Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Marais, et routes
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Sam 28 Juil - 17:09
Apprendre que l'autre raclure désirait le vendre ou sans doute le livrer à des impies qui payeraient pour avoir l'inquisiteur vivant ou mort, n'étonna pas spécialement Sigismond, par contre cela soulignait une chose, il n'allait pas mourir très prochainement, du moins pas avant d'être livré… Ainsi il aurait peut-être l’occasion de s'échapper…

Une occasion qui semblait être offerte par cette sotte de naine… Qui au lieu de continuer à se réjouir de sa situation comme la dernière des cruches, décida de le racheter... Lui ? Mais, pourquoi ? L'idée qu'elle voulait régler des comptes avec lui lui traversa l'esprit un instant, mais autre chose lui vint en tête aussi. Oui, s'il disparaissait dans les environs, l'inquisition allait se poser des questions, mener des enquêtes et cette naine serait possiblement touchée par cela. Qui avait fait disparaître l'inquisiteur Sigismond ? Des contacts avec les rebelles ? Evidemment dans un tel cas une non humaine était la première personne à soupçonner… Oui, elle allait devoir l'aider et il fallait qu'elle l'aide.

Par contre, il n'apprécia guère la manière dont elle venait de jouer avec la cage dans laquelle il se tenait. Oh elle ne perdrait rien pour attendre quand il sortirait d'ici… Certes si elle le sortait de la cage elle lui aurait sauvé la vie, mais ce n'est pas pourtant qu'il n'irait pas s'arranger avec le patron de celle-ci pour qu'elle apprenne un peu plus le sens du mot respect et humilité… En attendant néanmoins, il était toujours là et il ne comptait pas rester dans cette cage. Mais, que faire ? Se contenter de rester silencieux en espérant que l'autre naine allait le sortir de là ? Oui, mais il valait sans doute mieux que l'autre hérétique ne se rende pas compte que cela l'arrangeait pensa Sigismond, celui-ci se mit alors à dire furieux...

« Je ne suis pas un oiseau de compagnie que l'on vend au plus offrant ! Tu as intérêt à me sortir d'ici maudit kitsune ou je t'assures que ce que je te réserves et ce que mes collègues feront de toi s'ils te capturent dépassera de loin tes pires cauchemars ! » Autant ne pas paraître attendre que l'autre naine réusisse possiblement son entreprise...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Lun 30 Juil - 10:18
Dès l’instant même où je précisais que j’allais vendre l’homme, la naine parue plus grave, plus sérieuse à la discussion. Elle affirmait qu’elle émettait un certain accord quant au fait que beaucoup de personne habitant sur les terres Orzaniene lui en voulais. La réflexion pouvait se lire sur son visage et celle-ci ne tardais alors pas à sortir ce qu’elle venais de mijoter. En effet, elle venait de me demander combien je souhaiterais vendre ce fanatique encagé. La pauvre petite ne devait pas bien se rendre compte de la valeur d’un tel homme et n’aurais certainement pas les moyens sur elle pour pouvoir me l’acheter. Et puis qu’en ferait elle ? Elle ferait peut-être chanter l’église pour qu’il puisse le récupérer, mais pour elle, ce serait peine perdue ses fous lui dirais que c’est sa punition pour avoir échoué à la mise à mort d’un hérétique tel que moi.

Un autre aspect me fit tiquer, elle n’avait pas plus réagir que cela depuis tout à l’heurs et ma présence, ce malgré que la naine ne pu s'empêcher de regarder mes oreilles, ne la dérangeait pas le moins du monde. Serait elle une rebelle ? Ce qui expliquerait son implication à ne pas nous arrêter ? ou encore l’aide qu’elle avait apporter à Dimitri ? Après tout, cela ne me regardais pas…

Elle se penchait alors près de la cage puis après avoir mis une pichenette dedans celle-ci qui était suspendu à ma ceinture ce qui fit basculer le prisonnier qui ne cessait de geindre, elle m'annonçait un prix qui m'arrachait un petit soupçons de rire qui eu du mal à être contenue sans pour autant être forcément entendu. Je m'écarte puis dans le doute, avant que celle ci ne tente de me la prendre de force, je passais alors le haut de mon armure par dessus plongeant alors le croyant dans le noir.  Je ne pouvais pas risquer de devoir courir après cette naine dans les marais pour le récupérer, et si celle ci travaillais avec des monstre, certe ils n’était pas aussi agile que moi, mais elle devait avoir une sacré force cette petite, ce qui n’était pas mon cas!

“Je comptais le mettre au enchère dans les duchés, ils se vendra bien. Je suis au regret de t’apprendre que cela me rapportera bien plus las bas.”

Mon état s’était amélioré et je pensais pouvoir reprendre la route. Ses marais m'insupportait au plus au point et devoir y revenir n’allais pas m’enchanter de si tôt. De plus, je n’avait plus affaire à faire avec les Tedeirien et ce même si je n'avais toujours pas retrouver ma petite fille. Au risque de retomber sur ses gardes croyant à la folie, il me fallait être plus résistant avant de me lancer à l’assaut du grand territoire des nains dans les montagnes.

“Bien, je te souhaite bon courage, et bonne continuation. Tu pourras remettre ce crétin de Dimitri à qui tu voudra, il m’a mis dans de beau draps en me faisant miroiter qu’il savait ou était ma petite fille… Quel sal menteur, qu’il pourrisse la il peut bien finir.”

Ceci était certainement mes dernier mot tandis que je pouvais toujours entendre le prisonnier de sa petite voix parlant comme un murmure. La route allait être longue à ce rythme avec les jérémiade en compagnie.

_________________

Informations:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Mer 1 Aoû - 13:19

L’humain-renard eut ce qui ressembla à un sourire, d’amusement ou de méprit, en tout cas le prix qu’elle avait proposé était purement ridicule.
“Je comptais le mettre aux enchères dans les duchés, ils se vendra bien. Je suis au regret de t’apprendre que cela me rapportera bien plus las bas.”
Une idée, une idée, il lui fallait absolument une idée sans quoi il allait partir. Apparemment, l’inquisiteur était connu comme le loup blanc jusqu’aux duchés. En aucun ce n’était étonnant, en une heure, il s’était fait haïr par la moitié de l’élevage, l’autre moitié était un peu crédule ou un peu fanatique, la population fanatique n’existant pas dans les duchés, il devait juste rendre tous les gens qu’il croisait dingue. Surtout qu’il était plutôt agressif envers les non humains, enfin, c’était un bel euphémisme.
Qu’est ce qu’elle pouvait bien avoir qui valait aussi cher que la montagne d’or qu’un riche parait pour voir détruire Sigismond Bonnenfant ?

“Bien, je te souhaite bon courage, et bonne continuation. Tu pourras remettre ce crétin de Dimitri à qui tu voudras, il m’a mis dans de beaux draps en me faisant miroiter qu’il savait ou était ma petite fille… Quel sal menteur, qu’il pourrisse la il peut bien finir. » et il commença à partir.
« Libère moi ! » tonna le jeune inconnu qui était toujours maintenu au sol par des liens enchantés. « Je vais t’aider à le récupérer libère moi ! Feula-t-il. Dépêche toi ! Moi non plus je n’ai pas intérêt à ce que l’inquisition vienne buter le gérant de l’élevage ! »
La jeune fille fut surprise mais le temps pressait, elle n’avait pas le temps de le questionner, elle se pencha sur ses liens : ses bras étaient bien abimés tant il s’était débattu pour essayer de les ôter seul. Elle fini par les faire céder et le gamin s’enfui en courant après un coup d’œil rageux à Dimitri. Vu la direction où le jeune était parti il devait sans doute compter suivre l’étranger pour lui couper la route à un moment où un autre. Ou bien il s'était juste sauvé.

Ceci fait Mora se remit à réfléchir à ce qu’avait dit le drôle d’humain : il cherchait sa petite fille ? Tout à l’heure le renard la cherchait, enfin il cherchait la fille de Joalina des Marteaux de Givre pour s’assurer qu’elle allait bien et maintenant il parlait de sa petite fille à lui ? Bizarre, il avait dû craquer psychologiquement, ou se tromper car il n’y avait pas d’hybride dans sa famille, il y en avait peut-être dans les bas-fonds d’Androk Kram cependant. Elle n’avait cas faire comme Dimitri et dire qu’elle la connaissait, même si le renard ne tomberait sans doute pas deux fois dans le même piège, peut être que l’envie de retrouver sa famille serait la plus forte. A sa place, elle aurait tout fait pour retrouver sa famille.
« Dimitri n’a pas menti ! Cria-t-elle à l’adresse de l’étranger qui était assez loin maintenant, elle courut vers lui pour le rattraper. Il y a vraiment une famille de Marteau de Givre à Androk Kram. J’en fais partie et je connais vraiment bien Joalina. Je ne l’ai pas dit car je ne vous connaissais pas. Vous cherchez Joalina Sovyan. » Lâcha-t-elle pour tenter de donner une vague crédibilité à son mensonge.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Noblesse naine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 116
Date d'inscription : 13/05/2018
Localisation : Androk Kram
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Jeu 2 Aoû - 19:13
Sigismond n'appréciera guère ce qui arriva quand il fut plongé dans le noir, même si évidemment ce n'était qu'une goutte d'eau parmi tant d'autres qui commençaient à déborder du vase de son immense haine grandissante envers ce maudit kitsune... Celui-ci évidemment en être vile et décadent se laissait guider par sa cupidité et ses vils instincts comme il le dévoila fort bien en révélant ses projets concernant l'inquisiteur à la naine. Ce vil mécréant n'avait-il même pas assez de tripe pour tenter de tuer Sigismond en duel honorable et pour se satisfaire ainsi d'une victoire lâche et peu honorable ? Probablement, en tout cas il ne perdait rien pour attendre se jura le fidèle qui n'était point prêt d'oublier tout ce qu'il était en train de subir à cause de l'autre…

Oui, ce dernier et ses complices payeraient, mais d'abord il devait s'en sortir et attendre le bon moment pour cela. Cette cage était-elle vraiment capable de lui résister s'il insistait ? Sans doute, car malheureusement il n'avait pas réellement pensé à prendre sur lui de quoi forcer la porte d'une telle prison, surtout magique… Soit, de toute manière il avait confiance en ses capacités à s'en sortir et au sujet des faveurs que lui accorderait le seigneur et qui lui permettraient de trouver la salut, mais aussi le chemin d'une future revanche, sanglante et douloureuse…

Ainsi il fallait sortir de là et la naine semblait persister quant au fait de vouloir l'aider à cela. Sigismond qui savait alors que ça servait autant de distraction qu'autre chose se demanda s'il pouvait tout de même simplement essayer de briser la cage avec le seul fléau qu'il avait encore sur lui. Celui à une main… Ce non pas en frappant comme un sourd avec la tête de l'arme, mais le manche de celle-ci pour abîmer peu à peu le verrou… Est-ce que ça marcherait ? Peut-être pas, mais avec un peu de chance et s'il arrivait à faire cela sans se faire remarquer aussi bien maintenant que quand l'autre serait à nouveau distrait, Sigismond pourrait ainsi peut-être espérer avoir assez affaiblit le verrou à terme pour le forcer de manière purement brutale… Il fallait juste espérer maintenant que le kitsune ne repère pas cela, autant grâce au fait que les bruits que devaient faire l'inquisiteur étaient affaiblis que parce que l'impie avait l'esprit ailleurs et n'avait pas encore prit la peine de convenablement désarmer son prisonnier...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Ven 3 Aoû - 9:41
La jeune naine, rester planté là, elle me regardait sans dire un mot tandis que je commençais à prendre le départ pour les Duchés du Sud, certainement pour pouvoir me rediriger vers Ikhyld par la suite. L’homme toujours attaché qui regardait la scène avec un silence religieux depuis le début finit par réagir lorsque je commençais à prendre le pas vers la fin de cette journée horrible. Un de ses mots venait de me faire tiquer, il ne voulait pas que l’inquisition rase l’élevage ? Mais bien entendu, si j’enlève Sigis, tout ses gens non concernés finirais par avoir des problèmes avec l’inquisition… Sauf qu’il y aurait bien un moyen pour qu’ils n’aient pas de problème et que pour autant, je ne me retrouve pas avec Sigis dans mes pâtes. Je ne pouvais pas me permettre de le libérer, cela revenait à monter mon propre bûcher.

J’eu le temps de me retourner après son interpellation, et ainsi la jeune petite détachait ses liens aussi rapidement qu’elle le pu. L’homme ne prit pas une seconde et après un regarde noir envers Dimitri, il prit alors la poudre d’escampette dans les marais. Visiblement lui non plus ne l’aime pas ce sal traître, Dimitri devais lui avoir fait un sal coups dans les marais lorsqu’il se sont enfuis avant de se faire prendre par l’inquisition. Que de bonne choses en cette journée…

À peine retourner pour poursuivre ma route me voilà de nouveau arrêter cette fois par la naine. Je comprenais qu’elle ne veuille pas avoir un désastre dans son lieu de travail, mais ce ne serais pas elle qui serait visée après tout. Je détestais qu’il y a des mort et surtout à cause de moi, mais je n’avais pas le choix, c’était eu ou moi. La petite brune se mit à parler, de chose qui pouvait être intéressante. Je ne pris même pas la peine de me mettre face à elle, elle disait que Dimitri ne m’avait pas menti, et cela commençait déjà très mal pour réussir à m’arrêter. Elle poursuivit ajoutant cette fois qu’elle connaissait Joalina, ajoutant son nom de famille : Sovyan. En voilà une piste intéressante si elle n’était pas fausse. Après toute la petite m’avais déjà menti une première fois elle aussi. Il allait m’être bien compliquer d’arriver à voir le vrais du faux, pour le moment, je me contentais de prendre les informations sans pour autant les prendre avec sérieux. En revanche, elle ajoutait alors un detail, les Marteau de Givre à Androk Kram. C’était là-bas qu’il fallait jeter un œil alors. Toujours en tournant le dos à la naine de tournais à peine la tête pour la regarder d’un œil avec une grande déception et une pointe d’agacement.

“Je ne te fais pas confiance, je sais ce que tu essais de faire, gagner du temps. Ça ne sert à rien de jouer à ce jeu avec moi. Soit tu sais des choses intéressante et en ce cas, c’est le moment, soit non, en ce cas, je m’en vais… Vous me prenez vraiment tous pour un idiot, prenez bien garde à ne pas m’énerver.”

Un ton de menace, voilà ce qu’il venait d’être dit. Je ne pouvais plus me permettre de me mettre dans de telles difficultés pour des imbéciles qui se payent ma tête. J’attendais une réponse. Certainement la dernière que la naine pourrait bien m’apporter.

_________________

Informations:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Mer 15 Aoû - 13:19

*Amos*
De son côté, le jeune nommé Amos que Mora avait laissé fuir s’était arrêté et, dissimulé dans les fourrés, il les écouta bavacher. La naine était fort mal partie et bien qu’il eu préféré ne surtout pas faire ce qu’il s’apprêtait à envisager, il su qu’il n’avait pas le choix s’il ne voulait pas que son territoire se change en lieu de non vie quand l’inquisition débarquera. Amos se dit qu’il avait deux choix, un particulièrement culotté et dangereux puis un plus simple, qui n’engendrait pas de risques pour lui. Mais si la prise par les sentiments ne fonctionnait pas avec la fille, il eut été stupide d’user de la même technique : restait le choix dangereux.

Douloureux après son passage à tabac par les deux gardes de l’inquisition, il ôta ses vêtements trempés et déchirés puis commença une transformation, des brins de soie grise tombèrent de sa peau et commencèrent à se tisser pour réaliser une sorte de bure. C’était classique et tout individu un peu averti démasquerait tout de suite sa réelle nature au vu des vêtements qu’il venait de synthétiser. Mais il était trop épuisé pour faire mieux, il n’aurait pas le temps de s’immerger dans l’eau pour se soigner et n’avait absolument pas eu le temps de gouter au Teïderien qu’il avait capturé tout à l’heure, ce qui lui aurait redonné des forces. Il créa également un foulard qu’il apposa sur sa tête et se coucha sur le flan pour se métamorphoser.
Tout en initiant une transformation il se demanda qu’est ce qui pouvait bien manquer à ce renard étranger dont la vue l’attendrirait ou lui briserait le cœur ? Cela le rendrait ainsi plus vulnérable afin qu’il puisse récupérer la cage avec le dangereux humain prisonnier. Le kitsune faisait toujours une tête de dix pieds de longs, fait rare pour un individu de son espèce. Allez, il devait bien avoir eu une peine de cœur ou quelque-chose du genre, une compagne ou ancienne compagne devrait être de nature à le toucher.

Le transformiste opta alors pour se changer en un humanoïde femelle typée d’Ikhyld, dissimula ses cheveux à l’aide du foulard car il ne savait pas quel était la bonne longueur ni de quelle race était supposée être la personne qui compterait le plus pour son interlocuteur. Dans le doute, il valait mieux cacher les oreilles. Il ensuite opta pour des yeux sombres, il modifierait subtilement ses traits selon la réaction du renard. Depuis 20ans qu’il chassait sur son territoire, Amos était particulièrement doué pour créer les bons yeux en une ou deux secondes et trouver la bonne morphologie qui le ferait ressembler à une personne en qui ses proies auraient confiance, il était moins rapide pour trouver le reste mais cela était généralement amplement suffisant pour séduire ses victimes.


*Mora*
« D’accord ! d’accord je vais vous y conduire ! » céda Mora, commençant à sentir l’urgence, s’apercevant qu’elle risquait de voir disparaitre l’inquisiteur et d’être le seul témoin de cela. « S’il vous plaît, ne partez pas. L’inquisition sait qu’il était en dans ces marais. Il y a une douzaine de gars à travailler ici. S’ils n’ont pas de coupable, ils les tueront… S’ils ont de la chance bien sûr.
- Je t’en prie, tu ne peux pas faire ça ! » Une jeune femme Ikhyldienne venait d’apparaitre, elle avait une longue robe de soie grise et un voile lui dissimulait les cheveux. Elle avait de grands yeux en amande comme le renard et le même teint que lui. La jeune fille eut l’impression que l’Ikhlydienne changea légèrement, mais, cela ne devait être qu’une illusion d’optique.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Noblesse naine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 116
Date d'inscription : 13/05/2018
Localisation : Androk Kram
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Jeu 16 Aoû - 21:01
Le seigneur était avec lui décidément, car malgré le fait que le kitsune soit visiblement d'avis de s'en aller, celui-ci n'arrêtait pas d'être interrompu ou abordé par d'autres personnes. Dont une deuxième arrivante que Sigismond ne reconnaissait pas à la voix et qui semblait assez féminine. Une alliée en plus pour l'inquisiteur ? Quoiqu'il en soit, maintenant restait supposa t-il à tirer parti de la chance qui était la sienne, du moins s'il espérait pouvoir regagner sa liberté, aussi bien celle de se venger que de ne pas être enfermé dans cette maudite cage…

C'est ainsi qu'il continua à faire ce qu'il comptait faire avec son arme, mais la cage était résistante, très résistante même. Sigismond se doutait évidemment que casser véritablement la serrure de celle-ci prendrait beaucoup de temps, mais autant déjà commencé son œuvre s'il désirait éventuellement voir celle-ci achevée avant qu'il ne soit trop tard…

Et cela avança à un rythme satisfaisant finit-il d'ailleurs par constater au bout d'un certain temps, oh certes il était encore loin d'avoir forcé la serrure, mais celle-ci commençait légèrement à s'abîmer… Le problème par contre, c'est que l'inquisiteur avait fait une erreur alors qu'il frappait ainsi la serrure.

Il avait trop forcé pour son dernier coup et ainsi la tête métallique de son fléau avait volée pour percuter et faire ainsi résonner les barreaux de la cage… Produisant un bruit, qui si loin d'être très fort pour quelqu'un d'autre que lui, avait le potentiel pour être légèrement entendu par le kitsune, comme une sorte de tilt étrange…

Sigismond en constatant cela, arrêta donc immédiatement son geste et entreprit alors du mieux qu'il put de commencer à discrètement si possible cacher son fléau sous ses vêtements. Avec de la chance l'autre ne l'avait pas entendu, ou au pire s'il se mettait à regarder ce qui s'est passé, ne remarquerait-il peut-être pas les légers dégâts causés à la serrure par Sigismond… Avec un peu de chance, ça où il était trop occupé actuellement pour faire attention à ce qu'il avait peut-être entendu et l'oublier. Quoiqu'il en soit l'inquisiteur était  bien entendu contrarié par cette erreur et espérait bien que celle-ci n'allait pas avorter ses projets.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Aujourd'hui à 11:33
La jeune naine paniqué m’expliquait alors sa situation, pour autant, cela ne me fit pas changer d’avis. Ce qu’elle disait à propos de l’inquisition et de ce qu’il allait leur faire était plus qu’évident, mais pourtant, je ne pouvais pas me permettre de céder à cette requête. Si je relâchais Sigismond, il ne manquerait pas de s’occuper de moi à nouveau, et alors à ce moment la décision revenais à choisir entre la liberté de personne qui me sont inconnue ou ma propre vie. Il ne faisait aucun doute qu'après un tel combat et une telle humiliation que l’homme se vengerais et certes la mort m’attendais, c’était une évidence, mais aussi que la souffrance qu’il allait m’infliger serait encore bien plus terrible.

La naine acceptait de me conduire à Androk Kram et de me mener à Joalina. J’allais porter une image de monstre sans cœurs, mais l’important n’était pas l’image que je pouvais apporter à l’ancienne compagne de mon fils et encore moins de l’image que pourrais avoir son enfant. Mon rôle était simplement de m’assurer que cet enfant soit bien lotis et que tout ce passe pour le mieux pour lui. Au moins une promesse que j’aurais tenue pour mon fils. De plus, si jamais ce petit vie paisiblement dans une grande famille renommée, il serait de bon ton qu’il ne sache pas particulièrement ses vraies racines et s'il vit à Teider, il ne faudrait pas qu’il fréquente une personne de ma race ou quelque autre que cela soit. Déjà, que les nains étaient à la limite d’être accepté parmi les humain Tederien.

Quelque chose vin couper la conversation et au moment où je m’étais retourné, je me voyais totalement immobiliser. La jeune femme aussi petite et son visage si familier. Cela faisait quelques années que je n’avais pas vu ce visage la particulièrement puis je finis par la reconnaître, c’était le visage de ma femme. Elle avait les cheveux recouverts d’une capuche certainement afin que l’on ne voit pas qu’elle était une Kitsune. Une première question me vint à l’esprit, que fait elle la ? Elle qui ne sortait jamais des mure de notre demeure familiale ? Que fait-elle la… Alors qu’elle est morte… Je fronçais les sourcils. En voilà une qui ne manque pas de toupet ! Je me retournais vivement puis avec rage, je pris la parole pour m’adresser à la naine.

« A quoi tu joues ! Ça t’…»

Un bruit aigue retentis à ma ceinture, la cage ou était enfermer Sigis. Je me demandais ce qu’il pouvait bien faire. Sortant la prison aussi grande qu’une lanterne de mes vêtements, je levais alors la geôle au niveau de mon visage. L’homme se tenait non gracieusement l’entre-jambe les genoux serrés. Mais qu'es-ce qu’il fait bon sang ? Je regardais de plus prêt et le verrou de la cage commençais à s’abîmer. Même si cela était superficiel et sans réelle influence sur la résistance de la serrure, ce qu’il risquait principalement de faire, c’était de l’abîmer suffisamment pour que je ne puisse plus y glisser la clef. Je secouais la cage afin de calmer Sigis et tenter de faire choir ce qu’il tentait de cacher. Je l’installais de nouveau à ma ceinture puis je me préoccupais de nouveau des deux qui se moquais littéralement de moi.

La femme qui visiblement était soit une illusion soit un transformiste, s’approchais de moi. Après réflexion courte mais suffisante, pour que la chose arrive à porté, j’en venais à me dire que la magie d’illusion ne marcherait que tant que je n’en étais pas conscient, hors, c’était le cas, il ne restait que la solution du transformiste. De là, je me doutait bien que j’eusse commencé à perdre mon sang-froid et à agresser la naine qui visiblement n’y était pour rien. La femme proche désormais de moi, je passais alors ma main derrière sa nuque pour la plaquer au sol, je sentais alors une partie de mon énervement se matérialiser encore certainement dû à l’esprit à l'interieure de moi. La femme prit peur et se laissait bousculer se retrouvant ainsi plaquer au sol. Je déposais mon pied contre son dos afin de l’immobiliser et je pouvais déjà remarquer que j’arrivais plus aisément à me ressaisir. Certainement, car je ne voyais plus le visage qui me perturbais.

« Finis de jouer, qui es-tu ? »

_________________

Informations:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» La vie nous réserve des surprises
» L'avenir est plein de surprise... Mon futur me tend les bras!
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Marais, et routes-
Sauter vers: