiment neuf bien entendu. »

Un éclair de malice brilla dans le regard d'Araki, accompagné de son sourire, avant qu'il ne prenne la peine de répondre un peu plus sérieusement.

« Sinon, que dire... il n'y a pas de nouvelles majeures, pas de nouvel Empereur ou de nouvel Arcane, ce genre de choses. Lyra a l'idée de grandes festivités pour fêter le deuxième millénaire de notre âge, ce qui donne lieu à pas mal de préparatif, mais sinon la vie continue toujours son petit bonhomme de chemin tranquille... c'est bien pour ça que j'aime autant voyager ! Ça et le plaisir de revenir te voir, bien sûr ! »
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptySam 29 Déc - 21:26
Donc, il restait maintenant à trouver ces jeunes idiots, mais en attendant autant en profiter pour apprendre certaines choses, n'est-ce pas ? Elle ne manqua pas alors de dire avec amusement.

« C'est presque à se demander pourquoi tu es encore célibataire dans ce cas mon ami si tu as autant de succès avec les femmes, quoique peut-être as tu un certain goût pour cela comme ton ami Xin ? Ce dernier je suppose est encore aussi entiché de la paperasse qu'il l'était la dernière fois que j'étais venu dans l'empire, cela doit lui faire étrange d'avoir un collègue qui pour sa part préfère esquiver la chose, n'est-ce pas ? » Glissa t-elle alors avec amusement, ce avant de reprendre un soupçon moins légèrement et de plus en plus sérieuse.

« Je sais que c'est toujours un plaisir de me voir, comme tu l'as vu sinon la situation de mon duché est assez stable dernièrement. J'espère que ça n'a pas trop salit l'image romantique que tu te fais de moi que la manière dont j'ai pris le pouvoir ici mon ami, disons que comme tu le sais je n'ai pas vraiment eu le choix... » Elle semblait alors pensive et ajouta. « Je suis peut-être un peu trop protectrice envers ceux que je considère comme mes protégés, mais je considère que mercenaire ou non à l'époque, il est important de s'accrocher fermement à ses principes, c'est cela qui fait que l'on peut encore se regarder dans un miroir… Enfin, je disgresse et je ne devrais pas surtout que maintenant il est bien trop tard après tout pour revenir en arrière. » Elle sourit alors finement, puis ajouta plus légèrement, mais pas trop.

« Vous avez toujours peur que l'empire Akkatonien décide enfin d'arrêter de jouer votre jeu de l'influence diplomatique et commence à grignoter une autre nation Orzanienne ? Teïder semble une cible si tentante par exemple, pas qu'ils manqueront à grand monde, mais je suppose que ça ne doit pas faire envie à tes collègues que l'idée que les Akkatoniens commencent à s'étendre à nouveau… Quoique, après ce n'est que Teïder après tout, mais nous savons fort bien que les Akkatoniens ne se contentent jamais éternellement de ce qu'ils ont… Sauf si vous avez enfin découverts une manière de les rendre dociles. » Cela arrangerait bien Ikhyld après tout, il ne faut pas oublier que s'ils étaient venus en Orzian c'était en bonne partie pour arrêter l'expansion continuel de l'empire rival qui semblait vraiment attacher à l'idée de répandre son mode de vie par la force si nécessaire.
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyMer 2 Jan - 19:04
Osami ne semblait pas particulièrement pressée de partir à la chasse aux jeunes bandits à remettre sur le droit chemin, mais ce n'était certainement pas Araki qui allait précipiter les choses. Après tout il était venu ici avant tout pour voir comment allait son amie et pour passer un peu de temps en son agréable compagnie, et si elle voulait discuter au lieu de tourner des bandits en herbe en bourrique, après tout, il n'allait pas s'en plaindre ! Du reste, si le simple fait de discuter avec Osami était toujours un plaisir en soit pour le malicieux Kitsune, la conversation était également plutôt intéressante, faites de malice mais aussi de question plus grave. La dernière interrogation de la belle Duchesse fit d'ailleurs réfléchir son ami, qui prit quelques instants de réflexion, une expression pensive sur son beau visage, avant de répondre tout d'abord à cette interrogation-là.

« Hmmm c'est vrai qu'après tous, nos parents sont venus sur Orzian avant tout pour empêcher l'avancée de la menace akkatonienne jusqu'aux rivages d'Ikhyld, et que surveiller l'Empire reste notre première préoccupation. Je pense toutefois qu'on est tranquille pour une décennie encore au moins, car je vois mal leur empereur actuel partir en guerre de conquête, du moins, je l'espère... et bien sûr tout sera encore à revoir lors de leur prochaine élection. Leur système « démocratique » n'aide pas à la stabilité, mais nous pouvons toujours essayer de favoriser le pouvoir des pacifistes, il est vrai.

Mais s'ils agissaient, ma foi, attaquer Teïder serait sans doute la seule possibilité ou nous serions tenter de ne pas intervenir, en effet. Après tout, on ne peut pas vraiment dire que les teïderiens soient très défendables, et d'un côté plus cynique on pourrait aussi se dire qu'ils ont beaucoup d'hommes, et qu'une guerre contre eux serait idéal pour épuiser les forces akkatoniennes, et les neutraliser ensuite... mais bien sûr, c'est pour ceux qui réfléchissent par les armes, comme tu le sais je ne veux que la paix. »


Le Kitsune eut un de ses sourires plein de malice, mais Osami, qui le connaissait bien, pouvait voir l'éclat plus dur au fond de ses yeux. Il ne souhaitait pas la guerre, et ferait tout pour l'éviter, mais si Akkaton ouvrait le bal, l'ancien espion qu'il était n'aurait sans doute guère de scrupule à agir pour que ce conflit soit le dernier avant longtemps à menacer Ikhyld. Quoiqu'il en soit, cet éclat disparu rapidement, et ce fut en souriant qu'il reprit pour répondre aux restes des paroles de son amie.

« Enfin, la guerre est un sujet bien grave ! Pour te rassurer sur un sujet plus doux, ma belle Osami, ne t'en fais pas, l'image romantique que j'ai de ta douce personne ne va pas sans l'admiration que j'ai pour ta volonté et pour ta poigne ! Je ne doute pas que si tu as pris le pouvoir de cette façon, c'est que cela s'imposait... et une telle prise de pouvoir n'est-elle pas aussi digne d'admiration ? Après tout, tu es plus qu'une sublime damoiselle, sinon je ne te trouverais pas charmante même quand tu te changes en un vilain petit renard comme moi. »

Araki eut un petit rire à cette dernière remarque, restant dans son ton malicieux habituel, ce qui n'avait pas empêché sa réponse d'être des plus sérieuses. Il fini ensuite sur la dernière, ou plutôt la première interrogation de la belle Kitsune.

« Et pour ce qui est des nouvelles plus personnelles, Xin a toujours le nez dans ses papiers, en effet... et moi bien entendu si je ne suis pas encore marier c'est parce que la seule damoiselle de l'empire qui a su capturer mon cœur s'est échappée pour devenir Duchesse dans les Duchés du Sud, bien évidemment ! »
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyVen 4 Jan - 20:52
Ils avaient le temps de discuter un peu de toute manière, même si évidemment Osami n'oubliait pas son objectif du jour, juste que Araki était une très bonne source de renseignements à sa manière, alors autant en profiter. Elle n'oubliait pas après tout que s'il voyageait beaucoup, ce n'était pas purement pour retrouver d'anciens amis à lui avec lesquels il entretenait de plus ou moins bonnes relations. Car il était aussi un espion et agent actif d'Ikhyld d'une certaine manière...

« Nous verrons bien de toute manière, je n'ai pas trop envie j'avouerai de voir ce dont seraient capable Ikhyld et Akkaton dans une guerre massive, Ikhyld est beaucoup plus forte qu'à l'époque de la croisade après tout et n'a jamais cessée d'améliorer l'art magique que nous maîtrisons si bien nous enfants de l'Orient… Tandis que l'empire d'Akkaton n'a encore jamais testé les nouvelles armes qu'ils ont développés depuis l'industrialisation de leur empire dans une guerre de grande ampleur… Par rapport à cela, les petits conflits armés qui éclatent fréquemment entre les duchés du Sud auraient l'air bien ridicules. Cela ne pourrait se comparer qu'aux guerres que nous sommes des fois obligés de faire pour repousser Teïder à la limite. » En somme, rien de réjouissant en effet, une guerre de grande ampleur entre la technologie et la magie ne manquerait pas d'être impressionnante après tout… Mais sur ce quoiqu'il en soit, elle accepta de bonne grâce de passer à un autre sujet.

« Haha, c'est toujours aussi rafraîchissant de te parler mon ami, décidément ne change jamais, tu es vraiment quelqu'un d'exceptionnel. Quoiqu'il en soit, tu sais bien que tu seras toujours le bienvenu ici, alors ne manque jamais de venir me voir si tu en as un peu envie, je t'avouerai après tout que ce n'est pas tous les jours que je peux rencontrer d'anciennes connaissances ou mêmes des compatriotes. » Oui, le duché de Sarrasi était bien enfoncé dans les terres duchéennes après tout, il y avait beaucoup de voyageurs qui y passaient certes, mais moins que pour les cités portuaires et rarement disons des personnes qui avaient à faire avec la duchesse elle-même. Mais bon, au moins on allait dire qu'elle avait une existence plus calme qu'une duchesse comme celle de Vinche par exemple…

« Oh, pourtant tu sais, il doit y avoir beaucoup de dames de ma qualité ou plus dignes de toi au sein de notre belle nation natale. Je ne suis pas la seule kitsune raffiné avec un caractère un minimum affirmé après tout. » Dit-elle ensuite amusée en réponse aux derniers paroles d'Araki, était-ce une invitation à lui faire du charme ou jouer sur ce qu'elle venait de dire ? Peut-être, quoiqu'il en soit au bout d'un certain temps et avant qu'ils ne reprennent ce qu'ils devaient faire, elle eut envie de le taquiner sur un dernier sujet.

« En plus tu imagines ? Épouser une duchesse ? Cela voudrait dire que tu devrais être duc et donc que ce serait associé à certains devoirs et puis il te faudrait supporter plus ou moins la nature comploteuse ou ambitieuse et cupide des locaux. Toi qui respire l'innocence et la bonté, je suis certain que ce serait bien trop pour ton âme sensible... » Évidemment elle exagérait un peu, mais bon elle aussi avait le droit de faire de l'humour après tout...
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyDim 6 Jan - 3:19
Araki eut une petite moue à la réflexion de son amie sur la guerre possible entre Ikhyld et Akkaton, la trouvant quelque peu en deçà de la réalité, pour le coup. Si les deux Empires s'engageaient à fond dans une guerre directe, une querelle frontalière avec Teïder ressemblerait à une escarmouche mineure... ce n'était pas pour rien si la seule perspective qui pourrait ranger le Kitsune à l'avis d'attendre pour agir en cas de déclaration de guerre akkatonienne serait de voir le champion de l'impérialisme user ses réserves de balles et la vie de ses trop nombreux soldats sur les teïdriens, sans parler de voir ses armes encore secrètes ou dissimulées être sorties et confrontées à la réalité du terrain contre les atouts magico-mystiques de Teïder. C'était la seule façon d'espérer triompher sans imaginer des dizaines de milliers de morts ikhyldiens, si pas bien plus encore...

Mais la conversation glissa ensuite sur des sujets plus doux, c'était le moins que l'on pouvait dire, et ce fut avec un sourire mi-malicieux, mi-faussement blessé qu'il répondait finalement à son amie, tout en tombant à genoux dans un élan mélodramatique, ses si beaux yeux remplis de ce même mélangé à moitié malicieux, à moitié blessé et outré – faussement, du moins – tout en élevant sa voix pour lui répondre.

« Comment ! Ma dame ose douter que la pureté de mon cœur et de mon amour ne sauraient résister à quelques vilenies ! Que la flamme ardente de ma passion saurait être refroidie par quelques austères devoirs ! Mais, ô muse de mon cœur meurtri, amour et passion triomphe, par leur pureté même, de tous ces piètres obstacles ! Hmmmm... Ça puis tout le monde sait qu'un consort n'est pas si concerne que ça par les devoirs et les tentatives d'empoisonnement surprise au petit déjeuner, puisque le pouvoir ne vient pas de lui. »

Son visage faussement blessé se fendit d'un sourire plein de malice et de bonne humeur avant qu'il ne tire la langue malicieusement suite à cette dernière remarque. Néanmoins cette expression ne suffit pas à faire mourir la flamme joueuse dans ses yeux, que du contraire, et, d'agenouillé, il redressa une jambe pour se retrouver un genoux en terre tout en prenant l'une des mains d'Osami entre les deux siennes, douces et chaudes.

« Quant aux autres damoiselles de l'Empire... ô douce Osami, ta modestie est bien grande pour croire qu'elles pourraient ne fut-ce que rivaliser en éclat avec la noble damoiselle qui dès mon enfance ravit dans ses yeux la lumière du levée du soleil, comme elle devait plus tard ravir tout un duché ! Si je n'avais peur de voir mon cœur se briser sous ton refus, je pourrais te demander ta main ici même. »

Il eut un de ses petits sourires plein de malice qui faisait fondre les cœurs tout en laissant toujours plané un doute sur la frontière entre malice et sérieux dans ce qu'il disait, tout en se contentant, au lieu de la réclamer, de porter la main d'Osami à ses lèvres pour un chaste et galant baiser, avant de la relâcher.

« Je me demande si mon cœur n'était pas moins en danger quand nous parlions des risques de voir la pire guerre que ce monde ait connu se déclencher ! D'ailleurs, en parlant de Teïder, j'ai cru comprendre que ça s'agitait pas mal chez eux ces temps-ci... est-ce que tu crains une attaque de leur part sur les Duchés dont tu t'es fait le premier rempart, douce mais oh combien redoutable Osami ? »
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyLun 7 Jan - 21:42
Araki devrait faire du théâtres, ou bien il devait en faire pour aimer autant le mélodrame, mais surtout pour se mettre en scène avec autant de passion, mais ce n'était pas forcément pour déplaire à Osami qui passait en général ses journées à gérer des affaires sérieuses et plus ou moins de vie ou de mort, que ce soit pour elle ou évidemment pour d'autres étant donné qu'elle était dirigeante…

« Oh mon cher Araki, tu es si innocent. Penser qu'un consort est plus à l'abri que sa potentielle campagne en ces terres ? C'est pour cela que je me dis qu'il vaut mieux préserver cette pureté en te gardant de tout mal de ce genre, ou alors tu es un très bon comédien et je retire dans ce cas absolument tout ce que j'ai dis. » Répondit-elle amusée et taquine, et probablement pas, mais pas sûr, sérieuse quand elle disait tout cela. Difficile de savoir après tout avec des kitsunes comme eux et au vu du contexte… Est-ce que eux-mêmes savaient d'ailleurs ? Difficile à dire…

Quoiqu'il en soit, elle le laissa faire quand il voulut faire son galant, puis tout à coup après que son ami ait totalement finit de discourir, Osami sourit de façon un poil machiavélique et soudainement Araki put voir nul autre que lui-même en face de lui, certes pas habillé pareillement et plus grand, mais il put voir cela l'espace de quelques instants avant qu'Osami ne reprenne sa véritable forme aussi rapidement… Et alors elle dit avec humour en récupérant doucement sa main, doucement avant de l'aider à se relever d'un geste certes un peu gaillard mais fait avec une grâce féminine.

« Laisse moi deviner, tu aimerais être le chevalier servant qui viendrait me protéger des fanatiques suintant la haine et le mépris que Teïder pourrait m'envoyer ? Plus sérieusement, oui je sens qu'ils vont finir par nous attaquer, je ne sais pas quand, mais comme tu le sais mon duché est juste à la frontière avec Teïder… Autant dire qu'il sera en première ligne, même si heureusement sa nature montagnarde fait que les nordiens le contourneront en bonne partie… Enfin. » Elle lui adressa un doux sourire rempli d'affection, amicale ou plus ? Et ajouta avec sérieux mais douceur.

« Si jamais tu veux venir m'aider le jour où ça arrivera, sache que tu seras le bienvenu, même si évidemment je comprendrai que ton devoir puisse t'appeler ailleurs, quoiqu'il en soit je tâcherais de te rendre la pareille mon ami dans un tel cas un jour, nous restons après tout des compatriotes… » Ceci dit elle reprit en tapant dans les mains comme pour dissiper les possibles inquiétudes pour demain avant de soupirer et de dire un peu nostalgique.

« Il faut croire que c'était plus simple à l'époque de notre jeunesse n'est-ce pas ? Quoique, je ne regrette pas pour autant le passé, on l'idéalise bien trop souvent, n'est-ce pas ? » Beaucoup trop même des fois, mais telle n'était pas non plus la question...
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyLun 7 Jan - 22:29
Il n'était pas difficile de voir l'affection et la malice qui régnaient entre les deux Kitsunes, et en vérité il aurait sans doute été bien plus complexe de voir où se situait la frontière entre la sincérité et l'exagération malicieuse dans leurs paroles et leurs actes, à l'un comme à l'autre. C'était l'une des raisons, parmi d'autres, qui faisait qu'Araki appréciait autant la douce Osami et ses discussions avec elle. Ils se ressemblaient beaucoup, par certains côtés, tout en étant assez différents par d'autres pour que les conversations restent toujours intéressante, ce qui, couplé à leur profonde complicité et aux longues années depuis lesquelles ils se connaissaient, donnait toujours une saveur toute particulière, et très plaisante, au temps passé avec elle.

« L'enfance est toujours plus simple que l'âge adulte, après tout, c'est normal ! Mais aussi bien moins intéressante... même si l'un comme l'autre le sont plus quand on a une sublime Kitsune malicieuse avec qui partager le chemin ! Mais enfin, plus généralement, ce sont les responsabilités et les possibilités de faire des choix qui rendent à la fois l'âge adulte plus compliqué et plus intéressant que l'enfance, impossible d'avoir l'un sans l'autre... et personnellement je préfère l'âge adulte... et pas seulement parce que les adultes ont des jeux plus plaisants que les enfants ! »

Plus sérieux qu'à l'ordinaire en parlant de l'enfance et de l'âge adulte, même presque profond, Araki avait laissé une étincelle à la fois malicieuse et canaille percer en se refaisant plus léger sur cette dernière phrase, avant de lâcher un petit rire malicieux à ce petit jeu de mot.

« Quant à être ton consort ou ton preux chevalier, ma foi... je reste persuadé que mon amour pur et sincère pour ta divine personne, même quand tu prends des traits aussi pâle, comparé à ta radieuse beauté, que ceux de ma modeste personne, triomphera de toutes les intrigues... comme le prouve mon talent de comédien, n'est-ce pas ? Mon amour est si grand que je serais prêt à te servir de goûteur pour que jamais aucun poison ne puisse atteindre tes douces lèvres ! Enfin, nonobstant le fait qu'aucun de nous deux ne puisse être empoisonné, ahah !

Las, je crains par contre de ne pas être le plus légendaire des preux chevaliers, mais soit certain que si j'ai la possibilité de venir t'aider alors que tu serais assiégée ou attaquer, par les vils teïderiens ou tout autre menace, je saurai braver tous les dangers malgré tout pour venir t'apporter mon modeste concours ! »


Il s'inclina en disant cela, comme un vassal promettant de venir en aide à son seigneur, comme pour illustrer que si aucun lien vassalique ne les tenait, son amour – œuvre de malice ou bien réel, c'était encore à trancher – suffirait à le motiver mêmement. Se redressant, il se refit toutefois à nouveau un peu plus sérieux.

« Enfin... une invasion des Duchés par Teïder, si elle se fait massivement et en bonne et due forme, pourrait aussi être l'étincelle qui embraserait une grande guerre en Orzian. Après tout, il est possible qu'Akkaton refuse de laisser Teïder s'étendre sur son flanc et intervienne... et dans ce cas il serait étonnant qu'Ikhyld laisse son rival s'emparer de tout le prestige diplomatique de cette aide. En bref Teïder pourrait liguer tout le monde contre lui, si les choses se passaient de la meilleure façon, et ainsi préserver pour encore un bon moment la paix entre les deux grands empires... il faut bien dire aussi que c'est facile de détester les teïderiens, on dirait qu'ils font tout pour, ahah ! »
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyMer 9 Jan - 18:13
« Hum, tu as sans doute raison, du moins concernant le fait que l'enfance en est simple à être ennuyeuse au final quand on devient adulte. » Dit Osami pensive à ce sujet, il est vrai que beaucoup regrettaient ou idéalisaient l'enfance, mais n'était-ce pas au final qu'une transition douce vers l'âge adulte ? Ils étaient après tout tous d'anciens enfants et tous les enfants deviennent adultes à terme. C'était presque à se demander d'ailleurs s'il ne valait mieux pas considérer les enfants par rapport à l'adulte qu'ils pourraient devenir selon comment ils étaient élevés plutôt que par rapport à l'enfant qu'ils étaient…

« Oh, ne t'inquiète pas, je ne doute pas que tu viendras m'aider si besoin, après tout je sais que je peux te faire confiance et inversement, même si évidemment une duchesse peut moins faire pour aider l'un des légendaires arcanes d'Ikhyld que l'inverse par sa position. Quoique je peux toujours aider financièrement, mais je doute que tu ais besoin d'argent n'est-ce pas ? Sauf si tu cherches des mécènes pour construire une nouvelle académie pour éduquer la jeunesse d'Ikhyld... » Conclut-elle avec amusement, il est vrai qu'à Ikhyld on faisait une priorité d'éduquer la jeunesse, notamment celle douée en magie, c'est ce qui permettait sans doute à l'empire de l'Est de rivaliser sans mal avec Akkaton, après tout il était important que les générations futures puissent prendre la relève dignement… Sur ce elle finit sinon par ajouter avec un peu de sérieux.

« Je ne pense pas que les Teïderiens soient aussi bêtes. Du moins, ils ne vont pas tenter la chose de manière à risquer de se prendre une coalition en pleine figure sans être sûr de leurs coups. Il ne faut pas oublier que si Eïlynster et les Duchés ont certes su leur résister, c'est souvent de peu, voir très peu que les guerres contre eux ont été gagnées. Il restent un ennemi sérieux à prendre en compte après tout… De plus, je pense qu'il vaudrait mieux régler ce problème là par une révolution qu'une guerre, sinon ce serait trop coûteux en vie. » Sur celle elle sembla se rappeller de quelque chose, puis dit avec amusement.

« Mais sur ce, avant que j'oublie ce que nous étions censés faire, maintenant que nous sommes sortit de la cité, cela te dirait-il de parcourir la montagne discrètement sous nos secondes formes véritables ? » Celles de grand renards évidemment...
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyJeu 10 Jan - 21:13
Osami semblait peu à peu laisser de côté la partie malicieuse de leur échange, pour revenir à des réponses plus brèves et quelque peu plus sérieuses... ce n'était pas forcément pour ravir Araki, mais il avait accepté depuis longtemps que de toute façon la plupart des gens n'étaient pas capables – ou n'avaient pas envie – comme lui, de maintenir ce climat en permanence ou quasiment en permanence... peut-être était-ce un signe qu'il était encore plus dans l'enfance, malgré son âge, que la plupart de ses contemporains, justement ? C'était difficile à dire, mais il ne s'en faisait pas trop car, si on se fiait à la description qu'il avait lui-même établit un peu plus tôt, il avait depuis longtemps accepté pleinement les nombreuses responsabilités qui lui étaient venus avec l'âge adulte, et qui n'avaient d'ailleurs fait que se multiplier avec le temps, alors que des responsabilités d'enseignements puis d'Arcanes étaient venus s'ajouter pour ses pourtant toujours riantes épaules.

Quoiqu'il en soit, la conversation ne continua pas moins entre les deux Kitsunes, Araki écoutant ce que son amie avait à dire, patientant qu'elle ait fini avant de lui répondre, dans un soucis de simplicité, avant qu'elle n'en vienne à proposer d'exploiter pleinement leur nature de Kitsune, justement, ce qui ne manqua pas de faire naître un petit rire de la part de l'Arcane transformiste, qui s'inclina doucement devant la belle Osamia.

« Ma foi, si tu veux que nous arpentions les routes de ton riant duché sous les traits de renards pour ne pas effrayer nos futures proies que sont les bandits en herbes, je me vois bien mal refuser... et puis il faut dire que tu fais une renarde particulièrement jolie ! »

Un éclat de malice brillait dans le regard de l'ancien espion, qui ne semblait guère disposé à s'en défaire de son côté – mais c'était très rarement le cas avec lui, de toute façon, et cela dénotait alors généralement une situation plus ou moins grave, il fallait bien le dire – et ce alors même qu'il changeait pour prendre sa forme de grand renard avec une fluidité et une naturalité que l'on ne pouvait guère qu'attendre chez celui qu'on avait en quelque sorte sacré premier des transformistes d'Ikhyld. Il attendit que son amie face de même – qui, sans doute, le ferait tout aussi fluidement que lui, selon toute vraisemblance – avant de se glisser hors du chemin, tout en lui répondant à la manière des grands renards.

« Pour ce qui est des teïderiens, je peux difficilement voir comment ils pourraient réussir un assaut sans déclencher rapidement une coalition rapide contre eux... la seule solution serait de s'allier avec un des deux grands empires, mais cela semble bien difficile tant leur idéal est éloigné de celui des akkatoniens et tant leur façon de faire semble haïssable pour les ikhyldiens. »

Si certains pouvaient avoir du mal à garder le fil de leurs pensées quand ils changeaient de forme, se laissant gagner par l'animalité de la forme, par exemple, Araki avait bien entendu depuis longtemps dépassé ce stade, et communiquait sans aucun problème quelque soit la forme... quand l'interlocuteur pouvait le comprendre, bien sûr.

« Quant à ton aide, je ne doute pas de pouvoir y compter... même s'il y a plus de probabilité que je doive venir te défendre toutes griffes dehors, en effet ! »
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyVen 11 Jan - 19:11
« Qui te dis que ce n'est pas aussi pour te revoir sous ta forme renarde très cher que je demande cela ? Après tout cela m'avait assez manqué. » Et sur ce, elle se revêtit de sa forme de grande renarde, non pas celle divine, mais celle juste en dessous. Une forme sous laquelle la grande renarde qu'elle était avait une fourrure sombre à la teinte bleu clair, quoique peut-être était-ce dû à une envie de sa part, après tout transformiste de haut niveau qu'elle était, changer de subtilitée d’apparence quelle que soit l’apparence n'était guère difficile pour elle. Même si évidemment ce n'est pour autant qu'elle allait s'amuser à afficher une fourrure couleur rose fushia…

« Oh tu sais, ils pourraient faire cela s'ils voient une opportunité par exemple en cas de guerre entre les deux grands empires… Et selon qui dirige les deux empires ça pourrait être profitable, imagine que ce soit un Draenor Akkatonien qui soit au pouvoir à l'avenir, il pourrait croire pouvoir affronter Ikhyld et Teïder en même temps si nécessaire... Cette famille politique Akkatonienne a de ce que je sais une grande confiance en ses talents militaires. » Ce n'est pas pour rien qu'à l'étranger on appréciait moyennement quand les Akkatoniens élisaient un Draenor, pas parce que cela voulait forcément dire qu'il y aurait guerre, mais les Akkatoniens avaient tendance alors à se montrer plus hautains que d'habitude.

« Nous verrons bien, je ne sous estime pas après tout ta capacité à t'attirer des ennuis. » Glissa t-elle sinon taquine quand au fait qu'il viendrait l'aider probablement à l'avenir, quoiqu'il en soit ils commencèrent donc à explorer un peu la montagne… Et tombèrent alors sur quelques contrevenants dans une forêt. De véritables débutants de ce qu'ils voyaient, du moins Osami elle voyait 3 jeunes hommes habillés comme des jeunes montagnards avec quelques fourrures et des gourdins qui n'avaient point l'air endurcis, accompagnés d'un homme qui avait l'air pour sa part tout de suite plus aguerri, sans doute la trentaine et couturé de quelques cicatrices…

« Celui-ci va poser problème... » Glissa t-elle alors discrètement à son ami alors que depuis des buissons dans une forêt montagnarde ils voyaient les 4 brigands se partager un butin, sans doute pris à quelques voyageurs qui avaient cédés leurs pièces sans problèmes plutôt que de se battre. Elle ajouta alors amusée à Araki. « Peut-être qu'il pourrait servir d'exemple aux autres vu qu'il doit leur servir de modèle ? Pourrais tu t'en occuper ? Je viendrais t'aider si jamais tu en as besoin, on ne sait jamais après tout... » Après tout autant lui faire cet honneur, surtout qu'il n'allait pas se priver d'une occasion de l’impressionner, n'est-ce pas ?
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyVen 22 Mar - 22:01
Comme de bien entendu, Osami n'avait pas manqué de répondre avec malice à chacune de ses remarques, mais le Kitsune ne s'attendait pas à autre chose de la part de sa veille amie... après tout, cela faisait partie de son charme, et c'était l'une des raisons, parmi d'autres, qui rendait si plaisant le fait de discuter avec elle, elle qui savait toujours trouver une répartie malicieuse à ses propres traits d'esprits. Elle n'avait pas tout à fait tord, du reste, sur sa capacité proverbiale à s'attirer toutes sortes d'ennuis, même si, bien heureusement, cela avait peu de chance de rivaliser avec une invasion teïderienne potentielle, bien que celle-ci ne soit pas forcément une évidence à ce stade des événements non plus, les Esprits en soient remerciés !

Quoiqu'il en soit, ils étaient tombés sur leur premier groupe de bandits avant qu'ils ne puissent répondre, et, comme de bien entendu, Osami ne manqua pas l'occasion de l'inviter à prendre la main, en le taquinant une fois encore au passage, ce qui amena un sourire amusé sur le visage de l'Arcane, lequel observa quelques instants sa proie désignée.

« Hé bien je vais faire de mon mieux pour honorer ma Dame lors de ce brillant duel avec un brigand de grand chemin... enfin, sauf que ce sera un duel d'humiliation et non de bravoure guerrière, mais j'ose espérer que la gente Dame que tu es fera quand même des efforts pour être impressionnée. »

Et le renard mâle de lui faire un clin d’œil malicieux avant de se glisser dans les fourrés, se glissant silencieusement le long de la clairière où se trouvaient leurs cibles pour rejoindre le chemin qu'il remonta ensuite sur quelques distances. Une fois certain d'être hors de vue des brigands, il entra sur ledit chemin et reprit sa forme naturelle, avant de se vieillir : longs cheveux blancs noués dans le dos qu'il voûta légèrement, des rides sur sa peau d'anges, un plis usé aux bords de ses yeux, et milles et uns détails physiques qui faisaient l'apparence du vieillard... mais l'apparence seulement. Ses cheveux plus long dissimulaient ses oreilles, qu'il fit plus petites, ses yeux soulignés de rides devinrent d'un bleu comme pâlit par les ans, et il ramena ses queues à une seule, qu'il glissa sous ses vêtements, lesquels s'étaient changés dans le même mouvements en un ensemble de voyageur brun assez banal, avec haut, pantalon et cape, laquelle dissimulait donc la queue en question.

En sommes, il s'était donné l'apparence d'un vieil homme banal, et avait grandement caché sa nature de Kitsune. Bien sûr, il aurait pu devenir un vieil humain sans beaucoup plus de mal, mais restait une différence de taille : les Kitsunes ne vieillissaient pas vraiment, un air vieux n'était qu'un choix, une question de cosmétique. S'il voûtait son dos, c'était par effort conscient, pas en transformant son corps magiquement, ce qui avait une conséquence toute simple : ses réflexes n'en étaient en rien diminués. En sommes, malgré son air, il conservait toutes les capacités propres à sa forme naturelle, ce qui ferait une sacrée surprise à sa cible. Cible vers laquelle il se remit donc en route, marchant d'un pas régulier, celui d'un homme habitué à parcourir de longues distances à pied, mais plus lente que celle d'un homme jeune. Tout était une question de détail dans un bon déguisement, même si son auditoire de ce jour-là aurait sans doute pu se passer de tant de soin.

Mais nécessaire ou non, Araki était artiste dans l'âme, et ce fut donc en ayant soigné chaque détail qu'il entra dans la clairière, attirant l'attention des quatre hommes. Ils se levèrent avec un sourire « malin », c'est à dire le sourire de ceux qui pensaient l'être sans vraiment tomber juste, et d'un signe le plus expérimenté fit signe aux trois autres, qui se déployèrent pour barrer la route alors qu'il s'avançait vers ce qui semblait une autre proie facile.

« Salut, papy ! Ton or et tes bijoux doivent peser bien lourd à ton âge ! Laisse tout par terre, et on te laisse passer sans encombre. »

« Allons, allons, ce ne sont pas des façons de s'adresser à ses aînés... »

Sa voix aussi avait changée : plus douce, plus posée, sans cette étincelle malicieuse qui le caractérisait au naturel, elle avait néanmoins, par ses accents calmes, un peu traînant, quelque chose de particulièrement irritant pour un mercenaire tout juste assez sorti de l'adolescence prolongée – période qui, chez les guerriers humains, semblait durer jusqu'à trente ans en moyenne – pour être expérimenté, et qui sentait pesé sur lui le poids des regards de ses plus jeunes comparses. Il ne lui fallu pas longtemps pour sortir son arme puis, devant le calme exaspérant du vieillard, puis, à bout de patience, pour attaquer. Malheureusement, Araki était excessivement dur à toucher, et la seule fois où l'épéiste y arriva presque, le pseudo-vieillard l'esquiva sans aucun effort apparent. Après un quatrième assaut qui semblait maladroit devant ce vieil homme, le Kitsune déguisé eut un geste flou avec ses mains, que les trois séides ne purent voir et que son adversaire lui-même peina à distinguer, et soudain son épée se retrouvait dans les mains de son adversaire, qui semblait l'avoir désarmé sans efforts.

« Vous avez perdu quelque chose, on dirait ? »

Et le vieil homme de laisser tomber l'épée avec une maladresse apparente, l'arme se fichant dans le sol. Il en avait aussi profiter pour faucher la bourse du guerrier, même si celui-ci ne le vit pas. Fou de colère à ce stade, il tenta de lui asséner un coup de poing, mais le faux vieux se contenta d'un mouvement de côté et d'un coup de jambe rapide bien placé, ressemblant à un simple coup de pied, pour le faire s'étaler par terre. Celui qui ressemblait à un petit vieux ordinaire n'avait même pas le souffle court, et l’œil maintenant un peu narquois... restait à voir ce que tout ce spectacle allait inspirer aux autres brigands : rire, peur, colère ? Difficile à prédire...
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyMar 2 Avr - 19:10
« Si tu veux la prochaine fois je te trouverais un champion ducal à affronter pour prouver ta valeur. » Taquina t-elle une dernière fois son ami avant que celui-ci n'aille se charger du coup des jeunes détrousseurs de grands chemins… Il est vrai que si on voulait trouver des adversaires vraiment ardus à affronter dans les Duchés, il suffisait des fois juste de chercher, même si dans un tel cas ce n'était pas forcément la meilleure idée qui soit...

Et dans les faits, la performance de son ami fut tout bonnement spectaculaire et particulièrement amusante aussi, Osami n'en manqua pas une miette comme les amis du brigand qui se fit maltraiter par Araki, qui pour l'un des amis sembla d'ailleurs rire en voyant cela comme s'il trouvait son collègue maladroit alors que les autres regardaient cela d'un air médusé. Il sembla même au bout d'un moment reprendre contenance et finir par dire en s'avançant vers Araki et son comparse en difficulté.

« Attend, tu n'es pas sérieux quand même ? Tu te fais maltraiter par ce vieux débris ? Soit, soit… Laisse moi te montrer comment l'on fait quand un vieil homme pose des difficultés inattendu. » Et qu'allait-il faire justement ? S'en prendre à Araki ? Tenter de l'effrayer ? Pour évidemment se vautrer maladroitement comme l'autre ? C'est ce qu'aurait pensée Osami jusqu'à ce qu'elle voit le jeune vaurien dégager un pan de son manteau et porter la main à ce qui semblait être un pistolet de facture duchéenne à sa ceinture. En somme un pistolet à poudre un coup assez précis, mais de facture un peu primitive par rapport aux modèles akkatoniens avec des balles et des cartouches…

Pour Osami le plan du jeune homme était clair, non pas tirer sur Araki, mais le braquer avec son pistolet en espérant que ce dernier ne s'amuserait pas à réagir face à cela. Chose qui pouvait être en effet problématique, si on lui laissait le temps de braquer Araki après, le vrai souci après était aussi qu'un kitsune n'avait pas intérêt à avoir une arme en poudre chargée en main plus d'un court instant, ça avait disons du mal à réagir une telle arme une fois prise en main par un mage aussi puissant que lui…

Ah, troisième souci, il semblerait qu'en voyant cela ses camarades en dehors de celui à terre se mettent à l'imiter. Mais, où ces jeunes idiots s'étaient ainsi procurés des armes à feu pensa t-elle ? Ce n'était pas le genre d'équipement qu'un bandit amateur avait aisément sur lui, surtout quand il n'avait pas encore économisé assez pour en acheter...

Néanmoins, quoiqu'il en soit en voyant Cela Osami décida d'intervenir... Comble de la prévoyance, ayant prévu un tel cas de figure, c'est ainsi une grande tigresse blanche, particulièrement imposante qui bondit soudainement sur 2 des brigands en rugissant, surprenant le troisième bien assez longtemps pour qu'Araki puisse intervenir, sans pour autant tuer ses deux comparses...





Sort utilisé :

Spoiler:
 
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyDim 7 Avr - 14:42
La mésaventure de leur compagnon semblait avoir provoqué une certaine hilarité chez les plus jeunes des brigands, ce qui en soit faisait partie du jeu... si ce n'est que le but final était qu'ils finissent tous ridiculisés à leur façon, bien entendu. Restait à voir bien entendu ce qu'ils feraient une fois cette hilarité quelque peu calmée, ce qui était tout l'enjeu de la suite des opérations. En l'occurrence, comme son personnage présent se jouait justement dans le fait qu'il n'était absolument pas agressif, n'était même pas spécialement stressé ou attentif, mais que malgré tout cela les brigands ne parvenaient pas à le dépouiller, Araki ne prit pas l'initiative malgré tout, mais se tenait sur ses gardes sans en avoir l'air, une des choses auxquelles il était le mieux rompu, puisque c'était souvent en ayant l'air relâché que l'on trompait le mieux ses adversaires, et ce dans un nombre surprenamment élevé de situations différentes.

Quoiqu'il en soit, le plus aventureux des brigands restant ne manqua pas, comme le Kitsune l'avait prévu, de faire le bravache à son tour en se targuant de réussir là où son comparse plus ancien avait échoué, ce qui en soit n'avait rien de très surprenant. Ce qui le fut plus, ce fut quand il sortit une arme à feu, heureusement une « simple » arme à un coup duchéenne... puis quand, dans le même mouvement, ses deux compagnons firent de même. S'ils avaient attaqué tous les trois au corps à corps, ou bien si un seul avait sorti une arme, la situation serait restée facilement gérable, mais en l'occurrence, c'était différent. Non pas en soit qu'Araki soit réellement en danger, mais plutôt qu'il allait devenir extrêmement difficile de régler la situation en gardant son personnage et en arrivant au résultat voulu par Osami : trois tireurs en même temps, cela risquait de nécessité d'autres moyens qu'un vieil homme nonchalant mais rapide pour être réglé, hélas.

Ceci dit, avant qu'il n'ait pu choisir comment réagir, son amie choisi justement d'entrer dans la danse sous la forme d'une tigresse, qui bondit sur le groupe, surprenant largement deux des tireurs. Le troisième, ou plutôt le premier, puisqu'il s'agissait du meneur, celui qui, s'étant avancé, était un peu séparé des deux autres, sembla lui aussi des plus distraits, mais quand il vit sa cible avancer vers lui il revint à lui par réflexe, tentant de le braquer d'une main peut être un peu tremblante.

« Hé le vieux fait pas le con ! Reste où t'es ou je tire, on a d'autres problèmes là... reste là j'te dis ! »

Comme Araki ignorait ses ordres et avançait toujours vers lui de son pas tranquille, il se raidit un peu plus, braquant son arme vers lui mais sans pouvoir se retenir de jeter des coups d’œil vers le tigre... ce qui était bien sûr une erreur. Profitant d'un coup d’œil, le Kitsune accéléra soudain et en deux pas fut sur lui, l'air de rien. Le brigand poussa un cri de surprise et voulu tiré, mais le faux vieillard était déjà sur lui et avait donné un coup de paume dans ses bras, faisant partir le tir sur le côté, avant, dans le prolongement du même mouvement, de venir porter un coup qui coupa la respiration du jeune homme, puis un troisième qui l'envoya au sol.

« Hé bien hé bien, en voilà un qui tombe en tirant de travers... tout ça est des plus cocasses... »

Et de regarder les deux autres avec son petit sourire tranquille, sans savoir au juste ce qu'Osami comptait leur faire, ou si elle allait juste s'effacer une fois son rôle de diversion jouée... dans tous les cas, il se tenait prêt au cas où. Même si, à la place de ces jeunes gens, il aurait filé sans demander son reste, après tant de choses si étranges...
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyMer 10 Avr - 21:06
Osami ne s'amusa pas à risquer de tuer les deux brigands, mais les désarmas plutôt et les plaquas au sol ensuite avec une grande force permise par sa forme bestiale et aussi le fait qu'elle comptait sur sa nature intimidante et le fait que les jeunes hommes qu'elle intimidait ainsi étaient impressionnables pour que ces derniers ne tentent pas de bêtise sans qu'elle ait à tenter de les assomer. Après tout, elle ne tenait pas spécialement par exemple à ce que l'un d'entre-eux ait l'idée téméraire de sortir un couteau pour se libérer, chose qui était certes intéressante quand on était un guerrier expérimenté, mais dangereuse quand on était un jeune débutant.

Mais aucun des deux ne le fit heureusement et le troisième vaurien ne manqua pas finalement d'être désarmé par son ami Araki. Ainsi les trois gaillards qui avaient sans doute envie de s'enfuir sans demander leur restes se rendirent bien vite compte qu'ils n'avaient pas fière allure, mais alors que certains grognaient pour demander pitié d'une façon assez hasardeuse, pour sa part la kitsune sous forme de tigre finit par dire d'une voix qu'elle fit impressionnante.

« Pas si vite, vous allez m'expliquer où de jeunes idiots comme vous ont pu obtenir de telles armes. Je veux bien croire qu'elles sont achetables en cherchant un peu, mais aucun contrebandier digne de ce nom ne vous les donnerait gratuitement, ou peu cher, surtout de si bonnes qualités. » Oui, il y avait visiblement un coup monté ou quelqu'un qui s'amusait à armer possiblement des bandes de jeunes bandits, sans doute avec le désir de monter une bande ou mettre un peu de trouble dans les environs.

Quoiqu'il en soit devant ses paroles, les jeunes hommes semblèrent hésiter et surtout ils finirent par dire, mais visiblement d'un air effrayés, du moins l'un d'entre-eux, car Osami devait les terrifier sous cette forme et bien entendu hors de question d'en changer au risque de les alerter sur qui elle pouvait être vraiment, quoique elle était loin d'être la seule kitsune vivant au sein de son duché...

« Non non ! Laissez nous partir, on vous jure qu'on arrêtera ! » Visiblement ils étaient au moins assez courageux pour ne pas vouloir balancer leur contact, ou bien celui-ci les effrayait plus qu'eux deux, ce qui dans un tel cas était un problème préoccupant. Osami quoiqu'il en soit jeta un regard en biais à son ami qui signifiait une chose. Elle allait jouer le rôle de l'intimidation et de la présence effrayante, à lui si possible de tenter une approche plus douce pour extirper à ces jeunes idiots des informations, car visiblement la peur n'était pas le meilleur moyen pour cela, surtout qu'elle ne comptait pas non plus les traumatiser à vie. Cela restait après tout de jeunes hommes qui avaient fait un mauvais choix, pas encore des bandits endurcis et criminels...
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptySam 20 Avr - 2:25
Visiblement, les événements avaient intrigués Osami, qui n'était pas intervenue seulement pour lui faciliter la tâche ou l'empêcher de laisser totalement tomber son rôle, mais apparemment également pour obtenir certaines informations. Il était vrai que la présence d'armes à feu visiblement de qualité correcte, du moins pour les Duchés, entre les mains de « simples » bandits de grands chemins qui semblaient, selon toutes les apparences, être de simples débutants enthousiasmes, avait de quoi surprendre. C'était le genre d'équipement que l'on s'attendait plutôt à trouver seulement entre les mains de brigands plus chevronnés, et donc, plus fortunés... ne fut ce que parce que, par simple définition, ceux qui avaient les moyens de se procurer facilement de telles armes dès le début de leur carrière devenaient rarement des bandits de grands chemins, préférant rester chez eux, ou au mieux devenir mercenaires, enfin, ce genre de choses. On ne risquait sa peau le long des chemins que quand on avait plus à gagner qu'à investir, en toute logique.

La Duchesse qui avait prit la forme d'une féroce tigresse entreprit donc de les questionner sur la provenance de leurs armes au lieu de simplement les laisser partir avec la peur de leur vie, comme ils en avaient convenus au préalable, mais en dépit de la situation que l'on pouvait sans peine qualifier de défavorable, et même sérieusement défavorables, les deux jeunes gens encore en lice et en pleine possession de leurs moyens refusèrent de lâcher si facilement l'information... cela semblait cacher une motivation secondaire, du genre ne pas énerver quelqu'un de plus durablement toxique pour leur survie et celle de leurs proches qu'une tigresse parlante, puisqu'ils ne brillaient apparemment pas vraiment par leur courage. Gardant donc son air paisible de surface, Araki vint s'approcher du trio – les deux humains et la Kitsune changée en félin – avec un bon sourire tranquille, s'accroupissant à côté des deux prisonniers de facto du fauve.

« Vous savez jeunes gens, si j'étais vous je songerais sérieusement à répondre aux questions de notre amie griffue. »

Araki parlait d'un ton calme, serein, comme si les événements n'avaient rien que de très normaux, et sans paraître vouloir prendre en compte, du moins dans son attitude, aussi bien le fait que les bandits l'aient attaqué que leurs chances de survie qui semblaient sans doute, de leur point de vue, plutôt compromises, même si lui savait qu'Osami ne les tuerait pas sans raison.

« Vous savez, j'ai déjà croisé sa route, car elle protège mes pas de temps en temps... à ce propos d'ailleurs ça devrait vous faire réfléchir sur le fait d'attaquer n'importe qui au hasard... mais enfin donc je disais je la connais un peu. Elle a tendance à se montrer assez contrariante quand on ne satisfait pas sa curiosité... et sa contrariété peut être mordante... »

Le faux vieux eut un regard entendu vers les crocs du fauve, avant de reporter son regard calme sur des jeunes gens qui semblaient de plus en plus paniqués. Il avait remarqué avec le temps que les menaces prononcées d'une voix badines, comme des évidences, avaient une portée plus fortes que toutes les autres, ou peu s'en fallait.

« Alors je comprend que vous teniez à la santé de celui qui vous a confié ses armes, mais si vous tenez plus à la votre qu'à la sienne, je vous conseil amicalement de répondre... »

Son petit jeu semblant marché, l'un des deux garçons, au moins, semblait prêt à craquer et à se mettre à table à la moindre nouvelle sollicitation de la tigresse...
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyLun 22 Avr - 21:57
La manière dont Araki commença à persuader les jeunes hommes était amusante… Assez pour qu'Osami en soit satisfaite intérieurement même si évidemment elle tâchait de ne pas le montrer sous a forme transformée. Oui, si avec cela ces jeunes idiots ne paniquaient pas, elle ne saurait pas quoi faire, cela et… De toute manière quand elle se serait occupée de celui qui vendait ainsi librement des armes à de jeunes bandits, elle doutait que ces jeunes gens aient quoique ce soit à craindre de lui.

« J'ai faim en effet, j'avouerai que de devoir ainsi contempler de jeunes proies bien vivantes devant moi excite mon appétit. » Grogna t-elle donc comme toute réponse, ce non pas d'un menaçant, mais qu'elle fit affamé et surtout amusé, se disant qu'elle allait essayer d'imiter un peu son ami et ne pas jouer le jeu de la colère, ainsi ces jeunes idiots penseraient vraiment qu'elle allait tenter de les dévorer vivants s'ils ne se grouillaient pas.

Et c'est ce qu'ils pensèrent, car l'un d'entre-eux dit alors en paniquant.

« C'est, c'est Dimitrio ! Le vendeur d'armes ! Il nous a dit que nous le rembourserions avec le résultat de nos larcins ! Il a dit qu'il espérait monter une espèce de réseau dans les environs pour détrousser les idiots. Comme il pense que dans les temps prochains ça risque de devenir agité, il nous a dit qu'il vaut mieux prendre le taureau par les cornes et se préparer au pillage plutôt que d'êtres pillés soi-même… Ne nous tuez pas ! Il, il, vous le trouverez dans un petit fortin en ruine deux kilomètres plus à l'est, il s'y planque avec plusieurs associés... »
Osami en pensant à cela hocha la tête, puis réfléchit, que faire d'eux maintenant ? Elle savait !

« Partez, mais sachez que je me souviendrais de votre odeur et que si je vous recroise à détrousser sur les routes… Disons que j'apprécie le goût de la chair humaine. » Et sur ces belles paroles quand elle les libéra, autant dire qu'ils ne se firent pas prier pour s'enfuir à toute vitesse, oubliant leurs armes au passage.

Quoiqu'il en soit, quand ils furent bien éloignés, Osami reprit sa véritable apparence et d'un ton légèrement préoccupé dit avec réflexion.

« Eh bien, une petite excursion pour régler le problèmes de personnes se prenant pour de futur seigneurs du crimes influents te tenterais ? Pour ma part je sens que j'ai envie de souligner à certains quelle est la véritable maîtresse de ces montagnes, ensuite… Nous irons nous faire autre chose, j'aurais besoin de me changer les idées je pense. » Oui, il fallait dire qu'elle n'aimait pas vraiment qu'on s'en prenne ainsi à son autorité ou bien qu'on tâche de bouleverser ses acquis. Quoiqu'il en soit, oui une fois ceci fait, autant se détendre un peu n'est-ce pas ? En toute amitié évidemment.
Osami Nakajima

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 847
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) EmptyVen 26 Avr - 22:56
Comme Araki s'y attendait, les jeunes gens finirent par craquer... c'était assez prévisible, il fallait bien le dire. Rien ne semblait plus terrifiant que les gens qui parlaient de votre mort sur le ton de la conversation et en semblant absolument sérieux quoique tranquilles, surtout quand cette mort était tangible et potentiellement horrible... hors si, dans les faits, il y avait sans doute de très nombreux sorts pire que de se faire dévorer par une bête sauvage, le Kitsune supposait que de jeunes blancs-becs sans expériences comme cela n'en avaient pas tant que cela en tête et que le fait de se faire « dévorer vif », pourvu que cette expression ait un sens quelconque – sauf à tomber sur une très sale bête ou à user d'une magie perverse, on restait rarement vif très longtemps quand quelque chose commençait à vous dévorer – les ferait rapidement craquer... ce qui en effet fut donc bel et bien le cas.

Il écouta attentivement les réponses des jeunes gens, mais en soit, même si à force de venir la voir il avait une bonne connaissance générale du Duché de son amie, surtout de la partie s'étendant entre celui-ci et le point d'où il se téléportait, pour être honnête, c'était tout de même elle qui en maîtrisait le mieux les enjeux et qui en connaissait le mieux les habitants... il continuerait donc de suivre, mais après tout cela ne pouvait pas faire de mal de savoir où ils mettaient les pieds. Il ne fit bien sûr rien pour retenir la belle damoiselle changer en fauve quand elle les laissa partir, estimant, lui aussi, qu'ils en avaient tirer toutes les informations utiles et que, par ailleurs, ils ne recommenceraient sans doute plus à brigander de si tôt, après la peur qu'ils avaient eut ! Une fois qu'ils furent parti, et comme ceux encore présents étaient sur le carreau vraisemblablement encore pour un moment, Osami repris sa forme naturelle, et Araki en fit autant dans la foulée, tout en l'écoutant.

« Ma foi, je te l'ai dis, même si je ne sais pas si l'humble renard que je suis ferait un chevalier très convainquant, c'est pourtant de grand cœur et bien volontiers que je me met à ton service, pour cette cause comme pour toute autre, ô ma noble amie. »

Et de se fendre d'une révérence outrée, caractéristique de cette personnalité que d'aucuns prenaient pour un énième personnage de sa part, mais qu'Osami, entre toute, pouvait reconnaître comme celui qui lui était le plus naturel, elle qui le connaissait depuis l'enfance.

« Enfin... plus sérieusement je pense en effet qu'un rappel serait préférable... après tout, je parcours souvent les routes de ton duché pour te rendre visite, et je ne tiens pas à tomber sur des brigands armés de pistolets à tous les coins de rue ! »

Même s'il annonçait plus de sérieux, son ton restait un peu léger... il fallait bien dire que même ainsi il avait peu à craindre de petits brigands en maraude. Quoiqu'il en soit, il sourit avec franchise à son amie, avant de conclure.

« Quant à te changer les idées, ce serait avec plaisir... tout activité est plaisante en ta compagnie mais je ne doute pas que l'on puisse trouver plus plaisant que de traquer les brigands de tous poils et leurs fournisseurs, malgré tout ! »
Araki Yukinaga

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 703
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥) Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un renard transformiste ça va, deux... (Osami-Chan ♥)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Nain et armes a deux mains
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: