Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Halte là, malandrins ! [Zaghig]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
MessageSujet: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Sam 4 Aoû - 19:33
Est des Duchés du Sud – début Aprilis de l'an 2000 de l'Âge d'Acier.

C'était vers le début du voyage de l'Azurien dans les Duchés, mais après toutefois qu'il ait rencontré en ceux-ci une bien singulière louve. Il avait laissé cette péripétie derrière lui et progressait maintenant vers la rencontre prévue avec l'un des dirigeants locaux, qui était le but réel de son voyage, comme de bien entendu. Il commençait à avoir quelque peu une meilleure idée des Duchés, mais il se doutait bien que le fait de voyager sans cesse sans encombres ne pourrait pas toujours être une réalité constante.

Quoiqu'il en soit, le soir approchait lentement, et l'Azurien cherchait donc des yeux une halte où il pourrait se reposer, sa vision d'aigle portant loin depuis le ciel. Il n'eut guère de mal à repérer ce qui lui sembla être une petite auberge fortifiée, et descendit dans cette direction d'un inclinaison d'aile, se laissant porter par les courants aériens. Il s'agissait assurément des moments les plus agréables du vol, quand il n'était pas nécessaire le moins du monde de lutter contre l'air, mais qu'au contraire il suffisait de se laisser porter par celui-ci. Néanmoins, en s'approchant un peu plus, il commença à voir et à entendre des signes qui lui  firent rapidement comprendre que selon toute vraisemblance ce petit contentement aérien ne durerait guère longtemps.

Il discerna rapidement le « problème » : deux groupes semblaient prêts à l'affrontement devant l'auberge : une bande d'orcs en armure, portant des tabars noirs frappés de la tête d'une bête féroce, d'une part, et un groupe d'humains et de quelques autres races à l'air tout aussi patibulaires, portant des tenues variées, où le cuir semblait la protection la plus courante. Il y avait peut-être une dizaine d'hommes de chaque côté, et pendant ce temps une fille qui était visiblement une serveuse se tenait plaquée contre la porte. Certainement, un groupe attaquait l'auberge et l'autre la défendait, mais entre des humains particulièrement rustres et des orcs, difficile de dire qui faisait quoi.

Néanmoins l'Azurien ne réfléchit guère avant d'intervenir. Alors qu'on lui prêtait tout juste attention, les deux groupes ayant commencé à avancer l'un vers l'autre, il propulsa une boule invisible vers l'avant alors qu'il était tout proche, déclenchant une attaque sonique entre les deux bandes, qui en sonna certains et en fit reculer d'autres, alors que plusieurs poussaient des cris ou des jurons. C'était le but de l'Azurien, qui resta en l'air quelques mètres au-dessus du sol en élevant légèrement la voix.

« Je vous somme d'arrêter de troubler la paix de l'Em... de ce lieu ! Allez vous battre ailleurs, car sachez que je ne tolérerai pas qu'on s'en prenne à ces innocents ! »

La messe était dites... restait à voir si, par son intervention, il ne risquait pas de s'attirer les foudres des deux groupes louches en même temps... mais pour tout avouer il n'y avait même pas véritablement réfléchit !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Sam 4 Aoû - 20:53
J'étais avec quelques uns de mes gars à la Taverne du Bouclier Brisé, dans l'est des duchés, où nous avions nos habitudes. Oak' et Tim' avaient pris chacun une partie de mes gars pour deux petites missions qui ne mangeaient pas de pain, tandis que je m'étais chargé d'une mission d'escorte qui finissait non loin de là. Le Bouclier Brisé était un endroit pratique où se donner rendez-vous, déjà parce qu'il était à distance raisonnable de la fin de chacune de nos missions, mais encore parce que c'était un endroit agréable, modérément tranquille et qu'on connaissait bien. Comme j'étais là pour quelques temps, le patron n'avait pas engagé de mercenaires gardiens ce mois-ci, et nous faisait les consommations à moitié-prix en échange.

Sauf que ce jour-là, y avait eut du grabuge : la bande de vauriens de ce malappris de Tom' La Rouille avait essayé de coincer Rita, la serveuse, et on avait dû intervenir pour les calmer aussi sec. Ils avaient lâché la fille en nous voyant, mais le patron avait sagement gardé porte close une fois qu'on avait été sorti, histoire d'éviter tous problèmes. Ça nous laissait à nombre à peu près égal avec cette bande qui tenais plus des bandits que des mercenaires, il fallait bien le dire, mais j'étais relativement confiant. Les plus chauds de mes gars s'avançaient déjà, alors que je fixait ce déchet de Tom', qui semblait étrangement confiant, tout en laissant les autres aller devant, comme toujours.

Enfin bref j'étais prêt à charger quand soudain un bruit terrible frappa juste entre nos deux groupes, sonnant certains de mes gars légèrement et me faisant pousser le genre de juron qu'on évite de dire devant les enfants, même chez les orcs. C'est alors qu'un p'tit gars ailé nous fit la morale depuis les airs, visiblement à l'origine de tout ce vacarme, déclenchant un éclat de rire de Tom' et ces gars, et un cri paniqué de Rita.


" Mais enfin, vous voyez bien que ce sont ces brutes qui nous attaquent ! "

Le cri fit rire La Rouille, qui ne se démonta pas, et dit que cela ne changea rien, pointant un point derrière nous... où se trouvaient cinq de ces gars. Avec un cri de rage, je libérais Vrogak et me tournait vers eux.

" J'sais pas qui t'es l'piaf, mais au lieu de faire le mariole, donne nous un coup de main ! "

Et, avec un rugissement de mauvais augure, je chargeais les cinq bandits qui nous avaient contourné. Heureusement que le Tom' n'avait pas d'archers en stock nos arrières, mais ça risquait quand même d'être mouvementé !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Sam 4 Aoû - 21:07
La situation s'éclaircit rapidement, sur un cri de la jeune femme apeurée. Visiblement, elle semblait considérer le rôle des différentes personnes en présence comme évident, mais pour l'Azurien, difficile de dire qui des humains dépareillés ou de la bande d'orcs armés était la plus louche... il fallait après tout se souvenir que les orcs n'avaient guère bonne presse en Ikhyld ! Quoiqu'il en soit, il s'apprêtait à se tourner vers les bandits, donc, quand celui qui était visiblement le chef de ceux-ci montra crânement quelque chose derrière les orcs.

Un coup d’œil suffit à l'Azurien pour voir qu'il avait du renfort, ce qui portait sa troupe à une fois et demi celle des orcs. Mais le chef de l'autre bande ne se laissa pas démonter et, tout en lui criant de se rendre utile, chargea rapidement les nouveaux venus. Hansing haussa un sourcil devant cet ordre quelque peu grossier, mais décida de ne pas s'en offusquer, se tourna vers le groupe principal des bandits, alors qu'ils s'apprêtaient à s'élancer sur les orcs pour espérer profiter de la division de ceux ci entre ceux qui devraient leur faire face et ceux qui s'occuperaient de leurs camarades.

Avant qu'ils ne puissent arriver au contact toutefois, le mage vira de l'aile rapidement et se retrouva au-dessus des orcs, tendant les deux mains en avant de projetant brutalement un jet de flamme sur les brigands. Avec un cri, ils se bousculèrent pour éviter l'assaut, n'ayant visiblement ni l'habitude de combattre la magie de haut niveau, ni de protections contre le feu. L'un d'entre eux vit sa tenue s'embraser dans un cri, alors que plusieurs autres étaient roussies, et que leur charge était brisée.

« Je ne vous le redirai qu'une fois, allez-vous en maintenant et vous vous en sortiez sans dommage ! »

Ceci dit alors que l'assaut des brigands était momentanément brisé par la surprise, pas sûr que les orcs seraient vraiment d'accord de les laisser s'en sortir sans plus de dommages...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Lun 6 Aoû - 0:17
Pas le temps de voir ce qui se passait derrière moi dans l'immédiat : dans une charge furieuse, j'arrivais déjà sur les hommes que le Tom' avait envoyé pour nous prendre à revers. Visiblement, ils s'étaient pas attendu à une charge aussi brutale et aussi rapide, ce qui était une bien grossière erreur ! Je n'étais certainement pas du genre à me laisser abattre simplement parce que j'avais été contourné ! S'ils nous avaient pris par surprise, bien sûr, en nous frappant dans le dos sans qu'on les voit venir, ça aurait pu être autre chose, mais avec l'intervention de l'autre emplumé, le scénario avait pris un tournant différent.

En tous cas, j'étais arrivé au contact, et j’abattis ma hache dans un rugissement de colère. En face, l'autre brigand essaya d'interposer un bouclier léger, mais c'était pas vraiment l'idée du siècle. Le coup terrible, propulsé par un bras puissant, animé d'une rage brûlante, et rendu plus féroce encore par la magie qui imbibait Vrogak fit tout simplement voler en éclat le simple bouclier de bois, et le bandit tomba au sol en hurlant, le bras à moitié sectionné. Deux de ses copains m'arrivaient déjà dessus, mais j'avais eut l'occasion de me redresser, et d'un large mouvement de hache, je forçais l'un d'eux à reculer. L'autre frappa, mais sa dague ne parvint pas à percer mon armure.

Pendant tout ce temps, mes gars étaient pas resté de pierre, bien sûr : deux d'entre eux m'avaient suivit, et engageaient les deux autres brigands, pendant que les autres avaient foncé sur ceux de devant, en profitant du fait que le sortilège du mage les avait momentanément déstabilisé. Le Tom' avait brisé le code d'honneur tacite des mercenaires en essayant de nous prendre à revers pour nous poignarder dans le dos, et mes gars y allaient sans pitié pour le coup. Au corps-à-corps, sans effet de surprise, les brigands mal entraînés du Tom' ne semblaient pas avoir de grandes chances de victoire, et finiraient sans doute par se débander, mais pas sans nous faire saigner. Quoique, restait à voir ce que l'emplumé magicien allait encore faire comme tour dans toute cette histoire !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Lun 6 Aoû - 0:57
L'Azurien avait réussi à briser la formation des brigands, mais, loin de se décourager, ceux-ci restèrent, et furent rapidement engagés par les orcs. La scène ne plaisait que moyennement au diplomate, qui ne goûtait pas vraiment au massacre gratuit. Les bandits étaient perdus, et ils auraient dû le savoir ! Rien de ce qu'ils pourraient faire à présent ne pourrait véritablement faire pencher la balance en leur faveur, surtout pas avec un mage dans le ciel qui, jusqu'ici, avait fait preuve d'une grande retenue. Il ne souhaitait pas massacrer ces gens, et encore moins emporter les défenseurs – fussent-ils de grossiers orcs – avec eux.

Avec une certaine incrédulité, il vit que le chef des bandits, resté légèrement en arrière, encourageait ses hommes, en leur disant de se battre comme des lions, et que leur récompense seraient grandes. Cette attitude enragea l'Azurien, car l'homme entretenait le brasier du massacre sans avoir même la décence de s'y mêler, et ne risquait fort que de gagner la mort stupide de ses hommes ainsi que de certains des orcs. Un éclair froid passa dans le regard de l'homme-oiseau, qui prit rapidement une décision. Envoyer une attaque de flamme sur lui aurait été risquer de prendre les autres dans le champ, et il encocha donc rapidement une flèche sur son arc.

Le bandit le vit faire, et vit son regard braqué sur lui. Il sortit un bouclier, se tenant prêt à intercepter la flèche et à se jeter à couvert, mais sans se rendre compte que, s'il avait eut le temps de s'équiper, c'était parce que le mage, lui, avait prit le temps de se concentrer et de souffler quelques mots. La flèche fut tiré, et partit avec un flash lumineux, mais l'homme levait déjà son bouclier... en pure perte. En arrivant tout prêt de lui, il changea de trajectoire grâce au vent et, passant sur le côté, vint se ficher en pleine tête du chef brigand.

« Cela suffit, par la magie ! Votre chef est mort, ce massacre est inutile ! Prenez vos blessés et retirez vous, maintenant ! »

Peut-être avec trop d'obstination, il tentait encore de mettre fin au combat, ne souhaitant pas le massacre de quinze hommes sans aucune véritable raison, même si certains étaient déjà sérieusement blessés et peut être même mort. Restait à voir s'il serait entendu, ce qui était loin d'être certain.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Lun 6 Aoû - 19:50
Sur cinq hommes qui s'étaient trouvés à l'arrière, le premier avait été mis hors-jeu par ma première charge, et ne risquait plus de présenter un danger immédiat. Deux autres avaient fort à faire avec mes gars, et finiraient probablement par perdre leur combat. Il m'en restait deux sur les bras, qui pouvaient poser problème si je les laissait mes coller de trop prêt, vu qu'ils avaient des armes courtes qui pouvaient passer sous ma garde... néanmoins, je n'aurais pas survécu aussi longtemps si ce genre de petit désagrément avait suffit à me poser problème, bien entendu !

En rugissant, je bondissait légèrement en arrière et portait un puissant coup horizontal qui balaya l'air devant moi, les forçant à reculer ou à risquer de se faire couper en deux... enfin j'exagère, mais ça aurait sans doute fait bien mal ! Comme toutes les canailles du monde, ils choisirent de reculer, me redonnant l'avantage de l'initiative. Je me portais brutalement contre celui de droite, qui tenta d'esquiver mais ne fut pas tout à fait assez rapide. Il portait une armure légère en cuir, mais pour un guerrier qui avait ma force et mon expérience, cela ne comptait pour ainsi dire part, et la hache s'enfonça profondément dans sa chaire, lui faisant pousser un hurlement de douleur.

L'autre ne s'était pas démonté toutefois, et attaquait par le flanc, frappant à deux mains pour tenter de m'atteindre malgré mon armure lourde. Il réussi à passer sur une faiblesse de l'armure, au niveau de la cuisse, me faisant pousser un grondement de rage. L'emplumé criait encore dans le ciel, mais j'étais concentré sur le combat. Néanmoins une voix gueula une réponse derrière moi.


" Tu peux crever l'Azurien ! T'as p't'être buté l'Tom' mais on va l'venger ! "

Visiblement, le chef brigand était bel et bien mort, mais cela ne suffirait probablement pas à stopper l'assaut aussi "simplement", tant ces abrutis étaient décidés. Très bien alors, ils pourraient tous crever s'ils voulaient ! Je dégageais ma hache et repoussant d'une puissante bourrade le guerrier qui m'avait blessé, le faisant reculer de quelques pas sous le choc. Visiblement pour l'heure le combat continuait encore.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Lun 6 Aoû - 19:51
En dépit de la mort de leur chef, les brigands semblaient pour le moins obstinés. Beaucoup d'entre eux étaient maintenant blessés plus ou moins légèrement, tout comme les orcs d'ailleurs, mais si cela continuait, nulle doute que les choses ne se finissaient que dans un massacre complet. On lui avait pourtant assuré que les Duchéens avaient plus de bon sens que ça, et que les bandits y opéraient seulement pour l'or, pas pour le massacre... surtout quand s'était eux qui se faisaient massacrés ! Le seul retour pour son geste de mansuétude fut une réponse grossière et visiblement jusqu'au boutiste qui fit voir rouge à l'Azurien.

L'insistance de ces gens à se faire massacrer était des plus énervantes, et un instant il envisagea de leur donner ce qu'ils voulaient. Pour l'instant, il usait de bien plus de forces à tenter de finir cet affrontement autrement qu'en charnier généralisé qu'il n'en aurait usé à tous les tuer, mais il n'était pas dans sa nature d'être un bouché, et il secoua la tête. Refusant de choisir cette voie, il se prépara à puiser à nouveau dans ses vastes réserves pour arrêter ça, qu'ils le veuillent ou non.

« J'ai dit CELA SUFFIT ! »

Sa voix avait tonné dans un cri proche de celui d'un aigle, et, baissant légèrement en altitude, il fit un énorme geste de ses deux ailes tout en déchaînant la magie du vent en une puissante bourasque. Une partie des combattants fut déstabilisé, une autre simplement projetée à plusieurs mètres, sous la fureur du mage. En tous cas, les combats furent rompus, et, en se secouant un peu, les brigands se rassemblèrent, en deux groupes, mais ne semblaient pas décidés à fuir. L'homme qui l'avait injurié sembla prêt à reprendre la parole, mais la patience de l'Azurien était épuisée.

« Ce n'était pas une demande ! »

Ayant replacé son arc dans son dos le temps qu'ils se remettent et se rassemblent, il plongea en piqué vers le sol entre les orcs et le groupe le plus important d'humain, poussant un cri purement animal qui fit reculé les brigands. Il se posa en position accroupie, claqua des mains et, ouvrant grand ses immenses ailes, plaqua ses griffes au sol, faisant surgir un mur de flamme entre lui et la bande récalcitrante, ses yeux maintenant plus dur que des diamants.

« Si vous essayez de passer ce mur je vous massacre moi-même. Dernier avertissement. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Mar 7 Aoû - 0:44
Les gars du Tom' avaient peut-être pas envie d'arrêter de se battre, mais l'emplumé n'avait visiblement tout autant pas l'envie de leur laisser le choix. Sa voix raisonna soudain avec force, et un vent puissant balaya tout le petit champ de bataille. Je me calais bien sur le sol et, sans doute aidé aussi par le poids de l'armure, restait en place, mais le combat était rompu, la plupart des brigands, comme de mes guerriers, étant soit précipités au sol soit envoyés plus loin. Après un rapide échange de coup d’œil et un grognement de ma part, la compagnie reforma les rangs, histoire d'en profiter pour couvrir les blessés, car il ne faisait pas de doute que cette bande de canailles allait continuer le combat.

Mais visiblement, l'emplumé était vraiment décidé à en finir, et il fondit au sol pour dresser un mur de flamme devant le groupe de bandits le plus important, celui à l'origine du combat. Visiblement, sa détermination les effrayaient quelque peu, et quant à ceux de l'autre côté, disons que les ravages opérés par ma hache en quelques instants avaient de quoi les faire réfléchir. Pourtant il y avait encore comme un flottement, en dépit de l'avertissement très clair du mage volant, et je me dis qu'après tout il avait raison : on les avait déjà battu, autant qu'ils déguerpissent ! Je me portais alors vers l'avant en poussant un puissant cri de guerre, amplifié par la magie qui résidait dans l'amulette pendue autour de mon coup, sous l'armure.

S'en fut trop pour ceux qui étaient devant moi, qui se débandèrent, les plus valides aidant péniblement les plus blessés, et le mouvement se communiqua assez vite de l'autre côté. Ils regardèrent leurs camarades qui fuyaient, le mage et son mur de flamme, et ma troupe maintenant en surnombre entre les fuyards et les pertes infligés de leur côté, et ils finirent par se débander eux aussi. En grognant et en jurant, ils firent retraite, en emportant le corps du Tom' avec eux. Quand ils devint claire qu'ils partaient pour de bon, mes gars éclatèrent en cris de joie féroce et de victoire, alors que je m'approchais de notre allié inattendu en riant.


" Ahah, j'sais toujours pas qui t'es, l'emplumé, mais merci pour le coup de main ! "

Et, en riant, je lui envoyais une joyeuse tape dans l'épaule, heureux d'avoir mis une raclé à cette bande de canailles sans enregistré de perte dans les rangs de ma compagnie.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Mar 7 Aoû - 12:47
Visiblement, les brigands étaient hésitants, mais un cri de guerre surpuissant venu de derrière les épaules de l'Azurien fini par les décider, et ils se mirent à fuir de plus en plus rapidement. Avec un léger soupir de soulagement, car il ne souhaitait pas perpétrer le massacre promis, Hansing cessa de concentrer son énergie magique, et se redressa en repliant ses ailes, au part avant largement déployées en une manoeuvre instinctive et classique d'intimidation.

Mais alors qu'il allait se retourner pour s'adresser à la compagnie d'orcs qui, bien étrangement, avaient été ses alliés dans cette bataille, une voix bourrue s'adressa à lui plus rapidement, avant qu'on ne lui envoie une « tape amicale » sur l'épaule qui le fit légèrement vaciller, avant qu'il ne se retourne. Si c'était la version amicale il ne voulait certainement jamais se prendre un vrai coup de la part de cet homme-là...

« Hmf, c'est tout naturel. Je ne pouvais pas laisser cette auberge être attaquée sous mes yeux sans réagir, et nous étions donc naturellement dans le même camp. »

Tout en parlant, il s'était retourné pour de bon, et découvrit plus calmement ses alliés de circonstances, une bande d'orcs portant tous le même symbole, visiblement une même compagnie, dont certains étaient blessés, mais aucun morts. Celui qui se trouvait le plus proche était aussi le plus grand et le plus massif, au point que Hansing devait lever les yeux vers lui, ce qui arrivait rarement à l'Azurien de haute stature. Il s'inclina légèrement, à la mode d'Ikhyld.

« Pour répondre à votre question implicite, je suis Hansing Liuxian, membre de la Cour de Jade. Puis-je savoir avec qui j'ai eut l'honneur de défendre cet endroit ? »

Même en cet instant, il était d'une politesse si pas exquise, du moins parfaitement correcte, tout comme il aurait eut la même avec un simple paysan. Ses manières dénotaient sans doute quelque peu avec celles de ses alliés de circonstances, mais il ne s'en formalisait pas. Il s'y était attendu en quittant les frontières de l'Empire, et c'était particulièrement peu étonnant de la part d'une bande d'orcs en armure, après tout...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Mer 8 Aoû - 12:08
L'emplumé vacilla légèrement sous la claque, visiblement peu habitué à ce genre d'attention ou en tous cas administré avec ma force, mais se redressa assez vite avec une certaine dignité, notant qu'il était tout naturel d'aider les gens en difficulté, et qu'on était donc dans le même camp naturellement, ce qui me fit légèrement rire.

" Ahah c'est une bonne philosophie, mais tu sais ici dans les Duchés tout le monde est loin de penser comme ça ! Beaucoup de gens auraient pas bougés sans avoir espoir de gagner quelque chose, alors je maintiens mes remerciements ! "

Là-dessus, notre allié de circonstance continua en se présentant, avec une politesse qui faisait étrangement déplacée au milieu de nous. Pour tout avouer, je le regardais un moment pour voir s'il était sérieux, puis, m'étant forgé la conviction qu'il l'était bel et bien, j'éclatais tout de même de rire, sincèrement amusé par le décalage de la scène.

" Ahah on peut dire que t'es loin de chez toi, lord Hans' ! C'est la première fois que je me fais secourir par un noble ikhyldien ! Faut dire que d'habitude ils ont plutôt tendance à considérer les orcs comme les agresseurs sans plus y réfléchir, ahah ! "

J'avais ajouté ça sans rancune particulière, et pour le souligner je riais à nouveau. Après tout, notre emplumé n'était pas responsable des préjugés des Ikhyldiens en général, tout comme j'étais pas responsable, pas plus de mes gars, des actions des orcs en général. Fallait bien dire que certains avaient de quoi nourrir tous les préjugés possibles et imaginables, mais tant que tout ça ne posait pas problème de base entre des gens, pas la peine d'en faire un problème à cause de tiers, après tout !

" Mais je manque à tous mes devoirs ! Je suis Zaghig Sugarod, et ceci est ma compagnie, ou du moins une partie, les fiers orcs de la Meute Sauvage ! Si on a un jour l'occasion de te rendre la pareille, on le fera... si besoin à prix raisonnable si c'est un gros truc, ahahah ! Mais pour l'heure, que dirais-tu de fêter la victoire ? "

J'étais d'excellente humeur, mais il y avait de quoi, après tout. Une victoire assez facile, sans pertes ni blessés sérieux dans mes rangs, que demander de plus après tout ! Restait à voir si sa noblesse à plume était du genre à fêter un combat avec des mercenaires comme nous !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Mer 8 Aoû - 12:21
Visiblement, le chef de la petite troupe d'orcs était de bonne humeur, mais cela pouvait aisément se comprendre après tout quand on voyait le cours qu'avait pris les événements : il avait obtenu la victoire sur ses assaillants, et ce sans enregistrer de perte dans ses propres troupes. C'était certainement la définition même d'une victoire réussie pour un mercenaire ayant la charge de défendre un endroit particulier, et on comprenait donc que cela le mette de bonne humeur.

Quoiqu'il en soit, Hansing hocha la tête à ses premières paroles, reconnaissant que les Duchéens étaient ainsi, en effet, de ce qu'il en savait, mais après tout lui-même n'était point Duchéen. Il ne tarda guère à éclaircir la situation de ce côté, ce qui déclencha une réaction assez joyeuse de l'orc, bien que l'Azurien grimace intérieurement à un point de celle-ci. Après tout, lui aussi avait hésité à considérer les orcs autrement que comme une menace, et ce n'était que dans le feu du combat qu'il avait occulté pour de bon ce préjugé. Du moins était-il vrai qu'il avait prit la peine de s'enquérir de qui était dans quel camp avant d'agir, c'était vrai.

Finalement, son interlocuteur se présenta comme un capitaine mercenaire, ce qui n'était guère étonnant, avant de l'inviter à venir fêter la victoire avec eux. Hansing cligna légèrement des yeux, puis s'inclina doucement, à la mode d'Ikhyld.

« C'est un honneur de vous rencontrer, capitaine Zaghig. « Hansing » suffira de mon côté, et en tant qu'homme de paix je suis convaincu qu'il ne faut condamner personne d'office... fut-ce des orcs plus que menaçants. »

La dernière remarque était faite avec une pointe d'humour, car en effet le fait de paraître menaçant pouvait après tout être considéré comme une manière de compliment pour des orcs, et surtout pour des guerriers orcs mercenaires, supposait-il.

« Je me joindrai volontiers à vous pour fêter cette heureuse victoire, d'autant que je cherchais justement un endroit où m'arrêter dans mon voyage vers l'ouest. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Jeu 9 Aoû - 12:55
Visiblement, la politesse un poil coincé était le mode d'expression naturel de notre emplumé, mais bon, c'était peut être normal pour quelqu'un qui venait d'une cour impériale, qui sait ! J'étais sûr que quelques pintes le décoincerait, enfin restait encore à les lui faire boire, mais je me faisais confiance. J’eus un petit rire à sa première réponse.

" Ahah, Zaghig suffira de mon côté ! Mais pour ta culture générale sache qu'un capitaine commande une grande compagnie... la mienne n'est pas entièrement là, mais même totalement rassemblée elle me place parmi les lieutenants mercenaires plutôt, bien que je ne fasse pas très attention à ce genre de titre, ahah ! "

Alors qu'ils discutaient, la plupart de mes hommes avançaient vers l'auberge, dont le patron, soulagé, avait réouvert la porte. Avec un sourire, je fis signe à l'emplumé de nous suivre à l'intérieur, tout en poursuivant la discussion.

" En tous cas, tu as choisi un bon endroit où faire halte, et le fait que tu ais aidé à défendre son commerce sans casse devrait inciter le vieux Marchello à la bienveillance au niveau de prix ! Et cette nuit le Bouclier Brisé sera une joyeuse halte ! "

Nous entrâmes dans la pièce, qui était vaste et haute de plafond, avec un bon feu brûlant dans l'âtre où rôtissait déjà de la viande, de vastes tables de bois et des torches qui, si elles ajoutaient un peu de fumée montant au plafond, éclairaient bien les lieux. Une auberge simple mais agréable, dans laquelle je fis signe à l'emplumé de me suivre une fois entré.

" Viens donc à ma table, ça me fera plaisir ! Et puis je dois dire que j'ai encore jamais partagé un repas avec un noble ikhyldien, ahahah, ce sera une expérience unique ! "

Je m'installais en riant, alors que le patron annonçait que la première tournée et le repas étaient pour lui en remerciement de notre bravoure, annonce qui fut saluée par des vivats. Une façon comme une autre de payer la prime de risque, qui n'était d'ailleurs pas désagréable.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Jeu 9 Aoû - 19:27
Après avoir apporté une précision sur son grade, que Hansing enregistra d'un hochement de tête, le Lieutenant, donc, l'invita à entrer, ce que l'Azurien fit volontiers. Après tout, c'était bien pour ça qu'il s'était dirigé avec cet endroit, à l'origine : entrer, pouvoir se restaurer et se reposer avant de reprendre son voyage vers l'ouest, vers la cité duchéenne qu'il devait visiter et, au-delà encore, vers l'Empire d'Akkaton. Il y entra donc, et y trouva un intérieur frustre mais qui paraissait confortable et convivial. Il aurait sans doute eut un moment d'incertitude en découvrant une salle pleine d'orcs, mais après avoir combattu à leurs côtés – enfin plus ou moins – c'était bien sûr une autre histoire.

Pas mécontent d'entendre la proclamation du patron, même s'il aurait eut de quoi payer son repas, heureusement – sinon le prestige diplomatique d'Ikhyld en aurait prit un coup – mais il devait bien avouer que c'était assez gratifiant. Il prit donc place à la table du chef de troupe, comme celui-ci l'y invitait, ayant un léger sourire, du moins à la façon dont sourient les Azuriens, à sa dernière remarque.

« Ne vous en faites pas, ce sera aussi la première fois que je mangerai avec un chef mercenaire orc pour ma part... ou même un orc tout court, je l'avouerai. Votre race n'est guère fréquente dans l'Empire. »

Bien sûr, cette réalité était largement de la « faute » des mentalités impériales, même si on pouvait arguer que c'était aussi celle du caractère belliqueux de la plupart des orcs.

« Alors dites-moi, ça vous arrive souvent de devoir défendre votre lieu de couchage contre des bandits aussi... belliqueux ? Je croyais savoir que dans les Duchés les bandits avaient souvent plus à cœur de vous rançonner que de vous tuer, mais ceux-ci semblaient décider à vous saigner autant qu'ils pouvaient. »

Parler de la bataille lui semblait une bonne façon de lier la conversation, et puis la question l'intéressait vraiment, à vrai dire.

« Et sinon, qu'est-ce qu'on sert par ici ? Vous me conseillez quelque chose de spécial, que ce soit en plat ou en boisson ? »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Sam 11 Aoû - 22:47
En dépit de son côté un peu formel, l'emplumé semblait sympathique, et en tous cas il était visiblement prêt à partager joyeusement ce repas avec nous, ce qui était déjà un bon point. Il avait quelques questions, certaines sur l'engagement qui venait de faire rage, d'autres sur la nourriture, et je décidais de répondre à celles-ci d'abord, avec le sourire.

" Je pense que parti comme on est là, le patron va nous servir à tous la même chose : une bonne assiette de viande, avec une soupe nourrissante, de quoi redonner de la force à un guerrier et bien tenir au corps après une bonne bagarre ! Le tout avec une bonne choppe ! Si tu veux autre chose on peut lui préciser, nous de base généralement il nous met le même tarif de groupe à tous, par habitude et par commodité, t'vois l'genre ! "

En effet, il était plus facile de servir en un coup une tablée comme la notre que de contenter chacun individuellement, et dans la compagnie on était habitué globalement à commander le plat du jour tant que c'était bien nourrissant. Peut-être que l'emplumé avait d'autres standards alimentaires, et je lui laissais le temps de parler au patron si besoin, avant de reprendre.

" Pour c'qui est des gars du Tom, en effet, ici on a l'habitude de rançonner plutôt que de massacrer... mais ils s'étaient déjà frottés à nous, ils savaient qu'on était pas du genre à se rendre, d'abord. Ensuite, ils comptaient sans doute nous forcer à nous retirer puis ensuite rançonner l'auberge. Nous on était une source de complication, pas une potentielle source de revenu, en fait ! "

J'eus un léger rire joyeux, car en effet ma troupe était plutôt habituée à distribuer des baffes et des coups de diverses armes mortelles qu'à céder l'argent durement gagné. Après tout nous n'étions pas des mercenaires pour rien.

" Et sinon, toi, qu'est-ce que tu viens faire par ici ? T'es vachement loin de ta cour et tout le toutim quand même ! Des affaires commerciales à conduire dans les Duchés ? "

Pendant que nous parlions, les bruits de conversation montaient aussi autour de nous, alors que les serveuses passaient dans les tables pour commencer à servir les repas à ma compagnie, ainsi que les boissons, qui contribuaient à relever l'ambiance générale, bien entendu !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Sam 11 Aoû - 23:10
L'ambiance était visiblement bonne dans l'auberge, même s'il n'était pas certain qu'il l'aurait perçu ainsi s'il n'avait pas connu au moins un peu les orcs avec qui il était attablé. Quoiqu'il en soit, le chef mercenaire répondit à ses questions, commençant par le renseigner sur le menu, et les possibilités d'en changer au besoin.

« Ma foi, je pense que je ne vais pas faire le difficile, je suis sûr que tout cela est très bon, et ce sera l'occasion d'essayer de nouvelles choses ! »

En effet, ce n'était pas forcément le genre de choses que l'Azurien aurait commandé de base, mais après tout il voyageait bien pour le plaisir de la découverte, non ? Et puis partager le repas du groupe ne pouvait que participer à les mettre tous dans une bonne ambiance et à fraterniser, dans une certaine mesure, avec ces mercenaires. Après tout, tous les contacts étaient bons à prendre, et une bande de solides guerriers bien disposés à son égard était toujours un bon point par défaut, surtout quand cela ne coûtait rien de plus qu'un repas pour cela... un repas gratuit, en plus !

Pendant ce temps, son interlocuteur continuait de lui répondre, alors qu'on commençait à servir la salle, lui expliquant le comportement des bandits, dans une réflexion que le jeune diplomate approuva d'un hochement de tête, la trouvant logique, avant de lui demander ce qu'il faisait ici lui-même, ce qui était une question pertinente.

« Je suis un diplomate en voyage, en fait. Je me rend chez l'un de vos bourgeois pour réactualiser les liens entre lui et l'Empire, après quoi je poursuivrai jusqu'à la Cité d'Arain pour une rencontre diplomatique en Akkaton... en somme je voyage pour remplir une mission, même si je ne sais pas si vous feriez rentrer ça dans le cadre d'une « affaire ». »

Pendant qu'il parlait, on vint déposer devant lui une assiette fumante et une grande choppe mousseuse, la même chose était d'ailleurs servit à l'orc qui lui faisait fasse.

« Hmmm ça sent bon... et vous, dites-moi, quelles sont vos affaires pour le moment ? Êtes-vous attachés à la protection de cet endroit par contrat, ou ne l'avez-vous protégé que par altruisme et commodité ? »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Mar 14 Aoû - 22:19
Visiblement, l'emplumé n'était pas du genre à faire la fine bouche, enfin plutôt le fin bec... ce n'était pas plus mal, ma foi. Le service pu donc se dérouler sans soucis, et bientôt il répondait à mes diverses questions. Visiblement il faisait une petite tournée diplomatique, qui devait le mener à travers les Duchés, jusqu'à Akkaton, ce qui me fit pousser un léger grognement légèrement surpris.

" Hé ben, ça fait un sacré chemin, même à coup d'ailes d'Azurien... t'aurais pas eut meilleur compte de faire le voyage en bateau, quitte à passer par un fleuve ? Enfin note bien que je m'en plains pas, si t'avais pas fais le voyage par ici t'aurais pas été là pour nous filer un coup de main, ahahah ! "

Pendant que je riais légèrement, on vint nous servir, et l'emplumé complimenta le plat tout en posant à son tour quelques questions. J'avalais une première bouchée avec un grognement satisfait, avant de lui répondre.

" Ça ne fait pas que sentir, fais mon confiance, c'est bon aussi, ahah ! Pour te répondre, nop, on a pas de contrat formel sur cet endroit, mais disons qu'on a l'habitude d'y descendre quand on a du temps à tuer... le patron ne nous facture pas trop cher car ça lui évite de payer vraiment des gens pour ça, tu vois. En fait, on attend le reste de la compagnie en ce moment, on s'était divisé pour plusieurs petites missions. "

Ce n'était pas une pratique rare pour une compagnie grosse ou juste moyenne, comme la mienne, mais j'ignorais si l'emplumé le savait. En tous cas je buvais une gorgée de bière fraîche avant de reprendre.

" Sinon rien de brûlant sur le feu pour le moment, en fait. On a bien un gros coup en vue, mais on a besoin d'un peu de renfort sur ce coup, je crois... d'ailleurs de ton côté tu as l'air de savoir te battre, nan ? T'es diplomate en mission à plein temps, ou t'as aussi du temps de libre pour... des coups intéressants, disons ? "

J'avais légèrement étrécit les yeux en demandant cela, tout en le regardant, ayant visiblement une petite idée derrière la tête. Mais restait à voir ce que l'emplumé allait bien pouvoir répondre à cette question peut-être un peu surprenante...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Jeu 16 Aoû - 0:46
Les deux hommes se mirent donc à manger, au milieu d'une bande de mercenaires qui bien entendu en faisait autant. Le guerrier orc entrepris de répondre à l'Azurien, réagissant d'abord sur son voyage, avant d'enchaîner sur le reste. Hansing ne l'interrompit pas et commença plutôt à manger, convenant en effet d'un hochement de tête que le plat était bon quand son interlocuteur aborda ce point. Certes, on était loin des mets les plus raffinés de la Cour de Jade, mais en voyage il n'en demandait pas tant : que ce soit bon, nourrissant et bien chaud lui suffisait, hors le plat qu'on leur avait servit présentait toutes ces caractéristiques.

L'orc de son côté poursuivit ses réponses tout en commençant son repas, et sembla finalement penser à quelque chose, lançant à Hansing un regard qui lui semblait soudain scrutateur, tout en s'informant sur ses capacités et de ses disponibilités, ce qui ne manqua pas d'intriguer l'Azurien.

« Moi ? Hé bien je suis un mage d'un certain talent, comme vous avez pu le voir tout à l'heure. J'ai atteint une maîtrise respectable du feu et du vent, et je sais aussi combattre à l'arc correctement. Enfin, j'ai déployé un petit échantillon de tous mes talents pendant le combat de tout à l'heure, même si je m'efforçais la plupart du temps d'être non-létal... et même si, je le réalise, vous aviez sans doute mieux à faire à ce moment que de m'observer ! »

Il grimaça devant cette demi-boulette, et pour se donner contenance prit quelques bouchées de nourriture avant de continuer à répondre à son interlocuteur.

« Par ailleurs, je suis en permanence au service de l'Empire, même si j'ai certaines libertés. Par exemple, comme vous l'évoquiez tout à l'heure, j'aurais pu faire le voyage par bateau ou même en utilisant un cristal de téléportation pour la première étape... mais j'avais envie de découvrir les Duchés et Akkaton, et j'ai pu aménager mon voyage en conséquence. Donc je suis au service de l'Empire, mais avec une certaine liberté d'action, dans la limite de ce que me permettent mes supérieurs, bien entendu. »

En somme, il était, naturellement, moins libre de ses faits et gestes que ne pouvait l'être un mercenaire, mais il y avait certaines latitudes possibles. Comme son interlocuteur, Hansing fini par porter la serre à sa choppe et en bu une gorgée... avant de la reposer en toussotant légèrement.

« Hé bien, c'est fort, votre alcool ! Je ne pensais pas que la bière de table était si alcoolisée, ma foi ! Même si j'avoue que le goût n'est pas désagréable ! »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Mer 22 Aoû - 12:26
L'emplumé semblait se détendre un peu, ce qui n'était pas plus mal d'ailleurs pour la suite des opérations. On aurait sans doute pas imaginé, de prime abord, le duo que nous formions discuter à bâton rompus autour d'un repas, mais ça semblait plutôt bien se goupiller, pourtant ! J'eu un éclat de rire amusé devant sa réaction à la boisson servie, en buvant moi-même une bonne gorgée.

" Ahah, la bière de table n'est pas si forte, tu as raison, mais ça c'est pas de la bière de table, ou alors de la bière de table spéciale pour orcs, ahahaha ! Le patron sait qu'il a intérêt à nous servir quelque chose de fort, s'il veut éviter de voir un groupe de clients très grands et très mécontents, ahahaha ! Comme tu es attablé avec nous, il t'a servis à la même enseigne, comme pour la nourriture ! Mais t'en fais pas, tu verras, ça passe très bien ! "

J’eus un sourire tout en continuant à manger, semblant jauger mon interlocuteur. Il semblait étrangement sympathique, pour un emplumé impérial adepte fanatique du vouvoiement, et après quelques instants je décidais de poursuivre.

" Mmmmh et donc, entre ton service et tes libertés, tu as le temps d'un petit engagement ou l'autre en passant ? Je vais parler franchement, on a un gros coup en vue, et un mage de feu de haut niveau ne serait pas de refus. T'es possiblement partant ? Enfin, si ça te file pas trop la frousse de partir à l'aventure avec une bande d'orcs, ahahah ! "

Je ris à nouveau, eu buvant une large gorgée de ma chope, laquelle semblait se vider de façon inquiétante... il faudrait certainement apporter une solution à cela dans les temps à venir, c'était sûr ! Restait à voir si l'emplumé me suivrait sur ce domaine, mais au pire le faire boire un peu pouvait aider à lui faire accepter le « contrat », au besoin. Mais avant qu'il ne réponde, j'ajoutais, pris d'un soudain doute.

" Mais au fait quand tu dis mage de feu, ça veut bien dire que tu fais partie de ces gens qu'on peut pas cramer, c'est bien ça ? "

Bah oui, c'était ce que j'avais compris de prime abord, mais mieux valait peut-être vérifier avant de l'engager et de possiblement le voir cramer bêtement sans trop de raisons !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Dim 26 Aoû - 15:34
Visiblement, il y avait une bonne explication au fait que la bière était plus forte que ce à quoi il s'était attendu pour une bière de table : ce n'était pas de la bière de table. La révélation fit légèrement rire l'Azurien, peut-être en partie sous l'effet de la bière bue. Ce furent peut-être aussi ces premiers effets qui le poussèrent à hausser légèrement les épaules en se disant que ce n'était pas bien grave, et à en reboire une gorgée. Après tout, s'il partageait le repas de ces guerriers, il pouvait bien également partager leur boisson, ce n'était pas ça qui ferait grand mal, au final !

La discussion se poursuivit donc, le chef Orc expliquant à l'Azurien qu'ils étaient sur « un gros coup », un gros coup qui demandait visiblement du renfort, comme par exemple celui d'un mage de feu de haut rang, pour une raison qu'il ne précisa guère. Hansing y réfléchit quelques instants, mais fut interrompu dans sa réflexion par une nouvelle question de son interlocuteur, qui le fit rire assez joyeusement, l'idée l'amusant visiblement.

« Ahah, tous les mages de feu sont loin de rentrer dans cette catégorie, vous savez ? Il faut atteindre un certain niveau de maîtrise pour faire corps avec son élément, et ainsi être immunisé à ses effets... mais heureusement pour vous, il se trouve en effet que je suis assez versé dans l'élément du feu pour être insensible à toute brûlure quelconque, oui. »

En soit, Hansing minimisait même légèrement la chose, puisque seul l'avant-dernier niveau de maîtrise permettait d'être totalement immunisé à un élément, mais comme toujours il avait tendance à relativement peu mettre en avant ses propres talents. Il fini son assiette et bu une nouvelle gorgée de bière, ne protestant pas quand le patron vint le resservir en même temps que le reste de leur tablée, pris dans la discussion et l'ambiance de la soirée.

« Quant au fait de vous aider, il faut voir... ce serait quand, et pour quelle cause ? Je peux espérer convaincre mes supérieurs de prendre le temps de faire des choses positives qui pourraient améliorer mon image dans la région et participer à bâtir une réputation qui me servirait en tant que diplomate, par exemple en secourant une population ou en chassant des bandits... si on parle de pillage ou de choses dégradantes, évidemment, ce sera non d'office, vous vous en doutez. Après tout, je représente Ikhyld et doit donc donner... une bonne image de moi et de l'Empire. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Mar 28 Aoû - 22:55
Visiblement, la bière faisait pas mal effet sur l'emplumé, même s'il gardait toujours son satané vouvoiement. Personnellement, j'avais une endurance à toute épreuve, mais, sauf si cela posait un problème concret, je laissais toujours les autres libres de boire joyeusement un coup s'ils le voulaient. Après tout, il fallait bien savoir profiter de la vie, et si on m'avait arrêté dans le passé quand j'avais voulu lever le coude, je n'aurais pas cette résistance, et aurait zappé quelques moments des plus amusants !

Visiblement, ma remarque sur les mages était drôle, et l'emplumé m'expliqua que tous ne pouvaient pas passer au feu sans mal, mais que pour le coup j'avais de la chance parce que lui, oui. J'eus un léger rire à cette réplique, en buvant une large gorgée de bière.


" Ahah donc tu me dis que seule une élite de mage de feu ne crame pas ? Attention, je vais demander une démonstration pour être sûr que t'es bel et bien à l'épreuve des flammes, si tu continues ! "

La discussion se poursuivit, alors que l'emplumé s'intéressait au fond de ce qu'on allait lui demander. Après tout, c'était normal, c'était vrai qu'il avait quand même une image de marque à tenir ! Je l'évaluais un moment du regard, puis je me dis qu'il y avait peu de chance pour qu'un diplomate emplumé venu de l'est me vole cette quête en traître, quand même, et j'y allais même s'il n'avait pas donné une confirmation directe.

" Bon, si t'insiste. En gros, y a une salamandre pas jouasse qui pose problème à plusieurs villages, et que le comte local arrive pas à repousser. C'est pas du petit modèle, on parle d'une salamandre grosse, vicieuse... et qui crache le feu. Faudrait le renfort d'une compagnie d'archers pour s'en charger... ou d'un bon mage. C'pour ça que je te demande. "

Tout en parlant, je vidais ma choppe, rapidement reremplie, comme celle de l'emplumé s'il continuait de boire, d'ailleurs, le patron sachant que ma compagnie payait toujours sa note, pourvu qu'il reste honnête.

" Alors, t'en dis quoi ? J'pense pas que venir en aide à des villageois harcelés par une grosse bête soit contre le code de conduite du diplomate, nan ? "
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Jeu 30 Aoû - 16:53
L'alcool sans cesse réapprovisionné dans son verre faisait peut-être quelque peu effet sur Hansing, mais même ainsi il gardait une part de sa dignité qui semblait pour le coup presque innée, et ce tout en écoutant le guerrier orc avec qui il était en grande conversation. La salle était d'ailleurs devenue animée autour d'eux, mais, peut-être parce que justement ce guerrier-là était le chef de cette petite bande de barbares braillards, on laissait leur discussion relativement tranquille, ce qui leur permettait donc de poursuivre sans difficultés supplémentaires.

La discussion se poursuivait donc, l'Orc lançant un défit que le diplomate se contenta de noter avec un léger grognement. Cela méritait une réponse, mais il préférait d'abord le laisser finir. Il fit bien, puisque bien vite le guerrier en vint au vif du sujet : ils avaient une salamandre sur le feu, si l'on pouvait dire, et avaient besoin d'un mage de flamme pour y faire face. Effectivement, c'était plutôt cohérent comme idée, il fallait bien l'avouer, et l'Azurien hocha la tête avec le regard tout de même légèrement aviné.

« En effet, ce n'est pas contre, ce serait même plutôt pour ! Ma foi, il faut d'abord que je finisse ma mission et que je rentre faire mon rapport, mais sauf contre-ordre, je serai heureux de vous venir en aide sur ce coup, en effet ! »

Parlant sans doute avec plus d'enthousiasme qu'il ne l'aurait fait s'il avait été parfaitement sobre, Hansing leva justement sa choppe encore à moitié pleine, et déjà remplie peut-être un peu trop souvent pour son propre bien, et en bu le reste avant de se lever, en titubant légèrement, et de s'approcher de la cheminée.

« Et pour le reste vous allez voir, si je suis pas un mage de feu digne de ce nom ! Cela demande une preuve aussi simple et dire que... qu'incontestable ! »

Et, sans guère hésiter, il se pencha pour... passer sa tête dans la cheminée allumée, juste assez loin pour ne pas mettre le feu à sa tête, le tout sans effets négatifs visibles de prime abord. Il resta ainsi quelques instants, se regardant le chef orc de côté depuis les flammes.

« Alors ça... ça vous va comme preuve ? »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Azurien
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 336
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig] Mar 11 Sep - 1:05
La soirée s'avançait y compris autour d'eux, où les choppes avaient depuis longtemps remplacé les assiettes, et l'emplumé semblait plutôt se mettre dans l'ambiance, il fallait bien le dire. Il sembla tiquer quand je remis en cause ses capacités de mage, mais bon, c'était pas ça qui allait m'arrêter, et au pire, tant qu'il mettait pas le feu à l'auberge pour prouver ses capacités, y avait toujours moyen que ça donne quelque chose de marrant s'il prenait la mouche et se faisait fort de prouver ses talents, après tout !

En tous cas, l'emplumé approuva sur sa participation, enfin, sauf contre-ordres de sa hiérarchie, mais c'était une chose que je pouvais comprendre. Après tout, un mercenaire ne pouvait pas bouger sans le feu vert de son officier ou, quand il était sous contrat, de son employeur... enfin en théorie. Le mage lui avait des engagements plus durables, donc normal qu'il vérifie. En attendant, le p'tit gars emplumé se levait déjà et... se dirigeait vers la cheminée, pour prouver son point de tout à l'heure, sous le regard surpris de mes gars. Je le regardais un instant, surprit, puis j'éclatais de rire.


" Ahah en effet, on peut dire que tu crâmes pas, l'emplumé ! Allez, voyons si le fait de t'imbiber d'alcool te rend plus inflammable ! "

Cela fit rire mes hommes autour de nous, qui s'étaient arrêtés quelques instants pour regarder l'étrange scène. Néanmoins, on voyait des choses plus étranges, en Orzian, et je ne tardais pas à reprendre en levant mon verre.

" Et profitons-en pour saluer notre victoire et fêter notre prochaine collaboration, qui sera sans aucun doute victorieuse elle aussi ! "

L'annonce fut saluée par des vivats, et une autre barrique de bière fut ouverte. La fête se prolongea jusque tard dans la nuit, et si personnellement je n’eus aucun mal à m'en remettre, il était sans doute possible que le voyage de l'emplumé s'en trouve retarder d'une journée, le temps d'émerger, puis de se remettre de sa gueule de bois... mais hé, que voulez-vous, cela faisait partie des risques quand on faisait la fête avec une bande de mercenaires rendus joyeux par la victoire, fut-ce dans une simple escarmouche !

De notre côté, nous allions attendre le reste de notre bande, négocier quelques contrats, et, d'ici quelques temps, reprendre la route de l'aventure pour occire une bête de feu en compagnie de tous nos compagnons – c'était pratique – ainsi que de cet emplumé bien pratique qui semblait connaître quelques tours sympathiques, en plus d'être immunisé aux flammes !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Orc
Nationalité: Duchéen
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 04/08/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Halte là, malandrins ! [Zaghig]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Halte là, malandrins ! [Zaghig]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bande Maison - La Guilde des Malandrins
» Une halte dangereuse [pv Misto]
» Parlementaires halte-là! / JER
» Les Portes de la Moria
» Une petite halte [Astéride]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: