Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Une peinture unique (PV Nao Mui)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: République d'Eïrn :: Forêts, et plaines
MessageSujet: Une peinture unique (PV Nao Mui) Dim 22 Avr - 19:51
Début du mois de Mars de l'an 2000

Lucius avait hâte d'arriver à destination, il prenait certes toujours autant de plaisir à manœuvrer son aéronef, mais il était pressé de découvrir les fameuses forêts abritant certains des êtres les plus uniques d'Orzian, et bien entendu, du moins, c'était ce que racontait les rumeurs vis-à-vis des bêtes vivants dans ces forêts, l'on parlait après tout d'une espèce possédant une peau magnifique, blanche tigrée de noir, et beaucoup de personnes étaient prêtes à tout pour avoir une telle peau...
Mais le vampire n'était pas là pour chasser, il ne souhaitait qu'une seule chose, peindre la dites bête, l'immortaliser sur une toile, et tandis que son dirigeable fendait les cieux tel un monstre ailé ayant la couleur de l'obsidienne, l'être nocturne en vint à se demander comment il allait approcher la bête, et comment il allait bien pouvoir la peindre ?

Malheureusement pour l'artiste vampirique, ils arrivèrent à destination avant qu'il n'est eu le temps de se décider, après tout, il ne souhaitait pas blesser l'animal, mais il devait tout de même se montrer prudent, car la fameuse bête avait blessé plusieurs personnes qui avaient alors tenté de l'abattre pour sa peau, mais cet être n'était pas le seul problème, des créatures de très grande taille avaient été aperçu dans la forêt, et la sécurité de son équipage était la priorité du peintre de la nuit...

Lorsqu'ils arrivèrent, une petite équipe constituait d'une quinzaine de personne fut déposée au sol, le dirigeable retourna dans les cieux juste après, se tenant près à tirer sur n'importe quelle cible trop imposante pour être abattu par des moyens plus classiques, mais cela uniquement en dernier recours, car cela pourrait détruire certaines parcelles de forêt...

Le groupe portait le matériel de Lucius, mais ils étaient pourtant loin d'être vulnérables, car à part le vampire, tous portaient des armures, certains avaient pris des armes à feu, Selenya se trouvait à la droite du vampire, prête à dégainer ses armes au moindre danger, les deux compagnons se trouvaient à la tête du groupe tandis que ce dernier s'enfonçait toujours plus loin dans la forêt.
Lucius portait son manteau sombre, son haut-de-forme et ses lunettes noirs, il se servait de sa canne pour marcher, ou alors faisait-il semblant, quant à l'Elfe, elle portait une armure de cuir brune renforcée ainsi que des gants et une paire de bottes, le tout de la même couleur et conçu pour le combat, tous avançaient avec prudence, s'attendant à tout instant à entendre un terrible rugissement et à voir une bête sortir d'un buisson...
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une peinture unique (PV Nao Mui) Lun 23 Avr - 13:03
Un Ballon. Un "dirigeable" si il avait bien compris ce que lui avait dit le dernier chasseur qu'il avait croisé. Ce que craignait tout gardien avait commencé: la chasse à la bête rare. Intervenir auprès des Autres avait des conséquences, comme partout. Dans ce genre de cas, et parce que les gardiens sont souvent des êtres puissants et dangereux, les Autres se mettent à les chasser. Pour se divertir, se rassurer ou s'enrichir; il avait mis fin aux rêves de pas moins de cinq cadres de chasses organisés spécialement à son encontre. Encore qu'il avait du mal à caractériser de telles battues hasardeuses d'"organisées", tant les chasseurs se faisait systématiquement ridiculiser par un gardien que cela ne faisait qu'a peine transpirer.

Au vu du temps que le véhicule avait passé à terre, Nao estimait leur nombre à dix, tout au plus. Il allait falloir se montrer en ville un jour. Loin de l'enchanter, cela permettait de diriger les chasseurs loin des forêts, évitant ainsi à ces dernières de souffrir le passage grossier et fort peu délicat des Autres.
C'est donc sur ces pensées que l'hybride se mit en route. Le largage avait eu lieu non loin, mais il préférais prendre le temps d'avancer sans remuer la futaie. Il ne fallait pas oublier les yeux dans le ciel dans ce genre de situation.

Après quinze bonnes minutes de progression, le gardien entendit des échanges murmurés et des craquements de branches. Les Autres ne changeait décidément jamais: Il n'avait pour l'instant rencontré qu'une seule Autre capable d'esquiver ses sens.
Jetant un oeil prudent, il retint une remarque cinglante à sa propre encontre: il avait sous-estimé la quantité de chasseur. Ce qui voulait dire sous-estimer leur efficacité, et ce n'était jamais une bonne chose.

Décidant d'agir tant que ces cibles ne voyaient la nécessité de s'écarter pour progresser, il risqua la consommation d'une importante quantité d'énergie dans trois sorts. D'abord un piège de ronce devant lui, si jamais quelqu'un lui fonçait dessus en représailles, puis il se concentra en tendant doucement les mains devant lui et en fermant les yeux. Il fallait faire vite car il ne pouvait lancer les sorts avec une grande portée et avait donc du prendre le risque de s'approcher beaucoup top prêt à son gout.
Entre le poids du matériel et la canne de ce qui ressemblait à leur mécène, ils devraient sans doute tous patauger sans difficulté, restait l'elf malheureusement. Elle était sans doute aussi capable d'esquiver le sort que de contre-attaquer instantanément. Tant pis, l'heure n'était plus à ce genre de réflection: Il ouvrit les yeux en serrant les poings, visualisant deux énormes mares de boues positionnées de manières à toucher tout le petit groupe.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une peinture unique (PV Nao Mui) Jeu 3 Mai - 14:47
Le vampire avançait en tête du cortège, suivi de près par sa garde du corps autoproclamée, puis venait le reste du groupe, dont certains transportait du matériel pour le peintre ainsi que pour tout le groupe.
L'être de la nuit souriait, comme à son habitude, il était content de voir que la fameuse forêt dont il avait entendu parler était restée sauvage, et il avait hâte de rencontrer cette fameuse bête à la peau blanche pour pouvoir la peindre, en espérant qu'elle n'allait pas se montrer agressive envers le groupe, mais là n'était pas le problème, du moins, pas le plus important...

Cette forêt rendait la progression difficile, mais pas impossible, et bien entendu, malgré leurs précautions, les aventuriers faisait du bruit, et pour ne rien arranger, Lucius avait entendu dire que cette forêt regorgeait de monstres géants, peut-être aurait-il dû y aller seul ? Mais s'il avait ça, il n'aurait pas pu transporter tout son matériel avec lui.

Soudainement, les deux immortels en tête de groupe s’arrêtèrent l'espace d'un très court moment avant de bondir en avant, juste à temps pour éviter d'être embourbé comme le furent les autres membres de l'expédition, l'aristocrate et son lieutenant ne s'étaient pas concertés, ils avaient simplement senti quelque chose juste avant que le sort ne fasse effet, leur expérience et leurs réflexes leur avait permis d'échapper au piège de boue...

Selenya fut néanmoins plus rapide que le vampire, elle se mit à courir droit devant elle avant de sauter dans les fourrés, à la recherche de l'attaquant, le vampire quant à lui ordonna à ses hommes de laisser tout ce qui était trop lourd et encombrant afin de sortir rapidement du piège de boue, avant de s'élancer à la suite de l'Elfe, il faisait confiance à ses hommes, certains étaient déjà parvenu à se sortir du piège sans devoir y laisser leur équipement, si une bête venait à attaquer le groupe, ils pourraient se défendre, et au pire des cas, ils pourraient appeler l'Obsidius à l'aide.

Le vampire arriva juste à temps pour voir une Selenya empêtrée dans de grandes ronces, et il trouva par la même occasion la fameuse bête qu'il cherchait...
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une peinture unique (PV Nao Mui) Mer 6 Juin - 12:39
Cela faisait deux fois qu'il sous-estimais son adversaire. Deux fois d’affilés. Deux fois de trop. Ce genre d'incartade pouvait lui valoir la mort, il fallait absolument qu'il se reprenne. Et qu'il fasse pénitence, mais chaque choses en son temps.
Ainsi qu'il le craignait, l'elf sauta en avant juste avant que la boue ne se forme, et pour sa déveine le mécène "boiteux" dévoila son jeu en faisant de même. Les solutions déjà bien limités à cette situation virent leur nombre réduire lorsque Nao fit le constat qu'il avait dépensé jusqu'à la dernière goutte de magie dans ces sorts. Le gardien constata au moins avec un début de soulagement que le piège de ronces fonctionnait, la guerrière ayant foncé en plein dedans en tentant une contre-attaque. Voyant l'Autre approcher également, il attrapa une dague sur sa cuisse et gratta la terre en marmonnant des suppliques d'excuses.
Le mécène arriva alors que la gardien rangeait sa dague après avoir sortit un petit tas de terre meuble. Ce dernier attrapa rapidement la terre à pleines mains et jeta une poignée sur chacun des assaillants, profitant ensuite de la surprise pour sauter dans la futaie d'un bond puissant. Au moins pouvait-il compter sur la forêt pour le dissimuler.
Il sauta de branche en branche, essayant d'assouplir chacun de ses mouvement le plus possible, d'amortir le moindre de ses mouvements. Les chasseurs l'avait trouvé et c'était les premiers qui n'avaient pas commencé par flipper à la vue de l'hybride. Par les grands arbres, que la peur pouvait être pratique! Nao répugnait à l'employer mais il fallait bien admettre qu'elle était d'une efficacité sans pareil et d'une puissance qu'il fallait considérer.
Il leva les yeux en continuant sa progression en cercle autour de la clairière aux bains de boue. Dans ce genre de contre-chasse, se débarrasser des plus faibles permettait de réduire les sources de distractions lorsque l'on s'attaquait ensuite aux plus gros lots, mais il y avait un hic. Un hic volant, avec des yeux et probablement pas inoffensif de base. Baissant les yeux, l'hybride put constater que les plus faibles du groupe avait au moins pris la sage décision de se carapacer et, pour ne pas arranger ses affaires, ils étaient déjà presque tous sortit du piège visqueux.
Il ralentit son mouvement, atterrissant derrière un arbre contre lequel se reposait deux Autres, persuadés que le tronc solide leur permettrait d'éviter toutes mauvaises surprises. Si l'intention était viable et même considérable pour un animal sauvage quelconque, le gardien savait lui comment tirer partit de la situation. Leurs armures allait les sauver tout en les condamnant.
Il fit glisser sa queue doucement autour du coup du premier, accélérant brutalement pour former un tour et demi lorsque ce dernier émis un hoquet en s'apercevant de sa nouvelle écharpe de fourrure, lui fourrant l'extrémité touffu dans la bouche pour ne pas qu'il crie. Dans le même temps, il fit sauter la protection capital du second pour le sonner d'un violent coup à la tête qui allait sans doute lui valoir une sacré migraine. Enfin il usa de sa force hybride pour asséner un coup extrêmement violent en plein sur la plaque pectoral de celui qui s'étouffait dans la fourrure, son armure lui permettrait de survivre au coup en le laissant simplement dans les pommes avec peut-être une violente impression de s'être fait piétiné au réveil. Il le relâcha alors délicatement essuyant avec un léger dégoût le bout de son membre dorsal dans sa cape.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une peinture unique (PV Nao Mui)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une peinture unique (PV Nao Mui)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pots de peinture
» Peinture rapide de 6 truks
» Les Eldars noirs.
» Besoin d'aide pour une armée de rhun
» Socle de glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: République d'Eïrn :: Forêts, et plaines-
Sauter vers: