Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Entre duchesses (Pv Valerya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Autres villes, et villages
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Jeu 10 Mai - 20:53
Alors qu’il allait partir, le commerçant se retourna avec grâce sans renverser un seul bibelot. Le Refourgueur connaissait son magasin par cœur et avait appris à éviter la casse en louvoyant entre les objets.

« Vous recherchez des spécialités de Sarrasi ? »
balbutia Enos surpris de cette demande inhabituelle. Il se ressaisit alors très vite. « Bien entendu votre Altesse Ducale, ce sera un plaisir de vous présenter la fine fleur de la production Sarrarienne. Si vous le permettez, je vais me retirer afin de rechercher ces objets dans ma collection. » après une légère révérence, il s’éclipsa.

« Vous venez jusqu’ici pour trouver votre artisanat local ? » demanda Valerya lorsqu’elles furent enfin seules, un brin amusée par le petit jeu d’Osami. « Et moi qui croyais que vous ne produisiez que du bois, du minerai et de fromage de chèvre. » dit-elle d’un ton pince-sans-rire, taquinant tout de même son hôte.

Valerya china quelques minutes. Elle trouva un service à thé Ikhyldien en porcelaine tout à fait charmant. Mais cet ensemble de tasses et théières lui était totalement inutile vu son régime alimentaire. D’ailleurs fort peu d’Esperanziens buvaient du thé, préférant l’alcool. C’était peut-être pour ça que le service se trouvait dans la boutique alors qu’il n’y avait pas de verres typiques pour boire de l’alcool de riz. Elle tenta à nouveau de faire la conversation, revenant cette fois sur l'idée d'Osami de visiter l'île colonisée par la communauté azurienne.

« Quand j'y pense, c'est étonnant que tous les voyageurs de passage veuillent visiter Nidos. Il n'y a pas grand chose à voir, c'est un grand rocher tout en falaises. Enfin nous irons, si vous voulez. Mais c'est à quelques heures de bateau d'ici. L'archipel est assez grand et se compose de milliers d'îles même si notre population est somme toute assez réduite.» Elle se tut alors qu'un autre client les croisait en la saluant, portant sa main au chapeau. Valerya le salua d'un hochement de tête.

Enos revint, ce qui semblait être une peau de chèvre dans les mains. « L’artisanat de Sarrasi n’est pas très prisé à Esperanza. Je n’ai pas pu déterminer avec exactitude si certains objets venaient de votre duché ou non… Mais je sais que ceci en provient avec certitude. »

Le commerçant déplia la peau qui s’avéra être un manteau épais à manches longues, fourré aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, descendant à mi-cuisse.

« Eh bien, il va falloir trouver un client frileux pour arriver à le vendre. » commenta Valerya assez interloquée de trouver ce genre de vêtement dans son archipel. Aucun hiver n’était assez rigoureux pour que quiconque achète… ça !

« C’est un vêtement traditionnel pour les hautes altitudes. » Enos avait l’habitude de faire un argumentaire de vente à tous ses clients.

« C’est vrai qu’à part le Montréhaukipu, il y a énormément de montagnes chez nous. » répondit Valerya d’un ton cassant et moqueur.

« Cet équipement pourrait être extrêmement utile lors des expéditions dans le Grand Nord. Il tient chaud et permet de se fondre dans le décor. » Enos dépliait le col et montrait les coutures des manches pour prouver que son acquisition était solide.

« Ouais, enfin si les orcs n’ont aucun odorat parce que… ça sent la bête ! » La veste exhalait une odeur de bergerie et de cuir qui avait de quoi heurter l’odorat délicat de n’importe qui de civilisé. « Alors Osami ? Vous voulez troquer vos robes de soie contre… ça ? Remarquez c’est parfait pour la Lotta, ça amortit les chocs. » Valerya évita de commenter la coupe afin de ne pas trop en rajouter ; c’était une horreur en matière de mode.

Le manteau:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Ven 11 Mai - 22:35
Osami se doutait du fait que sa demande était disons surprenante, mais cela l'avait amusée de faire ainsi, ne serait-ce que pour lire la surprise chez le marchand ou sa collègue, mais aussi voir ce qu'on allait lui rapporter. Qui sait ? Peut-être serait-elle agréablement surpris, même si elle avait un mauvais pressentiment disons nous, mais rien qui ne pourrait assombrir sa journée de toute manière.

Au contraire cette journée se passait très bien et la visite était somme toute agréable, sa collègue arrivant en plus à être quelqu'un de décidément très bonne compagnie. Certes ce n'était pas la plus sociable et chaleureuse des vampires, mais il y avait quelque chose en elle qu'appréciait la kitsune dirons nous...

« Moi je croyais bien que vous ne produisiez que différentes sortes d'alcool, l'on va dire qu'on se trompe tous. » Glissa t-elle sinon avec humour en réponse à la taquinerie de la duchesse pirate, évidemment qu'elles ne produisaient pas toutes deux que des produits basiques, ce serait après tout dommage pour elles de passer à côté de beaucoup de sources de profits potentielles...

Dans tous les cas elle apprécia de voir quelques produits Ikhyldiens dans les environs, même si rien qui ne l'intéressait particulièrement, sans doute parce que si elle désirait des marchandises provenant d'Ikhyld, elle préférerait sans doute voyager carrément jusqu'à la province de l'empire plutôt que de venir s’approvisionner ici, en bonne partie pour pouvoir en profiter pour revenir un temps dans sa contrée natale, il est vrai après tout que ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas donner de nouvelles à sa sœur, donc faire ainsi ne serait pas plus mal...

« Cela me permettra de profiter au passage d'une balade en bateau, ce ne sera pas plus mal. » Se contenta t-elle sinon d'ajouter quant au fait qu'elle désirait aller visiter l'île des azuriens, même si aux yeux de sa collègue ce n'était pas forcément la destination la plus intéressante. On pourrait dire après tout que la balade aurait autant de valeur que la destination aux yeux de la kitsune.

Par contre, c'est avec de gros yeux qu'Osami regarda le marchand, puis ce que ce dernier avait rapporté quand il s'avéra que ce n'était rien d'autre qu'un manteau malodorant fait en peau de chèvre...

« J'avouerai que je ne pensais pas que vous me ramèneriez… Ce genre de marchandises... »
Finit par dire la kitsune avec une visible réflexion, elle semblait assez déçue à vrai dire, elle ne manqua pas d'ailleurs de préciser pourquoi pour ceux l'ayant remarqués.

« Mon duché est aussi connu pour son artisanat d'armes, de pierres précieuses, de bijoux, vous n'avez vraiment rien de ce genre par ici ? Je suppose que non, sinon vous n'auriez pas présenté ça à une cliente de mon genre. » Finit-elle par dire avec une pointe d'humour ironique. Puis elle reprit plus sérieusement.

« Désolé, mais je pense que je vais me passer d'un tel achat. Si je veux avoir chaud au pire, je peux toujours me faire pousser de la fourrure et je ne plaisante pas le moins du monde. » Même si évidemment elle prendrait la peine de faire cela de manière esthétique, en tout cas ça vaudrait toujours mieux que de porter un tel vêtement. Elle ne manqua pas d'ajouter sur ce avec un léger sourire.

« Et quelque chose d'à la fois Esperanzien et de grande qualité ? Sauriez-vous me le fournir ? Je suppose après tout que vous devez bien vendre de cela, ou alors Spaventosa-san m'a menée à la mauvaise boutique, dans ce cas là vous m'excuserez de vous avoir fait perdre du temps. » Acheva t-elle avec un humour mordant, mais pas spécialement venimeux, disons juste qu'elle n'avait peut-être pas totalement bien pris le fait qu'on lui avait amené un manteau en fourrure de chèvre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Jeu 17 Mai - 10:15
Enos se défendit en se redressant, poitrine bombée comme si son honneur d’honnête commerçant duchéen (donc pas si honnête que ça) avait été égratigné.

« Ah mais madame, ce genre d’article est trop précieux pour être laissé à un prêteur sur gage ! Les lames de Sarrasi sont d’une excellente qualité et les combattants esperanziens préfèrent les conserver que de me les confier. Concernant les bijoux et autres pierres, ils sont malheureusement fondus ou sont échangés en guise de paiement. Rares sont les objets provenant de votre duché qui me sont laissés en gage. Mais quelque part il faut y voir un compliment pour l’excellence de votre artisanat car la population locale y voit un gage de qualité évident. Cela explique pourquoi je n’ai que cet habit traditionnel à vous présenter. »

Valerya était plutôt satisfaite. Enos avait le chic pour se rattraper aux branches quand il avait fait une bourde tout en tournant les mots d’une façon à faire des compliments à la personne qu’il avait offensé. En tout cas elle aurait été incapable de dire les choses aussi bien. Enos était un bon orateur et en cela elle l’admirait même si, souvent, elle se trouvait incapable de lui répliquer et avait envie de lui coller son poing dans la figure en guise de toute réponse.

Enos replia son manteau puant la chèvre avec soin, comme si, nonobstant l’opinion des deux duchesses, il estimait qu’il s’agissait d’une acquisition rare et chère.

« J’ai en ma possession des objets en verre soufflé d’un artisan installé sur une île nommée Murana. Le sable est d’une qualité exceptionnelle prétend t-il. Enfin j’ai accepté de vendre ses créations reproductibles à la demande. » Enos dirigea les duchesses vers une vitrine où scintillaient divers objets travaillés artistiquement. « Nous avons cette paire de bougeoirs en verre fin et paillettes d’or d’inspiration marine avec leur verre tourné rappelant les maelstroms et la tige figurant des algues . Nous avons également une carafe bleue outremer inspirée de nos amis félins qui gardent nos navires. Notre artisanat d’art est assez restreint mais je peux vous proposer un magnifique encrier en laiton et corail. » dit-il en ouvrant la vitrine pour que les deux femmes puissent manipuler les objets précieux.

« Nous avons bien évidemment le très classique collier de perles mais aussi des parures notamment en corail rouge et ce superbe éventail en nacre et dentelles. Si vous préférez les bibelots nous avons également des modèles réduits de bateaux célèbres. » Enos leva la main vers le haut pour désigner le sommet de plusieurs étagères où des modèles réduits de navires, dont celui de la duchesse, étaient exposés loin des mains des curieux. « Avez vous une idée de ce que vous recherchez ? Et vous, duchesse Spaventosa ? »

Valerya se rembrunit. Elle n’était pas du genre à faire les magasins, quels qu’ils soient. Elle s’habillait toujours de la même manière depuis des siècles et se contentait de l’essentiel. Sans être avare, elle n’aimait pas dépenser son argent pour rien. Et quand elle avait besoin de quelque chose, elle se servait dans les réserves des butins de la semaine, au grand dam des commerçants comme Enos.

« J’ai un bateau grandeur nature, je n’ai pas besoin d’une version pour enfant. » Le commerçant acquiesça avec un sourire aimable qui agaça encore plus Valerya. Elle laissa cependant le temps à Osami de faire tranquillement le tour de la boutique. Puisqu'elle en avait émis l'idée, elle emmènerait Osami faire un petit tour à Nidos. Le plus difficile dans cette visite, ce serait de supporter les cancans des Azuriens.


Exemples de marchandises:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Ven 18 Mai - 20:02
Osami sourit devant la théâtrale démonstration de fierté du marchand, par les 6 éléments, il est vrai que c'est souvent les marchands les plus suspects qui défendaient à corps et à cris leur intégrité de commerçant. Une belle ironie qui ne manquait jamais de l'amuser évidemment.

« Vous seriez en train de me dire que dans ce duché, personne ne se retrouve assez à court d'argent pour mettre en gage presque tout ce qu'il possède, y compris son pot de chambre ? C'est étonnant j'avouerai... » Ne manqua pas sinon de répondre Osami légèrement peu convaincue par l'argumentaire du marchand sinon, mais bon elle n'insista pas plus, disons que c'était surtout de bonne guerre, surtout qu'elle imaginait bien que tout les esparanziens n'étaient pas forcément des pirates économes, quoique ça devait exister supposa t-elle, mais de là à ce que ça concerne presque tout le monde…

Dans tous les cas, au moins elle n'eut plus à subir trop longtemps la vision de ce manteau en peau de chèvre, préférant à vrai dire se balader à la limite dénudée que de devoir porter cela, car au moins nue elle pourrait user de sa magie pour prendre une autre forme. Et puis, avouons-le, un tel manteau devait vous marquer de son odeur pendant plusieurs jours si vous ne vous laviez pas avec soin après l'avoir porté. C'est pour cela sans doute qu'elle ne fréquentait pas trop les bergers qui besognaient dans les montagnes de son beau duché, pour épargner son odorat et son sens du raffinement typiquement Ikhyldien.

« Je prendrais bien l'encrier en laiton ou corail. » Finit en tout cas par dire la kitsune d'un air appréciatif quand par la suite après leur avoir montré tout ce qu'il avait de précieux ou presque en sa possession provenant de l’artisanat du duché pirate, le prêteur sur gages leur demanda si elles avaient une idée de ce qu'elles recherchaient. Pour sa part l'encrier lui allait totalement, disons que ça lui ferait un souvenir d'Esperanzia, un souvenir qui aurait au moins une certaine utilité disons, surtout si de l'encre de pieuvre était achetable dans les environs pour écrire avec. Après tout en tant que duchesse on avait jamais trop de papier ou d'encre… Et en tant que que Duchéen en général non plus, surtout si l'on était un minimum lettré et conscient de la valeur d'un contrat pour les habitants des Duchés.

« Je suppose donc que vous ne prendrez rien pour votre part Spaventosa-san ? » Glissa t-elle en tout cas avec complicité à celle-ci, puis s'étant occupé d'acheter son encrier comme le le désirait, elle dit à sa collègue.

« Il faut juste que je m'occupe de faire apporter cela à ma chambre et ensuite je pourrais enfin vous voir naviguer, je suspecte que c'est là une expérience qui vaut le détour, n'est-ce pas ? Même si je suppose que c'est plus impressionnant au cours d'une bataille navale que pour une visité guidée paisible de vos terres. » Elle ne doutait pas après tout que la duchesse de Sarrasi devait être l'une des meilleures capitaines de navire qui soit, du moins ce serait bien le minimum concernant un duché particulièrement spécialisé dans le domaine navale au sein d'une nation qui était la plus avancée au niveau de sa flotte, du moins qualitativement parlant, disons que les marins des Duchés du Sud étaient connus dans le monde entier. Ce qui n'était pas plus mal franchement, même si pour sa part malheureusement elle était loin de pouvoir compter sur une telle force étant donné le caractère totalement terrestre et grandement montagneux de Sarrasi.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Lun 21 Mai - 22:57
Valerya secoua négativement la tête quand Osami lui proposa d’acheter quelque chose. Enos  faisait un bénéfice considérable avec son petit commerce, elle n’avait nulle envie de l’engraisser davantage.

« Inutile de nous déplacer jusqu’au fort, Enos fera livrer l’encrier. Il emballera son cadeau dans une joie boite, que ce petit trésor ne s’abîme pas pendant son transport. N’est-ce pas ? » demanda Valerya en levant le menton, l’air sévère et intransigeant.

« Un ca… » S’il fût surpris le vendeur se reprit très rapidement et se fendit d’un sourire obséquieux. « Mais évidemment mesdames, c’est un honneur pour moi de vous offrir ce modeste présent en témoignage de mon remerciement pour avoir fait une halte dans mon établissement .» Enos fit une révérence élégante et aérienne. Valerya se contenta de lever les yeux au plafond, rencontrant la maquette d’Il Sanguinario. Elle fit la moue en réfléchissant à son bateau amiral. Il demandait bien trop d’hommes pour deux voyageuses. Et puis une bonne partie de son équipage était à quai, fêtant l’arrivée d’Osami.

« Bon, puisque nous avons fini, mettons les voiles. » C’était une expression au propre comme au figuré, elle allait emmener Osami à Nidos par voie d’eau.

« Au revoir mesdames et à très bientôt j’espère ! Votre altesse ducale, n’oubliez pas mon nom ! Enos ! Puissiez-vous vanter les mérites de ce magnifique encrier jusque dans vos montagnes aux cimes enneigées. J’espère qu’une amitié fraternelle naîtra de ce voyage afin qui je puisse vous proposer plus d’objets issus de votre glorieuse contrée, si chère à mon coeur et au votre bien entendu. Ce qui me fait penser…» Valerya ne se fendit même pas d’une formule de politesse en guise d’adieu et franchit le pas de la porte pour se retrouver à l’air libre, tirant le bras d’Osami pour l’entraîner à sa suite. Le prêteur sur gage était du genre collant et il risquait de s’accrocher encore un moment.

« Des fois, il m’énerve. »
commenta sobrement la pirate qui ne semblait pas mécontente d’être sortie du magasin.

« J’aurais dû prendre son machin en poil de chèvre. Avec son odeur et rembourré d’un ballot de paille, ça ferait un bel appât pour un grand squale. » dit Valerya d’un ton pince-sans-rire. Une initiation à la pêche sportive aurait pu amuser la kitsune qui semblait manquer d’exercice. Elle avait collé une rouste aux marins dans la taverne mais la vampire était persuadée que ce n’était qu’un hors d’œuvre ; la Sarrasienne pouvait remettre le couvert pour jouer des poings ou de son arme n’importe quand.

« Bien, allons à Nidos. Nous n’aurons pas de problème pour appareiller, mais il va falloir réquisitionner un navire capable de supporter quelques heures en mer. Un bateau de pêche devrait faire l’affaire. A moins que vous n’ayez changé d’avis ? » Valerya demanda confirmation par acquis de conscience. Si Osami avait changé d'avis, la pirate n'allait pas l'emmener sur une île éloignée qu'elle n'avait pas envie de visiter.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Mar 22 Mai - 21:15
Il suffisait d'entendre Spaventosa-san parler pour deviner qui menait tout le monde à la baguette par ici. Osami se figurait que ça devait faire partie de la vie Esperanzienne en soit si on partait du principe que ce duché était né avec la duchesse vampire en quelque sorte. En tout cas, au moins on comprenait en grande partie pourquoi ce dernier était tel qu'il était, même si la kitsune se figurait que la pirate avait probablement plus de classe que son duché en général, c'était à se demander presque à quoi le reste était dû, probablement au fait qu'ils accueillaient presque tout le monde…

Par contre, venait-elle de se faire offrir gratuitement l'encrier ? Il semblerait et elle devait avouer que cela la troubla légèrement, après tout elle n'avait rien demandée de tel et était habituée disons à payer rubis sur l'ongle ses achats, mais bon… Allait-elle refuser un présent de son hôte ? Sûrement pas. Et puis, si on était philosophe on pouvait se dire que ça servait en quelque sorte de punition pour le riche marchand pour l'histoire de la peau de chèvre, de toute manière ce n'était pas comme si ce dernier était dans le besoin, n'est-ce pas ? Disons que la duchesse avait rarement vu des marchands sédentaires comme celui-ci en faillites dans les duchés…

Dans tous les cas, elle se demanda si elle devait être amusée ou agacée par le fait que le commerçant ne manqua pas de les coller un peu quand elles s'apprêtèrent à partir, avait-il mal avalé le fait de devoir faire un cadeau à une riche duchesse ? Sans aucun doute, mais disons qu'il honorait bien sa profession et que cela était plutôt en sa faveur.

« Il prend sa profession à cœur, on ne peut pas lui reprocher cela je suppose. » Se contenta donc de glisser en tout et pour tout la duchesse montagnarde au sujet du fait que le marchand énervait des fois la duchesse pirate. Elle se disait qu'il devait y avoir beaucoup de sujets de cette dernière qui devaient l'énerver mine de rien, mais bon… Ce devait être en partie le charme de la vie duchéenne sans doute.

« De grands squales comme ceux qui seraient dans une piscine que vous réservez aux traîtres si je dois en croire les on-dits ? Je suppose que vous devez aimer les animaux ayant du mordants, si jamais cela vous intéresse je pourrais peut-être vous en vendre pour une somme modique. » Elle sourit de manière amusée et glissa alors pleine de second degré. « Désolé, réflexe marchand, ce doit être ce brave Enos qui a déteint sur moi. » Puis avec plus de sérieux elle reprit calmement.

« J'ai toujours envie en effet, mais si l'idée de voyager un peu sur un bateau de pêche vous gêne Spaventosa-san, je pourrais le comprendre... » Elle sourit alors avec humour et ajouta. « Si nous nous connaissions mieux j'aurais pu vous proposer de prendre une forme monstrueuse comme celle d'un griffon et de vous transporter sur mon dos, mais quelque chose me dit que de toute manière ça ne vous fait point envie. » Sur celle elle laissa donc la vampiresse s'occuper de les mener à bon port, ce qui évidemment ne manquerait point d'être intéressant...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Jeu 24 Mai - 22:59
Valerya émit un léger grognement lorsque la kitsune prit la défense du marchand aussi collant qu’une bernicle sur la coque d’un navire. Sauf que les bernicles, on les enlève à coups de marteau. Parfois Valerya regrettait de ne pas pouvoir faire de même avec ceux qui lui tapaient sur les nerfs.

« Les requins qui vivent en captivité sont assez petits. On les trouve généralement dans les lagons ; ils font la taille d’une barque. Les Esperanziens aiment bien avoir du spectacle lors des exécutions. Un trop gros requin leur gâcherait le plaisir à hâter la fin. Et puis il serait difficile à maintenir dans un bassin. Les gros squales vivent en haute mer et ont besoin de profondeur pour nager aisément. De plus il n’y a pas de condamnation tous les jours... On me dit cruelle mais la légende à mon propos est légèrement exagérée. »

La Duchessa n’était pas aussi Sanguinaria qu’on pouvait le croire dans les autres duchés. On racontait des histoires terribles sur elle : elle buvait ses amants jusqu’à leur mort -d’où son célibat-, elle nourrissait ses requins de nouveaux-nés et autres joyeusetés épouvantables. Tout cela était faux mais c’était un avantage psychologique indéniable lorsque son équipage arraisonnait un navire.

« Je n’ai rien contre le fait de monter sur le dos d’un griffon, fût-il l’empereur d’Ikhyld. Mon soucis est de calculer le temps de voyage, le vent, les marées, les barrières de coraux… La navigation est un art complexe qui peut vous faire perdre de précieuses heures de voyage si vous avez pris une mauvaise décision dès le départ du port ou en cours de route. En fait, je suis en train de me demander si le voyage aérien est aussi rapide que par les eaux. »

Valerya continua de discuter pendant qu’elle prenait en compte tout un tas de paramètres dans son plan de voyage. Depuis des siècles de navigation, il lui était assez facile de déterminer son plan de route pour une destination aussi proche tout en parlant de la pluie et du beau temps.

« En fait je ne suis pas élitiste comme certains capitaines qui ne veulent naviguer sur les plus beaux bâtiments. Il Sanguinario n’est pas le plus jeune ni le plus grand, ni le plus magnifique vaisseau du duché mais je le connais par cœur et je sais le manœuvrer à la perfection. Et c’est cette expertise qui différencie un bon capitaine d’un mauvais : savoir déterminer les défauts d’un navire et ses qualités pour les exploiter au mieux. J’ai l’impression de parler d’un soldat mais… Pour les marins un bateau n’est pas un objet ; il a un squelette qui est son armature, sa façon unique de se comporter sur l’eau mais aussi une âme et un caractère bien à lui. C’est assez vague pour quelqu’un qui n’y connaît rien, mais je pense que dans votre pays on doit dire la même chose de certaines montagnes, non ? » Des azuriens parlaient ainsi du Montréhaukipu, l’unique pic insulaire, mais aussi des lointaines montagnes dont ils pouvaient être issus.

« Ici les gens utilisent beaucoup la Barquavela pour se déplacer, c’est une barque à fond plat et à voile pour les courtes distances, mais elle ne va pas en haute mer. J’en possède une moi-même, et elle est bien plus humble qu’un bateau de pêche qui pue la morue. Je peux essayer d’aller jusqu’à Nidos en passant d’île en île. Ça nous laissera le temps d’admirer le paysage et le fond des lagons. Ou alors en volant si vous vous en sentez la force, la durée du voyage sera la même. »


Valerya avait terminé ses estimations. Compte tenu du vent capricieux du début du printemps, n’importe quel navire avancerait moins vite qu’un azurien bourré avec un parcours tout aussi erratique. Le griffon était une aussi bonne option que la barquavela qui attendait sa propriétaire au port.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Ven 25 Mai - 22:04
Elle se doutait du fait que les légendes qui couraient autour de la duchesse pirate étaient plus ou moins exagérées, après tout c'était une tendance générale que d'exagérer les choses au fil du temps concernant les personnes importantes, d'autant plus quand elles vivaient très longtemps comme une vampire, mais aussi que cette dernière dirigeait des pirates, une frange particulièrement superstitieuse de la population.

« Avouez que cela doit vous arranger néanmoins que la légende à votre sujet soit exagérée, après tout vous provoquez ainsi plus aisément la peur dans le cœur de vos éventuels ennemis qui hésiteront d'autant plus à s'attirer votre courroux. » Et c'était là quelque chose de fort pratique à ses yeux, après tout rien de mieux des fois que l'intimidation pour régler une situation de manière bien plus pacifique que si l'on avait pas prit la peine d'en user. Cela et puis les gens s'opposaient plus difficilement à quelqu'un qui leur faisait peur, surtout s'ils n'y étaient pas obligés…

Dans tous les cas, Osami se passerait sans doute du spectacle d'une exécution, surtout que pour sa part sa politique envers les criminelles était assez différente dans son duché. Disons que l'esclavage était sans doute une peine bien plus juste et cruelle pour ceux qui commettaient des atrocités que la simple peine de mort, de plus c'était toujours une bonne excuse pour faire des bénéfices en les revendant à d'autres ducs ou comtes.

« Le voyage aérien est je pense bien plus rapide en général, mais je ne pourrais point transporter autant de monde et de cargaison qu'un navire. Ce sera vous et moi seulement, et votre possible vertige si jamais vous en avez un. Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas du genre à faire des cascades dans les airs quand je vole. » Expliqua t-elle sinon avec un mélange de sérieux et amusement quant à la possibilité de transporter Spaventosa-san sur son dos sous forme de griffonne.

Quant au fait que la duchesse n'était pas aussi élitiste que d'autres capitaines concernant les navires sur lesquels elle naviguait, c'était tout à son honneur. Elle supposait après tout que la pragmatisme était une très bonne qualité, surtout dans un duché comme Esperanzia, même si évidemment comme partout dans les duchés, ça devait être rempli de frimeurs n'attendant qu'une occasion pour montrer l'étendue de leurs richesses aux autres.

« Je suppose que c'est culturel en effet, chez nous nous apprécions beaucoup les arcs et les arbalètes par exemple, tous les sarrasiens ou presque reçoivent une de ces armes au cours de leur vie et certaines se transmettent de père en fils ou de mère en fille et se sont mêmes forgées une certaine réputation. Dans l'empire d'Ikhyld cela peut concerner d'autres choses comme les katanas ou bien les œuvres d'arts. On pourrait dire que c'est probablement un peu superstitieux de donner une âme à des objets inanimés, mais peut-être en ont-ils une réellement ? Même si pas de la même nature que la notre, après tout vous vous sentiriez sans doute moins à l'aise sur un autre navire que celui qui a votre préférence, même si vous n'êtes point élitiste. » Mais évidemment, elle pouvait tout aussi bien faire erreur, elle faisait juste part de sa réflexion disons.

Et l'idée d'y aller en barquevela ne lui déplût pas spécialement sinon, de ce fait elle ne manqua pas de le faire remarquer.

« On va dire que profiter du paysage ne me déplairait pas, et puis ce n'est pas tous les jours que je bénéficierai des services d'une rameuse qui serait duchesse, ce serait bête donc de ne pas en profiter, n'est-ce pas ? » Evidemment elle disait cela avec humour, elle ne manqua pas d'ailleurs d'ajouter suite à cela alors qu'elles se rendaient là où se trouvait la dîte barque. « Je ne serais pas étonnée d'ailleurs d'apprendre que vous seriez du genre à pêcher même si vous ne consommez pas les dits poissons pêchés, après tout c'est un passe temps comme un autre, et puis ça doit faire du bien des fois de prendre le large pour s'éloigner un temps même court de ses responsabilités, n'est-ce pas ? » Pour sa part elle le réalisait très bien depuis qu'elle était duchesse, après tout diriger était très prenant et ce pour plusieurs raisons, notamment administrative. Il était fou après tout de constater à quel point un dirigeant devait s'occuper de la paperasse pour que tout se maintienne en place convenablement...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Lun 28 Mai - 12:02
Plutôt qu’une réponse ferme, Osami pesait les avantages et inconvénients des deux moyens de transport. Valerya trancha dans le vif en décidant de prendre la direction du port. « Voler ou naviguer ne me dérange pas. Ma barquavela est amarrée tout près. » répondit-elle sobrement.

Osami imagina ses passe-temps en croyant qu’elle aimait taquiner la sardine au bout d’une canne. « Non, je ne pêche pas quand j’ai du temps libre, d’autant que je ne mange pas de poisson. La gestion du duché me prend beaucoup de temps et puisque mon domaine est assez grand je vais souvent d’une île à une autre. Pour mes loisirs je vais faire un peu de… Promenade en mer avec le Sanguinario. Comme au bon vieux temps. » Rappeler les siècles passés la faisait passer pour une vieille radoteuse. Elle avait employé une tournure de phrase élégante pour dire qu’elle s’adonnait à l’occasion à l’abordage et au marché noir.

Les premières années de règne étaient une époque où elle avait moins de responsabilités, plus de liberté et les jours passaient dans l’insouciance. Depuis qu’Esperanza avait beaucoup grandi, elle ressentait parfois un grand poids sur ses épaules. Comment le duché survivrait-il sans elle ? Il se déchirerait entre faction pour être annexé par un autre duché ou l’empire d’Ikhyld. C’était une perspective qui ne la réjouissait pas, son règne n’aurait servi à rien.

« Et vous ? En tant que nouvelle duchesse vous devez sûrement changer vos habitudes. L’exercice du pouvoir demande beaucoup de temps, surtout lorsque l’on vient de s’emparer du trône. » Ce n’était pas la première fois que Valerya croisait un nouveau dirigeant. Qu’ils soient héritiers ou qu’ils aient acquis leur place de haute lutte, ces derniers étaient terrifiés à l’idée de prendre une mauvaise décision qui entraînerait leur chute. Et ils avaient bien raison. Pendant qu’elles discutaient, elles avaient atteint la place devant le port. L’endroit était assez fréquenté mais tous reconnaissaient la duchesse et s’écartaient devant elle. Était-ce à cause de sa soit-disant sauvagerie ? Par fidélité et respect ? En tout cas personne ne coupa la route des deux femmes qui purent atteindre les pontons sans encombre.

La Brezza Rossa tanguait doucement sur son quai. Valerya sauta prestement dans l’embarcation et proposa sa main à Osami pour éviter que la coque ne danse lors de son embarquement. « Asseyez-vous, je m’occupe du reste. » La duchesse dénoua la voile mobile et les filins qui la contrôle, jeta les bouts pour libérer le petit navire de ses entraves et s’aida de la brise hivernale pour sortir du port.

Pour meubler le silence, Valerya donna le nom des îles que les deux femmes approchaient : l’île Bleue à cause de son lagon, l’île du Chien Enragé à cause d’une meute qu’on avait abandonné et qui avait prospéré, l’île de l’Étoile à cause de sa forme particulière… Cela laissait le temps à Osami pour profiter du paysage, poser quelques questions et digérer son plat de poisson tout en se laissant tranquillement mener à bon port.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Mar 29 Mai - 21:37
Elles voyageraient donc par l'entremise de la barquavela de la duchesse pirate, ce n'était pas plus mal pensa Osami, notamment car cela lui ferait économiser ses réserves de mana, après tout aussi puissante mage soit-elle, elle n'en avait pas en illimitée et même si elle était accompagnée de sa collègue disons, il n'était pas plus mal de garder toujours un peu d'énergie en soit au cas où...

« Vous ne vous êtes jamais amusée à explorer en profondeur le continent ? Ne serait-ce que les côtes de ce dernier à défaut des terres, après tout l'avantage de l'immortalité je suppose, c'est qu'on a tous le temps nécessaire à la concrétisation d'un tel projet. » Pour sa part disons qu'elle avait déjà pu explorer Orzian en grande partie, ce même si elle était encore loin de l'avoir fait totalement. Après tout c'était un continent très vaste recelant encore nombre de secrets et merveilles qui restaient à découvrir. Peut-être serait-elle de ceux ayant la chance de le faire d'ailleurs ? Ou pas…

Dans tous les cas, elle même pouvait comprendre que la paperasserie et la gestion pouvaient nécessiter énormément de temps et d'investissement. Et encore, elle n'osait pas imaginer à quel point cela devait encombrer des dirigeants particulièrement puissants comme les empereurs des deux empires. Ce qui devait sans doute expliquer la bureaucratie complexe de telles nations qui était bien le minimum syndical nécessaire dans les faits pour gérer de si vaste domaines qu'aucun être quel qu'il soit et aussi intelligent soit-il ne pourrait superviser seul...

« Oh vous savez, avant j'étais générale mercenaire, donc l'on peut presque dire qu'en effet cela a beaucoup changé mes habitudes, mais qu'au niveau des affaires militaires j'avais déjà d'excellentes bases. Evidemment, le plus dur a été de déléguer aux bonnes personnes au début, mais surtout de disons obliger mes inférieurs hiérarchiques à m'obéir, mais maintenant que les choses se stabilisent… Disons que je délègue beaucoup de responsabilités civiles à des hommes ou femmes qui me doivent tout de préfère et que je garde la mainmise sur une bonne partie des forces armées. » C'était une manière comme une autre disons de contrôler le pouvoir sans s'encombrer de trop de responsabilités qu'elle aurait du mal à gérer. Dans les faits elle disait souvent ce qu'elle voulait ou la direction que devrait prendre si possible la politique de son duché et ensuite à part les surveiller, elle laisser en bonne partie le tout se faire naturellement, pendant que pour sa part elle s'assurait surtout que l'armée lui était le plus loyale possible, mais surtout entraînée et prête.

Et quand elles arrivèrent sinon au niveau de la petite embarcation de la duchesse et que celle-ci lui proposa son bras pour l'aider à monter, c'est avec un certain amusement qu'Osami accepta, puis ensuite que cette dernière s'installa avec une certaine grâce comme une digne dame de la noblesse Ikhyldienne que l'on amenait en balade et qui d'une certaine manière se donnait presque autant en spectacle par une gracieuse dignité qu'elle contemplait celui alentours de ce monde forgé par la volonté de la nature et de la magie…

Et alors que le voyage se poursuivait calmement et plaisamment, la kitsune sentit soudain quelque chose… Du moins son intuition lui dit qu'elle venait d'apercevoir quelque chose d'étrange en regardant l'horizon. Une sorte de serpent marin qui s'avança vers elles paisiblement, en somme sans visibles intentions hostiles, sans doute parce qu'il savait que ce serait risqué d'en faire preuve pour lui par ici… Quoique quand il fut à quelques dizaines de mètres d'elles après qu'elles l'aient toutes deux remarquées, il dit.

« Honorable duchesse pirate, je viens vous dire que vous êtes dorénavant mon otage jusqu'à ce que les vôtres aient payés une rançon pour votre libération. » Ah… Etonnant et indésirable pensa Osami avec un soupçon d'irritation, les serpents des mers n'étaient pas légions, mais beaucoup d'entre-eux aimaient l'argent certes, mais tout ceci paraissait bien trop importun pour être juste dû au hasard… En tout cas sur ce elle attendit de voir la réaction de sa collègue avant de soi-même de prendre une décision, avisant ainsi si elle devait se battre ou non...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Mar 5 Juin - 23:04
Osami posait des questions sur la géographie du continent et son exploration. Dans l'imaginaire populaire les pirates étaient souvent des personnes libres qui passaient leur temps à explorer les mers. C'était assez faux. Les pirates crevaient souvent de faim en pleine mer car se rapprocher des côtes c'est aussi être à proximité de propriétaires terriens qui ne veulent pas se faire piller et qui les reçoivent à coups d'arbalète même s'ils s'approchent pacifiquement. Par ailleurs les pirates sont territoriaux. Ils connaissent très bien un coin de mer et y patrouillent pour fondre sur leur proie dès qu'ils l'ont repérée. Il est nécessaire de s'aider de la géographie, des passes, de l'orientation habituelle du vent et des courants pour avoir l'avantage. Cela serait impossible si le navire pirate faisait le tour du continent et n'en connaissait qu’approximativement les dangers marins.

« La carte des cotes d’Orzian a été complétée par le travail d'exploration commerciale et militaire des Duchés et des Empires. Quand on veut assurer son hégémonie sur un territoire, on balise et l’on borne. Certains pays ont même élevé des murs. Bref, les marins ont recoupé différentes cartes et informations glanées dans les ports pour établir la topographie actuelle du continent. J’ai sûrement contribué à donner des noms et une forme à des terres inconnues, même si en définitive c’est un travail commun de plusieurs siècles. Quant à lancer des expéditions, ça nous arrive encore. Nous n’établissons pas de relation commerciale lointaine et suivie avec les étrangers. Et puis naviguer sur certaines mers peut s’avérer dangereux pour les navires de commerce ; ils sont plus lourds et moins manœuvrables. » Valerya ne répondait pas vraiment à la question de la kitsune et c’était fait exprès. Ses explorations secrètes et les liens qu’elle pouvait nouer avec d’autres peuplades relevaient en quelque sorte du secret d’état. Elle n’allait pas révéler quelle était sa politique diplomatique avec qui que ce soit, aussi amical soit-il.

Osami n’avait pas la même vision, elle expliquait clairement comment elle avait réparti les pouvoirs dans son duché. C’était soit un mensonge, soit faire preuve d’une confiance dangereusement aveugle. Heureusement Valerya ne comptait pas annexer ce duché coincé entre Teïder et Akkaton. « Le problème c’est qu’à un moment, ceux qui vous doivent tout se mettent à penser qu’en fait vous ne seriez pas là où vous êtes sans eux et qu’il suffirait d’une pichenette pour vous éjecter du trône. Rien n’est jamais acquis et pour se maintenir au pouvoir il faut parfois savoir trancher dans le vif. Littéralement. »  dit Valerya d’un ton lugubre. Il faut dire qu’au fil des siècles, elle avait maté un certain nombre de révoltes.

« C’est une plaisanterie ? » demanda Valerya qui venait de tomber dans un guet-apens burlesque. Ça devait être drôle pour le crétin qui croyait pimenter son voyage, mais la pirate ne goûtait pas la cocasserie de la chose : un pirate victime d’un abordage, on aura tout vu.

« Alors d’une, je ne suis pas honorable. De deux, j’ai du mal à comprendre comment un serpent de mer a pu deviner l’itinéraire que j’emprunterai pour aller à Nidos. D’ailleurs  cette visite s’est décidée sur un coup de tête au port. Ça veut dire que tu nous as forcément écoutées et suivies, donc t’es un espion et j’aime pas les fouineurs. De trois, tu connais ma tête, mon identité et la barquavela que je possède. Donc tu es quoi ? Un serpent de mer avec des jambes qui vient de temps en temps te jeter un coup de gnôle au port et qui s’est dit qu’il pouvait me rançonner ? Je sais pas qui tu es, mais tu joues avec ta vie… Donc avant que je te découpe en sushi pour notre amie kitsune, tu ferais mieux de présenter tes excuses pour avoir interrompu notre voyage et de détaler. J’suis pas d’humeur à ce qu’on me fasse perdre un bon vent arrière. » La main sur la garde de son épée, le visage renfrogné, la duchesse n'était clairement pas de bonne humeur et elle aurait fait fuir n'importe quel Esperanzien avec un tantinet de cervelle.

Tandis qu'elle discourait la duchesse visualisa une petite surprise pour le serpent de mer, c’est à dire l’invocation d’un ami à écailles. Ce qui était inquiétant c’est que, si c’était un mage transformiste, il était arrivé bien avant elle par un portail peut-être, ce qui signifiait qu’il était aussi un puissant invocateur. Ou il s’agissait véritablement d’un serpent de mer, mais il devait avoir un complice mage au port capable de communiquer à longue distance avec lui. La deuxième chose inquiétante, c’était la légère embarcation qui ne supporterait pas les assauts d’un combat. Heureusement les deux femmes cabotaient, elles pourraient rapidement rejoindre une île. Osami se transformerait en oiseau et pourrait atteindre les terres sans trop de mal. Pour Valerya ce serait peut-être plus compliqué. Mais elle s’en tirerait, elle avait vu pire.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Mer 6 Juin - 20:03
Osami n'avait rien à ajouter par rapport aux explications de sa collègue au sujet de ses politiques commerciales actuelles, mais aussi le fait que le travail d'exploration des côtes du continent était le fruit de collaborations communes et plus ou moins volontaires entre les différentes nations et acteurs plus modestes de la chose. Pour sa part la duchesse avait l'impression que le plus difficile ce n'était pas forcément de compléter totalement la carte navale des côtes du continent, mais d'établir celle des terres intérieures composant celui-ci. Après tout il y avait disons plus de choses à noter finalement au niveau de la terre ferme, du moins quand on ne pouvait pas vivre sous l'eau, surtout que ne soyons pas trop optimistes, le continent était encore loin d'être totalement exploré...

Osami sourit sinon aux paroles de sa collègue par rapport à comment elle gérait son pouvoir. Hum intéressant pensa t-elle, disons qu'Osami n'avait pas vraiment totalement dit la vérité même si elle n'avait pas mentit pour autant… Il ne fallait jamais faire confiance totalement à un collègue duc après tout en ces terres, mais devait-elle révéler que les choses étaient plus complexes que le masque de simplicité qu'elle avait dévoilé ? C'était après tout ce masque qui pouvait confondre certains.

« Oh, disons que c'est sans doute le fait que je débute en tant que duchesse qui doit jouer, mais croyez-moi, j'en ai conscience, à vrai dire il y a beaucoup de choses qu'une dame comme moi peut faire grâce à ses nombreuses capacités et qui sont utiles pour rester au pouvoir. » Se contenta t-elle sinon de répondre avec un amusement troublant. Venait-elle de dévoiler autre chose ? Peut-être, de toute manière elle n'avait fait qu'énoncer une évidence, le fait qu'elle se servait de ses pouvoirs, après tout qui ne le ferait pas ?

Quant à ce qui se passa par la suite. En effet c'était une bonne question étrangement se dit Osami quand sa collègue se demanda si ce qui venait d'arriver soudainement était une plaisanterie, pour sa part la kitsune sentait qu'il y en avait en effet anguille sous roche, une très grosse anguille d'ailleurs…

Et cela se confirma quand tout à coup le serpent de mer… Disparut ? Tout simplement, comme s'il n'avait été qu'une illusion, il s'évapora alors dans une sorte d'écran de fumée étrange, puis… Il semblerait que les choses ne soient pas comme elles le semblaient êtres de primes abords devina Osami… Elle surveilla alors les alentours et vit que rien n'arrivait, se demandant si tout était déjà finit, elle glissa à sa collègue.

« C'est étrange, je n'arrive pas à deviner la raison de ce qui vient de se passer et le responsable de ceci… Je pense en tout cas que nous ferions mieux de ne pas nous attarder là... » Et pas qu'un peu, après tout elle prenait très au sérieux le potentiel danger qui pouvaient peser sur elles dorénavant, quoique… Si on avait voulu leur faire du mal, pourquoi ne pas avoir ordonné à cette illusion d'attaquer ? Sauf si ce n'était qu'une illusion incapable de la moindre action agressive… Ce qui expliquerait beaucoup de choses.

Puis, alors elle entendirent quelque chose résonner autour d'elle sans savoir d'où cela venait exactement.

« Pour tout avouer, cela fait déjà un certain temps que je vis dans cet archipel, normalement je reste caché, sauf éventuellement quand je veux m'amuser un peu et il semblerait que ce soit vous qui ayez mon attention aujourd'hui... » Et sur ces bonnes paroles l'entité se tût, puis la mer s'agita autour d'elles sur un rayon de quelques mètres, tellement que la barcavela se mit à trembler.

« Bon, assez... » Finit par dire alors Osami d'un ton agacé, Osami qui après avoir incantée sauta hors de la barque et se transforma en griffon… Ceci fait elle saisit rapidement la barcavela et s'envola avec elle et sa passagère jusqu'à leur destination initiale...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Ven 29 Juin - 0:17
Valerya se tourna vers Osami et hocha la tête lorsque cette dernière fit part de ses doutes. S’agissait-il d’une créature taquine ou d’un mage tapi non loin, prêt à les kidnapper contre une rançon ? En tout cas c’était un coup dans l’eau ; le malandrin n’avait pas le moins du monde impressionné la duchesse, il l’avait mise en rogne et c’était de très mauvais augure pour son espérance de vie. L’animal se dissout sous leurs yeux et une voix se fit entendre. Selon ses dires il se terrait depuis un certain temps; par contre la qualité du serpent de mer qu'il avait créé indiquait qu'il était loin d’être mauvais en enchantements. Son arrogance dévoilait certains aspects de ses talents. Plus elle le ferait parler, plus Valerya pourrait deviner les forces et les faiblesses de son ou ses adversaires. Elle décida de le piquer au vif pour voir sa réaction.

« Une Fausse invocation ? Lamentable ! Non mais, tu croyais que j’allais me laisser prendre ? Viens-donc espèce de lâche, tu te penses fort parce que tu t’en prends à deux femmes sur un petit bateau ? Peuh ! Tu me fais pitié ! » brailla crânement Valerya, le menton relevé en signe de défi. Le type qui la ferait trembler n’était pas encore né, et elle ne capitulerait pas devant une telle impudence.

L’eau bouillonna soudain autour d’elles, apparemment le mage avait mordu à l’hameçon. Habituée au roulis, une main s’appuyant sur le petit mat de la barquavela, l’autre sur la garde de son épée, Valerya espérait débusquer le faiseur de trouble. Ce crétin allait goûter une invocation d’arme au-dessus de sa tête pour lui apprendre à faire de la magie.

« C’est quoi ? Une vaguelette ? Tu te fiches de moi… Woh ! »


Un mouvement derrière elles lui fit tourner la tête et elle contempla Osami qui perdait sa beauté pour se transformer en monstre à plumes. De ses puissantes serres elle arracha la barquavela aux ondes troublées et s’envola dans le ciel. Là, Valerya n’était franchement pas rassurée. Elle maîtrisait les flots mais pas du tout l'espace aérien. Tandis qu’elle filait dans les cieux, elle beugla contre le vent.

« Hé ! Sarrasi ! Ce type maîtrise la magie d’eau et d’invocation. Méfiez-vous, il peut connaître celle du vent. Tournoyez autour de la zone, si nous pouvions repérer cet ensorceleur d’eau douce, ça nous éviterait bien des problèmes pour la régate de demain. »

Valerya mit la main à la poche pour sortir sa longue-vue. Peut-être qu’en se transformant Osami avait la vue perçante du griffon. Elle grommela pour elle-même, même si la mage transformiste pouvait l’entendre. « J’espère qu’il ne maîtrise pas les ténèbres, il serait capable de se rendre invisible. » Et elle regardait toute chose qui eût pu lui paraître suspecte : une ombre qui n’aurait pas dû être sur les flots, une manifestation magique, des vagues heurtant un écueil invisible…
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Sam 30 Juin - 18:51
Il n'y eut étrangement pas de réponses aux provocations de la pirate, sauf un pressentiment d'Osami concernant le fait que tout cela au lieu de vexer le responsable de tout ceci l'amusait. Est-ce que ce dernier cherchait vraiment à se divertir en les enquiquinant ? Étrange si c'était le cas, quoique… Ce monde contenait beaucoup de créatures extraordinaire. Si dans les faits on partait du principe que c'était une créature ou une entité non bipède ou dragonique qui était responsable de cela, on pouvait peut-être se dire qu'en effet elle ne devait pas forcément avoir la même manière de raisonner qu'elles.

Elles virent d'ailleurs quelque chose d'étrange alors qu'elles s'étaient finalement envolés et qu'au lieu de se replier comme elle l'avait prévue, Osami consentit à la demande sa collègue et tourna autour de la zone aquatique dont elles scrutaient la surface pour essayer de constater non sans une certaine vigilance qui était le responsable de tout ceci.

Cette chose étrange était une sorte d'eau noire, comme du pétrole qui apparut à la surface de de l'océan, puis se rassembla en une sphère d'eau noire qui se mit à l'éviter au dessus de l'eau… Osami en voyant cela ne manqua pas de dire alors à Spaventosa avec lassitude. « Un élémentaire de ténèbres ! Ils ne sont pas forcément malveillants de ce que je sais, mais leur humour est sinistre souvent, et des fois de très mauvais goût. » Un esprit plus précisément d'ailleurs, après tout cette créature venait de témoigner en s'adressant à elles qu'elle était dotée d'une certaine intelligence. Cette créature ne venait donc pas du monde matériel, mais du plan élémentaire des ténèbres… La duchesse en tout cas finit par dire à sa collègue.

« Tenez vous vraiment à ce que nous le combattions ? Pas que j'ai peur, mais de réputation ce genre de créature n'est pas vraiment dangereuse, même si leurs farces peuvent causer beaucoup de frayeurs et tracas à certains… Ou alors, nous pourrions peut-être lui donner une bonne leçon ? » Alors qu'elle disait cela l'élémentaire semblait en train de canaliser sa magie, comme s'il se préparait à lancer un sort… Dans les faits il prit soudainement une forme de corbeau particulièrement grande et sembla s'envoler comme s'enfuir, par instinct Osami se lança donc à sa poursuite, ce tout en laissant sa collègue réfléchir à la situation et ce qu'elle désirait faire de cet esprit. Après tout c'était dans le duché de celle-ci que vivait cet intrus, c'était donc à elle de décider de ce qu'il convenait de faire pour résoudre l'éventuel problème qu'il pouvait poser ou décider de s'il y avait réellement un problème...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Dim 1 Juil - 23:17
La vampire leva ostensiblement un pouce reconnaissant à l’intention de la kitsune pour son nouveau survol de la zone. Elle n’avait pas envie de revenir au port, sonner le branle-bas de combat pour une créature qui pourrait être inoffensive. Elle passerait pour une idiote et une couarde auprès des habitants et ça, elle ne se le permettrait pas. Nom d’un kraken, elle avait une réputation à tenir !

« Là ! La murène est sortie de son trou, comme on dit chez nous.» Valerya désigna du doigt un point noir dans la mer, une pollution sphérique qui tranchait avec les eaux de couleur turquoise de l’archipel ducal. Le fauteur de trouble devenait de plus en plus visible et la vampire n’eut bientôt plus l’utilité de sa longue-vue. Elle la plia puis la fourra dans la poche de son manteau dont les pans étaient battus par le vent.

Avec ses yeux d’aigle bien moins éblouis par le soleil que ceux de Valerya, Osami détermina la nature de l’ennemi. La créature n’était pas véritablement méchante, mais elle pouvait être une nuisance à l’occasion. La vampire afficha un de ses rares sourires lumineux, apparemment amusée d’apprendre que la kitsune se méfiait de leur humour qu’elle trouvait sinistre et de mauvais goût. L’Esperanzienne de son côté jugeait qu’ils avaient tout pour s’entendre, vu qu’ils partageaient ce trait particulier.

La transformiste lui demanda d’un ton dubitatif si elles devaient lui rendre la monnaie de sa pièce. Valerya, qui, outre le fait d’avoir un humour noir et assez discutable, était du genre revancharde. Son sourire ravi se transforma en un rictus sinistre en imaginant une vengeance à deux. « Ma foi, ça pourrait être amusant… » Lâcha t-elle lentement.

Puis, aussi soudainement qu’un éclair dans un ciel bleu, une idée bien plus machiavélique frappa son esprit. « Pourquoi s’en faire un ennemi quand nous pourrions nous en faire un ami ? Et puis si ça ne fonctionne pas, nous pourrions poursuivre jusqu’à Nidos. Je ne pense pas que nous serons suivies jusque là.»

La vampire toucha sa gorge et sa voix se trouva amplifiée par magie. Ainsi, même à distance, elle pouvait communiquer avec la créature des ténèbres.

« Eh, toi ! Tes illusions sont très réussies. Tu me plais. J’ai un marché à te proposer ; je sais que passer des siècles à vivre ici peut être monotone. C’est peut-être pour ça que tu as voulu briser la glace avec moi. Bon, tu t’en es pris à un gros poisson… Voire deux, ma camarade est une sacrée magicienne. Bref, si ça te tente, je te propose de mettre un peu de piquant durant la régate de demain. Les Commodores et les capitaines vont s’affronter, c’est comme ça depuis des siècles et ce n’est pas vraiment palpitant. Surtout pour moi car j’ai assisté à toutes les régates. Toi aussi peut-être. Donc si tu pouvais te placer au niveau de la passe du Corail Blanc et leur faire une petite frayeur, ça changera ton quotidien et le mien aussi. Et tu pourras t’amuser à donner une trouille bleue à tous ces matelots d’eau douce, il y en a qui ont le melon tellement gros qu’ils se prennent pour plus forts qu’ils ne le sont. Alors, t’en penses quoi ? »

Le marché lui semblait honnête. Elle attendait la réponse de l’élémentaire avec un petit sourire satisfait. Qu’il puisse se promener dans ses eaux ou ses îles ne la dérangeait pas, tant qu’il ne s’en prenait pas à elle ou qu’il ne semait pas le chaos. Elle pouvait peut-être canaliser la force de cette créature en jouant sur son sentiment de solitude pour en faire une sorte de gardien.

Magie Utilisée a écrit:

Voix puissante : 10 points de mana toutes les 10 minutes
Le mage rend sa voix particulièrement forte, pas au point d'être un danger pour l'ouïe d'autrui, mais assez pour être aisément entendu de loin et par beaucoup de monde.
Geste clé : Toucher sa gorge.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Lun 2 Juil - 20:27
Osami qui fut d'accord pour poursuivre la créature pour lui donner une bonne leçon, le fut aussi quand peu après sa collègue eut une idée. Se faire ami avec un esprit élémentaire des ténèbres ? Eh bien si elle avait une idée en tête, pourquoi pas ? Pour sa part elle supposait que ce n'était pas le genre d'amis qu'on se faisait fréquemment, surtout que certaines personnes avaient peur des ténèbres ou les considéraient mauvais en tant qu'élément alors qu'ils étaient souvent neutres par essence comme chaque élément, mais en effet ça pouvait avoir ses intérêts...

Et visiblement l'idée de la vampiresse semblait tenir du génie, car immédiatement après les paroles de celle-ci, l'esprit s'arrêta dans sa fuite et reprit une forme de boule de ténèbres condensée. Osami ralentit alors la cadence et comme disons un griffon n'était pas fait pour stationner en l'air, elle lui fit signe de se rapprocher du sol alors qu'elle s'y déposait, ceci fait la créature de ténèbres demanda avec un enthousiasme à peine contenu. Mais ce d'une voix étrange, comme si la nuit parlait, mais pas la nuit sombre et sinistre, ni la nuit douce et apaisante, plutôt la nuit où l'on entend résonner les bruits des rires des compagnons buvant tard le soir, les paroles des conteurs racontant leurs histoires et les pas plus que feutrés des montes en l'air audacieux.

« Comment pourrais-je refuser un marché aussi séduisant ? Ah la solitude ? Je n'en souffre pas vraiment je vous avouerais, mais la vie est toujours plus palpitante quand on dispose de cibles pour des farces de toutes sortes. Vous voulez donc que je fasse peur à ceux qui vont concourir au cours de cette régate ? Soit, si vous me garantissez que ce sera sans danger pour moi, je vais faire de mon mieux. Il faut énormément de magie pour faire ce que je prévois de faire après tout, tellement que j'aurais besoin de repos, mais je peux vous assurer qu'ils n'oublieront pas ma petite performance... » L'esprit des ténèbres semblait presque tressauter à cette idée, visiblement ils étaient tombés sur un plaisantin parmi ces derniers. Soit, Osami supposait après tout qu'il devait y avoir foule d'élémentaires à la personnalité différente pour chaque élément, mais avec un point commun sans doute…

« Pour ma part j'ai hâte de voir ce que vous allez nous réserver si vous nous promettez un grand spectacle. Avec de la chance vous deviendrez peut-être même une célébrité locale d'ailleurs. » Elle ne savait pas si l'esprit se renfrognait ou s'enthousiasmait à cette idée, mais celui-ci reprit en prenant la forme d'un chevalier noir fait de ténèbres à l'état pur.

« Quoiqu'il en soit il va falloir que je prépare ma mise en scène, dîtes moi honorée associée qui êtes maîtresse de ces terres, pourriez-vous me donner quelques informations intéressantes sur les personnages que vous désirez que j'effraye ? Quelles sont leurs peurs ou frayeurs cachées par exemple ? » Le chevalier semblait alors faire mine de réfléchir avant de prendre ensuite la forme d'un gros chat fait de ténèbres à l'état pur lui aussi. Osami se demandait ce qui se passait si elle les touchait, sans doute pas grand-chose en faîte… Elle avait entendu dire que les ténèbres matérialisés dont était fait certains esprits des ténèbres avait un peu la consistance du caoutchouc Akkatonien…

« Si je réussis, puis-je vous demander quelque chose en échange ? » Finit en tout cas par demander l'esprit alors qu'Osami la griffone regardait la scène non sans un certain amusement, la créature de ténèbres finit conclut alors d'un ton étrangement félin. « Construisez moi un petit autel quelque part, pas pour que qui que ce soit me vénère, disons juste que les miens ne peuvent mourir que dans leur plan d'origine, mais qu'il est extrêmement difficile voir impossible de venir dans le plan matériel dans l'aide d'un mage, cet autel m'y aiderait donc un peu si je venais à être bannis. Si vous acceptez, je vous expliquerai après la compétition comment le construire. » La demande semblait plutôt raisonnable aux yeux de la kitsune, restait donc à voir ce que Spaventosa-san en pensait.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Mer 11 Juil - 18:05
Valerya se tint fermement au mât de la barquavela lorsque la duchesse griffonne atterrit à nouveau sur l’eau. C’était une manœuvre qui ne la déstabilisait pas car elle lui était habituelle; les lames violentes pouvaient faire planer quelques secondes les navires au-dessus des eaux et la descente des canots depuis ses plus gros navires procurait une sensation similaire.

Elle n’était nullement impressionnée par la créature ténébreuse. Au contraire, elle-même mage utilisant cet élément et vampire, donc créature de la nuit, elle ressentait un certain apaisement face à l’élémentaire. Elle se serait bien plus méfiée s’il avait été de feu ou de lumière. En tout cas sa proposition avait fait mouche ; la boule de magie s’était arrêtée dans sa fuite pour revenir discuter. « Dans les Duchés, tout s’achète et tout se vend » murmura Valerya avec un petit sourire victorieux « Le tout c’est de savoir repérer les besoins de son interlocuteur. »

Et il ne serait apparemment pas question d’argent, mais d’une plaisanterie. L’élémentaire semblait passer son temps à accoster les marins pour leur faire des farces. Valerya s’étonna que l’information ne lui soit pas revenue jusqu’aux oreilles depuis le temps. Les gars avaient toujours des histoires étranges à raconter, surtout après quelques verres. C’est ainsi que les informations passaient, que les réputations forgeaient et que les légendes se créaient.

« Les équipages sont désarmés pendant la régate depuis la troisième année du festival. Lupio le Cruel a fait sombrer trois navire et a pris d’assaut un quatrième… Ce fut une boucherie. Depuis les marins voyagent léger pour aller plus vite et ont interdiction d’utiliser armes et magie. Donc, a priori, c’est sans danger. » Bon, évidemment c’était sans compter sur les tricheurs ; on était à Esperanza après tout. « Et bien entendu, il faudra que la surprise ne blesse pas mes hommes. » ça tombait sous le sens, mais sait-on jamais…

L’élémentaire se transforma alors qu’Osami le complimentait. « C’est sûr, avec cette forme tu vas devenir célèbre. » Valerya avait déjà un surnom pour lui : le Chevalier de Jais. S’il lui prenait l’envie de diriger un groupe de mercenaires un jour, il attirerait tout de suite les jeunes blanc-becs grâce à sa classe. Hélas il se transforma à nouveau mais en chat cette fois. Le genre de bestiole qui fait la sieste sur le pont au lieu de chasser les souris et que Valerya faisait dégager à coup de pied dans le derrière. Elle répondit néanmoins à ses questions, regrettant la forme précédente.

« N’importe quel marin a peur de voir son bateau prendre feu ou de couler. Ils adorent l’or, une bonne bagarre et l’alcool. Ils n’aiment pas les… rongeurs »
dit-elle avec difficulté en faisant une grimace en prononçant ce dernier mot « Car ils portent malheur. Ils mangent les cordages, ce qui peut créer de gros problèmes. Si vous voulez faire fuir toute la clientèle d’un tripot espéranzien, vous n’avez qu’à crier lapin. Mais cela peut s’avérer dangereux même pour le plaisantin. Certains ont terminé accrochés à une ancre dans la rade. » Et la duchesse n’avait pas vraiment envie qu’on l’associe à une blague de mauvais goût de ce genre.

L'élémentaire lui proposa alors un marché. Cela semblait à première vue sans conséquence mais son naturel méfiant l'incita à poser ses conditions.

« Le problème avec ce genre de portes, c’est que n’importe qui peut les emprunter. Cela pourrait me créer des problèmes un jour. Je vais l’accepter, à la condition suivante : tu garderas l’île qui sera réservée à cet autel. Et tu t’efforceras de faire fuir ceux qui voudraient s’en approcher de trop près. Malheureusement tous les mages ne sont pas aussi sympathiques que moi. » Beaucoup auraient eu à redire à cette déclaration mais Valerya s’estimait très permissive. Si elle s’était écoutée, elle aurait tué une bonne partie de ses sujets depuis longtemps tant ils l’horripilent.

« Bien ! Si nous en avons fini, ô honorable gardien de la porte des ténèbres, nous aimerions poursuivre notre route et te laisser à tes préparations. J’ai hâte de voir ce que tu nous prépares pour la régate. » Valerya était pressée de mettre les voiles avant que la nuit tombe. Nidos était bien plus impressionnante de jour avec ses falaises abruptes et ses Azuriens qui se jetaient dans le vide pour planer paresseusement au-dessus des mâts des bateaux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Jeu 12 Juil - 16:38
« Je ne les blesserai pas ne vous inquiétez pas, en tout cas merci pour l'anecdote, cela me donne des idées... » Répondit l'esprit élémentaire des ténèbres d'un ton empli de réflexion par rapport au fait qu'il serait en sécurité par rapport à cette farce et qu'un certain Lupio le cruel il y a bien longtemps de cela avait causé beaucoup de dommages lors de la troisième année de cette fameuse régate. Pour sa part Osami pensa qu'ils étaient bien dans les duchés décidément, Esperanziens ou non, ils avaient visiblement eux aussi ne serait-ce qu'en partie le même instinct de compétition… Ou du moins, le même opportunisme plus ou moins bien placé quand ils 'agit de vengeance ou vendetta personnelle...

Sinon notons qu'Osami n'avait pas été trop gênée par la forme de félin qu'avait prit l'esprit élémentaire. Pour sa part en tout cas elle pensait que celui-ci pouvait bien faire ce qu'il voulait au final à ce niveau, après tout ce genre de créature magique n'en faisait souvent qu'à sa tête, du moins dans les limites de caractères tracées par son élément. Cela lui faisait d'ailleurs penser qu'actuellement elle n'avait encore jamais posée le pied dans le moindre plan élémentaire… Peut-être serait-ce une expérience à tenter à l'avenir ? Peut-être, mais en faisant preuve de prudence, après tout on ne savait jamais en terrain inconnu, surtout que ça l'était dans tous le sens du terme…

« Je vois, merci en tout cas pour vos idées dame duchesse, je pense que je vais beaucoup m'amuser à cette régate de demain. Qui sait ? Peut-être qu'on appréciera tant mon intervention qu'on me conviera aux prochaines ! Quoique… Si je devenais aussi coutumier à supporter à cet événement, cela perdrait un peu de son effet de surprise je suppose... » Dit sinon l'élémentaire à la fois pensif et enthousiaste, du moins c'est ce que faisait penser le ton de sa voix au sujet de ce qu'il pourrait faire pour la régate de demain, ce avant de reprendre avec plus de sérieux concernant la demande qu'il avait fait à Spaventosa-san. Enfin il ou elle, c'était un esprit après tout, difficile de définir un sexe à ces choses… Sauf éventuellement celui qu'il se donnerait arbitrairement.

« Oh ce n'est pas vraiment une porte ouverte sur le monde élémentaire, juste une sorte de lien disons entre moi et le monde matériel ! Mais soit, je garderait l'autel et l'île le contenant, même si je suppose que pour peu que vous n'ébruitiez pas la chose et qu'on le fasse dans un endroit discret, ça ne devrait pas vraiment être un problème... » Visiblement l'esprit n'était pas trop enthousiaste à l'idée de garder une île, mais semblait prêt à respecter cette part du marché, d'ailleurs il ne manqua pas de conclure ensuite aimablement, mais d'un ton étrangement légèrement déçu quand Spaventosa-san prit congé. « Oui, bien entendu, passez une bonne soirée mesdames ! Nous nous reverrons lors de la régate je suppose ! »

Les dames prirent donc congé sur ce et par la voie des mers, Osami ne manqua pas alors de demander alors qu'elles se rapprochaient de leur destination.

« C'était intéressant je suppose, mais dîtes moi Spaventosa-san, avez vous vraiment fait cela pour vous amuser ou bien avez vous quelque chose en tête ? » Demanda donc la kitsune avec amusement et une pointe de complicité, ce avant de conclure en voyant qu'ils approchaient de l'île des azuriens. « Encore une fois vous allez être ma guide je suppose, sauf si vous désirez que je nous mène rapidement là-bas par la voie des airs après que nous ayons accostés ? » Car au vu de la configuration des lieux, ce serait peut-être préférable, on dirait après tout que ça n'avait pas été conçu en pensant beaucoup aux autres races que celle des azuriens… Après tout tout le monde n'était pas doté d'ailes aux dernières nouvelles.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Mar 17 Juil - 22:47
Valerya demeura immobile une seconde ou deux, le temps de réfléchir. Son expression insondable ne reflétait aucun sentiment. Elle calculait tout simplement les avantages et inconvénients d’une telle situation.

« Bien. Si c’est un lien personnel, je n’ai rien contre. Je n’aimerais pas qu’une porte dimensionnelle de grande envergure soit installée sur une de mes îles. J’ai déjà assez de soucis avec mes pirates pour avoir à surveiller les allées et venues d’élémentaires. » conclut-elle.

Valerya hocha sèchement la tête, c’était sa façon aimable de prendre congé. « Oui, rendez-vous à la régate. Et après nous pourrons discuter à notre aise lors de notre prochain entretien. » La duchesse tira sur un bout, la voile se gonfla et, mue par le vent, la barquavela fila sur l’eau. Elle fit un dernier adieu de la main à la créature élémentaire puis tourna son regard vers sa destination.

« Quoiqu’elle en dise, cette entité manque vraiment de compagnie. »
lâcha la duchesse. « Si on l’avait invitée à prendre un pot à Nidos, je parie qu’elle nous aurait suivies. C’était une bonne chose de ne pas l’avoir fait. Si elle s’était amusée à se transformer ou à voler avec les Azuriens ce soir, elle n’aurait pas eu l’effet de surprise pendant la régate. Les nouvelles vont vite, surtout si elles viennent des Azuriens.»  Ils n’avaient pas leur langue dans leur poche et grâce à ces commères quasiment incapables de garder un secret, elle avait découvert quelques complots tramés par des capitaines ambitieux. Elle eut le temps d'expliquer sa démarche avec leur agresseur insolite alors que la barquavela filait vers Nidos.

« S’il y a une chose que des siècles de gouvernance m’ont appris, c’est qu’il vaut mieux concilier avec d’éventuels fauteurs de trouble, gagner leurs faveurs et peut-être les tourner vers un ennemi commun. Ça évite bien des révoltes. Je n’ai pas apostrophé l’élémentaire pour m’amuser mais pour jauger sa force et l’obliger à se découvrir. Mon esbroufe était calculée. Et puis je ne pense pas que beaucoup d’ennemis isolés puisse nous résister, nous sommes deux combattantes. J’ai ensuite préféré tisser des liens avec cette créature plutôt que d’entrer dans un affrontement stérile. Nous sommes tous les deux gagnants… D’une certaine manière nous avons commercé, troqué des services. C’est l’esprit duchéen. »

Tandis qu’elle discourait la barque amorça un virage en longeant une île couverte d’une forêt dense.

« Le mieux sera d’y arriver par voie de mer, nous ne sommes plus très loin maintenant. Ensuite il sera effectivement plus pratique de voler. Sauf si vous aimez utiliser les échelles ou les ponts de cordes. L’ascension est plutôt longue, mais la vue est assez belle. » Valerya n’en dit pas plus pour laisser Osami découvrir le site par elle-même.

C’est au détour d’une cirque qui lui cachait la vue qu’Osami put apercevoir les deux éminences de calcaire jumelles plantées dans l’eau. De loin elles ressemblaient à deux montant de porte qui auraient perdu  leur partie supérieure. Les deux immenses rocs éclairés de la lumière oranger du soleil couchant grouillaient de vie : des nuées d’oiseaux criards s’envolaient, les uns pour piquer dans l’eau, d’autres pour tournoyer en poussant des glapissements rauques.

« Quand ce ne sont pas les oiseaux qui braillent, ce sont les Azuriens qui vous cassent les oreilles. Bienvenue à Nidos. »

La barquavela s’arrêta près d’un ponton de bois léger flottant sur l’onde claire. Valerya lui proposa sa main pour descendre : certains continentaux éprouvaient de la difficulté à marcher sur ce terrain mouvant. Le ponton était encombré de marins. Certains reconnurent la duchesse qui se fit héler. Cette dernière dut sacrifier quelques minutes à saluer ses concitoyens. Elle en profita pour présenter Osami en prétendant qu’elle savait se transformer en griffonne. Cela souleva des sifflement approbateurs des Azuriens qui semblaient apprécier les mages tranformistes volants. Les habitants avaient souvent les pieds palmés, une amélioration corporelle magique utile dans l’archipel. On  mena les deux femmes devant un navire que l’on préparait pour la régate, le Bartoloméo, dont l’équipage était tout entier composé d’Azuriens. Valerya décida qu’il était temps de s’en aller et les marins lui promirent de retrouver les deux duchesses à la taverne.

« Bon, on est pas sorties de l’auberge… Littéralement parlant. Ces Azuriens sont de vrais pots de colle. » Derrière sa grogne se cachait une réelle affection. Ces créatures étaient étonnantes et la divertissaient toujours. Par contre ils devenaient de véritables nuisances lorsqu’ils avaient décidé de se rebeller ou de revendiquer quoi que ce soit.

Valerya fit suffisamment confiance à Osami pour qu’elle la transporte jusqu’en haut d’une des deux îles. Elle lui donna des indications pour La Mouette Rieuse, la taverne de Nidos, en expliquant qu’il ne fallait pas se louper à l’atterrissage. C’est dans ce genre de moment que Valerya regrettait de ne pas maîtriser suffisamment la magie du vent pour voler.

La Mouette Rieuse était une taverne creusée dans le calcaire. Les murs blancs étaient couverts de dessins et de noms gravés dans la pierre, comme si certains visiteurs avaient voulu marquer les murs de leur empreinte indélébile. Il y avait aussi des peintures sur bois de facture naïve,une grosse proue en forme d’Azurienne lascive, des guirlandes de coquillages colorés, des bougies parfumés et des plumes parsemées un peu partout. La décoration était surchargée mais elle donnait une ambiance joyeuse et colorée à l’établissement.

Le Tavernier:
 

La salle était encombrée d’Azurien mais aussi de quelques marins de diverses races. Les clients accueillirent bruyamment l’atterrissage d’Osami par des acclamations. Un Azurien gris et blanc haut sur pattes avec un long bec et un long cou qu’il pliait en forme de S et détendait soudainement les accueillit.

« Bienvenue ! Bienvenue ! On m’a dit que vous arriviez, mais de quelle manière ! Qui est cette jeune dame ? Oh ! Oh ! Vous êtes quelqu’un, hein ? Sinon la duchesse ne vous aurait pas laissée vous emmener dans les airs. Je suis Lindoro Cou-de-Serpent. Si mesdames veulent bien me suivre, vos admirateurs vous attendent. »

Lindoro le suivit tandis que les deux femmes étaient assaillies par des clients curieux. Osami était une nouveauté. Les Azuriens lui demandèrent sans façon son nom et son surnom, ce qu’elle faisait là, comment était son pays et tout un tas de questions diverses. Valerya grogna quelques minutes mais quand il fut clair que les curieux ne cesseraient pas leur chahut malgré son autorité, elle roula des yeux d’un air exaspéré vers Lindoro qui haussa les épaules et rejoignit l’arrière de son comptoir d’une démarche mécanique, préparant une tournée générale.

« Je crois qu'il va falloir leur dire quelques mots, sinon ils ne vont pas vous lâcher. » dit Valerya assez fort pour que sa voix atteignent les oreilles d'Osami.

« Oh oui! Un discours! Un discours! »brailla quelqu'un et le petit attroupement reprit ces paroles, les scandant en rythme. Valerya, dépitée, se passa la main sur le visage. Non mais quelles manières...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Ven 20 Juil - 14:08
Osami s'amusa des paroles de sa collègue concernant l'élémentaire des ténèbres, mais n'eut rien à y ajouter. Quoiqu'il en soit, elle pensait que la vampiresse avait tout de même fait ça par amusement, ce d'une manière ou d'une autre. Certes elle ne mentait pas totalement non plus selon elle quand elle expliquait que ça avait été pour l'arranger et que l'esprit des ténèbres ne pose pas de problèmes, mais… La kitsune refusait de croire que la demande particulière que la dame de la nuit avait fait concernant le fait d'animer la régate n'était pas aussi grandement animée par une certaine envie ludique de rendre l’événement plus exaltant. De toute manière, Osami n'allait pas s'en plaindre disons, après tout elle n'avait rien contre le fait de contempler cet événement, surtout que son duché étant totalement enfermé dans les terres pour sa part, elle n'aurait aucune gêne à contempler des navires qui n'iraient de toute manière piller aucun navire de la flotte qu'elle ne posséderait sans doute jamais.

« Oh, je pense que j'aurais tout le temps nécessaire pour contempler les lieux de toute manière, de plus cela fait toujours un certain effet auprès des azuriens de montrer qu'on sait voler. » Commenta t-elle sinon avec amusement concernant le fait qu'il serait pratique de voler à un moment donné. En effet les azuriens étaient du genre à apprécier leur capacité de voler, mais pas à détester que d'autres l'aient. Peut-être avaient-ils pitié de ceux qu'ils nommaient les sans-ailes ? Peut-être, cela ou bien ils trouvaient que c'était une vertu d'avoir ce potentiel...

Et évidemment, ce fut avec appréciation qu'elle contempla leur destination quand celle-ci se profila à l'horizon, et avec amusement qu'elle entendit Spaventosa-san maugréer un peu au sujet des azuriens. Disons que vivant pour sa part dans un duché montagneux, ce n'est pas comme si Osami ne fréquentait jamais ces derniers, mais il est vrai que le silence et le calme étaient deux choses difficiles à obtenir quand on conversait avec eux...

Et évidemment quand elles arrivèrent, elles firent toute deux une certaine impression. Dame Valerya car elle était duchesse de ces terres évidemment, même si pour les azuriens la déférence envers le pouvoir était des fois une notion plus ou moins abstraite, et Osami car ils apprirent rapidement grâce à Spaventosa-san, que la kitsune savait voler avec ses pouvoirs. En effet, et celle-ci ne s'en cacha pas, comme elle ne cacha pas son appréciation devant le magnifique bâtiment à l'équipage purement azuréen qui était nommé en hommage au plus légendaire des leurs. Par la sainte magie, elle se demandait bien comme ils allaient réagir demain à la petite surprise qu'allait leur offrir l'élémentaire de ténèbres… Sans doute que ce serait un moment d'anthologie, pour le coup elle ne le manquerait pour rien au monde.

« Je m'en excuse d'avance, mais ce n'est pas lorsque vous vous rendrez en mes terres malheureusement que vous serez délivrée de ces derniers Spaventosa-san, allez savoir pourquoi, mais l'environnement montagneux leur plaît. » Glissa sinon Osami avec un mélange de taquinerie et compréhension à la vampiresse qui confia que les azuriens étaient de vrais pots de colles. En effet, mais au moins ils étaient attachants pensa t-elle et surtout… Ils n'avaient pas souvent de pensées déplacées contrairement à certaines autres personnes trop loquaces lorsqu'elles étaient un peu ivres.

Et sur ce elles se rendirent donc à la mouette radieuse par l’intermédiaire des airs, mais cette fois-ci la kitsune prit une forme de pégase… Parce que certes voler en tant que griffonne était amusant, mais un griffon c'était grand, c'était épais, c'était lourd et puis prendre une telle forme coûtait énormément en mana, alors autant arrêter d'être libertaire concernant le lancer de tels sorts sans bonne raison...

Osami qui reprit sa forme de kitsune, en certes plus petite à l’atterrissage, profita en tout cas avec Spaventosa-san de l'accueil qui leur fut fait par les clients. Bien ! Ces derniers étaient visiblement de meilleure compagnie que des pirates ou bergers lambda, ce n'était pas plus mal ! Bon, elle en venait presque à se demander où était le coup fourré dans tout ceci, mais bon, même dans les Duchés du Sud il devait exister après tout, et elle le savait fort bien, des endroits où l'on pouvait se détendre et rigoler, en somme baisser sa garde sans avoir peur de le regretter après.

« Je suis Osami Nakajima, duchesse de Sarrasi, un duché très montagneux doté de ses propres charmes, le genre d'endroits que vous apprécieriez visiter je pense. » Dit en tout cas la kitsune de bonne humeur après l'accueil fort aimable du tavernier, ce avant de suivre celui-ci et de se faire accoster, elle et sa collègue par des clients plus que curieux… Ce au point de finir par demander en chœur un discours après quelques paroles un poil imprudente de sa collègue. Osami sourit alors et accéda à la requête.

« D'accord, d'accord, je vais faire un discours. »
Elle reprit alors d'une voix clair après que les azuriens se soient exclamés de joie, puis soient arrivés à rester un peu silencieux le temps de l'écouter un minimum.

« Esperanzia est vraiment un beau duché, c'est là une évidence que je ne peux que clamer haut et fort, un duché magnifique qui a une atmosphère qui le rend unique et reconnaissable entre tous ! Pour cela je dois aussi bien dire merci à sa dirigeante qu'à ses sujets. Un duché avec lequel je serais heureuse que Sarrasi ait une bonne entente, notre éloignement géographique après tout est un avantage qui pourrait nous rendre d'autant plus proches. Pas de frontières à se disputer, pas de véritables litiges commerciaux directs, mais surtout et vous le découvrirez vites, nous nous ressemblons tellement ! Les montagnards sachez les sont des gens vous ressemblant beaucoup, ils n'ont certes pas le pied marin comme vous, mais le même esprit d'indépendance et surtout la même fierté par rapport aux habitants des plaines comme ils le disent si bien ! Et surtout, mes amis à plumes, comment une contrée dotées d'aussi magnifiques perchoirs que les montagnes pourrait être désagréable ? » Et sur ces belles paroles, elle observa donc la réaction de ses auditeurs.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Sam 28 Juil - 21:17
« C’est un nom qui sonne Ikhyldien. » « T’es certain ? » « C’est où Sarrasi ? » « Connais pas. » « Y a des villes à piller ? » « La montagne, ça vous gagne ! Ah ! Ah ! » « Moi j’préfère la mer. » « C’est sûr avec tes pieds palmés et ta face de pingouin, les perchoirs c’est pas ton truc.» « Tu sais c’qu’elle te dit ma face de pingouin ? » « Les montagnes ? Comme le Montrehokipu ? » « Non, plus haut encore, avec de la neige dessus. J’en ai vu dans ma jeunesse.» etc.

Il ne fut pas compliqué pour Osami de capter les impressions des Azuriens. En fait dès qu’elle ouvrit sa bouche pour discourir, chacun y alla de sa petite réflexion personnelle. A la fin du monologue de la duchesse, Valerya se demanda combien avaient déjà décroché. En tout cas le public volatile applaudit la kitsune avec chaleur, apparemment très content que les pirates soient tenus en si haute estime dans ce lointain duché aux sommets couverts de neige. Les clients des autres races, plus discrets, levèrent leur verre en guise de salut.

« Tournée générale ! » cria quelqu’un et les clients firent un remue-ménage du diable, les uns tambourinant sur le comptoir, les tables et les  autres du pied tout en criant ou sifflant. Lindoro Cou-de-Serpent et ses aides avaient aligné une bonne cinquantaine de verres qu’ils remplissaient en versant ce qui semblait être du vin de palme en passant la bouteille de long en large sur la ligne. Une chanson à boire se fit entendre et la mélodie prit de l’ampleur quand presque toutes les gorges trillèrent l'air lent. Le tavernier-héron déambulait entre les tables de sa démarche raide, allongeant et pliant son cou de façon étrange pour servir les personnes les plus éloignées du comptoir. Tout en chantant Valerya prit un verre sur le comptoir pour le tendre à Osami. On excuserait la duchesse d’Esperanza de ne pas trinquer avec ses concitoyens mais la kitsune n’avait aucun problème physiologique pour leur refuser cet honneur. Chacun vida son verre puis une seconde tournée fut proposée car on n’avait pas bu à la santé de la duchesse étrangère. Puis on arrosa celle de la duchesse pirate, ensuite le début des festivités, puis à la santé des marins du Bartholoméo qui arrivèrent et à qui l’on conta le voyage d’Osami… Bref il y avait toujours une occasion pour boire encore plus et enchaîner les chansons de marins et de taverne. Plus la soirée avançait, plus les verres s’empilaient et plus le taux d’alcoolémie de l’assistance augmentait. La taverne était maintenant bondée; on parlait fort, on jouait aux dés ou l'on chantait des airs marins. Un artiste sévèrement imbibé avait gravé sur le mur de la taverne une licorne en souvenir de la kitsune et avait inscrit son nom et la date de sa visite. Chacun expliqua à Osami que c'était un honneur de figurer sur ces murs et un azurien chenu ressemblant à un vautour commença à narrer les exploits des capitaines dont l'établissement avait gardé le souvenir mais sa voix nasillarde fut couverte par celle d'un autre qui beugla une chanson à boire.

« Je crois que vous allez dormir ici. Lindoro va vous préparer un joli petit nid. Trop tard pour rentrer et la marée n’est pas favorable, les gars du Bartholomeo nous ramèneront à Esperanza au petit matin. » dit Valerya à l’oreille d’Osami que les azuriens les assiégeaient avec leurs questions ou des anecdotes à propos de Nidos. Valerya, elle, pouvait veiller. Mais si la duchesse de Sarrasi voulait être en forme pour la bagarre de rue du lendemain, elle avait intérêt à se coucher tôt.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Vampire
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'inscription : 09/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya) Dim 29 Juil - 19:50
Osami s'amusa des réactions diverses du public azurien qui était visiblement un public très vivant et donc un très bon public. En soit, elle se demandait même si ces derniers l'avaient écoutés jusqu'au bout où s'ils bloquaient surtout sur quelques détails précis de son discours. Soit, elle se demandait bien comment ils décidaient dans l'empire Akkatonien pour qui voter au vu la politique des dirigeants akkatoniens de faire des discours, des programmes et autres excentricités qui ne se voyaient que peu dans d'autres pays pour gagner des voix… Quoique, elle se demandait si en général ils s'intéressaient vraiment à la politique.

En vérité, elle se demandait aussi ce qu'ils avaient retenus dans son discours à part le fait qu'elle faisait des louanges à leur duché. Fichtre, comme elle Spaventosa-san devait mine de rien être contente d'avoir de tels sujets, il n'étaient pas bien compliqués à comprendre et et pas plus ambitieux après tout. En somme souvent moins complexes à gérer en dehors de certains principes et caprices que les races bipèdes non volantes ou quadrupèdes qui elles aimaient plus ou moins tremper dans la politique et les coup tordus, notamment les humains parce qu'ils étaient assez nombreux comme peuple… En même temps les humains trempaient dans tout ce qui existe, c'est à se demander presque s'ils avaient des goûts étranges pour certains.

En tout cas quand une certaine forme de festivité débuta, c'est non sans un certain enthousiasme qu'Osami elle aussi se mit à chantonner certains chants typiques du duché pirate et but le verre de vin de palme que lui tendit sa collègue qui pour sa part malheureusement devait se passer du plaisir de la boisson, mais pas du chant. Et elle chantait plutôt bien pensa Osami sinon, bon ce n'était pas un chant de diva d'opéra certes, mais elle avait vu bien pire chez les pirates en général…

Et évidemment, Osami essaya d'êtree poli avec tout le monde au cours de cela et de faire plus ou moins semblant d'être flattée par la gravure de licorne qui fut faîte à son honneur. Pourquoi de licorne ? Enfin, c'était là une question qu'il ne valait mieux pas poser pensa la duchesse qui étrangement n'était pas le moins du monde ivre malgré la dizaine de verre qu'elle avait dû avaler. Pourquoi ? Parce qu'elle trichait évidemment, l'avantage d'être l'une des plus grandes mages transformistes du monde était que des poisons comme l'alcool pouvaient si on le désirait n'avoir aucun effets sur l'organisme. Les drogues non plus d'ailleurs, mais ce n'est pas pour autant qu'elle s'amuserait à consommer de telles substances. Ainsi, quand Spaventosa-san lui proposa à sa manière d'aller bientôt dormir, elle devait être la seule aussi sobre qu'elle en dehors de leur hôte et de ses aides dans les environs...

« En effet, je crois qu'il se fait tard, je suppose que je vais vous dire bonne bonne nuit et à demain Spaventosa-san. J'ai décidément hâte de voir de mes propres yeux la régate ou de participer à la lutta, d'autant plus si je finis championne de cette dernière... » Sur ces belles paroles elle ne manqua donc guère d'aller dormir, ce pour être en forme aussi bien pour la régate que la lutta… Autant dire que les prochains jours promettaient d'êtres mouvementés et palpitants. D'autant plus au vu de la manigance qu'avait planifiée la vampiresse avec un certain esprit des ténèbres...




[Hrp : Je te laisses du coup faire un éllipse jusqu'à demain si tu le désires ou même jusqu'à la régate ou la lutta si tu as directement envie qu'on joue ce moment là Wink .]
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 337
Date d'inscription : 17/02/2018
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre duchesses (Pv Valerya)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Entre duchesses (Pv Valerya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Autres villes, et villages-
Sauter vers: