Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Le fléau d'Akram Radrïm [Quête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mer 15 Aoû - 19:38
L'installation dans la cité insectoïde se fit sans véritable mal car ils purent constater rapidement que celle-ci était belle et bien déserte, comme si tout le monde en était partit… Où ? Ailleurs certainement, dans tous les cas Anton fit donc fouiller la cité pendant que la partie visiblement la plus défensive de celle-ci était employée pour y installer l'artillerie et les fusiliers.

Et ce qu'ils y découvrirent était assez intéressant en soit, il n'y avait pas vraiment d'habitats habituels aux peuples civilisés de la surface, mais des sortes de grandes maisons ou immeubles, plutôt des spires en chitines dirons nous qui devaient servir de lieux de vie aux insectoïdes au vu de ce qui avait été trouvé dedans. Légèrement et étrangement meublés, ces derniers semblaient d'origines plutôt organique et faits pour accueillir beaucoup de monde, ce sans pour autant paraître forcément oppressants pour les êtres y vivant… Bon, ils manquaient de temps et n'avaient pas de spécimen d'insectoïdes en train d'occuper cet espace de façon quotidienne à disposition donc ne pouvaient pas vraiment évaluer ce que ça donnait vraiment, ni l'utilité de beaucoup des visibles meubles ou arrangements se trouvant dans ces spires, mais ça donnait tout de même l'impression d'une vie communautaire en symbiose… Comme beaucoup d'insectes vivant dans des ruches en somme.

D'ailleurs, aucune spire ne semblait spécialement plus grande ou luxueuse que les autres, il n'y avait pas de palais d'ailleurs ou de bâtiments central… Les spires étaient loin de toutes se ressembler certes, mais il n'y avait aucune inégalité visible de ce qu'il voyait entre-elles, d'une certaine manière c'était même assez égalitaire d'allure. Est-ce que cela voulait dire que la société de ces insectoïdes était par nature égalitaire ? Ou bien juste qu'ils avaient des préoccupations bien différentes des leurs, fonctionnaient comme un seul être et qu'ainsi ils ne se préoccupaient pas de choses aux allures futiles pour eux comme eux comme le confort ou le plaisir d'un seul individu ? Difficile à dire, difficile… Il faudrait vraiment que des recherches scientifiques se penchent là-dessus conclut le haut juge, ce qui risquait d'être compliqué dans l'état actuel des choses. Dans tous les cas, devinant qu'ils devraient encore attendre un peu les deux autres groupes suite à ces observations, il décida d'en profiter pour ordonner l'emprunt de quelques objets dans les environs pour les examiner plus tard une fois la mission achevée, après tout ce serait toujours ça de prit...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 462
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Jeu 23 Aoû - 12:01
Miyako écoutait et observait les différends protagoniste, Shalia, l'élémentaire des insectoïdes et le champion insectoïdes. Elle ne disait rien et gardait un visage neutre de toute émotion, enfin, elle essayait.

L'esprit de l'eau des insectoïdes répondit alors, tout d'abord à l'égard de Shalia.

« Nous réfléchirons à votre proposition, mais en attendant, il faut déjà que nous sortions vivants de cette maudite guerre… Et je pense que vos alliés doivent être aux prises avec nos ennemis à l'heure qu'il est, car ils sont sur nos talons… » Il ne manqua pas sinon d'ajouter d'un ton grave.

« Une reine ? Non, notre peuple ne possède pas de dirigeant, nous fonctionnons très bien sans, nous marchons comme un seul être et chaque membre de notre peuple a son utilité à sa manière. » L'esprit de l'eau ajouta alors d'un ton légèrement agacé à l'égard de Shalia. « Je reste ici, car c'est mon peuple, une dette ? Nous n'avons pas de dette à payer, mais s'il nous faut faire quelque chose pour avoir la paix que nous désirons, alors nous le ferons. » Puis enfin, à l'égard de Miyako, par rapport à ce qu'elle a dit.

« Nous attendrons alors que vous ayez retrouvés ce roi pour donner nos garanties et preuves, en attendant nous acceptons de cesser les hostilités si vous en faîtes de même et de rassembler les notres. Et si vous désirez que nous vous accompagnons pour nous battre, je suppose que nous n'avons pas le choix… Néanmoins, nous refusons de nous sacrifier. » Sur ces bonnes paroles, on peut donc supposer qu'un accord est partiellement conclut, pour le moment du moins.

Miyako prit quelques secondes de réflexions avant de répondre.

« Bien, nous cesserons donc les hostilités. Par contre, pour faciliter les choses, je préférerais que vous nous accompagniez. Si vous vous battez à nos côtés, je vous en serai reconnaissante et je ne pense pas que je ne serai pas la seule, malgré vos actions passés que certains n’oublieront certainement pas, même si c'était pour votre survie. Néanmoins, je comprends parfaitement que vous refusiez de vous sacrifier et nous ne vous le demanderons pas, nous-même ne le ferions pas, alors nous n'avons aucun droit de le demander à autrui. » Miyako disait cela avec sincérité et quand ce fut fini, elle s'inclina à l'Ikhyldienne pour indiquer qu'elle avait fini et elle retourna auprès des troupes sous son commandement.

S'ensuivit donc une discussion avec les autres officiers de ce groupe, qui se rangèrent peu à peu du côté de Shalia et Miyako. Il restait maintenant plus qu'à se mettre en route pour rejoindre les autres, ce qui fut fait. Il fut décidé d'envoyer des éclaireurs pour voir ce qui les attendaient et prévenir les autres forces de la coalition. Il fut également demandé aux insectoïdes s'ils pouvaient eux aussi envoyer des éclaireurs pour assister ceux de la coalition, mais ils devraient rester à l'écart lors de la rencontre avec les autres coalisés, on ne sait pas comment ceux-ci réagiraient au départ. Par contre, si les éclaireurs, insectoïdes ou non, rencontre une menaces, qu'ils ne prennent pas de risques et reviennent.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 225
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mer 29 Aoû - 8:46

« Prenez autant de temps que vous voudrez, mais je crois que vous devrez vous battre pour survivre, je parles des insectoïdes. Nous en tant que membre d'un autre monde, nous ne risquons pas grand chose, malts prenons les risques par rapport aux autres. »



Shalia ne semblait pas inquiète pour l'affrontement, elle était consciente que l'autre armée fait de canon et autres armes à feu étaient largement assez efficace. Elle espérait en tout cas qu'il serait aisé de ne pas confondre entre les deux races insectoïdes, car sinon cela allait être compliqué pour les races de la surface. Elle hocha la tête doucement en écoutant les dires à propos de cette nouvelle race en ce monde, où du moins révélé au monde. Un peuple sans dirigeant, cela risquait de changer beaucoup de visions des autres races. Shalia resta calme sans montrer une once d'agacement ou de ressentiment lorsque son frère de race sembla s'énerver.



« Votre peuple, oui je comprends que vous soyez attaché à ces gens. Une dette morale, mais ne vous inquiétez pas, elle ne sera pas chère à payer. Vous devriez prendre les futurs événements avec phylosophie, car il ne sera pas aisé d'accorder deux civilisations si différente entre la surface et vous. N'oubliez pas qu'en venant ici, et plus loin dans la surface, vous découvrirez bien des choses étonnantes. Il faudra bien réagir et vos premières actions seront observer à la loupe par les autres pays. »



Shalia se tourna alors davantage vers Miyako.



« Je préfère que ce qu'il reste de ce peuple n'est pas une place majeur dans le combat, ils ne sont plus très nombreux et il vaut mieux les épargner. Par contre, les forces de la surface attendront des informations, le plus possible pour battre notre ennemi commun. »



Il était temps de se mettre en route, un combat commun aiderait ces nouveaux venus à être accepter à la surface. Les dires des baladins sur une lutte ensemble contre un ennemi n'en sera que plus efficace. Shalia fut rassurée de remarquer que les officiers de l'armée alliée se rangeaient à leur idée, pas de voix dissonante, une bonne nouvelle. Comme d'un seul homme, ils se dirigèrent ensemble vers l'autre groupe. Des éclaireurs furent envoyés, c'était une tactique louable et normal à ses yeux. Elle laissait les détails tactiques à l'armée, elle n'avait guère d'expérience dans ce genre de chose, mais tout lui semblait logique. La bataille n'était en tout cas pas finie, alors l'élémentaire de l'eau de l'alliance qu'elle était garda sa forme véritable, et elle utilisa une énorme masse d'eau pour s'entourer de cette dernière. Elle allait servir d'arme, d'armure et de magie également. C'était une forme de magie personnelle, qu'elle n'utilisait que dans les grandes occasions.



Le déplacement devait être le plus rapide possible, alors durant le voyage, elle usait d'une autre forme de sa magie personnelle pour soigner les blesser de toute l'armée maintenant reunie. Elle faisait office de relais entre les nouveaux alliés, et elle avait beau avoir confiance en ces insectes, elle devait se garder d'être trop enthousiaste. Elle devait trouver rapidement Anton, après tout, les objectifs restaient les mêmes, il fallait boucher l'entrée des ennemis une fois leurs nouveaux alliés en sécurité.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 99
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Lun 3 Sep - 20:41
Anton n'aimait pas cet endroit à l'heure actuelle, surtout que rapidement il constata qu'ils n'allaient pas avoir la paix bien longtemps, car des éclaireurs et sentinelles lui rapportèrent qu'ils allaient bientôt avoir la visite des chtoniens, sous la forme de l'attaque d'un détachement de taille très respectable, le genre qui serait bien moins facile à gérer que la troupe qu'ils avaient surpris tout à l'heure. Il faudrait sans doute compter d'ailleurs sur la présence de nombreux mages parmi leurs ennemis et sur le fait qu'ils seraient très prudents cette fois-ci en sachant que les troupes alliées avaient une puissance artillerie et beaucoup de tireurs de type fusiliers ou arbalétriers à disposition.

Franchement, au vu de ce fait, l'arrivée de renforts serait bienvenu pensa t-il, mais le repli était hors de question. Que ce soit parce que les chtoniens pourraient les poursuivre s'ils faisaient ça et qu'ils combattraient peut-être dans une position moins favorable, surtout qu'il leur faudrait du temps pour déplacer l'artillerie et que celle-ci les ralentirait, ou bien car leurs ennemis reprendraient cette position fortifiée pour en profiter quand on viendrait l'en déloger. En somme, le meilleur choix pour le haut juge restait de garder cette position fortifiée et de tenir au mieux, ce qu'ils pourraient faire sans l'aide du troisième groupe, mais évidemment si ce dernier pouvait  les rejoindre prochainement, ce ne serait pas plus mal...

Il ordonna donc à l'artillerie de se déployer dans les rues, ainsi que les fusiliers, de manière si possible à maximiser la protection offerte par les cristaux dissipateurs de magie, mais aussi empêcher les chtoniens d'approcher sans pertes. Les troupes de choc elles seraient gardées à l'arrière le temps d'amoindrir les rangs ennemis, puis ensuite chargeraient… Ceci organisé, Anton qui supervisait l'ensemble, mais se tenait prêt comme le roi des nains à combattre en première ligne, voyait que les troupes ennemis commençaient à arriver au loin. Se tenant prêt, mais surtout sachant très bien qu'il risquait de devoir changer sa stratégie soudainement selon la ruse de ses adversaires, il attendit donc le bon moment pour ordonner à l'artillerie de faire feu… Surtout que leur ennemis se montrait en effet très prudent en mettant à l'avant des troupes lourdes munies de lourds boucliers et sans doute protégées aussi par des boucliers magiques levés par leurs mages. Autant dire qu'il allait falloir faire montre d'une puissance de feu dévastatrice pour leur infliger de lourdes pertes… Ou concentrer les tirs sur certain points précis et non les disperser, ce qu'il ordonna de faire lorsqu'il décida que le moment était venu de faire feu...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 462
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Sam 8 Sep - 15:13
Le groupe de Miyako et Shalia est donc accompagné par les insectoïdes. L'Objectif ? Retrouver les deux autres groupes est mettre fin à tout ça. Pendant la marche, l'Oracle aide au soin des blessés, ce qui est bienvenu. Un peut avoir sentir un certain malaise de la part des forces coalisé envers les insectoïdes, rien de plus normal, il n'y a pas si longtemps ils s’entre-tuaient et même si Miyako à proposer de cesser les hostilités envers eux, elle ne peut s’empêcher d'être sur ses gardes, ça ne pourrait être qu'une ruse après tout, une ruse très développée, mais une ruse tout de même. On ne peut pas leur fait confiance comme ça.

L'avancée se passe calmement, ce jusqu'à ce qu'on comment à entendre des bruits de détonations au loin, peu avant que certains éclaireurs qui ont été envoyés à l'avant reviennent. Ces derniers font un bilan de la situation plus loin dans la mine, une colonie insectoïde dans laquelle les autres groupes se sont installés en contrebas d'une grande salle pour occuper une position défensive sans doute est attaquée par des chtoniens. Visiblement les chtoniens, ne s'attendant pas à des renforts ennemis ont engagés toutes les troupes dans la bataille à peine moins nombreuses que celles de vos alliés et ne font pas attention à leurs arrières. Par contre, leurs rangs comptent beaucoup de mages et guerriers lourdement blindés. Ils ne semblent pas y avoir de camp aillant l'avantage pour le moment. L'intervention des troupes de Miyako sera peut-être décisive.

Les éclaireurs ne pouvant pas faire un rapport plus détaillé, car n'ayant pas pu se rapprocher davantage au risque d'être repérés et sachant que le temps presse, il va donc sans doute falloir constituer rapidement une stratégie avec le peu d'information disponible. Quoiqu'il en soit, il semblerait sinon que les insectoïdes soient d'humeurs sombres et un peu craintifs quand ils commencent à comprendre ce qui vous attend plus loin, sans doute que c'est les chtoniens cet ennemi qu'ils fuient…

Miyako fini par se décider, les insectoïdes viendrons s'ils le souhaitent, mais elle ne leur forcera pas la main, pour une raison simple, la communication sera difficile, donc pour appliquer un plan, ce le sera d'autant plus. Néanmoins, Miyako a une idée, si les insectoïdes pouvaient passer par les murs et le plafond, bref en hauteur, ce serait parfait, quant aux forces sous les ordres de Miyako, le plan est simple, ouvrir les Chtoniens, ils chargeront l'arrière de ceux-ci, sous couverts des tirs des archets et assistez par les mages. Des troupes avec des armes lourdes chargeront en tête, surtout au centre, sur les flancs, ils seront remplacés par des piquiers qui devront tenir l'ennemie et le repousser sur les flancs, le centre lui, à pour mission d'enfoncer les rangs ennemis pour tenter d'atteindre la possible position des mages Chtoniens et de les éliminer. Enfin, c'est le plan, en apparence, l'objectif est autre, oui la charge a pour but de perforer le centre, mais les flancs doivent tenir et c'est surtout pour obliger l'ennemie à s'avancer pour pouvoir replacer ses troupes de façon à arrêté les troupes coalisés les attaquants par l'arrière. En fait, il s’agirait en quelque sorte d'une stratégie enclume et marteau, vu que l'objectif est de pousser les chtonien à se réorganiser sous le feu de l’artillerie et des fusillés Akkatoniens, qui ne manquerons pas d’envoyer leurs troupes au combat également. Miyako, quant à elle, chargera avec les troupes du centre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 225
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mer 12 Sep - 9:06

Shalia faisait confiance envers les insectoides, elle ne les surveillait plus du tout, afin de montrer ma confiance nécessaire à une bonne entente. Enfin de toute manière, elle évoluait en forme d'esprit d'eau entourée par une masse d'eau impressionnante. Malgré ses efforts, elle était consciente qu'elle allait devoir se battre quoi qu'il arrive. Elle espérait impressionner leurs ennemis afin de les faire fuir plutôt que de tous les tuer. Les canons tiraient toujours, cela voulait dire que l'affrontement était en cours. Il fallait faire vite, mais si Shalia n'avait pas fait l'effort d'aller plus vite, c'était au cas où une attaque avait lieu entre temps. Elle écouta sagement la description de la situation de combat, et il était largement le temps d'y aller afin d'enfoncer les lignes ennemis. Elle avait une parfaite idée de comment affronter des mages ou des guerriers lourdement blindés. Sans doute que l'ennemi après avoir juger l'armée sur place par des troupes sans valeur envoyait maintenant les troupes d'élite. C'était sans doute cruel, mais efficace. Elle avait parfaitement conscience que les insectoides allaient rencontré le fléau qui les avait forcé à fuir, ils leur fallaient de la motivation.



Le plan de combat lui allait parfaitement, il fallait faire vite, alors elle n'en rajouta pas une seule seconde, si ce n'est un message à leur nouveau allié dans une langue qu'il comprendrait, celui des élémentaires.



« mes frères et sœurs insectoides, vos vies sont précieuses, votre ennemi que vous avez fuit est juste devant vous, mais vous n'êtes plus seul ! La majorité des forces de la surface est représentée ici ! Nous allons tous ensemble nous battre pour nos terres, mais aussi pour vous ! Soyez prudent dans cette bataille, vos vies encore plus importantes, mais voyez comme nous sommes forts ensemble ! Écrasons les ensemble qu'ils comprennent qu'il n'y a plus besoin de revenir. »



Essaya alors de motiver les insectoides en parlant fort et distinctement afin de les motiver. Il était important qu'ils participent à l'affrontement, ce serait leur première impression au monde, mais ils se devaient d'être prudent afin que leur peuple ne disparaisse. Les adversaires s'avérait être des nains des profondeurs, elle n'avait pas de peine à les imaginer, même si elle continuait à trouver cet affrontement stupide. Cependant, cette race devait comprendre qu'ils n'étaient plus les maîtres partout, ils réfléchiront davantage avec une défaite qu'une victoire ou un statut quo. Elle n'avait au final que peu à perdre contrairement à chaque personne présente, Shalia allait donc se mettre en première ligne en tête de pont.



Si déjà l'esprit de l'eau était dans sa forme véritable, ce qui ne manquerait sans doute pas de surprendre bien des alliés sauf peut-être le roi des nains, qui comme peuple savait avoir une grande mémoire, elle allait très vite faire comprendre de quel côté elle était. Elle commença immédiatement à spalmodier des paroles en se concentrant accumulant une charge de magie colossale, s'il y avait bien une maîtresse de l'eau, elle allait le démontrer maintenant. Elle allait utiliser tous ses talents dans ce domaine en utilisant plus d'énergie magique que la normal, ce qui devait déjà être j'en sacrée dose pour bon nombre de mages de l'armée. Pendant la charge, elle allait se mettre parfaitement devant, en première, elle ne pourrait perdre la vie définitivement, alors elle préférait prendre tous les risques. Personne ne pourrait la manquer, alors elle activa le quatrième aspect de sa magie personnelle, elle allait renforcer ses alliés autant qu'elle le pouvait. Si jamais elle se contenterait de percuter à la vitesse maximum les guerriers lourds et de tenter de les noyer dans la masse d'eau qu'elle transportait avec elle, les mages seraient sa cible principale. Une fois au contact de l'armée, elle cibla le centre de l'armée ennemie pour envoyer un blizzard d'une puissance extrême capable de couvrir yen grande distance. En plus de faire de grands dommages, cela ne manquerait pas de désorganiser l'armée adverse.







Magie utilisée :

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 99
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Dim 16 Sep - 21:00
La bataille avait commencée, féroce et fracassante, sous les détonations de l'artillerie Akkatonienne et naine qui faisait pleuvoir le plomb sur leur ennemi lourdement armuré et qui se protégeait à l'aide de magie. Mais même toutes ces précautions ne suffisaient pas à prémunir le vie de tout les soldats ennemis des projectiles de l'armée alliée qui en faucha de nombreux, mais sûrement pas assez vite pour briser les rangs avant que les chtoniens ne chargent et ne relâchent déjà quelques sortes qui furent pour certains contrés par les champs de force technologistes, mais pour d'autres bien plus heureux dans leurs effets.

Quoiqu'il en soit, il ne fut pas mécontent de voir l'arrivée des troupes alliées, il décida donc d'en profiter pour tenter quelque chose d'audacieux en voyant cela et en sentant que de toute manière les chtoniens avaient été sur le point de charger, que les troupes alliées chargent avant. Ainsi des ordres furent données et au cor des nains répondirent certains instruments Akkatoniens servant à donner le rythme et les directives. Les soldats au lieu de charger comme des sauvages alors, avancèrent en formation, piques et hallebardes en avant pour les troupes de têtes… Entre-temps Anton ordonna à l'artillerie d'arrêter de tirer pour ne pas risquer de toucher les troupes amies et aux fusiliers et tireur de distance de tenter de trouver une position en hauteur et de contourner pour accabler l'ennemi. Évidemment, il fallait aussi s'occuper des mages pensa le haut juge, mais pour cela il espérait que la pression suffirait à les déloger...

Quoiqu'il en soit, tout ceci planifié, il se joignit à l'effort des troupes pour sa part, traversant les rangs alliés pour rejoindre le combat en première ligne et ainsi aider à la victoire au cours de ce moment de la bataille où le talent martial des guerriers allait déterminer plus ou moins la conclusion de tout cela ! Et surtout le prix que cela allait leur coûter en vie de camarades… Par contre oui il avait remarqué les insectoïdes se trouvaient dans les environs et se comportaient étrangement, néanmoins il priorisait tout d'abord les chtoniens, un problème après l'autre après tout...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 462
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Jeu 20 Sep - 18:09
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

Test de charisme Shalia : Jet numéro 1

Charisme niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel
Le taux de réussite est donc plafonné à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie de Shalia : Jet numéro 2

Mage d'eau niveau Légende : Réussite de base à 94 ou moins
Bonus dû à la fusion avec le familier +5, convertit en +3 en réussite critique
Bonus de +5 à la réussite critique grâce au talent "puissance magique"
Le taux de réussite est donc plafonné à 94 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 12 ou moins

Test de résistance magique des chtoniens : Jet numéro 3

Condition mystère

Test de résistance magique de Shalia : Jet numéro 4

Résistance magique niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel, augmentation des dégâts potentiels dû à un talent par contre.
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat de Miyako : Jet numéro 5

Armes de tailles niveau Virtuose : Réussite de base à 85 ou moins.
Aucun bonus ou malus situationnel
Taux d'échec critique plafonné à 97 ou plus grâce au talent "arme de maîtrise"
Réussite et réussite critique bénéficiant d'un bonus de +5 grâce au talent "combat codifié" et la réussite de la tactique défensive précédente.
Le taux de réussite est donc plafonné à 90 ou moins
Échec critique = 97 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins

Test de défense de Miyako : Jet numéro 6

Vivacité niveau Virtuose : Réussite de base à 85 ou moins.
Bonus dû au talent Danse martiale + Acrobatie de combat + Réflexes aiguisés (Pour un total de + 20 transformé en +10 et +5 de réussite critique)
Bonus de +5 dû à l'amélioration magique grâce du kitsune, convertit en +3 en réussite critique
Le taux de réussite est donc plafonné à 94 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 12 ou moins

Test de combat d'Anton : Jet numéro 7

Prodige en armes d'hast : Réussite de base à 75 ou moins
-2 en taux d'échec critique grâce au talent "arme de prédilection"
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 97 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de parade d'Anton : Jet numéro 8

Prodige en art de la parade : Réussite de base à 75 ou moins
Grand bouclier +10
+5 en réussite et réussite critique dû au talent "Art de la défense"
Le taux de réussite est donc plafonné à 90 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins

Test de tir de l'artillerie du premier et deuxième groupe : Jet numéro 9

Taux de réussite à 75 ou moins
Situation avantageuse +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 85 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de tir des tireurs du premier et deuxième groupe : Jet numéro 10

Taux de réussite à 65 ou moins
Situation avantageuse +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat au corps à corps des soldats du premier groupe : Jet numéro 11

Taux de réussite à 65 ou moins
Situation avantageuse +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat au corps à corps du troisième groupe : Jet numéro 12

Taux de réussite à 65 ou moins
Situation avantageuse +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de tir du troisième groupe : Jet numéro 13

Taux de réussite à 65 ou moins
Situation avantageuse +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie du troisième groupe : Jet numéro 14

Taux de réussite à 75 ou moins
Situation avantageuse : +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 85 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat au corps à corps des chtoniens : Jet numéro 15

Conditions mystères

Test de tir des chtoniens : Jet numéro 16

Conditions mystères

Test de magie des chtoniens : Jet numéro 17

Conditions mystères
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Jeu 20 Sep - 18:09
Le membre 'La Main du Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :
                               

--------------------------------

#2 'Unité' :
                               

Jet numéro 1 (71) : Les troupes insectoïdes aident les alliés, mais restent trop en retrait ou prudentes pour vraiment fournir un avantage notable à la coalition. On sent qu'ils essayent de faire bonne figure, mais que la crainte les retient trop...
Jet numéro 2 (37) + Jet numéro 3 (03) + Jet numéro 4 (67) : Shalia déploie toute sa puissance magique et malheureusement... Si elle arrive à le faire sans être blessée plus que moyennement plusieurs fois en retour au vu des risques qu'elle a prit, il semblerait qu'elle n'inflige que la mort à tout casser d'une dizaine de chtoniens sans compter quelques blessés graves... Décidément ces derniers sont à la fois dur à cuire et têtus... Néanmoins vu que ce sont des combattants coriaces, c'est toujours ça de pris.
Jet numéro 5 (85) + Jet numéro 6 (38) : Dame Miyako a du mal à tuer plus d'un chtonien et en blesser sérieusement un autre, ce qui est déjà très bien en soit vu la qualité de ces adversaires, elle arrive sinon à se prémunir plus ou moins de toutes blessures pour le moment.
Jet numéro 7 (20) + Jet numéro 8 (90) : Si le haut juge de l'empire arrive à pourfendre un ou deux soldats parmi les chtoniens, ce qui est appréciable, il ne manque pas de devoir faire preuve de prudence face à ces redoutables adversaires et écope de blessures heureusement légères au passage.
Jet numéro 9 (93) + Jet numéro 10 (13) + Jet numéro 11 (54) : L'artillerie du premier et du deuxième groupe cesse rapidement de tirer car ils constatent qu'ils manquent de munitions, les artilleurs décident donc d'économiser les dernières restantes, laissant les tireurs et les troupes de choc débuter véritablement la bataille avec une énergie et une force qui ne manquent pas d'efficacité face à leurs ennemis.
Jet numéro 12 (26) + Jet numéro 13 (98) + Jet numéro 14 (21) : Globalement les troupes du troisième groupes se débrouillent très bien et infligent des pertes appréciables aux chtoniens, que ce soit à l'aide de la magie ou du combat au corps à corps. Néanmoins... Leurs tireurs n'arrivent pas à se mettre en position à temps pour tirer sans risquer de causer des pertes parmi les troupes amis, ils ne tirent donc pas et n'arrivent donc pas à êtres utiles au début de la bataille.
Jet numéro 15 (93) + Jet numéro 16 (89) + Jet numéro 17 (46) : Si les mages Chtoniens arrivent à infliger des pertes honorables parmi les rangs alliés, les chtoniens ne manquent pas en général de se faire déborder. Leurs tireurs se font légèrement surclasser et infligent bien peu de pertes aussi bien grâce aux précautions alliés qu'aux pertes qui leurs sont infligées, et leurs troupes au corps à corps ne cessent de reculer face à leurs adversaires plus nombreux. L'avantage n'est clairement pas du côté des envahisseurs des souterrains, mais peut-être cela pourrait-il changer ?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2074
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mar 25 Sep - 10:57
La bataille faisait rage, les armes parlaient à tous sens et ce même si ce n’était pas sa volonté première, Shalia savait se battre. C’était même pour cela qu’elle avait déployé et appris à utiliser des forces si destructrices. Elle avait bien conscience que ce genre d'affrontement était aussi une forme de diplomatie nécessaire parfois, à son plein grand regret. Les alliés plus technologiques étaient en train de revoir leur copie au sujet de la tactique, vus leur arrivée en fanfare, mais pas assez déterminants à ses yeux. L'affrontement tournait tout de même à l'avantage de la coalition, c'était une évidence aux vues la situation précaire de leurs adversaires. Ils étaient presque entourés et pris dans un étau. Ils avaient beau être résistants, ce n'était pas une situation facilement tenable dans le long terme, et elle n'allait pas être là pour faciliter cela.

Malgré la puissance démentielle relâchée sur le champ de bataille à l'aide d'un des plus puissants sortilèges qu'un mage d'eau était capable de faire, le résultat n'était pas forcément celui-ci attendu. Elle balaya tout de même un certain nombre de combattants, mais ce n'était pas un trou énorme dans leur formation. Ces Chtoniens étaient vraiment résistants, cependant et ce grâce à ses capacités sensorielles magiques, l’esprit de l’eau fut capable de ressentir un trouble dans les vents magiques. Il y avait un mage chtonien particulièrement doué, qui était en train de préparer un sortilège de feu très puissant. Les invocations qu'il venait de faire apparaître n'étaient pas la priorité pour le coup, non, le sortilège de feu dirigé vers votre servante était problématique. Elle avait beau faire une dizaine de mètres de haut et était entourée d’une énorme masse d’eau, c’était un souci. Grâce à l’énorme masse d’eau qui faisait office à la fois d’arme et d’armures, elle comptait bien mettre la pagaille dans les rangs magiques ennemis et surtout ce mage.

Shalia comptait principalement sur cette protection pour éviter d'être blessé par des armes conventionnelles, et elle ne craignait pas de se jeter dans la mêlée. Elle chercha alors à sauter dans la mêlée en plein milieu des Chtoniens pour se jeter littéralement sur ce mage de feu invocateur puissant. Elle comptait bien l'attaquer physiquement de toute sa masse et si jamais cela ne suffisait pas, l'énorme masse d'eau qui l'entourait allait bien réussir à l'empêcher d'incanter, voire de noyer tous ceux qui oseraient s'approcher d'elle ou les malheurs victimes de son invective. Elle comptait bien réduire considérablement l’impact magique de cette armée, et si cela se trouvait, la résistance surprenante de ce peuple venait également de sortilèges lancés par eux. En plus de ce saut ou charge directe sur ce paquet d'ennemis, Shalia lança alors sur sa masse d'eau une magie proche de la légende. Elle forma alors une prison d'eau grâce à l'eau autour d'elle en essayant d'avaler le plus d'adversaires possible dedans. La pression à l'intérieur était vraiment énorme, mais rien de bien important pour une créature comme elle capable de vivre à des milliers de kilomètres sous l'eau.



Magie utilisée : Prison d'eau : 3000 points de mana
Permet de générer une grande sphère d'eau à partir du sol dans laquelle on peut enfermer jusqu'à une centaine de personnes. Le mage peut ensuite élever la sphère jusqu'à 4 mètres au dessus du sol et attendre que les prisonniers de la sphère se noient jusqu'à l'évanouissement ou la mort (on peut échapper à ce sort en faisant un test de force ou de vivacité avec un malus de 10).
Geste clé : Tendre le poing fermé vers l'endroit où la prison sera générée, puis lever ensuite le poing pour élever la prison. Le geste clé doit être maintenu pour que la prison d'eau ne se dissipe pas.


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 99
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mar 2 Oct - 22:04
Les troupes coalisées et les chtoniens engagent donc le combat et celui-ci est rapidement à l'avantage de la coalition, sans doute autant grâce au commandement efficace des officiers, que les bonnes performances des troupes, même si malheureusement les archers du groupe de Miyako ne sont pas arrivés à se mettre en position à temps pour tirer sans risquer de toucher des troupes alliés.

Miyako se bat du mieux qu'elle peut, mais elle a du mal à tuer plus d'un chtonien et en blesser sérieusement un autre, ce qui est bien différend de sa performance fasse aux insectoïdes, néanmoins, les dégâts qu'elle provoque sont déjà très bien vu la qualité de ses adversaires, elle arrive sinon à se prémunir plus ou moins de toutes blessures pour le moment.

Le combat fait rage, même Shalia se lance de tout son être dans la bataille, elle qui disait vouloir la paix, elle n'a pas l'air de trop rechigner à aller se battre, enfin, elle doit avoir ses motivations, sûrement mettre fin aux exactions des chtoniens.

Mais alors que la bataille évolue donc à l'avantage des forces coalisés et que les chtoniens sont cernés. Plusieurs événements contrariants arrivent, deux grandes invocations sont convoquées d'abord par un mage ennemi qui semble défier l'oracle (celles-ci ressemblent à un loup et un aigle géant), des invocations qui attaque également les autres groupes, néanmoins, celui de Miyako a un autre souci sur les bras… Des chtoniens lourdement armurés, armés de haches et proches d'allures des troupes d'élites naines, mais en bien plus enchantées commencent à renverser le rapport de force localement de leur côté. Ils sont une centaine en tout et ils commencent littéralement à rougir leurs marteaux du sang des hommes de Miyako. Si ça continue ainsi, ils risquent de peut-être inverser le mouvement et ragaillardir les autres chtoniens. Ils sont une menace importante et il faut s'en occuper le plus vite possible.

Miyako décide donc d'ordonner aux troupes de se mettre en position défensive, les archets doivent tenter de se trouver des positions qui leur permettraient de tirer sur l'adversaire, les mages de la terre peuvent les aider dans cette entreprise. Miyako quant à elle demande aux troupes d'élites de corps-à-corps de son groupe de se concentrer sur les troupes d'élites des chtoniens, Miyako se mêle d'ailleurs au combat contre ses adversaires. Les mages doivent également apporter leur soutient.

En bref, le groupe de Miyako doit tenter de tenir la ligne pour pouvoir concentrer ses efforts sur les troupes d'élites des chtoniens.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 225
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Ven 5 Oct - 22:57
Anton détestait décidément se battre contre des nains, même en en ayant de son côté pour balancer. Disons qu'ils étaient à la fois têtus et coriaces sans oublier leurs lourds équipements et donc ça n'arrangeait évidemment pas ses affaires… Néanmoins, il était hors de question pour autant de relâcher la pression qu'ils exerçaient envers les chtoniens, car s'ils ne vainquaient pas en ce jour, leur ennemi n'allait sûrement pas faire preuve de pitié ou compassion. Déjà qu'en général les nains avaient un caractère fort, disons que des nains ayant un sale caractère et de tempérament plutôt malfaisant, ce n'était pas pour les arranger…

Quoiqu'il en soit, les créatures impressionnantes qui furent invoqués pour les affronter et la résilience des troupes ennemies convainquirent Anton d'accentuer l'effort dans un sens. Il fallait donc pousser et jouer sur l'agression. Hors de question de laisser l'ennemi croire qu'il pourrait avoir du répit, au contraire même… Il ordonna donc aux hallebardiers et aux soldats de contacts de poursuivre l'effort pendant qu'il ordonnait aux tireurs pour pas mal d'entre-eux de pointer leurs armes vers le ciel pour abattre ce fichu oiseau géant. Quant à lui, il s'intéressa à ce loup qu'il décida de tenter d'affronter en duel. Ce serait sans doute risqué, mais s'il réussissait. Cela ferait un sacré coup d'éclat au bénéfice de ses troupes…

Quant au roi nain, celui-ci avait visiblement décidé d'affronter en combat ses frères ennemis avec les siens plutôt que de rester en arrière à attendre que les troupes alliées se fatiguent. Oui, c'était là le signe que la bataille approchait de sa fin. Il espérait par contre que l'autre arriverait à ne pas mourir si possible ou bien que leurs adversaires ne s'en tirent pas trop bien et ensuite… Il faudrait qu'il pose certaines questions, parce qu'il se demandait bien ce que les insectoïdes fichaient dans les environs, surtout qu'ils n'avaient pas l'air spécialement agressifs envers-eux...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 462
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mer 10 Oct - 20:05
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

Test de magie de Shalia : Jet numéro 1

Mage d'eau niveau Légende : Réussite de base à 94 ou moins
Bonus dû à la fusion avec le familier +5, convertit en +3 en réussite critique
Bonus de +5 à la réussite critique grâce au talent "puissance magique"
Le taux de réussite est donc plafonné à 94 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 12 ou moins

Test de magie du mage chtoniens : Jet numéro 2

Condition mystère

Test de force du mage chtoniens : Jet numéro 3

Condition mystère

Test de force des chtoniens : Jet numéro 4

Condition mystère

Test de résistance magique de Shalia : Jet numéro 5

Résistance magique niveau prodige : Réussite de base à 75 ou moins
Aucun bonus ou malus situationnel, augmentation des dégâts potentiels dû à un talent par contre.
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat de Miyako :  Jet numéro 6

Armes de tailles niveau Virtuose : Réussite de base à 85 ou moins.
Aucun bonus ou malus situationnel
Taux d'échec critique plafonné à 97 ou plus grâce au talent "arme de maîtrise"
Réussite et réussite critique bénéficiant d'un bonus de +5 grâce au talent "combat codifié" et la réussite de la tactique défensive précédente.
Le taux de réussite est donc plafonné à 90 ou moins
Échec critique = 97 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins

Test de défense de Miyako : Jet numéro 7

Vivacité niveau Virtuose : Réussite de base à 85 ou moins.
Bonus dû au talent Danse martiale + Acrobatie de combat + Réflexes aiguisés (Pour un total de + 20 transformé en +10 et +5 de réussite critique)
Bonus de +5 dû à l'amélioration magique grâce du kitsune, convertit en +3 en réussite critique
Le taux de réussite est donc plafonné à 94 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 12 ou moins

Test de combat d'Anton : Jet numéro 8

Prodige en armes d'hast : Réussite de base à 75 ou moins
-2 en taux d'échec critique grâce au talent "arme de prédilection"
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 97 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de parade d'Anton : Jet numéro 9

Prodige en art de la parade : Réussite de base à 75 ou moins
Grand bouclier +10
+5 en réussite et réussite critique dû au talent "Art de la défense"
Le taux de réussite est donc plafonné à 90 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins

Test de tir des tireurs du premier et deuxième groupe : Jet numéro 10

Taux de réussite à 65 ou moins
Situation avantageuse +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat au corps à corps des soldats du premier groupe : Jet numéro 11

Taux de réussite à 65 ou moins
Situation avantageuse +10
Participation du roi nain +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 85 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat au corps à corps du troisième groupe : Jet numéro 12

Taux de réussite à 65 ou moins
Situation avantageuse +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de tir du troisième groupe : Jet numéro 13

Taux de réussite à 65 ou moins
Situation avantageuse +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 75 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de magie du troisième groupe : Jet numéro 14

Taux de réussite à 75 ou moins
Situation avantageuse : +10
Le taux de réussite est donc plafonné à 85 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 4 ou moins

Test de combat des invocations : Jet numéro 15

Conditions mystères

Test de combat au corps à corps des chtoniens : Jet numéro 16

Conditions mystères
+20 grâce aux troupes d'élites

Test de magie des chtoniens : Jet numéro 17

Conditions mystères
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mer 10 Oct - 20:05
Le membre 'La Main du Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :
                               

--------------------------------

#2 'Unité' :
                               

Conséquences des résultats :

Le mage chtonien arrive comme nombre des siens prit dans le sort de Shalia, par sa force brutale à sortir vivant de peu du sort qui visait à le noyer. Néanmoins, tout cela évidemment les as beaucoup gênés et empêche notamment le mage ayant manqué de se noyer d'incanter tout de suite, et Shalia qui arrive au bout de ses réserves magiques a ainsi fait une quarantaine de morts. Ce qui est déjà très honorables face à de tels adversaires.

C'est donc un succès qui néanmoins se solde par une blessure grave et plusieurs blessures moyennes infligées à l'esprit de l'eau qui sent que si le combat continue, elle ne pourra pas tenir et que sa vie est déjà en danger si elle ne se replie pas. Après tout c'était sans doute en soit très risqué de se jeter ainsi témérairement au milieu d'une armée ennemi ayant à profusion des armes pouvant la blesser...

Néanmoins et heureusement, ses alliés accomplissent eux aussi une belle performance, que ce soit Miyako qui au côté de ses troupes arrive à contenir les troupes d'élites chtoniennes. Même si en dehors d'elle qui se bat à merveille, c'est la fatigue qui se sent dans la performance des troupes qu'elle commande, mais heureusement aussi de leurs ennemis alors que les assauts des deux côtés sont amollis par rapport au début de la bataille...

Sauf pour les mages chtoniens qui arrivent tout de même à infliger des pertes honorables, mais c'est loin de compter vraiment à ce stade, car les invocations censées aidées contre le premier et deuxième groupe ne font finalement guère long feu face aux tireurs de celui-ci et au haut juge un peu étonné de la facilité de la chose... Et si dans les faits les troupes de tirs sous le commandement de l'akkatonien ramollissent un peu aussi, le roi nain lui commande une charge audacieuse qui avec l'effort global de tout le monde résulte en...

Une retraite précipitée des chtoniens ! Ceux-ci au lieu de se battre jusqu'à la mort commencent à se disperser dans la cité pour en sortir vivant alors que des troupes d'avant garde restent à l'arrière pour contenir les troupes alliés.

Et alors que les relents de l'armée chtonienne cèdent peu à peu, le choix de la poursuite des fuyards appartient à la coalition, mais quoiqu'il en soit il semblerait que la victoire soit acquise pour celle-ci...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2074
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Ven 12 Oct - 12:31
La bataille semblait tourner en faveur des troupes coalisées, cela devenait une évidence. Les chtoniens étaient en même temps dans une fâcheuse posture, totalement entouré et les défenses percées par votre servante. L’esprit de l’eau avec prit beaucoup de risques dans ce combat, mais après tout, elle ne risquait pas grand-chose même si elle venait à prendre des dommages mortels. A ses yeux, les envahisseurs ne cherchaient pas à discuter, ils ne cherchaient que la guerre. Il fallait les repousser avec rudesse afin de pouvoir parler ensuite sur un même pied d’égalité. C’était un peuple qui n’avait connu que des victoires, des conquérants, ils devaient comprendre que maintenant, cela ne serait pas du même acabit.

Shalia ne cherchait pas à voir les combats des autres groupes autours. Elle était au beau milieu des troupes ennemies, elle avait certainement d’autres choses à faire. Son sortilège de prison d’eau fut vraisemblablement très efficace au milieu des rangs ennemis. Elle avait réussi à empêcher le sortilège de feu puissant, c’était une très bonne chose. Elle sentait cependant ses réserves magiques s’épuiser rapidement. Heureusement que la bataille tournais à leur avantage, pour ainsi dire remporter. Il y avait une quarantaine de morts dans sa sphère d’eau, mais elle n’était pas tellement en joie. C’était nécessaire malheureusement. Elle avait reçu des blessures plus ou moins graves malgré sa protection d’eau et son corps véritable impressionnant. Elle savait qu’elle risquait de se faire renvoyer dans son monde d’origine très affaibli si jamais elle poursuivait le combat.

Une belle performance de ses alliés méritait d’être notée. Les troupes d’où elle venait arrivaient à tenir, tandis que les forces d’Anton perçait de l’autre côté. Personne ne parierait sur les nains des profondeurs pour le coup. Les invocations furent défaites sans problème, cela sonnait bien le glas de leurs assauts par vagues successives. Les nains alliés chargèrent ne pouvant sans doute pas tenir plus longtemps à rester oisif. Les chtoniens étaient en fuite maintenant, c’était terminé pour cette fois-ci. La diplomatie était importante afin que ce type de bataille ne se reproduise pas. Elle ne chercha pas tellement à se battre, maintenant que la bataille est gagnée. Shalia se retransforma petit à petit dans sa forme elfique avant de laisser partir les trombes d’eau vers les ennemis. Sa petite fée sortit de son corps, alors qu’elle retrouvait des vêtements et ses armes, tandis qu’elle passait au travers des troupes alliées qui filaient sans doute poursuivre les chtoniens.

Shalia se sentait fatiguée à cause du manque d’énergie magique. Elle avait également des blessures sur son corps, mais dès qu’elle aurait assez de forces, elle se soignerait seule. Elle n’était sûrement pas une priorité tant sa forme de vie était si particulière. En regardant le puissant mage de feu ennemi, elle parla dans la langue élémentaire en espérant qu’il comprenne quelque chose.

« Nous avons à parler maintenant, ce genre de combat inutile que vous ne pouvez gagner doivent prendre fin. »

Shalia laissait faire les alliés quant à la poursuite des troupes ennemies ou non, ce n’était pas son affaire pour le coup. Elle connaissait l’excitation de la bataille, et il serait sans doute fort perturbant pour des combattants de ne pas le faire. Le moral était après tout important. Le plus important était évidemment d’éviter de tuer ce qu’il restait des insectoïdes paniqués. Pour cela, elle se dirigea vers le haut juge et le roi des nains en parlant assez fort pour qu’ils entendent.

« Le peuple des insectoïdes est avec nous, ils étaient poursuivis par les Chtoniens. Ils sont très peu nombreux maintenant, c’est tout ce qu’il reste de leur peuple. J’engage mon honneur pour leur sauvegarde, et je pense même les accueillir sur mes terres, mais cela, nous en discuterons plus au calme après cette bataille. Il va falloir jouer d’un minimum de diplomatie afin de soit maintenir la paix contre les Chtoniens, soit les emmurer à l’aide de la lave, sinon il risque d’avoir des combats encore et encore pour bien des années. »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 99
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Jeu 18 Oct - 21:35
La bataille fait rage, les troupes d'élites des chtoniens doivent être arrêtés, les troupes de la coalition y arrive néanmoins, même si une certaine fatigue commence à se faire sentir de chaque côté, mais cela n'empêche pas Miyako de se battre à merveille, presque avec le sourire d'ailleurs. Miyako ne fait pas vraiment attention à ce qui se passe autour d'elle, elle est concentrée sur le combat contre les chtoniens, néanmoins, comme elle est censé commandés d'autres soldats, elle ne peut se permettre d'ignorer ce qui se passe sur le champ de bataille, alors même si quelque chose d'important se passe quelqu'un viendra l'avertir, elle observe autant qu'elle le peut.

Miyako aperçoit donc du coin de l’œil les grands événements de cette bataille, l'attaque de Shalia, la destruction des invocations, la percée des troupes d'Anton et la charge des nains notamment. La chose la plus importante qui se produit, c'est la victoire, les troupes des chtoniens battent en retraitent, pendant qu'une avant-garde retient les troupes coalisés. Un sourire se dessine sur les lèvres de Miyako, mais avant qu'elle puisse donner le moindre ordre, elle sent quelque chose d'étrange. Une puissante énergie se dégage soudainement de son sabre, une puissante énergie qui entre rapidement en elle et qui la fait se sentir… Bien, mais surtout plus assurée, elle se sens capable de convaincre avec plus d'aisance son prochain et sa volonté plus affermie. Le sentiment est exaltant comme si elle se sentait capable d'accomplir l'impossible, puis cela se modère rapidement sans disparaître pour autant.

Avec une voix tout à coup plus assuré et les gestes associer, Miyako ordonna une charge générale pour enfoncer les rangs de l'avant-garde des chtoniens et aux archers et aux mages d'attaquer les fuyards avant qu'ils ne soient hors de porter. Il fallait faire des prisonniers et surtout leur montrer qu'ils n'auraient jamais dû venir ici. Miyako chargea avec ses troupes, sûrement enthousiastes, suite à la victoire.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 225
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Dim 21 Oct - 20:42
La victoire était remportée ! Et… Fallait-il poursuivre les ennemis ? Pensa Anton, l'idée était tentante, mais à vrai dire ses troupes à lui étaient pour la plupart très armurées et disons que poursuivre des nains certes armurés dans les profondeurs ne lui semblait pas des plus adéquats pour elles, là où évidemment les troupes Ikhyldiennes pour certaines plus légères pouvaient au moins s'assurer de cela.

Il ordonna donc surtout à ses hommes d'en finir avec l'avant garde ennemi qui tentait de les occuper pour aider aux replis de leurs alliés. Ceci fait et déléguant la tâche à des subordonnés compétents, il alla s'occuper de discutailler avec les importants membres de l'armée alliée qui semblaient vouloir profiter de cette victoire pour certains pour discuter de détails divers.

Dont les fameux insectoïdes qui… Bon d'accord, il n'allait pas chipoter là dessus après tout s'il s'avérait que ces derniers avaient déposés les armes en quelques sortes, par contre.

« Je ne pense pas qu'ils pourront rester très longtemps chez vous ma dame, même si évidemment c'est d'une admirable générosité de proposer ainsi de les accueillir, un temps peut-être, quelques mois, mais c'est tout un peuple aussi peu nombreux qu'ils soient et sans vouloir paraître dur, un peuple doit au final se protéger par lui-même à terme et être certain de ses acquis, surtout s'il veut être sûr de pouvoir perdurer dans le temps. Non dépendre de qui que ce soit d'autre aussi bienveillant soit-il. Pour ma part je pense que s'ils sont amenés à vivre à la surface, il vaut mieux qu'ils apprennent au plus vite à la connaître et à se faire plus ou moins acceptés comme les autres races qui foulent ce monde l'ont fait. Quoiqu'il en soit, je pense que ce choix est le leur, je serais donc d'avis de leur demander s'il est possible pour eux de communiquer avec nous... » Il sous entendait alors clairement qu'il ne savait fichtrement pas s'ils en étaient capables justement. Ils devaient bien avoir trouvés après tout un moyen de comprendre que ces derniers n'étaient pas totalement très agressifs ?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 462
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Ven 26 Oct - 22:37
*Le roi brise diamant*


« Hmmmf, nous n'oublierons pas ce qu'ils nous ont fait, mais ils peuvent passer, néanmoins nous espérons qu'à l'avenir ils remboursent la dette que je considère qu'ils ont envers les miens. Nous ne pardonnerons pas d'ici là, mais de toute manière ce n'est pas comme si j'avais envie que cette guerre continue. » Répondit le roi de la forteresse à l'oracle, se montrait-il conciliant ou bien ferme en disant cela ? Difficile à dire avec les nains et leur caractère affirmé, mais au moins il acceptait de laisser ces insectoïdes passer, quant au reste il se contenta de dire.

« Quant à ce qu'ils font de leurs vies suite à cela, c'est à eux de l'assumer. Quant aux chtoniens, cela fait des millénaires qu'ils refusent la paix et ça ne va pas changer parce que nous venons de mettre en déroute un bataillon, ils sont aussi têtus que tout nain digne de ce nom et ils haïssent ceux de la surface. Nous allons donc les emmurer pour qu'ils ne puissent plus venir ici et ce sera déjà très bien, nous serons vigilants ensuite par rapport à nos tunnels, mais ce n'est pas comme si c'était la première fois que nos frères ennemis menace une forteresse du peuple nain. » Sur ce bonnes paroles ils virent arriver l'esprit de l'eau des insectoïdes qui semblait avoir entendu l'échange et dit tout simplement.

« Mon peuple est d'accord avec une chose, nous devons prendre notre destin en main. Et même si c'est généreux de votre part oracle, ce serait hâtif malheureusement de penser que vous pourriez nous protéger sur le long terme, surtout quand nous commencerons à devenir plus nombreux et si nous nous faisons des ennemis. Néanmoins, nous ne refusons pas votre accueil pour autant, nous avons besoin pendant quelques temps de laisser nos non combattants en arrière le temps de trouver une solution plus ou moins temporaire avec votre aide éventuelle pour cela, ceci fait, vous serez tous les bienvenus si vous désirez l'hospitalité et nous essayerons évidemment de notre mieux de trouver notre place en ce monde… En espérant que cela se passera mieux que dans les tréfonds et surtout que nous pourrons nous y habituer... » Visiblement il semblait incertain, même si enthousiaste, comme si l'idée que son peuple prenne son destin en main lui plaisait, quoiqu'il en soit, au moins les choses semblaient finir sur une bonne note pour eux, du moins pour le moment...
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Lun 29 Oct - 17:32


Shalia n'était pas du tout inquiète à propos de la fin de la bataille, leurs ennemis étaient en fuite, il n'y avait qu'à porter l'estocade. Une fois en déroute, il y avait que extrêmement rarement de retournement de situation. La victoire avait été tout de même assez franche, même si elle n'aimait pas les batailles. L'esprit de l'eau espérait pouvoir parlementer avec les chtoniens afin d'éviter un nouveau massacre de ce genre. Elle avait beau en avoir les capacités, ce n'était pas du tout le genre. Elle préférait largement se concentrer sur ce qu'elle savait le mieux faire, convaincre pour le mieux de ce monde.



« Ils resteront le temps qu'ils le souhaiteront, si d'abord cela les intéressent. Cela doit être un peuple libre, mais gare tout de même. C'est un peuple bien différent de autres, que ce doit physiquement que socialement. Cela va demander du temps pour qu'il puisse s'adapter à ce nouveau monde. Ils ont peur, ce qui est compréhensible évidemment. Il faudra leur apprendre ce monde, que ses habitants s'habituent à leur présence. Quel pays serait prêt à les accueillir dans son ensemble en leur donnant des terres adaptées pour vivre dans de bonnes conditions ? Vous vous proposez ? Se fondre dans la population sans connaître la langue, les habitudes, et une nouvelle race, cela fait bien des lustres que cela n'est pas arrivé de cette façon. En ce qui concerne la communication, il y a bien un moyen, oui, un de mes frères vit ici et parle leur langue. J'apprends rapidement aussi. »



En entendant le roi des nains parler plutôt sagement pour le coup, Shalia hocha de la tête avec un sourire plutôt satisfait. Connaissant le peuple nain, cela aurait pu se passer autrement.



« Bien entendu mon ami, je tacherais de leur faire comprendre qu'ils ont de quoi se faire pardonner après leurs actes désespérés pour survivre. Je suis certaine qu'ils auront à nous apprendre que ce soit sur leur culture, leur art et sur nos ennemis de la surface. »



L'esprit de l'eau savait que les nains n'oubliaient pas de sitôt quelque chose et cette dette, le peuple insectoïde allait devoir la payer jusqu'à ce que les nains soient satisfaits. Les Chtoniens semblaient être connu par le roi des nains, alors Shalia ne put que hocher la tête. Elle croyait bien en la capacité des nains à lutter contre leurs frères apparemment de lointain ennemi.



« C'est une bonne décision roi des nains. Si jamais vous avez une tâche de quelque chose dont je peux m'acquitter, sachez que ce sera un plaisir. »



Finit par dire la haute prêtresse en se gardant bien de dire qu'elle aiderait, c'était sans doute trop pour l'ego des nains. Effectuer des taches étaient quelque chose de bien plus acceptable pour leur société. Elle fut agréablement surprise de voir son frère de race se joindre à la discussion bien plus disposé qu'au départ. Elle préférait taire le fait qu'ils s'étaient affrontés à leur première rencontre.



« Que vous deviez prendre votre destin en main, voilà une évidence et vous avez déjà commencé en fuyant vos ennemis, qui également les nôtres. Sachez que je vis depuis que le monde est monde, et ma parole est d'or. Si je vous dis que je saurais vous protéger c'est que je le peux, mais je pense que le mieux pour vous est de venir peuplé les souterrains de ma montagne, de vous faire petit à petit accepter par les gens. Que vous appreniez les us et coutumes de ceux de la surface, que l'on trouve un pays capable et avec la volonté de vous accueillir, qu'il soit adapté à votre peuple aussi. À ce moment là, je pense qu'il sera temps pour les vôtres de quitter mes terres. Pensez tout de même que vous êtes peu nombreux, mais vous êtes libre de vos actes et de votre destin, je ne fais que... Conseiller, tel est mon rôle.



Je protège des femmes en mes terres depuis toujours et ce contre vents et marrés depuis des millénaires. Dans le monastère, seules les femmes peuvent y vivres autant qu'elles le veulent, les hommes y sont exclus la nuit et il y a des règles simples de bon sens. En dehors de celles-ci, vous êtes libres de faire ce qu'il vous plaira et je m'engage à défaire tous ennemis qui viendront sur ma montagne, quel qu'ils soient. Je connais beaucoup de monde, les peuples, les empires et les royaumes. Nous commencerons à voir les différentes possibilités si vous le souhaitez, ensemble.



Vous pouvez aujourd'hui croire en quelqu'un, croire en la paix et un avenir meilleur, mais croyez bien qu'il y a toujours des êtres mauvais ou vils. Ce n'est pas un paradis, mais comme vous le voyez ici, une alliance de plusieurs nations s'est opposés aux envahisseurs. Il y a beaucoup de personnes de bonnes volontés. J'ai proposé mon aide, qui sera la plus neutre et sans rien d'attendre de vous quoi que ce soit, mais vous êtes libres de trouver de l'aide où vous le souhaitez. Le peuple nain désire que vous remboursiez la dette d'honneur que vous avez suites à ses obscures évènements. Cela peut-être une piste. Le peuple nain est un peuple d'honneur et de droiture, aussi solide que le roc et leurs esprits aussi trempés que le métal de leurs haches. Vous trouverez non loin les duchés, ce sont des gens cupides qui aiment l'argent, mais qui savent respecter un contrat. Pour aller plus loin et découvrir les autres empires, il s'agira de demander un sauve conduit aux ducs des duchés et surtout de parler avec un royaume de technologie ou de magie. Je ne peux que vous conseillez de trouver des accords, de parlementer avec diplomatie et je pourrais être un bon intermédiaire, car je suis neutre et je ne cherche rien que faire perdurer la vie dans toutes ses formes, mais ne me croyez pas sur parole, demander à ceux qui me connaissent.
»
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 99
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Lun 5 Nov - 21:22
Miyako charge donc avec ses effectifs. Ils poursuivent alors les troupes ennemies après avoir brisé leur avant-garde avec l'aide des autres troupes coalisés. Miyako et ses troupes font beaucoup de prisonniers, même si beaucoup de Chtoniens arrivent malheureusement à leur échapper. Des prisonniers têtus comme des nains pour ce que ça vaut, mais une question se pose maintenant qu'ils ont été faits. Qu'en faire ? Beaucoup de possibilités s'offrent alors, surtout, car ce sont les troupes de Miyako qui ont fait la plupart des prisonniers.

L'une des possibilités serait de les offrir aux nains, une autre que ce soit les troupes de Miyako qui s'en occupent elles-mêmes ou alors, ils pourrait bien tout bêtement les exécuter… Après tout, ils ont poursuivi un peuple pour tenter de les exterminer, peut-être est-ce donc ce qu'ils méritent, même si l'option des travaux forcés aussi pourrait être tentante. Quoiqu'il en soit, c'est en quelque sorte le choix de Miyako et elle se doute que chaque décision puisse avoir son intérêt. Elle pourrait aussi décider évidemment de laisser la décision aux alliés en concertation, ce serait sans doute modérément apprécié par tous.

Néanmoins, Miyako a déjà fait son choix, ce n'est pas elle qui va décider de l'avenir. Une fois les prisonniers rassemblés et prêts à être ramenés sous bonne garde, Miyako se dirige vers le Roi nain et les autres officiers qui sont encore rassemblés. Une fois arrivés, Miyako s'incline à l'Ikhyldienne et attend de pouvoir prendre la parole.

« Nous avons fait prisonniers de nombreux Chtoniens, que souhaitez-vous que nous en fassions ? » Demande alors Miyako, elle regarde le Roi nain, mais pas seulement, elle pose question devant tout le monde et à tout le monde, si personne ne veut intervenir, ce sera au Roi de choisir, sinon, ils peuvent tous prendre la parole, après tout, ils ont en quelque sorte tous participé à leur capture. « Si je puis donner mon avis, je pense que les exécutés purement et simplement serait contre-productif, les mettes au travail me semble plus utile » Ajoute telle néanmoins peu après.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 225
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Ven 16 Nov - 20:45
*Le roi brise diamant*


Le roi nain regarda le haut juge Akkatonien qui visiblement n'avait plus rien à dire, sans doute que ce dernier admettait que tout ce qu'il restait à dire ou gérer ne relevait ni de sa compétence, ni de sa décision. Probablement sans doute aussi parce qu'Akkaton avait donné son point de vue en quelque sorte et que celui-ci serait proche de toute manière de celui de la cité naine alliée.

Soit, de toute manière le sien était assez simple.

« Je suis certain qu'il y aura des nations qui seront prêtes à les accueillir, ne serait-ce qu'Akkaton ou Ikhyld qui se veulent cosmopolites, même si je doute au vu du silence perplexe du haut juge que celui-ci soit vraiment habilité à décider cela au nom de son pays. Quoiqu'il en soit, c'est aux insectoïdes de gérer cela comment ils l'entendent, quant à ce que vous pourriez faire pour nous aider... Hum, Aider à soigner les blesser quand nous serons remontés aux étages supérieurs serait bien, pour le reste nous verrons bien. Les troupes ont besoin de repos, donc tâchons juste de sceller le passage sommairement et on s'occupera ensuite de consolider la chose ensuite. Sur ce je vais vous laisser pour le moment, j'ai à faire... » Le roi des nains prit alors congé, mais il fut interrompu par le retour de dame Miyako et la nouvelle qu'elle apporta, à laquelle il eut une réponse aimable et impressionnée.

« Bien ! Et votre idée est bonne sinon. Nous les mettrons au travail forcé pour racheter leur fautes et ensuite eh bien… Nous en ferons des otages que nous rendrons possiblement aux chtoniens contre des avantages ou bien que nous offrirons à des forteresses alliées qui pourrons faire le même genre de tractations. C'est un bon moyen d'apaiser nos cousins des profondeurs après tout. Quoiqu'il en soit je vous en remercie, sur ce permettez mais je vais aller m'occuper de la logistique pour sécuriser les profondeurs. » Et alors il prit véritablement congé, mais l'esprit de l'eau lui était toujours là et pour sa part dit alors pensif.

« Il faut que je consulte mon peuple, mais je peux dire que nous laisserons en effet une partie des nôtres chez vous le temps que nous nous adaptions à ce monde. Quant à votre condition, elle est étrange, les femelles sont les guerrières et ambassadrices après tout au vu qu'elles ont les plus fortes carrures, du moins chez nous, ce sont les mâles quant à eux qui sont les ouvriers ou travailleurs... C'est donc eux qui ont besoin de protection, mais de toute manière ils ne s’installeront pas dans votre monastère si c'est la seule condition, mais dans les souterrains de votre montagne. Quand à vos connaissances et votre réputation, elles pourraient nous êtres utiles en effet, nous tiendrons donc au début ambassade chez vous, même si nous enverrons nos diplomates un peu partout aussi. Il faut après tout se faire connaître pour que l'on vienne nous voir... Merci à vous quoiqu'il en soit pour votre gentillesse, sur ce je dois en discuter avec les nôtres et nous mettre ensuite en route vers la surface, puis votre montagne.. »

Et ceci fait l'esprit de l'eau s'éloigna lui aussi et peu à peu tout le monde alla vaquer à ses propres occupations...






La quête est dorénavant conclut ! Celle-ci va donc être ajoutée à la chronologie et les demandes d'exps pour vont êtres faîtes. En attendant, comme promis les participants à celles-ci vont avoir le droit à des récompenses !

Les voici donc :

Pour tous les participants restés jusqu'à la fin : 100 pa et 200 pm

Pour Miyako : Un enchantement unique à créer elle-même et à proposer en boutique des récompenses.
Pour Shalia : Un talent unique à créer elle-même et à proposer en boutique des récompenses.
Pour Anton : Un équipement unique à créer lui-même et à proposer en boutique des récompenses.
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le fléau d'Akram Radrïm [Quête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Joyeux Noel la Rose !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes-
Sauter vers: