Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

L'aigle et le panda (Neia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: Routes, et plaines
MessageSujet: L'aigle et le panda (Neia) Jeu 9 Aoû - 20:59
Campagne Ikhyldienne – fin Mars de l'an 2000 de l'Âge d'Acier.

Le voyage diplomatique du jeune Azurien venait tout juste de débuter, et il s'était donc mis en route vers l'ouest, vers les Duchés et, au-delà, l'empire d'Akkaton. Bien sûr, il aurait pu directement utilisé les cristaux magiques pour voyager jusqu'aux frontières de la Province, mais cela aurait été un gâchis d'énergie en soit. Il volerait jusqu'à la côte de la grande île, puis prendrait le bateau jusqu'aux côtes des Duchés, avant de reprendre la route depuis ce point, pour un voyage qui serait plus riche en rencontres qu'il ne l'imaginait... avec des rencontres plus étranges qu'il ne l'imaginait, également !

Quoiqu'il en soit, il profitait pour le moment de la campagne ikhyldienne, qu'il connaissait bien, avant ce qui serait une plongée dans l'inconnu et la découverte. Bien sûr, il connaissait théoriquement tous les territoires traversés, et s'était déjà rendu sur les côtes duchéennes, mais en soit l'aventure en elle-même serait toute différente cette fois-ci. Il n'était plus un étudiant en quête de savoir, mais un diplomate destiné à porter la parole de l'Empire à travers le continent. Cela assouvirait certes ses envies de découverte, mais il savait également qu'il y avait un lourd devoir qui accompagnait cette chance, car il ne serait pas un simple voyageur.

Pour l'heure, en tous cas, il était encore en Ikhyld, et il profitait simplement du vol au-dessus de sa terre natale. Il suivait vaguement le tracé de la route, mais voyageait bien évidemment dans les airs, profitant de la vue sur les profondes forêts mais surtout sur les aimables rizières, les petits villages et ce vivant paysage ikhyldien. Il était curieux de découvrir plus tard à quoi pouvait bien ressembler une campagne akkatonienne, mais il ne pouvait aussi s'empêcher d'anticiper un très probable sentiment d'étrangeté quand il découvrirait ces terres marquées par les manières technologiques, bien loin, estimait-il, des doux paysages de l'Empire.

Alors que le soir approchait, il commença à se mettre en quête d'un endroit où manger et dormir. Il aurait pu voler jusqu'à une auberge ou un village, mais son regard perçant lui révéla avant cela un bivouac établis en retrait de la route, où brillait un feu qui lui sembla bienvenu. Il vira lentement de l'aile et s'approcha du campement, se posant un peu en-dehors de celui-ci et repliant ses ailes au repos.

« Holà du campement ! Il y a quelqu'un ? J'aimerais profiter de l'hospitalité du camp pour la nuit, si vous le voulez bien. »

L'Azurien préférait être prudent, et ne pas se prendre une flèche tirée par surprise, ou ce genre de chose. Il montra griffes blanches, les paumes en avant, en s'avançant vers le camp, signe de paix et de bonnes intentions universelles, ne sachant pas trop à quoi s'attendre pour le coup...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'aigle et le panda (Neia) Ven 10 Aoû - 18:03
Ikhyld n’était pas un endroit que Neia visitait souvent. Complètement à l’est, la route la plus directe impliquait traverser Teïder ou les Duchés du Sud, ce que la thérianthrope tentait d’éviter le plus possible. Néanmoins, c’était une partie du continent qu’elle aimait bien, entre autres pour ses contrées sauvages. Elle était également intriguée par leur utilisation de la magie, bien que peu intéressée à apprendre à s’en servir elle-même; elle trouvait bien suffisant de pouvoir observer.

La jeune femme était arrivée sous peu via un dirigeable Akkatonien, venant directement d’Airain après un long séjour dans la capitale de l’empire et ses environs. Elle avait passé quelques jours dans la Cité de Jade avant de repartir explorer la campagne. Fin mars, c’était encore frais. Heureusement, elle était préparée pour ce genre de température et elle avait des vêtements chauds. Enveloppée dans une couverture près de son feu, elle faisait cuire du poisson frais pour son repas. Elle aimait l’odeur de la fumée et du bois brûlant tranquillement. Il y avait quelque chose de serein dans le fait d’être complètement seule, entourée que de la nature.

Enfin, pas complètement seule. Un Azurien approchait du camp avec d’apparentes intentions pacifiques. Neia se leva et offrit un sourire invitant. Elle n’hésitait pas à offrir hospitalité à qui croisait son chemin, si elle pouvait l’offrir.

« Bien sûr, vous êtes le bienvenu. Je m’appelle Neia. Puis-je vous offrir du poisson? Il est presque prêt! »

Le voyageur avait belle allure, la thérianthrope devinait qu’il devait avoir un certain statut dans la société Ikhyldienne. Elle n’était pas entièrement familière avec le système hiérarchique, mais elle était consciente qu’il y avait des règles entourant les interactions sociales. Elle espérait simplement qu’elle ne ferait pas de faux pas.

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'aigle et le panda (Neia) Sam 11 Aoû - 16:58
Si généralement les impériaux se montraient plutôt civilisés, il y avait toutes sortes de voyageurs qui pouvaient venir sur les routes du pays, sans compter ceux qui, au sein même de la population, déviaient de la norme générale. Néanmoins, dans le cas présent, cela ne semblait pas être le cas, puisque la réponse qui lui vint semblait tout à fait amical. Il s'avança donc vers le feu de camp, gardant les mains ouvertes vers le haut. Il constata que son hôtesse improvisée ne semblait pas être du coin, mais ce n'était pas une raison pour dédaigner son hospitalité, au contraire.

« Je vous remercie pour votre généreuse proposition, que je ne peux qu'accepter avec grand plaisir. »

L'Azurien s'inclina, en signe à la fois de salut et de reconnaissance, à la mode d'Ikhyld, tout en finissant de s'approcher, ayant repris une posture plus détendue. Il portait ses vêtements de voyage, mais avait néanmoins belle allure, il était vrai, et son maintient dénotait sans doute une certaine classe sociale, mais il prit place autour du feu avec simplicité, croisant les jambes à l'ikhyldienne.

« Je vous remercie pour votre hospitalité, Neïa. Je m'appelle Hansing, Hansing Liuxian, et je dois dire que votre poisson me semble délicieux. J'ai moi aussi quelques vivres à partager, si cela vous intéresse. »

L'Azurien portait en effet un petit sac de voyage, où il transportait quelques vivres. Il sortit ainsi quelques douceurs typiquement ikhyldiennes qu'il déposa au côté du feu. Il y avait là de petites douceurs de toutes sortes, qui pouvaient accompagner agréablement un repas tout en étant assez consistant pour permettre de se nourrir sur la route.

« Dites-moi, il me semble que vous n'êtes pas d'ici, je me trompe ? J'espère que ma curiosité ne vous semble pas déplacé surtout, mais j'ai remarqué que lier conversation rendait souvent ce genre de rencontre impromptue plus agréable. Bien sûr je comprendrai si vous préférez manger en silence, après tout nous sommes dans votre camp... »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'aigle et le panda (Neia) Dim 12 Aoû - 18:21
L’aigle semblait bien sympathique et Neia ne regretta pas son invitation. S’assurant que le poisson ne brûlait pas, elle les retourna une dernière fois pour qu’ils soient bien grillés des deux côtés. Elle avait également les légumes locaux grillés et attendant patiemment d’être servis dans une enveloppe végétale près du feu, restant bien au chaud.

«  Enchantée, Hansing. J’apprécie votre offre, mais gardez vos vivres pour votre voyage. »

Elle lui sourit, indiquant que ce n’était pas parce qu’elle ne voulait pas, mais bien parce qu’elle n’en avait pas besoin. Elle venait tout juste de se ravitailler et elle avait assez de nourriture fraîche pour quelques jours. Ce serait suffisant jusqu’à ce qu’elle rejoigne le prochain village.

«  En effet, je ne suis pas Ikyldhienne. Je suis nomade, je voyage de royaume en royaume pour le simple plaisir de goûter à différentes cultures. »

La thérianthrope aimait bien discuter avec les gens qui croisaient sa route, mais il y avait certaines choses dont elle ne pouvait parler. Toute personne ordinaire se sentirait sans doute mal à l’aise d’apprendre qu’elle était en fait une assassin mercenaire voyageant de ville en ville pour prendre des contrats sur la vie d’un autre. Pas vraiment le genre de chose à dévoiler lors d’une première rencontre!

« Et vous? Il est encore un peu tôt dans l’année pour voyager, les gens attendent généralement que la température se réchauffe un peu plus avant de quitter leur nid douillet. »

Le regard de Neia était allumé avec une touche d’espièglerie, ayant choisi ses mots intentionnellement. Divisant les légumes en deux portions, chacune sur une large feuille de vigne, elle retira le poisson du feu. C’était une sorte de truite locale qui lui avait été recommandée et elle la sépara en deux morceaux qu’elle plaça sur les légumes. Elle sortit de son sac un flacon d’huile et un petit sac de sel, dont elle soupoudra les plats, puis servit son compagnon.

« Bon appétit, j’espère que ça vous plaira! »

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'aigle et le panda (Neia) Mer 15 Aoû - 23:32
L'inconnue refusa son offre de nourriture, affirmant qu'elle avait assez à manger pour ne pas le faire taper dans ses réserves. L'Azurien accepta la chose d'un léger hochement de tête et rangea ce qu'il avait sortit, à l'exception d'une boîte de douceur qu'il laissa en place, posée au sol. En partie au cas où elle aurait changé d'avis, en partie car il était impolis à ses yeux de profiter du repas sans rien y apporter. Si elle insistait pour ne rien lui prendre – les étrangers, avait-il appris, avait parfois leur propre fierté et code de l'honneur tacite – il pourrait toujours dire que celles-ci étaient pour lui après le repas.

Pendant ce temps, la jeune femme lui répondait et surveillait la cuisson de ses poissons en même temps, le repas dégageant, il fallait le reconnaître, une odeur des plus appétissante. Hansing l'écouta avec une attention tout aussi polie que réelle, la politesse retenue semblant plus être naturel que le fruit d'une acceptation chez lui, et prit finalement la feuille qui lui était tendue avec un sourire, du moins ce qui en tenait lieu chez les Azuriens.

« Je vous remercie encore une fois pour votre générosité, et je suis certain que ce sera délicieux, vu la bonne odeur qui se dégage de tout ceci. »

Il s'inclina légèrement à nouveau, en signe de gratitude, tout en déposant l'assiette improvisée au sol. Attendant quelques instants que cela refroidisse légèrement, il poursuivit la conversation.

« Cela doit être plaisant de pouvoir voyager un peu partout pour découvrir les peuples et les cultures qui parsèment Orzian... je vous envierai presque. J'espère en tous cas que vous apprécierez votre séjour dans l'Empire. J'ose dire sans fausse modestie qu'en matière de culture nous avons de nombreuses choses à faire découvrir, même dans cette seule partie de l'Empire qui est rattachée à ce continent. »

L'Azurien était visiblement fier de sa partie, mais sans arrogance pour autant, comme auraient pu en placer certains elfes de sa connaissance. Il énonçait simplement un fait, par ailleurs connu de tous. Du reste, il marqua une pause pour commencer à manger, savourant la première bouchée.

« Comme je le pensais, c'est délicieux ! Pour ma part donc, je ne voyage pas hélas pour le seul plaisir, mais pour servir ma nation. J'ai l'honneur de la représenter comme diplomate, et je voyage en direction des Duchés puis de la capitale d'Akkaton. Je dois effectuer une petite tournée diplomatique... nombre de mes pairs effectuent le trajet en bateau ou par magie, mais je dois être encore assez jeune dans ce métier pour avoir envie de faire le voyage par moi-même et ainsi découvrir le monde sur le chemin... mais je suppose que vous pouvez comprendre cela. »

Confiant, comme souvent, Hansing ne remettait pas en cause la version de la jeune femme. Après tout, lui-même aurait pu très bien faire ce choix de vie, s'il avait pu. Mais il considérait que le don que la magie lui avait accordé lui avait aussi transmis le devoir de servir ses concitoyens, au travers son service envers l'Empire, d'où en partie son choix de carrière qui méritait les deux. Après quelques bouchées supplémentaires, il repris encore.

« Alors dites-moi, vous avez déjà vu des choses intéressantes en Ikhyld ? Je ne peux que vous conseiller de visiter la capitale régionale, qui est pleine de beautés et de merveilles, mais il y a aussi de très nombreux petits trésors perdus dans nos campagnes ! Je me demande si Akkaton et les Duchés sont aussi riches en merveilles... mais sans doutes un voyageuse chevronnée comme vous a-t-elle déjà ces réponses, ahah ! Désolé si je vous paraît un peu naïf, j'ai encore bien peu voyagé hors des frontières de l'Empire jusqu'ici, je dois l'avouer. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'aigle et le panda (Neia) Aujourd'hui à 2:25
Ce n’était pas la première fois que Neia partageait un repas avec un étranger, surtout lorsqu’elle était sur la route. C’était une des choses qu’elle aimait, rencontrer des gens et échanger des histoires. Parfois, elle découvrait de nouvelles recettes ou des mélanges de saveur qu’elle n’aurait jamais essayés autrement. Ce soir, toutefois, elle avait utilisé une vieille recette qui pouvait être utilisée avec pratiquement n’importe quoi. C’était un truc qu’elle avait appris à force de voyager, n’ayant alors qu’à transporter que quelques ingrédients.

Mangeant de bon appétit, la thérianthrope écouta Hansing avec intérêt. Elle était bien contente que la nourriture lui plaise, et d’en apprendre un peu plus sur son compagnon. Bien qu’elle ait rencontré toutes sortes de personnes dans sa vie, elle devait avouer qu’elle avait rarement eu l’occasion de discuter avec des diplomates, ceux-ci étant souvent occupés par leurs devoirs.

« Je dois dire qu’ayant parcouru le continent d’est en ouest, de nord au sud, je peux bien être considérée comme ayant vu beaucoup de choses. J’arrive d’un séjour dans l’empire d’Akkaton, toutefois, il y a longtemps que je n’ai été dans les Duchés. Ce sont des endroits très différents, l’un de l’autre et d’Ikhyld. Vous le verrez bien lors de votre tournée! »

Il était rafraîchissant de voir quelqu’un pour qui voyager était encore nouveau. L’azurien allait certainement vivre de belles expériences, même si ce pouvait parfois difficile. Après tout, un mode de vie nomade n’était pas pour tout le monde, même si de façon temporaire. Neia pensait parfois quitter la route pour se trouver un petit bout de campagne calme pour s’installer. Quitter l’assassinat et… et quoi? Elle ne savait rien faire d’autre. Et c’était pourquoi elle était toujours sans toit, allant d’une ville à l’autre.

« Si vous êtes comme moi, vous aurez la piqure du voyage. Il n’y a en effet rien de plus stimulant que de changer d’environnement régulièrement. C’est fascinant de constater à quel point les gens sont les mêmes malgré les différences culturelles. »

Plaçant sa feuille maintenant vide de côté, Neia pris sa gourde d’eau et en offrit à son invité avant d’en prendre un peu pour elle.

« Sinon, je dois dire que je ne viens pas souvent visiter Ilkhyd. Je n’ai pas beaucoup d’affinités avec la magie, je me trouve donc souvent au désavantage dans l’empire. Par contre, la culture est très intéressante; il n’y a rien de semblable ailleurs en Orzian, je peux vous le confirmer. »

Et puis, Ilkhyd n’était pas facilement accessible pour la jeune femme, ne serait-ce que pour toute la paperasse et la taxe. Elle avait eu la chance d’embarquer dans un dirigeable Akkatonien cette fois, mais elle ne pouvait pas simplement traverser la frontière à pied, elle avait besoin d’un moyen de transport particulier pour rejoindre les terres Ilkydhiennes. À cause de sa profession, elle préférait l’anonymat et les points d’entrées sécurisés la mettaient un peu mal à l’aise.

« Je ne suis pas une fan de la grande ville, je me sens toujours un peu perdue. J’allais donc explorer un peu la campagne. Vous semblez bien connaître la région, vous connaissez des endroits aux vues saisissantes? »

_________________

.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Non concernée
Rang social: Vagabonde
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'aigle et le panda (Neia)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
L'aigle et le panda (Neia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Compagnie Panda
» Éramos D'irifuse; Coeur d'aigle
» Lequel? Racing Club Haitien ou l'Aigle Noir?
» Hé! Pousse-toi de mon territoire toi! [PV Serre d'Aigle]
» Battement d'ailes d'un aigle... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: Routes, et plaines-
Sauter vers: