Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

La Belle et le clochard [PV Osami]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: La Belle et le clochard [PV Osami] La Belle et le clochard [PV Osami] - Page 2 EmptyDim 7 Oct - 18:34




La Belle et le clochard.


Feat Osami & Shiroï



Cependant, le Rôdeur haussait un sourcil à l'énoncé de la stratégie de la duchesse. Était-elle réellement en train de dire fièrement qu'elle avait déjà utilisé ce genre de stratégie ? Et qu'elle souhaitait recommencer en plus ? Pour un stratège spécialisé en combat montagnard, ce genre de stratégie paraissait aberrant aux oreilles du Rôdeur. Vu la configuration du fort, si un cavalier volant arrivait à atteindre le sol vivant sur les dix envoyées, ce serait déjà la beaucoup de chances. Soit la duchesse pensait qu'un rapport de neuf morts sur dix soldats était une stratégie efficace soit elle n'avait clairement pas comprit ce que le Rôdeur lui avait expliqué. Arkos allait opter pour la seconde option et allait essayer de reprendre son explication, avec des mots plus simples.

Arkos : Imaginez le fort comme un cube. Le cube fait front sur deux faces et est collé à une très haute falaise sur deux autres faces. Si vous essayer de vous infiltrer par le haut à partir de ces deux autres faces collées à des falaises et vu la hauteur de celles-cis, vos troupes se feront forcément repérer et rétamer par les tirs des scorpions situés dans la cours avant même d'être arrivées à mi-chemin des remparts, quelles que soient les protections que vous leur collez. En prime, une de ses deux faces collées aux falaises est celle par laquelle nous allons nous infiltrer en passant sous la montagne et balancer des troupes volantes juste au-dessus de la sortie est un excellent moyen de nous faire repérer en plus de donner l'alerte et griller l'attaque surprise de nos troupes au sol.

Une petite pause du Rôdeur dans son discours, en espérant que la duchesse ai comprit le concept simple de hauteur qu'il essayait de lui faire comprendre. Puis celui-ci reprit, rebondissant sur l'idée d'Osami concernant les pertes et l'alerte.

Arkos : Les deux approches comportent des pertes, mais celle-ci ne nécessite qu'un mage efficace sur le livre du vent et quelques scorpions pour passer de pertes à boucherie. Pour peu qu'ils aient un nécromancien dans leurs rangs et on aura nos propres unités volantes fraiches et dispos pour nous balancer tout ce qu'ils peuvent trouver. Je préfère l'attaque surprise de face qui va nécessiter aux troupes ennemies de s'organiser et de se positionner avant de contre-attaquer et l'explosion du rempart derrière les troupes ce qui va les désorienter, les obliger à se positionner autrement et protéger leurs têtes pensantes tout en évitant ce qui pourra bien sortir du tunnel. C'est à ce moment-là qu'on pourra s'occuper de l'armement au sol et c'est à ce moment-là qu'il faudra envoyer les unités volantes depuis le gros des troupes pour vider les remparts et permettre au gros des troupes de rentrer et finir le travail. Les unités volantes par les côtés et non par-dessus les falaises, pour qu'ils n'aient à voler qu'a une dizaine de mètres de hauteur au grand maximum et non pas se taper les huit cents et quelques mètres de falaise à descendre. Les troupes au sol rentrent et finissent de vider le fort dont les troupes adverses devraient leur tourner le dos à ce moment-la.

Cela nous permettra de les vaincre avec un minimum de pertes et de détruire leur armement avant qu'ils ne soient prêts à l'utiliser. Il ne faut pas oublier que nous avons déjà survoler la zone et que nous savons exactement à quoi nous en tenir de ce côté. Quelques archers sur les remparts et le gros des armes dans la cours.

L'explication devrait être plus claire ainsi et le Rôdeur attendait le retour de ses associés du jour là-dessus. Osami avait fait une réflexion concernant la position de Shiroi dans l'équipe d'infiltration. Le Rôdeur en profitait plutôt pour répondre à shiroi sur ses questions cependant. Shiroi semblait en accord avec la stratégie que le Rôdeur déployait, appuyant le fait que cinq personnes seraient suffisantes pour être à la fois discrètes et efficaces. Le renard souhaitait également savoir combien de ronde, il y avait du coté de la muraille interne, à cet endroit qui les séparait des bêtes errantes des tunnels de ces montagnes et de l'ancien thaig qui s'y trouvait. Une réponse fort simple fut donnée.

Arkos : Aucune patrouille, Shiroi. Cette cloison les sépare des créatures hostiles vivant dans la nature et sous la montagne. Il y a quelques gardes poté en permanence pour donner l'alerte, trois ou quatre, je crois, avec une relève. Il faudra les abattre en silence juste après une relève. Ca ne devrait pas être extrêmement difficile. Le plus dur sera de passer sans bruit la faune locale.

Finalement, ce fut la question du mage qui fut apportée par la duchesse qui disait pouvoir en fournir peut-être un d'ici plusieurs mois, l'attaque étant prévue pour cet été, cela allait clairement faire trop cours aussi le Rôdeur répondit clairement que cela ne sera pas nécessaire à celle-ci. Le Mamba Noir y alla même de son petit avis concernant l'idée du mage.

Arkos : Je me débrouillerais autrement alors. Désolé, mais je n'aurais pas le luxe d'attendre plusieurs mois malheureusement.
Achroma : J'ai déjà une petite idée de quel mage pourra nous aider dans sssette tâche présssise. Par contre, tu as intérêt à en prendre grand sssoin !

Le Rôdeur allait répondre au serpent quand la duchesse vint parler de la solution de repli avant d'enchaîner sur un autre point, tout en se penchant sur ses plans et les dessins du fort fait par le Rôdeur. Il s'agit du point de vue politique de la chose et de la présence, ou non, d'Anton dans les troupes. Arkos répondit donc sur le même ton, concernant la solution de repli et la présence du haut-juge.

Arkos : La solution de repli est prévue et c'est pour ça que personne ne bouge tant que l'équipe d'infiltration n'est pas en place et prête à agir. Si nous n'arrivons pas jusqu'au rempart interne pour une raison ou une autre, il ne faut pas que le gros des troupes attaque, ils restent cacher derrière la montagne. Après, concernant Anton et en ce qui concerne la possibilité que ça "jase" au niveau politique et bien... Pour être tout à fait franc, je n'en ai strictement rien à carrer. Je suis chef de guerre, pas politicien. Qu'ils jasent si ça les amuses. La seule raison pour laquelle Anton pourrait ne pas être la ce jour là est s'il ne souhaite pas venir. Sa présence est appréciable, mais elle n'est ni indispensable, ni obligatoire.
Invité
Anonymous
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Belle et le clochard [PV Osami] La Belle et le clochard [PV Osami] - Page 2 EmptyJeu 18 Oct - 20:37

La belle et le clochard
OSAMI & ARKOS & SHIROI

Je voyais là quelque chose d’assez courant , lorsque deux forte tête et qui plus est fin stratège. Les deux parlais fort plus qu’il ne débattait, et cela crissaient dans mes oreilles. J’aimais la simplicité et le calme et cette conversation n’avait clairement pas l’air de s'apaiser. Les deux avaient certainement raison de leur point de vue, mais il ne s'agissait pas là de faire un concours de la meilleure technique, mais peut être bien d’en assembler deux pour en faire une bien meilleur.

Si vous me permettez, les Scorpions présents dans la cours planteront n'importe quel assaut aérien. Pour cela, il faut que les troupes au sol entrent pour les détruire, et pour cela, il faut monter la herse. Si je comprends bien, le groupe d’infiltration fait diversion et détruit les scorpions s'il y en a, de là les troupes aériennes viennent ouvrir la herse et abattre les unités sur les remparts. La suite est connue, les troupes au sol pénètrent dans l’enceinte et achève les dernier envahisseur.

Osami avait l’aire tout de même déçus de ma décision à intégrer le groupe d’infiltration au lieu du groupe de front. Elle voulait me former à la stratégie sur le terrain, mais j’étais déjà incapable de l’avoir à tête reposée. Peut-être que mes agissements sur le feu de l’action serait plus juste et instinctif. Quoi qu’il en soit ce n’était pas pour cette fois-ci même si techniquement, suite à l’invasion, j'allais retrouver les troupes de Sarrasi à l'intérieur du fort. Je me contentais de lui faire un signe de la tête pour la remercier d’avoir pris en considération ma demande.

Arkos quant à lui répondait à ma question sur les gardes certainement à abattre pour pouvoir entrer dans le fort. L’infiltration ne semblait pas des plus compliqués et les quelques gardes à assommer pour la relève ne serait pas le plus gros obstacle. En sois, c’était déjà un point rassurant en ce qui concerne l’infiltration et le bon déroulement du plan.

La duchesse s’inquiétait de notre peau et pour nos vies, le groupe d’infiltration avait un rôle primordial pour l'avancée du plan et là, était bien le problème, nos vies et surtout celle de l'armée prêtes à attaquer dépendais bien de la réussite au moins de la première partie du plan. Même s'il fallait avouer que rendre au silence quatre guignols de garde ne serait pas le plus dur.

Quoi qu'il arrive, on assurera le minimum en infiltration. Le Signal lancé, s'il y a besoin, on pourrait se replier sans risquer de faire échouer le plan.

Les grandes têtes de la pièce finir leur entretien à propos des mages qui allait nous accompagner et finir par se mettre d’un commun accord à ce sujet. La grande Kitsune lança alors un nouveau débat pourtant clos rapidement par Arkos. La présence d’un haut gradé de Akkaton pouvait risquer de faire parler, mais n'es ce pas-là un signe d’accord fort pour leur groupe et le fort. Plusieurs grande tête présente lors de cet assaut soudais plusieurs grandes nations.

Je m’avançais alors aux milieux de ce beau groupe puis en plaçant la main en plein milieux du plan à plat pour couvrir une quelconque visu sur une parti des plans.

Quoi qu’il en soit , j’ai à faire, c’est pour quand, l'assaut ?

Je regardais à tour de rôle les trois protagonistes face à moi, les interpellant de manière à mettre fin à cette discussion qui n'allait pas m’être plus intéressante que cela.

Ton groupe enverra une missive à Osami, celle-ci sera ou me trouver pour m’annoncer le signal pour vous rejoindre. Pour le reste, j’ai la base du plan, les détailles ce n'est pas pour maintenant. Je ne suis pas stratège, ce n'est pas mon boulot, et je n'ai pas envie d’y réfléchir.

J’attendais l’approbation du groupe pour pouvoir prendre congé. J’avais les informations qu’il me fallait. Désormais, le prochain objectif sera de rejoindre Arkos et son groupe afin de leur porter main forte. Tournant le dos, je m’apprêtais à passer la porte pour quitter le groupe et envoyer une relève pour “protéger” Osami qui ne craignais certainement rien. Je marquais un temps d’arrêt à la porte au cas où quelqu’un avait quelque chose à ajouter.


_________________

Merci Méhé !La Belle et le clochard [PV Osami] - Page 2 Shiroi

La Belle et le clochard [PV Osami] - Page 2 Petit10
Tamashimoru Shiroi

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 656
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête de vérité
Revenir en haut Aller en bas
La Belle et le clochard [PV Osami]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» La vie n'est ni belle ni moche. Elle est ce qu'on en fait...(Jersey)
» Par une belle journée ensoleillée...
» Le matin d'une belle journée [PV Âme]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: