Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: La cité de Jade
MessageSujet: Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya) Ven 10 Aoû - 0:00
Académie d'Or – milieu Maïa de l'an 2000 de l'Âge d'Acier.

L'Académie d'Or... ce n'était pas le lieu qu'il avait le plus fréquenté dans la capitale, car il n'était après tout pas un magicien de la Lumière, mais il y était déjà venu quelques fois pour profiter de la formidable bibliothèque de l'endroit qui, bien que spécialisée dans la lumière, touchait bien d'autres domaines magiques par contagion, tant il était vrai que de nombreux ouvrages ne traitaient pas d'un seul élément. C'était là que la noble dame qu'il devait voir ce jour-là lui avait donné rendez-vous, ce qui n'était guère étonnant quand on savait de qui il s'agissait.

Bien entendu, ce n'était personne d'autre que l'Arcane de la Lumière, qui officiait occasionnellement comme professeur dans le noble établissement en y transmettant un peu de son immense savoir, et y menait aussi, s'était de notoriété publique, des études et travaux pour pousser toujours plus loin ses prodigieux pouvoirs magiques. Même si elle s'occupait des arts et de la culture, depuis toujours la diplomatie avait été lié à ceux-ci en Ikhyld, de sorte que c'était à elle qu'il devait venir présenter son rapport au sujet de sa première tournée diplomatique. C'était bien entendu un moment important, mais sans doute moins intimidant que pour une autre Arcane, car il la connaissait déjà.

Se fréquentant autant dans le monde magique que dans le monde artistique, ils avaient en effet lié connaissance avant même la nomination de l'Azurien, qui était d'ailleurs assez certain qu'elle avait dû appuyer sa nomination. Il n'en restait pas moins des plus respectueux vis-à-vis de celle en qui il voyait une élue de la magie, et ce fut avec respect qu'il toqua à la porte du bureau qu'elle possédait au sein de l'Académie, n'y entrant qu'après y avoir été invité, bien entendu, comme il se devait. Une fois entré, il referma la porte derrière lui et s'inclina devant la Dame.

« Noble Arcane de la Lumière, c'est un honneur pour moi de venir vous présenter mon rapport au sujet de mon premier voyage diplomatique en Orzian. »

La formule était convenue, mais alors qu'il se redressait, la belle elfette pu voir dans son regard que le plaisir était sincère. C'était toujours un acte plaisant que de se retrouver en présence de la puissante magicienne, et il était plutôt content de son parcours.

« J'espère que vous serez contente de moi, noble Arcane, mais en tous cas je suis plutôt satisfait du bilan que je viens vous présenter, et j'ai aussi quelques demande à vous faire pour les suites à donner à ce que j'ai déjà accomplis, si vous le voulez bien. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya) Ven 10 Aoû - 20:26
Comme dans le cas de sa consœur d'Argent, Lyraselaya avait une certaine affection pour l'Académie d'Or. Elle la fréquentait elle aussi depuis sa construction, et avait bien entendu toujours approuvé qu'elle se tourne prioritairement vers la Lumière... enfin vous me direz pour une femme qui ne se consacrait qu'à cette magie, encore heureux qu'elle l'approuve ! C'était ici que son prédécesseur au rang d'Arcane de la Lumière avait eut coutume de lui donner la plupart de ses leçons, dans le bureau et les salles d'entraînement et de méditation qui étaient maintenant les siens, et pour lesquels elle avait bien évidemment une tendresse particulière, pour cette raison même.

Cette fois-ci, elle n'avait pas oublié son rendez-vous à cause d'un cours... en même temps si ça avait été à répétition ça serait devenu franchement inquiétant, surtout si jeune, à peine trois siècles derrière elle ! Non, elle avait tout simplement profité des salles de méditations un peu plus tôt, et avait jugé commode d'y recevoir Hansing. Il fallait dire qu'elle aimait plutôt ce cadre, moins formel que celui de ses bureaux en tant que ministre, et qu'elle aimait bien Hansing, aussi. Autant conjuguer les deux ! Ce fut d'ailleurs avec une voix aimable qu'elle lui signifia qu'il pouvait entrer dans son bureau, et elle sourit, de son doux et magnifique sourire, en le voyant entrer.

Le bureau était plutôt vaste, très lumineux – sans blague – avec de hautes fenêtres, et contenait de nombreux livres et objets magiques accumulés par deux générations d'Arcanes, elle et son maître avant elle. Elle rendit un léger salut à son subordonné et lui fit signe de prendre place, écoutant ce qu'il avait à dire, toujours aussi polis et formel. Elle lui répondit tout d'abord en souriant, puis de sa voix douce et mélodieuse.

Bonjour à toi, mon cher Hansing... je suis presque certaine de t'avoir dit que tu pouvais m'appeler Lyraselaya. Garde les « noble arcane » pour les cérémonies officielles ! Enfin, je suis contente de voir que tu es de retour en un seul morceau, et visiblement avec déjà des idées plein la tête pour la suite !

L'enthousiasme du jeune homme ailé faisait en effet plaisir à voir, du moins aux yeux de la belle elfe qui lui faisait face. Elle plaçait beaucoup d'espoir en lui, car si sa vie serait fugitive comme celle d'un humain, il y avait en lui, elle en était persuadée, le potentiel d'en faire quelque chose de brillant, en dépit du peu de temps que la nature lui laissait. Restait à voir si la marche des événements lui donnerait tord ou raison.

Commence donc par me présenter ton rapport, et tu pourras ensuite me parler de tes projets futurs... après tout chaque chose en son temps. Nous verrons après ce rapport si je suis encline à te permettre quelques fantaisies, acheva-t-elle avec un sourire à la fois doux et quelque peu malicieux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya) Sam 11 Aoû - 17:52
Lyraselaya avait beau être l'Arcane qu'il connaissait le mieux, les manières de l'Azurien ne s'effaçaient pas facilement, et encore une fois elle le rappela à l'ordre sur le sujet, ce qu'il accepta en baissant la tête. Il fallait bien dire qu'en plus de la politesse due aux élus de la magie, il estimait énormément la belle elfette pour ses talents aussi bien magiques qu'artistiques, et qu'il avait tendance fort naturellement à manifester ce respect. La beauté saisissante de la damoiselle n'aidait d'ailleurs sans doute pas à chasser cette admiration qu'il avait pour elle.

Quoiqu'il en soit, alors qu'il prenait place sur le siège sans fauteuil qu'elle lui proposait, la magicienne de lumière commença par se réjouir de son enthousiasme, avant de l'enjoindre à faire les choses dans l'ordre, c'est à dire en commençant par lui faire son rapport avant de songer à d'éventuelles excentricités dans ses nouvelles missions. Hansing ne pu que hocher la tête devant cet ordre plus que logique, et repris donc la parole.

« Très bien, Dame Lyraselaya. Mon voyage s'est déroulé sans encombre, et j'ai pu sans problème réactualiser nos bonnes relations avec le bourgeois que je devais visiter dans les Duchés. »

Hansing lui détailla rapidement l'entre-vue, ses impressions et ce qu'il pensait en avoir retiré au nom d'Ikhyld. Le voyage avait été fructueux de ce côté-là, mais d'un autre côté, cela n'avait pas été le seul intérêt dudit voyage, comme il ne tarda pas à le révéler en poursuivant.

« Ceci dit, ma décision de voyager par mes propres moyens, au lieu de prendre un bateau jusqu'à la Cité d'Arain, mais aussi permis de faire de nombreuses rencontres au sein des Duchés... j'ai notamment combattu aux côtés d'une bande de mercenaires orcs plus civilisés que je ne l'aurai cru pour défendre une auberge où j'étais descendu, et ait croisé un couple humain-dryade en quête pour reprendre une forteresse, sans parler des nombreuses personnes de toutes sortes que j'ai croisé...

Celles-ci seront d'ailleurs en rapport avec les propositions que je voudrais vous présenter, mais je suppose qu'avant cela vous souhaitez avoir les détails de ma rencontre avec l'empereur akkatonien ? Je peux déjà vous rassurer en vous disant qu'elle fut plutôt positive. »


Néanmoins, plutôt que d'enchaîner les paroles sans fin, il préféra marquer une pause, laissant à sa belle supérieure l'occasion de commenter, poser des questions ou demander des précisions. Après tout si elle n'avait voulu qu'un récit brut et sans interactions, elle aurait demandé un rapport écrit, pas une entrevue orale...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya) Mar 14 Aoû - 15:54
Ce qu'elle pu obtenir de mieux du diplomate musicien fut un « Dame Lyraselaya » encore un brin formel à son goût, mais dont elle choisi de se contenter. Aaaaah, que ce garçon était formel, au point que cela semblait inscrit dans ses gênes ! Enfin, elle l'aimait bien tout de même, et ce fut donc avec un mince sourire qu'elle l'écouta commencer à présenter son rapport, qu'il confirma rapidement comme étant plutôt positif. En même temps avec l'introduction qu'il avait fournie, il n'aurait plus manqué que le contraire !

Elle l'écouta donc présenter la situation sur le lieu de sa première mission, hochant la tête de temps à autre. Elle devait convenir qu'elle avait du mal à se rappeler par cœur de tous les détails de toutes les entités des Duchés du Sud, mais heureusement elle avait un conseiller spécialisé dans ce domaine qui lui avait fait un topo le jour précédent sur le lieu de visite du diplomate ailé. Hey, vous moquez pas, elle elle avait signé avant tout pour gérer l'art, et même si la diplomatie se retrouvait de facto dans ses pattes, et qu'elle faisait de son mieux pour la gérer également au mieux, elle n'avait pas de honte à se faire aider dans ce domaine !

Quoiqu'il en soit, tout cela semblait très bon, et le mage diplomate lui brossa rapidement un portrait de son voyage, ce qui la surpris et même la fit légèrement rire, un son perlé très agréable qui salua la fin de la prise de parole du trop polis diplomate.

Défendre une auberge en compagnie d'orcs civilisés ! Ma parole il t'arrive de drôles de choses pendant tes voyages, mon cher Hansing. Je serai en effet curieuse d'entendre tout cela et les propositions qui en découlent, mais comme je l'ai dis il faut procéder dans l'ordre.

Lyraselaya se montrait tout à la fois douce, amusée mais sérieuse, car elle prenait ses devoirs très à cœur. Après tout, Akkaton était le rival le plus puissant d'Ikhyld, et il ne s'agissait pas de négliger ce dernier et les contacts noués avec lui.

Dis m'en d'abord plus sur cette rencontre impériale, en effet... l'on m'a dit que len nouvel empereur était un homme agréable, plein d'esprit et adepte de la discussion... est-ce vrai ? Penses-tu qu'avec lui le dialogue pour la paix pourra dignement être maintenu entre Ikhyld et Akkaton ?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya) Jeu 16 Aoû - 0:33
Comme il s'y attendait, les éléments qu'il présentait ne manquèrent pas d'attirer la curiosité de la belle Arcane. Mais, comme il s'y attendait également, celle-ci ne varia pas de ses insturctions initiales, et lui demanda de poursuivre son rapport, en posant quelques questions plus précises sur l'empereur akkatonien. Si elle était douce et gentille, Lyraselaya avait aussi une volonté d'acier, comme l'Azurien en connaissait peu, de sorte qu'il savait qu'elle se laissait difficilement fléchir par rapport à la route qu'elle avait tracé pour les événements.

Ce fut donc sans réelle surprise qu'il se fit recadrer sur la question impériale, et rassembla rapidement ses idées pour répondre, sachant bien ce qu'il comptait dire, bien entendu, mais voulant également répondre à ce que lui demandait plus spécifiquement la gracieuse magicienne de Lumière qui était également son supérieur.

« Hé bien oui, je pense qu'on peut dire que c'est vrai, Dame Lyraselaya. Pour tout dire, même si l'Arcane Xin m'avait quelque peu prévenu, je ne m'attendais pas à un empereur si simple et si ouvert. Bien sûr, je me doute qu'une part de calcul a pu jouer, la volonté justement de donner cette image à la diplomatie ikhyldienne, mais je pense que cet homme est réellement ouvert au dialogue et à la discussion.

Il m'a reçu avec cordialité mais simplicité, et nous avons échangé des points de vue sur de nombreux sujets variés concernant Orzian, son passé et son avenir, mais aussi la civilisation en générale. C'est assurément un homme plein d'esprit, et je pense qu'il a des idées assez respectables dans leur ensemble, même s'il est forcément bien trop laudatif envers la technologie à mon goût, mais en même temps c'était assez prévisible... ce serait comme vous reprocher, noble dame, de militer pour les bienfaits de l'art sur la société. »


Hansing eut un léger sourire d'Azurien, légèrement malicieux mais néanmoins sincère. Il respectait et admirait autant l'engagement artistique de la noble damoiselle que ses talents, il fallait bien l'avouer.

« Bien qu'aucune question d'importance n'ait été tranchée en cette occasion, je pense pouvoir dire que j'ai établis les bases d'une bonne relation. Et donc je crois que oui, nous pourrons maintenir le dialogue pour la paix et la coopération de manière fructueuse avec cet empereur akkatonien, même s'il faudra bien sûr voir si ces bonnes impressions pourront se concrétiser à l'épreuve des faits... mais je vous avoue être assez confiant en la matière, ma Dame. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya) Hier à 18:57
Même s'il fallait avouer que les propos de l'Azurien offraient des portes intéressantes, et que Lyraselaya était curieuse de quelques-unes d'entre elles, le travail sérieux passait avant tout, et elle eut donc la satisfaction de le voir se concentrer sur le sujet principal du rapport, à savoir l'entretient avec le souverain akkatonien. Après tout, c'était le principal morceau de ce voyage diplomatique, celui qui avait justifié avant tout la tenue de cette petite tournée diplomatique du jeune homme ailé – et emplumé – au-delà des frontières. Normal que la curiosité de la magicienne de lumière se concentre avant tout sur ce sujet !

Comme il l'avait promis, le rapport d'Hansing était plutôt positif et assez rassurant. Visiblement, le diplomate confirmait les bons échos reçus sur le nouvel empereur, qui semblait ouvert au dialogue et sous le règne duquel la paix pourrait être préservée, ce qui était toujours un point plus que positif pour la damoiselle, on s'en doutera. Après tout, la paix était toujours plus propice aux arts et à la beauté que les fracas de la guerre !

Hé bien, espérons que cette bonne impression soit justifiée, dans ce cas. Mais ton rapport vient recoupé plusieurs sources que j'avais déjà eut l'occasion de consulter, et qui renvoient toutes un écho assez positif... c'est une bonne chose que tu ai pu ainsi entamer le dialogue avec le dirigeant akkatonien, car le dialogue est toujours un élément essentiel pour entretenir la paix. Il y aura forcément des tensions à venir à plus ou moins longue échéance, comme il y en a eu tout le long de notre histoire commune, et c'est en dialoguant que nous pourrons les résoudre avant qu'elles n'aboutissent à une guerre...

Lyraselaya avait parlé d'une voix douce, mais néanmoins sérieuse et résolue, semblant traduire son attachement à la question. Elle avait vu plusieurs fois son maître régler des conflits naissant avec Akkaton et ne comptait pas être celle sous le mandat de laquelle un conflit avait été réouvert avec l'autre grand empire et éternel rival d'Ikhyld, après tout !

Bien, je suis contente de ta mission, en tous cas, je te félicite... et puisque cela te tenait tant à cœur, dis-m'en donc plus sur ces péripéties qui te sont arrivées en cours de route, et sur ce que tu espères en tirer... je suis curieuse de voir quelle opportunité peut naître en défendant une auberge avec un orc civilisé, par exemple !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un rapport dans un écrin d'or (Lyraselaya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» On peut parfois cacher les plus beaux joyaux dans les écrins les plus viles [Eli-Mathi]
» | Un bijou dans un écrin de fleur | Nithael |
» Fidélité des films par rapport aux livres
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: La cité de Jade-
Sauter vers: