Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Promenons-nous dans les bois ! [PV Irina/Arkos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Royaume d'Eïlynster :: Plaines, et routes
MessageSujet: Promenons-nous dans les bois ! [PV Irina/Arkos] Dim 12 Aoû - 17:42

Mi-novembre 1999 de l'Age d'Acier - Terres d'Eÿlinster.

La "Grande Sœur". Surnom étrange qu'il en est pour une semi-elfe, capitaine de l'armée d'Eïlynster de surcroît. On pourrait imaginer, au vu de ce titre, une jeune femme compatissante et chaleureuse. En réalité, il n'en est rien. Cette "Grande Sœur" a eut ce titre à cause de l'entraînement particulièrement salé qu'elle faisait subir à ceux sous ses ordres. Le résultat portait ses fruits puisqu'ils en devenaient de bon soldats après avoir subi son entraînement.

Ce fut d'ailleurs la raison qui fut imposée à Arkos en ce milieu de mois. Ordre des hautes instances, Arkos doit s'entraîner avec cette "Anne Baum", ce serait une bonne formatrice et notre homme passe trop de temps en forêt "au lieu de s'entraîner". Qu'ils viennent un peu pour voir ce à quoi, il passe son temps à faire en forêt et ils comprendront ce que ça veut dire de s'entraîner ces vieux planqués !

Quoiqu'il en soit, un ordre du dessus de la hiérarchie reste un ordre à respecter et Arkos se doit d'aller voir cette jeune elfette qui à l'air en tous points bien différente d'Earwen. Un rendez-vous à la lisière de la forêt proche de la forteresse inébranlable avait donc été arrêté dans ce sens, pas de chance ce n'est pas "sa forêt" mais celle juste à côté de la Forteresse Inébranlable.

Notre homme faisait route en repensant à la description de cette "Grande Sœur" et de sa mission. Une hybride semi-elfe et semi-humaine. Elle tirerait nettement plus de l'humain physiquement parlant. D'une carrure assez musclée et d'une musculature sèche, cette semi-elfe visiblement sportive aurait les cheveux argentés et bien longs. Ils seraient même plus long que lui, c'est pour dire. Une cicatrice au sourcil gauche, une tache dans un des yeux gris et visiblement un nez qui a été cassé au moins une fois en signe distinctif semblent compléter l'intégralité du tableau. Avec une telle description, elle ne devrait pas être trop difficile à reconnaître.

Concernant la mission de celle elfette, il semblerait que notre aventurier doive se soumettre à un petit entraînement en conditions réelles avec la demoiselle elfique qui va évaluer ses capacités et sa connaissance puis l'entraîner pour le remettre au niveau que l'état-major souhaite voir si besoin est. Arkos n'aime pas vraiment ce genre d'histoire et espère que cet entraînement finira vite.

Notre homme attend donc son rendez-vous professionnel à la lisière nord de la forêt indiquée à l'heure indiquée comme indiqué sur sa note. Pendant que notre homme, légèrement en avance en réalité, attend avec patience l'arrivée de la "Grande Sœur" qui doit l'entraîner, celui-ci entend un bruit étouffé dans la forêt derrière lui. Se retournant, notre homme tend l'oreille et essaye de comprendre ce qui s'y passe. On entend doucement des bruits de pas, un souffle discret et un calme oppressant indiquant une chose : une chasse est en cours. Arkos est trop proche et pourrait en être la cible. Il va falloir qu'il regarde ça avant que "Grande Sœur" n'arrive. Notre homme pénètre donc dans la forêt et trouve rapidement des traces de pas bien particulières. Celles d'un loup visiblement, mais bien plus gros qu'a la normale. Ce fut ainsi qu'Arkos entra dans la forêt, arc en mains et suivit ces traces de pattes de curieux lupinidés...

Les traces de pas s'avances dans la forêt. Curieusement, elles vont bien plus loin que la portée des sons qu'il avit entendu. Notre Rôdeur, s'apprêtait à faire demi-tour quand il constate que les traces de pas en font de même. Les suivant pendant un temps notre homme se rend compte que celles-ci disparaissent peu à peu, comme effacées. Un grognement à la droite du Rôdeur se fait entendre et tandis que notre homme se tourne vers sa proie/prédateur, l'assaut arrive.

Arkos : petit futé !

Notre archer est pris d'assaut sur le côté et violemment plaqué au sol de cette forêt. Au corps-à-corps, un arc ne sert à rien malheureusement. Arkos fait donc tomber son arc au sol pour attraper la bête de ses mains et tenter de la repousser comme il peut par la force de ses bras avant de finalement repousse le monstre loup mutant avec la force de ses jambes. En même temps que l'animal, notre homme se relève et défouraille son épée. Il est désormais près à combattre, mais pendant ce temps notre semi-elfette, elle fait quoi ?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois ! [PV Irina/Arkos] Mar 14 Aoû - 18:11
Les sabots du cheval faisaient un bruit régulier, une résonance sourde puisqu'ils s'enfonçaient dans de la terre malléable et non les pavés durs de la ville. D'ailleurs, elle s'en trouvait loin; d'une ville. Elle était partie tôt le matin même, empruntant un destrier, pour se rendre à son rendez-vous professionnel. Enfin, pouvait-on réellement parler de "professionnel". Elle était rarement amenée à entraîner des membres de l'armée sur ordres officiels des hautes instances. Tout en trottant gentiment à travers les hautes herbes, la demi-elfe se remémorait les différentes personnes qu'elle avait "pris sous son aile" pour les rendre plus fort mentalement. Elle avait ainsi gagné bien malgré elle ce surnom de grande soeur qui, il fallait se l'avouer, arrangeait bien ses affaires. Cela lui donnait un air sympathique, un air de confiance, l'impression d'être pleinement intégrée à la société. S'ils savaient la réalité, les pauvres...

Quoi qu'il en soit, elle se dirigeait au point de rendez-vous qui avait été fixé à la lisière d'une forêt, loin de la civilisation. Allez savoir pourquoi elle devait entraîner cet homme dont elle n'avait pas eu beaucoup d'informations à son propos. Ce qu'elle avait appris, c'est qu'il vivait reclus dans sa forêt, ce qui commençait à agacer ses supérieurs. Cela faisait un certain temps qu'elle n'avait pas eu l'occasion d'entraîner quelqu'un, elle sentait une excitation insidieuse au fond d'elle. Faire souffrir a toujours été son plus grand plaisir. A sa ceinture se trouvait son fouet enroulé, dont le crochet se balançait contre sa hanche.

Avec un petit sourire en coin, elle se rendit compte qu'elle arrivait au point de rendez-vous. Elle ralentit le rythme pour s'arrêter près d'un arbre solitaire avant la marée d'arbres. Descendant de sa selle, elle s'approcha des branches basses afin d'attacher la bride. Elle passa ensuite sa main sur le museau chaud de l'animal tout en observant le ciel gris. C'était une journée mitigée en Eïlynster ce jour là. Des gros nuages de pluies recouvraient le bleu du ciel, la chaleur du soleil, laissant une atmosphère pesante. Elle prit une inspiration profonde avant de s'avancer vers la lisière de la forêt.

Son flot de pensées fut interrompu alors qu'elle entendait du bruit à mesure qu'elle s'approchait. Intriguée, pas le moins du monde inquiète par son absence pour son rendez-vous, elle s'engouffra dans les bois. Suivant les sons, elle finit par voir une boule informe se rouler au sol. En vérité, il s'agissait d'un homme et d'une bête qui semblait s'amuser. S'amuser ? Peut être pas en fait. Alors qu'elle allait intervenir, décrochant son fouet, une jeune femme apparut de nulle part se dépêcha d'entrer en scène. Irina se recula alors pour rester dans l'ombre, observant la scène qui allait suivre, son arme toujours en main. Après tout, il était rare de trouver des bêtes agressives en Eïlynster, la jeune femme devait être la propriétaire du gros loup. Peut être. Probablement...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Eïlynsterienne
Rang social: Officière
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Date d'inscription : 26/12/2017
Localisation : Royaume d'Eïlynster
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois ! [PV Irina/Arkos] Sam 18 Aoû - 17:10
Le Rôdeur toisait la bête avec un peu plus d'attention, prêt à contrer le prochain assaut de celle-ci à grand coup d'épée. Les bêtes sauvages sont rares en Eïlynster et celle-ci n'y fait visiblement pas exception. Notre homme était prêt à combattre, mais également observateur après tout. Le loup en face de lui avait visiblement un poil soigné et soyeux. Il devait être régulièrement brossé et traité contre les parasites. Sans compter qu'il n'avait aucune blessure apparentes ou cicatrices qui n'avaient pas reçu de soins instantanées et promu par un professionnel. Clairement, cette bête ne vivait pas en forêt en temps normal et avait les soins d'une personne douée au contact des animaux.

Cherchant des yeux le dresseur éventuel accompagnant son animal dans cette forêt, Arkos put voir une femme sortir des fourrés non loin. Elle avait une branche dans la main dont le feuillage avait servi à effacer les traces de l'animal. Ce petit futé avait donc obéit à sa maîtresse et appliqué cette stratégie avec elle et non seul. C'est une jeune elfe étrangement silencieuse. Portant son arc et sa flèche, visiblement prête à tirer. Elle ne disait rien et observait la scène silencieusement. Couverte de tatouages et arborant une longue chevelure rousse comme un levé de soleil d'automne, cette elfe était d'une pâleur bien prononcée dont les oreilles pointues et blanches coupaient nettement avec cette chevelure hautement colorée.

Notre homme gardait en visé la jeune elfe tout en essayant de surveiller le loup grognant en même temps. La bête semblait prête pour un second assaut et n'attendait que le signal de sa maîtresse. Le temps semblait s'arrêter tandis que notre trio s'observait mutuellement. La nature était silencieuse, comme-ci elle observait le spectacle d'un combat s'annonçant. Ce fut bientôt que l'elfe archère bandit sa corde et pointa sa flèche vers notre homme. Arkos l'observait, analysant la situation et se préparant à esquiver à la seconde ou les doigts fins et graciles de l'elfe lâcheraient la corde. Il va de soit que l'animal devant lui attaquerait en même temps. Il va falloir agir rapidement et intelligemment pour ne pas être blessé.

Ce fut après un instant qui semblait interminable que la corde fut lâchée et la flèche fusa vers la tête du Rôdeur. Ayant anticipé le tir, notre homme s'accroupit rapidement. Tandis que la flèche fusait au-dessus de sa tête, notre homme donna un large coup d'épée latéralement devant lui. Le loup avait profité du départ de la flèche pour attaquer et charger le rôdeur par le bas. Si celui-ci n'était pas habitué au combat, il aurait été sérieusement blessé par le coup latéral du Rôdeur. Il n'en fut rien, indiquant une merveille de dressage et une expérience des combats. L'animal esquiva d'un bond vers l'arrière et se remit en position défensive, prêt à bondir.

Notre homme en profita pour s'armer de son bouclier et réduire la distance entre lui et l'elfe, le temps qu'elle prenne une autre flèche en main et le tienne de nouveau en joug. Ce moment arriva rapidement et notre homme se tenait prêt à combattre ses deux adversaires, épée et bouclier en main. L'elfe le toisa d'un sourire, arc en main et flèches toujours prêtes à être décochée. Le loup grondait, regardant le bouclier du Rôdeur comme s'il voulait le lui arracher. Décidément, cet assaut ne va pas être simple. L'elfe sourit et fini par lâcher de sa voix aigue et d'un ton sonore.

Elfe : Il est pas si mauvais. Ce n'est pas encore ça, mais au moins il a une base correcte.

L'elfe tenait toujours le Rôdeur en joue, mais elle regardait ailleurs, dans les buissons non loin derrière lui. Pour le moment, Arkos ne pouvait se retourner pour essayer de deviner à qui elle s'adressait. Il pouvait s'agir d'une ruse pour ouvrir sa garde après tout. Il y avait aussi une petite chance qu'il soit prit en tenaille entre deux ennemis également. Arkos n'eut donc plus le choix que de reculer, bouclier et épée en main, pour essayer d'avoir le loup, l'elfe et le point derrière lui en visé.

Une elfe qui à un loup : https://i.pinimg.com/564x/c6/c4/93/c6c49330c5e10c17ff571fcc33694a87.jpg
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois ! [PV Irina/Arkos]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Promenons-nous dans les bois ! [PV Irina/Arkos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons nous dans le parc ♫ [PV Warren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Royaume d'Eïlynster :: Plaines, et routes-
Sauter vers: