Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Autres villes, et villages
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Ven 13 Avr - 14:51
Début juillet 1999

*Diantre... Qu'est ce qu'il fait noir ici....*

Un homme s'éveillait péniblement. Il peinait à se réveiller surtout, avec cette impression de s'éveiller après un long moment dans le coma. La première chose qu'il lui était venue en tête était l'aspect de son premier coup d'oeil.... Mais était-ce vraiment son premier coup d'oeil ? Il sentit qu'il n'arrivait pas à se réveiller complètement. En fait, il était en train de difficilement se réveiller. L'esprit était bien actif sur le coup que le corps, comme si on avait coupé les liens qui permettait au physique de répondre au mental. Artane n'aimait pas cela. Même avec une gueule de bois bien carabiné, il sentait toujours son corps remuer. Mais là rien. Voilà pourquoi il faisait si noir. Il n'arrivait pas à ouvrir les yeux ; pour le moment.

Il se demandait où il se trouvait et se rappela quelques détails qui le rendit rapidement amer. Il se rappelait d'une patrouille le long de la frontière avec le royaume de leurs ennemis de toujours. Puis il y eut l'attaque... et après... Là il n'arrivait pas à se rappeler.

*Bon sang ! Mais je suis où et il s'est passé quoi ? *

Doucement, en plus de sentir qu'il était sur une surface plane, irrégulière et dure, il réussit à sentir une odeur assez étrange et désagréable, avant de se souvenir où il avait déjà senti pareils effluves. Ce mélange d'air humide et macéré, qu'on ne renouvelait jamais, qui se liait avec l'odeur de la sueur, des immondices humaines et des moisissures... Une geôle, il devait se trouver dans une geôle. Il y avait eu donc l'attaque et il avait fini, avec ses hommes, par succomber sous le nombre de ces fichus fanatiques malades. Mais... comment pouvait-il être encore en vie ? Rares étaient les prisonniers eïlynsteriens... Sauf quand on cherchait à avoir des informations. Il ne faisait aucun doute que ses enfoirés l'avaient vu commander sa petite troupe. Et cela voulait dire que ses hommes étaient soit morts, soit voués à périr dans une lente agonie dans les mains de ces fous furieux. Il était lui-même dans de sales draps.

Quand il réussit à ouvrir les yeux, il le referma aussitôt. Même si sa prison était éclairée par une simple torche se trouvait de l'autre côté de la lourde porte métallique, elle lui brûlait les yeux. Il essaya de bouger et réussit à peine à remuer. Et son esprit était de plus en plus clair. Il ne voyait qu'une chose. On l'avait drogué. Depuis combien de temps ? Il n'en avait aucune idée. Mais à sentir sa gorge et sa bouche sèche, au moins plus d'un bon jour. En même temps, un homme comme lui savait user de magie et donc mieux on le laissait dans le coltard et mieux cela était pour ceux qui le détenaient.

Comment allait-il se sortir de là ? La question le bouleversa. Jamais il n'aurait songé à se voir prisonnier chez les Teïders. Il cessa de penser quand il entendit des pas lourds annonçant la venue de quelqu'un....
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Sam 14 Avr - 22:36
Sigismond sentait que c'était une belle journée qui se profilait pour lui, une journée où il allait faire son devoir au nom du seigneur et concourir à son niveau à la grande œuvre du père de la douleur. Son programme aujourd'hui ? S'occuper d'un prisonnier Eïlynsterien pour lequel il avait demandé de pouvoir mener l'interrogatoire.

Et il comptait bien s'y atteler dès ce matin, après tous les drogues avec lesquelles ils avaient rendus le prisonnier vulnérable et fatigué commenceraient sans doute à se dissiper en partie, ce qui voulait dire que le sens de ce chien seraient à nouveaux propices à recevoir le don de douleur que Sigismond chérissait tant…

C'est ainsi qu'il s'était rendu, accompagné de quelques gardes travaillant dans cette prison jusqu'à la geôle humide et odorante où était enfermé leur prisonnier. Prisonnier qui n'allait guère tarder à être bon pour l'interrogatoire, du moins de l'avis de Sigismond, ce dernier fit donc un geste à un garde qui frappa les barreaux de la cellule avec son gourdin, produisant ainsi un bruit fort résonnant et désagréable, ce avant que l'inquisiteur n'ajoute avec froideur.

« Réveille toi hérétique, tu te reposeras plus tard si le cœur t'en dit, tu auras de toute manière tout le loisir de te reposer quand nous en aurons finis avec toi, mais d'ici là nous allons avoir besoin de ta personne... »
Que sous entendait-il par là ? Oh, l'autre devait se douter après tout qu'ils ne comptaient pas l'épargner quand ils auraient obtenu ce qu'ils désiraient de lui, alors autant qu'il leurs facilitent les choses et ainsi ses souffrances seraient en quelque sortes abrégées…

Mais bon, il se doutait évidemment qu'une telle vermine ne leur faciliterait pas la tâche. Et soit si c'était le cas, après tout il avait tout son temps pour sa part, cela et puis… Le seigneur accordait plus de valeur à ce qui était obtenu difficilement que facilement, alors évidemment Sigismond n'allait pas cracher sur l'occassion d'encore plus prouver l'étendue de son zèle à son dieu...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Jeu 19 Avr - 13:50
Les drogues devaient encore faire effet car le prisonnier ne s'était pas attendu à les voir si "brusquement" arriver. Les barreaux tintèrent violemment au point qu'Artane crut sa tête être prise dans un étau. Ce sale effet passé, il fixa les nouveaux venus. Il y avait plusieurs gardes et un homme se démarquait d'eux. Artane eut envie de l'insulter. Mais ce serait anticiper les sévices qui l'attendaient. Il eut un léger rire moqueur malgré tout.

"Je ne crois pas me rappeler de la bonne réputation des chambres du coin... Bon, mon gros...tu causes beaucoup. Tue moi de suite et tout le monde sera content. Personnellement, c'est ce qu'il y a de mieux pour moi.....et t'avais peur de moi pour venir accompagné"

Il faisait déjà son malin. Mais au fond de lui, il ressentait l'appréhension. Là, il avait affaire à un sale fanatique... ces gens là prenaient leur plaisir dans la torture et la souffrance. Et ils plaisaiet à faire durer les choses....La mort était le seul échappatoire avec eux. Pourtant, il jouait de bravades avec celui qui lui faisait face.

"Et c'est quoi ton petit nom, mon gros ? Que je sache qui tuer en retour...."

Et encore de la bravade.... Il savait qu'il subira une longue agonie, donc autant faire du panache maintenant quand plus tard il ne sera plus lui-même...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Ven 20 Avr - 18:04
« Tu préférerais donc la facilité ? Ais-je vraiment affaire à un Eïlynsterien ? Un membre de cette nation si fière et arrogante qui prétend abriter les meilleurs guerriers du monde, mais surtout ne jamais ployer devant la gloire de mon royaume et de mon dieu ? Il faut croire que votre bravoure est plus situationnelle qu'autre chose. » Répondit-il avec mépris et aigreur aux paroles du barbu qui se moquait de lui tout en demandant qu'ils en finissent vite… Malheureusement pour lui, cela ne serait pas aussi facile en effet…

« Sigismond Bonnenfant. » Consentit néanmoins à répondre Sigismond avec froideur quand l'autre lui demanda comment il s'appelait, oui… Il se souviendrait de ce nom, du moins le peu de temps que sa vie était destinée à durer dorénavant. Après tout, il n'était pas censé ressortir vivant d'ici et ce n'était sûrement pas l'inquisiteur qui allait l'y aider.

D'ailleurs, pourquoi se presser concernant ce qui attendait l'autre pensa t-il avec froideur. Oui, ils allaient prendre leur temps, après tout l'angoisse et le désespoir dû à l'attente d'un sort funeste certain pouvaient faire des merveilles concernant le fait de rendre plus docile un futur questionné…

En faisant cette conclusion, il fit donc un geste à des gardes l'accompagnant qui ouvrit la cellule et qui ne se priva pas de donner ensuite un coup de gourdin dans le ventre du prisonnier avant d'aider celui-ci à se relever avec l'aide de plusieurs de ses camarades. Entre-temps Sigismond se contenta de dire avec une froideur presque totale.

« On va prendre notre temps, ne t'inquiète pas, les choses sérieuses ne sont pas pour tout de suite, par pour aujourd'hui du moins, nous allons d'abord commencer par te parler dans un langage que tu comprends très bien Eïlynsterien, celui du fort envers le faible, du dominant envers le dominé... » Il fit alors un signe aux gardes de bien tenir le prisonnier, puis il donna un violent coup de poing dans le ventre de ce dernier, de quoi sans doute le faire hoqueter ou faire sortir l'air de ses poumons…

Ceci fait, il se recula de quelques pas, puis ajouta à l'égard des gardes. « Emmenez le dans la salle d'interrogatoire, il va avoir le droit à un passage à tabac dans les règles de l'art... » Après tout, autant commencer les choses doucement, mais surtout en le rendant plus docile de corps et d'esprits. Et rien de mieux dans les faits qu'une bonne bastonnade pour vider quelqu'un de son énergie, alors autant ne pas s'en priver, surtout que se faire frapper sans avoir la possibilité de se défendre pour un Eïlynsterien, devait quand même avoir son côté frustrant...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Dim 22 Avr - 12:36
"Hormis siffler comme un serpent, tu ne sais que parler ?"

Artane se retenait de l'insulter. Ce serait le satisfaire. Et il ne voulait pas lui laisser ce plaisir. Cet enfoiré savait très bien de quel royaume venait son prisonnier. Et quand celui-ci se présenta, Artane ne manqua pas de rire.

"Aha, quelle frayeur pathétique tu inspires avec pareille identité"

Le Teïderien fit un geste et l'un des gardes ouvrit la porte de la geôle, s'approcha du prisonnier et lui donna un coup de gourdin. Artane grimaça sous le coup et on le força à se redresser. Ses jambes étaient encore flagellantes à cause de la drogue résiduelle. Et quand l'autre expliqua son avis quand à la manière prochaine de communiquer, Artane reçut un violent coup de poing dans l'estomac. Il en eut le souffle coupé et un bref voile noir passa devant ses yeux. Les gardes le retenaient fortement, ce qui rajoutait à la douleur.

Il n'arriva pas à reprendre immédiatement et quand il y réussit, non sans serrer les dents. Et là, ce n'est qu'une mise en bouche....Combien de temps allait-il résister ? Il préférait crever que de réclamer pitié !

On le mena vers la salle d'interrogatoire où on l'y jeta sans grâce. Ce qui était surtout frustrant pour Artane était qu'il n'avait pas les moyens accessibles de se battre et tuer cet enfoiré de ses mains. Il était frustré de voir qu'il était en vie et dans les mains de l'ennemi honni. Là, on veillerait à le torturer jusqu'à ce qu'il ne soit plus qu 'une loque humaine, soumis à la souffrance de leur sale divinité....

*Rien que pour les emmerder...je dois pas céder...*

Au fond de lui, il commençait à douter...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Lun 23 Avr - 21:06
Hum, cet idiot pourrait bien résister et vocidérer autant qu'il le désirait, à la fin il cèderait comme toutes les âmes damnées qui avaient finit ici. Un sort qu'il méritait certainement au centuple, après tout en plus d'être un de ces maudits Eïlynsteriens, c'était un sale hérétique qui ne reconnaissait pas le seul véritable dieu et luttait activement contre les serviteurs de ce dernier. Autant dire qu'aux yeux de Sigismond, la mort était un sort sans doute bien trop doux par rapport à ce qu'il méritait…

De toute manière, son calvaire ne faisait que débuter aux yeux de l'inquisiteur et c'était à ce dernier à la fois de le faire durer, mais aussi de mener à bien celui-ci. Il s'y attela donc quand l'autre fut bien attaché en le frappant du revers de sa main violemment et ce plusieurs fois au niveau de son visage, plus au final pour l'humilier que vraiment lui faire mal… Puis, il prit ensuite en main un bâton conçu pour battre les soldats récalcitrants avec et s'attela à cela en frappant durement le dos du prisonnier avec, pour l'instant ce n'était que du niveau d'une correction que l'on infligerait à Teïder à un soldat décevant, mais nul doute que ça ne ferait que croître en intensité avec le temps…

« Cela te ragaillardis n'est-ce pas espèce de chien ? J'espère bien, après tout il serait décevant que tu sois déjà en train de céder alors qu'on ne fait que s'échauffer avec toi. Surtout que vous les Eïlynsteriens vous vantaient de toujours pouvoir tenir bon quelle que soit la situation… Ou bien ceux qui t'ont capturés ce seraient trompés et tu ne ferais par partie de ces chiens qui se cachent derrière un mur ? » Finit-il en tout cas par dire avec mépris alors qu'il accordait une pause à l'autre, puis ceci dit il recommença son petit manège.

Cette fois-ci ce fut son genou qui rencontra le ventre de l'autre et ce assez violemment, puis par la suite l'inquisiteur commença à frapper sèchement pendant quelques instants et de manière peu raffinée l'Eïlynsterien comme une brute épaisse frapperait impitoyablement une pauvre victime au sol. Ce non pas dans l'optique de le tuer ou de lui casser quelque chose, mais de déjà éprouver son corps, naturellement il cesserait juste avant d'aller trop loin pour intégrité physique de sa victime, il serait après tout dommage de casser un tel jouet auquel offrir les dons du seigneur.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Ven 27 Avr - 21:37
On ne tarda pas à attacher Artane à des chaînes qui le contraignaient à avoir les bras à demi-te,dus vers le plafond, mais suffisamment tendus pour le contraindre à rester debout. Quelle posture idéal pour son tortionnaire, qui ne se gêna pour commencer à le gifler au visage à plusieurs reprises avant de le frapper dans le dos à côté de bâton, comme on punirait un mutin dans une armée, pour le remettre dans le droit chemin. Artane n'était pas dupe... ce passage à tabac était fait dans un seul but : le préparer à être brisé avant de répondre aux questions qu'on lui poserait. Il devait tenir, quitte à expirer sans rien apporter comme éléments cruciaux à ces foutus fanatiques. Mais s'il ne rendait pas l'âme... combien de temps résisterait-il ? il ne voulait pas trahir son peuple, son royaume, en divulguant de précieuses informations dans l'espoir vain de rester en vie...

Il y eu une petite pause dans son rouage de coups. A moitié sonné par la souffrance qui lui torturait le dos, les yeux à moitié larmoyants des douleurs qu'il encaissait, il réussit à réunir assez de salive pour cracher en la direction de l'inquisiteur.

''Va te faire voir, fanatique.... Tu prétends servir ton dos dans la souffrance alors que tu joues de lâche en la disposant aux autres. Va te faire fichtre ! ''

Et forcément, avec ou sans les conséquences de son acte et de son parler, il reçut une nouvelle volée de coup et il fut frappé au ventre et dans d'autres endroits comme s'il était une victime tabassé à mort sur le sol par un groupe avide d'en découdre, comme des lâches... Car Artane, même s'il commençait à être à moitié conscient après la série de coups reçue. Il pendait au bout de ses chaînes, les fers lui mordant cruellement les chairs... Mais il voguait à moitié dans la douloureuse réalité...

''Lâche... va te faire... voir....''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Sam 28 Avr - 10:42
« Bien Eïlynsterien, continue à parler ainsi, car cela veut dire que tu ressent bien le don du seigneur que je t'offres, bientôt tu l'accepteras, mais pour le moment continue à te fatiguer en vain à protester et m’insulter, car pour ma part j'ai tout mon temps... » Alors qu'il disait cela, l'inquisiteur avait arrêté de passer à tabac l'homme, visiblement il lui accordait une pause. Pour combien de temps ? Difficile à dire, après tout Sigismond pourrait aussi bien décider de revenir très vite au vif du sujet que d'attendre un peu avant…

« Lâche ? Mais est-ce vraiment moi le lâche ici ? Après tout qui est celui qui au lieu de se battre jusqu'à la mort ou de se la donner est resté en vie pour finir ici? Quoique, ce serait injuste de te dire cela après tout vu qu'on ne va pas te laisser la possibilité de mettre fin aussi aisément à ton calvaire. » Glissa t-il avec un mépris féroce et haineux, oui. Cet hérétique allait bien pouvoir savourer les dons du seigneur plus en profondeur, son corps s'en imprégnerait autant que son esprit et ainsi il en serait un minimum purifié avant de passer dans l'au delà. Peut-être ainsi que la mère de la vie aurait pitié de lui et l'enverrait dans un monde meilleur ? Qui sait, pour sa part Sigismond se faisait surtout l'instrument du père de la souffrance pour le moment, celui qui éprouvait les hommes dans cette vie…

« Respire bien. » Finit ensuite par ajouter l'inquisiteur, ce avant de reprendre de son ton sombre. « Savoure ces goulées d'air que tu peux prendre sans douleur, car crois-moi plus tard le simple fait de respirer te seras douloureux... » Il laissa alors cet homme bien réfléchir à ces propos, puis reprit avec amusement. « Les scientifiques Akkatoniens disent que la douleur existe car elle est un signal que le corps est en danger d'une manière ou d'une autre, mais dis moi si tel est le cas… Pourquoi la nature a été assez cruelle pour infliger cela même aux êtres vivants qui ne peuvent remédier à cela ? » Il regarda l'autre avec froideur puis conclut. « Je suppose que tu as des amis n'est-ce pas ? Peut-être même une femme ou des enfants ? Quelle cruauté n'est-ce pas de la part du destin d'avoir décidé que tu finirais ta vie ici sans jamais les revoir… Pour la peine j'aurais presque pitié pour toi. » Mais on sentait bien dans sa voix qu'il ne le pensait pas le moins du monde alors qu'il disait cela.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Jeu 3 Mai - 13:26
Le guerrier était à moitié flottant entre l'inconscience et la souffrance résiduelle qui pulsait dans tout son corps. S'il avait été plus éveillé, il aurait été capable d'abreuver son tortionnaire de bon nombre d'insultes. Mais il pendait au bout de ses chaînes, les fers lui rentrant douloureusement dans la peau de ses poignets. Et pourtant, il arrivait à entendre les sales paroles de cet adversaire honni, qui abusait lâchement de sa position pour se croire le dominant, comme il se plaisait à le faire signifier par ses mots perfides et ses coups. Il prit le temps de reprendre assez de souffle et surtout de force pour ricaner. Il lâcha un ricanement au timbe assez moqueur, malgré les coups qu'il avait reçus.

''Tu es pitoyable... et cinglé avec cela. Tu n'es même pas fichu de savoir comment on m'a capturé que tu te fais déjà des idées sur la manière dont j'ai fini entre les mains de tes pathétiques soldats. Quand on est bête à bouffer du foin, on se fait des illusions... Va prendre le temps de te renseigner, abruti....''

IL ricana encore... jamais un Eïlynster ne se donnait la mort pour fuir un combat. Il se battait jusqu'à mort s'ensuive. Mais ses adversaires avaient préféré le capturer vivent en agissant en traîtres. Au lieu de le tuer, ils l'avaient assommé. Et il n'avait guère été blessé pour périr avec dignité de ses blessures. Que les Teïders étaient abrutis dans leur propre foi et leur sale arrogance !

''Des consanguins comme toi, de ton peuple entiers, vous pensez connaître ce que les autres peuples découvrent ? Ne me fais pas croire que tu comprends ce que les Erudits des autres peuples, causes, limace ! Quand aux restes, ce ne sont que des mots, des paroles. Garde tes vaines tentatives pour les tiens. ''

Il réussit à réunir assez de salive pour cracher à la gueule de son ennemi juré. Bon, cela ne touchait que sa jambe, mais la valeur de son acte était suffisant à ses yeux... Les vaines attaques sur les membres d'une famille.... quelle manque d'originalité et tellement prévisible.

''Quelle cruauté de se croire doué comme toi alors qu'on est au ras du sol de l’existence ! Allez, fais toi plaisir Teider ! Souffre de voir que tu n'auras jamais prise sur moi, que jamais tu ne pourras me briser. Et pries ton sale dieu de me tuer avant que je ne trouve le moyen de me barrer d'ici, pour mieux te tuer en retour !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Ven 4 Mai - 21:37
Sigismond manqua de ricaner devant les paroles méprisantes de l'Estien, décidément celui-ci tenait à l'insulter jusqu'au bout. Soit, qu'il se cramponne à son méprisable orgueil d'enfant de la muraille, de rejeton méprisable du mur, car Bonnenfant se ferait d'autant plus un plaisir de démolir tous les acquis qu'il pensait avoir, cette fierté qu'il faisait sienne. Oui, il apprendrait ainsi que la douleur n'est pas tant physique que morale et spirituelle, une forme de douleur qui elle aussi était un don du seigneur à sa manière… Un don que chérissait Sigismond et qu'il allait évidemment offrir à cet hérétique.

« Le temps viendra où tes vociférations se transformeront en supplication Eïlynsterien, tu crois vraiment que tu m'atteins par tes propos ? La botte qui écrase l'insecte se fiche bien de ce que pense celui-ci, elle veut juste mettre fin à son existence comme moi je veux mettre fin douloureusement à la tienne, sauf si évidemment tu collabores pour te faciliter les choses, mais bon, toi comme moi savons que tu ne choisiras pas la voie de la facilité, du moins pas tout de suite. » Il donna un nouveau coup de poing dans le ventre de l'autre, puis ceci fait il recula d'un pas et dit avec froideur.

« Ramenez le dans sa cellule, qu'il se repose, seul et sans rien faire pour s'occuper en attendant les épreuves que le seigneur voudra lui imposer le lendemain. Nul doute que sa nuit sera tourmentée par cette attente mélangée à de douloureuses certitudes quant à son sort futur... » Oui, autant le laisser plonger dans le désespoir entre-temps. Pour sa part Sigismond en avait finit avec lui aujourd'hui, mais demain il continuerait les réjouissances, ce jusqu'à arriver au jour où ce chien céderait enfin, un jour qui aux yeux de l'inquisiteur viendrait tôt ou tard… Il suffirait juste de se montrer patient, le règne du seigneur sur ce monde ne s'établirait pas en un jour après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Lun 7 Mai - 10:08
Ces chiens de Teïderiens se cachaient tous dans leur hypocrisie. Soit-disant que ce salopard n'avait pas atteint par les mots de résistance d'Artane. Le coup de poing que reçut ce dernier lui coupa douloureusement le souffle, mais confortait le lieutenant dans le fait qu'il rendait la situation déplaisante à son tortionnaire. Il aurait pu en sourire, mais il savait que ce n'était que le début de son calvaire. La question du temps qu'il réussirait à tenir lui martelait à nouveau l'esprit.

*Non, je ne dois pas être pris de doutes. Autant crever que de dévoiler quoique ce soit à ce chien et ses fils de chienne ! *

Il mourrait sans nul doute, dans ces geôles immondes de ces décadents, et on le saura jamais. Mais au moins, il préservera son royaume et gardera la tête haute pour ses hommes trépassés par ces salauds. Puis des gardes arrivèrent et le détachèrent de ses chaînes. Il manqua de s'écrouler et sentit qu'on le retenait sans douceur.

''T'es tellement sûr de tes paroles....enfoiré téïderien. Prie ton sale dieu, de pas mourir de mes mains....''

ON l'emporta à sa cellule où on le jeta comme un sac à patate. La rencontre avec le sol fut rude et amplifia les douleurs provoquées par les coups reçues précédemment. La porte en acier claqua. Artane se releva péniblement et ne put s'empêcher de ricaner sombrement.

''Sales enfoirés... ''

Il fit rapidement le tour visuellement de sa geôle. Pas d'eau, pas de nourriture.... La torture se prolongeait. C'était bien là une de leurs petites méthodes pour tenter de briser leurs prisonniers. Artane ne put s'empêcher de se mordre la lèvre. L'affaiblissement par la privation...C'était bien une méthode teïderienne. Il alla se caler dans un coin pour essayer de dormir. Essayer était un bien grand mot.... et demain sera un nouveau jour de calvaire. Mais déjà, il se forgea l'idée qu'il se battre, même s'il n'avait que ses points. Il n'était pas un lâche, il ne pouvait pas s'apitoyer sur son sort. Demain, quand les gardes viendront le chercher, il se battre, quitte à en mourir. !
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Mar 8 Mai - 21:52
Le lendemain vint bien assez vite, après une journée dirons nous de dur labeur pour Sigismond qui n'avait pas que ce prisonnier ci à gérer et qui s'était même permit d'en faire crier quelques-uns de manière à ce que cela résonne bien dans la prison et entretienne le désespoir des autres condamnés qui ne pouvaient évidemment que s'imaginer ce qui les attendaient en entendant de tels cris de douleurs… Comment allait donc débuter cette nouvelle journée ? Sans doute par de grandes tactiques classiques concernant le domaine de la torture, après tout n'était-ce pas les méthodes éprouvées depuis fort longtemps qui étaient les meilleures ? Pour lui si, sinon ses ancêtres n'auraient jamais employées celles-ci s'ils n'avaient pu en tirer d'agréables résultats…

D'ailleurs, la journée de l'Eïlynsterien fut inaugurée par un stratagème vieux comme le monde pour finir de le réveiller, du moins façon de parler, de l'eau froide qui fut projetée sur lui à travers les barreaux à l'aide de quelques seaux. De quoi disons le revigorer, mais aussi le sortir de toute langueur passagère… Sigismond se tenait évidemment devant sa cellule en cet instant, accompagné de quelques gardes et ne manqua pas alors de dire avec le même mépris qu'hier.

« L'heure n'est plus au repos, j'espère pour toi que la nuit aura été agréable, car je doute que le reste de la journée le soit autant. » Il ordonna aux gardes d'ouvrir la cellule et de faire sortir le prisonnier, puis l'inquisiteur reprit avec froideur. « Si tu tiens bon, ce soir tu pourras manger un peu, mais ne t'attends pas à un festin, juste de quoi te maintenir en vie. De toute manière, ce n'est pas comme si un cloporte comme toi avait besoin d'autre chose que de pain sec et d'eau croupie pour survivre... » Ils n'allaient pas s'enquiquiner à le chouchouter après tout, surtout au vu de ce qu'ils comptaient faire de lui quand ils en auraient finis...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Ven 11 Mai - 18:54
Quand on se forge l'idée qu'on va se battre contre les gardiens ou assimilés, on peine à lutter longtemps contre la fatigue, autant morale que physique. Artane ne put résister, bien malgré lui, à l'appel du sommeil et sombra dans l'endormissement profond. Le réveil ne fut que brutal quand on le poussa à revenir durement à la réalité à grands coups de seau d'eau froide. Il n'y avait pas de quoi être de bonne humeur après une telle rincée liquide.

Artane jeta un sale regard à Sigismond, qui le toisait de derrière ses barreaux. Cet animal ne paierait rien pour attendre. Tout viendrait en son heure. Cet homme n'aura pas sa mort de ses propres mains.. il y veillerait. Il se retint de l'insulter, se mordant la lèvre. Mais quand on avait les nerds à vif, on ne pouvait pas se retenir bien longtemps.

''Tu parles de nourriture ! Tu seras capable de me donner du pain moisi ou je ne sais quelle nourriture impossible à manger, pour soulager ta sale petite conscience d'avoir fait un geste généreux. Chose que tu bafoues rien que par ta présence et tes mots. N'attends pas à de la docilité de ma part, sale chien de Teïder ! ''

Son tortionnaire ordonna aux gardes d'aller le sortir de sa geôle. Artane se cala au fond, comme s'il redoutait déjà de sortir. Dès qu'un garde approcha, tendant sa main pour l'empoigner, Artane lui décocha un bon coup de poing, sentant du cartilage céder sous son coup. La satisfaction d'avoir casser le nez d'un de ses adversaires était une douce saveur, mais il savait que cela ne saurait que de courte durée. Il essaya de se défendre du mieux qu'il put, quitte à se faire tabasser à mort. Au moins, s'il mourait, ce ne serait pas de la main de Sigismond, et cela, c'était aussi quelque chose de semi-savoureux
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Dim 13 Mai - 21:59
Décidément, l'autre aimait s'épuiser à protester et l'insulter vainement pensa Sigismond, mais ne risquait-il pas ainsi de se fatiguer plus vite qu'il ne le désirait ? Après tout son sommeil ne devait pas être très reposant dans cette geôle et qu'on ne dise pas que le nourriture qu'il ingérerait pour survivre y aiderait. Oui, au final autant qu'il fasse ainsi pensa Sigismond avec une sombre satisfaction, il ne ferait que céder d'autant plus vite.

Par contre, cela ne l'arrangerait pas pensa t-il si les gardes tuaient le prisonnier en voyant ces derniers frapper brutalement celui-ci après qu'il ait cassé le nez de l'un des leurs alors qu'il résistait à toute tentative de le saisir pour l'amener en salle d'interrogatoire… L'inquisiteur écarta donc sèchement quelques-uns de ces derniers avant qu'ils n'aillent trop loin, et voyant que l'autre était presque devenu une loque sanguinolente, il dit sèchement à ceux qui l'avaient tabassé.

« Emmenez le se faire soigner, nous avons quelques guérisseurs qui sauront le remettre sur pied, si jamais il périt sachez que je vous en tiendrais pour responsables et que vous regretterez cent fois que ce ne soit pas lui qui soit l'objet de mon attention. » Autant les faire marcher à la peur après tout, n'était-ce pas cela qui marchait le mieux en ce monde ? Si, la peur était un sentiment sain et normal à l'être humain, un sentiment qu'il était tout à fait juste d'exploiter si nécessaire pour imposer au mieux la volonté divine…

Et pour sa part, il était clair que la volonté divine passait par lui et non par ces idiots incompétents qui faisaient passer momentannément leur colère avant leur juste devoir. Bon, en tout cas cet incident contrariait ses projets pour aujourd'hui dirons nous, mais au moins tout n'était pas perdu, cela et puis il avait tout son temps. Restait juste à espérer que les guérisseur soient assez efficaces et rapides pour faire en sorte que l'Eïlynsterien soit en nouveau en état de passer par la question dès demain...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Mar 15 Mai - 17:33

Se battre comme un démon était une chose, plus encore quand on arrivait à péter le nez d'un des gardes ennemis. Mais quand on est seul face à une forte poignée de garde, qu'on est dans un petit espace et qu'on n'a que les poings comme arme, on se retrouve vite à terre à subir une pluie de coups pour subir le prix de la rébellion. Et surtout qu'avec des Teïderiens, on le paie cher. Les gardes avaient oublié la présence de Sigismond et cela avait été prompt et brutal pour remettre le prisonnier à sa place, qui se retrouva vite comme une loque couverte de sang, ne remuant plus sur le sol souillé de la geôle. Et au désarroi de la victime, si elle avait été assez conscience pour entendre, l'inquisiteur avait fait stopper les hostilités, ordonnant que cela cesse, en plus des menaces mortelles si le prisonnier venait à mourir.

Artane était au bord du gouffre de l'inconscience, sentant que la mort n'était pas encore prête à venir le prendre. Qu'elle soit maudite... Sigismond avait du bien calculé son coup pour qu'il sente passer la pluie de coups et qu'il n'en vienne pas à mourir. Il perdit connaissance avant qu'on ne le sorte de sa prison.

Quand il reprit conscience, on avait nettoyé sa geôle, pour retirer le sang qu'il avait craché sur le sol. Une journée s'était passée et la magie avait dû être employée pour soigner les possibles saignements internes qu'il avait dû avoir après la myriade de coups reçus. Maintenant, il attendait, assis dans le recoin de sa geôle, à ce qu'on vienne le chercher. Le regard froncé, il guettait cette fois, prêt à bondir comme un lion qui cherchait à fuir et qui mordrait et grifferait pour trouver la voie de la liberté... ou de la mort. C'était du pareil au même. Ici, à Teïder, les chances de s'évader étaient tellement infimes que c'était du désespoir de tenter. Mais au moins, tenter, c'était mieux que de se résigner. Et mourir serait la seule voie... Même si pour cela, cela signifierait que personne saurait ce qui s'était passé avec sa dernière patrouille...

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Mer 16 Mai - 18:05
Sigismond revint le lendemain, mais cette fois-ci il s'était préparé et avait demandé l'aide d'autres gardes, du genre plus professionnels, mais surtout plus habitués à mater un prisonnier peu conciliant sans tuer ce dernier. De quoi étaient-ils équipés ? De filets pour certains, d'aiguilles à lancer recouvertes de poison paralysant pour d'autres, tandis que certains avaient à la main des gourdins pour disons radoucir le prisonnier. Avec tout cet attirail, l'inquisiteur avait disons bon espoir que les choses se passent mieux, surtout qu'il était vain d'espérer que l'autre après avoir put échapper pendant une journée à toute torture n'allait pas retenter sa chance ne serait-ce que pour pouvoir profiter de davantage de répit, voir même d'un répit plus éternel.

Car oui, il se doutait que l'autre préférerait mourir que parler, donc menacer de le tuer pour le faire obtempérer serait vain, au contraire il devait appeler la mort de ses vœux, en somme… Seule la manière forte pourrait fonctionner quant au fait d'obtenir ce qu'il désirait de l'Eïlynsterien. Comme d'habitude d'ailleurs, ces idiots d'Estïens ne comprenant au final que la force brute, mais surtout la douleur à son état le plus brute, de singuliers idiots qui croyaient que leur credo de discipline et d'unité suffirait pour éternellement être hors de portée de la sainte vengeance du seigneur…

« Bonjour chien galeux, comment vas tu ? » Demanda donc Sigismond en arrivant au niveau de la cage de l'hérétique qui n'était pas encore ouverte, ce avant de reprendre avec morgue en désignant de la main ceux l'accompagnant.

« Je me suis dis qu'il serait dommage de trop t'abîmer avant un quelconque interrogatoire, j'ai donc décidé de faire appel à des agents du seigneurs bien moins incompétents que les autres, remercie moi pour ma prévenance à ton égard, il serait dommage après tout que tu périsses pour rien. » Et sur ces bonnes paroles, il ordonna donc aux gardes l'accompagnant de lui amener le prisonnier...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Mar 22 Mai - 15:08
Et forcément, quand on revint le chercher, son tortionnaire n'était pas tout seul. Il était revenu avec les gardes. Artane s'était aussitôt relevé, prêt à en découdre comme la veille. A la question de Sigismond, il se contenta de lui jeter un regard glacial et des plus haineux.

''Qu'est ce que cela peut te fichtre, sale engeance sans âme ? Encore à jouer les fiers, mais tu n'es qu'un couard à user de tes gardes ! ''

Un couard qui avait pris ses précautions, car les gardes usèrent directement d'un filet en le jetant sur le prisonnier. Celui-ci eut beau se débattre pour s'en défaire, les sbires de Sigismond réussirent à le faire tomber sur le sol et à le traîner vers la salle de la dernière fois, là où Sigismond faisait ses interrogatoires. Il ramassa quelques coups de pieds pas trop lourds en terme de force, mais suffisamment pour espérer le calmer.

Une fois qu'on eut fini de le traîner hors de sa geôle et qu'on l'ait mené vers la salle de ''torture'', on le sortit de son filet pour l'attacher comme la veille. Artane darda un regard toujours aussi glacial vers les gardes. Il n'avait pas eu l'occasion de se défendre et cela l'avait presque frustré. Ne pas réussir à faire payer les mauvais traitements à ces chiens était déplaisant.

''Quelle prévenance... Tu parles de mots mielleux dans ta bouche, sale chien. Jamais tu n'auras un remerciement de ma part. Pour ce que tu vaux, lie de l'espèce humaine, tu ne mérites que mes insultes et pire encore. ''

Il finit par lui cracher à la figure. Et périr pour rien... oh que si, il périrait pour quelque chose, s'il mourrait sans rien révéler ! Mais fallait-il réussir à atteindre cet ultime objectif, car Sigismond devait avoir compris ce que recherchait principalement son prisonnier.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Mer 23 Mai - 20:11
Sigismond prit à peine le temps d'essuyer le crachat que venait de projeter l'hérétique sur lui lorsqu'ils eurent finit d'amener celui-ci jusqu'à la salle d'interrogatoire comme prévu et de l'installer sur une chaise que ce chien n'allait pas tarder à connaître sous tous les angles.

« Je me demande si cela te consoles d'avoir quelqu'un sur qui hurler, sans doute, peut-être faudrait-il voir pour t'enlever ce plaisir aussi... » Ne manqua pas par contre de dire l'inquisiteur avec une sombre satisfaction alors qu'il tournait autour du prisonnier et se trouvait derrière celui-ci.

Que faire ? Il en avait une petite idée disons, mais le plus difficile serait de mettre le tout en œuvre… De toute manière, autant ne pas se stresser ou se presser, il avait tout son temps, surtout que le temps lui-même pouvait être une arme pour éroder la volonté de l'autre, même si pour le moment autant se contenter des bonnes vieilles méthodes, celles qui ne manqueraient pas de le remettre à sa digne place que celle de vermine tout juste bonne à subir un interrogatoire douloureux dans ces sombres cachots…

Il eut alors une idée, mais pas des plus tendres, il prit en sac en paille qu'il mit autour de la tête de l'autre et qu'il serra, non pour l'étouffer, mais pour qu'ainsi il ne voit plus rien, après tout quoi de plus effrayant de que ne pas voir ce qui allait arriver ? Puis ensuite Sigismond alla prendre un fer à marquer le bétail qu'il approcha d'un feu le temps que celui-ci rougisse, ceci fait il dit avec morgue.

« L'hérésie marque aussi bien le corps que l'esprit, mais les ennemis du royaume malgré cela ne manquent pas des fois de vouloir tout de même se dissimuler. Tu ne sortiras pas d'ici vivant, mais si jamais cela venait à arriver pour une obscure raison, avec cela, jamais tu ne pourrais te cacher des agents du seigneur. » Ceci dit, il appliquera avec brutalité le fer à marquer avec une tête en forme de croix sur le dos de la main gauche du prisonnier… Ce tout en laissant ce dernier hurler tout son soûl et le maudire sans doute.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Sam 2 Juin - 9:45
Artane ne ressentit aucune satisfaction quand son crachat toucha sa cible. Cela n'était qu'une réplique de provocation pure et simple. Il n'y avait aucune joie à en tirer quand il savait qu'il n'avait pas de moyens réels de s'échapper ou d'arracher le coeur à son ennemi. Mais chaque chose viendrait en son temps, si l'occasion se présentait. Mais se présenta-t-elle ? Le prisonnier ne perdait pas espoir.

IL gardait le silence pendant que Sigismond commençait ses petites répliques, avant que ce dernier de se rapproche de lui pour lui impose le port d'un sac en paille, histoire de ne rien voir de ce qui allait se tramer. Artane ne put s'empêcher de se tendre, malgré ses liens. Qu'est ce que Sigismond lui réservait cette fois ? Il l'entendit marcher, prendre quelque chose et discourir à nouveau, concernant sa sale hérésie. Les ennemis de son royaume de souffrance... quelle sale ironie qu'entendait Artane à ses oreilles. Et quand l'autre eut fini sa tirade pseudo-religieuse, l'Estien comprit que trop tard ce qui venait. Il hurla en sentant la morsure atroce du fer chauffé à rouge apposé sur le dos de sa main. Même avec la meilleure volonté du monde, on ne pouvait guère s'empêcher de réagir face à la brûlure. Et forcément, l'autre veillait à maintenir le fer suffisamment longtemps pour bien en profiter.

''Sale... Salopard ! ''

Il réussit à balancer cette insulte, piètre défense quand on sentait en même temps l'odeur écoeurante de la chair brûlée, qui prenait atrocement à la gorge en même temps.

Quand le fer fut retiré, le prisonnier haletait encore. La souffrance pulsait de manière féroce sur sa main. Marqué comme du bétail.... Et après il fallait suivre leur foi ? Il y avait de quoi rire. D'ailleurs, puisqu'il était soit-disant marqué...

''L'enfoiré que tu es redoute tellement un risque possible d'évasion... Preuve qu'il y a toujours la possibilité que je me libère et que j'écrase ton petit cou entre mes mains. Et bonne idée ce marquage, je tuerai plus des tiens encore, pour qu'il aille rejoindre ta sale divinité !''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Dim 3 Juin - 19:29
C'est seulement après un temps long qui avait dû paraître être une éternité pour le supplicié que Sigismond consentit à retirer le fer à marquer qu'il avait employé pour laisser une trace indélébile sur la chair de ce dernier pour témoigner de son hérésie. Aurait-il dû marquer à un endroit plus voyant ? Non pensa t-il, après tout ce n'est pas comme si l'autre allait survivre à son séjour dans cette prison, mais s'il reprenait de l'espoir à ce sujet, ce ne serait pas plus mal, après tout l'inquisiteur savait que rien n'était pire comme douleur mentale que celle d'un espoir que l'on brise cruellement et impitoyablement...

L'inquisiteur regarda alors avec morgue que le prisonnier qui ne le voyait, puis finit par dire d'un ton sombrement cruel et froid.

« Il serait dommage de te marquer à nouveau n'est-ce pas ? Après tout tu dois être fier de ton joli visage, n'est-ce pas sale chien ? Celui d'un séducteur qui ne doit pas manquer de fréquenter activement l'autre genre le soir. Soit, nous allons voir s'il y a un moyen plus subtil et moins apparent de t'apporter le ton du seigneur... » Que voulait-il dire par là ? Disons qu'il alla chercher un couteau très fin et qu'il sortit une fiole remplie d'une substance verte et collante qu'il appliqua sur la lame… De quoi disons faire circuler un douloureux et terrible poison dans les veines du païens une fois qu'une entaille serait faîte.

« Serre les dents, ça ne fera mal qu'un instant et ensuite… Ce n'est pas serrer les dents qui suffira à calmer la douleur. » Ajouta t-il donc d'un ton détaché en se rapprochant de l'autre puis en lui entaillant le bras avec le couteau empoisonné… Ceci fait l'inquisiteur recula et contempla le spectacle…

Que faisait activement ce poison ? Il asséchait assez l'eau du corps pour provoquer de terribles et persistantes migraines, mais aussi pour empêcher de penser clairement et avec facilité, en somme l'un des pires poisons à se voir administrer en un tel moment.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Jeu 28 Juin - 12:31
Le prisonnier se contenta de fusiller du regard son tortionnaire, histoire de dissimuler une remarque pertinente et bien réelle. Oui, Artane était assez fier de son physique, qui faisait tomber bien des jeunes femmes. Rien qu'à l'idée d'être défiguré à vie à cause de ce fou fanatique avait de quoi le faire frémir. Mais quelles étaient réellement ses chances de s'en sortir vivant de toute façon ? Hormis en faire baver à son ennemi comme ce dernier lui en faisait baver, c'était plus la seule chose qui lui restait. La question de combien de temps serait-il capable de tenir face à tout cela lui revint à l'esprit, qu'il chassa promptement. Il n'était pas un lâche à céder. Il ne devait pas céder, autant pour son honneur que pour la sécurité de ses proches. Il ne serait pas le premier Eïlynsterien à tomber dans les griffes de leurs ennemis. D'aucun n'avait du parler, car rien de bien surprenant n'était arrivé ces dernières années avec ces sales chiens. Une bonne chose finalement. Restait à voir s'il arriverait à faire aussi bien, à savoir de garder le silence jusqu'à ce que la mort vienne le prendre.

Sigismond alla chercher un fin couteau et une fiole à la couleur peu engageante. Artane serra les poings malgré les fers qui lui mordaient douloureusement ses poignets. L’entaillage par le couteau fut rapide. Artane manqua de jurer devant cet acte mais il se préoccupait plus des conséquences de la substance qui commençait à couler dans ses veines, qui ne tardèrent pas à se faire sentir.

Artane avait déjà connu les effets de la soif, mais jamais aussi vite et aussi rapidement. Et forcément, la souffrance qui accompagnait ce genre d'effets ne tardaient pas à se faire sentir. Le prisonnier s'affaissait un peu, avec un air douloureux à son visage. Le poison était depuis bien longtemps éprouvé et son tortionnaire ne doutait pas de son efficacité. Et plus le temps passait et plus Sigismond savourait. Tout cela pour faire coûter la souffrance offerte à leur fichu dieu.... Il serra les dents et forcément, cela ne soulagea en rien les maux grandissants. Là il commençait à gémir. Même pas l'ironie de la situation ne lui vint, quand au fait qu'il avait tellement soif qu'il boirait la mer entière. Même pas cela lui vint et il se contenta malheureusement de subir les effets pernicieux du poison qui coulait dans son sang.

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Ven 29 Juin - 15:55
« Parle et je te donnerais l'antidote, après tout apprécies tu vraiment de savoir que cette chose est en toi ? Et va sans doute y rester un bon moment sauf si tu te montres dociles… Quoique, pourquoi te donnerais-je l'antidote aussi facilement après tout ? » Il se baissa alors un peu au niveau du prisonnier, sans trop s'approcher de lui, pas tant pour éviter un crachat qu'un coup de tête, puis reprit avec gravité.

« Parle et tu auras de l'eau, sinon eh bien je peux me montrer plus doux envers toi peut-être, mais tu risque de redouter les implications que cela aura. » Il fit un geste à un garde qui sortit une multitude de breuvages alcoolisés et d'autres substances que certains qualifieraient de drogues douces, et alors Sigismond reprit avec satisfaction.

« Je vais te laisser un choix, soit nous continuons sur la voie de la douleur et l'on verra combien de temps tu tiendras avant que soit on esprit, soit ta santé mentale faiblisse. Soit, nous entamons l'autre méthode que j'ai à disposition pour te faire parler, nous verrons après tout si tu es aussi tenace après avoir bu beaucoup d'alcool ou consommé certaines substances… Mais qui sait ? Peut-être trouveras tu un soulagement dans le fait d'emprunter cette voie certes plus douce pour toi, mais aussi bien plus traîtresse. Allez, montre moi à quel point tu es fort d'esprit ou faible, fais un choix… » Après tout c'était une manière excellente d'obtenir des réponses que de rendre quelqu'un enivré ou lui faire consommer certaines drogues, mais il voulait d'abord pour cela briser l'autre, que celui-ci demande de lui-même d'emprunter l'autre voie et qu'ainsi il puisse goûter à une satisfaction rare pour un fidèle comme lui, celle d'avoir rendu docile l'un de ces chiens d'Estiens… Restait donc à voir si celui-ci succomberait dès maintenant ou la facilité ou s'il saurait tenir bon un certain temps...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Jeu 5 Juil - 7:09
Artane n'avait plus assez de salive pour espérer recracher sur cet enfoiré. Il essayait

plutôt d'échapper à la souffrance qui paraissait empirer à chaque minute qui passait.

C'était à ce moment là que Sigismond en profita pour proposer un instant de

soulagement.... la proposition classique. Artane déglutit et serra les dents. Ce n'était

pas l'envie de l'insulter qui lui manquait. Mais il sentait que sa gorge sèche ne lui

permettrait pas de parler, même d'énoncer une seule syllabe. Il se contenta de jeter un

regard le plus froid possible avant de lâcher malgré lui un très petit gémissement de

souffrance. Autant le silence sera la réponse à apporter à la si alléchante proposition.

Boire de l'eau lui permettrait d'avoir un répit... mais ce serait se soumettre à

Sigismond.

Sigismond était loin d'être à court d'idées. Il avait déjà une suite à son plan... A

défaut d'accepter de boire de l'eau, il allait être forgé de boire de l'alcool. Une fois

soul, dans l'état qu'il était, sera-t-il capable de tenir sa langue. Mais il devait

répliquer, rien que pour l'emmerder.

Il déglutit plusieurs fois, faisant semblant de réfléchir et de regarder tantôt l'eau,

tantôt les bouteilles d'alcool. Il porta un regard haineux mais fatigué à Sigismond.

''Va... chier....''

Quoiqu'il réponde, le Teïderien allait persister dans sa torture, avec ou sans cet alcool

qu'il avait fait mener. Autant persister à résister le mieux possible. Mais pour combien

de temps ? Il connaissait sa résistance à l'alcool, mais c'était toujours dans des cadres

festives, ou pour se mettre une biture. Mais là... Il serra les poings et les dents. Oh,

qu'il espérait pouvoir le tuer, celui là... le tuer lentement et sûrement pour lui faire

payer le prix de sa torture actuelle.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Ven 6 Juil - 19:07
« Maintenez le et forcez le à ouvrir la bouche. » Se contenta de dire Sigismond froidement par rapport à l'Eïlynsterien. « Faisons lui boire un peu d'eau avant qu'il ne meure de soif, ensuite je pense qu'il va pouvoir profiter d'une bonne biture, après tout tout homme a le droit à un peu de soulagement je suppose. De corps comme d'esprit. » Ceci dit, il attendit donc que la chose soit faîte, ce qui prit un peu de temps et une ou deux bouteilles d'alcool fort avant que l'Eïlynsterien soit dans un état un peu plus vague disons. Ceci fait Sigismond finit par demander avec froideur.

« Alors, comment te sens-tu ? Mieux je suppose ? Je pense que ça doit faire un petit moment que tu n'as pas bu autant d'alcool. Qui sait ? Peut-être n'espérais tu même pas en boire à nouveau un jour ? On va dire que je suis content de t'avoir permis d'avoir cette chance, même si évidemment ça aura un prix. »
Ceci dit, il finit alors par demander avec gravité.

« Parle nous des planque de ta nation de chiens proches de la frontière et que tu connais à l'heure actuelle. Tu sais, celles que vous utilisez pour que vos éclaireurs puissent faire une halte dans le territoire de mon beau pays. » Ceci dit il attendit alors la réaction de l'autre, ce pour savoir s'il commençait à tenir le bon bout, mais aussi s'il allait falloir plus insister au niveau de l'alcool ou penser sérieusement à user d'une autre substance. Après tout peut-être avait-il une résistance moindre à l'égard de certaines drogues ? Sans doute même, mais d'abord autant voir si c'était vraiment nécessaire ou non, autant éviter après tout de causer une surdose probablement mortel à l'autre, ce serait disons une délivrance bien trop rapide et peu méritée à ses calvaires...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Teïderien
Rang social: Serviteur de l'état
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 236
Date d'inscription : 10/12/2017
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond] Mar 10 Juil - 17:04
Forcément, quand on tente une action de force, on ne peut que tenter de lutter. C'est ce que fit Artane, même s'il était attaché et que ce ne serait qu'en pure perte. Le poison avait grandement sapé ses forces, mais il tenta de garder la bouche fermée. Qu'est ce qui lui garantissait que c"était de l'eau ? On réussit à le forcer à boire quelques gorgées, qui étaient soulageantes, il ne pouvait le nier. Sa gorge le brûlait moins, mais cela ne fut que de courte durer. On le força à boire de l'alcool fort, qu'il sentit passer. Sa mangue, sa gorge et son estomac sentirent la brûlure du fort breuvage. Il manqua d'avaler de travers plusieurs fois, s'étouffant même durant le forgeage. Puis quand on eut terminer de lui faire boire les deux bouteilles d'alcool, il sentit déjà les effets néfastes d'une soudaine et massive absorbtion d'alcool. La tête lui tournait déjà.

"Saloperie....."

Il devenait déjà difficile de parler clairement à son tortionnaire. Visiblement, cet imbécile n'avait jamais du se soûler pour savoir ce qu'il avait fait et ce que cela manquerait de provoquer. Artane avait de quoi rigoler, mais au vue de sa situation, cela ne lui vint même pas en tête. Il commençait à entendre les paroles de l'autre dans la brume, comme si l'air devenait plus dense. Le Teiderien lui posait des questions. Il les entendait clairement, pendant qu'il se sentait de plus en plus tanguer, en plus de sentir le point du liquide peser sur son estomac.

''Petite danseuse.... bois un coup.... on causera après....''

Boire trop d'alcool d'un coup, comme on venait de lui forcer à faire, était dangereux dans un sens. Etait-ce un moyen de lui montrer qu'on le poussait à la précarité de la situation. Mourir noyer d'alcool.... Irina aurait bien rigolé tiens, surtout qu'il ne crachait jamais pour un verre de temps en temps. Mais là, c'était la dose extrême. Sa tête dandidait lentement.

''T'demandes ça pour faire cache cache ? C'ça ? ahahaha"
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Eïlynsterien
Rang social: Soldat
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Dans les mains de l'ennemi [Pv Sigismond]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Si tu joues à L5r tape dans tes mains
» Jean-Claude Gianadda - Mets dans tes mains ...
» Fiche technique de Tibly Mustaine!
» évite juste de me griller, ne ? ^^" - Entrainement -
» T'écrire est souvent plus facile que te parler ♪ ♦ Lisabeth & Lilieth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Royaume de Teïder :: Autres villes, et villages-
Sauter vers: