Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: Routes, et désert
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Ven 13 Juil - 19:27
Peddyr étudiait les autres, pendant qu'il repoussait les couvertures. Au moins, l'avait-on ramassé. Ses armes étaient à côté. Peut être qu'on ne s'était pas encore posé de questions quand à la rapière. En même temps, il faudrait avoir reconnu la véritable lame d'Ilfrido. Mais la retrouver dans une mine d'argent paraissait tellement invraisemblable. Il n'y pensa plus, se mettant cette fois debout et ceignant les deux lames à sa ceinture. Il était temps d'aller faire son rapport, en rentrant aec les akkatoniens qui avaient du terminer de sécurité la vieille mine.

Il fallut quelques jours pour arriver à une petite maisonnée de campagne, réservé pour l'Empereur. Otmar avait sans doute souhaité s'écarter du pouvoir le temps que la mission soit achevé et il reçut comme il se devait le vieux mercenaire, qui avait laissé comme on lui avait ordonné, ses armes. Il avait bien récupéré de sa céphalée et accepta de prendre une tasse de café. Maintenant qu'il était devant l'Empereur en personne, Peddyr entreprit de faire son rapport, sans être trop formel, car il sentait que le vieil homme voulait être dans une atmosphère de conversation totalement détendu. Ce n'était pas plus mal.

''La céphalée n'est que la récurrence d'une vieille blessure. En tout cas, pour cette mission, heureusement que je n'étais pas tout seul pour abattre les zombies. Il y en avait en masse dans cette mine, à croire que cela avait servi de repaire pour un nécromancien néophyte. Mais l'essentil est que j'ai accompli cette tâche. Quand à mes projets...''

La volonté de l'épée d'Ilfrido résonnait encore dans son esprit....Il était encore indécis sur ce qu'il devait désormais accomplir.

''Je pense que je vais doucement songer à changer de voie, me trouver des terres...''

Reprendre ce qui lui appartenait oui !

''Et profitez de ma petite part que les mines d'argents pourraient rapporter, si je me rappelle bien notre dernier échange. Pour la mission de la mine, je présume votre Juge vous a fait part de ce qui s'est en partie passé une fois la majorité des monstres abattus ? ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Sam 14 Juil - 17:55
Otmar prit une gorgée de café alors qu'il écoutait les paroles de son ami, peut-être que du chocolat chaud aurait été plus goûteux pensa t-il, mais bon il savait savourer le café aussi, celui et puis il n'y avait quasiment rien de mieux pour bien se lever le matin, autant dire que quand lon était empereur d'Akkaton, on ne pouvait pas toujours s'en passer...

« Une vieille blessure ? Je ne sais pas si c'est possible encore de traiter cela étant donné que tout ce qui touche au cerveau est compliqué, mais si vous voulez je peux vous recommander quelques spécialistes médicaux qui pourraient vous examiner. Peut-être qu'à défaut de pouvoir vous traiter par chirurgie auront-il des médicaments à vous donner. Dans tous les cas félicitations à vous, cette mission à en effet était menée à bien. » Dit Otmar avec une pointe d'amusement, ce avant d'ajouter pensif et compréhensif.

« Ma foi, il y a pire comme projet que de vouloir s'installer je suppose mon ami, que ce soit pour la retraite ou avoir un lieu de vie stable. Le revenu de la mine devrait sans doute vous y aider je suppose et puis si vous vous sentez l'esprit marchand, peut-être pourriez vous même faire prospérer le tout en une propriété agricole par exemple. Ce sera à l'étranger ? Pas que l'idée de vous voir vivre dans l'empire me dérange, au contraire, mais je crois que vous n'en n'êtes toujours pas citoyen. » Ce avant de conclure avec réflexion concernant les dernières paroles de Peddyr.

« Oui il m'en a fait part, je n'ai pas à me plaindre disons. Mais dîtes-moi, d'où vous viens cette envie soudaine de vous installer ? Je vous croyais avoir la fibre de voyageur éternel qui ne savait pas trop quoi faire d'autre de sa vie, est-ce que vous avez eu une révélation par hasard ? » Cela il l'avait dit avec une pointe d'amusement avant d'attendre la réaction sans doute amusante de son vis à vis à ces quelques paroles.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Sam 21 Juil - 20:54
Peddyr ne doutait pas de la compétence des chirurgiens akkatoniens, mais au vue de ce qu'il avait reçu, ce n'était peut être pas une bonne chose de tenter quelque chose qui était aussi vieux et qui provoquait des restes résiduels.

''Elle date de tellement longtemps que je doute que même le plus compétentes de vos chirurgiens pourraient remédier à cela. Pour ce qui est des médicaments, pourquoi pas, si cela peut prémunir une crise soudaine. Ce serait assez gênant durant un combat sérieux ou une épineuse situation critique ''

Dire que depuis toutes ces années, il avait subi des crises migraineuses. Il avait bien un traitement par les plantes, mais ses effets se perdaient depuis et consommer une surdose pour avoir le même effet n'était pas vraiment conseillé, surtout s'il tenait à garder ses facultés au maximum. Puis il avait hoché de la tête pour accepter les remerciements de l'Empereur quand à la réussite de sa mission. Elle avait été rude et non sans intérêt finalement, mais Otmar n'avait pas oublié la position de Peddyr quand à une possible installation. Le vieil homme avait une bonne mémoire. Et au moins, il prenait avec légèrement l'incident avec le Haut Juge.

''On va dire que j'ai eu un genre de révélation oui. Vous aviez raison la dernière fois... vient un moment où il faut trouver une voie adéquate en fonction de ses capacités. Non pas que je rêve de m'installer définitivement, mais avoir des terres exploitables apportent quelques échelons dans une certaine échelle sociale si vous voyez ce que je veux dire. Vous me connaissez un peu, je ne suis peut être un mercenaire, mais je ne suis pas un rustre de bas niveau. Dans certains domaines que je vise, il me faut un minimum de crédibilité, surtout pour un ou deux projets à accomplir. Pour l'acquisition, je vous rassure, ce sera à l'étranger. Votre Haut Juge avalerait ses papiers s'il apprenait que je devenais citoyen. ''

Il eut un sourire amusé et but son café

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Dim 22 Juil - 19:44
« Oui, par contre il faudra payer de votre poche, disons que malheureusement pour vous comme vous n'êtes pas citoyen, vous n'allez pas le droit à ce genre de choses gratuitement… Mais bon, avec la rente de la mine, ça ne vous posera pas de problèmes. » Bon, en vrai il allait surtout se prendre de quoi apaiser le mal de tête en vérité, peut-être de la morphine, mais il doutait que les médecins soient aussi libéraux quant au fait de laisser n'importe quel patient en avoir.

Après, les médicaments chimiques pouvaient avoir leur défaut supposa t-il, mais c'était assez efficace finalement, si on prenait les bons et pas en trop grosse quantité. De toute manière il fallait bien, après tout dans l'empire on usait très peu de la magie pour se soigner, il avait donc bien fallu trouver des moyens différents pour se guérir… Ce n'était pas vraiment aussi universel et suprêmement efficace que certains sorts, mais c'était efficace, ça se développait et surtout c'était moins cher à produire en masse.

« Ce n'est pas encore un haut juge vous savez. » Ne manqua pas sinon de souligner Otmar après avoir rit légèrement aux paroles de Peddyr, puis prenant une gorgée de café, il finit par ajouter aimablement à l'égard du mercenaire.

« Enfin bon, plus sérieusement je vous souhaite une grande réussite pour vos projets d'enrichissement et d'installation à l'étranger. Allez savoir pourquoi, mais j'ai l'impression que vous n'envisagez pas de le faire Teïder, je me trompe ? Ma foi, le jour où vous le ferez en tout cas, pensez à m'inviter que je puisse venir boire le thé en votre compagnie, après tout c'est toujours agréable de voir comment se porte un ami avec le temps. » Regardant un instant à travers l'une des fenêtres du salon, il reprit ensuite avec amusement.

« Et sinon plus sérieusement, par hasard, votre envie de vous installer ne viendrait pas du fait que vous avez trouver l'âme sœur et désireriez fonder une famille ? N'hésite pas à me le dire si c'est le cas, après tout je sais garder un secret. » Oh, il ne plaisantait qu'à moitié dans les faits, après tout il faisait des suppositions, mais surtout ne savait pas parfaitement ce qui se tramait dans la tête de son ami, donc partait sur les hypothèses lui semblant les plus plausibles. Et franchement, si son ami avait trouvé une dame à son goût, il serait curieux de voir de quelle trempe serait faîte celle-ci, du moins s'il en avait l’occasion...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Lun 30 Juil - 15:38
Peddyr terminait sa tasse de café. De toute façon, il ne s'était pas attendu à une autre part généreuse de la part d'Otmar. Ce dernier en avait bien assez fait pour se permettre de lui offrir des soins gratuits pour un mal qu'il avait depuis bien des années. Il préférait trouver une médication efficace que de se faire charcuter la tête et le cerveau de toute façon. Il était encore capable de récupérer de certains types de blessures reçues pendant un combat, mais il n'était pas certain d'être capable de se remettre d'une lourde opération. Donc autant ne rien tenter.

''Je verrai bien. Après, si j'estime que la rente est suffisante après un bon moment d'économie, j'aviserai de quoi faire, mais en attendant. ''

Il manqua de sourciller quand à l'autre Akkatonien. Il s'était trompé dans son rang ? Bah, tant pis. Au moins, Otmar ne revenait pas sur le sujet, donc c'était que l'affaire était close. Mais l'autre devait avoir pas mal récriminé l'attitude du vieux mercenaire. Cela aurait été plaisant de savoir de quoi il en avait retourné, mais si l'affaire était close, fin du point donc c'était.

Pour la suite, Peddyr ne manqua pas d'avoir un bref rictus amusé.

''Il faudrait ne pas avoir de cervelles pour s'installer à Teïder, ou de demander la force d'une armée de vieux dragons pour assainir le marais à coups de flammes et en faire de véritables terres exploitables. Non, ce n'est pas la région que j'ai choisi et pour l'invitation, nous verrons, quand les choses seront parfaitement stables. Un bon thé de région ne vous fera pas de mal, comme vous aimez cela... Quand au reste, c'est parce que vous cherchez à être mon témoin ? ''

Il retint un léger rire. Moins le vieil homme en saurait, mieux ce sera pour tout le monde.

''Je ne doute pas de votre capacité à tenir les secrets mon cher, mais pour l'instant, ce n'est qu'un projet qui n'a même pas pas une once de réalité, hormis dans mon esprit. Quand j'estimerai le moment venu de vous en faire part, vous l'apprendrez très vite. Du moins, j'espère que cela ne vous vexe pas. ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Mar 31 Juil - 18:18
« La patience est une vertu très cher, mais vous savez les humains comme nous vivent bien peu de temps par rapport aux autres races, n'hésitez donc pas à consacrer votre temps à d'autres choses comme des investissements pour l'avenir si vous le pouvez. Ou alors, faîtes vous un ami vampire et demandez lui de vous mordre, pas que je vous conseille cela, mais je suppose que c'est une manière comme une autre de rallonger son espérance de vie... » Ce dont il se passerait pour sa part pour tout avouer, mais il pouvait comprendre un tel désir, après tout dans l'empire les vampires étaient des citoyens comme les autres… Heureusement d'ailleurs que tout le monde ne voulait pas forcément en devenir un pensa t-il, car sinon il finirait par y en avoir plus que de vivants, ce qui risquerait de poser un problème pour les nourrir fatalement.

« Je vous conseillerai Ikhyld si vous désirez trouver un pays pour y installer une petite exploitation, certes il faudrait que vous fassiez vœux d'allégeance à un noble là-bas, mais il suffit de trouver le bon et vous pourrez ensuite mener un train de vie paisible… Quant à être votre témoin, disons que ce sera une excuse comme une autre pour m'absenter un temps de mes responsabilités d'empereur, vous ne soupçonnez même pas la quantité de paperasse que je dois remplir chaque jour... » Dit-il sinon avec une pointe d'ironie, ce avant d'ajouter avec amusement.

« Et ne vous inquiétez pas sinon, ça ne me vexe pas. Nous avons tous nos petits secrets après tout et en tant qu'empereur d'Akkaton j'en ai sans doute bien plus que bien des hommes... En dehors évidemment de celui d'Ikhyld ou du roi de Teïder. » Otmar sortit alors une pipe qu'il alluma, puis après en avoir respiré une bouffée du tabac pur qu'elle contenait, il tendit celle-ci à Peddyr comme pour lui en proposer un peu, puis conclut amène.

« Dîtes moi sinon très cher, appréciez-vous les armes à feu par hasard ? » Et à la manière dont il le demandait, on pouvait presque se dire qu'il avait une idée en tête… Il invita d'ailleurs le sieur Peddyr à le suivre dehors alors qu'il se levait calmement, peut-être que ça avait un lien avec cela ?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Mer 15 Aoû - 8:44
Peddyr ne put s'empêcher de frémir à l'idée d'user des forces vampiriques pour prolonger sa vie. C'était pourtant une bonne idée évoquée, mais était-ce vraiment la solution ? De plus, il connaissait bien une vampire, mais il doutait qu'elle accède à l'éventualité de l'aider à prolonger son existence. Car les vampires dans les Duchés étaient tolérés, mais sans plus, à moins de disposer d'une grande richesse pour asseoir sa position. Peddyr n'était pas dans ce cas, et puis... n'est-ce pas contre nature ?

''Une solution de rechange ultime je présume.... Mais c'est une solution souvent envisagée, mais jamais prise..''

Il laissa couler un certain regard sur Otmar. Le vieil homme comprendrait. N'aurait-il pas pris la mesure lui aussi, lui qui était plus âgé que le mercenaire ? Puis, il ne put s'empêcher de jouer avec le fond de sa tasse, tout en souriant.

''Tout est bon pour quitter les lourdes responsabilités et souffler un peu. Ikhyld est un bon endroit, des terres fertiles, de bosn moyens de faire du commerce rentable pour qui se donne la peine de faire l'effort exigé... mais je n'ai pas passé des années à obéir à des commanditaires pour devoir me plier à un noble, juste pour avoir des terres''

Il ne répliqua pas pour les secrets. Tout le monde avait des secrets et on finissait par les emporter dans la tombe. Par contre, il parut étonner de la nouvelle question posée par l'Empereur. Il posa sa tasse sur la table.

''Ce sont des armes puissantes, mais que je juge un peu inefficace, et surtout très bruyante. Elles sont utiles pour tirer à distance, mais dans le cadre de ma profession, je n'ai jamais eu l'idée d'en avoir une sur moi, préférant la discrétion et la vieille école. Peut être parce que je suis vieux jeu et que je ne vois pas autre chose de plus positif à ces armes''

Il accepta malgré tout de se lever, pour répondre à l'invitation de son ami, ne doutant pas où il voulait en venir.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Ven 17 Aoû - 16:59
« Jamais, je ne dirais pas, disons juste que c'est une solution si radicale qu'elle nécessite une certaine réflexion avant d'être prise. Même si j'avouerai moi-même que ça ne me tentes pas vraiment, du moins pas actuellement… Imaginez ce que donnerait un empereur d'Akkaton récemment vampirisé ? Autant démissionner du pouvoir immédiatement… On me déclarerait inapte à assurer mon mandat. » Après tout à Akkaton l'on était pas dans un royaume ou un quelconque régime despotique, l'empereur n'était pas un chef suprême irremplaçable qu'il était hors de question de retirer du pouvoir s'il s'avérait nuire à l'empire plus qu'autre chose… Alors évidemment, pour de simples raisons de bon sens, un empereur récemment vampirisé aurait peu de chance de rester au pouvoir, ce à cause de l'amnésie inhérente aux jeunes vampires entres autres.

« Il y a pire qu'un régime féodal comme celui-ci vous savez, de toute manière il est rare de ne pas trouver quelqu'un au dessus de soi où que l'on s'installe, sauf si vous visez à vous établir en Eïrn ou dans les terres sauvages du Nord. Car même dans les Duchés il vous faudrait gérer avec un baron, un comte ou un duc, même si évidemment connaissant les Duchéens… Soit il s'en fichera et vous laissera vous gérer seul, mais vous devrez aussi assurer vous même la sécurité de votre domaine et peut-être même affronter la concurrence pour ne pas vous faire dévorer, soit il vous offrira une protection payante dirons-nous... » Il n'y avait pas de secret après tout, si les impôts étaient aussi bas dans les Duchés, c'est souvent parce que les bourgeois qui avaient des terres et des titres là-bas se finançaient autrement. Les noms de ces sources de financement pouvaient être multiples, mais incluaient notamment, le commerce, le mercenariat, la guerre ou la criminalité.

Sur ce et alors que le sieur Peddyr lui donnait son avis sur les armes à feu, les deux amis sortirent de la demeure de campagne pour se rendre dehors. Là les y attendaient plusieurs empilement de bouteilles situées sur des caisses à quelques dizaines de mètres de l'entrée arrière de la demeure, ce dans une partie assez à l'écart du jardin… Non loin des poubelles… Otmar qui prit alors en main son brombas, se mit à le recharger tout en répondant au mercenaire.

« Pour ma part je pense que les armes à feu brillent par un fait, elles offrent une puissance de feu brute, ce rapidement et assez simplement, plus que les autres armes à distance du même gabarit et ce sans magie. Ceci tout en permettant une grande diversité de formats et utilités, voyez ce brombas. Il permet 4 tirs avant de devoir être rechargé, certes je ne donne pas cher quant au fait de percer une armure de plaque de très bonne qualité avec, mais une arme comme celle-ci bien utilisée peut avoir son utilité vous en conviendrez... » Otmar ayant finit de recharger, tendit alors l'arme au mercenaire, puis désigna du regard les bouteilles avant de dire avec une pointe de complicité.

« A vous l'honneur. » On allait voir s'il savait tout de même tirer avec un pistolet, on ne savait jamais après tout...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Sam 18 Aoû - 9:34
Peddyr était d'accord avec Otmar.

''Ce serait répéter l'histoire avec un autre Cesario. Même si vous n'êtes pas du genre à avoir la folie des grandeur, quand on se découvre une existence immortelle, qui sait comment on réagirait. Je ne dis pas que vous êtes un cinglé en devenir, mais ne plus avoir la mort comme fin ultime à notre existence pourrait pousser à bien des attitudes insoupçonnées. Peut être que ce n'est pas plus mal d'éviter d'avoir des immortels qui nous gouvernent...''

Puis il regardait son ami, le temps que celui parlait de protection de domaine et tout le reste.

''J'en suis pas encore là, si je décide de m'établir. Et puis avec de l'argent, on sait acheter des mercenaires.... ''

Même si ce n'était pas une solution fiable. Mais comme il le disait, il n'en était pas là. Il en était pas à vouloir s'établir de toute façon. Puis ils sortirent, pour arriver sur des cibles assez communes, situées sur les déchets qu'une grande habitation engendrait. Au moins, c'était ordonné. Peddyr comprit que les bouteilles seraient destinées à subir un dernier sort. Les malheureuses ne connaîtront pas une seconde vie. Puis, Otmar commença à charger son Bromba, tout en apportant des explications sur son arme personnel. Peddyr dut admettre que de pouvoir tirer plusieurs coups sans recharger apportait une nette différence qu'avec une arme à un coup.

Il prit en main l'arme à feu et la soupesa. Il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas tiré avec une arme à poudre noire.

Il entreprit de viser et le premier coup partit. Peddyr sourcilla. Forcément, sa cible était raté. Mais au moins, il avait une petite idée du recul de l'arme désormais. Il entreprit d'user de son avant bras non armée pour en faire un support de tir. Ce n'était pas confortable, mais cela lui donnait une stabilité qu'il appréciait. Cela fait, il visa la seconde bouteille. Elle explosa sous le projectile. Peddyr attendit un peu et tira encore. La troisième bouteille connut le même sort. Et la quatrième aussi, sauf que ce fut son goulot qui explosa. Peddyr avait tiré un peu trop haut.

"Hum... pas mal comme arme, mais je ne me vois pas m'encombrer de ce genre d'arme''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Lun 20 Aoû - 21:20
« Il y a quand même un monde entre vouloir se vampiriser et devenir comme Cesario mon ami, tous les vampires Akkatoniens ne sont pas des Cesario en puissance après tout, même si je peux en effet valider qu'être immortel peut rendre certaines personnes mégalomanes, mais bon… D'autres n'ont même pas besoin de cela pour viser le plus haut possible, ce avant de ne se rendre compte que trop tard qu'ils avaient les yeux plus gros que le ventre. » Mais bon, telle était la nature humaine et pas qu'humaine d'ailleurs, l'ambition n'était pas une chose naturelle après tout ? Et pas forcément malsaine d'ailleurs ? Car elle pouvait être moteur de changements, d’accomplissements, d'une certaine façon l'absence d'ambition était donc potentiellement aussi nuisible que l'inverse, presque comme si pour cela comme pour toute chose, ce qui important surtout était l'équilibre…

« Oui, on peut faire beaucoup de choses dans les Duchés avec de l'argent… » Répondit sinon Otmar avec assentiment à ce sujet, après tous les Duchés du Sud n'était-ils pas une terre où justement l'argent avait une plus grande valeur qu'ailleurs ? Cela en disait beaucoup, déjà que de base il en avait une certaine presque partout…

Enfin, ils sortirent très vite de cette conversation sinon pour aller s'occuper de faire un sort à des bouteilles vides, ce avec rien de moins qu'un brombas. Même si, sincèrement Otmar trouverait plus exaltant de faire du tir à la carabine sur ces dernières qu'avec un revolver, mais bon… Il n'avait pas de carabine sous la main, de plus le brombas était déjà une arme assez exotique pour les étrangers, il n'allait pas en plus lui proposer un fusil au coup par coup…

Dans tous les cas, après quelques tirs plus ou moins couronnés de succès de son ami, celui-ci lui rendit le brombas sans manquer de faire sa petite analyse concernant cette arme. Otmar lui répondit alors souriant et amusé en récupérant l'arme.

« Vous préférez les arbalètes je suppose ? Ou les arcs ? Dîtes-moi, vous savez au moins manier une arme de tir en plus de l'épée ? Je serais curieux de voir vos talents avec si tel est le cas... »
Il désigna alors une petite réserve à Peddyr où celui-ci pourrait se servir, puis l'empereur proposa au passage avec un calme enthousiasme.

« Un petit concours de tir avec ces bouteilles pour cibles vous tenterez ? Amical évidemment. » De quoi se divertir un peu en somme, restait à voir si cela tenterait le mercenaire, après tout des fois il n'était pas plus mal de s'échauffer un peu et Otmar supposait que ce n'était pas tous les jours après tout que ce dernier avait l’occasion d'user d'une arme de distance...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Mer 29 Aoû - 16:50
''Vous avez probablement raison. Mais ne vous attendez pas à ce que je me fasse vampiriser pour tester cela et vous apportez la conclusion de l'expérience. "

Vivre longtemps, sans savoir quand on allait mourir.... autant cela était intéressant que cela pourrait ôter toute motivation à prendre plaisir de suivre le cours de son existence. N'était-ce justement pas le fait de savoir que la vie avait une fin qui en donnait toute sa saveur ? C'était là une question d'ordre philosophe et Peddyr ne voulait guère se perdre dedans. Il n'était en plus pas là pour cela.

Après avoir rendu l'arme à feu à son légitime propriétaire, la question de privilégier d'autres armes de traits fut abordée. Le vieux mercenaire fixa la réserve d'armes indiquée par Otmar.

''Les arcs demandent plus de précision, autant sur la visée avec le regard que de la force et la position des bras et des mains utilisées. Je préfère l'arbalète, mais après, il faut voir le type. "

Il se rapprocha de la réserve, commençant à regarder le choix qui s'étalait devant lui. Il prit une petite arbalète de poing, qui se tenait comme un revolver. Il le regarda et revint vers Otmar.

''Va pour un concours de tir. Nous avons le temps pour, donc autant en profiter non ? "

Il regarda son arbalète de poing et se demanda s'il existait des modèles qui usaient de systèmes de recharge comme certaines armes à feu, au point qu'on avait qu'à appuyer sur la détente pour renouveler le tir d'un projectile. Mais si cela n'existait pas, il sera obligé de réfléchir à sa conception. Il n'était pas technicien, mais c'était jouable. Après tout, une mine lui fournirait des moyens. A moins qu'il trouve un ingénieux....
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Ven 31 Aoû - 21:03
« L'arbalète est une excellente arme en effet, l'avantage étant que l'on peut tirer avec aisément en toute situation et la jeter rapidement sur le côté avant un corps à corps, sauf si l'on veut s'amuser évidemment à projeter un carreau à bout portant. Il y a bien le défaut du temps de rechargement sinon, mais il n'est pas spécialement plus long que celui des armes à feu de même gabarit... » Oui, et encore les modèles akkatoniens se rechargeaient bien plus vite que ceux moins avancés des autres nations qui en étaient encore au mousquet et à l'arquebuse. Qui étaient en soit de bonne arme, mais pour tirer vite avec, il y avait intérêt à être extrêmement rapide et habile de ses mains...

« En effet, voyons donc ce que vous valez au tir mon ami. » Ne manqua pas sinon de répondre l'empereur cordialement et du ton du défi amical quand son ami accepta la petite compétition qu'il proposait. Bien ! Cela allait être amusant pensa t-il en rechargeant son arme de manière assez exercée de ce que l'on pouvait voir. En même temps, recharger un brombas n'était pas bien dur en soit, il fallait ouvrir le barillet, retirer les douilles des 4 balles précédentes, puis les remplacer par les nouvelles, ceci fait, ce qui prenait un peu de temps, il refermait le tout et faisait tourner le barillet pour s'assurer que le mécanisme marchait bien, ce avant d'armer le chien du pistolet??. Ceci fait, sans doute que son ami avait rapidement rechargé son arbalète, ils purent ainsi s'y mettre.

Les deux hommes mirent donc en joue leurs cibles et tirèrent, évidemment Otmar qui était un bon joueur attendit que son rival recharge après chaque tir, ce qui heureusement était assez rapide avec les arbalètes de poing, avant de tirer à nouveau. Au bout de quelques tirs ils purent alors voir que malheureusement le souverain semblait un peu mieux tirer avec son arme même si elle n'était pas des plus précises que le mercenaire avec son arbalète. Hum, visiblement celui-ci avait besoin d'entraînement, mais bon rien d'ingérable pour un vétéran comme lui, il faudrait juste qu'il pense à s'y consacrer un jour…

« Eh bien, j'espère que cela vous aura plu mon ami, pour ma part j'ai apprécié. » Finit en tout cas par dire Otmar après ceci, ce avant d'ajouter cordialement.

« Quand j'y pense, si jamais vous cherchez pour vos éventuelles culture à produire des fruits et légumes disons assez exotiques, car provenant notamment d'Akkat et Aros, je peux peut-être m'arranger pour que vous ayez l'autorisation d'acheter quelques graines de ce genre mon ami. Du moins si cela vous intéresse, après tout il y a moyen de revendre la chose assez cher étant donné que c'est surtout Akkaton qui en produit et en vend. » Une proposition somme toute amicale en somme, restait à voir si cela intéressait son vis à vis ou non.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Mer 5 Sep - 20:03
Peddyr n'était pas un adepte de l'arbalète, sinon, il aurait veillé à s'entraîner régulièrement. On voyait qu'il arrivait à bien la tenir, mettant un apprentissage minimal quand à son usage. Mais de là à être un expert. Il se défendait bien malgré tout, même si toutes les cibles ne furent pas touchées. Peddyr était demeuré stoïque devant le résultat. Après tout, il était un mercenaire qui se battait à l'épée et pas avec des armes à distance. Il verrait peut être un jour à se perfectionner dans la maîtrise de l'arbalète... un jour. Après tout, il avait déjà un certain âge et s'attaquer à un nouvel apprentissage martial ne le rendrait guère expert dans la maîtrise.

En réponse à l'Empereur, après avoir rangé son arme :

''C'était amusant. C'est le genre de défi qui détend quand on fait cela avec des gens qu'on connait. Cela donne un petit challenge"

Heureusement qu'ils n'étaient pas sur le champ de bataille. Mais bon, ils n'avaient pas été là pour se battre. Puis, le sujet vint sur les cultures de son possible futur domaine.

''Hum, c'est une offre généreuse. Mais après, il faudra voir si les terres permettent la culture rentable de cette flore exotique. Je n'ai jamais été un expert agricole, mais je sais que certaines plantes ne sont pas faites pour toutes les terres. Donc, à voir déjà où je m'intallerais et si je me lance entièrement dans l'agriculture. "

Peddyr ne se rappelait pas de tout de sa vie antérieure, mais il savait que l'ancien d
Duc qu'il avait été faisant régulièrement des inspections dans ses propres terres, quitte à apporter un coup de main pour faire avancer les choses. Donc, peut être qu'il n'était aps un agriculteur accompli, mais il avait quelques connaissances à ce qu'on pouvait entendre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Jeu 6 Sep - 18:45
« Je suppose que de toute manière un petit challenge comme celui-ci ne rivalisera jamais avec la difficulté d'un champ de bataille, mais en soit je suis plus à l'aise à l'idée de faire ceci dans un cadre sécurisé et je suppose que c'est probablement un peu votre cas. » Son vis à vis ne lui donnait pas après tout l'impression d'être le genre d'homme à chercher les ennuis pour s'occuper ou donner du sel à une existence qu'il considérerait comme ennuyeuse. Pour sa part Otmar n'avait pas besoin de mettre sa vie en danger en tout cas pour la trouver intéressante, mais après tout tout le monde n'avait pas les mêmes aspirations supposait-il.

« Vous savez, les deux continents que contient l'empire Akkatonien comptent nombres de climats différents, il ne sera donc pas dur en faisant quelques recherches ou en posant les bonnes questions de disposer de graines adéquates à vos besoins. Néanmoins, c'est encore lointain comme préoccupation je suppose et ce n'est pas une proposition à laquelle vous avez à répondre oui ou non maintenant mon ami. Nous avons notre temps après tout, même si moins que des elfes je suppose. » Conclut-il avec un peu d'humour, ce avant de reprendre bien plus sérieux en contemplant l'horizon à l'Est.

« Je vous conseillerai en tout cas d'attendre avant de vous installer pour de bon mon ami, n'allez pas penser que c'est des prédictions de ma part car moi-même empereur d'Akkaton ne suis pas encore pleinement sûr de quoi sera fait notre avenir, mais je sais que les prochains temps vont êtres agités, cela fait bien trop longtemps que les tensions du continent sont sous cloches depuis l'arrivée des deux empires après tout pour qu'elles ne finissent pas par éclater à terme. Que ce soit entre Teïder et ses deux ennemis éternel ou bien entre les autres nations. Je pense qu'il vaudrait mieux à la limite dans ce cas prendre votre distance avec ces futurs événements le temps que ça se tasse, sauf si vous tenez à y participer évidemment. Quoiqu'il en soit ouvrez l’œil. » Visiblement c'était là juste un conseil d'ami à ami, restait donc à voir ce que le mercenaire en penserait.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Sam 15 Sep - 12:59
Peddyr ne put qu'approuver.

''Tant que c'est dans un cadre sécurisé en effet et que vous le faites avec des gens de confiance. Là, vous savez qui je suis. Donc, vous ne courrez aucun risque, car voyez vous, hormis votre personnel de maison, j'aurai pu être dans des idées néfastes à votre égard.... donc à ne pas faire avec n'importe qui. Je m'excuse que ces conseils soient un peu rébarbatifs, car au vue de votre position d'importance, on ne doit avoir de cesse de vous le répéter. ''

Il était clair que de faire un petit défi à l'arme à feu ou à l'arbalète pouvait encourager un changement d'attitude de la part d'un prétendu ami, qui n'était en vérité qu'une taupe, un agent dormant, un terroriste. Mais heureusement, l'Empereur savait assez bien juger le coeur des hommes et il était en la compagnie d'un mercenaire à la réputation éprouvée depuis longtemps.

''Teïder s'agite depuis un moment, vous savez. Il y a des choses que j'entends dans les tavernes et les troupes de mercenaires, qui parviennent à vos oreilles que des semaines plus tard. Attendre est tout ce que je puisse faire. Et maintenant que j'ai une part des mines d'argent que j'ai aidé à nettoyer, il faut attendre que j'ai un peu d'argent engrangé pour acheter un bon lopin de terre n'est ce pas ? ''

Et surtout de prendre la décision définitive de s'installer, de se sédentariser surtout. Il avait des années de mercenariats derrière lui et il était encore capable de tenir son épée et de se battre.

''Peut être qu'on aura besoin de mes services, et si c'est assez cher payé... pourquoi pas... qui apprécie les Teïderiens, hormis les Teïderiens eux même ?. "
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Dim 16 Sep - 19:43
« En effet on me le dit souvent, mais que vous voulez, j'estime être bon juge quand il s'agit d'analyser mon prochain et ma foi... Vous ne m'avez pas l'air du genre d'homme qui s'amuserait à vouloir attenter à la vie d'un chef d'état avec toutes les conséquences que cela impliquerait. Quoiqu'il en soit ne vous inquiétez pas, je suis conscient des dangers que représente ma position pour moi-même même si je suppose avoir moins d'ennemis que le roi de Teïder. » Précisa t-il avec humour, ce avant de reprendre plus sérieusement. « Mais ça fait en quelque sorte partie des conditions du poste, après tout on ne peut pas être aimé de tous quand on est un dirigeant puissant, même avec les meilleures intentions du monde, cela et puis tout être qui entreprend de changer quelque chose au niveau global se fait forcément comme ennemi ceux que ce qu'il affecte arrangeaient auparavant. Notez le bien, il en est ainsi après tout même pour ceux qui ne dirigeant pas forcément, mais entreprennent de changer les choses en s'impliquant dans la trame géopolitique complexe de ce monde. » Ce avant de reprendre pensif au sujet de Teïder.

« Teïder s'agite toujours, Akkaton fait peur à tout le continent, les Eïlynsteriens sont plus que jamais méfiants et retranchées derrière leur grand mur, Ikhyld vigilante, Eïrn détachée de tout cela et les Duchés du Sud jamais unis, mais toujours dans l'attente du prochain danger pour leur indépendance qui va survenir. Voilà ce qu'on pourrait dire du continent à l'heure actuelle, mais une casserole sous pression doit bien finir par exploser à un moment ou l'autre, n'est-ce pas ? » Ce avant de dire avec amusement concernant l'argent qu'allait recevoir son ami.

« Oui, après rien ne vous empêche d'user d'un peu des fonds que vous allez gagner pour profiter de la vie, après tout à quoi sert-il de ne faire qu'économiser si ce n'est pas aussi pour profiter un peu de l'instant présent ? Rien ne vous garantit, même aujourd'hui que vous ne serez pas mort dans un an ou deux, il serait donc dommage que vous ne fassiez que vous priver pour pas grand-chose... » Surtout sans descendant à qui transmettre l'héritage pensa Otmar, ce sans oublier que Peddyr n'avait pas de nationalité autre que duchéenne probablement, autant dire que savoir qui allait obtenir son héritage serait une immense farce.

« Qui sait ? Vous savez je suis allé à Teïder par le passé, j'ai pu voir le courage de ceux qui luttaient contre le régime tyrannique qui oppresse ce royaume. Une tâche qui peut paraître désespérée étant donné que cela fait plus de milles ans que ce dernier est en place, mais l'espoir et l'énergie qu'ils mettent dans leur lutte est plaisante à voir. Ne trouvez cela pas beau après tout ? L'idée de lutter contre un titan en sachant qu'il sera difficile de gagner, mais le faire quand même par convictions et non plier le genou ? »
Pour sa part il y trouvait là quelque chose de romantique dans le sens poétique du terme. Restait à voir donc ce qu'en pensait son vis à vis.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Mar 2 Oct - 19:26
Peddyr eut un sourire amusé.

"Il est aisé de juger un homme quand il a derrière lui une réputation de longue date. Un homme comme moi, un mercenaire fiable, ne pourrait jamais en effet, s'en prendre à un chef d'état. A moins que je devienne totalement fou, ou que le chef d'état devienne bon à abattre. Mais bon, on n'usera jamais de mes services pour cela, car déjà, je refuserais et il y a toujours un tiers pour agir à ma place''

S'en prendre à un dirigeant... oui, il fallait être malade dans sa tête....

"Oui, malheureusement, il faut bien que la pression sorte pour redescendre un bon coup... avant de recommencer un nouveau cycle... des fois, c'est d'un lassant, mais il faut faire avec. Cela fait partie du monde après tout''

Il regardait le fond de son verre. Il regrettait presque qu'il soit vide. Mais par politesse, il n'allait pas réclamer. Et il risquait de passer pour un soiffard.

''Je ne pense pas que je rende l'âme avant un ou deux ans. Je suis encore assez vigoureux. Après, il est vrai que je ne suis pas à l'abri d'un coup du sort malchanceux. Mais ainsi va la vie.....Pour Teïder...je ne veux pas jouer de médisance, mais si le peuple voulait réellement se libérer de la tyrannie qui l'étouffe depuis aussi longtemps, pourquoi ne se lève-t-il pas en masse ? Même un nombre conséquent de paysans finit par l'emporter contre une petite armée... Peut être que les Teïderiens se complaisent dans leur malheur. C'est un choix après tout et je pense que ce n'est pas à nous, personnes extérieures à ce royaume de quoi leur dire de faire. "

Et puis, lui-même avait assez à faire pour devoir songer aux autres, ces gens là même qui se vouaient à un culte immonde.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Jeu 4 Oct - 21:40
« En effet, vous ne m'avez pas l'air de ce genre d'hommes qui seraient prêt à sacrifier leur vie pour ce genre de bêtises. Ce qui n'est pas plus mal, j'avouerai que les extrémistes ou fanatiques ne me donnent pas l'impression d'être le genre de personnes pouvant améliorer les choses par leurs agissements. » Oui, il y avait après tout difficilement moyen de convaincre de la justesse de sa cause ainsi, sauf peut-être face à un despote comme le roi de Teïder. Et encore, il était certain là-bas que le régime saurait en tirer parti d'une manière ou d'une autre grâce à leur propagande bien huilée.

« Un cycle ? C'est intéressant d'entendre de votre bouche que ça a tout à fait l'air d'un cycle. Ce que je serais plutôt amené à croire moi aussi d'ailleurs, après tout rien n'arrive sans raison d'après moi. Certains disent que le hasard est au centre de tout, mais j'ai plutôt le sentiment que tout est plutôt un enchaînement de causes et conséquences et ce qu'on appelle hasard relève plus des caprices de la natures en général. » Oui, pour le reste, disons donc que parler de hasard pur lui semblait presque un peu superstitieux. Quoiqu'il en soit il ajouta alors pensif quant aux paroles de son ami.

« Vous savez, ils y sont peut-être habitués, cela ou bien ils croient aux mensonges du régime en place décrivant le reste du monde comme rempli d'ennemis dont il faut se prémunir, ce qui ne peut que se confirmer évidemment à cause de l'attitude dont fait preuve le régime de Teïder envers ce qui le gêne. Après je n'irai pas jusqu'à dire que ce sont tous des victimes, mais vous savez je pense que la situation est complexe... » Otmar soupira un peu alors, puis finit par dire. « Et que pensez vous d'Ikhyd sinon ? C'est un très beau pays aussi, leurs mœurs sont très différentes de celles de la plupart des nations Orzaniennes, mais cela a son charme, même si on a vite tôt fait de passer pour un rustre là-bas si on ne prend pas garde. » Conclut-il donc avec une pointe d'amusement en resservant alors à boire à son vis à vis. Et en en profitant pour faire de même concernant son propre verre...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Jeu 11 Oct - 18:30
La conversation virait doucement à de la politique et Peddyr songeait plutôt à un autre genre de conversation. Mais bon, il n'était pas chez n'importe qui non plus et il devait agir par politesse.

"La majorité des fanatiques sont des hommes dangereux, qui poussent les autres à commettre des méfaits, profitant de leur naïveté. Mais heureusement, ils n'ont jamais la vie bien longues et c'est tant mieux.... Sauf les fanatiques dans le genre de Teïder. C'est un peu comme une secte qui a réussi à devenir un royaume. "

Il médita un instant, avant d'enchaîner.

"Est ce que tout est réellement lié au hasard ? ''

Quand il regardait son parcours, il se demandait encore pourquoi il était demeuré en vie et jusqu'à aujourd'hui. Et il redoutait de savoir pourquoi. mais il préférait ne pas aborder le point. Ce serait tendre une possible réponse à Otmar sur l'homme qu'il avait été avant et de cela, il ne voulait pas.

"Ce que je pense d'Ikhyd.. C'est une région aux moeurs bien différents des nôtres. Quand on regarde tout le code de politesse, on n'a qu'une crainte.... faire le mauvais geste qu'on ne désirait pas faire qui manquerait de vexer à jamais son hôte. Mais bon... C'est un univers pour les personnes adeptes de ce genre de chose et surtout, qui se plaisent à consacrer leur vie à la magie. Ce n'est pas une région pour moi je pense, même pour y finir mes vieux jours. Il y a trop de choses étranges à mon goût et qui pourrait me faire me sentir mal à l'aise qu'autre chose. Je sais que j'use un peu de magie, mais pas du niveau du leur.... Enfin, c'est peut être parce que je suis peut être vieux jeu....
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Ven 12 Oct - 18:58
« Ne pourrait-on pas dire cela en quelque sorte de tous les pays ? Même si à des degrés divers et sans doute moins extrêmes ? Chaque pays a des origines plus ou moins modestes après tout, l'empire d'Akkaton lui-même est né d'une obscure tribu de barbares qui a finit par fonder une cité état qui a commencée à étendre son influence autour d'elles quelques siècles après. La petite cité état devenant à terme un royaume, puis au final un empire qui regroupait des êtres de toutes provenances, pour devenir aujourd'hui ce qu'est l'empire Akkatonien. Je pense que nos humbles origines qui que l'on soit quand on a réussit, devraient être source de fierté, car elles mettent justement en avant le parcours fait depuis celles-ci pour arriver là où nous en sommes aujourd'hui. » Mais ce n'était là que son opinion, même s'il trouvait quand même le concept d'un tel mérite fort louable.

« Je ne crois pas au hasard sous une forme mystique ou systématique, je crois plutôt à un enchaînement de coïncidences de toutes sortes et ayant des conséquences diverses dont les êtres profitent ou non, pour participer évidemment au passage à ce même enchaînement de coïncidences. » Une façon assez scientifique de voir les choses en vérité, mais qui lui semblait la plus logique, de toute manière il était un pur athée, donc il n'allait pas croire à une quelconque influence divine sur le monde.

« Vieux jeu ? Je ne sais pas, je dirais surtout que vous n'aimez pas vous compliquer la vie de cette manière. Après, vous devez aimer vous la compliquer d'une autre pour être ainsi devenu mercenaire mon ami, disons que pour ma part si je voulais couler des jours paisibles, je ne prendrai pas cette voie. » Commenta t-il sinon avec amusement à ce sujet, ce avant de reprendre avec intérêt et curiosité.

« Alors comme cela vous faîtes un peu de magie ? Seriez-vous ouvert à une petite démonstration ? Je dois dire après tout que vous avez été assez modeste sur l'usage de cette dernière en ma présence. » Pour tout dire il aurait cru que l'autre ne la maîtrisait pas vraiment, donc l'apprendre était une plutôt agréable surprise, surtout qu'en effet ça devait être utile à un mercenaire comme lui et ce de bien des manières, ce même en la maîtrisant juste à faible niveau...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Sam 20 Oct - 12:52
Peddyr demeura silencieux un petit instant, regardant le fond de sa tasse vide. Dans un sens, le vieux souverain n'avait pas tort. Toute nation qui se respectait maintenant avait eu un passé lourdement sombre. Pourtant....

''Je ne crois pas avoir lu dans l'histoire d'Akkaton, pour le peu qu'on ait bien voulu écrire la vérité et non déformer ce qui s'était passé, que l'Empire ait eu à faire le sacrifice des siens dans la mort et la souffrance dans la continuité de son Histoire. Peut être qu'Akkaton, à sa période barbare a fait couler le sang, mais ne l'a pas perpétué au fil des siècles. Teïder s'est voué à une divinité, réelle ou non, qui a pour dogme la souffrance pour la vénérer. A une époque où la magie et la technologie permet de rendre la vie de tous plus agréable, ne trouvez pas cela immonde de la part de ce Royaume de perpétuer des cultes barbares ? ''

Le sujet pourrait porter à une longue discussion et Peddyr regrettait déjà de s'étendre dessus. Alors, profita-t-il de l'histoire du hasard pour recentrer la conversation sur ce point là

"Hasard ou coïncidences, il faut prendre ou éviter ce qui se présentent à soi... Ou si on se trompe sur le choix, d'en assumer les conséquences, ou mieux, les bienfaits''

Ainsi était la vie non ? Si on savait tout à l'avance, la vie aurait un autre sens.

"Vous avez raison. J'aime à rester simple. Car, lorsque les choses se complexifient, on se retrouve vite à tenter de dénouer des noeuds qu'on aurait aimé ne pas avoir. Mais je pense que vous voyez de quoi je parle, comme vous êtes dans la politique et qui devez jouer avec les intrigues. Et moi, en tant que mercenaire, je rencontre moins de complexité que votre charge actuelle, sans vouloir vous vexer, même si mon existence n'est guère reposante"

Les comparaisons pourraient aller bon train si les deux hommes le voulaient vraiment. Mais Peddyr sentait qu'Otmar n'allait pas entrer dans cette voie non plus. Après tout, ils étaient là pour se détendre non ?

"Vous voulez que je fasse une petite démonstration ? Soit.... Mais je ne sais pas faire de grandes choses. Donc, ne vous attendez pas à de l'extraordinaire. ''

Peddyr n'eut qu'à se concentrer pour invoquer une simple petite boule de feu dans le creux de sa main. Comme il venait de le dire, rien d'exceptionnel à ses yeux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Dim 21 Oct - 20:36
« En effet, on ne peut pas nier que Teïder est tombé dans des travers malsains avec le temps, même en voulant faire preuve de neutralité ou objectivité. » Se contenta de dire Otmar pensif à ce sujet, c'était dommage d'ailleurs, normalement on devait se prémunir de tout jugement quand on étudiait un sujet, mais c'était presque ridicule de ne pas en avoir un négatif, même bien caché concernant ce royaume ci. Après ce n'était pas évident, ils étaient toujours plongés dans la même tyrannie qu'il y a quelques siècles, il fallait croire qu'ils aimaient ça, ou qu'ils pensaient tellement qu'ils avaient des ennemis dans tout Orzian qu'ils ne pensaient pas pouvoir faire autrement.

« Je suppose que c'est de toute manière le fait qu'on ne sait jamais ce qui va nous arriver dans la vie qui rend celle-ci assez intéressante. Un homme un peu plus cynique que nous je crois, a dit que l'existence n'est qu'une succession de problèmes que nous résolvons pour qu'ensuite d'autres se présentent que nous résolvons aussi inévitablement. Il y a un soupçon de vrai là dedans je suppose. » Ce avant de reprendre au sujet des complications de l'existence.

« Vous avez de raison, de toute manière il faut aimer se prendre la tête pour entrer en politique, c'est comme faire la guerre, mais de manière bien différente. Même en Akkaton, c'est une guerre non violente et policée, mais une guerre quand même, ou nos munitions sont les discours et nos alliés ceux qui partagent notre vision des choses ou nous apprécient ou ayant un service à nous rendre. » Mais bon, on pourrait aussi dire qu'en vérité l'économie était de la guerre aussi, donc bon…

« En effet, ce n'est pas forcément des plus spectaculaires, mais ça reste tout de même honorable... » Dit-il sinon pensif en regardant la boule de feu que commençait à invoquer le mercenaire, ce avant d'ajouter avec humour.

« J'avais entendu dire d'ailleurs que la magie d'invocation était pratique, on m'avait expliqué qu'avec à bas niveau l'on pouvait invoquer des aliments crus et non préparés ou bien stocker dans une sorte de poche dimensionnelle des effets personnels. C'est presque à se demander qui a eut l'idée de tout ces sorts, bon... » Il regarda les alentours et conclut.

« Je vous propose que l'on rentre pour finir le repas si vous désirez et ensuite eh bien je suppose que vous devrez prendre congé prochainement, vous devez avoir à faire après tout et moi de même, cela vous convient ? » Finit-il donc de demander aimablement.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Ven 2 Nov - 17:01
Peddyr continuait d'écouter l'Empereur pendant qu'il réfléchissait à tout ce qu'il entendait et avait entendu. Il eut envie de dire son avis quand à la question de bien des points abordés par le vieil homme, mais ce serait rajouter des éléments sur des points sur lesquels il avait un avis très tranché. Il préférait ne pas entrer en profondeur dans ces sujets là pour ne pas vexer son hôte. Et plus aussi pour ne plus remuer le couteau sur des sujets qu'il évitait d'ordinaire, car au vue de son passé fragmenté et tumultueux....

Il se contenta alors de rebondir sur la magie, refermant sa main pour éteindre les flammes qu'il avait invoquées.

''Il faut plus qu'un bas niveau pour invoquer de la nourriture crue et avoir une bonne idée dans l'esprit de ce qu'on veut invoquer. La magie permet bien des choses, mais il faut en avoir la capacité et surtout la pensée. Si j'invoque un morceau de viande en omettant de songer à son goût, j'aurai une tranche à cuire insipide et sans doute guère nourrissante. Si la magie d'invocation était aussi aisée, il n'y aurait pas de faim à travers les terres et il n'y aurait pas besoin de cultiver les terres. Vous avez du le voir vous-même, il y a bien des paysans, des éleveurs, des épiciers, des boulangers.... Donc je ne pense pas que cela soit de si bas niveau que cela. Et pour la poche dimensionnelle, je ne suis pas un expert en magie, je ne peux vous confirmer son côté pratique ou non. Je ne maîtrise qu'un minimum de magie en général pour élargie un peu mon panel de mercenaire. ''

Puis il était temps de rentrer pour terminer le repas. Mine de rien, causer ouvrait malgré tout l'appétit.

''Je vous suis donc. Et pour la suite, où j'ai des affaires en cours que je dois clore. ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 212
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr) Sam 3 Nov - 19:28
Otmar sembla réfléchir et concéda alors aux paroles de son ami.

« Vous avez sans doute raison, de toute manière pour pouvoir faire de la magie il faut avoir un potentiel mon ami, seulement un dixième de la population humaine en a un, même si pour les elfes c'est la plupart qui l'ont, puis ensuite il faut le développer et aussi choisir cette magie et non une autre. Autant dire que ce n'est pas à la portée de tous et que certains préfèrent la nécromancie ou la pyromancie par exemple et ce de loin à l'invocation, pour des raisons qui peuvent se comprendre évidemment. » En somme c'était beaucoup une question de choix, de chance, mais aussi de réflexion et d'astuce. Pas étonnant que la technologie ait finit par se développer il y a quelques siècles en parallèles pour augmenter le nombre de possibilités de ceux qui n'avaient pas la chance d'êtres mage.

Enfin, quoiqu'il en soit, restait maintenant à aller manger et ensuite à vaquer tout deux à leurs projets qui étaient sans doute nombreux, les siens en tant qu'empereur étant évidements assez exigeants. Après tout Akkaton était une grande nation qui représentait déjà une sacrée charge pour ne serait-ce que la gérer, alors si en plus l'on désirait accomplir quelque chose de nouveau et particulier avec, il fallait à la fois être ambitieux et déterminé.

Surtout que le monde changeait chaque jour et qu'il avait l'impression que c'était une nouvelle ère en quelque sorte qui débutait, une ère où les grandes nations allaient probablement arrêter de se tourner les pouces en Orzian en attendant de voir qui allait provoquer ou non une catastrophe, mais plutôt prendre les choses en mains… Et autant dire, qu'il était hors de question que l'empire soit prit de court ou mit dans une situation inconfortable, après tout Akkaton avait sa fierté, mais surtout, avait une grande et glorieuse destinée qui devait être accomplit.





[Hrp : Merci pour le rp du coup o/ ! Je vais aller m'occuper des demandes de ce pas.]
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2121
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Quand il faut se salir les mains (Pv Peddyr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Lorsqu'il faut se salir les mains...
» pour ceux qui ne veulent pas se salir les mains
» C'est dégradant... Mais il faut le faire ! Fallait pas salir.
» Le Soldat & La Voleuse, retour à l'auberge
» Quand il faut demander de l'aide...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres conquises par Akkaton :: Routes, et désert-
Sauter vers: