Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Le fléau d'Akram Radrïm [Quête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mer 15 Aoû - 19:38
L'installation dans la cité insectoïde se fit sans véritable mal car ils purent constater rapidement que celle-ci était belle et bien déserte, comme si tout le monde en était partit… Où ? Ailleurs certainement, dans tous les cas Anton fit donc fouiller la cité pendant que la partie visiblement la plus défensive de celle-ci était employée pour y installer l'artillerie et les fusiliers.

Et ce qu'ils y découvrirent était assez intéressant en soit, il n'y avait pas vraiment d'habitats habituels aux peuples civilisés de la surface, mais des sortes de grandes maisons ou immeubles, plutôt des spires en chitines dirons nous qui devaient servir de lieux de vie aux insectoïdes au vu de ce qui avait été trouvé dedans. Légèrement et étrangement meublés, ces derniers semblaient d'origines plutôt organique et faits pour accueillir beaucoup de monde, ce sans pour autant paraître forcément oppressants pour les êtres y vivant… Bon, ils manquaient de temps et n'avaient pas de spécimen d'insectoïdes en train d'occuper cet espace de façon quotidienne à disposition donc ne pouvaient pas vraiment évaluer ce que ça donnait vraiment, ni l'utilité de beaucoup des visibles meubles ou arrangements se trouvant dans ces spires, mais ça donnait tout de même l'impression d'une vie communautaire en symbiose… Comme beaucoup d'insectes vivant dans des ruches en somme.

D'ailleurs, aucune spire ne semblait spécialement plus grande ou luxueuse que les autres, il n'y avait pas de palais d'ailleurs ou de bâtiments central… Les spires étaient loin de toutes se ressembler certes, mais il n'y avait aucune inégalité visible de ce qu'il voyait entre-elles, d'une certaine manière c'était même assez égalitaire d'allure. Est-ce que cela voulait dire que la société de ces insectoïdes était par nature égalitaire ? Ou bien juste qu'ils avaient des préoccupations bien différentes des leurs, fonctionnaient comme un seul être et qu'ainsi ils ne se préoccupaient pas de choses aux allures futiles pour eux comme eux comme le confort ou le plaisir d'un seul individu ? Difficile à dire, difficile… Il faudrait vraiment que des recherches scientifiques se penchent là-dessus conclut le haut juge, ce qui risquait d'être compliqué dans l'état actuel des choses. Dans tous les cas, devinant qu'ils devraient encore attendre un peu les deux autres groupes suite à ces observations, il décida d'en profiter pour ordonner l'emprunt de quelques objets dans les environs pour les examiner plus tard une fois la mission achevée, après tout ce serait toujours ça de prit...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 411
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Jeu 23 Aoû - 12:01
Miyako écoutait et observait les différends protagoniste, Shalia, l'élémentaire des insectoïdes et le champion insectoïdes. Elle ne disait rien et gardait un visage neutre de toute émotion, enfin, elle essayait.

L'esprit de l'eau des insectoïdes répondit alors, tout d'abord à l'égard de Shalia.

« Nous réfléchirons à votre proposition, mais en attendant, il faut déjà que nous sortions vivants de cette maudite guerre… Et je pense que vos alliés doivent être aux prises avec nos ennemis à l'heure qu'il est, car ils sont sur nos talons… » Il ne manqua pas sinon d'ajouter d'un ton grave.

« Une reine ? Non, notre peuple ne possède pas de dirigeant, nous fonctionnons très bien sans, nous marchons comme un seul être et chaque membre de notre peuple a son utilité à sa manière. » L'esprit de l'eau ajouta alors d'un ton légèrement agacé à l'égard de Shalia. « Je reste ici, car c'est mon peuple, une dette ? Nous n'avons pas de dette à payer, mais s'il nous faut faire quelque chose pour avoir la paix que nous désirons, alors nous le ferons. » Puis enfin, à l'égard de Miyako, par rapport à ce qu'elle a dit.

« Nous attendrons alors que vous ayez retrouvés ce roi pour donner nos garanties et preuves, en attendant nous acceptons de cesser les hostilités si vous en faîtes de même et de rassembler les notres. Et si vous désirez que nous vous accompagnons pour nous battre, je suppose que nous n'avons pas le choix… Néanmoins, nous refusons de nous sacrifier. » Sur ces bonnes paroles, on peut donc supposer qu'un accord est partiellement conclut, pour le moment du moins.

Miyako prit quelques secondes de réflexions avant de répondre.

« Bien, nous cesserons donc les hostilités. Par contre, pour faciliter les choses, je préférerais que vous nous accompagniez. Si vous vous battez à nos côtés, je vous en serai reconnaissante et je ne pense pas que je ne serai pas la seule, malgré vos actions passés que certains n’oublieront certainement pas, même si c'était pour votre survie. Néanmoins, je comprends parfaitement que vous refusiez de vous sacrifier et nous ne vous le demanderons pas, nous-même ne le ferions pas, alors nous n'avons aucun droit de le demander à autrui. » Miyako disait cela avec sincérité et quand ce fut fini, elle s'inclina à l'Ikhyldienne pour indiquer qu'elle avait fini et elle retourna auprès des troupes sous son commandement.

S'ensuivit donc une discussion avec les autres officiers de ce groupe, qui se rangèrent peu à peu du côté de Shalia et Miyako. Il restait maintenant plus qu'à se mettre en route pour rejoindre les autres, ce qui fut fait. Il fut décidé d'envoyer des éclaireurs pour voir ce qui les attendaient et prévenir les autres forces de la coalition. Il fut également demandé aux insectoïdes s'ils pouvaient eux aussi envoyer des éclaireurs pour assister ceux de la coalition, mais ils devraient rester à l'écart lors de la rencontre avec les autres coalisés, on ne sait pas comment ceux-ci réagiraient au départ. Par contre, si les éclaireurs, insectoïdes ou non, rencontre une menaces, qu'ils ne prennent pas de risques et reviennent.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mer 29 Aoû - 8:46

« Prenez autant de temps que vous voudrez, mais je crois que vous devrez vous battre pour survivre, je parles des insectoïdes. Nous en tant que membre d'un autre monde, nous ne risquons pas grand chose, malts prenons les risques par rapport aux autres. »



Shalia ne semblait pas inquiète pour l'affrontement, elle était consciente que l'autre armée fait de canon et autres armes à feu étaient largement assez efficace. Elle espérait en tout cas qu'il serait aisé de ne pas confondre entre les deux races insectoïdes, car sinon cela allait être compliqué pour les races de la surface. Elle hocha la tête doucement en écoutant les dires à propos de cette nouvelle race en ce monde, où du moins révélé au monde. Un peuple sans dirigeant, cela risquait de changer beaucoup de visions des autres races. Shalia resta calme sans montrer une once d'agacement ou de ressentiment lorsque son frère de race sembla s'énerver.



« Votre peuple, oui je comprends que vous soyez attaché à ces gens. Une dette morale, mais ne vous inquiétez pas, elle ne sera pas chère à payer. Vous devriez prendre les futurs événements avec phylosophie, car il ne sera pas aisé d'accorder deux civilisations si différente entre la surface et vous. N'oubliez pas qu'en venant ici, et plus loin dans la surface, vous découvrirez bien des choses étonnantes. Il faudra bien réagir et vos premières actions seront observer à la loupe par les autres pays. »



Shalia se tourna alors davantage vers Miyako.



« Je préfère que ce qu'il reste de ce peuple n'est pas une place majeur dans le combat, ils ne sont plus très nombreux et il vaut mieux les épargner. Par contre, les forces de la surface attendront des informations, le plus possible pour battre notre ennemi commun. »



Il était temps de se mettre en route, un combat commun aiderait ces nouveaux venus à être accepter à la surface. Les dires des baladins sur une lutte ensemble contre un ennemi n'en sera que plus efficace. Shalia fut rassurée de remarquer que les officiers de l'armée alliée se rangeaient à leur idée, pas de voix dissonante, une bonne nouvelle. Comme d'un seul homme, ils se dirigèrent ensemble vers l'autre groupe. Des éclaireurs furent envoyés, c'était une tactique louable et normal à ses yeux. Elle laissait les détails tactiques à l'armée, elle n'avait guère d'expérience dans ce genre de chose, mais tout lui semblait logique. La bataille n'était en tout cas pas finie, alors l'élémentaire de l'eau de l'alliance qu'elle était garda sa forme véritable, et elle utilisa une énorme masse d'eau pour s'entourer de cette dernière. Elle allait servir d'arme, d'armure et de magie également. C'était une forme de magie personnelle, qu'elle n'utilisait que dans les grandes occasions.



Le déplacement devait être le plus rapide possible, alors durant le voyage, elle usait d'une autre forme de sa magie personnelle pour soigner les blesser de toute l'armée maintenant reunie. Elle faisait office de relais entre les nouveaux alliés, et elle avait beau avoir confiance en ces insectes, elle devait se garder d'être trop enthousiaste. Elle devait trouver rapidement Anton, après tout, les objectifs restaient les mêmes, il fallait boucher l'entrée des ennemis une fois leurs nouveaux alliés en sécurité.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 94
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Lun 3 Sep - 20:41
Anton n'aimait pas cet endroit à l'heure actuelle, surtout que rapidement il constata qu'ils n'allaient pas avoir la paix bien longtemps, car des éclaireurs et sentinelles lui rapportèrent qu'ils allaient bientôt avoir la visite des chtoniens, sous la forme de l'attaque d'un détachement de taille très respectable, le genre qui serait bien moins facile à gérer que la troupe qu'ils avaient surpris tout à l'heure. Il faudrait sans doute compter d'ailleurs sur la présence de nombreux mages parmi leurs ennemis et sur le fait qu'ils seraient très prudents cette fois-ci en sachant que les troupes alliées avaient une puissance artillerie et beaucoup de tireurs de type fusiliers ou arbalétriers à disposition.

Franchement, au vu de ce fait, l'arrivée de renforts serait bienvenu pensa t-il, mais le repli était hors de question. Que ce soit parce que les chtoniens pourraient les poursuivre s'ils faisaient ça et qu'ils combattraient peut-être dans une position moins favorable, surtout qu'il leur faudrait du temps pour déplacer l'artillerie et que celle-ci les ralentirait, ou bien car leurs ennemis reprendraient cette position fortifiée pour en profiter quand on viendrait l'en déloger. En somme, le meilleur choix pour le haut juge restait de garder cette position fortifiée et de tenir au mieux, ce qu'ils pourraient faire sans l'aide du troisième groupe, mais évidemment si ce dernier pouvait  les rejoindre prochainement, ce ne serait pas plus mal...

Il ordonna donc à l'artillerie de se déployer dans les rues, ainsi que les fusiliers, de manière si possible à maximiser la protection offerte par les cristaux dissipateurs de magie, mais aussi empêcher les chtoniens d'approcher sans pertes. Les troupes de choc elles seraient gardées à l'arrière le temps d'amoindrir les rangs ennemis, puis ensuite chargeraient… Ceci organisé, Anton qui supervisait l'ensemble, mais se tenait prêt comme le roi des nains à combattre en première ligne, voyait que les troupes ennemis commençaient à arriver au loin. Se tenant prêt, mais surtout sachant très bien qu'il risquait de devoir changer sa stratégie soudainement selon la ruse de ses adversaires, il attendit donc le bon moment pour ordonner à l'artillerie de faire feu… Surtout que leur ennemis se montrait en effet très prudent en mettant à l'avant des troupes lourdes munies de lourds boucliers et sans doute protégées aussi par des boucliers magiques levés par leurs mages. Autant dire qu'il allait falloir faire montre d'une puissance de feu dévastatrice pour leur infliger de lourdes pertes… Ou concentrer les tirs sur certain points précis et non les disperser, ce qu'il ordonna de faire lorsqu'il décida que le moment était venu de faire feu...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 411
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Sam 8 Sep - 15:13
Le groupe de Miyako et Shalia est donc accompagné par les insectoïdes. L'Objectif ? Retrouver les deux autres groupes est mettre fin à tout ça. Pendant la marche, l'Oracle aide au soin des blessés, ce qui est bienvenu. Un peut avoir sentir un certain malaise de la part des forces coalisé envers les insectoïdes, rien de plus normal, il n'y a pas si longtemps ils s’entre-tuaient et même si Miyako à proposer de cesser les hostilités envers eux, elle ne peut s’empêcher d'être sur ses gardes, ça ne pourrait être qu'une ruse après tout, une ruse très développée, mais une ruse tout de même. On ne peut pas leur fait confiance comme ça.

L'avancée se passe calmement, ce jusqu'à ce qu'on comment à entendre des bruits de détonations au loin, peu avant que certains éclaireurs qui ont été envoyés à l'avant reviennent. Ces derniers font un bilan de la situation plus loin dans la mine, une colonie insectoïde dans laquelle les autres groupes se sont installés en contrebas d'une grande salle pour occuper une position défensive sans doute est attaquée par des chtoniens. Visiblement les chtoniens, ne s'attendant pas à des renforts ennemis ont engagés toutes les troupes dans la bataille à peine moins nombreuses que celles de vos alliés et ne font pas attention à leurs arrières. Par contre, leurs rangs comptent beaucoup de mages et guerriers lourdement blindés. Ils ne semblent pas y avoir de camp aillant l'avantage pour le moment. L'intervention des troupes de Miyako sera peut-être décisive.

Les éclaireurs ne pouvant pas faire un rapport plus détaillé, car n'ayant pas pu se rapprocher davantage au risque d'être repérés et sachant que le temps presse, il va donc sans doute falloir constituer rapidement une stratégie avec le peu d'information disponible. Quoiqu'il en soit, il semblerait sinon que les insectoïdes soient d'humeurs sombres et un peu craintifs quand ils commencent à comprendre ce qui vous attend plus loin, sans doute que c'est les chtoniens cet ennemi qu'ils fuient…

Miyako fini par se décider, les insectoïdes viendrons s'ils le souhaitent, mais elle ne leur forcera pas la main, pour une raison simple, la communication sera difficile, donc pour appliquer un plan, ce le sera d'autant plus. Néanmoins, Miyako a une idée, si les insectoïdes pouvaient passer par les murs et le plafond, bref en hauteur, ce serait parfait, quant aux forces sous les ordres de Miyako, le plan est simple, ouvrir les Chtoniens, ils chargeront l'arrière de ceux-ci, sous couverts des tirs des archets et assistez par les mages. Des troupes avec des armes lourdes chargeront en tête, surtout au centre, sur les flancs, ils seront remplacés par des piquiers qui devront tenir l'ennemie et le repousser sur les flancs, le centre lui, à pour mission d'enfoncer les rangs ennemis pour tenter d'atteindre la possible position des mages Chtoniens et de les éliminer. Enfin, c'est le plan, en apparence, l'objectif est autre, oui la charge a pour but de perforer le centre, mais les flancs doivent tenir et c'est surtout pour obliger l'ennemie à s'avancer pour pouvoir replacer ses troupes de façon à arrêté les troupes coalisés les attaquants par l'arrière. En fait, il s’agirait en quelque sorte d'une stratégie enclume et marteau, vu que l'objectif est de pousser les chtonien à se réorganiser sous le feu de l’artillerie et des fusillés Akkatoniens, qui ne manquerons pas d’envoyer leurs troupes au combat également. Miyako, quant à elle, chargera avec les troupes du centre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Mer 12 Sep - 9:06

Shalia faisait confiance envers les insectoides, elle ne les surveillait plus du tout, afin de montrer ma confiance nécessaire à une bonne entente. Enfin de toute manière, elle évoluait en forme d'esprit d'eau entourée par une masse d'eau impressionnante. Malgré ses efforts, elle était consciente qu'elle allait devoir se battre quoi qu'il arrive. Elle espérait impressionner leurs ennemis afin de les faire fuir plutôt que de tous les tuer. Les canons tiraient toujours, cela voulait dire que l'affrontement était en cours. Il fallait faire vite, mais si Shalia n'avait pas fait l'effort d'aller plus vite, c'était au cas où une attaque avait lieu entre temps. Elle écouta sagement la description de la situation de combat, et il était largement le temps d'y aller afin d'enfoncer les lignes ennemis. Elle avait une parfaite idée de comment affronter des mages ou des guerriers lourdement blindés. Sans doute que l'ennemi après avoir juger l'armée sur place par des troupes sans valeur envoyait maintenant les troupes d'élite. C'était sans doute cruel, mais efficace. Elle avait parfaitement conscience que les insectoides allaient rencontré le fléau qui les avait forcé à fuir, ils leur fallaient de la motivation.



Le plan de combat lui allait parfaitement, il fallait faire vite, alors elle n'en rajouta pas une seule seconde, si ce n'est un message à leur nouveau allié dans une langue qu'il comprendrait, celui des élémentaires.



« mes frères et sœurs insectoides, vos vies sont précieuses, votre ennemi que vous avez fuit est juste devant vous, mais vous n'êtes plus seul ! La majorité des forces de la surface est représentée ici ! Nous allons tous ensemble nous battre pour nos terres, mais aussi pour vous ! Soyez prudent dans cette bataille, vos vies encore plus importantes, mais voyez comme nous sommes forts ensemble ! Écrasons les ensemble qu'ils comprennent qu'il n'y a plus besoin de revenir. »



Essaya alors de motiver les insectoides en parlant fort et distinctement afin de les motiver. Il était important qu'ils participent à l'affrontement, ce serait leur première impression au monde, mais ils se devaient d'être prudent afin que leur peuple ne disparaisse. Les adversaires s'avérait être des nains des profondeurs, elle n'avait pas de peine à les imaginer, même si elle continuait à trouver cet affrontement stupide. Cependant, cette race devait comprendre qu'ils n'étaient plus les maîtres partout, ils réfléchiront davantage avec une défaite qu'une victoire ou un statut quo. Elle n'avait au final que peu à perdre contrairement à chaque personne présente, Shalia allait donc se mettre en première ligne en tête de pont.



Si déjà l'esprit de l'eau était dans sa forme véritable, ce qui ne manquerait sans doute pas de surprendre bien des alliés sauf peut-être le roi des nains, qui comme peuple savait avoir une grande mémoire, elle allait très vite faire comprendre de quel côté elle était. Elle commença immédiatement à spalmodier des paroles en se concentrant accumulant une charge de magie colossale, s'il y avait bien une maîtresse de l'eau, elle allait le démontrer maintenant. Elle allait utiliser tous ses talents dans ce domaine en utilisant plus d'énergie magique que la normal, ce qui devait déjà être j'en sacrée dose pour bon nombre de mages de l'armée. Pendant la charge, elle allait se mettre parfaitement devant, en première, elle ne pourrait perdre la vie définitivement, alors elle préférait prendre tous les risques. Personne ne pourrait la manquer, alors elle activa le quatrième aspect de sa magie personnelle, elle allait renforcer ses alliés autant qu'elle le pouvait. Si jamais elle se contenterait de percuter à la vitesse maximum les guerriers lourds et de tenter de les noyer dans la masse d'eau qu'elle transportait avec elle, les mages seraient sa cible principale. Une fois au contact de l'armée, elle cibla le centre de l'armée ennemie pour envoyer un blizzard d'une puissance extrême capable de couvrir yen grande distance. En plus de faire de grands dommages, cela ne manquerait pas de désorganiser l'armée adverse.







Magie utilisée :

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Esprit
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Clergé
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com/t156-l-esprit-de-l-eau
Messages : 94
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête] Dim 16 Sep - 21:00
La bataille avait commencée, féroce et fracassante, sous les détonations de l'artillerie Akkatonienne et naine qui faisait pleuvoir le plomb sur leur ennemi lourdement armuré et qui se protégeait à l'aide de magie. Mais même toutes ces précautions ne suffisaient pas à prémunir le vie de tout les soldats ennemis des projectiles de l'armée alliée qui en faucha de nombreux, mais sûrement pas assez vite pour briser les rangs avant que les chtoniens ne chargent et ne relâchent déjà quelques sortes qui furent pour certains contrés par les champs de force technologistes, mais pour d'autres bien plus heureux dans leurs effets.

Quoiqu'il en soit, il ne fut pas mécontent de voir l'arrivée des troupes alliées, il décida donc d'en profiter pour tenter quelque chose d'audacieux en voyant cela et en sentant que de toute manière les chtoniens avaient été sur le point de charger, que les troupes alliées chargent avant. Ainsi des ordres furent données et au cor des nains répondirent certains instruments Akkatoniens servant à donner le rythme et les directives. Les soldats au lieu de charger comme des sauvages alors, avancèrent en formation, piques et hallebardes en avant pour les troupes de têtes… Entre-temps Anton ordonna à l'artillerie d'arrêter de tirer pour ne pas risquer de toucher les troupes amies et aux fusiliers et tireur de distance de tenter de trouver une position en hauteur et de contourner pour accabler l'ennemi. Évidemment, il fallait aussi s'occuper des mages pensa le haut juge, mais pour cela il espérait que la pression suffirait à les déloger...

Quoiqu'il en soit, tout ceci planifié, il se joignit à l'effort des troupes pour sa part, traversant les rangs alliés pour rejoindre le combat en première ligne et ainsi aider à la victoire au cours de ce moment de la bataille où le talent martial des guerriers allait déterminer plus ou moins la conclusion de tout cela ! Et surtout le prix que cela allait leur coûter en vie de camarades… Par contre oui il avait remarqué les insectoïdes se trouvaient dans les environs et se comportaient étrangement, néanmoins il priorisait tout d'abord les chtoniens, un problème après l'autre après tout...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 411
Date d'inscription : 13/01/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le fléau d'Akram Radrïm [Quête]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le fléau d'Akram Radrïm [Quête]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Joyeux Noel la Rose !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Plaines, et routes-
Sauter vers: