Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Pour l'amour des livres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Pour l'amour des livres Pour l'amour des livres - Page 2 EmptyDim 7 Juil - 19:18
Otmar regarda avec étonnement la mage parler de la souris comme un sujet d'étude, puis à la question sur le laboratoire, il finit par dire légèrement attristé pour tout cela.

« Malheureusement pas le genre de laboratoire que vous pourriez employer, nous sommes des technologistes par ici, vous êtes une mage de très haut niveau, nous utilisons des appareils technologiques très perfectionnées donc là où vous êtes sans doute plus habituées à des méthodes plus arcaniques pour étudier, vous ne pourriez donc pas user des outils de notre laboratoire à cause des habituels problèmes de compatibilité entre technologie et magie… »

Mais bon c'était là l'évidence, par contre il ne se préoccupa pas sinon spécialement notons-le du destin futur de la souris, en même temps… L'empire Akkatonien devait être assez familier avec les test sur les animaux ou autres bêtises du genre actuellement, quoiqu'il en soit de toute manière mieux ne valait pas heurter les coutumes d'une étrangère n'est-ce pas ? Du moins dans la limite du raisonnable, après tout il n'aurait pas eut les mêmes réserves concernant le sacrifice humain par exemple, chose qu’heureusement Eïlynster ne pratiquait pas aux dernières nouvelles.

« Quoiqu'il en soit sinon, je vous sens préoccupée par certaines choses et pour ma part je ne vais sans doute pas m'attarder, sinon la garde impériale va se poser des questions. Que diriez-vous donc que nous prenions congé ici madame ? Peut-être nous reverrons nous une prochaine fois, quoiqu'il en soit ça aura été plaisir. » Finit-il sinon par dire aimablement et poliment en finissant alors par tendre la main de façon franche et aimable à l'Eïlynsterienne, une façon de saluer et présenter ses respectes purement égalitaire et très à la mode dans l'empire Akkatonien. Quoiqu'il en effet, si elle était assez excentrique notons-le, ça ne lui avait en effet pas déplut du tout de la rencontrer !
Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
Pour l'amour des livres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Demain....
» Pour l'amour d'un enfant [feat Dean Hodgkin - guest Alois]
» Aimer ou Haïr ? Pour ton Amour, même si j'embrasse les tenèbres
» Un petit mot d'amour!
» Il y a du bon dans ce monde, et il faut se battre pour y arriver ✘Lexa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain-
Sauter vers: