Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Regrets du passé (Pv Miyako)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: La cité de Jade
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Regrets du passé (Pv Miyako) Sam 13 Jan - 18:01
5 janvier de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

Xin avait décidé aujourd'hui de rendre visite à une certaine samouraï, une samouraï sur la famille de laquelle il menait une enquête depuis déjà fort longtemps, une enquête qui ne cessait de traîner du pieds pour diverses raisons, ce qui évidemment agaçait le ministre. Des raisons tenant autant à la totale absence d'indices que du fait que l'arcane de l'invocation était particulièrement occupé la plupart du temps et qu'il devait donc la déléguer souvent à des agents qui même s'ils étaient de bonnes volontés et compétents, ne trouvaient jamais de résultats probants.

Et pourtant, si certains auraient abandonnés depuis longtemps une telle enquête, surtout que maintenant tout le monde était passé à autre chose, cela agaçait Xin qu'il y ait un mystère qu'il ne puisse élucider. Ô bien entendu il avait une idée des suspects potentiels de cette affaire, le père de la jeune samouraï étant en bonne position, mais tant qu'il n'avait pas de preuve concrète, il ne pouvait pas s'amuser à ordonner un interrogatoire magique d'un haut noble pour avoir des réponses, cela ferait scandale, il y avait une préséance à respecter après tout, surtout qu'évidemment personne n'avait envie d'un tel accès d'autorité de la part du pouvoir impérial qui ne serait pas s'en rappeler la tyrannie passée de Balthazar.

C'était ainsi qu'il avait finit par décider d'aller voir cette dernière, peut-être pour obtenir quelques indices à ce sujet, mais surtout avec l'espoir en vérité d'avoir sa collaboration dans cette histoire. Avant de faire cela bien entendu il avait tâché de construire un véritable dossier sur la kitsune pour savoir exactement à quel genre de personne il avait affaire, ceci fait il avait donc décidé de venir la voir.

Ce dans la demeure familiale dans la cité de Jade où elle vivait depuis toujours de ce qu'il savait. Entrer dans cette demeure ne fut pas bien dur dans les faits, ni obtenir qu'on ne prévienne pas la guerrière de son arrivée car il comptait lui faire la surprise. C'est ainsi que peu après y avoir pénétré il arriva dans la cour où la kitsune était pleinement occupée à s'entraîner et avant qu'elle ne le remarque, chose qui ne manquerait sans doute pas d'arriver très vite, il commença à parler aussi tôt qu'il arrivait dans son champ de vision.

« Salutations Shizumi-san, veuillez m'excuser de vous déranger pendant l'exercice, mais j'aimerai m'entretenir avec vous si vous le permettez. » Dit-il donc poliment et aimablement, ce avant ensuite d'attendre sa réaction patiemment, il supposait après tout que cela l'étonnerait un peu qu'un arcane de l'empire vienne ainsi la voir de façon informelle, mais bon l'avantage de ceci c'est qu'elle ne lui refuserait probablement pas cet entretien et ce pour de multiples raisons.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Sam 13 Jan - 21:09
Miyako ne s’attendait pas à une telle visite, en effet aujourd'hui elle avait prévu de passer sa journée à s’entraîner, il y avait certaines choses qu'elle tentait d'améliorer, enfin c’était son excuse habituel, elle savait parfaitement que sa technique n'était pas la meilleure et qu'elle avait encore des lacunes, mais aujourd'hui si elle s’entraînait c'était surtout pour s'occuper l'esprit n'ayant rien trouvé d'autre à faire.

Quand Xin entra dans la cour elle ne le remarqua pas de suite, elle était trop concentrée sur ses mouvements pour s'en apercevoir, si Zelphar avait été là il lui aurai sûrement lancé une pierre pour lui rappeler d'être toujours attentive à son environnement, fort heureusement il était occupé et n'était pas présent dans la demeure pour le moment, il avait apparemment une affaire urgente à réglé en ville, de quoi il s'agissait ? Elle n'avait pas prit le temps de lui demander, après tout cela ne la concernait surement pas.

Néanmoins, Miyako ne mis pas longtemps à se retourner sentant un regard posé sur elle alors qu'elle  était censé être seule dans la cour, Xin la salua, mais elle mis quelques secondes à se rendre compte de qui elle avait en face d'elle, en effet elle ne s’attendait pas à ce que quelqu'un vienne lui rendre visite et encore moins que ce soit Xin Nahalëm l'Arcane de l'invocation ! Prise au dépourvu elle s'empressa de s'incliner et de bafouiller :

« Sa- Salutation Nahalëm-sama! » puis après s'être redressé elle réfléchie aux paroles de l'arcane, s'entretenir avec elle ? Mais pourquoi donc ?

« Vous avez nullement besoin de vous excuser, si vous êtes venue jusqu'ici c'est vous devez avoir une bonne raison, même si je ne comprends pas pourquoi une personne de votre importance prenne le temps de s'entretenir avec une personne telle que moi. »

Puis pour essayer de se retrouver une contenance elle ajouta :

« Si cela ne vous dérange pas allons parler à l'intérieur, nous y serons mieux qu'ici. »

Et sur ces mots elle commença à se diriger vers la maison après avoir vérifié que Xin accepte sa proposition que ce soit par un mouvement de tête ou autre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Dim 14 Jan - 18:44
S'il n'en montra rien, Xin ne manqua pas d'être amusé par la réaction de la kitsune qui bafouilla et se mit à s'incliner assez précipitamment devant lui. Une réaction qui pouvait se comprendre d'ailleurs et que l'arcane de l'invocation n'allait guère reprocher à la jeune samouraï, après tout il est vrai qu'il n'avait pas prévenu de sa venue à l'avance.

Et il est vrai qu'il était juste de se demander pourquoi un arcane tel que lui désirait s'entretenir avec ce qui pourrait passer comme une simple samouraï, pas que samouraï n'était pas un rang honorable, mais il est vrai qu'arcane était le rang juste en dessous de celui d'empereur et d'impératrice, on pourrait même dire un quasi statut de dirigeant étant donné que c'était de leur rang qu'étaient issus les empereurs et impératrices de l'empire depuis déjà 5 siècles de cela, depuis l'époque de la croisade Akkatonienne qui avait mit à bas les anciennes institutions Ikhyldiennes.

Et si bien entendu il n'était pas du genre à approuver la manière radicale dont les Akkatoniens s'étaient vengés des raids esclavagistes commis sur leurs terres, il n'allait pas se plaindre que cela ait donné naissance à un gouvernement Ikhyldien plus modéré comme celui existant aujourd'hui, après tout tout bon pouvoir avait besoin de contre-pouvoirs, car évidemment il était aisé qu'un pouvoir trop absolu et sans restrictions devienne une tyrannie un jour ou l'autre.

Il se contenta donc de doucement hocher la tête quand elle l'invita à venir parler à l'intérieur, puis il la suivit calmement jusqu'à là où elle désirait le mener. Notons qu'en chemin il se permit par contre de demander avec amabilité.

« Comment allez vous d'ailleurs ? Et comment se porte ce cher Zelphar ? Je suppose qu'avec un maître bretteur comme lui, ce qu'on raconte sur vous quant à vos grands talents de bretteuse sont vrais. » Autant essayer de la détendre en abordant un sujet léger après tout, de un cela passerait pour de la politesse aimable et de deux il ne tenait pas vraiment à l'intimider dans les faits. Ce n'était pas le genre de Xin après tout de prendre plaisir à ce genre de choses et puis la pauvre serait sans doute déjà assez secouée par ce qu'il comptait lui demander bientôt, alors autant ne pas en rajouter.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Dim 14 Jan - 21:52
Pour Miyako cette question ne lui semblait pas anodine, elle avait l'air d'avoir pour objectif de la détendre, parce qu'en effet elle était tendue, cela l'arcane devait l'avoir remarqué, elle inspira et expira un coup dans l'objectif de se calmer, quant à la réponse à apporter à la question, que fallait-il répondre, que non tout n'allait pas bien ? Certainement pas elle avait ses problèmes et ils ne concernaient certainement pas quelqu'un de son rang, par contre le compliment porter à son attention faillie la faire rougir, mais elle fini par répondre :

« Je vous remercie de vous en inquiéter, mais pour ma part je me porte comme un charme » elle avait réussi à dire cela avec son sourire et entrain habituel, même si elle avait l'impression que quelque chose sonnait faux dans sa voix, elle ajouta :

« Zelphar se porte à merveille, il est d'ailleurs parti réglé quelques affaires personnelles, il est vrai que je lui dois beaucoup, il m'a appris les rudiments du combat ainsi que du maniement du sabre et il m'aide encore aujourd'hui à m'améliorer, mais je ne pense pas que mes talents soient aussi grands que vous le prétendiez »

Miyako savait parfaitement qu'elle était suffisamment douée dans le maniement du sabre pour être considéré comme grande bretteuse, mais elle n'arrivait pas à l'accepter elle ne s'en sentait pas digne, elle faisait preuve d'humilité ? Peut être, mais même si on lui posait la question elle ne saurait pas y répondre, son titre de « Lame du Vent » avait un côté qui la dérangeait, principalement du fait qu'elle l'avait obtenue après  des événements qu'elle souhaiterait oublier.

La pièce où Miyako amenait Xin était une petite salle de réception, autrefois ses parents accueillaient leurs hôtes ici, Miyako avait laissé cette fonction à cette salle comme à la plupart de celles de la demeure familiale d'ailleurs, une petite table, entourée de coussins, était en son centre, les murs étaient couverts de d’œuvres d'arts, mais pas trop pour éviter que cela ne devienne trop oppressant, ils représentaient toutes sortes de choses, la Citée de Jade, un champ de cerisiers en fleurs sur fond de montagne enneigé, ils avaient tous été peints pas sa mère, elle adorait l'art, que ce soit musical ou pictural et elle s'était même essayer à la sculpture un jour, mais avait finalement abandonné.

Arriver dans la pièce Miyako aperçu une de ses servante, Iustina

« Excusez-moi Iustina, pouvez-vous allez chercher des rafraîchissements pour notre invité et moi-même ? »

A ces mots Iustina s'inclina et partit faire ce qui lui avait été demandé, Miyako s'approcha de la table et se tourna vers Xin,

« Ici nous serons mieux pour discuter, je vous en prie, asseyez vous » et à ces mots Miyako prit place sur l'un des coussins

Quand Xin prit place à son tour en face d'elle, elle ajouta :

« Puisque vous vous êtes déplacé en personne ce dont vous souhaitez vous entretenir avec moi doit avoir une certaine importance, je n'ai aucune idée de quoi il pourrait s'agir, mais je suis tout ouï. »

Miyako était tendu, mais elle faisait tout pour paraître la plus détendu qu'il soit même si ce n'était pas tous les jours qu'un arcane venait lui rendre visite.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Lun 15 Jan - 22:15
Xin hocha doucement de la tête et sourit de manière bienveillante même si avec une retenue somme toute elfique quand la dame lui dit qu'elle se portait bien, ce malgré le fait qu'il avait disons capté quelque chose de faux dans la voix de la kitsune, mais bon il préférait ne pas le faire remarquer, après tout il n'était pas là pour l'enquiquiner et si elle ne désirait pas se confier à ce sujet, c'était tout à son honneur. Surtout qu'il se doutait déjà à vrai dire du pourquoi de la chose grâce au dossier qu'il avait fait sur elle, mais bon autant ne pas l'évoquer. Après tout ça ne rassurait personne de savoir qu'il y avait un dossier complet sur sa personne au ministère des services de renseignement, même si à vrai dire ce n'était pas rare concernant les nobles, surtout les hauts nobles….

« Pour ma part je pense qu'il le sont, Zephar m'a disons parlé de vous à sa manière. Il n'est certes pas du tout du genre à être généreux en compliments, mais sachant un minimum lire en lui, j'ai pu deviner une certaine fierté chez lui concernant vos talents actuels d'épéistes, mais bien entendu ne lui dîtes pas que je vous ais révélé cela, disons qu'il n'apprécierait pas. » Ajouta t-il donc aimable et sincère concernant les talents d'épéistes de la dame, ce alors qu'ils pénétraient juste après dans le salon où cette dernière le menait.

Un salon au style qu'il savait apprécier, Xin n'était pas après tout un adepte de l'abondance excessive des biens et des démonstrations de richesses ou de prestiges, même si en général c'était l'inverse dans le cas de la haute noblesse des fois. Dans tous les cas pour sa part il n'avait rien à redire sinon à la décoration de cette salle de réception et trouva les œuvres d'arts s'y trouvant de très bonne qualité, témoignait d'un goût pour les arts développé de la part de la personne qui les avaient crées. Une chose somme toute très appréciée dans l'empire Ikhyldien, un empire où les arts avaient une place presque aussi importante que la magie, en tout cas c'était le moyen privilégié d'être anoblit pour les non mages d'être un grand artiste et qui leur assurait un grand respect, ce malgré le fait que leur don magique était inférieur à celui de beaucoup d'autres nobles.

Xin s'installa donc silencieusement quand on le lui permit et laissa le loisir à la maîtresse des lieux de demander à une servante de leur apporter de quoi se rafraîchir, enfin il s'installa en vérité après que la dame ait fait cette demande vu qu'elle ne le lui permit qu'après, mais ce n'était point pour le gêner. Puis suite à cela, la samouraï décida d'aller directement au vif du sujet, ce que Xin apprécia, celui reprit donc finalement la parole d'un ton aimable.

« Alors, disons que je suis venu pour demander votre aide pour une enquête que je mène depuis déjà un certain temps, une enquête qui vous concerne. Je ne vais donc pas y aller par 4 chemins, c'est celle concernant le meurtre encore non élucidé de votre mère. » Avant d'en ajouter plus, il attendit d'abord la réaction de la dame kitsune, après tout ce devait être un sujet sensible pour elle émotionnellement qu'il venait d'aborder, alors autant la ménagée et ne pas y aller trop brusquement. Surtout au vu de ce qu'il comptait lui demander, elle serait sans doute d'accord sur le principe après tout, mais ce serait peut-être plus ou moins difficile pour elle d'accepter une telle chose selon à quel point cette sombre histoire avait pu la marqué. Ce car elle etait évidemment un être vivant et sensible, non pas une machine sans âme.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Mar 16 Jan - 16:17
Les paroles de Xin eurent l'effet de lui effacer le sourire et la bonne humeur qu'elle affichait, elle baissa légèrement la tête, le regarde vide, elle était perdue dans ses souvenirs.  Sa mère… cela faisait maintenant, quoi ? 142 ans qu'elle était morte ? Oui c'est ça. Repenser à cela lui fit repenser à presque toute sa vie, elle pensa que si elle n'était pas morte elle aurait pu être bien différente.

Miyako pensait qu'elle ne connaîtrait jamais la vérité sur sa mort, que c'était devenu un désir vain, en 142 ans personne n'avait rien trouvé, elle pensait que l'enquête avait été abandonnée depuis très longtemps au vu des difficultés de celle-ci, mais pourtant, aujourd'hui Xin Nahalëm, l'arcane de l'invocation, venait lui demander son aide dans cette enquête ? Tout espoir de connaître la vérité n'était donc pas perdu ? Une larme coula de ses yeux, elle la sécha aussitôt.

La servante Iustina arriva à ce moment-là et voyant qu'il ne fallait mieux pas s'attarder elle déposa un plateau avec deux carafes, l'une contenait de l'eau, l'autre du jus de fruit, le tout avec deux verres, elle s'inclina et sortie de la pièce sans un mot.

Miyako soupira et redressa la tête en direction de l'arcane, les poings posés sur ses genoux et serrés, le regard déterminer elle dit alors :

« Quel que soit ce pourquoi vous avez besoin de moi, si cela peut faire avancer l'enquête sur la mort de ma mère je suis prête à tout, vous avez mon entière collaboration. »

Son cœur battait la chamade, elle tremblait presque, le visage de toutes les personnes qu'elle avait soupçonnées au cours de sa vie défilèrent dans sa tête, était-ce l'un d'eux ? Était-ce un inconnu ? Peut être allait-elle enfin le savoir, même si elle se doutait que cela risquait de prendre du temps, mais elle en prendrait autant que nécessaire.

Elle tenta néanmoins de se calmer, car ce n'est pas en se mettant dans tous ses états qu'elle allait pouvoir faire quoique ce soit, dans ce but elle respira encore une fois calmement et se servi un verre de jus de fruit. Il lui fallait rester calme pour ce qui allait être dit par la suite. Elle demanda par politesse à Xin :

« Voulez-vous que je vous remplisse votre verre ? »
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Ven 19 Jan - 22:15
Xin laissa le temps nécessaire à la jeune kitsune pour s'apaiser, après tout il comprenait que cette dernière en ait besoin, cela et puis il était un elfe, il pouvait bien attendre un peu. Sinon il ne serait pas digne de sa noble race, n'est-ce pas ? Au passage Xin ne manqua pas sinon de remercier silencieusement la servante d'un léger geste, puis ensuite écouta avec attention la jeune renarde lorsque celle-ci reprit enfin la parole.

« Ce que vous risquez de découvrir ne va pas vous plaire je pense, du moins quand nous en saurons plus, surtout que je soupçonne au final la chose d'avoir des aspects politiques… Du moins cela expliquerait pourquoi le meurtrier est arrivé aussi bien à cacher son acte. » Ne manqua t-il pas d'ailleurs de préciser pour qu'elle en soit bien au courant, après tout il ne tenait pas à mentir en quoi que ce soit, puis après avoir confirmé qu'il voulait bien qu'elle remplisse son verre, il reprit calmement.

« Si vous le pouvez... Parlez moi tout d'abord des soupçons que vous avez déjà, du moins si j'ai raisons de supposer que vous en avez, concernant le meurtrier possible de votre mère et aussi si cela ne vous dérange pas des raisons qui selon vous aurez pu motiver ce crime, peut-être liées au passé de votre famille...? N'ayez pas peur de parler librement d'ailleurs, nous sommes entre nous et rien de ce que vous ne direz ici ne sera répété en dehors de cette pièce, vous pouvez me faire confiance. »
Précisa t-il avec sérieux, après tout il pouvait comprendre qu'elle pourrait être intimidée de s'exprimer sur de tels sujets, mais qui sait ? Elle pourrait peut-être parler de quelqu'un qu'il n'avait pas lui-même soupçonné, après tout… Ce ne serait pas la première famille noble d'Ikhyld ayant peut-être un passé trouble… Et elle connaissait peut-être des détails, que lui-même ne pouvait pas connaître. Certes il était chef des services de renseignements, mais il y a certaines choses qui étaient bien dur à savoir dans les faits...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Sam 20 Jan - 17:45
En effet parler de tout ça était assez éprouvant, mais il le fallait, Miyako devait prendre sur elle, des suspects oui elle en avait, elle prit donc une inspiration avant de dire à Xin ce qu'elle savait

« Oui, vous avez raison, j'ai des soupçons sur certaines personnes, pour commencer sur mon géniteur Sadao, enfin, pas vraiment sur lui spécifiquement, mais sur sa famille, ils étaient opposés au mariage entre lui et ma mère, ils sont restés à Ikhyld, je me suis toujours demandé s'ils n'avaient pas trouvé quelque chose pour forcer mon père à quitter ma mère. J'ai posé des questions à Zelphar à ce sujet, lui aussi n'en sait rien, pourtant, que je sache il s'entendait bien avec Sadao à l'époque. Par ailleurs, le jour de la mort de ma mère, apparemment quelqu'un était censé venir, je ne l'ai jamais vu, ma mère m'avait confié à des serviteurs et Zelphar pour m’emmener me promener durant la journée, je n'ai jamais su pourquoi et Zelphar l'ignorait également, après faut dire qu'il ne s'intéressait pas vraiment à ce genre de choses et mes parents lui disaient pas tout non plus. » Après cela elle fit une pause avant de reprendre

« La deuxième personne que je soupçonne, se nomme… je n'en sais rien enfaîte, ma mère recevait régulièrement des lettres d'un inconnu, je ne connais pas le contenue de ces lettres, mais à chaque fois que ma mère en recevait une, Sadao s'énervait, après leurs lectures ces lettres finissaient toujours au feu. » Nouvelle pause de sa part, principalement pour organiser ses idées

« Après, il y a un artiste, un elfe, Ardreth Elalynn, ma mère et lui étaient en constante compétition, il l'accusait de nombreux maux, notamment de la disparition de certaines de ses œuvres et du fait qu'elle lui volait ses clients et ce car elle usait de ses charmes et pas grâce à la beauté de ses œuvres, un charmant personnage n'est-ce pas ? Enfin bref il était jaloux que ma mère soit une meilleure artiste que lui et faisait tout pour la discrédité, jusqu'au jour où ma mère a réussi à le tourné en ridicule devant tout le monde, comment ? Je ne sais pas, mais du jour au lendemain on n'a plus entendu parler de lui. Jusqu'au jour de l'enterrement de ma mère, je suis sûr de l'avoir aperçu. »
Si elle le retrouvait celui-la, elle lui poserait bien quelques questions. Elle fit le tri dans sa tête de ce qui restait comme potentiel coupable.

« Mes derniers soupçons, qui ont une certaine logique je veux dire, car j'ai pensé à beaucoup de personnes au cours de ma vie, mais pas toujours avec une certaine logique derrière, enfin bref, mes derniers soupçons concernent un Bakaneko que j'ai aperçu rôder près de la maison quelques jours avant la mort de mère et vous n'êtes pas sans savoir que certains ont des intentions malveillantes. »

Miyako n'avait jamais dit tout cela à qui que ce soit, elle avait l'impression de s'être libéré d'un poids. Elle attendait maintenant, la tête baissée le regard plongé dans son verre maintenant vide, ce que dirai Xin.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Dim 21 Jan - 21:40
Xin écouta tout du long les soupçons que lui confia la jeune kitsune et il fallait avouer que pas mal d'entre-eux rejoignaient ceux que Xin avait déjà, saut notamment ceux concernant le bakaneko. Un bakaneko ? Oui il était possible que ce dernier ait eut des buts malveillants, mais ces derniers avaient-ils consistés à tuer la mère de la samouraï ? Peut-être bien oui, mais peut-être pas aussi pensa l'elfe… Peut-être aussi que ce yokai avait juste pu voir des choses qu'il n'aurait pas dû voir et alors… Il pourrait être un témoin estimable, du moins s'il était possible de le retrouver et s'il vivait encore. Deux choses probables, après tout ce genre de créatures aimaient vivre dans les cités Ikhyldiennes et il était donc possible qu'elle soit restée volontairement tout ce temps au sein de la cité de Jade…

Quant à ces fameuses lettres que recevait la mère de la jeune femme de la part d'un pur inconnu… Voilà qui aurait pu représenter aussi un indice intéressant si elles n'avaient pas finis dans le feu, par contre Xin ne manqua pas de se dire qu'apprendre l'identité de celui qui avait envoyé ces lettres ne serait pas une mauvaise idée et peut-être… Peut-être que la mère de la kitsune avait justement cacher une ou deux de ces lettres si elle savait que son mari était du genre à les brûler ? Peut-être pensa-il, c'était là encore une possibilité qu'il ne vaudrait mieux pas négliger.

Quant au père en lui-même, il était évident que c'était un suspect potentiel, sa famille aussi d'ailleurs, ce qui ne faciliterait pas les choses si tel était le cas, après tous des hauts nobles étaient bien moins facilement inquiétés que d'autres types de personnes… Par contre, s'il y a bien un détail souligné par la kitsune qui ne manqua pas de susciter sa curiosité, c'était concernant le fait que quelqu'un était censé venir le jour de l'assassinat de la mère de celle-ci, mais qu'elle ne l'avait pas vu. Est-ce que cette personne était venue alors que la kitsune s'étaient rendue à sa promenade et serait le véritable meurtrier ? Dans ce cas-là était-ce un assassinat commandité ? Ce serait une possibilité qu'il ne fallait pas ignorer, ô bien entendu il se doutait que ça aurait été l'option la plus probable de toute manière si c'était une famille noble en cause, mais dans ce cas-là il est probable qu'il vaille mieux attraper l'assassin vivant, ne serait-ce que pour en savoir davantage sur ses possibles commanditaires.

D'ailleurs la piste de l'artiste aussi était au final très… Probable, même si Xin avait le sentiment qu'il devait y avoir quelque chose d'autre derrière de plus qu'une simple rivalité, mais dans tous les cas il ne manqua donc pas suite à tout ceci de reprendre la parole calmement.

« Je pense que cela nous fait beaucoup de piste Miyako-san et j'ai déjà une idée de comment nous pourrions procéder en premier. » Il lui laissa un peu de temps pour qu'elle se concentre pleinement sur ce qu'il disait, puis reprit avec patience. « Je pense qu'il faudrait commencer par la piste de notre ami bakaneko, car si ce dernier n'est pas forcément le coupable, je n'exclue pas qu'il sache peut-être certaines choses et qui sait ? Qu'il ait peut-être assisté au meurtre ou ce qu'il s'est passé avant ou ou peu après… Cela devrait en plus constituer la piste la plus facile à suivre je pense, car s'il vit encore, il est probable qu'il se trouve toujours dans la cité de Jade… Comme vous le savez, ce sont après tout des créatures très urbaines qui ne se trouvent quasiment que au sein de notre empire. » Et il n'y avait pas cité Ikhyldienne plus développée en Orzian que la cité de Jade. Sur ce il laissa un peu de temps à la kitsune pour y réfléchir puis demande calmement.

« Qu'en pensez vous ? Avez-vous déjà pour votre part tentée de retrouver un bakaneko ? » Pour sa part oui, mais cela devait être évident. Dans tous les cas, il attendait l'avis de dame Miyako à ce sujet, on ne savait jamais après tout, et ensuite… Ils pourraient peut-être s'y mettre dès maintenant si elle le désirait, il assez de temps libre devant lui pour cela après tout, ça et puis il valait mieux éviter de trop tarder quand on se mettait à traquer une telle créature, leur ruse féline était légendaire après tout...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Mar 23 Jan - 14:46
Les paroles de l'arcane, Miyako les attendaient, mais cela ne l'avait pas empêché de se mettre à rêvasser et de repenser à tout cela, quand Xin prit la parole, cela la fit sortir de ses rêveries, elle redressa immédiatement la tête, elle remercia mentalement l'arcane de faire une pause, car cela lui avait en effet permis de se concentrer. Bon, suivre la piste du bakaneko ? Pourquoi pas, c'est vrai que cela semblait être le plus simple, cela prendrait certainement du temps malheureusement, mais elle s'y attendait, le risque c'est qu'il soit mort, cela faisait quand même 142 ans !

Tenté de retrouver non un bakaneko ? Non, elle n'avait jamais essayé et elle n'avait aucune idée de comment procéder. Elle se décida enfin à répondre,

« Oui, cela pourrait être un bon début de retrouver le bakaneko, si c'est lui le meurtrier nous aurons attrapé le coupable, sinon ce sera peut-être un témoin de ce qui s'est passé et dans le pire des cas il aurait été là purement par hasard et n'aurait rien vu et rien entendu. » Après quelques secondes elle ajouta

« Par contre, je dois vous informer que je n'ai jamais tenté de retrouver un bakaneko, si vous savez comment vous y prendre me montrerez-vous ? A moins que vous ne confiez cette tâche à quelqu'un d'autre ou que vous préfériez que je fasse autre chose. »

Que dire de plus ? Elle n'avait pas vraiment d'idée sur comme se présenterai les choses, mais elle se rappela de quelque chose qui pourrait être utile dans les recherches.

« Par rapport au bakaneko, peut-être souhaitez-vous savoir à quoi il ressemble ? » Elle posa la question, mais elle n'attendis pas la réponse pour continuer
« Si je me rappelle bien, il avait un pelage noir et gris, une cicatrice lui barrait le visage au niveau de l’œil gauche et il semblait borgne, une de ses pattes était blanche, il a certainement changé aujourd'hui, mais peut-être pas complètement et puis une cicatrice de ne change pas vraiment avec le temps. Si vous vous demandez comment je peux le décrire ainsi, c'est qu'un jour j'ai eu l'occasion de le voir de près, enfaîte, c'était même le premier jour que je l'ai vu, enfin bref, tous ces détails ne doivent pas vous intéresser. »

Elle était gênée, en décrivant le bakaneko elle s'était perdue dans ses pensées et avait commencé à raconter sa vie, heureusement qu'elle s'en était rendu compte assez vite, car cela ne devait certainement pas intéressé l'arcane.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Mer 24 Jan - 14:30
Il était dommage que le sort boussole du désir soit trop dépendant de ce que Xin désirait le plus pour vraiment être utile en cet instant, après tous les désirs pouvaient autant être conscients qu'inconscients, ainsi il ne serait pas vraiment fiable de vouloir user d'un tel outil au risque d'une perte de temps monumentale, même si si évidemment c'était très tentant en soit. Même si malheureusement impropre pour le moment à cette affaire…

« Je ne vous ferai pas un long épilogue Miyako-san sur les activités des services de renseignements de notre empire, mais entretenir des dossiers sur les personnes louches, y compris les bakanekos vivants à la capitale de la province est une activité comme une autre de ces derniers. Nous n'avons évidemment pas les moyens de surveiller tous les bakanekos de l'empire, mais vous comprendrez que nous ayant tout de même fait l'effort de surveiller un minimum ceux connus se trouvant dans les cités et villes ayant un minimum d'importance. Nous aurons ainsi, avec un peu de chance, au moins la confirmation qu'il est vivant et pourrons apprendre où il est souvent aperçu récemment. » Expliqua t-il sinon calmement quant à comment il comptait s'y prendre, ce avant d'ajouter.

« En attendant que l'un de mes agents à qui je vais demander de nous amener le dossier arrive, j'aimerai vous demander quelque chose… Qui vous paraîtra peut-être assez étrange, pourriez vous fouiller de fond en comble votre demeure familiale ? J’entends pas là, chercher une cachette secrète ou quoi que ce soit du genre. Évidemment je vais vous aider dès que j'aurai prévenu mon agent, ce qui devrait être assez rapide, mais je soupçonne disons que votre mère ait caché quelques-unes des lettres dont vous venez de parler. Peut-être les plus sensibles ? Ce n'est pas une possibilité que nous pouvons nous permettre ignorer après tout. » Il attendit donc l'avis de dame Miyako à ce sujet, puis ajouta avec sérieux.

« Concernant le bakaneko sinon, merci pour vos informations et ne vous inquiétez pas. Je comprend que vous vous égariez un peu concernant votre vie passé, sachez juste que je suis là pour vous aider à retrouver le meurtrier de votre mère alors n'ayez pas l'impression que vous êtes comme une soldate qui doit obéir à son supérieur directe. Disons plutôt que vous êtes une collaboratrice active dans cette affaire, d'accord ? » Il attendit la réponse de la kitsune, puis demanda calmement. « Sauf si vous avez autre chose à proposer ou des questions, je propose que nous commencions dès maintenant les recherches, cela ne devrait me prendre que quelques minutes rassurez-vous de demander à ce que l'on nous apporte le dossier. » Après tout il était un mage invocateur, une magie fort pratique en soit pour ce genre de chose.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Ven 26 Jan - 20:52
Miyako écouta l'arcane avec attention, les services renseignements étaient quelque chose d'assez conséquent apparemment, se devait être compliqué de gérer tout cela efficacement, mais l'arcane semblait s'en sortir, soit il était très doué, soit il savait délégué aux bonnes personnes ou les deux, enfin le fait est que les services de renseignements de l'empire était des plus performant, ils devaient donc être géré d'une main de maître. Enfin là n'est pas le sujet, s'ils avaient des informations sur le bakaneko ce ne pouvait que nous aidé à le retrouver.

Fouillez la demeure familiale en espérant trouver des lettres que ma mère aurai cachées ? Pourquoi pas, elle savait déjà où chercher, dans sa chambre, elle n'y était pas entrée depuis des lustres, cette pièce lui rappelait trop le passé, mais soit, il le faillait, pourquoi là-bas ? Car avec le temps elle avait fouillé petit à petit la maison, à la recherche de quoi ? Allez-savoir, cela lui prenait de temps en temps et elle fouillait une pièce de la maison à la recherche de quelque chose, quoi ? Aucune idée, juste quelque chose, un souvenir du passé, quelque chose de laisser par ses parents avant le drame, ou simplement connaître dans ses moindre recoin la demeure familiale, se pouvait toujours être utile de connaître l’existence d'une pièce secrète ou autre. Bon la vérité, c'est qu'elle s’ennuyait, le reste c'est juste une justification qu'elle sait fausse, du moins, parfois.

« Bien sûr, ce pourrait nous aider en effet et ce, autant, voir plus que le bakaneko, j'ai d'ailleurs déjà une idée de par où commencer. »


collaboratrice active dans l'affaire et pas soldate obéissant à son supérieur ? D'accord, mais dans tous les cas elle l'écouterait et suivrait ses conseils, car dans contrairement à elle, Xin avait de l'expérience dans la recherche d'indices et la résolution d'enquêtes, enfin, c'est ce qu'elle pensait.

« Je suis heureuse que ces informations puissent être utile. Par contre, je vais essayer de me voir comme une collaboratrice dans cette affaire, mais contrairement à vous je n'ai pas d'expérience dans la résolution d'enquêtes, je suivrais donc malgré tout vos directives. »
Elle écouta ce que dit ensuite Xin, puis elle lui répondit

« Je n'ai rien à proposer pour le moment, je suis donc prête à commencer les recherches. Je vais d'ailleurs de ce pas commencer à chercher là où il se pourrait qu'il y ait cette fameuse cachette ou autre : la chambre de ma mère. »

Après avoir écouté la réponse de Xin, elle s'était levé et s'était dirigé vers la chambre de ses parents.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Sam 27 Jan - 23:32
Xin ne manqua pas d'apprécier que la samouraï sache déjà où chercher pour trouver quelque chose, surtout qu'il s'était attendu à ce qu'en faîte elle lui dise qu'elle avait déjà tout fouiller par le passé et que donc s'il y avait eut quelque chose à trouver, cela aurait déjà été le cas, mais visiblement non heureusement… Enfin, heureusement n'était pas le bon terme, car si il y avait eut quelque chose à trouver et qu'elle l'avait trouvée auparavant, sans doute que l'enquête aurait pu ou avancerait bien plus vite.

« C'est tout à votre honneur Miyako-san, c'est une qualité après tout de savoir assumer son manque d'expérience dans un domaine. » Ne manqua t-il pas sinon d'ajouter calmement et avec approbation à ce sujet, ce avant de reprendre pensif concernant le fait qu'elle allait commencer ses recherches dans la chambre de sa mère.

« Je vous rejoindrai là-bas. » Et comme dit, il alla donc demander à un de ses agents de lui rapporter le dossier concernant la bakaneko.

[…]

Cela lui prit une bonne quinzaine de minutes, mais au bout de ces quinze minutes il se retrouva devant la porte de la chambre de la mère de Miyako-san et après avoir frapper à la porte de celle-ci pour prévenir la jeune kitsune, il entra calmement et observa ce qui se passait à l'intérieur.

Et à vrai dire, il vit que visiblement la kitsune avait trouvé ce qu'elle cherchait… Enfin, trouver était un bien grand mot, disons qu'elle avait découvert un coffret, mais Xin remarqua assez vite qu'elle n'avait pas ouvert celui-ci ? Pourquoi ?

« Miyako-san, je me suis assuré que nous recevions le dossier bientôt. Dîtes moi, avez vous du mal à ouvrir ce coffret ? » Il tendit la main poliment et calmement pour qu'elle le lui passe, ceci fait il analysa la chose et dit pensif.

« C'est bien ce que je pensais… Un enchantement empêche ce coffret d'être ouvert et visiblement il nécessite une formule pour être déverrouillé... » Alors qu'il disait cela une voix se mit à retentir tout à coup, douce et masculine, elle posa une simple question.

« La clé est le nom, de celui à qui appartient véritablement le cœur de ma maîtresse. » Un peu surpris par cela, Xin se demanda pourquoi la mère de Miyako avait prit la peine de faire insuffler cet indice dans l'enchantement verrouillant le coffre… Xin en tout cas y réfléchit et ne manqua pas de demander avec sérieux.

« Je suppose que ce n'est pas le nom de votre père qui serait la bonne réponse ? Auriez-vous une idée de celle-ci d'ailleurs ? » Après tout, si c'était simplement le nom du père de Miyako-san, ce serait trop simple, cela et il savait que ça n'avait pas forcément été l'amour le plus fou qui soit entre feu la mère de Miyako-san et son père encore vivant. Enfin, en somme ça faisait une énigme de plus à laquelle répondre pour accéder au contenu de ce coffret, cela ou ils pouvaient tenter de le forcer, mais Xin préférait éviter disons, après tout on ne savait jamais s'il y avait quelque chose de prévu dans l'enchantement du coffre pour détruire son contenu si jamais on faisait cela. Certes, rien d'impossible à contourner dans les faits, mais il était aussi possible que ça ne marche pas, alors autant ne pas faire preuve de trop d'audace pour la bonne santé de cette enquête...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Dim 28 Jan - 15:52
Miyako se rendit donc à la chambre de sa défunte mère, elle s’arrêta quelques instants devant celle-ci avant de se décider à entrer. La pièce avait été en partie vidée par Sadao avant son départ pour Ikhyld, il restait le lit, une petite table de nuit, un tapis avec des motifs bleus, blancs et dorés, était au-dessous de celui-ci, une grande armoire prenait tout le mur de gauche, sur la droite se trouvait une fenêtre, les rideaux étaient fermés, dans un coin se trouvait une porte, elle menait à la salle de bain de la suite parentale, c'était également là que le corps de sa mère avait été retrouvé. Elle commença par aller ouvrir les rideaux pour avoir de la lumière, puis elle commença à fouiller.

Cela faisait bien une douzaine de minutes qu'elle cherchait, elle n'avait absolument rien trouvé, elle s’apprêtait à abandonner quand elle remarqua quelque chose dans l'armoire, le fond de celle-ci avait quelque chose d'étrange, une partie de celui-ci ne semblait pas droit, elle posa ses mains, après avoir essayé plusieurs choses elle entendit un petit *clic* lorsqu'elle le fit clisser sur le côté, elle put alors l'enlever, l'armoire avait un double fond, au fond de celui-ci elle trouva un petit coffret, elle le sortie de là et le posa sur le lit, celui-ci était rectangulaire, finement décoré et gravé, les initiales de sa mère étaient gravés dessus, les motifs faisaient pensé à des branches de cerisiers en fleurs.

Miyako observa le coffret sans osé l'ouvrir, elle était perdue dans ses pensées, peut-être contenait-il la réponse à pourquoi sa mère était morte et qui pouvait bien lui avoir ôté la vie. Elle fut sortie de ses pensées par les paroles de l'arcane, elle ne l'avait même pas entendu frappé. Confuse elle lui donna le coffret lorsque celui-ci tendit la main. Apparemment un enchantement le gardait verrouillé.

« La clé est le nom, de celui à qui appartient véritablement le cœur de ma maîtresse. » Cette phrase, cela éveilla quelque chose en elle, lointain souvenir refaisait surface, c'était quelques jours après la mort de sa mère et le départ de Sadao, elle pleurait dans sa chambre, Zelphar tenta de la consoler,
il lui avait à un moment dit cela
« Ne pleure pas, même si tu ne la vois pas elle sera toujours là pour toi, elle reste parmi nous, que ce soit dans nos cœurs ou dans ce qu'elle nous a laissé, toutes ses créations, quelle qu'elles soient, sont imprégnés de son âme, elle leur donnait volontiers son cœur pour les rendre telle qu'ils puissent traverser les âges et être admirés par tous, c'était sa passion et sa joie, d'ailleurs comme il lui était arrivé de dire un jour : ''mon cœur va à la plus belle choses de ce monde, sans la vie il n'existerai pas et sans celui-ci la vie n'aurait aucun sens, nous sommes complémentaires'' », elle n'avait rien comprit à ce qu'il avait dit ce jour-là, il lui avait alors répondu que ce n'était pas grave, il ne faisait que lui donner la clé, un jour elle en aurai besoin, il l'avait encore plus perdu à l'époque et elle avait oublié ces paroles, jusqu'à aujourd'hui.

« Je suppose que ce n'est pas le nom de votre père qui serait la bonne réponse ? Auriez-vous une idée de celle-ci d'ailleurs ? »
Oui, elle en était sûre, elle connaissait la réponse et il ne s’agissait pas de Sadao, même si elle savait qu'ils c'étaient aimés lui et sa mère, cela aurait été trop facile. Elle prit alors une inspiration, puis les yeux fermé elle dit alors :

« Le nom de celui à qui appartient véritablement le cœur de ta maîtresse est l'art »
A ces mots, une petite lumière parcouru le coffret puis petit clic se fit entendre, Miyako tendit la main doucement la vers Xin, en espérant que celui-ci lui tendrait le coffret.

Ceci fait, elle le posa sur le lit et l'ouvrit lentement, son esprit était ailleurs. A l'intérieur se trouvait une note, posé sur trois lettres, elle prit la note, elle y reconnue l'écriture de mère, elle commença à la lire tranquillement.
''Ma petite Miyako, j'espère que c'est toi qui a trouvé ceci, si tu lit ceci c'est qu'il a dû m’arriver quelque chose, j'espère que ta peine n'aura pas été trop grande, tu trouveras certainement dans ce coffret une partie des réponses que tu doit te poser. Quoi qu'est fait ton père, ne lui en veut pas, il a dû faire un choix très difficile, même si nous ne nous entendions plus, il n'est pas quelqu'un de foncièrement mauvais. J'aimerais voir ce que tu es devenu, mais je suis sûr que tu auras suivit ta propre voie, que tu auras fait tes propres choix et que tu seras devenu une magnifique jeune femme, je suis sûr que Zelphar est resté à tes côtés pour veiller sur toi et t'aider dans les moments difficiles, je lui ait demandé de garder certaines choses secrète et de te donner quelques indices si quelque chose de grave m'arrivait, mais je suis certaine d'une chose, c'est que même si je ne suis plus là je t'ai laissé entre de bonnes mains. Je t'aime de tout mon cœur.''
Quand elle eu fini de lire Miyako ne put plus retenir ses larmes et éclata en sanglot, elle tomba à genou et avait la tête enfuie dans ses bras posés sur le lit, elle avait également laissé tomber la note.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Lun 29 Jan - 18:17
Xin remarqua avec un léger sourire le coffret s'ouvrir après que la kitsune ait vu juste quant à la réponse à apporter à la devinette posée par ce dernier. Il tendit donc évidemment le coffret à la samouraï quand celle-ci voulut le récupérer, après tout il était normal qu'elle ait l'honneur de découvrir en première son contenu. Quant elle commença à lire une note d'ailleurs, Xin se contenta d'attendre patiemment, avant ensuite de constater que la kitsune fondit en sanglot peu après. Instinctivement il ne dit rien et la laissa faire et délicatement prit une des lettres et l'ouvrit doucement pour la consulter. Il n'avait pas pris la note disons car il supposait que ça ne le regardait pas, alors que les lettres contenaient sans doute les informations concernant l'enquête. Il commença donc à lire attentivement la première.

« Chère Shizumi

Cela faisait longtemps que je n'ai pas eu de tes nouvelles.

J'espère que tu te portes bien, je sais que nous ne pouvons plus nous voir et nous ne sommes même pas censés nous parler, toi et moi… Mais il est dur de couper définitivement le contact avec ma chère sœur. Ne t'inquiète pas, je me porte bien, vivre dans l'empire Akkatonien n'est pas si dur au final quand on se fait au climat ambiant. Ce n'est pas mon Ikhyld natale et ça ne le sera sera jamais, mais cela vaut sans doute mieux que faire honte à ma famille chez nous.

Donne moi de tes nouvelles dès que possible, je sais que c'est difficile pour toi, mais je crois que j'en ai besoin…

Bien à toi, ton cher frère. »


Après avoir lu cela, Xin un peu choqué demanda doucement à la kitsune.

« Avez vous besoin d'un peu de temps dame Miyako ? Si vous voulez je peux vous laisser seule en attendant, vous n'aurez qu'à m’appeler quand vous désirerez que nous continuions. » Après tout il n'allait pas imposer quelque chose au-delà de ses moyens en l'instant, il avait un cœur après tout. Surtout qu'au vu de ce qu'il venait de lire, elle n'était vraiment pas au bout de ses surprises...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Jeu 1 Fév - 21:44
Miyako était effondré, elle était incapable de se reprendre, alors quand Xin lui demanda si elle avait besoin de temps, si elle voulait il laisserait seule, elle lui répondit entre deux sanglots, d'une voix étouffée

« oui… s'il vous plaît… » Elle ne put en dire plus, elle espérait seulement qu'il allait comprendre et sortir. Ce qu'il fit.

Elle resta ainsi incapable de se calmer pendant une bonne dizaine de minutes, voir plus. Quand elle avait enfin réussi à se calmer, elle s'assit, par terre, le dos contre le lit, la tête enfuie dans ses bras et ses jambes repliez contre elle. Elle repensait à la note, sa mère… si elle avait écrit cette note, c'est qu'elle savait que quelque chose allait lui arriver ou du moins risquait de lui arriver, était-ce pour cela qu'elle l'avait éloigné de la maison ce sinistre jour ? Peut-être, elle disait aussi que Zelphar savait des choses… Miyako aurai pu remettre en cause la confiance qu'elle lui portait, mais elle ne le fit pas, pourquoi ? Parce qu'il n'avait fait qu'honorer la volonté de sa mère, malgré tout, maintenant elle allait lui poser certaines questions et ce jusqu'à ce qu'il y réponde.

Quand Miyako réussi enfin à complètement se ressaisir, il c'était écoulé depuis que Xin avait quitté la pièce presque une demi-heure, elle avait peut-être pleurée plus longtemps qu'elle le pensait, à moins qu'elle soit restée longtemps à réfléchir et a tenté de se ressaisir, dans ces moments-là on n'a pas vraiment de notion du temps. Elle leva et se dirigea à l'extérieur de la chambre, à la recherche de Xin. Elle le trouva dans la cour, il était avec une autre personne, le rapport qu'il avait demandé était-il arrivé ? Dans tous les cas elle s'approcha, elle n'avait pas vérifié si Xin avait prit les lettres qui restaient ou pas, elle espérait que oui, au moins ce serait du temps en moins de perdu et elle n’aurait pas à retourner dans cette pièce pour le moment. Quand elle fut assez proche et lorsqu'elle était sûre qu'il l'avait remarqué elle s'inclina.

« Nahalëm-Sama, je suis désolé pour tout à l'heure, mais je crois que je suis prête à continuer »

Elle attendait maintenant sa réponse, elle n'avait pas reprise le sourire, elle avait juste un air déterminé, mais le regard toujours légèrement dans le vague, comme si le passé continuait de la harceler
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Dim 4 Fév - 17:26
Xin sortit donc à la demande de la kitsune et ce sans insister, il avait certes été tenté de la consoler, mais… Etait-il la bonne personne pour cela ? Et puis, n'avait-elle pas besoin d'extérioriser sa peine un bon coup plutôt que de se sentir peut-être obligée de la contenir si l'arcane venait à tenter de la consoler ? Toutes ces réflexions en tout cas avaient poussés l'arcane à sortir et à attendre dehors.

Et entre-temps, le rapport qu'il avait demandé arriva entre les mains d'un agent du ministère des services de renseignement, un azurien qui s'inclina machinalement en le rejoignant. Xin alors s'inclina légèrement en retour et le remercia pour cela et avant de lui dire de prendre congé, il semblerait que dame Miyako se soit enfin remise de ses émotions. Bien pensa t-il, lui qui avait prit les lettres pour les lire avec elle quand elle irait mieux, avait aussi le rapport en mains dorénavant. Il remercia donc poliment le messager et lui dit qu'il pouvait disposer, juste avant que la kitsune n'arrive à son niveau. Il s'inclina donc lui aussi quand elle lui fit et répondit cordialement aux paroles prononcées d'un ton déterminé par la samouraï.

« Ne vous excusez pas Miyako-san, nous avons tous nos moments difficiles après tout. » Cela il finit de le dire avec un soupçon de compassion dans la voix, ce avant d'ajouter pensif. « J'ai reçu le rapport comme promis, mais avant je pense que vous devriez consulter ces lettres Miyako-san, j'ai l'impression que ce que vous allez y lire va beaucoup vous surprendre... » Il les lui tendit, puis lui demanda en même temps avec un ton prévenant.

« Vous êtes sûr que ça va aller ? Si vous voulez nous pouvons au pire remettre cela à un peu plus tard Miyako-san. » Autant une demande sincère dans les faits que pour sous entendre que ce qu'elle allait lire dans les lettres risquait vraiment de la bouleverser d'une manière ou d'une autre et ainsi qu'elle s'y prépare, surtout au vu de la réaction qu'elle avait lue en lisant la note peu avant… Quant au rapport, il serait toujours temps de le consulter plus tard après tout. Car si le bakaneko résidait toujours dans la cité de Jade depuis tout ce temps, ce n'était pas à une heure ou deux près qu'il allait finir par en disparaître, du moins normalement.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Dim 11 Fév - 0:02
« Ne vous excusez pas Miyako-san, nous avons tous nos moments difficiles après tout. »

C'est vrai, mais s'apitoyer sur son sort et fondre en larmes n'aides en rien, même si c'est parfois difficile de se contrôler, pensa-telle.

« J'ai reçu le rapport comme promis, mais avant je pense que vous devriez consulter ces lettres Miyako-san, j'ai l'impression que ce que vous allez y lire va beaucoup vous surprendre... »

Le rapport était bien là, tant mieux, mais commencer par lire les lettres ? Pourquoi pas, c'était plus rapide de le faire maintenant et permettrait sûrement d'apprendre quelque chose, mais qu'est-ce qui pourrait la surprendre ? Beaucoup de choses en faite, parce qu'il ne faut pas oublier qu'au final, Miyako ne connaissait pas vraiment sa mère. Elle pris donc les lettres quand il lui tendit.

« Vous êtes sûr que ça va aller ? Si vous voulez nous pouvons au pire remettre cela à un peu plus tard Miyako-san. »  

Oui cela allait, enfin, normalement, mais la lecture de ces lettres allaient tant la choquer que ça ? Elle resta quelques secondes pensives, avant de répondre à Xin :

« Oui, je vais bien, que je les lise maintenant ou plus tard le résultat sera certainement le même, alors autant le faire tout de suite, même si cela doit être dur pour moi » Elle avait dit cela assez faiblement, oui elle était prête, enfin, elle le croyait.

La lecture de la première lettre la choqua en effet, mais elle était plus surprise qu'autre chose, sa mère avait un frère ? Elle avait donc un oncle ? Qui vivait en Akkaton ? Qui faisait honte à la famille ? Dans cette lettre elle eut l'impression d'apprendre énormément de choses, mais elle ne savait pas grand-chose de plus pour autant.

« Chère Shizumi

Cela fait maintenant presque un an depuis ma dernière lettre.

J'espère que tu te portes toujours bien, j'espère également que ta petite Miyako se porte également comme un charme, j'aimerais pouvoir voir ma nièce au moins une fois, mais cela est impossible après ce que j'ai fais. C'était un accident, mais personne n'a voulu me croire, enfin, tu connaît l'histoire pas besoin d'en reparler. Sinon pour ma part je commence à prendre mes marques, j'ai ouvert un atelier de sculpture, apparemment mes créations plaisent, tant mieux, heureusement qu'il apprécie notre art ici, sans cela je ne pourrai pas vivre convenablement.

J'espère recevoir de tes nouvelles très vite. Une dernière chose, merci pour le colis que tu m'a envoyé, cela me fait plaisir de retrouver des produits de chez nous.

Bien à toi, ton cher frère. »

La deuxième lettre était fort surprenant également, que c'était-il passé ? Elle ne peut s'empêcher de lire la dernière lettre, elle espérait qu'elle l'éclairerait un peu plus sur toute cette histoire. La première chose qu'elle remarqua c'est que cette lettre n'était pas aussi bien écrite que les deux premières, on aurait dit qu'elle avait été écrite avec précipitation

« Natsumi-Chan, je suis désolé, c'est sûrement la dernière lettre que tu recevras de moi. Le colis, même après que tu m’as informé qu'il n'était pas de toi, je ne me suis pas méfié, je pensais qu'il était de nos parents ou de quelqu'un d'autres qui me croyait, après tout vous êtes les seules normalement à savoir que je me suis exiler. Le colis contenait diverses choses dont du parfum, je suis sûr que c'est lui. Il devait être mélangé avec un gaz toxique, d'après les médecins Akkatoniens, mes poumons ont comme brûlé de l'intérieur, je n'en ai plus pour longtemps, au mieux une semaine, au pire demain je ne serai plus, mais au moins ça me soulagera de cette douleur, ils voulaient me remplacer mes poumons par de leurs prothèses technologiques, mais mon potentiel magique rend la chose impossible. Je t'en supplie tu dois faire attention à toi et ta famille, c'est eux.

Adieu. »


Cette dernière lettre était la plus perturbante, Miyako ne savait pas quoi en pensé, elle tendit les lettres à Xin, ses mains légèrement tremblantes.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Lun 12 Fév - 23:04
Xin se contenta d'attendre patiemment que la dame lise les lettres, ne manquant guère dans les faits de remarquer le bouleversement progressif de cette dernière au cours de cette lecture. Au point que quand celle-ci eut terminée, il n'attendit pas pour poliment récupérer les lettres et les lire à son tour…

Et s'il fallait bien souligner un point, c'est que cette lecture ne manqua pas de faire sourciller l'arcane de l'invocation qui se demanda bien à quel point cette affaire décidément devait avoir une gravité importante. Dans tous les cas, une seule chose lui paraissait évidente dorénavant, s'ils progressaient dans cette même enquête et que cela s'apprenait, d'une manière ou d'une autre… Dame Miyako serait peut-être en danger, déjà qu'il était probablement miraculeux que personne n'ait tenté d'attenter à son existence depuis le temps pour s'assurer sans doute que tout cela soit tut à jamais. Il fallait croire que les assassins n'avaient pas voulus faire de zèle pour une raison ou une autre, chose dont il n'allait absolument pas se plaindre évidemment…

Cela et. Il fallait que Xin se planche sur certains dossiers des services de renseignements, pour ainsi en savoir davantage sur cet « accident » qui avait déshonoré le frère de la mère de Miyako-san au point que celui-ci ait dû s'exiler. Probablement que ces dossiers ne recèleraient guère la vérité au sujet de cette affaire si il était vrai qu'il y avait eut injustice, mais les consulter permettrait au moins d'en savoir plus.

Cela et s'il pouvait, il serait bien d'obtenir certaines informations sur ce mystérieux meurtre de la part des douanes Akkatoniennes, mais ce serait évidemment plus délicat étant donné que c'était l'empire rival, mais rien d'impossible sans doute avec un peu d'habileté diplomatique. Dans tous les cas, suite à ses lectures il posa doucement sa main gauche sur l'épaule droite de la samouraï comme pour la soutenir, puis dis avec sincérité et sérieux, mais douceur.

« Miyako-san, il va falloir que vous fassiez très attention à vous dorénavant. Si nous devons continuer cette enquête et je pense que nous n'avons pas le choix à ce sujet, il est probable que vous ne soyez plus en sécurité dorénavant, car ceux qui ont fait du mal à votre oncle et votre mère vivent peut-être toujours… Et s'ils venaient à apprendre que nous tentons de découvrir la vérité, ils pourraient décider de vous faire taire. » Il laissa à la samouraï le temps de digérer ces informations, puis il ajouta calmement.

« Le mieux je pense est de faire comme si de rien n'était, du moins tant que nous pensons qu'ils ne savent rien, sinon ils se douteront de quelque chose, néanmoins nous ne pourrons pas garder cela secret éternellement je pense. Je vous prierai donc en attendant de rester vigilante… Sans le paraître, ensuite nous aviserons… Avez vous une idée du genre de personne qui voudrait du mal à votre famille d'ailleurs ? Non pas tant à votre mère, qu'à votre famille dans son ensemble. Un groupuscule politique ? Des terroristes ? Ne vous êtes vous jamais sentie menacée ou du moins surveillée au cours de votre existence ? Peut-être est-ce pour cela d'ailleurs que votre père… S'est replié dans le continent d'Ikhyld, peut-être pour vous protéger ? » Hasarda t-il… C'était là beaucoup de questions et de théories, mais la réponse à tout cela et un peu de réflexion serait essentiel après tout pour pouvoir achever ce puzzle décidément de plus en plus complexe que semblait être cette affaire. Un puzzle que l'arcane comptait évidemment résoudre, car c'était là un mystère, qu'il ne comptait pas laisser perdurer...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Dim 18 Fév - 15:11
Miyako ne dit rien pendant que Xin lisait les lettres à son tour, elle était perdue dans ses pensées, elle repensait à ce qu'elle venait de lire, que c'était-il passé ? Ce qui lui faisait se poser le plus de questions, c'était les derniers mots de la troisième lettre ''c'est eux'', de qui parlait-il ? C'était certainement des gens que sa mère connaissait, mais elle par contre… elle, elle connaissait peu de personnes lié à sa famille, que ce soit du côté de sa mère ou de son père. Miyako sursauta quand Xin posa main sur son épaule, confuse elle l'écouta attentivement

« Miyako-san, il va falloir que vous fassiez très attention à vous dorénavant. Si nous devons continuer cette enquête et je pense que nous n'avons pas le choix à ce sujet, il est probable que vous ne soyez plus en sécurité dorénavant, car ceux qui ont fait du mal à votre oncle et votre mère vivent peut-être toujours… Et s'ils venaient à apprendre que nous tentons de découvrir la vérité, ils pourraient décider de vous faire taire. »

Oui, il avait certainement raison, mais en avait-elle quelque chose à faire ? Non, elle, elle voulait connaître la vérité et puis si les assassins tentaient quelque chose elle serait prête à les accueillirent, même si après réflexion, s'ils utilisaient du poison ou autre action sournoise, elle ne pourrait certainement rien faire. Elle finit par acquiescé de la tête.

« Le mieux je pense est de faire comme si de rien n'était, du moins tant que nous pensons qu'ils ne savent rien, sinon ils se douteront de quelque chose, néanmoins nous ne pourrons pas garder cela secret éternellement je pense. Je vous prierai donc en attendant de rester vigilante… Sans le paraître, ensuite nous aviserons… Avez vous une idée du genre de personne qui voudrait du mal à votre famille d'ailleurs ? Non pas tant à votre mère, qu'à votre famille dans son ensemble. Un groupuscule politique ? Des terroristes ? Ne vous êtes vous jamais sentie menacée ou du moins surveillée au cours de votre existence ? Peut-être est-ce pour cela d'ailleurs que votre père… S'est replié dans le continent d'Ikhyld, peut-être pour vous protéger ? »

« Faire comme si de rien n'était ? Je n'y arriverai pas, je ne m'en sens pas capable, mais resté vigilante, cela, oui je le peux. Après je n'ai aucune idée de qui pourrait vouloir du mal à ma famille. Quoique, de ce que je sais la famille de mon père et celle de ma mère ne se détestaient pas, mais étaient en désaccord à cause de leur idées politiques, mais rien de bien extrême, enfin il me semble. Par contre, non je ne me suis jamais sentie menacée ou surveillée, à part par mes tuteurs quand j'étais jeune, mais c'était leur travail. Aussi, si Sadao c'est replié dans le continent d'Ikhyld pour me protéger je n'en ai rien à faire, mais la question que je me pause, c'est pourquoi lui ne semble pas avoir été menacé par les tueurs, pourquoi ils ne s'en sont pas pris à lui aussi ? Surtout que lui était présent le jour de la mort de ma mère »

Miyako était partagé entre colère et tristesse, elle n'en pouvait plus, cette histoire durait depuis trop longtemps, la vérité devait éclater et elle pourrait enfin se tourner pleinement vers le présent et l'avenir.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Mer 21 Fév - 21:25
Xin écouta attentivement les paroles de la kitsune et prit celles-ci en compte, y compris le fait qu'elle ne pourrait pas vraiment faire comme si de rien n'était maintenant, même pour ne pas alerter le tueur, par contre… Il réfléchit au fait que le père de la jeune femme comme le soulignait cette dernière, ne semblait guère avoir été menacé par les tueurs ? Était-ce vrai ? Bien des suppositions pouvaient êtres faîtes dans ce cas-là…

« Peut-être veulent-ils faire pression sur ce dernier sans le tuer ? Peut-être dans le cas où il aurait des comptes à leur rendre d'une manière ou d'une autre ? Ou bien car ça ne concernait que votre mère particulièrement ? Il y aussi la possibilité qu'il soit complice d'une manière ou d'une autre et ait voulu fuir par culpabilité ou prudence, ça expliquerait aussi dans ce cas pourquoi les assassins ne s'en sont pas pris à vous. Mais bien entendu ce ne sont là que des hypothèses. » Dans tous les cas il finit par dire alors avec sérieux.

« Enfin, sinon, je vous propose maintenant comme convenu... » Il ouvrit le rapport qui parlait du bakaneko, consulta celui-ci assez rapidement, puis reprit avec réflexion visiblement. « Que nous partions à la recherche de notre ami chat. Nous aurons après tout pleinement le temps de réfléchir à tout cela un peu plus tard et je suppose que ce serait mieux de le faire avec peut-être quelques informations supplémentaires à notre disposition si possible… » Il attendit que la samouraï confirme ou non, puis reprit en lui tendant le rapport si elle désirait le consulter.

« Il semblerait que notre ami se fasse passer ces derniers temps pour un chat comme un autre et se soit fait adopter par un vieil enchanteur reconnu pour son art. Je propose que nous allions lui rendre une petite visite si vous n'êtes pas contre. Bien entendu sans effrayer le vieil homme. » Après tout ils n'allaient pas venir chercher le bakaneko en tant qu'ennemis de ce dernier, même si évidemment la subtilité serait que ce dernier serait probablement méfiant disons… Il faudrait donc arriver à ne pas le brusquer s'ils voulaient avoir leur information, du moins d'une manière qui ne serait pas trop désagréable à cette créature, la cruauté inutile après tout était toujours à éviter si possible. Même si évidemment, connaissant ce genre de créatures, il valait mieux se montrer prudent, après tout elles pouvaient se montrer très surprenantes ou imprévisibles quand elles le désiraient...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Sam 3 Mar - 13:01
Miyako écouta les théories de Xin concernant son père sans dire un mot, elle l'écouta, mais ne le regardais pas, elle réfléchissait a ces théories, peut-être avait-il raison, mais elle ne voulait pas le croire, son oncle avait dit ''fait attention à ta famille'', voulait-il dire prend soin de ta famille, elle est en danger elle aussi, ou surveille ta famille, elle est impliquée dans le complot, ou un peu les deux ? Miyako posera des questions à Sadao quand elle le reverra, quel que soit l'issu de l'enquête. Quand Xin eut fini elle répondit, avec un ton qui pouvait faire penser qu'elle n'y croyait pas.

« Peut-être. Vous avez peut-être raison… »

Elle fut soulagée quand l'arcane décida de se concentrer sur le Bakaneko, elle n'était pas contre, il pourrait peut-être éclaircir les choses.

« Oui, faisons ainsi, le Bakaneko nous apportera sûrement de nouvelles informations en effet, enfin, s'il est au courant de quelque chose et s'il accepte de nous les dévoiler. J'espère que nous le trouverons facilement et qu'il sera coopératif. »

Quand Xin lui tendit le rapport elle le prit en le remerciant d'un geste de la tête.

« Il semblerait que notre ami se fasse passer ces derniers temps pour un chat comme un autre et se soit fait adopter par un vieil enchanteur reconnu pour son art. Je propose que nous allions lui rendre une petite visite si vous n'êtes pas contre. Bien entendu sans effrayer le vieil homme. »

« D'accord, je vous suis, par contre, ne vous inquiétez pas, je ne ferais rien qui pourrait effrayer l'effrayé, le menacé ou l'effrayé serait de la méchanceté gratuite et une chose honteuse, de plus cela ne nous apporterait rien. J'espère néanmoins qu'il nous aidera, mais s'il refuse tempi, nous agirons sans lui. Quoique, nous devrions éviter de l'impliquer non ? »

Miyako suivi donc l'arcane jusqu'à la maison de l'enchanteur, celles-ci était modeste, mais elle avait quand même un aspect des plus chaleureux et avait une beauté singulière, on pouvait aussi discerné des sculptures de chat, le vieil enchanteur semblait aimé les chats, chose qui se confirma lorsque qu'après avoir toqué à la porte, l'homme qui ouvrit la porte était accompagnée de deux chats et il semblait en avoir d'autre à l'intérieur. Voilà quelque chose que le rapport ne mentionnait pas, sûrement car il concernait le Bakaneko et non l'enchanteur, aussi, il devait y avoir peu de chance que quelqu'un cherche à le retrouver.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Dim 4 Mar - 22:40
Xin ne doutait pas d'arriver à obtenir ce qu'il voulait du bakaneko, après tout il n'était pas un débutant quand il s'agissait d'obtenir des informations. La question était surtout de savoir comment ils allaient faire et de préférence d'une manière qui évidemment n'était pas trop radicale disons. Bon, au pire cela consisterait sans doute à de la manipulation magique tout simplement, mais même là ce n'était pas une expérience agréable pour qui que ce soit, alors autant essayer autre chose avant d'user des méthodes plus invasives disons...

« Nous aurons nos informations dame Miyako, la question étant juste de savoir comment nous devrons insister si nécessaire, car je ne compte pas non plus renoncer juste parce qu'il se montrerait difficile. Désolé de paraître ainsi résolu, mais si cette histoire a une certaine importance, je ne peux pas me permettre de faire les choses à moitié, même si évidemment il y a certaines méthodes que nous n'emploierons pas. Et dans les faits, oui il vaut mieux éviter de trop l'impliquer. » Après tout il doutait que ce soit une bonne chose d'impliquer une telle créature dans une telle affaire, une affaire mystérieuse donc il attendait encore d'éclairer le mystère.

Dans tous les cas, ce fut une armée de chats qui semblait résider dans la demeure de l'enchanteur quand ils arrivèrent à cette dernière… Il y avait au bas mot, au moins une vingtaine de félins, rien que ça qui pouvaient se distinguer à l'intérieur de la demeure quand l'enchanteur leur ouvrit la porte et encore, c'est sans compter sans doute ceux qui se trouvaient dehors en train de chasser à l'heure actuelle. Il fallait croire que cet honorable vieillard devait avoir quelque chose avec les chats pour en posséder tant, cela ou il devait se sentir bien seul… Enfin, dans tous les cas Xin prit la parole avec cordialité.

« Désolé pour le dérangement san, l'on me nomme Xin Nahalëm et je suis l'arcane de l'invocation, accepteriez-vous donc de nous laisser entrer ? J'aimerai parler affaire avec vous en privé, disons que j'aurais besoin prochainement des services d'un enchanteur de grand talent et je pense que vous sauriez être l'homme de la situation. Je vous présente d'ailleurs ma garde du corps, dame Miyako. » Sur ces bonnes paroles l'enchanteur surprit les invita donc à entrer avec déférence et leur demande s'ils voulaient quelque chose, Xin demanda donc un thé et dame Miyako autre chose peut-être et l'enchanteur s'absenta donc ensuite pour aller préparer le tout. Xin en profita donc pour glisser à la kitsune en privé.

« Je ne sens pas l'aura magique du bakaneko, peut-être est-il dehors… Pensez-vous pouvoir prendre la forme d'une chatte et aller mener votre petite enquête discrètement pour aller le retrouver ? Vous n'aurez qu'à le faire qu'en j'irais discuter en privé avec notre homme, je trouverais alors aisément une excuse pour justifier votre absence. Quand vous aurez terminer, vous n'aurez ensuite qu'à venir me voir et je trouverais bien comment écourter la réunion alors, nous n'aurons alors qu'à aller chercher notre ami... » C'est un plan qui lui semblait valable, restait donc à voir si la kitsune serait d'accord et si elle allait mener à bien ceci, ce dont il ne doutait point dans les faits.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Lun 12 Mar - 19:08
Quand l'homme ouvrit la porte, Xin se présenta ainsi que Miyako et dit pourquoi ils étaient là, enfin, il inventa une raison autre que celle pour laquelle ils étaient réellement là. La réaction du vieille homme lui fit pensé à sa propre réaction lorsque Xin était venu la rencontrer chez elle plus tôt dans la journée, apparemment notre cher Arcane de l'invocation avait un don pour mettre les gens dans l’embarras et les surprendre. Quand l'homme demanda s'ils souhaitaient quelque chose, Xin demanda un thé et Miyako le remercia de sa proposition et lui demanda également un thé.

Quand Xin profita que l'homme aille préparer le thé, pour lui glisser ce qu'il ne sentait pas le bakaneko et lui proposer de se transformer en chat pour qu'elle le cherche discrètement, elle acquis de la tête et se transforma en chat, un chat qui d’ailleurs lui ressemblait un peu, les pupilles bleus et le pelage blond. Ceci fait, elle sortie commencer son enquête, c'était la première fois qu'elle se transformait en chat et c'était quelque chose d'assez amusant.

Elle découvrit ainsi l'extérieur avec un nouveau regard, dehors, d'autres chats étaient présents certains étaient couchés à l'ombre, d'autres dans les arbres, quand elle s'approcha certains levèrent la tête vers elle, ils ne la connaissaient pas, mais ils ne firent rien, ils semblaient avoir l'habitude qu'il y ait des nouveaux. Elle passa du temps à errer, combien ? Aucune idée, Miyako était comme un enfant qui découvre le monde, elle ne vit pas le temps passer, quelques minutes, quelques heures ? Allez savoir, mais le fait est qu'elle fini par le trouver, il n'avait pas changé, un pelage noir et gris, une cicatrice niveau de l’œil gauche et une patte blanche, il était en train de se reposer sur une branche d'un arbre, il était seul d'ailleurs, comme si les autres n’osaient pas s'approcher, il avait sa patte blanche qui pendait de la branche tendis que sa queue fouettait l'air, il avait l'air d'être bien installé, il remarqua Miyako et lui lança un long regard avant le détourner et de se lécher la patte.

Miyako l'ayant trouvé elle retourna au près de Xin pour l'informer qu'elle avait trouvé le bakaneko.

avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 220
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako) Jeu 15 Mar - 21:31
La kitsune ne perdit guère de temps pour faire ce que lui suggéra Xin, ce qui évidemment donna toute marge à celui-ci pour gérer le cas de l'enchanteur qui revenait vers lui et paraissait étonné que la garde du corps ne soit plus là… L'arcane s'attela donc à trouver une excuse et disons donner des tours officiels à sa visite pour ne pas donner le moindre soupçon…

*Le bakaneko*

« Attend, où crois tu aller comme ça ? » Dit tout à coup le bakaneko qui avait retourné son attention à l'égard de Miyako la féline et qui ajouta en s'approchant d'elle avec une voix grave, ce dans le langage des chats.

« Je ne t'ais jamais vu par ici… Tu m'as l'air visiblement de ne pas connaître les règles dans le quartier. » Dit-il en la regardant longuement, ce avant d'ajouter de fil en auguille. « Sur ce territoire les chats ont un roi, moi et il est de bon ton de rendre hommage à son roi évidemment quand on est le sujet de ce dernier... » Il laissa un long instant de silence planer, puis reprit d'une voix qui visiblement se voulait charmante, mais empreinte disons d'une certaine autorité ? Celle d'un dominant sur ce qu'il considérait être un dominé ?

« Comme te nommes tu ? Et qui est ton maître ? » Il était tout à coup étrangement près de la chatte et visiblement il ne semblait pas hostile, peut-être plutôt… Intrigué ? Sa voix s'était d'ailleurs parée tout à coup d'une certaine sensualité. « Sache que pour ma part tu peux me nommer Ichiro, je me demande bien en tout cas quel hommage tu comptes me rendre... » Comment Miyako allait réagir à cela ? C'était à elle de le décider, en tout cas il semblerait que pour le moment le bakaneko était loin d'avoir deviné sa vraie nature, au contraire même...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 185
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regrets du passé (Pv Miyako)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Regrets du passé (Pv Miyako)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Addison Hill ♦ Sans regret du passé, Ni peur de l'avenir.
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Terres gouvernées par Ikhyld :: La cité de Jade-
Sauter vers: