Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Marais, et routes
MessageSujet: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Ven 11 Mai - 18:23
Mi Juillet de l'An 1982

Chaleur et humidité, voilà deux mots qui résumaient bien le climat du royaume de Teïder en été, un climat qui était désagréable même pour un homme comme Otmar habitué aux voyages, sans parler du fait que c'était aussi le genre de condition climatique qui favorisait la prolifération de moustiques et de maladies de toutes sortes, mais par chance il était arrivé à ne pas tomber malade depuis qu'il s'était infiltré dans ce pays fanatique. Il faudrait juste espérer que cela continuerait jusqu'à ce qu'il puisse mener à bien l'objectif qu'il s'était donné.

La vengeance, sanglante et douloureuse. Cet homme, cet inquisiteur lui avait prit un être cher et il devait payer pour cela. Mais aussi, pour qu'il ne cause pas à nouveau d'autres malheurs, du moins c'était là la mission qu'Otmar s'était imposée et qu'il comptait accomplir, il ne connaître pas le repos donc tant qu'il n'aurait pas réussit… Même si cela avait disons nécessité qu'il s'infiltre dans le royaume de Teïder depuis un certain temps, au bas mot déjà plusieurs mois qu'il avait passé à gagner la confiance de l'homme. Il sentait que le moment de mettre fin à ce calvaire arriverait bientôt d'ailleurs, mais quand ?

Impossible à dire, quoiqu'il en soit aujourd'hui serait un jour difficile pensa t-il avec amertume quand il apprit que lui et des soldats de Teïder devaient accompagner l'inquisiteur pour aller mener une petite purge dans un village Teïderien à la solde des rebelles qui avait démarqué il y a seulement quelques jours de cela par leurs services de renseignements… Parce qu'évidemment ce royaume totalitariste ne connaissait aucun autre moyen de gérer la contestation qu'en la réprimant.

C'est ainsi faussement enthousiaste qu'il suivait l'expédition constituée d'une bonne centaine de soldats qui se dirigeait vers un village sans doute inconscient de son sort futur, du moins si les rebelles n'étaient pas arrivés à savoir que l'attaque aurait lieu d'une manière ou d'une autre. Pour sa part Otmar espérait bien que si pour le bien de ces pauvres gens, même si pour sa part le mieux qu'il puisse faire au pire, c'est espérer que dans le chaos il ait potentiellement une occasion de s'occuper de l'inquisiteur et ainsi… Passer à autre chose et enfin quitter ce pays infecte où il se faisait passer pour un conscrit comme un autre depuis déjà trop longtemps, un simple soldat équipé de l'habituelle épée et bouclier en bois de beaucoup de soldats de Teïder, ainsi que d'une armure en tissu matelassé qui au moins faisait qu'il ne se démarquait pas trop des Teïderiens, du moins pour le moment...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1259
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Sam 12 Mai - 2:59
Un jour parmi tant d'autres était en train de s'écouler.

C'est en tout cas ce qu'il semblait lorsque Nasan avait émergée de son sommeil. La matinée était déjà très avancée et il était temps de mettre un terme à cette grasse matinée. Elle quitta sa petite cabane perchée, son nid comme elle l'appelle. Appeler ça une cabane était déjà flatteur, un enchevêtrement de branches de bois dur plus ou moins taillées, grossièrement pour la plus part, on y trouve quelques "vraies" planches récupérées à droite à gauche, le tout assemblé dans les branches d'un arbre, à plusieurs mètres de hauteur. Se couvrir de la pluie et ne pas passer à travers le planché étaient les principaux objectif de cette construction.

Filant droit vers un cours d'eau pour se faire un brin de toilette, la demie-dragonne suivait son rituel matinal, pour une fois elle n'avais pas besoin de réchauffer l'eau grâces aux températures élevées de la saison. Sortant de l'eau, elle s'ébroue, en particulier les ailes, avant de retourner chez elle en marchant, récupérer quelques affaires, et repartir aussitôt.

Alors qu'elle se mettait en recherche de nourriture, et que le buisson à baies devant elle s'annonçait comme la proie idéal, quelque chose mis ses sens en alerte. Du bruit, grandissant mais encore lointain pour l'instant. Nasan s'accroupie et se déplaça furtivement dans le but de nouer un contact visuel sur l'origine de cette perturbation. Comme un chat, tapis dans l'ombre que génère la végétation épaisse des lieux, une troupe d'hommes en arme se révéla à ses yeux d'améthyste. Difficile de les manquer vu leur nombre. Il était courant que des groupes de chasseurs s'aventurent dans les terres sauvages, ou parfois des patrouilles plus officielles, mais là, c'était tout un bataillon.

Ils étaient trop peu discret et se déplaçait bien trop lentement pour réellement représenter une menace, il suffisait juste de ne pas se retrouver sur leur chemin et tout irait bien. C'est alors que Nasan tiqua. Ils n'ont pas vraiment l'air d'être des explorateurs. S'éloignant de la troupe, elle s'envola et gagne rapidement en hauteur. La densité des arbres offrait très peu de chance à ce qu'elle soit vue par les humains, et il lui fallait savoir quel était le chemin de ces derniers. Nasan pesta quand elle se rendit compte qu'ils se dirigeaient droit vers une clairière où se trouvait un village dissident, des gens rejetés par le royaume de Teïder, et qui allait bientôt payer en payer le prix.

L'idée d'aller prévenir les habitants était tentante mais Nasan savait pertinemment qu'elle n'y serait pas bien reçue, et encore moins écoutée. Elle était cette sorcière sinistre qui faisait peur aux enfants et qu'il ne fallait jamais approcher. A moins de vouloir se faire jeter des cailloux, rendre visite à une communauté d'exilés n'était pas recommandé. Pourtant, vu le nombre de soldats, les gens de ce villages allaient droit au massacre. Il n'était pas question non plus d'attaquer de front un bataillon tout entier, trop dangereux.

Il fallait agir vite, et utiliser précieusement les minutes qu'elle avait devant elle pour élaborer son plan. Elle se rendit aux abords du village, et sera aperçu par quelques enfants qui jouaient près de la "route", les faisant fuir vers leur maison, et c'était tant mieux, c'était une façon comme une autre d'alerter le village ... un peu. Mais ce n'est pas pour ça qu'elle s'était dépêchée de forcer sur ses ailes pour devancer les Teïderiens. Une première rune de feu*, puis une autre, et encore une autre, sur le tronc des arbres, sur des pierres, qu'importe, il fallait créer une tension dans les troupes ennemis, qu'elles se sentent attaquées. Cela ne les dissuadera pas, au contraire, quand il commenceront à perdre des hommes, ils iront de l'avant, sabre au clair, hurlant à la vengeance et au sang, car le village sera juste devant eux, visible.

Les chefs des humains ne sont jamais en première ligne, et faire se précipiter les troupes à l'attaque devrait séparer le bataillon en deux. Parce qu'une armée sans son chef est aussi inoffensive qu'un crabe sans ses pinces, il fallait la décapiter de sa tête pensante. Nasan se tiendra donc en embuscade, attendant que les nombreux pièges ne fassent se désorganiser les soldats trop content de pouvoir massacrer les occupants du villages. Les villageois serviront d'appât, certes cruel comme stratégie, mais elle n'avais pas vraiment eu le choix de faire autrement, ni le temps pour y réfléchir. Dès que la "bataille" se sera engagée, elle déclenchera le fossé de lave* qu'elle aura préalablement préparé peu de temps avant l'arrivée des troupes, l'empreinte de son doigt griffu aura tracé une petite coupure dans la terre meuble légèrement en amont des runes, afin de bloquer la retraite de la première ligne, et de supprimer les malheureux qui seront dans les parages. Puis elle prendra les humains à revers, et dévastera de ses flammes leur ligne de soutien, avec pour ambition première de tuer le dirigeant de cette expédition.

Après tout ces préparatifs effrénés, Nasan se dissimula avec soin, et anticipa l'incantation silencieuse du fossée de lave alors que le bataillon faisait route droit vers un champ de mines.

"- J'espère qu'on les entendra crier d'ici." dit Oswald, se délectant du carnage que sa protégée allait offrir.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Criminelle Teïderienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 09/05/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Dim 13 Mai - 19:09
Le groupe de guerriers avança dans le calme et dans une certaine discipline jusqu'à arriver enfin en vue du village et une fois que ce fut fait, les choses commencèrent à prendre un tour inattendu pour tout le monde. Car tout à coup des runes de feu dissimulées dans les environs où s'engagèrent les premières lignes s'activèrent et déversèrent alors des torrents de feu sur les soldats. Suffisant à en tuer certains et à en blesser bien plus. Cela ne pouvait dire qu'une chose, les Teïderiens étaient démasqués et leur présence n'était guère un secret maintenant que certains des leurs venaient de périr non loin du village en poussant d'horribles hurlements.

Ce qui devait suivre suivit donc, les survivants furieux décidèrent qu'il était temps d'en finir au plus vite et l'inquisiteur lui-même était de cet avis. Peut-être y avait-il d'autres pièges, mais pas assez sans doute pour vraiment les arrêter, après tout que pouvaient faire de simples villageois contre un petit détachement militaire comme le leur ?

Pour sa part Otmar qui était à l'arrière et non loin de l'inquisiteur pestait contre la soif de sang de ces soldats, après tout ce n'était que de simples rebelles, mais surtout des civils qui se défendaient, fallait-il s'étonner qu'ils veuillent protéger leur vie ? Selon lui non, mais sans doute que les fanatiques qui l'entouraient devaient penser que le simple fait de leur résister était condamnable et que les dissidents feraient bien de se laisser faire pour leur faciliter la vie, une logique ô combien saine évidemment…

Et lui-même ne s'attendit pas à ce qui se passa lorsqu'un fossé de lave apparut soudainement bien derrière les premières lignes qui avaient commencées à charger avec ferveur, prélevant plusieurs vies dans les lignes plus centrales, mais surtout séparant en deux groupes très espacés l'un de l'autre le bataillon Teïderien. Un fossé de lave ? Otmar lui-même n'était pas un grand mage, mais il en savait assez sur la magie pour savoir que ce n'était guère un mage débutant qui pouvait faire cela, mais un puissant sorcier, le genre qui pouvait bien poser de sérieuses difficultés au petit bataillon Teïderien. Pas plus mal pensa t-il sans montrer le moins du monde satisfaction, peut-être que cela sauverait les villageois après tout…

Et peut-être que cela lui offrirait sa chance pensa t-il, il se rapprocha donc sans en avoir l'air de l'inquisiteur alors que celui-ci ordonnait à ses hommes de s'organiser pour traquer le responsable de cela, mais aussi pour être moins vulnérables en se dispersant. Même si notons que pour l'instant Otmar n'agit pas, attendant si possible que le chaos empire, si du moins c'était ce qui allait arriver, il espérait bien du moins que cela arriverait car sinon ce serait trop dangereux pour lui d'agir. Certes, il tenait à sa vengeance dirons nous, mais il ne comptait sûrement pas sacrifier sa vie pour cela, le but étant de commettre son forfait, puis de fuir s'il le pouvait.

Mais pour cela il lui fallait une occasion, ceci mais aussi espérer qu'il ne serait pas touché par un potentiel sort si jamais le mage qui avait invoqué le fossé de lave était dans les environs. En somme beaucoup de paramètres propres aux hasards et à des circonstances qui ne seraient pas de son fait, mais il espérait bien que le moment tant attendu se présenterait dans quelques instants.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1259
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Mar 15 Mai - 18:54
La stratégie avait fonctionné à merveille jusqu'à maintenant, l'expédition avait subit un certain nombre de perte en plus de se retrouver séparée en deux groupes bien distincts. Le plan d'attaque allait pouvoir se poursuivre. L'inquisiteur avait eu un bon réflexe, former des petites groupes de recherche éloigné les uns des autres, élargissant sa zone et évitant à ses troupes d'être facilement éliminées d'un seul coup. C'était probablement la meilleure réaction à avoir, et Nasan l'avait prévue. Elle ne savait pas seulement comment abattre un corps, mais aussi comment vaincre un esprit. Oswald n'a pas manqué de lui enseignement qu'une guerre ne se gagne pas seulement sur le terrain, mais aussi, et surtout, dans les cœurs. La troupe des humains était déstabilisée mais tenait bon malgré tout, cependant, il ne manquait plus grand chose pour que la situation bascule et passe et devienne hors de contrôle.

Sa cible est l'inquisiteur, et s'il y a une chose qu'un commandant déteste plus encore que de perdre la vie de ses hommes, c'est de les perdre alors qu'ils vivent encore. Désordre, confusion et chaos peuvent se montrer parfois bien plus destructeur que la plus ardente des flammes.

Les groupes les plus éloignés font des proies idéales, mais ils forment des binômes et des trinômes veillant les uns sur les autres. Laissant un semblant de calme se réinstaller, il était temps de jouer un peu avec les esprits. Aussi fugitive qu'une ombre parmi tant d'autres sous les arbres, aussi silencieuse qu'un coup de vent, Nasan se déplace de branches en branches avec adresse, s'aidant parfois d'un coup d'aile délicat. Se plaçant au dessus d'un binôme, Nasan fait lentement descendre sa chaîne qui vient ensuite s'enrouler autour vivement autour du cou d'un soldat. La strangulation le rendit muet tandis que les fines lames de rasoir lui ouvraient la gorge. Relâchant son emprise sur sa victime, Nasan plongea depuis sa hauteur sur son partenaire avant que son collègue ne s'écroule au sol et ne l'alerte. Un premier coup de taille dans la main désarma l'intrus en y tranchant ses tendons. Une flamme de douleur* sera immédiatement projetée sur lui alors que le serpent de fer de Nasan multipliait des frappes sèches, non létales, mais douloureuses et handicapantes, dans les genoux, au visage. Il hurla son agonie jusqu'à s'en casser la voix et Nasan s'éclipsa.

"Il aurait été très mal poli de ne pas annoncer sa venue" pensa-t-elle. Alors que l'attention des soldats était conquise, Nasan fonça sur un autre groupe, un trinôme cette fois. Elle exécuta l'un d'entre eux par un nouvel égorgement furtif, puis laissa la carcasse sans vie retomber pour que les deux autres se tournent vers elle.

- Vous, qui êtes venus pour tuer, avez provoqué la mort elle-même.

Suit à ces mots de pouvoir, sous l'emprise de la terreur*, les deux soldats devinrent pâles, tremblant, et partirent en hurlant tandis que Nasan retournait dans les ombres, observant les réaction, à la recherche d'une prochaine victime. Elle se révéla au regard d'un autre soldat, croisant le sien, et plia son esprit dans les tourments et l'insanité, le plongeant dans une folie obscure* avant de se dissimuler à nouveau, et de laisser le temps faire son office. Une panique grandissante gagnait les consciences, des murmures de tourments* semblaient surgir de toutes part, oppressant la demie-troupe. Les graines de la discorde étaient semée, et Nasan attendais depuis les ombres, patiente, se préparant à porter le coup de grâce.

"Un soldat qui est vaincu dans son esprit ne pourra jamais remporter une bataille, c'est ce que disait Oswald ... courrez mes agneaux, car le loup est juste ici, dans la prairie avec vous, et quand vous verrez ses crocs, il sera trop tard pour espérer lui échapper ♪ "
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Criminelle Teïderienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 09/05/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Mer 16 Mai - 10:23
Par chance, ou peut-être malchance dirons nous car c'était d'autant plus risqué, Otmar fut affecé avec un autre soldat au trinôme qui comportait l'inquisiteur, un inquisiteur qui comptait bien faire en sorte que le mage responsable de tout cela soit retrouvé et tué. Soit, pour sa part Otmar pensait que l’occasion qu'il attendait tant était peut être proche, mais c'est aussi à cet instant que le doute vînt. Est-ce qu'il allait réellement faire cela ? Tuer un homme ? Il n'avait jamais fait une telle chose de toute sa vie après tout, certes l'inquisiteur méritait sans doute un tel sort, mais juger que quelqu'un mériterait ce qui allait lui arriver et être le bourreau étaient deux choses différentes.

Néanmoins, une chose lui donna de la force et de la détermination au milieu du doute qu'il ressentait, le fait qu'il s'il ne faisait rien, l'inquisiteur n'aurait pour sa part aucune honte ou gêne à faire souffrir d'autres innocents. Oui, il fallait faire cela, non pas tant pour réclamer vengeance, que pour éviter que d'autres vies soient gaspillées inutilement au non d'un credo malsain.

L'humain décida donc d'attendre une opportunité avec vigilance et constata assez vite que le mage qui attaquait les Teïderiens ne manquait pas d'être assez actif et ce d'une manière assez sinistre. Bon, Otmar n'irait pas jusqu'à avoir pitié de ces hommes, mais il y avait quelque chose de glaçant disons nous à entendre de tels hurlements, mais surtout voir de loin de tels signes de folies, ce alors que le responsable semblait arriver à rester caché...

Néanmoins, le moment était aussi idéal pensa t-il en constatant que ça ne faisait que dégénérer et que l'inquisiteur était pour sa part bien incapable de gérer toute cette panique alors que les hommes de celui-ci étaient partagés entre la peur, la folie et la paranoïa. Otmar choisit donc ce moment pour agir une bonne fois pour toute...

Alors que l'inquisiteur regardait ailleurs, sans doute en cherchant où se trouvait le responsable de tout ceci, le faux Teïderien se plaça donc derrière lui, puis soudainement, il l'égorgea impitoyablement avec sa dague… Sous le coup de l'adrénaline, le meurtrier ne pensa même pas à la suite, il se contenta de courir comme un dératé alors que la vie quittait les yeux de l'inquisiteur et que le fluide vital de celui-ci sortait en abondance de son corps par sa carotide tranchée.

Profitant ainsi de l'agitation, Otmar commença à fuir les quelques Teïderiens qui avaient vu ce qu'il avait fait et qui se lançaient à sa poursuite. Pour sa part il ne comptait sûrement pas se faire attraper dorénavant, mais surtout il comptait bien retourner à Eïrn maintenant qu'il avait fait ce qu'il avait à faire. Avait-il contribué d'une certaine manière à sauver des vies ? Peut-être, il serait difficile pour lui après tout de pouvoir contempler les conséquences de son acte vu qu'il ne comptait pas s'attarder en ces lieux.

Par contre, les soldats étaient pour leur part insistants pour les rares encore sur ses traces. Combien de temps cela faisait-il qu'il s'enfuyait ? Sans doute quelques bonnes minutes pensa t-il, il décida donc d'essayer de les semer en les perdant, ainsi au lieu de continuer à fuir en direction de l'extérieur des alentours du village, il se rendit vers celui-ci soudainement. Après tout maintenant que les Teïderiens n'avaient plus de chef, ils envisageraient sans doute moins d'aller attaquer cet endroit, par contre il ne comptait pas vraiment rentrer dans le village, plutôt passer assez proche de celui-ci pour que les soldats pensent qu'il s'y rendait et donc qu'il était un potentiel rebelle, cela les convaincraient-ils de le lâcher ? Peut-être pas, mais avant de chercher une autre solution plus risquée, autant essayer celle-ci pensa t-il en s'armant de volonté et en recommençant à courir de manière déterminée au milieu de la fange du marais.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1259
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Mer 16 Mai - 12:38
L’impensable venait de se produire, sa cible venait de se faire assassiner par l'un de ses propres homme. La guerre psychologique était en train de faire son effet, mais de là à obtenir ce résultat, c'était surprenant. D'autant que le fautif s'élançait dans une fuite très sincère. Cette rapide analyse amena Nasan sur la conclusion que le meurtrier n'est pas dans un état second et que son acte était prémédité. Il pourrait bien s'agir d'un résistant infiltré, cherchant à rentrer dans son village. Toujours est-il que, malgré sa déception de ne pas avoir pu finir le travail, la demie-dragonne allait aider cet homme. L'aider ... ou juste profiter de la situation pour anéantir une bonne fois pour toute ce qu'il reste de la troupe d'expédition.

Se servant de ses ailles pour rattraper l'homme de tête, Nasan descendit brusquement à travers les feuillages, à peine trois mètres devant Otmar, décalée sur son côté droit. Qu'il l'ai vu, ça ne fait aucun doute, qu'il se décide à continuer sa course, s'arrêter, ou changer sa trajectoire, au fond cela n'avait pas d'importance, Nasan n'était pas vraiment venue pour lui. Les poursuivants s'étaient amassés en colonne dans leur course et ils fonçaient droit vers leur perte.

Unissant côte à côte les paumes de ses deux mains, un jet de flamme* déversa un torrent infernal qui consuma tout sur son passage. Pendant plusieurs secondes continues, le lance-flamme dévasta la totalité des soldats qui s'étaient jeté dans la gueule du loup. Nasan lança un regard méprisant vers les carcasses calcinées avant de tourner son regard vers son allié de circonstance, ne prononçant pas mot.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Criminelle Teïderienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 09/05/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Mer 16 Mai - 13:30
Otmar en voyant une créature à l'aspect dragonique surgir et se poser devant lui, fit preuve d'un réflexe tout à fait sain et naturel, il courut en la coutournant plutôt qu'en fonçant droit sur elle ou en rebroussant chemin, après tout il préférait à la limite tenter sa chance avec ce qui semblait être une hybride qu'avec les Teïderiens qui le poursuivaient.

Et il fallait le dire, elle se montra volontairement ou non assez diligente en se débarrassant des soldats qui le poursuivaient… Était-il tiré de danger ? Peut-être, ou peut-être pas pensa t-il en voyant qu'elle reportait son attention vers sa personne. Néanmoins, loin d'être intimidé ou alors il le cachait bien, il prit la parole avec un certain bagou dirons nous.

« Eh bien, le moins qu'on puisse dire c'est que vous tombez à pique madame ! Je ne sais pas comment vous remercier pour cela, mais disons que les Teïderiens ont tendance à ne pas être de parfaits gentlemans... » Il en profita pour essuyer avec une certaine application le sang sur sa dague maintenant qu'il le pouvait, ce avec des gestes mesurés comme s'il trouvait un peu dégoûtant le fait que celle-ci soit souillée de sang, puis il ajouta avec un ton se voulant respectueux et aimable à la fois.

« Je suppose que c'était vous la responsable de tous ces sortilèges n'est-ce pas ? Vous devez décidément être une mage de haute volée, seriez-vous par hasard une rebelle ? » Pourquoi cette question ? Car cela lui semblait plutôt probable après tout, disons que rien que par les apparences il devinait que les dames qui lui faisait face était de la catégorie de ce que les Teïderiens décriraient comme des hérésies ambulantes tout justes bonnes à brûler sur un bûcher. En tout cas, il préférait avoir affaire à elle clairement qu'aux Teïderiens, il n'y avait après tout aucune raison qu'elle lui soit hostile techniquement, du moins si elle avait devinée qu'il n'était pas des rangs de ces fanatiques.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1259
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Mer 16 Mai - 14:53
Cet humain est surprenant, pensa-t-elle. Elle n'est pas habitué à ce que quelqu'un reste devant elle à taper la causette, en général, soit on la fuit, soit on la combat. Les premières paroles de l'assassin suscita un rictus de surprise même pas dissimulé, haussant les sourcils. Il était en train de faire un brin d'humour avant d'essuyer calmement son arme, des gestes presque professionnel. Il avait profiter de la zizanie que Nasan était en train de mettre en place pour frapper. L'hybride gardait le silence pour le moment, dévisageant Otmar.

Puis ce dernier repris la parole, avec une flatterie simple et efficace sur sa magie, et termina par une question qui détonna un gloussement à peine contenu de la part de son interlocutrice. Sa voix était assurément plus douce et aiguë que ce à quoi on pouvait s'y attendre.

- Une rebelle ... ? Aurais-je l'air d'être un chevalier du royaume ?

Elle répondit avec ironie, tant il était évident qu'elle n'était pas humaine, pour commencer, et qu'à partir du moment où l'on terrasse de nombreux soldats sans la moindre pitié, y avait-il vraiment besoin de se poser la question ? Nasan commençait à marcher lentement, tournant autour d'Otmar sans pour autant se rapprocher. L'espace d'un instant, le fait qu'on lui ait piqué sa proie la frustrait, mais ce ne fut que très passager, car sa cible était morte et c'est tout ce qui importait finalement. De plus, les inquisiteurs ne sont vraiment pas du genre à se laisser faire, et l'affrontement aurait pu être ardu. Même si cela ne lui faisait aucunement peur, il fallait reconnaître que l'intervention de traître dans ses rangs lui avait grandement facilité la tâche. Mais de là à le remercier, il y avait encore du chemin, elle qui venait de lui débarrasser d'un possible futur funeste.

- Tu n'es pas vraiment Teïderien, je me trompe ? Tu ne l'as jamais été.

Le fait qu'il pose une question évidente, aucun troufion de Teïder n'aurait pu une seule seconde penser qu'une créature draconique serait autre chose que rebelle, ça, cumulé à la façon distinguée qu'il a de parler ne pouvait que trahir ses origines étrangères. Elle fit quelques pas de plus et repris à voix haute sa réflexion.

- Un autre rebelle alors ? ... Possible ... mais peu probable, ton assassinat était presque trop "propre" pour ça. Et aucun marginal n'est assez fou pour infiltrer la suite d'un inquisiteur.

Elle s'assied sur une grosse racine qui sortait du sol et s'élevait d'un bon mètre, puis croisa les jambes.

- Ce qui me laisse avec pour hypothèse que tu viens d'ailleurs, et m'amène une autre question : pourquoi faire tout ce chemin pour prendre une vie, pas que ça me déplaise, surtout quand il s'agit d'un inquisiteur, mais j'essaye juste de comprendre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Criminelle Teïderienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 09/05/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Mer 16 Mai - 17:58
« Je ne sais pas, je dirais que vous m'avez l'air du genre de personne qu'il vaut mieux avoir dans son camp que le contraire. » Répondit-il avec un peu d'humour aimable quand elle demanda si elle avait l'air d'une chevalière de Teïder. Ainsi c'était donc une rebelle ? Il avait vu juste, de toute manière ce n'est probablement pas comme si une non humaine de ce genre pouvait prétendre à autre chose qu'à s'opposer au régime de Teïder si elle désirait rester en vie.

« En effet. »
Ne manqua t-il pas sinon de répondre légèrement amusé quand elle devina qu'il n'était pas Teïderien, pourtant il arrivait à parler la langue de ce pays avec un accent plutôt convaincant, mais il est vrai que maintenant qu'il avait laissé tomber le masque dirons nous, il faisait bien moins d'efforts pour maintenir une quelconque couverture…

Dans tous les cas, il resta ensuite silencieux alors que la demi dragonne tournait autour de lui avant de finalement s'asseoir et ce après lui avoir fait part de ses suppositions… Quant elle eut finit, il reprit alors la parole avec amabilité et une certaine honnêteté, après tout quel intérêt de mentir en cet instant ?

« Disons que cet homme a tué un ami à moi et que je refusais de laisser ça impuni ou arriver à qui que ce soit d'autre de la main de ce monstre. Je ne suis pas un assassin et ne tiens pas à le devenir, j'ai juste fais justice. » Cela il le dit avec un calme et sérieux qui témoignait qu'il ne se sentait pas coupable de ce meurtre, mais qu'il n'en était pas fier non plus, disons juste qu'il ne l'avait clairement pas fait par plaisir, il n'était pas par essence un meurtrier.

« Me permettriez-vous de vous renvoyer la question sinon ? Je suppose après tout qu'il vous a bien fallut une raison pour faire tout cela, les villageois sont-ils sous votre protection ? » Finit-il sinon par demander poliment et avec curiosité, après tout si tel était le cas, peut-être que ça lui faciliterait les choses disons… En tout cas il ne manqua pas de conclure après la possible réponse de l'hybride.

« Je ne compte pas rester longtemps dans ce royaume dans tous les cas, et je suppose que ce n'est pas vraiment quelque chose qui vous préoccupe en soi, j'espère néanmoins avoir pu éventuellement sauver des vies en faisant ainsi. » Après tout elle pouvait sans doute le comprendre, n'était-ce pas ce qu'elle avait fait elle aussi à sa manière ? Du moins c'est ce qu'il supposait.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1259
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Mer 16 Mai - 19:07
Elle inclina la tête légèrement sur le côté quand elle su enfin ce qui avait motivé le geste d'Otmar, mais le corrigea aussitôt.

- Une vengeance donc, rien à voir avec la justice. Ne te berce pas d'illusions, à partir du moment que tu tranche la gorge d'un homme, tu deviens un assassin.

C'était un sujet qu'elle connaissait très bien, et malgré ses affirmations aussi manichéennes que vraies, ça ne l'empêchait pas de vivre en paix avec elle-même. Le stade des remords était déjà très loin derrière elle, oublié même. Mais l'étranger qui cherchait à justifier son acte attisait une certaine curiosité, mêlée par un soupçon d'amusement de la part de l'hybride. Les humains était tous du genre à avoir un code moral, plus ou moins vertueux, et ils se retrouvaient complètement chamboulé lorsqu'ils étaient amenés à allons contre celui-ci.

Nasan aussi avait le sien, et l'éradication des Teïderiens qui venaient souiller ces terres par le sang en faisait bien évidemment parti. De là à faire d'elle une "protectrice", il y avait un monde. Cette question, même si elle lui arracha un sourire en coin, était tout à fait légitime néanmoins.

- Eh bien vois-tu, les chiens du royaumes ont au moins tué ma mère, peut-être aussi mon père ... elle en parle d'une manière très décomplexée, ayant visiblement fait son deuil depuis longtemps. Malgré tout, je vis dans le coin, et je n'ai pas tellement l'intention de les laisser librement massacrer qui ils veulent, comme ils veulent. Que ces sauvages restent dans leurs maisons de pierre ... ou meurent en me défiant.

Il était donc juste venu mettre un terme à la vie d'une seule et unique personne bien précise pour venger son ami, soit, c'était une chose que Nasan pouvait tout à fait comprendre. Cela étant fait, l'étranger annonçait qu'il allait repartir sous peu.

- Tuer pour sauver des vies, paradoxal et pourtant ... J'espère que tu feras bonne route jusqu'à chez toi, la mort d'un inquisiteur sonnera comme une déclaration de guerre et à partir d'aujourd'hui, les choses sérieuses commencent. Tu viens de me donner beaucoup de pain sur la planche, amusée, mais je ne t'en veux pas, j'ai apprécié notre petite discussion ... ça et le fait que tu ne sois pas partis en courant.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Criminelle Teïderienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 09/05/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Jeu 17 Mai - 11:17
« Peut-être, cela doit dépendre de la définition de chacun du mot assassin. » Répondit-il calmement et d'un air conciliant à la réponse de l'hybride qui disait que quand l'on tuait un homme, l'on était forcément un assassin. Disons qu'à ses yeux cela était plus compliqué, mais qu'il comprenait son point de vue d'une certaine manière et que lui aussi avait sa justesses dirons-nous.

De toute manière ce n'est pas, comme si son acte allait spécialement s'ébruiter suite à cela. Tout ceci s'était passé bien à l'écart sur le territoire Teïderien et évidemment personne n'en entendrait parler dans l'empire Akkatonien, quant aux rares témoins de ce qu'il venait de se passer, disons juste qu'ils ne savaient pas qui il était et qu'il était peu probable de toute manière qu'ils le revoient un jour, donc d'un point de vue pragmatique on pourrait se dire au final que tout ceci ne revêtait guère d'importance particulière…

« Je vois, désolé pour vous. » Ne manqua t-il pas sinon de répondre avec un soupçon de compassion quand elle lui dit que son père et sa mère étaient morts à cause des Teïderiens, mais il ne commenta pas sinon le fait qu'elle tuait ces derniers pour des raisons bien à elle. Soit, il supposait que de toute manière en cette sombre nation, soit l'on pliait et mourrait, soit l'on résistait et survivait si on était capable d'être assez fort pour cela. Une chose qui ne lui plaisait guère par essence, mais qui semblait terriblement vrai par ici…

En soit, il ne serait vraiment pas malheureux de retourner en Eïrn, puis à terme dans son empire bien aimé, après tous les choses étaient bien différentes là-bas. On était pas obligé de cacher qui l'on était réellement, du moins tant que l'on était pas un monstre à proprement parler, mais surtout on pouvait à peu près vivre comme on le désirait, c'était évidemment là un droit qui lui était cher en tant qu'Akkatonien.

« Je n'ai pas dis que je partais maintenant. »
Répondit-il sinon calmement à l'hybride lorsque celle-ci lui souhaita bonne route, il ne manqua pas d'ajouter sur ce avec politesse. « Me permettriez-vous de vous demander comment vous vous nommez ? Pour ma part appelez moi Otmar Ehrlich. » De toute manière ce n'est pas comme si ça changeait quoi que ce soit qu'elle sache comment il s'appelle ou non… Puis, il reprit quand elle eut donné ou non son appellation.

« Vous savez, je connais des pays où vous seriez bien plus libre de vivre telle que vous le désirez, du moins si cela vous intéressait. Ce doit être difficile après tout de ses dire que l'on doit vivre en permanence sur ses gardes et avec des chances plus ou moins grandes de périr tous les jours pour des raisons injustes... » Cela il semblerait le dire avec bonne dose d'empathie, même s'il finit par conclure avec sincérité. « Même si je suppose aussi que vous pourriez préférer rendre votre terre natale meilleure que la fuir, en tout cas j'espère ne pas être responsable indirectement de votre mort éventuelle par mon geste. » Un tel sentiment lui serait bien désagréable après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1259
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Jeu 17 Mai - 13:52
Visiblement pas habituée à une telle politesse, Nasan élèvera à nouveau les sourcils légèrement avec un fin sourire.

- Un nom ... ? Pour la plus part des gens je ne suis que la maudite sorcière du coin... Mais tu peux m'appeler Nasan si ça te fait plaisir.

Elle ne réagit pas outre mesure quant à la compassion manifeste d'Otmar, dans les terres sauvages de Teïder, chacun avec son histoire triste à porter, la sienne ne faisait pas plus d'écho qu'une autre. Oui, elle avait déjà pensé par de nombreuses fois à s'exiler pour de bon de son pays natal, mais la peur et l'espoir suffisaient à la garder ici. La peur de s'avancer sur un terrain inconnu, si les elle se retrouve une nouvelle fois traquée, perdre l'avantage de la connaissance du terrain peut s'avérer fatal. La peur aussi de laisser le champ libre aux purgateurs, comme ceux qu'elle venait de mettre en déroute. Bien sur que, même si elle était là, elle ne pouvait de toute façon pas tous les arrêter, et qu'il y aurait des massacres face auxquels elle serait impuissante, mais abandonner son territoire rendrait la chose pire encore. Il y a aussi l'espoir, celui d'une offensive majeure, organisée, une vraie résistance qui pourrait mettre en péril le pouvoir en place, mais après nombre de décennies, il s'émousse.

Au final, elle combattait juste le feu par le feu, était-elle en train de "rendre sa terre natale meilleure" ? Nasan se montra tout à coup bien pensive. A mesure que les affrontements s'intensifieront, l'escalade vers la violence ravagera ce territoire. La survie des uns et le fanatisme des autres s'opposant farouchement, sans qu'aucun des deux ne cède, tout les calcules de la dragonne de sang mêlée aboutissait sur des résultats similaires : une politique de la terre brûlée, à laquelle s'ajouterais des génocides de masse. Elle voyait presque ça comme écrit d'avance, une destinée funeste, un âge sombre nécessaire après lequel la prospérité serait offerte aux vainqueurs, un futur qui ne réservait aux vaincus qu'une maigre place dans les livres d'Histoire, et une autre bien plus grande dans les fosses communes.

- La proposition est alléchante, mais vous venez de le dire, il me reste encore beaucoup à faire avant d'envisager prendre des vacances.

Le royaume n'allait pas laisser impunis l'affront qui avait été commis aujourd'hui. Le moment de tourner le dos à ses "pairs" était mal choisit.

- ... et donc, maintenant que t'as mission est terminée, que vas-tu faire si tu ne comptes pas partir maintenant ? La saison est estivale pour se baigner dans les rivières mais pour ce qui est du tourisme, j'aurais plutôt choisis les duchés du Sud. Il parait que les gens sont sympas là bas, même les vampires. Elle jette un œil infiniment discret vers un livre dont la couverture dépasse légèrement de sa sacoche
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Criminelle Teïderienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 09/05/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Jeu 17 Mai - 17:03
Ainsi elle avait la réputation d'être une sorcière localement parlant ? Cela pouvait se comprendre supposa t-il, après tout les Teïderiens étaient ce qu'ils étaient, très souvent superstitieux. Pour sa part il n'aurait pas usé d'un tel qualificatif dirons nous, mais bon il ne faisait pas preuve de la même xénophobie que les habitants du cru donc ce n'était pas comparable de toute manière.

Dans tous les cas, ça ne l'étonna pas spécialement qu'elle soit de ceux qui préféraient rester ici, cela et puis… Quelqu'un qui désirait vivre et mourir sur sa terre natale avait légitimement le droit à une telle prétention. Disons qu'il y avait souvent une dimension affective propre au pays ou à l'endroit auquel on était né qu'Otmar avait pu fréquemment observer par le passé. Suscitant disons un amour certain pour cette terre qui nous avait vu naître et ce quelle quel soit et malgré tout ses possibles défauts.

« Il faudrait que je vois comment faire en sorte de sortir du pays sans trop de problèmes avant de partir je suppose, la route est disons longue vers la frontière et même si je suis déguisé, si je ne fais pas attention les gardes pourraient se demander pourquoi je suis présent en un tel lieu seul si ce n'est pas mon affectation. » Il sembla alors réfléchir avec une certaine application, puis reprit avec un grand sérieux.

« Auriez-vous par hasard des contacts dans la rébellion qui pourraient m'aider ? J'ai de quoi payer si nécessaire, au pire je peux toujours rendre service. » Mieux valait après tout avoir de l'aide pour cela que d'y aller tout seul dorénavant, surtout si on se mettait à sa recherche pour une raison ou une autre, ce qui était sans doute possible et lui compliquerait les choses évidemment…

« Quant au reste, puis-je quoi que ce soit par hasard pour vous remercier du service que vous m'avez rendu en tuant mes poursuivants et en faisant distraction ? Un honnête homme doit rembourser ses dettes et même si vous n'avez pas l'air spécialement d'avoir besoin de quoi que ce soit, par principe autant vous le proposer. » Après tout que serait un homme civilisé dans un minimum de morale à respecter ? Rien de bien enviable ou désirable...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1259
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback] Aujourd'hui à 1:15
Il avait tout l'air d'être de bonne fois, suffisamment pour qu'elle s’attarde à l'aider pensa-t-elle.

- Je crois qu'il vaudrait que tu abandonnes ton déguisement à partir de maintenant, tout le monde n'a pas été tué et ils savent que c'est un agent infiltré qui a trucidé ce malheureux inquisiteur. Il est clair que s'ils voient un soldat esseulé tenter de passer la frontière ... pas vraiment besoin que j'explique la suite.

Lors qu'Otmar repris la parôle, Nasan ne pu s'empêcher de lâcher un petit rire malgré le sérieux qui dominait le ton du jeune homme. Lui demander à elle, si elle avait des contacts, était déjà comique en soit. Lui proposer de l'argent l'était d'autant plus, les rares transactions qu'elle venait à faire avec autrui étant sous forme de troque.

- Je connais éventuellement quelques endroit où tu pourrais passer la nuit à l'abri des choses qui y rôdent. Pour ce qui est de quitter le pays, je te conseille de voir avec d'autres rebelles, moi je n'ai pas vraiment de contacts à ce niveau là ... elle détourne le regard, faussement fière et un peu frustrée; je n'en ai pas besoin ... Si je veux franchir la frontière, je la franchie, tout simplement.

Le simple fait de voler haut en pleine nuit permettait une grande liberté de mouvement, mais elle ne pouvait pas transporter quelqu'un pendant suffisamment longtemps pour lui permettre de passer une frontière.

- Tu n'as pas besoin de me remercier, disons que nous avons formé un partenariat équitable. Si tu veux nous rendre service à tout les deux, évite de dire aux autres que tu m'as parlé ... et encore moins que je suis sympa *amusée* Ils vont te regarder bizarrement, et moi, je vais perdre ma réputation de "méchante sorcière du coin", et j'y tiens.

Elle gardait sa place assise, bras et jambes croisées, attendant qu'Otmar prenne sa décision, allait-il vouloir rejoindre les rebelles dès maintenant, ou passer la nuit en sécurité avant.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride
Nationalité: Teïderienne
Rang social: Criminelle Teïderienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 09/05/2018
Localisation : Royaume de Teïder
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un jour sanglant (Pv Nasan) [Flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Marais, et routes-
Sauter vers: