Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Finz Von Klauss, Lucius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages
MessageSujet: Finz Von Klauss, Lucius Mar 13 Mar - 9:43

Finz Von Klauss, Lucius : Finz

Identité


Nationalité : Akkatonien
Race : Vampire
Nom : Finz Von Klauss
Prénom : Lucius
Surnom :Le clown (surnom peu flatteur donné par certaines personnes n'appréciant guère Lucius, bien qu'il trouve lui-même ce surnom amusant)
Sexe : Masculin
Date de naissance : 1700
Age : 300 ans (30 en apparence)
Lieu de naissance : Naissance humaine inconnue / Transformation en vampire à Teïder
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Dirigeable "L'Obsidius"
Rang social : Noblesse Akkatonienne
Métier/Position dans la société : Famille royale "Finz"
Titre : L'artiste Écarlate (Connu-Akkaton)
ici.


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :


Une armure complète de cuir renforcée et de métal conçu de façon à ressembler à des écailles, ni trop lourde ni trop légère, elle est accompagnée d'une cagoule et d'un masque en métal à l'allure effrayante, Lucius pourrait porter une armure plus résistante, mais il n'apprécie pas un combat sans un minimum de risques... Car comme il adore le dire, où serait le plaisir ?


Une canne-fusil à la couleur sombre, cette canne résistante peut également servir de canne de combat, il est difficile de la différencier d'une canne normale, mis à part par son poids qui est un peu plus lourd que celui d'une canne classique, Lucius la prend toujours avec lui.
Elle est à l'effigie d'une créature à mi-chemin entre un dragon et un serpent ailé, que Lucius a pris pour symbole, symbole que l'on retrouve également sur son dirigeable.
-Mécanisme de tir fiable (Akkaton) : 260 pièces d'argent
Mécanisme de tir particulièrement fiable et étanche permettant à l'arme de tirer même quand elle est mouillée ou ne devrait pas à cause d'une condition extérieure défavorable.


Dix griffes, elles ont été créées à partir d'un alliage particulièrement résistant, elles sont accrochés à une paire de gants ( une griffe par doigt), ces griffes servent à la fois d'armes de combat et d'outils pour l'escalade.
-Arme cachée :
Quand elle n'est pas maniée, l'arme n'est qu'un petit fourreau facile à dissimuler.


Autres équipements

Un costume de luxe noir et rouge, taillé sur-mesure dans un tissu de haute qualité ( contenant une veste, un gilet, une chemise, une cravate, un pantalon et une paire de chaussure)

Un haut-de-forme sombre

Une paire de lunette au verre noir et à la monture sombre

Une montre à gousset faite d'or et d'argent reliée par une petite chaînette en métal à la veste de Lucius, cette montre possède également une petite boîte à musique qui s'active lorsque l'on appuie au centre de la montre, elle se stoppe lorsqu'on la referme.
Sa musique est belle mais mélancolique, voir triste.

Le dirigeable "L'Obsidius"
-Systèmes électriques de confort (Akkaton) :
Pareil que l’amélioration confort moderne, mais en plus vous avez l'électricité et l'eau courante ! Du moins si votre générateur est rechargé et votre réservoir d'eau remplit.
-Moteur nouvelle génération (Akkaton) :
Le bateau à vapeur ou le dirigeable est doté d'un moteur militaire très avancé qui consomme moins de carburant et ne tombe quasiment jamais en panne. Cela en plus d'augmenter la vitesse de déplacement du véhicule de 3 km/h.




Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : Aucun

Feu : Inapte
Eau : Inapte
Vent : Inapte
Terre : Inapte
Lumière : Inapte
Ténèbres : Inapte
Invocation : Inapte
Nécromancienne : Inapte
Transformiste : Inapte

Mental : (Description ici.)

La volonté : Maître
Contrôle de soi : Champion
L'intelligence : Confirmé
La perception : Champion
Le charisme : Prodige
Technologie : Confirmé

Physique : (Description ici.)

Force physique : Champion (-1 de jour; +2 de nuit)
Agilité : Champion (-1 de jour; +2 de nuit)
Vivacité : Maître (-1 de jour; +2 de nuit)
Résistance physique : Prodige (-1 de jour; +2 de nuit)
Résistance magique : Confirmé (-1 de jour; +2 de nuit)
Vitalité : Confirmé (-1 de jour; +2 de nuit)
Beauté : Confirmé
Discrétion :Maître (-1 de jour; +2 de nuit)

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : Inapte
Armes lourdes : Confirmé
Armes d'hast : Inapte
Faux : Inapte
Art de la défense : Confirmé
Armes de lancer/fouet : Inapte
Arc/arbalète : Inapte
Mains nue/Arts martiaux : Maître
Armes à feu : Confirmé
Equitation : Adepte
Domptage : Inapte
Conduite : Maître

Si dragon

Combat dans les airs : Non concerné
Combat sur la terre ferme : Non concerné


Description de votre personnage :


Description physique :


Lucius possède des cheveux sombres lâchés et un bouc de la même couleur que ses cheveux, ainsi qu'un teint pâle et des yeux bleu clairs, mais malgré ça, il possède un visage avenant et a l'air sympathique.
Il marche toujours bien droit, même s'il lui arrive parfois de s'appuyer sur sa canne bien qu'il n'en ai pas besoin, il fait surtout cela pour tromper ceux qui le regardent,

Ce vampire sourit toujours, qu'il s'agisse d'un simple sourire en coin ou d'un grand sourire, et ce en toutes circonstances, le seul moyen de lui faire perdre le sourire et de le mettre dans une colère noir, par ailleurs, lorsqu'il a un sourire en coin, c'est qu'il se prépare ou a déjà fait un mauvais coup à quelqu'un.

ll est toujours bien habillé, même lorsqu'il va à la taverne avec ses hommes, il prend toujours sa canne avec lui, et ne peux s'empêcher de jouer un peu avec.

Lorsqu'il est dans ses pensées, ou lorsqu'il cherche à réfléchir, il ouvre sa montre et écoute la mélodie qui en sort.

Description mentale :

Lucius sourit toujours, et ce peu importe les circonstances, à moins que quelqu'un ne le plonge dans une colère noir, et le seul moyen de l'énerver à ce point est de tenter de faire disparaître ou de blesser quelque chose ou quelqu'un qu'il aime, comme son dirigeable, son manoir, ses hommes, ou l'Empire d'Akkaton.

Il aime manipuler les autres, mais il ne ment pas, il se contente de manipuler la vérité à son avantage, il se comporte toujours comme s'il avait prévu telle ou telle éventualité, il adore taquiné les gens de la sorte, ce qui ne le rend pas très populaire auprès de certaines personnes, certains ne le considèrent que comme un clown, un comique de service...
Mais pas uniquement à cause de ses mauvais tours, il possède un humour assez particulier, que ce soi au niveau de ses jeux de mots, ou d'un humour noir dont il est plutôt fier, Et ce, peu importe la situation, que ce soit en pleine bataille ou lors d'une réunion de la plus haute importance, il est même bien souvent le seul à rire de ses blagues.

Lucius aime l'art et se considère comme un artiste, car il a déjà peint de nombreuses toiles, mais uniquement avec des couleurs sombres, du blanc et du rouge, qui a bien souvent une place prédominante dans ses oeuvres, comme dans sa peinture la plus connue, baptisée "Lune de Sang", elle représente une lune rouge au-dessus d'un champ de bataille recouvert de corps, leur sang montant vers la lune. Bien que certains n'aiment ni le personnage ni son art, il est très connu dans le monde l'art, de part ses peintures et son dirigeable qu'il qualifie d'oeuvre d'art, mais également de part le fait qu'il soit un grand mécène pour un grand nombre d'artistes, ce qui lui a valu d'entrer dans la famille des Finz.

Il aime également les plaisirs de la vie, ou plutôt de la non-mort, il apprécie plus particulièrement la bonne chair et la douleur, la douleur lui donne en effet l'impression d'être toujours vivant.

Il se considère également comme un gentleman, bien que d'un genre "particulier", et fait souvent du charme à toutes celles qui l'approchent, sauf si cela risque de provoquer un incident diplomatique, bien qu'il tentera sûrement une approche loin des regards indiscrets, même s'il ne forcera jamais la main à qui que se soit.

Lucius est plutôt du genre ouvert d'esprit.

Convictions :

Lucius ne juge pas les gens selon leur race, leur pays, leur rang ou leur statut, il les juge selon leurs actions et leur comportement, et il en va de même pour les pays, mais son pays favoris est celui qui l'a vu accepté en son sein malgré le fait qu'il soit un vampire et qui lui a tant donné, pour lui, le seul pays, la seule nation méritant vraiment de dominer le continent est l'Empire d'Akkaton, non pas à cause de sa technologie, mais bien à cause de comment ses habitants y sont traités, car en ces terres, peu importe de quelle race vous êtes, tous vous est possible.
Il n'apprécie pas Teïder, ni Ikhyld, et adorerait voir ces deux pays tomber sous la coupe d'Akkaton, surtout Ikhyld, car pour lui, qu'un tel nombre d'artistes ce trouve dans un tel pays est un gâchis, il aime la culture d'Ikhyld mais déteste la façon dont certains mages se comportent envers le peuple, pour lui Ikhyld est un idéal corrompu.

La technologie et la Magie ne sont pour Lucius que les deux faces d'une même pièce, bien qu'il ne puisse pas utiliser la magie, il s'intéresse à ses bienfaits, mais pour lui, aucun des camps ne doit prendre l'ascendant vis-à-vis de l'autre, il déteste les extrémistes qui pensent que l'un doit prendre le pas sur l'autre, et cela peu importe leur camp, même si personnellement, il préfère la technologie car tous peuvent en user.


Passé de votre personnage :


Histoire :



Chapitre 1: Renaissance


Tout commença en l’an 1700, un soir d’hiver, quelque part dans les marais de Teïder, un jeune vampire se réveilla dans une maisonnette délabrée, une femme se tenant assise non loin de lui, l’observant…
Après s’être réveillé, le jeune vampire regarda tout autour de lui avant de remarquer la femme et de la dévisager. Une faim terrible lui tenaillait le ventre…
Une faim atroce, peut-être la femme pouvait-elle l’aider à apaiser cette faim ? Il commença alors à se redresser tout en se dirigeant vers elle, lentement...
Cette dernière sembla comprendre ses intentions avant même qu’il ne bouge, car elle se déplaça d’un pas sur le côté, ce qui laissa entrevoir au nouveau-né un corps étendu au sol, un homme portant des vêtements en lambeaux était couché au sol, deux points rouges étaient visibles sur son cou…
Un cou sans protection aucune, le jeune se jeta sur le corps et se mit à boire de tout son soûl, après avoir bu ce qu’il restait dans ce corps, désormais sans vie, le jeune vampire se retourna vers la femme, un air reconnaissant sur le visage.

« Tu as encore faim, n’est-ce pas ? » Dit alors la femme d’une voix douce

Elle le regarda quelques instants avant de lui sourire, et tout en souriant, elle lui dévoila ses canines…

« Je suis Leyna Von Klauss, et je vais m’occuper de toi à partir d’aujourd’hui, mon petit Lucius… »



Chapitre 2 : Fuite et Découverte


Pendant 70 ans, les deux vampires vécurent en Teïder, se servant de bandits ou de soldats de ce pays comme repas, et durant ces 70 années, Leyna apprit tout ce qu’elle savait à son fils de sang…
Elle lui apprit à se cacher, à dissimuler sa présence afin de semer ses poursuivants, à se battre à l’aide d’une canne de marche, car une telle « arme » ne risquait pas d’attirer l’attention d’un quelconque observateur.
Elle lui montra également ce qu’était l’art… La peinture, la sculpture, l’architecture, ainsi que d’autres domaines tel que le dessin ou la poésie…

Un jour, pendant que sa mère était partie visiter les environs de leur nouvelle cachette, Lucius partit visiter la zone qui l’abriterait durant un certain temps, il était habitué à souvent changer de cachette, mais il adorait découvrir de nouveaux endroits dès qu’il le pouvait. Et ce qui devait finir par arriver arriva, il tomba nez à nez avec une étrange créature prise au piège dans une sorte de piège de chasseur, des clochettes était accrochées au piège, et plus la dites créature se débattait, plus le bruit issu du piège était fort, elle allait finir par attirait quelqu’un avec un tel vacarme, alors le jeune vampire s’approcha de la bête, elle se retourna vers lui tout en grognant mais il montra ses crocs à l’animal tout en lui disant…

« Calme-toi, si tu me mords, je te laisse là ! »

L’animal sembla se calmer, et avant qu’il n’est le temps de faire quoi que se soit, l’être de la nuit brisa le piège d’un coup de canne bien placé.
À la seconde où la bête fut libérée, elle partit au galop sans demander son reste.
Lucius ne parla jamais de cette « rencontre » à sa mère, et il ne revit pas la bête durant tout le temps qu’ils passèrent à cet endroit.
Mais malheureusement, même dans les marais de Teïder, on ne pouvait vivre caché éternellement, peu de temps après que Lucius ait commencé son entraînement vis-à-vis de l’art, notamment la peinture pour laquelle il était plutôt doué, les deux vampires furent découverts par des hommes de Teïder particulièrement zélés.
Ils durent fuir le pays, et ils n’y arrivèrent que de justesse, tout en ayant laissé une partie de leurs possessions derrière eux, et ils errèrent durant de nombreuses années, allant de pays en pays,


Les deux vampires restèrent longtemps en mouvement, et ce, jusqu’en 1785, où ils arrivèrent aux portes de l’Empire d’Akkaton, ils avaient certes déjà entendu parler de cet empire quelque temps plus tôt, mais la famille vampire avait décidée de ne pas s’y rendre de suite, même si les rumeurs vis-à-vis de comment les vampires y étaient traités semblaient faire de cet empire un parfait endroit pour les êtres de la nuit.
Au final, les deux vampires y furent accueillis à bras ouverts, et bien qu’au début de leur nouvelle vie, ils rencontrèrent quelques difficultés, ils finirent par s’intégrer totalement, et Leyna Von Klauss se fit même un nom parmi les artistes de l’empire, ces peintures attiraient l’œil de tous.
Son fils quant à lui, attirait moins l’attention que la vampire, mais certains surveillaient tout de même le jeune vampire, car au vu des compétences de sa mère, peut-être, allait-il lui aussi créer une œuvre magnifique ?

En l’an 1800, la réputation de Leyna atteint son paroxysme, et celle de Lucius commença tout juste à décoller, leurs peintures attiraient l’œil de nombreux amateurs d’art et de mécènes, si bien qu’un jour Leyna fut conviée à un bal organisé par la famille royale Finz d’Akkaton, elle en devint même un membre à part entière peu de temps après.



Chapitre 3 : Perte


Tout allait pour le mieux pour la famille Von Klauss, Leyna avait pu acheter un assez grand terrain sur lequel elle avait fait bâtir un magnifique manoir, elle avait trouvé l’argent grâce à la vente de ses œuvres ainsi que grâce à l’aide de ses très nombreux mécènes, elle les remerciait toujours chaleureusement, même ceux qui ne donnait presque rien…
Elle était gentille envers tout le monde, et ce, sans exception, même envers ceux qui dénigraient l’art, ou sa façon de peindre.

Elle allait souvent à diverses réunions, parfois même à des réunions de personnes pro-technologie, bien qu’elle ne fût pas de leur avis, elle acceptait quand même leurs invitations, car elle trouvait cela divertissant…

Mais malheureusement, un matin, Lucius fut réveillé par un immense brouhaha à l’extérieur du manoir, il lui fallut bien quelques instants avant de se réveiller complètement, il s’habilla en vitesse avant de se diriger vers la porte principale du manoir, lorsqu’il y arriva, il ouvrit les portes en grand, comme à son habitude, prit quelques instants pour s’habituer à la douce lumière de l’aube qui commençait à apparaître à l’horizon et à son désagréable effet sur son corps, avant de se dirigea vers la source du bruit d’un pas rapide.
Il trouvait cela curieux qu’autant de bruit se fasse entendre sur le terrain entourant le manoir, alors même qu’il ne faisait qu’à peine jour.
Il arriva sur l’allée centrale du domaine Von Klauss, qui était faite de dalles et d’arbres accompagnés de bancs disposés un peu partout sur le domaine.
En traversant l’allée, il arriva enfin jusqu’à la source du brouhaha, plusieurs personnes, dont des employés de sa mère et des membres des forces de l’ordre Akkatonienne, cela commençait à être étrange, se dit alors le jeune vampire tout en poursuivant sa route, mais il s’arrêta quelques pas plus tard…
Il reconnaissait cette odeur, du sang, beaucoup de sang, mais ce sang-là avait quelque chose de différent, mais quoi ?

En s’approchant un peu plus, certains remarquèrent enfin sa présence, les employées du manoir arrivèrent vers lui les larmes aux yeux, mais il ne comprenait rien à ce qu’il racontait, à vrai dire, il ne comprenait plus rien de ce qu’il se passait…

Il avait enfin vu ce qui avait attiré tant de monde… Le corps d’une femme à la peau pâle et aux longs cheveux noirs, vêtue d’une robe sombre maculée de sang, se trouvait assis sur l’un des bancs de l’allée, sans réfléchir un seul instant, il se fraya un passage à travers les domestiques et les hommes d’Akkaton en les bousculant, il arriva auprès du corps sans vie, et à ce moment-là, le temps s’arrêta, il s’effondra devant le corps sans vie de sa mère, une lame plantée dans la poitrine…



Chapitre 4 : Le retour


Cela prit plusieurs années à Lucius pour se remettre de la mort de sa seule famille, il voyait et revoyait l’image dans sa tête, la pâleur de sa peau, le sombre de sa robe et le rouge de son sang, une harmonie magnifique mais macabre.
Pour tenir le coup, le vampire s’était isolé dans la peinture, laissant la gouvernante du manoir se charger de tout, ou plutôt les gouvernantes, il sortait si peu de sa chambre qu’il ne se souvenait même plus des visages qui défilait devant lui pour lui apporter à manger…
Il n’arrêtait pas de jeter ses toiles à moitié terminées au sol, avant d’en commencer une autre, et c’est seulement en repensant à l’harmonie des couleurs présentes sur ses derniers souvenirs qu’il recommença à peindre pour de bons.
En l’an 1820, le vampire sortit enfin de sa tanière, laissant derrière lui une toile représentant un banc lors d’une nuit de pleine lune, elle était rouge comme le sang, une femme à la peau pâle et à la robe immaculée regardait la lune d’un air triste, assise sur le banc.

Une fois dehors, et sans même prendre la peine d’écouter les servants, il partit en ville, plus précisément, voir l’une des personnes qui, vingt ans plus tôt, s’était intéressé aux peintures de Lucius.

Thornbard Lammer était un grand amateur d’art, ce nain avait acquis une certaine réputation et un certain poids dans le monde de l’art Akkatonien, il s’habillait toujours avec bon goût et adorait discuter de l’art avec n’importe qui.

Mais malheureusement, le temps n’attend personne…
Le vieux Thornbard n’était plus, mort de vieillesse depuis plus de deux ans, mais son fils, un certain Harald, qui fût plus que surpris de voir réapparaître Lucius, qui n’avait donné signe de vie depuis vingt ans, le vampire était encore plus pâle qu’un cadavre, mais étrangement, il souriait…

Lucius comptait bien revenir sur le devant de la scène, il s’était assez apitoyé sur son sort, il devait désormais aller de l’avant, il comptait recommencer à vendre ses toiles, et c’était la raison pour laquelle il était parti chercher le vieux nain, il fut attristé lorsqu’il apprit la mort de ce dernier, et présenta ses condoléances à son fils avant de lui proposer un « partenariat » comme il aimait l’appeler, comme avec le vieux Thornbard, ce qu’Harald accepta avec joua, connaissant les talents de Lucius et se souvenant surtout de ce que son père lui avait dit à ce sujet…

Peu de temps après, Lucius recommença à faire parler de lui dans le monde de l’art, et ce, pour trois raisons…
La première était qu’il avait disparu du monde de l’art le jour où sa mère avait été retrouvée morte proche de leur manoir, la deuxième était qu’il portait le nom de sa mère, et qu’elle avait démontré un grand talent pour la peinture, et enfin la troisième était une particularité de Lucius, il ne peignait qu’avec des nuances de gris, du blanc, du noir et du rouge, mais un rouge intense, presque autant que du sang, ce qui lui valut de colporter diverses rumeurs à ce sujet, notamment qu’il utilisait parfois son propre sang mélangé à d’autres pigments afin d’obtenir un rouge sang magnifique.

Petit à petit, les affaires reprirent leur cours, et le peintre se mit à vendre de plus en plus de peintures, pour son plus grand bonheur.



Chapitre 5 : Changement


Mais cela ne convenait plus à Lucius, cela faisait déjà dix ans qu’il faisait encore et toujours la même chose, l’art devait évoluer ! Il ne pouvait pas peindre les mêmes choses pour l’éternité.
Il profita alors de sa fortune pour s’intéresser à divers sujets comme les différentes applications de la technologie et à parrainer des artistes, mais aussi des inventeurs aux idées prometteuses, il commença même à s’intéresser à l’aéronautique et à l’idée de construire un aéronef, après tout, cela lui permettrait de voir le monde sous un nouveau jour, idéal pour un artiste.

Mais pour pouvoir commencer tout ça, il devait d’abord s’acquitter d’un devoir propre à tous les citoyens d’Akkaton…
Son engagement dura dix années, il avait laissé la gouvernante du manoir s’occuper de toutes ses affaires, et il profita de ses années à l’armée pour apprendre de nouvelles choses, on lui apprit à se battre en groupe et à se servir d’une arme à feu, par la suite, durant dix ans, il défendit les frontières d’Akkaton, se liant d’amitié avec certains de ses compagnons d’armes…
À son retour de l’armée, il n’était plus vraiment le même, l’excitation qu’il avait ressenti lors des batailles, la douleur qui lui donnait l’impression d’être en vie, le plaisir que tout cela lui procurait…
Lucius se mit à apprécier la douleur ainsi que de nombreux autres plaisirs à son retour, cela ne manqua pas d’attirer l’attention de mauvaises langues qui allèrent raconter des rumeurs aux quatre coins de la cité d’Airain…
Mais les racontars ne l’amusaient pas, il trouva même cela amusant de voir les réactions des gens lorsqu’il approchait, il était très facile de voir qui s’intéresser à ces rumeurs et qui s’en moquait.
Car même si les gens ne disaient rien, cela pouvait se voir, car leur comportement envers-lui changeait, ou alors, la lueur dans leurs yeux était différente…

Ses ventes pâtirent de ses rumeurs, mais le vampire tirait toujours un apportant bénéfice de ces dernières, sans compter que grâce à certains parrainages et à certains investissements bien placés, la fortune du vampire ne fit qu’augmenter, si bien qu’il pût même lancer la création de son fameux dirigeable…
Cette période durant laquelle Lucius cherchait à s’enrichir par de nombreux moyens dura plus d’une cinquantaine d’années, redorant son blason au fil du temps, il fût même invité à une grande réunion organisée par la grande famille des Finz, tout comme sa mère l’avait été avant lui, lorsqu’il y repenser, il n’avait jamais recherché son meurtrier, même s’il devait être bien vieux à présent…


Peu de temps après cela, durant l’été de l’an 1885, l’un de ses anciens supérieurs vint le voir afin de lui proposer un nouveau poste, pas dans l’armée, mais dans quelque chose de bien plus subtil afin de mettre à disposition ses nombreux talents naturels, car de nombreux ennemis d’Akkaton ne se trouvaient non pas aux frontières, mais au sein même de l’empire, et cela était intolérable aux yeux du vampire…



Chapitre 6 : Transition

Son entraînement dura plusieurs mois, il y apprit comment devenir invisible aux yeux des autres, ainsi que l’usage de nouvelles armes, notamment de sortes de griffes, discrètes et rapides à équiper, permettant aussi bien le combat que l’escalade.
Lorsque son entraînement fut achevé, on lui présenta sa partenaire, une elfe du nom de Selenya, elle se montra bien froide envers Lucius lors de ses débuts, bien qu’elle aussi était une débutante dans le domaine du contre-espionnage…
Ils travaillèrent en équipes et démantelèrent plusieurs groupes perturbateurs au sein d’Akkaton durant près de vingt ans, avant que Lucius ne décide de démissionner sur un coup de tête afin de pouvoir peindre tout ce qu’il avait vu…
Cela lui permit de peindre l’un de ses tableaux les plus connus, son nom était « Lune de sang », ce tableau représentait un champ de bataille à la nuit tombée, des montagnes de corps gisants au sol, du sang s’écoulant de leur corps avant de monter vers le ciel et d’être comme absorber par une pleine lune d’un rouge profond.

Mais c’est à partir de 1905 que de nombreuses choses bouleversèrent la vie du vampire…
Son dirigeable, bien que loin d’être achevé, avancer à belle allure, bien entendu, il aurait pu accélérer la vitesse du chantier, mais il voulait que ce dirigeable ne ressemble à aucun autre modèle existant, il voulait une nouvelle œuvre d’art !
L’actuel chef des ingénieurs en charge de la conception et de la création de l’aéronef se nommait Alrik Hache-Folle, il avait alors plus de 180 ans, ce dernier avait un caractère irascible au possible, tout comme ses hommes, néanmoins, ils savaient parfaitement quoi faire vis-à-vis de ce que Lucius désirait…



Chapitre 7 : Nuit rouge


En l’an 1935, lors d’un soir d’hiver, quelque part dans un vieil entrepôt, dans la cité d’Airain…

Le vampire se réveilla assis sur une chaise, les mains liées, sa canne-fusil posée sur une table non loin, au fur et à mesure qu’il se réveillait, la douleur de son corps meurtri se réveilla, il avait été rouer de coups, puis ses tortionnaires l’avaient laissé se reposer un peu, néanmoins, il ne pouvait s’empêcher de trouver ça drôle, tout cela avait commencé grâce à un groupe d’extrémistes anti-technologie, son projet de dirigeable était tout sauf secret, et il était donc plus que normal que quelqu’un tente de s’en prendre à lui, après-tout, si ce dirigeable arrivait à décoller un jour, il serait quelque chose d’extrêmement dangereux !

Différents membres de ce groupe le surveillaient, mais lorsque la nuit tombe, le sommeil vous guette, et cela ne manqua pas de se vérifier auprès de ses gardiens, ils n’avaient même pas fouillés correctement le vampire, il n’avait eu aucun mal à cacher l’une de ses griffes sur lui, mais il ne comptait pas se libérer avant d’avoir pu profiter pleinement de la situation.

Finalement, d’autres hommes arrivèrent, ils étaient tous plus u moins habillés de la même manière, à savoir des vêtements plutôt discrets, avec des couleurs mornes et sans fioritures, rien qui puisse attirer l’œil d’un quelconque observateur.
L’un deux, un grand type chauve portant un cache-œil à l’œil gauche s’approcha du vampire, il ramassa la canne de l’être de la nuit avant de se diriger vers ce dernier, un grand sourire aux lèvres, sourire que l’artiste nocturne lui rendu.

« Alors, mon « ami ». Vas-tu me dire ce que tu faisais à traîner dans un tel endroit à une heure pareille » Dit alors l’homme sur un ton faussement amical.

Il était presque à portée de Lucius, encore un peu plus près, et le vampire lui sauterait dessus après avoir tranché ses liens, ce qui ne prendrait qu’un court instant avec l’aide de sa griffe.

« Je profitais simplement du beau temps, mon cher « ami » »


Répondit alors l’être de la nuit sans se départir de son beau sourire, ce qui sembla énerver l’homme qui ne put s’empêcher de frapper Lucius avec sa canne avant de s’approcher de ce dernier, mais malheureusement pour l’homme, il ne remarqua pas que les liens de Lucius ne tenaient plus, et le chasseur nocturne profita de ce moment pour sauter sur le borgne…
Ce dernier n’eut que le temps de pousser un petit cri apeuré avant que le vampire ne lui donne un puissant coup de poing en plein visage, lui brisant le nez au passage, le borgne tomba alors au sol, mais n’eut pas le temps de se relever, car Lucius profita de ce moment pour récupérer sa canne et la pointait vers l’homme, un sourire carnassier au visage.

« Tu as perdu la tête ?! Nous sommes une dizaine rien que dans cette salle ! Et nous sommes encore plus nombreux à l’extérieur ! »
Lui dit l’homme d’un ton surpris, mais confiant, ce à quoi le vampire répondit.

« Non, en l’occurrence, ce n’est pas moi qui est perdu la tête. »
Lui répondit-il avant de tirer une balle à bout portant dans l’œil encore valide du borgne, il mourut sur le coup, tous les autres membres du groupe présent dans la salle furent sous le choc, ne pouvant pas croire la scène qui venait de se dérouler sous leurs yeux…

« Je dirais même que c’est vous qui avez perdus l’esprit !»
Ajouta alors l’être de la nuit, avant de rire de sa mauvaise blague, il avait toujours eu un humour un peu particulier.

Sur les neuf hommes restants, quatre foncèrent sur Lucius, tous équipés de lames, afin de lui offrir une fin peu plaisante, mais sur les quatre, seul trois d’entre eux arrivèrent au corps-à-corps, Lucius abattit l’un de ses attaquants d’un tir en pleine poitrine, mais les autres furent sur lui avant qu'il n'est le temps de recharger.
Le combat se déroula en un instant, ils n’étaient apparemment pas habitués à affronter des cibles de ce genre, Lucius donna un grand coup de canne au premier homme, il l’esquiva d’un pas de côté et sentit tout à coup une vive douleur au niveau du coup, ainsi qu’un liquide chaud coulant le long de son corps, il eut à peine le temps de porter la main à son cou qu’il tomba à genoux, avant de finalement s’effondrer au sol…
Le deuxième attaquant donna un coup vertical avec sa lame que Lucius esquiva, avant de donner un puissant coup de canne dans le ventre de son adversaire, qui tomba à genoux, le souffle coupé, avant qu’un dernier coup sur le sommet du crâne ne l’envoie définitivement au sol, le vampire se tourna alors et eut juste le temps de faire un pas de côté pour éviter un coup de taille de son adversaire, le vampire lui jeta alors sa canne au visage. Le bandit esquiva la canne d'un bond, mais il comprit son erreur au moment ou Lucius fut sur lui, il tituba quelques instants tout en jetant un regard plein d’incompréhension à l'être de la nuit qui le regardait, un sourire en coin au visage, il s'effondra au sol, un trou sanglant au niveau de la gorge...
Par la suite, le vampire se tourna vers ceux qui n’avaient pas encore agi tout en ramassant sa canne, avant de leur dire d’une voix forte et d’un ton confiant…

« Je vous conseille de vous rendre sur-le-champ, au moment où je vous parle, les forces de l’ordre d’Akkaton sont en train d’entourer le bâtiment, et tous vos hommes se trouvant à l’extérieur ont sûrement déjà été capturés ! »
Dit alors l’être de la nuit, tout en s’appuyant de sa main gauche sur sa canne, sa griffe encore tâchée de sang équipé sur son index droit.

Tous se rendirent sans résistance au vampire, et ils furent tous livrés à Akkaton, ce qui permit au vampire d’obtenir une jolie somme en guise de remerciement pour les services rendus.



Chapitre 8 : Lucius Finz Von Klauss

Beaucoup d’années passèrent sans que rien de notable ne se produise pour Lucius, puis, finalement, ce dernier fût officiellement invité à rejoindre la famille Finz, cela se passa durant le printemps 1940, par la suite, les affaires de Lucius continuèrent de fructifier, surtout ces ventes de tableaux, il avait même engagé plusieurs artistes afin de répondre à certaines demandes spécifiques, le vampire avait bien entendu former les dit peintres personnellement.

Ce qu’il attendait arriva enfin, en début d’année de l’an 1950, la construction de L’Obsidius prit fin, le dirigeable de l’être de la nuit été enfin près, par la suite, Lucius recruta un équipage complet, ainsi que l’équipe d’ingénieurs qui avait mis au point cette merveille de technologie.
Alrik Hache-Folle fut nommé Contremaître du dirigeable par le vampire, et qu’elle ne fût pas la surprise du vampire lorsque l’une de ses anciennes collègues aux oreilles pointues demanda à travailler pour lui, il l’engagea aussitôt.

Par la suite, il dut attendre plusieurs années avant de rencontrer son pilote, il pouvait certes piloter lui-même la bête, mais il désirait avoir un pilote pour le remplacer de temps en temps, bien qu’il adorait piloter l’Obsidius, cette œuvre d’art volante, ce bijou de technologie…
Le pilote se nommait Brannor Delhem, il s’agissait d’un demi-orc du genre calme, il fut recruté en 1953…

Lucius profita de tout cela pour retourner à la peinture, car la vue offerte depuis le premier pont de L’Obsidius était magnifique, il installa même ses appartements définitifs dans son dirigeable, laissant le manoir aux soins des domestiques, il se servait du manoir pour accueillir ceux qui n’avaient nulle part où aller, ou pour loger ses apprentis peintres…
Par la suite, il tenta d’obtenir un deuxième métier, il espérait pouvoir servir l’empire d’Akkaton qui lui avait tant offert encore une fois.
Car au final après tout ce temps passer à courir dans tous les sens, la véritable vie de Lucius Finz Von Klauss pouvait enfin commencer.

Liens :

Famille :

Leyna Von Klauss :

Mère vampire de Lucius, elle fut assasinée aux portes de son manoir, elle légua toute ses possessions à son unique héritier, Lucius...
Elle aimait l'art et la technologie, mais n'appréciait guère la magie.
Elle avait toujours été douce et aimante, que ce soit envers Lucius ou envers tous les personnes qu'elle rencontre, à moins que ces dernières ne se montrent hostiles dès le début.
Elle a tout appris à Lucius ou presque.

Compagnons :

Brannor Delhem :

Mi-Humain mi-orc, il s'agit de l'un des trois lieutenants de Lucius, c'est lui qui pilote L'Obsidius en temps normal, ne laissant la place qu'au vampire lorsque ce dernier le demande, il est également celui qui formera le prochain pilote du dirigeable.
"Bran" pour les intimes.
Il est de nature calme, mas peut se montrer redoutable en combat, il manie un coutelas et un pistolet.
Il possède un physique proche d'un humain normal, bien q'un peu plus grand et avec un teint vert, il possède des cheveux sombres se terminant en queue de cheval.
Il a 80 ans.

Alrik Hache-Folle :

Nain, un autre des trois lieutenants de Lucius, Il s'agit de l'ingénieur en chef de L'Obsidius, il fait également office de contremaître, il possède une jambe mécanique, une barbe rousse épaisse, un crâne chauve, un mauvais caractère et un langage grossier à en faire pâlir un orc enragé, il porte également un vieux tablier rouge et des lunettes de protection.

Il est très résistant à l'alcool, et bat sans problème Bran lorsqu'il le défie à un concours de boisson.
Surnommé "Al" par Lucius, sans l'accord du nain bien entendu
Il est vieux de plus de deux siècles, bien que Lucius ne connaisse pas son âge exact.
Au combat il manie une hache à une main accompagnée d'un bouclier, ou parfois, sa légendaire clé à molette, avec laquelle il aurait une fois brisé la crâne d'un orc, enfin selon ses dires...

Selenya Valaniel :

Elfe, la troisième et dernière des trois lieutenant du vampire.
Elle possède de longs cheveux blonds, des yeux bleus et un regard glacial, lorsqu'elle n'est pas d'accord avec l'excentrique vampire, elle se contente de le fixer d'un air mauvais, en règle général, il s'arrête immédiatement, il ne sait pas pourquoi mais il déteste cette sensation...
Elle est celle qui, dans l'équipage de L'Obsidius, s'occupe du commandement en cas de bataille.
Selenya se considère également comme le garde du corps de Lucius, bien que ce dernier n'ai jamais donner son accord à ce sujet...

Il préfère éviter de la contrarier, il ne connaît pas son âge, elle ne parle que rarement de son passé, mais bizarrement, elle apprécie de passer du temps avec Lucius et les deux autres lieutenants, même avec Alrik, bien qu'il leur arrive parfois de se chamailler. Elle tient presque aussi bien l'alcool que ce dernier.
Elle manie deux courtes lames courbes.
Elle porte une tenue verte et brune ainsi qu'un paire de bottes brunes arrivant au-dessus du genou.



Connaissances :

Griffe Nocturne : Lucius ne connaît pas son nom, il lui a sauvé la vie lorsqu'il vivait encore en Teïder; bien qu'à l'époque, il pensait qu'il s'agissait d'une simple bête sauvage.





Qui êtes vous ?


Petite présentation de votre personne :
Yé soui l'incarnation del bouisson !

Rythme rp et particularités :
Ralentissements en période d'examen, pas de rythme particulier

Comment avez vous découvert le forum :
Grâce à un ami

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et voir ce que ça donnera ?
Aucune idée Xp



avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Finz Von Klauss, Lucius Mar 17 Avr - 16:23

Equipement utilisé activement

Armes



- Canne-Fusil
Une canne-fusil à la couleur sombre, cette canne résistante peut également servir de canne de combat, il est difficile de la différencier d'une canne normale, mis à part par son poids qui est un peu plus lourd que celui d'une canne classique, Lucius la prend toujours avec lui.
Elle est à l'effigie d'une créature à mi-chemin entre un dragon et un serpent ailé, que Lucius a pris pour symbole, symbole que l'on retrouve également sur son dirigeable.
     -Mécanisme de tir fiable (Akkaton) : 260 pièces d'argent
      Mécanisme de tir particulièrement fiable et étanche permettant à l'arme de tirer même quand elle est mouillée ou ne devrait pas à cause
      d'une condition extérieure défavorable.

- Griffes

Dix griffes, elles ont été créées à partir d'un alliage particulièrement résistant, elles sont accrochés à une paire de gants ( une griffe par doigt), ces griffes servent à la fois d'armes de combat et d'outils pour l'escalade.
      -Arme cachée :
       Quand elle n'est pas maniée, l'arme n'est qu'un petit fourreau facile à dissimuler.


Armures



Une armure complète de cuir renforcée et de métal conçu de façon à ressembler à des écailles, ni trop lourde ni trop légère, elle est accompagnée d'une cagoule et d'un masque en métal à l'allure effrayante.




Autres/Divers



Un costume de luxe noir et rouge, taillé sur-mesure dans un tissu de haute qualité ( contenant une veste, un gilet, une chemise, une cravate, un pantalon et une paire de chaussure)
Un long manteau sombre

Un haut-de-forme sombre

Une paire de lunette au verre noir et à la monture sombre

Une montre à gousset faite d'or et d'argent reliée par une petite chaînette en métal à la veste de Lucius, cette montre possède également une petite boîte à musique qui s'active lorsque l'on appuie au centre de la montre, elle se stoppe lorsqu'on la referme.
Sa musique est belle mais mélancolique, voir triste.





Véhicules




Le dirigeable "L'Obsidius"

-Systèmes électriques de confort (Akkaton) :
Pareil que l’amélioration confort moderne, mais en plus vous avez l'électricité et l'eau courante ! Du moins si votre générateur est rechargé et votre réservoir d'eau remplit.

-Moteur nouvelle génération (Akkaton) :
Le bateau à vapeur ou le dirigeable est doté d'un moteur militaire très avancé qui consomme moins de carburant et ne tombe quasiment jamais en panne. Cela en plus d'augmenter la vitesse de déplacement du véhicule de 3 km/h.

-Mitrailleuse lourde à vapeur (Akkaton)
Pour dirigeable, une mitrailleuse lourde à vapeur est installé sur deux tourelles se trouvant chacune d'un côté du dirigeable, le pilote peut tirer avec sur tout ce qui menacerait son véhicule. Ces mitrailleuses à vapeur peuvent tirer 40 projectiles avant de devoir être rechargées et ont la puissance de feu d'un fusil lourd.






Equipement en réserve




Votre récompense surprise est le droit de créer un équipement de l'inventaire doté dès le départ d'un enchantement ou d'une amélioration technologique qui sera elle aussi créé par vos soins. Bien entendu l'ensemble devra être soumit à la validation du staff dans la boutique des récompenses (Fil Rouge 2018)



avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Finz Von Klauss, Lucius Mar 17 Avr - 16:25


Rps en cours

Listez ici les rps que vous menez avec votre personnage actuellement.




Rps terminés/abandonnés

Listez ici par ordre chronologique les rps que vous avez terminés/abandonnés avec votre personnage.


  • Liens et titre du rp.

    • Résumé du rp
    • Etat du rp (Terminé/Abandonné)


  • Liens et titre du rp.

    • Résumé du rp
    • Etat du rp (Terminé/Abandonné)


  • Liens et titre du rp.

    • Résumé du rp
    • Etat du rp (Terminé/Abandonné)


  • Liens et titre du rp.

    • Résumé du rp
    • Etat du rp (Terminé/Abandonné)





©️️Never Utopia
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Empire Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Finz Von Klauss, Lucius
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Finz Von Klauss, Lucius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Lucius n'est plus chef de la DCPJ:demission ou revocation ?
» Lucius Malefoy (Mangemort)
» Présentation de Lucius Jedusor [validée]
» DIES IRAE ₪ Lucius Caius Maisto & Suspirium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages-
Sauter vers: