Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Schtemwölech Ischüdien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages
MessageSujet: Schtemwölech Ischüdien Mar 16 Jan - 12:13

Schtemwölech, Ischüdien : Archimage de l'Esprit

Identité


Nationalité : Ikhyldien
Race : Dragon
Nom : Schtemwölech
Prénom : Ischüdien
Surnom : Iswö
Sexe : Masculin
Date de naissance : 23 februarius An 574 de l'âge d'acier
Age : 1426 ans
Lieu de naissance : Continent Ikhyldien, capitale Ikhyld
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Vagabond
Rang social : Noble
Métier/Position dans la société : Grand archimage de l'esprit
Titre : "Le souffle-magie" range fameux Empire Ikhyldien .


Armes et équipement :



Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :

Citation :
Miroir de verre (Ikhyld) :
Un bouclier fait de verre, il augmente légèrement la puissance des enchantements apposés dessus.

Animation :
Utilisable uniquement sur un bouclier léger ou moyen. Celui-ci lévitera et pourra encaisser les attaques visant son propriétaire en laissant ainsi à ce dernier ses deux mains libres. Néanmoins pour cela il puise dans l'énergie physique de ce dernier. (-1 en endurance)

Bouclier vortex :
Il est possible qu'un coup au lieu d'être encaissé par le bouclier, soit totalement absorbé par la magie insufflée en lui.

Citation :
Armure en cuir de bête magique (Eïlynster) : 60 pièces d'argent
Une armure faîte d'un cuir résistant qui augmente légèrement la puissance des enchantements qui sont apposés dessus.

Autres équipements

Citation :
Runes magiques :
Cet ensemble de runes empreintes de magie gravées sur les écailles d'un dragon permet à celui absorber une partie de l'énergie magique de chaque sort qui est utilisé à son égard (30 pourcent des points de mana de chaque sort).

Citation :
Catalyseur vivant :
Votre corps devient une sorte de catalyseur vivant capable de plus aisément stocker et interagir avec la magie. Concrètement cela augmente de 20 pourcent votre stock de mana.

Citation :
Robe/Tunique de mage :
Une robe/tunique de mage faîte en tissu.

Citation :
Gants de voyageur :
Des gants en cuir résistants et pratiques.

Citation :
Bottes de voyageur :
Des bottes faîtes en cuir renforcé, idéales pour protéger ses pieds des intempéries et marcher dans la boue.

Citation :
Ensemble gracieux :
Un ensemble de vêtements conçus pour être agréables à l’œil.


Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : Immense

Feu : Inapte
Eau : Inapte
Vent : Inapte
Terre : Inapte
Lumière : Inapte
Ténèbres : Champion
Invocation : Inconnu
Nécromancienne : Légende
Transformiste : Confirmé

Mental : (Description ici.)

La volonté : Virtuose
Contrôle de soi : Adepte
L'intelligence : Prodige (+1 de bonus racial = Virtuose)
La perception : Adepte
Le charisme : Champion
Technologie : Inapte

Physique : (Description ici.)

Force physique : Confirmé (+4 de bonus racial sous forme draconique = Virtuose)
Agilité : Confirmé (-2 de malus racial sous forme draconique = Débutant)
Vivacité : Confirmé (-2 de malus racial sous forme draconique = Débutant)
Résistance physique : Confirmé (+3 de bonus racial sous forme draconique = Prodige)
Résistance magique : Confirmé
Vitalité : Confirmé
Beauté : Champion
Discrétion : Adepte (-2 de malus racial sous forme draconique = inconnu)

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : Inapte
Armes lourdes : Inapte
Armes d'hast : Inapte
Faux : Inapte
Art de la défense : Débutant
Armes de lancer/fouet : Inapte
Arc/arbalète : Inapte
Mains nue/Arts martiaux : Inapte
Armes à feu : Inapte
Equitation : Inapte
Domptage : Inapte
Conduite : Inapte

Si dragon

Combat dans les airs : Champion
Combat sur la terre ferme : Maître


Description de votre personnage :


Description physique :

Ischüdien est un dragon maitrisant la magie transformiste de sorte qu’il puisse prendre une apparence de simple mortel marchant sur leur patte arrière et se mêler ainsi à eux. De toutes les apparences qu’Ischüdien peut prendre, il privilégie celle des humains. Aussi cette partie des descriptions sera divisée en deux : son aspect draconique et son aspect humain.

Forme draconique :

Ischüdien est le fruit de l’union d’une vouivre et d’un Oriental ce qui lui donne un corps serpentiforme couvert d’écailles avec néanmoins deux pattes avant. Dépourvue d’aile c’est donc la magie que le fait voler en lui permettant de flotter dans les airs. Les écailles de ce dragon sont en forme de salinons et abordent toute une couleur vert empire, à l’exception de certaines situées à certaines extrémités qui sont d’une couleur jaune impériale. Ces écailles se retrouvent aux extrémités que sont ses griffes et coudes, cornes et mâchoires, mais également à certaines protubérances telles que deux défenses situées au niveau de sa mâchoire supérieure, mais également des ailerons présents à intervalles réguliers le long de son corps serpentiforme. Ce sont à ses mêmes extrémités que l’on retrouve un léger plumage douleur or, en particulier pour les deux cornes qui ornent son crâne et ses défenses en forme de cisailles. On trouve par ailleurs au bout de ses deux cornes et deux défenses et un long, très long filin de fourrure qui flotte au gré du vent, lui aussi de couleur or. Les ailerons le long de son corps lui permettent lorsque la magie fait défaut d’essayer de glisser sur le vent afin d’essayer d’atterrir en douceur. Ischüdien possède un museau court, la forme de sa mâchoire laisse supposer des crocs externes, mais il s’agit simplement de protubérance osseuse, à l’intérieur se trouve une double rangée de crocs acérés comme des dents de requin. À l’extrémité avant du museau du dragon on trouve deux petits naseaux et un peu plus haut, de chaque côté de son crâne, luis deux yeux d’un éclat safran empli d’une certaine malveillance et d’ambition. Concernant les dimensions de son corps, Ischüdien mesure un kilomètre soixante de long pour une circonférence de vingt-six mètres. Ses griffes sont couleurs agriles.

Une terrible cicatrice se trouve à la base du cou, donc juste après la tête vis-à-vis du corps serpentiforme, orne les écailles du dragon. Des écailles ont repoussé par-dessus, mais elles ont une teinte plus claire.

Forme humaine :

Ischüdien apprécie prendre l’apparence des mortels afin de se mêler à eux, communiquer avec eux, se lier à eux, s’amuser avec eux, participer à leur activité. C’est en effet plus aisé que sous sa forme draconique. Rares sont ceux pouvant faire le lier entre son aspect humain et son aspect draconique. Le dragon ne faisait généralement passer pour une autre personne sous cette apparence. L’enveloppe est celle d’un humain d’un bon mètre quatre-vingt avec une apparence svelte et épaule tombante et au cou un peu plus long que la moyenne. Sa peau est de type caucasien, légèrement halé. Ses cheveux sont bouclés et mi-long couleur blond, tandis que ses sourcils et ses moustaches sont bruns. Un nez droit surplombe cette moustache. Une ride du lion prononcé est cernée par ses deux sourcils. Le regarde de cette enveloppe est légèrement creusé et cernés. Ses pommettes sont assez hautes et ressortent. Enfin un menton légèrement en galoche soutient son visage.

Tout comme son aspect draconique, une cicatrice orne le cou de l’apparence humaine.

Description mentale :

Ischüdien Schtemwölech, derrière ce nom aussi long qu’étrange se cache un dragon aussi singulier que sa dénomination peut le laisser supposer. Sa race, mais également sa nationalité ont beaucoup influencé la mentalité de cet individu particulier. Issue d’une race ancestrale, profondément liée à la magie, et qui prit son premier souffle dans une nation où la magie n’est pas seulement un art, mais un mode de vie et une croyance. Dans une société régie par la magie, Ischüdien n’étant ni plus ni moins qu’un prince en ce lieu. Mais dans un environnement pareil, il n’était  pas le seul et unique prince. Combien de race magique compose cette nation ? La réponse est  « toute ». Toutes les races magiques sont présentes là-bas. Bien entendu, toutes ne se valent pas, mais le potentiel magique de la personne peut grandement faire changer les choses. Ischüdien n’était ni plus ni moins qu’un prince en concurrence avec d’autres princes. Pour résumer la chose simplement : il n’était ni plus ni moins qu’un individu lambda.

Pensez-vous qu’être un lambda lui suffirait ? Qu’il saurait s’en contenter ? Non, absolument pas. Et pour cela l’Oriental avait entre les griffes un jeu parfait. Tout d’abord, il était un dragon, s’il existe une hiérarchie entre les races magiques, la sienne se trouve bien au-dessus de toutes les autres. Ensuite ? Un potentiel magique incroyable, ce qui fait que même parmi les siens, il était au-dessus du lot. Cependant, cela suffit-il ? À votre avis, la race et la puissance suffisent-elles pour être quelqu’un de grand ? La réponse est non, absolument pas. Elles ne sont qu’une aide, rien qu’une aide. Ce qui importe est la volonté. La volonté, mais aussi l’intelligence. Sans volonté on ne peut mettre en pratique la force que l’on détient et sans intelligence on ne peut l’utiliser convenablement. Ainsi le plus à craindre chez Ischüdien sont sa détermination et son intelligence. Contrairement à certains des siens, l’Oriental n’est pas un observateur. Il est un acteur, un acteur dans ce monde qui a bien l’intention de le faire tourner non pas à son avantage, mais comme lui l’entend et le désir. Un peu mégalomane ? Comment une ambition exacerbée peut-elle devenir une insulte, une pathologie ? Il ne s’agit que d’un mot, d’un mot inventé par les faibles pour dénigrer les grands. Ne parvenant pas à s’élever ils font alors en sorte que les autres chutent. Maudit soit les médiocrates !

Méprisant envers les petites gens vous dites ? Absolument pas. Mais le monde est fait ainsi. La magie est faite ainsi. Il y a des grands, il y a des petits. Le monde est injuste, le monde est inégal et il est idiot et même hérétique de penser ou de vouloir que cela change. Les choses sont comme elles sont et il faut s’en accommoder. Tout ne peut pas être changé. Mais si le monde parait inégal, c’est bien parce qu’une harmonie existe, même si elle est cachée. Le fort ne domine pas le faible. Le fort protège le faible. Et en échange le faible sert le fort. C’est un juste procédé, un juste échange. Une juste symbiose ! Et cette relation doit être régie par les lois naturelles. C’est-à-dire par les lois de la magie ! Car la magie domine ce monde ! La magie est le sang de cette terre qui lui permet de vivre ! À ce titre elle doit être respectée, vénérée, protégée et servie. Et tous ceux qui s’opposent à cet ordre naturel des choses doivent périr ou en devenir l’esclave lorsque leurs crimes peuvent être pardonnés.

Vous l’aurez compris, Ischüdien a une haute opinion de la magie, mais aussi de lui-même. Ceci a deux conséquences. Tout d’abord il en résulte une grande fierté. Est-il pour autant égoïste ? Égocentrique ? Non, absolument pas. Mais il n’a pas pour autant le cœur sur la main. Tout aide se mérite et lorsqu’on ne le mérite pas, alors il faut en payer le prix. En tant que grand est-il méprisant envers les petits ? Non tant que ceux-ci savent tenir leur rôle et lui le sien. Il s’agit d’une symbiose et lui aussi respecter ses obligations. Deuxièmement la magie est une chose prédominante. Tous ceux qui s’opposent à elle, l’affaiblissent ou affaiblissent ses créations doivent être éliminés.

Ischüdien n’est pas quelqu’un de mauvais, mais il n’est pas quelqu’un de bon pour autant. Ses actions sont dictées par son code de conduite, ses valeurs, et les actions d’autrui.

Convictions :

Convictions ? C’est très simple. Ischüdien est un Ikhyldien, mais également un membre de l’Esprit. Pour lui la magie est une chose qui doit dominer, dominer absolument tout. Mais plus que cela. Il est également un patriote. Même s’il a depuis plusieurs siècles disparus de la nation Ikhyld, il reste dans son cœur un ancien Arcane. Tout ce qu’il fait, il le fait pour le bien de la magie et de sa nation, même s’il doit se salir les mains. Au vu de tout cela, il n’est guère étonnant qu’Ischüdien considère la technologie et l’empire d’Akkaton comme son ennemi. Pire que cela même. La technologie est à ses yeux une hérésie, une abomination, une maladie qui doit être annihilée. Ceci pour deux raisons : car la technologie affaiblit la magie. Car la technologie pollue le monde. Akkaton est également une abomination qui doit être détruite. Ceci pour deux raisons : Car cette nation est l’ennemi Ikhyld. Car cette nation est le berceau de la technologie.

Mais il existe également une raison plus personnelle à cette haine envers la technologie et Akkaton. Ischüdien est quelqu’un de très fier, et lors de l’attaque de l’empire technologique pour tuer l’empereur Balthazar le dragon était là. Il subit une cuisante et violente défaite qui le blessa profondément aussi bien dans sa chair que dans son orgueil. Mais il ne s’agit pas simplement d’une histoire de vengeance.

C’est également un conflit de valeur. La technologie vient perturber l’ordre magique des forts et des faibles en permettant à n’importe qui de s’élever au rang de grand par la cybernétique. Le monde est inégal et vouloir lutter contre cela est fou.



Passé de votre personnage :


Histoire :

Une voix, puis une autre, puis encore une autre s’élèvent dans le ciel. Une chorale céleste résonne dans le Très-Haut. Chaque phénomène météorologique est une note, un mot, un chant qui la compose. Le firmament transporte l’histoire d’un grand serpent qui par sa gueule embrasait les forêts, noyait les littoraux, déchirait les cieux et craquelait la terre. Le souffle-magie de l’empire Ikhyldien. Un être qui naquit au cœur de la capitale de ce vieux royaume. Un être qui grandit dans une catégorie d’exception de la société. Un être qui s’éleva dans cette dernière autant qu’il pouvait s’élever dans le dôme de nuage. Un dragon singulier et nimber de magie qui se mêla au mortel. Autant physiquement : un ami, un amant, un père. Que mentalement : un érudit, un magicien, un savant. Mais aussi politiquement : un soldat, un général, un conseiller, un arcane. Pendant sa longue vie, il fut proche de nombreux empereurs à la courte vie. Ministre de l’armée de terre, puis Arcane du feu. Pendant près de mille années, le grand serpent servit cette nation qui l’avait vu naitre. Il la défendit en étant au plus proche du pouvoir. La pensant infaillible.

Mais cette histoire est celle du souffle-magie. Cette histoire est celle d’un ancien dragon-serpent mort depuis longtemps. Balayé par le souffle mécanique et froid d’Akkaton.

L’histoire de l’Ischüdien d’aujourd’hui commença il y a six cents ans, lors de la rencontre entre les nations d’Ikhyld et d’Akkaton. Ce premier contact diplomatique n’est en réalité qu’un prélude. La transition entre le souffle-magie et l’Ischüdien d’aujourd’hui. Une histoire de mort et de renaissance. Bien que les premiers rapports furent amicaux, le dragon n’eut que des a priori pour cette civilisation à l’esprit de charbon et d’acier, dégageant une chaleur infernale uniquement pour masquer le froid absolu qui régnait dans leur cœur. Aussi l’accession sur le trône par Balthazar lui apparut comme une opportunité, mais le dragon-serpent du bien vite déchanter. S’il ne pouvait qu’apprécier le rejet d’Akkaton et de sa civilisation décadente, la cruauté et la tyrannie de celui qui fut nommé plus tard l’infâme le révulsèrent. Elles n’étaient guère nécessaires. Était-ce là le prix à payer pour mettre à bas l’industriel Akkatonien ? Si tel était le cas, alors il acceptait.

Malheureusement, la tyrannie exacerbée de Balthazar n’eut pas pour effet la chute espérée par Ischüdien. Elle ne provoqua rien d’autre que la fureur du géant de métal qui partit en croisade contre Ikhyld. Le souffle-magie défendit son royaume une fois de plus, mais ne parvint pas à repousser l’envahisseur qui assiégea la capitale. Fou de rage de voir ces étrangers dévaster ce haut lieu de la magie, le souillant de leur barbarie technologique, le souffle-magie s’élança dans la bataille. Un terrible combat eut lieu, acculer jusqu’à sa dernière ligne de défense Ikhyld n’avait d’autres choix que de gagner, ou de sombrer.

Accompagnez de ses compatriotes désireux de défendre leur nation, Ischüdien combattit, déchainant sa force, jusqu’au moment où un artilleur Akkatonien joua de chance. Un obus parvenant à passer entre les flammes, la glace, la foudre et l’acide du souffle-magie pour atteindre sa gorge. L’explosion fut si violence qu’elle en égorgea le dragon qui chuta alors depuis les hauteurs, s’écrasant durement au sol. C’est à ce moment précis que le souffle-magie trouva la mort. Sa gorge à jamais meurtrie par les éclats Akkatonien, le privant de ce qui fut sa fierté et sa force, son souffle.

Lorsqu’Ischüdien se réveilla, la guerre était finie depuis une semaine déjà. Son empereur avait été décapité, sa nation défaite. La grande magie vaincue par l’hérésie technologique. Une ultime humiliation en plus de sa défaite que le dragon-serpent ne put jamais digérer. C’est le cœur et l’esprit pleins de ressentiment que l’ancien souffle-magie regagna son office où il fut accusé par une partie de ses confrères d’être responsable de cette défaite pour ne pas avoir su mener les troupes à la victoire en tant que ministre des armées de terre. Fort heureusement, ceux-là même furent accusés d’avoir soutenu l’infâme Balthazar et tombèrent en disgrâce.

Alors que l’empire Ikhyldien pansait ses plaies, tentant de se relever suite à la guerre, le dragon y participa de son mieux autant dans sa reconstruction et sa restructuration. Il accéda au rang d’arcane du feu à conserva son office de ministre des armées de terre. Il consacra son énergie à doter cet empire d’une puissance militaire plus grande encore que celle d’antan pour s’assurer qu’une telle défaite jamais plus ne se reproduise. Pendant cent ans il s’y attela, l’esprit ronger par les ressentiments à l’égard de la nation Akkatonien, tout en développant en parallèle ses talents dans de nouvelles magies. Ayant perdu son souffle, il délaissa complètement sa nature élémentaire pour se pencher sur des arts plus occultes. Il entra en contact avec des nombreux nécromanciens pour apprendre auprès d’eux la voie des ténèbres n’hésitant pas le moins du monde à fleureter avec l’illégalité de certaines pratiques. La fin justifiait les moyens et s’il était en mesure d’apprendre quelque chose qui lui permettrait de défaire Akkaton un jour, il le mettrait à profit.

Ses aventures magiques l’amenèrent à rencontrer certains individus à l’idéologie aussi extrême que la sienne. La magie est un idéal absolu qui devait être vénéré et défendu. La technologie étant un blasphème inhibant l'énergie magique qui circule en ce monde. Ischüdien participa ainsi à la création l’Esprit en tant qu’un des membres fondateurs. Il tenta d’exporter cette idéologie au sein du conseil des arcanes, prônant une volonté de guerre sainte au nom de la magie contre toute chose pouvant lui nuire à elle et à l’empire. Son discours obtint une attention mitigée, certains le virent comme un belliciste, un revanchard, d’autres comme un extrémiste. Mais une chose est sûre, il fut pris en compte, car c’est à ce même instant que les terres d’Orzian subirent l’invasion Akkatonien, menaçant une fois encore l’empire Ikhyldien. Ainsi la décision fut prise de faire barrage à la progression d’Akkaton en s’établissant sur place. Ischüdien accompagné du ministre des armées de mer mena l’assaut contre les îles à l'Est d'Orzian, les arrachant aux tribus barbares.

Cependant, cette méthode expéditive ne fut pas au goût de tous les membres du conseil des arcanes, soulevant une vive contestation qui entraina un déchirement au sein des Arcanes. C’est à la suite de cet incident que le dragon-serpent commença à prendre ses distances avec le pouvoir Ikhyldien. La méthode d’expansion de l’hégémonie d’Ikhyld conçu selon le pouvoir politique ne lui convenait pas. Elle était trop lente, elle était trop molle, elle était trop faible, elle ne pouvait assouvir la soif de vengeance d’Ischüdien dont sa présence au conseil des Arcanes et ses rapports se firent de plus en plus rares à mesure que ce dernier rejetait ses propositions d’assaut pour dissuader Akkaton de continuer son expansion, espérant secrètement une guerre ouverte. Si bien que l’ancien souffle-magie finit par disparaitre, il y a un siècle de cela, ne donnant plus de signe de vie. Si les hautes instances d’Ikhyld refusaient de faire ce qui devait être fait pour protéger la nation, alors il le ferait lui-même. Cette fois-ci, il défendrait sa patrie et la ferait victorieuse.

Ischüdien rompit tout contact avec Ikhyld, n’en gardant que de très rares avec l’Esprit.

Aujourd’hui, on raconte qu’un puissant mage nécromant arpente les Duchés de sud et qu’en d’exceptionnelles occasions, il se transforme en un gigantesque serpent vert qui s’élève haut dans les cieux pour disparaitre.

Liens :

Ischüdien n’entretient plus de lien avec personne depuis très longtemps à l’exception de quelques rares membres de l’Esprit. Il a laissé sa famille derrière lui.

Sa première femme, Nusgast, était une humaine et est morte depuis très longtemps maintenant.

Son premier enfant, sa fille Seya, une demi-dragon mort elle aussi depuis longtemps lors de la guerre contre Akkaton.

Son petit-fils Édouard, mort lui aussi. Il entretenait des rapports avec les descendants et ses descendants avant de disparaitre. Il entretenait de bonnes relations avec ces derniers.

Son amant, Torimgor, un elfe qu’Ischüdien a beaucoup aimé. Ce dernier le vénérait comme beaucoup d’autres créatures vénèrent les dragons à Ikhyld. Leur histoire se termina lorsqu’Ischüdien prit sa seconde femme.

Sa deuxième femme, Mezpa, était une kitsune, elle vit toujours, mais c’est séparer d’Ischüdien cent cinquante ans après la chute de Balthazar face à ce que son époux était devenu : une boule de ressentiments. Il n’était plus le dragon qu’elle avait épousé.

Othgo, son deuxième enfant et premier fils, né de l’union avec sa deuxième femme. Il entretenait d’excellentes relations avec lui avant de disparaitre. Il est l’unique personne avec qui il entretient encore de rares relations en dehors de l’Esprit. Même si relation est un bien grand mot, il lui indique seulement qu’il est encore en vie.



Qui êtes vous ?


Petite présentation de votre personne : Max, étudiant en droit, adepte du rp depuis l’âge de 10 ans.

Rythme rp et particularités : Aucunes en particulier. J'essaye de respecter au mieux le rythme et veillez à ne pas faire attendre mes partenaires trop longtemps. J'aime quand c'est rapide, même si les obligations IRL ne le permettent pas toujours.

Comment avez vous découvert le forum : J’ai couché avec le créa… euh je veux dire que je connais le créateur !

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et voir ce que ça donnera ? :
Détruire Akkaton ! Détruire la technologie ! La magie doit primer devant toute chose ! Même si pour cela je devrais me salir les mains pour m’assurer que les choses aillent dans ce sens !


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Schtemwölech Ischüdien Ven 19 Jan - 17:07

Améliorations corporelles magiques : majeures


Citation :
Runes magiques :
Cet ensemble de runes empreintes de magie gravées sur les écailles d'un dragon permet à celui absorber une partie de l'énergie magique de chaque sort qui est utilisé à son égard (30 pourcent des points de mana de chaque sort).

Citation :
Catalyseur vivant :
Votre corps devient une sorte de catalyseur vivant capable de plus aisément stocker et interagir avec la magie. Concrètement cela augmente de 20 pourcent votre stock de mana.

Améliorations corporelles magiques : intermédiaires


Citation :
(Dragon uniquement) Ombre céleste :
Dans le ciel le dragon peut pendant l'espace de quelques minutes se camoufler et ainsi devenir bien plus difficile à repérer.

Citation :
Soutien de l'esprit :
La magie insufflée dans votre corps offre un soutien à votre esprit, aidant ce dernier à rester concentrer plus aisément, même dans les situations délicates, critiques et stressantes. Idéal pour arriver quand même à réaliser des actions complexes ou user de magie.

Citation :
Entorse à la gravité :
La gravité est moins sévère avec vous. Vous pouvez sauter un peu plus haut et tomber de 50 mètres de haut sans vous mal faire mal.

Améliorations corporelles magiques : mineures


Citation :
Chair ferme :
La magie rend la chair plus ferme et résistante, offrant une résistance légèrement meilleures aux dégâts tranchants et perforants.

Citation :
Os solides :
La magie rend les os plus solides, offrant une résistance légèrement meilleure aux dégâts contondants.

Citation :
Voix mélodieuse :
La magie rend votre voix plus mélodieuse et douce à l'oreille.

Citation :
Regain :
La magie permet à votre corps de récupérer un peu plus rapidement votre vigueur suite à un effort qui vous a fatigué.

Citation :
Courage :
La magie soutient votre esprit et vous offre une résistance à la peur légèrement supérieure.

Citation :
Protection immunitaire :
La magie renforce votre système immunitaire vous rendant modérément plus résistant aux maladies et légèrement plus résistant aux poisons de tout type.


_________________
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 09/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Schtemwölech Ischüdien Lun 12 Fév - 14:22

Inventaire: Equipement


Citation :
Miroir de verre (Ikhyld) :
Un bouclier fait de verre, il augmente légèrement la puissance des enchantements apposés dessus.

Enchantement

Animation : Utilisable uniquement sur un bouclier léger ou moyen. Celui-ci lévitera et pourra encaisser les attaques visant son propriétaire en laissant ainsi à ce dernier ses deux mains libres. Néanmoins pour cela il puise dans l'énergie physique de ce dernier. (-1 en endurance)

Bouclier vortex : Il est possible qu'un coup au lieu d'être encaissé par le bouclier, soit totalement absorbé par la magie insufflée en lui.

Bouclier liquide : Grâce à la magie, si le bouclier venait à être abîmé, celui-ci se réparerait en régénérant à vue d’œil.

Citation :
Armure en cuir de bête magique (Eïlynster) :
Une armure faîte d'un cuir résistant qui augmente légèrement la puissance des enchantements qui sont apposés dessus.

Enchantement

Carcan mental : L'armure est enchantée pour offrir une meilleure résistance aux sorts et enchantements visant l'esprit de son propriétaire. (+5 à tous les jets pour résister à de tels sorts/effets)

Citation :
Robe/Tunique de mage :
Une robe/tunique de mage faîte en tissu.

Citation :
Gants de voyageur :
Des gants en cuir résistants et pratiques.

Citation :
Bottes de voyageur :
Des bottes faîtes en cuir renforcé, idéales pour protéger ses pieds des intempéries et marcher dans la boue.

Citation :
Ensemble gracieux :
Un ensemble de vêtements conçus pour être agréables à l’œil.

Citation :
Porte-clefs ventouse :
Porte-clefs tout ce qu’il y a de plus banal à l’exception près qu’il n’y a pas une seule clé qui lui est reliée, mais une dizaine de petites ventouses-déboucheurs d’un centimètre. La particularité de ses ventouses est que lorsqu’un objet, et uniquement un objet, est ventousé,  il rétrécira jusqu’à mesurer entre un et trois centimètres. Rendant son transport bien plus facile. L’objet reprendra sa taille normale dès qu’il sera détaché. (Attention, il est nécessaire d’attacher et de détacher manuellement l’objet à la ventouse).

Citation :
Relique d'esprit gardien (Ikhyld) :
Une relique pouvant contenir des enchantements permettant de créer un esprit gardien, puis d'user de sa puissance. (Une seule relique utilisable à la fois)

Enchantement

Don de l'esprit gardien:
L'esprit gardien offre un soutien spirituel à son maître, celui-ci verra la puissance de ses sorts/enchantements légèrement augmenter.

Citation :
Cage magique de transport :
Une cage plus ou moins grande qui une fois refermée réduit sa taille et celle de toute personne ou chose emprisonnée à l'intérieur pour atteindre celle d'une petite lanterne concernant la cage et d'une petite souris pour le prisonnier. Si la cage est ouverte, elle et son prisonnier retrouvent leur taille d'origine très rapidement.

Citation :
Emprisonneur d'âmes (illégal) :
Une statuette en ivoire dans laquelle on peut emprisonner l'âme de quelqu'un qu'on vient de tuer. Une fois ceci fait, l'énergie dégagée par l'âme emprisonnée augmente légèrement la puissance des sorts utilisés par quelqu'un qui transporterait sur lui cette petite statuette. (Une seule statuette est transportable à la fois)

Citation :
Cristal de résonance magique :
Un cristal imbibé de magie qui peut bénéficier d'enchantements spéciaux.

Citation :
Cristal d'énergie magique :
Un cristal permettant de récupérer 500 points de mana en le brisant dans sa main.

Citation :
Potion de soins majeure :
Potion magique soignant une blessure grave.

Citation :
Potion de soins modérée :
Potion magique soignant une blessure moyenne.

Citation :
Potion de charme :
Une potion vous rendant plus charmant pendant une heure (+1 en charisme)

Inventaire : Coffre


Récompense Fil rouge 2018 : Un enchantement ou une amélioration technologique personnalisé pour un équipement


_________________
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Dragon
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 09/12/2017
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Schtemwölech Ischüdien
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Schtemwölech Ischüdien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le comédien Henri Tisot décédé cette nuit à Sanary
» [Convocation d'Aya] Salle B101
» Etirements. [PV Shinichi]
» Quand Ninon tient salon ( vient qui veut)
» Ivan Gaultier: comédien et poète en herbe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Fiches d'évolutions des personnages-
Sauter vers: