Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Marais, et routes
MessageSujet: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Lun 25 Juin - 21:54
12 Mai sur les chemins, dans les Marais de Teider


Lors de mon arrivée à Teider, ce qui ne fut déjà pas une mince affaire, un groupe de rebelle me recueillis pour éviter d’avoir à faire à des personnes dans la même optique que Sigismond. Pour autant, j’avais prévu de prendre de quoi me couvrir tout en attachant mes cheveux affins qu’ils ne soient pas visibles. Des cheveux blancs à Teider… C’est loin d’être le plus discret et à cet endroit, je ne risque pas seulement l’arrestation, avec ses villageois raciste et fermés d’esprit. Et dire que ma petite fille, naine de plus, vie dans ce pays.

Qu’importe, je devais la chercher, vérifiez qu’elle aille bien, même si mon idiot de fils n'était pas intéressé de savoir ce qu’il en est. Les rebelles ne tardèrent pas à me demander un service, après tout un missionnaire est en partit fait pour accepter des missions et cette fois, c’était pour un groupe qui souhaitait partir de l’enfer de Teider. Il étais évident qu’il leur fallait me donner une sacré récompense pour que je retourne dans les boueu chemins des marais.

Suite à mon refus et quelque explication, l’un d’eu nommé Dimitri proposais alors un bon marché. Il avait des information qu’un nain kitsune se baladais dans la montagne et que celui-ci avais des contacts avec cette personne. Septique, je lui demandais tout de même de m’offrir quelques pièces d’argent en échange histoire de ne pas tout perdre. Après tout, je n’avais pas de piste concrète et un peut d’argent, la petite peut certainement attendre encore un peut.

Finalement le lendemain et pendant quelques jours, nous marchions à travers les marrais putride avec les bras casser que je devais guider en dehors du territoire. À plusieurs reprises, nous avions manqué de perdre certain dans les fossés qui ne suivaient pas la marche. Les spores n’étaient pas non plus passez loin d’attraper quelques-uns.

Soudainement un gros claquement retentis puis un hurlement au milieu des grands arbres sombre. Mes yeux se levèrent au ciel me disant intérieurement - Est-il vraiment possible d’accompagner des personnes aussi dissiper- je sentait deja le coups des monstre qui allais s’abattre sur le groupe… Après tout, j’étais engagé pour ça.

J’arrivais menaçant vers l’homme pris et repérais alors un piège qui s’était planter dans sa chère la jambe stoppée par le mécanisme. Je connais déjà le fonctionnement et une mauvaise manipulation activerait la seconde mâchoire. Je regardais d’un air noir l’homme puis d’une voix impressionnante je lui dis.

“Alors maintenant, voilà ce qu’on va faire. Premièrement, tu l’ouvres, je te laisse ici et les monstres se feront une joie de te trouver avant la personne qui possède se piège. Deuxièmement, tu as deux choix qui s’offrent a toi, soit je te laisse ici et ta bêtise servira d’exemple, soit tu te coupes la jambe et tu peux encore espérer que la plaie ne va pas se gangréner avec les moisissures du marais.”

Dimitri relevait la voix attirant mon attention :

“Il y a une troisième solution, nous attendons le chasseur. Il libérera cet idiot et nous repartirons”

Pendant ce temps, un des jeunes était allé aider l'imbécile afin que ses plaies ne s’infectent pas...

“ Je ne suis pas payé pour avoir à me battre contre un chasseur qui vous dénoncerait sans tarder a la gardes !”

“J’augmenterai ta prime s'il y a complication, et puis le terme du contrat stipulais que nous devions tous passer ses marais !”

Je grognais puis laissant l’homme pris au piège dans les fouré, je venais m’installer sur le chemin avec les autres et sortie la pierre gardienne pour la pauser au sol.

“Maintenant, espérer que personne ne s’approche pendant les trois prochains heurs…”

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Dim 1 Juil - 13:23

Mora était en train d’essayer de maîtriser les serres d’un jeune griffon survolté pendant que son collègue lui faisait avaler un vermifuge.
« Lâche, j’ouvre » ordonna-t-il. Mora relâcha la corde qui maintenant les pattes avants de l’animal, ce dernier bondit hors de la cage du corral de contention pour se retrouver avec les autres dans le sas de sortie. Au loins, plusieurs hurlements de loups retentirent.

Jonas (l’employé) : Ah, on a des visiteurs.
Mora : tu devine ça juste parce que la meute est entrain de gueuler ?
Jonas : Ils gueulent souvent tu trouves ? lui demanda-t-il comme s’il y avait une évidence quelque-part qu’elle n’avait pas décelée.
Mora : Euh plutôt quand même : quand ils partent chasser, quand ils reviennent de la chasse, quand il y en a un qui est perdu, quand c’est bientôt la  pleine lune, quand des meutes sauvages se rapprochent, quand le patron est parti depuis plusieurs jours… énuméra-t-elle.
Jonas : Vas-y, je te laisse aller au bout de ta réflexion. Grogna-t-il d’un air affligé.
Mora : euh… ok on a des visiteurs. Admit-elle sans comprendre la démonstration et n’ayant pas vraiment envie de s’attarder sur la raison pour laquelle la meute de loup apprivoisés de l’élevage s’exprimait ainsi.
Jonas : Va voir ce qu’il se passe. Si c’est une ou deux personnes, tu ne les laisse pas partir avant qu’on sache précisément qui c’est. S’ils sont plusieurs, c’est sans doute des postulants pour venir travailler ici. Le patron a fait un appel d’offre il y a quelque-jour et il a pêté les marécages de pièges en conséquence : Il n’y a que ceux qui arrivent jusqu’à l’élevage qui auront un entretien d’embauche.
Mora : ça élimine tant de monde que ça ?
Jonas : ça élimine les plus mauvais. Allez bouge-toi, la personne de se vide peut être de son sang.
Mora : Mais c’est juste une bestiole si ça se trouve !
Jonas : les loups l’auraient simplement tuée si ça avait été une bestiole. Tu entends ? C’est un seul loup qui hurle, toujours le même et a intervalle de 2 ou 3 minutes. Il a trouvé une chose qu’il a été dressé à ne pas approcher et demande à ce qu’on le rejoigne. Le petit homme blond ouvrit son sac et lui lança une cage magique sous forme réduite ainsi qu’une bouteille d’une potion d’une drôle de couleur.
Vingt minutes plus tard, Mora se dirigeait vers la partie des marécages où avait hurlé le loup, elle ne chercha pas à le retrouver, lorsque ces canidés hurlaient, c’était pour prévenir de quelque-chose mais ils restaient camouflés. C’est lorsqu’ils arrêtaient de faire du bruit qu’ils passaient à l’attaquer. On ne les entendait plus depuis au moins cinq minutes, c’est qu’elle était sur la bonne route.
Finalement, elle tomba sur un homme assis en travers du chemin. La jeune fille descendit de son cheval pour lui demander :

« Qu’est ce que vous faites… » levant les yeux, elle s’aperçut qu’ils étaient en fait assez nombreux, une majorité de jeunes hommes. C’était certainement des gens qui venaient pour se faire embaucher dans l’élevage alors.
« Bonjour, vous venez pour l’offre d’emploi c’est ça ? Alors, qui a été … éliminé ? » rigola-t-elle en sortant une potion de soin pour la personne prise dans le piège. La naine suivi un des Teïderiens jusqu'au blessé et inspecta le mécanisme. « Je suis désolée, je peux te faire boire ça, mais tu vas pas sortir tout de suite. Il faut une clef pour le désamorcer-celui là et mes collègues qui l’ont ne sont pas à l’élevage actuellement.
Alors comme ça, vous voulez devenir dresseur de monstres?» demanda-t-elle aux membres du groupes tout en regardant s'il n'y avait pas un système de secours pour ouvrir le piège.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Noblesse naine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Localisation : Androk Kram
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Lun 2 Juil - 10:20
Voilà déjà une bonne demi-heure que personne n’était venue, malgré tout, je savais que bientôt nous aurions une personne qui viendrait à notre rencontre. Un loup qui hurle dans les marrait et qui ne prend pas la peine de venir nous voir, quoi de mieux pour avertir un chasseur de notre présence. La statuette n’était donc pas active et nous allions avoir de la visite d’ici peut. J’hésitais un instant avant de la prendre puis eus un maigre espoir de se dire que nous puissions gagner du temps avant d’avoir à se battre.

Un cheval s’approchait alors. Une fois à notre porté, on pouvait voir une jeune naine descendre de son cheval sans aucune agressivité et demander ce que nous faisions là dans les marais. Elle parlait d’offre d’emploi, alors notre situation devais immédiatement s’adapter pour pouvoir au mieux correspondre à ce à quoi la jeune naine s’attendais. Mes sourcils se froncèrent et j’y voyais la une ouverture pour se sortir de cette impasse. Elle parlait d’offre d’emploi, alors notre situation devais immédiatement s’adapter pour pouvoir au mieux correspondre à ce à quoi la jeune naine s’attendais. Dimitri, avant que je n’ai le temps de réagir venait alors ajouter :

“L’offre d’emploi est intéressante, mais il y a toujours des personnes incapables. Je me prénomme Dimitri, et j’ai visiblement bien plus d’expérience que tous ses hommes. Tombé dans un piège si bête, quand même !”

Il savait pour cette offre ou jouait-il a bluffé ? Et puis ce qui me surprit tout de même le plus ce sont les autres imbéciles qui n’étaient que des boulets depuis le départ, ils avaient enfin décidé de se taire facilitant alors beaucoup le mensonge que nous étions entrain de monter de toute pièce.

La petite expliquait à l’homme pris à la jambe qu’elle ne pouvait le libérer… Je voyais déjà le drame qu’elle devait aller chercher sont supérieure et la comédie allait être lourde à tenir. Elle le fit boire un liquide, certainement, car le piège était imbibé de poison afin de limiter les dégâts.

“Si non, nous ne serions pas là.”

Ajoutais-je pour répondre à son interrogation. Nous étions dans de beaux draps.

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Mar 3 Juil - 10:52

“L’offre d’emploi est intéressante, mais il y a toujours des personnes incapables. Je me prénomme Dimitri, et j’ai visiblement bien plus d’expérience que tous ses hommes. Tombé dans un piège si bête, quand même !
- Mora" répondit la jeune fille en lui tendant la main. "Ne parlez pas trop vite, le patron s'est lâché en préparant votre arrivée, moi même je ne sais pas où sont les pièges qu'il a posé". Rigola-t-elle avec un demi-sourire, elle se doutait de leur emplacement car leur chef laissait quelques indices repérables quand on savait précisement quoi chercher. Cependant, connaissant l'animal, elle se douta en qu'il en aura certainement posé sans les indiquer.

“Si non, nous ne serions pas là.”
Mora dévisagea le drôle de type. Si les autres avaient bien le physique des teïderiens, celui-ci ne l'avait pas du tout. Elle revint au blessé en se disant qu'elle avait tout intérêt à ne pas laisser grand machin blanc de peau partir avant que l'un de ses supérieurs l'ai vu. Elle fit un léger effort pour avoir l'air de nouveau affable :

"Et vous, vous vous appellez comment?" questionna-t-elle en tappant amicalement sur l'épaule de celui qui s'était coincé la jambe, elle éloigna sa main quand le jeune homme grimaça de douleur.
"Bon on va pouvoir avancer, je ne sais pas exactement où sont mes supérieurs, on leur demandera la clef si on les trouve. Vous allez pouvoir me montrer vos talents en traque Dimitri. Attendez, avant toute chose, allez me chercher le loup qui hurlait tout à l'heure et demandez lui de garder le blesser. Il n'est pas sauvage car il a été élevé par l'homme mais a son petit caractère. Je me demande bien en quoi consiste votre expérience" Demanda-t-elle, bluffant légèrement : elle ne reconnaissait absolument pas les loups à leur hurlement, mais son collègue avait sous entendu que c'était un mâle et il y en a assez peu dans la meute. De toute façon, le propriétaire de l'élevage lui demanderait bien plus difficile avant de l'embaucher.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Noblesse naine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Localisation : Androk Kram
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Mar 3 Juil - 22:35
La jeune fille ne manquait pas d’entrain et était surtout d’une crédulité remarquable. Un moment je vue un regard étrange sur ma personne qui me remettait en place. Effectivement, je n’avais pas un physique normal par ici, mais pour autant, elle ne relevait pas la chose. Les Teiderien bien fermés d’esprit m’auraient déjà jugé sur mon simple physique.

Rapidement, elle retournait vers le charcuter pour commencer à l’interroger, certainement pour faire la discussion. L’homme ne lui répondait même pas et se contentait de couiner comme une femmelette. Elle changea rapidement de sujet envoyant en mission Dimitri qui j'espérais pour lui n’avait pas bluffer en parlant de ses compétences de dressage. Un autre problème s'impose à la situation, retrouvé les supérieures de cette petite… La mascarade ne durera pas longtemps à ce rythme.

J’étais le seul capable de retenir ceux qui allaient interrompre notre promenade dans les marais, à la limite Dimitri pourrais le faire à ma place, mais partir insinuerais de laisser l’homme dans le piège et je voyais déjà l’impasse dans là quel je me retrouvais. Ma prime allait s’envoler et les possibles informations que je cherchais avec. Quelle poisse, actuellement, j’avais empoché l’argent de Dimitri et la fuite devenait donc une bonne option. Les Teideriens seraient plus cléments avec eux qu’avec moi.

Dimitri partait chercher le loup et les autres rebelles s'étaient installés sagement n'ajoutent rien à la situation. Lui aussi pouvait s’échapper dans son coin… Je n’avais rien à y perdre à lui parler. La situation était décidée. J’avais encore un peu de temps. Je repris la statuette qui retournais alors à sa place d’origine, dans mon sac. J’entrepris une tentative qui ne me coûtera rien si ce n’est perdre quelques minutes… Mais c'était une bonne occasion.

“Dite moi noble dames… Vous connaissez nombre de vos compères ? Je cherche une femme naine.”

Je restais assis sur le qui-vive prêt à bondir au moindre mouvement suspect qui me mettrait en danger.

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Mer 4 Juil - 17:23

Mora regarda quelques instants le jeune homme sauta par-dessus un ruisseau et s’enfonça rapidement dans la végétation. Apparemment, il avait repéré d’où venait le cri de l’animal et il semblait réussir à marcher silencieusement. C’était un bon point pour lui car le patron était intraitable là-dessus et poussait des gueulantes du diable quand quelqu’un faisait trop de bruit, ce qui était relativement équivoque car si on entendait à quelques mètres seulement les pas du balourd en question, la moitié de la forêt devait être au courant de ses brimades.
“Dite moi noble dame… Vous connaissez nombre de vos compères ? Je cherche une femme naine.”
Encore l’étranger ! Lui, il n’était clairement pas venu pour postuler.
« Oui mais… vous savez qu’à Teïder se tient la plus grande cité naine d’Orzian ? Il y en a des milliers des naines. » lui dit-elle avec un petit sourire dubitatif. Mal à l’aise elle décida de changer de sujet : « Bon, il ne faudrait peut-être pas laisser votre ami tout seul, je suppose que si mon patron préconise aux potentiels recrus de venir en groupe ce n’est pas pour rien. » Incita-t-elle avant de partir à la recherche de Dimitri.

Au bout d’une centaine de mètre elle entendit la voix du Teïderien :
« T’approche pas ! Je suis armé.
- Attends !» Répondit une voix inconnue
Elle se mit à courir quand retenti un claquement brusque accompagné d'un cri de surprise. Elle vit finalement deux jeunes Teïderiens face à face : Dimitri coincé dans un filet et un autre, blond, le teint pâle qui tendait la main d’un air désolé.
«Je voulais te dire… de te méfier. Tu étais à 20cm d’un piège. » fit le blond d'un ton mi blasé mi-navré comme s’il reprenait une phrase après qu’on l’ai brusquement interrompu.
« T’approche pas. Répéta Dimitri du haut de son filet qui le maintenant à quelques mètres du sol. Vous voulez bien m’aidez, je crois que c’est là qu’on le désamorce. » Dit-il en évitant de bouger car les fils étaient coupant.

Mora :  Vous connaissez ce type ?
Dimitri : Non mais un mec trempé qui traine tout seul dans les marécages, j’ai pas confiance.
Mora : vous traversez des marécages en restant au sec vous? De quelle magie d'hérétique usez vous dont? le taquina-t-elle.
Inconnu : Je ne traîne pas, je les traverse. Je veux devenir dresseur de monstre. C’est la deuxième année que j’essaye de passer l’épreuve des marécages, j’ai pris de l’avance sur les autres. Répondit le jeune avec un grand sourire. D’ailleurs ce n’est pas ce bitoniau-là qui ouvre le piège, il faut creuser en dessous. Par là. Mais attention à vous ! Je crois qu’il y a des petites étoiles metalliques empoisonnées à cet endroit.
Mora : Je ne veux pas dire Dimitri… mais c’est un 0-1 sur les pièges. » Gloussa-t-elle.
Le deuxième jeune avait sorti un couteau de son sac et creusait le sol avec l’aide du manche pour atteindre ce qui libérerait Dimitri sans risquer de se piquer sur les étoiles empoisonnées.
Mora : Vous n'allez pas aller loin par contre avec ça, constata-t-elle en regardant le petit couteau du Teïderien.Je vais chercher un truc plus efficace pour creuser. Vous savez si vos compagnons ont une pelle ou quelque-chose comme ça ? Demanda-t-elle au grand type qui n’était pas du coin.
Mora et le grand étranger avaient à peine rejoint les autres « participants » que retentit un hurlement de terreur : bref et sourd, puis deux autres cris, finalement le calme revint. Lorsqu’ils rejoignirent l’endroit où ils avaient laissé les deux jeunes hommes, le piège avait été ouvert et les deux avaient disparu. Un trou béant d’une vingtaine de cm de diamètre s’enfonçait dans le sol et on distinguait bien une poignée métallique destinée à relâcher les filets. Les filets en question étaient étalés au sol, sans trace de Dimitri et ni de l’autre. Il y avait peu de traces de luttes, quelques étoiles empoisonnées répandues au sol étaient couvertes de sang, Dimitri avait dû s’écrouler dessus quand le filet avait lâché. Le sac du garçon blond était encore par terre, ouvert et semi renversé. Mora commença a chercher des indications sur l'endroit où ils auraient pu être emmenés et sur qui ou plus probablement quoi avait fait cela. Un reflet dans l’eau de la petite rivière qui coulait près d’eux l’attira : c’était le couteau du jeune qu’ils ne connaissait pas. Elle alla le récupérer avant de l’inspecter, étrangement, l’insigne de l’élevage était gravé sur le manche. Elle retourna vers les autres, les interrogeant du regard.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Noblesse naine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Localisation : Androk Kram
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Jeu 5 Juil - 10:54
La jeune femme avait élagué la question comme si tout était normal, elle me proposait alors de la suivre dans les fourrés afin de rattraper Dimitri. Qu'es-ce que j’étais en train de faire… Cette journée était vraiment la pire que j’aurais pu espérer. Je me levais péniblement, poussant un soupire, j’ajoutais alors une fois partie en la suivant :

“Joalina ça vous parle ? Des Marteaux de givre, ils sont connus non ? J’ai besoin de lui parler, j’ai une chose importante à lui dire”

Quelques mètres après dans les fourrés, nous retrouvions alors Dimitri pris d’un piège… Lui qui faisait le malin tout à l’heure… Alors ce n’était vraiment que du bluff …? Il n’était pas obligé d’en faire autant ! Un homme inconnu avait retrouvé Dimitri afin de l’aider à le sortir de la, mais étrangement, je ne le sentais pas. Il ne faisait pas partie du groupe et stipulait participé à l’épreuve pour devenir dompteur… Il était tout seul ?

La naine ne s’en préoccupe guère, elle était vraiment d’une naïveté incroyable, et comme si de rien n’était après leurs bavardages elle me demandais si les rebelles avaient une pelle…

“Non , je ne pense pas qu’ils en ai, on peut toujours leur demander.”

À peine arriver, nous entendions déjà des cris dans la forêt-là d'où on venait de partir. Mais bon sang cette histoire n’est pas bientôt finis ? Et moi qui me contentais de suivre la naine bêtement en attendant mes réponses, j’aurais bien mieux fait de partir directement. C’est d’ailleurs ce que Dimitri s'était fait une joie de faire. Ainsi me voilà avec la naine cherchant à retrouver les deux échappés.

De retour à nouveau vers le charcuté et les autres, la naine les regardais d’un regard accusateur, certainement pour avoir des réponses sur tout ce qui venait de se passer. Je sentais la situation viré au vinaigre.

“Ce n’est pas eu, ils ne sont que des incapables. J’ai besoin de réponse, Joalina à une fille et je dois savoir qui elle est et je dois m’assurer qu’elle va bien !”

Je faisais signe au imbécile de se barrer pendant que je discutai avec la petite. On ne pouvait plus perdre de temps ceux qui s'en sortirais avec moi aurons de la chance les autres paieront de leurs désobéissances.

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Ven 6 Juil - 13:07
Ce n’est pas eu, ils ne sont que des incapables. J’ai besoin de réponse, Joalina a une fille et je dois savoir qui elle est et je dois m’assurer qu’elle va bien !
-Je ne connais pas tous les Marteaux de Givre. Mais je me renseignerai, ça m’intrigue votre histoire.” Mentit-elle , elle n’était pas du tout intriguée et dans ses souvenirs, bien que ce fut un prénom courant, elle n’y avait pas d’autres Joalina dans la famille marteau de givre. Qu’est-ce qu’il lui voulait lui décidément. Là, ça devenait personnel !

Elle regarda avec agacement les hommes, elle se doutait bien que ce n’était pas eux, mais qui avait pu les emmener sans laisser de traces ? Mora supposa alors que le poison installé par son mentor était un calmant ou un immobilisant, aussi Dimitri n’aurait plus été capable de se défendre après avoir été touché par les étoiles métalliques. Et l’autre alors? Il n’avait pas pu se débattre non plus ? La jeune fille commença à regretter d’avoir laissé le livre sur les monstres que lui avait confié son patron sous son lit sans songer à s’en approcher depuis les trois mois qu’elle était arrivée dans l’élevage.

« Vous ne voulez pas aller surveiller votre pote blessé ? » demanda-t-elle a trois des types, inquiète a l’idée que celui-ci aussi se fasse attaquer par le monstre qui avait emmené les deux humains. Elle se dirigea à nouveau vers la rivière et montra le couteau à l’homme qui l’avait lourdement pressée de questions : j’ai trouvé ce couteau, juste là. Ce qui est bizarre c’est qu’il porte la marque de l’élevage alors que le blond de tout à l’heure n’en faisait pas partie. Ce n’est paslogique qu’il l’ai jeté dans cette petite rivière non ? Il l’a peut être lâché en se faisant entraîné dans cette direction ? » Pour vérifier son hypothèse, elle traversa la rivière sans se soucier de l’eau qui lui trempa les vêtements presque jusqu'au cou et chercha des traces de l’autre côté :
« Il n’y a pas l’air d’y avoir grand-chose par là. »
Finalement, constatant qu'ils n'avaient sans doute pas traversé la rivière, elle marcha sur quelques mètres pour remonter le lit de cette dernière, des traces montraient qu’on s’était hissé sur la berge.  Des hautes herbes avaient été foulées sur la berge d’en face et une autre petite rivière partait de cet endroit. « Vous êtes bon en traque vous ? Je ne trouve pas d’empreintes identifiables. Je dirais qu’ils sont partis en longeant la rivière mais je ne vois que des traces pas nettes. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Noblesse naine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Localisation : Androk Kram
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Dim 8 Juil - 10:16
Je lâchais un soupir, las de m’être fait renvoyer à la ligne de départ. Avais-je vraiment quitté la ligne à un moment donnée ? Cette petite, je ne la croiserai certainement pas. À quoi bon qu’elle se renseigne, et quand bien même elle le ferais comment je pourrai bien avoir à nouveau contacté avec elle. Elle devait certainement s’en douter un peut que je n'étais pas vraiment du coin. À moins qu’elle ne soit pas une de ces tarés qui prône la souffrance et le racisme à tous les coins de rue de Teider.

Elle envoyait alors les autres surveiller le piège, même si j’avais un doute contre l’efficacité de ses mecs face à une bestiole. La naine me montrait alors sa trouvaille certainement persuadée, toujours dans l’innocence, que ses hommes, c’était fait prendre par un monstre du marrais. Mes pas l’avaient suivi sans réfléchir, comme si j’étais tellement blasé de la situation que j’en avais écarté le sérieux.

La petite traversait alors le marais, l’eau presque au coup, alors que si elle me l’avait demandé, elle ne se serait pas mouillée. Me demandant si j’étais bon en traque pour tenter de les retrouver, j’ajoutais d’un ton blasé.

“Vous ne voyez pas qu’ils ce son fichu de vous ? Cet homme à voler une de vos lames, c’est la raison pour laquelle il la jeter, et il a aidé l’autre à s’échapper car ils étaient peut être de mèche tout les deux. Ils vous on mentis cela parait évident.”

J’étais resté de l’autre coter de la rive. La regardant avec mépris, je commençais à en avoir assez de ses histoires sans queue ni tête. Il fallait que je m’en aille et faire cesser ce calvaire dans lequel je m’étais mis.

“ J’espère que vous n’aurez pas trop de problèmes avec vos supérieurs, je vous laisse les imbéciles, ça vous feras déjà un bon butin.”

Je prenais alors la route à travers les marrais pour sortir des limite de l’Empire Teiderien. Je pris un bon rythme le temps de partir loin du remue-ménage.

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Dim 8 Juil - 10:50
« Attends. » Dit une voix forte dotée d'une certaine autorité alors que le kitsune s'apprêtait à prendre congé. D'où cela venait-il ? D'un homme accompagné de deux autres, deux agents de l'inquisition visiblement armés légèrement, l'homme était torse nu, des cicatrices de flagellations et d'autres sévices infligés par lui-même ou d'autres clairement visibles. Son visage recouvert pas un casque entouré de tissu n'était pas visible, sa voix avec laquelle il parlait était grave et sinistre, mais surtout nimbée d'une malveillance prégnante, comme si l'on pouvait la toucher du doigt rien qu'en l'entendant. Une voix qui annonçait clairement quel genre de personne il était, un inquisiteur impitoyable et qui n'était pas du tout de bonne compagnie pour les ennemis du seigneur.

Sigismond qui venait tout juste d'arriver comme le témoignait le bruit qu'il fit en continuant de se rapprocher du groupe même s'il était encore à une dizaine de mètres d'eux, poursuivit alors sur sa lancée avec aigreur.

« Un esprit ouvert est comme une forteresse désertée par ses gardes et dont on a laissé les portes grandes ouvertes, la méfiance est mère de prudence, mais aussi fille de victoire et pureté. Typique je suppose des nains de ne pas se méfier assez, peut-être ne sont-ils pas fautifs en effet, mais je ne te fais pas confiance pour avoir vraiment jaugée si ces hommes sont fiables ou non. Ton maître te fait peut-être confiance nabote, mais la confiance est un confort qu'il se permet sans doute trop. »

Il regarda alors les hommes qu'il ne connaissait pas et dit avec un ton plus que peu amène.

« Montrez moi vos visages vous tous et déclamez vos identités, si vous désirez prétendre à la formation dans un élevage de l'armée du royaume, il va falloir montrer pattes blanche et soyez assurés que je vais vérifier au mieux que tout est en règle, et s'il s'avère que quoi ce soit cloche, je suppose que je me débrouillerai pour obtenir la vérité à ma manière. » Un des hommes qui commença à protester sans trop de vigueur eut alors la joie de se recevoir un coup de poing sur le visage qui mit celui-ci en sang, ce avant que l'inquisiteur n'ajoute avec fermeté après avoir ainsi brutalisé un idiot.

« Moi, Sigismond Bonnenfant suis l'envoyé du seigneur, vous n'avez pas tas d'ânes à douter de ma légitimé en protestant ainsi, car le faire serait insulter le seul véritable dieu, est-ce compris ? » Ceci dit, il regarda alors avec sévérité tout ce beau monde.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 186
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Lun 9 Juil - 19:53

Vous ne voyez pas qu’ils ce son fichu de vous ? Cet homme à voler une de vos lames, c’est la raison pour laquelle il la jeter, et il a aidé l’autre à s’échapper car ils étaient peut être de mèche tout les deux. Ils vous on mentis cela parait évident.”
Mmmh" grogna-t-elle sans comprendre leur interet à s’échapper vu qu’ils étaient venus de leur plein gré. En savait-il plus sur eux qu’il ne voulait le dire ? Toujours entrain de fouiller sur la rive, elle ne leva pas la tête quand il reprit. “ J’espère que vous n’aurez pas trop de problèmes avec vos supérieurs, je vous laisse les imbéciles, ça vous fera déjà un bon butin.
-Ouais ouais ! » Fit-elle, plutôt rassurée par le fait qu’il parte depuis qu’elle avait apprit qu’il la cherchait. Après réflexion, il avait beau être louche, les autres n’auraient cas se bouger pour le rattraper s’il les intéressait. Une voix fort désagréablement connue retentit à quelques mètres d’elle :
« Attends.
- Oh non, non, non ! Par les maîtres ancêtres qu’est-ce que vous faîtes…. hiiii ! » couina-t-elle lorsqu’elle fut assez redressée de son pistage pour le voir. L’humain était torse nu et particulièrement musclé. Son corps était couvert de viriles cicatrices, un grand nombre de ses courbes étaient bien mieux dessinées que celle d’un nain et elle commença à discerner un vague intérêt chez les hommes, enfin, certains. Soixante centimètres de moins et il aurait été parfait. Des plaies plus fraîches lui rappelèrent avec quel brio il avait massacré la salamandre, ce qui la laissa songeuse, elle tenta tout de même se rattraper pour son petit cri « -ci »

Il reprit ses habituels gimmicks… mince, le moment de grace était rompu, c’était vraiment un dangereux taré, elle détourna le regard, légèrement mal à l’aise dorénavant. Entre l’inquisiteur enragé et semi-dévêtu et l’étranger qui l’avait lourdement pressée de question la jeune femme se sentait cernée : Quelle horrible journée.
Un des hommes commença à se défendre, elle eut un vague regain d’intérêt mais le courageux se fit exploser le nez juste après sans même avoir un mouvement de défense pour sauver sa dignité
. « Abruti ! » lui assena-t-elle, déçue. A ce stade il aurait encore mieux fait de ne rien dire.
Ils furent interrompus par trois autres soldats qui portaient les deux disparus. Dimitri, inconscient, avait une blessure profonde tout le long du bras et l’autre semblait avoir été passé a tabac et peinait a ouvrir l’œil gauche. Mora couru vers eux une fiole à la main.
Soldat : Non ! Il m’a mordu ce battard, tant mieux s’il crève.
Inconnu : Vous m’avez fait peur je croyais que vous alliez me faire le cou du lapin !
Mora : Lui peut-être, mais celui-là, il a été empoisonné bien avant ! Il était dans les vapes longtemps avant que vous le retrouviez, allez il se vide de son sang. Habituée à la suprématie totale du dingue, elle questionna du regard l’inquisiteur pour savoir si elle pouvait soigner l’autre. Finalement elle entreprit de le soigner.

L’inquisiteur commença par demander son nom au jeune. Le gosse eut un air vraiment perdu, puis pensif ensuite, entre l'inquiétude et la détermination. Finalement le blond sorti un papier détrempé par l’eau mais sur lequel on distinguait vaguement un sceau. Il parla faiblement en faisant mine de lire :
« Ne vous fâchez pas mais l’identité des inscrits doit rester anonyme pendant les épreuves de recrutement. Sinon, on est virés. Je suis le numéro 7, nom de code : Dark Angel 27 » fit-il sans réprimer un petit sourire sur sa bouche déjà bien abimée par la rouste des soldats.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Noblesse naine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Localisation : Androk Kram
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Mar 10 Juil - 9:39
J’eu à peine le temps de faire quelque mètres dans les marais qu’une voix grave résonnait alors. Un gros bill parmi d’autre qui pouvait se montrer arrogant en récitant ses horreurs de religions néfaste. Il se permis de critiquer alors la naine, pour qui j'étais plutôt d’accord.

La question ne se posait pas, à quoi je jouais à écouter ce fou ? je continuais mon chemin repris au pas et plus à la course, il ne fallait pas me faire repérer par les hommes là bas, après tout ceux ci n'allait pas être aussi stupide que la petite et il n'allait pas être aussi facile à se débarrasser. J’avais raté ma chance de partir indemne.

Un des imbéciles, tant il porte bien son surnom, commença à se plaindre de l'arrivée du fanatic, il se fit réprimander d’un bonne frappe au visage qui ne manqua pas de bien le calmer. On pouvait voir plus loin dimitri et l’autre qui s’était enfuis, visiblement pas suffisamment loin pour être débarrasser.

Il ne fallait pas que je fasse la même erreur et je devrais bien m’en aller mais c’est a ce moment que je me figeais.

« Moi, Sigismond Bonnenfant suis l'envoyé du seigneur, vous n'avez pas tas d'ânes à douter de ma légitimé en protestant ainsi, car le faire serait insulter le seul véritable dieu, est-ce compris ? »

Je venais de comprendre … Sigismond… ce nom me parlait, il n’était pas mis a prix ? un fanatique violent qui se permettait de mettre au bûcher tous ceux qui se rebellaient contre lui et ses idées. Cette pourriture, ne méritait pas de vivre aussi paisiblement et jouir d’un tel statue.

L’imbécile qui avait encore toute ses dents , malgré son coéquipier qui venait de se faire réprimander, tenta de se justifier de manière complètement idiote. Dark Angel 27 … mais à quoi ils jouaient, l’homme pied lier dans le piège ajouta fébrilement , Cortex 91 pour moi ! Mais c’était quoi leurs problèmes?

Il fallait que je me décide vite , Sigismond, ou bien la fuite? Je n’avais que quelque seconde, je virais alors mes vêtement, me retrouvant en armure, et visage à découvert. J’approchais alors du groupe pour faire diversion. Un hérétique tel que moi serais certainement plus intéressant que ses loque Teiderienne.

“Vous ! Sigismond, vous êtes recherché pour violence envers les Teiderien et abus de votre Statut ! Ainsi que mis à pris dans tout les autre empire pour incinération abusive sur les etrangers !”

Je me présentait alors tout en marchant d’un pas ferme mais pas presser puis s'arrêtait, je me tenais droit, n’étant pas en garde pour ne pas lancer directement un combats, je restait néanmoins prêts à dégainer mon sabre au besoin.

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Mar 10 Juil - 11:10
Sigismond attendit qu'on lui réponde, mais avant qu'il ne commence à s'agacer, la naine qu'il connaissait bien finit par venir pour soigner l'un des voyageurs que ses hommes avaient ramenés, ce pendant que l'autre qui était en bon état eut le droit évidemment à quelques questions de Sigismond qui avait déjà décidé auparavant de toute manière de s'intéresser à son cas à un moment où à un autre… Silencieux ensuite après les paroles de celui-ci et d'un autre des compagnons d'aventure idiot de ce gamin, l'inquisiteur reprit avec gravité et froideur.

« Dark angel ? Cortex ? Vous savez que les seuls pseudonymes donnés pour faire partie du programme d'entraînement de cet élevage sont des numéros ? » Il s'approcha des deux hommes alors qu'il paraissait de plus en plus menaçant pour eux sans doute, comme son ton alors qu'il reprit implacable. « Vous deux et vos amis vous allez venir avec moi et répondre à mes questions, et que le seigneur ait pitié de vous, car je ne tolérerais évidemment pas de mauvaise réponse... » Mais avant qu'il ne poursuive davantage, quelque chose de passa tout à coup...

Une de ces andouilles vira subitement ses vêtements pour se retrouver le visage à découvert révélant certaines choses, mais aussi en armure. Sigismond qui regarda la scène avec froideur et mépris constata rapidement que ce n'était pas un humain comme un autre… Prenant sans être troublé le moins du monde en main son fléau alors que les autres idiots s'enfuyait et que ses deux hommes les poursuivaient, il répondit avec un ton polaire à l'autre.

« Alors tu mépriseras l'impur et ses paroles idiotes, alors tu le châtiera avec haine et colère, mais surtout par la douleur car c'est ainsi seulement qu'il apprendra la leçon. Si celui-ci ose se présenter à toi en faisant croire qu'il est courageux, alors punit le pour son audace stupide, mais surtout ne fait pas preuve d'aucune pitié, ainsi parla le prophète. » Ce avant de s'avancer d'un pas pesant vers la créature ignoble de magie et de reprendre d'un ton impitoyable.

« Pour ta part sale chien d'étranger et de kitsune pervers, tu vas goûter à la seule véritable justice qui soit, celle du seul véritable dieu, alors prépare toi et n'aspire pas à la moindre pitié, car les êtres trompeurs comme toi ne méritent que douleur et souffrance. » Sur ces bonnes paroles, l'inquisiteur qui avait son fléau lourd en main, celui nécessitant les deux mains pour être manié chargea alors tout en commençant à hurler comme un dément, ce sans doute pour tenter de faire son petit effet psychologique ou troubler son adversaire, après tout aucun n'avantage n'était à jeter, surtout qu'il allait le constater très vite, ce combat ne serait pas de tout repos… Ni pour lui, ni pour celui qu'il considérait comme un impie !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 186
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Jeu 12 Juil - 11:07

"Cortex 91 pour moi !" Mais pourquoi est ce qu’ils prenaient des pseudos étrangés ? Leur patron qui restait relativement peu ouvert au non Teïderien n’aurait pas imposé ça, surtout pas en Akkatonien, langue dont il ne se servait que pour insulter ses employés. Les deux gosses devaient avoir ramassé une commotion cérébrale pour sortir des énormités pareilles. D’un autre côté vu le choc, c’était normal.
« Vous deux et vos amis vous allez venir avec moi et répondre à mes questions, et que le seigneur ait pitié de vous, car je ne tolérerais évidemment pas de mauvaise réponse... » D’un autre côté, même en cas de bonne réponse, il y avait de fortes chances pour qu’ils dégustent. Sans y faire d’avantage attention, elle entreprit de réveiller Dimitri dont le bras ne guérissait pas vraiment malgré la potion de soin qu’elle lui avait administré. Après l’avait secoué avec la plus grande délicatesse du monde, elle le gifla. « Oh, Dimitri, OHOH ! DEBOUT! ». Quelque-chose l’interrompit.
“Vous ! Sigismond, vous êtes recherché pour violence envers les Teiderien et abus de votre Statut ! Ainsi que mis à pris dans tout les autre empire pour incinération abusive sur les etrangers !” Incinération abusive ? Elle se retourna choquée. « Oh par les ancêtres ! » siffla-t-elle, lui aussi avait viré la moitié de ses fringues, on pouvait voir qu’il était hybride renard.
Ceci eut pour effet de déclencher immédiatement l’inquisiteur qui récita :
‘ Alors tu mépriseras l'impur et ses paroles idiotes, »Ect cetera.
« Mais c’est fou, arrêtez de le relancer pitié, il est infernal ! » gueula-t-elle à la contaonnade. Enfin, ceci fit office de diversion magistrale pour les autres, qui eurent l’instinct de détaler. Mais sans emmener leur camarade qu’elle s’acharnait à tenter de réveiller ! Mais ce n’était pas possible !
« MAIS REVENEZ ! VOUS OUBLIEZ UN TRUC !! » Heureusement, complètement évanoui et respirant d’ailleurs de moins en moins, Dimitri avait eu l’excellent gout de se taire durant cette scène cataclysmique. Peut être qu’il passera inaperçut. Sinon, elle redemandera au Dieu de la diversion de refaire une petite prestation pour le jeune Teïderien.
« S’il te plais, détache moi ! lui demanda l'autre abruti, celui qui avait lancé les pseudos en premier et qui avait mordu le garde.
- Mais barre toi si tu veux, tu n’as que les poignets attachés, les gardes sont partis.
- Je ne peux pas, les liens sont enchantés, ils pèsent horriblement lourd, il n’y a que quand leur propriétaire me touche que je peux avancer.
- Alors je ne peux rien faire. Je ne vais pas risquer de lâcher cet enragé d'inquisiteur sur mes collègues et mon lieu de travail parce que tu n'as pas su de taire.
- Il te suffit de me détacher, personne ne me regarde. Supplia le Teïderien inconnu. Il semblait en fait plus jeune qu’elle ne l’avait cru et ses yeux lui disait quelque-chose. S’il lui avaient semblé bleu foncé la première fois qu’elle l’avait vu, elle les vit en fait vert. Un vert argenté sublime. Exactement le même que ceux de Medrill, le nain d’Androk Kram pour lequel elle a eut un coup de foudre.
- Non ! se reprit-elle en détournant les yeux « Où aviez-vous disparut ? » lui demanda-telle plus sèchement.

Mais elle se détourna du gamin, qui était attaché de toute façon, pour regarder le combat qui avait débuté pour une raison si lamentable et dont les protagonistes gueulaient comme des dégénérés.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Noblesse naine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 13/05/2018
Localisation : Androk Kram
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Sam 14 Juil - 11:18
La naine portant secours à Dimitri, les garde et Sigismond déconcentré sur mon entrée fracassante, permis au jeune rebelle de prendre la fuite et éviter un bon massacre. J’espérais simplement qu’il ne serait pas trop stupide pour ne pas se prendre à nouveau dans un piège, et surtout qu’il détaillait suffisamment vite pour que les gardes partis à leurs poursuites ne les rejoignent pas.

Il y avait plus important pour l’instant et je voyais déjà beugler comme un porc la montagne de muscle qui se jetait sur moi. Je savais mon corps incapable de stopper Sigis et le plus important était que l’avantage que je pouvais avoir était ma légèreté et ma facilité de mouvement. Je me mis en position de combat et une fois l’homme a mon porté et d’un pas léger, je tentais d’esquiver en me décalant légèrement sur sa gauche tout en restant à bon portant pour pouvoir lui assené un coup de lame.J'inclinais celle ci à l'horizontal et afin d'agire plus vite, j'allégeais son poid grace à l'enchantement apposer dessus. Affin de toucher plus son torsele touché invisible serais un vrais avantage car la lame visible par sigis ne lui suffirais pas a esquiver la lame car les moindre centimètre serait important dans se combat. Ce que je venais d'entreprendre etait une action dangereuse qui risquerait de rapidement mal tournée, mais il me fallait lui porter des coups. La fuite n’était pas une option.


Il devenait dangereux pour la naine même si la brute n’en avait pas après elle, le combats risquais pourtant de prendre de l’ampleur et toucher ceux qui n’était pas viser. Les coups que je lui assènerais devraient pouvoir l’affaiblir suffisament pour pourvoir l'enfermer dans la cage cela rejouiras nombre de personne. Désormais, il fallait jouer sur mon endurance, et la résistance du molosse de Teider.
Hrp:
 

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Sam 14 Juil - 18:25
Sigismond était totalement concentré sur cet affrontement, mais le combat ne commença pas à son avantage car ses premières attaques ne touchèrent pas l'impie alors qu'il n'en fut pas de même inversement, même si pour le moment Sigismond s'en tirait tout de même. Il était déjà assez entamé dirons-nous, mais sa résistance exceptionnelle pour un être humain l'aiderait sans doute à tenir plus longtemps que juste ces quelques instants.

Néanmoins, si ça continuait ainsi pensa t-il, il allait difficilement pouvoir prendre l'avantage… Il fallait qu'il trouve une idée, mais laquelle ? Il le savait déjà et nul doute que cet chien d'impie allait vite regretter de s'être opposé à lui. Et comme tous les rebelles qui l'avaient accompagné, il allait souffrir milles peines quand Sigismond l'aurait sous la main, car évidemment un tel ennemi du seigneur ne méritait que la plus indicible et féroce des douleurs, celle pouvant être offerte uniquement par un véritable fidèle...

L'inquisiteur après avoir forcé le kitsune à reculer donc prit en main quelque chose qui pendait à son flanc droit. Un épais ouvrage en parfait état qu'il ouvrit immédiatement avant de prononcer suite à cela quelques paroles d'un ton sentencieux.

« Le seigneur jugera les impurs et leur administrera le châtiment qu'ils méritent, tel est sont droit et son privilège, et seul les morts peuvent être jugés par le seigneur. Et ta mort je t'apporterais hérétique ! » Ceci dit et laissant les potentiels effets de l'ouvrage affecter son ennemi, Sigismond repassa à l'attaque, mais cette fois-ci non pas avec son lourd fléau qu'il avait jeté sur le côté, mais le lourd ouvrage avec lequel il tenta de frapper son adversaire. Une arme qui ne manquerait sans doute pas t'étonner celui-ci, dans les faits Sigismond n'en était pas à son premier coup d'essai pour tout avouer, même s'il n'avait que rarement expérimenté la chose sur un maudit kitsune...






Objet utilisé :

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 186
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Dim 15 Juil - 12:09
Comme mon intuition était bonne, ma lame le touchât de plain fouet, mais une montagne ne fléchis pas si simplement, et même si une blessure importante lui avait tranché les abdos seyants qu’il exposait l’homme avait l’aire de surmonter la douleur avec une grande facilité. C’était donc la force des inquisiteur priant leur dieu de la douleur. Une force de volonté impressionnante qui pouvait faire froid dans le dos. Ce n’était pas le moment d’y penser. L’homme même s'il m’avait raté avec son fléau s’empressa d’agiter son arme afin de m’écarter de lui.

À peine le temps de retourner qu’il avait déjà sorti un livre et commencer une indentation. Merde, il va lancer un sort ! Cette grosse brute possédait de la magie à distance ? Je n’avais plus beaucoup de temps pour réagir et je ne connaissait que très peut les sort inquisitoire. Fichtre, une bonne leçon qu’il faudrait que je note, prendre connaissance d’un maximum de chose du monde afin de ne plus me faire surprendre de la sorte.

Je n’avais plus de temps, je me jetais alors sur Sigis pour le frapper de plein fouet visant ses jambes quand soudain la montagne ferma le livre prêt à me frapper avec. J’étais en plaine trajectoire et je ne pensais pas que le sort serait si rapide, de plus aucune action magique visible n’était apparue, j’étais dans le flou total quant à son action. Il me fallait esquiver quitte a ne pas le toucher cette fois-ci.

Je tentais alors de glisser au sol à sa gauche comme la première fois afin d'échapper au coup d’ouvrage certainement magique. Le but étant d'être très vif, car visiblement, c'était son plus gros point faible, je devais me relever rapidement afin d’attaquer derrière lui et lui trancher l’arrière des genoux pour le faire tomber au sol.
Malus:
 

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Dim 15 Juil - 18:02
Sigismond fut bénit par le seigneur en cet instant fatidique, du moins en partie, car si l'attaque du kitsune lui lacéra l'arrière du genoux en effet, Sigismond qui se sentait défaillir, mais qui arriva à rester débout précairement asséna pour sa part un violent coup de son ouvrage qui percuta son adversaire en plein dos, ce qui fit tomber cette abomination renarde lourdement au sol alors que l'ouvrage avait sans doute dû lui provoquer une lourde douleur au dos. Parfait pensa Sigismond qui se retrouvait en situation davantage, du moins assez temporairement pour qu'il puisse espérer en tirer partie avec un peu de chance.

« Le païen est né pour mourir des mains du fidèle, car le détruire n'est qu'une épreuve parmi tant d'autres pour que le vrai croyant puise prouver sa foi et sa pureté. » Récita alors Sigismond en avançant d'un pas peu assuré, mais acceptable vers l'autre, il fallait le dire même la chair extrêmement solide de l'inquisiteur ne permettait pas vraiment d'ignorer une attaque tranchante qui touche les genoux. Néanmoins, celui-ci arriva assez vite au niveau de son ennemi et put alors commencer à entreprendre ce qu'il avait en tête et ce avec l'arme avec laquelle il était arrivé pour le moment à prendre l'avantage, le livre saint qu'il avait en main.

Sigismond pensa alors qu'il levait le livre avec ferveur pour l'abattre, au fait qu'en ce jour il ferait l’œuvre du seigneur et il en était d'une certaine manière réjouit, qu'importe après tout la douleur et la peine, ce qui importait était de bien faire son devoir et en ce jour son devoir il allait accomplir. C'était aussi implacable et certain que le fait que chaque jour le soleil pur et glorieux se levait, mais surtout qu'un infidèle comme celui à ses pieds à ses yeux ne pouvait rivaliser avec un digne serviteur du père comme lui.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 186
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Lun 16 Juil - 10:06
La situation tendue qui même si elle paraissait à l’avantage du monstre encore debout face à moi, mais en réalité les coups que j’avais assénés à mon ennemi l’avaient certainement plus fatigué que ce que j’aurais pu imaginer être capable de faire. J’y voyais là un espoir de réussite. En effet même si lors de mon assaut, je craignais de me prendre un coup a force de jouer avec le feu, j’avais réussi à l’atteindre comme je le souhaitais.

Le coup porté entre mes omoplates par l’ouvrage du saint taré m’avait bien fait comprendre que je ne m’amusais pas et que ma vie se jouait vraiment. Ma force était bien loin de la sienne et ma résistance aussi était beaucoup trop faible. Allongé au sol tors contre la terre boueuse des marais, je pouvais admirer la grandeur de mon ennemi qui s'approche vociférant encore ses paroles de fanatique. On pouvait nettement voir qui prenait bien plus garde en m’approchant certainement dû aux blessures porter à ses jambes. Tandis que celui-ci s'apprêtait à me porter un nouveau un coup que j’allais avoir du mal à encaisser à nouveau, je tendais une roulade afin de me redresser malgré la douleur encore vive dans mon dos.

Nous pouvions entendre la naine rire de la situation, elle n'avait que peut idée de la gravité du moment, malgré cela, il ne fallait pas que je me déconcentre. Je tentais alors un coup de bluff afin que le buffle tombe dans mon piège. À la seconde où il serait de nouveau proche de moi à charger, je posterais la cage juste derrière moi puis esquivait tout en bousculant l’homme dans la prison qui me ferait gagner de l’or. Mais pour cela, il fallait déjà éviter le coup et réussir à me relever. Que la chance me revienne, je supporterais mal un autre coût !

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Lun 16 Juil - 15:15
Son attaque avait ratée ? Ratée ? C'était intolérable ! Inacceptable ! Ce chien d'impie devait mourir ! Mais celui-ci résistait à son funeste destin, évidemment, à se demander pourquoi les hérétiques ne pouvaient pas se rendre compte de la justesse de la cause de ceux désirant les détruire, mais surtout de leur destin inévitable. Non, il fallait forcément qu'ils se battent, mais aussi qu'ils contrarient les serviteurs du seul véritable dieu. Soit, il n'allait pas faire le malin bien longtemps. Car l'inquisiteur comptait bien en finir avec lui de manière violente et prompte, pour marquer ainsi les souvenirs des spectateurs de la scène…

C'est pour cela que l'inquisiteur chargea à nouveau, ce pour rattraper le kitsune et en finir avec celui-ci, mais malheureusement cela n'eut pas du tout l'effet escompté. Car le renard fourbe usa alors d'une ruse lâche et vicieuse. Ce dernier avait fait apparaître une cage derrière lui que Sigismond ne remarqua pleinement qu'au dernier moment. Celui où il fut trop tard pour ralentir l'élan de la charge et qui lui valut d'entrer dans la charge et de percuter la paroi de celle-ci. L'inquisiteur évidemment rageur qui se demandait qu'elle était cette farce et s'apprêtait à sortir pour aller exprimer sa haine à l'égard de son ennemi, eut alors le déplaisir de constater que ce dernier avait refermé la cage derrière. Et alors ? Ce n'est pas un kitsune faiblard comme celui-ci qui allait pouvoir transporter ce…

Et c'est alors qu'il constata que si car la cage rétrécit et lui avec, se rendant compte de la situation fortement désavantageuse dans laquelle il était alors qu'à terme la cage finit par avoir la taille d'une petite lanterne et lui d'une petite souris, il se débattit donc pour essayer de casser la porte de la cage qui ne voulait pas céder. Ce en étant coléreux, mais silencieux, pleinement concentré alors sur l'acte de se libérer de cette prison. Par la peste ! Ce chien de kitsune allait payer ! Dès qu'il trouverait le moyen de se libérer ! Sigismond ne lui offrirait aucun repos alors, ce païen souffrirait !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 186
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi] Aujourd'hui à 11:20
L’esquive avait réussi, vexée d’avoir raté son attaque, il relevait alors la tête et dans une rage folle, il tombait alors dans mon piège. Je n’espérais pas mieux de cette grosse brute et ce même si j’admirais la résistance avec làquel il c’était batu. La douleur dans mon dos avait du mal à ce dissipé, mais j’étais bel et bien debout. J’avais esquivé la charge du monstre avec brio et une fois celui-ci étalé au fond de la cage, je fermai sans mal les porte de sa nouvelle prison. Celle-ci s’était immédiatement mise à réduire de taille pour pouvoir être porté et au visage déconfit de l’inquisiteur qui s’énervait sur les barreaux, je me doutais qu’il ne valais mieux pas qu’il sorte d’ici. Déjà usé de ruse pour l’enfermer, il ne se fera certainement pas avoir deux fois, et au vu de sa résistance, un simple coup comme celui qu’il m’avait déjà mis et j’aurais été vraiment mal.

Je m'installais à genoux proche de la cage pour l’attacher à ma ceinture, pris le temps de souffler un coup, car cette bataille, même si les rires de la naine montraient le contraire, n’était pas de tout repos. Il me fallait désormais récupérer mes vêtements moi qui était maintenant boueux suite à mon fracas contre le sol. J’observais Dimitri qui visiblement avais beaucoup de mal à se remettre de la rencontre avec l’inquisiteur peut poussa un rire, mélange de moquerie et de soulagement face à ce combat. Dimitri, l’homme qui était mieux que tout le monde, c’était finalement retrouver en de bien mauvaises postures alors que les guignols eux s’en était peut-être mieux sortie. Par ailleurs les gardes qui accompagnais le fou furieux allais certainement finir par revenir, mais ils ne me faisaient pas aussi peur que l'engagé.

J’estimais que quelques minutes de pause après un tel combat ne seraient pas de refus et de ce fait, une fois mes forces récupérer, il me fallait reprendre la route vers les duchés, mais cette fois-ci sans les personnes que je devais guider. Cette excursion m’aura au moins servi de leçon. Ne plus prendre des empaffés, se méfier des proposition douteuse même arrangeante et surtout déguerpir tant qu’il en est encore temps avant qu’un taré vous tombe dessus. Les Teideriens avaient le chic pour vous mettre dans de beaux draps et pourtant, j’étais encore capable de venir les aider. Mon égoïsme ne faisait que croître et la rebellions devrais finir par se débrouiller avec d’autres mercenaires que moi. Je levais alors la tête pour interpeller la naine.

“Tout va bien pour vous, on dirait…”

J’en avais fini par oublier que j’étais un Kitsune totalement à découvert en plein Empire Teiderien. Il était donc surprenant que cette petite n’eu pas encore relever quoi que cela soit.
Jet critique ! :
 

_________________

Information:
 

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2018
Localisation : Sur les routes en quête d'aventure
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un Marais plein de surprise [Mora & Shiroi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» La vie nous réserve des surprises
» L'avenir est plein de surprise... Mon futur me tend les bras!
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Marais, et routes-
Sauter vers: