Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

La grande Mascarade [Intrigue]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: La cité d'Inveïs
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Lun 2 Avr - 14:13
Ischüdien ne dit pas un mot et se contenta d’écouter ses interlocuteurs. Sa petite manigance n’était là que pour lui apporter davantage de certitudes, déjouer d’éventuels pièges ou supercheries. Visiblement, il n’y en avait pas, ou alors il n’avait pas visé le bon traitre de Teïder. Non, cela devrait suffire. Il pouvait se fier à eux, du moins un petit peu. Il finit par lever la main, l’agitant un peu.

« Cela ira. Je voulais simplement m’assurer de la cohérence de votre discours et voir si vous ne me cachiez rien d’autre. Par le passé j’ai longtemps baigné dans les intrigues, aussi je me préfère me montrer prudent, quitte à froisser ceux avec qui je traite. Entre un simple froissage, et une dague dans le dos, le choix est vite fait. Très bien colonel Liroy, même si je dois avouer que ce n’est pas ce que j’espérais, je vais m’associer à vous afin de vous aider à avorter le complot de nos chers fanatiques. Peut-être qu’avec tout cela, vous parviendrez à tirer votre épingle du jeu. Il faut saisir chaque opportunité. Je ne vous demanderais pas de me payer. Disons simplement qu’il s’agit d’une faveur contre une autre. »

Le nécromant vint s’approcher lentement du groupe avec lequel il avait gardé une certaine distance depuis le début.

« Gardez donc vos explosions pour mener le combat où boucher les voies de fuites des Teïderiens si jamais on en arrive là. Je me chargerais de la diversion. Je peux invoquer des spectres en pleines réceptions afin de terroriser les participants. Lorsque la panique aura lieu, j’utiliserais mes autres capacités afin d’essayer de distinguer les mouvements des infiltrés. Si jamais ceux-ci décident de passer à l’assaut, je pourrais tenter de les immobiliser. Vous, essayez de préparer un maximum d’hommes. Il faudrait faire en sorte de créer un périmètre afin d’empêcher nos ennemis de s’enfuir, mais aussi les filtrer parmi les invités s’il y a une évacuation. Il serait dommage qu’ils profitent de cela. Aucun de nos précieux poissons ne doit échapper à nos filets. Enfin, vos hommes serviront également à les capturer ou à mener le combat si jamais on en arrive là. Si cela vous convient, allons nous préparer. Lorsque tout sera prêt, contentez-vous de venir dans la salle de réception, je saurais qu’il s’agit là du signal. »

Si la réponse était positive, le dragon-mage se préparerait à partir avant de finalement se retourner vers Liroy.

« Oh une dernière chose colonel Liroy. Il serait fort dommageable que vous trépassiez. Je ne peux vous garantir l’immortalité, mais je peux au moins faire en sorte que vous de vous rendre plus résistant. N’en abusez cependant pas. Acceptez-vous ? »

Encore une fois, si ce dernier acceptait, alors Ischüdien viendrait poser sa main au niveau du cœur de l’humain jetez le sort « La mort te rejette ». Après quoi, si la première réponse était positive, il partirait pour se mettre en préparation. Bien entendu, sur le chemin il jetterait également le même sort sur lui-même. L’ancien arcane du feu vint lentement se rendre à la salle de réception, tout en prenant soin de placer à nouveau son masque sur son visage. Il vint chercher une place de laquelle il pourrait avoir une vue d’ensemble de celle-ci. De là, il se mit à observer en recherche d’éléments suspects.



Sortilège en cour:
 

Sortilèges utilisés:
 

_________________
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 09/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Mar 3 Avr - 19:08
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

Test de charisme de Fortuna : Jet numéro 1

Charisme niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus
Le taux de réussite est donc plafonné à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins

Test de de magie d'Isslan : Jet numéro 2

Usage de la magie de feu + magie transformiste = taux de réussite à 80 ou moins
Aucun bonus ou malus
Le taux de réussite est donc plafonné à 80 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1095
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Mar 3 Avr - 19:08
Le membre 'Otmar Ehrlich Deffarès' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1095
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Mer 4 Avr - 22:55
*Intervention des pnjs*

*Le colonel Liroy*


Le colonel Liroy ne dit rien quant au fait que le dragon avait juste prit ses précautions, après tout, qui irait le lui reprocher par ici ? Quant au fait que le colonel tâcherait de tirer son épingle du jeu, il se contenta de finement sourire, bien entendu qu'il tenterait. Il pourrait même sans doute y arriver d'une certaine manière s'il parevenait à vraiment contrarier le projet des Teïderiens, après tout un peu de prestige ne faisait jamais de mal…

« Cela me semble être une bonne stratégie, je vais donc tâcher de mettre mes hommes en position au plus tôt et discrètement. » Se contenta t-il sinon de dire avec pragmatisme quand le nécromancien eut finit de lui exposer une stratégie à adopter, soit. Liroy n'y voyait pas de faille trop visible après tout, ils pouvaient donc possiblement faire les choses ainsi… Il se rendrait donc dans la salle de réception quant tout serait bon en effet, sur ce il ne dit pas non à une certaine aide magique du nécromancien après tout il ne tenait pas à mourir en ce jour, puis laissa celui-ci partir...

Pour sa part, le colonel avait beaucoup à faire entre-temps et d'une certaine manière il sentait qu'il n'allait pas s'ennuyer ce soir. Tant mieux, après tout il n'avait jamais été spécialement fan des réceptions ou bals où persiflaient les intrigues. Il était un homme d'action pour sa part et peut-être que ce jour à sa manière, serait pour lui le premier où il allait se battre au cours d'une nouvelle guerre dont il ignorait encore grandement la nature, mais qu'il comptait bien gagner.

*Giovanni Esperianca*


Giovanni regarda avec un certain septicisme peu amène le duc Frederico au début, se demandant sans doute à quel jeu ce dernier jouait, puis… L'air presque renfrogné qu'il affichait se mua en réflexion croissante devant les propos du dirigeant de Fortuna. Il n'avait peut-être pas tort finit par penser le général, oui il n'avait probablement pas tort. Mais, devait-il faire ainsi lui aussi s'il devenait duc ? Probablement, même si rien ne l'empêcherait de le faire à sa manière pensa t-il. Oui, cela méritait une certaine réflexion… Mais il est vrai qu'il voulait le bien de la cité d'Inveïs qu'il soit duc ou non et son vieil ami lui avait toujours reproché de ne pas être un excellent intriguant. Peut-être fallait-il que ça change au plus tôt et ce quel que soit celui ou celle qui monterait sur le trône ducal aujourd'hui.

« Je suppose duc Frederico, mais je ne suis pas vous. » Finit par dire Giovanni avec une certaine gravité, mais surtout un grand sérieux, un sérieux néanmoins dénué du semblant d'hostilité qu'il avait pu avoir plus tôt dans ses propos, ce avant de reprendre pensif. « Si je venais à régner, ce qui est peu probable je pense, je ne régnerais pas comme vous, ce que vous dîtes n'est pas dénué de vérités, mais je n'ai pas vos talents, j'en ai d'autres et je les exploiterai pour le bien de ma cité… Et si masque il devait y avoir, ce sera un masque bien à moi. » Il semblait tout à coup bien plus sobre alors qu'il parlait et qu'il semblait lancer un regard au duc actuel d'Inveïs comme avec un air de regret, avant finalement de dire avec une certaine morosité.

« Mais bon, qui sait de quoi sera fait l'avenir ? Vous ne devriez probablement pas perdre de temps avec moi. Mon ami me l'a lui-même dit de nombreuses fois par le passé, je ne suis pas un grand intriguant et c'est là un talent nécessaire à tout duc. Alors vous vous doutez que me choisir comme son successeur serait un pari imprudent de sa part... » Il semblait en tout cas convaincu de ce qu'il disait, cet instant, du moins jusqu'à ce que quelque chose vienne interrompre leur petite conversation.


*Le duc*


« Bien… Maintenant que nous sommes d'accord dame Galante, je pense que nous allons tous passer au chose sérieuse. » Lui glissa alors le duc avec une étonnante solennité avant de de se séparer poliment de la duchesse quand la danse fut terminée, non sans une légère inclinade polie, puis il se dirigea vers le centre de la salle et dit à voix haute en faisant le geste aux musiciens de stopper la musique.

« Habitants d'Inveïs et amis de l'étrangers, que ce soit nos voisins directs ou des autres nations de ce continent ! L'heure est venue d'annoncer qui sera le nouveau dirigeant de cette cité ! » Le duc d'Inveïs ne remarqua pas alors la manière nerveuse et empreinte d'une certaine culpabilité avec laquelle Giovanni le fixait comme si ce dernier attendait quelque chose, par contre il remarqua bien que tout le monde était attentif à ce qu'il allait bientôt dire, c'est alors qu'il entama un discours qu'il avait évidemment longuement préparé.

« J'ai longuement réfléchit à mon choix comme vous vous en doutez, prenant avant tout à coeur le futur de cette cité, mais surtout de léguer le pouvoir à quelqu'un qui saurait faire prospérer celle-ci à l'avenir. Comme vous le savez je n'ai jamais été un duc très impliqué dans le fait de gouverner directement sa cité, mais les choses vont changer, habitants d'Inveïs, car ce n'est plus moins à partir de maintenant votre duc... » Il laissa un long instant de silence durer, puis reprit solennel pour dire.

« Votre nouveau duc se nomme… Giovannie Esperancia. »

Un instant de silence engloba toute la salle suite à cette déclaration, puis le premier à briser le silence fut Giovanni qui semblait avoir perdu toute son ivresse aussi soudainement que si celle-ci n'avait jamais existé. Par contre ses traits avaient laissés place à la rage...

« Julietta ! Espèce de traîtresse ! Ce n'est pas ce que tu m'avais dis ! » Cette dernière qui semblait contrariée parce qu'il était en train de se passer se contenta de rester silencieuse pendant que l'ancien duc surprit pour sa part dit effaré.

« Que se passe t-il encore mon ami ? C'est toi le nouveau duc, pourquoi cette nouvelle te met-elle en rage ? » Ce dernier répondit alors avec agacement. « Je ne suis pas enragé par le fait d'avoir été nommé duc, non. Elle a tentée de me convaincre de te faire tuer au milieu de ton discours ! Elle m'avait persuadée que tu voulais tous nous tuer, mais rien ne s'est passé comme elle l'avait dit ! » Grand instant de silence et d'effarement dans toute la salle, plus ou moins faux sans doute, puis le nouveau duc, Giovanni Esperianca dit à deux de ses gardes…

« Saisissez la ! Son jugement aura lieu demain et sera à la hauteur de sa traîtrise... » C'est là que des lames furent tirées de leurs fourreaux, un bon tiers des gardes, ainsi que bon nombre des mercenaires ici présent commencèrent à se ranger du côté de la soit disant traîtresse, Julietta dit alors. « Je ne pense pas Giovanni, tu n'es pas le seul à avoir des amis ici… Dommage, moi qui pensait pouvoir prendre le pouvoir sans trop faire couler le sang, finalement rien ne vaut les bonnes vieilles méthodes... Au moins, dis toi que tu mourras duc. » C'est alors que les gardes de Giovanni dégainèrent leurs armes eux aussi, ainsi que ses alliés.
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Dim 8 Avr - 20:42
Le Duc hocha la tête avec approbation, ses propos avaient frappé juste et avaient éveillé l'intérêt du Sire. C'était une assez bonne chose qu'il écoute son monologue et mieux encore qu'il en tire des leçons. C'était à cela que l'on reconnaissait les bons dirigeants, ou du moins les personnes apte à soutenir les responsabilités du règne qui était colossales. Toutefois, il y avait avec cet homme de bon espoirs. Une entente voir même un partenariat privilégié entre Inveïs et Fortuna pourrait même être envisageable avec cet homme à la tête du duché. Oui, c'était envisageable, s'il était désigné à la succession, tant mieux, sinon il serait toujours possible de manœuvrer pour arriver à ce résultat. Fortuna avait enfin un candidat favori. Juste à temps. L'heure tant attendue ne tarderait point à se profiler.
"Ma foi, je ne suis pas non plus le Duc Fédérico moi même en un sens. Ce n'est qu'un rôle. Mais à votre place je ne m'inquiéterais pas trop si vous deviez régner. Peu de gens naissent avec les compétences requises, la plupart du temps ils se dotent de celles ci. Ou le cas échant si ce n'est pas possible s'entre juste des bonnes personnes pour composer. C'est à cela qu'on reconnais un souverain avisé. Quoi qu'il en soit, je serais curieux de voir le règne du Lion. Je dirais même que j'ai particulièrement envie de le voir.... Oh mais... Voilà le lever du rideau qui se profile à l'horizon. Faisons silence."

Et c'est sur ces derniers mots que le Duc d'Inveïs déclara ses dernières paroles en tant que Duc de la citée du même nom. Des paroles dignes, solennel et certainement emplie d'un certains soulagement éventuellement. Après tout, garder le secret avec autant d'ardeur jusqu'à la toute fin était épuisant. Soulager son âme en faisant tomber le rideau... Voilà qui devait lui faire du bien. Mais les mots prononcés firent sourire et ce sincèrement pour une fois bien que peu puissent s'en rendre compte, le Duc de Fortuna. Le règne du Lion. Cela s'annonçait radieux. Du moins jusqu'à ce que les choses commencent à tourner au vinaigre et que des manigances douteuses soient exposés. Malgré cela, ce qui arriva par la suite fut à la fois étonnant sans l'être. Les retournements de situation étaient monnaie courante dans les sinistres affaires. Cependant, celui ci était particulièrement exaspérant. Il n'y avait aucune finesse, aucun art... Mais surtout il allait à l'encontre de la volonté des Mille Visage. Et ceci, était intolérable.
"Piquant."
Laissa d'abord échapper entre ses dents grinçantes le Duc, tout en faisant signe à ses propres hommes en armes de venir immédiatement à ses côtés. Ceux ci étaient restés discret tout au long de l'évènement, mais ils étaient bien distinguable de tous les invités et autres soldatesque présente. Chacun portant les emblèmes et symboles Fortuniens sur leurs attirails ainsi que des masques à l'image de leur seigneur et de leur ville. Ceux ci armes en main ne tardèrent point à se démarquer subitement afin d'obéir aux ordres. Toutefois, la suite fut des plus spectaculaires.
En effet, alors que tout le bon sens du monde dictait qu'il valait mieux se retirer et laisser cette querelle se dérouler sans ingérence, ce d'une part pour ne point prendre de coup, ruiner de possible relation voir même pour laisser une chance aux prétendant d'assurer leur pouvoir en éliminant la concurrence immédiatement... Et bien, le Duc n'en avait rien à faire à dire vrai du bon sens. Avant que quiconque d'autre puisse intervenir, ce fut d'une voix puissante et cassante qu'il commença à clamer.

"Qu'est-ce donc que cela Dame Julietta ? Un simulacre d'invasion Teïderienne ? C'est ça l'oeuvre de la grande intrigante que l'on m'avait dépeinte ? Des combines dans les arrières coulisses qui échouent magistralement dans l'incompétence la plus totale ! Et afin de ne point perdre la passe, quelques corruptions de bas étage ? Mais qu'elle honte ! Ou vous croyez vous donc Dame ? Chez des sauvages sans aucun intérêt pour la subtilité ni pour le mérite ? Vous osez revendiquer un trône, d'une des citées les plus importante de cette contrée divisée avec de tels bavures ? Absurdité ! Il y a dans les terres du nord des landes ou vous arriverez parfaitement à vous intégrer avec de tels méthodes ! Mais ici... Non. Jamais ! Il est hors de question que Fortuna tolère une enfant exposée ainsi aux yeux de tous dans sa malveillance et son indigence. Sincèrement, qu'espérez vous donc à agir ainsi ? Rallier plus de soutient ? Vous avez devant vous les grands pontes de ce continent et par delà ainsi que leurs représentants, offrir un tel spectacle est affligeant et y assister emplis mes yeux de larmes et mon coeur de dépit."


Inutile de préciser que tandis que le Duc s'élançait dans son numéro, il s'accompagnait d'une panoplie de gesticule afin de tantôt illustrer sa fureur, tantôt son désespoir. Ce petit manège durant ainsi jusqu'à ce qu'un doigt particulièrement accusateur fuse en direction de l'intrigante exposée.
"Dame Julietta, je refuse de tolérer ce coup d'état. Le règne du Lion à déjà commencé et je tiens à le voir de mes yeux. Si vous tenez tant que ça à vos projets, vous seriez bien avisée de filer vous terrer quelque part afin de comploter tant que vous le pouvez encore. Je ne vous reconnais pas en tant que légitime au trône d'Inveïs et je suis certains que nombre dans cette salle sont de mon avis. Personne ne veut d'une incapable tel que vous ici. Et avis à tous les fervents suivant de cette intrigante de seconde zone. Vous seriez bien avisée de réfléchir à ce qu'elle vous a promis en échange de votre fidélité pour l'accompagner dans l'abime. Car ici et maintenant se pose deux choix. L'accompagner dans sa déchéance. Ou alors réfléchir sérieusement à ses offres. Car je suppose qu'elle vous en à fait. Argent, terres, femmes. Quoi qu'elle ai pu vous promettre cela ne rivalisera jamais avec ce que MOI je pourrais vous offrir. Et surtout, cela ne rivalisera jamais avec LA PRIME que j'apposerais sur sa misérable tête si elle disparaît tout de suite de ce Manoir. Courrez sotte que vous êtes. Courrez et sauvez donc votre tête. Car votre âme est déjà perdue."

Fait amusant, les personnes proches qui auraient l'idée d'observer à travers les fentes du masque destinées aux yeux de sa seigneurie ne manqueront pas de contempler un regard particulièrement effrayant et assassin dissimulée dans les ombres de celles ci. Mais attendons le prochain acte... Cela devient amusant...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 30/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Ven 13 Avr - 23:55
Le duc lui accorda sa demande avant de se séparer poliment des bras de la duchesse. Une pointe d'excitation s'insinua chez la jeune femme, il était l'heure de la grande révélation. Après avoir rejoint le centre de la pièce, coupant l'orchestre au passage, l'homme s'apprêtait à divulguer le grand gagnant des paries du soir. Evidemment, toute la salle se tut et les regards avides s'étaient posés sur lui. C'est là que le discours prit place, maintenant le suspense jusqu'au dernier moment.

Au final, comme elle l'avait premièrement pensé, ce fut Giovanni Esperancia. Maria fut légèrement désappointée. Dans les Duchés du Sud, rien n'était simple , il y avait toujours des épices pour relever une situation. Jusqu'à présent, la soirée avait été trop calme, ça la rendait presque morose. Cependant, c'était sans compter la réaction de l'élu qui ne semblait pas réaliser ce qui venait de se passer ou bien, était-ce autre chose ?

   - Julietta ! Espèce de traîtresse ! Ce n'est pas ce que tu m'avais dis !

La jeune femme ne put s'empêcher de sourire en entendant cela, ça y est, la fête pouvait réellement commencer. Au visage contrarié de celle-ci, il semblait que tout ne se passait pas comme elle l'avait espérer. Le duc d'Inveïs, ancien ou peut-être à nouveau duc, ne semblait pas comprendre ce qui se déroulait sous ses yeux. Apparemment, il y aurait des morts ce soir, histoire de ne pas changer les mauvaises habitudes des Duchés.

Il y eut une petit mouvement dans la foule en direction de Julietta, cependant ce ne fut pas pour la mettre hors d'état de nuire mais plutôt pour la protéger. La duchesse jugea l'arrogance de la femme d'un sourcil relevé. Elle ne l'appréciait pas, c'était certain, surtout quand elle semblait aussi confiante. Ce fut au tour des alliés de Giovanni de tirer leurs armes. Maria était à la fois proche et loin de la scène; assez pour ne pas se retrouver au milieu des deux groupes. Les malheureux qui n'avaient pas eu cette chance semblaient terrorisés.

C'est alors que le duc Federico prit la parole. Elle ne prit même pas la peine d'écouter son monologue, ce fut comme le signal d'alerte. Elle amorça un mouvement rapide pour se dégager de la foule car s'il y avait du mouvement, elle risquait pour sa vie. Elle se glissait entre les personnalités qui semblaient suivre ce qui se passait avec une curiosité maladive. On n'était pas loin de voir leur salive s'écouler de leur bouche. Elle réussit à atteindre un lieu un peu plus dégagé, quelques marches au dessus de la foule. Elle était éloignée des portes, elle ne se ferait donc pas emporter vers la sortie si cela tournait au bain de sang.

Une large ombre la couvrit l'instant d'après. Evidemment, son garde du corps l'avait rejoint sans mal mais elle ne prévoyait pas de rester sous sa protection. Elle lui chuchota un ordre à l'oreille, un ordre qu'il n'avait pas le droit de refuser mais qui allait contre son grès. Elle se retourna ensuite vers la scène, se concentrant sur Giovanni, sentant déjà le flux magique s'écouler dans ses mains alors que l'ombre se fondait dans la populace. Elle avait conclut un marché, il était déjà temps de le respecter.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humaine
Nationalité: Duchéenne
Rang social: Bourgeoisie
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Date d'inscription : 28/12/2017
Localisation : Vinche, Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Sam 14 Avr - 19:11
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

Test de charisme de Fortuna : Jet numéro 1

Charisme niveau maître : Réussite de base à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus
Le taux de réussite est donc plafonné à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins

Test de de magie de Maria : Jet numéro 2

Magie des ténèbres niveau maître = taux de réussite à 65 ou moins
Aucun bonus ou malus
Le taux de réussite est donc plafonné à 65 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Sam 14 Avr - 19:11
Le membre 'La Main du Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1095
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Sam 14 Avr - 23:42
*Le duc Giovanni Esperancia*


Giovanni qui se préparait à tout instant à se battre contre les hommes de mains de Julietta, ne manqua pas de se crisper quand il entendit tout à coup le duc Frederico intervenir. Et intervenir de quelle manière ! Nul besoin de préciser que les paroles de ce dernier laissèrent médusée une bonne partie de la salle, ce probablement par leur aspect théâtrale… Giovanni pour sa part, se mit à les écouter gravement, puis quand elles s'achevèrent… Il finit par sourire légèrement et...

« Beau discours mon ami, beau discours. »
Se mit alors à dire le nouveau duc d'un air satisfait et visiblement admiratif, ce avant de conclure avec fermeté à l'égard de Julietta et avec une visible colère froide dans le regard. « Notre ami a raison. Ce jour est trop beau pour qu'il soit souillé de sang, même le tiens Julietta, je vais donc faire un geste. Pars d'ici et de cette cité sans tarder et je te promet que j'attendrais le lendemain pour entreprendre de te mettre aux arrêts. » L'intéressée qui maintint un certain silence pendant quelques instants finit par répondre avec un sourire très peu amical et non dénué de ruse.

« Ma foi duc Giovanni, vous avez raison. Profitez de cette soirée, et de celles qui suivront tant que cela durera… Pour ma part j'ai fort à faire. » Giovanni fit un signe à ses hommes pour qu'ils s'écartent du chemin de Julietta, qui escortée par ses partisans se rendit alors vers la sortie d'un air triomphant même si le triomphe était en lui-même discutable aujourd'hui.

Ainsi Inveïs avait un nouveau duc et il semblerait que le sang n'ait pas eut à être versé pour qu'il arrive bel et bien au pouvoir… Un duc qui allait sans doute devoir s'expliquer à son ami concernant le fait qu'il avait été convaincu d'orchester son meurtre, mais un duc qui comptait bien devenir le lion dont il avait parlé à Federico de Fortuna, du moins si le sort était encore de son côté en cette soirée qui s'annonçait pour le moment étrangement conciliante et paisible pour lui… Voilà bien une prise de pouvoir comme en voyait rarement dans les Duchés du Sud.
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Mar 17 Avr - 10:57
Le dragon nécromant s’était placé tranquillement dans un coin de la salle, attendant patiemment le signal, soit de l’ennemi, soit de son allié. Qui allait agir en premier ? Qui allait être prêt en premier ? Ischüdien espérait que cela soit lui. Prendre l’ennemi de court était un avantage indéniable dans une bataille. Avec un peu de chance, ils parviendraient à arrêter tout ce beau monde sans qu’aucune victime ne soit faite. Malheureusement, le destin avait cette fâcheuse manie de mettre en vrac les plans qu’un individu pouvait monter. L’aléatoire, le hasard, l’imprévisible, tout cela relevait d’un seul et même nom : le flot du destin. Une chose que le dragon-mage aimerait bien maitriser, ou non. Le contrôler serait un avantage indéniable, mais où serait l’amusement alors ?

Quoi qu’il en soit, le duc décida, bien en avance sur l’horaire, de révéler le nom de son successeur. Ischüdien grommela intérieurement. Cet idiot n’avait qu’une chose, plus qu’une seule et unique chose à faire en tant que duc avant d’aller prendre sa retraite et c’était annoncé son successeur. Mais même ça, il n’avait pas été foutu de le faire correctement. Non seulement sur l’horaire, mais aussi sur le choix de la personne. Le nécromant se retint de lâcher un soupir. Bon, que devait-il faire à présent ? Devait-il intervenir maintenant ? Devait-il s’en tenir au plan ? Devait-il prendre les devants ? Le transformiste resta impassible, tâchant de se faire discret, alors qu’il observait la scène tout en discutant. Cet idiot de nouveau duc s’était fait bêtement berner. Il s’était fait berner par une femme, pour l’amener à tuer l’ancien duc, mais en plus, il n’était même pas informé de la menace Teïderienne. Dans l’esprit du moustachu, ce dernier était déjà éliminé de la course pour être duc. Deux telles grossières erreurs des d’entrée de jeu ne pouvaient présager rien de bon. Un lion, quelle vaste blague.

Alors que certains se félicitaient de la venue de cet incapable, d’autres tentaient de calmer la crise qui venait de se produire avec la révélation de la trahison d’une certaine Juliette. L’espace d’un instant, le dragon crut qu’il était temps pour lui d’intervenir, pensant que cette traitresse était de mèche avec les Teïderiens. Mais il se ravisa au dernier moment, il n’en était rien, et la démonstration de trahison prit rapidement l’eau. Visiblement, cette dernière était un élément perturbateur, rien de plus. Un vulgaire pétard mouillé. Malgré cela, la situation n’avait pas grandement changé pour lui, l’annonce avait été faite bien en avance. Il fallait gagner du temps pour perturber les plans des Teïderiens. Devait-il tuer l’ancien duc pour coller aux paroles du nouveau ? Où devait-il tuer le nouveau duc ? Non, même si cela lui apportait beaucoup personnellement, le risque était grand. Non seulement pour lui, mais aussi parce que cela favorisait grandement le déroulement du plan des Teïderiens. Que faire ? Que faire ? Gagner du temps ? Non, cela ne lui convenait pas. Gagner du temps et tenter de retourner la situation à son avantage ? Oui, peut-être, il pouvait essayer cela. Il était un peu rouillé, mais il pouvait tenter quelque chose.

Alors que Julietta se mettait à partir, le dragon mage entra en action. Tout en se déplaçant, il mit sa main devant sa bouche, de façon à s’essuyer, et en profita pour murmure de manière inaudible un sort à l’encontre du nouveau duc : « Je me suis laissé tromper. J’étais prêt à tuer mon ami. Je dois tout avouer. Je ne mérite pas d’être duc. La culpabilité me pèse, je dois y renoncer pour ne pas perdre toute moralité. »

Ischüdien n’avait qu’un seul objectif par cette manœuvre, instillé le doute dans l’esprit du nouveau duc. Un doute qu’il exploiterait alors, qu’il ferait germer afin d’arriver à ses fins. Il devait faire renoncer Giovanni, alors avec l’attaque de Teïderiens ce serait son poulain qui deviendrait duc ! La situation pouvait toujours être tournée à son avantage, il avait toutes les cartes en main ! Lentement, le moustachu sortit de son coin pour venir sur le devant de la scène, s’approchant des duc.

« Très cher duc »

Les regards des deux hommes se tournèrent vers lui.

« Oh, excusez, moi, je voulais parler du nouveau. »

Dès lors il vint se concentrer uniquement sur le nouveau, venant le regarder dans les yeux, usant sur lui de son sort d’hypnose tandis qu’il lui parlait.

« Je tiens à vous féliciter. Malheureusement, ces félicitations sont teintées de doute. Loin de moi l’idée de vouloir remettre en question la décision de votre prédécesseur, moi qui ne suis qu’un humble mercenaire. Mais à ce titre je connais bien des choses et je m’inquiète profondément. Vous avez avoué, devant tout le monde, avoir été la cible d’une manipulation au moins tenté. Et je suis assez exigeant quant à mes clients et rien n’exclut que je puisse un jour travailler pour Inveïs et donc pour vous. Comprenez bien qu’il me serait préjudiciable de travailler pour un homme qui ourdit l’assassinat d’un autre. Je parais peut-être naïf et sais que cela est monnaie courante dans les duchés, mais c’est bien pour cette raison que je demande de mes clients un minimum de moralité et d’honneur. Or, je vous prie de bien vouloir effacer mes doutes. A-t-on seulement tenté de vous convaincre ? Où avez-vous été convaincu ? Avez-vous pris une quelconque mesure pour ôter la vie de votre prédécesseur et ami, dont seul l’avancement de sa déclaration a empêché sa réalisation ? Si vous êtes de bonne foi, alors soyez certains que mes services seront vôtre. »

Une fois de plus, feindre le souci pour cacher une accusation. Feindre sa peur pour justifier d’éventuelle supposition innocente. Feindre dans le but d’accentuer le doute au sein de l’esprit de ce faible lion qui ne

Sortilège en cour:
 


Sortilèges utilisés:
 

Objet/amélioration utilisés:
 

_________________
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Date d'inscription : 09/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Mer 18 Avr - 19:00
Intervention MJ :

Jets de dé :

Lisez les lancers de gauche à droite, les chiffres du haut sont les dizaines, ceux du bas les unités.

Test de de magie d'Ischüden: Jet numéro 1

Magie des ténèbres niveau champion = taux de réussite à 55 ou moins
Malus de 20 à la réussite dû à la situation (usage de magie pour manipuler deux personnes dans une salle remplie de gens influents, mais aussi de mages dont l'attention est rivée sur la scène) et augmentation de 5 du taux d'échec critique.
Le taux de réussite est donc plafonné à 35 ou moins
Échec critique = 91 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins

Test de charisme d'Ischudën : Jet numéro 2

Charisme niveau champion : Réussite de base à 55 ou moins
Bonus de +5 dû à la voix mélodieuse
Bonus éventuel de +10 dû à la réussite du sort précédent
Le taux de réussite est donc plafonné à 60 ou moins
Échec critique = 95 ou plus
Réussite critique = 9 ou moins

Test de volonté de Giovanni : Jet numéro 3
*Condition mystère.*
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Mer 18 Avr - 19:00
Le membre 'La Main du Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dizaine' :


--------------------------------

#2 'Unité' :
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1095
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Jeu 19 Avr - 0:20
*L'ancien duc et Giovanni Esperancia*


« Mon choix ne changera pas, que cela soit vrai ou faux. » Répondit l'ancien duc d'Inveïs avec fermeté, même si après un certain temps de réflexion suite aux paroles du dragon, ce alors qu'un Giovanni visiblement fort troublé finit par dire au bord de la crise de nerfs au point d'en larmoyer.

« Mais, j'ai en effet tenter de te faire assassiner… J'ai. »

« La ferme ! » L'ancien duc excédé offrit une gifle retentissante à Giovanni qui fut choqué par cela et resta silencieux pendant que l'ancien dirigeant ajouta alors avec une force de caractère qu'on lui avait rarement vu.

« Si je t'ai choisis c'est pour une bonne raison, de toute manière je n'oserai pas croire que si Julietta t'as convaincu, ce n'est pas avec de très solides preuves. Au contraire je vois cela comme une preuve de dévouement envers notre cité mon ami, tu as entendu ce qu'à dit le duc Federico n'est-ce pas ? » L'ancien duc fit le signe à sieur Federico d'approcher et ajouta.

« Je pense que vous aurez une excellente influence sur Giovanni mon ami, ce dernier a besoin qu'on lui apprenne certaines choses et je veux bien croire à votre bonne foi à ce sujet. De même qu'à la votre dame Galante, Giovanni est le nouveau duc d'Inveïs, tenez le vous pour dit ! » Il s'adressa alors à la salle tout entier et ajouta. « Et je resterais à ses côtés pour le conseiller le temps nécessaire ! Longue vie au duc Giovanni ! Souverain d'Inveïs ! » Il posa alors sa main droite sur l'épaule gauche de Giovanni pendant que tout le monde applaudissait et ajouta à voix basse à l'égard de ce dernier. De manière à ce que personne ne les entendent.

« Tu te sent mal n'est-ce pas ? Que cette erreur te marques, que plus jamais personne ne te bernes ou tente d'abuser de toi, fait de la culpabilité non pas une épée de damoclès au dessus de ta tête, mais une tombe, celle du toi qui a pu se faire berner pas une femme. » Le regard de Giovanni se fit alors sombre et meurtrier et celui-ci dit à avec une fureur à peine contenue.

« Elle va mourir… Douloureusement, elle et tous les traîtres qui avaient prévus ma chute… Quant à ceux qui la prévoient, ils feraient mieux de ne pas remettre les pieds ici après ce bal… Je suis le duc et je régnerai, personne ne remettra en doute mon droit à régner... »
L'ancien duc sembla à la fois rassuré et très inquiet en entendant cela et glissa. « Est-ce vraiment la voie que tu veux emprunter ? » Giovanni conclut alors. « Elle a abusée de ma naïveté, j'ai été trop doux et confiant avec elle, il va falloir que j'envoie un message à ceux qui voudront me faire chuter à l'avenir, qu'ils sachent que le lion a des crocs aiguisés... » Visiblement, la culpabilité pouvait avoir divers effets sur les êtres, sur celui-ci il semblerait que ça ait de quoi inquiéter, même son ami le plus proche… Ce dernier ne put donc que conclure avec une certaine tristesse, mais aussi satisfaction, comme s'il perdait et gagnait quelque chose à la fois. « Soit, telle sera votre volonté mon duc... »
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Ven 20 Avr - 13:22
Que les bipèdes pouvaient être stupides parfois. Elle n'avait même pas pris la peine de sourire, le temps de terminer de régler le compte de son adversaire. Elle sut rapidement le neutraliser. Elle n'était pas une experte dans les domaines de combat humain, mais son expérience jouait en sa faveur. Ce fut donc un ennemi assommé qui se retrouva à terre. Et maintenant ? Que pourrait-elle bien faire maintenant qu'elle semblait avoir réduit un complot à néant ? Elle se tendit, les sens aux aguets. Et si ce gugusse n'était pas le seul dans l'affaire ? Soudain, elle entendit des gens approcher et se trouva rapidement une cachette. Juste à temps, quand des hommes qui débarquèrent pestèrent en découvrant les deux mercenaires assommés. Et rapidement, I'sslan sentit la frustration la gagner. Les nouveaux venus causaient dans un patois qu'elle ne comprit guère. Mais elle nota l'accent teïderien. Qu'est ce que cette engeance d'humains venaient faire là ? Cette lie des humains étaient décidément partout. Et si.... Et s'ils étaient là pour provoquer des heurts dans les Duchés ?

*Le jeu devient intéressant.... Cela n'aurait pas été des Teïderiens, j'aurai laissé couler l'affaire. Mais comme il est de hors de question de laisser cette immondice tirer un quelconque avantages de la situation....*

Plus s'ils avaient tout fomenté pour le seul intérêt de leur royaume moisi...Et quand ils partirent, elle sentit que cela sentait mauvais. Ils étaient loin d'en avoir fini ces oiseaux là. Ce n'était pas deux hommes à terre qui les empêcheraient d'agir. Alors elle devait agir avant eux. Et elle eut une idée si parfaite qu'elle en sourit d'avance. Ce plaisir savoureux qui jaillissait de son esprit n'avait pas de nom. Et pour, il fallait rejoindre la grande salle, où se trouvaient les autres convives.

Toujours sous sa forme mercenaire, elle arriva non loin d'une des entrées, s'assurant qu'il n'y avait pas de garde ou d'autres mercenaire et se cacha derrière une lourde tenture. Cela lui permit d'entendre la fin du discours du vieux duc. Ainsi, c'était l'humain Giovanni qui remportait la palme pour Inveïs. Voilà qui était intéressant. Plus encore pour tout le bazar que cela provoqua. La tension montait d'un cran. I'sslan souriait. Elle qui avait espéré mettre sa mauvaise graine dans le jeu, les humains l'avaient tout seul. Mais elle n'était pas encore tout à fait hors course... Et comme parmi les convives, certains paraissaient avoir eux aussi leur petite partie en cours, elle décida d'entrer en scène à sa façon. Quelle délice de gâcher la fête de ces bipèdes...

Elle prit la forme d'un être qu'elle trouvait abject en bien des mots : Sigismond Bonnenfant

Quand elle eut fini sa transformation, elle entra en scène, écartant d'un geste magistral la tenture qui la dissimulait.

''Et un message qui n'aura jamais la portée que vous escomptez, cher nouveau nommé ducal ! Peut-être qu'il serait encore temps de revenir en arrière sur bien des points. Tous ! Tous que vous êtes, des hérétiques qui êtes loin de comprendre la portée de ce qui est en marche ! ''

Elle employait le même ton tranchant et empli de mépris que ce vil humain. Et d'ailleurs, elle se permit de le durcir et un peu et tendit un doigt inquisiteur vers tous les convives.

''L'humanité est faite pour être éprouvée et se défaire de la souillure qui l'envahit ! Souillure qui est présente dans ces lieux et qui va bientôt se manifester. Vous pouvez encore vous enfuir, tous, hérétiques ! Avant de sentir le couperet teïderien sur vos têtes !''

Si cela n'était pas prévenir les autres de la présence teïderienne....

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Non concernée
Rang social: Noblesse d'une communauté
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Désert Akkatonien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue] Hier à 19:19
*L'ancien duc et Giovanni Esperancia*


« Quelle farce de mauvais goût est-ce là ?! » S'exclama Giovanni avec rage suite au numéro de la dragonne ayant prit la forme d'un certain inquisiteur, il était évident que cette surprise n'était guère à son goût, ni à celui de qui que ce soit dans la salle. Même si évidemment beaucoup de monde s'attendait à ce que ce soit juste une plaisanterie à ce stade, pour sa part le nouveau duc prit par contre la chose très au sérieux comme ses paroles le révélèrent par la suite.

« Cessez immédiatement si ceci est une plaisanterie, sinon vous m'obligerez à prendre des mesures radicales... » Puis c'est soudainement, qu'un nouvel acteur de ce bal entra en jeu…

*Le répurgateur Dimitri Zaparov*


« Les voies du seigneur sont impénétrables... » Prononça une voix provenant d'une autre entrée située au Sud de la salle de bal… Personne ne l'avait remarqué avant à cause du fait que toute l'attention avait soudainement été attirée par l'intervention de la dragonne, mais un homme venait de pénétrer par cette même entrée accompagner de plusieurs autres dont l'accoutrement sombre et sinistre témoignait de leur appartenance à l'inquisition Teïderienne. Leur chef, un homme au visage dissimulé et à la voix grave reprit alors que la tension venait de montrer d'un cran dans toute la salle.

« Et ce n'est pas parce qu'une bande d'idiots pense pouvoir nous berner avec l'aide de deux traîtres que nous avons laissés s'échapper volontairment qu'ils vont réussir, n'est-ce pas nécromancien ? » Sa voix se teinta de moquerie alors qu'il ajouta tout en claquement des doigts.

« Vous auriez sans doute dû accompagner ce brave Liroy qui croyait pouvoir à lui seul nous déjouer. Vous êtes un imbécile comme lui pour ainsi avoir cru que c'était aussi facile de triompher de Teïder. » Deux hommes qui tenaient le dit colonel solidement menotté et endolori apparurent alors derrière le répurgateur et forcèrent Liroy à tomber à genoux.

« La seule véritable contrariété à notre projet et qui vient de nous pousser à nous révéler c'est que visiblement notre frère s'est laissé emporté par son enthousiasme, n'est-ce pas ? » I'sslan pouvait alors deviner qu'il savait parfaitement qu'elle n'était pas le vrai Sigismond, mais il l'avait dit d'une telle manière que cela ne pouvait être deviné par les autres personnes présentent dans la salle de bal.

« Qu'il en soit ainsi. » Finit donc par dire le répurgateur, il leva le poing en l'air et un nombre inquiétant de gardes et de serviteurs se trouvant dans la salle dégainèrent des armes cachées ou non qu'ils portaient sur eux, ce pendant qu'en retour les gardes encore fidèle au duc et à son prédécesseur faisaient de même en réaction à ceci. On pouvait d'ailleurs distinguer en même temps des archers Teïderiens qui s'installaient sur les balcons et des bruits de combats résonnants plus au loin dans le manoir.

« Personne ne ressortira d'ici vivant en dehors des agneaux du seigneur. Implorez notre pitié si vous le désirez hérétiques, mais sachez que nous n'en aurons aucune... » Et c'est alors que le sang coula...
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Date d'inscription : 21/02/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La grande Mascarade [Intrigue]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La grande Mascarade [Intrigue]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: La cité d'Inveïs-
Sauter vers: