Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Deux écailles (Pv I'sslan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes
MessageSujet: Deux écailles (Pv I'sslan) Mar 4 Sep - 22:36
Début Janvier de l'An 2000 de l'Âge d'Acier dans les Duchés du Sud

Slenlodwiin malgré son penchant paresseux aimait souvent se dégourdir les ailes et voyager, disons que toutes les quelques années il se sentait souvent un désir de reprendre les airs pour prendre la température du reste du continent en dehors de la république d'Eïrn, mais aussi découvrir de nouvelles choses et ce que le temps avait amené comme changements à ce vaste et magnifique continent. C'est ainsi qu'il se retrouvait à voler au dessus des cieux des Duchés du Sud, une manière de voyager idéale sans doute pour avoir la paix en parcourant ces terres, car les bandits étaient rarement dotés de montures volantes ou bien d'humeur à tenter d'attaquer dans les airs un dragon comme lui. Et il fallait le dire, comme toujours les Duchés étaient fidèles à leur réputation de désunion, mais aussi de grande diversité. Une terre remplie d’impressionnantes montagnes, de cités magnifiques et plaines splendides, mais pourtant peuplée de peu de monstres dans les faits, sans doute parce que les bandits et mercenaires de tout poils occupaient l'espace…

Quoiqu'il en soit, ce n'était pas une des excentricités typiques de ces terres qui accapara tout à coup l'attention de Slenlodwiin, mais la vision d'un autre congénère qui volait non loin de lui. Alors, certes il lui arrivait de temps en temps de croiser d'autres dragons au cours de ses voyages, le contraire serait étonnant, mais là comme il n'avait jamais croisé celle-ci auparavant de mémoire, cela attisa sa curiosité. Il vira donc de trajectoire sans paraître agressif dans sa manière d'être et arrivant non loin d'elle, il demanda alors avec bonne humeur.

« Salutations ! Je crois n'avoir jamais eu le plaisir de vous rencontrer depuis le temps que je voyage à travers tout Orzian ! Comment vous nommez vous ? » Une manière assez directe et simple de l'aborder, on pourrait presque penser qu'il imitait un peu la manière de faire de certains humains avenants, en tout cas il ne semblait pas cacher une humeur plutôt sociable, ce qui n'était pas forcément la norme chez les dragons dans les faits. Mais bon, Slenlodwiin était toujours intéressé après tout par l'idée de faire de nouvelles rencontres...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Eïrn
Rang social: Noblesse des communautés indépendantes
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Mer 12 Sep - 17:35
I'sslan venait de chasser et elle tenait encore dans ses antérieurs un reste de cuissot d'élan. Elle avait dévoré une bonne partie de sa proie et avait gardé un morceau pour la route, en cas de petit creux, car elle devait voler pendant un bon moment de la journée et comme elle ne voulait pas faire de halte pour son trajet et donc, gagner du temps, elle le dévorera en cours de route. Quand elle sut qu'un autre dragon volait dans les parages, quand elle croisa sa  silhouette.

Comme elle n'avait guère l'habitude de croiser un membre de son espèce, le premier réflexe  qu'elle eut fut de serrer ses serres sur le reste de son cuissot de cervidé, commençant à retrousser les crocs pour gronder. Il arrivait que des dragons venaient voler les proies des autres, comme tribut, car la silhouette croissait et laissait apparaître un reptile ailé de grande taille, donc plus puissant et plus âgé qu'elle. I'sslan pourrait fuir, pour défendre son dû, mais elle finirait par se faire avoir quand même. Et comme elle tenait à sa part de viande.

Le grand dragon qui approchait ne paraissait pas agressif aux premiers abords. Elle le laissa donc approcher tout en restant prudente et surtout méfiante.  Elle serrait toujours sa viande contre elle.

''Salutations grand Dragon. Je me nomme I'sslan. Je ne m'attendais pas à croiser un ancien tel que vous. Quand à ne m'avoir jamais vu, je ne suis guère en déplacement.... n'en prenez pas ombrage, mais le monde est vaste et surtout... je ne cherche pas à croiser d'autres congénères depuis plus d'un siècle. "

Qui sait comment il prendra sa réponse, certes guère cérémonieuse, mais un dragon comme I'sslan avait son petit caractère. Surtout quand elle tenait de la viande entre ses griffes, pire qu'un rapace !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Jeu 13 Sep - 20:55
Sa congénère semblait prudente, en même temps il se rendit rapidement compte de la raison de cela, elle avait une prise dans ses pattes et ne tenait sans doute pas à la partager. Soit pensa Slenlodwiin qui se sentait vaguement amusé par cela même s'il ne le montra pas, ça pouvait se comprendre après tout. Il répondit donc poliment et cordialement à sa congénère.

« Je vois, je vois, j'espère ne pas vous importuner dans ce cas, disons que je suis du genre assez sociable. Et ne vous inquiétez pas pour votre prise, je ne vais pas m'amuser à vous poursuivre ou me battre contre vous juste pour ça, j'ai mieux à faire de mon temps et énergie. » Il sembla pensif un instant, puis finit par proposer.

« Par contre, même si je ne suis pas spécialement du genre à manger de la viande je vous avouerai, si vous le désirez nous pourrions partir chasser ensemble et dans ce cas je vous laisserai toutes les prises. Cela fait longtemps après tout que je n'ai pas pratiqué une telle activité avec un congénère, du moins si cela ne vous dérange pas. Cela pourrait donc être intéressant. »
Une manière comme une autre de peut-être apaiser la méfiance de l'autre ou du moins de paraître plus aimable, quoiqu'il en soit, il tâcha de respecter à une distance assez respectueuse d'elle pour ne pas l’oppresser. Après tout tous les dragons n'étaient pas aussi sociable que lui, surtout car ce n'était pas un peuple grégaire, cela et puis des fois ils aimaient bien aussi avoir un certain espace vital concernant leur congénère, surtout quand ils étaient de ces dragons plus sauvages que civilisés, car n'ayant pas souhaité ou pas eus l’occasion de s'intégrer à une nation en tant que citoyens à part entière avec les avantages et inconvénients que cela impliquait évidemment. Slenlodwiin tâchait donc de laisser un espace entre-eux pour qu'elle soit à l'aise, surtout qu'il venait à peine de la rencontrer.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Eïrn
Rang social: Noblesse des communautés indépendantes
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Lun 8 Oct - 18:02
La dragonne fut qu'à moitié rassurée quand l'ancien reptile apporta une réponse à ses craintes que son corps exprimait. Quand on voyait des griffes s'enfoncer dans la chair d'une proie, c'était une communication corporelle très explicite. Et d'entendre de la bouche de ce venu draconique donc, ne rassura qu'à moitié la jeune dragonne. Certes, elle avait affaire à un aîné, qui était sincère dans ses paroles, mais elle gardait une once de méfiance. Un dragon plus âgé qu'elle ne signifiait pas qu'il sera plus posé et plus sage. Elle avait déjà entendu parlé de vieux dragons étant devenus très hargneux avec l'âge.

I'sslan n'avait pu s'empêcher par la suite de se montrer un peu sceptique quand aux attentions du dragon. Il avait envie de chasser avec elle ? Avait-il oublier ce qu'il fallait comme portion de viande pour un dragon de sa taille ? Et dire qu'elle n'avait pas fini de dévorer sa proie du jour. Le temps de réfléchir, elle gardait le silence. Elle finit par le briser au bout d'une bonne minute de réflexion.

''il va être difficile pour moi de chasser, vu que je n'ai pas terminé mon repas. Je peux être gourmande, mais pas au point de m'exploser la panse et d'être incapable de m'envoler pour cause d'estomac surchargée. Et votre suggestion m'interpelle un peu, voyez vous. Je sais que nous ne croisons pas souvent les membres de notre propre espèce, mais de là à demander à chasser avec un congénère, voilà qui m'interpelle un peu....''

A moins qu'il cherchait à prendre contact avec elle parce qu'elle était une femelle ? Serait-il un mâle en recherche d'une compagne ? C'était fort possible. Mais elle ne pouvait le lui demander directement, ce ne serait guère poli.

''Ca fait longtemps que vous dites... longtemps comment ? ''

Il avait du hiberner durant bien des années ou alors il s'était mêlé aux bipède durant une bonne génération.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Jeu 11 Oct - 19:26
« En effet, veuillez m'excuser, comme je ne croise pas souvent de congénères beaucoup plus jeunes que moi, j'ai des fois l'impression qu'ils ont besoin autant que moi de se nourrir pour se maintenir en forme. » Répondit Slenlodwiin avec amusement en admettant ouvertement et légèrement sa petite erreur d'interprétation, mais soit. De toute manière il n'allait pas en faire une tragédie alors autant en rire, il ne manqua pas alors de répondre avec réflexion quant à la question sur le longtemps.

« Quelques mois, ce qui est longtemps pour un humain, peu pour un dragon, sauf quand on a mon âge. Disons que je me suis rendu compte que plus la fin approche et mieux il faut profiter de chaque instant, le temps passant fait relativiser après tout sur l'existence, de bien des manières différentes. » Et il devait être assez âgé en effet, car bien plus massif que sa congénère sans pour autant qu'elle ait l'air d'un insecte par rapport à lui, loin de là même.

Ceci dit, il laissa donc sa congénère finir son repas en contemplant la campagne alentours, de toute manière ce n'est pas comme s'il était pressé, puis il reprit d'un air pensif.

« J'avouerai que je me mêle souvent aux bipèdes d'ailleurs, ils sont intéressants à leur manière et il y a de quoi occuper avec eux ses vieux jours en s'immisçant un peu, mais pas trop dans leurs affaires. Et vous ? Vous avez des préférences pour une vie un peu plus éloignée de la civilisation ou bien pour ne fréquenter que nos congénères ? J'avouerai que je le peux comprendre si c'est le cas, pour avoir voyagé à une époque dans le royaume de Teïder, j'ai pu voir de bonnes raisons pour développer une haine viscérale d'une puissance trop dominatrice et fermée d'esprit. » Même s'il n'y avait pas succombé non plus, même si évidemment il n'avait pas pour autant la moindre estime pour ce royaume intolérant qui pensait que les écailles de dragons étaient une ressource comme une autre… Alors qu'ils crieraient sans doute à l'abomination si on faisait de même avec le peau humaine, mais bon Slenlodwiin se garderait bien de telles intentions.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Eïrn
Rang social: Noblesse des communautés indépendantes
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Ven 2 Nov - 17:01
I'sslan ne sut quoi penser pour la suite. Elle manqua de prendre mal le fait que le vieux saurien songeait que les plus jeunes que lui ne pensaient qu'à manger et à s'entraîner. Mais en y songeant rapidement, elle sut que ce n'était pas le cas, que lui aussi se fixait sur des priorités personnelles qui faisaient qu'il ne croisait pas ses propres congénères à cause de ce choix de chemin là. Quand on se fixe des objectifs, forcément, on pouvait ne pas rencontrer de dragons. La dragonne savait très bien de quoi il en retournait.

''Je peux comprendre cela. Quand on se retruve plongé dans ses objectifs, on ne voit pas le reste autour de nous. Je suis un peu comme cela aussi. ''

Mais elle, elle était encore très jeune en comparaison de son congénère et elle avait haussé un sourcil écailleux quand à son allusion de la fin de sa vie qui se rapprochait, selon lui. Etait-il donc si vieux ? Et d'ordinaire, les très vieux dragons n'évoquaient jamais la vie de leur existence. Elle opta pour un chemin parallèle au sujet, car parler de la mort pour des dragons qui vivaient multimillénaire, c'était assez difficile, voir tabou. Alors, elle tenait à ne pas froisser ce dernier

''Vous avez du vivre très longtemps parmi les humains ou au sein d'une de leur communauté pour penser comme eux. Très longtemps même, puisque vous disiez vivre parmi eux. Je ne dis pas cela comme si c'était une tare. Moi-même vis de temps à autres parmi eux, pour grappiller des informations sur le monde. Au point que je saute d'un groupe à l'autre, pour le temps que cela prend des fois. Et puis, des dragons transformés ne s'amusent pas à se dévoiler entre eux, n'est ce pas ? ''

Elle ne put s'empêcher de grogner à l'évocation du royaume de Teïder.

''Ah, je vois. Vous aussi avez eu des démêlés avec eux. Moi, j'ai manqué de me faire tuer, tout cela pour leur pathétique croyance envers le faux Dieu. Car s'il existait, il y a longtemps que je ne serai plus de ce monde, pour répondre à sa petite vengeance à l'encontre de son ego bafoué. ''

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Sam 3 Nov - 19:16
« Parmi les bipèdes en général en effet, mais une seule communauté, pas vraiment, j'ai beaucoup voyagé disons de par Orzian. Je me vois comme un sage ancien pouvant rendre service aussi bien par des conseils qu'autrement grâce à ma puissance et mes pouvoirs, ce pour rendre ce monde meilleur et plus harmonieux. De toute manière je vous avouerez ne pas maîtriser le moins du monde la magie transformiste, donc je ne saurais pas prendre une forme humaine, de la naissance jusqu'à aujourd'hui je suis toujours apparu comme un dragon aux yeux des autres. » Répondit-il pensif et sincère à sa congénère qui avoua donc maîtriser la magie transformiste et en user des fois pour passer inaperçu parmi les bipèdes de toutes races. Un choix qui se valait dans les faits, même si pas le sien, que ce soit parce qu'il ne maîtrisait pas cette magie et car il avait rarement vu l'intérêt de cacher à chaque fois sa véritable nature.

« Les Teïderiens sont attachés à une forme de croyance étrange, je suis curieux de savoir comment celle-ci a pu s'enraciner à ce point, est-ce purement une invention de leur régime malsain ou est-ce à défaut d'un dieu, une espèce d'entité étrange qui tente de les manipuler ? Quoiqu'il en soit, cette nation est à éviter quand on a pas de bonnes raisons de traverser celles-ci... » Il demanda alors curieux à l'égard de sa congénère.

« Ainsi il vous arrive de vivre parmi les bipèdes sous une forme bipède ? Dîtes moi, qu'est-ce qui vous a poussé à ce choix en particulier ? Une certaine fascination pour eux ou juste l'envie de ne pas se faire remarquer ? Ou bien juste le pragmatisme ? Après tout il faut l'avouer, ils se sont un peu répandus partout en ce monde, il devient donc un peu plus difficile chaque jour de vivre totalement isolé d'eux. » C'était une réalité, pas que c'était impossible, mais il fallait assumer que les terres vraiment vierges de toutes civilisation ou dénuées de celle-ci à l'heure actuelle se faisaient toujours un peu moins nombreuses au cours des ans. Enfin, il intégrait les simples villages aussi à sa définition de la civilisation visiblement.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Eïrn
Rang social: Noblesse des communautés indépendantes
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Lun 26 Nov - 17:10
Forcément qu'il pouvait se prendre comme un sage emploi de conseils et qui souhaitait apporter ses aides de par le monde, cela même qu'il disait y avoir beaucoup voyagé. D'ailleurs à cela, elle se demandait que pouvait être le véritable objectif de ce vénérable dragon de par le monde. Son souhait de rendre le monde meilleur et plus agréable à vivre était louable, mais n'aurait-il pas tenté d'être un acteur plus présent et plus actif ? S'il l'avait été, il avait été fort discret alors et comme il disait ne pas pouvoir prendre forme humaine. La question lui démangeait la langue, mais par respect envers son aîné, elle n'allait pas le noyer de sa curiosité.

''Ne pas maîtriser une forme de magie n'est pas une tare. Moi même ne maîtrise pas toutes les formes de magie existante de par le monde''

En même temps, c'était facile, elle était encore jeune, elle avait tout le temps d'apprendre et de toute façon, certaines magies se contredisaient, donc certaines lui resteront inaccessibles.

''Je suis plus qu'étonnée à l'évocations des Teïderiens que vous vous posiez encore des questions
à leur sujet. Ils ne méritent pas qu'on s'intéresse à eux de toute façon, et qu'il faudrait les exterminer pour apporter cette paix que vous paraissez souhaiter à travers ce monde. Mais apporter la paix ne signifie pas faire un génocide, n'est ce pas ? Si je suis bien ce qui ressemble à une forme de doctrine importante à suivre chez vous. ''


Puis elle ne put s'empêcher d'avoir un large sourire, quand à la question de son but de prendre forme humaine.

''Oh, simple.... les étudier, les asticoter, les influencer, profiter un peu de leurs créations et délices culinaires sans paraître être un monstre, qui provoque l'effroi, la crainte ou encore le dégoût.... tout cela pour mon bon plaisir en fait. "
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Jeu 29 Nov - 19:19
« Oui, et la magie transformiste que vous maîtrisez reste louable tout de même, après tout elle vous permet prendre la forme d'une grande partie des créatures vivantes qui vivent et ont vécu sur ces terres, vous n'êtes pas ainsi limitée à la forme première qu'est la votre à la naissance, même si évidemment il y a beaucoup plus à plaindre que d'être né dragonne. » Glissa t-il avec amusement, c'était même le rêve de certains bipèdes d'ailleurs, un rêve plus ou moins irréaliste que celui de devenir un dragon, autant dire que ce n'était pas une race à plaindre par nature. Après tout être l'un des êtres les plus puissants physiquement par nature que ce monde puisse enfanter, mais aussi un de ceux ayant la plus grande longévité était une immense chance. Ce n'est pas pour autant que Slenlodwiin mépriserait les autres races après, mais il savait fort bien la chance qu'était sienne et en profitait évidemment.

« Je ne crois pas à la réelle efficacité d'une méthode aussi radicale que le fait de massacrer les Teïderiens, ce n'est pas que le monde se porterait plus mal certes sans leur intolérance et haine, mais que vaudrions nous si nous avons dû user de telles méthodes pour mettre fin à cette menace ? Nous mêmes qui les méprisons parce qu'ils aimeraient volontiers nous massacrer. Enfin, peut-être ais-je l'air bien compatissant ou naïf à dire cela, mais je pense par exemple que le rôle des dragons est aussi en quelque sorte d'aider à ce que les autres peuples prennent la bonne voie. Après tout en ces temps où les états nations dominent notre monde, il serait bien de faire en sorte qu'ils ne dégénèrent pas. » Après tout ce n'était pas des dieux qui dominaient ce monde, ni une race en particulier, même pas les humains, mais ces vastes ensembles multiculturelles ou non que l'on appelait des nations. Ce pour le meilleur et pour le pire.

« Hum, vous seriez donc une hédoniste en quelque sorte ? Je vois, ce n'est pas du tout une manière malsaine de profiter de votre vie et user de vos pouvoirs après tout, mais du coup aucun bipède ne sait vraiment qui vous êtes je suppose ? Et, vous est-il arrivé par hasard de vous attacher à certains d'entre-eux sinon ? Parce qu'avouons-le, à force de les fréquenter cela peut arriver. » C'était des fois tabous pour certains dragons et ça pouvait se comprendre, même quand on parlait juste d'amitiés, mais c'était la vérité. Après tout il était moins facile de ne pas s'attacher aux autres quand on interagissait activement avec eux que l'inverse. Même si la même chose valait pour l'inimité...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Eïrn
Rang social: Noblesse des communautés indépendantes
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Ven 14 Déc - 12:58
I'sslan méditait quand aux paroles du vieux dragons. Il était vrai qu'elle pouvait prendre toutes les formes qu'elle voulait, mais elle en subissait les conséquences aussi, prenant la faiblesse des êtres qu'elle revêtait. Elle apporta cette confirmation à son vieux frère de race

'C'est vrai, mais je suis limitée par la capacité des créatures que j'incarne et je suis limitée par le temps aussi. La magie demande de l'énergie pour maintenir une forme choisie. Et plus elle est complexe et plus elle exige de la maîtrise et de l'énergie. Et puis, un dragon n'est pas si limité que cela. Si un dragon, tel que vous, décide de suivre une voie loin des bipèdes, il n'a pas besoin de prendre une forme autre que la sienne. N'est ce pas ? ''

Quand au sujet de l'idée d'exterminer les Teïderiens, la dragonne comprenait où son congénère voulait en venir.

"Nous ne vaudrions pas mieux qu'eux en effet. Nous serions pire que les drakes qui acceptent stupidement de se soumettre à eux et de jouer les simples montures pour les servir. En même temps, quand on voit ce qu'ils sont de nature...et même si notre rôle premier serait de mener les peuples bipèdes sur la bonne voie, quelle reconnaissance en tirerions nous ? Quand je vois les humains, ils sont incapable de rester constant le temps de plusieurs générations, hormis en suivant des doctrines telles qu'imposent les Akkatoniens. Et encore... cela ne durera qu'un temps. Peut être qu'on ne devrait que suivre à distance leur évolution sans nous y mêler, tant que cela ne nous pousse pas à la disparition totale. ''

Il était vrai que la technologie allait en croissant ces dernières années, confrontant la magie à reculer, faute de pouvoir la supporter. Qu'arrive-t-il quand cette mécanisation arrivera chez tous les bipèdes ?

"On va dire que je le suis, puisque vous sortez ce mot là, comme je peux décider de me cacher dans une grotte le temps d'avoir la paix durant quelques bonnes années. Quand à l'attachement que je pourrais porter à certains d'entre eux, pourquoi me demandez-vous cela ? Si ce n'est pas indiscret ? ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Dim 16 Déc - 19:03
« En effet, tant que ça n'implique pas de devoir passer par des portes de seulement 2 mètres de haut, je ne suis généralement pas gêné. » Plaisanta Slenlodwiin concernait le fait que les dragons n'étaient  pas si limités que cela en vérité, pas plus que les humains à bien y réfléchir, juste que les dîtes limitations étaient différentes, après tout il n'était pas possible de faire tout selon qui on était, mais aussi ce qu'on était... Ainsi marchait le monde, mais aussi était justifié souvent par des raisons purement pratiques, après tout dur pour un dragon de sa taille par exemple de cuisiner finement pour des bipèdes… Pas forcément impossible, mais disons qu'il avait du mal à le faire vu la taille des ingrédients qu'il faudrait et le fait qu'il était dur quand on était aussi grand d'aller dans le détail, ce sans parler du fait qu'en plus ses pattes griffues n'étaient pas vraiment faîtes pour cela…

« Les temps changent, mais nous changeons aussi et il n'y a pas que les humains en ce monde. Cela et de toute manière les nations qui peuplent ce monde ont des mentalités différentes. Je suis certain qu'au final il est autant possible de prendre ses distances avec les bipèdes que vivre parmi eux dans certains nations, par exemple Ikhyld ou Akkaton. Et qui sait ? Peut-être qu'en prenant une part active dans la vie de ces pays comme les bipèdes le font l'on peut aussi faire aller les choses en notre sens aussi ? Après, pour ma part la politique ne m'a jamais spécialement intéressé, mais je suppose que les dragons Ikhyldiens par exemple se sont fort débrouillés en ce sens pour être là-bas si appréciés ou révérés. » Après Ikhyld était un pays où la magie était un critère faisant la supériorité ou non d'un être sur les autres, donc cela jouait évidemment…

« Pourquoi ? Eh bien je suppose que si vous fréquentea les bipèdes c'est que vous devez avoir un peu d'affection pour eux, moi parce que je les considères un peu comme des enfants prometteurs qu'il convient d'encadrer pour qu'ils fassent les bons choix. Certes vous me direz qu'ils mettent du temps à changer ou meurent vites, mais je suis persuadé que sur le long terme et avec les bons efforts les choses peuvent vraiment s'améliorer de façon durable les concernant. Cela et en vérité, peut-on vraiment espérer s'isoler éternellement loin d'eux ? Ne serait-ce pas là une sorte de prison que l'on s'imposerait par peur ? » Une question intéressante et pour laquelle il se demandait ce qu'on interlocutrice aurait y répondre en vérité...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Eïrn
Rang social: Noblesse des communautés indépendantes
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Sam 29 Déc - 17:29
Elle imaginait sans mal le vieux dragon se contenter de défoncer les portes humaines pour passer, quitte à réellement fracasser les entrées construites uniquement pour la taille des bipèdes et encore, deux mètres étaient déjà une bonne hauteur pour un standard humain, mais guère adapté pour un dragon. D'où l'avantage de pouvoir se transformer et se faire passer pour autre chose qu'un dragon. Mais bon, là n'était pas vraiment le sujet de la conversation du moment, n'est ce pas ?

''Je ne connais pas de dragon qui ait choisi de vivre dans la contrée d' Ikhyld. J'y suis déjà passée plusieurs fois, autant pour savourer le calme et le raffinement que ce peuple offre, en plus d'être assez ouvert quand à la présence des autres espèces, mais je n'ai pas cherché à prendre contact avec des dragons métamorphes se trouvant dans les parages. Peut être qu'ils influencent sur la politique de ce pays. Mais comme vous le dites si bien, la politique n'est pas quelque chose de très intéressant et peut avoir des revers quelque peu, inconvenants quand les avis des bipèdes changent avec le temps. Après, on révère nos semblables là bas, car ils apportent leur lot de connaissances et de savoir magique, qui est toujours prisé là-bas. ''

Donc forcément, quand un peuple de bipède trouvait de l'intérêt, que de mieux que de vouer respect et vénérations auprès des dragons. Elle-même acceptait de se faire considérer comme une déesse par une tribu de nagas qu'elle avait pris sous son aile. Puis elle fit une drôle de moue.

''Si on se prend d'affection pour eux, on ne s'en sort plus, vous savez. J'agis par intérêt, non pas sentiment. Et pour avoir des enfants prometteurs, il faudrait alors s'attacher à une lignée d'humain et veiller sur elle durant bien des années pour être certain d'atteindre l'objectif qu'on s'était fixé à la base. Mais bon, peut être que je me trompe"
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan) Jeu 3 Jan - 18:03
« Après vous savez, il y a beaucoup d'humains en ce monde, mais il n'y a pas qu'eux, par exemple les elfes doivent vous paraître un peuple tout de suite plus stable comme ils peuvent vivre jusqu'à 800 ans, ce qui n'est pas rien, du moins bien plus que les humains. Cela ou d'autres races à plus ou moins longue vie. De toute manière, le seul royaume véritablement humain sur ce continent c'est Teïder au final… Enfin, quoiqu'il en soit ce n'est que mon avis, mais pour ma part je trouve que ça reste tout de même amusant d'interagir avec les bipèdes ou les observer, après tout comme ils ne vivent pas aussi longtemps que nous, ils courent ainsi un peu après le temps j'ai l'impression pour en profiter. Ce qui les rends à la fois divertissant et intéressants. » Il sembla alors réfléchir, puis demanda à sa congénère.

« Vous n'avez jamais pensée pour votre part au temps qui passe je suppose ? Du moins vous ne nourrissez pas les mêmes angoisses que les humains à ce sujet ? Vous avez après tout encore plus d'un millénaire d'existence devant vous… La mort de vieillesse n'est donc pas vraiment quelque chose qui doit vous inquiéter, de toute manière la nature est un cycle n'est-ce pas ? Nous faisons partie de cet ordre naturel des choses, rien ne sert de s'en inquiéter, ce serait comme s'angoisser du fait que le soleil se lève le matin et se couche le soir. C'est là l'ordre naturel des choses, et nous en faisons partie, car nous faisons partie de ce monde autant qu'il fait partie de nous... » Il sembla alors pensif, puis conclut avec amusement.

« Mais sinon, vous avez déjà pu voir à quoi ressemblent les autres continents ? Notamment ceux des deux grands empires ? Je vous avouerai que pour ma part je ne suis jamais allé en dehors d'Orzian, mais peut-être que je devrais le faire ne serait-ce qu'une fois, après tout il serait dommage de ne pas contempler le monde dans sa globalité au moins une fois avant que le temps ne prenne son dû sur moi. » Ce qu'il ne dit point avec angoisse, mais plutôt avec sérénité, comme s'il l'acceptait pleinement, ce qui devait être le cas d'ailleurs.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Eïrn
Rang social: Noblesse des communautés indépendantes
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 02/09/2018
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deux écailles (Pv I'sslan)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Deux écailles (Pv I'sslan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes-
Sauter vers: