Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Une petite pièce, s'il vous plait ?[PV Hansing/Arkos/Federica]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Autres villes, et villages
MessageSujet: Une petite pièce, s'il vous plait ?[PV Hansing/Arkos/Federica] Dim 12 Aoû - 14:46
Fin-mai 2000 Age d'Acier - Palais de Fortuna.

La capitale Marbrée... Elle n'usurpe pas son identité. Le marbre y semble omniprésent. Sur les façades des bâtiments, sur les mobiliers urbains. Ils ont même réussi à en mettre dans les jardins. Sous forme de dallage, ou de statues ou de monuments artistiques tel que des arc. Le Rôdeur déambulait dans la capitale marbrée, regardant le luxe ostentatoire omniprésent de cette capitale artistique. Il lui fallait atteindre le palais ducal avant d'être en retard, mais ceci n'était pas évident pour qui essaie de passer à travers les places artistiques et commerciales.

Ce fut ainsi, après une longue séance d'esquive aux marchands attrapeurs et d'échappatoire à l'artiste de rue prenant un cobaye dans les membres du publics que notre homme arriva devant le fameux palais. Pile à l'heure, quelle chance ! Le Palais Ducal de Justinia était aussi un splendide signe ostentatoire de richesses. Immense, vaste et truffé d'œuvres d'art auxquelles notre Rôdeur ne s'intéresse que partiellement, cette bâtisse était une œuvre d'art à œuvres d'art.

Notre homme se mit donc à la recherche de l'oiseau avec qui il avait rendez-vous. Une lettre du duché indiquant un rendez-vous pour aujourd'hui était parvenue jusqu'à chez lui et Arkos avait fait suivre celle-ci à Hansing dans la cours de Jade afin qu'ils se retrouvent tous les deux devant le fameux palais en question juste avant le rendez-vous officiel. L'avenir du Stolenmark y était joué et il fallait être sérieux après tout. De plus, notre Rôdeur avait un peu le tract, seul devant un Duc qu'il n'avait jamais vu.

Anton, le Haut-juge Akkatonien devait avoir envoyé une lettre de recommandation à ce duché et Arkos espérait de tout cœur qu'elle avait été reçue et mémorisée. Un haut-juge Akkatonien et un noble d'Ikhyld venant plaider cette cause seraient des arguments non-négligeables pour l'aide à la reprise de Fort-Bastel. Surtout, que le duché en question en est le voisin direct et sera le premier impacté par ses brigands s'ils venaient à s'organiser si ce n'est pas déjà le cas.

Finalement et après de longues minutes d'observations des environs, notre Rôdeur remarqua l'Azurien qu'il désirait revoir et s'approcha de celui-ci, amicalement bien sûr, mais aussi avec son ton familier et naturel habituel. Une fois à son niveau, notre Homme l'accosta d'une voix sonore.

Arkos : Salut, Hansing ! Content de te trouver ! C'est quelque chose cet endroit. Je ne sais pas ce que le marbre leur à fait, mais ils en ont foutu partout ! T'as fait bonne route ?


Après les mondanités d'usage, si l'on peut dire. Il fallait se préparer à voir notre cher duc très bientôt et il fallait se mettre en route pour la salle du Trône en l'occurrence. Chemin faisant, le Rôdeur regardait autour de lui. Il y avait des œuvres d'art de partout, mais également des gardes. Parfois discrets, parfois bien évidents, ces êtres étaient là pour protéger ce palais. Ce fut une fois dans la salle du Trône qui n'en était pas moins impressionnante et carrément pas moins gardée que notre homme put voir la personne avec qui il devait s'entretenir. S'approchant doucement du Trône en regardant la personne à la tête de celui-ci. Arkos se plaça derrière Hansing, le diplomate. Il valait mieux le laissé passé devant et prendre l'initiative pour parler en premier lieu à leur interlocuteur commun, car le Rôdeur n'y connaît strictement rien en mondanité ni en Noble Jeu. Ce serait un coup à tout gâcher d'entrée de jeu.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Petit officier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Date d'inscription : 01/07/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite pièce, s'il vous plait ?[PV Hansing/Arkos/Federica] Mer 15 Aoû - 23:17
L'Azurien était donc de retour dans les Duchés du Sud, pour régler quelques questions relatives à son ancien passage. Il avait récolté pas mal d'informations et d'opportunités en traversant les Duchés la dernière fois, et en s'entretenant avec sa supérieure, ils avaient convenu que cela valait la peine d'exploiter certaines d'entre elles. Après tout, il était encore un inconnu dans cette région du monde, et quelques petits coups d'éclats pourraient l'aider à être un peu plus identifiable, ce qui ne pouvait que servir ses prochaines entreprises en tant que diplomate. Montrer sa compétence et sa flexibilité pouvait aussi être une bonne idée dans les Duchés, qui respectaient plus les capacités que la noble naissance ou les talents artistiques ou magiques pour eux-mêmes.

Cette fois-ci, il avait utilisé un cristal de transport se trouvant dans les Duchés pour écourter son voyage, car il lui fallait tenir des délais plus serré, et il était donc arrivé dans les temps à Fortuna pour apporter la première partie de l'aide promise au rôdeur curieux, Arkos. Il portait cette fois-ci ses habits de cours, plus luxueux et élégants que ceux qu'il revêtait en voyage, et cela semblait une bonne chose dans la resplendissante Cour de Marbre de Fortuna, ou un accoutrement trop simpliste aurait certainement dépareillé. Après tout, s'il était ici à titre personnel, son nom restait associé de facto à celui de l'Empire et il était inconcevable qu'il déshonore ce dernier.

Ainsi retrouva-t-il Arkos peu avant l'audience proprement dites. Le rôdeur semblait égal à lui-même, bien qu'un peu moins exubérant que lors de leur rencontre en forêt. Ce n'était pas plus mal, car Hansing n'était pas certain de la bienveillance de la Duchesse aux questions impromptues lancées en rafale.

« C'est un plaisir de vous retrouver également, content de voir que vous êtes toujours en bonne santé... j'espère que votre dame va bien également ? Pour vous répondre le voyage a été... hé bien... bon, oui, même si assez court, puisque vu les délais j'ai cette fois-ci utilisé la magie pour parcourir le plus gros de la distance. »

Après un court échange d'amabilité, le duo bien étrangement assorti se dirigea ainsi vers la salle du trône. L'Azurien ne fit guère attention aux gardes, étant habitué à leur omniprésence dans les palais, mais jeta un coup d’œil au cadre, assurément très artistique. Finalement, ils arrivèrent devant la maîtresse des lieux et du Duché, et, après avoir confirmé d'un coup d’œil que le rôdeur semblait le laisser à la manoeuvre, Hansing s'avança pour s'incliner poliment, à la mode impériale.

« Bien le bonjour à vous, Votre Grâce. Merci d'avoir accepté de nous recevoir. Je suis Hansing Liuxian, et j'occupe la fonction de diplomate en Ikhyld, mais je suis ici à titre privé, pour plaider la cause de mon compagnon ici présent, le rôdeur Arkos, qui représente la compagnie du Stolenmark. J'ai cru comprendre que notre cause avait par ailleurs été introduite épistolairement par un Haut Juge Akkatonien, et j'espère que cette cohabitation des intérêts de citoyens d'Ikhyld et d'Akkaton sera pour vous un gage de la sincérité de toutes les parties, agissant par sympathie pour une cause juste, et non pour des intérêts étrangers. »

Ne sachant trop dans quel état d'esprit le courrier akkatonien avait bien pu mettre la Duchesse, Hansing avait préféré poser la chose de prime abord. Après tout, les Duchés étaient caractérisés par leur amour de la liberté, et Fortuna était bien proche de la frontière akkatonienne. Il espérait que la coopération de plusieurs personnages de hauts rangs de nations différentes saurait désamorcé ces éventuelles craintes, car Ikhyld n'aurait de son côté aucun intérêt à voir Akkaton gagner en présence dans les Duchés... l'Empire faisait même tout pour empêcher cela.

« Comme ce courrier vous l'a sans doute appris, nous venons mander votre aide pour la libération de la place forte du Fort Bastel. Ce fort, sis tout proche de vos frontières, est actuellement en ruine, mais a été investit depuis peu par une compagnie de brigands qui le renforce, le répare et s'y installent. Si rien n'est fait, ils risquent de se renforcer, de rançonner les routes commerciales proches de votre Duchés et de nuire au commerce.

Bien sûr, on pourrait se dire qu'il serait toujours temps de voir alors, mais il faudrait des effectifs considérables pour nettoyer le fort une fois correctement remis en état. C'est pourquoi nous espérons que vous nous prêterez un peu d'aide pour que la compagnie du Stolenmark, qui l'occupait jadis, puisse le reprendre et y tenir les mêmes activités honnêtes que jadis. Non seulement ce fort ne vous poserait alors plus de problèmes futurs, mais c'est aussi l'occasion d'aider maintenant, alors que l'effort ne sera pas si grand, du fait que le fort est encore en partie en ruine et que la compagnie a déjà rassemblé des forces de poids pour aider à sa reconquête. »


Hansing avait parlé avec politesse et distinction, présentant la cause à défendre de manière aussi concise que possible, sachant que le temps était de l'argent dans les Duchés, et que les duchéens n'aimaient guère perdre leur argent de quelque façon que ce soit. Bien sûr, il y aurait sûrement des questions, mais Arkos et lui étaient là pour y répondre, après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite pièce, s'il vous plait ?[PV Hansing/Arkos/Federica] Hier à 14:41
Les audiences étaient une étape nécessaire dans la journée d'un duc, tout les jours, mais Dieu tout puissant... Quel ennui... C'était affligeant... De manière générale la plèbe, les notables et autres bourgeois du Duché et des alentours se pressaient dans la sublime salle du Palais et se tordaient dans d'absurde position tant ils ne savaient point par où débuter l'exposition de leur affaire, oppressée par les lieux eux même. Il fallait les guider et leur donner la phrase d'accroche pour la plupart. Une véritable corvée... Oh bien sur il y avait quelques énergumènes dans le lot avec du caractères de temps à autre qui se faisaient prestement remettre à leur place s'ils élevaient le ton. Les personnes distrayantes quand à elles existaient aussi mais étaient très rares, si rares que c'était là une véritable bénédiction que d'avoir leur intervention le temps de quelques minutes. Et en général, ces gens là recevaient même des faveurs...

Mais là ! Là... Nous avions les audiences diplomatiques désormais. C'était d'un tout autre calibre ! Venant de tout Orzian et au delà, l'on voyait ainsi défiler lors de ces occasions des gens hauts en couleur. D'un raffinement sans égal parfois, d'un exotisme incroyable même, voir avec des accents d'une absurdité... C'était un peu comme faire tourner la roue de la chance, tout les résultats étaient possible. Ah... Le côté merveilleux des rencontres. Aujourd'hui, les invités de Fortuna étaient deux individus dont un diplomate Ikhyldiens, bien qu'il n'était pour l'occasion pas certains que celui ci intervienne en faveur de son état... Eh... Allez savoir... Le Second était un rôdeur, une lettre de recommandation à son sujet avait accessoirement été envoyé par un ponte Akkatonien, ce qui avait attisé la curiosité du Duc. Un oiseau et un rodeur. Eh... Ils s'étaient avancés dans la salle du trône, trône sur lequel sa Grâce siégeait, étendant ses bras sur les bords de celui ci... Et... Oh... Oh.... Oh non... Non ! Non.... Non, non et non... Quel dommage ! Ils n'ont point de masque, les deux n'ont point de masque et... Ah... Tendez l'oreille, la cour du palais, courtisans et courtisanes se gaussent déjà, ils murmurent tandis que le Duc Federico salue et accueille les intervenants. Irritant... Comment voulez vous que la rencontre se passe bien.

Oh bien évidemment, sa Grâce écoute les paroles de l'Ikhyldien, puisqu'il hocha la tête en guise de confirmation aux dires soutenant que les intérêts communs des deux empires rivaux pour l'heure, ou du moins de leurs représentants sont pour l'heure nobles et digne de s'impliquer... Bien évidemment, il écoutes ce drôle de volatile conter les récits qu'ils connaissait déjà, des malandrins installés dans un ancien complexe fortifié. Les rumeurs vont vite dans la région, les marchands voyagent et discutent, les taverniers écoutent et répètent, les mendiants tendent l'oreille et échangent, les arlequins rôdent et rapportent. Fortuna et tel une araignée au centre de la toile, elle n'ignore rien de ce qui se trame à ses frontières. Bien évidemment, une expédition punitive était envi... Et... NON ! NON ! ET NON ! Ces murmures, ces ricanements, ignobles, indécents... Tellement... Ah !

"Ah ! Non ! Assez. Cela en est assez ! Ce vacarme est insupportable ! Votre médisance à tous est irritante au possible... Mais suffit ! Tout le monde dehors !
Fulmina alors soudainement le Duc en se levant soudainement de son trône sans crier garde. Et... Un valet ! Un serviteur ! Que quelqu'un aille me chercher deux masque pour ces deux honorables invités ! Céramique blanche, noir, rouge... Qu'importe ! Mais deux masques dans les minutes qui suivent... Dépêchez vous que diable ! Ne restez pas là les bras croisés..."

Et il continua ainsi en invectivant ses gens ça et là, vociférant des ordres afin de remettre un peu d'ordre dans cette salle du trône. Fortuna n'était pas un champ de foire bon sang ! Une fois que la cour se fut bien vite éclipsé pour éviter d'avoir à subir la fureur ducale, et que les serviteurs aient courus dans tous les sens pendant quelques instants vers les salles et couloirs adjacents à la salle du trône avant de finalement émerger avec deux masques blancs confectionnés de tel manière à ce que le premier soit assez générique pour être adapté à n'importe qui, et que le second puisse être porté par un Azurien, le Bec ayant été pris en compte. Sa Grâce finit alors par souffler et se rassoir.

"Grands dieux... C'est toujours la même chose dès que des étrangers pénètrent en ces lieux et qu'ils ne suivent pas la doctrine des masques... Ces médisant ne peuvent s'empêcher d'enchaîner les commentaires et les paroles malheureuse à voix basse. Une conduite affligeante. Ces benêts sont incapable de se rendre compte de cette situation absurde qui se déroule à Fort-Bastel. Ils ne comprennent pas que si la situation n'est pas réglée très rapidement, elle va dégénérer et impacter de manière négative toute la région... Des benêts. Tous plus stupides les uns que les autres."


Il poursuivit en faisant mine de se lamenter, gestuelles et mimiques soutenant ceci allant de mise bien évidemment, puis il reprit un air des plus sérieux...

"Mais au moins, quelques personnes de bon sens semblent s'être dévoués afin d'agir contre ça. Enfin... Ont décidés d'agir elles aussi... Sachez, juste que vous n'êtes pas les seuls à porter votre regard vers ces malandrins. J'ai déjà résolu de m'appliquer à chasser ceux ci du Fort. Mais bien évidemment, une association est tout à fait appréciable et encouragée."
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 30/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite pièce, s'il vous plait ?[PV Hansing/Arkos/Federica]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une petite pièce, s'il vous plait ?[PV Hansing/Arkos/Federica]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [MISSION] L'addition s'il vous plait!
» Un moment s'il vous plait
» Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]
» Une nouvelle montre s'il vous plait !! [PV Dexter]
» De l'eau s' il vous plaît [ft Patte D'écume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Autres villes, et villages-
Sauter vers: