Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Commerce équitable [PV Niodë]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
MessageSujet: Commerce équitable [PV Niodë] Dim 29 Avr - 23:52
Le voyage jusqu'à Vinche s'était déroulé dans le plus grand des calmes. Il n'était pas des choses si aisées pour la gouverneure de Lersach que de se déplacer d'un point à un autre, pour peu qu'elle en possédât les moyens. Fort heureusement, c'était toujours le cas. Sa richesse lui permettait ce genre de dépenses, plus encore quand elle n'utilisait son pécule que pour les occasions vraiment exceptionnelles. Le déplacement dans les Duchés était dû à bon nombre de raisons. La majorité d'entre elles concernait des accords commerciaux avec certains marchands et négociants. Puisque l'on considérait l'argent comme moteur du pouvoir dans cette contrée, Sofia de Lersach devenait une personnalité bigrement puissante. En tout cas plus que lorsqu'elle était une mercenaire et qu'elle allait d'un village à l'autre en compagnie de Yori.

Son passé lui avait déjà permis de passer par Vinche. Une fois encore, elle y retournait. Elle remerciait ses ancêtres de n'avoir pas à y être pour les mêmes raisons. Si les contrats, l'excitation provoquée par ses missions, lui manquaient, Farrell ne perdait pas de vue que son quotidien plus calme lui avait donné l'occasion de renforcer la guérison de ses maux les plus profonds. C'était un mal pour un bien. Un investissement qu'elle avait espéré faire fructifier sur le long terme. Aujourd'hui, elle le croyait chose faite.

Désormais, en cette heure favorable du début d'après-midi, Farrell allait et venait dans les rues de la ville. Certaines des négociations s'étaient déjà déroulées, où elle avait pu obtenir quelques accords commerciaux plutôt encourageants pour sa jeune cité. D'autres étaient prévues, ou encore à prévoir. Mais d'ici deux jours, tout au plus, il serait temps de retourner sur le territoire d'Akkaton.
Entre temps, les échanges pour l'ouverture de places de rassemblement pour mercenaires, aux contrats financés par ses entreprises, aboutiraient et au moins un de ces projets arriverait à terme. En définitive, la journée s'était bien passée et continuerait de bien se dérouler tant que le climat tempéré de la ville agirait et darderait sa clémense sur ses habitants.

L'ancienne mercenaire flânait paisiblement. Tout était propice au ressassement des bons souvenirs. Habillée comme une commerçante, elle s'était munie de ses lames. Pour pallier aux imprévus. Mais même ce garde-fou ne l'empêchait pas d'aller au gré aléatoire de ses pas. Tantôt la rue de gauche, tantôt celle de droite. Parfois en face ou, prise d'un doute, demi-tour toute pour rebrousser chemin. Ses pensées suivaient le même schéma, quand bien même avaient-elles pour fil directeur celui de ses mémoires. C'est ainsi que le hasard décida de la diriger vers un quartier, bien que déjà arpenté par le passé, qu'elle sembla voir pour la première fois. Oh, les choses pouvaient avoir changées, avec ce temps écoulé. Elle en était d'ordinaire consciente. Mais l'émerveillement qu'elle expérimentait à cet instant valait plus que la sensation de savoir la logique de sa réflexion. Elle observa d'un côté, puis de l'autre. Des étals de commerce. Tout ce qu'il pouvait y avoir de normal. Il faisait naturellement beau. L'humeur des gens valait quelques deniers, après tout. Elle pourrait rapporter un souvenir pour rendre plus agréable l'atmosphère du domaine. Une babiole ou... une plante.

Sa pensée s'était arrêtée sur une boutique de fleurs, et de plantes. Son regard s'y était posé puis avait demeuré ainsi, accroché, par les présentoirs. Farrell détenait quelques connaissances dans le domaine de l'herboristerie, même si ces dernières demeuraient par trop basiques à son goût. Ce qui justifiait les occasions d'en apprendre plus, tant qu'elle le pouvait. Ou de simplement observer sans mot dire les pousses croître et grandir. Même si, à son échelle, il était plus difficile d'être le témoin constant de cette croissance. Elle avait beau être patiente, elle ne l'était pas assez pour demeurer fixant un plant quelconque jusqu'à ce qu'il vienne à maturation.

Brisant l'hypnose, Farrell se décida et poussa la porte de la boutique. Pour quelle raison précise ? Elle n'aurait su le dire. En fait, elle était certainement plus sujette à la passivité, comme si la quiétude du lieu, coupant soudainement le brouhaha de la rue, la contraignait au silence le plus absolu, à la manière d'une bibliothèque. Le caractère vénérable de l'endroit la frappa mais, suivant l'ordre tacite ressenti, elle ne pipa mot ni n'émit de sons.
Sa concentration était telle qu'elle avait ignoré tout son environnement, jusqu'aux habitants pourtant bruyants, pour considérer les produits disposés ça-et-là. Sa curiosité ne souffrait, vraisemblablement, d'aucune limites.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Thérianthrope
Nationalité: Akkatonienne
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Date d'inscription : 14/04/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Commerce équitable [PV Niodë] Lun 30 Avr - 15:25
Une belle journée qu ce jour ci. La matinée avait été fructueuse et le temps doux ne gâchait en rien ce début de journée. Dans la boutique du Lys bleu, Niodë faisait le point sur ses commandes, elle venait de recevoir plusieurs fleurs rare qui lui tenaient à cœur de mettre en boutique.
Aussi profitait-elle de l’accalmie pour s'occuper de tout cela.

Elle mettait toujours un point d'honneur à faire en sorte que sa boutique soit la plus belle possible, après tout il s'agissait d'une véritable passion pour elle. Elle se sentait fière de pouvoir tenir cette boutique si chère à son cœur.

De plus elle aimait beaucoup s'occuper de toutes ses plantes qu'elle prenait plaisir à faire pousser elle même pour la plupart. A vrais dire pour elle c'était plus qu'une simple couverture de son rôle d'assassin. C'était une véritable seconde vie, et puisqu'elle n'avait aucun contrat pour la prochaine semaine, et bien elle passait son temps à chantonner dans sa boutique en disposant ses plantes tranquillement à la vue de tous.

Elle parti alors dans l’arrière boutique ou elle s'occupait de faire pousser de nouvelles espèces hybride ou encore produisait de l'essence avec certaines fleurs. Elle y resta un bon moment, absorbée par ce qu'elle faisait elle ne voyait pas le temps passer. Elle sortit de sa bulle lorsque la porte de sa boutique s'ouvrit. Aussitôt elle termina se qu'elle faisait et prit son plus beaux sourire pour accueillir comme il se doit le visiteur.

Elle arriva donc dans la boutique ou effectivement une jeune femme était entrée, observant la boutique avec un regard qui fit sourire l'elfe de fierté. Elle se posa donc derriere le comptoir et l'observa un peu avant de prendre la parole.

"Bonjour madame, et bienvenue au Lys bleu. Puis je vous être d'une quelconque utilité?"


Elle détailla légèrement la femme devant elle, tout en gardant son sourire et en attendant une réponse. Elle était belle et grande, et malgré ses habits de commerçantes avait une prestance certaine.

Niodë contourna lentement son comptoir tout en prêtant une oreille attentive à sa cliente et en lui souriant doucement. Elle réarrangeait certaines plantes qui ne devait pas être parfaitement bien mise à ses yeux sans que personne n'y voit quelconque changement.
Mais pour elle, le moindre détail devait être parfait, depuis sa naissance elle vivait dans cette boutique, elle avait apprit à la mettre en valeur et à y placer ses fleurs au centimètre près. Comme sa mère avant elle, certains devait la trouver un peu trop maniaque sur ce point mais peu importe les autres.

_________________

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Date d'inscription : 26/04/2018
Localisation : Duchés du sud
Revenir en haut Aller en bas
Commerce équitable [PV Niodë]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vers la règlementation du commerce du tabac
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» Le commerce dominicain, une aide humanitaire à Haïti ?
» Forum sur le commerce et l'investissement en Haiti (15nov07)
» [Mission de Rang D]Un commerce lucratif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: