Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

[Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: La cité de Vinche
MessageSujet: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Dim 19 Aoû - 12:08

Mi-mars de l'an 2000 de l'age d'acier.

Les nouvelles concernant ce "dangereux" énergumène et son nouveau méfait étaient parvenue jusqu'à Arkos dans son smail éculé dans la forêt. Ou plutôt, je devrais dire, la nouvelle était allée jusqu'à Achroma dans sa demeure au sein de la forteresse Inébranlable et Archoma était venu en informé arkos en forêt. Notre serpent avait fait le chemin aussi rapidement que ses anneaux le lui avait permis.

Il faut dire aussi que, vu le nom qui transpirait régulièrement dans les informations fournies, il valait mieux que le serpent n'y aille pas seul sous-peine d'avoir de la purée d'arnaqueur prétendument nécromancien coincé pendant une longue période entre ses écailles. Il est également vrai, il faut avouer, que cet énergumène n'en était pas à son coup d'essai pour faire sortir le si habituellement gentil Achroma de ses gonds. Entre le pillage à répétition de Fort Bastel et la revente de ses fourberies et la tentative de viol des secrets de son livre qu'il avait passé des décennies à écrire. Nos deux tourtereaux nécromanciens avaient un long passif et Arkos ne serait pas de trop pour empêcher Achroma de l'écraser, mais il devrait lui laisser lui en coller une ou deux néanmoins.

Qu'avait donc fait notre arnaqueur habituel cette fois-ci ? Et bien, ce bon vieux Facilier avait réussis l'exploit de se soustraire à la surveillance d'un paysans Eïlynsterien avec sa "pièce de chance" qu'il comptait, bien sûr, revendre dans sa boutique à Vinche. Inutile de dire que le paysan en question était pour le moins courroucé et désireux d'accompagner les aventuriers qui viendraient l'aider à coller quelques claques à Facilier.

Achroma était donc parti chercher Arkos pour cette mission. Ils devraient ensuite rejoindre le paysan qui leur donnerait les détails de la mission, encore que celle-ci finirait sans doute en expédition à Vinche, encore... Tapant à la porte de bois rond et vert, notre gentil nécromancien serpentes attendait qu'on lui ouvre avec le rapport écrit dans les mains. Lorsque la porte s'ouvrit et après s'être assuré que ce soit bien le rôdeur qui soit en train d'ouvrir celle-ci, Achroma tendis directement le dossier qu'il avait dans les mains.

Achroma : Tiens, regarde ssse que ssset abruti a encore fait.

Arkos prit le dossier et commença à le consulter sur le palier de sa porte. Un sourire amusé sur le visage tandis que le Nécromancien fulminait. Après avoir pris connaissance de celui-ci, Arkos le posa soigneusement sur son meuble avant de répondre d'un air amusé. Après tout, il valait mieux en rire qu'en pleurer.

Arkos : Ah! Ah! Quel abruti ! Bon, on s'y colle, je suppose ?

Achroma : Tu ssssupposes bien.

Haussant les épaules, le Rôdeur sorti suivre son ami Naga non sans avoir prévenu sa compagne et fermé la porte derrière lui. Ils partirent donc à la recherche du paysan lésé qui devait leur donner le détail de cette mission et aussi les accompagner. Traversant les forêts Eylinsteriennes jusqu'à pouvoir suivre les routes pavées, notre duo marchait calmement vers la Forteresse Inébranlable. Leur destination n'était pas la forteresse en elle-même, mais ses alentours qui abritaient les champs du paysan en question et donc le paysan recherché logiquement.

Ce fut donc après quelques lieux une fois en visé du fort en haut de sa montagne que nos hommes purent voir les champs en contrebas de celle-ci et commencer à chercher le paysan qui n'était pas très dur à identifier. Vous voyez le gus en train de fulminer et de gueuler après tout ce qui bouge au milieu du champ ? Bah, c'est lui. Au moins cette affaire ne fait pas semblant de le contrarier d'après ce que nos deux hurluberlues voient. Ce fut en l'approchant que nos hommes purent constater, en revanche, qu'ils n'étaient pas que tout les deux sur l'affaire et que le troisième larron était aussi particulier qu'Achroma.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 163
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Jeu 23 Aoû - 17:44
Ses pas... enfin façon de parler, un Naga ne faisant pas vraiment de pas, après tout, mais c'était là une autre question... ses pas, donc, avaient ramenés Uahbra en Eïlynster, non pas dans son uniforme d'officier, mais sous les traits du mercenaire qu'il prétendait être pour le reste du monde. En effet, une quête avait été émise par un paysan vivant non loin de la Forteresse, et à qui on avait volé une pièce porte-bonheur. En soit, en fait, l'histoire de la pièce ne l'intéressait pas vraiment, mais serait un bon prétexte pour que le mercenaire qu'il était sensé être s'intéresse à cette question sans avoir l'air de s'en soucier spécifiquement en rapport avec Eïlynster.

Ce qui l'intéressait, en fait, c'était de voir comment le malfaiteur, ce « Facilier », avait fait pour entrer, voler le paysan et ressortir du pays, le tout visiblement sans avoir été inquiété. Il fallait aussi voir s'il avait pris autre chose ou pire, appris autre chose de potentiellement dangereux, s'il avait des complices et, le cas échéant, s'il était nécessaire une fois les informations récoltées d'écarter pour de bon la menace par des mesures... définitives. Un programme assez large, donc, qui coïncidait avec la quête proposée : après tout, tant que le voleur était retrouvé et la pièce ramenée, tout le monde considérerait que le mercenaire avait fait son travail, même si ledit voleur « résistait » un peu trop lors de la récupération.

Il entra donc dans le pays en montrant patte blanche, sans se faire connaître pour ce qu'il était réellement, et traversa comme mercenaire étranger ce qui était sa nouvelle patrie, évitant les lieux où il pourrait éventuellement être reconnu. Il fini ainsi par arriver chez le paysan en question, qui était visiblement très remonté contre son voleur, et désireux d'aider à sa capture, si ce n'était pas de tenir le premier rang dans celle-ci, au niveau des baffes à donner comme punition, surtout. Il se présenta rapidement, récoltant un simple grognement du paysan – qui heureusement avait déjà servit avec des Nagas, ce qui évitait les problèmes de préjugés raciaux.

L'intéressé commença à vociférer sur sa pièce perdue, et Uahbra le laissa faire un moment. Il allait recentrer un peu les choses, quand il vit deux silhouettes approcher, un Humain et un Naga, visiblement des mercenaires eux aussi. Il prit sa décision en quelques secondes, considérant que l'implication de plus de mercenaires ne pourrait que parfaire sa couverture, et s'adressa ainsi à eux assez amicalement, enfin, pour un Naga – c'est à dire au mieux « tièdement » selon une norme humaine.

« Ah, d'autres mercenaires ! Je gage que vous êtes là vous aussi pour aider ce brave homme. Vous tombez bien, justement il allait en venir au fait sur ce qu'on lui a volé et par où est parti ce malandrin... n'est-ce pas, messire ? fini-t-il en s'adressant au paysan.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Officier d'Eïlynster
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Ven 24 Aoû - 21:01
Tandis qu'Arkos et Achroma s'avancent vers le fermier colérique et le Naga l'accompagnant, notre humain curieux put observer la silhouette reptilienne qui se dressait devant lui. Visiblement, lui et Achroma ne font pas partie de la même espèce de serpents. Ce naga était grand et visiblement avec une musculature très sèche. Le corps recouvert d'écailles tirant sur le bleu plutôt que le noir et vers le blanc à certains endroits. La collerette autour de sa tête était légère et moins dominante que celle d'Achroma. Un cobra et un constricteur ? En effet, ce sont deux serpents bien différents.

Notre fermier n'était pas en reste cela dit. Grand humain blondinet d'un âge assez mur. Dans la quarantaine, je dirais. Cet homme avait naturellement le regard sévère et le visage dur et la colère visible actuellement sur son visage n'aidait visiblement pas à dérider ces traits. Une fois au niveau du fermier et du Naga inconnu de nos deux compagnons, celui-ci s'adressa à eux dans un langage parfaitement compréhensible. Décidément, même sur leur élocution, ces deux serpents sont différents. Arkos à beaucoup à apprendre d'eux visiblement. Le serpent venait de les introduire poliment dans la conversation et incitait le paysan à reprendre son laïus, chose qu'il fit avec plaisir.

Paysan : Crévindiju de diable ! Bien sûr, oui ! C'est y pas que cette espèce di charogne à profité que je sois occupé aux choux pour me tirer ma pièce, le salioupiau ! Une belle pièce en métal doré qui nous porte chance depuis toujours. C'était mon arrière-grand-père qui l'avait chouré dans une ruine elfique ! Ce salopiaud tournait autour d'elle depuis un moment ! Il est retourné aux duchés du Sud ! Faut y aller et lui reprendre mes affaires et je suis sûr qu'un bon coup de fourche dans les fesses lui donnera du plomb dans la cervelle à ce crevidjuu de voleur !


C'était résumé assez sommairement et de manière pas très explicite, mais Achroma prit le relai, parlant poliment au paysan puis au second naga avec eux. Arkos se tenait à coté d'eux, écoutant avec attention la discussion.

Achroma : Enchanté, je suis Achroma En effet. Nous connaissssons ssse Fasssilier. Il tient boutique dans la plassse de la sssoie rouge à vinche. Sss'est un mauvais malandrin et un bien piètre nécromansssien qui nous ennuie asssez régulièrement. Nous devrions le débusssquer sssans mal dans sssa boutique ssset imbéssile. Tout est dans le dosssier.

Achroma tendait la main vers le Rôdeur pour prendre le dossier puis ne sentant pas le doux contact du papier cartonné dans sa main, tourna la tête vers le Rôdeur qui cherchait dans ses affaires avant de lâcher, naturellement.

Arkos : Ah ! Il est resté sur le meuble à l'entrée. Mais on n'en a pas besoin, on sait où il crèche et à quoi il ressemble déjà. Il n'y avait rien de plus là-dedans.


Arkos n'avait pas tord sur ce point concernant Facilier, mais ce deuxième naga aurait sans doute aimer lire la description de cet énergumène. Quoiqu'il en soit, notre Rôdeur continua tandis qu'Achroma haussait simplement les épaules.

Arkos : Mon nom est Arkos, Achroma s'est déjà présenté. Et vous êtes ?


Une simple formalité, un échange de nom de la part de nos comparses avant le départ. Notre cher paysans, investigateur de la mission répondit en dernier avant d'ajouter un petit détail et d'inviter ses alliés à le suivre.

Paysan : J'm'appelle Klumpe. V'nez, on va prendre un portail vers les duchés. Y en a un dans la cité et j'ai réussi à dégoté un laissez-passer.


https://i.pinimg.com/564x/00/d0/8a/00d08a755089218b5cdc1b07cef412af.jpg
le fermier raleur - Klumpe.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 163
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Mar 28 Aoû - 14:52
Comme Uahbra l'avait espérer, l'arrivée des nouveaux venus canalisa quelque peu l'attention du paysan, qui en vint au fait sur l'affaire, sans vraiment toutefois apporter plus de précision sur l'énergumène qui l'avait volé, sinon que, visiblement, il avait été là sur une certaine durée. C'était donc plus qu'un simple « raid » de ce côté du mur, et l'officier nota mentalement de voir qui avait choisi de laisser entrer ce personnage à la moralité visiblement douteuse dans le pays. Après tout, si on avait une muraille géante entourant la contrée et des gardes pour en contrôler les entrées, c'était entre autres choses pour éviter ce genre de cas.

Il n'en montra rien toutefois, et laissa le paysan finir, puis les deux autres mercenaires se présenter et annoncer qu'ils avaient déjà eut affaire à l'intéressé... de mieux en mieux. Un dossier était visiblement disponible, mais l'humain l'avait oublié, ce qui fit pousser un léger sifflement irrité au faux mercenaire, avant que celui-ci ne réponde malgré tout pour se présenter.

« Je m'appelle Uahbra, et je suis un mercenaire itinérant... pour ma part je ne connais pas ce fameux... Facilier, mais cela ne m'empêchera guère de vous aider à le traquer. Même sans avoir de description écrite. »

La dernière phrase avait été ajouté sur une tonalité à peine différente, mais qui pouvait passer pour une légère malice pour un Naga, ou qui connaissait bien les Nagas. Quoiqu'il en soit, le fermier se présenta également et ils purent se mettre en route, bien que le natif du désert note mentalement aussi de fouiller plus en avant sur ce fermier, qui visiblement laissait n'importe qui avoir accès aux portails, et ainsi connaître leur emplacement hors du pays... cela pouvait éventuellement expliquer comment des voleurs arrivaient jusque chez lui, et peut-être pire encore. D'ailleurs, pour s'enlever de potentiels autres suspects de la tête, il repris la conversation.

« Alors comme ça, Achroma, Arkos, vous avez déjà eut affaire à notre homme ? Quel genre de bandit est-ce, dites-moi ? Risque-t-il de se défendre ou de prévoir des gardes quand nous lui tomberont dessus ? Autant être préparer. »

Après tout, autant être préparer à ce qui pouvait les attendre, mais c'était aussi un moyen de prolonger la conversation. Certes, les Nagas le faisaient rarement, mais après tout, qu'est-ce qui empêchait un Naga voyageur et mercenaire d'être un poil plus ouvert ?

« Et vous de votre côté vous êtes de mercenaires de quelle région ? J'étais de passage pour apporter quelque chose à un client régulier quand j'ai entendu parler de cette affaire, mais rencontrer des mercenaires est assez rare, ici... »

La question était suffisamment ouverte pour sembler n'être qu'une légère curiosité sur de futurs possibles compagnons d'arme, mais Uahbra espérait apprendre au moins grossièrement à quel genre de personnage il était sensé avoir affaire dans cette histoire...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Officier d'Eïlynster
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Jeu 30 Aoû - 1:53
Ainsi, ce drôle de serpent s'appelle Uahbra. Un mercenaire itinérant qui semble manière le second degré avec brio. Le petit changement de tonalité dans la voix n'avait pas échappé au Rôdeur, fortement habituer à Achroma et ayant épuiser les questions à poser à un Naga depuis bien des années. Achroma aussi l'avait relevé et nos deux lurons ont échangé un bref regard lors de ce petit intermède bien qu'aucun mot ne soit dit. Allait-il réellement tenir rigueur à cet oubli tout le long de la mission ? Ce n'est pas comme-ci Facilier était dangereux ou passait inaperçu non plus.

Ce fut lors de la marche vers la Forteresse Inébranlable, guidée par notre paysans râleur, que vint une petite question de la part du serpent les accompagnant. Ce fameux Uahbra désirait en savoir plus sur Facilier et un instant d'hésitation apparu avant qu'Arkos ne réponde.

Arkos : Facilier ? Aucun danger, il ne sait pas se battre. Il n'est jamais armé et personne ne risque de le défendre. Je ne sais même pas par quel miracle ce charlatan est encore en vie. Nan, on va aller à sa boutique et récupérer sa pièce et puis basta.


Voici que, les réponses à peine apportées, notre nouveau Naga semble de nouveau vouloir faire la conversation. Plutôt étonnant, car cette espèce est connue pour être plutôt réservée, mais cela n'allait pas gêner le Rôdeur, bien au contraire. Arkos continua donc de plus belle, cependant un détail dans ce que vient de dire le Naga vint frapper le paysan.

Arkos : Nous sommes Eïlynsteriens. Je pensais que toi aussi en fait. En général, il n'y a pas trop d'étrangers au-delà du mur. Tu es d'où du coup ? Et comment t'es rentré au juste ?

Paysan : Crevindjuu, t'es pas d'Eylinster ? On m'a dit 'On t'envoie des soldats Eïlynsteriers pour ta pièce'.... Vindieu, je suppose que si on t'a envoyé ici, c'est que t'es de confiance alors.


Oui, c'est un paysan pur souche. Pas trop éduqué et ayant moyennement le temps de réfléchir. Il continuait sa route vers le portail, ayant franchi les portes de l'inébranlable pendant la discussion. Au pire, les gardes n'allaient pas le laisser passer s'il y avait un véritable danger.

_________________

Achroma & Méhényt.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 163
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Mer 5 Sep - 15:17
Faire la conversation était une chose, se renseigner sur la cible de la mission et ceux avec qui on allait l'effectuer en était une autre, et il ne fallait pas chercher plus loin « l'étrangeté » d'un Naga entamant la discussion. Quoiqu'il en soit, Uahbra écouta donc les réponses avec attention, autant pour la mission en tant que telle que pour mieux cerner les différents personnages à qui il avait affaire. Après tout, les deux guerriers disaient connaître le voleur pour avoir déjà eut affaire à lui, mais en soit on ne pouvait écarter totalement qu'ils soient ses complices avant d'en savoir un peu plus sur eux.

Visiblement, leur cible n'était pas un bien grand danger, et intérieurement le Naga se demanda surtout pourquoi eux le laissaient ainsi en vie s'il représentait un danger chronique et était si peu défendu. Lui-même ne comptait pas commettre cette négligence une fois les informations obtenues de ce triste sir : le meilleur moyen que sa façon d'entrer et de sortir du pays pour commettre ce genre de vol ne se répande pas était encore de l'éliminer... et même s'il n'avait aucun secret, s'il avait juste profité de la négligence des gardes, cela éviterait que l'on puisse penser que violer la sécurité d'Eïlynster soit facile ou sans conséquences.

Finalement, tout ce petit monde s'étonna qu'il ne soit pas lui-même Eïlynsterien, ce qui le fit grommeler intérieurement, car il fallait de l'imagination pour l'identifier comme telle dans sa tenue actuelle.

« Non en effet, je ne suis pas d'Eïlynster, comme je vous l'ai dis j'étais dans le pays pour livrer certains articles à un client de longue date quand j'ai entendu parler de cette histoire... personnellement on me l'a confié comme une quête de mercenaire avec récompense à la clef, tout simplement. J'ai tous les papiers pour ce séjour, bien sûr... »

Et c'était vrai, il avait les papiers, tout ce qu'il y avait de plus officiel... il n'aurait plus manqué que le contraire pour une mission dans son propre pays. Bien sûr, il aurait aussi pu leur dire la vérité, mais non seulement il n'était pas toujours pleinement convaincu qu'aucun d'eux n'était en cause, mais en plus leurs réactions vis-à-vis du reste du monde, une fois qu'ils seraient sortis d'Eïlynster, donc, serait plus naturelle s'ils ne jouaient pas la comédie et qu'ils étaient persuadés qu'il était ce qu'il prétendait être.

De fait, il présenta lesdits papiers à l'entrée de la forteresse, portant signatures, sceaux, et tout le reste, autorisant sa présence dans ces lieux. Ils furent donc retardés un petit moment à l'entrée, puis purent repartir, le Naga finissant par reprendre pour ne pas laisser courir d'interrogations qui pourraient être néfastes à sa couverture plus tard.

« Je viens du désert, pour vous répondre... je suppose qu'on pourrait dire que je suis akkatonien de naissance, mais je suis né quand cet empire affermissait tout juste son contrôle sur le désert, et je ne me suis jamais vraiment sentit y appartenir surtout depuis... certains événements. De toute façon cela fait longtemps que je suis sans patrie à proprement parler. Comme je vous l'ai dit, je suis un mercenaire errant. Mais une fois engagé, on peut toujours me faire confiance. »

C'était en effet l'identité qui avait été la sienne, et qu'il assumait encore depuis des décennies. Une couverture qui avait le mérite d'être perfectionnée par l'usage : il menait vraiment la vie du mercenaire qu'il prétendait être la plupart du temps, ce qui créait forcément une toile dense de références pour qui s'intéresserait à lui.

« Mais je crois que nous y voici. »

En effet, ils approchaient du portail, lui aussi gardé – ne fut-ce que pour éviter que n'importe qui ne rentre sans qu'on le sache. Le Naga y présenta une nouvelle fois ses papiers, et fut autorisé à passer, tout en considérant le portail avec méfiance durant tout ce temps, comme si c'était un phénomène qui lui semblait étrange et peu familier. Bien sûr, ce n'était pas le cas, mais son personnage, lui, n'était pas sensé en emprunter souvent. Il laissa donc les autres s'y risquer en premier, comme il aurait pu le faire si vraiment ils ne lui avaient pas été familiers.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Officier d'Eïlynster
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Jeu 6 Sep - 15:02
Le Rôdeur et son compagnon nécromancien écoutaient la réponse du naga qui n'était pas d'Eylinster. Arkos réfléchit une seconde et pose la simple question au naga. Non pas que son récit lui paraissait louche ou que, au fond, il en avait quelque chose à faire, mais son paternel était justement chargé du commerce à la frontière, au pied du mur, et d'acheminer les marchandises de la frontière aux différents points sur le territoire.

Arkos : Normalement, on a un service d'état qui s'occupe d'amener les objets du mur jusqu'à leurs destinataires dans le territoire. M'enfin peu importe finalement.


Le Rôdeur se tourna vers Achroma lorsque le Naga annonçait son origine et son âge, enfin rien de bien précis, juste une fourchette d'évènements que notre homme ne pouvait pas connaître. Tout en continuant sa route le Serpent capta le regard de son allié et fini par lui répondre de sa langue serpentine à la question implicite du Rôdeur sur l'âge supposé des deux comparses serpentiles.

Achroma : Plus vieux.

Ainsi, donc cet Uahbra était plus vieux qu'Achroma. Détail intéressant qui fit son chemin dans l'esprit du Rôdeur tandis que notre quatuor particulier faisait sa route paisiblement vers le portail. Passant la porte de la forteresse et se soumettant au contrôle d'identité, notre groupe progressait sereinement vers le portail gardé, l'iris métallique le fermant en cas d'invasions grand ouvert. Les gardes de factions contrôlèrent nos quatre personnages de façon minutieuse et l'autorisation de l'emprunter leur fut finalement donner. Le Naga nouveau venu semblait hésitant à prendre le portail aussi, ce fut le Rôdeur qui l'emprunta en premier, suivit du paysan voyageur et du Naga aux écailles noires, laissant le soin au nouveau venu de fermer la marche.

Le portail menait à une place-forte et solidement gardé du duché de Vinche, à moins d'une demi-journée de la capitale. Nos hommes durent quitter la place-forte, non sans un contrôle d'identité et une petite interrogation sur la raison de leur venue de la part des soldats en faction ou notre paysan grommelant dut sortir les papiers d'autorisation signée en relation avec sa quête. La route se faisait tranquillement après ce petit intermède, bien que notre paysan se montrait de plus en plus maussade au fur et à mesure que notre équipée approchait de la cité de Vinche et de sa place de la soie rouge. Finalement, ce fut notre Rôdeur qui posa la question, histoire de faire la conversation, mais aussi d'avoir le maximum de renseignements supplémentaires.

Arkos : Dites-nous donc, Klumpe. Comment Facilier a réussi à vous voler votre pièce ?

Klumpe : Ce maudit loupiot a profité d'une minute ou nous étions trop occuper pour le surveiller à la frontière. Z'étions au mur pour commercer avec les marchands de l'extérieur avec mes gars et il a réussi à me piquer ma pièce pendant qu'on s'occupait de charger un stock de matos qui devait être envoyé dans les fermes du coin. Si j'arrive à lui remettre la main dessus, il va prendre mon pied dans le tugudu celui-là !


Bon, il semblerait que notre nécromancien maladroit nommé Facilier ai brillé de par ses talents de pickpocket plutôt que de nécromancien. Il n'est pas rentré sur le territoire, mais a sévit uniquement à la frontière. Il reste à savoir comment ce chapardeur et pilleur d'endroits abandonnés avait put atterrir aussi loin des duchés du Sud sans se faire brûler par un inquisiteur en traversant Teïder.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 163
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Sam 15 Sep - 17:41
Le petit groupe avait donc finalement franchit le portail pour se retrouver très loin de là, sur le territoire des Duchés. Ils durent une nouvelle fois présenter leurs papiers, le Naga restant alors en retrait, pour éviter tout risque d'être reconnu, puis purent quitter le fort où ils étaient arrivés pour se mettre en route vers la cité où résidait habituellement le voleur. Uahbra sembla se redresser quelque peu en sortant dans la campagne Duchéenne, comme s'il reprenait une certaine assurance dans un milieu qui lui aurait été plus familier. Après tout, son personnage était celui d'un mercenaire errant, et s'il était une contrée dont les mercenaires étaient le plus facilement familiers, s'était bien celle-ci.

De son côté, leur employeur, le paysan Eïlynsterien, semblait de plus en plus maussade au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient de Vinche, où devait se trouver leur cible. L'espion nota la chose, mais resta silencieux, Arkos finissant par rompre ledit silence pour questionner à nouveau le paysan, ce qui était assez logique après tout puisqu'il était humain et ses deux compagnons de route Nagas. Il s'intéressait à la façon dont le fameux « Facilier » avait volé la pièce, et Uahbra ne manqua pas de tendre l'oreille sans le montrer, curieux après tout de toute information supplémentaire sur l'affaire en question.

Klumpe ne se fit pas prier pour répondre, mais sa version différait légèrement de celle donnée plus tôt, où il parlait de choux, et du fait que son voleur tournait déjà depuis un moment autour de la pièce... peut-être le choc. Le guerrier-serpent prit simplement note d'en découvrir plus à ce sujet une fois revenu en Eïlynster, en s'arrangeant pour faire confronter les visions des autres personnes en poste sur le mur au moment des faits pour savoir exactement ce qu'il en était. De toute façon, si le paysan était finalement complice d'une manière ou d'une autre, son attitude au cours de l'opération le révélerait certainement à un moment, ce qui était une autre bonne raison pour faire partie de cette petite équipe de récupération.

Alors qu'ils continuaient de progresser, et approchaient des murs de la cité qui était leur destination, Uahbra repris la parole, profitant que la discussion ait été relancée par Arkos pour poursuivre sans que cela ne paraisse outre mesure étrange, comme cela aurait pu l'être s'il avait brisé spontanément le silence. Il tourna légèrement la tête vers les deux soldats pour demander.

« Au fait, dites-moi, une question me trotte dans la tête depuis un petit moment, si vous me permettez... ce Facilier vous pose visiblement problème depuis un moment déjà, et n'hésite même plus à voler vos propres compatriotes. Pourquoi ne pas avoir réglé le problème avec une solution plus... définitive qu'une simple bastonnade ? Je ne connais pas si bien que cela les mœurs d'Eïlynster, mais dans ma tribu nous avions l'habitude de prendre les mesures nécessaires pour ne jamais être confronté deux fois à un même voleur, et pour décourager les suivants, tant qu'à faire... »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Officier d'Eïlynster
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Dim 16 Sep - 10:04
Le Rôdeur et le Mamba noir font route avec le paysan et le mercenaire Naga Uahbra vers le duché de vinche et plus précisément vers la boutique de "nécromancie" de Facilier. Durant ce trajet une question est posée par ce dernier concernant Facilier. Cette question étonnait quelque peu le Rôdeur, mais surtout le Naga aux écailles noires vu comment elle finissait. Est-ce que celui-ci venait juste de demander ou de proposer de ... Tuer Facilier? Ce fut Achroma, celui qui aimait le moins Facilier dans le petit groupe qui répondit à la question, non sans un souffle un brin courroucé dans la voix. Il n'aimait pas ce nécromancien d'opérette, mais tout de même, on ne tue pas un idiot parce qu'il fait l'idiot. Facilier n'est pas dangereux et dispenser la mort pour si peu n'est pas dans la mentalité d'Achroma. Cependant, il dut un peu ronger son frein, ayant du mal à croire ce qu'il allait faire. Achroma allait défendre Facilier.

Achroma : Sssi on tuait tous les pickpockets du dimanche et les imbésssiles heureux qui veulent les sssupprimer, il n'y aurait plus grand monde de vivant sur Ozian. Fasssilier n'est pas dangereux pour un sssous. Il est jussste ausssi idiot que chansseux et ne sssait même pas sssur quoi il met la main ou le pétrin dans lequel il ssse fourre tout ssseul en général. C'est un ausssi beau parleur qu'un mauvais ... ** soupirs du nécromancien **... Un mauvais en tout en fait, sssauf peut-être pour sse qui est de jouer les chapardeurs et de comment entrer quelque part où il ne devrait sssurtout pas mettre les pieds.

Un instant de silence se passe et Achroma reprend son laïus, ayant du mal à dire ce qu'il allait dire à propos de Facilier tellement celui-ci lui taillait les nerfs en biseau habituellement. Impensable qu'un naga défende sa plus grande honte comme ça et pourtant Achroma ne laisserait pas Facilier se faire exécuter pour si peu. Il semblerait qu'un lien un peu plus compliqué les lie, un lien dont il n'a pas encore parlé ouvertement même s'il laisse sous-entendre son existence.

Achroma : Il n'a pas toujours été comme sssa. Ssset abruti fini a un bon fond, mais les duchés ssse sssont bien chargé de faire pourrir en lui tout sse qui était au-desssus du fond en quessstion. Facilier a juste besoin d'avoir la froussse de sssa vie, d'une bonne branlée pour lui remettre du plomb dans le crâne et d'être sssérieusement et drassstiquement recadré. Voler un bouquin ou une piésssette ne méritent guère plus qu'un bon tirage d'oreille, mais de telles broutilles ne méritent pas la mise à mort en représailles non plus. Et de Naga à Naga, sssi ta tribu exécute ssses membres qui ont tendanssse à ssse perdre au lieu de les recadrer, alors ta tribu a un problème plus important à résoudre que la choure à répétition.

Klumpe : ça, pour avoir une bonne branlée, il va avoir une bonne branlée cet empaffé. La meilleure de sa vie !


Sur cette réflexion hautement spirituelle de Klumpe qui caressait son bâton de marche en la disant, le chemin continuait son exposition de paysages sauvages divers et variés. Ce fut après quelques heures de route sur une route particulièrement bien entretenue, témoins de la richesse du duché de Vinche, que la cité de Vinche se profila à l'horizon. Magnifique citée montrant sa richesse à qui veut bien le voir, cette cité était telle qu'on pouvait s'y attendre de la part de la citée portuaire la plus riche des cités des duchés du sud. Un signe ostentatoire de richesse posé sur un signe ostentatoire de richesse posée sur un troisième signe ostentatoire de richesse. Ce vu justement vers cette troisième preuve de richesse du duché de Vinche que nos hommes allaient se diriger. La place de la soie rouge, la plus grosse place de marché qui soit.

Connaissant déjà le coin, le Rôdeur guidait le petit groupe vers la place de la soie rouge et ses festivités agitées de toutes sortes, ainsi que ses nombreux vendeurs à la jetée, ainsi que ses nombreuses expositions et défilés de richesses, ainsi que... Bref, le Rôdeur guidait ce petit monde vers la boutique de Facilier à travers ce qui était un beau bordel. Devant la porte, étrangement fermée, de la boutique du "nécromancien" Facilier, Achroma agitait les bras et soufflait pour calmer sa colère avant de forcer la porte avec l'aide du reste du petit groupe. Le verrou semblait déjà cassé, mais la porte était bloquée par un meuble en travers qu'il fallait forcer.

Une fois entrée, dans un bruit d'étagère qui tombe, notre quatuor put voir que l'intérieur de la boutique était pour le moins inquiétant. La boutique était certes bordélique habituellement, mais là, c'était nettement plus grave qu'un simple bordel de marchand mal organisé. Les étagères étaient cassées pour la plupart et les articles de "nécromancie", pour ne pas dire les pièges à touristes, étalés sans aucun ménagement a même le sol. La caisse était ouverte, mais l'argent de celle-ci était toujours là. Une petite trace de sang et une demi-dent cassée traînaient aussi au sol. L'arrière-boutique avait été fouillée sans ménagement elle aussi et rien ne semblait pourtant manquer, du moins à vue de nez. Une recherche à peine plus minutieuse ne montrait pas de traces de "la pièce de la chance" non plus ce qui entraîna une réplique simple, légèrement vulgaire mais pourtant très représentative de la situation actuelle.

Arkos : Et merde.


Il fallait se rendre à l'évidence, quelqu'un avait enlevé Facilier. Quelqu'un cherchant quelque chose de précis dans sa boutique et pas vraiment intéressé par l'argent. Mais il fallait trouver qui s'était et ce qu'il cherchait pour avoir une chance de retrouver ce nécromancien du dimanche et de la pièce qu'il avait chouré. Une fouille minutieuse du magasin et de son arrière-boutique va donc avoir lieu.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 163
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Jeu 27 Sep - 21:39
Le questionnement du pseudo-mercenaire sembla susciter une certaine réaction d'étonnement chez les deux autres auxiliaires de la vengeance de ce bon fermier. Ce fut visiblement l'autre Naga, apparemment assez attaché à la survie du voleur, qui prit la parole pour défendre celui-ci, en exprimant, globalement, qu'il n'avait rien fait d'assez grave pour mériter la mort à ses yeux, et en se permettant une petite leçon de morale au passage. Cela ne dérangeait pas outre mesure Uahbra, qui était habitué à faire des choses immorales de toute façon pour le bien d'Eïlynster, mais il eut une réaction soudaine quand l'autre parlant de sa tribu, lâchant un sifflement prononcé et visiblement très courroucé à l'attention de son congénère.

« J'ignore de quelle tribu vous pouvez bien venir, messire Achroma, mais vous devriez prendre garde à vos jugements et à vos paroles. À dire du mal des morts, vous pourriez vite avoir des ennuis. »

Le ton du Naga qui se prétendait étranger s'était fait presque hostile sur cette remarque, signe visiblement que parler de sa tribu de façon trop insultante pouvait être un moyen de se faire rapidement un ennemi... et laissant sous-entendre que celle-ci n'était plus, au passage, ce qui expliquait par-là même sa susceptibilité à ce sujet. C'était légèrement sur-joué de la part d'Uahbra, mais c'était le personnage qu'il tenait qui voulait ça. Un instant plus tard toutefois, après la remarque vigoureuse du paysan, il avait déjà repris le calme froid de surface de la plupart des Nagas.

« Tout cela est sinon très vrai messire Achroma, mais je ne pensais pas les Eïlynsteriens si ouverts envers ceux qui viennent chez eux voler leurs concitoyens. Chez moi, pour vous répondre, on aurait traité en effet avec la plus grande dureté celui qui serait venu de l'extérieur pour voler une relique, fut-ce une simple pièce, au contraire d'un frère qui se serait perdu, comme vous dites... »

Il avait tout de même tenu à recadrer les choses, histoire d'éviter d'être vendu comme un psychopathe meurtrier : il parlait plus de pilleurs que d'un simple voleur de quartier, ce que ne semblait pas être un homme qui traversait un continent – et à priori qui traversait surtout Teïder, au passage – pour voler une supposée relique. Bien sûr dans les faits il s'en fichait de la pièce-relique, et s'intéressait surtout à la sécurité d'Eïlynster, mais cela, il pouvait difficilement le proclamer sans trahir sa couverture au passage.

Quoiqu'il en soit, leur route continua ensuite jusqu'à leur destination, la très riche cité de Vinche. Retrouver la boutique du voleur ne fut guère difficile, puisque les deux autres auxiliaires connaissaient l'individu, et ils y furent donc en peu de temps. Mais l'affaire ne serait visiblement pas plié aussi facilement pour autant, loin de là, puisque, après qu'ils aient dû forcer l'entrée en donnant de l'épaule pour passer, Uahbra prêtant au passage sa force pour pousser la porte, lui qui était tout de même plutôt fort, ils découvrirent une boutique retournée de partout. Aucune trace du voleur, et aucune trace non plus de la pièce volée, le tout faisant pousser un juron au rôdeur, ce sur quoi l'espion ne tarda pas à enchaîner.

« Visiblement, nous n'étions pas les seuls à en vouloir à ce Facilier... je gage qu'il aura dû voler quelque chose à des gens peut-être encore moins conciliant que vous, maître Klumpe. Espérons que nous pourrons retrouver sa trace, et qu'il aura toujours votre bien sur lui... »

Cela, ou alors cela avait mal tourné entre lui et d'éventuels complices liés à une tentative d'infiltration en Eïlynster... pour le savoir, il faudrait lui mettre la main dessus. Le Naga originaire du désert commença donc à fouiller la boutique, en compagnie des autres. Il y avait visiblement eut lutte, et il trouva plusieurs traces de sangs dans la boutique. Finalement, il retrouva un morceau de tissu lui aussi tâcher d'un peu de sang et appela le reste du petit groupe.

« Messieurs les Eïlynsteriens, venez voir ! Je pense avoir trouvé un indice pour retrouver notre voleur. Ceci semble avoir été arraché dans la bagarre, et il porte l'emblème d'une compagnie de mercenaire que je connais. »

Attendant que les autres les rejoignes, il leur montra le morceau de tissu, sur lequel était brodé un écusson représentant un oiseau de couleur rouge, le genre de marque d'appartenance qu'aimaient à arborer les compagnies de mercenaires.

« C'est la marque des Aigles Cramoisis, un groupe de mercenaires qui opère beaucoup dans l'est des Duchés. M'est avis que notre « ami » a dû les mécontenter, ou bien voler quelque chose à quelqu'un qui n'a pas hésité à mettre les moyens pour le récupérer. Je pense que si on veut les retrouver, il va falloir leur mettre la main dessus ! »  
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Officier d'Eïlynster
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Ven 28 Sep - 17:12




La pièce de la chance.



Feat Arkos & Uahbra


Arkos réfléchit au milieu de ce capharnaüm, se grattant l'arrière du crâne en cherchant des yeux un détail qui leur aurait échappé tandis qu'Achroma semble bien plus déboussolé par la scène que le serait un simple soldat sans liens avec les évènements. Cherchant autour de lui, le Mamba Noir prenait une poupée Vaudou à l'effigie d'un Baron Samedi dans la main et fini par lâcher dans un murmure.

Achroma : Fasssilier, qu'est-ssse que tu as encore fait ?

Ce fut à cet instant que le second Naga, Uahbra, vint leur parler, de retour de son observation. Le Naga énonça l'évidence qu'est son kidnapping par des ravisseurs bien plus dangereux que notre Quatuor n'ayant des intentions qu'à moitié belliqueuses. Comparé aux hommes responsables de ce désordre, il est évident que notre petit groupe ne serait jamais allé aussi loin juste pour une relique familiale.

Après une fouille minutieuse des indices par le Naga noir et le pisteur, Arkos pouvait conclure que Facilier, c'était battu et avait visiblement perdu son combat. Les impacts ne semblaient pas mortels et notre homme recherché devait sans doute être kidnappé. Sa piste conduisait vers le coin qu'Uahbra fouillait et ce fut à cet instant même que le Naga vint leur ramener la preuve et analyse confirmant les soupçons du Rôdeur. Kidnappé par des ravisseurs plus forts et plus nombreux. Des mercenaires plus précisément, mais aux ordres de qui ?

L'écusson montrait l'emblème des Aigles Cramoisies. Ils s'étaient déjà bien illustrés dans les duchés du temps ou le Stolemark était encore debout et Arkos avait déjà eu à les affronter plus d'une fois. Des Mercenaires sans morale et travaillant plus ou moins efficacement selon la hauteur de leur salaire. Des mercenaires typiques des Duchés du Sud malheureusement et Arkos avait déjà eut à les combattres, mais ne savait pas ou trouver leur quartier général. Ce fut après ces évènements que Klumpe porta une précision sur l'action menée par Facilier envers Uahbra.

Arkos : je les connais aussi, malheureusement. Ce n'est pas vraiment des enfants de cœur et je doute qu'ils le laissent en vie après avoir récupéré leurs biens.

Klumpe : Ah, tant que j'y pense. C'maudit voleur n'est pas venu dans not' belle Eylinster pour commettre ses bétises, Petit. J'ai bien dit au début que j'étions à la frontière en train de vendre mon surplus avec les marchands extérieurs à la grand' muraille. Il m'a piqué ma pièce pendant qu'on chargeait les choux ! Toute façon, il va falloir le trouver pour récupérer ma pièce. Tu sais où ils crèchent, petit ? Ces mercenaires.


Une question simple en effet, si le serpent n'a pas la réponse, peut-être qu'il y aura une piste parmi les papiers du "commerçant" d'illusions.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 163
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Ven 12 Oct - 19:08
Visiblement, le sort possiblement malheureux du Facilier semblait toucher les autres mercenaires, et notamment l'autre Naga. Uahbra nota simplement ce fait sans y réagir, comme du reste il notait la plupart des choses qui se passaient autour de lui. Pour l'heure, retrouver ce triste sir semblait être la première priorité à rencontrer, pour voir si d'aventure une quelconque faille dans la sécurité d'Eïlynster pourrait risquer de « fuiter » d'une manière ou d'une autre. Si faille il y avait bel et bien, il serait toujours temps de retourner creuser du côté de ces deux mercenaires pour voir s'ils s'y étaient liés d'une manière ou d'une autre, en étant lié à ce fameux voleur. Après tout, c'était son devoir de toujours être à l’affût de tels problèmes potentiels.

En attendant, il fallait sortir ce triste personnage, visiblement des plus doués pour s'attirer toutes sortes d'ennuis, des serres des Aigles Cramoisis. Arkos confirma d'ailleurs les observations d'Uahbra, avant que le paysan qui les avait réunis pour reprendre son bien ne clarifie certaines choses sur le vol. Une fois encore, le faux mercenaire prit note de ces informations, mais n'y réagit pas directement. Après tout, en tant que mercenaire, il n'était pas spécialement sensé s'occuper de ce genre de question. En tant qu'espion, il se réservait son propre avis pour une fois qu'ils auraient remis la main sur ce fameux Facilier... visiblement, celui-ci semblait tremper dans pas mal de choses plus ou moins louches, et ce vol n'était peut-être qu'un symptôme. S'il n'en était rien, hé bien, il mènerait simplement sa mission jusqu'au bout, ce ne serait ni la première ni la dernière fois qu'il mènerait l'enquête de façon infructueuse, il en était parfois ainsi quand on voulait être assez vigilant pour prévenir tous les problèmes graves.

Quoiqu'il en soit, le paysan avait également demandé au faux mercenaire s'il savait où l'on pouvait trouver ces fameux Aigles. Le Naga y réfléchit un instant, sans que cette réflexion ne s'inscrive guère sur sa face serpentine.

« Hmmmm... généralement, ils établissent leur campement non loin des murs de la cité où ils se trouvent. Ils sont du genre à aimer les grands espaces... et à aimer économiser le prix des chambres, aussi. Ils ne devraient pas être difficiles à trouver, et si ce Facilier est encore en vie, il doit probablement y être. »

Uahbra semblait avoir beaucoup de détails sur ces Aigles dans sa manche, mais c'était son travail après tout de se souvenir de tous les détails utiles. En tant qu'espion, forcément, il avait développé au mieux sa mémoire. Avant de partir, toutefois, il repris.

« Ceci étant dit, quel est notre but ? Y allons-nous simplement pour récupérer cette pièce, ou bien comptez-vous secourir ce Facilier ? Vous semblez bien le connaître, messires Achroma et Arkos. Non pas que cela me pose un problème, personnellement tant que je suis payé tout me va, mais j'aimerais savoir pour quel genre de mission nous allons nous engager. Récupérer la pièce devrait être facile à négocier, sans avoir à tirer l'épée. Récupérer l'homme, s'il est encore en vie et qu'ils en ont encore besoin... ce pourrait être nettement plus difficile. Et peut-être aussi nettement plus sanglant. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Officier d'Eïlynster
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra] Mar 16 Oct - 16:50




La pièce de la chance.


Feat Arkos & Uahbra

Achroma et Arkos écoutaient avec attention les dire du Naga nommé Uahbra. Celui-ci semblait en savoir plus long qu'eux sur cette bande de mercenaires. Visiblement, ces oiseaux de malheur vivent proches de la cité de l'Est des duchés où ils ont établi leur quartier général. Il va falloir retrouver Facilier là-bas, en espérant qu'il ne soit pas déjà mort et jeté aux vautours par ces maudits rapaces. Achroma semblait soucieux pour cet homme bien plus que pour la pièce d'or du paysan. Il s'agissait de son tout premier élève après tout et ne désespérait pas encore de le faire rentrer dans le droit chemin malgré toutes ses années.

Uabra avait cependant une autre question, qui fut instantanément suivie d'une remarque. Uahbra misait juste sur le but de l'équipée et le refus de laisser mourir Facilier. Certes le paysan ne voulait que ça pièce et haussa les épaules à la question, mais, contrairement à Klumpe, Achroma était nettement plus impliqué dans la vie de son porteur. Finalement, Arkos prit la parole, dévoila une partie de son passé et pourquoi il ne laisserait pas mourir un "innocent".

Arkos : Nous faisions partie du Stolenmark. Je ne sais pas si tu as entendu parlé de notre Ordre de mercenaires et de Fort-Bastel. Nous suivons encore les préceptes de cet ordre et ne laissons pas d'innocents mourir pour rien. Et accessoirement, éliminer la plèbe des duchés pour aider la veuve et l'orphelin font aussi partie de nos petites habitudes. On va le sauver, oui, bien sûr.

Achroma : Ssss'est plus complexsse que sssa n'en a l'air et ssse n'est pas ssseulement une quessstion de prinsssipe. Facilier, bien qu'il n'ait jamais fait partit du Stolenmark, a vécu quelques années à Fort-Bastel. Il y était un de mes rares disssciples en matière de Nécromansssie. Le plus retors et le plus mauvais de mes élèves, d'ailleurs, mais il était très débrouillard malgré tout. Il est sssseulement inconssscient de la gravité de sssses actes et a besoin d'être remis dans le droit chemin.

Les éléments clefs avaient été révélés et tous savaient qu'Achroma n'était pas ici pour la pièce, mais bien pour son porteur. Cela dit cela n'empêchera pas la mission d'être réussie. Au contraire, le Naga Nécromants allait devoir redoubler d'efforts pour revoir son ancien disciple vivant. Ce fut donc sur ces mots que l'équipée abandonnait le magasin de Facilier et se dirigeait vers le campement susnommé par le Naga Uahbra. Au moins la moitié de l'équipée était songeurs durant cette traversée. Klumpe s'en foutait royalement et ne prendrait sans doute aucun risque dans l'histoire, ne voulant que sa pièce. Arkos, de son coté, réfléchissait sur comment prendre le camp d'assaut à trois aux maxima. Il était visible qu'Achroma se faisait du soucis pour Facilier au point de ne même pas remarquer l'avancée du soleil dans le ciel et le changement de décor autour de lui et concernant à Uahbra... Et bien, il vous le dira lui-même.

Ce fut rapidement que le point discret d'où était dressé le camp se profilait à l'horizon de notre équipée. À cette distance encore pour le moins éloigné, ils pouvaient encore se faire passer pour une troupe de voyageurs allant vers la cité et faisant une dernière halte pour s'organiser. D'organisation, il y allait en avoir une, mais certainement pas celle que ce campement vaguement dissimulé pouvait imaginer. Arkos s'approchait de ses compagnons et posait la question fatidique, mais qu'il fallait tout de même poser. Il était question de savoir comment infiltrer ce camp de bois et de pierre dissimulée sous les feuillages et les bois proches de la cité.

Arkos : Bon, il va falloir y pénétrer sans se faire repérer. Quelqu'un a une idée à suggérer ?

Ce fut à ce moment précis qu'un bruit assourdissant venait emplir l'air et les oreilles de nos protagonistes. Tournant la tête pour voir de quoi il s'agissait, notre quatuor pouvait voir une cavalerie d'une centaine d’unités de soldat de la garde de la ville proche prendre d'assaut le campement des bandits. Un bruit insoutenable venait accueillir un spectacle pour le moins dérisoire. Le Rôdeur ne saurait dire ce que ces mercenaires ont fait de mal mais clairement, la ville voisin avait décider de répliquer et vu les moyens mit en œuvre, le commanditaire de cette attaque était clairement à prendre un canon pour tuer une mouche. Quoiqu'il en soit, il ne fallut que quelques instant pour que le campement soit rasé et ses soldats capturés. Parmi les prisonniers fraichement libéré se tenait Facilier qui, après une sévère correction de la part du paysans, correction qui n'avait pas été démérité, avait fini par rendre la pièce auprès de celui-ci. Ce fut après les rapports écrits et témoignages d'usage envers la garde que notre équipé put se dissoudre et chacun retourner dans son foyer respectif.

[HRP] Post éditer pour pouvoir clore le RP. ça y va bourrin, en bon gros Deux Ex Machina mais au moins ça reste un rp a clore et non pas un RP abandonné.[/HRP]

_________________

Achroma & Méhényt.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 163
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[Quête] La pièce de la chance. [PV Arkos - Uahbra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» « Le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée. » • Alix&Holden
» Valeur ajoutée et pièce rapportée [John & Hayden]
» [Réservé] La Maîtrise du Soru
» Episode 457 One piece
» One piece 598

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: La cité de Vinche-
Sauter vers: