Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Niodë Daaran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages
MessageSujet: Niodë Daaran Niodë Daaran EmptyVen 27 Avr - 8:15

Niodë Daaran : Assassin

Niodë Daaran 2a66Niodë Daaran Bscp
Identité


Nationalité : Duchés du sud
Race : Elfe
Nom : Daaran
Prénom : Niodë
Surnom : Mirage
Sexe : feminin
Date de naissance : 08 octobrius 1795
Age :205 ans
Lieu de naissance : une boutique de fleur de la cité de Vinche
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Elle possède une boutique de fleur à Vinche.
Rang social : elle fait parti du peuple
Métier/Position dans la société : Assassin
Titre :Connu, Bien que sa véritable identité ne soit pas connu, ceux voulant faire disparaître quelqu'un demande à trouver "L'ange faucheur" connu sous le pseudo de Mirage. Ses clients comme ses ennemis savent très bien qu'il ne faut pas se fier à son visage d'ange.  


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :

Paire de dagues: Faites sur mesure pour ses mains, ses dagues sont faites pour être rapide et légère. Lorsqu'elle n'est pas en tenue pour un contrat elle garde tout de même l'une de ces dague cachée sous sa robe. Bien qu'elle prefere manier son arc elle est plus souvent la dague à la main car plus discret et bien plus simple à manier en environnement clos.

Arc long: robuste et suffisamment léger pour garder une grande mobilité son arc appartenait autrefois à son pere. Bien qu'ayant beaucoup servi et commençant maintenant à dater cet arc est en excellent état et l'elfe en prend grand soin. Elle s'en sert souvent et est très habile avec que ce soit sur de courte distance ou sur de plus longue.

armure de cuir renforcée: Cette armure est composée de cuir plus ou moins épais, très souple permettant une bonne liberté de mouvement. Elle est renforcé par une cotte d'écaille de vrais bronze sur son buste et ses épaules afin de rester légère tout en protégeant efficacement ses points vitaux. Cette tenue possède aussi une longue cape à capuche très légère lui servant seulement à cacher son visage ou bien se dissimuler plus facilement. Cette tenue est sans doute ce qui lui a coûté le plus cher dans sa panoplie d'assassin, mais elle trouvait cela indispensable après s’être fait transpercée par une lame qui a bien failli la tuer.
- caméléon: La cape de l'armure est capable de prendre la couleur de l'environnement dans lequel évolue Niodë lui permettant de se camoufler aisément n'importe ou.
- Légèreté du vent: Bien que légère de base, cet enchantement permet de rendre le poids de son armure quasi nulle lui permettant des mouvement bien plus rapide et fluide

Autres équipements

tenue de citoyenne: Une simple robe blanche avec un corset vert lacé sur le devant. C'est la tenue que porte Niodë le plus clair de son temps. C'est dans cette robe que les autres la connaissent sous son vrais nom, c'est l'image qu'elle reflete en dehors de son travail. Cependant cette robe bien que simple en apparence se trouve etre un outils tout autant que son armure.
- parfum séduisant: Il est tellement plus simple d'approcher une cible séduite, la robe de Niodë dégage une léger parfum envoûtant qui aide sa beauté naturelle à touché le cœur des gens.

Tenue "passe partout": Au départ il s'agissait d'une simple robe blanche comme la précédente mais son enchantement en fait un camouflage de choix.
- Forme changeante: Une robe qui peut prendre l'apparence de n'importe quel autre vêtement, n'est ce pas magnifique? Imaginez toute les possibilités que cela peut offrir à Niodë!

collection de poison: Puisqu'elle tient une boutique de fleuriste, les fleurs n'ont aucun secret pour elle. Elle en fait donc des poison plus ou moins virulent pouvant avoir divers effets du somnifère à la mort en passant par une simple paralysie.


Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : Honorable

Feu : inapte
Eau : inapte
Vent : confirmé
Terre : inapte
Lumière : inapte
Ténèbres : inapte
Invocation : inapte
Nécromancienne : inapte
Transformiste : inapte

Mental : (Description ici.)

La volonté : confirmé
Contrôle de soi : champion
L'intelligence : Maitre
La perception : prodige
Le charisme : champion
Technologie : inconnu

Physique : (Description ici.)

Force physique : adepte
Agilité : maitre
Vivacité : champion
Résistance physique : adepte
Résistance magique : adepte
Vitalité : maitre
Beauté : maitre
Discrétion : legende

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : champion
Armes lourdes : inapte
Armes d'hast : inapte
Faux : inapte
Art de la défense : adepte
Armes de lancer/fouet : champion
Arc/arbalète : prodige
Mains nue/Arts martiaux : confirmé
Armes à feu : inapte
Equitation : confirmé
Domptage : inapte
Conduite : inapte



Description de votre personnage :


Description physique :

Niodë est une elfe aux allures raffinées, elle est belle et le sait, d'ailleurs elle n’hésite pas à en jouer et à charmer les gens.
Elle possède de long cheveux roux et lisse qu'elle laisse constamment détachés, des yeux bleu clair et un visage aux traits fins.
Elle semble toujours légèrement souriante à mi chemin entre le charme et la moquerie lui donnant un petit air espiègle.
Comme le reste de son peuple elle possède de longues oreilles qu'elle sublime par des boucles d'oreille simple.
Elle est de taille normale pour son peuple, environ 1m88. Fine et athlétique elle est taillée pour l'agilité. Elle possède une belle cicatrice au dessus du nombril, vestige d'une erreur qui a bien failli lui coûter la vie.
Sa démarche est calme et chaloupée et ses mouvements possèdent toujours une certaines grâce.
En fait au premier coup d'oeil Niodë douce et enjouée donnant aux autres l'envie de lui parler ou de simplement la regarder.

Description mentale :

Pour commencer il faut savoir différencier Niodë de Mirage. Bien qu'il s'agisse de la même personne sa personnalité s'en voit grandement changé.
Dans la vie de tout les jours Niodë est douce, calme, gentille.
Elle aime la proximité et la compagnie des autres. Elle apprécie qu'on la regarde ce qui peut parfois lui jouer des tours. Cependant, bien qu'elle recherche le contact des autre elle aura tendance à se méfier lorsqu'elle se sentira proche de quelqu'un, de peur d’être trahi une seconde fois. C'est pour cela qu'elle n'a pas de réels amis.
Elle est aussi très curieuse, appréciant se balader pour découvrir de nouvelle chose, écouter un barde par ici, observer un spectacle de rue par la et par dessus tout elle apprécie le contact des fleurs, c'est pourquoi lorsqu'elle n'ai pas sur un contrat, elle tient une petite boutique de fleuriste qui appartenait à sa mere et qui lui sert maintenant de couverture.
Elle semble innocente et pure pour les autres cependant, lorsqu'elle doit travailler, elle change du tout au tout.
Elle devient froide et sérieuse, toujours aussi calme mais cette fois son sourire disparaît. Elle devient tout bonnement professionnelle. Elle n'a pas de pitié pour ses victimes mais se retrouve souvent à se sentir désolé pour les proches et la famille. Malgré tout elle ne flanche pas, elle n'est pas du genre à déprimer. Le travail sera fait peu importe les raisons du contrat.

Convictions :

Niodë est satisfaite de sa vie. Pour elle ce monde a besoin de ses talents même si il s'agit d'ôter la vie des autres. Apres tout c'est un métier comme un autre et il faut bien pouvoir se nourrir. Elle n'a pas de but spécial à atteindre dans la vie, elle vis au jour le jour sans se soucier du lendemain.
Au niveau des races, bien qu'elle à tendance à privilégier les autres elfes elle n'a aucun problème avec les autres. Elle a du mal avec les nains, mépris profondément ancré en elle par ses parents, vestiges des querelles du passé entre ses deux races.
Elle a tendance à rejeter la technologie préférant de loin les vieilles tradition et ses outils cependant bien qu'elle ne les aime pas elle ne dénigrera pas ceux y ayant recourt.
Les autres nations ne sont à ses yeux, que de vaste territoire sans grand intérêt. Elle ne voyage pas beaucoup et quand elle le doit elle ne va pas plus loin que la cité d'Airain ou celle de d'Orzus. Généralement elle n'a pas besoin de traquer quelqu'un aussi loin de toute façon. Mais de ce qu'elle en a vu elle peut affirmer que Akkaton est un enfer. Un désert ou les plantes sont rare et ou la chaleur y est étouffante... Elle fera tout pour l’éviter. Teïder par contre ne la gène pas plus que ça. Les marais ne sont pas vraiment son habitat préféré mais elle aura moins de difficulté à y aller qu'en Province Akkatonniene.
Les autres nations, elle n'en a tout simplement rien à faire. Ce qu'il s'y passe, comment on y vit l’intéresse bien sur de part sa curiosité naturelle mais elle ne cherche pas à y aller ou à le savoir à tout prit. Elle se contente d'écouter les "on dit" des voyageurs et autres marchands.
Ensuite, sa mère lui ayant inculqué certains principes du panthéon elfique, elle à continué à vénérer la nature. Pour elle se serait un sacrilège de ne pas la respecter. Elle n'est pas du genre à croire en un quelconque dieu mais plus en cette entité que forme la nature.


Passé de votre personnage :


Histoire :

La vie de Niodë commence dans une boutique de fleur de la cité de Vinche. Sa mère une elfe du nom d'Amarie, en était la propriétaire et son père un elfe mercenaire du nom de Refir était de passage. Il s'était installé en ville après avoir rencontré sa mère et avait fini par vivre avec. La jeune elfe est donc née le 8 octobrius 1875, comblant ses deux parents de bonheur.

Son père souvent absent à cause de son travail ce fut sa mère qui l’éleva. Elle ne manquait de rien que ce soit matériel ou émotionnel. Sa mère l'aimait et son père aussi et bien qu'il ne revenait que de temps en temps elle ne ressentait pas de manque particulier.
Cependant la vie n'est pas rose et arriva un jour ou sa mère tomba malade. La jeune elfe était alors âgée de seize ans, autant dire très peu pour un elfe. Clouée au lit à cause de la maladie, Amarie devait observer à contrecœur sa fille travailler à sa place dans les taches ménagère et pour la boutique.

Nadië elle, gardait le sourire et travaillait sans broncher, ravie de pouvoir aider sa mère. Cependant la maladie gagna du terrain  et un jour fini par prendre la vie de la mère. Niodë se retrouvait seule, perdu sans personne pour pouvoir l'aider. Son père prit alors la décision d’arrêter son travail de mercenaire pour pouvoir s'occuper de sa fille. Elle semblait tellement différente depuis la mort de sa mère. Pas de sourire ou de petite chanson enjoué, elle avait toujours la tête basse et semblait avoir perdu son envie de travailler dans cette boutique de fleur qui lui rappelait trop sa mère.

Elle continua pourtant pendant plusieurs années avant de fermer définitivement la boutique. La jeune elfe voulait quitter cet endroit, faire autre chose de sa vie, surtout aux vues de la longévité exceptionnelle des elfes, elle ne voulait pas passer sa vie à seulement vendre des fleurs.

Elle supplia alors son père de faire d'elle une mercenaire. D'abord contre cette idée il fini par accepter devant l'incroyable entêtement de sa fille. Il lui apprit alors à se battre et à se mouvoir comme lui. A tirer à l'arc, chose qu'elle maîtrisa avec une rapidité déconcertante.
Niodë devint très vite une combattante douée. Elle montrait d’excellent talent de camouflage et de discrétion faisant d'elle une combattante qu'il ne fallait pas quitter des yeux.

Ils retournèrent alors vers l'ancienne troupe de mercenaire de son père. Elle fut acceptée avec plaisir et travailla alors avec eux pendant un bon moment. Elle était excellente dans les mission d’espionnage et de discrétion et était devenu un atout au clan. Entre temps elle tissa des liens avec un des autres membre, Valor un humain de 23 ans avec qui elle se rapprocha énormément. Son pere la mis en garde sur Valor. C'était un jeune impulsif qui aimait défier l'autorité. De plus elle était une elfe et lui un humain elle finirait par souffrir de sa disparition, apres tout les elfe vivait huit fois plus longtemps qu'un humain... Cependant Niodë préféra ne pas l'écouter et continua de côtoyer Valor.

La vie suivait son court, Niodë semblait s’être trouvé une place auprès de gens qu'elle affectionnait comme sa famille jusqua ce que tout tourne au drame. Son amant, Valor, se retourna contre le groupe et une nuit alors que tout le monde dormait, il s'équipa et les assassina tous. Cette nuit la Niodë faisait une ronde dehors et quand elle retourna au camp, elle vit le terrible spectacle qui s'offrait à elle.
Affolé elle voulu chercher des survivants et fut soulagée lorsqu'elle trouva Valor. Cependant son soulagement fut d'une courte durée car lorsqu'elle s'approcha de lui pour lui demander ce qui c'était passé il la transperça de sa lame. Elle s'écroula au sol dans son sang, observant Valor s'éloigner. Elle maudit cet homme de tout son être avant de sombrer dans l'inconscience.

Elle se réveilla trois jours plus tard, propre et soignée. Un vieux couple d'humain s'était occupé d'elle après l'avoir trouvé encore vivante prés du camp. Ils lui affirmèrent qu'elle était la seule encore en vie et elle se sentit à nouveau abattu, abandonnée et surtout trahie.
La colère qui était en elle était d'une violence rare. Elle qui d'habitude était si calme et douce était en train de déborder de haine.
Encore débousollé par ce qui venait de se passer, elle resta au lit plusieurs jours sans bouger. Keres, le fils du vieux couple vint alors lui parler pour essayer au moins de la faire manger. Niodë fini alors par lui parler et ils apprirent à se connaitre. La jeune elfe avait l'impression de revoir son pere dans ce jeune humain, il avait la même façon de parler, les même yeux. Keres lui proposa alors de l'aider à retrouver Valor ce qu'elle accepta.
Elle se mis alors au travail. Elle rassembla des piste et des information sur Valor afin de le trouver, elle étudia ses déplacements, ses habitudes, ses contrats. Elle le traqua sans relâche jusqu’à ce que le bon moment arrive enfin. Elle était la, caché sur le toit d'une maison et observait le mercenaire sortir du bâtiment d'en face. Il ne s'attendait absolument pas à ce qui allait lui tomber dessus. Une première flèche le frappa au genou le lui faisant poser à terre puis une seconde vint le coucher.
Niodë sortit alors de sa cachette, observant Valor droit dans les yeux. Celui ci tentait de la raisonner, de lui dire qu'il s'en voulait et qu'il voulait reprendre à zéro mais tout ce qu'il eu comme réponse est un petit sourire suivi d'une dague dans la tempe.

Niodë resta assise un moment prés du corps sans vie de celui qui fut son partenaire, se laissant aller aux larmes, exprimant sa détresse pendant de longue minutes avant de se relever et d'inspirer profondément.
Cette fois elle était seule, et allait devoir se débrouiller. Mais ça ne lui faisait pas peur.
Elle se leva et parti en direction de Vinche ou elle retrouva la boutique de fleur. Elle observa la vitrine un moment, les fleurs fanées et la porte close. Elle sourit et entra.

A partir de ce jour elle mis ses talents au service du plus offrant en tant qu'assassin. Elle savait y faire et le meurtre était assez lucratif. Keres  continua lui aussi à travailler avec elle, lui servant d'intermédiaire. Puis, entre chaque contrat elle se mis à remettre la boutique en état. C'était un moyen de se sentir proche de ceux qu'elle avait perdu et aussi une tres bonne couverture pour son nouveau métier.
Elle enchaîna les contrats et se fit rapidement un nom. certains ne voyait qu'une silhouette disparaissant du lieu du crime, d'autre était sur d'avoir vu un ange tirer sa flèche. Dans tout les cas on lui donna le surnom de Mirage et les rare personne ayant vu son visage se mirent à l'appeler ange faucheur.

Aujourd'hui encore, lorsque quelqu'un vous dérange et que vous souhaitez le voir mort, on vous dirigera vers Oeilvif afin que l'ange faucheur face son office, à condition que vous ayez les moyens de la payer bien entendu.
Liens :

Amarie Daaran (mère, décédée): La mère de Niodë, ancienne fleuriste elle tomba gravement malade lorsque sa fille avait seize ans, elle fini par succomber quelques années plus tard. Elle avait un puissant lien affectif avec sa fille et aujourd hui encore celui ci perdure dans le cœur de Niodë.

Refir Daaran (pere, décédé): Le père de Niodë, ancien mercenaire c'est lui qui entraîna sa fille pour faire d'elle une combattante après la mort de sa mère. Il fut assassiné par Valor, un des hommes du de son clan de mercenaire et amant de sa fille. Comme pour sa mère, Niodë était très proche de son père et garde un fort lien affectif envers lui.

Valor Feindert (amant et collègue, décédé); Valor fut l'amant de Niodë bien que son père soit contre et il eu raison car celui ci se retourna contre son clan et assassina tout ses membres. Il fut assassiné par Niodë après une longue traque.

Keres oeilvif (intermédiaire client/Niodë et ami, en vie)Keres est le fils du couple qui a sauvé Niodë d'une mort certaine. Il l'a aidé à retrouver Valor et aujourd hui encore travaille pour elle en tant qu'intermédiaire. Si quelqu'un veut contacter Mirage c'est à lui qu'on demande. Niodë a confiance en lui et l’apprécie énormément.


Qui êtes vous ?


Petite présentation de votre personne : Roliste de 23 ans avec deux ans de rp derriere mois. J'aime écrire, jouer role play et jouer aux jeux vidéo, génial non?

Rythme rp et particularités : Je suis assez régulier et je répond assez vite. Tout dépend après de ma vie irl et de mon inspiration bien entendu!

Comment avez vous découvert le forum :
Farell a des arguments très convaincants

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et voir ce que ça donnera ?
j'aime préparer à l'avance ce que deviendra mes persos mais à vrais dire... Je fait jamais ce que je prévois et je laisse le jeu faire 'w'


Otmar Ehrlich Deffarès

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2627
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Niodë Daaran Niodë Daaran EmptySam 27 Oct - 15:38

Talents



-Acuité visuelle : Votre vue est perçante, rien ne lui échappe.
Novice : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 à vos tests de perception visuelle.
Adepte : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 à votre taux de réussite critique pour vos tests de perception visuelle.

-Acuité auditive : Votre ouïe est aiguisée, il y a peu de bruits suspects que vous ne remarquez pas.
Novice : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 à vos tests de perception auditive.
Adepte : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 à votre taux de réussite critique pour vos tests de perception auditive.

-Acuité olfactive : Très peu de choses peuvent se cacher de votre odorat développé.
Novice : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 à vos tests de perception olfactive.
Adepte : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 à votre taux de réussite critique pour vos tests de perception olfactive.

-Médecine : Vous maîtrisez particulièrement bien l'art de soigner indirectement, sans risquer de traumatiser le corps. Vos préparations médicales sont plus efficaces que de coutumes.
Novice : Vous pouvez préparer des concoctions et remèdes apaisant la douleur et les troubles légers rapidement. Vous pouvez donc fabriquer des potions et poisons ayant une valeur inférieure à 50 pa et les vendre.

-Anticipation : En combat il est facile pour vous d'anticiper ce que fera votre adversaire.
Novice : Vous pouvez tenter d'analyser sommairement en deux tours de jeu la technique de combat de votre adversaire, suite à cela vous bénéficierez d'un bonus de +5 à tous jets en combat contre lui.

-Tireur rapide : Ce n'est pas parce que vous tirez vite que vous tirez mal.
Novice : Vous mettez 1/4 du temps nécessaire en moins pour recharger une arme.
Adepte : Vous pouvez avoir l'iniative au premier tour d'un combat en dégaînant en un éclair et tirant, mais ce sera avec un malus de 10 pour toucher.

-Tireur précis : Pour vous, l'important c'est de ne pas rater votre possible, pas forcément de tirer en premier.
Novice : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 pour toucher.
Adepte : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 en réussite critique au tir.

-Acrobatie : Vous êtes doué quand il s'agit d’exécuter des acrobaties en dehors d'un affrontement.
Novice : Vous avez un bonus de +5 à tous vos tests d'acrobaties hors combat.
Adepte : Votre taux de réussite critique augmente de 5 concernant vos acrobaties hors combat.
Maître : Vous pouvez tenter de courir sur les murs pendant quelques secondes, avec un gros malus sur votre test d'agilité.

-Acrobatie de combat : Vous êtes capables d’exécuter de magnifiques acrobaties en plein milieu d'un combat.
Novice : Tout adversaire subit un malus de -10 pour vous toucher au corps à corps.
Adepte : Vous bénéficiez d'un bonus de +10 pour toucher un adversaire chaque fois que vous réussissez à l'esquiver à la prochaine attaque.
Maître : Augmentez votre taux de réussite critique à l'esquive de 5.

-Danse martiale : Lorsque vous vous battez vous dansez, ou presque.
Novice : Vos adversaires subissent un malus de 5 pour vous toucher au corps à corps.
Adepte : Le taux de réussite critique de vos adversaires à leurs jets d'attaques est réduit de 2 quand ils vous attaque. Quoiqu'il arrive, un résultat de 0 à 4 restera par contre une réussite.
Maître : Une réussite critique pour esquiver un adversaire vous permet de lui infliger une blessure légère en plus des conséquences normales de la réussite critique. Ce quel que soit son armure.

-Beauté séduisante : Votre beauté est taillée pour faire chavirer les coeurs.
Novice : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 à vos test de persuasion.
Adepte : Vous bénéficiez d'un bonus de +5 en réussite critique à vos test de persuasion.
Maître : Vous pouvez user de votre caractérisitique de beauté au lieu de celle de charisme pour persuader quelqu'un.

-Beauté surnaturelle : Votre beauté est telle qu'elle ne paraît point naturelle et ce à bien des égards.
Novice : Vous attirez aisément l'attention, ce qui ajoute un bonus de +5 à vos tests de charisme et un malus de 5  à vos test de discrétion.
Adepte: Si quelqu'un ne vous haït pas spécialement, il aura plus de mal à s'en prendre à vous physiquement parlant car un peu réticent à vous « âbimer ».
Maître : Aux combats vos adversaires subissent un malus de -5 pour vous toucher à leurs attaques et éviter ou parer les votres car ils sont troublés inconsciemment par votre magnificence.

(c) Cruelly pour Never Utopia.


_________________

Niodë Daaran Niode11Niodë Daaran Signan11Niodë Daaran Niode11
Niodë Daaran

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 26/04/2018
Localisation : Duchés du sud
Revenir en haut Aller en bas
Niodë Daaran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages-
Sauter vers: