Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes
MessageSujet: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Sam 24 Mar - 18:30
J'avais fait de nombreuses recherches affin d'améliorer mon corps, Je me savais encore traqué, en effet, le Royaume de Teïder n'était pas réputé pour lacher ainsi une proie, ils allaient me retrouver tôt ou tard.alors, j'avais prit beaucoup de précaution affin de bien réussir ce que j'avais entrepris. selon ce que j'avais pu observer sur mes recherches, le fils de la mort n'était que le premier stade, le deuxième stade était beaucoup plus puissant: Devenir un mort-vivent. Adieux les sens physique avec les quels on m'avait torturer par le passé, je ne connaitarais plus la faim, la soif ou encore les maladies. Je sais pas pourquoi, mais je sentais mal ce coup, je savais qu'on allait interrompre, mais j'étais prêt.

La veille, j'avais accomplis le rituel pour lancé un sort très méconnu de la nécromancie: L'envloppe est un tout. Le but du rituel que je préparais était de donner la mort a mon corps et de le réanimer avec un sort de réanimation de mort-vivent plusieurs foi. Je serais surement vidé de ma magie après ce rituel, mais j'étais prêta tout Un Nécromancien mercenaire m,accompagnait pour truquer la régénération a l'aide de sa nécromancie au cas ou ça tournerai mal, cet homme avait voulu me suivre par curiosité sur des rituels complexe, pour acquérir de l'expérience.

Les heures d'incantation se suivirent, les sévices puis encore de la magie. En fin de soiré, je finis par entendre des hommes a l’extérieur crier:«Le nécromancien est vulnérable! Tuez-le!» Pauvre fou! je ne voyais pas l'ombre d'un feu, comment allez-vous me tuer? ils entrèrent et commence a me mutiler dans tout les sens avant qu'un avertissement d'un autre se fasse entendre. «Cet impie ne veu pas mourir!» Je continua mes incantation, malgré les douleurs que mon corps physique subissait, mon corps avait déjà commencé a changé, la douleur m'était donc supportable. Des lumière violacé avait commencé a illuminé la nuit naissante. MOn mercenaire, lui avait prit la fuite.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Aucune
Rang social: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Lun 26 Mar - 20:12
La nuit ne dérangeait pas la petite troupe de traqueur, ces derniers étaient habitués à voyager de nuit et par tout temps. Si l’obscurité venait à se faire trop importante, Gloria pouvait toujours compter sur sa nyctalopie et guider les siens dans la pénombre, tel était son devoir en tant que sergente après tout. Cependant, cela ne semblait pas nécessaire aujourd’hui, le ciel était étoilé et donc suffisamment lumineux pour se passer d’autre source de lumière, telle que les torches, ce qui permettait une bien meilleure discrétion sur ce territoire.

Car oui, les traqueurs n’étaient sur les terres dominés par leur patrie, ou encore en mission en Teïder comme le plus souvent, non, ils étaient bien plus loin de leur royaume. Les Duchés du Sud, l’un des royaumes les plus désunis qui puissent exister, pouvait-on véritablement parler d’une nation, pour Gloria la réponse était claire, non.

Il n’y avait qu’une exception pour la guerrière kitsune, Osami, cette duchéenne était la seule personne que Gloria respectait dans cette contrée, par pur respect martiale bien entendu, toutes les deux avaient entretenue une certaine rivalité amicale lors d’un duel que Gloria avait gagné. Le combat était l’une des rares choses qui pouvaient faire oublier les a priori qu’elle pouvait avoir à propos d’une nationalité.

Mais cela n’était pas le sujet, la question était, pourquoi se trouvait il ici ? Pour tout dire, l’escouade ne le savait pas encore, du moins pour le moment. Tout ce qu’il avait reçu, c’était des indications, un lieu de rendez-vous ainsi qu’une date bien précise. Cependant, par excès de zèle pour les ordres qu’ils avaient reçu, Gloria avait guidé ses frères et sœurs d’armes non loin du lieu de rencontre, avec près de trois jours d’avance. Par conséquent, les traqueurs cherchaient un lieu où installer leur campement, suffisant proche du lieu de rendez-vous, tout en leur offrant une discrétion suffisante pour éviter tout conflit futile, malgré leur amour du combat.

Ce fut sur leur route que certains évènements attirèrent leur attention. Tout d’abord, ils croisèrent un homme, armé, fuir sans demander son reste. Cela en soit ne les concernait pas, mais se renseigner sur ce qu’il pouvait se passer aux alentours n’étaient pas négligeables, ils devaient éviter tout danger s’ils comptaient installer un campement dans les environs.

En ce dirigeant vers le lieu d’où semblait fuir l’énergumène, un autre élément fut très vite remarquable, les lumières violettes qui illuminaient le ciel. Il n’en fallut pas plus pour les traqueurs pour directement aller à la rencontre, de manière prudente, à la source de cette lumière.

C’est ainsi que Gloria et ses 9 traqueurs tombèrent sur des Teïdériens en plein affrontement avec ce qu’il semblait être un mage. Il n’en fallait pas plus, l’escouade chargea l’arrière de leurs ennemis séculaire, non sans crier provocation et tirade à la gloire d’Eïlynster.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Eïlynsterienne
Rang social: Petite gradée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Mar 27 Mar - 8:15
Je sentais l'énnergie quitté mon corps, malgré la douleur quasiment absente, le rituel était bientôt terminer. Je pourrais bientôt me défendre... Plus qu'une minute... maximum. J'avais une absence étrange de sensation Physique. Je vis une troupe de dix personnes entrer dans la caverne. Bordel, c'est un rituel, pas une taverne a consommation gratuite, Où était mon erreur! Ce salle type m'avait-il vendu? À vrai dire, je ne croyais pas, ces interruption n'était que le cours de malheureuse circonstance. je continuais mes incantations.

Les hommes de Trïder avait d'autre souci que moi, pour le moment je ne bougerais pas d'ici. Par contre, les autres semblait apprécier Teïdeur au moins autant que moi puisqu'un combat violent entre Deux faction était en cours pendant mon rituel. La lumière devint stroboscopique entre le violet et le noir avant de s'arrêter. Puis rien. J'étais quasiment vidé de ma magie. Je posa la main tout près de mon coeur, une double sécuriser aux sévices que je ferais subir a mon corps pour faire le plein d’énergie magique. Je venais d'utiliser le sort: «La mort te rejette». Très rapidement, pour ne pas perdre les effets bénéfique de ma régénération, je me concentra sur le sacrifice de force vitale et un intense regain de force magique. Je me planta une lame dans le coeur sans broncher. Assez rapidement, une très grande énergie parcouru mon corps. J'arracha l'arme de mon coeur. La plaie se referma lentement, mais j'en mourrais pas. Nous les nécromanciens ne sont pas connu pour être simple à tuer. Mon corps n'en pouvait plus, je tomba à genou puis lança une incantation destiné a tuer: La Nécrose, ce sort qui avait eu raison de l'assassin. Beaucoup des acolyte Ennemie était mort. Il restait le lieutenant et le chef de cette troupe de clown. Je devrais sans doute m'expliqué avec les 10 autres par la suite, mais c'est un détail. Il me restait qu'a espérer que la chance me souris et que nôtre haine pour Teider nous unisse. L'incantation commença très lentement, je dis:


-mortem morbus post miseriam exitium corporis pulpitum manducare patiens sorbere magicae

Par chance, ils étaient occupé a survivre, sans trop reculer. Ils étaient d'une robustesse ses deux là, effrayant, je vous jure!. Je finis par souffler dans ma main et de lui toucher la nique. Sans rien dire a qui que ce soit. Quelques seconde puis il s'écroula dans des hurlements déchirant. Pour ne pas céder a la douleur d'un mal aussi atroce, il fallait une volonté incroyable, malgré la mienne, je ne savais pas si j'aurais pu y résister. Il faut dire que ma puissance magique dépassait mes propre limite physique et c'est cela qui rendait le tout aussi effrayant. Pourquoi avoir lancé ce sort? enfaîte, c'était plus un avertissement pour les autres que par besoin. Ainsi, ils savaient que si ils m,attaquaient, il risquait quelque chose de pareille. Ainsi, pour leur hésitation, ils pourraient prendre le temps de parler et... de comprendre? Une chose était sur, si je devais mourir, dans un râle d'agonie, je leur infligerais la peste. Isolé aussi loin en montagne, la peste, une maladie très contagieuse. Ils n,en réchapperaient peut-être pas. Pour le dernier, je lanca une incantation rapide de 5 seconde puis tendit ma main vers lui. Un drain vert se créa entre moi et le lieutenant. Mes force revenait peu a peu dans un grand soupir de soulagement jusqu'a ce qu'il se fasse a son tour tuer.

Je fis alors un effort sur humain pour me mettre debout malgré la fatigue et finis par dire a travers les gémissement de souffrance du chef:

-Merci... Le rituel est accomplie. Je déplore pas la mort de ces hommes... Ce royaume aurait tôt fait de brûler. Vous par contre... Qui êtes vous?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Aucune
Rang social: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Sam 31 Mar - 0:28
La bataille fut de courte durée. Pris par surprise, les Teïdériens étaient à leur merci et ils en avaient aucune pour eux. Ce fut littéralement un massacre, aucune perte ou blessure grave dans les rangs des traqueurs de Gloria, il n’y avait que la satisfaction de s’être dégourdie un peu avec cette escarmouche qui n’avait été finalement que du menue fretin.

De plus la personne pour qui les Teïdériens avaient engagés le combat était toujours en vie, il s’était avéré qu’il s’agisse d’un nécromancien, ce dernier avait pu tenir bon, seul et milieu de plusieurs assaillants, ce qui n’était pas rien, même s’il s’agissait de simple Teïdérien.

-Pas de souci, l’ami, répondit simplement Gloria au remerciement du mage, et je pense qu’on est tous du même avis sur les Teïdériens, un bon Teïdérien est un Teïdérien mort !

À cette déclaration, tous les membres de l’escouade acquiescèrent de manière assez bruyante et de manière assez enthousiaste, témoignant de toute la camaraderie qui régnait entre eux.

-Je suis Gloria Silmara, sergente de cette escouade, continua-t-elle, ce qui calma le brouhaha de ses hommes, qui par respect se turent afin qu’elle soit parfaitement audible. Nous sommes des guerriers Eïlynstériens.

Cela pouvait sembler étrange d’avouer qu’ils étaient, après tout, il ne devait pas spécialement attirer l’attention sur eux, cependant, il n’était pas ici en tant qu’espion ou en tant qu’informateur, l’escouade restait des traqueurs, par conséquent, il ne visait pas à la discrétion en particulier, mais plutôt à la rapidité et l'efficacité, ce n’était donc pas véritablement gênant que de révéler cette information.

De plus, bien qu’elle soit dans les Duchés du Sud, une nation où le premier venu vendrait sa propre mère pour un bol de soupe, Gloria avait toujours une certaine foi en l’honneur des guerriers, elle et ce nécromancien venaient d’affronter un ennemi commun, il n’avait aucune raison de se retourner contre eux pour le moment.

-Et vous qui êtes-vous nécromancien ? Pourquoi ces couards de Teïder voulait votre peau ? Elle était directe, elle venait de se présenter, elle attendait de même de la part de l’étranger, ainsi que la raison de son affrontement avec les Teïdériens, questions qui étaient naturelles en soi.

Elle et son unité avaient bien le temps d’en apprendre plus sur ce nécromancien après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Eïlynsterienne
Rang social: Petite gradée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Dim 1 Avr - 1:26
Ils semblaient amicaux aux premiers abords. Je retombai au sol, une foi l'effet de l'adrénaline tomber, elle me certifia même qu'il n'y avait pas de souci. Mais au vu de leurs couleurs, ils n'étaient pas d'ici. Je souris a son commentaire qui fis alors crier la troupe avec approbation. Nous avions alors un ennemi commun. Rassurez-vous, ennemie malgré moi, je n'avais jamais cherché à faire le fauteur de troubles, malgré mes compétences pour le faire.

Elle se présenta ensuite, Gloria Silmara, sergente d'une troupe... Ma foi assez sympathique. Je n'avais jamais eu la chance de telle camaraderie soudé, mes seules formes sociales amicales était avec d'autre détenue lors des longues séances de tortures. Les blessures de mon corps venaient de complètement se refermer. Mais, bon une journée complète de rituel demeurait assez épuisante t'en niveau physique que mental. Bon, je venais de m’enfoncer une arme en plein Coeur aussi ! Elle se disait Eïlynstériennes. Sans vouloir venter les capacités de cette amie, j'avais pas du mal a la croire. Il faudrait donc faire attention si je devais lui dire que j'étais Teidérien... Je ne voulais pas passer au fil de sa lame. Qui je suis et pourquoi ils voulaient ma mort. Je soupirai à cette question, je devrais tout lui raconter, je ne pouvais pas simplement lui dire : j'aimerais ne pas en parler, c'était trop suspect. J'enlevai ma capuche, révélant quelque chose de plus créature qu'humain, visage qui avait maintenant un peu changer, je ressemblais trait pour trait a un vrai mort-vivent exception près a ma faculté d'être. Mes yeux dégageaient un certain regret face au fait de tout lui raconter. Je lui tendis mon grimoire et déposai mon bâton au sol, toujours assis sur le plancher froid de la grotte. Au moins, elle pourrait le lire quand elle le voudra. Je commençai donc à parler de moi.

-Je suis Tripalior Uris, né dans la prison de Teider, déjà jeune, je fus "classé" comme bandit. Par contre, j'avais une chose de plus que les autres, un potentiel en magie inimaginable. Un nécromancien relativement puissant nous a aidées à nous échapper. Décidant de suivre les traces de ce héros, j'ai mis mon potentiel aux services de cette magie, qui promettait l'immortalité a ceux qui en avait le talent. Mon but premier était de l'utiliser afin de me défendre, mais vous connaissez sans doute Teïder... Tous les hérétiques doivent mourir des flammes du bûcher. Ils m'on refait prisonnier suite a mon apprentissages de la nécromancie au sein d'une petite secte. Ils m'on longtemps torturer afin d'en apprendre plus sur eux et dans un élan de folie, je me suis échappé a l'aide d'une abomination spectral qui les a rendu complètement fous. Une foi libre, j'ai tenté de refaire ma vie avec une femme, avant de devenir celui que vous avez devant vous. Nous avons reçu de la visite... Un assassin royal, il a réussi à enlever la vie de celle que je chérissais puis je l'ai vengé de la manière la plus horrible qui soit. La nécrose mélangée d'un sort qui l'a empêcher de mourir un certain temps. J'imagine qu'ils veulent me faire payer le tout... Bref, depuis ce temps, je vagabonde sans réel but. Parfois, je viens en aide, parfois non. La seule chose qui me ferait plaisir serait un nouveau but à cette existence, mais bref, cette partie de mon histoire ne vous regarde pas.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Aucune
Rang social: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Mer 4 Avr - 21:31
Gloria et toute sa troupe écoutèrent attentivement l'histoire du nécromancien du nom de Tripalior Uris, ils étaient tous silencieux, respectant le monologue du mage. Cependant, Gloria pouvait bien mieux s'identifier à l'histoire de cet homme qui avait subit la persécution et le fanatisme, car elle-même l'avait subi pendant une partie de sa vie. Dix années reclues chez elle, ne sortant qu'à de rares occasions, avant que les Teïdériens ne viennent tous détruire, sa famille, sa vie... Eïlynster l'avait sauvé de la mort, peut-être même du bûcher.

-Je suis aussi née à Teïder, déclara-t-elle lorsque Tripalior eut fini son histoire, une révélation qui ne choqua nullement son escouade, qui connaissait déjà son histoire. Je ne peux que comprendre ce que tu ressens à l'égard des Teïdériens, ils ont causé la mort de ceux m'ayant élevé, j'ai même pu sentir de près les flammes de leur bûcher il y a presque 2 ans de cela. Ce jour-là elle avait même perdu son mentor et père de substitution, Silma. Je n'avais que 11-12 ans, lorsque j'ai dû fuir la persécution Teïdérienne... c'est Eïlynster qui m'a sauvé d'un destin funeste. Je suis désolé pour ton épouse l'amie, puisse-t-elle reposer en paix avec ses ancêtres... Elle s'avança légèrement vers le nécromancien, le scrutant de haut en bas, elle n'était nullement effrayée ou écœurée de ce qu'elle pouvait voir, héritage de son enfance, Gloria ne jugeait jamais une personne sur son physique, ni même sur sa race. Pour elle, seules deux choses importantes, être fort dans son domaine et avoir un cœur valeureux, le reste n'était que décoration autour, décoration dont on pouvait allégrement se passer.

-J'éprouve de la peine pour toi, tu n'as pas eu la chance que j'ai eu, celle d'être sauvé par Eïlynster, j'étais jeune et faiblarde, les Kitsunes n'ayant pas de prédisposition pour devenir des guerriers, je n'avais que peu de valeur pour ma belle et grande nation, mais elle m'a tout de même accueillie... Aujourd'hui, celle que j'étais n'existe plus et je sais que sans Eïlynster, j'errerais aussi sans but dans mon existence. Elle marqua une pause, se tournant vers ses Hommes, certains étaient des natifs Eïlynstériens, mais d'autre venait d'autre contrée qui n'avait pu leur offrir ce dont ils avaient besoin... des valeurs, une famille, la force... Tous avaient la sincère et pure conviction que leur nation était la plus méritante de toute Orzian et jamais ils ne lui tourneraient le dos.

-Es-tu donc Duchéens désormais ? Où alors les Teïdériens t'ont-ils rendu apatride ? Dans tous les cas, il serait dommage que tes pouvoirs ne servent qu'à fuir tes ennemis, alors que tu pourrais faire bien plus... Gloria en toute bonne Eïlynstérienne, était une utilitariste, chaque force, qu'elle soit physique, magique, intellectuelle ou artisanale, devait être mis au service d'une majorité, ou dans son cas, d'Eïlynster. À Eïlynster, continua-t-elle, nous mettons aux services toutes formes de puissance au service de la nation et de nos camarades pour nous défendre de notre ennemi de toujours Teïder, qui n'a de cesse que de vouloir nous faire tomber ! Bien, plus de 1000 ans de guerre entre ces deux nations, Eïlynster avait toujours tenu face à l'expansionnisme Teïdériens et jamais elle ne faillirait face à de telles énergumènes.

-Je ne te connais pas encore Tripalior Uris, cependant, je peux deviner la haine que tu peux éprouver pour Teïder, chez moi, tu pourrais mettre cette haine au service d'un tout, tu pourrais ainsi utiliser tes dons en nécromancie plus efficacement contre les Teïdériens. Cependant la vie à Eïlynster n'est pas fait pour n'importe qui, seul les méritants peuvent rester et vivre parmi nous et ce n'est qu'avec le temps et le dur labeur que nous pouvons considérer un étranger comme l'un des nôtres. Cela peut te paraître étrange et très soudain de ma part, sachant que ne nous connaissons pas encore, c'est d'ailleurs pour cela que je ne t'invite pas à rejoindre Eïlynster, mais plutôt de m'accompagner un certain temps, moi et mon escouade. Ainsi, nous pourrions nous juger mutuellement, si tu désires nous rejoindre et moi si je t'estime digne de valeur. Effectivement, la sergente devait d'abord pouvoir juger le nécromancien avant d'envisager de le ramener dans sa nation, elle se tuerait très certainement si jamais elle ramenait un traître en devenir.

Par conséquent, elle lui proposait ce marché, après cet homme ne semblait ne rien avoir qui le rattachait quelque part, plus de famille, pas de but, Eïlynster pourrait lui donner tout cela, comme il l'avait fait pour elle. C'était d'ailleurs en parti pour cela qu'elle en était venu à faire cette proposition aussi rapidement, elle aussi aurait pu finir comme lui. Quant à son unité, personne ne trouva rien n'a redire, ces derniers faisant presque aveuglément confiance à leur supérieur sur cette décision. Cependant, fallait-il encore voir si le mage était intéressé par cette éventualité.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Eïlynsterienne
Rang social: Petite gradée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Ven 6 Avr - 8:23
J'ai eu une information pour le moins pertinente, elle venait donc de la même nation que moi cette petite. Pour le moment, je ne pouvais pas tisser d'amitié avec elle, une question de valeur. Une relation basée sur la vengeance tomberait avec la cible unique. De plus, je ne savais rien de ses buts à long terme, voulait-elle totalement rasé ce royaume? Tout réduire en ruine ? Où simplement conquérir ce peuple brisé ? Oui, au plus profond de mon âme, je déteste tout de cette nation, mais ce n'est pas la vengeance que je veux, mais la justice.

Je remis ma capuche pour cacher mon visage et mes yeux, un comportement certe évasif, mais qui me donnais une certaine intimité le temps de l'écouter. Je pourrais ainsi réfléchir sans que l'on sache ce que je pensais ou comment je raisonnais dans mon fort intérieur. Les gémissements pénibles du dernier survivent ne semblait déranger personne, le pauvre ne savait rien de ce qui lui arrivait. Il cria :« Hérétique ! Que m'as-tu fait ? D'où vient cette souffrance ? Arrête ça et peut-être le père de la souffrance t'épargnera !» J'aurais pu lui répondre : n'essaye pas de me tuer et on verra, mais je discutais avec une Kitsune plutôt gentille et même assez jolie, malgré mon apparence pas très invitante... Bref, j'ignorai cet homme qui sera de toute façon bientôt mort. Bon, Teïder avait causé la mort des parents adoptifs de cette dame. Je baissai la tête en guise de remerciement à ses excuses, même si cette étrangère n'avait rien à voir dans cette histoire, la compassion de quelqu'un d'autre était bonne chose.


Elle ventait les mérites de sa nation, bien, elle était donc fière de les représenter. Et non... On ne peu pas dire que j'ai eu cette chance. Bien que je ne sache pas trop quoi pensé d'eux, une nation opportuniste qui parlait que par la force brute. Je, n'avais aucune crainte de faire l'affaire auprès d'eux, je savais très bien qu'au vue de mon potentiel de destruction, je serais même une force prisé chez eux, mais je ne voulais pas non plus suivre les ordres du premier énergumène venu par cause de force physique ou d'ancienneté et qui me dirais quoi faire de ma magie.


Donc sa question : je suis Duchéen ? Une bonne blague, non. Je ne veux pas non plus y vivre, mais je ne voulais pas non plus lui dire ce que j'étais venu y faire, au vu de son passé, cette information pourrait la choquer. J'étais jusque là rester silencieux a les contempler tous. Je paraissais de rien faire, mais j'écoutais tout en regardant tout ses hommes. Même s'ils étaient sympathiques à première vue, je ne les connaissais pas. Elle me fit une proposition intéressante : les suivre. Pourquoi pas ? Après, comme elle le disait, chacun pourrait juger l'autre, mais si c'est elle que je jugeais, c'est sous ses ordre que je servirais, je ne voudrais pas me faire muter dans une autre équipe, pour cause, je ne voudrais pas de quelqu'un de moins sympathique... Si le test passait. Je lui dis alors mes conditions à mon tour :

-Non, je ne suis pas duchéen et j'accepte de vous suivre et de suivre les ordre, une seule chose par contre: on ne me dit pas quoi faire avec ma magie, on me propose point final. Je ne veux pas de... Pardonnez le vocabulaire, d’énergumène qui vient me dire fais ci, fais ça incante tel sort sur lui ou sur moi. Même si je fais tout ceci d'apparences assez facile, incanter un sort de plusieurs minutes requière une concentration hors norme, surtout s'il y a matière à être déconcentré. Je veux dire. Je veux bien me mettre d'accord sur des plans d'actions avant le combat, mais pendant le combat, si sa tourne d'une autre façon, je fais comme je le sens. Au même titre qu'ici, personne ne dit :« Prends ta lame et frappe-lui le bras gauche ». Bref, je tiens juste à dire que c'est la même chose avec mes sorts. Ah et je tiens a vous offrir un présent, sortez de la grotte et ne montrez que votre tête, c'est une simple mesure de sécurité.

Sur ses paroles, je pris la route vers une pierre assez grosse pour ne pas être levé de terre, une cachette idéal pour ne pas me faire aspirer moi non plus. Libre a eux de me suivre ou de sortir de la grotte, une foi en sécurité, j'incanta le sort trou noir au-dessus du Teïderien, il pourrait être interrogé plus tard. 20 secondes d'incantation puis le sort prit effet. Un trou-noir apparu et le Teïderien fus aspirer dedans. Mon bâton de mage sortis, je l'utilisais en guise de canne pour m'aider a marcher, je n'avais plus rien. Je proposai ensuite à Gloria :

-Bon, je n'ai plus aucune force, félicitation à moi-même, chef, je vous proposerais l'idée de nous reposer ici, l'entrer unique de cette grotte en fait un endroit idéal et facile a défendre en cas d'attaque, de plus l'endroit est assez bien aérer pour faire un feu sans tuer tout le monde. Avant de faire quoi que ce soit, je devrais me reposer.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Aucune
Rang social: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Mar 10 Avr - 22:16
Gloria écouta attentivement les paroles de Tripalior, ignorant presque les cris d’agonie du Teïdériens survivant, torturé par la nécromancie du mage. Cependant, ses compagnons ne l’ignorèrent pas, l’un d’entre eux vint et l’assomma, le tout accompagné d’une injure pour le père de la souffrance. Ils auraient pu le laisser souffrir, mais les traqueurs n’étaient pas des bourreaux ou des tortionnaires, et cela, malgré toutes la rancœur qu’ils pouvaient ressentir à l’égard de leurs ennemis.

Cependant, comme dit précédemment, Gloria était plus attentive aux paroles de son interlocuteur, tel une recruteuse en quelque sorte. Elle éclata finalement de rire lorsque ce dernier eu fini, ce n’était pas cependant un rire pour se moquer de lui, mais plus parce ce qu’elle étendait lui semblait évident.

-L’ami, penses-tu sincèrement que dis à chacun mes frères et sœurs d’armes quoi faire de leur arme ? J’en clairement pas les capacités et ni l’envie, je suis pas leur mère, mais leur chef, alors comme tu l’as dit, je donne des instructions plus ou moins précises et par la suite libre à toi de réaliser l’ordre à ta manière.

Une fois qu’elle ait mis aux claires ceci, elle suivait le nécromancien avec ses hommes, suivant les instructions du mage, se mettant à l’abri du sort incanté.

Ensuite, lorsque Tripalior lui indiqua que ce lieu pourrait être pratique pour un campement, Gloria prit un moment pour elle-même inspecter les lieux, cela ne prit que 5 bonnes minutes avant qu’elle n’approuve d’un “Ouai ça peut le faire”. Elle posa son sac au sol et commença à donner des instructions aux traqueurs : “OK les gars, on va rester ici pour la nuit, nous sommes en avance pour la mission, on peut donc se le permettre ! Trevor et Mira vous allez nous trouver du bois pour allumer un feu, Milon, tu t’occuperas du repas quand ils reviendront, pour les tours de garde, on fait comme d’habitude !" Elle se tourna ensuite vers Tripalior “Tu feras ton tour de garde avec le mien, on aura davantage l’occasion de parler”.

Ce n’était pas un traitement de faveur, ou même un quelconque manque de confiance, cependant, il était de son devoir que de s’assurer de tout pour le bien de l’équipe. Elle devait donc pouvoir cerner davantage le nécromancien avant de pouvoir le considérer à 100% comme membre de son escouade. “Mais pour le moment repose toi juste et n’hésite pas à parler ou poser des questions aux autres si tu le désires”

Par la suite, Gloria s’approcha de l’un des traqueurs qui avait sorti une carte, tous deux parlant des prémices de la marche à suivre pour le lendemain.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Eïlynsterienne
Rang social: Petite gradée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Mer 18 Avr - 19:44
Bon, a ce que je voyais, je l'avais bien fait rire. Je venais de passé pour un gros con? Surement, oui cette condition était après mur réflexion, complètement stupide. Il aurait été une perte de temps monumental qu'elle explique a tout le monde quoi faire de leurs armes. Quoi que je n'aurais pas le choix d'apprendre les bases si je me tenais avec eux... Mais bon, on verra en temps et en heure. Je ne répondis pas a cette question, pas nécessaire de lui dire que non.Elle avait bien raison, elle n'était pas leurs mère après tout. Ce que j'appréciait dans ce qu'elle venait de dire: a moi de réaliser les ordre comme je l,entendais... ce n'était pas tomber dans l'oreille d'un sourd. Je finis pas répondre a ce commantante de fa]con a la mettre en garde:

Très chère amie, vous verrez que la magie est une notion beaucoup moins abstraite qu'une lame et surtout a conséquence très grave et irréversible dans certains cas.

Ceci fait, je pris le temps de m’étendre a même le sol, mon nouvel état me donnait une autre vision de la nécécité du confort et même la nourriture... ça serait une expérience nouvelle. Quoi que je ne ressentais plus la faim qui me tenaillait quelques heures plus tôt, je pourrais donc refuser le repas pour en laisser plus aux autres, ils seraient tellement content de manger un peu plus. Moi, je venais de perdre l'un des plaisir les plus naturelle de la vie, mais je n'en mourrais pas, loin de là.

Je regardais les autres qui se mirent a l'ouvrage et écouta ma part des ordres. Bref, je n'avais rien a faire et je n'avais pas faim. Je devrais me réveillé pour mon tour de garde avec cette jolie jeune dame. Je me mis en retrait du groupe pour que mon odeur ne gêne personne avant de sombrer dans le sommeil.

c'est dans un sommeil plus qu'agité que je sombra. De multiple cauchemars et autres relier a la fille que je venais d'abandonné au sanctuaire. c'est a de multiple reprise que je me réveilla , sans faire trop de bruit sauf celle des chaines que je gardait constamment sur moi. Je finis par me faire réveiller, a mon tour de monter la garde apparemment... déjà. J'ouvris le gros livre que je possédais et y pris ma plume et mon encrier, je commença a y consigner les détail de cette rencontre. J'attendais que Gloria soit réveiller.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Aucune
Rang social: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Lun 30 Avr - 18:41
Gloria dormit pendant le tour de garde de ses camarades. Cependant la kitsune ne dormait que d’une seul œil, prête à bondir si la moindre menace venait à être signalé par celui ou celle qui accomplissait son tour de garde. Par ailleurs, Gloria n’était pas sous sa forme humanoïde, mais sous celle de grande renarde, en effet la guerrière préférait dormir sous sa forme de goupil lorsqu’elle était en mission, et cela, pour plusieurs raisons. Tout d’abord par question d’utilité, car en cas de danger, elle n’aurait pas besoin de se saisir de son arme pour se défendre et il était bien plus rapide et efficace de devoir se dresser sur ses quatre pattes que de devoir se mettre sur deux jambes. De plus, cela lui offrait un certain confort, sur sa forme de renarde, Gloria ne portait pas son armure, cette dernière lourde n’était tout bonnement pas agréable.

Lorsqu’on vint la réveiller, Gloria avait tous les comportements d’un animal, elle bâilla et se secoua, agitant sa fourrure et sa queue. Elle repéra aisément Tripalior, dont le frère d’armes qui venait de faire son tour de garde lui murmura que le nécromancien n’avait pas dormi. Intéressant pensa la sergente.

Elle se dirigea donc vers lui, alors que ce dernier semblait plonger dans son livre, y inscrivant des inscriptions. Elle ne chercha pas à lire ce qu’il y avait dessus de toute manière, elle pouvait le demander aux nécromanciens.

-Pas besoin de dormir alors ? Demanda-t-elle de manière assez rhétorique, car connaissant déjà la réponse bien entendu. C’est bien pratique, j’ai envie de dire, j’ai aussi remarqué que tu n’avais rien mangé ou bu tout à l'heure, tu n’en as pas besoin non plus je suppose ? Si c’était le cas en permanence, c’était effectivement un recru intéressant, encore plus économique qu’un vampire se dit-elle, ces derniers ne se nourrissant que de sang, le nécromancien lui n'avait même pas besoin d'une source de carburant de ce qu'elle pouvait voir. Étant donné que nous allons être amenés à nous battre ensemble, il me serait utile d’avoir connaissance de tes autres capacités, principalement magiques bien sûr, ça m’aide pour tout ce qui est organisation de l’escouade, tu vois ? Elle prenait son travail très à cœur, elle savait que si elle montrait compétente avec de bons résultats, elle pourrait alors grimper dans la hiérarchie, l’un de ses grands objectifs de vie, comme pour tout bon Eïlynstérien. Moi par exemple, je manie l’épée, me bat en armure lourde, mais je suis également une mage transformiste, héritage de mon sang de Kitsune. Effectivement, en quelque sorte, Gloria pouvait être considérée comme une mage guerrière Eïlynstérienne. Qu’elle est d’ailleurs ton avis sur la nécromancie illégale et légale ? La question était directe, semblait un peu sortir de nulle part, et pouvait peut-être déstabiliser le nécromancien, mais c’était important pour davantage connaître sa nouvelle recru et jusqu’où cette dernière pouvait aller dans sa magie à la réputation si sulfureuse, tel était son rôle de sergente après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Eïlynsterienne
Rang social: Petite gradée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Lun 7 Mai - 5:39
J'écrivais sans arrêter, totalement plongé dans mon journal, sans faire attention a ce qui m'entourais, un vrai mage, toujours plongé dans un livre. J'entendais vaguement les garde parler de moi, entendre, mais pas écouter. J'aurais pu réagir a ce genre de réflexion inutile, mais je ne le fis pas. Il était logique qu'ils me surveille, malgré leurs surnombre. par chance, nous étions pas ici pour mesurer nos rapport de force respectif. Je la regarda d'un œil distrait par mon ouvrage. Je finis par le fermer a son approche, l'heure de l'écriture était terminé. Un minimum de courtoisie car nous passerons maintenant une bonne partie de la nuit ensemble et rien de mal.

Quelque part, je savais qu'elle me poserait des questions et pas que sur ma magie. Elle ne savait rien de moi, il serait maintenant logique qu'elle veuille en savoir plus a mon sujet. Je resterai donc moi-même, sans trop me déformer pour lui donner une image net de ma personne, après, c'était le mieux que je puisse faire pour lui facilité la tache complexe d’analyser quelqu'un.. Ses deux première question fort simple: Non, j'avais besoin de rien a partir de maintenant pour survivre, une malédiction? une bénédiction? Le temps le dirais. Je m'empressa d'ajouter une précision a cette question:

-Je n'ai en effet plus besoin de quoi que ce soit affin de survivre, ni de manger, ni de dormir, mon corps mort ne ressent plus rien. Le confort est donc devenu une notion vague pour moi. Je suis aussi, logiquement immunisé a tout poison. Je peux également survivre dans les lieux les plus hostile puisque respirer est devenu qu'une vaste blague. Par contre, si sa t'inquiète, je mangerais... seulement pour vous donnez le temps de vous adapter à ce genre de chose. Ah et je ne réagis plus a a rien, la douleur ne m'encombre plus.

Pour preuve, je sortis une petite lame que enfoncea dans mon bras pour y faire une très longue et lente éviscération sans broncher avant de simplement retirer la lame sans regarder mon bras blessé. Pour moi rien de grave, je n'en mourrerais pas. Je savais que je n'avais pas forcément besoin de prouver mes dires, mais je le faisait pour moi, question d'être sur de ne pas revenir sur le sujet. Elle entama le sujet t'en attendu: La magie. Ce que je savais faire... beaucoup de chose? ce n'était certe pas une réponse valable, mais sa me prendrait des heures de tout expliquer. Je regarda mon précieux livre avec une très longue hésitation très apparente puisqu'il y avait pas que mes sort, mais aussi toute ma vie consigné dedans ainsi que des pensées très personnel dont au sujet de ma fille, chose que je n'avais pas encore dit. Je finis par le lui tendre en lui disant simplement:

-Les sort sont tous consigné dans mon livre, mais faites-y super attention... il est précieux pour moi. De plus, il contient des informations... très personnel que vous pourrez consulté, mais j'aimerais que personne d'autre n'y touche...

Un aire très timide a cette déclaration sur son livre, comme si il venait de lui remettre un extension de sa personne. Toutes les informations y était écrite avec une calligraphie étrangement trop bien soignée et super précise dans tout les moindres détail de la vie du jeune homme et facile a lire.


Je m'arrêta net lorsqu'elle me posa la question sur la magie illégale. Je ne pris pas de respiration, mais je faisait un effort pour ne pas devenir désagréable. Je finis par lui dire:


-Qui sont t-ils pour décider qu'une magie est illégale ou légale? Dis moi donc ce qui différencie la limite du légal de l'illégale! Le danger? Car des rayon de plasma c'est pas dangereux peut-être? Une catapulte non plus? une lame, sa peu pas tuer je suppose? Non, les gens sont bon que pour juger un art méconnu qui les effraye. Ils combattent l'ignorance par des barrière de lois fait pour détruire une source unique de puissance et de savoir. Si ce genre de mentalité existais pas, j'aurais pu vivre une vie presque normal!.

Je me suis un peu emporter sur la question, mais ceci reflétais parfaitement ma pensée au sujet des loi sur la magie dans divers nation.

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Aucune
Rang social: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Ven 11 Mai - 14:32
Gloria ne fut nullement choquée par les paroles du nécromancien sur la question d’illégalité de certains aspects de sa magie, bien au contraire, elle en approuva en parti les idées. La guerrière glorifiait la puissance sous bien des formes, pour elle ce qui était véritablement criminelle, c’était de ne pas user du plein potentielle d’un art, peu importe le dit art.

-Je suis à peu près d’accord l’ami, la puissance est la puissance, la peur et l’ignorance ne devrait pas être une barrière pour nous empêcher d’exercer notre art. La queue de la Kitsune remuait lentement, signe que la conversation l’intéressait. En même temps de lui répondre, elle lisait assez brièvement le livre du nécromancien, elle se contentait d’en lire les grosses lignes et d’en garder une idée générale. Il y avait des éléments qu’elle ne comprenait pas forcément, après tout la seule magie avec laquelle était familière la guerrière était celle représentatif de sa race, la magie transformiste, ajoutée à cela avec ses difficultés de lecture.

-La nécromancie offre tant de possibilité, cracher dessus serait du gâchi à mon avis, ho et ne vous en faite, vous n’avez pas besoin de vous forcer à quoique ce soit, si vous n’avez pas besoin de manger alors ne manger pas, on s’y fera très vite ne vous en faite pas ! Quelque part de tel pouvoir lui faisait presque envie. Il y a des vampires à Eïlynster, peu nombreux certes, mais personne ne vient les juger parce qu’ils se nourrissent différemment, au contraire, ils sont appréciés pour leur qualité.

Les vampires étaient intriguant pour elle, nul besoin de dormir ou de manger la nourriture “classique” seul le sang leur était nécessaire et Gloria trouvait cela pratique. Certes il y avait des désavantages, vulnérabilité au feu et à la lumière, mais d’un autre côté il y avait de bonnes contreparties, c’était comme elle après tout, elle jouissait d’une certaine agilité, mais elle peinait plus que les autres quant aux développements de sa force physique, tout comme l’avait dit le grand-maître des armées, les faiblesses ne devaient pas être vu comme un ennemi, mais un rival à surpasser.

-Cependant, reprit-elle avec quelques instants de silence, si avec moi et les autres vous pourrez employer votre art avec une certaine liberté, il vous fera rester dans un cadre légal devant mes supérieurs et d’autre Eïlynstériens, nous ne sommes pas tous aussi ouvert sur la question d’illégalité disons. Par ailleurs, je pense que j’en parlerais avec nos camarades, pour savoir s’il autorise le fait d’être réanimé pour se battre si jamais il était amené à tomber. En ce qui me concerne… Elle prit un moment pour réfléchir, je l’autorise si la situation l’oblige, ne vous privez pas de mes forces si jamais la vie de l’unité en dépendait.

C’était très important pour elle que de mettre cela également au clair, elle avait un profond respect pour son corps et il était vrai que l’idée qu’elle puisse ne plus en être le maître et qu’il soit utilisé post-mortem était étrange comme pensée. Cependant, elle pensait avant tout au vivant, sauver des vies surtout celle de ses camarades passaient avant tout sentiment d’appartenance exacerbé de son corps. Elle ne parla pas de la question de l'emprisonnement des âmes, car pour elle, il était évident que c’était non, comme pour tous ses hommes, le repos éternel ne devaient pas être empêché, chaque Eïlynstériens méritaient le repos comme n’importe quels ancêtres, une fois que la mort venait le prendre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Eïlynsterienne
Rang social: Petite gradée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Lun 28 Mai - 6:57
La suite de la conversation était intéressante... très intéressante. Je comprenait que cette question était  une question d'éthique et aussi de respect des corps d’autrui. Par contre, je n'utiliserai pas leurs dépouille comme zombie classique... Quel gaspillage. J'avais un inventaire de sort légendaire me permettant non pas d'utiliser leurs corps mais aussi leurs esprits. Ils gagnerai ainsi en dangerosité. Aussi, tuer un combattant sous la protection d'un nécromancien un minimum doué relevait d'un exploit et je pourrais lui en faire une démonstration le jour levé la puissance de cette magie méconnue et crainte de presque tous. La nécromancie est loin d'être une magie qui servait qu'a donner la mort. Elle pouvait aussi entraver celle si et ainsi faire d'un homme, une machine a tuer quasiment indestructible a condition d'avoir la couverture pour agir. Ainsi, je me salirait pas les mains directement. J'avais ainsi la chance de lui prouver les possible bienfaits de la nécromancie et de son utilité sur un champ de bataille ou lors des combats les plus difficile. Je répondis a ce commentaire sur le sujet Éthique:

-Je n'utiliserais pas vos corps comme des mort-vivent classique, quel gachi. J'aime mieux autorisé votre esprit a réintégrer votre corps pour vous permettre de vous relever et de continuer le combats de façon entièrement opérationnel... ou presque.

Je marqua une pause sur ce sujet, je croyais avoir été claire a se sujet, je ne ferais rien de répréhensible avec un corps allier et hors de leur contrôle, je comprenais que cette magie pouvait être horripilante aux yeux de mes propres allier. Je regarda mon livre qu'elle lisait. J'en avait pas besoin pour utiliser ma magie, mais j'en était attacher, tout simplement. Peut-être si ils avaient le temps, je pourrais leur montrer le coté support fantastique de mon style de magie, le pouvoir que j'ai de repousser la mort et de rendre un allier super résistant, quasiment impossible a tuer. Je lui dis ensuite.

-Oubliez les morts qui se relève, bien que la nécromancie soit reconnu pour cela, j'en ferais rien a moins d'y être contraint je ne suis pas ce genre de Nécromancien, il y a tout une panoplie de sort servant a retarder voir même arrêter la mort temporairement pendant un combat. Renforcer les allier avant d'en venir a la mort et la destruction. Si vous le voulez bien, il serait même possible de vérifier mes dires au moments voulu. Vous aurez juste a choisir un guerrier des plus débutant de la troupes qui recevra l'aide de ma magie et un combattant aguerrie qui se débrouillera de lui-même. Ou d'une autre manière... comme vous le sentez.

Je me leva, sans aucune intention, me dégourdir les jambes qui ne pouvait plus être engourdi d’ailleur. Je devais encore m'habituer a ce nouveau corps qui ne ressentais rien. J'avais parler de leur temps d'adaptation. Franchement, j'avais jamais pensé a mon propre adaptation avec moi-même, un mort-vivent capable d'incanté des sort aussi puissant, j'étais devenu le summum de l’hérésie, un peu comme si j'avais fait exprêt pour narguer Teïder... ce que je n'avais d’ailleur pas fait. Peu importe, ils me croiraient jamais a ce sujet et si j'y revenait j'étais bon pour le bûcher. Puis qu’aucune torture ne pouvait plus m'atteindre avec mon nouvel état.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Aucune
Rang social: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Lun 16 Juil - 14:12
Gloria écouta attentivement le nécromancien, ce dernier semblant parfaitement comprendre où elle voulait en venir et la rassura de par ses réponses, très bien, pour le moment recruter cet être ne semblait pas être une mauvaise décision, même si seul l’avenir pourrait véritablement lui confirmer cela. En revanche, le nécromancien lui fit une proposition qui l'intéressait au plus au point, tester la magie de Tripalior, sous le plan du soutien, en effet, c’était une riche que de voir les capacités du nécromancien, surtout sur un plan d’assistance aux guerriers. Comme dit précédemment, ce qui manquait énormément à l’unité de traqueur, c’était la magie, si ce nouvel arrivant pouvait pallier à ce domaine, alors elle ne pourrait qu’être satisfaite.

-C’est une bonne idée Tripalior ! En effet, je pense que nous serons tous ravis de te voir à l’œuvre, dit-elle avec une certaine excitation, mais suffisamment bas pour ne pas réveiller ses camarades aux sommeils si légers par soucis de sécurité. Ce que je te propose, c’est d’attendre demain matin, nous sommes en avances pour notre mission dans les Duchées du Sud, cela ne posera donc pas de problème de prendre un certain moment au matin pour tester cela. Elle afficha un sourire, du moins à ce qui pouvait ressembler à un sourire sous sa forme de renarde. Je sais déjà qui serait choisi pour cette petite démonstration, je te le dirais une fois le moment venu.

En effet, Gloria gardait la surprise, mais elle savait d’or et déjà qui serait les deux traqueurs choisis pour l’expérience du matin, elle n’avait hésité une seconde quant aux choix des deux énergumènes et désormais elle attendait cela avec impatience, si elle n’avait en elle ce strict et se sérieux inculqués par sa nation, sûrement aurait-elle réveillé toute l’unité et n’aurait pas attendu le matin.

Par la suite, la nuit se déroula sans problème, les traqueurs alternaient tours de garde selon leur habitude, avant que finalement l’heure de l’éveil n'arrive. Gloria laissa les siens préparer les affaires afin de continuer leur route avant de finalement faire son annonce.

-Camarades ! Disa-t-elle d’une voix fort ampli de satisfaction. Dans les jours qui suivent, comme vous le savez déjà, nous serons accompagnés du mage Tripalior, qui avec le temps décidera si ce dernier deviendra l’un des nôtres ou non. Par conséquent, ce dernier m’a proposé quelque chose cette nuit ! En effet durant notre première rencontre nous avons pu voir d’or et déjà un exemple de l’étendue de sa puissance offensive qui, je n’en doute pas, nous réserve encore bien des surprises ! En revanche, nous savons encore rien de l'étendue de ses capacités de soutien ! Nous sommes en avance sur cette mission, alors ce matin exceptionnellement, nous partirons plus tard afin de nous livrer à une petite expérience ! Deux d’entre nous vont s’affronter, l’un des combattants sera renforcé par la magie de notre nécromancien, pendant que l’autre se battra sans aucune aide. Elle se tourna vers Ada, toi ! Tu seras celle qui bénéficiera de la magie de Tripalior et tu affronteras, elle marqua un temps de pause, fermant les yeux et souriant à pleines dents, moi !!! Déclara-t-elle en donnant un regard de défi à la demi-elfe.

Cette déclaration où son effet, Ada renvoya le même regard à sa sergente, alors que l'excitation grimpait parmi tous les autres, effectivement le duel était très commun chez les Eïlynsteriens, c’était culturel pour eux, cela forgeait le caractère, les amitiés, voir même dans certains cas, des couples.

Alors que les deux belligérantes prenaient position, Gloria ayant repris sa forme humaine, elle regarda le nécromancien, “Quand tu veux camarades !”.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Eïlynsterienne
Rang social: Petite gradée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril) Hier à 10:01
Je ne m'endormis pas du reste de la nuit. Elle avait accepté ma proposition alors je fis un effort et je me montre sociable. J'en appris plus sur ceux avec qui je discutais sans toute foi cacher qui j'étais. J'écoutais les réponse, mais elles avaient toujours un sens cacher qui me permettais d'en savoir plus sur eux. Au fond de moi, je savais qui j'allais devoir affronter, même si elle refusait de me le dire, c'était d'une évidence choquante. Comment en apprendre plus qu'en le testant sois-même? Je veux dire, je me doutais que j'allais devoir l'affronter et surtout que je n'avais pas le droit de perdre, pas ainsi devant tout le monde alors je mettrais le paquet de façon complètement exagérer. J'allais utiliser tout mon arsenal non létal affin de lui pourrir la vie et de rendre son combat limite impossible. Sauf que je ne savais pas si nous allions combattre cette forme animal ou une forme humaine... Peu importe, les condition que j'avais proposer était claire, j'avais le droit d'aider, de soigner les blessures, mais j'avais pas le droit de la combattre moi-même, sois pas de sort offensif. Et elle prendrait surement le ou la pire de la troupe pour renforcer la crédibilité de la démonstration. A moi de montrer un spectacle convainquant. Pour être honnête, si je venais a perdre, j'irais me cacher sans demander mon reste.

L'heure du réveille était venu. J'étais déjà prêt car je savais qu'elle allait réellement le faire ce teste. Elle en fit l'annonce et je soupira d'un très léger stress qui n'était pas mauvais, vous savez ce stress qui vous pousse a en faire plus? Je n'ajouta rien, toujours dans mon silence morbide sous le regard de la troupe qui se dirigea vers moi durant et après l'annonce. J'allais montrer mon art devant une troupe a la limite d'un spectacle, chose que je n'avais jamais fait dans ma vie, voila. Une première chose a tout quoi.

J'eu la confirmation que j'avais raison pour mon adversaire. Mais je ne connaissait pas cette alliée. NOtre chef repris forme humaine puis je la regarda quand elle me donna limite l'avantage du premier coup. Je resta stoïque un deux seconde avant de sortir une petite lame et d'entailler le bras d'Ada et de lui déclarer:«De la douleur tu es indigne» Affin qu'elle ne puisse pas ressentir la douleur des coups lors du combat. Ainsi, elle pourrait aller plus loin sachant qu'elle ne pourra pas être blessé. Puis je regarda Gloria en me concentrant pour lui infliger le sort d'aveuglement. Dix seconde, voila le temps que j'avais pour continuer mes incantations de soutiens. Je leva ensuite mon poing dans les aire puis j'ouvrit ma main quatres spectre apparurent de nulle-part derrière Ada. Mon but était de déconcentrer Gloria. Il fallait qu'Ada reste concentrer sur son adversaires pendant qu'elles échangeaient des coups. Il me restait tout juste assez de temps pour le sort de terreur. Sous le regard de tout le monde, je pourrait montrer ce que Gloria allait affronter. Je prononca clairement mon incantation que gloria pouvait entendre puis je dis la phrase suivante:

-Comment pourrais tu prétendre vaincre avec courage alors que tu ne te bat pas avec la peur au ventre?

Je pris alors la forme la plus terrifiante qui sois pour Gloria qui venait surement de reprendre le sens de la vue. Ce n'étais plus le mort-vivent qu'elle avait devant elle, mais quelque chose d'horrible, quelque chose que la troupe aussi pouvait voir. Ainsi que les quatre spectre a l’apparence sinistre et malfaisant. Je regardais les moindres faits et geste de Gloria qui aura sans doute devinée qu'elle ne ferait rien a ma jeune camarade si elle ne se débarrassait pas de moi en premier. Reste a voir si elle avait la force d'esprit de contrer mon sort et d'ouvrir le combat contre moi et encore, de savoir comment la troupe réagirait a ce genre de magie. Je voulais leur inspirer le respect et non l’apparence d'un mage chétif et sans défense, qu'ils voient a quel point je suis dangereux même lorsque mon but n'est pas d'infliger la mort. Je dis alors a Ada en touchant proche de son cœur pour utilisé le sort: La mort te rejette:

-Ne penses qu'a attaqué, que tes assaut soient implacable, je m'occupe de soigner tes blessures, recule pas, avance jusqu'a ce qu'elle abandonne et surtout reste entre elle et moi. Je rajoute une dernière règle si je suis vaincus, j'arrête de t'aider, ça sera ainsi plus juste.

(PS: Je te laisse décidé ce que voit les membres de ta troupes et toi-même)
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Aucune
Rang social: Aucun
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : Nomade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le nouveau seigneur de la mort (PV: Gloria) (début avril)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Arrivée du nouveau Seigneur de Champ-Gueffier
» Prenez garde: de la Reynie est là![terminé]
» Mordred L. Melkor, le nouveau nom de la mort vivant à vos coté...[terminer]
» [Boutique/Don] Le nouveau potager de supercarotte! MAJ 01/04 Poisson d'avril ! (et surgelés)
» nouveau supplement-non officiel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes-
Sauter vers: