Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Et si on se remettait une dose ? (pv Uahbra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain
MessageSujet: Et si on se remettait une dose ? (pv Uahbra) Sam 18 Aoû - 8:46
juin 1999

Une journée s'était passé depuis qu'il avait retrouvé une nièce qu'il avait complètement oublié. Et voilà maintenant que ce qu'il avait cherché à fuir revenait le tourmenter au grand galop. Il aurait mieux faire de partir ce soir là, au lieu de se raccrocher à un vain souvenir d'un membre de sa famille retrouvée. Au vue des circonstances et de comment chacun avait suivi sa route, il n'avait pas fallu s'attendre à des embrassades... au contraire. Oui, il aurait mieux fait de pas chercher à s'ancrer sur un vain espoir et de se retrouver à se morfondre à nouveau -et encore- sur sa situation actuelle. Et que de mieux alors que de tenter de se reprendre une bonne biture, mais loin de tout cette fois ?

Le vieux mercenaire avait acheté quelques flasques de vins au goût plus proche du rhum que d'un breuvage issu de dignes cépages. Peu lui importait, tant qu'il pouvait noyer son esprit pour ne plus avoir la culpabilité, les angoisses et d'autres tourments qui lui pourrissaient une nouvelle fois son existence. Pourquoi le destin avait-il mis sur sa route une nièce survivante ? A croire que cela lui plaçait de tourmenter un homme sur le déclin de l'âge, à défaut de trouver un autre pion à tourmenter.

Avec ses quelques flasques, il avait trouvé une vieille écurie, un peu laissé à l'abandon, sans doute en attente d'être détruite ou rénovée. Les Akkatoniens, forts de leur civilisation, portait une grande attention à l'urbanisme et donc ne laissaient jamais des bâtiments utiles inactives trop longtemps dans le délabrement. Au moins pour ce soir, ce sera un bon coin peinard pour se soûler seul et sans être enquiquiné.

Il se trouva un recoin entre deux grosses bottes de paille, s'y assit et entama sa première flasque, tout en ressassant sombrement ce qu'il était ; typique d'un mercenaire de son genre en somme, ayant peut être trop vécu. Non, pas trop vécu, qui avait eu une autre vie, une autre situation, qui avait toujours cherché à fuir ce passé qui s'était perdu et qui remontait doucement à la surface. Il grimaça et termina sa première flasque. L'alcool n'était qu'une solution de fuite temporaire, il le savait, mais que de mieux que de sentir la boisson apporter un doux flottement et vous emporter dans un bon gros coma éthylique pour passer la nuit ''paisiblement''. C'était relatif, en plus, le terme paisiblement. Au réveil, il aura une sacrée gueule de bois. Mais tant pis. Il entreprit d'ouvrir la seconde flasque.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se remettait une dose ? (pv Uahbra) Jeu 23 Aoû - 17:30
Même s'il avait quitté le désert à la mort de son clan pour trouver une nouvelle raison de vivre, une nouvelle patrie et de nouvelles loyautés dans l'est du continent, il arrivait à Uahbra de revenir dans sa patrie natale, qui était à ses yeux le désert des Nagas en lui-même plus que l'Empire d'Akkaton qui l'enveloppait maintenant dans ses plus lointaines tentacules, pour tout un tas de raisons. Ses missions le portaient aussi bien ici qu'ailleurs, et puis il avait encore quelques contacts au sein de son propre peuple, qu'il venait parfois visité, dans divers tribus ou dans le grand fort central dont il connaissait bien le meneur.

Il leur apportait des informations sur les leurs, non pas comme espion, bien sûr, mais sous le couvert de l'exilé sans clan, du vagabond qui depuis des années errait en louant ses lames pour chercher la rédemption, et qui, de ce fait, visitait souvent les communautés Nagas hors du désert. Il apportait des nouvelles, en emportait parfois d'autres en retour, et en profitait pour revoir son peuple de naissance. C'était là une source de joie bien amère, car s'il y avait un certain plaisir à retrouver le sable de son désert natal et les coutumes des Nagas qui y vivaient, cela lui rappelait à chaque fois avec une douloureuse acuité la perte de ceux de son sang.

Et c'est après une de ces visites qu'il était de passage à la Cité d'Airain, en transite pour la suite de son voyage, et aussi dans le but de rencontrer plusieurs de ses agents pour récolter certaines informations et transmettre certains ordres. Il devait en voir trois, et trouva les deux premiers aux lieux de rencontre habituels, échangea les paroles nécessaires, et les laissa à leur tâche. C'étaient de simples agents de terrains, qui ne se connaissaient pas entre eux, et qui surveillaient les intérêts d'Eïlynster dans la région. Le troisième était dans ce cas aussi, sauf qu'en poussant la porte du lieu de rendez-vous, une étable abandonnée et généralement déserte... ce ne fut pas lui qu'il trouva.

Le Naga marqua un temps d'arrêt en entrant et en découvrant un étranger à l'intérieur du bâtiment. Il eut une légère hésitation, qui pouvait passer pour de la surprise de trouver quelqu'un là – et s'en était en partie – puis s'avança à l'intérieur, levant les paumes vers l'avant pour montrer ses bonnes intentions supposées. Il était comme toujours vêtu comme le mercenaire qu'il prétendait être – et dont il exerçait bel et bien le métier, du reste – et ce fut avec les manières de l'un de ceux-ci qu'il s'adressa à l'homme qui se trouvait là.

« Salut, étranger... je vois que quelqu'un d'autre a trouvé l'endroit que je comptais utiliser comme gîte de fortune... êtes vous contre l'idée de partager le gîte et la soirée, dans la paix de l'hospitalité, même si ce n'est pas vraiment chez vous ni chez moi ? »

Il avait parlé d'un ton assez ouvert, enfin, pour un Naga, c'est à dire d'une voix à peine tiède et sans réelle expression faciale, mais quiconque connaissait un peu les Nagas ne s'en étonnerait guère. Il était toujours sur ces gardes ceci dit, cherchant, sans le montrer, à savoir s'il avait affaire à un quidam guidé là totalement par hasard ou, peut-être, à un agent ennemi qui l'attendait pour lui couper le cou... auquel cas il comptait bien ne pas se laisser faire sans réagir, bien entendu.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Officier d'Eïlynster
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se remettait une dose ? (pv Uahbra) Mer 29 Aoû - 16:48
Sa seconde flasque était désormais à moitié de de non contenu. L'alcool qui s'y trouvait se rajoutait à celui qu'il avait bu précédemment. Il était bien décidé à se mettre une bonne murge pour passer la nuit dans cette écurie abandonnée. Et qui ne sera pas si abandonnée que cela vu qu'une personne venait d'entrer. Par les Dieux, qui venait ici à pareille heure pour venir l'emmerder ? Ca, c'est ce que son cerveau capta mais la réaction qui devait en découler ne vint pas de suite. Le vieux mercenaire mit un certain temps à songer à porter une main à son épée... et encore... Le temps que cela descende du cerveau à la main.... le temps était potentiellement dangereux là.

Puis une voix résonna. Peddyr réussit à discerner dans le flou de la boisson qui lui embrumait les yeux une grande silhouette, qui se présentait d'une certaine manière. Un naga ? Ici ? Il détacha sa main de la poignée de son épée et regarda sa flasque d'un air douteux. Puis il regarda le naga. Non, il n'était pas en train de voir une hallucination éthylique.

''T'es bien loin de chez toi, l'ami... Et plus loin encore pour chercher une demeure temporaire, même au sein d'une écurie comme celle-là... Ne me dis pas que tu viens en touriste pour voir ce que cela fait de dormir dans de telles conditions. ''

Qui aurait cru qu'il croiserait la route d'un naga, visiblement équipé comme un mercenaire... Les raisons qui poussaient ces hommes serpents à sortir du désert étaient multiples. Mais là, ce soir, ce ne
s'installer.

"Fais comme chez toi. Comme tu l'as compris, ces lieux ne m'appartiennent pas. TU peux disposer de ton coin. Le gîte est à ta charge, tant que tu n'empiètes pas sur le mien....''

Et pour le couvert ? Sans doute que le naga avait énoncé cela rien que pour la forme. Mais autant être certain en abordant ce point :

''J'ai juste à boire, si cela te dit de partager ce qu'il me reste. C'est de la piquette, mais c'est tout ce que je peux te proposer....''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se remettait une dose ? (pv Uahbra) Mer 5 Sep - 11:39
Si l'on se fiait à son temps de réaction, l'inconnu qui l'attendait là était soit ivre, soit un bon comédien qui feignait l'ivresse. Il ne se montra pas hostile de prime abord, en tous cas, ce qui était déjà en soit un point positif, mais cela ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas potentiellement anguille sous roche quelque part. De son côté, l'inconnu sembla considérer un moment la réalité de son apparition – à moins, une fois encore, que ce ne fut une quelconque comédie – puis entreprit de lui répondre d'une voix quelque peu avinée.

En écoutant ses réponses, il semblait bel et bien s'agir d'un quidam arrivé là par hasard. Dans tous les cas, le contact initialement prévus était compromis : s'il trouvait du monde au lieu de rendez-vous, son agent avait pour consigne de reporter le contact le lendemain, dans un autre endroit connu des deux parties. Le Naga aurait pu simplement partir, mais il voulait être certain que c'était bien simplement un hasard, et pas un assassin ou ne fut-ce qu'un espion étranger habile à dissimuler ses intentions, et qui pourrait soit pister soit tuer ses agents ou lui-même.

Il s'avança donc avec un léger sifflement, s'approchant assez prêt de l'inconnu pour converser facilement et possiblement échanger des vivres, mais sans s'approcher trop prêt pour « envahir son espace »... ou paraître vouloir engager le combat. C'était pour le coup une façon de faire de mercenaire, mais cela convenait aussi aux buts de l'espion.

« Je vous remercie donc pour votre hospitalité, même s'il est vrai qu'il est plus aisé d'être libéral avec ce qui ne nous appartiens point. »

Le Naga s'assit dans la paille, c'est à dire qu'il replia ses anneaux pour une position plus confortable que la position dressée, semblant toutefois rester en partie sur ses gardes, ce qui n'avait rien d'inhabituel pour un mercenaire.

« Je ne suis pas si loin de chez moi que cela, pourtant. Tout le désert a toujours été la patrie des Nagas, et au cas où les humains l'auraient oublié, cette cité fut bâtie aux portes de ce désert qui fut notre... »

Ses paroles n'étaient pas agressives, mais peut-être un peu caustiques, ce qui cadrait assez bien avec un Naga portant sur lui des symboles propres à sa race, qui semblaient proclamer son attachement plus fort à sa race qu'au pays qui était venu s'approprier leur territoire.

« Je vous remercie, sinon, j'ai ce qu'il faut pour la boisson... mais dites-moi, que venez-vous faire ici ? Je croyais être seul à utiliser ce point de chute quand je passe par ici... »

Mieux valait ne pas accepter une boisson d'un homme dont on n'était pas certain qu'il ne soit pas un espion teïderien prompt à vous empoisonner, après tout. Et tenter de voir la raison de sa présence, pour, peut-être, pouvoir décider si elle était crédible ou non, si d'aventure réponse il y avait à cette question.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Naga
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Officier d'Eïlynster
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se remettait une dose ? (pv Uahbra) Mer 12 Sep - 17:34
"Oui, c'est vrai, le désert est juste à côté. Mais comme on est toi et moi dans une ville, j'ai plus tendance à penser à des lieux de vie loin des cités, vraiment dans le coeur même du désert."

Une pensée qui était tout à fait normal, qui plus était, même si le naga apporta la précision que les terres où se trouvait Akkaton avaient appartenu un jour au peuple reptilien. Peddyr n'allait pas le contredire et même si son esprit était un peu alcoolisé, il arrivait à songer que c'était dans l'ordre des choses, de voir des territoires naître, disparaître ou se faire absorber par d'autres. Il avait appris l'Histoire, d'abord d'un point de vue ducal, puis d'un point de vue personnel, pour ne pas se faire embobiner par des versions modifiées. L'Histoire recelait de tels faits, à savoir que des royaumes se faisaient bouffer par les autres, et inversément.

''Et qui reviendra peut être vôtre dans les siècles prochains qui sait..... bah... c'est la vie...''

Il n'avait pas percuté à la réplique au ton un peu acerbe du naga... peut être parce que cela ne le dérangeait pas ou alors que vu son état, il était incapable d'en tenir compte.

''Hum.... ce que je fais là ? Simple... au lieu de batailler à réclamer une chambre dans une taverne où on m'aurait viré au matin pour en dégager, j'ai préféré ce coin. Au moins au matin, j'aurai décuvé à mon rythme, dans la paix la plus totale. Mais bon.... tu es là maintenant, moi qui espérait être seul. "

Il lorgna son flacon. Au moins, il pourra la finir tout seul.

''Mais bon, je vais pas te virer parce que je voulais être tout seul.... Tant que tu me fous la paix quand je comaterai....Et toi ? Qu'est ce qu'un naga mercenaire vient faire dans ce.... point de chute ? Laisse tomber les beaux mots et causer comme tu le sens hein... ce sera plus facile pour toi de parler. J'arriverai à comprendre, t'affoles pas. Et puis, suis pas un noble ou un de ces bourgeois. "

Et hop, il but une petite rasade, pour taire qu'il avait été Duc dans une autre vie.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se remettait une dose ? (pv Uahbra)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Et si on se remettait une dose ? (pv Uahbra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Etudes d'Oroken
» Hope is Dead : Lithium Elfensen & Vlad Siegfrey VS Dimitri Vladof
» Et si on se remettait a WAB
» LA SAUGE DES DEVINS
» Pour les cystites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain-
Sauter vers: