Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

« Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: « Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais » Sam 20 Oct - 12:38
Otmar était content de voir sa fille heureuse et de très bonne humeur concernant l'expérience complice qu'ils étaient en train de vivre, évidemment il faisait de son mieux pour aider à cela en approuvant le tout en se disant que mine de rien, en effet contempler la cité ainsi et de cette manière avait quelque chose de splendide et original pour lui.

Quoiqu'il en soit, il se doutait que ce qu'il était en train de faire avec sa fille ne passait pas vraiment inaperçu maintenant qu'ils avaient étaient vu par plusieurs personnes sur le dirigeable, mais bon ça n'avait rien de grave de toute manière. Quoiqu'il en soit il ne manqua pas de glisser à sa fille avec amusement.

« Disons que ce qui est compliqué c'est d'arriver à hisser dans les airs des personnes qui n'ont aucune prédisposition à cela ou tout à fait ordinaires en grande quantité et sur le long terme. »
Mais c'était aussi cela d'une certaine manière le bienfait de la technologie, permettre à des hommes et femmes plutôt communs ou n'ayant pas de dons de pouvoir accéder à certaines choses même partiellement qui avant n'étaient que l'apanage de certains.

Quoiqu'il en soit il put donc descendre sur le dirigeable et sa fille s'en donner à cœur joie pour être spectaculaire, en somme pour offrir un spectacle magnifique par ses acrobaties aériennes. Puis, celle-ci arrêta ensuite pour évidemment se reposer un peu et Otmar qui dû fendre la foule d'un jeu d'épaule très disons développé, lui pris disons la main de manière paternelle et dis alors à tout le monde en Akkatonien.

« Mes excuses, mais ma fille est fatiguée et puis ne parle pas encore parfaitement l'Akkatonien. Je répondrais à vos questions un autre jour si vous le désirez, mais vous comprendrez qu'une jeune enfant comme elle n'est guère habituée à autant d'attention de la part d'autant de monde. » Et ceci dit il sourit à sa fille et s'éclipsa donc avec celle-ci. Il croisa alors le propriétaire du dirigeable avec qui il ne fut guère dur de réserver une cabine pendant un temps, ce en parlant le duchéen cette fois-ci, puis ayant atteint celle-ci, il dit à Lilyneska.

« Nous n'allons pas nous attarder ici pour éviter d'éventuels soucis techniques, mais nous pouvons bien rester quelques heures si tu le désires pour que tu puisses te reposer. » Il n'avait disons même pas eu besoin de sentir ce qu'elle ressentait tout à l'heure pour deviner qu'un regain d'attention de la part de beaucoup de monde n'était pas pour la mettre à l'aise, cela il s'en était doutée dès qu'il l'avait rencontrée. Sur ce il ajouta donc avec bonne humeur.

« Que dirais tu en attendant que nous commandions un repas ? Disons que je me rends compte qu'il est probablement presque ou déjà l'heure de se restaurer, quoiqu'il en soit j'espère que pour le moment tu passes une bonne journée. » Il ébouriffa alors sa fille malicieusement de sa main droite, puis ajouta de bonne humeur. « Je pourrais si tu veux te parler plus en détail de mes voyages passés. » Cela pouvait toujours faire de bonnes histoires à lui conter après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais » Sam 3 Nov - 23:27
La voix autoritaire d’Otmar avait agi comme un baume sur l’anxiété croissante de sa fille. Lilyneska esquissa un sourire soulagé en le voyant apparaître à travers la foule et que cette dernière se dispersa après qu’il l’eut rejoignit. Il était évident que les gens avaient de nombreuses questions et voulaient interagir avec l’empereur et sa fille. Mais ils se retinrent sous la demande de leur dirigeant. Certains restèrent non loin à les observer. Cependant, Lilyneska les ignora complètement et serra la main du vieil homme. Ils croisèrent le capitaine du dirigeable qui leur offrit volontiers une cabine. Il s’éloigna avec un sourire triomphant en pensant à la belle publicité gratuite que cela lui faisait.

« Des soucis techniques? » Demanda-t-elle après s’être assise dans un fauteuil confortable. « Ah oui! C’est vrai. Je détraque tout ce qui est technologie. » Poursuivit-elle. Ce n’était pas très joyeux à y penser : être dans la nation la plus avancée technologiquement et ne pas pouvoir en profiter pleinement. Ça n’allait pas affecter son humeur en tout cas. Elle était souriante. « Tu as vu les acrobaties que j’ai fait? C’était super! » S’exclama-t-elle sur un ton des plus joyeux. Ressentir le vent dans les plumes, danser avec la vitesse et dépenser son énergie dans le vide du ciel. C’était des sentiments géniaux et une forme de liberté à ses yeux. « Je suis fatiguée… » Souffla-t-elle. « Je mangerais un cheval! Ahah! Je pense que ça ira mieux après un bon repas. Je meeeeuuurs de faim! »

Lily, c’était un estomac sur pattes. Otmar l’avait-il déjà réalisé? Malgré sa petite taille, elle avait toujours faim et pouvait manger constamment. Elle n’avait pas de fond. « Tu es sûr qu’on peut rester quelques heures? Je ne veux rien briser… » Demanda-t-elle. « Au moindre signe de défaillance, on s’en va, d’accord? » Précisa-t-elle. Elle n’avait pas envie de voir sa tête dans les journaux avec le titre « La fille de l’empereur cause l’écrasement d’un dirigeable ».  « En tout cas, je passe une excellente journée en ta compagnie et toi? » Demanda-t-elle. Elle avait déjà oublié le petit incident lors du train.

Ensemble, ils regardèrent le menu. Ils révisèrent chaque mets listé et l’hybride trouva cet apprentissage très intéressant. À l’avenir, elle reconnaîtrait en Akkatonien les mots « poulet », « soupe », « pain », etc. Une fois la commande passée, elle se tourna vers son père. « Maintenant, les voyages passés! Je veux tout savoir » Avança-t-elle.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humaine/Thérianthrope)
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 367
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais » Dim 4 Nov - 20:43
« Oui, tu as un véritable don pour cela. » Commenta t-il avec amusement concernant les acrobaties qu'avait fait sa fille, ce avant d'ajouter avec bonne humeur. « Je ne sais pas s'il y a du cheval au menu, mais j'espère que le repas saura te satisfaire Lily. Au pire nous en redemanderons un. » Il supposait en tout cas qu'elle n'avait que rarement mangée un repas de luxe préparé par un grand chef, ce qu'ils allaient manger prochainement, après tout ça restait un dirigeable de plaisance.

« Ne t'inquiète pas, si nous ne restons pas pendant des heures, ça ira parfaitement. Quoiqu'il en soit je passe aussi une excellente journée, espérons que la suite de celle-ci soit tout aussi agréable. Même si de toute manière il n'y a aucune raison que ce soit l'inverse. » Et alors qu'il disait cela, ils finirent de choisir ce qu'ils voulaient manger et prirent commande… Ceci fait, sa fille voulait donc qu'il parle de ses voyages passés, soit. Par où commencer pensa pensa t-il… Après tout il n'aurait pas le temps de tout raconter, alors peut-être opter avant tout pour l'anecdote qui lui semblait la plus intéressante ?

Il lui raconta donc une partie de ses voyages quand il était enfant et suivait son père ethnologue à travers une bonne partie d'Orzian, ce pour vivre au contact de diverses populations différentes au cours de longues périodes. Les amis qu'il avait pu s'y faire, mais aussi l'expérience un peu étrange des fois d'être l'un des rares humains présent dans certaines communautés elfiques, naines et nagas entres autres… Il avait visiblement pas mal pu bouger au cours de sa vie et disons le temps qu'il en raconte une bonne partie, que ce soit ce qu'il en avait tiré et le fait que ça avait lui avait enseigné au final la passion des voyages, leur repas finit enfin par arriver. Otmar reprit alors quand ils s'installèrent pour manger pour dire avec amusement.

« Quand j'y pense, tu te sens plus à l'aise où Lilyneska ? En campagne ou en ville ? Après tout tu m'as l'air d'avoir beaucoup vécue en pleine cité, mais peut-être que les espaces un peu plus naturels en dehors de celles-ci pourraient te plaire aussi. » Du moins c'est là la question qui se posait, surtout que… Qui sait ? Peut-être serait-elle plus à l'aise en effet avec le fait de vivre dans un milieu plus rural, même si rural dans le grand désert voulait souvent dire grandes plaines irriguées.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais » Lun 19 Nov - 18:21
Ils pouvaient rester encore quelques heures sur le dirigeable sans que ce soit problématique dû à la présence de Lilyneska. Nous ne nous attarderons pas plus qu’il ne le faut alors. » Répondit la jeune hybride. Tout ce qu’elle avait besoin, c’était d’un petit moment pour se reposer et reprendre des forces. Le plan d’un bon repas était parfait pour ça! Elle jeta un coup d’œil au menu à l’aide d’Otmar puis elle appuya sur un bouton pour appeler l’homme de service. Prenant son courage à deux mains, c’est elle qui passa la commande. Heureusement, l’employé était patient et faisait grand preuve de respect. Elle eut un peu de mal à trouver les bons mots et les bonnes tournures de phrase en Akkatonnien, mais elle sourit quand elle eut terminé. Elle avait réussi! En bonus, l’homme semblait avoir bien compris ce qu’elle désirait. Il demanda comment ils désiraient le service : en plusieurs services ou tout en même temps. J’aimerais… apporter tout en… une fois. » Demanda-t-elle dans son Akkatonnien précaire. Il mentionna qu’il allait apporter le tout dans quelques minutes puis prit congé.

Qu’est-ce que ça fait un ethnologue? » S’enquit-elle. Elle ferma les yeux pour s’imaginer un instant être un jeune Otmar accompagné par une version plus vieille de lui : son père. Les deux se promenaient ensemble dans Orzian. Ce devait être sympathique. Elle sourit en rouvrant les yeux en regardant l’empereur. Est-ce qu’ils parcourront Orzian ensemble, comme père et fille? L’idée lui plaisait. Il lui avait promis de voir le monde, non? Elle avait envie de voyager et de voir plein de gens et d’endroits.

Entrez! » S’exclama-t-elle lorsqu’on cogna à la porte. L’homme vint déposer les plateaux à la table, s’assura auprès de ses hôtes qu’il ne manquait rien puis quitta. La nourriture sentait tellement bon. Bon appétit! » Dit-elle à son père. Elle avait choisi un potage aux carottes et courges en entrée, accompagné par du bon pain chaud. Le plat principal consistait de pommes de terre en purée, de filet de bœuf et légumes. Il y avait une assiette de petits gâteaux pour le dessert. Elle avait pris du lait pour elle comme boisson et ce qu’Otmar avait choisi pour lui. Son ventre s’extasiait. Le tout était là comme elle l’avait demandé, ainsi ils ne seraient pas dérangés plusieurs fois. Délice! » S’exclama-t-elle en Akkatonnien.

Lily passait inévitablement du Duchéen à l’Akkatonnien et vice versa lorsqu’elle parlait. C’était beaucoup plus facile de s’entretenir dans sa langue natale, mais elle voulait faire quelques efforts pour apprendre celle de son père. Je sais pas. » Répondit-elle honnêtement en haussant des épaules. En campagne ou en ville? J’aime les endroits en hauteur où on peut voir le ciel étoilé et ressentir le vent. » Ajouta-t-elle. Ça ne répondait pas vraiment à la question. J’ai grandi en ville. Je n’ai pas vraiment vu la campagne. Je ne saurai dire. Poursuivit-elle. Elle parlait en mangeant. Elle ne se souciait pas de la façon de manger son repas, tant que la nourriture rentrait au final dans son ventre. Elle engloutit son bœuf en quelques bouchées, mordant dedans à pleine dents. Pourquoi une telle question? As-tu plusieurs maisons? » Demanda-t-elle. As-tu une préférence? »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humaine/Thérianthrope)
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 367
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais » Mar 20 Nov - 18:53
« Un ethnologue ? Il faudrait des heures pour vraiment l'expliquer, mais en somme un ethnologue étudie les gens, mais surtout les structures sociales et culturelles des différents peuples. En somme comment ils font pour vivre ensemble, les traditions qu'ils développent pour cela, leur manière de penser, l'origine de ceci et comment ça se construit. Entres autres. Et comme c'est un sujet très complexe et surtout varié, on ne manque jamais de travail, la meilleure méthode d'ailleurs pour étudier tout cela de ce que je sais c'est d'aller vivre au sein d'une population étudiée au quotidien. Cela demande du temps évidemment parce qu'il faut qu'ils s'habituent à nous, mais ça permet de mieux les comprendre... » Il sourit doucement alors, puis satisfait de recevoir leur repas entre-temps, il remercia l'homme qui le leur apporta et félicita sa fille d'un regard fier par rapport au fait qu'elle parfaitement su gérer la chose de bout en bout. Bon, ce n'était pas encore parfait, mais elle était vraiment une très bonne élève.

Quant au sujet de la ville et de la campagne, après qu'elle lui ait parlée de son ressenti et qu'il ait noté qu'il allait devoir lui apprendre à bien se tenir à table plus tard, il répondit avec amusement aux questions de sa fille.

« En effet, j'ai aussi une résidence à la campagne, ou plutôt dans une plaine irriguée plus à l'Ouest. » C'était presque fou d'ailleurs de se dire que l'empire avait quand même transformé une partie du désert en plaines cultivables à force d'irriguer massivement celui-ci… Certains dirons que c'était là un insulte faîte à la volonté naturelle, pour sa part il pensait plutôt au fait que la nature s'en fichait bien et que n'était sacré que ce qu'on voulait sacré en vérité, il fallait plutôt voir la chose dans ses bienfaits ou inconvénients donc que dans un quelconque caractère idéologique…

« Et sinon ma question était posée par curiosité surtout, et j'avouerai ne pas avoir de préférence, mais apprécier migrer entre les deux de temps en temps. Peut-être que cela te ferais du bien d'ailleurs ? Imagine un endroit où il y a beaucoup moins de gens autour de toi et d'activité ambiante, plus de calme, plus de sérénité, ça pourrait donc être bien de temps en temps d'aller en un tel endroit, ça permet aussi des fois de se recentrer sur soi-même. » Il lui sourit avec douceur alors avant de prendre une gorgée de vin, puis conclut amusé.

« Tu pourrais si le désires en profiter pour parfaite tes dons magiques quand j'y pense, après tout tu auras le temps pour cela et si tu veux je pourrais t'aider, même si je t'avouerai ne pas être un grand magicien. Ou bien pour te découvrir d'autres passions aussi, par exemple la musique éventuellement ? L'écriture ? La peinture ? Le sport ? Tu es libre après tout, autant en profiter. » Oui, maintenant elle avait surtout l'embarras du choix...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais » Lun 3 Déc - 20:33
« Mmh. » Fit Lilyneska en réfléchissant aux paroles d’Otmar. « Je n’aime pas les gens. » Poursuivit-elle sur un ton sans équivoque. Cette aversion envers les gens venait de très loin en ce qui concerne l’hybride. Depuis son tout jeune âge, elle avait eu du mal à s’intégrer et son passé d’esclave n’avait pas aidé à se faire une bonne opinion générale du monde qui l’entourait. « Donc un endroit où il y a beaucoup moins de gens autour. Ça sonne gagnant! D’après moi, je vais aimer la campagne. » Répondit-elle en souriant.

Tandis qu’elle parlait, elle continuait de manger son bon repas. C’était trop bon. Elle fit descendre la nourriture avec un verre de lait puis attrapa un petit gâteau aux fruits qu’elle mordit à pleines dents. « Tu crois que j’en ai de besoin? De parfaire mes dons magiques? » Demanda-t-elle en haussant des épaules. Parfaire ses connaissances, s’entraîner et devenir meilleure, ce n’était pas des éléments dont elle accordait beaucoup d’attention. « Ouais, sûrement. Peut-être. Je ne saurais même pas par quoi commencer. » Dit-elle en prenant une petite pause pour réfléchir. « Je suis certaine que tu as une bibliothèque là-bas! Je lirai des livres baignées par le soleil, c’est décidé! Et après… Faudrait que je m’y essaie de faire un peu de musique, je ne sais pas… Tu sais jouer d’un instrument? » S’enquit-elle.

« C’était délicieux. Faudra définitivement revenir ici. » S’exclama-t-elle. Son estomac était ravi. Le temps lui parut passer rapidement en discutant avec Otmar. Soudainement, un gros bruit à l’extérieur de leur cabine lui rappela qu’ils ne devaient pas rester trop longtemps. Était-ce sa présence qui causait un début de soucis techniques ou ce n’était que le fruit du hasard? « Que dirais-tu qu’on aille faire un tour justement à ta maison de campagne? Ce n’est pas trop loin d’ici, si? À moins que tu aies d’autres idées? »

La jeune Ehrlich se transforma à nouveau lorsqu’ils sortirent de la cabane. Elle prit cette fois-ci la forme d’un grand félin à la fourrure épaisse. Elle avait pensé que ça aiderait à mieux réchauffer l’empereur. Son poil était long et de couleur blanche. Elle avait une allure de lion avec des cornes. Elle s’abaissa afin qu’Otmar puisse monter facilement sur son dos. « À toi de m’indiquer le chemin! »


Petit visuel de la transformation
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humaine/Thérianthrope)
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 367
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Cité d'Airain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais » Jeu 6 Déc - 19:33
« Haha, je suppose que c'est une bonne raison d'aimer la campagne en effet. » Glissa Otmar avec humour quand Lilyneska lui confiait ne pas trop aimer les gens et que la campagne lui ferait du bien pour cela, soit ! Pour sa part il n'allait pas être mécontent à l'idée que sa fille saurait s'y adapter, ainsi ils pourraient alterner selon les besoins, du moins quand ils ne voyageraient pas, car il comptait en effet à terme l'amener avec lui lors de ses voyages diplomatiques notamment, même si évidemment il faudrait juste s'assurer pour cela qu'elle arrive à se tenir un minimum en haute société quand il y aurait besoin de cela.

« Tes dons magiques font partie de toi et tu as encore toute la vie devant toi Lilyneska. Qui sait ? Peut-être te seront-ils utiles, surtout si nous voyageons tout les deux, après tout des fois le danger peut se trouver sur les routes, même si évidemment beaucoup plus difficilement pour moi tant que je serais empereur. » Disons que les bandits attaquaient rarement quelqu'un escorté en pleine mission diplomatique par une unité militaire… Ce avant d'ajouter avec amusement. « Lire, jouer d'un instrument, tu auras en effet le temps pour cela. Et en effet je sais jouer d'un instrument, un peu du moins, disons que je reste un amateur, du violon plus précisément, si tu le désires je te montrerais, même si je pense que peut-être auras tu ta préférence pour
un autre. Nous n'aurons dans ce cas qu'à nous rendre dans une boutique d'instruments de musique et te laisser choisir. »
Oui, ce serait une bonne idée, sur ce comme le disait sa fille il était venu en effet le temps de s'en aller de ce dirigeable… Il dit alors pensif.

« Ma maison de campagne est à quelques heures d'ici en volant, ma foi je ne sais pas si tu peux couvrir cette distance en me transportant sans épuiser toute ta magie, mais faire un tour dehors un peu loin de la ville ne me dérangera pas, tu pourras ainsi contempler en dessous de toi les plaines irriguées autour de la cité d'Airain. »
Ceci dit ils arrivèrent sur le pont d'envol et sa fille de transforma alors à nouveau, se drapant ainsi d'une sublime et noble nouvelle forme. Celle d'une sorte de lion ailé aux allures mythiques sur lequel Otmar monta avec délicatesse et douceur avant de dire avec enthousiasme.

« Allons-y Lilyneska, j'espère que tu voles aussi bien sous cette forme, que celle de griffone. » Ceci fait ils décollèrent peu après et ils survolèrent donc les plaines irriguées entourant la capitale, pouvant ainsi voir à perte de vues des fermes, des petits hameaux, voir d'autres villes au loin, mais aussi des voies ferroviaires sur lesquelles on pouvait contempler de temps en temps un train en train de circuler. Et pendant qu'ils purent contempler ce spectacle amusant, y compris celui d'un petit bois non loin, Otmar dit avec bonne humeur...

« Que dirais tu d'une petite promenade dans ce bois ? Bon ce n'est pas vraiment une forêt naturelle car une plantation d'arbres à la base à laquelle ils ont voulus donner des allures de forêt, mais je pense que la promenade pourrait être agréable en plus d'être à l'ombre… Cela et ce n'est pas souvent que tu as dû voir une forêt, même artificielle. » Peut-être même jamais comme les étendues infinies de sables du désert sauvage qu'elle allait découvrir à terme, quelque chose qu'il allait falloir changer...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais »
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
« Le matériel peut être volé, mais les connaissances acquises ne le seront jamais »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Choix de matériel pour longline ?
» Entretien matériel de base
» De la compote...
» Equipement : spallières
» grand couteau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: La cité d'Airain-
Sauter vers: