Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Rencontre impromptue (PV Otmar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain
MessageSujet: Rencontre impromptue (PV Otmar) Sam 11 Aoû - 18:35
Librairie publique d’Airain – Début Janus de l’an 2000 de l’Âge d’Acier

L’empire d’Akkaton était très différent du reste du continent. Entrer dans la capitale d’Airain était comme entrer dans un autre monde, où la nature et la magie n’était plus. Bien que ce ne soit pas l’environnement favori de Neia, elle y trouvait son bonheur dans les hauts immeubles et les librairies publiques. Et puis, elle se sentait en sécurité dans l’empire, ne craignant pas de perdre sa vie.

La jeune thérianthrope n’avait rien à son horaire, alors elle alla faire l’une des deux choses qu’elle aimait faire pour passer le temps : visiter la librairie publique locale. Les Akkatoniens avaient des endroits remplis d’ouvrages accessibles à tous et elle trouvait toujours quelque chose d’intéressant. Parfois, ce n’était que des histoires pour se divertir, d’autres fois c’étaient des encyclopédies ou des livres sur la faune et la flore des différents royaumes. Quoi qu’elle choisît, elle y trouvait toujours son compte.

Agile comme elle était, Neia n’avait aucune difficulté à grimper les hautes étagères lorsque le volume convoité était hors d’atteinte. Présentement précairement accrochée sur une tablette, elle parcourait avec intensité les différents titres présents. Elle était incertaine de ce qui ferait son bonheur à cette heure. Peut-être 100 plantes utiles des contrées sauvages d’Eïrn ou Le désert : un guide de survie? Peut-être ferait-elle mieux de se sauter sur une différente étagère où elle trouverait des bouquins sur les légendes locales…

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Dim 12 Aoû - 18:54
De temps en temps, Otmar aimait bien aller faire des balades en solitaire en quelque sorte, surtout quand la nuit était là. Pour cela évidemment il prenait soin de s'arranger un peu pour ne pas être trop aisément reconnaissable. Que ce soit en se coiffant, en se mettant des lunettes et aussi en portant un couvre chef à l'extérieur qui avait l'allure d'un haut de forme dirons nous. Sa destination de cette soirée ? Une des libraires publiques de la cité d'Airain, ce genre de bâtiments construits en grande partie dans le but d'offrir de quoi lire à un peu tout le monde gratuitement. Il fallait le dire, au vu des taux d'imposition effrayants de l'empire et le fait que même les riches n'arrivaient pas y échapper, l'état Akkatonien et les représentations du pouvoirs plus décentralisées manquaient rarement d'argent à investir dans de tels projets…

Cette librairie assez grande contenait de tout, sauf des ouvrages un peu trop tendancieux dirons-nous, après tout on n'allait pas tout mettre dans une librairie publique. Enfin, tendancieux dans le sens non pudique, pas au niveau de ce qui se racontait dans certaines ouvrages traitant de politique qui pouvaient se trouver ici. On pouvait même presque être étonné de voir ce que laissait des fois l'état Akkatonien passer comme ouvrages. Non pas que ceux traitant de régimes haineux ou racistes en les encensant étaient autorisés par ici, mais certains critiquaient rudement le fonctionnement des institutions actuelles de l'empire tandis que d'autre les encensaient ou donnaient des idées quant à comment les améliorer…

Quoiqu'il en soit, c'était alors qu'il se baladait dans cette librairie pour trouver un ouvrage intéressant qu'il tomba sur quelque chose qui attira sa curiosité. Fichtre, il avait rarement vu une chevelure lie de vin aussi éclatante et de telles cicatrices sur la même dame… Une aventurière ou sportive sans aucun doute pensa t-il en s’apercevant aussi qu'elle avait parfaitement la condition physique faîte pour cela malgré qu'elle ne semblait ni agressive, ni spécialement en attente de se battre….

Dans tous les cas, voyant qu'elle cherchait quelque chose, instinctivement il marcha vers elle alors que la canne qu'il tenait de la main droite était employée avec élégance pour accompagner sa marche, témoignant sans doute que c'était plus par esthétique qu'il l'utilisait que par vraie praticité… Et quand il ne fut qu'à quelques mètres d'elle, il demanda alors poliment et aimablement après avoir un peu toussé pour qu'elle l'entende.

« Salutations ma dame, je remarquais que vous cherchiez quelque chose et me disant que vous n'êtes peut-être pas originaire des environs, me demandais si vous auriez possiblement besoin d'aide. Puis-je dans ce cas vous offrir la mienne ? » Une bonne manière à la fois de rendre service et d'entamer un dialogue pensa t-il, restait à voir ce que ça donnerait, après tout il n'était jamais contre de faire de nouvelles rencontres, étant pour sa part un homme sociable. Donc qui sait ? Cela pourrait probablement se révéler intéressant...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Lun 13 Aoû - 19:46
Lorsque Neia était concentrée, elle avait tendance à se perdre dans ses pensées et à oublier qu’il existait un monde à l’extérieur. Présentement en pleine conversation interne avec elle-même, elle n’avait pas entendu le vieil homme entrer. Elle sursauta légèrement en entendant sa voix résonner, à la fois parce que la librairie était normalement si silencieuse et parce que les gens la laissent souvent tranquille. Elle n’avait pas l’air d’une Akkatonnienne, elle le savait bien, et c’était souvent suffisant pour que les autres ne s’approchent pas trop. Ça convenait bien à la thérianthrope, habituée à une vie solitaire où l’autre n’était qu’une comète passant brièvement dans sa vie.

La surprise d’être ainsi adressée suffit à ce qu’elle perdre légèrement sa prise sur la tablette à laquelle elle était accrochée, cependant ses réflexes vifs lui permirent de reprendre rapidement équilibre. Un peu embarrassée de s’être laissé surprendre ainsi, Neia descendit avec facilité, profitant de cette courte pause pour se ressaisir mentalement.

« Monsieur, vous êtes bien observant. »

La jeune femme offrit un sourire timide en voyant que son interlocuteur était une personne plus âgée qu’elle. L’homme semblait bien sympathique, presque bienveillant, mais il y avait quelque chose en lui qui diffusait une certaine autorité. Elle se sentait presque comme une enfant qui s’était fait prendre à voler un bonbon, n’osant pas le regarder trop directement.

« Je voyage, comme vous pouvez peut-être le constater à mes vêtements, et j’avais un peu de temps libre. Je cherchais donc quelque chose à lire, mais j’hésitais entre éducatif et divertissement.»

Bien honnêtement, Neia ne savait pas trop à quoi s’attendre. Il avait offert son aide, peut-être simplement pas politesse. Peut-être n’avait-il vraiment pas envie de discuter avec une étrange touriste, ce qui ne serait pas la première fois. Elle était curieuse, toutefois, de savoir ce qui l’avait poussé à l’interpeller. Peut-être la connaissait-il via des contacts du monde nocturne, puisque ça lui arrivait de trouver des clients via référence. Pas souvent, car ça impliquait qu’un de ses clients s’ouvre à un autre de ses transactions clandestines, mais ça arrivait.

« Auriez-vous une suggestion pour moi? »

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Mar 14 Aoû - 18:23
Otmar sourit légèrement à l'adresse de la dame qui le qualifia de bien observant et lui sourit timidement, bien... Il ne semblait pas avoir fait mauvaise impression pensa t-il ou du moins être tombé sur quelqu'un de mauvais caractère, ce qui n'était pas plus mal. L'empereur reprit donc avec amusement à l'égard de la dame.

« Ah, une voyageuse ? J'avouerai avoir beaucoup voyagé moi aussi, dans tous les cas je ne peux qu'approuver votre goût pour la littérature. » Pour sa part il lisait de tout disons, mais ce n'était pas après tout parce qu'on était un voyageur étranger qu'on avait pas le droit de bénéficier d'une certaine culture. Surtout que c'était là un trésor que l'empire partageait volontiers avec les autres… Pour sa part Otmar trouvait d'ailleurs qu'il était toujours une vertu que les gens se cultivent, c'était une manière comme une autre de s'élever après tout…

« Hum, une suggestion ? » Finit-il donc par dire pensif quand la dame lui demanda s'il avait des suggestions en regardant avec réflexion les pans de bibliothèques se trouvant autour d'eux, la jeune dame put alors voir le vieil homme commencer à piocher dans les ouvrages s'y trouvant pour constituer une pile de 3 livres, ce qui fut rapide, des livres qu'il présenta alors avec un ton aimable.

« -L'empire d'Akkaton ou trois milles ans d'histoire- pour le premier ouvrage, une œuvre de vulgarisation assez connue et efficace. Elle raconte l'essentielle tout en restant assez intéressante et explique en quelque sorte comment l'empire a vu le jour et est devenue la nation qu'il est aujourd'hui, pour le deuxième -Thibault et le dragon d'Améthyste-, certains dirons que c'est un conte pour enfant, mais pour ma part je lui trouve des aspects très intéressants d'un point de vue sociologique et philosophique tout en restant une œuvre assez légère et amusante à lire. La troisième se nomme -Les lamentations du génie-, un ouvrage très efficace dans son but. Terrifier celui le lisant, ce subtilement et insidieusement. Je vous conseille de le lire dans un endroit silencieux et nocturne de préférence, il y a de quoi avoir des sueurs froides. » Laissant la dame les soupeser et les consulter un peu si elle le désirait, il ajouta alors cordialement.

« Si vous préférez d'autres ouvrages, n'hésitez point, j'ai tout mon temps pour vous en chercher d'autres si nécessaire. Sinon, me permettiez-vous une question madame ? Qu'est-ce qui vous amène par hasard dans notre belle nation ? Après tout vous devez venir de loin et je suppose que si vous êtes ici et pas ailleurs ce n'est pas sans raison. » Conclut-il donc avec humour et attendant de voir si la dame était satisfait ou non des ouvrages qu'il venait ainsi de lui proposer.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Mer 15 Aoû - 18:35
Neia avait toujours eu un certain intérêt pour la littérature, ce qui était un peu étrange considérant qu’elle tuait des gens professionnellement. En même temps, c’était une des raisons pour lesquelles elle était douée. Elle avait appris tellement de choses via divers bouquins, par exemple l’anatomie des différentes races et où frapper pour que ça fasse mal ou comment utiliser et faire des poisons mortels. Certes, certaines choses ne pouvaient qu’être apprises par la pratique, surtout lorsqu’il s’agissait du combat ou l’habileté à se mouvoir silencieusement ou à outrepasser des serrures, mais les livres et encyclopédies avaient été ses mentors autant que Nukah ou Lokriel.

L’empire d’Akkaton ou trois mille ans d’histoire était un ouvrage qu’elle avait déjà parcouru, question d’en apprendre un peu plus sur l’empire qu’elle visitait. Il y avait beaucoup d’événements dans l’histoire de cet ancien empire, Neia n’avait donc pas tout retenu, mais elle connaissait les événements majeurs. Elle savait que c’était un empire conquérant qui venait d’au-delà d’Orzian. Les deux autres, elle devait avouer qu’elle ne connaissait pas. Le seul temps où elle avait lu des histoires pour enfants, c’était lorsqu’elle était encore dans les Duchés, avant qu’elle commence à prendre des contrats. À cette époque, ils n’avaient pas été riches et elle n’avait pas pu mettre sur la main sur beaucoup de bouquins, que les quelques-uns que son oncle ramenait parfois et qu’elle avait lus une dizaine de fois.

La jeune thérianthrope inspecta les deux livres, lisant les quelques premières pages rapidement. L’histoire d’horreur n’était pas vraiment sa tasse de thé et elle le mit de côté. Cependant, elle n’avait jamais considéré qu’un conte pour enfant pouvait avoir une autre dimension. Certes, il y avait souvent une morale pour enseigner certaines règles sociales, mais elle n’avait jamais vu au-delà cette base. Elle était donc particulièrement intriguée par ce point de vue, et par l’homme qui le lui avait pointé.

Reportant son attention vers son interlocuteur, Neia secoua de la tête et le rassura.

« Non, non. Ce sont d’excellentes suggestions, je vous remercie. »

Quant à sa raison d’être ici…

« Ce n’est pas vraiment le hasard, ni une raison particulière qui m’amène, mais simplement le fait qu’il y a longtemps que j’étais venue. Je vais d’une place à l’autre, je fais de petits boulots ici et là pour ramasser quelques pièces pour des vivres et de l’équipement. »

Pas un mensonge à proprement parler. Et puis, elle n’avait pas encore pris de contrat. Elle pensait rester quelques semaines à Airain, voir ce qui se passait dans les ombres de la ville. Peut-être créer de nouvelles connections.

Neia sourit à Otmar avant de le relancer.

« Et vous? Vous avez toujours vécu à Airain, dans l’empire? Vous avez dit que vous avez voyagé aussi. J’aime toujours entendre les histoires des autres, si vous avez le temps. Je ne voudrais pas vous retenir trop longtemps, vous avez été d’une telle gentillesse. »

Il était sûrement venu à la librairie pour une raison particulière, elle ne voulait pas sembler impolie après tout.

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Jeu 16 Aoû - 22:22
« Vous m'en voyez ravi. » Dit donc le vieil homme aimable et satisfait en entendant que ses suggestions plaisaient à la dame, ce avant de reprendre concernant les raisons pour lesquelles elle était ici.

« Ah, des petits boulots ? Ma foi, il y a du travail ici comme ailleurs, j'ai même envie de dire qu'il est souvent plus honnête qu'ailleurs heureusement. Dans tous les cas, j'espère que vous trouvez aisément de quoi faire à ce niveau. » Glissa t-il donc avec bonne humour à ce sujet, ce avant de reprendre au sujet de l'empire.

« J'ai toujours été Akkatonien, mon père l'était et ma mère, une Heïng venant des terres sauvages du Nord l'avait suivit dans le but d'élever son enfant dans l'empire et d'en devenir citoyenne. Je n'ai pas spécialement vécu à Airain après, j'ai beaucoup voyagé au cours de ma vie et put contempler beaucoup de merveilles, ce aussi bien au sein de l'empire qu'en dehors. J'ai notamment vu la capitale de l'empire, la cité d'Akkaton située à deux continents d'Orzian, je peux vous assurer qu'après avoir contemplée celle-ci, toutes les villes vous paraissent petites à côté, ou presque... » Glissa t-il alors avec humour, ce avant de reprendre en s'essayant non loin de la dame et ce aimablement.

« Vous parler de mes voyages ? D'accord, mais laissez moi vous demander la pareille dans ce cas. Pour une histoire racontée de ma part je veux en entendre une de la vôtre, est-ce là un marché qui vous semble honnête ? » Attendant sa confirmation, quand il l'eut, il reprit alors d'un ton qui se voulait narratif.

« Je me rappelle de cette fois avec cet intriguant naga nommé Eïliwen, j'étais encore jeune à l'époque. On pourrait presque dire que j'étais à peine un homme… La culture naga m'avait toujours fasciné dans les faits et c'est Eïliwen qui m'a aidé à apprendre aussi bien la langue des siens à la perfection que certaines autres coutumes et pratiques de son peuple. Pour cela il avait eut une idée assez originale, me faire voyager à ses côtés au sein du désert dans lequel il avait grandit. Je ne me rappelle plus exactement combien de temps ça a durer, mais j'ai beaucoup appris lors de ce voyage et j'ai pu contempler des paysages à couper le souffle. Ce que l'empire a fait d'une bonne partie du désert est impressionnant et digne de louange, mais la partie encore presque sauvage de ce dernier elle aussi est magnifique... Que ce soit les oasis, véritables îlots de vie en ces terres arides, les dunes de sables infinies, les falaises de rocs intimidantes ou bien la faune désertique qui quand elle n'est pas dangereuse, sait être discrète et magnifique à la fois… Quant aux nagas, c'est un peuple à la fois mystérieux et fascinants, apprendre à les connaître a été une véritable expérience que je n'oublierai pas. Une expérience que je n'ai pas manqué de poursuivre par la suite et que je ne saurais que vous conseiller un jour. » Conclut-il alors aimablement, sans paraître sous entendre quoi que ce soit, ce qui était le cas, même si dans les faits et il ne le dirait pas, ce cher Eïliwen et lui avaient eut une certaine intimité à l'époque... Sur ce ce il finit alors par dire avec cordialité.

« Je crois que c'est à votre tour du coup madame, je suis bien curieux d'entendre ce que vous allez me raconter. » Ceci avant évidemment d'honorer un silence à la fois respectueux et parfait...





[Hrp : Je suis partis du principe qu'elle acceptait la proposition, mais si elle refuse n'hésite pas à m le dire que j'édite^^.]
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Ven 24 Aoû - 1:33
Il était toujours intéressant de voir d’où les gens venaient, et ce qu’ils étaient devenus avec le temps. On pouvait parfois être très surpris du tournant que la vie prenait. Par exemple, une femme qui quittait sa terre natale pour suivre l’homme de sa vie. Ou venir d’une grande famille, en avoir été séparée et être entièrement seule dans une des plus grandes villes du continent. Ce qui était exactement ce que la jeune assassin voulait. Ironique.

Il semblait bien sûr tout à fait juste à Neia qu’elle offre une de ses histoires à elle en échange d’une du vieil homme. Elle était particulièrement curieuse d’en apprendre davantage sur ces autres continents et sur la cité d’Akkaton, elle qui n’avait pas encore quitté Orzian malgré son style de vie nomade. Elle ne posa pas de questions immédiates, toutefois, préférant apprécier que son compagnon choisirait de lui raconter.

Prenant donc place sur le sol, la thérianthrope s’installa confortablement pour écouter l’histoire. Elle se laissa porter par les mots du vieil homme jusque dans la culture naga, avec laquelle elle n’était familière qu’à travers les livres. Il était impressionnant de savoir qu’il avait leur langue et lui enviait ses expériences. Elle était encore bien jeune, elle avait le temps pour tout cela, si la vie ne la menait pas ailleurs.

Étant donc son tour de prendre la parole, Neia réfléchit un peu avant de décider de l’histoire qu’elle allait partager. Souriant, elle hocha de la tête, s’éclaircit la gorge et commença.

« Comme je l’ai mentionné, je suis une grande voyageuse. J’ai adopté un style de vie nomade, car c’est ce qui me convient, pour le moment. Je ne me sens attachée à aucune terre, aucune culture. Il n’y a personne pour me convaincre de m’établir quelque part, je suis entièrement libre. Je me rappelle encore du jour où je sus avec certitude que la route était faite pour moi. Je devais avoir 6 ans alors. Mes parents, comme moi, avaient un amour pour le voyage; c’est dans mon sang, vous voyez. À cette époque, nous traversions Ilkhyd… »

Elle continua, expliquant comment la culture Ilkhydienne lui était apparue tellement différente de tout ce qu’elle avait vu. Comment elle avait été fascinée par les différences qu’il pouvait y avoir entre deux peuples voisins. Elle avait alors réalisé que le monde était immense et qu’elle voulait tout voir, tout essayer, goûter à toutes les saveurs et de voir toutes les couleurs. Peut-être que cet épisode précis de sa vie n’était pas vraiment la meilleure à raconter à un Akkatonien, vu la rivalité entre les deux empires. Cependant, la jeune femme espérait qu’un voyageur tel que lui aurait un esprit plus ouvert.

« Au fait, je m’appelle Neia. Et j’espère un jour avoir la chance de voir au-delà d’Orzian, comme vous l’avez fait! » conclut-elle.

Elle avait bien sûr évité les détails pouvant révéler sa véritable nature, par habitude. Elle ne pensait pas qu’il aurait un problème avec le fait qu’elle était thérianthrope, l’empire d’Akkaton était probablement une des places les plus sûres du continent pour quelqu’un de sa race, mais des années de renforcement négatif l’avait laissée prudente, sinon craintive, à ce sujet.

« Quel est l’endroit que vous avez préféré, alors? De toutes les places que vous avez visitées? »

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Sam 25 Aoû - 16:28
Otmar écouta évidemment avec politesse la dame parler d'une histoire de son crû. Ainsi elle lui conta en partie sa vie de voyageuse, de grande voyageuse, mais surtout un voyage en Ikhyld avec ses parents. Ikhyld, un bien beau pays pensa l'empereur d'Akkaton, un pays qui méritait sans aucun doute qu'on le visite pensa t-il. Dans tous les cas, il apprécia bien qu'elle lui parle de ceux-ci et ne manqua pas de rester attentif tout du long, que ce soit parce que cela l'intéressait réellement, mais aussi par politesse. Ainsi était-elle sinon une voyageuse par passion, une nomade qui ne connaissait quasiment aucune frontière et pour qui le monde entier était son foyer ? Soit, une telle manière d'exister avait son charme pensa t-il, surtout pour y avoir goûté quasiment, même si pas totalement.

Dans tous les cas suite à cela, la dame ne manqua pas de se présenter et le vieil homme par honnêteté entreprit de dire son véritable prénom, même si évidemment ce n'est pas juste en donnant son prénom qu'on pouvait l'assimiler à l'empereur d'Akkaton étant donné qu'il n'y avait pas qu'un seul citoyen appelé Otmar dans ce pays…

« Pour ma part nommez moi Otmar, et j'espère évidemment pour vous que vous aurez cette chance, même s'il y a déjà de toute manière tant à contempler rien que sur Orzian ! Ce continent est immense après tout et recèle tant de secrets qu'il faudrait plus qu'une vie elfique pour tous les découvrir. » Le fait qu'il compare à une vie elfique étant évidemment intentionnel, après tout cela paraîtrait d'autant plus immense pour deux humains comme eux. Quant à l'endroit qu'il préférait comme le demandait la dame, Otmar parut assez songeur en vérité quand il y réfléchit, comme si on ne lui demandait que rarement cela, puis il répondit pensif.

« J'aurais du mal à dire qu'un endroit est mon préféré par rapport à bien d'autres étant donné que je me suis beaucoup plu aussi bien dans les Duchés, qu'Ikhyld, Eïrn et Akkaton… Chacun de ces pays a ses charmes dirons-nous, néanmoins si je devais être de bonne foi, je dirais que mon lieu de péripétie préféré reste le grand désert qu'occupe actuellement l'empire à l'Ouest d'Orzian. »
Il expliqua alors son pensée.

« Ce par les amitiés qui sont chères à mon cœur que j'ai su y développer, le fait que le passé de cette région qui abritait il y a des dizaines de millénaires un empire très puissant qui a disparu depuis fort longtemps aujourd'hui est empli de mystères, l'énergie dont a fait preuve l'empire et son peuple pour développer une partie de ces terres autrefois impropre au fait d'accueillir une telle population et le charme du désert et des habitants en lui-même qui a un quelque chose d'indéfinissable je dirais qui fait que j'aimerai bien terminer mes jours en ces terres sans doute... » Il sourit alors aimablement à la dame et demanda avec cordialité.

« Et vous, quels lieux ont votre préférence et vous ont déjà particulièrement marqués ? Pas forcément au point qu vous ayez envie de vous y installer, mais disons que vous êtes toujours de bonne humeur à l'idée de vous y rendre à nouveau et ne regrettez pas cette initiative. »
Il fallait avouer que la réponse de la dame à cette question l'intéressait assez, après tout chacun avait ses propres opinions et goûts et c'est en écoutant celle des autres qu'on pouvait des fois voir le monde dans lequel on vivait sous un autre jour plus ou moins instructif.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Mar 28 Aoû - 18:18
« Enchantée, monsieur Otmar! » répondit la petite thérianthrope, heureuse d’avoir un nom pour son nouvel ami voyageur.

Quant aux endroits qu’elle avait préférés… elle n’avait pas une compréhension des différents pays aussi profonde qu’Otmar semblait avoir du sien, car elle n’avait jamais passé assez de temps pour cela en un seul endroit. Bien sûr, elle faisait des recherches avant de se rendre dans une ville, question de ne pas offenser quelqu’un par accident. Elle connaissait l’histoire générale, et surtout plus récente, des provinces. Mais elle n’était pas au courant du passé distant, comme le fait qu’un autre puissant empire avait occupé le désert avant Akkaton, ce qui l’intriguait au plus haut point.

Pour revenir au vieil homme, Neia réfléchit un instant avant de composer une réponse qui la satisfaisait.

« Tous les pays ont leur charme, comme vous l’avez mentionné. Et dans chacun, il y a des choses que j’aime tout comme des choses qui plaisent moins. Je ne regrette jamais un séjour si je fais une seule rencontre intéressante. Si les paysages diffèrent grandement d’une place à l’autre, ce sont surtout les gens qui vont changer l’expérience pour moi. Heureusement, j’ai eu la chance de rencontrer surtout des gens de qualité! »

Après tout, elle faisait un effort pour éviter les endroits moins savoureux, sauf quand il s’agissait du travail. Cependant, la jeune femme séparait complètement sa vie personnelle et professionnelle. C’était à la fois pour sa sécurité et celle de ses clients, mais aussi par choix. Certains clients avaient de la difficulté avec leur conscience après la fin d’un contrat et tentaient de se délivrer de leur culpabilité avec des cadeaux ou un repas dans un restaurant de luxe. Ils se mettaient alors à parler de leur vie personnelle, des raisons pour lesquelles ils avaient eu besoin d’elle… Bref, entièrement déplaisant et pas nécessaire.

« Enfin, je ne serais pas entièrement contre m’installer dans l’empire Akkatonien, le jour je me lasserai de voyager, si un tel jour vient! Je pense qu’au niveau des droits des citoyens, c’est l’un des pays qui résonne le plus avec mes valeurs personnelles. Et puis, les avancées technologiques sont impressionnantes. Puisque nous ne sommes pas très forts en magie dans ma famille, ça rend une ville comme Airain plus attrayante qu’une ville où les gens sont classés selon leurs habiletés magiques. »

Neia se montrait parfaitement honnête dans ses propos, peut-être un peu trop considérant qu’elle connaissait à peine Otmar. Toutefois, il s’était montré amical envers elle et elle ne voyait aucun mal à s’ouvrir un peu.

« Ah, mais il se fait tard. J’ai tendance à parler et à ne pas m’arrêter lorsqu’en bonne compagnie. J’espère que je ne vous retiens pas! »

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Mer 29 Aoû - 20:52
« Vous ne seriez pas contre de devenir citoyenne de l'empire à l'avenir ? Ma foi, je peux difficilement vous dire que ce n'est pas un très bon choix, en plus les prérequis pour ne sont pas des plus exigeants. Je suis en tout cas content de voir que vous avez une aussi bonne opinion de l'empire, certes les gens qui nous apprécient ne sont pas rares, mais comme l'empire fait aussi un peu peur, certains s'en méfient beaucoup… Mais bon, la perfection n'existe pas. » Il ne fallait pas après tout oublier que l'empire Akkatonien était une puissance impérialiste à l'armée extrêmement puissante qui effrayait un peu les autres nations qui avaient peur évidemment d'une possible annexion future par la force. Cela n'enlevait pas à ses mérites évidemment, mais tout le monde se douter que si Akkaton pouvait devenir un empire universel qui recouvrirait le monde entier, cette puissante nation n'hésiterait pas avant de tenter sa chance...

« Ne vous inquiétez pas, votre conversation ne me dérange pas, après tout ce n'est pas tous les jours que l'on croise quelqu'un d'intéressant ou agréable, tandis que les livres eux peuvent tout à fait nous attendre quand on ne ressent pas le besoin de les consulter, donc ce n'est pas comme si le faire était pressant. » Glissa t-il sinon aimable à la dame qui s'inquiétait de cela ce avant de reprendre cordial.

« Dîtes-moi, vous admirez donc les prouesses technologiques de l'empire ? Je peux vous assurer que même si vous ne vous y connaissez pas encore parfaitement dans le domaine de la technologie, il est parfaitement possible avec un peu d'entraînement et de détermination de changer cela. Vous me paraissez après tout être une jeune ferme déterminée et astucieuse, nul doute donc que pour vous cela ne sera guère difficile et au pire… Si vous voulez je pourrais déjà peut-être vous montrer quelques astuces, j'ai après tout un peu de temps libre. » Bon, il n'allait pas en peu de temps et à lui seul lui offrir l'équivalent en connaissances et compétences d'un doctorat, mais au moins il pouvait lui faire aisément intégrer les bases simples. Il conclut alors avec réflexion.

« Si cela vous intéresse évidemment, et sinon, où vont prochainement vous menez vos aventures si vous me permettez cette curiosité ? Je suppose après tout que vous devez déjà avoir une idée de votre prochaine destination, même si je suis prêt à parier que ce ne sera pas le royaume de Teïder. » Conclut-il alors avec humour, en même temps l'on parlait d'un des royaumes les plus intolérants et hostiles aux étrangers qui soit… Il n'était donc guère étonnant que pas grande monde ait envie d'y voyager pour le plaisir...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Lun 3 Sep - 15:37
Bien sûr, il y avait des avantages et des désavantages à joindre tout pays, Neia était bien consciente de cela. C’était en partie pourquoi elle préférait un style de vie nomade. Ainsi, elle n’avait de responsabilités qu’envers elle-même, et envers ceux qu’elle choisissait de travailler pour. L’idée de former des attaches permanentes n’étaient pas très attrayantes pour la jeune femme, aimant sa liberté par-dessus tout. Payer des taxes et jurer fidélité à un puissant empire lui semblait plus raisonnable que de risquer de se trouver en esclavagisme à nouveau. Question de point de vue.

La proposition d’Otmar pris la thérianthrope par surprise. Elle ne s’attendait pas du tout à une telle offre de l’homme, et elle n’était pas du genre à passer à côté d’une aussi belle opportunité; ce pourrait certainement être utile d’acquérir de nouvelles habiletés. Elle répondit donc avec enthousiasme.

« Oh, c’est extrêmement généreux de votre part, monsieur Otmar! Je ne m’y connais pas très bien en technologie, en effet, mais je serais très intéressée d’en apprendre davantage.

Et vous avez bien raison, je ne compte pas visiter Teïder de sitôt. Leur hospitalité est à travailler, si vous voulez mon avis. C’est dommage, car je suis certaine qu’il y a beaucoup de belles choses qui ne sont pas accessible à cause de leur intolérance, ce qui est tout ce que l’on retient d’eux. Leur réputation pourrait être beaucoup plus positive s’ils acceptaient de s’ouvrir un peu au monde extérieur. »


En fait, Neia n’avait pas vraiment prévu aller nulle part pour au moins un mois, le temps de prendre quelques contrats. Cependant, si Otmar allait passer du temps pour lui montrer un truc ou deux, elle resterait peut-être un peu plus longtemps…

« Sinon, pour ce qui sont de mes plans prochains, je pensais éventuellement aller à l’autre bout du continent, vers Ilkhyd, mais rien n’est encore décidé. Pour le moment, mon horaire est très flexible, disons. Que proposez-vous donc? »

Elle était bien curieuse de savoir ce que son compagnon voulait bien lui enseigner. Elle avait vu plusieurs choses dans l’empire Akkaton et elle avait un intérêt particulier pour leurs armes, mais elle était ouverte à tout.

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar) Mar 4 Sep - 21:14
« Bien. » Glissa Otmar avec une pointe de satisfaction quand la dame accepta sa proposition de lui montrer deux trois choses, ce avant de reprendre pensif au sujet du royaume de Teïder.

« Il faudra voir si l'avenir fera en sorte ou non que les choses changent au niveau de cette nation aux mœurs durs et peu tolérants pour le moment. Après tout rien ne dit que ça restera éternellement ainsi. » Il pensait notamment au fait que les deux empires finiraient à terme pas s'en mêler, mais cela ils le verraient bien assez vite après tout.

Sur ce, quand la dame lui demanda ce qu'il lui proposait donc après lui avoir courtement parlé de ses projets de voyage, l'empereur lui fit un léger signe de le suivre, au bout de quelques minutes ils sortirent alors de la bibliothèque et arrivèrent dans ce qui semblait être une petite caserne de l'armée comme il devait y en avoir d'autres dans la cité. On les laissa d'ailleurs passer sans commentaires quand les gardes virent Otmar, sans doute qu'ils le reconnurent, et qu'ils étaient aussi habitués à ne pas commenter sa présence depuis le temps. Le vieil homme mena alors la jeune dame jusqu'à une salle de la caserne insonorisée, qui devait servir notamment aux entraînements au tir, comme en témoignait les cibles prenant la forme de mannequin à l'autre bout de la salle et les stands de tirs métalliques se trouvant juste à l'entrée de celle-ci.

« Je me disais qu'un petit entraînement au pistolet pourrait être pratique pour une voyageuse comme vous, après tout c'est une arme pouvant se cacher aisément sur soi et qui reste d'une puissance de feu honorable au vu de sa taille, surtout pour les modèles Akkatoniens. Cela manque énormément de discrétion évidemment quand l'on tire, mais ce n'est pas là une qualité qu'on cherche forcément à avoir quand notre vie est en danger de manière fort grave. » Il prit alors en main son brombas dont il retira les cartouches et demanda à la dame en lui tendant l'arme et ses munitions.

« Tenez, je vais vous montrer comment faire pour recharger cette arme, puis tirer avec. Il suffit juste de suivre mes conseils calmement et vous aurez rapidement apprit les bases. » Attendant donc que la dame prenne l'arme en main et le laisse faire, il lui montra donc calmement et patiemment comment faire tout cela sans négliger le moindre détail, puis quand au bout de quelques minutes il lui sembla qu'elle avait quelques bases, il dit en désignant de la main un mannequin se trouvant à 5 mètres de distance.

« Maintenant, tentez de le toucher en lui tirant dessus. » Restait à voir si elle y arrivait ou non, mais si c'était le cas ce serait déjà un bon début, après tout elle n'avait pas encore pressée la détente et nul doute que le recul de l'arme allait plus ou moins la surprendre...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1858
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre impromptue (PV Otmar)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Rencontre impromptue (PV Otmar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Impromptue... ~Pv Heaven~
» Impromptue de Kesha [PV Thalie Serinde]
» Une petite visite Impromptue [ PV Law ]
» Irruption impromptue [Morgane]
» Visite impromptue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain-
Sauter vers: